PRESENTENT. Les artistes plasticiens sèment de l art dans les jardins publics du 11e arrondissement. Du dimanche 16 au dimanche 23 septembre 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTENT. Les artistes plasticiens sèment de l art dans les jardins publics du 11e arrondissement. Du dimanche 16 au dimanche 23 septembre 2007"

Transcription

1 Et actuel'art PRESENTENT LE GENIE DES JARDINS Les artistes plasticiens sèment de l art dans les jardins publics du 11e arrondissement Du dimanche 16 au dimanche 23 septembre 2007 Avec le soutien de : Le Génie de la Bastille : 47, rue de Lappe Paris - Président : Jean-Robert Franco Tél. : Partenaire : actuel'art - Présidente : Malha Dussollier Contact Le Génie des Jardins : Aurélie Morisson /

2 Sommaire 1. Présentation... p.3 2. L association Le Génie de la Bastille.. p L association actuel'art p.6 4. Projet Le Génie des Jardins... p.7 5. Proposition de partenariat... p 8

3 Le Génie de la Bastille conduit cette année son association dans les jardins du 11 e arrondissement du dimanche 16 au dimanche 23 de septembre 2007 avec : Le Génie des Jardins. Depuis plus de 20 ans maintenant, Le Génie de la Bastille soutient les artistes du quartier de la Bastille en organisant deux événements par an pour la diffusion et la défense de l art contemporain. Peu à peu, l association réussit à porter cet objectif au niveau international en organisant des échanges entre pays. Parallèlement à ces échanges internationaux (cette année, Pologne et Corée), Le Génie de la Bastille continue à Paris son travail de développement de la vie culturelle dans les quartiers. Cette année, l association intensifie son rôle en s inscrivant dans un événement orienté vers l extérieur : sortir des ateliers et se rapprocher du public. Elle propose à tous Le Génie des Jardins, projet d intervention artistique dans les jardins du 11 e arrondissement. Une cinquantaine d artistes - plasticiens investissent ces espaces publics pour attirer l attention sur l activité contemporaine bien sûr, mais aussi sur ce quartier mythique de la Bastille où habitent plus de 50% des artistes parisiens. Liste des jardins : square de la Petite Roquette (143, rue de la Roquette), square Louis Majorelle (28 rue de la Forge Royale), square Maurice Gardette (2 rue du Général Blaise), square des Jardiniers (2 passage Guénot), square Pierre-Joseph Redouté (132 bis rue de Charonne), square Emile Gallé (32 rue Neuve des Boulets), square de la Folie Titon, square Raoul Nolding (30, rue de la Forge Royale), square Dallery-Roquette (90, rue de la Roquette).

4 L association Le Génie de la Bastille Les portes ouvertes d atelier : la première initiative du Génie de la Bastille Le Génie de la Bastille inaugure en 1984 une nouvelle forme de rencontre entre le public et les artistes : les portes ouvertes des ateliers, formidables rencontres entre public et artistes. Depuis, ces initiatives sont devenues une des pratiques les plus courantes de l art contemporain ; elles sont organisées dans la plupart des quartiers de Paris, souvent par la municipalité elle-même. Pour les fondateurs du Génie de la Bastille, l objectif fut de faire découvrir l œuvre sur les lieux mêmes de sa création, de créer une nouvelle forme de rencontre entre public et artistes et d inviter à parcourir le quartier de la Bastille, cœur de l activité artistique. Très vite, ces actions inédites rencontrent un franc succès tant auprès des professionnels qu auprès des amateurs d art : «Les organisateurs du Génie de la Bastille ( ) détaillent de multiples initiatives qui témoignent toutes de leur volonté d ouverture : ouverture des ateliers les uns sur les autres, ouverture au public, ouverture sur le reste de la ville ( ). Ils ont réussi quelque chose, c est évident. Ils ont réussi à imposer une certaine idée d eux-mêmes et de leur pratique. Ils ont réussi à atteindre un nouveau public.» Marcellin Pleynet, La recherche de nouvelles avancées artistiques Au fur et à mesure des années, Le Génie de la Bastille enrichit son parcours de recherches supplémentaires comme les échanges internationaux organisés depuis 1988 et l instauration en 2004 de la première «Fête des Arts Plastiques». Très vite imposé, le principe de l échange (1 atelier / 1 invité) est devenu l axe principal de la pratique artistique du Génie de la Bastille. Ce partage avec un artiste du pays invité ajoute alors une nouvelle dimension aux portes ouvertes d ateliers. Cette initiative a également pour objectif une mobilité des œuvres et des artistes en dehors de réseaux habituels de l art contemporain. Diversifier les réseaux habituels pour une meilleure diffusion, telle est l une des visées du Génie de la Bastille. Mais l association se bat également pour faire reconnaître la profession d artistes plasticiens, en créant par exemple la «Fête des Arts Plastiques» qu elle souhaite instaurer au même titre que la Fête de la Musique ou des Poètes. Le Génie de la Bastille aujourd hui Aujourd hui, le contexte social et artistique conduit Le Génie de la Bastille à réfléchir à de nouvelles orientations en tant que regroupement d artistes : organisateur d exposition, concepteur de projets et d événements. Porteurs de formes nouvelles, les nouveaux projets du Génie de la Bastille participent également au développement de la professionnalisation de l art contemporain, notamment avec la réalisation d un manifeste pour un appel au droit de présentation publique dans les lieux et évènements publics, au même titre que les artistes du spectacle. Cette année, l action du Génie de la Bastille obtient une reconnaissance de taille : le soutien de la Région Ile-de-France pour ce droit à la présentation publique.

5 Repères Chronologiques En 1984, deux ans après les premières Portes Ouvertes d ateliers, l association Le Génie de la Bastille est créée sur l initiative de trois des membres du comité de rédaction de la revue renommée Documents sur : Pierre Nivollet, Christian Sorg et Dominique Thiolat. Pendant plusieurs années, le flambeau de la présidence de l association passe entre plusieurs mains, puis se stabilise pendant 9 ans avec Danielle Loisel qui a laissé sa place en 2006 à Jean-Robert Franco, actuel président ère Portes Ouvertes des Ateliers : «Cinq Ateliers» : Pierre Nivollet (l initiateur), Christian Sorg, Dominique Thiolat, Rachel Laurent, Thierry de La Royère. Invité : Vincent Barré 1984 Création de l association Le Génie de la Bastille : Membres fondateurs : les 5 précédents, plus Carol Rio, Sylvie Forest, Marie-Louise Syring, Shirley Carcassonne, Rütjer Rühle, Mathilde Ferrer et René Fouque 1987 «L Art dans le Passage» (passage Etienne Delaunay) l action engagée par Laurent Wolf, président de l association, pour l aménagement de la loi sur les baux commerciaux des artistes (loi finalement modifiée en janvier 1988) eres Portes Ouvertes des Ateliers ouvertes à l Europe et à l international : Echanges internationaux : Scandinavie (1990), Amsterdam (1992), Lisbonne (1994), Kyoto (1995), Italie (1996), Santiago de Chili (1998), Berlin (1999), Séoul (2002), Alger (2003) «Diagonales» exposition à l Opéra Bastille, portes ouvertes aux associations d Ile-de-France 1997 «le Génie des Banlieues» : du 9 au 13 octobre : invitation aux confrères oeuvrant hors de Paris : Cachan, Saint-Denis et Montreuil 2000 «les Villes européennes du Millénaire» : du 5 au 9 octobre : la ville comme lieu de vie, de travail, à l aube du 3 e millénaire invitation de 5 villes européennes : Amsterdam, Berlin, Budapest, Malmo et Modène. Avec l association du Centre d information sur l Europe et le partenariat de Ars Longa 2001 «le Génie de l Estampe» : du 5 au 8 octobre : collaboration avec 9 ateliers d impression du 11 e (sérigraphie, lithographie, taille douce), en association avec La Maison des Métallos et 7 autres lieux. Et en partenariat avec Graphigro 2004 Les 20 ans du Génie de La Bastille : 1ère «Fête des Arts Plastiques» «Petits Génies» du 24 septembre au 1 er octobre : Exposition au Centre d Aide par le Travail Partenariat D'Emmaüs-France sur le thème de la précarité. «Place aux plasticiens : des mètres carrés pour les artistes» : le 26 septembre : réalisation de carrés monochromes sur les trottoirs de la place de la Bastille 2005 Echange USA 1 ère partie : les américains à Paris Le Génie des Jardins Echange USA 2 e partie: San Francisco & Chicago Echange au Burkina Faso avec La Compagnie Ta, 2 e partie 2007 Echange avec la Pologne : des artistes de Varsovie et Lodz à Paris.

6 actuel'art actuel'art et lagalerie ont été créés en 2001 avec pour objectif de faire connaître de jeunes artistes contemporains principalement à des publics pas toujours habitués à fréquenter les galeries et autres lieux consacrés aux arts visuels. L association et sa galerie se donnent comme moyens principaux un engagement dans le travail de proximité, mais aussi un travail de détection des talents non seulement dans les territoires proches, mais parfois à l autre bout du monde (Corée, U.S.A, Proche-Orient, Maghreb, Europe, etc). Depuis 6 ans, actuel'art a présenté près d une centaine d artistes dans sa galerie, tels que Olivier Blankart, Frédéric Clavère, Pascale Landais-Beaupère, Yun Ik, Yae-Hee Choi, Carine Doerflinger,, Lionel Desneux, Pierre Hybre, Suzanne Fayt,, Bernard Lanteri, Frances dal Chele, Anne Cindric, Kamel Yahiaoui, Taysir Batniji, Michèle Shembri, Christiane Blanc, Hélène Majera, Gonzalo Belmonte, Pierre Petit, Jean Chazy, Michael Sellam, Rana Bishara, Hamada Atallah, Hannan Abu Hussein, Alan Shechner, Granite Amit, Uri Nir, Angela Lubic, Suzanne Pettroff, pour n en citer que quelques uns, dont les moyens d expression recouvrent la photographie, la peinture, la vidéo, l installation, le dessin, l assemblage. Mais l association a aussi organisé des événements hors les murs de la galerie, comme LIEU COMMUN en 2005, qui réunissait artistes israéliens et palestiniens autour des thèmes de l Identité, l Altérité, le Territoire. Cette année actuel'art et lagalerie vont présenter dans le cadre du Génie des Jardins un groupe de vidéo-artistes slovènes de Llubljana Artnetlab. Ils ont fait le choix d utiliser des moyens vidéos et interactifs assistés par ordinateur. C est ainsi qu ils se relient à notre société contemporaine de plus en plus caractérisée par les nouvelles technologies et parfois manipulée par elles. Artnetlab produit des expositions en Slovénie et à l étranger et organise depuis 2004 un festival d art informatique.

7 Projet Le Génie des Jardins Sortir de son atelier et se rapprocher du public : telle est l idée du Génie de la Bastille. Projet commun Génie de la Bastille / actuel'art Intervention artistique dans les espaces publics Le Génie de la Bastille, associé à plusieurs jardins publics du 11 ème actuel'art, propose pour l année 2007 d intervenir dans arrondissement. Ce projet se fonde à la fois sur une préoccupation artistique et un engagement dans la société. Artistiquement, nous sommes intéressés par l idée de modifier la perception du paysage urbain habituel, de surprendre, d interroger, et si possible de ravir. Nous voulons montrer que la création artistique ne se cantonne pas à des lieux spécialisés, mais peut surgir là où on ne l attend pas. Socialement, nous souhaitons créer des interactions, des confrontations entre le regard de l artiste et celui du passant, peut-être, dans certains cas «réconcilier» des citoyens avec la création artistique contemporaine. Dans tous les cas, nous ne nous contentons pas d installer des œuvres, mais nous enregistrons aussi les réactions du public confrontés à cette intrusion des désirs d artistes dans leur vie quotidienne. Une compilation de ces réactions permettra de rouvrir, dans l action, le débat sur la place de l art dans la société, et notamment des arts visuels ; elle donnera lieu à un catalogue, dont la diffusion, pour une fois, n intéressera pas que le cercle des initiés et des amateurs, mais concernera tout un chacun. Le lieu permanent d actuel'art, lagalerie, 27 rue de la Forge Royale, Paris 11ème, joue dans ce projet, un rôle singulier. Son face à face avec l un des jardins des interventions artistiques, autorise des projections vidéo à partir de sa vitrine, et permet ainsi l utilisation d un médium contemporain en toute sécurité. Par ailleurs lagalerie sera un lieu de rencontres pour orienter les visiteurs vers les diverses installations dans les jardins. Enfin, et surtout, actuel'art et lagalerie organiseront un atelier d écriture sur le thème «mon jardin et moi», animée par l écrivain et psychanaliste Martine Vantses, ainsi que des lectures en soirée. Ce projet entend créer des conditions artistiques et sociales pour favoriser la RENCONTRE entre les artistes et les habitants du quartier et réduire le rapport entre l art et la société

8 par la présence inédite de l artiste dans les jardins publics. Les artistes peuvent ainsi participer à l évolution du territoire urbain et faire surgir des formes nouvelles de convivialité. 4. Devenir partenaire du Génie de la Bastille Pourquoi devenir partenaire Qu est-ce que le mécénat? Le mécénat d entreprise est un acte philanthropique qui se traduit par le versement d un don à un organisme, pour une ou des actions d intérêt général. Le rapprochement du nom de l entreprise versante aux opérations réalisées par l organisme relève du mécénat si elle se limite à la simple mention du nom du donateur, quels que soient le support et la forme, à l exception de tout message publicitaire. Il se distingue du sponsoring ou parrainage caractérisé comme un acte de commerce. Le mécénat d entreprise ne se réduit pas à une simple collecte de fonds : il s agit d une collaboration entre deux organismes. Il doit s agir d un partenariat d égal à égal où est établi un rapport de respect mutuel, voire de complicité. L engagement personnel des deux parties constitue un critère important de réussite. C est l envie de s engager qui constitue la motivation essentielle d une entreprise. Les choix artistiques et culturels sont du ressort de l institution culturelle, ils ne peuvent que le rester : cette règle n empêche pas que les représentants de l entreprise soient sollicités pour des conseils, des avis, etc. Le soutien d un projet : Mis à part l engagement de l entreprise dans la réalisation d un projet d intérêt général, le soutien par le mécénat permet une valorisation de l image de l entreprise engagée, par l association de son nom à un événement culturel, artistique et social, domaines où habituellement l entreprise n a pas accès. Le mécénat permet également l implication du personnel qui demande de plus en plus à son entreprise d intervenir également dans ces champs (loisirs, développement personnel). Il permet également une insertion profonde dans la société, non plus en surface, mais au plus proche des clients, au cœur des courants, là où le marketing a ses limites. Les avantages financiers : la défiscalisation à 60% : La loi du 1 er août 2003 donne un nouvel élan au mécénat culturel grâce à un encouragement fiscal très incitatif qui s applique tant aux dons des particuliers qu à ceux des entreprises : 60% de réduction fiscale (dans la limite de 0,5% du chiffre d affaire hors taxes de l entreprise, avec possibilité en cas de dépassement de ce seuil, de reporter l excédent au titre des cinq exercices suivants). Exemple : Une entreprise a un chiffre d affaire hors taxes de Elle décide de verser à une association d intérêt général. L entreprise bénéficiera d une réduction d impôt de 60%, soit Le coût réel de son don sera de La possibilité de contreparties : L action de mécénat ne présente pas de contreparties directes de la part du bénéficiaire. En revanche, l administration fiscale admet l existence de contreparties matérielles, dites disproportionnées (en référence aux contreparties dites proportionnées dans les contrats de sponsoring). Ces

9 contreparties doivent être inférieures à 25% de la somme donnée. Il pourra alors s agir d entrées gratuites, de remise de catalogue, de mise à disposition d espaces, etc. Comment devenir partenaire Les différentes formes de mécénat : Le plus courant est l apport financier, mais il peut être également en biens (matériel etc.), en compétences (savoir-faire particulier) ou en technologies (mise à disposition d une technologie particulière). La démarche : Les bénéficiaires du mécénat doivent être d intérêt général. Certaines structures le sont d office (comme les fondations, les collectivités ou les musées) ; pour les associations, les conditions d éligibilité sont le domaine d activité, la gestion des intéressés, la non lucrativité et l utilité sociale. Aujourd hui, un organisme pourra demander s il le souhaite s il relève des catégories bénéficiant du mécénat d entreprise, ceci par un rescrit fiscal. Le reçu de don aux œuvres est émis par l association. Il s agit du document qui permet à l entreprise d être défiscalisée. Après accord, une convention de mécénat est rédigée par les deux participants et précise le projet et la nature du don. Pour tous renseignements supplémentaires sur pourquoi et comment devenir partenaire du Génie de la Bastille pour Le Génie des Jardins, vous pouvez contacter Aurélie Morisson au ou au ou au

Dossier de Presse Le Génie de la Bastille et Newform présentent :

Dossier de Presse Le Génie de la Bastille et Newform présentent : Dossier de Presse Le Génie de la Bastille et Newform présentent : Portes Ouvertes 2008 Échange Paris Pusan / Du 5 au 8 juin 2008 Association pour la diffusion et la défense de l art contemporain MDA 11-8,

Plus en détail

SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE

SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE Ven i Vid Lud i i SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE Soutenir les activités d une association tout en mettant en œuvre

Plus en détail

Quels financements privés pour mon association?

Quels financements privés pour mon association? Quels financements privés pour mon association? Romain Bazin Pôle d Economie Solidaire Isabelle Boucher-Doigneau DRAC Bourgogne Virginie Taupenot - Co-Alliance 2 Quels financements privés pour mon association?

Plus en détail

La loi sur le mécénat et initiatives dans le domaine de la musique

La loi sur le mécénat et initiatives dans le domaine de la musique Compte-rendu de la réunion organisée par le CNV 7 juin 2005 La loi sur le mécénat et initiatives dans le domaine de la musique Intervenants : Patrice Marie, Mission Mécénat du Ministère de la Culture Frédéric

Plus en détail

PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com

PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com MECENAT ET SPONSORING TRAITEMENT JURIDIQUE ET FINANCIER / UCRAF 2012 Page 1 TRAITEMENT JURIQUE FINANCIER Dans l esprit du public, mécénat et sponsoring se confondent,

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN. Paris New-York Miami Shanghaï. Business. Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles. . org.

MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN. Paris New-York Miami Shanghaï. Business. Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles. . org. MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles Business. org Paris New-York Miami Shanghaï et défiscalisation B U S I N E S S A R T Co n c e p t A.P.A.I. Association pour la Promotion

Plus en détail

PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES

PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES ART COMMUNAUTAIRE CONTEXTE Les arts communautaires ne sont pas nouveaux. Ils se différencient des autres formes artistiques par leur engagement social. C est une méthode

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Les financements privés : les tendances, les chiffres clés et le cadre juridique

Les financements privés : les tendances, les chiffres clés et le cadre juridique Les financements privés : les tendances, les chiffres clés et le cadre juridique 2 LES FINANCEMENTS PRIVES Le contexte des financements privés : tendances et chiffres clés Le cadre juridique : quelles

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE DE L ART 2 LIEUX / 2 EXPOSITIONS (MARS & JUIN) - 2

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN NOM PROSPECT + DATE LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN DÈS SEPTEMBRE 2000, LE PARIS SAINT-GERMAIN S EST ENGAGÉ SUR LE TERRAIN DE L ACTION SOCIALE EN CRÉANT LA

Plus en détail

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Unique en France et en Europe La CITE DE L ARBRE La Cité de l Arbre Association 1901,d intérêt général ; PA R T E N A R I AT Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Un musée consacré entièrement

Plus en détail

LE CLUB DES PARTENAIRES DE L IMAGE PUBLIQUE

LE CLUB DES PARTENAIRES DE L IMAGE PUBLIQUE LE CLUB DES PARTENAIRES DE L IMAGE PUBLIQUE Rejoignez le festival photographique de Rennes Métropole! L IMAGE PUBLIQUE La manifestation photographique l Image Publique existe depuis 2007. Elle est organisée

Plus en détail

DEVENEZ MEMBRE DU CLUB MONS 2015 ENTREPRISES

DEVENEZ MEMBRE DU CLUB MONS 2015 ENTREPRISES DEVENEZ MEMBRE DU CLUB MONS 2015 ENTREPRISES UN LABEL CONTRIBUANT À LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE! ENGAGEZ-VOUS POUR L AVENIR DE TOUTE UNE RÉGION! J ai accepté de prendre la Présidence de l asbl

Plus en détail

Monique Millot-Pernin Présidente de la Commission Secteur non-marchand, Secteur public de la CNCC

Monique Millot-Pernin Présidente de la Commission Secteur non-marchand, Secteur public de la CNCC Mécénat, parrainage Monique Millot-Pernin Présidente de la Commission Secteur non-marchand, Secteur public de la CNCC 1 Sommaire Introduction 1. Distinction entre mécénat et parrainage 2. Cadre juridique

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

Quadrilatère St-Laurent

Quadrilatère St-Laurent Quadrilatère St-Laurent Mémoire présenté à l attention de l Office de consultation publique de Montréal Par Alain Vranderick Juin 2009 Introduction Étant résidant de la grande région métropolitaine de

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

Le mécénat d entreprise

Le mécénat d entreprise Le mécénat d entreprise Ubiqus Paris, le 1 er octobre ] Sommaire Ouverture... 3 Georges CHABIN, Directeur de la communication... Qu est-ce que le mécénat?... 3 Maxine HEBERT, Responsable du Mécénat, société

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

utopia LES 30 ANS DU GENIE DE LA BASTILLE

utopia LES 30 ANS DU GENIE DE LA BASTILLE 30 ans de Génie, 30 ans d invention, d expériences, de créativité, dans des espaces nouveaux, inattendus, divers et variés. Cette recherche incessante et nécessaire, c est celle de l Utopia, c est à dire

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

Dossier de Candidature Trophée Des Lycées 2013. Vous souhaitez bénéficier d une aide Banque Populaire / LMDE?

Dossier de Candidature Trophée Des Lycées 2013. Vous souhaitez bénéficier d une aide Banque Populaire / LMDE? Dossier de Candidature Trophée Des Lycées 2013 Vous souhaitez bénéficier d une aide Banque Populaire / LMDE? Avant-propos «S engager avec audace au service des projets de vie personnels et professionnels

Plus en détail

Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire

Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire Mécénat sportif Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire Contexte Le 2 août 2003 est parue au Journal Officiel, la loi n 2003-709 du 1er Août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations.

Plus en détail

la création artistique au cœur des stratégies d'entreprise

la création artistique au cœur des stratégies d'entreprise agence conseil en communication la création artistique au cœur des stratégies d'entreprise production d idées communication interne & externe production audiovisuelle lieu événementiel mécénat culturel

Plus en détail

Stages photo. La grange. à côté de

Stages photo. La grange. à côté de Stages photo à côté de La grange Face à la galerie d exposition La grange, un espace de 50 m², équipé en informatique et en outils numériques, permet la pratique de la photographie. De septembre 2007 à

Plus en détail

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010)

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Les associations, souvent financées par des fonds publics doivent aujourd hui faire face à une diminution

Plus en détail

Edito. Romain BUCHÉ Dirigeant fondateur INWIN

Edito. Romain BUCHÉ Dirigeant fondateur INWIN 1 Edito L enseigne INWIN offre à ses franchisés l opportunité de proposer sur un territoire exclusif, un catalogue exhaustif de solutions digitales. Ils bénéficient en plus de l expérience et du savoir-faire

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Appel à projets BIENNALE INTERNATIONALE D ART CONTEMPORAIN 2016

Appel à projets BIENNALE INTERNATIONALE D ART CONTEMPORAIN 2016 BIENNALE INTERNATIONALE D ART CONTEMPORAIN 2016 Interventions artistiques dans les jardins du XIème arrondissement de Paris du samedi 24 septembre au dimanche 2 octobre Appel à projets Le Génie de la Bastille

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

Institut Français de l Education

Institut Français de l Education Institut Français de l Education Le travail enseignant et la question de l évaluation Les 18, 19 et 20 mars 2015 «Je vis que je réussissais et cela me fit réussir davantage» Jean-Jacques Rousseau (Émile,

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 21 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 Conclusion d'une convention de mécénat pour le musée Tomi Ungerer avec ES Energies Strasbourg. La société ES Energies Strasbourg développe de

Plus en détail

OGACA. Les sessions thématiques de l OGACA. 2ème trimestre 2010 Strasbourg. Agence conseil auprès des entreprises culturelles

OGACA. Les sessions thématiques de l OGACA. 2ème trimestre 2010 Strasbourg. Agence conseil auprès des entreprises culturelles OGACA Agence conseil auprès des entreprises culturelles Les sessions thématiques de l OGACA 2ème trimestre 2010 Strasbourg /P2 L Ogaca accompagne depuis 1984 les acteurs culturels régionaux en leur proposant

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2015

Taxe d apprentissage 2015 Arts plastiques 3 quai des Pêcheurs 68200 Mulhouse Arts plastiques 1 rue de l Académie 67082 Strasbourg Musique 1 place Dauphine 67000 Strasbourg Taxe d apprentissage 2015 La Haute école des arts du Rhin

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CHIPILI

DOSSIER DE PRESSE CHIPILI DOSSIER DE PRESSE CHIPILI Vincent & Emilie www.chipili.com coulisse@chipili.com / 0679764357 L idée *** Le projet est simple nous souhaitons développer une plateforme web pour mettre en relation artistes

Plus en détail

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements :

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements : 62, rue Gambetta - FLEURANCE Renseignements : Ville de Fleurance Service Culturel - 100, rue Pasteur 32500 FLEURANCE 05 62 06 18 96 - bibliotheque3@villefleurance.fr Mot de Raymond VALL senateur-maire

Plus en détail

Distinction entre cotisations et prestations de services?

Distinction entre cotisations et prestations de services? Distinction entre cotisations et prestations de services? (cf. chapitre 2 Socioprofessionnels du référentiel Qualité des OT & SI) L Office de Tourisme ou le syndicat d initiative s il est de forme associative

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles. www.fondationobjectifgrandesecoles.org

Fondation Objectif Grandes Ecoles. www.fondationobjectifgrandesecoles.org Fondation Objectif Grandes Ecoles Notre mission La Fondation Objectif Grandes Ecoles a été créée en 2014. Son objectif premier : accompagner les élèves du secondaire, motivés et méritants, à poursuivre

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

Festival - Reims DOSSIER DE PARTENARIAT

Festival - Reims DOSSIER DE PARTENARIAT Clin d Oeil 2-5 Festival - Reims July 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Le Festival Clin d Oeil est un événement artistique, biennale organisée le premier weekend de juillet, qui vise à mettre en avant la diversité

Plus en détail

110 initiatives pour la métropole

110 initiatives pour la métropole 110 initiatives pour la métropole Nom de l initiative : Donner à voir la métropole aux citoyens : une maquette partagée Collectivité membre présentant l initiative : Le Kremlin-Bicêtre Maîtrise d ouvrage

Plus en détail

Financement des clubs

Financement des clubs Financement des clubs Cotisations, subventions, mécénat, manifestations Contact : FFJDA secteur formation formation@ffjudo.com Étude préliminaire 1. Projet club Pour pouvoir définir une politique de financement

Plus en détail

25-26-27 juillet à Goxwiller 1-2-3 août au Hohwald DOSSIER DE PRESENTATION

25-26-27 juillet à Goxwiller 1-2-3 août au Hohwald DOSSIER DE PRESENTATION 2014 25-26-27 juillet à Goxwiller 1-2-3 août au Hohwald DOSSIER DE PRESENTATION PRESENTATION DU FESTIVAL Un festival itinérant L'édition 2014 à Goxwiller et au Hohwald Les spectacles Le budget prévisionnel

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Philippe Delaite, (phildelaite(a)hotmail.com) est enseignant

Plus en détail

agence conseil en mécénat culturel production d idées communication interne & externe opération de prestige lieu événementiel événementiel

agence conseil en mécénat culturel production d idées communication interne & externe opération de prestige lieu événementiel événementiel agence conseil en mécénat culturel communication interne & externe opération de prestige production d idées lieu événementiel lieu événementiel mécénat culturel événementiel Initiation RH a culture est

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

MECENAT DEVENEZ PARTENAIRE DU BBB CENTRE D ART CONTACT : JEANNE-SOPHIE FORT PARTENARIAT@LEBBB.ORG

MECENAT DEVENEZ PARTENAIRE DU BBB CENTRE D ART CONTACT : JEANNE-SOPHIE FORT PARTENARIAT@LEBBB.ORG MECENAT DEVENEZ PARTENAIRE DU BBB CENTRE D ART CONTACT : JEANNE-SOPHIE FORT PARTENARIAT@LEBBB.ORG Légende : Vincent Ganivet «c.18.10.6», co-production, exposition «Manipules», 2013 2 Le Depuis 1994, le

Plus en détail

Guide. des formations. Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations

Guide. des formations. Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Guide des formations 2014 Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Lecture écriture 15 Arts plastiques et écriture NB : Aucune pratique préalable n est requise

Plus en détail

1.5. L artiste participe à l installation et au démontage de son exposition La présence de l artiste est demandée au minimum sur 4 jours.

1.5. L artiste participe à l installation et au démontage de son exposition La présence de l artiste est demandée au minimum sur 4 jours. 1.5 Règlement intérieur E(co)TONE atelier-galerie d art actuel 190 bis FBG Chartrain 41100 Vendôme Conditions de participation aux actions et expositions. 1. Organisation des expositions E(co)TONE a pour

Plus en détail

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez LA mission départementale de la culture DE l AVEYRON en partenariat avec l OBSERVATOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES PROPOSE Un séminaire de réflexion sur le thème LA PARTICIPATION À LA VIE ARTISTIQUE ET

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

Musée Jacquemart-André. Institut de France. Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics. Dossier de mécénat

Musée Jacquemart-André. Institut de France. Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics. Dossier de mécénat Musée Jacquemart-André Institut de France Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics Dossier de mécénat Le Musée Jacquemart-André Un cadre unique, des œuvres exceptionnelles Édouard André (1833-1894),

Plus en détail

À LA BELLE DE MAI. Quartiers Créatifs 2013. Contacts : Marie De Pibrac 06 26 25 25 10 Magali Poivert 06 17 59 24 23

À LA BELLE DE MAI. Quartiers Créatifs 2013. Contacts : Marie De Pibrac 06 26 25 25 10 Magali Poivert 06 17 59 24 23 JR À LA BELLE DE MAI Quartiers Créatifs 2013 Photo JR : Rio de Janeiro - 2008 Contacts : Marie De Pibrac 06 26 25 25 10 Magali Poivert 06 17 59 24 23 JR, un artiste engagé JR est un artiste qui possède

Plus en détail

DELEGATION DE LA VIENNE DOSSIER DE PRESSE

DELEGATION DE LA VIENNE DOSSIER DE PRESSE DELEGATION DE LA VIENNE Lancement d une campagne de mécénat populaire pour la restauration du Musée de la Seconde Guerre Mondiale TERCE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Aurélie CRAVALLEE - Délégation

Plus en détail

Montée d Orelle 18 août 2013. Dossier de Partenariat

Montée d Orelle 18 août 2013. Dossier de Partenariat Montée d Orelle 18 août 2013 Dossier de Partenariat 1 Sommaire Qui sommes-nous 3 Présentation du Projet 4/5 Budget prévisionnel 6 Devenez Partenaire 7/9 Plan de Communication 11 Contact 12 2 Qui sommes-nous?

Plus en détail

Entreprendre en franchise

Entreprendre en franchise Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Réussir ses comptes rendus

Réussir ses comptes rendus Michelle Fayet Réussir ses comptes rendus Troisième édition, 1994, 2000, 2005. ISBN : 2-7081-3369-1 Introduction Mais enfin, qu est-ce qu un un compte rendu? Cette interrogation est celle de beaucoup de

Plus en détail

Des espaces pour valoriser vos projets

Des espaces pour valoriser vos projets Des espaces pour valoriser vos projets La Station, le CRIJ, l'eclectic Léo Lagrange et le TriptiC Léo Lagrange vous proposent différents lieux, espaces pour valoriser vos projets. Nos différentes structures

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Plan de réussite 2009-2010

Plan de réussite 2009-2010 Plan de réussite 2009-2010 Orientation 1 : Respecter davantage les rythmes d apprentissage des élèves pour réaliser la mission d Instruire les élèves. Objectif 1 : Réduire de 10% le nombre d élèves de

Plus en détail

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Comment réussir son investissement en loi Pinel? Le dispositif Pinel est une loi de défiscalisation particulièrement intéressante. Elle remplace avantageusement

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

1 ) Introduction : le secteur associatif en France. 3 ) Les référentiels de bonne gouvernance associative

1 ) Introduction : le secteur associatif en France. 3 ) Les référentiels de bonne gouvernance associative Institut des Réviseurs d'entreprises/instituut van de Bedrijfsrevisoren Vendredi 17 octobre 2008 -Bruxelles Membre du Comitéde pilotage de la commission «secteur public et non marchand» de la Compagnie

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

FAITES CONNAISSANCE AUJOURD HUI AVEC VOS COLLABORATEURS DE DEMAIN!

FAITES CONNAISSANCE AUJOURD HUI AVEC VOS COLLABORATEURS DE DEMAIN! FAITES CONNAISSANCE AUJOURD HUI AVEC VOS COLLABORATEURS DE DEMAIN! Les classes SORTENT EN BOITE! RAPPROCHER LE MONDE DE L ENTREPRISE AVEC CELUI DE L ENSEIGNEMENT, tel est l objectif de l opération «Les

Plus en détail

Parrainage, Mécénat et Opérations de collecte de fonds ou de dons Des possibilités de financements alternatifs pour les associations Par Alain LAFFITTE BDPH Sarl Tel : 05.59.06.53.73 laffitte.alain@wanadoo.fr

Plus en détail

Le mémo du délégué du personnel.

Le mémo du délégué du personnel. Le mémo du délégué du personnel. le sommaire. 1. Champ d application 2. Ses attributions et ses rôles 3. Ses moyens d action 4. Protection Légale Préambule Afin de permettre la représentation des salariés

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

Showroom 2006 Journées Portes Ouvertes des Ateliers des Artistes Lyonnais DOSSIER DE

Showroom 2006 Journées Portes Ouvertes des Ateliers des Artistes Lyonnais DOSSIER DE 2006 PRESENTATION DU PROJET DOSSIER DE PRESSE Showroom (association loi 1901) Siège social 109, allée 8 E, rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne mail : association.showroom@free.fr site : http://association.showroom.free.fr

Plus en détail

Université Normande du Numérique

Université Normande du Numérique Université Normande du Numérique 15 et 16 avril 2014, Caen Le Club TIC de Normandie invite ses partenaires institutionnels, associatifs, académiques et entrepreneuriaux à s associer à l organisation de

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Analyse des Incidences liées à la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle pour les ACI et propositions d actions Avril 2015 La loi

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) le musicien intervenant (MI) dumiste, acteur du

Plus en détail

CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS

CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS Table des Matières Table des matières 1. DEUX TYPES DE CAMPAGNES SMS... 3 1.1. ALERTE INFORMATIONS SUR LES MANIFESTATIONS... 3 1.2. LE COUPONING...

Plus en détail

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent Emmanuelle Corson Janvier 2007 Année universitaire 2006/2007 Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et différent Cours de Production et diffusion audiovisuelle et cinématographique

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Une vraie boutique et plus encore. www.lafausseboutique.com

Une vraie boutique et plus encore. www.lafausseboutique.com Une vraie boutique et plus encore www.lafausseboutique.com 2014 DOSSIER DE PRESSE La Fausse Boutique est plus qu un simple espace de vente. Son originalité réside dans le rassemblement d ateliers de création,

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

Règlement du concours "Carnet de voyage" 2010/2011 organisé par le CRDP d Auvergne

Règlement du concours Carnet de voyage 2010/2011 organisé par le CRDP d Auvergne Règlement du concours "Carnet de voyage" 2010/2011 organisé par le CRDP d Auvergne Fragment d autobiographie ou mémoire du voyage, un carnet de voyage relève d un équilibre entre le texte et les illustrations.

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail