La gestion différenciée du désherbage le plan de désherbage communal

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gestion différenciée du désherbage le plan de désherbage communal"

Transcription

1 La gestion différenciée du désherbage Raisonnez l utilisation des pesticides Une intervention raisonnée applications systématiques de produits phytosanitaires. L objectif est de mettre en place une stratégie qui optimise l utilisation des produits phytosanitaires et développe la mise en œuvre de techniques alternatives.

2 Principe Fréquence et intensité des interventions n ont pas besoin d être égales partout. Bon entretien sur le bon espace Volonté de la commune Répondre aux enjeux : économiques : optimisation des moyens humains et financiers environnementaux : réduire les pollutions par les phytosanitaires enjeux culturels : mettre en valeur les espaces communaux enjeux sociaux : sécurité des administrés. Sensibilisation, amélioration du cadre de vie

3 Principe Y a-t-il nécessité d intervenir au niveau du désherbage? Si oui, quel type d intervention doit-on mettre en oeuvre? Il devra tenir compte des objectifs d entretien, de la réglementation et surt out : des risques de contamination des eaux! ZONES A RISQUE ELEVE INTERDICTION de désherber chimiquement à moins de 5 m ou plus* (Arrêté du 12 septembre 2006) ZONES A RISQUE REDUIT Risque réduit si terrain de sport non drainé

4 Le plan de désherbage communal (PDC) Le PDC s intègre dans une démarche globale visant à faire évoluer les pratiques. Sa mise en place doit se faire en 5 étapes. 1: Inventaire des pratiques de la commune: le diagnostic. 2: Définition des objectifs d entretien: pourquoi désherber? 3: Classement des zones à désherber, en terme de risque de transfert, et choix des méthodes d entretien. 4: Enregistrement des pratiques d entretien. 5: Bilan annuel du PDC.

5 Le plan de désherbage communal (PDC) : le diagnostic Faire un inventaire des pratiques Enregistrement et identification des zones communales entretenues (relevés métriques de l ensemble des surfaces à désherber de la commune, voirie et espaces publics). EXEMPLE : Renseignements nécessaires Commune : Nombre d'habitants : Nom de l'agent technique ayant participé à la réalisation du plan : Source: Bretagne Eau Pure Date : Nom Type de surface Proximité ou connexion à un point d'eau Surface totale en m 2 Surface à désherber (m 2 ) Place de la Mairie enrobé oui Place de l'église gravier/sable non Lotissement enrobé oui

6 Le plan de désherbage communal (PDC) : le diagnostic Caractérisation de ces surfaces en termes de risque de transfert des pesticides vers les eaux (vert: risque réduit, rouge: risque élevé) : Ce classement est lié à la capacité d infiltration de ces surfaces et à la proximité ou non d un point d eau (fossés, caniveaux, puits ). Nom Type de surface Proximité ou connexion à un point d'eau Surface totale en m 2 Surface à désherber (m 2 ) Niveau de risque Place de la Mairie enrobé oui élevé Place de l'église gravier/sable non réduit Lotissement enrobé oui élevé et report sur cartographie informatique (les données recueillies sont intégrées à un Système d Information Géographique pour être exploitable - représentation géographique du PDC, calculs de surfaces pour estimer les volumes de produits nécessaires, etc...

7 La gestion différenciée du désherbage ZONES à RISQUES ELEVES

8 Le plan de désherbage communal (PDC) : le diagnostic

9 Le plan de désherbage communal (PDC) : le diagnostic

10 Le plan de désherbage communal (PDC) : objectif et choix des méthodes d entretien Déterminer l objectif générale de la commune en terme de réduction/suppression de pesticides. Etablir éventuellement des zones pilotes et les objectifs à atteindre. Faire le choix des méthodes d entretien Cela va permettre : aux agents et aux élus de s approprier la mise en œuvre d une nouvelles gestion (avantages/contraintes) d appréhender la faisabilité de la gestion retenue (moyens financiers/investissement matériel, moyens humains/temps de travail) de sensibiliser progressivement la population (communication) d appréhender le déploiement sur d autres surfaces Vers progressivement l objectif zéro phytosanitaires

11 Le plan de désherbage communal (PDC) : le suivi Lorsque le plan de désherbage est finalisé, on définit, conjointement avec la collectivité, un objectif à atteindre assorti d une échéance. Enregistrer les nouvelles pratiques Tenir à jour un cahier où sont enregistrées les pratiques après chaque intervention. Établir un bilan après échéance Une fois arrivé à échéance, si l objectif a été atteint, un nouveau est défini, toujours assorti d une échéance. Si l objectif fixé n a pas été atteint, nous en analysons les raisons et déterminons un nouvel objectif de telle sorte que le plan de désherbage évolue et progresse sur la commune malgré les difficultés rencontrées.

12 Le plan de désherbage communal (PDC) : exemple de Brazey en Plaine (21) En diagnostic surdosage important (3x trop d herbicides, essentiellement par méconnaissance) En 2007, commande de produits phytosanitaires divisé par 5 (amélioration des pratiques, aucun désherbage chimique sur la majorité des zones à forts risque de transfert, redéfinition des objectifs d entretien ) Soit pour une commune de 2500 hab, une économie de 4000 euros sur l année sur la commande d herbicides

13 Le plan de désherbage communal (PDC) : exemple de Saône (25) En diagnostic surdosage (3x trop d herbicides,) beaucoup d antigerminatif (/massifs) En 2005, quantité d herbicide divisé par 4 objectifs d entretien comme ré-enherbement (amélioration des pratiques, réduction du désherbage chimique - redéfinition des de la ZI ) En 2006, anti-germinatif divisé par 6 (paillage, binage, aménagement ). Abandon en 2007 A ce jour, expérimentation du désherbage thermique sur certaines zones

14 Le plan de désherbage communal (PDC) : exemple de Saône (25) La communication est une phase primordiale, il est impératif de commencer la sensibilisation de la population dès le début de l action en indiquant clairement les objectifs visés.. Les sensibiliser sur les enjeux liés aux phytosanitaires. Leur expliquer la démarche mise en œuvre sur la commune. Eviter les «remontées négatives» et/ou les initiatives individuelles. Leur faire changer de pratiques?

15 Synthèse Pour une collectivité adhérente à la réduction d emploi des produits phytosanitaires,avec un objectif de suppression totale de ceux-ci, la démarche ne peut se concevoir de façon radicale, une réflexion préalable et des étapes successives étant nécessaires pour prendre en compte tous les paramètres. Merci de votre attention

Cahier des charges. Étape 1 : Inventaire des pratiques d entretien et des zones entretenues

Cahier des charges. Étape 1 : Inventaire des pratiques d entretien et des zones entretenues Cahier des charges maj juillet 2015 Ce cahier des charges s adresse au prestataire ou à la personne chargée de la réalisation du PDC en interne (partiellement ou en totalité). I OBJECTIFS Le PLAN DE DÉSHERBAGE

Plus en détail

Charte régionale d'entretien des espaces publics. Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages

Charte régionale d'entretien des espaces publics. Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages Pourquoi une charte régionale? Volonté de proposer un outil pour les communes afin d atteindre les objectifs du plan Ecophyto permettre aux collectivités

Plus en détail

Charte régionale d'entretien des espaces publics. Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages

Charte régionale d'entretien des espaces publics. Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages Par qui et pour qui? Projet porté par la CROPPP*,piloté par la DRAAF RA, la FRAPNA et la FREDON RA, animé par la FRAPNA et la FREDON en collaboration

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN D ENTRETIEN DES ESPACES COMMUNAUX

CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN D ENTRETIEN DES ESPACES COMMUNAUX CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN D ENTRETIEN DES ESPACES COMMUNAUX éligible pour l accessibilité au niveau 2 de la charte Version de février 2009 Charte d entretien des espaces publics

Plus en détail

1. Diagnostic des pratiques actuelles de la collectivité Le plan d actions Suivi du plan d actions 5. 5.

1. Diagnostic des pratiques actuelles de la collectivité Le plan d actions Suivi du plan d actions 5. 5. PRÉAMBULE 3 I. LE MARCHÉ 3 1. Objet du marché : 3 2. Objectifs du marché : 3 II. LA DEMANDE 4 1. Périmètre de la collectivité 4 2. Le plan de désherbage 4 1. Diagnostic des pratiques actuelles de la collectivité

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé Audit des Pratiques et Plan de désherbage Maxime DEMONMEROT Responsable Unité Environnement & Espaces Verts Fredon Rhône-Alpes

Plus en détail

RÉDUCTION DE L UTILISATION

RÉDUCTION DE L UTILISATION RÉDUCTION DE L UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Suivi et bilan des pratiques de désherbage Restitution du 7 juillet 2014, Le Sel de Bretagne SOMMAIRE 1. Le Bassin versant du Semnon : quelques éléments

Plus en détail

Bureau élus Lundi 23 mai 2016

Bureau élus Lundi 23 mai 2016 Bureau élus Lundi 23 mai 2016 PRESENTATION DE LA DEMARCHE ZERO PHYTO CONTEXTE, REGLEMENTATION ET CHARTE D ENGAGEMENT Intervention Aurélien Transon, SABA L ACTION A21 DE FUVEAU «Gérer les espaces verts

Plus en détail

Journée d échanges sur les ZNA Hesdin 5 Juillet 2012

Journée d échanges sur les ZNA Hesdin 5 Juillet 2012 Le plan de désherbage : un outil de diagnostic et de préconisation pour l'entretien des espaces publics Journée d échanges sur les ZNA Hesdin 5 Juillet 2012 Quelques rappels Les Zones Non Agricoles (ZNA)

Plus en détail

La gestion des risques de pollutions

La gestion des risques de pollutions La gestion des risques de pollutions Collectivités Première étape essentielle : connaître et comprendre ses pratiques Deuxième étape : identifier les zones à risque Troisième étape : définir des objectifs

Plus en détail

Charte de désherbage des espaces communaux. Engagement des communes des bassins versants de l Elorn, de la Rivière de Daoulas et du Camfrout

Charte de désherbage des espaces communaux. Engagement des communes des bassins versants de l Elorn, de la Rivière de Daoulas et du Camfrout Charte de désherbage des espaces communaux Engagement des communes des bassins versants de l Elorn, de la Rivière de Daoulas et du Camfrout PREAMBULE L un des objectifs du Grand Projet 5 (poursuivre la

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages. MÉNESTREAU-EN-VILLETTE 27 novembre 2012

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages. MÉNESTREAU-EN-VILLETTE 27 novembre 2012 Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages MÉNESTREAU-EN-VILLETTE 27 novembre 2012 Qu est-ce qu un pesticide? Produit phytosanitaire de synthèse conçu pour détruire les organismes dits «nuisibles»

Plus en détail

La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin

La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin Jeudi 10 décembre 2015 La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin LE DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT Ils vous accompagnent

Plus en détail

Problèmes et solutions autour du désherbage des communes

Problèmes et solutions autour du désherbage des communes Problèmes et solutions autour du désherbage des communes Problématique des zones urbanisées : un espace de vie Un espace sans exigences de rendement Mais une pression forte de la part des différents acteurs

Plus en détail

Zéro pesticide dans nos villes et villages en Limousin

Zéro pesticide dans nos villes et villages en Limousin Les associations environnementales animatrices de l opération sur la Région Limousin : Les partenaires financiers : Les pesticides en question Le terme «pesticide» dérivé du mot anglais pest (ravageurs),

Plus en détail

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne. En partenariat avec: - réunion de lancement -

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne. En partenariat avec: - réunion de lancement - OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne En partenariat avec: Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Bourgogne avec le Fonds européen de développement

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé L expérience de la ville de Pérols Adrien Sivieude, adjoint au Maire de Pérols Didier Borie, responsable du service espaces verts

Plus en détail

OBJECTIF "Zéro Phyto " 3 ème rencontres naturalistes audoises 2015

OBJECTIF Zéro Phyto  3 ème rencontres naturalistes audoises 2015 OBJECTIF "Zéro Phyto " 3 ème rencontres naturalistes audoises 2015 RAPPEL REGLEMENTAIRE Arrêté du 12 septembre 2006 interdiction de traiter chimiquement à moins de 5 m de tout point d'eau 5 m Arrêté du

Plus en détail

Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010

Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010 Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010 Les espaces publics de Meylan Espaces verts : environ 80 ha dont 8 ha environ à désherber Voiries : 112 km de voiries à désherber,

Plus en détail

HILLION, TREGUEUX, YFFINIAC. Signature de la charte de désherbage communal 3 communes «zéro phyto»

HILLION, TREGUEUX, YFFINIAC. Signature de la charte de désherbage communal 3 communes «zéro phyto» HILLION, TREGUEUX, YFFINIAC Signature de la charte de désherbage communal 3 communes «zéro phyto» 1. Reconquête de la qualité de l eau Dans le cadre du programme des bassins versants du Gouët et de l Anse

Plus en détail

Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public?

Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public? Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public? Clément Baudot * Lauréat du prix Pôle-relais lagunes 2011 Le Siel Syndicat Mixte des Étangs Littoraux CABT :

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé Un outil : le «Plan d'amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticole» Clément Baudot, Syndicat Mixte des Étangs Littoraux

Plus en détail

PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE

PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE LE MARDI 17 JANVIER 2017 - MONTCEAUX(01) COMPTE-RENDU Avec le soutien de : En partenariat avec : Association Rivière Rhône Alpes Auvergne

Plus en détail

Vers une gestion différenciée des espaces publics

Vers une gestion différenciée des espaces publics Vers une gestion différenciée des espaces publics Hordain BERCK-SUR-MER (59) jeudi : 31500 mai 2012 habitants LE PROGRAMME La Mission Gestion Différenciée 1. La gestion différenciée (définition et rappels)

Plus en détail

L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics

L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics Journée de rencontre 14 décembre 2011 Immeuble Consulaire Tulle L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics Partenaires financiers : n o i t a t n Prése Centre de Gestion

Plus en détail

CHARTE «Vers zéro phyto sur le bassin versant de l Erdre»

CHARTE «Vers zéro phyto sur le bassin versant de l Erdre» CHARTE «Vers zéro phyto sur le bassin versant de l Erdre» Préambule La contamination des eaux en Pays de la Loire par les pesticides et notamment par les herbicides est avérée et préoccupe depuis plusieurs

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE

L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE Département de Seine-et-Marne L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE Laurence VIÉ Chargée de mission actions préventives Service de l eau potable et des actions préventives

Plus en détail

Les espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto?

Les espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? 06 octobre 2015-Mairie de Nanterre Les espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? Direction des services de l environnement Stéphanie MONCOMBLE 2 92 000 habitants La Ville de Nanterre

Plus en détail

CHARTE OBJECTIF ZERO PESTICIDE DANS NOS VILLES ET VILLAGES

CHARTE OBJECTIF ZERO PESTICIDE DANS NOS VILLES ET VILLAGES CHARTE OBJECTIF ZERO PESTICIDE DANS NOS VILLES ET VILLAGES Origine de la charte : Durant l année 2008, dans le cadre de la semaine «sans pesticide» organisée par l'acap, les fédérations Limousin Nature

Plus en détail

Actualités Ecophyto Franche-Comté

Actualités Ecophyto Franche-Comté Actualités Ecophyto Franche-Comté Lettre de liaison n 19 Mars 2015 La réduction des produits phytosanitaires en zones non agricoles Bilan de l Appel à Projets «Zéro Pesticide en Franche-Comté» Rencontre

Plus en détail

Mise en place d une démarche collective d accompagnement des communes dans la mise en œuvre de Plans d Entretien Communaux.

Mise en place d une démarche collective d accompagnement des communes dans la mise en œuvre de Plans d Entretien Communaux. Département d Eure et Loir Syndicat du Pays de Beauce Marché Public de prestations intellectuelles Mise en place d une démarche collective d accompagnement des communes dans la mise en œuvre de Plans d

Plus en détail

trop de pesticides dans l eau!

trop de pesticides dans l eau! Madame, Monsieur le Maire, trop de pesticides dans l eau! Vous devez agir UN CONSTAT TROP DE PESTICIDES DANS NOS RIVIÈRES! La qualité des eaux des rivières des Pays de la Loire visà-vis des pesticides

Plus en détail

Un bon plan pour s engager!

Un bon plan pour s engager! Le plan de gestion durable Un bon plan pour s engager! Une initiative Espaces Verts Modèles TM : le plan de gestion durable «Espaces Verts Modèles TM» est une offre d accompagnement des villes pour une

Plus en détail

La réduction de l utilisation des pesticides à HEILIGENSTEIN. La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN

La réduction de l utilisation des pesticides à HEILIGENSTEIN. La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN L historique de la démarche Depuis plusieurs années déjà la Commune de Heiligenstein était sollicitée pour entrer dans la démarche «zéro pesticide» - Mais

Plus en détail

Plan de désherbage de La Bernerie en Retz

Plan de désherbage de La Bernerie en Retz Plan de désherbage de La Bernerie en Retz Réunion de restitution Le Contexte Une dégradation généralisée des eaux par les produits phytosanitaires: 91% des eaux superficielles i 55% des eaux souterraines

Plus en détail

Opération «Zéro phyto»

Opération «Zéro phyto» j e u d i 7 a v r i l 2 0 1 1 dossier de presse Opération «Zéro phyto» par Paul SALEN, 1 er vice-président du Conseil général de la Loire Le Conseil général en route vers le «Zéro phyto» : 2 Dans le cadre

Plus en détail

Appui du CDPNE aux communes

Appui du CDPNE aux communes Appui du CDPNE aux communes Accompagnement «Objectif zéro pesticide» Centre Administratif- 34 av Maunoury 41000 Blois Tél. : 02 54 51 56 70 Fax : 02 54 51 56 71 cdpne@wanado.fr www.cdpne.org Appui communication

Plus en détail

Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives

Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives Dijon 20 octobre 2010 Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives Caroline Gutleben chargée de mission Plante & Cité Enjeux pour les collectivités territoriales Problématiques

Plus en détail

6- Les Trames Vertes et Bleues locales

6- Les Trames Vertes et Bleues locales Session d information Prise en compte de la TVB et du SRCE dans les documents d urbanisme Jeudi 2 juillet 2015 6- Les Trames Vertes et Bleues locales Géraud de Saint Albin Conseil Régional du Centre-Val

Plus en détail

Bilan Régional - Synthèse Espaces verts et Gestion différenciée État des lieux des pratiques et perspectives

Bilan Régional - Synthèse Espaces verts et Gestion différenciée État des lieux des pratiques et perspectives Bilan Régional - Synthèse Espaces verts et Gestion différenciée État des lieux des pratiques et perspectives Nord Nature Chico Mendès 7 rue Adolphe Casse, 59000 Lille - 03.20.12.85.00 contact@nn-chicomendes.org

Plus en détail

GPS AGRICOLE & SIG DANS LE FERROVIAIRE

GPS AGRICOLE & SIG DANS LE FERROVIAIRE GPS AGRICOLE & SIG DANS LE FERROVIAIRE COMMENT ADAPTER DES TECHNIQUES À DES SECTEURS INATTENDUS Christophe BERTHAUD, Fatoumata BAH / Direction de l Ingénierie SNCF 2 CONTEXTE HISTORIQUE GESTION DES EMPRISES

Plus en détail

LES AIDES FINANCIÈRES

LES AIDES FINANCIÈRES ÉQUIPEMENTS GOLFIQUES OPÉRATION COLLECTIVE AGENCE DE L EAU LOIRE-BRETAGNE FFGOLF LES AIDES FINANCIÈRES Cap sur la gestion durable de la ressource en eau! Allier préservation de la ressource en eau et haute

Plus en détail

Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux

Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux Alice Patissier, Syndicat Mixte des Rivières du Beaujolais (SMRB) Lionel Revollat, Maison Familiale et Rurale de l Ouest Lyonnais

Plus en détail

Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon

Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon J. Brossard et L. Grelet Formation «Gestion différenciée» Conseil Régional Qu est-ce qu un espace vert? C'est un espace

Plus en détail

Sensibilisation des particuliers PAT nappe alluviale de l Adour P.E.T.R. Pays du Val d Adour. Cahier des charges

Sensibilisation des particuliers PAT nappe alluviale de l Adour P.E.T.R. Pays du Val d Adour. Cahier des charges Sensibilisation des particuliers PAT nappe alluviale de l Adour P.E.T.R. Pays du Val d Adour Cahier des charges Ce cahier des charges se décompose en 6 parties : 1. Le contexte 2. Le contenu de la mission

Plus en détail

L EAU, Ressource locale

L EAU, Ressource locale L EAU, Ressource locale Syndicat du bassin versant du Don Syndicat du bassin versant de la Chère Lundi 10 mai 2010, Moisdon-la-rivière Syndicat Mixte pour l'aménagement du Bassin Versant de la Chère Histoire

Plus en détail

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages Description du contexte : L opération OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages lancée par la Région BOURGOGNE est réalisée avec la collaboration

Plus en détail

Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi?

Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi? Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi? Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 02 41 05 40 33 02 41

Plus en détail

Commission thématique Qualité et pollutions de l eau SAGE Allan. 1 er juin 2015

Commission thématique Qualité et pollutions de l eau SAGE Allan. 1 er juin 2015 Commission thématique Qualité et pollutions de l eau SAGE Allan 1 er juin 2015 1 Ordre du jour Rappel de la démarche SAGE La gestion des eaux pluviales Les techniques alternatives à l utilisation des produits

Plus en détail

Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014

Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014 Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014 Fegersheim Vers une gestion différenciée et raisonnée de ses espaces verts La Commune de Fegersheim-Ohnheim

Plus en détail

Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2. Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012

Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2. Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012 Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2 Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012 L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Etablissement public à caractère

Plus en détail

Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto»

Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto» Dossier de presse Paris, 21 mars 2014 FREDON France - réseau des FREDON-FDGDON - Séminaire Inter FREDON ZNA Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto» Sommaire Communiqué de presse...p 2 Synergie

Plus en détail

Le plan de désherbage communal,

Le plan de désherbage communal, Le plan de désherbage communal, pour un entretien des espaces communaux respectueux de l environnement Objectif Réduire voire supprimer l usage des pesticides en priorité sur les zones où le risque d entraînement

Plus en détail

Protection des captages d eau potable. 19 février 2015

Protection des captages d eau potable. 19 février 2015 Protection des captages d eau potable 19 février 2015 Les réglementations Directives européennes, Loi sur l eau 1964, 1992, 2006 Code de la Santé Publique Art. L1321-2 et suivants Code de l environnement

Plus en détail

CHARTE 0 HERBICIDE. Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira

CHARTE 0 HERBICIDE. Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira CHARTE 0 HERBICIDE Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira Pourquoi une Charte «0 Herbicide»? Rappel du contexte La France : 1 er consommateur Européen de pesticides (85000 tonnes en 2008) source

Plus en détail

DEMARCHE ZERO PHYTO. Historique et prospectives

DEMARCHE ZERO PHYTO. Historique et prospectives DEMARCHE ZERO PHYTO Historique et prospectives La démarche du «non-phyto» a été engagée en 2008 L équipe municipale s est engagée dans une campagne de développement durable C est donc tout naturellement

Plus en détail

LES DEMARCHES DE DESHERBAGE ALTERNATIF AU SEIN D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

LES DEMARCHES DE DESHERBAGE ALTERNATIF AU SEIN D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL JOURNEE TECHNIQUE DU 8 AVRIL 2010 Dardilly (69) Les techniques alternatives de désherbage Objectifs Méthodes - Enjeux LES DEMARCHES DE DESHERBAGE ALTERNATIF AU SEIN D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

Plus en détail

Opération. «Vers l abandon progressif des produits phytosanitaires dans le département de l Indre»

Opération. «Vers l abandon progressif des produits phytosanitaires dans le département de l Indre» Opération «Vers l abandon progressif des produits phytosanitaires dans le département de l Indre» Vos contacts : Mélanie Couret Chargée de mission Développement Durable CPIE Brenne-Berry 35 rue Hersent

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé La protection de la ressource Enjeux et état de lieux Murielle DUPUY Agence de l eau Rhône-Méditerranée et Corse - Délégation

Plus en détail

QUELLE EAU BOIRE DEMAIN? CDD DU GRAND DOLE ET PAYS DOLOIS INTERBIO FRANCHE-COMTÉ 13 MARS 2013 DOLE

QUELLE EAU BOIRE DEMAIN? CDD DU GRAND DOLE ET PAYS DOLOIS INTERBIO FRANCHE-COMTÉ 13 MARS 2013 DOLE QUELLE EAU BOIRE DEMAIN? CDD DU GRAND DOLE ET PAYS DOLOIS INTERBIO FRANCHE-COMTÉ 13 MARS 2013 DOLE Prairie d Assaut, ou «comment une collectivité peut-elle aller plus loin que la simple réglementation?»

Plus en détail

Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin

Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin Loire-Bretagne golf d Orléans Limère - le 14 janvier

Plus en détail

La lutte contre l utilisation de produits phytosanitaires dans le département de la CHARENTE

La lutte contre l utilisation de produits phytosanitaires dans le département de la CHARENTE La lutte contre l utilisation de produits phytosanitaires dans le département de la CHARENTE Juillet 2007 : L INERIS a été chargé de réaliser une enquête visant à rendre compte des pesticides utilisés

Plus en détail

Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible!

Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible! Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible! anticiper... De nombreuses espèces de plantes vivaces et d arbustes ont un pouvoir couvrant intéressant. Il faut tenir compte de leur vitesse

Plus en détail

20 ans d'actions pour l'eau : les rivières de Martinique

20 ans d'actions pour l'eau : les rivières de Martinique Photo : la rivière du Lorrain (Trace des Jésuites) 20 ans d'actions pour l'eau : les rivières de Martinique Fabian Rateau Les pesticides dans les rivières lundi 27 juin 2016 Plan 1. Généralités sur les

Plus en détail

Espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? Approche d un gestionnaire portuaire

Espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? Approche d un gestionnaire portuaire Espaces en milieux urbains, comment atteindre le Zéro Phyto? Approche d un gestionnaire portuaire Jean-Mathieu DESPOUX Chargé de politique environnementale 06 octobre 2015 Qui sommes nous? HAROPA - Ports

Plus en détail

GENERALITES. Collectivité : Personne auditée : Prénom : Fonction : Adresse Code postal : Tel : Fax : Mail : SUPPORT D ENQUÊTE SAFEGE - 1 -

GENERALITES. Collectivité : Personne auditée : Prénom : Fonction : Adresse Code postal : Tel : Fax : Mail : SUPPORT D ENQUÊTE SAFEGE - 1 - Enquête sur les pratiques d utilisation des produits phytosanitaires dans le cadre de l étude des Bassins d Alimentation des Captages (BAC) d eau potable de Radicatel et d Yport SUPPORT D ENQUÊTE GENERALITES

Plus en détail

pour les parcs et jardins

pour les parcs et jardins Objectif pour les parcs et jardins La Ville d Angers compte 550 hectares d espaces verts urbains et 43 parcs majeurs. Pour parvenir à l objectif «zéro pesticide», les jardiniers utilisent des méthodes

Plus en détail

Session 2 : Engager la réduction. Les outils à la disposition des industriels

Session 2 : Engager la réduction. Les outils à la disposition des industriels Session 2 : Engager la réduction Les outils à la disposition des industriels Emmanuelle UGHETTO & Aurélien GOUZY INERIS - Direction des Risques Chroniques emmanuelle.ughetto@ineris.fr aurelien.gouzy@ineris.fr

Plus en détail

Réseau des territoires durables de Midi-Pyrénées

Réseau des territoires durables de Midi-Pyrénées Réseau des territoires durables de Midi-Pyrénées Mardi 20 décembre 2005 ACCOMPAGNEMENT D UN GROUPE DE COLLECTIVITÉS FRANCILIENNES SUR LA COMMANDE PUBLIQUE RESPONSABLE Christelle INSERGUEIX Chargée de mission

Plus en détail

Organisation et Suivi de la lutte contre l'ambroisie en Dordogne. Thierry CHARMARTY Direction des Routes et du Patrimoine Paysager

Organisation et Suivi de la lutte contre l'ambroisie en Dordogne. Thierry CHARMARTY Direction des Routes et du Patrimoine Paysager Organisation et Suivi de la lutte contre l'ambroisie en Dordogne Thierry CHARMARTY Direction des Routes et du Patrimoine Paysager 1 LES ROUTES EN DORDOGNE 5000 KM route 4500 ha de dépendances vertes 10000

Plus en détail

Cahier des charges Plan de Désherbage Communal. Cahier des charges Version Validé par la CREPEPP en juillet /25

Cahier des charges Plan de Désherbage Communal. Cahier des charges Version Validé par la CREPEPP en juillet /25 Plan de désherbage communal Cahier des charges Version 2013 Validé par la CREPEPP en juillet 2009 0/25 Sommaire 1. Les Objectifs... 2 2. Les Etapes de la mise en place d un plan de désherbage communal...

Plus en détail

ORIENTATION FONDAMENTALE N 5D LUTTER CONTRE LA POLLUTION PAR LES PESTICIDES PAR DES CHANGEMENTS CONSÉQUENTS DANS LES PRATIQUES ACTUELLES

ORIENTATION FONDAMENTALE N 5D LUTTER CONTRE LA POLLUTION PAR LES PESTICIDES PAR DES CHANGEMENTS CONSÉQUENTS DANS LES PRATIQUES ACTUELLES ORIENTATION FONAMENTALE N 5 LUTTER CONTRE LA POLLUTION PAR LES PESTICIES PAR ES CHANGEMENTS CONSÉQUENTS ANS LES PRATIQUES ACTUELLES 106 Orientation fondamentale N 5 5 LUTTER CONTRE LA POLLUTION PAR LES

Plus en détail

Rencontres Agriculture & Environnement. 8 juillet 2015 Doazit (40)

Rencontres Agriculture & Environnement. 8 juillet 2015 Doazit (40) Rencontres Agriculture & Environnement 8 juillet 2015 Doazit (40) 1 2 3 5 Communiqué de presse Rencontres Agriculture et Environnement : préserver la qualité de l eau Descriptif de la journée Une journée

Plus en détail

Bilan de l opération Objectif zéro pesticide

Bilan de l opération Objectif zéro pesticide Bilan de l opération Objectif zéro pesticide Illustration : Dominique Charron Le toit à vaches pour Loiret Nature Environnement Blois COPIL du 06/12/12 1 Les communes engagées Blois 2009-2011 Marchenoir

Plus en détail

Inventaires Zones Humides en Loire Bretagne. Groupe travail connaissance du Plan National Milieux humides 27 Octobre 2015

Inventaires Zones Humides en Loire Bretagne. Groupe travail connaissance du Plan National Milieux humides 27 Octobre 2015 Inventaires Zones Humides en Loire Bretagne Historique Identification des grandes zones humides depuis 2000 : 1 er volet de l amélioration de la connaissance Bassin AELB : annuaire des syndicats de marais

Plus en détail

Les produits phytosanitaires en zones non agricoles

Les produits phytosanitaires en zones non agricoles Les produits phytosanitaires en zones non agricoles Journée techniques d information et d échanges du 16 décembre 2010 Opération ZERO PESTICIDE Services Espaces verts et voiries des communes du bassin

Plus en détail

La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n du 27 mai 2005

La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n du 27 mai 2005 La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n 2005-613 du 27 mai 2005 Publics visés : -organismes responsables de l élaboration des plans et documents, -service

Plus en détail

Diagnostic Agri-Environnemental Géographique

Diagnostic Agri-Environnemental Géographique Diagnostic Agri-Environnemental Géographique de l évaluation environnementale des exploitations agricoles au plan d amélioration Audrey OSSARD Agro-Transfert Ressources et Territoires Laurent ROYER Chambre

Plus en détail

Conférence débat : quels équipements sportifs demain en Poitou-Charentes?

Conférence débat : quels équipements sportifs demain en Poitou-Charentes? Le Recensement des Equipements Sportifs, espaces et sites de pratiques RES Un outil d aide à la décision pour le mouvement sportif et les collectivités, au service du développement territoriale. L organisation

Plus en détail

Entretien des terrains de sport sans phyto. La Tronche / 5 novembre 2013

Entretien des terrains de sport sans phyto. La Tronche / 5 novembre 2013 Entretien des terrains de sport sans phyto Expérience de Chaponost La Tronche / 5 novembre 2013 Une démarche globale en faveur d un développement durable - Élaboration d un Agenda 21 entre 2009 et 2011

Plus en détail

SOMME Canalisée de la confluence avec le Canal du Nord à l'écluse n 13 Sailly-Aval Masse d'eau AR 57

SOMME Canalisée de la confluence avec le Canal du Nord à l'écluse n 13 Sailly-Aval Masse d'eau AR 57 SOMME Canalisée de la confluence avec le Canal du Nord à l'écluse n 13 Sailly-Aval Masse d'eau AR 57 Présentation Générale : Superficie : 263 km² exutoire : Somme canalisée longueur des cours d'eaux principaux

Plus en détail

Prévention des inondations: Articulation PPRi, TRI, PAPI.. et état d avancement de la mise en œuvre de la Directive Inondation

Prévention des inondations: Articulation PPRi, TRI, PAPI.. et état d avancement de la mise en œuvre de la Directive Inondation Prévention des inondations: Articulation PPRi, TRI, PAPI.. et état d avancement de la mise en œuvre de la Directive Inondation 1 Le risque inondation C est la combinaison de la probabilité d une inondation

Plus en détail

Photo : Ville d Angers, DPJP

Photo : Ville d Angers, DPJP Photo : Ville d Angers, DPJP Photo : Ville d Angers, DPJP Présentation de Plante & Cité Enjeux pour les collectivités territoriales État des lieux du «zéro phyto» en France Contexte réglementaire Les leviers

Plus en détail

Objectif «Zéro phyto» sur voirie

Objectif «Zéro phyto» sur voirie Objectif «Zéro phyto» sur voirie Actions préventives Fiche technique 3 Février 2012 De nombreuses collectivités ont recours aux herbicides en quantité importante pour désherber la voirie. Ces surfaces

Plus en détail

LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS DOSSIER DE PRESENTATION

LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS DOSSIER DE PRESENTATION LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS DOSSIER DE PRESENTATION Informations relatives aux éléments de la grille d évaluation à adapter en fonction de la commune concernée : 1. La démarche de la valorisation

Plus en détail

pesticide dans nos villes et villages

pesticide dans nos villes et villages Opération Zéro Z pesticide dans nos villes et villages La part des collectivités s dans l utilisation l des pesticides en France Des pesticides dans notre environnement Des dégâts collatéraux dans la nature

Plus en détail

Bassin versant des Gardons. Dernier affluent rive droite du Rhône. 2 départements : Lozère et Gard km² communes

Bassin versant des Gardons. Dernier affluent rive droite du Rhône. 2 départements : Lozère et Gard km² communes Bassin versant des Gardons Dernier affluent rive droite du Rhône 2 départements : Lozère et Gard 2 000 km² - 148 communes 1 820 km de cours d eau : Gardon d Anduze, d Alès, de Saint Germain, de Saint Martin,

Plus en détail

L ATLAS COMMUNAL DU PAYSAGE DES PLAINES DE L ESCAUT

L ATLAS COMMUNAL DU PAYSAGE DES PLAINES DE L ESCAUT Subvention Région wallonne - DGATLP «LES LIENS ENTRE PAYSAGE, URBANISME ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Séminaire de réflexion partagée du 17 décembre 2007 Le paysage comme porte d entrée pour une gestion

Plus en détail

Les principales étapes de l élaboration d un projet routier

Les principales étapes de l élaboration d un projet routier Les principales étapes de l élaboration d un projet routier Au cours de l élaboration d un projet routier, plusieurs étapes importantes se succèdent depuis l engagement des premières réflexions jusqu à

Plus en détail

Plan bleu du Val-de-Marne

Plan bleu du Val-de-Marne 1 Plan bleu du Val-de-Marne Pour une gestion durable et partagée de l eau et de l assainissement dans le Val-de-Marne Observatoire Parisien de l Eau Lundi 9 Mars 2015 Une nouvelle dynamique pour le Plan

Plus en détail

Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1

Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1 Appui à un projet de développement solidaire, durable I : Le partenariat Quelques conseils pour la rédaction de la demande de subvention 1 Réciprocité : La réciprocité doit se concrétiser à chaque étape

Plus en détail

Objectif. zéro pesticide. Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous

Objectif. zéro pesticide. Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous La Ville agit pour la santé publique Objectif zéro pesticide Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous Gérer autrement l espace public La Ville de Caen intensifie son engagement en faveur

Plus en détail

Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement

Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement A la demande des commissions locales de l eau (CLE) concernées, l Etablissement est structure porteuse de 5 SAGE dont

Plus en détail

Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau

Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau CETE de Lyon le 23 mai 2013 Laure VALLADE (Agence de l eau) Anne-Laure OEGGERLI (Conseil Général 39) Introduction : L agence de l eau, un partenaire

Plus en détail

PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées

PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées Études et accompagnements réalisés par : Etude financée

Plus en détail

L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne

L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne I. Contexte et mise en œuvre de la Charte Qualité Nouveaux Quartiers et diffusion II. L expérimentation de cette Charte par les communes (Ex de

Plus en détail

Charte relative au service de Conseil en Énergie Partagé

Charte relative au service de Conseil en Énergie Partagé Charte relative au service de Conseil en Énergie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Énergie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la maîtrise de l énergie

Plus en détail

CHARTE GROUPE Sécurité, Santé Environnement et Qualité

CHARTE GROUPE Sécurité, Santé Environnement et Qualité CHARTE GROUPE Sécurité, Santé Environnement et Qualité ZALAR est le premier Groupe avicole totalement intégré au Maroc. Il est le leader national du secteur avicole. Dans l exercice de leurs activités

Plus en détail

L évaluation : une démarche d amélioration

L évaluation : une démarche d amélioration Sylvain Boude Responsable du Pôle Service à Domicile T: 06 22 84 23 71 Sylvain.boude@4-as.fr www.4as-medicosocial.fr L évaluation : une démarche d amélioration Cadre réglementaire de l évaluation Loi n

Plus en détail