Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement"

Transcription

1 Benjamin GONZALEZ Président Directeur Général Antoine DARBOIS Directeur Général Délégué METabolic EXplorer Paris, 22 mars 2012 Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement

2 Sommaire Positionnement & Patrimoine Engagements industriels & Avancées du plan produits Résultats 2011 & Situation financière Perspectives & Conclusion Changing the way we produce 1

3 Positionnement & Patrimoine Changing the way we produce 2

4 Entreprise de chimie biologique Au cœur de l émergence d une nouvelle filière Valoriser localement des ressources renouvelables Inventer et développer des procédés industriels alternatifs Répondre prioritairement à des marchés en forte croissance de composés chimiques de base Offrir une réponse compétitive, flexible et durable à des industriels qui veulent produire et / ou s approvisionner autrement Changing the way we produce 3

5 C o r n C a n e B e e t W hea t C a n e C o r n Sweet po tato Tapioca Actif unique intégré au sein d une nouvelle chaîne de valeur Aujourd hui : Producteurs et transformateurs d agro ressources (industrie céréalière, industrie sucrière, oléo chimie) Demain : Valorisation de la biomasse et des huiles usagées Fermentation Industrielle Des microorganismes performants transforment la matière première en composé chimique 1.Conception et développement du procédé 2. Fermentation en laboratoire 3. Pilote Industriel (fermentation + purification) Chimie de transformation / formulation Utilisateurs finaux Producteurs de biens de la vie courante 4. Process Book & échantillons 5. Production Industrielle 6. Exploitation Commerciale Changing the way we produce 4

6 Compétences complémentaires, de la R&D au commercial 121 Effectifs Profils Collaborations Commercial 8 collaborateurs Univers industriel et chimie Niveau moyen : Bac +6 ROQUETTE (licences exclusives), Clients et partenaires potentiels (échantillons livrés) Industrialisation 53 collaborateurs Techniciens, ingénieurs et chercheurs Niveau moyen : Bac +4 IFP, Processium (purification), etc. Recherche & Développement 48 collaborateurs Techniciens, ingénieurs et chercheurs Niveau moyen : Bac +4 INRA Transfert, INSA Toulouse, CNRS, etc Direction Générale + Plateformes Juridique, Administrative et Financière, Système d information, RH et Communication (12 collaborateurs Niveau moyen : Bac +4) Changing the way we produce 5

7 Propriété Intellectuelle Portefeuille de 54 brevets et 357 titres complété par le dépôt d une 1 ère marque commerciale pour le PDO (TEXEROL TM ) Familles de brevets déposées Titres de PI déposés Marque commerciale 1 Patrimoine témoignant de la maturité du portefeuille et des zones prioritaires de développement commercial Brevets techno. nouveaux produits (74 titres,14 familles) PDO (75 titres, 10 familles) Amérique du nord (42 titres) Reste du monde (8 titres) Asie (134 titres) Butanol (13 titres, 1 famille) Amérique latine (61 titres) + 18 dépôts «international» non entrés en phase nationale Acide Glycolique (35 titres, 5 familles) MPG (77 titres, 10 familles) L-Méthionine (83 titres, 14 familles) Europe (94 titres) Changing the way we produce 6

8 Avancement du portefeuille de produits Faisabilité technico économique Développement de la souche Pré pilote : validation des MP + Process book unitaire Pilote et fabrication des lots + Process book final Production à grande échelle PDO L-Méthionine* MPG Acide Glycolique* Butanol Nouveaux produits * Produits sous licence exclusive avec ROQUETTE 2 produits aux portes de l industrialisation et 1 produit en phase de pilotage industriel Changing the way we produce 7

9 Engagements industriels & Avancées du plan produits Changing the way we produce 8

10 Engagements industriels Janvier 2012 : METabolic EXplorer et ROQUETTE communiquent sur la L-Methionine, partenariat engagé en 2005 Mars 2012 : METabolic EXplorer et Bio-XCell communiquent sur l usine de PDO en Malaisie, projet lancé en 2010 Septembre 2012 : METabolic EXplorer annonce l entrée en pilotage du MPG, neuf mois après l investissement dans une ligne de purification Des fondamentaux forts + un asset unique + un portefeuille diversifié aux portes de l industrialisation = une surperformance Données boursières base 100 au 31 décembre Source : FactSet Indice pondéré par les capitalisations boursières regroupant Amyris, Codexis, Gevo, METabolic Explorer et Metabolix Changing the way we produce 9

11 Focus sur le MPG Co-entreprise Licence exclusive Développement en propre Propriété Industrielle Matières premières Process book Modèle de production Application prioritaire Marché global estimé 77 titres 10 familles de brevets Aujourd hui : Glucose, sucrose Demain : biomasse En cours de définition Co-entreprise Résines & produits d hygiène ktonnes 2,6 Md Prochaines étapes Pilotage industriel, qualification des MP et finalisation du process book Production de lots et tests applicatifs chez des clients potentiels Changing the way we produce 10

12 Focus sur la L-Méthionine* Co-entreprise Licence exclusive Développement en propre Propriété Industrielle Matières premières Process book Modèle de production Application prioritaire Marché global estimé 83 titres 14 familles de brevets Amidon Confidentiel Projet sous contrôle ROQUETTE Complément alimentation animale 850 ktonnes 2,85 Md Prochaines étapes Obtention des homologations réglementaires européennes Étude d industrialisation * Produit sous licence exclusive avec ROQUETTE Changing the way we produce 11

13 Focus sur le PDO - TEXEROL TM Co-entreprise Licence exclusive Développement en propre Propriété Industrielle Matières premières Process book Modèle de production Application prioritaire Marché global estimé 75 titres 10 familles de brevets Glycérine brute d origine végétale ou non végétale Finalisé en juillet 2010 Usine de 50 ktonnes PTT (fibres textiles) 500 ktonnes 1,3 Md Prochaines étapes Mise en service d une 1 er tranche de 8 ktonnes mi-2013 Validation industrielle et valorisation de coproduits Sécurisation des MP et des débouchés commerciaux en propre ou en partenariat Changing the way we produce 12

14 Résultats 2011 & Situation financière Changing the way we produce 13

15 A retenir sur le plan financier Très bonne maîtrise des dépenses 7,7 M de variation de trésorerie liée aux activités ordinaires (dont 1,5 M pour l entrée en pilotage du MPG) 5,5 M de caution pour les infrastructures de l usine en Malaisie (financement pris en charge à 100% par Bio-XCell) Situation financière saine 27 M de trésorerie brute fin 2011 Maintien des investissements en R&D M Frais de R&D Développement immobilisé Frais de R&D nets Changing the way we produce 14

16 Compte de résultats 2011 simplifié Charges Produits Frais de R&D nets 1,5 M Frais administratifs 3,3 M Frais commerciaux 1,9 M Produits de l activité 1,5 M Produits financiers nets 0,7 M Produits d impôt 1,8 M Autres 0,7 M Résultat net -3,4 M Changing the way we produce 15

17 Tableau des flux de trésorerie 2011 simplifié Emplois R&D immobilisée 8,8 M Immobilisations corporelles 2,8 M Intérêts d emprunt 0,4 M Autres 1,3 M Caution Malaisie 5,5 M Ressources Flux net généré par l activité 0,5 M Subventions d investissement 3,2 M Augmentation de capital 0,8 M Nouveaux emprunts nets 1,1 M Variation brute de trésorerie -7,7 M Variation nette de trésorerie -13,2 M Changing the way we produce 16

18 Bilan au 31 décembre 2011 simplifié 85,5 M 85,5 M Actifs incorporels Actifs corporels Capitaux propres Actifs financiers non courants Impôts différés Actifs courants Trésorerie Dettes financières non courantes Passifs non courants et courants Dettes bancaires courantes Changing the way we produce 17

19 Perspectives & Conclusion Changing the way we produce 18

20 Faits marquants et perspectives Réalisations 2011 Avancées majeures sur MPG (entrée en pilotage) et L-Méthionine (tests zootechniques) Démarrage des travaux de la 1 ère unité industrielle (PDO) 1 er approches de clients d industries aval pour TEXEROL TM en Asie du Sud-est Perspectives L-Méthionine : homologation Autres produits : poursuite des développements PDO : finalisation de l usine L-Méthionine : industrialisation MPG : production des 1 er échantillons PDO : 1 er ventes de TEXEROL TM (en propre et partenariats) L-Méthionine : revenus issus de la licence exclusive Changing the way we produce 19

21 Synthèse METabolic EXplorer lors de l IPO en 2007 Une équipe de chercheurs 40 collaborateurs Un portefeuille de produits en R&D Aucun produit en pilotage Une propriété industrielle solide 59 demandes de brevets déposées Une volonté de développement industriel Aucune infrastructure industrielle Une start-up de biotechnologie Laboratoire de R&D internationalement reconnu Un partenariat de R&D ROQUETTE METabolic EXplorer aujourd hui Des compétences de la R&D au commercial 120 collaborateurs aux expertises complémentaires Un plan produits avancé 5 produits dont 3 en phase industrielle Enrichissement du portefeuille produits engagé Une formidable barrière à l entrée >350 brevets déposés, fruit de 10 années de recherche et développement Une chaîne industrielle intégrée Chaîne de développement industriel intégrée assurant l entière maîtrise des procédés Un acteur de biotechnologie industrielle Usine permettant de se positionner en leader de la production de PDO en Asie Un engagement industriel ROQUETTE Autres en construction Changing the way we produce 20

22 Annexes Changing the way we produce 21

23 Procédé METEX Utiliser le meilleur d une bactérie pour produire à partir d une matière première renouvelable et pérenne Changing the way we produce 22

24 Une création de valeur étape par étape: d une idée innovante à une réalité industrielle 1999 / 2001 : Spécialiste de l analyse en chimie biologique microbienne 1999: 2000: 2001: Création de METabolic EXplorer. Lauréat du 1er concours national de la création d entreprises innovantes. Développement d un portefeuille technologique et dépôt des premiers brevets. Validation des technologies par des contrats de prestations de recherche avec de grands acteurs de l industrie chimique / 2006 : Développeur de solutions industrielles innovantes 2002: 2005: 2006: Tour de financement réussi pour soutenir la stratégie de METEX : développer des procédés pour produire autrement des composés chimiques à partir de matières premières renouvelables. Conclusion d un accord industriel de licence exclusive mondiale avec Roquette, un des leaders mondiaux de la transformation des amidons pour la bio-production de L-Méthionine. Lancement du programme BioHub dans lequel METEX développe un bioprocédé pour la fabrication de l acide glycolique, composant de plastiques biosourcés / 2011 : Vers la validation industrielle et économique des procédés 2007 : Accélération du développement industriel : METEX est introduite en bourse sur Euronext et inaugure son pré-pilote industriel, conçu et réalisé dans un délai record de 8 mois : Atteinte des performances permettant l entrée en phase pré-pilote industriel de l ensemble du portefeuille produits : Construction d un pilote industriel, associant en continu les étapes de fermentation et de purification 2010 : Entrée en pilotage industriel du PDO en vue de la validation finale du process book Annonce de la création de la première unité de production de PDO en Malaisie : Résultats positifs des essais zootechniques sur les volailles et les porcelets permettant d envisager l étape d industrialisation de la L-Méthionine développé sous licence exclusive avec ROQUETTE Changing the way we produce 23

25 METEX et la bourse Cotation : Place de cotation : NYSE Euronext à Paris (compartiment C) Indice : CAC Small Cours au 20/03/12 : 4,97 Capitalisation boursière : 110 M Volume quotidien moyen en 2011 : actions Capital : actions (au 31/12/11) droits de vote exerçables (au 31/12/11) + de actionnaires (TPI au 07/12/10) Capital investissement (25%) Relations Investisseurs : Label OSEO «Entreprise Innovante» Suivi analyste : Arkeon Finance, CM-CIC Securities, Portzamparc Agenda financier 10/05/2012 CA 1 er trimestre /06/2012 Assemblée Générale 12/07/2012 CA 2 ème trimestre /09/2012 Comptes semestriels /11/2012 CA 3 ème trimestre 2012 Flottant (59%) Autres actionnaires historiques (4%) Management (9%) Industriels (3%) Changing the way we produce 24

26 Compte de résultat (1/2) K 31/12/ /12/2011 Chiffre d affaires Autres produits de l activité (subventions) Frais de R&D Frais de développement activés Frais de R&D nets Frais commerciaux Frais administratifs Autres produits et charges opérationnelles Résultat opérationnel avant paiement en actions Charges de personnel liées au paiement en actions Résultat opérationnel après paiement en actions Changing the way we produce 25

27 Compte de résultat (2/2) K 31/12/ /12/2011 Chiffre d affaires Résultat opérationnel après paiement en actions Produits de trésorerie et d équivalents de trésorerie Coût de l endettement financier brut Coût de l endettement financier net Autres produits et charges financiers 0 0 Charge / produit d impôt Résultat net Résultat par action (en ) -0,13-0,16 Changing the way we produce 26

28 Tableau de flux de trésorerie K 31/12/ /12/2011 Capacité d autofinancement Variation du BFR Flux net de trésorerie généré par l activité Flux net de trésorerie lié à l investissement dont R&D immobilisée dont subventions d investissement dont autres immobilisations nettes dont autres actifs financiers courants Flux net de trésorerie lié au financement dont augmentation de capital dont nouveaux emprunts nets de remboursement dont intérêts versés Variation de trésorerie Trésorerie d ouverture Trésorerie de clôture Changing the way we produce 27

29 Bilan K 31/12/ /12/2011 K 31/12/ /12/2011 Actifs incorporels Capitaux propres Actifs corporels Actifs financiers non courants Impôts différés Actifs non courants Dettes et provisions non courants Clients Fournisseurs Autres actifs courants Autres passifs courants Trésorerie Dettes bancaires courants Actifs courants Passifs courants TOTAL ACTIF TOTAL PASSIF Changing the way we produce 28

30 Sources sur marché global estimé Acide Glycolique* L-Méthionine* PDO MPG Butanol 400 ktonnes 0,8 Md 850 ktonnes 2,85 Md 500 ktonnes 1,3 Md ktonnes 2,6 Md ktonnes 3,8 Md Estimation interne METabolic EXplorer pour 2020 FeedInfo, Prix moyen , spot lots de 50 tonnes Estimation interne METabolic EXplorer pour 2020 Icis Pricing, Prix moyen , mix selon la répartition des capacités MPG Industriel FD NWE; MPG CFR SE Asia PGI & USP; USA FOB PGI & USP Icis Pricing, Prix moyen , spot, mix selon la repartition des capacités des prix N-butanol FD NWE (20%); N-Butanol, US Gulf Spot FOB export (30%) ; N- Butanol Asia Pacific Spot CFR NE Asia (50%) ; 1 =1.3$ * Produit sous licence exclusive avec ROQUETTE Changing the way we produce 29

31 Contacts Contacts analystes et investisseurs METabolic EXplorer Antoine DARBOIS Directeur Général Délégué Tél: +33 (0) Fax: +33 (0) Actus Finance Jérôme FABREGUETTES-LEIB Tel: + 33 (0) Changing the way we produce 30

Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement

Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement Benjamin GONZALEZ Président du Directoire Antoine DARBOIS Directeur Administratif et Financier Réunion SFAF Paris, le 22 mars 2010 Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement

Plus en détail

METabolic EXplorer en 2012 Une activité contrastée dans un contexte général difficile

METabolic EXplorer en 2012 Une activité contrastée dans un contexte général difficile METabolic EXplorer en 2012 Une activité contrastée dans un contexte général difficile Clermont-Ferrand, le 25 mars 2013 METabolic EXplorer, entreprise de chimie biologique spécialisée dans le développement

Plus en détail

Partenariat industriel sur le PDO et opportunités de valorisation élargies sur la L-méthionine

Partenariat industriel sur le PDO et opportunités de valorisation élargies sur la L-méthionine METabolic EXplorer au 1 er semestre 2014 Partenariat industriel sur le PDO et opportunités de valorisation élargies sur la L-méthionine Clermont-Ferrand, le 30 septembre 2014 METabolic EXplorer, entreprise

Plus en détail

METABOLIC EXPLORER ENTREPRISE DE CHIMIE BIOLOGIQUE RAPPORT ANNUEL 2011. PAGE 2 2011, année d avancée industrielle, entretien croisé avec la Direction

METABOLIC EXPLORER ENTREPRISE DE CHIMIE BIOLOGIQUE RAPPORT ANNUEL 2011. PAGE 2 2011, année d avancée industrielle, entretien croisé avec la Direction METABOLIC EXPLORER ANNUEL 2011 M E T E X > > > 2 0 1 1 ENTREPRISE DE CHIMIE BIOLOGIQUE PAGE 2 2011, année d avancée industrielle, entretien croisé avec la Direction PAGE 14 Recherche publique et entreprises

Plus en détail

Un accord signé sur le MPG et des avancées significatives sur la L-Méthionine 100% biologique

Un accord signé sur le MPG et des avancées significatives sur la L-Méthionine 100% biologique METabolic EXplorer au 1 er semestre 2015 Un accord signé sur le MPG et des avancées significatives sur la L-Méthionine 100% biologique Clermont-Ferrand, le 28 septembre 2015 METabolic EXplorer, entreprise

Plus en détail

2,6 TonnEs 9 M 4 200 M 2. 80 CollAboRATEuRs. Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement. rapport annuel 2012

2,6 TonnEs 9 M 4 200 M 2. 80 CollAboRATEuRs. Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement. rapport annuel 2012 2,6 TonnEs d échantillons PRoduiTs En 2012 une MARquE CoMMERCiAlE : TEXERol TM 80 CollAboRATEuRs 9 M d investissements dans un PiloTE rapport annuel 2012 4 200 M 2 d infrastructures industrielles 390 brevets

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

Résultats annuels 2007

Résultats annuels 2007 L environnement au quotidien Résultats annuels 2007 Mardi 8 avril 2008 Sommaire HISTORIQUE DU GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT Les développements récents Les résultats financiers 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Communiqué de Presse Igny, le 14 mars 2012 Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Croissance de 106 % du chiffre d affaires (171,4

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

Jeudi 30 juillet 2015

Jeudi 30 juillet 2015 Jeudi 30 juillet 2015 1 Avertissement Le présent document a été établi par le Groupe Vétoquinol dans le seul but de présenter ses résultats semestriels, le 30 juillet 2015. Ce document ne peut être reproduit

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Présentation des résultats 2005 Paris, le 13 avril 2006 Plan de la présentation Synthèse de la période Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Axes de développement et perspectives Éléments boursiers

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 11/02/2013 Résultats annuels 2012 Le Groupe Cafom, acteur européen de la distribution traditionnelle et du e-commerce d équipement de la maison, annonce ses résultats annuels de l exercice clos le 30 septembre

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

GLOBAL BIOENERGIES : RESULTATS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2015

GLOBAL BIOENERGIES : RESULTATS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2015 GLOBAL BIOENERGIES : RESULTATS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2015 Trésorerie de 13,8 millions d euros au 30 juin 2015, en baisse de 1,9 million d euros seulement sur le semestre Structuration du groupe Evry,

Plus en détail

APRIL : Résultats semestriels en ligne

APRIL : Résultats semestriels en ligne Jeudi 3 septembre 2015 APRIL : Résultats semestriels en ligne Chiffre d affaires consolidé de 401,7 M, en progression de 3,7% à périmètre et taux de change constants, 3,8% en publié Résultat opérationnel

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats semestriels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats semestriels 2014 Croissance et rentabilité 3. Environnement & perspectives

Plus en détail

Réunion investisseurs. Résultats annuels 2014-16 avril 2015

Réunion investisseurs. Résultats annuels 2014-16 avril 2015 Réunion investisseurs Résultats annuels 2014-16 avril 2015 Fiche d identité 2 Création en 2003, siège à Lannion (22) Concepteur de solutions de transmission optique destinées aux opérateurs de télécommunications

Plus en détail

Plan de la présentation. Présentation des résultats semestriels 2005. Synthèse du 1 er semestre 2005. Passage aux normes IFRS

Plan de la présentation. Présentation des résultats semestriels 2005. Synthèse du 1 er semestre 2005. Passage aux normes IFRS Présentation des résultats semestriels 2005 Paris, le 11 octobre 2005 Plan de la présentation Synthèse du 1 er semestre 2005 Passage aux normes IFRS Analyse de la situation au 30 juin 2005 Le Groupe CPR

Plus en détail

Résultats annuels 2012 25 janvier 2013

Résultats annuels 2012 25 janvier 2013 Résultats annuels 2012 25 janvier 2013 Sommaire Introduction Résultats financiers annuels 2012 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 -1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 Septembre 2004 -2 - Sommaire Présentation de SQLI Faits marquants et résultats semestriels Perspectives -3 - SQLI : les éléments clés Dates

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2013/14. Réunion SFAF - 27 novembre 2013

Présentation des résultats semestriels 2013/14. Réunion SFAF - 27 novembre 2013 Présentation des résultats semestriels 2013/14 Réunion SFAF - 27 novembre 2013 1 Intervenants Patrick HIRIGOYEN DGA - Membre du Directoire Tiphanie BORDIER Directrice financière adjointe Céline ROLLAND

Plus en détail

Performance financière en ligne avec le déroulement de la stratégie

Performance financière en ligne avec le déroulement de la stratégie Communiqué de presse Information règlementée Résultats semestriels Performance financière en ligne avec le déroulement de la stratégie Produits d exploitation à 1,6 M pour le 1 er semestre 2015, contre

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Progression de 22 % de l activité Structuration industrielle et commerciale Après une année dédiée à la mise en place de sa stratégie, McPhy Energy entre en phase de développement

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Jeudi 20 Mars 2014 Shangri-La Hôtel Résultats annuels 2013 Valérie Benvenuto, Directeur Financier Frédéric Sebag, co-président Guy Mamou-Mani, co-président Sommaire 1 2 3 Résultats Financiers Présentation

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2008

RESULTATS ANNUELS 2008 RESULTATS ANNUELS 11 février 2009 CHIFFRE D AFFAIRES DE 1 420,9 MILLIONS D EUROS EN PROGRESSION DE +2,4 % A TAUX DE CHANGE CONSTANTS MARGE D EXPLOITATION NORMALISEE DE 15,1 % GENERATION DE TRESORERIE EN

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

Résultats premier semestre 2009

Résultats premier semestre 2009 Résultats premier semestre 2009 Sommaire Faits marquants 1 er semestre 2009 Activité par marque et par zone 1 er semestre 2009 Résultats 1 er semestre 2009 Lancements 2 ème semestre 2009 Perspectives -2-

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008 ASSEMBLEE GENERALE 15 mai 2008 FAITS & CHIFFRES 2007 10ème rang des SSII cotées sur Euronext Paris* Croissance interne de 13,1% CA : 165,6 M Marge opérationnelle courante de 9,5 % 2.194 Ingénieurs et Consultants

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2013 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS DU 1 ER SEMESTRE 2013 02 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 Le groupe Linedata UN GROUPE

Plus en détail

Lancement d une nouvelle génération d équipements de production d hydrogène

Lancement d une nouvelle génération d équipements de production d hydrogène - Communiqué de presse Résultats S1 2015 Hausse de 23 % du chiffre d affaires Premiers succès commerciaux prometteurs La Motte-Fanjas, le 28 juillet 2015 McPhy Energy, le spécialiste des équipements de

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012

Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012 Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012 Vision à 360 Efficacité des réseaux Performance des terminaux Usage des abonnés Services Indépendant des équipementiers Solutions end to end De la radio au

Plus en détail

Bilan général de l année 2009

Bilan général de l année 2009 Bilan général de l année 2009 2009 : l économie Conséquences de la crise financière Récession dans les économies évoluées, et ralentissement dans les économies émergentes Incertitude, et recherche de sécurité

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

CAP INVESTORS 13 janvier 2010

CAP INVESTORS 13 janvier 2010 CAP INVESTORS 13 janvier 2010 ICtelecom aujourd hui Positionnement et marché Solutions multiplay sur le marché des PME Editeur et intégrateur d offres de convergence Données clés Une maitrise de la technologie

Plus en détail

Entrez dans le cinéma de demain TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES POUR L INDUSTRIE DU CINÉMA

Entrez dans le cinéma de demain TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES POUR L INDUSTRIE DU CINÉMA Entrez dans le cinéma de demain TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES POUR L INDUSTRIE DU CINÉMA YMAGIS, le spécialiste des technologies numériques pour l industrie du cinéma Activité : hausse de 19% en 2013 Résultats

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Présentation financière / mars 2011 / Paris

Présentation financière / mars 2011 / Paris Présentation financière / mars 2011 / Paris Ordre du jour SQLI aujourd hui Film de l année / résultats 2010 Plan Boost / OBSAAR Conclusion Questions / réponses 1 SQLI aujourd hui, où en est-on? Chiffres

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Sommaire Présentation générale et faits marquants Résultats consolidés 2014 2015 Stratégie du Groupe Annexes 2 Sommaire Présentation générale et faits marquants

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Siège social : 126 rue Emile Baudot 34 000 Montpellier 425 014 180 RCS Montpellier RAPPORT

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

À NOS N 2 - NOVEMBRE 2015 ACTIONNAIRES ACTEUR INDUSTRIEL INNOVANT AU SEIN DE LA CHIMIE VERTE

À NOS N 2 - NOVEMBRE 2015 ACTIONNAIRES ACTEUR INDUSTRIEL INNOVANT AU SEIN DE LA CHIMIE VERTE À NOS N 2 - NOVEMBRE 2015 SOMMAIRE 01 ÉDITO Message du Président Directeur Général, Benjamin GONZALEZ 02 ACTUALITÉ PDO / SK Chemicals 03 L-Méthionine, MPG/UPM. Brevets et propriété intellectuelle INFORMATIONS

Plus en détail

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010 REUNION CLIFF / FFCI Rouen 6 mai 2010 Le Groupe BIC Un modèle économique durable bénéficiant de positions fortes dans le monde entier Une politique d utilisation de la trésorerie claire et une rémunération

Plus en détail

Le résultat opérationnel courant est de -70 M et le résultat net part du Groupe s établit à -83 M au 1 er semestre 2015.

Le résultat opérationnel courant est de -70 M et le résultat net part du Groupe s établit à -83 M au 1 er semestre 2015. Paris, le 29 juillet 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du groupe ERAMET au 1 er semestre 2015 Dans un contexte de dégradation forte et simultanée des cours du nickel et du manganèse, ERAMET est un groupe

Plus en détail

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Communiqué de presse Paris, le 9 mars 2012 Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Accord de principe

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline Agenda 1.Introduction 2.Bilan de l année 2014 3.Stratégie et ambition 2017 4.Performance financière 2014 5.Rapports des Commissaires aux comptes 6.Objectifs pour 2015 2 Rappel des raisons de l introduction

Plus en détail

La rentabilité de l entreprise trouve sa source d information dans le compte de résultat. Elle peut-être appréciée à travers :

La rentabilité de l entreprise trouve sa source d information dans le compte de résultat. Elle peut-être appréciée à travers : Pour évaluer la performance financière, l analyste devrait poser trois questions : - Comment évolue la rentabilité de l entreprise. - L entreprise est-elle solvable. - La structure financière de l entreprise

Plus en détail

Données de gestion et indicateurs d activité. Dynamique de lancement de produits et services Organigramme au 30.06.2012 La vie du titre Perspectives

Données de gestion et indicateurs d activité. Dynamique de lancement de produits et services Organigramme au 30.06.2012 La vie du titre Perspectives Résultats 1 er semestre 2012-19 juillet 2012 Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2012 Compte d exploitation Indicateurs d activité Croissance organique Bilan au 30.06.2012

Plus en détail

Résultats semestriels et guidances. 14 septembre 2006

Résultats semestriels et guidances. 14 septembre 2006 Résultats semestriels et guidances 14 septembre 2006 1 Prolégomène Un 1er semestre de préparation de l exercice 2007 avec des actions nécessaires qui porteront leurs fruits à court terme L affirmation

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE

RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE COMMUNIQUÉ DU 30 AOÛT 2012 RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE Investissements de croissance qui pèsent ponctuellement sur le semestre Poursuite du désendettement

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Présentation des résultats 2015 14 mars 2016

Présentation des résultats 2015 14 mars 2016 Présentation des résultats 2015 14 mars 2016 Sommaire L année 2015 Activité par marque 2015 Activité par zone 2015 Résultats 2015 Activité par marque 2016 Résultats 2016 Lancements 2017 2 L année 2015

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Etablir son plan de financement 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels.

Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels. Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels. Lettre aux actionnaires deux mille neuf Madame, Monsieur, Chers Actionnaires, En 2009, en dépit d un environnement économique

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA PERIODE Le 1 er semestre de la société a été l occasion d un changement de direction de la société Anevia avec la nomination de Laurent Lafarge

Plus en détail

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 mars 2015 /// www.id-logistics.com /// COMMUNIQUÉ DE PRESSE En 2014, a franchi une nouvelle étape dans son développement Forte croissance du chiffre d affaires : +19% à 874,5M (+11,4% en organique)

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS au 30 juin 2015

COMPTES SEMESTRIELS au 30 juin 2015 genoway Société anonyme au capital de 897 519,90 Siège social : 181/203, avenue Jean Jaurès - 69007 Lyon 422 123 125 RCS Lyon COMPTES SEMESTRIELS au 30 juin 2015 GenOway Comptes annuels au 30/06/2015 Page

Plus en détail