Les registrations dans le recueil de préludes de chorals pour orgue. de Georg Friedrich Kauffmann Harmonische Seelenlust. par.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les registrations dans le recueil de préludes de chorals pour orgue. de Georg Friedrich Kauffmann Harmonische Seelenlust. par."

Transcription

1 Les registrations dans le recueil de préludes de chorals pour orgue de Georg Friedrich Kauffmann Harmonische Seelenlust par Jean-Willy Kunz Cette thèse fait partie des épreuves imposées pour l obtention d un Doctorat en interprétation à l orgue École de musique Schulich - Université McGill Avril 2011 Jean-Willy Kunz 2011

2 2 À la mémoire de mon père, Wolfgang Kunz

3 3 Table des matières: Remerciements 4 Introduction 5 Chapitre I: Georg Friedrich Kauffmann 7 I - 1 Courte biographie de Georg Friedrich Kauffmann 7 I - 2 Oeuvre de Kauffmann 7 I - 3 Orgue de la cathédrale de Merseburg 8 I - 4 Recherche actuelle sur Kauffmann 12 Chapitre II: Les registrations dans Harmonische Seelenlust comme moyen d expression des Affects 14 II - 1 Lien entre les tempi, formes et techniques de composition, et les Affects 14 II a Affects et Passions 14 II b Tempi, formes et techniques de composition 19 II - 2 Lien entre les registrations, les formes, les techniques de composition, et les Affects 21 II a Vox Humana 22 II b Registrations creuses 22 II c Mutations 24 II d Jeux de 16 et registrations croisées 25 II - 3 Kauffmann et les principes de la registration à l orgue en Allemagne au début du 18 ème siècle 29 II a Äqualstimmenverbot 29 II b Registrations croisées 31 II c Mutation simple au sommet de la pyramide sonore 31 II d Quintadena II - 4 Lien entre les Affects et les registrations 33 II - 5 Des registrations identiques pour des Affects différents 36 Réflexions et conclusion 38 Bibliographie 42 Annexe 1 43 Annexe 2 44 Annexe 3 46 Annexe 4 48 Annexe 5 49 Annexe 6 50

4 4 Remerciements: Je remercie sincèrement: Profs. John Grew, William Porter et Christoph Neidhöfer pour leur aide et leurs conseils, Prof. Bruce Haynes pour ses idées éclairées, Ma famille pour m avoir fait découvrir la musique et m avoir soutenu lors de mes études.

5 5 Introduction J ai découvert le nom de Georg Friedrich Kauffmann ( ) lors de mes études doctorales à l université McGill. Plusieurs de mes lectures mentionnaient son nom en précisant que ce compositeur était à l origine de la plus abondante source de registrations détaillées pour des oeuvres pour orgue de l époque baroque. Cependant, en m intéressant de plus près à Kauffmann, je me suis aperçu qu il n existait que très peu d études approfondies sur les registrations de ce compositeur. En lisant la thèse doctorale de Theodore van Wyk, publiée en 2005 et ainsi au faîte de la recherche sur Kauffmann, j ai réalisé qu une question était régulièrement absente de tous ces travaux musicologiques: pourquoi Kauffmann a-t-il indiqué telles registrations dans tels préludes? En discutant avec le musicologue Bruce Haynes, qui termine actuellement la rédaction de son livre The Pathetick Musician, dans lequel il étudie entre autres les Passions dans les cantates de Johann Sebastian Bach, la réponse à cette question s est imposée d elle-même. Il doit certainement exister un lien entre les registrations de Kauffmann et les textes des chorals sur lesquels il a composé ses préludes! En effet, les préludes de Kauffmann sont composés sur des mélodies de chorals luthériens, si bien que le texte de ces chorals est implicite à ces préludes pour orgue seul et apparaît en filigrane. Sans toutefois entrer dans une analyse mélodico-harmonico-textuelle, cette thèse se propose d établir un lien entre les registrations proposées par Kauffmann et les Affects, ou Passions, présents dans les textes des chorals.

6 6 Cette étude pourra se révéler utile à tout organiste interprète souhaitant prendre des décisions éclairées quant à l emploi des registrations dans les préludes de chorals de Kauffmann, dans les préludes d autres compositeurs de la même période, et finalement dans toute oeuvre pour orgue de l époque baroque.

7 7 Chapitre I Georg Friedrich Kauffmann ( ) I - 1 Courte biographie de Kauffmann Georg Friedrich Kauffmann est né en 1679 à Ostramondra, un petit village de Thuringe situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Weimar. Il étudie d abord avec Johann Heinrich Buttstedt à Erfurt, puis avec Johann Friedrich Alberti à Merseburg, à environ vingt-cinq kilomètres à l ouest de Leipzig. En 1698, Kauffmann remplace son maître Alberti comme organiste de la cathédrale de Merseburg, poste qu il occupera pendant près de quarante ans, jusqu à sa mort en I - 2 Oeuvre de Kauffmann L oeuvre connu de Kauffmann comprend un oratorio et quelques cantates; un traité de composition, aujourd hui perdu, mais cité par Mattheson en 1725; une fantaisie pour clavier et quelques préludes de chorals isolés; ainsi que le recueil Harmonische Seelenlust, que l on peut traduire en français par Plaisir harmonique de l âme, ou bien Harmonic Soul Delight en anglais. Publiés à Leipzig en douze cahiers, les 98 préludes de chorals pour orgue de Harmonische Seelenlust paraissent dès 1733 et se poursuivent à titre posthume jusqu en 1740, la veuve du compositeur assurant le travail. Harmonische Seelenlust est un jalon important dans l évolution de la littérature pour orgue, pour être d une part le premier recueil de préludes de chorals pour orgue à être publié depuis

8 8 Tabulatora Nova de Samuel Scheidt en 1624, et d autre part pour les registrations précises que le compositeur a indiquées dans la partition. Harmonische Seelenlust est également le premier recueil contenant des compositions associant un instrument à vent, dans ce cas précis un hautbois jouant le cantus firmus dans six préludes parmi les 98 de la collection, et un orgue. Kauffmann est considéré à ce titre comme un pionnier dans ce genre particulier. On trouve aujourd hui plusieurs éditions de Harmonische Seelenlust. Tout d abord, le fac-similé du recueil a été édité par Philippe Lescat aux éditions Jean-Marc Fuzeau en Le fac-similié comprend les 98 préludes de chorals composés sur 66 mélodies luthériennes différentes, suivis de leur choral respectif avec une basse chiffrée. D autre part, Pierre Pidoux a publié pour Bärenreiter les 98 préludes de chorals en 1924, et dans un second recueil en 1925 les 62 chorals chiffrés. La différence de nombres entre les 66 mélodies et les 62 basses chiffrées provient du fait que quatre chorals proposent deux basses chiffrées différentes pour une même mélodie. Enfin, Klaus Hofmann a publié en 1970 les six préludes avec hautbois pour les éditions Hänssler. I - 3 Orgue de la cathédrale de Merseburg L histoire de l orgue de la cathédrale de Merseburg est relativement complexe et peu documentée. D après Hermann Busch, 1 l orgue aurait été construit dans la seconde moitié du 17 ème siècle, peut-être déjà par le facteur d orgues Zacharias Thay ner. Un rapport d expertise de 1698 indique que Thay ner a effectué des travaux sur cet instrument de 58 jeux répartis sur trois claviers, à savoir Hauptwerk, Rückpositiv et 1 Busch (1991): 151

9 9 Oberwerk, ainsi que le pédalier, et une source appelée Manuscrit de Dresden, datant du début du 18 ème siècle et citée dans le fac-similé édité par Philippe Lescat ainsi que dans la thèse doctorale de Theodore Van Wyk, en donne la composition exacte. 2 À défaut d autres documents attestant de travaux ultérieurs, on peut en conclure que le Manuscrit de Dresden décrit l instrument que Kauffmann avait à sa disposition pendant les 18 premières années en tant qu organiste à Merseburg. En 1716, Johann Friedrich Wender effectue des travaux sur l instrument, travaux poursuivis par Zacharias Hildebrandt en Aucun rapport d expertise de ces deux restaurations n existe aujourd hui, si bien qu il est difficile de juger de l apport de chacun de ces deux facteurs d orgues à l instrument de Merseburg, et ainsi de la constitution exacte de l orgue sur lequel Kauffmann a joué de 1716 à sa mort en En revanche, Jacob Adlung indique en la liste précise des jeux de cet instrument qui a été élargi à 65 jeux et s est doté d un Brustwerk, en plus des trois claviers et du pédalier déjà existants. L orgue est entièrement remplacé par un instrument de Friedrich Ladegast en 1855, si bien qu il ne reste aujourd hui aucun des éléments de l orgue qu a connu Kauffmann, hormis le buffet en bois. En analysant les deux descriptions de l orgue de Merseburg au 18 ème siècle, celle citée dans le Manuscrit de Dresden et celle de Jacob Adlung un-demi siècle plus tard, on s aperçoit que cet instrument s inscrit dans la tradition de la facture d orgue Thuringienne et Saxone de cette époque. Chacun des facteurs d orgues ayant apporté sa contribution à cet instrument était bien établi dans cette région d Allemagne du Centre, et certains de 2 Voir en Annexe 1 la composition de l orgue de la cathédrale de Merseburg d après le Manuscrit de Dresden 3 Adlung (1768): 255-7

10 10 leurs instruments ont été conservés jusqu à aujourd hui. On peut citer comme exemples, l orgue d Arnstadt construit en 1703, celui de Mühlhausen restauré en 1708, tous deux par Wender; ou bien l orgue de Naumburg construit en 1746 par Hildebrandt, qui a conservé le buffet de l instrument construit par Thay ner en Les lignes directrices en sont entre autres la réduction du nombre des jeux d anche, mais un accroissement du nombre des jeux de fond de 16 et de 8 qui participent d un centre de gravité très bas. La description de l orgue de Merseburg dans le Manuscrit de Dresden indique en effet la présence de cinq jeux de fond de 16 sur l ensemble des trois claviers, ainsi qu une variété de douze jeux de 8 et de huit jeux de 4, aux timbres très distincts, mais sensiblement égaux en intensité. Ayant effectué des travaux sur l orgue de Merseburg en 1734, Zacharias Hildebrandt était familier avec l instrument construit par Thay ner et restauré par Wender. Ainsi, en contruisant l orgue de Naumburg en 1743, Hildebrandt dote ce nouvel instrument d une esthétique sonore similaire à l orgue de Merseburg, comme en témoigne la liste des jeux des deux instruments. En l absence de l instrument original de Merseburg, l orgue de Naumburg se prête ainsi convenablement à l interprétation de Harmonische Seelenlust. En analysant toutes les registrations que Kauffmann propose dans 54 de ses préludes, on peut remarquer que le compositeur ne demande l utilisation que de trois claviers, ce qui correspond à la description de l instrument de Merseburg avant sa restauration de Toutefois, on peut noter quelques différences de dénomination entre les jeux de l orgue de Kauffmann et les registrations des préludes de Harmonische Seelenlust, ce qui laisse supposer que le compositeur destinait son oeuvre aussi à tout instrument de trois claviers. Par exemple, Kauffmann indique pour certains préludes joués au Hauptwerk tantôt le

11 11 Prinzipal 8, tantôt le Oktav 8 ; la Spillflöte apparaît parfois en 8, parfois en 4 ; et la Bombarde 16 et parfois appelée Fagott 16. Au Rückpositiv, la Flûte douce 8 est parfois échangée pour le Gedackt 8 ; la Rohrflöte 4 s appelle aussi Flûte douce 4 ou bien encore Kleingedackt 4. Enfin, au Oberwerk, la Rohrflöte 8 s appelle parfois Gedackt 8 ; le Gemshorn 4 a comme synonymes Spitzflöte 4 ou bien Spillpfeife 4 ; et finalement, Kauffmann demande parfois un Gemshorn 8 au Oberwerk, jeu qui n existe pas sur l instrument de Merseburg. Philippe Lescat, 4 Theodore van Wyk 5 et Hermann Busch 6 en concluent d une part que Kauffmann a composé le recueil de préludes en pensant à l orgue de Merseburg d avant 1717, d autre part que le compositeur destinait son oeuvre aussi à tout instrument de trois claviers. Kauffmann lui-même assure dans la préface de son recueil de préludes que bien que la registration soit indiquée d après la disposition de l orgue d ici [Merseburg], cela ne signifie pas qu il faille absolument s y conformer; au contraire, chacun décidera [de la registration] d après son propre instrument et utilisera son bon jugement pour trouver les jeux nécessaires pour exprimer [les préludes] à leur juste mesure; pour cela, les jeux d orgue qui sont spécifiés peuvent servir d instruction. 7 4 Lescat (2002): XIII 5 Van Wyk (2005): Busch (1991): Dans le fac-similé de Philippe Lescat. Anbey wird [...] annoch zu erinnern seyn, da es wohl, nach der weitläufftigen Disposition hiesigen Orgel-Wercks, die Register gesetzet worden, hat es doch die Meynung nicht, da es absolut so seyn mü te, sondern ein jedweder wird sich hierinne nach seinem Werck richten, und das Judicium dabey gebrauchen, so werden sich schon andre Stimmen finden, die die Sache, in seiner Maa e ebenfalls exprimieren: indessen können ihm die hier specificirten Stimmen, dennoch zu einer Anleitung dienen.

12 12 I -4 Recherche actuelle sur Kauffmann La recherche actuelle sur Kauffmann se limite à trois documents. John Butt Tout d abord, John Butt signe en 1995 un article, J.S. Bach and G.F. Kauffmann: reflections on Bach s later style, dans lequel il trace un parallèle entre Harmonische Seelenlust et quelques oeuvres pour orgue de Bach composées après Theodore van Wyk En 2005, Theodore van Wyk publie une thèse doctorale à l Université de Pretoria, en Afrique du Sud, intitulée The Harmonische Seelenlust by Kauffmann: a Critical Study of his Organ Registration Indications. Van Wyk établit un lien entre les formes des préludes de Kauffmann et leur registration, et poursuit en proposant des combinaisons de registrations pour les 44 préludes pour lesquels Kauffmann n a pas indiqué de registration. Malheureusement, on peut noter que Van Wyk n a pas eu accès au fac-similé de Harmonische Seelenlust, et sa thèse se base ainsi sur des informations incomplètes voire parfois erronnées. En effet, l édition moderne de Bärenreiter omet beaucoup d indications de registrations et de tempo, qui apparaissent pourtant dans l édition originale du 18 ème siècle. Hermann Busch et Jan Goens En 1991, Hermann Busch et Jan Goens co-écrivent l article Kauffmanns Harmonische Seelenlust und seine Registrierungskunst im Dienste der Affektenlehre, c est-à-dire l art de la registration au service de la théorie des Affects. Malgré ce titre prometteur, l article

13 13 ne parvient pas à établir un lien valide et pertinent entre les compositions de Kauffmann et les registrations qu il propose. En revanche, Hermann Busch dresse une liste - presque complète - des corrections à apporter à l édition moderne de Pierre Pidoux.

14 14 Chapitre II Les registrations dans Harmonische Seelenlust comme moyen d expression des Affects II - 1 Lien entre les tempi, formes et techniques de composition, et les Affects Ce chapitre se propose d établir un lien et trouver des similarités entre les tempi, les formes et les techniques de composition des préludes de Kauffmann d une part, et d autre part les Passions présentes dans les textes sur lesquels ceux-ci sont composés et que nous allons définir. II a Affects et Passions Dans son article sur Kauffmann, Jan Goens emploie cinq termes qu il appelle Affects, cinq adjectifs résumant en un mot l atmosphère qui règne à l intérieur des préludes et qui peuvent, d après lui, servir d indice pour l interprétation: flehentlich (implorant, suppliant), klagend (plaignant, plaintif), lieblich (doux, suave), zuversichtlich (confiant), gravitätisch (grave). Mais ce classement n emploie pas constamment la même méthode, et se base ainsi tantôt sur le texte des chorals, tantôt sur la technique de composition, ou bien encore sur la registration. Ainsi, il établit l Affect flehentlich, implorant, selon que les six préludes de ce premier groupe ont comme point commun l utilisation de la Vox Humana, souvent combinée à des jeux doux. D après Goens, la Vox Humana est ainsi adaptée au contenu de la supplication, comme si ce jeu d orgue imitait la voix de la

15 15 personne implorant Dieu. Le deuxième groupe (klagend, plaintif) rassemble six préludes avec pour point commun des tempi lents et des ornements dénotant un caractère plaintif. Le troisième groupe (lieblich, doux), qui avec treize préludes est le plus représenté dans le classement de Goens, semble, comme le premier groupe, avoir des registrations communes: Plein Jeu, Vox Humana (combinée à des jeux Principaux cette fois-ci). Mais les explications de Goens sont succinctes et ne permettent pas de comprendre les raisons de ce classement. Pour les six préludes du quatrième groupe (zuversichtlich, confiant), Goens affirme que la combinaison des jeux d anches et de principaux est caractéristique de l Affect d une confiance solide et stable, ainsi que le font également des jeux de mutations tiercés avec accompagnement de principaux, ou bien même un Plein Jeu. Finalement, les sept préludes du cinquième groupe (gravitätisch, grave) emploient pour la majorité des jeux d anches, combinés à des jeux de 2 et mutations de tierces. Une autre faille du classement de Jan Goens en cinq nouveaux Affects est qu il oublie de mentionner 16 chorals, composés sur 11 mélodies différentes, soit près d un tiers de l ensemble des 54 chorals pour lesquels Kauffmann propose une registration. Finalement, Jan Goens classe certains chorals dans deux catégories d Affects différentes, ou bien lorsqu un choral se présente sous deux versions différentes, primo et alio modo, il ne s intéresse qu à un seul de ces deux chorals. Ainsi Freu dich sehr, o meine Seele apparaît-il en version primo sous l Affect lieblich, doux, et en version alio modo B sous l Affect klagend, plaintif. Il en est de même pour O Herre Gott dein göttlich Wort qui est défini comme plaintif ainsi que grave; et Vom Himmel hoch, da komm ich her est à la fois grave et doux. Les quatre chorals Es ist das Heil uns kommen her; Gelobet seist du, Jesu Christ; Komm, heiliger Geist; et Valet will ich dir geben ne voient qu une seule de leurs deux versions marquée d un Affect par le musicologue, l autre version étant passée sous

16 16 silence. Jan Goens se résigne à employer le terme Affect par manque de vocabulaire plus adéquat, mais qui est d après lui à comprendre dans un sens plus large que son acception au 18 ème siècle. Dans son Musicalisches Lexicon de 1732, Johann Gottfried Walther définit un Affect comme un mouvement de l âme [...] que la musique peut éveiller. 8 Dans la troisième partie de la Musicalische Handleitung de Friedrich Erhardt Niedt, révisé et édité par Johann Mattheson en 1717, on peut lire que le compositeur doit porter une attention particulière aux mots qui ont une signification précise et qui font réfléchir, pour que les notes fassent vivre le texte et représentent son Affect inhérent de manière adéquate. 9 Bien que cette citation concerne selon Niedt des oeuvres dont le texte est chanté, Mattheson reprend cette idée dans son Vollkommener Capellmeister de 1739 en l applicant spécifiquement aux préludes de chorals pour orgue, dont le texte n est pas chanté mais n apparaît qu en filigrane. Ainsi, Mattheson affirme que l utilité la plus noble des préludes pour orgue est de préparer les auditeurs aux chorals chantés subséquents, 10 en étant organisés de telle façon à atteindre au contenu principal de ces chorals, 11 c est-à-dire en exprimant par des sonorités figuratives la Passion contenue dans le texte du choral. 12 Kauffmann explique dans l introduction de Harmonische Seelenlust que ses préludes préparent les âmes peu à peu pour chanter le choral de 8 Walther (1732): 12. Ein Affect, oder eine Gemüths-Bewegung [...] so die Music erregen kan. 9 Niedt (1717): III, VI, Mattheson (1739): III, XXV, 22. Da die Zuhörer, zu der folgenden Haupt-Materie, oder zum angesetzten Choral-Gesange vorbereitet werden mögen, solches ist unstreitig der vornehmste Nutz des Präludirens [...] 11 Mattheson (1739): III, XXV, 25. [...] so müssen die Präludien [...] so eingerichtet werden, da sie auf den Haupt-Inhalt der folgenden Kirchen-Stücke oder Choräle zielen. 12 Ibid. [...] die aus freiem Sinn herfliessende kurtze Vorspiele müssen eben diejenige Leidenschafft durch den figürlichen Klang auszudrucken trachten, welcher in den Worten des [...] von der Gemeine anzustimmenden Kirchenliedes angedeutet wird.

17 17 manière plus recueillie, 13 et ajoute qu à l écoute de tels préludes, les personnes les plus nobles, les plus érudites et les plus courageuses ne peuvent pas retenir leur larmes. 14 Il explique plus loin, au sujet de la registration, que pour exprimer [les préludes] à leur juste mesure, [...] les jeux d orgue qui sont spécifiés peuvent servir d instruction 15 aux organistes. On peut donc constater que pour Kauffmann la registration fait partie intégrante d une oeuvre, au même titre que sa forme, sa disposition au clavier, sa technique de composition, et que les jeux d orgue qu il spécifie servent à mettre l auditoire dans l atmosphère du choral chanté par la suite, et à en exprimer l atmosphère principale, l Affect, la Passion. Nous allons ainsi essayer de classer les 54 chorals de Kauffmann en différentes catégories de Passions et de faire un lien avec les registrations que le compositeur propose. Toutefois, il faut rappeler qu une Passion est le jugement subjectif d un lecteur sur un texte, et que le nombre, la dénomination et le classement des Passions est arbitraire. C est la première impression qu un lecteur reçoit lorsqu il découvre un texte, impression généralement confirmée par la rhétorique et les champs lexicaux employés dans le texte. Johann Gottfried Walther 16 dresse une liste de huit Affects - amour, peine, joie, colère, pitié, peur, insolence, étonnement - que Mattheson 17 élargit et complète, en combinant un adjectif à chacun de ses Affects: joie sublime, satisfaction calme, humilité masquée, mélancolie émouvante, profond regret, confiance inébranlable, recueillement paisible, etc. Il semble que les Affects de Walther et de Mattheson ne se prêtent pas adéquatement 13 Dans le fac-similé de Philippe Lescat. [...] indem die Gemüther allmählich praepariret werden, da sie hernach das Lied viel andächtiger singen [...] 14 Ibid. [...] die vornehmsten, gelehrtesten und beherzten Leute, bey Anhörung eines solchen Praeludii, sich der Thränen nicht enthalten können [...] 15 Voir note 7 16 Walther (1732): 12. Liebe, Leid, Freude, Zorn, Mitleiden, Furcht, Frechheit und Verwunderung. 17 Mattheson (1739): III, XXV, 26

18 18 à l étude des préludes de Kauffmann. En effet, dans l introduction de Harmonische Seelenlust, le compositeur indique que ses préludes sont à chaque fois composés sur une mélodie religieuse, qui vise principalement à la gloire et à la louange de Dieu, 18 si bien que la plupart des Passions citées par Walther et Mattheson et qui ne sont pas spécifiquement adaptées à la musique religieuse, semblent peu propices aux préludes de Kauffmann. Dans son livre à paraître, The Pathetick Musician, Bruce Haynes propose un classement différent des Passions, qu il applique à chacun des mouvements de chacune des cantates de Bach, et qui me semble plus adapté à l étude de Kauffmann que les Passions proposées par Walther et Mattheson. En se basant uniquement sur l atmosphère qui règne à l intérieur d un texte, et non pas sur la musique associée à ces textes, Bruce Haynes propose des termes comme l acceptation, l émerveillement, la dévotion, la fidélité, la louange, l espoir, la joie, ou bien l ennui, l incertitude, l inquiétude, la peur, la haine, etc. Chacune de ces Passions est composée d un ensemble de termes, développés autour du champ lexical de cette même Passion, et qui permettent de la préciser. Ainsi, la Passion de la Louange intègre-t-elle entre autres les termes respect, allégresse, vénération, triomphe; la Passion de la Joie, quant à elle, résume les notions de béatitude, plaisir, enthousiasme, exultation, gloire, bonheur, et ainsi de suite. La classification de Bruce Haynes apparaît ainsi plus adaptée à l atmosphère religieuse qui règne dans les 54 préludes de Kauffmann. Certains textes sur lesquels Kauffmann a composé ses préludes ont été utilisés dans les cantates de Bach, et l appréciation de leurs Passions respectives par Bruce Haynes a été conservée dans la présente étude. 18 Dans le fac-similé de Philippe Lescat. [...] weil es Meditationes seyn, die jedesmahl ein geistlich Lied zum Grunde haben, da sie hauptsächlich auf die Ehre und Lob des Allerhöchsten abzielen [...]

19 19 L attribution de Passions aux autres textes, non traités dans les cantates de Bach, s est basée sur le Geistreiches Gesangbuch, collection de plus de 1500 hymnes rassemblés et édités à Halle au début du 18 ème siècle par Johann Anastasius Freylinghausen. Pour ajouter une autre méthode de classification des chorals, qui pourra être utile par la suite, une distinction a été établie entre les textes dont le narrateur s adresse à Dieu, ceux où le narrateur parle de Dieu à d autres personnes, ceux où le narrateur s adresse à lui-même, et ceux où Dieu s adresse aux hommes. L annexe 2 dresse la liste des 54 préludes de Kauffmann pourvus d indications de registrations, accompagnés d une ou deux Passions. II b Tempi, formes et techniques de composition L étude des tempi et des caractères des préludes de Kauffmann permet de constater à quelques exceptions près que la plupart de ces indications sont en relation directe avec la Passion principale exprimée dans les textes sur lesquels ils sont composés. D une manière générale, des tempi de plus en plus rapides sont attribués successivement aux Passions de la Dévotion, de la Fidélité, et finalement de la Louange. Trois préludes portent l indication Con affetto ou bien Affettuoso. Indication de caractère plutôt que de tempo, Walther définit Affettuoso dans son Musicalisches Lexicon comme étant ardent, énergique, touchant. 19 Ces trois préludes se jouent sur un seul clavier sans pédalier, la mélodie du choral se trouvant à chaque fois au soprano, très ornée et ornementée. Les préludes Con affetto et Affettuoso présentent la même Passion de la Dévotion. 19 Walther (1732): 12. Sehnlich, nachdrücklich, hertzbeweglich.

20 20 Seulement deux préludes ont un tempo Largo. Toutefois, leurs dispositions au clavier, techniques de composition, et Passions sont si différentes, que seul le mode majeur semble être le point commun de ces deux préludes. Les deux préludes portant l indication Adagio sont dans une tonalité mineure, à trois ou quatre voix, et emploient des double-croches de façon presque continuelle. La mélodie du choral se trouve dans ces deux chorals au soprano, un peu ornée à la main droite dans le prélude Herr, ich habe missgehandelt, ou bien non-ornementée dans la partie de hautbois de Ach Gott, vom Himmel sieh darein. De la même façon, il n est pas possible d établir de Passion commune à ces préludes. En revanche, les Passions exprimées le plus souvent dans les neuf préludes avec la mention Andante sont la louange et l Émerveillement. Ces préludes sont généralement à trois ou quatre voix, et Van Wyk remarque qu ils ont un cantus firmus relativement élaboré. 20 L indication Allegro concerne sept préludes joués pour la plupart sur un seul clavier, avec ou sans pédalier. Généralement dans des tonalités majeures, les Passions présentes dans ces pièces sont la Dévotion et la Fidélité. Vivace est l indication de caractère la plus représentée dans le recueil de Kauffmann. Seuls cinq préludes, parmi les dix-sept de cette catégorie, sont dans des tonalités mineures, et ces cinq préludes sont généralement à trois ou quatre voix sur un seul clavier sans pédalier. Les autres préludes, dans des tonalités majeures, sont soit des biciniums sur deux claviers sans pédalier, soit des trios sur deux claviers avec pédalier, soit des préludes à la texture contrapuntique plus dense, à trois ou quatre voix. Les Passions exprimées par les préludes Vivace sont principalement celles de la Fidélité et celle de la 20 Van Wyk (2005): 3-27

21 21 Louange. Enfin, les deux préludes portant la mention Presto sont tous deux dans des tonalités majeures, à deux claviers sans pédalier. Ces préludes ont une technique de composition similaire, juxtaposant des double-croches continuelles à la main droite, à travers lesquelles on reconnaît la mélodie du choral, et des accords brefs à la main gauche comme soutien harmonique. Ainsi que pour les indications Largo et Adagio, le Presto, de par le peu de préludes représentés par ce tempo, n exprime pas une seule et même Passion. II - 2 Lien entre les registrations, les formes, les techniques de composition, et les Affects Dans la section qui suit, nous étudierons d une part comment les registrations proposées par Kauffmann influencent la forme et la composition des préludes, d autre part comment ces registrations peuvent être associées à certains Affects. Les 54 préludes de Harmonische Seelenlust comportant une indication de registration peuvent être regroupés d après certaines caractéristiques communes. Les plus courantes sont tout d abord l emploi fréquent de la Vox Humana 8, de registrations creuses, de mutations simples ou composées, ainsi que l utilisation de jeux fondamentaux de 16.

22 22 II a Vox Humana Le jeu de la Vox Humana 8 est présent dans 17 préludes, soit presqu un tiers de l ensemble des 54 préludes. Pour la plupart d entre eux, la Vox Humana est employée pour jouer la mélodie du choral, mais dans des dispositions variées: à la main droite ou à la main gauche dans dix biciniums et dans trois préludes à deux claviers sans pédalier; on trouve la Vox Humana également mélangée à d autres jeux dans les préludes à trois voix sur un seul clavier sans pédalier. Cependant, la Vox Humana n est pas toujours attribuée à la mélodie du choral. Ainsi, on la trouve aussi dans la partie manuelle du prélude à quatre voix avec choral au pédalier Komm, heiliger Geist, primo, ainsi qu à la main droite ou bien à la main gauche dans trois trios à deux claviers et pédalier avec hautbois, le hautbois jouant alors la mélodie du choral. Il est intéressant de noter que plus de deux tiers des préludes (12) utilisant la Vox Humana sont dans des tonalités majeures et que les Passions qui sont le plus représentées par le jeu de la Vox Humana sont l Émerveillement et la Joie (dans 7 préludes), ainsi que la Fidélité (également dans 7 préludes). II b Registrations creuses Six préludes utilisent des registrations creuses au manuel, c est-à-dire des combinaisons de jeux auxquelles il manque une harmonique fondamentale intermédiaire. Les registrations creuses de Kauffmann n utilisent que trois jeux et sont de deux types: basées sur un jeu de 16 ou bien basées sur un jeu de 8.

23 23 Registrations creuses basées sur un jeu de 16 Dans la catégorie des registrations creuses basées sur un jeu de 16, quatre préludes utilisent une combinaison de Fagott 16, Quintadena 8 et Spitzflöte 2 à la main droite. Pour trois d entre eux, le choral est alors joué à la main gauche dans des combinaisons utilisant également une anche, comme la Vox Humana de 8 (Ach Herr mich armen Sünder) ou le Clarino 4 (Vom Himmel hoch da komm ich her, primo). Dans le prélude Ein feste Burg, alio modo B, le choral est joué au pédalier avec entre autres jeux la Trompette 8 et le Cornettin de 2. Pour le quatrième prélude, O Herre Gott, dein göttlich Wort, la combinaison à la main droite est utilisée pour jouer le choral, alors que l autre main accompagne avec des jeux de 16 et de 8. Registrations creuses basées sur un jeu de 8 Dans la catégorie des registrations creuses basées sur un jeu de 8, deux préludes sont basés sur un jeu de 8, avec pour limite supérieure un jeu de 2. Le troisième jeu peut être soit un autre jeu fondamental de 8 (Nun ruhen alle Wälder) ou bien le Nasat 2 2/3 (Nun danket alle Gott, alio modo B). La main droite qui emploie cette combinaison joue alors le choral, accompagnée à la main gauche par deux jeux de 8 seuls (Nun ruhen alle Wälder), ou bien additionnés d un jeu doux de 4 (Nun danket alle Gott, alio modo B). On peut noter que les six préludes pour lesquels Kauffmann emploie des registrations creuses sont dans des tonalités majeures, et qu ils portent des indications de tempo assez rapides: Allegro, Vivace, Presto.

24 24 II c Mutations L emploi de mutations dans les préludes de Kauffmann se présente sous quatre formes différentes. Nasat 2 2/3 Tout d abord, on trouve le jeu de Nasat 2 2/3 dans les préludes Nun danket alle Gott, alio modo B et Vater unser im Himmelreich, alio modo B. Dans les deux cas, le Nasat 2 2/3 est combiné à des Bourdons ou des Flûtes et sert à jouer la mélodie du choral. Sesquialtera Ensuite, Kauffmann indique le jeu de Sesquialtera, mutation double composée de la quinte et de la tierce, combiné à des Principaux de 8 et 4 dans le prélude Allein Gott in der Höh sei Ehr. Sesquialtera ou Cornet Dans les préludes Ich ruf zu dir Herr Jesu Christ et Warum betrübst du dich, mein Herz, Kauffmann propose un choix entre la Sesquialtera ou bien le Cornet. Ces deux préludes sont dans des tonalités mineures, n emploient pas le pédalier, et le texte des chorals s adresse à Dieu. Plein Jeu Enfin, dans quatre préludes, Kauffmann laisse le choix à l interprète entre les registrations détaillées qu il propose, ou bien le Plein Jeu. De plus, dans Ein feste Burg,

25 25 alio modo B, le compositeur propose une registration creuse, oder wie man belieben möchte, ou bien comme on veut, ce qui rend possible l utilisation d un Plein Jeu. Cet ensemble de cinq préludes, pour lesquels un Plein Jeu est envisageable, a la particularité de toucher des tonalités uniquement majeures et des tempi généralement assez rapides (Allegro, Un Poco Vivace, Vivace). Ce sont des préludes à trois ou quatre voix - trois d entre eux sont des fugues - qui ne nécessitent généralement pas le pédalier, ou bien de manière économe. De plus, à une exception près, les textes de ces préludes ont une connotation de Dévotion et de Fidélité, et s adressent à Dieu. L emploi des mutations chez Kauffmann est ainsi directement lié aux tonalités des préludes, à leur tempo, et à la Passion qui se dégage des textes des chorals. Plus un jeu de mutation est complexe, plus le texte des chorals présente une directionnalité précise - du narrateur vers Dieu -, plus le tempo est rapide, et la tonalité est majeure. Ainsi, un jeu de mutation simple, comme le Nasat 2 2/3, n a pas de mode, de tempo ou de Passion caractéristique. Un jeu de Sesquialtera est attribué à une tonalité majeure, assez rapide, où le narrateur parle de Dieu avec un champ lexical de la Fidélité. Un jeu de Cornet est employé dans les préludes en mineur où le narrateur du choral s adresse à Dieu. Enfin, un Plein Jeu est utilisé dans les préludes majeurs, rapides, où le narrateur s adresse à Dieu en lui assurant sa Fidélité. II d Jeux de 16 et registrations croisées En comptant les préludes pour lesquels Kauffmann propose une registration alternative, il y a 31 préludes, soit près de deux tiers, qui ont pour fondamentale un jeu de 16 au

26 26 manuel, principalement le Fagott 16 ou bien la Quintadena 16. Avec autant de préludes, il n est pas possible de relier ce facteur à une Passion ou bien à un tempo particuliers. En revanche, il est intéressant de noter qu il y a une proportion équivalente de préludes majeurs et mineurs qui ont pour fondamentale un jeu de 16 au manuel. Cette abondance de jeux de 16 a pour conséquence un croisement des voix occasionnel. Ainsi, sept préludes emploient des registrations croisées, c est-à-dire qu une voix inférieure a comme limite supérieure un jeu qui sonne plus aigu que la registration employée pour une voix supérieure, ou bien inversement qu une voix supérieure a comme limite inférieure une voix qui sonne plus grave que la registration employée pour une voix inférieure. Les registrations croisées des préludes de Kauffmann se présentent sous trois formes différentes. Main gauche plus aigue que main droite (préludes avec hautbois) Tout d abord, deux préludes en trio à deux claviers et pédalier avec hautbois, Ach Gott, vom Himmel sieh darein et Wie schön leuchtet der Morgenstern, primo, utilisent une combinaison de la Vox Humana 8 avec un jeu de 4 à la main gauche, et un jeu de 8 seul à la main droite. À cause des tessitures sensiblement identiques des deux mains, l auditeur a l impression que la main gauche sonne plus aigue que la main droite. Toutefois, l écriture en imitation de ces préludes ne permet pas de distinguer une hiérarchie dans le rôle de chacune des deux mains, d autant plus que la mélodie du choral est confiée au hautbois.

27 27 Main droite plus grave que main gauche / Pédalier plus aigu que mains Kauffmann propose la même registration pour les deux préludes à deux claviers Gelobet seist du, Jesu Christ, alio modo B, et O heiliger Geist, o heiliger Gott. La main droite utilise une combinaison de la Vox Humana 8 et du Salicional 8 pour jouer le choral. La main gauche quant à elle donne l impression d avoir un centre de gravité très grave, en utilisant deux jeux de 16, le Fagott et la Quintadena, ainsi que le Gemshorn 8 et un jeu doux de 4. Comme précédemment, le rapprochement des tessitures des deux mains implique un dépassement occasionnel de la main gauche, avec son jeu de 4, par-dessus la main droite en 8. Mais ici, le caractère particulier de la Vox Humana permet de distinguer son rôle prédominant dans l écriture de ces deux préludes. De plus, le tempo relativement calme, Andante, ajoute à la mise en relief de la Vox Humana, et par là même à la compréhension de l ensemble. Dans cette même catégorie, le prélude Komm, heiliger Geist, primo, utilise une registration croisée, cette fois-ci le pédalier utilisant une registration plus aigue que la partie manuelle. Encore une fois, la Vox Humana est combinée ici au manuel avec deux autres jeux de 8 et 4. Le pédalier a une palette sonore plus étendue, allant du Violon 16 au Cornettin 2, en passant par la Trompete 8 et le Nachthorn 4. Avec le jeu de 2, la mélodie du choral au pédalier sonne deux octaves au-dessus de la note écrite, pour s insérer dans les lignes manuelles, dépassant parfois même le soprano et encadrant ainsi les trois voix contrapuntiques. Main droite plus grave que main gauche (orgue solo) Enfin, dans les préludes Ach Herr, mich armen Sünder et Vom Himmel hoch, da komm ich her, primo, le choral apparaît à la main gauche en blanches et en noires. Kauffmann

28 28 propose une registration ayant pour fondamentale un jeu de 8 pour jouer le choral, alors que la main droite est basée sur le Fagott 16. On assiste ici encore une fois à un croisement des voix, à un dépassement de la main droite au-dessous de la main gauche. Il est intéressant de noter que sur l ensemble des sept chorals qui emploient une registration croisée, six d entre eux sont dans des tonalités majeures (sauf le choral avec hautbois Ach Gott, vom Himmel sieh darein), six d entre eux emploient la Vox Humana (sauf Vom Himmel hoch, da komm ich her, primo), six d entre eux sont composés d après un texte dont le narrateur s adresse à Dieu (sauf Vom Himmel hoch, da komm ich her, primo), et d une manière générale, ces chorals ont une connotation de Fidélité et d Émerveillement.

29 29 II - 3 Kauffmann et les principes de la registration à l orgue en Allemagne au début du 18 ème siècle Les registrations proposées par Kauffmann comportent certaines ressemblances et quelques divergences avec la pratique courante de la registration au début du 18 ème siècle en Allemagne, telle que mentionnée par exemple dans la Orgel-Probe de Andreas Werckmeister en 1698, la Musicalische Handleitung de Friedrich Erhardt Niedt, le Vollkommener Kapellmeister de Johann Mattheson en 1739, ou bien le Musica Mechanica Organoedi de Jacob Adlung en II a Äqualstimmenverbot Werckmeister, 21 Niedt 22 et Mattheson 23 conseillent tous les trois de ne pas employer simultanément sur un même clavier deux jeux de hauteur identique mais de taille différente, sauf si d autres jeux de hauteur différente sont ajoutés pour aider au mélange. En revanche, Adlung 24 fait une exception à cette règle du Äqualstimmenverbot, à condition que l orgue dispose d une alimentation en vent suffisante, ce qui évite ainsi tout problème d intonation des jeux de hauteur identique. Johann Friedrich Agricola 25 poursuit l idée d Adlung et explique qu un jeu d anche doit toujours être accompagné d un jeu de fond de même hauteur, pour en couvrir les vibrations. Ainsi, explique-t-il, une Trompete 8 doit être accompagnée d un Principal 8, et la Vox Humana 8 doit être 21 Werckmeister (1698): Ch Niedt (1721): X, Par Mattheson (1739): III, XXIV, Adlung (1768): VIII, Par Agricola, cité dans Marpurg (1758): III, VI, e

30 30 combinée à un Principal 8, un Gedackt 8 ou bien une Rohrflöte 8. De plus, Agricola explique que la combinaison de plusieurs jeux de 8 peut avoir un bel et étrange effet. 26 Dans plus d un tiers de ses préludes (19), Kauffmann emploie des combinaisons de jeux de 8 de tailles différentes, notamment dans certains biciniums et préludes à deux claviers sans pédalier, où la Vox Humana 8 est effectivement associée à un jeu de fond de 8. Quant à l association de deux jeux de 16, on la retrouve dans quatre biciniums et préludes à deux claviers sans pédalier, le Fagott 16 étant alors toujours combiné à la Quintadena 16, tous deux augmentés d un ou deux autres jeux plus aigus. Le jeu d anche Clarin 4 est associé à un jeu de 4 dans deux préludes, sans addition d autres jeux de hauteur différente. Ainsi que le conseille Agricola, la Trompete 8 qui est proposée dans deux préludes est associée au Principal 8, voire même enrichie de l Octav 4 dans le prélude In dich hab ich gehoffet, Herr. On retrouve également dans le prélude Es ist das Heil uns Kommen her une combinaison de trois jeux de 8, à savoir le Gedackt 8, la Spitzflöte 8 et la Viola 8, qui permet d obtenir un mélange de jeux unique. D une manière générale, on peut constater dans les 54 préludes que Kauffmann ne demande pas d accumulation de jeux de même hauteur, sauf en présence d une anche comme le Fagott 16, la Vox Humana 8, la Trompete 8, ou encore le Clarin 4. Kauffmann affirme ainsi les idées progressistes de Adlung et Agricola en préconisant des mélanges de jeux de même hauteur dans vingt-trois préludes, mais suit également les préceptes de ses précurseurs comme Werckmeister et Niedt en additionnant parfois d autres jeux de hauteurs différentes pour aider au mélange et ainsi éviter tout problème d intonation. Cette recherche de couleurs variées, qui s inscrit parfois en contradiction avec la tradition 26 Agricola, cité dans Marpurg (1758): III, VI, l: [...] welches eine schöne und fremde Wirkung [hat].

31 31 allemande de la registration à l orgue au début du 18 ème siècle, peut également être constatée dans l utilisation par Kauffmann de registrations croisées, de mutations simples au sommet de la pyramide sonore, ou bien encore de jeux à réponse assez lente comme le Quintadena 16 dans des préludes rapides. II b Registrations croisées Jacob Adlung explique que lorsqu on joue sur deux claviers différents, la main ou bien la voix qui descend le plus bas doit avoir une registration plus grave, à tout le moins basée sur un jeu de même hauteur, que l autre main ou voix, car lorsque les mains sont proches l une de l autre, [...] cela occasionne des erreurs [d harmonie]. 27 Nous avons pu constater plus haut que Kauffmann emploie des registrations croisées dans sept préludes, ce qui confirme encore une fois qu il recherche des combinaisons sonores diverses et variées, sans pour autant se conformer aux traditions de son époque. II c Mutation simple au sommet de la pyramide sonore Agricola affirme qu un jeu de mutation simple, comme une Quinte ou une Tierce, doit toujours être complété par un jeu fondamental plus aigu, et ainsi ne pas se trouver au sommet de la pyramide sonore. Kauffmann propose l emploi du Nasat 2 2/3 dans deux préludes. Dans Nun danket alle Gott, alio modo B, le Nasat est effectivement recouvert par la Spitzflöte 2 qui fait sonner la note fondamentale au-dessus du jeu de mutation. En 27 Adlung (1768): VIII, Par. 222: Denn wenn die Hände nahe beysammen sind, oder wenn die rechte Hand tiefer zu stehen kömmt, als die Linke, so werden Fehler verursachet [...]

32 32 revanche, Kauffmann ne suit pas l indication d Agricola dans Vater unser im Himmelreich, alio modo B, où le Nasat 2 2/3 est le jeu le plus aigu. II d Quintadena 16 Adlung 28 conseille de ne pas employer le Quintadena 16 lorsque l on joue des passages rapides, puisque ce jeu répond assez lentement par rapport à un Bourdon 16 ou bien un autre jeu à réponse plus rapide. Parmi les onze préludes de Kauffmann qui emploient le Quintadena 16, quatre d entre eux combinent ce jeu au Fagott 16 dans des biciniums ou préludes à deux claviers sans pédalier généralement assez rapides. La précision du Fagott semble ainsi contre-balancer la lenteur du Quintadena, lequel jeu ajoute toutefois une couleur supplémentaire à ce mélange de jeux. Quatre autres préludes proposent la combinaison du Quintadena 16 avec le Principal 8, parfois même augmenté du Gemshorn 8. Bien que cette registration concerne principalement des préludes rapides - Allegro, Vivace, Presto -, la rapidité de réponse des jeux de 8 permet l utilisation du Quintadena 16, à l insu des recommandations de Jacob Adlung. Il en est de même pour les trois préludes pour lesquels Kauffmann propose une combinaison du Quintadena avec des jeux principaux de 8 et 4, ou bien des jeux flûtés de 8 et 4. Encore une fois, Kauffmann s inscrit dans un esprit de recherche de couleurs variées plutôt que de respect des traditions registrationnelles. 28 Adlung (1768): VIII, Par. 226

33 33 II - 4 Lien entre les Affects et les registrations Connaissant le lien qui unit les tempi, les formes et les techniques de composition des préludes de Kauffmann aux Affects des textes de chorals, et ayant analysé le rapport qui unit les registrations proposées par le compositeur et les divers éléments propres à chacun des préludes, nous pouvons établir un lien entre les Affects présents dans les textes qui apparaissent en filigrane et les registrations de Kauffmann. Il est ainsi possible de résumer l utilisation des registrations chez Kauffmann en quelques grandes lignes. Toutefois, il faut se rappeler d une part que les Passions sont des émotions ressenties de manière différente selon les personnes, et d autre part qu il n y a pas de système entièrement fiable qui relie les Passions aux registrations. Pouvoir établir un lien entre les Passions d un texte et la registration d une pièce d orgue composée sur ce texte permet de reconstituer les choix qu à effectués le compositeur en décidant de traiter telle ou telle mélodie de choral, et ainsi d aborder la registration de manière plus éclairée. Cette dimension supplémentaire, bien que subjective et laissée à l appréciation de chaque interprète, ajoute à la complexité de l art de la registration, mais peut également simplifier la prise de décision de l organiste. Il faut se rappeler que la vocation première des préludes de choral pour orgue est de préparer les auditeurs au choral chanté subséquent et d en exprimer la Passion principale. Un organiste qui, à l époque de Kauffmann, improvisera le plus souvent un prélude de choral plutôt que d en interpréter, se devra ainsi de connaître le texte du choral qu il traitera et d être capable rapidement d en exprimer l Affect caractéristique. Une fois établie et assimilée la Passion du texte de la mélodie d un choral, la registration devient un des premiers éléments qu un organiste doit prendre en compte lorsqu il improvise.

34 34 Fidélité Ainsi, la Passion la plus représentée dans les 54 préludes, la Fidélité, peut être illustrée de plusieurs manières. Tout d abord, les préludes majeurs assez rapides proposent l utilisation d un Plein Jeu lorsqu ils sont à trois ou quatre voix sur un clavier sans pédalier, ou bien l utilisation de la Vox Humana dans une registration parfois croisée lorsque ces préludes se jouent sur deux claviers. Ensuite, la Fidélité peut également être définie dans les préludes mineurs par une combinaison incluant un jeu de mutation simple comme le Nasat 2 2/3, ou bien une mutation composée comme la Sesquialtera ou le Cornet. Enfin, la Fidélité est exprimée dans les préludes à un clavier sans pédalier, avec l indication de caractère Con affetto ou Affettuoso, et qui utilisent un ou deux jeux de Principaux. Louange La Passion de la Louange n utilise généralement pas de Plein Jeu, ni de registration creuse, ni de registration croisée, ni de jeu de mutation. La tessiture de ces préludes est généralement limitée au grave ou au médium, impression confirmée par le fait que les préludes à un clavier emploient des jeux graves comme le Fagott 16 ou bien la Quintadena 16 comme jeu fondamental, et les préludes à deux claviers font dialoguer des jeux de Principaux dans chacune des mains. Émerveillement La Passion de l Émerveillement s exprime d une manière générale dans des préludes majeurs assez lents, parfois en trio pour deux claviers avec pédalier et hautbois.

35 35 Joie La Joie est généralement représentée par des préludes assez rapides, sans pédalier, sans registration creuse, au contraire avec une registration compacte de deux voire trois hauteurs de sons, souvent fondée sur un jeu de 16. Dévotion La Passion de la Dévotion est très proche de celle de la Fidélité, si bien que ces deux Passions sont exprimées côte-à-côte dans plusieurs préludes. On retrouve ainsi la Dévotion généralement dans les préludes assez rapides à trois ou quatre voix sur un clavier sans pédalier, parfois avec un Plein Jeu ou bien avec une registration creuse. La Dévotion apparaît également dans les trois préludes portant la mention Con affetto ou Affettuoso, tous à trois ou quatre voix sur un clavier sans pédalier et utilisant un Principal 8 seul ou bien additionné d un autre jeu.

36 36 II - 5 Des registrations identiques pour des Affects différents Nous venons de voir comment la registration d un prélude était un moyen d expression de l Affect inhérent au texte sur lequel le prélude est composé, et qu un même Affect pouvait être exprimé grâce à différentes registrations. À l inverse, comme mentionné plus haut, 29 l utilisation d un jeu comme la Vox Humana ou bien d une mutation peut être affecté à l expression de différentes Passions. Ainsi, deux groupes de préludes emploient une registration identique. D une part, Kauffmann conseille pour les cinq préludes In dich hab ich gehoffet, alio modo B, Komm heiliger Geist, alio modo C, Nun freut euch, Gottes Kinder all, Puer natus in Betlehem, et Valet will ich dir geben, primo, une combinaison du Fagott 16, Quintadena 8 et Principal 4. Ces cinq préludes ont des Affects aussi différents que la Dévotion, la Fidélité, la Joie, la Louange et l Acceptation, et la registration employée peut être considérée par Kauffmann comme une combinaison passe-partout. Il serait toutefois trop aisé de conclure que le compositeur considérait ce mélange sonore capable d exprimer individuellement chacun de ces Affects. D autre part, les préludes Herr Gott, dich loben alle wir, Jesus Christus unser Heiland, der von uns den Zorn Gottes wand, et Wo Gott zum Haus nicht gibt sein Gunst emploient tous les trois le Principal 8 à la main droite, le Principal 4 à la main gauche qui se joue une octave plus bas qu écrit dans la partition. Quant au pédalier, seul Jesus Christus unser Heiland, der von uns den Zorn Gottes wand mentionne une combinaison du Subbass 16 et du Octavbass 8, les deux autres préludes omettant toute registration. De la même façon, plusieurs Affects sont exprimés dans ces trois préludes: la Louange, la 29 Voir les paragraphes II a et II c.

37 37 Dévotion et la Fidélité. Il ne semble pas exister de relation entre les registrations de ces deux groupes de préludes et les textes des chorals sur lesquels ceux-ci sont composés. Il n est pas non plus possible de constater une similarité évidente entre les registrations uniformes de ces deux groupes de préludes et les techniques de composition propres à chacun de ces préludes. Ainsi, le fait qu il soit plus aisé d établir une relation entre les Affects et les registrations, mais qu il soit au contraire difficile, voire impossible, de systématiser la relation entre une registration donnée et un Affect précis, semble être la preuve que le compositeur s est inspiré du texte des préludes pour suggérer les registrations des 54 préludes du recueil. Le défi de l organiste-interprète moderne est ainsi de connaître les textes des chorals qu il joue, et de trouver, dans la mesure du possible, des registrations qui confirment les suggestions de Kauffmann, tout en s adaptant à l instrument sur lequel il joue. Ce point sera traité dans le chapitre suivant.

38 38 Réflexions et conclusion Tel que mentionné au paragraphe I - 3, l orgue de la cathédrale de Merseburg n existe plus tel que Kauffmann l a connu. Les registrations de Harmonische Seelenlust telles que le compositeur les a pensées, sont donc sujettes à une adaptation nécessaire sur d autres instruments. En analysant la composition d orgues de facture et d esthétique sonore similaires à celui de Merseburg, on peut remarquer que la plupart des préludes du recueil peuvent se jouer sur certains instruments de Thuringe et de Saxe construits dans la première moitié du 18 ème siècle. L enregistrement de Harmonische Seelenlust par Rainer Goede 30 sur l orgue de Naumburg, dans lequel l interprète emploie à maintes reprises les registrations précises du compositeur, donne ainsi une bonne idée de la sonorité des registrations de Kauffmann. Cependant, la dimension des deux églises, leur acoustique, ainsi que l équilibre entre les différents jeux de ces deux instruments, imposent certains changements nécessaires. Ces éléments d architecture et de facture d orgue sont ainsi à prendre en compte pour adapter le recueil de Kauffmann à tout instrument. Le récital-conférence Les registrations dans Harmonische Seelenlust de Georg Friedrich Kauffmann fut présenté le 18 février 2011 à l église unie Mountainside à Montréal. L orgue qui se trouve dans cette église fut construit en 1959 par Rudolf von Beckerath pour l église unie Queen Mary Road, puis transféré à son emplacement actuel en Avec ses 28 jeux répartis sur le Hauptwerk, le Brustwerk et le Pédalier, cet orgue à traction mécanique d esthétique baroque allemande n a évidemment pas l ampleur d un instrument tel que celui que Kauffmann a connu à Merseburg, et l interprétation des 30 Rainer Goede an der Hildebrandt-Orgel in St. Wenzel, Naumburg. MITRA-Classics, enregistré en août En trois volumes.

39 39 préludes de ce compositeur demande ainsi à l interprète de faire des choix éclairés quant à la registration à employer. Plusieurs facteurs ont été pris en compte lors de l élaboration des registrations des 17 préludes de Kauffmann inclus dans le programme du récital-conférence. 31 Tout d abord, étant donné que le sujet portait sur les préludes de Kauffmann, j ai tenté de conserver dans la mesure du possible certaines registrations proposées par le compositeur. Ainsi, le Plein Jeu fut employé dans Ein feste Burg, primo, et Nun lob, mein Seel, den Herren, tel que recommandé par Kauffmann. De plus, une registration creuse fut conservée dans la main droite de Ein feste Burg, alio modo B ; deux jeux de 8 seuls furent employés dans O Herre Gott, dein göttlich Wort, primo ; la Sesquialtera fut employée dans Warum betrübst du dich, mein Herz, et le Nasat 2 2/3 dans Nun danket alle Gott, alio modo B, tous deux pour mettre la main droite en relief ; des jeux de fond doux de 8, 4 et 2 furent utilisés dans Freu dich sehr, o meine Seele, primo. Enfin, des jeux de principaux de 8, 4, ainsi qu une flûte de 2 dans Nun danket alle Gott, primo, rappellent les jeux de principaux de 8, 4 et 2 conseillés par Kauffmann. En revanche, des problèmes d équilibre entre les différents claviers, ou bien entre l orgue et le hautbois solo, m ont obligé à plusieurs reprises à ne pas suivre les indications de registrations de Kauffmann. Ces problèmes d équilibre ne sont pas attenués par l acoustique peu généreuse de l église Mountainside - entre une et deux secondes de réverbération - et la paucité des jeux fondamentaux graves de l orgue Beckerath - un seul jeu de fond de 16 et trois jeux de fond de 8 aux manuels - obligent l organiste à faire preuve de créativité pour atteindre à un résultat sonore satisfaisant. Ainsi, les deux 31 La composition de l orgue de Mountainside se trouve en annexe 5, et les registrations utilisées lors du récital-conférence du 18 février 2011 sont détaillées en annexe 6.

40 40 préludes avec hautbois inscrits au programme, Wie schön leuchtet der Morgenstern, primo, et Gelobet seist du, Jesu Christ, primo, utilisaient des fonds doux de 8 et 4 dans chacune des mains, l orgue de Mountainside ne disposant au Brustwerk ni de Principal 8 ni de Principal 4, comme Kauffmann le demande. Il en va de même pour Jesus Christus unser Heiland, der von uns den Zorn Gottes wand, dans lequel les principaux de Kauffmann ont été abandonnés au profit d une combinaison de jeux doux de 8 et 4. D une manière générale, la Vox Humana 8 ou bien le Clarin 4 de Kauffmann n ont pas pu être remplacés par le Krummhorn 8 du Brustwerk de Mountainside, d une part car ce jeu me semblait trop sonore pour pouvoir l équilibrer de manière convenable avec des jeux au Hauptwerk, d autre part car le Krummhorn 8 aurait masqué la partie de hautbois solo dans les deux préludes concernés. Les registrations proposées par Kauffmann confirment ainsi que sur l orgue de Merseburg du début du 18 ème siècle, les jeux d un même clavier, de même que les différents claviers entre eux, étaient équilibrés de telle manière qu aucun jeu ne dominait les autres. Il était ainsi possible d employer une multitude de registrations diverses, et d expérimenter de nouvelles couleurs, sans toutefois craindre de déséquilibre entre les différentes parties. J ai eu l occasion de jouer sur l orgue Hildebrandt de Naumburg, ainsi que sur l orgue Trost de Altenburg, deux instruments de facture et d esthétique sensiblement similaires à celui de Merseburg. Outre leur exceptionnelle qualité, deux éléments marquants de ces instruments sont d une part la possibilité d additionner sur un même clavier plusieurs jeux de même hauteur sans redouter la prépondérance de l un de ces jeux, et d autre part le potentiel qu ont les jeux d anche à se mélanger de manière homogène avec les jeux de fond. Ces deux caractéristiques permettent de créer des combinaisons de registrations variées et d intégrer les jeux d anches aux jeux de fond

41 41 sans aucun problème. Pour conclure, Harmonische Seelenlust est la source la plus abondante d indications de registrations spécifiquement appliquées à des pièces d orgue en Allemagne pendant la période baroque. Nous avons vu que les registrations proposées par Kauffmann étaient à la fois conservatrices et progressistes, mais que l objectif recherché par le compositeur était l obtention de couleurs particulières. Bien que ce recueil de préludes de chorals ait été conçu en pensant principalement à la composition de l orgue de Merseburg, il est possible d extrapoler les propositions de registrations de Kauffmann et de les appliquer à d autres orgues de taille et de facture équivalente pour obtenir des mélanges sonores sensiblement identiques, et ainsi percevoir le lien qui unit les registrations aux Passions exprimées dans les textes sous-jacents des mélodies luthériennes sur lesquelles sont composées les préludes. Mon travail peut servir de point de départ pour explorer de nouvelles registrations pour les oeuvres pour orgue composées d après une mélodie de choral. En se référant en priorité à l Affect, la Passion exprimés dans le texte, l organiste-interprète se rapproche ainsi de la démarche première du compositeur, lorsque celui-ci n avait devant lui qu une mélodie, un texte et du papier à musique.

42 42 Bibliographie: Busch, Hermann, et Jan Goens. Georg Friedrich Kauffmanns Harmonische Seelenlust und seine Registrierungskunst im Dienste der Affektenlehre. In Ars organi Vol. 39 (1991), Butt, John. J.S. Bach and G.F. Kauffmann: reflections on Bach s later style. In Bach Studies 2, New York: Cambridge UP, Faulkner, Quentin. The Registration of J.S. Bach s Organ Works. Colfax, NC: W. Leupold Editions, Freylinghausen, Johann Anastasius. Geistreiches Gesangbuch. Max Niemeyer Verlag, Frotscher, Gotthold. Geschichte des Orgelspiels und der Orgelkomposition. Berlin: Merseburger-Verlag, Kauffmann, Georg Friedrich. Harmonische Seelenlust, Präludien ûber die bekanntesten Chorallieder für Orgel. Edited by Pierre Pidoux. Kassel: Bärenreiter-Verlag, Choräle mit beziffertem Bass für Orgel. Edited by Pierre Pidoux. Kassel: Bärenreiter-Verlag, Sechs vierstimmige Choralbearbeitungen für Oboe und Orgel. Edited by Klaus Hofman. Stuttgart: Hänssler-Verlag, Harmonische Seelenlust. Fac-simile edition, presented by Philippe Lescat. Courlay, France: Éditions J.M. Fuzeau, Mattheson, Johann. Der vollkommene Kappellmeister. Hamburg, Niedt, Friedrich Erhardt. The Musical Guide. Translation of Die musicalische Handleitung by Pamela Poulin. Oxford: Clarendon Press, Owen, Barbara. The Registration of Baroque Organ Music. Indiana University Press, Stauffer, George. Bach s Organ Registration Reconsidered. In J.S. Bach as Organist, Bloomington: Indiana UP, Van Wyk, Theodor Justin. The Harmonische Seelenlust (1733) by G.F. Kauffmann ( ): a critical study of his organ registration indications. D.Mus diss., University of Pretoria, Walther, Johann Gottfried. Praecepta der musicalischen Composition Edited by Heinrich Besseler and Peter Benary in Jenaer Beiträge zur Musikforschung Bd.2. Leipzig: Breitkopf, Musicalisches Lexikon oder Musicalische Bibliothec. Leipzig: Werckmeister, Andreas. Orgelprobe Transl. By Gerhard Krapf. Raleigh: Williams, Peter. The European Organ London: Batsford Ltd, The Organ Music of J.S. Bach. New York: Cambridge UP, 1984.

43 43 Annexe 1 Liste des jeux de l orgue de la cathédrale de Merseburg d après le Manuscrit de Dresden HAUPTWERCK RÜCKPOSITIV OBERWERCK PEDAL Gro principal 16 Principal 8 Quintadena 16 Bordun 32 Rohrflöte 16 Quintadena 8 Bordun 16 Principal 16 Quintadena 16 Flute douce 8 Principal 8 Violon 16 Principal 8 Principal 4 Viola di Gamba 8 Subba 16 Spillflöte 8 Rohrflöte 4 Salicional 8 Oktave 8 Gemshorn 8 Oktave 2 Rohrflöte 8 Gemshorn 8 Grobgedackt 8 Spitzflöte 2 Oktave 4 Nachthorn 4 Quintadena 8 Quinte 1 ½ Lieblich Gedackt 4 Bauernpfeife 2 Oktave 4 Oktave 1 Gemshorn 4 Posaune 16 Flauto dolce 4 Mixtur 4-fach Nasat 3 Trompete 8 Kleingedackt 4 Fagott 16 Oktave 2 Klarine 4 Quinte 3 Chalumeau 8 Sesquialtera 2-fach Kornett 2 Oktave 2 Zimbel-Mixtur Spitzflöte 2 Kornett Terz 1 3/5 Vox humana 8 Mixtur 6-fach Klarine 4 Bombarde 16 Trompete 8

44 44 Annexe 2 Liste des 54 préludes avec indication de registration

45 45

Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=-

Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=- Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=- I- STATISTIQUES DU CONCOURS : 1-1 Nombre de postes, de candidats

Plus en détail

Scénario d usage, timing 1

Scénario d usage, timing 1 Scénario d usage, timing 1 La séance va sûrement durer plus d une heure (environs 1h15-1h30 suivant les réactions de la classe). J espère malgré tout arriver à la phase 8. Phase Description de la phase

Plus en détail

ANDRE Delvine SPORT ET ART

ANDRE Delvine SPORT ET ART ANDRE Delvine SP01 TC02 P10 SPORT ET ART Au premier coup d œil, pratique sportive et expression artistique sont deux choses, qui à priori n ont pas de points communs, ni de lien particulier. En effet,

Plus en détail

Evolutions de Ta-Klidia

Evolutions de Ta-Klidia Evolutions de Ta-Klidia Modification du 01/01/2014 Création de taux de TVA S ils n avaient pas été créé auparavant, nous avons créé en automatique les nouveaux taux de TVA applicables en France en 2014

Plus en détail

Caroline Prud homme, Le Discours sur le voyage chez les écrivains de la fin du Moyen Âge Paris, Honoré Champion, 2012, 290 p.

Caroline Prud homme, Le Discours sur le voyage chez les écrivains de la fin du Moyen Âge Paris, Honoré Champion, 2012, 290 p. Caroline Prud homme, Le Discours sur le voyage chez les écrivains de la fin du Moyen Âge Paris, Honoré Champion, 2012, 290 p. Christine Gadrat-Ouerfelli Université d Aix-Marseille Caroline Prud homme a

Plus en détail

Les équations du premier degré

Les équations du premier degré TABLE DES MATIÈRES 1 Les équations du premier degré Paul Milan LMA Seconde le 10 septembre 2010 Table des matières 1 Définition 1 2 Résolution d une équation du premier degré 2 2.1 Règles de base................................

Plus en détail

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne)

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne) Directiondelajeunesse, del éducationpopulaireetdelavieassociative Missiond animation dufondsd expérimentationspourlajeunesse NOTED ETAPESURL EVALUATIONAU31DECEMBRE2010 REDIGEEPARLELERFAS DOSSIER:AP1_n

Plus en détail

PRISE EN MAIN DU LOGICIEL D ENQUETE SPHINX

PRISE EN MAIN DU LOGICIEL D ENQUETE SPHINX PRISE EN MAIN DU LOGICIEL D ENQUETE SPHINX I Présentation du logiciel : Le logiciel de traitement d enquêtes Sphinx permet de gérer les enquêtes et les données, quelque soit leur nature : quantitative

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

Ferien. Séquence - SCHWIMMEN UND SINKEN

Ferien. Séquence - SCHWIMMEN UND SINKEN Découverte du Monde Feuille 1 / 15 Domaine d activité Découvrir le monde découvrir la matière Séquence - SCHWIMMEN UND SINKEN Objectif général de la séquence : rendre l enfant capable de Reconnaître, classer

Plus en détail

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com pour Baromètre sur la perception des discriminations au travail Synthèse du focus «Egalité

Plus en détail

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe 2009 LAAS-CNRS JAUMOUILLÉ Rodolphe [ Tutoriel pour le logiciel de Simulation de communications distribuées et de reconnaissance de formes d une SmartSurface] Tutoriel pour un logiciel permettant de simuler

Plus en détail

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Avec l aimable autorisation de la revue Environnement & Technique : www.pro-environnement.com

Plus en détail

Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015»

Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015» Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015» Juillet 2015 SOMMAIRE Contenu Introduction et méthodologie... 3 Evaluation de la saison en cours... 4 Eléments influençant les

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2006-01 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Définition du cadre, des orientations, et des modalités des

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

Les outils de vie scolaire. Mélissa MARTINEZ

Les outils de vie scolaire. Mélissa MARTINEZ Mélissa MARTINEZ Samia SENOUCI TIC Master 2 CPE Ali HAMMOUDA 17 décembre 2013 PLAN Introduction 1. Les outils non informatisés : a) Les outils d information b) Les outils de communication 2. Les outils

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

L AP3 Présente. En collaboration avec. LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl. L enquête Grundtvig Belgique

L AP3 Présente. En collaboration avec. LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl. L enquête Grundtvig Belgique L AP3 Présente En collaboration avec LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl L enquête Grundtvig Belgique Association de Parents et de Professionnels autour de la Personne Polyhandicapée

Plus en détail

Calcul mental. Je pense à un nombre, je lui ajoute 27, je trouve 60. Quel est ce nombre?

Calcul mental. Je pense à un nombre, je lui ajoute 27, je trouve 60. Quel est ce nombre? Calcul mental Le golf. Il s agit, à partir d un nombre donné, d atteindre un nombre cible, en respectant un certain nombre de contraintes : Nombre de départ : 12 Nombre cible : 53 Contraintes : ajouter

Plus en détail

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL LE CONSEILLER SYNDICAL COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B LE CONSEIL SYNDICAL 2 Exposé La loi du 10 juillet 1965 et son décret

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

Le Tr optimal : Facteur d une bonne acoustique.

Le Tr optimal : Facteur d une bonne acoustique. TOMIC Marina Année 2004-2005 VERITE Morgane TS1 Le Tr optimal : Facteur d une bonne acoustique. Etude de cas : la grande salle de l opéra Bastille. Introduction Chaque oeuvre musicale requiert une acoustique

Plus en détail

Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1

Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1 Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1 Novembre 2011 1 Le département est invité à faire appel au Service des études pour obtenir plus de précisions ou pour

Plus en détail

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Cours Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Situation du cours Outils de recherche d emploi Programme d études Intégration socioprofessionnelle Dimension Choix professionnel

Plus en détail

Mémoire. Rapports d activité et de projet tutoré

Mémoire. Rapports d activité et de projet tutoré Licence professionnelle Gestion Comptable et financière des PME- PMI Comptabilité Financière et Audit C.F.A. Mémoire Rapports d activité et de projet tutoré 1 Sommaire Le mémoire p.3 La réalisation du

Plus en détail

Relevé des déductions ------

Relevé des déductions ------ Cahier des charges du mode EDI du téléservice SIMPL-TVA Relevé des déductions ------ Version 1.1 10 Février 2016 SUIVI DES VERSIONS Date N Version Motif de Mise à Jour 24/07/2015 1.0 Création 10/02/2016

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Indice de traitement brut grille indiciaire (ITB-GI) Indice de traitement net grille indiciaire (ITN-GI) Note méthodologique Mai 2009

Indice de traitement brut grille indiciaire (ITB-GI) Indice de traitement net grille indiciaire (ITN-GI) Note méthodologique Mai 2009 MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Bureau des statistiques, des études et de l évaluation (B3) Laurence ROCHER Pôle salaires-retraites Adresse 66, rue de Bellechasse Paris

Plus en détail

Mathématiques appliquées à la gestion - TESTS PARAMÉTRIQUES ET NON PARAMÉTRIQUES

Mathématiques appliquées à la gestion - TESTS PARAMÉTRIQUES ET NON PARAMÉTRIQUES IMBS3 - ISCID-CO, site de Dunkerque, 2015/2016 Mathématiques appliquées à la gestion - TESTS PARAMÉTRIQUES ET NON PARAMÉTRIQUES Fiche de Mathématiques 2 - Notions générales sur les tests. 1 Notions générales

Plus en détail

GUIDE JURIDIQUE DES ACHATS HOSPITALIERS

GUIDE JURIDIQUE DES ACHATS HOSPITALIERS GUIDE JURIDIQUE DES ACHATS HOSPITALIERS Guide réalisé pour la CAHPP par AdDen avocats Octobre 2014 PREAMBULE Le secteur des achats hospitaliers fait l objet depuis plusieurs années d une attention particulière

Plus en détail

Rapport de la Médiatrice 2006. Bureau international du Travail Genève

Rapport de la Médiatrice 2006. Bureau international du Travail Genève Rapport de la Médiatrice 2006 Bureau international du Travail Genève Rapport de la médiatrice (1 er janvier 31 décembre 2006) L actuelle médiatrice a d abord été nommée à titre intérimaire (pour la période

Plus en détail

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Version brève du rapport comparatif national Mars 2014, version 1.0 Résumé du rapport comparatif national, mesure 2012 Sommaire 1. Contexte... 3

Plus en détail

LES APPROCHES QUALITATIVES

LES APPROCHES QUALITATIVES LES APPROCHES QUALITATIVES L objectif est d interviewer et d analyser les personnes prises séparément ou en groupe afin de dégager des hypothèses explicatives. Ces dernières seront ensuite vérifiées a

Plus en détail

Initiation à l algorithmique... et à la programmation

Initiation à l algorithmique... et à la programmation IREM Clermont-Ferrand Année 2009-2010 Journée d information Malika More sur les nouveaux programmes de Seconde Initiation à l algorithmique... et à la programmation Contenu de l atelier Des algorithmes

Plus en détail

ASP fondatrice documents administratifs - Parrainage LE PARRAINAGE

ASP fondatrice documents administratifs - Parrainage LE PARRAINAGE LE PARRAINAGE DEFINITION Le parrainage d'une durée de 10 à 12 semaines, est un temps de «compagnonnage» du nouveau bénévole dans ses premiers accompagnements. C est un temps d apprentissage de la pratique

Plus en détail

CAREP de l ACADEMIE de REIMS

CAREP de l ACADEMIE de REIMS CAREP de l ACADEMIE de REIMS Guide pour l accompagnateur à la scolarité 2010/2011 faciliter l accompagnement d un élève hors temps scolaire dans la prise en charge de son travail personnel ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

7 - PRINCIPES DE LA GESTION CYNEGETIQUE

7 - PRINCIPES DE LA GESTION CYNEGETIQUE 7 - PRINCIPES DE LA GESTION CYNEGETIQUE En matière de gestion des populations animales sauvages, il existe un certain nombre de principes généraux qui doivent être connus et à partir desquels il est possible

Plus en détail

LA SECTION EUROPÉENNE ESPAGNOL DU LYCÉE VAN GOGH D AUBERGENVILLE : BILAN ET PERSPECTIVES

LA SECTION EUROPÉENNE ESPAGNOL DU LYCÉE VAN GOGH D AUBERGENVILLE : BILAN ET PERSPECTIVES LA SECTION EUROPÉENNE ESPAGNOL DU LYCÉE VAN GOGH D AUBERGENVILLE : BILAN ET PERSPECTIVES LE FONCTIONNEMENT DE LA SECTION AU LYCÉE VAN GOGH La classe de seconde Un recrutement en fonction de la motivation

Plus en détail

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire 21 Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire Fin 2014, 11,5 millions de personnes détiennent un contrat de retraite supplémentaire en cours de constitution auprès

Plus en détail

Belote Contrée - Le réglement officiel...

Belote Contrée - Le réglement officiel... Belote Contrée - Le réglement officiel... Des mêmes auteurs REGLES ELEMENTAIRES DU JEU DE BELOTE TRADITIONNELLE A 4 JOUEURS Le jeu est composé de 32 cartes de 4 couleurs (Pique, Trèfle, Cœur, Carreau),

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL "ffbsportif"

SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL ffbsportif SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL "ffbsportif" Le fichier national "ffbsportif" est celui dans lequel sont stockés les résultats de tous les matchs officiels des joueurs

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1 Avis du 8 septembre 2010 I. Introduction a. Absence de cadre conceptuel

Plus en détail

Knowledge CONSULT. La Localisation d Expertise Introduction. Knowledge CONSULT AVRIL 2003. Conseil en Système d Information

Knowledge CONSULT. La Localisation d Expertise Introduction. Knowledge CONSULT AVRIL 2003. Conseil en Système d Information Knowledge Conseil en Système d Information La Localisation d Expertise Introduction AVRIL 2003 1 La localisation d expertise Le défi à relever Imaginons qu un collaborateur souhaite comprendre le concept

Plus en détail

Mémento «La loi sur les résidences secondaires»

Mémento «La loi sur les résidences secondaires» Mémento «La loi sur les résidences secondaires» Situation de départ Le 11 mars 2012, le peuple suisse acceptait l initiative sur les résidences secondaires. Depuis, la proportion de résidences secondaires

Plus en détail

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre Dans ce polycopié, on passe en revue les méthodes et définitions à maîtriser pour l étude des filtres du premier ordre. Toutes ont été étudiées lors des séances

Plus en détail

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement La dix neuvième conférence internationale des statisticiens(nes) du travail (CIST), Reconnaissant que la

Plus en détail

Groupe «Math, TICE et surdité»

Groupe «Math, TICE et surdité» Sommaire Groupe «Math, TICE et surdité» Compte-rendu d activités Deux années de 2008 à 2010 - Présentation de travaux du groupe - Adresse des sites pour l accès aux travaux du groupe - Points essentiels

Plus en détail

Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et

Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et inégalités en français. Il a fait l objet d une grande attention,

Plus en détail

La nouvelle CCNT 2010

La nouvelle CCNT 2010 La nouvelle CCNT 2010 Principales nouveautés (partie I) 1. Aperçu Le dossier ci-après présente des explications concernant la durée de travail hebdomadaire, les congés, la réglementation sur les heures

Plus en détail

Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques sociodémographiques et Direction de la méthodologie et de la qualité 27 février 2012

Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques sociodémographiques et Direction de la méthodologie et de la qualité 27 février 2012 Le Recensement de 2011 et l Enquête nationale auprès des ménages de Statistique Canada État actuel des connaissances à l intention des utilisateurs du Québec Institut de la statistique du Québec Direction

Plus en détail

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 Après une reprise amorcée au premier semestre, les perspectives économiques sont plus incertaines en cette fin d année 2011. La situation économique nationale

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Confédération Construction Wallonne Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Chiffres arrêtés au 8/6/211 Francis Carnoy Salim Chamcham Juin

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

Feuille-info. (Loi sur les auberges et les débits de boissons du 26 mars 2002)

Feuille-info. (Loi sur les auberges et les débits de boissons du 26 mars 2002) Evaluation du degré de respect des clauses d âge pour la remise d alcool aux mineurs dans le canton de Vaud : résultats des achats-tests menés à l été 2011 (Loi sur les auberges et les débits de boissons

Plus en détail

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8 FORMAbref Janvier 2012 Observatoire de la formation Cofinancement public Analyse de la contribution de l État à la formation continue en entreprise Cette publication porte sur le cofinancement public en

Plus en détail

Demande d Hydro-Québec relative à l établissement des tarifs d électricité pour l année tarifaire 2008-2009 (dossier R-3644-2007)

Demande d Hydro-Québec relative à l établissement des tarifs d électricité pour l année tarifaire 2008-2009 (dossier R-3644-2007) Page 1 de 6 Demande d Hydro-Québec relative à l établissement des tarifs d électricité pour l année tarifaire 2008-2009 (dossier R-3644-2007) Réponse de l Union des consommateurs (UC) à la demande de renseignements

Plus en détail

«LES ADOLESCENTS ET LE VIRTUEL»

«LES ADOLESCENTS ET LE VIRTUEL» Enquête au point Ecoute prévention ENQUETE AU POINT ECOUTE PREVENTION «LES ADOLESCENTS ET LE VIRTUEL» QUEL USAGE FONT LES ADOLESCENTS DES JEUX VIDEOS, DE L ORDINATEUR ET DU TELEPHONE PORTABLE? Nous avons

Plus en détail

Droit du technicien géomètre-topographe

Droit du technicien géomètre-topographe TECHNIQUES GENERAUX ARTISTIQUES chapitre 2 - Le code civil 2. organisation du code civil 2.1. Articles que l on dénomme «alinéas». Les articles du code civil énoncent les règles. Ils se composent d un

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION

SYNTHESE DE L EVALUATION SYNTHESE DE L EVALUATION I. Contexte de l action II. III. La Guilde avait initié, dans les années 80, des dotations aux actions des petites ONG qui venaient présenter leurs actions dans le cadre du Forum

Plus en détail

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours Le cours Techniques et dynamique de la fonction «conseil» s adresse à tous les étudiants et étudiantes intéressés par la

Plus en détail

SEANCE 1 Activité Objectifs Organisation Matériel Durée. 1 : Collectif

SEANCE 1 Activité Objectifs Organisation Matériel Durée. 1 : Collectif SEANCE 1 Problèmes dictés (complément et partage) Résoudre deux problèmes dictés oralement 1 boite avec 8 images puis 12 images 4 images cachées dans un livre sur le bureau Exercice 1 page 66 a. Dans cette

Plus en détail

Diagramme de classes. Diagramme de classes. Diagramme de classes 11/02/2011

Diagramme de classes. Diagramme de classes. Diagramme de classes 11/02/2011 Diagramme de classes Diagramme statique Concepts de base: Classe et Stéréotype Association entre classes et classe-association Cardinalités Concepts secondaires: Contraintes, rôles, qualificateurs, Diagramme

Plus en détail

Introduction Générale

Introduction Générale Introduction Générale Jean Magnan de Bornier L introduction générale du cours a pour but de préciser ce qu est la discipline "Economie" ; on utilisera comme synonymes de ce mot les termes "analyse économique",

Plus en détail

CIRCONSTANCE SPECIFIQUE EIFFAGE ENERGIE EN FRANCE 11 juin 2014 Communiqué du Point de contact national français

CIRCONSTANCE SPECIFIQUE EIFFAGE ENERGIE EN FRANCE 11 juin 2014 Communiqué du Point de contact national français CIRCONSTANCE SPECIFIQUE EIFFAGE ENERGIE EN FRANCE 11 juin 2014 Communiqué du Point de contact national français Le Point de contact national (PCN) pour la mise en œuvre des Principes directeurs de l OCDE

Plus en détail

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9 Résumé Lux-Development (LuxDev) est le bras opératif de l aide bilatérale de Luxembourg. En 2009, LuxDev a déboursé et géré plus de 70 millions dans les dix pays partenaires du Luxembourg pour l aide bilatéral.

Plus en détail

PLAN D'ÉTUDES DE LANGUES ET LITTÉRATURES FRANÇAISES ET LATINES MÉDIÉVALES

PLAN D'ÉTUDES DE LANGUES ET LITTÉRATURES FRANÇAISES ET LATINES MÉDIÉVALES DÉPARTEMENT DES LANGUES ET DES LITTÉRATURES FRANÇAISES ET LATINES MÉDIÉVALES PLAN D'ÉTUDES DE LANGUES ET LITTÉRATURES FRANÇAISES ET LATINES MÉDIÉVALES BACCALAURÉAT UNIVERSITAIRE BACHELOR OF ARTS (BA) Entrée

Plus en détail

GESTION SPORTIVE SAISIE DE LA FEUILLE DE MATCHES

GESTION SPORTIVE SAISIE DE LA FEUILLE DE MATCHES GESTION SPORTIVE SAISIE DE LA FEUILLE DE MATCHES La saisie informatique et complète de la feuille de matches par les clubs d accueil est obligatoire. La saisie se fait par l application fédérale Gestion

Plus en détail

QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE

QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE CO-181 QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE FAVE P. IGN, RAMONVILLE SAINT-AGNE, FRANCE 1. OBJECTIFS ET CONTEXTE 1.1. Contexte Le service IGN Espace, rattaché

Plus en détail

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action RÉPONSE DE LA DIRECTION ET DE PLAN D ACTION TITRE DU PROJET : Évaluation du services du droit fiscal CENTRE DE RESPONSABILITÉ : services du droit fiscal () Conclusions Recommandations Réponse de la direction

Plus en détail

Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent

Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent 1 - Une diminution de l épargne pour la première fois depuis 6 ans Si on neutralise les effets de la suppression des contingents communaux

Plus en détail

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir.

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir. LA PROBLEMATIQUE En ce qui concerne le rôle du leader d une équipe et leurs rapports de travail qui se déroulent dans une entreprise, on peut envisager s ils pouvaient apparaître des différents problèmes

Plus en détail

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS SYNTHESE DES REPONSES A LA CONSULTATION DU 7 SEPTEMBRE 2010 CONCERNANT L INTERPRETATION POSSIBLE ET L IMPACT DE LA DISPOSITION SELON LAQUELLE

Plus en détail

Baisse de 38% de la prévalence de la maladie d Alzheimer en 20 ans dans la population agricole

Baisse de 38% de la prévalence de la maladie d Alzheimer en 20 ans dans la population agricole COMMUNIQUE DE PRESSE Le 9 février 2015 Le Groupe AGRICA présente la dernière vague de résultats de l étude AMI, unique programme de recherche multidisciplinaire sur le vieillissement et la dépendance en

Plus en détail

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional»

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» regiosuisse filière de formation en management régional (MR) Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» Condensé des trois jours de cours du 22 au 24 novembre 2010,

Plus en détail

Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers TABLE DES MATIÈRES

Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers TABLE DES MATIÈRES PPB-2007-7-CPB-1 2 Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers Table des matières 0. Base légale et énumération des principes TABLE DES MATIÈRES 1. Responsabilité

Plus en détail

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 ISO 9001:2008 donne à l'organisme une grande flexibilité quant à la façon de documenter son Système de Management de la Qualité (SMQ). Il convient de souligner

Plus en détail

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME INTRODUCTION L autopartage dans la sphère privée est la mise en commun d un ou plusieurs véhicules, utilisés par des amis, des voisins ou des proches pour des

Plus en détail

Examen professionnel de courtière / courtier en immeubles Guide pour l établissement du travail de projet

Examen professionnel de courtière / courtier en immeubles Guide pour l établissement du travail de projet Examen professionnel de courtière / courtier en immeubles Guide pour l établissement du travail de projet Basé sur les directives concernant l examen professionnel de courtière / courtier en immeubles

Plus en détail

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ÉTAPE SUR L EVALUATION AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

T I T R E D U P R O J E T

T I T R E D U P R O J E T SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT D EVALUATION (Spécifier à mi-parcours ou finale) (Ce modèle de rapport doit être annexé aux TDR des évaluations) T I T R E D U P R O J

Plus en détail

Commentaire aux Cahiers. Décision n 2011-137 QPC du 17 juin 2011. M. Zeljko S. (Attribution du revenu de solidarité active aux étrangers)

Commentaire aux Cahiers. Décision n 2011-137 QPC du 17 juin 2011. M. Zeljko S. (Attribution du revenu de solidarité active aux étrangers) Commentaire aux Cahiers Décision n 2011-137 QPC du 17 juin 2011 M. Zeljko S. (Attribution du revenu de solidarité active aux étrangers) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 7 avril 2011 par le Conseil

Plus en détail

Direction des ressources humaines Document d information

Direction des ressources humaines Document d information Direction des ressources humaines Document d information Le projet de modernisation de la gestion de la rémunération des cadres et professionnels sur fonds courant 19 janvier 2007 1. Rappel du projet de

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA

Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA FORMATION A L audit Qualité interne PARTIE I: Introduction à l audit Qualité 1- évolutions des normes pour l audit 2-Concepts et Définitions

Plus en détail

Technologies du Génie Électrique

Technologies du Génie Électrique Technologies du Génie Électrique TECHNOLOGIE DE L ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.06) OPTION : ÉLECTRODINAMIQUE Principe des micro-ordinateurs 243-834-92 Recherche Le disque dur Par : Pierrot Michaud Remis

Plus en détail

Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES. Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016

Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES. Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016 Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016 Chapitre 4 - Quelques notions de mathématiques financières 1 Ce chapitre vise à présenter quelques

Plus en détail

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA)

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3.1 Qu est-ce qu une STA?... 66 3.2 Mise en œuvre sur le lieu de travail... 66 3.3 STA: marche à suivre... 67 3.4 Evaluation des situations de travail

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues et interculturalité de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION N 9 SUR L APPLICATION DE LA DIRECTIVE RELATIVE À LA SÉCURITÉ DES JOUETS LIVRES

DOCUMENT D ORIENTATION N 9 SUR L APPLICATION DE LA DIRECTIVE RELATIVE À LA SÉCURITÉ DES JOUETS LIVRES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES ET INDUSTRIE Marché unique des biens Le marché intérieur et sa dimension internationale Dernière mise à jour le: 10/12/2013 DOCUMENT D ORIENTATION N

Plus en détail

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement A l attention des élus et du personnel communal L Assainissement Non Collectif Une préoccupation commune, Une gestion intercommunale Définition : Tout système d assainissement effectuant la collecte, le

Plus en détail

Saturne 0.3. Décompressez le fichier "Installation_de_Stimulation.zip" Dans le dossier "Volume", exécutez "Setup.exe". Suivez les instructions...

Saturne 0.3. Décompressez le fichier Installation_de_Stimulation.zip Dans le dossier Volume, exécutez Setup.exe. Suivez les instructions... Saturne 0.3 0 - Installation du logiciel... Décompressez le fichier "Installation_de_Stimulation.zip" Dans le dossier "Volume", exécutez "Setup.exe". Suivez les instructions... Une première boite de dialogue

Plus en détail

FrontPage Express (v 2.0) Éditeur de pages Web Introduction

FrontPage Express (v 2.0) Éditeur de pages Web Introduction Éditeur de pages Web Introduction Plusieurs versions du logiciel Frontpage existent. Dont FrontPage Express, qui est gratuit et librement diffusable. Il permet de débuter dans la confection de sites Internet.

Plus en détail

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 Observatoire du SCoT des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 L édito du Président SOMMAIRE Edito 1 Activité de construction 2 Approche géographique 4 Construction par type de logements Rappel

Plus en détail

Les explications théoriques ne sont pas encadrées. Les exemples sont sous cette forme.

Les explications théoriques ne sont pas encadrées. Les exemples sont sous cette forme. Comment faire un bilan matière sur une plateforme de compostage? V 2.0 mai 2013 Ce protocole de bilan matière s adresse aux opérateurs locaux de compostage dans le cadre d Africompost. Ce protocole simple

Plus en détail

Les Galops 1 à 4 constituent le cycle de formation initiale du cavalier dans les domaines qui font l homme ou la femme de cheval accomplis.

Les Galops 1 à 4 constituent le cycle de formation initiale du cavalier dans les domaines qui font l homme ou la femme de cheval accomplis. Dossier de presse Les Galops 1 à 4 constituent le cycle de formation initiale du cavalier dans les domaines qui font l homme ou la femme de cheval accomplis. Le Galop 4 comporte en option le «Permis Cheval»

Plus en détail