Education et science Intensité des études et mobilité des étudiants. Année d études 2013/14. Neuchâtel 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Education et science Intensité des études et mobilité des étudiants. Année d études 2013/14. Neuchâtel 2016"

Transcription

1 15 Education et science Intensité des études et mobilité des étudiants Année d études 2013/14 Neuchâtel 2016

2 Introduction La présente publication rend compte des activités des étudiants dans les hautes écoles universitaires (HEU) et les hautes écoles pédagogiques (HEP). Y sont analysées en particulier l intensité des études, exprimée en pour-cent d un plein-temps, ainsi que la mobilité des étudiants entre les hautes écoles suisses. Seules sont prises en considération les filières de bachelor et de master et la formation de niveau diplôme à l enseignement au degré secondaire II. Les résultats ne tiennent pas compte des formations de doctorat ni des formations continues et des études d approfondissement. En sont également exclues les études dans les hautes écoles spécialisées. L intensité moyenne des études dans les HEU et les HEP s élevait à 81% pendant l année d études 2013/14. Des raisons très diverses peuvent expliquer le fait qu elle soit inférieure à 100%. Nombreux sont les étudiants devant assumer d autres obligations (activité rémunérée, stage, tâches éducatives ou prise en charge d un parent). Mais d autres facteurs, comme les absences pour maladie, contribuent à expliquer cet écart. En 2013/14, 3,5% des étudiants des HEU et des HEP ont fréquenté au moins un cours dans une autre haute école (HE) suisse pour lequel ils ont été évalués (voir définition en p. 3). Ce phénomène est désigné ici par le terme «mobilité des étudiants», tenant compte de toutes les formes de mobilité entre HE: la mobilité libre, la mobilité institutionnelle (par ex. dans le cadre d une coopération entre HE) et la fréquentation en parallèle de deux filières d études dans deux HE distinctes (double immatriculation). La mobilité peut se traduire par un séjour d études (semestre d échange) ou par la fréquentation de cours isolés dans une autre HE. Ces différentes formes de mobilité étudiante ont ceci en commun qu elles permettent aux étudiants d engranger des expériences dans une autre haute école et d élargir leur horizon aux niveaux académique, géographique et culturel. La publication «Intensité des études et mobilité des étudiants Méthodes et résultats du relevé ASBOS 2013/14» (OFS, 2016) contient davantage de résultats et des détails sur la méthodologie utilisée. Plus d informations sous 2

3 Sources de données et définitions La nouvelle statistique ASBOS Les données utilisées dans la présente publication reposent pour l essentiel sur le relevé réalisé pour l année d études 2013/14 dans le cadre de la nouvelle statistique ASBOS. L acronyme ASBOS signifie «Anpassung der Studierendenstatistik an das Bologna System» (adaptation de la statistique des étudiants au système de Bologne). Cette statistique a été conçue en complément à la statistique des étudiants fondée sur le système d information universitaire suisse (SIUS). Elle mesure le nombre de crédits ECTS 1 pour lesquels les étudiants ont été évalués pendant une année d études. Comment l intensité des études est-elle mesurée? Depuis la mise en œuvre de la réforme de Bologne, les étudiants reçoivent des crédits ECTS pour leurs prestations. Un crédit correspond à une prestation de 25 à 30 heures d études. Le nombre d ECTS qui peuvent être obtenus dans le cadre d études à plein temps (soit une intensité d études de 100%) s élève à 60 par an. L octroi de crédits ECTS dépend de l évaluation d un examen ou d un travail écrit. La statistique ASBOS mesure le nombre de crédits pour lesquels les étudiants ont été évalués 2 pendant une année d études. Ce nombre permet de déterminer le temps consacré aux études durant l année en question. L intensité des études ainsi déterminée est représentée en pourcent d une formation à plein temps. Comment la mobilité des étudiants est-elle mesurée? Les étudiants suisses sont généralement immatriculés dans une seule HE (HE d origine), dans laquelle ils accomplissent l essentiel de leurs études. Ils ont cependant la possibilité de suivre des cours dans une autre HE (dans laquelle ils ne sont pas immatriculés). Ceux qui se font évaluer dans cette autre HE sont considérés, dans la présente publication, comme étudiants mobiles 3. La mobilité peut être imposée ou volontaire. Elle peut porter sur un seul cours ou consister en un semestre ou une année d échange. Le terme mobilité couvre ici uniquement le territoire suisse, et non la fréquentation d établissements étrangers (par ex. dans le cadre d Erasmus). 1 European Credit Transfer and Accumulation System (ECTS) 2 Les HES ne relèvent pas les crédits évalués mais les crédits inscrits. Pour cette raison, les étudiants HES ne sont pas compris dans cette publication. 3 Les étudiants qui sont immatriculés dans une deuxième HE et qui ont été évalués dans les deux HE sont aussi considérés comme mobiles. 3

4 Intensité des études selon le type de hautes écoles et le niveau d études L intensité moyenne des études suivies par les étudiants immatriculés dans une HEU ou une HEP s élevait à 81% pendant l année d études 2013/14 (G 1). Elle était plus élevée chez les étudiants immatriculés dans une HEU (82%) que chez ceux qui l étaient dans une HEP (79%). Intensité des études selon le type de la haute école et le niveau d études, en 2013/14 G 1 Total Type de la haute école HEU HEP Niveau d études Bachelor Master Diplôme Sec II 45% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Equivalents plein-temps 74% 81% 82% 79% 86% Les disparités étaient plus marquées entre les niveaux d études. Les candidats au bachelor présentaient la plus forte intensité d études, avec 86%, contre 12 points de moins (74%) pour les candidats au master. L enquête sur la situation sociale et économique des étudiants 4 avait déjà montré que les étudiants en master sont plus nombreux à travailler à côté de leurs études que les étudiants en bachelor. Voilà qui pourrait expliquer la différence constatée. Les filières de niveau diplôme de formation à l enseignement au degré secondaire II représentent un cas particulier. L intensité des études n y est que de 45% (G1), ce qui reflète le fait que la plupart des étudiants effectuent leurs études en emploi ou parallèlement à une autre formation qui n est pas prise en compte ici (par ex. études de doctorat ou formation continue). 4 OFS (2015): «Conditions d études et de vie dans les hautes écoles suisses Rapport principal de l enquête 2013 sur la situation sociale et économique des étudiant-e-s» 4

5 Intensité des études selon le sexe et l âge Le sexe n influence pas de manière déterminante l intensité des études: on ne relève qu un point de différence entre celle des femmes (82%) et celle des hommes (81%). Intensité des études selon l âge, en 2013/14 G 2 Equivalents plein-temps 100% 80% 60% 40% 20% 0% 94% moins de 20 ans 87% 71% 61% 58% 53% 47% ans et plus Age En 2013/14, l intensité des études était d autant moins grande que les étudiants étaient âgés. Elle s élevait à 94% chez les moins de 20 ans, contre 47% chez les plus de 50 ans (G 2). Indépendamment du niveau d études et du type de hautes écoles, les étudiants plus jeunes avaient plus tendance à étudier à plein temps, alors que leurs aînés privilégiaient plutôt les études à temps partiel. Le comportement en la matière dépend donc grandement de l âge. Ce constat semble logique si l on considère l évolution de la situation individuelle avec l âge: la probabilité d avoir des enfants, auxquels il va falloir consacrer du temps, augmente avec l âge. Les années qui passent poussent aussi davantage les étudiants à s émanciper (financièrement) de leurs parents, ce qui les oblige à consacrer davantage de temps à une activité rémunérée. 5

6 Intensité des études selon la branche Hautes écoles universitaires (HEU) Dans les HEU, c est dans le groupe de domaines d études Médecine et pharmacie que l intensité des études était la plus forte (91%) en 2013/14 (G 3). Ce chiffre s explique entre autres par la structure rigide des études dans ces filières, qui ne laisse aucune place aux temps partiels. Intensité des études selon le groupe de domaines d études HEU, en 2013/14 G 3 Total Sciences humaines et sociales Sciences économiques Droit Sciences exactes et naturelles Médecine + pharmacie Sciences techniques Interdisciplinaire et autre 82% 76% 79% 85% 83% 91% 89% 77% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Equivalents plein-temps L intensité des études affiche les valeurs les plus basses dans les groupes de domaines d études Sciences humaines et sociales (76%) et Interdisciplinaire et autres (77%). Cela pourrait s expliquer par le fait qu ils accueillent des étudiants en moyenne plus âgés que les autres groupes de domaines d études et que l intensité des études diminue avec l âge (voir p. 5). C est aussi dans ces deux groupes qu on trouve la plus forte proportion d étudiants exerçant une activité professionnelle (Sciences humaines et sociales: 81%; Interdisciplinaire et autre: 87%) 5 et que l activité rémunérée contribue le plus à couvrir le budget des étudiants. En d autres termes, la plus faible intensité des études semble s expliquer au moins en partie par le fait que les étudiants doivent, en plus de financer leurs études, assurer eux-mêmes leur subsistance. 5 OFS (2015) 6

7 Hautes écoles pédagogiques (HEP) L intensité moyenne des études dans les HEP s élevait à 79% pendant l année d études 2013/14. Elle était la plus élevée dans les filières Logopédie (92%), Niveau préscolaire et primaire (90%) et Psychomotricité (85%; G 4). Cela pourrait s expliquer entre autres par le fait que ces filières ne sont proposées qu au niveau bachelor, qui se caractérise par une intensité des études généralement plus élevée que pour les études de master (voir p. 4). Intensité des études selon la filière d'études HEP, en 2013/14 G 4 Total Niveau préscolaire et primaire Niveau secondaire I Niveau sec. I et II ensemble Niveau sec. II (écol. mat.) Niveau secondaire II (form. prof.) Formation prof. en général Logopédie Psychomotricité Pédagogie curative Didactique des disciplines Form. des enseignants en général 31% 49% 57% 51% 62% 54% 69% 79% 90% 81% 92% 85% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Equivalents plein-temps On enregistre l intensité des études la plus basse dans la filière Niveau secondaire II de la formation professionnelle (31%), qui est offerte seulement en emploi (G 4). Elle est suivie de la filière Formation professionnelle en général (49%), qui n est proposée qu à temps partiel. Les autres filières d études peuvent être suivies aussi bien à temps partiel qu à plein temps, raison pour laquelle elles affichent des intensités d études moyennes nettement plus basses que 100%. 7

8 Mobilité des étudiants selon le type de hautes écoles et le niveau d études Quels sont les étudiants qui fréquentent des cours dans plus d une haute école suisse? On considère qu un étudiant est mobile si, au cours d une année d études, il subit au minimum une évaluation dans une HEU ou une HEP suisse dans laquelle il n était pas immatriculé au semestre d automne 6 (voir définition en p. 3). Tel était le cas de 3,5% des étudiants d une HEU ou d une HEP pendant l année d études 2013/14. Le taux de mobilité était légèrement plus bas dans les HEP (3,0%) que dans les HEU (3,6%; G 5). Les étudiants des HEU ont donc un peu plus tendance à fréquenter des cours d une autre HE suisse que ceux des HEP. Part des étudiants mobiles selon le type de la haute école et le niveau d études, en 2013/14 G 5 Total 3,5% Type de la haute école HEU 3,6% HEP 3,0% Niveau d études Bachelor 2,7% Master 5,0% Diplôme Sec II 6,3% 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% Part des étudiants mobiles La mobilité des étudiants dépend du niveau d études auquel ils sont immatriculés. Les étudiants en bachelor sont les moins mobiles: ils étaient 2,7% pendant l année d études 2013/14 à subir une évaluation dans une autre haute école (G 5). Le taux de mobilité des étudiants en master s élevait à 5,0%. Les étudiants les plus mobiles (6,3%) se trouvaient dans la filière de diplôme de formation à l enseignement au degré secondaire II car celle-ci est conçue pour permettre aux étudiants de suivre des études scientifiques dans une HEU parallèlement à leur formation pédagogique à la HEP. 6 Les étudiants qui étaient immatriculés dans deux hautes écoles (HEU ou HEP) sont considérés comme mobiles s ils ont été évalués aux deux endroits. 8

9 Mobilité des étudiants selon le sexe et l âge Les données de l année d études 2013/14 montrent que la mobilité des étudiants est peu influencée par le sexe. Cette année-là, 3,7% des étudiants et 3,4% des étudiantes ont été évalués dans une autre haute école que celle de leur immatriculation. Part des étudiants mobiles selon l âge, en 2013/14 G 6 Part des étudiants mobiles 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% 1,6% moins de 20 ans 3,2% 5,0% 4,1% 3,1% 3,3% 3,5% ans et plus Age Si l on combine les taux de mobilité et l âge des étudiants, on constate que la mobilité est la plus grande chez les 25 à 29 ans. Ces derniers sont 5,0% à avoir subi en 2013/14 une évaluation dans une HEU ou une HEP dans laquelle ils n étaient pas immatriculés. Ils se sont avérés les plus mobiles aussi bien dans les HEU que dans les HEP. Les moins de 20 ans affichent le taux de mobilité le plus faible, avec seulement 1,6%. La plupart des moins de 20 ans effectuent leur première année d études et ont à ce stade relativement peu l occasion de suivre des cours dans une autre haute école. Pour les autres groupes d âges, les variations de la mobilité selon le niveau d études ou le type de haute école ne semblent pas suivre de schéma particulier. 9

10 Mobilité des étudiants selon la branche Hautes écoles universitaires (HEU) Le groupe de domaines d études qui a affiché la plus forte part d étudiants mobiles en 2013/14 (7,2%) est celui des Sciences exactes et naturelles (G 7). Cette valeur élevée s explique entre autres par l étroite coopération mise sur pied dans ce groupe de domaines entre l Université de Zurich et l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ): en 2013/14, 22% des étudiants immatriculés à l Université de Zurich dans ce groupe de domaines d études ont ainsi subi des évaluations à l EPFZ. En Suisse romande aussi, l Université de Lausanne collabore étroitement avec l EPFL dans ce domaine. Part des étudiants mobiles selon le groupe de domaines d études HEU, en 2013/14 G 7 Total Sciences humaines et sociales Sciences économiques Droit Sciences exactes et naturelles Médecine + pharmacie Sciences techniques Interdisciplinaire et autre 0,8% 1,4% 3,6% 2,9% 3,6% 4,3% 7,2% 6,9% 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% 9% Part des étudiants mobiles Un autre groupe de domaines d études qui affiche un taux de mobilité élevé est le groupe Interdisciplinaire et autre (6,9%). Cela tient d une part au nombre élevé de masters en coopération qui y sont regroupés, d autre part au fait que ce groupe comprend les étudiants en sciences sportives, qui souvent suivent dans une HEP une formation d enseignant gymnasial parallèlement à des études de master scientifiques. Le taux de mobilité le plus faible est celui du groupe de domaines d études Médecine et pharmacie (0,8%), qui à l inverse affiche l intensité des études la plus élevée (voir p. 6). Voilà qui témoigne de la structure très rigide de ces études, qui laissent peu de place à la mobilité individuelle. 10

11 Hautes écoles pédagogiques (HEP) Parmi les étudiants des HEP, ceux qui ont opté pour la filière d études Didactique des disciplines présentent de loin le plus fort taux de mobilité (75,2%; G 8). Il est à noter que cette filière est proposée uniquement sous forme de coopération entre une HEP et une HEU, de sorte que les étudiants doivent suivre des cours dans deux hautes écoles. Part des étudiants mobiles selon la filière d études HEP, en 2013/14 G 8 Total Niveau préscolaire et primaire Niveau secondaire I Niveau sec. I et II ensemble Niveau sec. II (écol. mat.) Niveau secondaire II (form. prof.) Formation prof. en général Logopédie Psychomotricité Pédagogie curative Didactique des disciplines Form. des enseignants en général 0,3% 3,0% 4,7% 4,9% 16,2% 0,4% 0% 0% 0,8% 1,8% 75,2% 2,3% 0% 5% 10% 15% 20% 80% Part des étudiants mobiles En deuxième position, on trouve les étudiants de la filière Degré secondaire II (écoles de maturité). En 2013/14, 16,2% d entre eux ont été évalués dans une haute école dans laquelle ils n étaient pas immatriculés ou ont été évalués dans les deux hautes écoles dans lesquelles ils étaient immatriculés. Ce taux élevé tient au fait que cette filière est souvent suivie en parallèle avec des études de master scientifiques. Les filières d études «Degré secondaire I» et «Degré secondaire I et II» présentent des taux de mobilité proches (respectivement 4,7% et 4,9%). La mobilité se traduit normalement par la fréquentation parallèle d une HEP et d une HEU. Dans les filières Formation à l enseignement au degré préscolaire et primaire et Enseignement au degré secondaire II (formation professionnelle), ainsi que dans les filières Formation professionnelle en générale, Logopédie et Psychomotricité, les étudiants subissent quasiment toutes leurs évaluations dans la haute école dans laquelle ils sont immatriculés. Il en résulte des taux de mobilité négligeables. 11

12 Complément d information: Système d information universitaire suisse: Graphisme/ Layout: Section DIAM, Prepress/ Print Page de couverture: OFS; conception: Netthoevel & Gaberthüel, Bienne; photo: gradt Fotolia.com Commandes: Tél , fax , Numéro de commande:

Education et science Intensité des études et mobilité des étudiants. Années d études 2013/14 et 2014/15. Neuchâtel 2016

Education et science Intensité des études et mobilité des étudiants. Années d études 2013/14 et 2014/15. Neuchâtel 2016 15 Education et science 1596-1500 Intensité des études et mobilité des étudiants Années d études et Neuchâtel 2016 Renseignements: Système d information universitaire suisse: sius@bfs.admin.ch Graphisme/

Plus en détail

Taux de chômage au sens du BIT et revenu une année après l obtention du diplôme

Taux de chômage au sens du BIT et revenu une année après l obtention du diplôme Actualités OFS 15 Education et science Neuchâtel, septembre 2016 Enquête auprès des personnes nouvellement diplômées des hautes écoles en 2014 Taux de chômage au sens du BIT et revenu une année après l

Plus en détail

Introduction à un exercice d analyse du coût par étudiant des hautes écoles universitaires en Suisse

Introduction à un exercice d analyse du coût par étudiant des hautes écoles universitaires en Suisse Introduction à un exercice d analyse du coût par étudiant des hautes écoles universitaires en Suisse Objectifs : Comprendre comment sont calculés les coûts par étudiant des hautes écoles universitaires

Plus en détail

Étudiants et diplômes des hautes écoles dans les filières MINT

Étudiants et diplômes des hautes écoles dans les filières MINT 15 Éducation et science 541-1700 Étudiants et diplômes des hautes écoles dans les filières MINT Édition 2017 Neuchâtel 2017 Statistique de la Suisse Étudiants et diplômes des hautes écoles dans les filières

Plus en détail

La formation continue en Suisse 2011

La formation continue en Suisse 2011 15 Education et science 1301-1101 La formation continue en Suisse 2011 Microrecensement formation de base et formation continue 2011 Neuchâtel, 2013 La formation continue en Suisse 2011 Introduction La

Plus en détail

Education et science Edition Institutions de formation. Neuchâtel 2015

Education et science Edition Institutions de formation. Neuchâtel 2015 15 Education et science 1557-1500 Edition 2015 Institutions de formation Neuchâtel 2015 Complément Statistique des institutions de formation: d information: schulstat@bfs.admin.ch. Graphisme/ Layout: Traduction:

Plus en détail

Finances du système éducatif

Finances du système éducatif 15 Education et science 1501-1600 Finances du système éducatif Edition 2016 Neuchâtel 2016 Introduction La présente brochure donne une vue d ensemble des finances du système éducatif. Elle se base sur

Plus en détail

Classification des statistiques suisses de l éducation

Classification des statistiques suisses de l éducation Département fédéral de l'intérieur EDI Office fédéral de la statistique OFS 15 Education et science novembre 2015 Classification des statistiques suisses de l éducation Cette classification permet un regroupement,

Plus en détail

Les personnes diplômées des hautes écoles sur le marché du travail

Les personnes diplômées des hautes écoles sur le marché du travail 15 Education et science 501-1101 Les personnes diplômées des hautes écoles sur le marché du travail Premiers résultats de l enquête longitudinale 2011 Neuchâtel, 2013 La série «Statistique de la Suisse»

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire II. Vous souhaitez enseigner à des étudiants de 15 à 20 ans?

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire II. Vous souhaitez enseigner à des étudiants de 15 à 20 ans? Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement Secondaire II Vous souhaitez enseigner à des étudiants de 15 à 20 ans? La HEP Vaud vous prépare au Master of Advanced Studies en enseignement

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne. Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS

Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne. Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS 3 ou 4 semestres

Plus en détail

Les personnes diplômées des hautes écoles sur le marché du travail

Les personnes diplômées des hautes écoles sur le marché du travail 15 Education et science 541-0902 Les personnes diplômées des hautes écoles sur le marché du travail Premiers résultats de l enquête longitudinale Neuchâtel, 2011 La série «Statistique de la Suisse» publiée

Plus en détail

Informatique HEU et HES

Informatique HEU et HES Informatique HEU et HES La situation sur le marché de l emploi des titulaires d un master HEU ou d un bachelor HES en informatique est très favorable. Le niveau du diplôme semble ainsi avoir peu d incidence.

Plus en détail

Psychologie HEU et HES

Psychologie HEU et HES Psychologie HEU et Le secteur de la santé est le principal domaine d activité des diplômées et diplômés HEU ou en psychologie. Beaucoup travaillent également dans les services publics, le secteur tertiaire

Plus en détail

La formation des futurs enseignants en Suisse

La formation des futurs enseignants en Suisse Actualités OFS 15 Education et science Neuchâtel, octobre 2016 Examens finals 2012 2015 La formation des futurs enseignants en Suisse 1 Introduction La formation des futurs enseignants en Suisse est dispensée

Plus en détail

Master en Travail social

Master en Travail social Master en Travail social HES-SO Fabrice Nobs HES-SO Thierry Parel 2 Le travail social vise à prévenir et combattre les problèmes sociaux tels que l exclusion, l isolement, la précarité. Tout en soutenant

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Genève. Votre formation en éducation précoce spécialisée

Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Genève. Votre formation en éducation précoce spécialisée Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Genève Votre formation en éducation précoce spécialisée La HEP Vaud et l Université de Genève vous préparent à la Maîtrise universitaire en éducation

Plus en détail

Autres infos sur l enquête OFS: quellen/blank/blank/bha /00.html

Autres infos sur l enquête OFS:  quellen/blank/blank/bha /00.html Etude statistique sur le thème de l insertion professionnelle basée sur les données récoltées par l Office fédéral de la statistique (OFS) dans le cadre de son enquête bisannuelle «Enquête auprès des personnes

Plus en détail

Comment mesurer et analyser les ressources allouées à l éducation : approche microéconomique - Les classifications des dépenses (1)

Comment mesurer et analyser les ressources allouées à l éducation : approche microéconomique - Les classifications des dépenses (1) Comment mesurer et analyser les ressources allouées à l éducation : approche microéconomique - Les classifications des dépenses (1) Tableau 12 Schéma de classification des dépenses selon leur nature économique

Plus en détail

Situation sociale des étudiant e s Analyses complémentaires pour les Ecoles polytechniques fédérales

Situation sociale des étudiant e s Analyses complémentaires pour les Ecoles polytechniques fédérales Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Santé, éducation et sciences Laurence Boegli, 28 janvier 2008 Situation sociale des étudiant e s Analyses complémentaires pour

Plus en détail

Education et science Neuchâtel, 2014

Education et science Neuchâtel, 2014 15 Education et science 1443-1400 Examens finals Edition 2014 Neuchâtel, 2014 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office fédéral de la statistique (OFS) couvre les domaines suivants: 0 Bases

Plus en détail

Diplôme d enseignement pour le degré secondaire 1 et les écoles de maturité (filière B) Immatriculation Guide pratique

Diplôme d enseignement pour le degré secondaire 1 et les écoles de maturité (filière B) Immatriculation Guide pratique Haute Ecole Pédagogique - BEJUNE Service académique chemin de la Ciblerie 45 2503 Bienne T 032 886 99 06 Service.academique@hep-bejune.ch http://www.hep-bejune.ch Immatriculation 2017 Guide pratique Diplôme

Plus en détail

Bachelor Philosophie

Bachelor Philosophie Bachelor Philosophie Domaine II: 60 crédits ECTS Plan d études (Plan d études en vigueur dès le semestre d automne 2017) I. Généralités Le présent plan d études doit être lu en complément du règlement

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 19 décembre 2000) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art.

Plus en détail

Architecture HEU et HES

Architecture HEU et HES Architecture HEU et HES Les diplômées et diplômés en architecture n ont guère de difficultés à trouver un premier emploi. Il est à noter que la situation est encore plus favorable pour les diplômés HES

Plus en détail

Transitions des diplômés des hautes écoles genevoises

Transitions des diplômés des hautes écoles genevoises Transitions des diplômés des hautes écoles genevoises Département Office Présentation des résultats issus de l'enquête périodique de l'ofs (diplômés de 2006 et 2008) Séminaire de midi - 26 avril 2012 Equipe

Plus en détail

Les étudiant e s sont peu nombreux à avoir des enfants

Les étudiant e s sont peu nombreux à avoir des enfants Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 12.07.2012, 9:15 15 Education et science N 0351-1206-90 Etudes et famille 2009: la situation sociale

Plus en détail

Statistique universitaire 2015

Statistique universitaire 2015 Statistique universitaire 2015 Statistique universitaire 2015 Table des matières L Université de Genève en 2015...4 Liste des abréviations...5 Introduction...7 Formation de base et avancée...12 1.1 Évolution

Plus en détail

LOI du 8 mars sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD

LOI du 8 mars sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD LOI du 8 mars 2000 sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) R 2000, p. 77. LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de loi présenté par le Conseil d Etat 1 1 BGC fév. 2000, p. 7902. décrète CHAPITRE

Plus en détail

Population Portrait de la Suisse. Neuchâtel 2016

Population Portrait de la Suisse. Neuchâtel 2016 01 Population 1646-1400 Portrait de la Suisse Résultats tirés des recensements de la population 2010 2014 Neuchâtel 2016 NIVEAu DE FORMATION 7 Aujourd hui encore, une majorité de personnes en Suisse a

Plus en détail

Etudier dans une haute école suisse. 16 mars 2017

Etudier dans une haute école suisse. 16 mars 2017 16 mars 2017 Etudier dans une haute école suisse Pourquoi étudier en Suisse? Le système éducatif: enseignement supérieur Offres d études Conditions d admission Coûts des études / Bourses Marche à suivre

Plus en détail

Centre Interfacultaire de Neurosciences. Exposé des motifs

Centre Interfacultaire de Neurosciences. Exposé des motifs Centre Interfacultaire de Neurosciences Mise sur pied d un Master Interfacultaire en Neurosciences à l Université de Genève Exposé des motifs Lors de sa création, approuvée par le Conseil de l Université

Plus en détail

LOI sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP)

LOI sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) Adopté le 08.03.2000, entrée en vigueur le 01.06.2000 - Etat au 01.09.2005 (abrogé) LOI 419.11 sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) du 8 mars 2000 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de loi

Plus en détail

concernant l admission à l Université de Fribourg

concernant l admission à l Université de Fribourg Recueil systématique 5.. Règlement du avril 006 concernant l admission à l Université de Fribourg Le Sénat de l Université de Fribourg Vu les articles 4 al., 9 al. let. b, al. let. a, 5 al. let. a et 4

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE technique (MPT) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

Objet et champ d application. échelonné bachelor / master en pharmacie. Structure des études et programmes des études

Objet et champ d application. échelonné bachelor / master en pharmacie. Structure des études et programmes des études Ordonnance du DFI sur l expérimentation d un modèle spécial d enseignement et d examens applicable au diplôme fédéral de pharmacien à l Université de Bâle, à l Ecole de pharmacie de Genève-Lausanne et

Plus en détail

Système de formation dans le canton de Neuchâtel. (avec niveaux)

Système de formation dans le canton de Neuchâtel. (avec niveaux) entre en vigueur pour les élèves de. entre en vigueur pour les élèves de. entre en vigueur pour les élèves de. entre en vigueur pour les élèves de. Attestation e de formation de capacité e entre en vigueur

Plus en détail

Pour l ensemble du système scolaire luxembourgeois, le nombre d élèves a augmenté de 76% en 50 ans, alors que la population n a progressé que de 63%

Pour l ensemble du système scolaire luxembourgeois, le nombre d élèves a augmenté de 76% en 50 ans, alors que la population n a progressé que de 63% La société luxembourgeoise a connu des mutations profondes au cours des 5 dernières décennies. L enseignement en est un reflet parlant à plusieurs égards. Le nombre d élèves s est accru de manière spectaculaire,

Plus en détail

Caractéristiques du type haute école pédagogique

Caractéristiques du type haute école pédagogique Chambre des hautes écoles pédagogiques swissuniversities Effingerstrasse 15, Postfach 3001 Bern www.swissuniversities.ch du type haute école pédagogique Entrée en vigueur le 1 er janvier 2015, la loi sur

Plus en détail

Séance d information

Séance d information MASE dans le cadre du dispositif transitoire Mardi 7 février 2017 à 18h30 en salle MR280 Formation des enseignants du secondaire - Forensec 1 Isabelle MILI Directrice de l IUFE Walter LOOSLI Directeur

Plus en détail

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Centre de carrière EPFL Séance d information Se réorienter en cas d'échec ou abandon à l EPFL

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Centre de carrière EPFL Séance d information Se réorienter en cas d'échec ou abandon à l EPFL Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Centre de carrière EPFL Séance d information Se réorienter en cas d'échec ou abandon à l EPFL Quelles options pour le semestre de printemps 2016? 1. Si bonne probabilité

Plus en détail

Formation HEP romande pour l enseignement des activités créatrices (AC)

Formation HEP romande pour l enseignement des activités créatrices (AC) Hautes Ecoles Pédagogiques de Suisse romande Formation HEP romande pour l enseignement des activités créatrices (AC) Informations générales Diploma of Advanced Studies (DAS) Notions et techniques de base

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Psychomotricité Version du 14 juillet 2015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu le règlement sur la formation de base

Plus en détail

La situation professionnelle des titulaires d un diplôme universitaire en Sciences humaines, sociales et économiques. Education et science

La situation professionnelle des titulaires d un diplôme universitaire en Sciences humaines, sociales et économiques. Education et science 15 Education et science 1415-1500 La situation professionnelle des titulaires d un diplôme universitaire en Sciences humaines, sociales et économiques Neuchâtel 2015 La série «Statistique de la Suisse»

Plus en détail

Atlas statistique de la Suisse

Atlas statistique de la Suisse 00 Bases statistiques et généralités 1145-1300 Atlas statistique de la Suisse Cartes actuelles interactives sur la société, l économie, le territoire et l environnement Aperçu de l offre Neuchâtel, 2013

Plus en détail

Actualités OFS BFS aktuell Attualità UST

Actualités OFS BFS aktuell Attualità UST BFS aktuell 15 Education et science Bildung und Wissenschaft Formazione e scienza Avril 2004 Histoire chiffrée d une réussite Les 10 ans de la maturité professionnelle 1994 2004 Complément d information:

Plus en détail

La filière Pédagogie spécialisée & Le Service académique. Vous souhaitent la bienvenue

La filière Pédagogie spécialisée & Le Service académique. Vous souhaitent la bienvenue La filière & Le Service académique Vous souhaitent la bienvenue Isabelle Bernard Assistante de formation PS Jean-Marc Böhlen Collaborateur scientifique Filière PS Conseiller aux études PS (sortant) Valérie

Plus en détail

Etudier. à l Université de Genève. 18 mars 2016 Salon des transfrontaliers Annemasse

Etudier. à l Université de Genève. 18 mars 2016 Salon des transfrontaliers Annemasse Etudier à l Université de Genève 18 mars 2016 Salon des transfrontaliers Annemasse L UNIVERSITÉ DE GENÈVE Structure des études L UNIGE c est Les facultés Une université au cœur de la ville de Genève Un

Plus en détail

Convention. entre la faculté de droit de l'université de Lucerne, représentée par le Prof. Dr. iur. Paul Richli, Doyen fondateur,

Convention. entre la faculté de droit de l'université de Lucerne, représentée par le Prof. Dr. iur. Paul Richli, Doyen fondateur, Convention entre la faculté de droit de l'université de Lucerne, représentée par le Prof. Dr. iur. Paul Richli, Doyen fondateur, et la faculté de droit de l'université de Neuchâtel, représentée par le

Plus en détail

Qualité et transparence Intégration de la formation continue dans l espace suisse de formation

Qualité et transparence Intégration de la formation continue dans l espace suisse de formation Qualité et transparence Intégration de la formation continue dans l espace suisse de formation Conférence de mai 2013 Theres Kuratli, Secteur droit SEFRI Système suisse de formation Formation non formelle

Plus en détail

Règlement concernant la reconnaissance des diplômes de hautes écoles pour les enseignantes et enseignants du degré secondaire I

Règlement concernant la reconnaissance des diplômes de hautes écoles pour les enseignantes et enseignants du degré secondaire I 4.2.2.4. Règlement concernant la reconnaissance des diplômes de hautes écoles pour les enseignantes et enseignants du degré secondaire I du 26 août 1999 La Conférence suisse des directeurs cantonaux de

Plus en détail

Faculté de droit, des sciences criminelles et d administration publique. Règlement du Baccalauréat universitaire en Droit Bachelor of Law (BLaw)

Faculté de droit, des sciences criminelles et d administration publique. Règlement du Baccalauréat universitaire en Droit Bachelor of Law (BLaw) Faculté de droit, des sciences criminelles et d administration publique Règlement du Baccalauréat universitaire en Droit Bachelor of Law (BLaw) Approuvé par le Conseil de Faculté le 21 novembre 2013 Modifié

Plus en détail

Portrait et évolution des employés rémunérés au taux du salaire minimum

Portrait et évolution des employés rémunérés au taux du salaire minimum Volume 7, n o 1 Automne 2010 Portrait et évolution des rémunérés au taux du salaire minimum Par Alexandre Gaudreault et Luc Cloutier* Résumé Cet article présente un portrait des ayant déclaré une rémunération

Plus en détail

Reconnaissance des examens dans le cadre de la mobilité suisse : aide-mémoire pour les étudiants Décision du Conseil de Faculté du 2 mai 2005

Reconnaissance des examens dans le cadre de la mobilité suisse : aide-mémoire pour les étudiants Décision du Conseil de Faculté du 2 mai 2005 Reconnaissance des examens dans le cadre de la mobilité suisse : aide-mémoire pour les étudiants Décision du Conseil de Faculté du 2 mai 2005 I. Généralités 1. Cet aide-mémoire informe les étudiants sur

Plus en détail

STATISTIQUE UNIVERSITAIRE

STATISTIQUE UNIVERSITAIRE STATISTIQUE UNIVERSITAIRE 2013-2014 Conception et réalisation : Photo de couverture : Impression : Tirage : Date de parution : Mars 2014 Informations : Bureau des statistiques, Olivia Peila Rectorat Université

Plus en détail

Les études à l Ecole de Biologie Les études à l Ecole de Biologie

Les études à l Ecole de Biologie Les études à l Ecole de Biologie Ecole de biologie Informations sur les Masters en Biologie Les études à l Ecole de Biologie Les études à l Ecole de Biologie... la vie sous toutes ses formes... Bienvenue à l Ecole de Biologie de l Université

Plus en détail

ÉCONOMISTE-JURISTE D ENTREPRISE BUSINESS LAW BACHELOR OF SCIENCE

ÉCONOMISTE-JURISTE D ENTREPRISE BUSINESS LAW BACHELOR OF SCIENCE ESTION ÉCONOMISTE-JURISTE D ENTREPRISE BUSINESS LAW BACHELOR OF SCIENCE 1 La filière Business Law propose une formation unique en Suisse romande, pluridisciplinaire, combinant l économie et le droit. Fort

Plus en détail

DEMANDE D HABILITATION DE DIPLOMES NATIONAUX

DEMANDE D HABILITATION DE DIPLOMES NATIONAUX DEMANDE D HABILITATION DE DIPLOMES NATIONAUX Demande de création de la Licence professionnelle et du Master professionnel pour les étudiants se destinant aux métiers de la formation professionnelle et

Plus en détail

DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2017

DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2017 t n x t z e ap n s b e f p d r r en r d y e l e rn e n u c d n m i FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES GUIDE DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2017 La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

Egalité pour les personnes handicapées

Egalité pour les personnes handicapées 20 Situation économique et sociale de la population 1229-1100 Egalité pour les personnes Principaux résultats Neuchâtel, 2011 Egalité pour les personnes Depuis 1999, le principe de l égalité entre personnes

Plus en détail

Formulaire de candidature

Formulaire de candidature Filière d études Bachelor of Science en ostéopathie Studiengang Bachelor of Science in Osteopathie Formulaire de candidature Inscription à la formation Bachelor of Science en ostéopathie Inscription pour

Plus en détail

Enquête sur la situation sociale et économique des étudiant e s des hautes écoles suisses Rapport de méthodes

Enquête sur la situation sociale et économique des étudiant e s des hautes écoles suisses Rapport de méthodes 00 Bases statistiques et produits généraux 338-0066 Rapport de méthodes Enquête sur la situation sociale et économique des étudiant e s des hautes écoles suisses 2009 Cadre de sondage, plan d échantillonnage

Plus en détail

Séance d information. Entrée en 1 ère année MASE disciplinaire et bi-disciplinaire

Séance d information. Entrée en 1 ère année MASE disciplinaire et bi-disciplinaire Séance d information Entrée en 1 ère année MASE disciplinaire et bi-disciplinaire Mardi 31 janvier 2017 à 18h30 en salle MR080 Formation des enseignants du secondaire - Forensec 1 Isabelle MILI Directrice

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO de sage-femme (S appliquent aux étudiant-e-s entrant en formation à partir de l année académique 01/01) Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse

Plus en détail

Annuaire statistique

Annuaire statistique Annuaire statistique 2009-2010 Direction - Statistiques Tél. +41 21 692 20 36/38 - Fax.+41 21 692 20 15 Alain.Clement@unil.ch/Valerie.Braun@unil.ch www.unil.ch/statistiques 1 Table des matières 1. Introduction...

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur le doctorat à l EPFL) 1 414.133.2 du 26 janvier 1998 (Etat le 1 er septembre 2008) La Direction de l Ecole

Plus en détail

Université de Lucerne. Faculté de droit

Université de Lucerne. Faculté de droit Université de Lucerne Faculté de droit À propos de la Faculté La Faculté de droit de l Université de Lucerne est la plus jeune de toute la Suisse. Elle offre depuis octobre 2001 des études de droit selon

Plus en détail

Annexe n 2 relative à la définition et à la classification des fonctions SECTEUR ADMINISTRATIF

Annexe n 2 relative à la définition et à la classification des fonctions SECTEUR ADMINISTRATIF Annexe n 2 relative à la définition et à la classification des fonctions Entrée en vigueur le 01.01.2014, modifiée le 01.07.14 (enseignement spécialisé), modifiée le 01.01.2015 (thérapeutes), modifiée

Plus en détail

Projet de loi modifiant la loi sur l instruction publique (LIP) (C 1 10) (Formation des enseignants du primaire en 3 ans)

Projet de loi modifiant la loi sur l instruction publique (LIP) (C 1 10) (Formation des enseignants du primaire en 3 ans) Secrétariat du Grand Conseil PL 11926 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Jean Romain, Nathalie Fontanet, Murat Julian Alder, Yvan Zweifel, Beatriz de Candolle, Antoine Barde, Michel Ducret,

Plus en détail

Branches complémentaires en mathématiques

Branches complémentaires en mathématiques UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Extrait du plan d'études pour les branches propédeutiques et les branches complémentaires

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Etudier la théologie. à l Université de Genève

Etudier la théologie. à l Université de Genève Etudier la théologie à l Université de Genève 1 Bienvenue à la Faculté de théologie Héritière de Jean Calvin, la Faculté autonome de théologie protestante interroge les sources, le discours et les pratiques

Plus en détail

Université Paris X-Nanterre. La réforme de l enseignement supérieur et la mutation de l offre de formation de Paris X-Nanterre

Université Paris X-Nanterre. La réforme de l enseignement supérieur et la mutation de l offre de formation de Paris X-Nanterre La réforme de l enseignement supérieur et la mutation de l offre de formation de Paris X-Nanterre Sommaire: La construction de l Espace Européen de l Enseignement supérieur La transcription française des

Plus en détail

ETUDIANTS ET TRAVAIL REMUNERE DANS L ACADEMIE DE NANCY-METZ

ETUDIANTS ET TRAVAIL REMUNERE DANS L ACADEMIE DE NANCY-METZ /// NOTE ETUDIANTS ET TRAVAIL REMUNERE DANS L ACADEMIE DE NANCY-METZ Méthodologie Cette analyse se fonde sur les résultats de l enquête réalisée au printemps 2010 au niveau national par l Observatoire

Plus en détail

Il peut y avoir reconnaissance de crédits ECTS à différentes occasions dans le parcours de formation d un e étudiant e.

Il peut y avoir reconnaissance de crédits ECTS à différentes occasions dans le parcours de formation d un e étudiant e. Directive de la Direction Directive No 3.18 Reconnaissance de crédits ECTS ou équivalences Article 3.18.1 Objet La présente Directive décrit les conditions générales de reconnaissance de crédits ECTS,

Plus en détail

Enquête longitudinale ETUDIANT-E-S, vague 2014 (n= 1 152) :

Enquête longitudinale ETUDIANT-E-S, vague 2014 (n= 1 152) : Enquête longitudinale ETUDIANT-E-S, vague 2014 (n= 1 152) : Données ETUD2014 : Bourses d études Attention : les pourcentages étant arrondis, les totaux peuvent varier de 99% à 101% Données : vague 2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Règlement concernant la reconnaissance des diplômes de hautes écoles de logopédie et des diplômes de hautes écoles de psychomotricité

Règlement concernant la reconnaissance des diplômes de hautes écoles de logopédie et des diplômes de hautes écoles de psychomotricité 4.2.2.5. Règlement concernant la reconnaissance des diplômes de hautes écoles de logopédie et des diplômes de hautes écoles de psychomotricité du 3 novembre 2000 La Conférence suisse des directeurs cantonaux

Plus en détail

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Centre de carrière EPFL Séance d information Se réorienter en cas d'échec ou abandon à l EPFL

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Centre de carrière EPFL Séance d information Se réorienter en cas d'échec ou abandon à l EPFL Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Centre de carrière EPFL Séance d information Se réorienter en cas d'échec ou abandon à l EPFL Quelles options pour le semestre de printemps 2017? 1. Si bonne probabilité

Plus en détail

PLAN D'ÉTUDES DE LANGUE, LITTÉRATURE ET CIVILISATION RUSSES

PLAN D'ÉTUDES DE LANGUE, LITTÉRATURE ET CIVILISATION RUSSES DÉPARTEMENT DES LANGUES ET DES LITTÉRATURES MÉDITERRANÉENNES, SLAVES ET ORIENTALES PLAN D'ÉTUDES DE LANGUE, LITTÉRATURE ET CIVILISATION RUSSES MAÎTRISE UNIVERSITAIRE MASTER OF ARTS (MA) Entrée en vigueur

Plus en détail

Musique et théâtre HES

Musique et théâtre HES Musique et théâtre Les musiciennes et musiciens sont, la plupart du temps, employés dans des écoles et ce même s ils ne disposent pas d un diplôme leur permettant d enseigner dans les écoles publiques.

Plus en détail

Théories, pratiques et dispositifs de formation d enseignants

Théories, pratiques et dispositifs de formation d enseignants MAS Maîtrise universitaire d études avancées Master of Advanced Studies en sciences de l éducation Théories, pratiques et dispositifs de formation d enseignants septembre 2015 juin 2017 f o r m a t i o

Plus en détail

Dispositions d application relatives à la fixation des forfaits pour la formation de base et les infrastructures versés aux hautes écoles de la HES-SO

Dispositions d application relatives à la fixation des forfaits pour la formation de base et les infrastructures versés aux hautes écoles de la HES-SO Dispositions d application relatives à la fixation pour la formation de base et les infrastructures versés aux hautes écoles de la HES-SO AU TITRE DE L ART. 53 al. 2 a DE LA CONVENTION INTERCANTONALE HES-SO

Plus en détail

A R R Ê T. rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Le 22 mai dans la cause

A R R Ê T. rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Le 22 mai dans la cause Commission de recours de l Université de Lausanne 009/07 A R R Ê T rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Le 22 mai 2007 dans la cause Mme X. c/ Décision du 12 juillet 2006 du SII

Plus en détail

Cartographie des métiers de le mutualité

Cartographie des métiers de le mutualité Cartographie des métiers de le mutualité Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone : 01 49 29 42 40 - www.geste.com SIRET

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies

Certificate of Advanced Studies Certificate of Advanced Studies Governing Energy Transitions RÈGLEMENT D'ÉTUDES du 1er février 2017 Pour alléger la présentation, le genre masculin est employé indifféremment pour désigner les hommes et

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle

Ordonnance sur la maturité professionnelle Ordonnance sur la maturité professionnelle du 30 novembre 1998 L Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (office), vu l art. 29, al. 2, de la loi fédérale du 19 avril 1978 sur

Plus en détail

Aide-mémoire X Qualification du corps enseignant dans les écoles de maturité professionnelle

Aide-mémoire X Qualification du corps enseignant dans les écoles de maturité professionnelle EIDGENÖSSISCHE BERUFSMATURITÄTSKOMMISSION COMMISSION FEDERALE DE MATURITE PROFESSIONNELLE COMMISSIONE FEDERALE DI MATURITÀ PROFESSIONALE CUMISSIUN FEDERALA DA MATURITAD PROFESSIUNALA Aide-mémoire X Qualification

Plus en détail

concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg

concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg Ordonnance du 9 janvier 06 concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du mai 05 sur la Haute Ecole pédagogique

Plus en détail

Master Sciences de l éducation et didactique du fait religieux

Master Sciences de l éducation et didactique du fait religieux Formations Rapport d'évaluation Master Sciences de l éducation et didactique du fait religieux Centre universitaire catholique de Bourgogne Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le

Plus en détail

Les inégalités scolaires en Suisse : Comment l école peut-elle contribuer à la mobilité sociale?

Les inégalités scolaires en Suisse : Comment l école peut-elle contribuer à la mobilité sociale? Les inégalités scolaires en Suisse : Comment l école peut-elle contribuer à la mobilité sociale? Anne-Catherine LYON 18 mars 2016 Etat des lieux: Quelques données Catégories sociales Immigration Canton

Plus en détail

Inscriptions 2017 au Certificat de spécialisation en didactique d une discipline supplémentaire d enseignement - Diplôme additionnel (CSDS)

Inscriptions 2017 au Certificat de spécialisation en didactique d une discipline supplémentaire d enseignement - Diplôme additionnel (CSDS) Inscriptions 2017 au Certificat de spécialisation en didactique d une discipline supplémentaire d enseignement - Diplôme additionnel (CSDS) LA PROCÉDURE CI-APRÈS EST RÉSERVÉE AUX ÉTUDIANTS AYANT OBTENU

Plus en détail

Travail social. Master of Arts HES-SO en Travail social 2016

Travail social. Master of Arts HES-SO en Travail social 2016 Travail social Master of Arts HES-SO en Travail social 2016 HES-SO Fabrice Nobs HES-SO Thierry Parel 2 Objectifs de la formation Développer l expertise en analyse et en pilotage du travail social La capacité

Plus en détail

La maturité spécialisée orientation pédagogie (MSOP) dans l espace BEJUNE Informations générales

La maturité spécialisée orientation pédagogie (MSOP) dans l espace BEJUNE Informations générales La maturité spécialisée orientation pédagogie (MSOP) dans l espace BEJUNE Informations générales Dans ce document, toute désignation de personne, de statut ou de fonction s entend indifféremment au féminin

Plus en détail

Dispositions prévues pour les stages en enseignement ordinaire

Dispositions prévues pour les stages en enseignement ordinaire Haute école pédagogique Centre de soutien à la formation pratique en établissement CefopÉ Avenue de Cour 33 CH 1014 Lausanne www.hepl.ch Master of Arts et Diplôme en pédagogie spécialisée orientation enseignement

Plus en détail