Atelier - La liberté d expression Les moyens d information pendant la seconde guerre mondiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier - La liberté d expression Les moyens d information pendant la seconde guerre mondiale"

Transcription

1 Fiche pédagogique pour les enseignants : visite de l'exposition temporaire CM2 Atelier - La liberté d expression Les moyens d information pendant la seconde guerre mondiale

2 Avertissement! Pour tous les ateliers, il est nécessaire que les élèves aient étudié en classe la seconde guerre mondiale. Présentation de l'exposition: Humour interdit, drôle de titre! C est le nom d une exposition de dessins de presse et de caricatures qui a eu lieu à Toulouse en décembre Après quatre années marquées par la censure, la propagande et la répression, les artistes retrouvent leur liberté d expression, leur liberté de dessiner et de faire rire. C est une période d euphorie : les dessins sont à nouveau libres, acides, grinçants, subversifs et pour certains, revanchards. Ce drôle de titre, c est aussi celui de la nouvelle exposition du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation. Il nous a inspiré et guidé : quelle place avait le dessin pendant la seconde guerre mondiale? En y regardant de plus près, on réalise que le dessin de l occupation, ce dessin sous dictature, prend des formes multiples, inattendues. Il est absolument partout! Il devient même un enjeu stratégique : les forces de l Axe comme les Alliés placent la représentation figurée au cœur de leur propagande. Sa valeur symbolique est utilisée par tous les camps. Sa maîtrise est primordiale : le dessin est une arme. S inspirer de ce titre, c est aussi se demander comment l humour peut se manifester quand l époque ne s y prête pas vraiment. Conçue à partir de la collection d archives du Musée, l exposition Humour interdit, présente des dessins de la guerre, résultats d artistes pour certains mais aussi d inconnus qui ont choisi le crayon pour s e xprimer, pour raconter, pour fixer leur quotidien, pour résister, parfois même pour témoigner de leurs souffrances. Bref, on a découvert des dessins drôles, touchants, terribles aussi! Nous voulons vous les montrer. Certains vous feront sourire (et pourquoi pas rire), d autres vous émouvront. Tous nous parlen t de notre histoire, et peut être aussi de notre temps. Principe de la visite La visite est centrée sur l exposition temporaire «Humour interdit. Dessins de la seconde guerre mondiale». Elle s articule en deux grands temps autour d un fil conducteur : la liberté d expression. 1- Au premier étage : visite de l exposition à travers des dessins choisis. L objectif est d aborder le dessin comme moyen d expression, en déclina nt les différents supports et les objectifs des auteurs. Ce premier temps se conclut par la diffusion d un mini dessin-animé sur la liberté d expression (1jour/1question) et un temps de réflexion autour d un dessin contemporain. 2- Au deuxième étage : au sein des collections permanentes, les élèves sont divisés en 6 équipes. Après un travail en autonomie sur des objets et de s documents originaux, la classe se réunit pour reprendre ce travail avec l animateur. L objectif est de comprendre le contexte d expression pendant la seconde guerre mondiale en travaillant autour des moyens de communication et d information de cette période.

3 Déroulement de la visite Temps de présence au Musée 2h Accueil des élèves = 5min L animateur accueille la classe et donne les consignes avant de monter dans les étages. Dans le cas ou deux classes sont présentes, deux animateurs les prennent en charge. Chaque classe monte avec un animateur et restera avec lui tout au long de la visite. 1- Visite de l exposition «Humour interdit» = 45min (salle d exposition temporaire 1 er étage) Les élèves visitent l exposition en répondant aux questions de l animateur. L échange et la participation orale sont privilégiés. L animateur complète le commentaire avec des éléments historiques, des définitions et des mots clefs. Diffusion du film et conclusion sur un dessin contemporain autour de la liberté d expression = 10min (auditorium 1 er étage) Déplacement et mise en route du travail en autonomie = 5min Les élèves montent au deuxième étage. Dans le cas ou deux classes sont présentes, elles échangent. L animateur distribue les questionnaires et répartit le travail. 2- Travail de recherche en équipe = 15min (salle de la Résistance collection permanente 2 ème étage) Les élèves sont répartis en 6 équipes (constituées par l enseignant avant la venue au musée). Chaque équipe travaille sur un objet ou un document à partir du questionnaire (3 questions par équipe). Reprise avec l animateur = 35 min (salle de la Résistance collection permanente 2 ème étage) À partir du travail des élèves, l animateur reprend les thèmes abordés afin d expliquer et de préciser le contexte historique. En conclusion : l animateur revient sur les mots clefs abordés durant la visite et confie au professeur un lexique. Supports pédagogiques Les documents et objets étudiés par chaque équipe : Ils sont issus des réserves du Musée, et font partie de sa collection. Chaque équipe travaille sur un document ou un objet et peut le manipuler. Le but est bien sûr que les élèves observent le document dans son ensemble et soit sensibiliser à sa fragilité. Le livret pédagogique : Il est le support de travail au deuxième étage des équipes tout au long de l atelier. Le livret reproduit le document ou l objet étudié et rappelle les consignes de travail. Il se compose des questions et d un espace pour noter les réponses. Les livrets de chaque équipe sont conservés par le professeur à l issue de l atelier. Le lexique : Durant la visite, l animateur définit des mots clefs. À l issue de la visite, l animateur revient sur le lexique et confie un exemplaire en A3 à l enseignant. Objectifs Définir la Liberté d expression Savoir décrire et analyser un dessin Acquérir le vocabulaire autour du dessin et des moyens de communication. Initier les élèves à la démarche d analyse de l historien. Confronter les élèves à des documents originaux, leur faire découvrir la collection du Musée. Rendre concret grâce aux objets et à leur manipulation une période historique. Sensibiliser les élèves à la conservation de notre patrimoine et aux missions du Musée. Impliquer les élèves, les rendre acteurs de leur visite.

4 1er étage : Visite de l exposition support objectif Affiche Faire peur Affiche «Silence l ennemi guette vos confidences» Doc1 Tracts clandestins Doc4 Tract Critiquer S opposer Dessin d interné «Il était une fois un Maréchal de France» Doc5 Peinture Témoigner Embrigader Doc2 Bande dessinée Convaincre Affiche «Humour Interdit» «Le corbeau et le renard» Dénoncer Doc6 Doc3 Journal Presse écrite Faire rire Dénoncer Critiquer Affiche Affirmer une liberté

5 2ème étage : Les moyens de communication et d information pendant la seconde guerre mondiale. Objets et documents étudiés par les équipes lors du travail en autonomie La radio La presse écrite La correspondance écrite Exemplaire du 1er n du journal clandestin «Libérer et fédérer» Carte postale inter-zone Poste TSF, vitrine «Général De Gaulle» Eq1 Poste TSF, vitrine «Maréchal Pétain» Eq2 Eq5 Eq3 Tract résistant Journal «La Dépêche», 1943 Eq4 Eq6

6 Consignes: Pendant l intégralité de leur présence au Musée, et notamment pendant le travail en autonomie, les élèves restent sous la seule responsabilité et surveillance des professeurs. La discipline et le respect des consignes sont indispensables pour le bon déroulement de la visite. L équipe du Musée se réserve le droit d arrêter la visite si les consignes ne sont pas respectées. Préparation de la visite en amont. Il est indispensable que les élèves aient été préparés à cette visite au Musée en amont. Comme dans n importe quel lieu public, il sera exigé d eux qu ils adoptent une attitude correcte. Cela passe par le respect : - des autres visiteurs (ne pas crier, ne pas courir, etc.), - des locaux et du mobilier, - des objets exposés (ne pas toucher les objets, pas de nourriture, boisson ou chewing-gum). Objets proscrits : téléphones portables, lecteurs mp3. Pour écrire, seul le crayon à papier est autorisé. Attention! Pas de témoignage à l issue de cette visite. 52 allée des demoiselles TOULOUSE Musée de la Résistance et de la Déportation de la Haute-Garonne

La vie quotidienne en Haute-Garonne pendant la seconde guerre mondiale

La vie quotidienne en Haute-Garonne pendant la seconde guerre mondiale Atelier pratique «Les petits historiens» Fiche pédagogique pour les enseignants CM2 La vie quotidienne en Haute-Garonne pendant la seconde guerre mondiale Avertissement! Pour tous les ateliers, il est

Plus en détail

SOMMAIRE. Le CJD, son histoire. L édito de la présidente. Un lieu d exception : le CIAM. Un thème fédérateur : Osons diriger autrement

SOMMAIRE. Le CJD, son histoire. L édito de la présidente. Un lieu d exception : le CIAM. Un thème fédérateur : Osons diriger autrement SOMMAIRE Le CJD, son histoire P.4 L édito de la présidente P.5 Un lieu d exception : le CIAM P.6 Un thème fédérateur : Osons diriger autrement P.7 Un public averti et influent P.8 Une com impactante P.9

Plus en détail

CMTC CODE : TAG 0721

CMTC CODE : TAG 0721 R é p u b l i q u e Al g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation المعھد الوطني للتكوين

Plus en détail

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Recherche sociologique sur le groupe professionnel des médecins de

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

À la rencontre de Raphaël Elizé

À la rencontre de Raphaël Elizé FICHE 4 À la rencontre de Raphaël Elizé Niveau et thème de programme Niveau 4 ème Autres niveaux et thèmes de programme possibles. Troisième (en relation avec le programme d'histoire : le XX e siècle).

Plus en détail

jccayer @cmontmorency.qc.ca

jccayer @cmontmorency.qc.ca PLAN DE COURS Titre du cours : Calcul Différentiel Numéro du cours : 201-NYA-05 Programme : Sciences de la Nature 200.B0 Pondération : 3-2-3 Session : Hiver 2011 Enseignant : Jean-Claude Cayer Département

Plus en détail

Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016

Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016 Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016 Date limite de dépôt : 6 juin 2016 Chers artistes, Nous sommes heureux de vous présenter les modalités d inscription à la neuvième édition du Prix MAIF

Plus en détail

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie CIRCULAIRE N 3982 DU 03/05/2012 Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie Réseaux: tous Niveaux et services: Primaire : Primaire / Secondaire Période: Année

Plus en détail

Circulaire n 5528 du 15/12/2015

Circulaire n 5528 du 15/12/2015 Circulaire n 5528 du 15/12/2015 Soutien aux élèves de l enseignement secondaire pour le lancement d une campagne de lutte contre le (cyber) harcèlement au sein de l école Appel à projets Réseaux et niveaux

Plus en détail

TABLEAU DES ENTREVUES

TABLEAU DES ENTREVUES TABLEAU DES ENTREVUES Ce tableau regroupe les descriptions de toutes les entrevues réalisées auprès des éducatrices et éducateurs spécialisés. Pour chacun des thèmes, des suggestions de questions en lien

Plus en détail

Contact. Inscription avant le 15 mai 2015. Pourquoi exposer sur le Salon des Maires et des Collectivités locales?

Contact. Inscription avant le 15 mai 2015. Pourquoi exposer sur le Salon des Maires et des Collectivités locales? Inscription avant le 15 mai 2015 17, 18, 19 novembre 2015 17, 18, 19 novembre 2015 Le saviez-vous? En 2014, le SMCL c est : - 862 eposants - 55 400 m² d eposition - 57 720 visiteurs dont : 37 % d élus

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques. les activités. scolaires. périscolaires. extrascolaires

Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques. les activités. scolaires. périscolaires. extrascolaires Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques les activités scolaires. périscolaires. extrascolaires Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques 20 rue Saint-Sauveur loco Le Service Education, Périscolaire et Cultes

Plus en détail

Association ARIANA Opération MIX ART

Association ARIANA Opération MIX ART Association ARIANA Opération MIX ART ATELIER PEDAGOGIQUE Du Louvre au street-art, bâtir une saison pédagogique avec un partenaire artistique institutionnel CNAM, le 27 novembre 2013 L opération MIX ART

Plus en détail

DIRECTION DE LA CULTURE Pôle Muséal

DIRECTION DE LA CULTURE Pôle Muséal DIRECTION DE LA CULTURE Pôle Muséal Musée d histoire de la Catalogne Nord Casa Pairal Musée des monnaies APPEL A et médailles PROJET Joseph Puig Musée d art Hyacinthe Rigaud Muséum d histoire naturelle

Plus en détail

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité?

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? Donner des moyens à l AFB grâce aux redevances Il existe

Plus en détail

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART 1. Présentation PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART La ville de Chennevières-sur-Marne organise sa 7 ème édition du Printemps des Peintres. Cette manifestation dédiée à la peinture

Plus en détail

Cahier des normes graphiques essentielles

Cahier des normes graphiques essentielles Mars 006 agence conseil en stratégies de marques www.moswo.com Moswo est une entreprise One Moswo Le sommaire. L identité visuelle des CCI Nantes St-Nazaire : affirmer puissance et élégance. En 006, les

Plus en détail

MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES

MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES A l attention des : Délégués Régionaux Secrétaires de Syndicats Délégués syndicaux MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES L élection des représentants du personnel au Comité d Entreprise permet : D obtenir

Plus en détail

Le petit Nicolas. Sempé Goscinny. Fiche de lecture. Étude des personnages :

Le petit Nicolas. Sempé Goscinny. Fiche de lecture. Étude des personnages : Le petit Nicolas Sempé Goscinny Fiche de lecture Étude des personnages : Le petit Nicolas : Le petit Nicolas est un jeune garçon de sept ou huit ans, qui vit avec ses deux parents dans une petite maison.

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

l audit énergétique l audit partagé sur mesure

l audit énergétique l audit partagé sur mesure l audit énergétique l audit partagé sur mesure Rénovation énergétique : les objectifs du Grenelle Consommation d'énergie en copropriété (kwh/m²/an) Et vous pour vous, quelle est votre consommation en kwh/m²/an?

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PROGRAMMES ET SERVICES À L ÉLÈVE Politique : Excursions éducatives (abrogée) PSE.11.0 En vigueur le : 9 septembre 1998

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite BU Geneva - CAS FR 313 Intensive Advanced French SESSION AUTOMNE 2015 *** Professeur : Niloufar Latour Titre : Docteur en Linguistique Appliquée et Didactique des Langues (Université Stendhal - Grenoble,

Plus en détail

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45.

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Article «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/44308ac Note :

Plus en détail

QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES

QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES FORMATION SUR LA VIDEO COMME OUTIL DE LA RECHERCHE-ACTION Equipe de Pikine 20-22 octobre 2007 Silvana Ospina, Référente en Techniques de Communication, INCITA Alice

Plus en détail

MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées

MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées 83 Fréjus - vitrine du musée des Troupes de Marine Musée des Troupes de Marine

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Qu est-ce que le travail décent

Qu est-ce que le travail décent Qu est-ce que le travail décent Le concept de «travail décent» apparaît pour la première fois en 1999, dans le rapport présenté par le Directeur général de l OIT à la 87 e session de la Conférence internationale

Plus en détail

MISTER FREEZE EXPOSITION GRAFFITI & STEET ART «LOST & FOUND DU 26 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2015 AU 50CINQ À TOULOUSE

MISTER FREEZE EXPOSITION GRAFFITI & STEET ART «LOST & FOUND DU 26 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2015 AU 50CINQ À TOULOUSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE JUILLET 2015 MISTER FREEZE EXPOSITION GRAFFITI & STEET ART «LOST & FOUND DU 26 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2015 AU 50CINQ À TOULOUSE URBAN CONTEMPORARY ART SHOW 31 ARTISTES INTERNATIONAUX

Plus en détail

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents Dossier pédagogique EXPOSITION Sorties de Cours 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15 EXPOSITION Artistes émergents 15.06.16 > 26.06.16 Vernissage le 15 juin à 17h P a g e 2 Sommaire Présentation

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

La Première Guerre mondiale et la langue Approches croisées

La Première Guerre mondiale et la langue Approches croisées Colloque international La Première Guerre mondiale et la langue Approches croisées Jeudi 12 et vendredi 13 juin 2014 Université Paris-Sorbonne / Sciences-Po Paris Comité d organisation : Odile Roynette

Plus en détail

SOMMAIRE A- LE SECTEUR DU BOIS ET D AMEUBLEMENT

SOMMAIRE A- LE SECTEUR DU BOIS ET D AMEUBLEMENT 1 SOMMAIRE A- LE SECTEUR DU BOIS ET D AMEUBLEMENT B- LE SALON I/ PRESENTATION DU SALON II/ LES NOUVEAUTES DE LA 25 ème EDITION DU SALON DU MEUBLE III/ LES SECTEURS D EXPOSITION IV/ LES EXPOSANTS V/ LES

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Mission Information et Communication 1 ter avenue de Lowendal 75700 PARIS 07 SP Suivi par : Fabienne ANDRE

Plus en détail

Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant

Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant Sophie Bailly, Emmanuelle Carette Crapel, université de Nancy 2, France Résumé Dans le cadre de la formation en FLE offerte par le Defle (département

Plus en détail

vous présente LE CAHIER DES CHARGES clubs 2015

vous présente LE CAHIER DES CHARGES clubs 2015 Le vous présente LE CAHIER DES CHARGES clubs 2015 Qu est ce que le NATIONAL TENNIS CUP - La Phase qualificative : Epreuve reine du tennis amateur français, ce tournoi est devenu au fil de ses vingt-cinq

Plus en détail

Forum de Paris 1 Février 2012

Forum de Paris 1 Février 2012 Forum de Paris 1 Février 2012 Bouleversements politiques défis économiques Intervention M. Adil Douiri Mesdames, Messieurs, Je suis ravi d être parmi vous et de contribuer à la réflexion en cette période

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art»

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art» REGLEMENT DU JEU : Article 1 : ORGANISATION Le COMSE Comité d Organisation des Internationaux de Gymnastique Rythmique de Thiais - ci-après «l Organisateur», organise, un Jeu-concours gratuit et sans obligation

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE ACTION

FICHE DESCRIPTIVE ACTION FICHE DESCRIPTIVE ACTION RAPPEL : Les actions proposées peuvent concerner aussi bien des projets de sensibilisation à l égalité femmeshommes au sein des écoles d ingénieurs ou dans la sphère professionnelle.

Plus en détail

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité le projet pointcarré un tiers-lieu situé à Saint-Denis, dans le 93. un lieu mutualisé, de travail,

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir!

Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir! Attention, danger ou Comment vous devenez Antenne-relais sans le savoir! (Nota : Les articles ci-dessous présentés en italique sont extraits de la version internet du journal Le Monde et de ses sources.)

Plus en détail

CARNETDE L ÉTUDIANT. Service d Enseignement à Distance Tél. 05 61 50 37 99 Mail : contact.sed@univ-tlse2.fr Site : sed.univ-tlse2.

CARNETDE L ÉTUDIANT. Service d Enseignement à Distance Tél. 05 61 50 37 99 Mail : contact.sed@univ-tlse2.fr Site : sed.univ-tlse2. Service d Enseignement à Distance CARNETDE L ÉTUDIANT Service d Enseignement à Distance Service d Enseignement à Distance Tél. 05 61 50 37 99 Mail : contact.sed@univ-tlse2.fr Site : sed.univ-tlse2.fr Université

Plus en détail

Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international

Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international L essai en vibration, quand il est réalisé correctement, est un outil précieux pour chaque laboratoire ou pour chaque ligne

Plus en détail

BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS

BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS L utilisation des techniques premières dans la bijouterie moderne BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS 2 e édition : 26 & 27 NOVEMBRE 2011 SAINT JEAN SAINT MAURICE S/ LOIRE (42) Une manifestation unique dans

Plus en détail

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES?

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? Marie-Véronique LABASQUE FORMATRICE ET COORDINATRICE DU DEPARTEMENT D ETUDES ET DE RECHERCHES CREAI/IRFFE (AMIENS FRANCE). marie.labasque@irffe.fr

Plus en détail

Fiche d identité page 2

Fiche d identité page 2 Préambule Ce dossier dresse un rapport d exécution synthétique de l ensemble des actions de communication engagées en faveur du programme Route des Grandes Alpes au cours de l année 2010. L année 20010

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE2011. www.clubcom-mp.com et www.tropheescom-mp.com/

DOSSIER DE PRESSE2011. www.clubcom-mp.com et www.tropheescom-mp.com/ DOSSIER DE PRESSE2011 www.clubcom-mp.com et www.tropheescom-mp.com/ Édito du Président Valoriser les métiers de la communication et ses acteurs régionaux, favoriser les échanges entre communicants mais

Plus en détail

BISCUITERIE L ALSACIENNE, MAISONS-ALFORT

BISCUITERIE L ALSACIENNE, MAISONS-ALFORT BISCUITERIE L ALSACIENNE, MAISONS-ALFORT Archives du service Publicité. 1974-1979 Autocollant en forme de la jeune Sophie (175J 15). Communicabilité : Immédiate Répertoire numérique détaillé établi par

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/11 I / Certification initiale 1-1 Candidature

Plus en détail

TinyTap. Guide de prise en main. Version 2.6. TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd.

TinyTap. Guide de prise en main. Version 2.6. TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd. TinyTap Version 2.6 Novembre 2015 Titre de l app Langue(s) Prix Lien App Store TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd. Multilingue gratuit en version de base achats intégrés pour certains

Plus en détail

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté.

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté. TOUR DE L ILE. Niveau et objectifs pédagogiques : classe de 5 ème (possible dès la 6 ème ) L élève extrait des informations de plusieurs documents, engage une démarche en plusieurs étapes, effectue des

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

Scenari. La chaîne éditoriale libre. Structurer et publier textes, images et son. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6

Scenari. La chaîne éditoriale libre. Structurer et publier textes, images et son. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6 S t é p h a n e C r o z a t Scenari La chaîne éditoriale libre Structurer et publier textes, images et son Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6 Avant-propos Pourquoi cet ouvrage? Il existe deux

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES Contexte : La Communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL) porte un réseau de 13 médiathèques, connu sous le nom de réseau PLUME. Ces

Plus en détail

Bibliothèques de lecture publique

Bibliothèques de lecture publique La lecture publique en France Bibliothèques de lecture publique Les bibliothèques municipales (BM) Créées, pour les plus anciennes, à partir de collections aristocratiques ou de biens religieux confisqués

Plus en détail

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts EDUS 1101 Méthodologie de l observation Mme Joëlle Berrewaerts Les différentes phases d une recherche 6 grandes phases : (processus dynamique!) 1) Définir la PROBLEMATIQUE de départ (QP de recherche) +

Plus en détail

L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat. Des leviers d actions, des formations

L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat. Des leviers d actions, des formations Formations additionnelles au catalogue du 1 er semestre 2016 Des leviers d actions, des formations L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat La formation au service de la dynamisation

Plus en détail

CULTURELLE AUDREY SOMMIER MÉDIATRICE CULTURELLE

CULTURELLE AUDREY SOMMIER MÉDIATRICE CULTURELLE Education ARTISTIQUE et CULTURELLE AUDREY SOMMIER MÉDIATRICE CULTURELLE audreysommier@spacejunk.tv // 06 67 78 15 73 1 SOMMAIRE A PROPOS DE SPACEJUNK... P3 MOUVEMENTS ARTISTIQUES CONTEMPORAINS ÉMERGENTS

Plus en détail

IUFM DE BOURGOGNE. Centre de Mâcon CONCOURS DE RECRUTEMENT : PROFESSEUR DES ECOLES. Lire l image

IUFM DE BOURGOGNE. Centre de Mâcon CONCOURS DE RECRUTEMENT : PROFESSEUR DES ECOLES. Lire l image IUFM DE BOURGOGNE Centre de Mâcon CONCOURS DE RECRUTEMENT : PROFESSEUR DES ECOLES Lire l image Pratique pédagogique en arts visuels, en géographie et en histoire au cycle 3 Marie-Lucie TIERSONNIER Directeur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016.

CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016. CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016. Date limite de réception des offres : le 4 mars 2016 à 12h00 Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

AU PARCOURS PERSONNALISÉ. Le sujet en lui-même, toute une histoire. Les fonctions à apporter concrètement

AU PARCOURS PERSONNALISÉ. Le sujet en lui-même, toute une histoire. Les fonctions à apporter concrètement 1 SUJET 12 : GÉNÉRATEUR DE QCM Projet M1 de Mickaël Dervaux et Julien Prato DU GÉNÉRATEUR DE QCM AU PARCOURS PERSONNALISÉ Le sujet en lui-même, toute une histoire Les objectifs, quels sont-ils? Les fonctions

Plus en détail

DOSSIER SPONSORING. Sucé Beach Cup

DOSSIER SPONSORING. Sucé Beach Cup DOSSIER SPONSORING Sucé Beach Cup Tournoi de Kayak Polo organisé par le club de canoe-kayak de Sucé sur Erdre - Club de canoe-kayak de Sucé sur Erdre - Sucé Beach Cup - Public et campagne de communication

Plus en détail

17 mai 2014. à partir de 17h Gare d Aulnay. de 14h à 20h Galerie du Galion. Street Art - Animations + de 30 artistes invités!

17 mai 2014. à partir de 17h Gare d Aulnay. de 14h à 20h Galerie du Galion. Street Art - Animations + de 30 artistes invités! 16 Mai 2014 à partir de 17h Gare d Aulnay 17 mai 2014 de 14h à 20h Galerie du Galion Street Art - Animations + de 30 artistes invités! Document réalisé par la Direction des communications d'aulnay-sous-bois

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

Les Ressources Humaines

Les Ressources Humaines Les secteurs quirecrutent Les dossiers du SUIO Sommaire : Les secteurs qui recrutent Les lieux de travail Le principal débouché : - métiers du recrutement et gestion du personnel - métiers de la formation

Plus en détail

DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE

DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE Conférence de presse du Dr. Jean-Paul ORTIZ, Président de la CSMF Le 2 octobre 2015 La loi de santé est actuellement

Plus en détail

Usages des technologies numériques dans le cadre de la protection de l enfance

Usages des technologies numériques dans le cadre de la protection de l enfance Usages des technologies numériques dans le cadre de la protection de l enfance L'exemple des communications à distance dans le cadre du placement en assistance éducative François Sorin Educateur spécialisé

Plus en détail

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81)

Mathématiques3 e. Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31) Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81) PHRE Collection Mathématiques e Laurent Ploy Professeur au Collège Vincent uriol à Revel () Roger Brault Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (8) Ludovic Requis Professeur au Lycée de Touscayrats

Plus en détail

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68 Service d Optimisation et de Lancement pour l Entreprenariat 2016 Catalogue Formation des SOLen Technopôle Lahitolle Elus locaux 6 rue Maurice Roy 18000 Bourges Tel. 02 46 08 10 68 Organisme agréé par

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le 23 janvier 2012 ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le ministre de la défense, le ministre de l éducation

Plus en détail

Et si des objets se comportaient comme des êtres humains et commençaient à se détester pour quelques légères différences?

Et si des objets se comportaient comme des êtres humains et commençaient à se détester pour quelques légères différences? LA PINCE EST AU CENTRE DE L'UNIVERS Et si des objets se comportaient comme des êtres humains et commençaient à se détester pour quelques légères différences? «Très original» (Arantxa) «Je ne pensais pas

Plus en détail

- Compte-rendu - M. Pierre EVRARD ARCENE Mme Francine Rochefort cheffe de service DDNT

- Compte-rendu - M. Pierre EVRARD ARCENE Mme Francine Rochefort cheffe de service DDNT Réunion de travail «Filière du Bâtiment et du Numérique» - Compte-rendu - Le jeudi 11 février 2016-9h30 à 12h Lieu de réunion : Abbaye aux Dames à Caen Salle aile sainte Anne Etaient présents Acteurs du

Plus en détail

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable 1 2 Le crédit permet à l emprunteur d acquérir des biens et services ou de réaliser des investissements,

Plus en détail

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE»

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Mise à jour du 20 mai 2010 TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Guide incluant la procédure de téléchargement d un logiciel gratuit Ce tutoriel est un pas-à-pas très détaillé. Cette prise de parti explique

Plus en détail

Argumentaire : Non aux idées nauséabondes du FN Les lycéens contre l'extrême droite

Argumentaire : Non aux idées nauséabondes du FN Les lycéens contre l'extrême droite Argumentaire : Non aux idées nauséabondes du FN Les lycéens contre l'extrême droite Le front national et son idéologie sont totalement incompatibles avec nos valeurs, des valeurs républicaines, démocratiques,

Plus en détail

obligation de sécurité de résultat de l'employeur

obligation de sécurité de résultat de l'employeur obligation de sécurité de résultat de l'employeur Obligation de sécurité de résultat et sentiment d insécurité. Cass.soc, 6 octobre 2010, n 08-45.609 La Cour de cassation considère que le «sentiment d

Plus en détail

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Rappel sur le Projet d Aménagement et de Développement Durables

Plus en détail

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES PONCEUSE-CALIBREUSE TB 18 SOMMAIRE TB 18 Objectifs. 1 Description...... 2 Spécifications.. 3 Réglage 4 Façonnage 5 - Consignes générales.

Plus en détail

Les signataires au 13 mars 2007

Les signataires au 13 mars 2007 Les signataires au 13 mars 2007 Les signataires 13 mars 2007 Liste des signataires à la date du 13 mars 2007 représentant : l image fixe, la presse, l audiovisuel, le cinéma, la musique et le théâtre A

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

RÉF.: EASO/2016/CA/003

RÉF.: EASO/2016/CA/003 Avis de vacance pour le poste d assistant en ressources humaines (agent contractuel, GF III) au sein du Bureau européen d appui en matière d asile (EASO) RÉF.: EASO/2016/CA/003 Publication Intitulé de

Plus en détail

Esprit d équipe es-tu là?

Esprit d équipe es-tu là? économie Esprit d équipe es-tu là? Le Sofitel Tahiti a fêté cette année ses 40 ans. Lorsque cet établissement a fermé pendant plusieurs mois pour rénovation en 2005, le SEFI a pris en charge le financement

Plus en détail

Mieux vendre votre bien immobilier

Mieux vendre votre bien immobilier Mieux vendre votre bien immobilier Fort de notre expérience de plus de 20 ans dans la transaction immobilière et de plus de 10 ans dans l accompagnement des particuliers, vous trouverez dans ce guide tous

Plus en détail

Des artistes de Street Art se mobilisent

Des artistes de Street Art se mobilisent Des artistes de Street Art se mobilisent au cœur de 2 jours d actions de sensibilisation participative, les 16 et 17 octobre Paris, le 08 octobre 2015 En France, 5 personnes sur 100 souffrent de psoriasis

Plus en détail

Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?*

Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?* Primary 2001;1:729 733 Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?* Les nombreuses modalités d exercice et les innovations que la médecine générale connaît aujourd hui incitent à réfléchir sur sa

Plus en détail

Connaître son poids naturel et l accepter

Connaître son poids naturel et l accepter Connaître son poids naturel et l accepter Elodie Liénard, Psychologies.com Mieux vivre sa vie Et si notre poids était aussi génétiquement déterminé que l est notre taille? Et si notre organisme régulait

Plus en détail

Marchés publics, pratiques abusives et discriminantes : Comment contester?

Marchés publics, pratiques abusives et discriminantes : Comment contester? Marchés publics, pratiques abusives et discriminantes : Comment contester? JEUDI 17 MARS 2016 PARIS, HÔTEL IBIS PONT DE NEUILLY INTERVENANT : Raphaël Apelbaum Avocat associé, Départements Droits public

Plus en détail

Règlement du jeu. Appel à idées «Université Paris Seine mon campus, mes idées!»

Règlement du jeu. Appel à idées «Université Paris Seine mon campus, mes idées!» Règlement du jeu Appel à idées «Université Paris Seine mon campus, mes idées!» Article 1 Organisation La COMUE Université Paris Seine, établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel

Plus en détail

Réacteur OSIRIS: exemples de chantiers nucléaires dans un environnement complexe

Réacteur OSIRIS: exemples de chantiers nucléaires dans un environnement complexe Réacteur OSIRIS: exemples de chantiers nucléaires dans un environnement complexe Formation enseignants BTS EN DEN/DRSN/SEROS Bruno CEBILLE www-instn.cea.fr Avril 2013 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 Le réacteur

Plus en détail

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers L Homme a besoin de matière et d énergie. La croissance démographique place l humanité face à un enjeu majeur : trouver et exploiter des ressources

Plus en détail

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016 NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016 Avant-propos : Vous trouverez ci-après exposées les informations utiles à votre participation au mouvement intra départemental : calendrier, barème, types

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DE L ERGONOME DANS UN PROJET DE CONCEPTION : UNE INTERVENTION SOUS CONDITIONS

LA CONTRIBUTION DE L ERGONOME DANS UN PROJET DE CONCEPTION : UNE INTERVENTION SOUS CONDITIONS LA CONTRIBUTION DE L ERGONOME DANS UN PROJET DE CONCEPTION : UNE INTERVENTION SOUS CONDITIONS CHRISTIAN MARTIN Laboratoire d Ergonomie des Systèmes Complexes Université Victor Segalen Bordeaux 2 16 rue

Plus en détail