Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer?"

Transcription

1 Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer? Première synthèse brute des réponses à l enquête réalisée auprès des utilisateurs de VEP Mars 2015

2 Remerciements Cette enquête n aurait jamais pu être menée sans : Les relais qui nous ont permis de diffuser avec succès cette enquête auprès des conducteurs de VE : Le Forum Renault Zoé Pro et l association Acoze : Le blog «automobile propre» et son fondateur : La société SODETREL et sa directrice générale : L association AVERE France et sa secrétaire générale : La société Breezcar : Les 627 utilisateurs de véhicules électriques qui ont répondus et surtout des 466 utilisateurs de voitures électriques particulières qui ont pris le temps de répondre à la totalité du sondage et cela malgré le temps nécessaire Avec un remerciement particulier au premier répondant, «Nono1200» conducteur d une Zoé dans le Loiret, qui a permis d enclencher le mouvement sur le forum zoé pro Le reportage sur la mobilité électrique de France 5 diffusé le 12 octobre 2014 et celui d «Envoyé spécial» diffusé le 05 février 2015 dont les contenus mobilisent les conducteurs de VE à contribuer à des études afin d éclairer plus précisément la réalité de la mobilité électrique en France 1

3 Contexte de l enquête réalisée auprès des utilisateurs de VEP Des signaux favorables au développement du VEP L offre constructeur de voitures électriques s est développée La qualité et la fiabilité des voitures se sont améliorées Les aides à l achat ont été renforcées Les bornes de recharges ont été multipliées et les projets à venir sont nombreux Et jusqu à récemment, les prix de l essence et du diesel ont continué à augmenter Mais une part de marché du VEP encore loin des attendus En 2014, la part de ventes des voitures électriques particulières n a pas atteint 1% dont une moitié achetée par des entreprises Pourquoi, quels sont les faits, les chiffres, les réalités qui peuvent expliquer cette part de marché et quelles seraient les mesures à prendre pour convaincre ou automobilistes de plus? Une étude approfondie s appuyant sur 3 chantiers pour mieux comprendre le marché et permettre aux parties-prenantes de mieux agir 1. Analyser les résultats de la dernière enquête nationale des transports et des déplacements des français, réalisée par le Commissariat Général au Développement Durable, pour segmenter le marché automobile particulier en fonction des usages et des caractéristiques des foyers 2. Affiner les calculs de TCO comparés entre les véhicules électriques et les voitures thermiques pour identifier à partir de quel couple (km annuels / durée de possession) une voiture électrique devient plus économique qu une voiture thermique 3. Dessiner les portraits des utilisateurs actuels de véhicules électriques pour compléter le regard uniquement rationnel sur les usages et les coûts et ainsi mieux comprendre et accompagner les clients potentiels de VE Ce document constitue une 1 ère synthèse brute (sans évaluation et sans croisement avec les autres travaux) des réponses à l enquête réalisée auprès des utilisateurs de VEP. Les travaux se poursuivront sur mars et avril

4 Représentativité du panel et questions relatives à l achat du VE 3

5 Représentativité du panel et questions relatives à l achat du VE Taille du panel et origines des réponses 627 personnes* ont commencés à répondre à l enquête 466 ont répondu à la totalité du questionnaire et possède un VEP Seules ces réponses ont été exploitées dans cette synthèse La taille du panel représente presque 2% du marché des VEP présentes en France et est significative pour mener les analyses 3 sources principales de collecte ont majoritairement permis aux répondants d accéder à l enquête * Bien que non exploitée, la réponse de bout en bout d un utilisateur de solowheel est à saluer 4

6 Représentativité du panel et questions relatives à l achat du VE Modèles des VEP du panel Une répartition cohérente des VE entre le portefeuille total et les ventes sur 2014 et 2015 (janv. & fév.) en excluant la Bluecar (hors cible car très majoritairement vendu pour l'autopartage) et le Twizy (données de vente non disponibles) : - ZOE : 49% ( ) / 64% ( ) - LEAF : 15% ( ) / 17% ( ) - Smart : 5% ( ) / 5% ( ) - Citroen C0 : 9% ( ) / 2% ( ) - Tesla S : 2% ( ) / 3% ( ) - BMW i3 : 1% ( ) / 2% ( ) - Mia : 3% ( ) / 0% ( ) - Ion : 10% ( ) / 2% ( ) NB : l information sur l achat d un extender pour la BMW i3 n a pas été demandée (en France, près des 2/3 des BMW i3 sont vendus avec un extender) 5

7 Représentativité du panel et questions relatives à l achat du VE Dates d acquisition (achat ou location) des VEP 82% des répondants ont acquis leur voiture en 2013 et en 2014 La répartition des années d'acquisition des VE par rapport au parc français sousreprésente (11% vs 25%) logiquement les années acquisitions plus anciennes (2012, 2011) : - Les entreprises et collectivités ont représenté une part plus importante des premières acquisitions de VEP - Les 2/3 des réponses complètes proviennent de répondants actifs sur des forums et ayant a priori acquis leur VE plus récemment 6

8 Représentativité du panel et questions relatives à l achat du VE Achat ou location de la voiture et des batteries En dehors de la marque Renault dont les batteries ne peuvent pas être achetées, dans 60% des cas la voiture et la batterie sont achetées Pour les 2 principaux modèles : Pour la Zoé, une large majorité (76%) ont fait le choix d une voiture achetée et de la batterie louée Pour la Leaf, le choix de location représente 60% avec une logique quasi-exclusive d'une location complète "voiture+batterie" et seulement pour 2% des répondants un choix «voiture achetée et batteries louées» 7

9 Représentativité du panel et questions relatives à l achat du VE Motivations d achat du VEP Des réponses très majoritairement multiples sur 3 ou 4 motifs Un motif "prix" un peu plus faiblement mis en avant Des notes allouées supérieures à 5 (moitié des points possibles) principalement sur la sensibilité écologique et sur la facilité d'usage et le confort de conduite NB : la question formulée demandait sur une échelle de 0 à 10 à répartir 10 points entre 5 propositions (dont un choix autre, à préciser) afin de «forcer» chaque répondant à sélectionner ces motivations sans mettre 10 points à chaque motif. Pour une partie des réponses, la somme des points allouée est supérieure à 10. Ces notations ont en conséquence étaient réalignées sur 10 afin d assurer un traitement homogène de tous les répondants. Un motif "Autre motivation" peu utilisé et mettant principalement en avant : Des notions de plaisir de conduite, de silence, de faible entretien (imaginés dans la conception du sondage comme étant associé au thème facilité et confort de conduite) : 19 fois cités spontanément sur 84 autres La recherche d une indépendance vis-à vis du pétrole : 13 fois cités spontanément sur 84 autres Ainsi que des notions de santé publique, d'image de l'entreprise, de prix et d'adéquation aux usages de la voiture 8

10 Représentativité du panel et questions relatives à l achat du VE Autres réponses aux questions posées Voiture d entreprise : 9% des VEP des répondants déclarées comme étant des voitures d'entreprises Entretien annuel (hors pneus) : 86% des répondants estiment un coût inférieur à 250 et 97% de moins de 500 Hésitation lors de l achat avec un véhicule thermique : 12% des répondants indiquent avoir hésité lors de l'achat avec un VT 87% des types de VT des répondants ayant hésité avec un VT sont des types de voitures «standard» (vs monospace, SUV, cross-over, ). Pour la Zoé et pour la Leaf, le taux d'hésitation avec des modèle de type SUV, Cross-over, 4x4 est de 8% alors que ces véhicules représentent sur les segments des véhicules polyvalents et compacts des parts de marchés en croissance et en 2013 déjà de 20% Pour les personnes ayant hésité avec un VT : 36% ont hésité avec un diesel, 36% avec de l'essence, 17% avec une motorisation hybrides et hybrides rechargeables Pour les personnes ayant hésité avec un VT : 62% ont hésité avec un niveau d'équipement «milieu de gamme», 21% avec un niveau d'équipement «entrée de gamme» et 17% avec un «haut de gamme» Pour les personnes ayant hésité avec un VT : 38% ont hésité avec modèle d'occasion, 62% avec un modèle neuf 9

11 Analyse des usages 10

12 Analyse des usages Kilométrage annuel réalisé avec le VEP et écart entre les km annuels réalisés et ceux envisagés lors de l acquisition 2 fois plus de personnes interrogées (60% vs 30%) estiment faire plus de km avec leur VE que ce qu'ils avaient initialement prévu lors de l achat ou de la location de la voiture. Une diversité assez large des distances parcourues avec : 22 % des conducteurs réalisent moins de km par an avec leur VEP 43% entre et km 36% plus de km Un kilométrage moyen parcouru de km annuel calculé en prenant dans chaque intervalle la valeur moyenne (ex : km pour l'intervalle [5 000 km;7 500 km]), km parcourus pour les moins de km et km pour les plus de km En comparaison, le kilométrage moyen des français des VP estimé dans l'entd 2008 était de km/an soit un écart de 8% 11

13 Analyse des usages Nombre annuel de trajets de plus de 80km qui n ont pu être réalisés avec le VEP par manque d infrastructure et solutions Un manque d'infrastructure qui pénalise les souhaits d utilisation du VE mais un nombre de trajets concernés qui reste faible avec seulement 26% des répondants qui ont dû renoncer à l'utilisation de leur VE pour plus de 10 trajets dans l'année. Les solutions mises en place en conséquence : Utilisation d un véhicule thermique (VT) appartenant au foyer : 58% des réponses Location d'un autre véhicule : 13% Utilisation des transports en commun : 12% Renoncement au déplacement : 8% Emprunt d'un véhicule à un ami : 6% Autre solution : 3% (cité spontanément : auto-partage, situation non rencontrées car voiture avec extender,.) Nb : plusieurs choix étant possibles, 599 choix ont été faits par les 466 répondants 12

14 Analyse des usages Possession d un VT en plus du VEP au sein du foyer Possession d un VT : 83% des répondants déclarent avoir un ou plusieurs VT en plus du VE La distance moyenne parcourue par les VT est inférieure de 20% à celle parcourue par les VEP avec une valeur de km (calcul selon la même modalité que celle exposée pour le VEP) Catégorie des 1 er VT (NB : les VT ont été classés par taille pour définir les 1 er, 2 ème et 3 ème VT lorsqu'il y en avait plusieurs) : 4% sont des micro et mini-urbaines 21% ont des tailles de citadines polyvalentes tous types de carrosserie cumulés 32% ont des tailles de véhicule compacte 37% ont des tailles de véhicule supérieur alors qu'il ne représente que 12% des immatriculations totale en % de «Autre et non défini" composés de VU, de camping-cars ou de motos 13

15 Analyse des usages Lieux et fréquences de recharge des VEP 81% des répondants rechargent tous les jours ou plusieurs fois par semaine chez eux 74% ne rechargent jamais au travail 42% ne rechargent jamais sur une borne publique gratuite 82% ne rechargent jamais sur une borne publique payante 43% ne rechargent jamais en zone commerciale Les lieux «Autre» (60) cités spontanément sont principalement : amis, parents, chargeur tesla, garage Renault ou Nissan 14

16 Satisfaction et attentes des utilisateurs 15

17 Satisfaction et attentes des utilisateurs Satisfaction de l achat du VEP et mesures à prendre Satisfaction de l achat d un VEP au regard des usages : 74% des répondants se déclarent très satisfaits et 94% se déclarent satisfaits et très satisfaits. 6% se déclarent assez satisfaits et pas satisfaits Mesures importantes à mettre en œuvre Les réponses sont très majoritairement multiples sur 3 ou 4 motifs. La mesure "Augmenter l'autonomie" mise en avant à 35% (avec 54% des réponses de plus 5 points alloués) Ensuite, une priorité donnée à l'installation de bornes sur les autoroutes et les grands axes Un motif "Autre" peu utilisé (le déploiement de bornes en zone rurale, la fiabilité / la maintenance des bornes, le développement de remorques d'appoint, le déploiement de bornes en zone commerciale, la verbalisation des VT garés sur les places de recharge,...) NB : la question formulée demandait sur une échelle de 0 à 10 à répartir 10 points entre 5 propositions (dont un choix autre, à préciser) afin de «forcer» chaque répondant à sélectionner ces motivations sans mettre 10 points à chaque motif. Pour une partie des réponses, la somme des points allouée est supérieure à 10. Ces notations ont en conséquence étaient réalignées sur 10 afin d assurer un traitement homogène de tous les répondants. 16

18 Satisfaction et attentes des utilisateurs Achat potentiel «d autonomie» supplémentaire en fonction des usages sur une base de 500 par tranche de 10km Au regard de leurs usages, et sur une base théorique (relativement optimiste) de 500 par tranche de 10km supplémentaires : 32% des répondants n exprime pas de besoin et ne sont donc pas prêt à payer pour avoir plus d'autonomie 39% sont prêt à payer pour une autonomie supplémentaire entre 25 km et 75 km 29% pour des distances supérieure à 100 km 17

19 Satisfaction et attentes des utilisateurs Prix maximum accepté pour des recharges (hors domicile et travail) Charge normale ou accélérée (hors domicile et travail) Une moyenne pondérée de 2,5 60% des répondants ont indiqué accepter un prix inférieur ou égal à 2 (dont 14% avec 0 ) qui est inférieur au prix d'une recharge à domicile n'intégrant aucun frais d'exploitation des bornes Sans ces réponses, la moyenne pondérée est de 4,3 Charge rapide sur grands-axes Une moyenne pondérée de 3,7 39% des répondants ont indiqué accepté un prix inférieur ou égal à 2 (dont 8% avec 0 ) qui est inférieur au prix d'une recharge à domicile n'intégrant aucun frais d'exploitation des bornes Sans ces réponses, la moyenne pondérée est de 5,1 18

20 Questions relatives aux foyers 19

21 Questions relatives aux foyers Âge, composition des foyers et activités des répondants 50% des répondants ont entre 35 et 49 ans 5% ont moins de 30 ans 10% ont plus de 60 ans Activités professionnelles Composition des foyers : 92% de foyers composés de plus de 2 personnes 20

22 Questions relatives aux foyers Lieux d habitation 84% des répondants sont propriétaires de leurs logements 68% des répondants habitent dans une maison avec garage 50% habitent en zone rurale 21

23 Contacts Prochaine étape des travaux Vincent Sage Associé Eurogroup Consulting France Finalisation des 3 chantiers et croisement des analyses Martin Dufourcq Manager Eurogroup Consulting France Avril 2015

24 Contacts Vincent Sage Associé Eurogroup Consulting France Martin Dufourcq Manager Eurogroup Consulting France

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Collège Avril 2015 Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Contexte et enjeux Les enjeux du véhicule électrique sont multiples : Réduire

Plus en détail

Bienvenue 22/10/2015

Bienvenue 22/10/2015 Bienvenue 22/10/2015 VE ou pas VE? Fleet Eco Day 2015 «Les transmissions alternatives comme fondement du progrès» Bart Vanham Managing Director TCOPlus, membre de TÜV SÜD Group Produits et services TCOPlus

Plus en détail

La Belgique, pays du diesel? Automania.be

La Belgique, pays du diesel? Automania.be Automania.be L'intégration de véhicules hybrides et électriques dans les flottes des entreprises : une formule rentable Publié le 08.05.2014 Une étude sur le point critique entre conduire à l'essence,

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Sdem50 Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Un peu d histoire Les prémices du véhicule électrique

Plus en détail

26/11/2013 CE QUE L ON RECHERCHAIT VOITURE ÉLECTRIQUE MARCHÉ DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES UNE EXPÉRIENCE PRATIQUE. Utilisation comme seconde voiture

26/11/2013 CE QUE L ON RECHERCHAIT VOITURE ÉLECTRIQUE MARCHÉ DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES UNE EXPÉRIENCE PRATIQUE. Utilisation comme seconde voiture CE QUE L ON RECHERCHAIT Utilisation comme seconde voiture Trajets limités à Nandrin-Liège (15. km/an) Capacité 4 à 5 personnes Coffre limité La Jamais contente de l'ingénieurbelge Camille Jenatzy VOITURE

Plus en détail

Projet de conception et management des mobilités innovantes

Projet de conception et management des mobilités innovantes Master Transport et Développement Durable Projet de conception et management des mobilités innovantes Mise en place d'un service de recharge rapide sur corridor autoroutier Bilan opérateur Présenté par:

Plus en détail

Sondage Senergis Le Devoir

Sondage Senergis Le Devoir Sondage Senergis Le Devoir L intérêt des Québécois à l égard des véhicules hybrides et électriques RAPPORT 7 JANVIER 2011 Cette étude a été réalisée par la firme de recherche Senergis. Pour toute question

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD. 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur

Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD. 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur Contexte Aujourd hui la pertinence de l offre de Location Longue Durée aux entreprises

Plus en détail

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011 En collaboration avec l ove : SOMMAIRE Démarche Description

Plus en détail

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011 Table des matières Contexte et objectifs de l étude 1. Description de l échantillon 2. Caractéristiques de la flotte 3. Analyse des habitudes

Plus en détail

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 SOMMAIRE Démarche Description de l échantillon Réflexion des

Plus en détail

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Enquête sur l industrie des ser vices de taxi et de services limousine Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Concepts Énoncé de la qualité des données Enquête unifiée

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives

SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives 1 SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives Journées H2 et Territoires Belfort, 23-09-2014 Agenda de la journée H2 Flottes Captives 2 Véhicules d Entreprises et Flottes Captives Solutions

Plus en détail

Les Français et l automobile

Les Français et l automobile Les Français et l automobile Résultats d étude Date : Janvier 2010 De : Philippe le Magueresse / Markus Gerlach / François Guilloppé OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90

Plus en détail

Les Français et l automobile

Les Français et l automobile Les Français et l automobile Résultats d étude Date : Janvier 2010 De : Philippe le Magueresse / Markus Gerlach / François Guilloppé OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2015 DVD 168 Développement des services de véhicules partagés à Paris. Conventions d occupation du domaine public pour l attribution des stations en voirie PROJET

Plus en détail

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

Politique d acquisition des véhicules électriques à la Ville de Caen. Le 25 octobre 2012

Politique d acquisition des véhicules électriques à la Ville de Caen. Le 25 octobre 2012 Politique d acquisition des véhicules électriques à la Ville de Caen. Le 25 octobre 2012 Une prise en compte des critères environnementaux dans nos marchés d acquisition de véhicules La prise en compte

Plus en détail

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015 28 Septembre 2015 FISCALITÉ Au regard de la fiscalité on peut répartir les véhicules en trois catégories: Les voitures particulières (68,5 % des immatriculations flottes) qui sont très contraintes en France

Plus en détail

Les Français et leur «chère voiture»

Les Français et leur «chère voiture» Les Français et leur «chère voiture» Novembre 2012 Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet*

Plus en détail

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 31 Avril 212 Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT Début 211, 5,8 millions de véhicules utilitaires

Plus en détail

«Les Français & l automobile»

«Les Français & l automobile» Conférence de Presse 6 juin 2012 3 ème édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé Qui sommes-nous? Un positionnement unique : > Le premier distributeur automobile

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

TABLE-RONDE 1 : INTERETS ET ENJEUX DE LA MOBILITE ELECTRIQUE. Rôle de l ADEME - Déploiement des bornes de recharge

TABLE-RONDE 1 : INTERETS ET ENJEUX DE LA MOBILITE ELECTRIQUE. Rôle de l ADEME - Déploiement des bornes de recharge TABLE-RONDE 1 : INTERETS ET ENJEUX DE LA MOBILITE ELECTRIQUE Généralités sur la mobilité électrique Joseph BERETTA Gilles FURET Rôle de l ADEME - Déploiement des bornes de recharge Véronique TATRY Jean

Plus en détail

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100%

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100% Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep Pourcentage Sexe Un homme 48% Une femme 52% Age

Plus en détail

PRÉDIRE LA DEMANDE À VENIR DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES EN SUISSE

PRÉDIRE LA DEMANDE À VENIR DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES EN SUISSE PRÉDIRE LA DEMANDE À VENIR DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES EN SUISSE Aurélie Glerum, TRANSP-OR, EPFL Michaël Thémans, TRACE, EPFL Michel Bierlaire, TRANSP-OR, EPFL Congrès annuel e mobile 2013 23 août 2013 PLAN

Plus en détail

L AUTOPARTAGE DANS LA SPHERE PRIVEE

L AUTOPARTAGE DANS LA SPHERE PRIVEE L AUTOPARTAGE DANS LA SPHERE PRIVEE Bruno CORDIER est le créateur et le directeur du cabinet ADETEC, spécialiste des études de mobilité depuis 99. L autopartage dans la sphère privée permet d avoir accès

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FAL Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité

Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité P. Quaglia, Genève Aéroport, Division environnement et affaires juridiques - Service Environnement 15 mai 2012 Introduction Depuis 2007,

Plus en détail

MOVE. l offre mobilité électrique. Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility

MOVE. l offre mobilité électrique. Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility MOVE l offre mobilité électrique Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility Move - la mobilité électrique La mobilité électrique: aujourd hui et demain Move : une gamme de produit Move : c

Plus en détail

Hydro-Québec et l'électrification des transports : une nouvelle façon de faire le plein

Hydro-Québec et l'électrification des transports : une nouvelle façon de faire le plein Hydro-Québec et l'électrification des transports : une nouvelle façon de faire le plein Pierre-Luc Desgagné Directeur principal Planification stratégique Conférence sur les technologies émergentes en transport

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 5 novembre 2013 Résultats Trimestriels 3 des Loueurs de Voitures en Longue durée Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Laurent Corbellini, Président de la commission

Plus en détail

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile Contact Ifop : Frédéric ALBERT Les Français et leur budget automobile Note méthodologique Etude réalisée pour : Direct Assurance Dates de terrain : Du 24 au 29 janvier 2008. Echantillon : Échantillon de

Plus en détail

L ÉVOLUTION FULGURANTE DE LA LOCATION DE VOITURES

L ÉVOLUTION FULGURANTE DE LA LOCATION DE VOITURES CNPA Branche Loueurs Conférence de Presse 2013 L ÉVOLUTION FULGURANTE DE LA LOCATION DE VOITURES Conférence animée par André GALLIN, Président de la Branche Loueurs du CNPA Intervenant: Laurent Cours,

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE

ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE LE CONTEXTE L Agence du patrimoine immatériel de l État (APIE) promeut depuis sa création en 2007 une meilleure prise en compte du patrimoine

Plus en détail

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile?

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 2 / xx Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 3 / xx Greenovia, cabinet conseil au sein du Groupe La Poste Geopost La Banque

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

AUTOMOBILE Etsivouspassiez àl électrique?

AUTOMOBILE Etsivouspassiez àl électrique? C O N S O M M A T I O N AUTOMOBILE Etsivouspassiez àl électrique? Lemarchéduvéhiculeélectriqueprogressevivement.Lesnouveaux modèlessontplus performantsetdotés d uneautonomie améliorée. Desaidesgouvernementalesencouragent

Plus en détail

UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES

UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES François JEGER Le parc de véhicules automobiles en service vieillit de trois mois par an depuis 1993 : la durée de vie médiane

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v 2/2013 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU MÉNAGE

QUESTIONNAIRE DU MÉNAGE ENQUÊTE NATIONALE SUR LA MOBILITÉ QUESTIONNAIRE DU MÉNAGE À REMPLIR PAR LA PERSONNE DE CONTACT Ce questionnaire s adresse à la du ménage. Nous vous remercions d avance: de remplir ce questionnaire; de

Plus en détail

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM DEMENAGEMENTS DE PARTICULIERS Etude de prix de revient actualisée aux conditions de juin 2015 OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM Dans le cadre de sa mission d intérêt général, le CNR étudie également les transports

Plus en détail

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014 Comité de Pilotage du 7 juin 204 SDE65 juin204 Comité de Pilotage du 7 juin 204 présentation du projet. Rappel sur l organisation du projet (SDE - B. Rouch) 2. Quelques repères sur la mobilité électrique

Plus en détail

Pour atteindre cet objectif, Ecoplan et l IMU ont appliqué les méthodes suivantes:

Pour atteindre cet objectif, Ecoplan et l IMU ont appliqué les méthodes suivantes: Résumé Objectif et méthode d analyse Au cours de ces dernières années, le marché des vélos électriques (e-bikes) a connu un fort développement en Suisse. En 2007, le nombre de vélos électriques vendus

Plus en détail

Analyse, modélisation et simulation de la demande pour des véhicules électriques en Suisse

Analyse, modélisation et simulation de la demande pour des véhicules électriques en Suisse Analyse, modélisation et simulation de la demande pour des véhicules électriques en Suisse Dr. Michaël Thémans, Vice-Présidence pour le Transfert de Technologie Directeur Adjoint du Centre de Transport

Plus en détail

EXERCICES D ENTRAINEMENT POUR LE DS 7. 1ère STG (Extraits de devoirs d années précédentes)

EXERCICES D ENTRAINEMENT POUR LE DS 7. 1ère STG (Extraits de devoirs d années précédentes) EXERCICES D ENTRAINEMENT POUR LE DS 7. 1ère STG (Extraits de devoirs d années précédentes) Les corrigés sont en seconde partie de ce fichier (pages 4 à 8). Exercice 1: A la sortie d un hypermarché, on

Plus en détail

Rapport d activité & évaluation 2012-2013

Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Covoiturage Grand Lyon : un projet complet Notre objectif depuis 2009? Faire progresser la pratique du covoiturage, en particulier le covoiturage domicile-travail.

Plus en détail

LES AVANTAGES EN NATURE

LES AVANTAGES EN NATURE LES AVANTAGES EN NATURE QU EST CE QUE L AVANTAGE EN NATURE? QUE SONT LES AVANTAGES EN NATURE? Lorsque les dirigeants ou les collaborateurs d une entreprise disposent d une «voiture de fonction» il est

Plus en détail

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Conférence de presse Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 28 janvier 2008 Bonus CAR-e 750 Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Règlement grand-ducal du 5 décembre 2007 concernant

Plus en détail

AlphaElectric Electrifiez votre flotte!

AlphaElectric Electrifiez votre flotte! AlphaElectric Electrifiez votre flotte! Partager une vision Le monde change. Notre environnement, chaque jour, se transforme. Nous vivons des innovations majeures qui modifient nos habitudes et nos comportements

Plus en détail

Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail

Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail RAPPEL DU CONTEXTE De plus en plus d entreprises en France se lancent dans le télétravail. Plus de 7 salariés sur 10 déclarent

Plus en détail

Exercice 2.22. Problèmes et solutions. Question 1

Exercice 2.22. Problèmes et solutions. Question 1 Date : Août 004 Exercice. Question Jean Sétout, votre beau-frère, est l unique actionnaire d une entreprise de distribution de matériel informatique nommée Informatique Expert inc. Mordu d informatique

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

ALD AUTOMOTIVE LES ESSENTIELS ALD ELECTRIC VERS UNE NOUVELLE MOBILITÉ

ALD AUTOMOTIVE LES ESSENTIELS ALD ELECTRIC VERS UNE NOUVELLE MOBILITÉ ALD AUTOMOTIVE LES ESSENTIELS ALD ELECTRIC VERS UNE NOUVELLE MOBILITÉ Avec plus de 5 000 véhicules électriques à la route, ALD Automotive participe activement à l entrée de ce nouveau type de véhicules

Plus en détail

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT Encore sous le choc de votre dernier plein d essence à 85$? Frustrés par notre hiver de pluie et de

Plus en détail

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM ORDRE DU JOUR 1. Rappel des missions et du rôle du Pays 2. Désignation d un secrétaire de séance 3. Mobilité électrique Qu est-ce que la mobilité électrique

Plus en détail

Projet DEC Soutenance Finale Renouvellement du parc automobile de Télécom Bretagne. Groupe 7. Lundi 12 Décembre 2011 Version 2.0

Projet DEC Soutenance Finale Renouvellement du parc automobile de Télécom Bretagne. Groupe 7. Lundi 12 Décembre 2011 Version 2.0 Soutenance Finale Renouvellement du parc automobile de Télécom Bretagne Vincent ATTOLODE Mehdi ERRAKI Gaëtan FAYON Alexandre HENON Quentin LALLEMENT Charlotte LEGER Botu SUN Chi ZHANG Tuteur : Frédéric

Plus en détail

LE «logement idéal» vu par les consultants

LE «logement idéal» vu par les consultants LE «logement idéal» vu par les consultants de l ADIL-Espace Info Energie du Loiret 2012 Du 3 e trimestre 2011 au 1 er trimestre 2012, l ADIL-Espace Info Energie du Loiret a interrogé ses consultants, quel

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Maj 10/2012 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement

Plus en détail

BRANCHE. Loueurs Courte Durée. La voiture AUTREMENT. DOSSIER de PRESSE 2014. Avril 2014 1

BRANCHE. Loueurs Courte Durée. La voiture AUTREMENT. DOSSIER de PRESSE 2014. Avril 2014 1 BRANCHE Loueurs Courte Durée La voiture AUTREMENT DOSSIER de PRESSE 2014 Avril 2014 1 Dossier de presse Branche Loueurs 2014 Sommaire : 1. L Evolution de la location de courte durée De la location «traditionnelle»

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE UN DÉFI STRATÉGIQUE ET TECHNIQUE

LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE UN DÉFI STRATÉGIQUE ET TECHNIQUE LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE UN DÉFI STRATÉGIQUE ET TECHNIQUE RÉUNION ACTIONNAIRES STRASBOURG 07.12.2010 GUILLAUME VAUDESCAL RELATIONS INVESTISSEURS Relations Financières POINTS CLÉS AU 3 E TRIMESTRE Forte dynamique

Plus en détail

TOYOTA. Gilles Quétel, Directeur de la publicité et des événements

TOYOTA. Gilles Quétel, Directeur de la publicité et des événements TOYOTA Gilles Quétel, Directeur de la publicité et des événements L industrie automobile, un secteur qui occupe une place considérable dans l économie, la société Source / INSEE & CCFA 2007 En France 10%

Plus en détail

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM DEMENAGEMENTS DE PARTICULIERS Etude de prix de revient actualisée aux conditions de juin 2013 Dans le cadre de la mission d intérêt général qui lui a été confiée par le Ministère

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

Synthèse 12 mars 2015 VOTRE CONTACT. Delphine MIRANDE Directrice adjointe +33 (0) 1 40 53 47 09 delphine.mirande@infraforces.com

Synthèse 12 mars 2015 VOTRE CONTACT. Delphine MIRANDE Directrice adjointe +33 (0) 1 40 53 47 09 delphine.mirande@infraforces.com BRANCHE PROFESSIONNELLE DES COMMERCES ET SERVICES DE L'AUDIOVISUEL, DE L'ÉLECTRONIQUE ET DE L'ÉQUIPEMENT MÉNAGER - ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN COMPÉTENCES DES SALARIÉS DES ENTREPRISES DE MOINS DE 10 SALARIÉS

Plus en détail

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE > Cohésion territoriale et déplacements Anne Riahle AERE CENTRE

Plus en détail

L auto libre-service:

L auto libre-service: L auto libre-service: l'autre façon d'avoir une auto! Forum International sur la mobilité urbaine et le transport avancé 9 12 octobre 2002 www.communauto.com L auto libre-service Un service de transport

Plus en détail

ALD ELECTRIC VERS UNE NOUVELLE MOBILITÉ

ALD ELECTRIC VERS UNE NOUVELLE MOBILITÉ ALD AUTOMOTIVE LES ESSENTIELS ALD ELECTRIC VERS UNE NOUVELLE MOBILITÉ ALD_electric - TEST.indd 1 11/09/2015 09:28 Avec plus de 5 000 véhicules électriques à la route, ALD Automotive participe activement

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Mai 2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Contexte L Etat s est positionné en faveur du véhicule électrique suite notamment

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme Roulez électrique. Entrée en vigueur

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1 ATELIER SOLUTION Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules Avec la collaboration de P.1 Le marché du véhicule d entreprise P.2 La proportion d'entreprises qui financent au

Plus en détail

privé 106 PME Magazine / novembre 2012

privé 106 PME Magazine / novembre 2012 106 Mondial de Paris. La dernière Mercedes électrique, SLS, a fait sensation cet automne. Le patron de PME peut passer à la voiture électrique sans déchoir! Photo: Keystone Des voitures vertes, pour vous

Plus en détail

Après-guerre, la voiture était un

Après-guerre, la voiture était un N 418 - DÉCEMBRE 1995 PRIX : 14F Un ménage sur quatre dispose d une deuxième voiture Marceline Bodier et Garance Rennes, Division conditions de vie des ménages, Insee Après-guerre, la voiture était un

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 Une grande étude IPEA Vous voulez cerner le marché du meuble de salle de bains et explorer les pistes prospectives à l horizon 2020? A partir de

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015 Patrick Blain Présentation 2 1. Marché français juin 2015 et 6 mois 2015 2. Marché français 6 mois 2015 3. Le diesel Euro 6 doit bénéficier de la pastille verte n

Plus en détail

BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE

BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE BRANCHE NATIONALE DES LOUEURS DE VÉHICULES COURTE DURÉE POIDS DU SECTEUR 16 millions de locations 200 000 voitures achetées (10% du marché) 2,5 Milliards CA 12 000 salariés 4 200 agences de location LA

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre Syndicat Départemental d Energie et d Equipement du Finistère Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre 24 JUIN 2014 SOMMAIRE Le SDEF Le marché de l électromobilité

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Quartier écologique. Equipe de projet: Schmidhalter Axel, Zufferey Camille, Debons Mathieu et Moulin Kilian. Métier: Automation

Quartier écologique. Equipe de projet: Schmidhalter Axel, Zufferey Camille, Debons Mathieu et Moulin Kilian. Métier: Automation Equipe de projet: Schmidhalter Axel, Zufferey Camille, Debons Mathieu et Moulin Kilian Métier: Automation Année d'apprentissage: 2015/2016 Nom de l'école ou de l'entreprise: EPTM Nom de l'enseignant ou

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRES DES UTILISATEURS DU COVOITURAGE LONGUE DISTANCE

ENQUÊTE AUPRES DES UTILISATEURS DU COVOITURAGE LONGUE DISTANCE ENQUÊTE AUPRES DES UTILISATEURS DU COVOITURAGE LONGUE DISTANCE Septembre 2015 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par : 6t-bureau de recherche N de contrat : 1466C0095 Coordination technique : CHASSIGNET

Plus en détail

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

SOMMAIRE RÉTROACTIONS AU RAPPORT

SOMMAIRE RÉTROACTIONS AU RAPPORT SOMMAIRE RÉTROACTIONS AU RAPPORT EXAMEN DE LA GESTION DES LANGUES OFFICIELLES R.A. MALATEST VERSION DU 18 AOÛT 2011 LE 15 OCTOBRE 2011 SOMMAIRE 1. Conclusion générale Le Conseil de recherches en sciences

Plus en détail

Communication Numérique Globale COMMUNIQUE DE PRESSE. Notre métier, montrer au monde le meilleur de vous-même! www.annareda.fr

Communication Numérique Globale COMMUNIQUE DE PRESSE. Notre métier, montrer au monde le meilleur de vous-même! www.annareda.fr COMMUNIQUE DE PRESSE Rouler «branché»... c est pour aujourd hui ou pour demain? Un français sur trois déclare être prêt à envisager l acquisition d une voiture électrique lors de son prochain achat automobile.

Plus en détail

PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 20/05/2014 à 21:04:47 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L ATTRIBUTION D AIDES À L ACQUISITION

Plus en détail

Ville de Vevey et Romande Energie, plan de mobilité et projet pilote de mobilité électrique

Ville de Vevey et Romande Energie, plan de mobilité et projet pilote de mobilité électrique Vevey / 16 septembre 2011 Ville de Vevey et Romande Energie, plan de mobilité et projet pilote de mobilité électrique Michel Bloch Délégué à l Agenda 21 Ville de Vevey Remy Werly Chef de projet Romande

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail