au service de l architectel Emmanuel G A R C I A Directeur Général Lafarge Bétons Sud Est AGENCE RHONE ALPES AUVERGNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "au service de l architectel Emmanuel G A R C I A Directeur Général Lafarge Bétons Sud Est AGENCE RHONE ALPES AUVERGNE"

Transcription

1 Le béton, b une matière au service de l architectel Emmanuel G A R C I A Directeur Général Lafarge Bétons Sud Est AGENCE RHONE ALPES AUVERGNE

2 Un partenariat technique étroit entre l Architecte, l Entreprise et le Fournisseur de bétons Les exigences liées à la qualité du béton Les exigences liées au principe constructif Les exigences liées à la préparation Les exigences liées à la mise en œuvre 2

3 Eglise Saint-Pierre de Firminy 3 formules de bétons autoplaçants utilisées - Forme C25/30 CEM I 52,5 PMES D11 XF1 - Vertical C25/30 CEM I 52,5 PMES D11 XF1 Ciment Lafarge Ciment - CEM I 52,5 PM ES de Val d Azergues Granulats CSL - Carrière de la Petite Craz Filler calcaire Omya - Betocarb P2 Orgon 3

4 Le béton autoplaçant Les caractéristiques d un béton autoplaçant Classe d exposition / classe de résistance La viscosité Le Dmax des granulats La thixotropie La stabilité La teinte 4 4

5 La norme NF EN Caractérisation des bétons autoplaçants 5

6 Un partenariat étroit entre l Architecte, l Entreprise et le Fournisseur de bétons Le choix du niveau de parement La teinte Le niveau de bullage La texture L aspect de surface 6

7 Fascicule de documentation P «Surface et parement de bétons» Annexe A 7

8 Un partenariat technique étroit entre l Architecte, l Entreprise et le Fournisseur de bétons Les exigences liées à la qualité du béton Les exigences liées au principe constructif Les exigences liées à la préparation Les exigences liées à la mise en œuvre 8

9 Un partenariat étroit entre l Architecte, l Entreprise et le Fournisseur de bétons Les exigences liées au principe constructif Les dispositions constructives ainsi que les conditions de calcul et d'exécution sont en conformité avec le DTU 21 et le DTU 23.1 «Travaux de bâtiment - Murs en béton banché». Pour les parements destinés à rester bruts de décoffrage, il faut prévoir des joints de pré-fissurations en vertical et en horizontal pour orienter les fissures (mise en œuvre de joints creux, etc. ) Selon le climat, les armatures du voile, et l épaisseur d enrobage des armatures, il convient de prévoir des joints de pré-fissuration tous les 6 à 10m. Armatures minimales pour limiter l ouverture des fissures selon l Eurocode 2 (NF EN ). Enrobage minimal des armatures : 5 cm pour les bétons blancs 9

10 Un partenariat technique étroit entre l Architecte, l Entreprise et le Fournisseur de bétons Les exigences liées à la qualité du béton Les exigences liées au principe constructif Les exigences liées à la préparation Les exigences liées à la mise en œuvre 10

11 Un partenariat étroit entre l Architecte, l Entreprise et le Fournisseur de bétons Les exigences liées à la préparation Qualité du support Etanchéité des coffrages Qualité de peaux coffrantes Choix de l huile (attention à la température) et mise en œuvre de l huile Pression sur les banches 11

12 12

13 13

14 14

15 Un partenariat technique étroit entre l Architecte, l Entreprise et le Fournisseur de bétons Les exigences liées à la qualité du béton Les exigences liées au principe constructif Les exigences liées à la préparation Les exigences liées à la mise en œuvre 15

16 Un partenariat étroit entre l Architecte, l Entreprise et le Fournisseur de bétons Les exigences liées à la mise en œuvre Tuyau flexible de 90mm avec système «Secatol» Tubes plongeurs souples perdus Tubes plongeurs rigides avec entonnoirs Injection en pied de banche 16

17 17

18 18

19 Une performance différente pour chaque couple produit / mise en œuvre 19

20 Merci pour votre attention 20

DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE

DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE 1 NOTICE DE POSE BLOCS A BANCHER «ISOLASUP SYSTEME» A) Préambule : 1) Le fabricant et l entrepreneur doivent rappeler aux architectes et aux Maîtres d ouvrages les spécificités

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédé de mur en béton léger Wall with insulating light concrete Wand auf Basis von isolierenden leichten Betons Constat de Traditionalité n 20/10-170 Edition corrigée du 1 er décembre 210 Procédé de

Plus en détail

LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1

LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1 LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1 1.1 GENERALITES 1.1.1 DEFINITION DU PROJET VOIR GENERALITES COMMUNES A TOUS LES CORPS D ETATS 1.1.2 DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES ET SERVITUDES (LISTE NON LIMITATIVE) Il est rappelé

Plus en détail

Norme NF EN 206-1 et DTU 21

Norme NF EN 206-1 et DTU 21 Norme NF EN 206-1 et DTU 21 La norme NF EN 206-1, avec son annexe nationale, devient la base normative pour tous les bétons de structure. Introduction La norme européenne NF EN 206-1 remplace la norme

Plus en détail

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES Gamme des produits BLOCS EN BÉTON DE GRANULATS COURANTS BLOCS DE COFFRAGE PRÉLINTEAUX - BLOCS STANDARDS - BLOCS ACCESSOIRES - BLOCS SPÉCIAUX - BLOCS AVEC EMBOÎTEMENTS VERTICAUX

Plus en détail

Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces

Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces CCTP TÉLÉCHARGÉ Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces Fabricant : Alkern Produit : Bloc Climat Localisation de votre projet

Plus en détail

NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT

NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT 1 Le BETON AUTOPLAÇANT fait l objet de règles complémentaires dans la norme NF EN 206-9 Cette norme précise les règles qui s appliquent au BAP en complément des règles communes

Plus en détail

SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012

SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 Note information «BBC Système» «BBC Système» est un système constructif bois-béton breveté ( dépôt INPI 12/50382) pour les immeubles

Plus en détail

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste Maître de l ouvrage : Commune de GRILLY Opération : Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste 34, chemin Jacques Belay 01 220 GRILLY Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Descriptif/Quantitatif Gros-oe uvre

Descriptif/Quantitatif Gros-oe uvre SAS ECS IB2701 Descriptif/quantitatifs Chapitre 6 3. Les murs en béton banché (voiles) Identifier les ouvrages 3.1. Définition Les murs en béton banché sont des ouvrages verticaux, coulés dans des coffrages

Plus en détail

Mur BBC et maisons individuelles Solutions ITI (Isolation Thermique Intérieure) R 4 m 2.K/W (structure + doublage)

Mur BBC et maisons individuelles Solutions ITI (Isolation Thermique Intérieure) R 4 m 2.K/W (structure + doublage) Mur BBC et maisons individuelles Solutions ITI (Isolation Thermique Intérieure) R 4 m 2.K/W (structure + doublage) Bloc béton de 20 + doublage 10+120 R = 4,02 m2.k/w 0,22 + 3,8 (λ= 0,032) R globale assurée

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

Pathologies accidentelles des façades en béton

Pathologies accidentelles des façades en béton Les points sensibles pour les professionnels Pathologies accidentelles des façades en béton Cette plaquette a pour but de répertorier les pathologies accidentelles de façade les plus courantes et les solutions

Plus en détail

La mise en œuvre des bétons

La mise en œuvre des bétons Chapitre4 La mise en œuvre des bétons 4.1 Le serrage du béton (compactage) 4.1.1 - Les bétons autoplaçants (BAP) 4.1.2 - Les autres bétons 4.2 Les traitements de surface 4.3 La cure 4.4 Les joints 4.4.1

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Voûte sans coffrage Avis Technique 16/07-535 Voûte MOREL Titulaire : SOCIETE MOREL Le Bourg F-43800 CHAMALIERES Tél. : 06 85 52 02 82 E-mail : rob.morel@wanadoo.fr Internet : www.architecturemodulaire.com

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 52 - Indice : A Date : Juillet 2012 Nombre de pages : 8 Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel

Plus en détail

Mise en œuvre des bardages bois. 6 juillet 2012

Mise en œuvre des bardages bois. 6 juillet 2012 Maelenn JOSSET bois 6 juillet 2012 DTU 41.2 : Aide à la conception des bardages bois (attention, actuellement en cours de révision) prescriptions applicables aux matériaux conditions de mise en œuvre règles

Plus en détail

LES FAÇADES ET ÉLÉMENTS ARCHITECTURAUX EN BETON

LES FAÇADES ET ÉLÉMENTS ARCHITECTURAUX EN BETON LES FAÇADES ET ÉLÉMENTS ARCHITECTURAUX EN BETON Les produits préfabriqués de façade et éléments architecturaux en béton sont généralement constitués de grands panneaux ou voiles en béton, de largeurs courantes

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Dallage béton avec isolant JACKODUR

CCTP TÉLÉCHARGÉ Dallage béton avec isolant JACKODUR CCTP TÉLÉCHARGÉ Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés dans le corps du texte. Fabricant : Produit : JACKON Insulation

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les bétons hydrauliques - Introduction

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les bétons hydrauliques - Introduction Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Les bétons hydrauliques - Introduction Problématique Matériaux granulaires courants en génie civil : Béton : granulats + ciment +

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

BLOC CREUX À MAÇONNER

BLOC CREUX À MAÇONNER BLOC CREUX À MAÇONNER Synthèse Ils sont utilisés pour constituer les parties courantes de murs extérieurs mais aussi des cloisons intérieures. Poids bloc (kg) Rangées d alvéoles (U) Alvéoles (U) Repère

Plus en détail

La norme béton NF EN 206-1

La norme béton NF EN 206-1 Chapitre2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme NF EN 206-1 2.2 - Domaines d application 2.3 - Évolutions de la norme 9 Chapitre 2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE STRUCTURE

NOTE TECHNIQUE STRUCTURE SYSTEME CONSTRUCTIF BBC-System NOTE TECHNIQUE STRUCTURE QUALITE DE L ENVELOPPE ET RT 2012 1 «JARDIN DE JULES» VILLEURBANNE - ARCHITECTE DETRY-LEVY / ARBOR ET SENS MAITRE D OUVRAGE RHONE SAONE HABITAT 2

Plus en détail

BLOC A BANCHER (PRODUIT)

BLOC A BANCHER (PRODUIT) AVIS TECHNIQUE BLOC A BANCHER (PRODUIT) Etabli par : Mr Salah GABSI- Ingénieur Génie Civil Vérifié par : Mr Mohamed Nebil ZAHRA- Directeur Généraléral Avis Technique N 001/2014 Date : Novembre/ /2014 Annule

Plus en détail

Les procédés d impression ne permettent pas une reproduction fi dèle des teintes - Document non contractuel.

Les procédés d impression ne permettent pas une reproduction fi dèle des teintes - Document non contractuel. Solutions CLIMAmur Mur la nouvelle gamme de briques climatiques à isolation intégrée Murbric, Mur Hybride ou Monomur, la gamme des briques Porotherm apportent des solutions innovantes qui réponden t aux

Plus en détail

Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier

Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier Philippe DROY (CETE Lyon DLL) 19-20 janvier 2011 SOMMAIRE Levée du point d arrêt avant bétonnage Réception sur site et contrôle

Plus en détail

Construire en zone sismique. Olivier Chèze, CTMNC

Construire en zone sismique. Olivier Chèze, CTMNC Olivier Chèze, CTMNC La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013 Plan de la présentation I. Le contexte réglementaire II. III. Pourquoi de nouvelles règles parasismiques? Un

Plus en détail

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression :

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression : DESCRIPTION t-mix CCF Chape à base de ciment, de sables sélectionnés, d ajouts et adjuvants spécifiques, selon DTU 26.2 (Chapes et dalles à base de liants hydrauliques), classée CT-C 20-F4 selon la norme

Plus en détail

Concevoir, construire et gérer des structures durables en béton

Concevoir, construire et gérer des structures durables en béton Concevoir, construire et gérer des structures durables en béton Approche performantielle et évolutions normatives Normes de dimensionnement : les Eurocodes «béton» Arnold BALLIERE 28 novembre 2013 CETE

Plus en détail

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc LES BLOCS CIMENT Les blocs béton BBM (bloc de bêton manufacturé) sont appelés agglos, moellon ou parpaings suivant les régions. Ce sont des BBM pour une pose traditionnelle à bain de mortier, les BBM sont

Plus en détail

2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION

2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION 2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION Désignation de la classe Description de l'environnement 1 - Aucun risque de corrosion ni d'attaque Béton non armé et sans pièces métalliques noyées : toutes expositions,

Plus en détail

L offre Bloc Béton sur mesure

L offre Bloc Béton sur mesure L offre Bloc Béton sur mesure 2013 Les blocs béton, nouvelle génération, multi conforts pour mieux vivre, le matériau du bien être. Solutions Pradier Blocs "Économique et Durable" Un Bloc toujours aussi

Plus en détail

PATHOLOGIE DES BALCONS

PATHOLOGIE DES BALCONS PATHOLOGIE DES BALCONS Un balcon est une «plateforme à hauteur de plancher, formant saillie sur une façade, et fermée par une balustrade ou un garde-corps, qui sont généralement en métal ou en béton. C

Plus en détail

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables

Plus en détail

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments 1.3 Caractéristiques et emplois des ciments L industrie cimentière met aujourd hui à la disposition de l utilisateur un grand nombre de ciments qui présentent des caractéristiques bien définies et adaptées

Plus en détail

Fiche dosage : Ciment volcan Le ciment local multi-usages pour des ouvrages durables

Fiche dosage : Ciment volcan Le ciment local multi-usages pour des ouvrages durables Fiche dosage : Ciment volcan Le ciment local multi-usages pour des ouvrages durables Ciment Volcan Le ciment local multi-usages Un seul produit pour de multiples applications sur votre chantier. 1. Pour

Plus en détail

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/09-590 Annule et remplace l Avis Technique 16/05-500 Mur en blocs en béton Bloc Américain PREFABLOC Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

4.2 Les enduits. Rôle de l enduit. Les types d enduits. La préparation du support. D autres supports nécessitent un traitement préalable.

4.2 Les enduits. Rôle de l enduit. Les types d enduits. La préparation du support. D autres supports nécessitent un traitement préalable. 4.2 Les enduits Rôle de l enduit Les enduits aux mortiers de liants hydrauliques sont utilisés aussi bien pour les travaux neufs que pour la réfection de façades. Les enduits remplissent plusieurs rôles

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Enduit de cuvelage Système plastique d imperméabilisation et d étanchéité

Enduit de cuvelage Système plastique d imperméabilisation et d étanchéité Enduit de cuvelage Système plastique d imperméabilisation et d étanchéité DEFINITION ET PRESENTATION DU PRODUIT MABETANCHE OU ENDUIT DE CUVELAGE est un système d imperméabilisation et d étanchéité, à base

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

Structures, planchers et autres composants structuraux. Vu pour enregistrement le 10 janvier 2013

Structures, planchers et autres composants structuraux. Vu pour enregistrement le 10 janvier 2013 Avis Technique 3/12-730 Annule et remplace l Avis Technique 3/07-519 Traitement des reprises de bétonnage par joint hydro expansif 265 LANKOCAST SW 10 264 LANKOCAST SW 20 Titulaire : PAREXGROUP SA 19,

Plus en détail

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades Cahier des charges Ces travaux consistent à effectuer un enrochement en rive droite du ruisseau des Vernades afin de protéger la piste

Plus en détail

PROCEDE INNOVANT GBE MODE OPERATOIRE

PROCEDE INNOVANT GBE MODE OPERATOIRE PROCEDE INNOVANT GBE MODE OPERATOIRE (Procédé et outillage) Réalisation d un mur sandwich coulé en place qui intègre un isolant entre deux parois en béton octobre 14 Page 1 SOMMAIRE LE PROCEDE GBE : L

Plus en détail

8.5 Les murs coupe-feu en béton

8.5 Les murs coupe-feu en béton 8.5 Les murs coupe-feu en béton bâtiments d activité de commerce et de stockage Entrepôt de stockage de matières plastiques dans l Ain. Un mur séparatif coupe-feu aurait permis d arrêt de la propagation

Plus en détail

Chape de pente et chape prête à carreler

Chape de pente et chape prête à carreler Chape de pente et chape prête à carreler. Généralités Les chapes sont destinées à être recouvertes par un revêtement; elles ont plusieurs fonctions : réaliser la pente sous l étanchéité afin d assurer

Plus en détail

21 janvier 2016. Injections de structures en béton. Ing. Tom Verhaegen

21 janvier 2016. Injections de structures en béton. Ing. Tom Verhaegen Injections de structures en béton Ing. Tom Verhaegen Chef de Service RONVEAUX Rénovation CINEY Afdelingshoofd RONVEAUX Renovatie BRUGGE www.ronveaux.com et quand même LE BETON PEUT FISSURER Presque inévitable

Plus en détail

famille Saint-Vincent

famille Saint-Vincent La famille Saint-Vincent s agrandit! NOuveau ambre clair NOuveau ambre foncé Saint-Vincent, une gamme complète signée Aléonard Accédez à l excellence d Aléonard Longtemps réservé aux monuments historiques

Plus en détail

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE CROS SERGE Architecte DPLG 12 Rue Gabriel FAURE 09100 PAMIERS Tél. : 05.61.67.01.84 Fax.: 05.61.67.52.29 Dossier n 2012VERN CANTINE VERNIOLLE Extension du restaurant scolaire LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE

Plus en détail

DIR MC / SIR du Puy en Velay. Construction du viaduc de Taulhac

DIR MC / SIR du Puy en Velay. Construction du viaduc de Taulhac Construction du viaduc de Taulhac Caractéristiques Franchissement d un vallon (zone résidentielle + RD) Ouvrage de type pont mixte à consoles et pièces de pont 5 travées : 73 m + 3 x 92 m + 73 m Tablier

Plus en détail

8.4 Les produits en béton fabriqués en usine

8.4 Les produits en béton fabriqués en usine 8.4 Les produits en béton fabriqués en usine La fabrication en usine de produits en béton permet de rationaliser la production, d apporter la qualité d une fabrication industrielle et de réaliser une importante

Plus en détail

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE 5.4 Le béton prêt à l emploi BPE L origine et le développement du BPE L appellation «Béton Prêt à l Emploi» (BPE) est réservée au béton préparé en usine dans des installations fixes (centrales) et transporté

Plus en détail

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0 Page 2 Pour faciliter la rédaction de vos CCTP, Spurgin met à votre disposition des extraits de CCTP liés spécifiquement aux solutions de l ISOPRE 2.0. Au-delà du gain de temps, ces éléments facilitent

Plus en détail

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Ir Claude Ployaert Ingénieur Conseil FEBELCEM La norme harmonisée EN 1317-5 traite des critères de durabilité. Celle-ci sera d application

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/07-529 Mur en blocs en béton Blocs Américains US Lisse SCPR Annule et remplace l'avis Technique 16/03-461 Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Définition de l installation 11 Implantation de l installation 13 Conception 13 1. Obligations réglementaires de la commune et du particulier 13 2. Choix de la filière d assainissement

Plus en détail

Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON **********

Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON ********** Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON ********** DELEGATION TERRITORIALE OUEST REMPLACEMENT D UNE CONSTRUCTION MODULAIRE ABRITANT DES BUREAUX PAR UNE CONSTRUCTION DURABLE ET MISE EN

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/10-1095*V1 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/10-1095 Intègre le modificatif 13/10-1095*01 Mod Chape à base de ciment

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (HAUTE GARONNE) CAHIER S CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES RENOVATIONS D ETANCHEITES DANS LES GROUPES SCOLAIRES LOT 2 : ETANCHEITE Sommaire 1 GENERALITES... 2 1.1 OBJET DU MARCHE... 2 1.2 PREAMBULE... 2

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Données techniques Isobet l conductivité thermique : 0,085 W/mK (λ Ui ) l résistance à la compression : > 0,3 N/mm 2 l masse volumique

Plus en détail

Mutuelle des Architectes Français assurances

Mutuelle des Architectes Français assurances INFORMATIONS TECHNIQUES T 4 Mutuelle des Architectes Français assurances CONCEPTION PARASISMIQUE DES MAISONS INDIVIDUELLES MAI 2012* Milan ZACEK La fiche T4 C a été établie par Milan Zacek. Professeur

Plus en détail

RISQUE SISMIQUE : Les enjeux pour le bâtiment (2/2) CoTITA Méditerranée Journée du 17 novembre 2011 Conférences sur les risques

RISQUE SISMIQUE : Les enjeux pour le bâtiment (2/2) CoTITA Méditerranée Journée du 17 novembre 2011 Conférences sur les risques CoTITA Méditerranée Journée du 17 novembre 2011 Conférences sur les risques RISQUE SISMIQUE : Les enjeux pour le bâtiment (2/2) Le point de vue d'une collectivité territoriale (CG84) au travers d'un exemple

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61 Parois industrielles préfabriquées Willy Naessens 61 Dans le domaine de la préfabrication, les parois préfabriquées en béton offrent une solution efficace pour toutes façades extérieures et cloisonnements

Plus en détail

LA PIERRE NATURELLE : MATERIAU ECOLOGIQUE? LE RESULTAT DES ACV

LA PIERRE NATURELLE : MATERIAU ECOLOGIQUE? LE RESULTAT DES ACV LA PIERRE NATURELLE : MATERIAU ECOLOGIQUE? LE RESULTAT DES ACV Journée Technique 4 juin 29 PLAN DE PRÉSENTATION Produits analysés Résultats obtenus Comparaisons possibles Pierre / journée d un français

Plus en détail

Résistance au feu des bétons

Résistance au feu des bétons Chapitre4 Résistance au feu des bétons 4.1 - Comportement aux températures élevées 4.2 - Conductivité thermique 4.3 - Évolution des résistances du béton et de l acier en fonction de la température 41 Chapitre

Plus en détail

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance.

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. L Eurothane G isole très efficacement les murs sans perdre d espace. Cet atout, combiné à sa légèreté, le rend particulièrement

Plus en détail

Mastic coupe-feu silicone

Mastic coupe-feu silicone Mastic coupe-feu silicone CFS-S SIL Mastic élastique (silicone neutre), permet des mouvements importants pour des applications coupe-feu Applications Calfeutrement de joints de dilatation entre dalles

Plus en détail

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation PAGE 1 DE 6 Objectif: Exploiter les documents techniques. Identifier le type de conduit et de canalisation à utiliser pour une installation ou un équipement. Savoir technologique visé : S3-3 Canalisations

Plus en détail

«Construire des Ouvrages d Art en Béton»

«Construire des Ouvrages d Art en Béton» «Construire des Ouvrages d Art en Béton» Les contrôles du béton en amont Bruno BOULET(DLCF) Date : 19-20 Janvier 2011 Lieu : CETE de LYON www.setra.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Documents qualité

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

Variante 1 avec bandes BFL-Mastix posées sur le béton de propreté

Variante 1 avec bandes BFL-Mastix posées sur le béton de propreté Variante 1 avec bandes BFL-Mastix posées sur le béton de propreté X X X X Variante1 avec bandes BFL-Mastix posées sur le béton de propreté Radier 3.1 F JM/Mastix SA 2013 Les opérations A B étanchéité contre

Plus en détail

Le dallage : une technologie de pointe au service de l immobilier logistique

Le dallage : une technologie de pointe au service de l immobilier logistique Actualités Édition juin 2010 ÉDITION SPÉCIALE DALLAGE Le dallage : une technologie de pointe au service de l immobilier logistique Le dallage est l organe vital, l «autoroute» sur laquelle circulent les

Plus en détail

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM PRÉGYMÉTAL 70 Fixation des rails au sol, Locaux secs 72 Jonction au sol - Locaux humides 74 Cloison en bord de dalle 76 Fixation des rails sous plancher 77 Fixation des rails sous plafond PRÉGYMÉTAL 78

Plus en détail

7.2 Mise en œuvre du béton sur chantier

7.2 Mise en œuvre du béton sur chantier 7.2 Mise en œuvre du béton sur chantier Les différentes phases de la mise en œuvre De la sortie de la bétonnière ou du malaxeur à l ouvrage fini, le béton passe par différentes phases : transport, coulage

Plus en détail

des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage

des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage Chapitre4 Durabilité des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage 4.1 - Mécanismes développés par le gel et les sels de déverglaçage 4.2 - Document de référence 4.3 - Principes de prévention 37

Plus en détail

Les solutions Isover en combles perdus pour la RT 2012 et la RT 2020

Les solutions Isover en combles perdus pour la RT 2012 et la RT 2020 Les solutions Isover en combles perdus pour la RT 01 et la RT 00 Un bâtiment performant en neuf et en rénovation Neuf RT 01 Depuis janvier 013, tous les bâtiments neufs sont à Basse Consommation. Pour

Plus en détail

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée rocksol expert ROCKSOL EXPERT est un panneau de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l isolation thermique et acoustique des chapes flottantes de planchers bas. performances THERMIQUE Épaisseur

Plus en détail

Corniches. Cahier des charges et de mise en œuvre SOMMAIRE

Corniches. Cahier des charges et de mise en œuvre SOMMAIRE Corniches Cahier des charges et de mise en œuvre SOMMAIRE Définition... Gamme... Caractéristiques des produits...2 Domaine d'utilisation...2 Mise en œuvre...3, 4, 5 Contrôle qualité...6 Références...7

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

Pour répondre aux enjeux de la RT 2O12

Pour répondre aux enjeux de la RT 2O12 Pour répondre aux enjeux de la RT 2O12 Toutes les solutions présentées dans ce document sont des solutions de murs en maison individuelle répondant aux exigences de performances de la RT 2O12 Bloc LES

Plus en détail

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE Tél. 02 37 18 48 00 Fax 02 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com www.cerib.com mandaté

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 8 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Les coffrages métalliques Rédaction : Grégory Boschung / étudiant 3 ème année de l ETC Fribourg /1763 Granges-Paccot Les coffrages métalliques

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois

Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois Focus sur l étanchéité à l air Etats Généraux du Bois - Angers 19 Septembre 2013 Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois

Plus en détail

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR MAITRES D OUVRAGE COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de SAINT-FLOUR Village d Entreprises - ZA du Rozier-Coren 15100 SAINT-FLOUR COMMUNE de SAINT-FLOUR Mairie 1, Place d Armes 15100 SAINT-FLOUR Projet d Extension

Plus en détail

INTERVENTIONS SUR CHANTIER

INTERVENTIONS SUR CHANTIER LISTE DES PRESTATIONS INTERVENTIONS SUR CHANTIER Intervention sur chantier avec déplacement (< 80 km) et mise à disposition du matériel pour la réalisation d un carottage en diamètre 60 mm. Réalisation

Plus en détail

CHAPITRE I : GENERALITES

CHAPITRE I : GENERALITES CHAPITRE I : GENERALITES 1.01 ETENDUE DES TRAVAUX : 1.01.1 Prestations prévues au présent lot Le présent CCTP a pour objet de définir l'exécution des travaux de charpente bois. - Création de charpente

Plus en détail

Parements pour habillage de façades et autres ouvrages extérieurs

Parements pour habillage de façades et autres ouvrages extérieurs Parements pour habillage de façades et autres ouvrages extérieurs M48 marron M43 brun nuancé Murok Sierra Emballage par carton de 0,5 m². Pièces d angle disponibles en cartons de 1 mètre linéaire (0,41

Plus en détail

Conservation et stockage Les rouleaux SP4GRANICOLOR doivent être impérativement transportés et stockés debout sur deux hauteurs maximum.

Conservation et stockage Les rouleaux SP4GRANICOLOR doivent être impérativement transportés et stockés debout sur deux hauteurs maximum. Présentation SP4GRANICOLOR est un revêtement d étanchéité monocouche, autoprotégé, biarmé, bénéficiant de la garantie de 10 ans. L autoprotection de cette membrane est assurée par une couche de paillettes

Plus en détail

Apparus il y a plus de cinquante ans, les revêtements. Chute de pierres minces attachées : stop aux idées reçues. Prévention rénovation.

Apparus il y a plus de cinquante ans, les revêtements. Chute de pierres minces attachées : stop aux idées reçues. Prévention rénovation. pathologie Prévention rénovation Chute de pierres minces attachées : stop aux idées reçues Contrairement aux idées répandues, jamais aucune pierre mince attachée n est tombée d une façade. Les principales

Plus en détail

La réalisation des ouvrages en béton

La réalisation des ouvrages en béton Chapitre5 La réalisation des ouvrages en béton 5.1 Les dallages accessibles aux animaux 5.1.1 - La préparation du support 5.1.2 - Le bétonnage 5.2 Les aires de circulation 5.3 Les murs de bâtiments 5.3.1

Plus en détail

CCTP- Hangar du FOIRAIL Lot N 1- Gros Œuvre

CCTP- Hangar du FOIRAIL Lot N 1- Gros Œuvre CCTP- Hangar du FOIRAIL Lot N 1- Gros Œuvre Suivant rubriques du DPGF 1 préparation et installation de chantier 1.1 Clôture de chantier pendant la durée du chantier - type Héras en panneaux grillagés de

Plus en détail

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes EUR SOL L isolant à l aise dans toutes les situations Performant et léger Facile à poser Hautement résistant à la compression Adapté à tous les planchers, y compris chauffants et rafraîchissants La performance

Plus en détail