WATER STORIES CANNES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "WATER STORIES CANNES"

Transcription

1 WATER STORIES CANNES et le bassin cannois 1

2 éditorial Water stories CANNES Jean-louis chaussade DIRECTEUR GÉNÉRAL DE SUEZ ENVIRONNEMENT La collection WATER STORIES apporte un éclairage sur les services et contributions aux contrats de SUEZ ENVIRONNEMENT, qui fournit des services d eau et d assainissement aux collectivités locales depuis 1880 à travers l une de ses filiales créée à l époque sous le nom de «Lyonnaise des Eaux et de l Eclairage.» Lorsque SUEZ ENVIRONNEMENT signe un contrat, son apport va au-delà de la fourniture de services. Pour renforcer le développement local, nous collaborons avec des réseaux industriels locaux, qui travaillent avec les fournisseurs régionaux et contribuent à l économie locale ainsi qu au bien-être social. Notre politique de transfert de savoir-faire assure l amélioration et la pérennité des services. Dans ce numéro de WATER STORIES, nous nous penchons sur la ville de Cannes, qui fut la première ville à être desservie en eau par Lyonnaise des Eaux en L arrivée de l eau dans cette région privilégiée en terme d environnement a fortement contribué au développement des villes comme Cannes, Grasse, Mougins ou encore Vallauris-Golfe-Juan. Le Centre Régional Côte d Azur de Lyonnaise des Eaux fournit aujourd hui des solutions innovantes aux enjeux particuliers de Cannes et de la Côte d Azur, que sont les variations saisonnières de demande d eau, l exigence du tourisme, la protection de l environnement et du littoral, ainsi que la bonne gestion des ressources naturelles. Je vous invite à donc à découvrir l histoire et les perspectives de ce contrat emblématique qui marque la naissance de Lyonnaise des Eaux, au XIX e siècle et qui incarne toujours aujourd hui l avenir des métiers de l eau grâce à une innovation permanente. 2

3 contexte LE PREMIER CONTRAT D EAU DE lyonnaise des eaux A la fin du XIX e siècle, grâce à l arrivée de l eau à Cannes par la construction du canal de la Siagne, commence le développement de l une des villes touristiques les plus connues au Monde. Lyonnaise des Eaux y signe son premier contrat de gestion de services d eau. Fin décembre 1834, le choléra commence à sévir en Europe entraînant la fermeture des frontières. Grand argentier du royaume d Angleterre, Lord Brougham, et sa fille Eléonore, se rendant en Italie pour des raisons de santé se voient dans l obligation de s arrêter à Cannes pour y passer la quarantaine. Il y achète un vaste terrain alors que Cannes n est encore qu une petite bourgade de 4000 habitants sans port ni palmiers, et surtout sans eau. Très rapidement de nombreux amis du Lord l imitent et s installent à Cannes, mais les endroits constructibles et suffisamment arrosés sont peu étendus. On commence alors à parler de l adduction de la Siagne, dont le financement sera fourni par les anglais. Deux ans après l accord conclu entre la ville de Cannes et la General Irrigation and Water Supply Co. of France Ltd. (et approuvé par un décret impérial en Août 1866), l eau coulait aux fontaines de Cannes. 43 km de canal pouvant transporter 1000 litres/seconde, dans une région au relief tourmenté, c est une véritable performance. L eau arrive donc à Cannes contribuant ainsi notablement à son expansion. En 1869, la General Irrigation cède ses titres au Crédit foncier d Angleterre, qui les recède en 1880 à la Société Lyonnaise des Eaux et de l Eclairage (SLEE) dont c est le premier contrat d eau. Les besoins en eau de la ville et de ses environs se développant très rapidement, SLEE réalise, entre 1910 et 1911, l adduction en conduite fermée des sources du Loup : Un Décret de Napoléon III donne en concession la construction des canaux de la Siagne et du Loup à une société anglaise : Construction du Canal de la Siagne 1880 : Reprise de la Concession par la Société Lyonnaise des Eaux et de l'éclairage : Construction du canal du Loup 1991 : Création du SICASIL (Syndicat de l eau potable du grand bassin cannois), sous la présidence de la ville de Cannes 1993 : Nouvelle concession entre SICASIL et Lyonnaise des Eaux 1997 : Mise en service de l usine d ultrafiltration de l Apié 2005 : Mise en service du doublement de la capacité de production de l Apié 2006 : Création du SI.ABC (Syndicat Intercommunal d Assainissement du Bassin Cannois). 3

4 le cadre contractuel Water stories cannes DES COMMUNES RéUNIES EN SYNDICATS POUR OPTIMISER LA GESTION DES RESSOURCES EN EAU La croissance démographique, économique et touristique de la région du bassin cannois a conduit les communes à se regrouper en Syndicats pour gérer leur approvisionnement en eau potable et leurs services d assainissement. Ainsi la ville de Cannes fait partie de deux Syndicats. Eau potable Le service public de distribution de l eau potable, rassemblant la production, le transport et la distribution de l eau au robinet, est une compétence qui revient aux communes dans le cadre d'un groupement intercommunal. Le SICASIL - Syndicat de l eau potable du grand bassin cannois créé en 1991, regroupe les communes d Auribeau-sur-Siagne, Cannes, Le Cannet, Mougins, Pégomas, La Roquette-sur-Siagne, Théoule-sur-Mer et Vallauris Golfe-Juan. La gestion de ce service a été déléguée en 1993 à Lyonnaise des Eaux, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, par un contrat de concession pour, en particulier, la construction d'une nouvelle usine de production d'eau. Le SICASIL reste propriétaire des installations d adduction, de traitement et de desserte en eau potable. Le contrat prévoit une renégociation quinquennale avec le délégataire, qu il s agisse du prix de l eau, des conditions techniques de desserte ou de la qualité du service. Le syndicat exerce un contrôle précis des prestations et du respect des engagements du délégataire. Il est également chargé d assurer le développement et la fiabilisation des infrastructures de desserte en eau. Enfin, le SICASIL engage annuellement un programme de travaux important. Lyonnaise des Eaux est chargée au quotidien de l exploitation et de l entretien des ouvrages. Elle est responsable du bon fonctionnement de la desserte en eau, assure le renouvellement des équipements techniques, ainsi que de certains travaux d amélioration spécifiques et gère les relations avec la clientèle. Barrage sur le lac de Saint Cassien 4

5 le cadre contractuel Assainissement Créé en janvier 2006 sous la présidence de la Ville de Cannes, le SI.ABC Syndicat intercommunal d assainissement du bassin cannois a pour mission la collecte, le transport et l épuration des eaux usées, le contrôle de l assainissement non collectif et la gestion des eaux pluviales pour l'ensemble de ses communes membres : Auribeau-sur-Siagne, Cannes, La Roquette-sur-Siagne et Théoule-sur- Mer. Le SI.ABC a délégué l exploitation de son service à un opérateur privé, Lyonnaise des Eaux, chargé d exploiter les ouvrages mis à sa disposition par la collectivité : les réseaux de collecte d eaux usées et d eaux pluviales des quatre communes et les deux stations d épuration Saint-Cassien et Miramar. Le SI.ABC contrôle le respect du contrat signé avec le délégataire, il étudie, réalise et finance les nouveaux investissements et contrôle la conformité des branchements et des fosses septiques. Lyonnaise des Eaux exploite et entretient au quotidien les ouvrages, gère les relations avec les clients, et intervient 24 h/24 et 7j /7 en cas d urgence technique. En novembre 2008, le SI.ABC et un autre syndicat d'assainissement, le SIAOAM (Le Cannet, Mandelieu, Mougins et Pégomas), ont décidé de se regrouper pour constituer un nouveau syndicat le SIUABC Syndicat intercommunal unifié d assainissement du bassin cannois dans le cadre de la construction de la nouvelle station d'épuration du bassin cannois "Aquaviva". communes membres des syndicats SICASIL et SIUABC Auribeausur-Siagne Pégomas Mougins Vallauris Golfe Juan Le Cannet Mandelieu Cannes SICASIL SIUABC SICASIL et SIUABC La Roquettesur-Siagne Théoulesur-mer 5

6 eau potable Water stories cannes CHIFFRES CLÉS eau potable du sicasil habitants desservis habitants desservis en été 33 millions de m 3 d eau produits en réservoirs de stockage m 3 de réserve d eau UNE GESTION RAISONNéE DES RESSOURCES EN EAU La population du bassin cannois double en période estivale. Lyonnaise des Eaux répond aux variations de demande en eau à travers des dispositifs à haute performance. 6 Les ressources en eau sollicitées par le périmètre du SICASIL pour l approvisionnement en eau sont de trois natures distinctes : les eaux issues des massifs karstiques alimentant les canaux de la Siagne et du Loup ; la nappe alluviale de la Siagne ; et le lac de Saint Cassien. Les eaux sont traitées dans 5 usines, chacune avec un process adapté à la nature de l eau prélevée ce qui permet de produire une eau de qualité sanitaire et gustative irréprochable. L usine de l Apié : pour une eau naturelle et pure Construite dans le cadre d'une concession par Lyonnaise des Eaux pour le SICASIL, l usine de l Apié utilise le procédé «CRISTAL» combinant un traitement à base de charbon actif (pour retenir les sécrétions des algues et les autres matières organiques) et la technique d ultrafiltration par membranes, sans produits chimiques, pour produire une eau sans goût ni odeur et de qualité parfaite. Les membranes filtrent l eau, de l intérieur vers l extérieur, par des pores de la taille du centième de micron ( fois plus petits que les pores de la peau.) Ainsi toutes les particules indésirables, même «microscopiques», sont retenues dans la membrane. L usine est construite pour traiter m 3 d eau potable par jour, afin d alimenter avec une eau de parfaite qualité les habitants de la région Cannes- Grasse. La totalité des rejets de l usine est traitée sur place. Ainsi, les volumes d eau rendus à la Siagne sont d une qualité supérieure à celle de l eau prélevée dans la rivière. Qualité Les eaux produites par cette usine conservent toutes leurs qualités premières, notamment leur minéralité. Chaque année, ce sont plus de prélèvements qui sont effectués et plus de paramètres qui sont analysés, par la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) et par Lyonnaise des Eaux afin de vérifier la qualité de l eau distribuée. Un réseau efficace Grâce à la recherche de fuites sur le réseau, Lyonnaise des Eaux s est engagée à économiser 3 millions de m 3 d eau par an sur le territoire du SICASIL, soit l équivalent de la consommation en eau d une ville de habitants.

7 assainissement CHIFFRES assainissement du SIUABC 2 stations d épuration des eaux usées domestiques ou industrielles «équivalents habitants» et à la mise en eau d'aquaviva 350 km de réseau d assainissement LA PROTECTION D UN LITTORAL Extrêmement SENSIBLE En permanence, Lyonnaise des Eaux poursuit son engagement dans l assainissement du bassin Cannes-Grasse : en développant la certification ISO pour ses systèmes d assainissement, en contribuant à sensibiliser l opinion publique et les décideurs locaux aux enjeux de la préservation de l environnement et en créant des dispositifs innovants de gestion des eaux pluviales. Un réseau sous haute surveillance Plus de 50 capteurs, placés à des points stratégiques, permettent de surveiller les 500 km de réseau du bassin cannois. Ces capteurs sont raccordés au système de télégestion. Couplés à des données radar météo, ces données permettent de dresser un bilan précis des flux d eau par zone et d identifier les débits par temps de pluie. Les données de surveillance recueillies permettent d orienter et d évaluer grâce à des indicateurs fiables la politique de gestion des réseaux. C est le diagnostic permanent. Optimisation des investissements La méthode «DIAGRAP» permet de détecter les canalisations à risques. Elle combine des analyses du réseau (âge des canalisations, diamètre, profondeur, trafic routier, niveau de la nappe, débordements, inspections télévisées ) et des analyses de terrain réalisées avec un vidéopériscope. Le croisement de ces informations permet d établir un programme de travaux à réaliser, ainsi qu un suivi de l évolution des réseaux et de l optimisation des budgets. "Les Roumiguières", a grasse pour un respect total de l environnement La station de traitement des eaux usées des Roumiguières a été construite en 2006 afin de participer durablement au développement de Grasse, en prenant le relais d une précédente station datant des années 80. Ces travaux ont été réalisés par Degrémont et Cari, l usine est exploitée par Lyonnaise des Eaux. Sans nuisance, et particulièrement compacte, cette station de équivalents habitants met en œuvre la technique des Bio Réacteurs à Membranes (procédé Ultrafor ) qui assure une parfaite dépollution des eaux usées. «Les Roumiguières» se devait en effet de restituer au bassin de la Siagne une eau qui participe activement à la préservation de cette rivière classée milieu sensible. L excellente qualité du rejet peut permettre la réutilisation de l eau pour divers usages (arrosage d espaces verts, de golfs...). Nobilis, un exemple d intégration environnementale A VALLAURIS GOLFE-JUAN La nouvelle station de traitement des eaux usées de Vallauris Golfe-Juan porte le nom de la grande nacre de Méditerranée, la Pinna nobilis, qu elle contribue à protéger par la qualité des rejets en mer. Cette station sans aucune nuisance, en plein cœur d un site hautement touristique est enterrée à 80% grâce à l utilisation de technologies compactes. La station mise en eau fin 2008 a été conçue pour assurer une capacité de équivalenthabitants, correspondant à un débit moyen de plus de m 3 /jour. 7

8 DES SERVICES COMMUNS EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT Water stories cannes SURVEILLANCE DE L ENSEMBLE DU CYCLE DE L EAU Jour et nuit, l équipe du Centre de Télécontrôle Côte d Azur de Lyonnaise des Eaux veille sur la qualité des ressources en eau, la sécurité des installations de production et de distribution d eau potable et de traitement des eaux usées. Durant la saison estivale, la population desservie par le Centre Régional Côte d Azur atteint habitants. Pour répondre à la demande en eau, le centre pilote à distance la capacité de production des installations en fonction des besoins. Des capteurs installés aux sources sont reliés directement au Centre et permettent de surveiller la qualité de la ressource naturelle. Ces données sont analysées en temps réel afin de prévenir tout risque sanitaire. Le Centre de Télécontrôle reçoit les appels d urgence et peut intervenir, à toute heure, afin d assurer aux consommateurs une surveillance en continu du cycle de l eau km de réseau d assainissement et 16 stations d épuration sont surveillés en permanence afin d éviter tout rejet non contrôlé dans le milieu naturel. 8

9 DES SERVICES COMMUNS EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT GESTION DE LA Clientèle Lyonnaise des Eaux est soucieuse d apporter à tous ses clients un service adapté et efficace afin de les satisfaire durablement. Plusieurs actions ont ainsi été mises en place. Un centre d appels est ouvert 60 heures par semaine du lundi au samedi, avec 7 téléconseillers en ligne pour répondre à toutes les questions des clients. Afin de répondre aux attentes de modernité des consommateurs, des services en ligne comme le paiement sécurisé par téléphone sont opérationnels. Les usagers peuvent déjà s abonner, résilier leur abonnement ou bien se mensualiser en ligne. Les clients bénéficient également du magazine «L Eau & Vous» qui est le premier magazine diffusé par un distributeur d eau à destination des consommateurs. Il a pour objet de fournir régulièrement une information locale de qualité sur l eau et ses usages, l eau et la santé. Le Centre Régional Côte d Azur de Lyonnaise des Eaux réalise des sondages SOFRES permettant de mesurer le niveau de satisfaction de ses clients. La satisfaction et la confiance vis-à-vis de la qualité de l eau sont toujours très appréciées par les consommateurs. Afin de répondre aux attentes des consommateurs, Lyonnaise des Eaux a renforcé ses efforts en matière de promotion d une eau sûre, de grande qualité et bonne à boire, en ayant notamment créé son magazine «L Eau & Vous». Ces résultats positifs ont amené les clients à percevoir de mieux en mieux l attention que le Centre Régional leur porte, que ce soit par l information, l efficacité des services ou la qualité des contacts. Résultats de l'enquête de satisfaction des clients du centre régional côte d'azur 100% 80% 60% 40% 88 % 96 % 89 % 88 % 20% 0% Clients satisfaits de l'ensemble des prestations. Clients très satisfaits de la qualité de l'eau distribuée. Clients jugeant l'eau sûre. Client ayant confiance en l'eau du centre régional. 9

10 DéVELOPPEMENT DURABLE Water stories cannes Faire de la qualité de vie une priorité Pour contribuer au mieux aux stratégies de développement durable des collectivités, Lyonnaise des Eaux a développé une vaste palette de prestations et de services destinés à préserver la ressource et les milieux aquatiques. Une entreprise engagée Lyonnaise des Eaux s investit aux côtés de toutes les parties prenantes. De nombreux contacts ont été effectués avec les collectivités et les acteurs du monde associatif afin de mener des actions concertées dans des domaines comme l écoute et l information des consommateurs, la sensibilisation et l éducation à l environnement, la préservation des milieux naturels ou l aide humanitaire. En effet, être à l écoute de ses clients en difficulté est une priorité pour Lyonnaise des Eaux. C est pourquoi le Centre Régional Côte d Azur travaille en partenariat avec les services sociaux et les CCAS (Centre Communal d Action Sociale) afin de proposer des solutions personnalisées aux habitants les plus démunis. Toujours dans cette logique d aide au plus démunis et en collaboration avec les Missions Locales et l ANPE (Agence Nationale Pour l Emploi), le Centre Régional recrute chaque année plusieurs jeunes en difficulté d insertion et les forme aux métiers de l eau. Lyonnaise des Eaux s attache également à sensibiliser les jeunes générations à une gestion de l eau durable. Depuis 20 ans, Le Centre Régional Côte d Azur soutient l association Méditerranée 2000 qui sensibilise plus de jeunes chaque année aux enjeux de l eau. Autre initiative : des «Rencontres Régionales du Développement Durable» organisées chaque année pour qu experts, élus, scientifiques, associations, professionnels et journalistes puissent échanger sur ces enjeux, tout en contribuant au débat démocratique sur l eau. Protection de la ressource en eau Situé à Mougins, le centre de télécontrôle de Lyonnaise des Eaux constitue un outil majeur dans la gestion de l eau. Il permet en effet de surveiller en temps réel chaque ressource, d en optimiser la gestion et de réagir instantanément en cas de fuite. Il contribue également à un prélèvement raisonné de la ressource, notamment en période de sécheresse, en gérant à distance l ensemble des usines de production d eau. Donner deux vies à l eau est également un enjeu important. La gestion des eaux usées grâce à un procédé d épuration par ultrafiltration figure aujourd hui parmi les techniques d épuration les plus «à la pointe». Ne nécessitant ni réactifs chimiques ni clarificateur, il diminue l impact des traitements sur l environnement tout en restituant des eaux de rejet d une qualité proche de celle d une eau de source, réutilisables directement pour l arrosage des espaces verts et des golfs. 10

11 DéVELOPPEMENT DURABLE Protection du milieu naturel Le transport et le traitement des boues d épuration sont traditionnellement responsables de 40 à 60% de l émission des gaz à effet de serre mesurés par le Bilan Carbone d une station d épuration. Les nouveaux procédés de séchage développés par Lyonnaise des Eaux contribuent à réduire cette empreinte écologique en diminuant de 80% les volumes à transporter. De plus, les boues déshydratées sont valorisables dans l agriculture ou utilisables comme combustible. Éviter les pollutions du milieu naturel est une préoccupation majeure aujourd hui. Ainsi, la plupart des communes disposent de réseaux séparatifs pour les eaux usées et les eaux pluviales. La recherche des branchements non conformes, la vérification systématique des tampons d assainissement, des prises d étiage et des déversoirs d orage permettent de s assurer de la bonne étanchéité des réseaux et de limiter les risques de saturation des stations d épuration ou de pollution du milieu naturel Avec l objectif d une qualité d eaux de baignade irréprochable. 11

12 DéVELOPPEMENT DURABLE Water stories cannes 12 Protection du littoral L offre de Lyonnaise des Eaux en matière de qualité des eaux de baignade, Aquaspot, s articule en trois étapes. Avant la saison estivale, un pré-diagnostic des plages cartographie les risques en identifiant les sources de pollution, leur mode de propagation et leurs effets. Il permet d établir une stratégie de surveillance adaptée à chaque plage. Pendant la saison, un protocole de surveillance détermine chaque jour les actions de contrôle en fonction des risques constatés. Une information quotidienne est fournie à la municipalité pour qu elle décide de la conduite à tenir. Un dispositif de gestion de crise est activé en cas de risque majeur de pollution. Il comprend à la fois des analyses et un suivi de l évolution de la qualité des eaux de baignade pour une réouverture des plages rapide et sécurisée. Ce dispositif permet d informer le grand public dans des délais très courts. Après la saison, la carte des risques est actualisée et un plan d action est défini pour assurer la protection durable des eaux de baignade. Le Centre International de Recherche sur l Eau et l Environnement (CIRSEE) a mis au point un test rapide des eaux de baignade reposant sur l ADN des bactéries baptisé GEN-SPOT. Dans la baie de Cannes, fréquentée par des milliers de touristes pendant les mois de juillet et août, Lyonnaise des Eaux a mis en place le Rivages Pro Tech. Ce service est constitué par une équipe d intervention, possédant des moyens techniques, au service des collectivités. Ses prestations comprennent le nettoyage des plans d eau, ports et plages, la collecte des déchets des plaisanciers au mouillage ou sur les plages inaccessibles, la protection de zone de baignade face aux méduses et de la dépollution aux hydrocarbures sur mer, lacs et rivières. Pendant l été 2008, Lyonnaise des Eaux a procédé à 357 interventions contre la pollution en mer par hydrocarbures et collecté 31 tonnes de déchets auprès des plaisanciers et sur les plages inaccessibles à pied.

13 DéVELOPPEMENT DURABLE LE CENTRE RéGIONAL CôTE D AZUR S ENGAGE Produire mieux, consommer moins, consommer mieux, avoir recours aux énergies renouvelables, prévenir les risques liés aux métiers de l eau, agir au quotidien pour l environnement, favoriser l épanouissement humain de chacun Tels sont les principes fondamentaux sur lesquels Lyonnaise des Eaux s engage. Les agents du Centre Régional Côte d Azur ont mis en œuvre une série d actions afin d être exemplaires et contribuer durablement aux progrès économiques, sociaux et environnementaux liés à l entreprise. Au «Plan d Actions Développement Durable» lancé dès 2005, s ajoute le «Plan de déplacement d entreprise» (PdE) inauguré en septembre Ce Plan permet de réduire d un tiers les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements professionnels des salariés. Il repose essentiellement sur les principes suivants : -- les visioconférences, en adoptant les réunions à distance pour réduire les déplacements -- l utilisation de véhicules peu polluants, parmi lesquels les véhicules électriques -- la sensibilisation à l éco-conduite par des formateurs spécialisés -- l assistance GPS, à travers le système de repérage et guidage «Géodazur» Le cumul des économies ainsi réalisées, représentant 250 tonnes de CO 2, permettra de ramener l émission annuelle de CO 2 causé par les déplacements professionnels à seulement 465 tonnes. 13

14 avenir Water stories cannes LA STATION D épuration DU FUTUR Pour le projet de réhabilitation de la station d épuration de Cannes, Lyonnaise des Eaux a «éco-conçu» la station Aquaviva, la première station d épuration carboneutre, pour dépolluer parfaitement les eaux usées du bassin cannois tout en agissant concrètement contre le réchauffement climatique. AQUAVIVA, l empreinte positive Le site actuel va réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 90%, puis compenser le taux incompressible d émissions (263 T.éq.C/an) en particulier par : -- la mise en place de panneaux photovoltaïques et de pompes à chaleur, pour chauffer les bâtiments -- la construction d un sécheur de boues sur place, soit km de trajets de camions en moins chaque année, -- la valorisation des boues séchées en engrais agricole ou en combustible dans une cimenterie en substitution du fuel et de résidus pétroliers, -- la réutilisation des eaux traitées de la station pour arrosage d'un golf et d espaces verts La station sera neutre en carbone dès sa mise en service. Ce résultat sera vérifié tous les deux ans. Si l objectif n était pas atteint, Lyonnaise des Eaux s est engagée à planter autant d arbres qu il sera nécessaire pour atteindre zéro émission de GES. Les performances épuratoires de la station iront au-delà des obligations réglementaires. L eau traitée sera débarrassée, par microfiltration par membranes, de toute bactérie, ce qui la rendra 100% compatible avec la baignade, et propre à des formes de réutilisation en circuit d eaux industrielles, en irrigation... Enfin, plus de 95% des besoins en eau de l usine seront assurés par la ré-utilisation de l eau traitée. Aquaviva s intègrera de façon harmonieuse à son environnement. Il s agit d usine «verte», esthétique, sans bruit, et sans nuisance olfactive. Une des plus grandes fermes solaires de la région Aquaviva sera équipée de panneaux solaires. Intégrés à l'architecture, plus de m 2 de panneaux photovoltaïques produiront KWh/an soit la consommation moyenne d'électricité d'un quartier comprenant 80 villas. 14

15 Avenir Projet de réhabilitation de la station d épuration de Cannes LES RESSOURCES NATURELLES NE SONT PAS INFINIES. SUEZ ENVIRONNEMENT ET SES FILIALES S ENGAGENT AU QUOTIDIEN À RELEVER LE DÉFI DE LA PROTECTION DES RESSOURCES EN APPORTANT DES SOLUTIONS INNOVANTES À DES MILLIONS DE PERSONNES ET AUX INDUSTRIES DANS LES DOMAINES DE L EAU POTABLE, DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA GESTION DES DÉCHETS. AVEC COLLABORATEURS, SUEZ ENVIRONNEMENT EST un leader MONDIAL PRÉSENT SUR LES CINQ CONTINENTS, DÉDIÉ EXCLUSIVEMENT AUX SERVICES ENVIRONNEMENTAUX. EN 2007, SUEZ ENVIRONNEMENT A RÉALISÉ UN CHIFFRE D AFFAIRES DE 12 MILLIARDS D EUROS. 15

16 Water stories cannes SUEZ ENVIRONNEMENT 1 rue d Astorg Paris Cedex 08 France Capital social : Immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro Design et mise en page : 63com - Photographie : TRILOGI'C/Thierry Duvivier - Monika Lewandowska - Illustration carte : Ductus Imprimé sur un papier composé de pure cellulose écologique ECF (Elemental Chlorine Free) issue d arbres provenant de forêts de production gérées de manière responsable, et de fibres recyclées sélectionnées triple couche. Certifié par le Forest Stewardship Council (FSC).

DOSSIER DE PRESSE. Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20

DOSSIER DE PRESSE. Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20 Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20 LYONNAISE DES EAUX : Pierre Tré-Hardy pierre.trehardy@lyonnaise-des-eaux.fr 06 74 83 43 23 DOSSIER DE PRESSE SUITE DOSSIER

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

DOSSIER THEMATIQUE. Certification ISO 14001 de la station d épuration d Annonay. La station d épuration Acantia d Annonay NOVEMBRE 2013 CONTACT

DOSSIER THEMATIQUE. Certification ISO 14001 de la station d épuration d Annonay. La station d épuration Acantia d Annonay NOVEMBRE 2013 CONTACT Certification ISO 14001 de la station d épuration d Annonay DOSSIER THEMATIQUE NOVEMBRE 2013 La station d épuration Acantia d Annonay certifiée ISO 14001 CONTACT Lyonnaise des Eaux Provence / SDEI Florian

Plus en détail

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE ACCUEIL CLIENTÈLE «L EAU DE MA VILLE» DOSSIER DE PRESSE 24 NOVEMBRE 2014 INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE «L EAU DE MA VILLE» CONTACT PRESSE LYONNAISE DES EAUX PROVENCE SDEI Yaëlle BEGNATBORDE

Plus en détail

Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices

Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices 1 Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices Les constats sont les suivants : Une eau globalement abondante à l échelle de la Région mais très inégalement répartie

Plus en détail

La Régie en 10 Questions

La Régie en 10 Questions La Régie en 10 Questions l eau d aujourd hui d 1 Le choix de la gestion directe. Pourquoi? Une dynamique engagée Municipaliser la gestion de l eau s inscrit dans une volonté affirmée de redonner un sens

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

LYONNAISE DES EAUX INAUGURE VISIO, SON PREMIER CENTRE DE PILOTAGE 360 DU SERVICE DE L EAU DOSSIER DE PRESSE

LYONNAISE DES EAUX INAUGURE VISIO, SON PREMIER CENTRE DE PILOTAGE 360 DU SERVICE DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LYONNAISE DES EAUX INAUGURE VISIO, SON PREMIER CENTRE DE PILOTAGE 360 DU SERVICE DE L EAU DOSSIER DE PRESSE 1 INAUGURATION DU PREMIER CENTRE VISIO SOMMAIRE 03 Lyonnaise des Eaux, engagée pour une nouvelle

Plus en détail

dossier de presse ******************************************************************************+ ( #

dossier de presse ******************************************************************************+ ( # v e n d r e d i 1 9 j a n v i e r 2 0 0 7 dossier de presse en présence de!"#$%&, vice-président du conseil général '( ) ******************************************************************************+

Plus en détail

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous La Géothermie arrive à Bagneux En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous Le réseau de chaleur géothermique arrive à Bagneux La ville de Bagneux a fait le choix de

Plus en détail

Délégations de service public de l eau et de l assainissement

Délégations de service public de l eau et de l assainissement Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Délégations de service public de l eau et de l assainissement Le contrôle des délégataires, gouvernance et transparence *1,2 million d habitants alimentés

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

OBSERVATOIRE. public de l eau. de la qualité du service. de la Qualité du Service. public de l eau. Bilan 2014

OBSERVATOIRE. public de l eau. de la qualité du service. de la Qualité du Service. public de l eau. Bilan 2014 OBSERVATOIRE de la Qualité du Service public de l eau Bilan 2014 de la qualité du service public de l eau Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses 4,4 millions d usagers, le SEDIF a mis en place

Plus en détail

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié PARIS ET LA COP 21 Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié 2 274 880 habitants 3 000 000 déplacements pendulaires par jour 32 000 000 de touristes par an ILE DE FRANCE 12.000.000 habitants

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS

L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS Pour répondre aux besoins de chaque industriel Intégration d une démarche de développement durable pour réduire les consommations en eau et en énergie? Besoin

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

Technologie Environnementale

Technologie Environnementale Technologie Environnementale Plus de 100 véhicules techniques... Composée de plus de 100 véhicules techniques dont la performance est portée au niveau rompues aux méthodes de travail les plus rigoureuses.

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

2. Petites et moyennes installations, développement durable et haute technologie p 4

2. Petites et moyennes installations, développement durable et haute technologie p 4 DOSSIER DE PRESSE Petites et moyennes installations : haute qualité environnementale et sanitaire dans le traitement de l eau SOMMAIRE 1. Une nouvelle entité dédiée, plus proche des clients p 2 2. Petites

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul

Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul Luc SOMLETTE Directeur Assainissement CAV Ex chef de service eau assainissement à la Ville de Vesoul Les points abordés

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT ANNEXE du PLU Gestion de l eau ASSAINISSEMENT 1. CONTEXTE La prise en compte de la loi sur l eau n 92-3 du 3 janvier 1992, modifiée en 1995, imposait d assurer la cohérence des démarches eau et urbanisme

Plus en détail

Altergaz, fournisseur de gaz naturel

Altergaz, fournisseur de gaz naturel Altergaz, fournisseur de gaz naturel Notre vision : devenir le premier fournisseur alternatif de gaz naturel en France Altergaz souhaite offrir à ses clients professionnels, entreprises, collectivités

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous

Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous 1 Sommaire Etat des lieux..page 3 Historique Objectifs de l équipe municipale Dispositif «Eté propre 2006»..page 4 Les moyens mis en place

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

OBSERVATOIRE de la qualité du service

OBSERVATOIRE de la qualité du service OBSERVATOIRE de la qualité du service public de l eau Principaux enseignements 2013 Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses quatre millions de consommateurs, le SEDIF a mis en place depuis 2002

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2 s a m e d i 2 8 o c t o b r e 2 0 0 6 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2!"# $ Un travail en parallèle sur

Plus en détail

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe ANNEXES Partie Les métiers du Groupe Mesures de réduction des nuisances sonores... 2 Services et prestations en vue de diminuer la consommation d'eau... 3 Démarche de certification environnementale...

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT

PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT OBTENTION DE LA CERTIFICATION ISO 14001 POUR LES OUVRAGES ASSAINISSEMENT DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES CŒUR D ESTUAIRE La norme ISO 14001, p : 2 Descriptif des installations,

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

DURAND Audrey Année 2006-2007. Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV

DURAND Audrey Année 2006-2007. Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV DURAND Audrey Année 2006-2007 Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV Rapport de Stage Mission de maîtrise d œuvre en matière d assainissement

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Si vous ne pouvez pas être relié au réseau du tout-à-l égout, vous devez disposer d un système d assainissement autonome pour traiter vos eaux

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Assainissement

Principales missions opérationnelles : Assainissement Mètres cubes produits par jour : 15 690 m3 Origine : eaux de surface (captage en ruisseaux et étangs) Mode de production : affermage Mode de distribution : affermage Mode d intervention : affermage + régie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif BIOROCK La solution d Assainissement Non Collectif Programme 1. 2. 3. 4. 5. 6. Introduction BIOROCK Système d épuration de BIOROCK Capacité des unités BIOROCK Avantages des unités BIOROCK Certifications

Plus en détail

leasecom, Qui sommes-nous?

leasecom, Qui sommes-nous? leasecom, Qui sommes-nous? Notre objectif : développer et apporter à nos clients des solutions de location financière évolutive et de location longue durée adaptées à leurs besoins. 1 leasecom Filiale

Plus en détail

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage SOMMAIRE EDELWAY : SUEZ ENVIRONNEMENT s engage aux côtés des collectivités

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

INSTALLATION MAINTENANCE COMMERCIALISATION

INSTALLATION MAINTENANCE COMMERCIALISATION INSTALLATION MAINTENANCE COMMERCIALISATION Distributeur exclusif www.cit.dz CIT, compagnie d instrumentation technologique créée en 2008, est une société qui œuvre dans le domaine du développement des

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement Commune de Saint Chamond 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement 1 Le service assainissement collectif concerne la collecte des eaux usées et pluviales de la commune de SAINT CHAMOND et la dépollution

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

> Les engagements. des entreprises

> Les engagements. des entreprises Charte du Syndicat professionnel des entreprises de services d eau et d assainissement pour la gestion du patrimoine Les engagements des entreprises Sommaire 1 Les signataires de la Charte 2 Les enjeux

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Fiche outils n 9 Management environnemental

Fiche outils n 9 Management environnemental Fiche outils n 9 Management environnemental Organisation du tableau de bord Évaluation Tableau de bord Le Tableau de Bord comporte : l Un volet relatif à la zone industrielle, l Un volet relatif aux entreprises

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

ACHAT / VENTE / REHABILITATION

ACHAT / VENTE / REHABILITATION ACHAT / VENTE / REHABILITATION Vos obligations en termes d assainissement L assainissement a pour objectif de protéger la santé et la salubrité publique ainsi que l environnement contre les risques liés

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion d information LES EAUX USEES DOMESTIQUES : Définition Quelles solutions de traitement? Quelle règlementation? Oct.09 Les Eaux Usées Domestiques

Plus en détail

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE Eau France Le 17 mars 2015 À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE SUEZ environnement s engage pour gérer durablement la ressource Préserver la ressource en eau représente pour SUEZ environnement plus qu

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.7 Commune de AUBIAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé BI-OROC, le tube réinventé Pionnier dans la fabrication du tube bi-orienté, Sotra Seperef a acquis depuis 20 ans la maîtrise du procédé de bi-orientation.

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ

La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ L énergie... Naturellement! www.compagnieduvent.com Pionnière française de l énergie éolienne, La Compagnie du Vent, Groupe GDF SUEZ, est aujourd hui un acteur important

Plus en détail

MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT

MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT Dénonciation du contrat de l eau : Le groupe des Verts a dénoncé à l époque les excès de profits réalisés par la Lyonnaise des eaux, et avait demandé d intégrer

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 sommaire EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

NOTRE VISION DU PARTAGE DE L EXPERTISE

NOTRE VISION DU PARTAGE DE L EXPERTISE NOTRE VISION DU PARTAGE DE L EXPERTISE WIKTI, adopter le meilleur positionnement sur le cycle de l eau, en fonction des contraintes locales et des changements globaux WIKTI, UNE MANIÈRE UNIQUE ET INNOVANTE

Plus en détail

COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD

COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD Aperçu Lancé en 2004 par l Association minière du Canada, le programme Vers le développement minier durable est un système de contrôle du rendement qui aide

Plus en détail

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque Donnez une nouvelle énergie à votre territoire Solaire photovoltaïque Collectivités territoriales, Propriétaires fonciers, Industriels LES ENJEUX 01 AVEC LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE, Tirez aujourd hui les

Plus en détail