Vendredi 3 et samedi 4 Avril 2015, Hôtel Medina Palais & Spa, Fès PREPROGRAMME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vendredi 3 et samedi 4 Avril 2015, Hôtel Medina Palais & Spa, Fès PREPROGRAMME"

Transcription

1 Organise La 6 ème édition de ses journées scientifiques Sous le thème «Les Bactéries Multi-Résistantes» Vendredi 3 et samedi 4 Avril 2015, Hôtel Medina Palais & Spa, Fès PREPROGRAMME Première Journée : vendredi 3 avril 14h00-15h00 Inscription, Accueil des participants 15h00-15h10 Allocution de M me la présidente de la SMAMM Séance 1 Epidémiologie des BMR Modérateurs : Pr Karima ELRHAZI, Pr Abderrahim AZZOUZI, Pr Naima ELMDAGHRI 15h10-15h25 Epidémiologie nationale des BMR- Régions nord : Pr Mustapha MAHMOUD, CHU Hassan II- Fez 15h25-15h40 Epidémiologie nationale des BMR- Régions sud : Pr Khalid ZEROUALI, CHU Ibn Rochd- Casablanca 15h40-16h00 Epidémiologie des MTBDR : Dr Ouafa LAHLOU, Laboratoire de référence, INH-Rabat) 16h00-16h30 Discussion 16h30-17h00 Communications libres Bactéries multirésistantes : Fréquence et niveaux de résistance aux antibiotiques dans la région de Marrakech (Pr Said ZOUHAIR, HM Avicènne, Marrakech) [ SMAMM, Programme scientifique 2015] Page 1

2 17h00-17h30 17h30-18h00 Etude de la sensibilité aux antibacillaires de 36 isolats du complexe Mycobacterium tuberculosis : comparaison des données phénotypiques aux données génotypiques (Dr Youssef MOUTAOUAKKIL, HMIMV - Rabat) Contribution à l épidémiologie des Entérobactéries communautaires productrices de β-lactamases a spectre étendu isolées au Maroc : cas du nord et nord-est marocain (Dr Abouddihaj BARGUIGUA, Institut Pasteur, Casablanca) Caractérisation moléculaire des Bactéries productrices de BLSE isolées au CHU de Fès (Dr R ARHOUNE, CHU Hassan II, Fès) Discussion Modérateurs : Pr Amina BENOUDA, Pr Rafael CANTON 17h00-18h30 Actualités sur l'antibiogramme : Pr Patrice COURVALAIN 18h30-18h45 Discussion [ SMAMM, Programme scientifique 2015] Page 2

3 Deuxième Journée : samedi 4 avril Séance 2 Diagnostic des BMR Modérateurs : Pr Mohammed KHATOUF, Pr Ouafae LAHLOU, Pr Azzeddine IBRAHIMI 09h00-09h20 Facteurs de risque des infections par les BMR : Pr Nabil KANJAA, CHU Hassan II - Fès 09h20-09h40 Diagnostic biologique des BMR : Pr Nabila SORAA, CHU Ibn Zohr - Marrakech 09h40-10h00 Diagnostic des MTBDR : Pr Mostafa EL OUENNASS, Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V - Rabat 10h00-10h40 Communications libres Les Infections respiratoires en réanimation : Cinétique de l épidémiologie bactériènne et de la consommation des antibiotiques (Dr BELEFQUIH Bouchra, HMIMV, Rabat) Pneumopathies acquises sous ventilation mécanique à Acinetobacter baumanii : Quel apport de la Colymicine en nébulisation? (Dr Abderrahim EL BOUAZZAOUI, CHU Hassan II, Fes) Infections urinaires : épidémiologie et profils de sensibilité aux antibiotiques des bactéries nosocomiales et communautaires à l hôpital cheikh zaid (Dr Lamiae ZOUITEN, Hôpital cheikh zaid, Rabat) Profil de résistance de Acinetobacter baumanii dans les méningites postopératoires au CHU de Fès (Dr Majdouline EL KHIYAT, CHU Hassan II, Fès) Bactéries multirésistantes en milieu pédiatrique au chu de Marrakech ( ) (Dr Asmae LAMRANI HANCHI, CHU Mohamed VI Marrakech) 10h40-10h50 Discussion Séance 3 Traitement des infections à BMR Modérateurs : Pr Nabil KANJAA, Pr Bouchra AMARA, Pr Jamal LAMSAOURI 11h00-11h20 Pharmacocinétique et pharmacodynamie de la colistine : Dr Najoua HILALI - France 11h20-11h40 Intérêt de la colistine dans le traitement des infections à BMR : Dr Najoua HILALI France 11h40-12h00 Intérêt de l association des antibiotiques dans les infections à BMR : Pr [ SMAMM, Programme scientifique 2015] Page 3

4 Abderrahim AZZOUZI, CHU Mohammed VI - Oujda 12h00-12h20 Traitement de la tuberculose multi résistante : Pr Jouda BENAMOR, Hôpital Moulay Youssef - Rabat 12h20-12h40 Apport de la technologie IRIDICA dans la détection et l identification rapide des agents pathogènes responsables de maladies infectieuses : J. HANNABY France 12h40-13h00 Discussion Déjeuner Séance 4 Prévention des BMR Modérateurs : Pr Mustapha MAHMOUD, Pr Najoua ELHILALI 15h00-15h20 Dépistage des BMR : Pr Lhoucine LOUZI, Hôpital Militaire Moulay Ismail - Meknès 15h20-15h40 Rôle du laboratoire de microbiologie dans la gestion et la prévention du risque d infection à BMR : Pr Amina BENOUDA, Hôpital Cheikh Zaid - Rabat 15h40-16h00 CLIN, réalité au Maroc : Dr Najoua BELAKAAB, Ministère de la Santé, Maroc 16h00-16h30 Communications libres Profil phénotypique et génotypique des souches d origine hospitalière isolées dans quatre hôpitaux marocains entre mars 2011 et juin 2013 (Dr Zakaria MENNANE, INH, Rabat) Etude comparative des bactériémies à BMR entre service de réanimation et hors réanimation (Dr Badia BELARJ, HMIMV, Rabat) Profil épidémiologique des infections du site opératoire au chu Hassan II de Fès (Dr Ghizlane ZOULATI, CHU Hassan II, Fès) Antibiorésistance et virulence d Escherichia coli isolées des denrées alimentaires au Maroc (Dr Kaotar NAYME, Institut Pasteur Casablanca) Séance 5 Antibiogramme Modérateurs : Pr Mostafa ELOUENNASS, Dr Tahar BAJJOU 17h00-18h00 Détermination des points critiques : Pr Raphael CANTON, EUCAST 18h00-18h30 Le CA/SMAMM : intérêt, rôle et plan d action : Pr Amina BENOUDA, Hôpital Cheikh Zaid - Rabat [ SMAMM, Programme scientifique 2015] Page 4

5 18h30-19h00 19h00 Discussion Clôture [ SMAMM, Programme scientifique 2015] Page 5

Société d expertise et d innovation en biologie moléculaire. Génomique et Bioinformatique

Société d expertise et d innovation en biologie moléculaire. Génomique et Bioinformatique Société d expertise et d innovation en biologie moléculaire Génomique et Bioinformatique ADEBIOTECH 26 Janvier 2016 1 Société indépendante (Statut SAS) Année de création : 2001 Effectif (ETP) : 30 Nbre

Plus en détail

1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD. Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble

1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD. Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble 1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION Consécutive à des soins Le plus souvent à l hôpital

Plus en détail

INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE

INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE Diplô me inter- universitaire INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE Coordination : G. BRUCKER - Paris VI B. REGNIER - Paris VII J.C. DARBORD - Paris V Objectifs et public concerné Former les

Plus en détail

Mise en ligne 19 08 2010

Mise en ligne 19 08 2010 Mise en ligne 19 08 2010 Contexte Problématique du rapatriement en France de patients, porteurs de BMR Difficultés : patients asymptomatiques Patients atteints d infections urinaires ou cutanées à BMR

Plus en détail

Bactéries Multi-résistantes (BMR)

Bactéries Multi-résistantes (BMR) L information biomédicale des Laboratoires Oriade - Janvier 2014 Bactéries Multi-résistantes (BMR) Isolées en ville Devant l émergence des bactéries multirésistantes (BMR) isolées en ville, les biologistes

Plus en détail

Lecture critique. Maîtrise de la diffusion de la résistance aux antibiotiques l hôpital : le rôle de l hygiène hospitalière D. Lepelletier, N.

Lecture critique. Maîtrise de la diffusion de la résistance aux antibiotiques l hôpital : le rôle de l hygiène hospitalière D. Lepelletier, N. Maîtrise de la diffusion de la résistance aux antibiotiques l hôpital : le rôle de l hygiène hospitalière D. Lepelletier, N. Marty Lecture critique Monica Attinger - Unité HPCI Forum HH 10 mars 2015 Article

Plus en détail

Gouvernance et Développement Territorial

Gouvernance et Développement Territorial Appel à contribution La Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales-Agadir Centre Universitaire de Gulmim organise un Colloque International sous le thème Gouvernance et Développement Territorial

Plus en détail

Coordonnateur CNR-Strep : Laboratoires Associés : Pr Claire POYART claire.poyart@cch.aphp.fr. Paris, le 2 mai 2006. Chers(e) Collègues,

Coordonnateur CNR-Strep : Laboratoires Associés : Pr Claire POYART claire.poyart@cch.aphp.fr. Paris, le 2 mai 2006. Chers(e) Collègues, Coordonnateur CNR-Strep : 27, rue du faubourg Saint Jacques ou (33) 1 58 41 15 44 Laboratoires Associés : Infections à streptocoque du groupe A de l adulte (LA-SGA-A) Pr Anne BOUVET anne.bouvet@htd.aphp.fr

Plus en détail

BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté

BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté Philippe Berthelot, Unité d hygiène inter hospitalière, Service des Maladies Infectieuses, CHU de Saint-Etienne EBLSE Phénomène émergent Pitout

Plus en détail

BLSE : Il faut «isoler» les patients! Pr Ch RABAUD Service de Maladies Infectieuses, CHU de Nancy Responsable CClin Est

BLSE : Il faut «isoler» les patients! Pr Ch RABAUD Service de Maladies Infectieuses, CHU de Nancy Responsable CClin Est BLSE : Il faut «isoler» les patients! Pr Ch RABAUD Service de Maladies Infectieuses, CHU de Nancy Responsable CClin Est SOYONS CLAIRS Il y a isolement et isolement ET Il y a aussi BLSE et BLSE!!! «Isolement»

Plus en détail

UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS)

UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS) UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS) Y. Berrouane 1, E. Graglia 1, Y. Gendreike 2, P. Veyres 1, P. Pugliese 3, F. Dulbecco

Plus en détail

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé?

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Journée Régionale des CLIN et EOH de Haute Normandie Mardi 20 avril 2010 Dr Sophie Boyer Laboratoire de Microbiologie Nouvelles

Plus en détail

BMR. Bactéries multi résistantes

BMR. Bactéries multi résistantes BMR Bactéries multi résistantes La lutte contre les BMR est un objectif prioritaire de la lutte contre les infections nosocomiales. Indicateurs ( ICALIN) Qu est ce qu une BMR? Résistantes à quoi? Multi

Plus en détail

et la gestion des alertes

et la gestion des alertes Le signalement des infections nosocomiales et la gestion des alertes L expérience française Bruno Coignard, MD, MSc Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France JAPI, Québec, 20/11/2008 Plan de

Plus en détail

INFECTIONS NOSOCOMIALES

INFECTIONS NOSOCOMIALES INFECTIONS NOSOCOMIALES I - Définitions La définition générale d une infection nososcomiale est la suivante : infection contractée au cours d un séjour dans un établissement de soins. Un délai de 48h au

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR

POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR CLIN avril 2012 CONTEXTE : ICALIN 2 Nouveaux items pour le calcul du score du bilan des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé

Plus en détail

Quand l infectieux fait la une de l actualité dans Nord Pas-de-Calais

Quand l infectieux fait la une de l actualité dans Nord Pas-de-Calais 4 ème Journée de Formation et d Information Prévention du risque infectieux en EHPAD Actualités s régionalesr Pr François PUISIEUX Hôpital gériatrique les Bateliers CHRU de LILLE Université de LILLE 2

Plus en détail

Avec Insursion voyage

Avec Insursion voyage Voyage au maroc: du 25 Février au 10 mars 2011 Avec Insursion voyage Le programme: De Montréal à Casablanca... 1ère journée La place Mohamed-V: Le palais de justice, la préfecture... L église du sacré-coeur,

Plus en détail

BETA LACTAMASE À SPECTRE ETENDU

BETA LACTAMASE À SPECTRE ETENDU JENCK Sophie Lyon BETA LACTAMASE À SPECTRE ETENDU DEFINITION Hydrolyse du pont amide du cycle Blactame Résistance le plus souvent d origine plasmidique à : - toutes les pénicillines - céphalosporines de

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 2011-2013 : Master de biotechnologie microbienne à la faculté des sciences et techniques de Fès

CURRICULUM VITAE. 2011-2013 : Master de biotechnologie microbienne à la faculté des sciences et techniques de Fès Nom/prénom : HAMDAOUI Hasna Etat sociale : Célibataire Age : 27 ans Adresse : 2 rue colonia I, Rte sefrou,app 13, lts ouafaeii, ET.3 30000 secteur 0405, fes Téléphone : +212679591297 E-mail : hasnalabo@yahoo.fr

Plus en détail

Epidémiologie des BMR en EHPAD

Epidémiologie des BMR en EHPAD Nathalie van der Mee-Marquet, RHC-arlin, CHU Tours Epidémiologie des BMR en EHPAD BMR : plusieurs définitions Biologiste, et médecin Résistance à une ou plusieurs familles d antibiotiques majeurs Hygiéniste

Plus en détail

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE DCEM 1 Professeur Michel Drancourt Michel.drancourt@univmed.fr Années 2012-2013 http://www.mediterranee-infection.com/ DEFINITION

Plus en détail

1ères journées marocaines d Hypnose Médicale. Samedi 29 Octobre 2016 et dimanche 30 Octobre 2016. Organisées par. Membre de la CFHTB

1ères journées marocaines d Hypnose Médicale. Samedi 29 Octobre 2016 et dimanche 30 Octobre 2016. Organisées par. Membre de la CFHTB 1ères journées marocaines d Hypnose Médicale Samedi 29 Octobre 2016 et dimanche 30 Octobre 2016 Organisées par Membre de la CFHTB Journées réservées aux professionnels de la santé* : 10 conférences plénières,

Plus en détail

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin.

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Spécificités de L HAD AP HP 820 places, 19 unités de soins, 1 secteur

Plus en détail

Les résistances bactériennes en ville : MedQual-ville

Les résistances bactériennes en ville : MedQual-ville TITRE Centre Ressource en Antibiologie Les résistances bactériennes en ville : MedQual-ville Dr Sonia Thibaut Mercredi 19 Novembre 2014 1 2 Création TITRE d un réseau de LBM en ville MedQual, centre reconnu

Plus en détail

Rapport narratif du Projet n 2015SO2-CHM-0261 Développement et alimentation des CHM régionaux (deux Régions Pilotes)

Rapport narratif du Projet n 2015SO2-CHM-0261 Développement et alimentation des CHM régionaux (deux Régions Pilotes) Royaume du Maroc Ministère délégué chargé de l Environnement Institut Royal des Science Naturelles de Belgique Rapport narratif du Projet n 2015SO2-CHM-0261 Développement et alimentation des CHM régionaux

Plus en détail

Mise en place du contrôle du bon usage des carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire

Mise en place du contrôle du bon usage des carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire Mise en place du contrôle du bon usage des carbapénèmes: expérience d une équipe pluridisciplinaire Murielle Galas, Gaëlle Dunoyer, Claude Olive, Rafaëlle Théodose, François Lengellé, Patrick Hochedez,

Plus en détail

SEMINAIRE INTERNATIONAL

SEMINAIRE INTERNATIONAL SOUS LE HAUT PATRONAGE DU MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE LA PROTECTION DE LA NATURE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DU CAMEROUN (MINEPDED) SEMINAIRE INTERNATIONAL THEME «Évolution des systèmes d évaluation

Plus en détail

Transmission nosocomiale des entérovirus :

Transmission nosocomiale des entérovirus : Transmission nosocomiale des entérovirus : Intérêt du diagnostic moléculaire rapide associé au génotypage prospectif Enseignement à propos d une observation Audrey MIRAND EA3843 Laboratoire de Virologie

Plus en détail

Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc

Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc B.Ramdani Président du coneil consultatif de Transplantation d'organes et de tissus humains benyounsramdani@gmail.com 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale

Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale Pr Pierre DELLAMONICA CHU de NICE 14ème Journée Méditerranéenne de Prévention des Infections Nosocomiales 29/11/13 - Aix en

Plus en détail

Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST. Les EST sont des établissements supérieurs public. Diplôme préparé : D.U.T

Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST. Les EST sont des établissements supérieurs public. Diplôme préparé : D.U.T Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST sont des établissements supérieurs public Ministère de Tutelle : Ministère de l'éducation Nationale de l'enseignement Supérieur de la Formation des Cadres

Plus en détail

Unité d hygiène et de lutte contre les Infections nosocomiales, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris. 2

Unité d hygiène et de lutte contre les Infections nosocomiales, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris. 2 Suspicions de portage de bactéries multi ou hautement résistantes (BMR/BHR) aux antibiotiques chez des patients rapatriés ou ayant été hospitalisés à l étranger M. Lepainteur 1, G. Birgand 1,3, I. Lolom

Plus en détail

Etat d avancement du Projet

Etat d avancement du Projet Projet Tempus: 543709-TEMPUS-1-2013-1-FR-TEMPUS-SMHES Mise en place du Système de Crédits dans l'enseignement Supérieur au Maroc (CRE-MAR) Etat d avancement du Projet Université Ibn Tofaïl, 7 octobre 2015

Plus en détail

La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui?

La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui? La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui? Responsable d UF Geneviève HERY-ARNAUD (MCU-PH) 1 Qui? 2 Où? 3 Pourquoi? 4 Comment? 5 Combien? 6 Quoi? Coordination médicale Nicolas ROUZIC (PH) Coordination

Plus en détail

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE MODULE REGIONAL PORTAGE DIGESTIF EBLSE ET EPC PROTOCOLE www.rhc-arlin.com 1 CONTEXTE La prévalence de la colonisation digestive à EBLSE pour les patients des établissements

Plus en détail

BMR et personnel soignant

BMR et personnel soignant BMR et personnel soignant Dr. ML. LEPORI Service de Santé au Travail CHU BRABOIS NANCY Rappels On appelle infection nosocomiale ou infection hospitalière toute maladie contractée à l hôpital due à des

Plus en détail

Marrakech. 30 avril, 1er et 2 mai. Gynécologie, Obstétrique et fertilité. www.lesjfm.net. Président d honneur. Sous l égide de.

Marrakech. 30 avril, 1er et 2 mai. Gynécologie, Obstétrique et fertilité. www.lesjfm.net. Président d honneur. Sous l égide de. 9 èmes journées franco-marocaines Gynécologie, Obstétrique et fertilité 2015 Journées franco-marocaines de gynécologie obstétrique et fertilité Président d honneur Professeur René Frydman Marrakech 30

Plus en détail

HEMODIALYSE SURVEILLANCE DES BACTERIEMIES ET DES INFECTIONS LIEES À L ACCÈS VASCULAIRE

HEMODIALYSE SURVEILLANCE DES BACTERIEMIES ET DES INFECTIONS LIEES À L ACCÈS VASCULAIRE HEMODIALYSE SURVEILLANCE DES BACTERIEMIES ET DES INFECTIONS LIEES À L ACCÈS VASCULAIRE GUIDE DE L UTILISATEUR A L INTENTION DES INFIRMIÈRES RESPONSABLES DE LA SURVEILLANCE CENTRES D HÉMODIALYSE DU CANTON

Plus en détail

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Les infections urinaires Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Epidémiologie Très fréquentes : second site dinfections communautaires. Plus fréquent chez la femme avec deux pics : au début de l activité

Plus en détail

LOGISTIQUA12 EMI Rabat

LOGISTIQUA12 EMI Rabat Programme de la 5 édition du Colloque International LOGISTIQUA: Le Jeudi 24 Mai 2012 08h30 : Accueil des participants et inscriptions. 09h00 : Séance d ouverture Allocutions 10h: Pause-café 10h 30: Conférence

Plus en détail

03/11/2014. Hygiène des mains A. Systématiquement à la sortie de la chambre B. Uniquement si contact avec le patient

03/11/2014. Hygiène des mains A. Systématiquement à la sortie de la chambre B. Uniquement si contact avec le patient Pour faire le point... 7 situations avec précautions complémentaires Vous prenez en charge un patient présentant un ulcère variqueux colonisé par Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM).

Plus en détail

SCIENTIFIQUE. Mercredi 19 mars 2014 de 17h à 18h30. Jeudi 20 Mars 2014 de 10h à 11h00

SCIENTIFIQUE. Mercredi 19 mars 2014 de 17h à 18h30. Jeudi 20 Mars 2014 de 10h à 11h00 Mercredi 19 mars 2014 de 15h à 15h45 Mesure de l'impact clinique, économique et humaniste d'un service professionnel pharmaceutique Modérateur : Pr. Fernando Martínez Martínez (Ancien doyen de la Faculté

Plus en détail

Bactéries Hautement Résistantes aux Antibiotiques BHR. Karine ASTRUC ARLIN Bourgogne

Bactéries Hautement Résistantes aux Antibiotiques BHR. Karine ASTRUC ARLIN Bourgogne Bactéries Hautement Résistantes aux Antibiotiques BHR Karine ASTRUC ARLIN Bourgogne A. BMR / BHR Introduction Depuis l utilisation des ATB=> émergence des résistance BMR : Résistance à plusieurs familles

Plus en détail

le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014

le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014 le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014 Dr Saad AJBAR médecin interne du CHR de Tétouan Association des médecins de la santé publique de Tétouan 7éme journée scientifique

Plus en détail

Soutenez notre projet pilote DIAVINA :

Soutenez notre projet pilote DIAVINA : Soutenez notre projet pilote DIAVINA : Survie des mères et nourrissons exposés au virus du sida Phase pilote en Guinée 2016-2018 Un projet soutenu par Le Saviez-vous? Aujourd hui en France, une femme enceinte

Plus en détail

SOMMAIRE. Remerciements... 3 Profils Visiteurs 4 Exposants.. 5 Evaluations. 6 Reportage Photos 42 Contact Organisation... 47

SOMMAIRE. Remerciements... 3 Profils Visiteurs 4 Exposants.. 5 Evaluations. 6 Reportage Photos 42 Contact Organisation... 47 BILAN IPE2013 SOMMAIRE Remerciements... 3 Profils Visiteurs 4 Exposants.. 5 Evaluations. 6 Reportage Photos 42 Contact Organisation... 47 REMERCIEMENTS Chère Madame, Cher Monsieur, La 3ème édition d Industrie

Plus en détail

TUV Certification Maroc

TUV Certification Maroc Page 1 sur 5 Formation : Formation Auditeur Interne selon l EN 9100 :2003 Référence : Q 05 Durée : 3 jours Formateur : Monsieur Mohamed ALIKKANE (Voir Profil en page 3/5) Date : Du 26 au 28 Octobre 2009.

Plus en détail

Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES. 14 juin 2012-13 JNI. V Morange PH hygiéniste CHRU Tours

Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES. 14 juin 2012-13 JNI. V Morange PH hygiéniste CHRU Tours Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES V Morange PH hygiéniste CHRU Tours 14 juin 2012-13 JNI Les bactéries Des BMR aux BHR émergentes Des BMR Les bactéries Bactéries S. aureus Entérobactéries

Plus en détail

Palmeraie Marrakech. golf. forfaits. stages. 8 e trophée du domaine

Palmeraie Marrakech. golf. forfaits. stages. 8 e trophée du domaine Palmeraie Marrakech golf TARIFS 2016 forfaits. stages. 8 e trophée du domaine 1 les golfs partenaires nouveau Golf Assoufid nouveau Golf Montgomerie à 0 mn - trous à 20 mn - trous Golf Royal Golf Al Maaden

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE CONSISTANCE DÉVELOPPEMENT DES ZONES LOGISTIQUES GOUVERNANCE DU SECTEUR Axes de la Stratégie OPTIMISATION DES CHAINES LOGISTIQUES DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Séminaires «soins palliatifs-décision médicale» Internes DES d oncologie et DESC de cancérologie 2014-2015

Séminaires «soins palliatifs-décision médicale» Internes DES d oncologie et DESC de cancérologie 2014-2015 CNEC Collège National des Enseignants en Cancérologie Séminaires «soins palliatifs-décision médicale» Internes DES d oncologie et DESC de cancérologie 2014-2015 Le séminaire «soins palliatifs et décision

Plus en détail

Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V

Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V Déclaration des liens d intérêts 2010 2013 Vice-président de la Spilf Intervenant au titre d orateur Janssen-Cylag,

Plus en détail

Béta lactamines: Faut il condamner certaines molécules? Faut il en remettre d autres au goût du jour?

Béta lactamines: Faut il condamner certaines molécules? Faut il en remettre d autres au goût du jour? Béta lactamines: Faut il condamner certaines molécules? Faut il en remettre d autres au goût du jour? Bruno Fantin Médecine interne, hôpital Beaujon Université Paris Diderot Problématique Usage croissant

Plus en détail

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Cadre législatif au Maroc Loi 16/98 relative au don, au prélèvement

Plus en détail

Définition de l Infectiologie

Définition de l Infectiologie Définition de l Infectiologie Discipline médicale clinique Spécialisée. Prise en charge des Maladies Infectieuses et Tropicales. Actuelles, émergentes ou ré-émergentes. Référents dans le cadre d un maillage

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Infections associées aux soins : le CCLIN Est rencontre le grand public...

DOSSIER DE PRESSE. Infections associées aux soins : le CCLIN Est rencontre le grand public... Mercredi 28 octobre 2009 Infections associées aux soins : Centre de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales du Grand Est le CCLIN Est rencontre le grand public... Contacts presse : Dr

Plus en détail

Les plaies chroniques

Les plaies chroniques Organisé par C. L. E. F. Congrès National Jeudi 16 et Vendredi 17 avril 2015 s plaies chroniques Président du Comité Scientifique : Professeur Dominique Casanova Service de chirurgie plastique et réparatrice

Plus en détail

CONCOURS GENERAL SESSION 2009

CONCOURS GENERAL SESSION 2009 CONCOURS GENERAL SESSION 2009 Epreuve d admission Partie écrite : Durée : 2 heures Le Centre hospitalier du Val d Ariège (CHVA) est inscrit dans un réseau local de lutte contre les infections nosocomiales

Plus en détail

Place de la biologie moléculaire dans le diagnostic des infections bactériennes

Place de la biologie moléculaire dans le diagnostic des infections bactériennes Place de la biologie moléculaire dans le diagnostic des infections bactériennes C. Alauzet Laboratoire de Bactériologie Secteur de Biologie Moléculaire Bactériologie - Hygiène Quelle cible? Gène spécifique

Plus en détail

Résumés des communications orales

Résumés des communications orales Résumés des communications orales 1 Session 1 «Coût des infections associées aux soins au Maghreb» C1-1 Prolongation du séjour post-opératoire et surcoûts liés aux infections du site opératoire dans un

Plus en détail

DIU HOMÉOPATHIE. Présentation. Objectifs. Organisation. Page 1 / 6 27/06/2016

DIU HOMÉOPATHIE. Présentation. Objectifs. Organisation. Page 1 / 6 27/06/2016 DIU HOMÉOPATHIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme université générique Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : DIU Homéopathie Nature de la formation : Diplôme Composante : UFR

Plus en détail

Sécurité Routière. Référence : TRN 02 Durée 1 : 2 semaines Date : Du 18 au 29 Janvier 2016 Type de formation Inter-Entreprise

Sécurité Routière. Référence : TRN 02 Durée 1 : 2 semaines Date : Du 18 au 29 Janvier 2016 Type de formation Inter-Entreprise Page 1/4 Formation Référence : Durée 1 : 2 semaines Date : Du 18 au 29 Janvier 2016 Type de formation Inter-Entreprise Lieu : INTERNALE CONSULTING -CASABLANCA (MAROC) Prix et modalités de paiement Le bulletin

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE Un peu d'histoire Infections du site opératoire = première complication de la chirurgie. 1961 : L'antibioprophylaxie permet la réduction des ISO Contribue à la réduction

Plus en détail

CHRA PR HYG 03 ind 2 ISOLEMENT SEPTIQUE

CHRA PR HYG 03 ind 2 ISOLEMENT SEPTIQUE CHRA PR HYG 03 ind 2 ISOLEMENT SEPTIQUE Date de diffusion : 06/2000 Version : 2 Pages : 5 Rédigée par : M.C. Hum et A. Charvier Vérifiée par : C. Santré Validée par : CLIN Objet : La procédure a pour but

Plus en détail

au Maroc Pr Y. Cherrah 2 èmes assises Nationales de l AMIP

au Maroc Pr Y. Cherrah 2 èmes assises Nationales de l AMIP Les études pharmaceutiques au Maroc Pr Y. Cherrah 2 èmes assises Nationales de l AMIP 29 mai 2009. Casablanca Sommaire : Cursus des étude en pharmacie Problèmes de diplôme étrangers Nouveau projet des

Plus en détail

Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012

Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012 Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012 Pr Coordonnateur Groupe de Pilotage du Programme National de Lutte contre les Infections Nosocomiales Séminaire National

Plus en détail

544375-TEMPUS-1-2013-1-ES-TEMPUS-SMGR

544375-TEMPUS-1-2013-1-ES-TEMPUS-SMGR 544375-TEMPUS-1-2013-1-ES-TEMPUS-SMGR CAHIER DES CHARGES DES STRUCTURE D AIDE AU MONTAGE, A LA GESTION ET AU SUIVI DE PROJETS INTERNATIONAUX DANS LES UNIVERSITES MAROCAINES PARTENAIRES DU PROJET TEMPUS

Plus en détail

Centre Hospitalier D Etampes

Centre Hospitalier D Etampes Centre Hospitalier D Etampes Offre des soins pour vos patients diabétiques En collaboration avec le réseau REVEDIAB SOMMAIRE AVEC LIENS CONSULTATION MEDICALE CONSULTATION DE DIETETIQUE CONSULTATION INFIRMIERE

Plus en détail

VOYAGE SCOLAIRE SOLIDAIRE AU MAROC

VOYAGE SCOLAIRE SOLIDAIRE AU MAROC VOYAGE SCOLAIRE SOLIDAIRE AU MAROC PLANNING PLANNING VENDREDI 9 MAI MATIN AM SOIREE VOL TRANSAVIA STRASBOURG - MARRAKECH Départ: 14h45 Arrivée: 17h15 Transfert et installation au Riad PREMIERS PAS DANS

Plus en détail

Bactéries multirésistantes et voyages

Bactéries multirésistantes et voyages CEMI - Institut Pasteur- 4 avril 2014 Bactéries multirésistantes et voyages Pr Audrey Mérens Laboratoire de Biologie et Equipe d Hygiène Hospitalière Pr Christophe Rapp Service de maladies infectieuses

Plus en détail

Philippe Baumgarten, Consultant en conduite du changement, Société Krauthammer. Annie Vidal, Cadre supérieure de Pôle, CHU de Rouen

Philippe Baumgarten, Consultant en conduite du changement, Société Krauthammer. Annie Vidal, Cadre supérieure de Pôle, CHU de Rouen Les impacts humains d'un changement organisationnel : annonce, accompagnement et pérennisation. Philippe Baumgarten, Consultant en conduite du changement, Société Krauthammer L expérience du pôle de Biologie

Plus en détail

Conduite à tenir devant une situation à risque infectieux

Conduite à tenir devant une situation à risque infectieux Conduite à tenir devant une situation à risque infectieux Patrice BLONDEL Colette BRUNEL H. HAOUCHINE I. DECASTRO P. BOISTARD Centre Hospitalier de SAINT-DENIS Hôpital DELAFONTAINE : - Court séjour M.C.O.

Plus en détail

Patient BMR + : risques de contamination et prévention en préhospitalier et aux urgences

Patient BMR + : risques de contamination et prévention en préhospitalier et aux urgences 52 e congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s d urgence 2010 Sfar. Tous droits réservés. Patient BMR + : risques de contamination et prévention en préhospitalier et aux

Plus en détail

Audit & Analyse Cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes

Audit & Analyse Cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes Boulevard Youssef Ibn Tachfine, résidence Côte d Or, n 22, Tanger-Maroc Tél. : +212 (0) 539.32.50.39. Fax : +212 (0) 539.32.53.72. Email : m.lahyani@audit-analyse.com Site : Mohamed LAHYANI Expert-comptable

Plus en détail

Aéroports du Maroc. Incitations tarifaires

Aéroports du Maroc. Incitations tarifaires Aéroports du Maroc Incitations tarifaires Politique de mesures incitatives Depuis 2005, la politique tarifaire de l ONDA, tout en respectant le principe de non discrimination envers les compagnies aériennes,

Plus en détail

La Transplantation Rénale au Maroc

La Transplantation Rénale au Maroc La Transplantation Rénale au Maroc Résultats et perspectives Pr. Benyounès Ramdani benyounsramdani@gmail.com Journées de l infirmier, SMN, 10/5/ 2013, Casablanca Pourquoi réaliser une greffe rénale chez

Plus en détail

Les Echanges Inter Hospitaliers

Les Echanges Inter Hospitaliers Les Echanges Inter Hospitaliers En organisant les Echanges Inter Hospitaliers, a souhaité, dans le cadre du partenariat développé avec les pharmaciens, favoriser des échanges d expériences pratiques au

Plus en détail

Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA

Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA Claude SAEGERMAN Département des maladies infectieuses et parasitaires, Service d épidémiologie et analyse de risques appliquées aux

Plus en détail

XXIII e Congrès National de la SF2H, Lille 6, 7 et 8 juin 2012

XXIII e Congrès National de la SF2H, Lille 6, 7 et 8 juin 2012 Bactéries hautement résistantes aux antibiotiques (BHR) importées en France à l occasion des rapatriements sanitaires : bilan de 2 ans d alerte dans un centre hospitalier universitaire Lasserre C 1,4,

Plus en détail

Deux journées d études sur le thème : Gestion des archives courantes et intermédiaires au Maroc : Quelle stratégie?

Deux journées d études sur le thème : Gestion des archives courantes et intermédiaires au Maroc : Quelle stratégie? 5 ème anniversaire de la promulgation de la loi marocaine relative aux archives (30 novembre 2007) Deux journées d études sur le thème : Gestion des archives courantes et intermédiaires au Maroc : Quelle

Plus en détail

Conférence de Consensus

Conférence de Consensus Conférence de Consensus Prise en charge du patient atteint de mucoviscidose organisée par la Société Française de Pédiatrie avec la participation et selon la méthodologie de l ANAES PARIS, Palais du Luxembourg

Plus en détail

Objectif TOUBKAL, 4167 mètres

Objectif TOUBKAL, 4167 mètres Du 14 au 22 juillet 2007 (seconde édition) Objectif TOUBKAL, 4167 mètres Haut Atlas, MAROC Enfants Parents Médecins : Une cordée pour dépasser la maladie Semons L Espoir 3, route du Val 25 520 Bians Les

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 23 juillet 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 23 juillet 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 23 juillet 2003 INVANZ 1g, poudre pour solution à diluer pour perfusion Flacon, B/1 et B/10 Laboratoires Merck SHARP & Dohme-Chibret

Plus en détail

Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient : que faire?

Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient : que faire? 8 e rencontre régionale destinée aux représentants des usagers des établissements de santé et aux associations d usagers de Picardie Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient

Plus en détail

1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE (remplir un questionnaire par établissement / par site pour les hôpitaux multisites) Année 20

1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE (remplir un questionnaire par établissement / par site pour les hôpitaux multisites) Année 20 Surveillances BMR, bactériémies, infections en hémodialyse Hôpitaux, Clinques, CTR, services/centres d hémodialyse Données de surveillance, démographiques et de laboratoire 1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE

Plus en détail

INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME

INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME P. MASSIP Janvier 2002 1 L ORCHI-EPIDIDYMITE L infection des testicules et/ou de l épididyme se rencontre à l occasion d une maladie sexuellement transmissible ou plus

Plus en détail

Etablissements Adresse Spécialité. Etablissements Adresse Spécialité

Etablissements Adresse Spécialité. Etablissements Adresse Spécialité Université Mohammed V Souissi Rabat- Ecole Nationale Supérieure d Informatique et d Analyse des Systèmes -Rabat- Avenue Mohammed Ben Abdallah Regragui, Madinat Al Irfane, B.P :713, Agdal -Rabat- Probabilités

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS V Faculté Cochin Port Royal. Les bactéries multi-résistantes BMR en HEPAD, mythe ou réalité. Dr LE PAIH LEROY Marie-Françoise

UNIVERSITE PARIS V Faculté Cochin Port Royal. Les bactéries multi-résistantes BMR en HEPAD, mythe ou réalité. Dr LE PAIH LEROY Marie-Françoise UNIVERSITE PARIS V Faculté Cochin Port Royal Les bactéries multi-résistantes BMR en HEPAD, mythe ou réalité Dr LE PAIH LEROY Marie-Françoise DIU de médecin coordonnateur HEPAD Année 2007-2008 1 1 - INTRODUCTION

Plus en détail

Vos défis sont aussi les nôtres. à la source de la santé, la pertinence du diagnostic

Vos défis sont aussi les nôtres. à la source de la santé, la pertinence du diagnostic à la source de la santé, la pertinence du diagnostic Vos défis sont aussi les nôtres Les enjeux de la microbiologie Les dépenses liées aux traitements anti-infectieux représentent très souvent le plus

Plus en détail

Flab - 29 Mars 2012. www.i2a.info

Flab - 29 Mars 2012. www.i2a.info Flab - 29 Mars 2012 www.i2a.info SOCIETE DE DIAGNOSTIC ET D INFORMATIQUE MEDICALE FABRICATION ET COMMERCIALISATION D INSTRUMENTS, LOGICIELS ET REACTIFS EN MICROBIOLOGIE i2a OFFRE COMPLETE D AUTOMATISATION

Plus en détail

Journées médico-chirurgicales de Msila

Journées médico-chirurgicales de Msila Journées médico-chirurgicales de Msila 28-29 avril 2010 L association ENNOUR des médecins de la wilaya de Msila (président : Dr. Ghadbane) a organisé des journées médicochirurgicales de formation médicale

Plus en détail

Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né

Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né MODULE 1 : SPECIFICITES DE LA MICROBIOLOGIE ET DE LA PHYSIOPATHOLOGIE APPLIQUEES A LA GYNECOLOGIE, L OBSTETRIQUE

Plus en détail

Épidémiologie actuelle des infections respiratoires virales chez l enfantl

Épidémiologie actuelle des infections respiratoires virales chez l enfantl Épidémiologie actuelle des infections respiratoires virales chez l enfantl Jacques Brouard Astrid Vabret François Freymuth Service de Pédiatrie Laboratoire de Virologie Humaine et Moléculaire Pour le clinicien

Plus en détail

Mise en œuvre d une politique des anti-infectieux au CHU de Nice. Dr Florence Lieutier, Dr Véronique Mondain

Mise en œuvre d une politique des anti-infectieux au CHU de Nice. Dr Florence Lieutier, Dr Véronique Mondain Mise en œuvre d une politique des anti-infectieux au CHU de Nice Dr Florence Lieutier, Dr Véronique Mondain Constats et contexte Thèse 2004 : 25 à 30% d antibiothérapies inutiles; 25 % d inappropriées

Plus en détail

L un des événements hippiques phares en Afrique Chiffres clés

L un des événements hippiques phares en Afrique Chiffres clés SOMMAIRE Société Royale d Encouragement du Cheval Acteur majeur de la filière équine Chiffres clés Meeting International des Courses de Pur-sang L un des événements hippiques phares en Afrique Chiffres

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT D UNE INFECTION URINAIRE NOSOCOMIALE CHEZ LE PATIENT SONDE

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT D UNE INFECTION URINAIRE NOSOCOMIALE CHEZ LE PATIENT SONDE DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT D UNE INFECTION URINAIRE NOSOCOMIALE CHEZ LE PATIENT SONDE LILLAZ J. GENERALITES 1ère à 3eme cause d infection nosocomiale en réa. Richards MJ.Crit Care Med 1999.Spencer RC.Eur

Plus en détail

- Connaitre les différentes actions à mener dans le cadre de la GdR a posteriori

- Connaitre les différentes actions à mener dans le cadre de la GdR a posteriori Diplôme Diplôme Inter-Universitaire (DIU) La formation Ce DIU est un enseignement spécialisé de formation initiale et continue sur la gestion des risques et des vigilances sanitaires en santé ; il concerne

Plus en détail

BIOTECHNOLOGIE MICROBIENNE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT

BIOTECHNOLOGIE MICROBIENNE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT L Association Marocaine de Biotechnologie Microbienne et de Protection des Ressources Naturelles & La Faculté des Sciences-Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech organisent En partenariat avec : Société

Plus en détail