Le contrôle de la glycémie. Un exemple de collaboration médeciningénieur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le contrôle de la glycémie. Un exemple de collaboration médeciningénieur"

Transcription

1 Le contrôle de la glycémie Un exemple de collaboration médeciningénieur

2 Paul Massion Sophie Penning Médecin Service de Soins Intensifs Généraux du CHU de Liège Ingénieur biomédical Doctorante à l ULg, Centre de Recherche Cardiovasculaire

3 Glycémie?

4 Glycémie? Valeur de la glycémie Patient sain (à jeun) < 40 mg/dl < 2.2 mmol/l Hypoglycémie sévère < 60 mg/dl < 3.3 mmol/l Hypoglycémie modérée mg/dl mmol/l Glycémie normale > 110 mg/dl > 6.1 mmol/l Hyperglycémie modérée > 180 mg/dl > 10.0 mmol/l Hyperglycémie sévère La glycémie peut être exprimée en mmol/l: 1 mg/dl = 1/18 mmol/l Remarque. Pour un diabétique à jeun : > 126 mg/dl = glycémie normale

5 Glycémie? Valeur de la glycémie Patient sain (à jeun) mg/dl mmol/l Glycémie normale > 110 mg/dl > 6.1 mmol/l Hyperglycémie modérée > 180 mg/dl > 10.0 mmol/l Hyperglycémie sévère 2h après 75 g de glucose, la glycémie normale sera: > 140 mg/dl, pour un patient sain > 200 mg/dl, pour un patient diabétique

6 Glycémie? Taux de glucose dans le sang Glucose = source d énergie Apport énergétique constant glycémie constante système de régulation Remarque. L homéostasie est nécessaire car le cerveau a un besoin énergétique contant.

7 Régulation glycémie? Apport Utilisation

8 Régulation glycémie? Nutrition Production Apport Utilisation

9 Régulation glycémie? Apport de glucose Nutrition (entérale/parentérale) Glucides simples = glucose, fructose et galactose. Glucides complexes = pain, céréales, riz, pâtes, etc. Production : glycogène glucose Foie, si jeûne ou effort intense. Reins, si jeûne prolongé (> 15 jours).

10 Régulation glycémie? Nutrition Production Apport Utilisation

11 Régulation glycémie? Nutrition Production Production d énergie Stockage Apport Utilisation

12 Régulation glycémie? Utilisation de glucose Production d énergie (muscles) glucose + 6O 2 6CO 2 + HO + 38 ATP ATP = énergie utilisable mais non stockable Création d ATP en continu Stockage En glycogène : foie et muscles En graisse: foie et tissus adipeux Remarque. Le foie est un organe clé pour l homéostasie.

13 Régulation glycémie? Quel organe utilise le plus de glucose?

14 Régulation glycémie? Quel organe utilise le plus de glucose? Cerveau: Adulte: 120g/jour. Enfant d 1 an: 80g/jour.

15 Régulation glycémie? Quels organes ne vivent que par le glucose?

16 Régulation glycémie? Quels organes ne vivent que par le glucose? Le cerveau Les globules rouges La rétine La médulla surrénale

17 Régulation glycémie? Quelles hormones régulent la glycémie?

18 Régulation glycémie? Quelles hormones régulent la glycémie? Insuline diminution de la glycémie Glucagon, cortisol et adrénaline augmentation de la glycémie

19 Dérégulation glycémie? Glycémie trop basse : hypoglycémie Symptômes: fatigue intense, sueurs, tremblement, syncope, etc. Danger Traitement

20 Dérégulation glycémie? Glycémie trop élevée: hyperglycémie Symptômes: soif, polyurie, amaigrissement Danger: complications oculaires, infectieuses, coma, etc. Traitement: insuline SI = sensibilité à l insuline

21 Diabète? Qu est-ce que c est? Quelles en sont les causes? Comment le traiter?

22 Diabète? Diabète sucré diabète insipide Diabète primaire: Type I Type II Grossesse Diabète secondaire: génétique, pancréatique, cirrhose, médicamenteux (corticoïdes), etc.

23 Le contrôle de la glycémie? Cas particulier: les patients des soins intensifs Hyperglycémie auto-entretenue Par la maladie aigue Par certains actes agressifs Par les médicaments Variabilité glycémique Faible SI Comment contrôler?

24 Le contrôle de la glycémie? Cas particulier: les patients des soins intensifs Réponse médical: apport d insuline exogène Problèmes: Doses? Timing?

25 Le contrôle de la glycémie? Cas particulier: les patients des soins intensifs Idée ingénieur: créer un contrôle basé sur un modèle du système de régulation de la glycémie

26 Le contrôle de la glycémie? Cas particulier: les patients des soins intensifs Rôle de l ingénieur Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques

27 Le contrôle de la glycemie? Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Variabilité inter-/intra-patient Pharmaco-cinétique/-dynamique du système Application en temps réel (choix des paramètres) Brain Insulin losses (liver, kidneys) Insulin Plasma Insulin G p. G S G ni uex t I ( ) e 1 I V Q kq ki Model equations I I Q P( t) EGP CNS. G. 1 Q V ( t) I G ( ki uex ( t)) I B G Dextrose Absorption P( t) min( d2p2, Pmax ) P 2 min( d2p2, Pmax ) d1p1 P d P D( t) Glucose Blood Glucose Insulin sensitivity Liver Other cells Effective insulin Pancreas

28 Le contrôle de la glycemie? Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Variabilité inter-/intra-patient Pharmaco-cinétique/-dynamique du système Application en temps réel (choix des paramètres) Brain Insulin losses (liver, kidneys) Insulin Plasma Insulin G p. G S G ni uex t I ( ) e 1 I V Q kq ki Model equations I I Q P( t) EGP CNS. G. 1 Q V ( t) I G ( ki uex ( t)) I B G Dextrose Absorption P( t) min( d2p2, Pmax ) P 2 min( d2p2, Pmax ) d1p1 P d P D( t) Glucose Blood Glucose Insulin sensitivity Liver Other cells Effective insulin Pancreas

29 Insulin (mu/min) D (mmol/min) S I [L/(mU.min)] Insulin (mu/min) D (mmol/min) Insulin (mu/min) I/Q (mu/l) D (mmol/min) S I [L/(mU.min)] S I [L/(mU.min)] BG(mmol/L) I/Q (mu/l) I/Q (mu/l) BG(mmol/L) BG(mmol/L) Le contrôle de la glycémie? Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Donnée cliniques Glycémie Insuline FIT5005.mat Nutrition Modèle Profil de sensibilité à l insuline: SI(t) FIT5005.mat I Q I Q FIT5005.mat x x I Q x Time (mins) Time (mins) Time (mins) 0

30 Le contrôle de la glycémie? Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Etat du patient (données) Boîte noire Traitement Taux d insuline Taux de nutrition Timing

31 Le contrôle de la glycémie? Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Etat du patient (données) Code listing 1: Controller framework Boîte noire function [PatientStruct, TimeSoln, Simulation] = MyController(PatientStruct, TimeSoln, Simulation) Implement logic to select new insulin and nutrition rates let the new rates be stored in the following variables: u_new insulin bolus [mu/min for 1 minute] and/or insulin infusion [mu/min] P_new enteral nutrition rate [mmol/min] PN_new Parenteral nutrition rate [mmol/min] Traitement Taux d insuline Taux de nutrition Timing Time to next BG measurement/control intervention Simulation.measurement_time = 60; %minutes to the next measurement Store the insulin/nutrition prescription PatientStruct.u{1,1} = [PatientStruct.u{1,1}; u_new{1,1}]; PatientStruct.u{1,2} = [PatientStruct.u{1,2}; u_new{1,2}]; PatientStruct.P{1,1} = [PatientStruct.P{1,1}; P_new{1,1}]; PatientStruct.P{1,2} = [PatientStruct.P{1,2}; P_new{1,2}]; PatientStruct.PN{1,1} = [PatientStruct.PN{1,1}; PN_new{1,1}]; PatientStruct.PN{1,2} = [PatientStruct.PN{1,2}; PN_new{1,2}]; Determine whether to stop the simulation if PatientStruct.Treal(end) >= PatientStruct.rawSI{1,1}(end) Simulation.stop_simulation = 1; else Simulation.stop_simulation = 0; end

32 Le contrôle de la glycémie? Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Appliquer le protocole aux patient virtuels Avantages: Pas d accord d un comité d éthique Plus sûr Développement progressif

33 Le contrôle de la glycémie? Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Adaptation

34 Le contrôle de la glycémie? Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Appliquer le protocole à des patients des soins intensifs

35 Le contrôle de la glycémie? Cas particulier: les patients des soins intensifs Démonstration du protocole STAR

36 Le contrôle de la glycémie? Cas particulier: les patients des soins intensifs Rôle de l ingénieur Modélisation Création de patients virtuels Développement d un protocole Essais virtuels Essais cliniques Recherche biblio. Modélisation Identification Application du modèle Méthodologie Compréhension Créativité Réflexion Méthodologie Esprit critique Flexibilité Vulgarisation Rigueur

37 Le contrôle de la glycémie? Autres applications: HIET: Qu est-ce que c est? Pourquoi a-t-on besoin des ingénieurs?

38 Opinion du médecin? Difficultés rencontrées? Satisfactions? Améliorations? Projet futur?

39 Opinion de l ingénieur? Difficultés rencontrées? Satisfactions? Améliorations? Projet futur?

40 Et vous, qu en pensez-vous? Cela pourrait-il vous intéresser? Etiez-vous conscient de telles collaborations entre la médecine et l ingénierie?

Modèles de contrôle précis de la glycémie pour les unités de soins intensifs

Modèles de contrôle précis de la glycémie pour les unités de soins intensifs Modèles de contrôle précis de la glycémie pour les unités de soins intensifs Promoteur : Professeur Thomas Desaive Co-promoteur : Professeur J. Geoffrey Chase Travail de fin d études de Sophie Penning

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Les hypoglycémies nocturnes (chez le diabétique) Leïla Ben Salem Hachmi

Les hypoglycémies nocturnes (chez le diabétique) Leïla Ben Salem Hachmi Les hypoglycémies nocturnes (chez le diabétique) Leïla Ben Salem Hachmi Hypoglycémie Fréquente Dangereuse+++ /impact diurne Facteur limitant pour l atteinte des objectifs glycémiques Insuline, insulinosécrétaguogues

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 Contenu 1. Bénéfice du sport pour patients avec diabète de type 1 2. Aspects physiologiques du sport en rapport avec la glycémie en général 3.

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

Ne perdez pas l avenir de vue

Ne perdez pas l avenir de vue Ne perdez pas l avenir de vue B. Braun Space GlucoseControl Innovation Les défis actuels Besoin d insulinothérapie intensive en soins intensifs Les patients très malades développent une hyperglycémie induite

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI Séquence éducation de groupe Groupe de 10 patients maximum Durée : 45 min Animateur : Médecins Objectif général : Exprimer la perception que l

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

Mesures d urgence lors de cétonémie

Mesures d urgence lors de cétonémie Mesures d urgence lors de cétonémie Que sont les «cétones» - Qu est-ce que la cétoacidose? En cas de carence en insuline dans l organisme, les hydrates de carbone ou les sucres ne peuvent pas entrer dans

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

Oui à la diète! Non au diabète!

Oui à la diète! Non au diabète! Oui à la diète! Non au diabète! Introduction Le diabète sucré est une maladie définie par la tendance à avoir trop de sucre dans le sang. La mesure de ce taux de sucre s'appelle la glycémie. Le diabète

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE Ce document a été élaboré par le groupe de travail "EHPAD" de l'omedit de Haute- Normandie. Il s'agit d'une proposition de protocole d'insulinothérapie

Plus en détail

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir);

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir); Préambule Ce plan d enseignement a été révisé pour soutenir les professionnels de la santé de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, impliqués dans l éducation des personnes atteintes de prédiabète

Plus en détail

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE ET SPORT Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE TYPE 1#TYPE 2 Jeunes sportifs Risque hypoglycémie Adaptation schémas Autosurveillance +++ Sports souvent sources de difficultés Contre

Plus en détail

Titre : Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Page 2 sur 7

Titre : Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Page 2 sur 7 ORDONNANCE COLLECTIVE TITRE : OC- 0015 Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Remplace : Référence à un protocole : Oui Non de révision : mai 2012 à une technique : Oui Non d entrée

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

Date d élaboration : Date de reconduction :

Date d élaboration : Date de reconduction : PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ DIABÈTE INSULINO-DÉPENDANT Date d élaboration : Date de reconduction : Nom : Prénom : Né(e): Poids : Classe : Fréquente : garderie cantine activités périscolaires transports

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE FRUCTOSE

5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE FRUCTOSE 5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE Le Fonds français pour l alimentation et la santé (FFAS) est une structure inédite et fédératrice qui a pour mission l étude et la mise en valeur d une alimentation source de

Plus en détail

Réanimation Médicale. place un protocole?

Réanimation Médicale. place un protocole? Insulinothérapie intensive e en Réanimation Médicale Comment élaborer et mettre en place un protocole? L expérience nancéienne Sarah Tincelin - Isabelle Robinet Martine Lesny - Claire Méjean Service de

Plus en détail

PRISE EN CHARGE SECOURISTE DE L HYPOGLYCEMIE

PRISE EN CHARGE SECOURISTE DE L HYPOGLYCEMIE PRISE EN CHARGE SECOURISTE DE L HYPOGLYCEMIE Prise en charge préhospitalière d un patient en hypoglycémie par des équipages d ambulances hors présence médicale ou paramédicale. V 1.1 Fabian Thomas INTRODUCTION

Plus en détail

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose*

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose* Régulation de la glycémie introduction injection de glucose* cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé cerveau très sensible à une diminution de la glycémie Régulation

Plus en détail

Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier.

Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier. Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier. Pour votre sécurité et la nôtre Savez vous qu il existe des règles de sécurité que vous devez respecter? Document produit à l intention des patients

Plus en détail

Glycémie et diabète. aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes

Glycémie et diabète. aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes Glycémie et diabète! PLAN 1 La digestion et les enzymes A) Le rôle de la digestion aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes digestion : permet la transformation de glucides

Plus en détail

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes présentée par Hélène Gagné, infirmière clinicienne Responsable du programme diabète CJD 2008 Cette présentation vise à 1. Savoir vulgariser la maladie

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

Révisions 2 ème session L exercice physique dans la prise en charge du diabète

Révisions 2 ème session L exercice physique dans la prise en charge du diabète Révisions 2 ème session L exercice physique dans la prise en charge du diabète 1 1 ère partie : Etiopathogénie & traitement du diabète 2 ème partie: Exercice aigu & diabète Précautions & intérêts 3 ème

Plus en détail

Effets des hormones sur la glycémie du rat

Effets des hormones sur la glycémie du rat UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Effets des hormones sur la glycémie du rat . La glycémie est une

Plus en détail

Guide d insuline basale.

Guide d insuline basale. Guide basale. Déterminez votre optimale. Ligne d'appel à votre service Nom:......... :... Si vous avez des questions, vous pouvez téléphoner 24h/24 et 7j/7 au numéro vert B-GLA 09 12 01 Bien vivre avec

Plus en détail

20/01/2014. Prescrire l activité physique chez le sujet diabétique de type 1. Prise en charge du sujet DT1. - Bénéfices / risques

20/01/2014. Prescrire l activité physique chez le sujet diabétique de type 1. Prise en charge du sujet DT1. - Bénéfices / risques Prise en charge du sujet DT1 Prescrire l activité physique chez le sujet diabétique de type 1 - Bénéfices / risques S. Lemoine-Morel Université Rennes 2 ENS Cachan Laboratoire M2S Pratique d AP (exercice)

Plus en détail

Les hypoglycémies du diabétique. Pr Régis Coutant, Angers

Les hypoglycémies du diabétique. Pr Régis Coutant, Angers Les hypoglycémies du diabétique Pr Régis Coutant, Angers Définitions (1) Glycémie inférieure à une valeur entraînant : une réponse détectable des hormones contre régulatrices (#70 mg/dl chez le sujet normal)(épinéphrine,

Plus en détail

Programme de formation infirmier (1/8)

Programme de formation infirmier (1/8) Programme de formation infirmier (1/8) Semaine 1 Objectifs : acquisition des bases du diabète => physiopathologie et traitement Lundi Mardi Ø Accueil par délégant/délégués Ø Présentation de l équipe des

Plus en détail

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1?

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1? Diabète de type 1: Pour familles et amis Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque chose va mal

Plus en détail

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Le diabète Suis-je concerné? MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Vous vous posez des questions sur le diabète? Vous vous demandez si vous êtes concerné? Vous connaissez une personne

Plus en détail

Hypoglycémie (en dehors du diabète)

Hypoglycémie (en dehors du diabète) Hypoglycémie (en dehors du diabète) Réponse physiologique à une baisse de la glycémie Inhibition de la sécrétion d insuline (- de 0,80 g/l) : baisse de l utilisation périphérique du glucose levée du frein

Plus en détail

À quelle fréquence surveiller sa glycémie? Les autres examens de suivi du diabète. L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin.

À quelle fréquence surveiller sa glycémie? Les autres examens de suivi du diabète. L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin. À quelle fréquence surveiller sa glycémie? L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin. Résumez les règles dont vous avez convenues avec votre médecin, dans ce tableau : Date Nom du médecin

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Diabète sucré. Dr: N.MOSBAH Réanimation médicale

Diabète sucré. Dr: N.MOSBAH Réanimation médicale Diabète sucré Dr: N.MOSBAH Réanimation médicale Rappel Physiologique La glycémie à jeun normale chez l'homme est statistiquement comprise entre 0,80 et 1,10 g/l. La régulation de la glycémie met en jeu

Plus en détail

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue HOMÉOSTASIE 1. Système nerveux et système endocrinien 589 Maintien de l homéostasie par : Système endocrinien (hormonal) : Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue Système nerveux

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE I. les hormones : généralités 1. définition d'une hormone Substance sécrétée par une glande endocrine. Elle est libérée dans le sang et se retrouve dans toute la circulation

Plus en détail

Décret n 2010-1229 du 19 octobre

Décret n 2010-1229 du 19 octobre Télémédecine et diabète : le plan d éducation personnalisé électronique para médical (epep) Lydie Canipel Colloque TIC Santé 2011, 8 et 9 février 2011, Paris Décret n 2010-1229 du 19 octobre 2010 relatif

Plus en détail

Le diabète : une véritable épidémie

Le diabète : une véritable épidémie Le diabète : une véritable épidémie Le diabète frappe 150 millions de gens dans le monde. Deux millions sont canadiens. Ils seront deux fois plus nombreux dans 20 ans. Ceux qui en souffrent voient leur

Plus en détail

TD. Régulation de la glycémie

TD. Régulation de la glycémie TD. Régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un certain

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ POUR UNE GLYCÉMIE ÉQUILIBRÉE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ ÉTAPE 2 Un mode de vie équilibré + UN ANTIDIABÉTIQUE ORAL ÉTAPE 3

Plus en détail

L OBESITE Sommet de l iceberg!

L OBESITE Sommet de l iceberg! L OBESITE Sommet de l iceberg! Docteur Patrick Van Alphen Médecine et Psychologie de l Obésité Clinique du Poids Idéal CHU Saint-Pierre Depuis quelques dizaines d années : Augmentation de la graisse dans

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Le diabète pédiatrique

Le diabète pédiatrique Le diabète pédiatrique Ce guide est pour : Ce guide est un outil d aide dans la gestion des soins de votre enfant pour vous, votre école ou la garderie. Hôpital de Montréal pour enfants Montreal Children

Plus en détail

TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA. Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2

TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA. Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 1) Bilan pour la dégradation complète d 1 glucose par voie aérobie 1 glucose Lieu de la cellule: _ Glycolyse 2 ATP NADH,H+ ATP 6 Chaîne

Plus en détail

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc Sport et traitements antidiabétiques tiques Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc l activité physique est fortement conseillée chez le diabétique (ttt à part entière dans le DT2 ou intérêts psychologique

Plus en détail

Le diabète et ses complications

Le diabète et ses complications Le diabète et ses complications Toujours plus de diabétiques De quoi s agit-il? On est diabétique lorsqu on a trop de sucre dans le sang. Normalement, notre taux de sucre dans le sang (glycémie) à jeûn

Plus en détail

Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose

Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose Professeur François SCHIELE Université de FRANCHE COMTE Service de Cardiologie 25000 BESANCON Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose L athérosclérose, les facteurs de risque, la prévention primaire

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie La surveillance utile : un guide pour vous De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie Surveillance de la glycémie La vérification du taux de glucose (glycémie)

Plus en détail

Diabetes Mellitus. Définition:

Diabetes Mellitus. Définition: Diabetes Mellitus Diabète sucré Définition: Le diabète dit sucré est une maladie liée à une défaillance des mécanismes biologiques de régulation de la glycémie, la glycémie étant la concentration de glucose

Plus en détail

Diabète et exercice physique

Diabète et exercice physique excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 1 Diabète et exercice physique un service de excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 2 2 Diabète et exercice physique La présente brochure a pu être réalisée

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

Syndrome de renutrition inappropriée

Syndrome de renutrition inappropriée inappropriée A. Van Gossum Hôpital Erasme - Bruxelles DIUE, Décembre 2009 Définition ou Syndrome de renutrition inappropriée (refeeding syndrome) Ensemble des symptômes cliniques et des perturbations métaboliques

Plus en détail

4- Activités physiques

4- Activités physiques 4- Activités physiques Prévenir les parents en cas d activité physique inhabituelle, intense et/ou prolongée (ex : piscine, sortie ) Avoir du sucre N 4 et des collations à portée de main ou autre produit

Plus en détail

Gestion de l insuline iv. : version pour les Soins continus de médecine

Gestion de l insuline iv. : version pour les Soins continus de médecine CENTRE HOSPALIER UNIVERSAIRE VAUDOIS - 1011 Lausanne Service de médecine Centre des Maladies Cardio-vasculaires et métaboliques Service d endocrinologie, diabétologie et métabolisme Gestion de l insuline

Plus en détail

Erythropoïétine recombinante et performance aérobie : facteurs centraux vs périphériques ; rôle de l hypoxie

Erythropoïétine recombinante et performance aérobie : facteurs centraux vs périphériques ; rôle de l hypoxie Erythropoïétine recombinante et performance aérobie : facteurs centraux vs périphériques ; rôle de l hypoxie Monsieur Paul ROBACH Je souhaite tout d abord remercier les organisateurs de ce symposium et

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

MÉTABOLISME, DIABÈTE ET

MÉTABOLISME, DIABÈTE ET MÉTABOLISME, DIABÈTE ET VIEILLISSEMENT Anne Lajoix Centre de Pharmacologie et Innovation dans le Diabète EA 7288 anne-dominique.lajoix@univ-montp1.fr LE DIABÈTE Maladie métabolique caractérisée par un

Plus en détail

Phase d identification de la personne avant apprentissage

Phase d identification de la personne avant apprentissage CHU DE ROUEN - DIABETOLOGIE PLAN DE SOINS GUIDE D ENSEIGNEMENT Diagnostic Infirmier : Manque de connaissances lié à la mise en route d un traitement par insuline. Définition : la personne n a pas les informations

Plus en détail

Maniement des insulines

Maniement des insulines Journées d Actualités Thérapeutiques Metz, 18 Octobre 2003 Maniement des insulines Michèle FLORIOT Hôpital Jeanne d Arc, CHU de Nancy Les insulines (cf listing) Humalog Moment de l injection S.C. 1 2 3

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée (glycémie à jeun

Plus en détail

Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés

Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Chantal Martineau, nutritionniste Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Cet événement est rendu possible

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire?

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? Simon Equilibré grâce à sa pompe depuis 2004 J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? L hypoglycémie peut être l une des préoccupations majeures des diabétiques de type 1,

Plus en détail

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES FAUSSES CERTITUDES Quelques exemples - Le chocolat est plus hyperglycémiant que

Plus en détail

L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour

L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour vous aider à mieux comprendre et à contrôler votre diabète.

Plus en détail

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013 10 défis pour le médecin de famille Divulgation de conflits d intérêt potentiel Modérateur / conférencier / comité aviseur

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique Association Loi 1901, reconnue d intérêt général par arrêté CM n 1230/30 août 2007 SOMMAIRE I Préambule II Les missions de l association la Maison du Diabétique III Manifestation du 20 novembre 2011 1

Plus en détail

Hyper/hypoglycémie. Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1

Hyper/hypoglycémie. Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1 Hyper/hypoglycémie Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1 Glycémie = valeur constante régulée par différentes hormones (N 1g/l) 2 Glycémie = valeur constante régulée par différentes hormones (N 1g/l) - Insuline

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie?

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? La réponse est NON. Voilà pourquoi il est essentiel d'être toujours prêt à y remédier. Avant de vous installer derrière le volant, prenez soin de vérifier votre

Plus en détail

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC Interprétation des rapports 1 Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Hélène Gagné, Infirmière clinicienne Chantal Martineau,

Plus en détail

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ C A H I E R S A N T É N 3 UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ Préface Le diabète est en augmentation

Plus en détail

Régulation de la glycémie et diabètes. Maestris /2016

Régulation de la glycémie et diabètes. Maestris /2016 Régulation de la glycémie et diabètes Maestris - 2015/2016 La glycémie Glycémie : taux sanguin de glucose A jeûn : 0,8 à 1g /L de sang (glycémie normale 1g/L) Après un repas : hyperglycémie 1,2 g/l En

Plus en détail

FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur

FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur MODE FACILE Blood Glucose Monitoring System ABT-Insulinx Mode facile FRA5 07.indd 1 20/03/12 15:00 Blood Glucose Monitoring System FreeStyle InsuLinx MODE FACILE

Plus en détail

Contrôle de la glycémie chez le cérébro-lésé: trop ou pas assez?

Contrôle de la glycémie chez le cérébro-lésé: trop ou pas assez? Contrôle de la glycémie chez le cérébro-lésé: trop ou pas assez? Jean-François Payen Anesthésie-Réanimation CHU Grenoble Pas de conflit d intérêt N Engl J Med 391 traumatismes crâniens Testez-vous! Vous

Plus en détail

E. Grelier Lycée J. Moulin. La régulation de la glycémie

E. Grelier Lycée J. Moulin. La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie Introduction Rappeler ce qu est la glycémie et l homéostasie. On mesure la glycémie à jeun chez un individu en bonne santé durant une semaine Question : Analyser le tableau

Plus en détail

Unité de Formation Commune aux Activités. Nutrition

Unité de Formation Commune aux Activités. Nutrition Unité de Formation Commune aux Activités Nutrition Pourquoi dépense-t-on de l eau? 1. De base 2. Liée à l effort - Travail musculaire - Refroidir le corps au cours de l effort Nous sommes constitués à

Plus en détail

7 mmol/l 6,5-7 mmol/l * 7-9 mmol/l * 5,3 mmol/l. (Eviter les hypoglycémies)

7 mmol/l 6,5-7 mmol/l * 7-9 mmol/l * 5,3 mmol/l. (Eviter les hypoglycémies) Contrôles biologiques en pratique Conseils pour la prise en charge des patients diabétiques 1.2 FICHE soignants Objectifs de contrôle glycémique selon le profil du patient Pour la plupart des patients

Plus en détail