Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère - Evènements de Juin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère - Evènements de Juin"

Transcription

1 Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère - Evènements de Juin Rapport final BRGM/RP FR Juillet 2007

2 Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère - Evènements de Juin Rapport final BRGM/RP FR Juillet 2007 Étude réalisée dans le cadre des projets de Service public du BRGM - PSP07RHA03 P. Vigouroux Avec la collaboration de S. Lassalle et L. Pham Vérificateur : Nom : C. Lamotte Date : 16 Juillet 2007 Signature : Approbateur : Nom : J.P. Leprêtre Date : 18 Juillet 2007 Signature :

3 Mots clés : Nappe phréatique, inondation de nappe, pluviométrie, niveau piézométrique En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : VIGOUROUX P. - LASSALLE S. - PHAM L. (Juillet 2007) Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère Evènements de juin 2007 Rapport BRGM RP FR, 25 pages, 6 illustrations, 2 annexes. BRGM, 2007, ce document ne peut être reproduit en totalité ou en partie sans l autorisation expresse du BRGM.

4 Synthèse Réalisée à la demande de la Préfecture de l'isère, Bureau des risques naturels, la mission du BRGM relative à l'analyse des situations d'inondation de nappe phréatique lors d'évènements de juin 2007, a été conduite par le Service Géologique Régional Rhône-Alpes, dans le cadre des projets de service public "appui aux administrations", projet PSP07RHA03. La mission du BRGM a consisté en l'acquisition de données de terrain par la visite le 4 juillet 2007 de chacune des deux communes concernées puis en une analyse critique des informations recueillies, au regard des données hydrologiques et pluviométriques disponibles. La démarche a permis de statuer quant à l'existence de situations d'inondation au titre des remontées de nappe phréatique. Les deux communes ayant fait l'objet de l'analyse sont (par ordre alphabétique) : Beaurepaire et Saint-Jean-de-Moirans. Il ressort de l'étude les principaux points suivants : Les phénomènes d'inondation observés sur les deux communes de Beaurepaire et Saint-Jean-De-Moirans sont liés à des orages de forte intensité. Les précipitations associées au phénomène orageux ont entrainé des ruissellements inhabituels dans chacune des deux communes. Pour la commune de Beaurepaire, l'inondation du bâtiment en cause (un local technique situé en sous-sol, appartenant à un traiteur) est liée à des écoulements de surface via les bouches d'aération du local inondé, situées au niveau du trottoir. Le qualificatif d'inondation par remontée de nappe phréatique ne peut être retenu. Pour la commune de Saint-Jean-De-Moirans, les secteurs urbanisés qui ont été inondés sont multiples : Les deux secteurs "Le Gay" et "Les Eymins" ont été inondés par des écoulements de surface et le qualificatif d'inondation au titre des inondations par remontée de nappe phréatique ne peut être retenu. Le secteur "Les Vouises" a été inondé par des écoulements de surface puis par des remontées d'eau sous le sol carrelé d'une ancienne ferme. Ces remontées d'eau depuis le sous-sol sont la conséquence d'une saturation du sous-sol liée à l'inondation de surface. Le phénomène a probablement été accentué par la présence d'une source sous le bâtiment. Cependant, compte tenu du délai très court de l'épisode pluvieux et de la conjonction temporelle de cet épisode et du phénomène d'inondation, il n'est pas possible de considérer qu'une augmentation significative du débit de la source ait pu provoquer l'inondation. Cette source ne peut donc pas être considérée comme l'élément majeur du phénomène d'inondation observé. En conséquence le qualificatif d'inondation par remontée de nappe phréatique ne peut être retenu. En conclusion, sur la base des données disponibles et des observations de terrain faites le 4 juillet 2007, on peut considérer : Les inondations observées en juin 2007 dans les deux communes de Beaurepaire et Saint-Jean-De-Moirans ne correspondent pas à des phénomènes d'inondation par remontée de nappe phréatique. BRGM/RP FR Rapport final 5

5

6 Sommaire 1.Avant-propos Contexte global de l'étude DEROULEMENT DE L'ETUDE ANALYSE DES DONNEES PLUVIOMETRIQUES Synthèse des données acquises par commune COMMUNE DE BEAUREPAIRE COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-MOIRANS Conclusion...21 Liste des illustrations : Illustration 1 : Précipitations mensuelles Station de Beaurepaire Illustration 2 : Précipitations journalières Juin 2007 Station de Beaurepaire Illustration 3 : Précipitations mensuelles Station de Tullins Illustration 4 : Précipitations journalières Juin 2007 Station de Tullins Illustration 5 : Plan de situation Commune de Beaurepaire Illustration 6 : Plan de situation Commune de Saint-Jean-De-Moirans Liste des annexes : annexe 1 : annexe 2 : Ouvrage souterrain de référence pour le secteur de Beaurepaire (0771/1x/0008) Ouvrages souterrains de référence pour le secteur de Saint- Jean-De-Moirans (0772/2x/0062 et 0772/2x/0077) BRGM/RP FR Rapport final 7

7

8 1. Avant-propos Réalisée à la demande de la Préfecture de l'isère, Bureau des risques naturels, la mission du BRGM relative à l'analyse des situations d'inondation de nappe phréatique lors d'évènements de juin 2007, a été conduite par le Service Géologique Régional Rhône-Alpes, dans le cadre des projets de service public "appui aux administrations", projet PSP07RHA03. En réponse à la demande formulée par la Préfecture de l'isère, en date du 26 juin 2007, l'étude du BRGM a consisté en l'analyse des contextes hydraulique et hydrogéologique des secteurs des communes de Beaurepaire et de Saint-Jean-de- Moirans concernés par les inondations, afin que ces communes puissent être étudiées par la commission interministérielle de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle au titre des remontées de nappe phréatique. BRGM/RP FR Rapport final 9

9

10 2. Contexte global de l'étude 2.1. DEROULEMENT DE L'ETUDE L'étude a consisté en la réalisation des actions suivantes : Recherche et compilation de données relatives à la pluviométrie et à l'hydraulique souterraine des différents secteurs concernés, Analyse critique des données recueillies, Réunion de concertation le 4 juillet 2007 avec les services des communes de Beaurepaire et Saint-Jean-de-Moirans et rencontre de certains habitants ayant déclarés des situations d'inondation de nappe, Compilation des informations recueillies et synthèse, Elaboration du rapport global de synthèse. Le présent rapport de synthèse fait état en premier lieu de l'analyse des données générales obtenues, notamment, auprès de Météo-France. Il présente ensuite une analyse de l ensemble des informations recueillies sur les différents secteurs des communes concernés par les inondations. Enfin des conclusions sont éditées pour permettre de statuer quant à la reconnaissance "catastrophe naturelle au titre des inondations de nappe phréatique" de ces deux communes ANALYSE DES DONNEES PLUVIOMETRIQUES Les données de Météo-France relatives aux précipitations sur les deux secteurs concernés ont été compilées. Pour Beaurepaire, la station située sur la commune (Réf ) a été retenue. Pour Saint-Jean-De-Moirans, la station située sur la commune de Tullins (Réf ), à environ 8 km au Sud-ouest, a été jugée la plus représentative. Les illustrations 1 et 2 présentées page suivante, relatives à la station de Beaurepaire, permettent d'apprécier l'évènement de juin 2007 au regard de la période On note : d importantes précipitations au cours des mois de mai (162.2 mm) et de juin (118 mm) Ces pluies sont sans comparaison par rapport à celles tombées lors des mois précédents de cette même année mais ne sont toutefois pas exceptionnelles au regard de la décennie ; en effet, on observe des hauteurs de précipitations du même ordre pour les mois de Juin 1997, 2000 et un fort évènement pluvieux le 4 juin 2007 où plus de 50 mm de pluie sont tombés, alors que les hauteurs de précipitations des jours précédents sont quasiment nulles. BRGM/RP FR Rapport final 11

11 précipitations (mm) janv-1997 janv-1998 janv-1999 janv-2000 janv-2001 janv-2002 janv-2003 janv-2004 janv-05 janv-2006 janv-2007 période Illustration 1 : Précipitations mensuelles Station de Beaurepaire précipitations (mm) date Illustration 2 : Précipitations journalières Juin 2007 Station de Beaurepaire 12 BRGM/RP-XXXXX-FR Rapport final

12 Les illustrations 3 et 4 présentées page suivante, relatives à la station de Tullins, permettent d'apprécier l'évènement de juin 2007 au regard de la période On note : d importantes précipitations au cours des mois de mai (200.6 mm) et de juin (122 mm) De même que pour l événement de Beaurepaire, ces pluies sont bien supérieures en comparaison de celles tombées lors des mois précédents de cette même année mais demeurent cohérentes au regard de la décennie ; en effet, on observe des hauteurs de précipitations similaires pour les mois de Mai et de Juin 1999 et quatre épisodes pluvieux dont un relativement important au cours de la première semaine du mois de juin. Il a été mesuré 18 mm de pluie le 01/06, 16.3 mm le 04/06, ainsi que 7.5 mm le 06/06. L évènement le plus important, survenu le jour des inondations (le 7 juin), totalise une hauteur de précipitations de 24 mm. BRGM/RP FR Rapport final 13

13 précipitations (mm) janv-1997 janv-1998 janv-1999 janv-2000 janv-2001 janv-2002 janv-2003 janv-2004 janv-2005 janv-2006 janv-2007 période Illustration 3 : Précipitations mensuelles Station de Tullins précipitations (mm) date Illustration 4 : Précipitations journalières Juin 2007 Station de Tullins 14 BRGM/RP-XXXXX-FR Rapport final

14 3. Synthèse des données acquises par commune Le BRGM a procédé aux visites des deux communes concernées le 04 juillet 2007 en présence d'un représentant de chaque mairie COMMUNE DE BEAUREPAIRE Le local inondé à Beaurepaire dans la nuit du 4 juin 2007 est le laboratoire d'un professionnel boucher-traiteur. Ce local est situé en plein centre-ville, au niveau soussol d'un magasin, sous le niveau de la rue. Ce local est aéré par des bouches d'aération situées au niveau du trottoir de la rue. L'illustration 5 présentée page suivante permet de localiser le secteur du local inondé. Selon les informations recueillies sur place, l'évènement pluvieux a eu lieu dans la nuit, il a été de courte durée mais d'une intensité très forte. Cet évènement a provoqué des écoulements d'importance telle que les caniveaux n'ont pas suffi à écouler le flux. Le niveau d'eau est monté au dessus du trottoir et un flux important s'est écoulé dans le local en sous-sol via les bouches d'aération. Outre ces informations, les données suivantes peuvent être précisées sur le plan hydrogéologique : Le sous-sol du centre-ville est constitué d'un niveau d'alluvions grossières composées de galets et graviers (Cf. coupe géologique du piézomètre 0771/1X/0008 présentée en annexe 1). La perméabilité de ces alluvions est probablement assez élevée ce qui explique que l'eau se soit écoulée rapidement (quelques heures) par infiltration dans le sol après l'inondation (1m de hauteur d'eau dans le local lors de l'inondation selon les données fournies). Le niveau de la nappe se situe à environ 6m de profondeur/sol selon la référence à un puits situé à environ 150m (indication fournie par le professionnel boucher-traiteur). Compte tenu de la rapidité du phénomène d'inondation et de vidange du local inondé, de la profondeur de la nappe, de l'intrusion d'eau via les bouches d'aération, il est exclu de penser que l'inondation est due à un phénomène de remontée de nappe. BRGM/RP FR Rapport final 15

15 Illustration 5 : Plan de situation Commune de Beaurepaire 16 BRGM/RP FR Rapport final

16 3.2. COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-MOIRANS Trois secteurs de la commune de Saint-Jean-De-Moirans sont concernés par l'inondation du 07 au 08 juin L'illustration n 6 de la page suivante permet de localiser ces secteurs. Pour ce qui concerne les secteurs de "Le Gay" et "Les Eymins", d'après les informations recueillies, le phénomène d'inondation est lié au débordement des caniveaux et ruisseaux qui ont drainé l'eau issue des fortes précipitations de l'orage qui s'est produit dans la soirée. Ces secteurs sont caractérisés par la présence d'argile à faible profondeur (la commune était, dans le passé, un lieu d exploitation d argile pour la fabrication de tuiles). Ces formations, de faible perméabilité, dont la présence est confirmée par les coupes géologiques disponibles (Cf. annexe 2) n'ont pas pu entraîner une inondation par remontée de nappe dans le délai très court qui est donné en référence (tout s'est passé dans la nuit). Compte tenu de la rapidité du phénomène d'inondation, de la présence d'argile à faible profondeur, du débordement observé du réseau d'évacuation des eaux de pluie, il est exclu de penser que l'inondation des secteurs "Le Gay" et "Les Eymins" est due à un phénomène de remontée de nappe. Pour ce qui concerne le secteur "Les Vouises", les informations recueillies permettent de préciser les points suivants : Le secteur est situé à flanc de coteau, plusieurs sources naturelles sont observées, au niveau de la commune, sur ce flanc de coteau, à un niveau topographique correspondant au secteur des Vouises, Le bâtiment inondé est une ancienne ferme réaménagée qui aurait été construite au droit même d'une ancienne source pour permettre aux animaux de s'abreuver. Lors du réaménagement du bâtiment, le sous-sol a été carrelé. Le bâtiment est partiellement enterré sur sa partie arrière (environ 1m), il est adossé au coteau, il semble avoir été réaménagé sur le sol naturel et ne pas disposer de vide-sanitaire. Une construction récente (un garage) a été construite sur la partie avant (et aval d'un point de vue topographique) du bâtiment. Des fondations ont probablement été faites pour la réalisation de cette construction. Si ces fondations existent (même peu profondes), elles constituent un frein hydraulique aux écoulements souterrains depuis le secteur situé en sous-sol du bâtiment inondé. Lors de l'évènement pluvieux, les voisins précisent que les écoulements de surface ont inondés les rez-de-chaussée de plusieurs maisons. Le bâtiment inondé n'a pas échappé à ce phénomène. BRGM/RP FR Rapport final 17

17 L'observation particulière qui soulève une interrogation quant au fait qu'une inondation par remontée de nappe se soit produite pour le bâtiment inondé est la suivante : après avoir nettoyé le sol carrelé et asséché la pièce, des venues d'eau sont apparues à nouveau depuis le sol alors que les écoulements de surface étaient résorbés. Cette observation particulière (remontée d'eau depuis le sous-sol) est la conséquence d'une saturation du sous-sol liée à l'inondation de surface. Le phénomène de remontée d'eau depuis le sous-sol a probablement été accentué par la présence de la source située sous le bâtiment et par le frein hydraulique des écoulements souterrain représenté par le garage. Compte tenu, cependant, du délai très court de l'épisode pluvieux et de la conjonction temporelle de cet épisode et du phénomène d'inondation, il n'est pas possible de considérer qu'une augmentation significative du débit de la source ait pu provoquer l'inondation. Cette source ne peut donc pas être considérée comme l'élément majeur du phénomène d'inondation observé Compte tenu de la rapidité du phénomène d'inondation et des facteurs particuliers observés (inondation de surface et saturation du sous-sol, présence d'un frein hydraulique aux écoulements souterrain), il est exclu de penser que l'inondation du secteur "Les Vouises" est due à un phénomène de remontée de nappe. 18 BRGM/RP FR Rapport final

18 Illustration 6 : Plan de situation Commune de Saint-Jean-De-Moirans BRGM/RP FR Rapport final 19

19

20 4. Conclusion Réalisée à la demande de la Préfecture de l'isère, Bureau des risques naturels, la mission du BRGM relative à l'analyse des situations d'inondation par remontée de nappe phréatique lors d'évènements de juin 2007 a concerné les deux communes de Beaurepaire et Saint-Jean-De-Moirans. L'évènement pluvieux de juin 2007, de courte durée, a été violent en terme de précipitation. Il a induit une intensité de ruissellement qui a dépassé les capacités des réseaux d'évacuation d'eau pluviale. Les inondations engendrées par ces précipitations sont très directement liées aux ruissellements de surface. L'analyse de détail pour les différents secteurs concernés peut se résumer selon les points principaux suivants : Secteur du centre-ville de Beaurepaire : La rapidité du phénomène d'inondation et de vidange du local inondé, la profondeur de la nappe et l'intrusion d'eau via les bouches d'aération conduisent à conclure que l'inondation de ce secteur n'est pas due à un phénomène de remontée de nappe. Secteur "Le Gay" et "Les"Eymins" de la commune de Saint-Jean-De-Moirans : La rapidité du phénomène d'inondation, la présence d'argile à faible profondeur et les débordements observés du réseau d'évacuation des eaux de pluie, conduisent à conclure que l'inondation de ce secteur n'est pas due à un phénomène de remontée de nappe. Secteur " Les Vouises" de la commune de Saint-Jean-De-Moirans : La rapidité du phénomène d'inondation et certains facteurs locaux très particuliers (saturation du sous-sol par l'inondation de surface, présence d'un frein hydraulique aux écoulements souterrain), conduisent à conclure que l'inondation de ce secteur n'est pas due à un phénomène de remontée de nappe. BRGM/RP FR Rapport final 21

21

22 Annexe 1 Points de référence sous-sol Annexe 1 : Ouvrage souterrain de référence pour le secteur de Beaurepaire (0771/1x/0008) Annexe 2 : Ouvrages souterrains de référence pour le secteur de Saint-Jean-De- Moirans (0772/2x/0062 et 0772/2x/0077) BRGM/RP FR Rapport final 23

23

24 annexe 1 : Ouvrage souterrain de référence pour le secteur de Beaurepaire (0771/1x/0008) annexe 2 : Ouvrages souterrains de référence pour le secteur de Saint-Jean-De-Moirans (0772/2x/0062 et 0772/2x/0077) BRGM/RP FR Rapport final 25

25 Centre scientifique et technique 3, avenue Claude-Guillemin BP Orléans Cedex 2 France Tél. : Service géologique régional Rhône-Alpes 151 Boulevard Stalingrad Villeurbanne Cedex France Tél. :

26110 NYONS - Téléphone : Le 66 et le 988 à NYONS

26110 NYONS - Téléphone : Le 66 et le 988 à NYONS MAIRIE DE NYONS 26110 NYONS - Téléphone : Le 66 et le 988 à NYONS SONDAGE DE RECONNAISSANCE EN VUE DE L'IMPLANTATION DU NOUVEAU CIMETIERE DANS LE QUARTIER DE LA ROCHETTE - NYONS [26] par J. PUTALLAZ BUREAU

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009-45060 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.80.01 ANALYSE DES DONNEES GEOLOGIQUES ET HYDROGECLOGIQUES RELATIVES AUX DEPOTS D'HYDROCARBURES

Plus en détail

Eîude réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 02PIR115. E. Equilbey, J.F. Vernoux. mars 2002 BRCMIRPB 1576-FR

Eîude réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 02PIR115. E. Equilbey, J.F. Vernoux. mars 2002 BRCMIRPB 1576-FR Avis hydrogéologique sur des dossiers de demande de reconnaissance de l état de catastrophe naturelle liée à une remontée de nappe phréatique - Communes de Marcoussis et du Val-Sain t-germain (Essonne)

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UN MOUVEMENT DE TERRAIN?

QU'EST-CE QU'UN MOUVEMENT DE TERRAIN? L E RISQUE MOUVEMENT DE TERRAIN QU'EST-CE QU'UN MOUVEMENT DE TERRAIN? Un mouvement de terrain est un déplacement plus ou moins brutal du sol ou du soussol. Il est fonction de la nature et de la disposition

Plus en détail

BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME

BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME SOCIETE S I C N ANNECY (Hte Savoie) CONTROLE DE LA QUALITE DES EAUX SOUTERRAINES. REALISATION DU PIEZOMETRE P 1. R 33122 RHA 4S/91 juillet 1991 Par Ph. DUBOEUF BRGM

Plus en détail

Détermination des enjeux exposés

Détermination des enjeux exposés RAPPORTS CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Laboratoire de Clermont-Ferrand Affaire 19526 Détermination des enjeux exposés au risque inondation de l'oeil à Cosne d'allier novembre

Plus en détail

brgm Avis sur les apports en eau extérieurs au réseau d'assainissement de Ploubalay-Lancieux (22) BRGM/RP-56239-FR U- A.CARN-DHEILLY Vérificateur :

brgm Avis sur les apports en eau extérieurs au réseau d'assainissement de Ploubalay-Lancieux (22) BRGM/RP-56239-FR U- A.CARN-DHEILLY Vérificateur : Avis sur les apports en eau extérieurs au réseau d'assainissement de Ploubalay-Lancieux (22) BRGM/RP-56239-FR ua o Étude réalisée dans le cadre des projets de Service public du B R G M 8EAUG6 U- A.CARN-DHEILLY

Plus en détail

Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire

Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire Etude prévisionnelle de l'influence d'un captage sur la nappe du Cénomanien par simulation mathématique Etude réalisée dans le

Plus en détail

Mots clés : Arbonne-la-Forêt, ru de Rebais, nappe du Calcaire de Brie, inondation. En bibliographie, ce rapport sera cite de la façon suivante :

Mots clés : Arbonne-la-Forêt, ru de Rebais, nappe du Calcaire de Brie, inondation. En bibliographie, ce rapport sera cite de la façon suivante : Rapport final BRGMIRP-54032-FR juin 2005 Étude réalisée dans le cadre des projets de Service public du BRGM 2005 EAU G17 J.C. Martin Approbateur : Nom : J.F. Vernoux Nom : J.F. Vernoux Date : 12/07/05

Plus en détail

BRGM L'ENTREPRISE AU SERVICE DE LA TERRE

BRGM L'ENTREPRISE AU SERVICE DE LA TERRE BRGM L'ENTREPRISE AU SERVICE DE LA TERRE L'ENTREPRISE AU SERVICE DE LA TERRE MAIRIE DE SURY-AUX-BOIS EXPERTISE GEOTECHNIQUE D'UNE MAISON FISSUREE SUR LA COMMUNE DE SURY-AUX-BOIS (LOIRET) par J.M. BOIRAT

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Avis hydrogéologique suite aux inondations par remontée de nappe dans le cadre d une demande de reconnaissance de l état de catastrophe naturelle sur la commune de Plouédern (29)

Plus en détail

COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 N AFFAIRE : 15084A B A MODIFICATION

COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 N AFFAIRE : 15084A B A MODIFICATION COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 COMMUNE D AUMETZ rues d Ottange, de l Eglise, des Prés, Saint-Martin et place de l Hôtel de Ville

Plus en détail

Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015

Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015 Direction de la Bassée et de l Hydrologie Email : hydrologie@seinegrandslacs.fr Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015 Au 1er mars, les quatre lacs totalisaient un volume de 586.2

Plus en détail

La prévention des risques et la gestion de crises dans l Aube

La prévention des risques et la gestion de crises dans l Aube La prévention des risques et la gestion de crises dans l Aube Réunion d information des maires de l Aube DDT de l Aube Bureau Risques et Crises Préfecture de l Aube - SIDPC Marigny-le-Châtel - 09 octobre

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Inondation. Rhône et affluents. Présentation du projet. Commune de VALENCE

Plan de Prévention des Risques Inondation. Rhône et affluents. Présentation du projet. Commune de VALENCE Commune de VALENCE Plan de Prévention des Risques Inondation Rhône et affluents Présentation du projet Les éléments constitutifs du risque Nécessité d'un vocabulaire commun L'aléa Les enjeux Le risque

Plus en détail

1. Présentation générale : les inondations à Nîmes. 2. Le Programme CADEREAU. 3. Le système d alerte ESPADA. 4. ESPADA en pleine modernisation

1. Présentation générale : les inondations à Nîmes. 2. Le Programme CADEREAU. 3. Le système d alerte ESPADA. 4. ESPADA en pleine modernisation 1. Présentation générale : les inondations à Nîmes 2. Le Programme CADEREAU 3. Le système d alerte ESPADA 4. ESPADA en pleine modernisation 1. Présentation générale Les inondations à Nîmes Un réseau hydrographique

Plus en détail

11- LE MILIEU PHYSIQUE

11- LE MILIEU PHYSIQUE 11- LE MILIEU PHYSIQUE Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 181 11.1 LE RELIEF DE PLAINE ALLUVIALE Clichy est située dans la plaine alluviale de la Seine. C est une commune de configuration

Plus en détail

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 12/02/2013) SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Depuis 2010 CHATUZANGE LE GOUBET (26) ONYX SANET : Réalisation

Plus en détail

ALERTE ET GESTION DES CRUES ÉCLAIRS SUR LES PETITS BASSINS VERSANTS URBAINS

ALERTE ET GESTION DES CRUES ÉCLAIRS SUR LES PETITS BASSINS VERSANTS URBAINS ALERTE ET GESTION DES CRUES ÉCLAIRS SUR LES PETITS BASSINS VERSANTS URBAINS Utilisation du radar HYDRIX et de la plateforme RAINPOL sur la commune d ANTIBES JUAN-LES-PINS European Local Authorities Rencontres

Plus en détail

Voir Figure 5 : situation de la carrière par rapport aux eaux superficielles (ci-après)

Voir Figure 5 : situation de la carrière par rapport aux eaux superficielles (ci-après) Dossier de demande d autorisation d exploiter une carrière GRAVALOIRE CARRIERES Carrière de la Vallée résumé non technique du projet Indice 3 P. 11 sur 38 La majorité des eaux ruisselant sur le site aboutissent,

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 D.D.T.M de la Somme SOMMAIRE Les risques majeurs sur le littoral

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde Références bibliographiques Balade hydrogéologique en Aquitaine - Quaternaire

Plus en détail

Directive Inondations

Directive Inondations DREAL Bourgogne DDT Côte-d'Or Service de l'eau et des Risques Bureau Prévention des Risques Naturels et Hydrauliques 31/03/2014 Directive Inondations Bassin Rhône-Méditerranée Territoire à Risque Important

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE. Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial

COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE. Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial PROGEO ENVIRONNEMENT Ingénieurs Conseils COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial Dossier d enquête publique (PROCÉDURE : ARTICLE R123-1 ET S. DU CODE DE L

Plus en détail

Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr

Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr Quelques documents pour illustrer le cours d'hydrogéologie générale Réservoir Temps de renouvellement (Jacques, 1996) Temps de renouvellement (Gleick,

Plus en détail

Le risque de rupture de barrage

Le risque de rupture de barrage D epuis très longtemps, l homme, pour assurer l irrigation des terres fertiles et les protéger des crues des fleuves ainsi que, plus tard, pour satisfaire les besoins en eau des villes, a constitué des

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Avis sur le dimensionnement d ouvrages hydrauliques au droit du collège de Bandrélé BRGM/RP-61292-FR Juin, 2012 Appuis aux administrations Appuis à la police

Plus en détail

Site de Salsigne (Aude) Gestion et surveillance 2007-2010. BRGM/RP-59620 - Février 2011

Site de Salsigne (Aude) Gestion et surveillance 2007-2010. BRGM/RP-59620 - Février 2011 Site de Salsigne (Aude) Gestion et surveillance 2007-2010 BRGM/RP-59620 - Février 2011 Site de Salsigne (Aude)Gestion et surveillance 2007-2010 BRGM/ RP- 59620 Février 2011 A. Girard Vérificateur : Nom

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT ANNEXE du PLU Gestion de l eau ASSAINISSEMENT 1. CONTEXTE La prise en compte de la loi sur l eau n 92-3 du 3 janvier 1992, modifiée en 1995, imposait d assurer la cohérence des démarches eau et urbanisme

Plus en détail

CSTB - janvier 2005 1/9 Référentiel technique de certification "Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE " Bureau et Enseignement - Partie III : QEB

CSTB - janvier 2005 1/9 Référentiel technique de certification Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE  Bureau et Enseignement - Partie III : QEB GESTION DE L EAU CST - janvier 2005 1/9 INTRODUCTION Véritable enjeu environnemental de société, la gestion de l eau vise à limiter l épuisement de la ressource naturelle, les pollutions potentielles et

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

CETE de l'ouest DLRC d'angers. communal. Description générale

CETE de l'ouest DLRC d'angers. communal. Description générale CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Broc Visite du 29 novembre 2012 La réunion s'est tenue avec M. Chevallier, maire de la commune. Le Maire est présent sur la commune depuis près de 70 ans,

Plus en détail

GESTION DE TRAFIC GESTION DES CRISES HIVERNALES LE SUIVI ET L ALERTE METEO

GESTION DE TRAFIC GESTION DES CRISES HIVERNALES LE SUIVI ET L ALERTE METEO Gestion de trafic, gestion des crises hivernales : le suivi et l alerte météo M. Guy LEGOFF Directeur Régional Météo Sud-Est 2, bd du château double 13908 Aix-en-Provence Cedex 2 Tél.: 33 (0)4 42 95 90

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES

PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES Commune de GEX 77 rue de l'horloge 01 110 GEX Tél : 04.50.42.63.00 Bureau d'études : HYDRETUDES 815 route de champs Farçon 74370 ARGONAY Tél : 04.50.27.17.26 PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES

Plus en détail

EAUX PLUVIALES. sable

EAUX PLUVIALES. sable 1.Généralités EAUX PLUVIALES Des dispositifs doivent reprendre les eaux de ruissellement pour éviter la submersion des voies; la formation du ruissellement est due en milieu urbain à l'imperméabilisation

Plus en détail

L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL]

L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL] L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL] Zone hydrographique : H2452020 Bassin versant : 1350 km² donnees hydrologiques de synthese (1989-2004) donnees calculees sur 15 ans Débits (m3/s) 26.10 # 25.10 # 16.20

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Saint-Ferjeux (25) Découverte d une cavité karstique sur un site RTE BRGM/RP-61330-FR janvier 2011 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES Codes entités aquifères concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Code entité V1 Code entité V2 105 Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine

Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine Mars 2010 Fourniguet G. Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 10EAUG16 «Appui à l exercice de la police des eaux».

Plus en détail

Étude hydraulique du bassin-versant du vieux-port à Marseille

Étude hydraulique du bassin-versant du vieux-port à Marseille Étude hydraulique du bassin-versant du vieux-port à Marseille Rédaction: F. Pons Présentation: P. Ledoux Programme LCPC 11M081 Programme ANR RIVES Programme CETMEF Données: Ville de Marseille Centre d'études

Plus en détail

PLU Les Loges-en-Josas

PLU Les Loges-en-Josas DEPARTEMENT DES YVELINES PLU Les Loges-en-Josas Dossier approuvé par délibération du Conseil Municipal du 16.12.2009 Mairie des Loges-en-Josas 2 Grande Rue 78350 LES LOGES-EN-JOSAS Tél. : 01.39.07.16.70

Plus en détail

PREFET DES BOUCHES-DU-RHONE

PREFET DES BOUCHES-DU-RHONE 1/26 PREFET DES BOUCHES-DU-RHONE DIRECTION DE LA SÉCURITÉ ET DU CABINET ARRÊTÉ PRÉFECTORAL n IAL-13071-03 modifiant l arrêté n IAL-13071-02 du 20 août 2010 relatif à l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

Régime thermique des nappes phréatiques à l aplomb de bassins d infiltration

Régime thermique des nappes phréatiques à l aplomb de bassins d infiltration Régime thermique des nappes phréatiques à l aplomb de bassins d infiltration Arnaud Foulquier, Florian Malard, Janine Gibert UMR CNRS 5023, Écologie des Hydrosystèmes Fluviaux Université Lyon 1, Bât. Forel

Plus en détail

MAIRIE DE BRULLIOLES LE BOURG 69690 BRULLIOLES

MAIRIE DE BRULLIOLES LE BOURG 69690 BRULLIOLES Olivier MURZILLI Hydrogéologue agréé 111 avenue Barthélemy Buyer 69005 LYON Mob : 06 63 27 58 22 Email : o.murzilli@arch-groupe.com MAIRIE DE BRULLIOLES LE BOURG 69690 BRULLIOLES AVIS HYDROGEOLOGIQUE SUR

Plus en détail

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse.

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. Gestion des eaux de pluie et de ruissellement Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. 22/04/2009 Introduction des techniques alternatives dans la réflexion du Grand Toulouse Pourquoi

Plus en détail

Des solutions techniques pour une gestion durable des eaux pluviales par les techniques alternatives

Des solutions techniques pour une gestion durable des eaux pluviales par les techniques alternatives Des solutions techniques pour une gestion durable des eaux pluviales par les techniques alternatives Introduction : Historique de l hydrologie urbaine Les solutions techniques Sommaire Définition des «Techniques

Plus en détail

Zonage d assainissement Eaux Pluviales. Commune de SABLONS. Notice explicative 12CLE040 NOVEMBRE 2012

Zonage d assainissement Eaux Pluviales. Commune de SABLONS. Notice explicative 12CLE040 NOVEMBRE 2012 12CLE040 NOVEMBRE 2012 Zonage d assainissement Eaux Pluviales SIÈGE SOCIAL PARC DE L'ILE - 15/27 RUE DU PORT 92022 NANTERRE CEDEX Agence de Lyon : 26 rue de la Gare 69009 LYON TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction...1

Plus en détail

Connaissance hydrogéologique du sous-sol de l agglomération lyonnaise rapport d étape phase 3

Connaissance hydrogéologique du sous-sol de l agglomération lyonnaise rapport d étape phase 3 Connaissance hydrogéologique du sous-sol de l agglomération lyonnaise rapport d étape phase 3 Calage du modèle hydrodynamique en régime transitoire Rapport final BRGM/RP -55065-FR décembre 2006 Connaissance

Plus en détail

II. LE RISQUE INONDATION DANS LE DEPARTEMENT

II. LE RISQUE INONDATION DANS LE DEPARTEMENT risqu naturel-indus:mise en page 1 20/10/09 13:42 Page 31 II. LE RISQUE INONDATION DANS LE DEPARTEMENT infrastructures ont été touchées sur de nombreuses communes du Chablais. Le défaut d'entretien des

Plus en détail

Urbanisation et activités : économie et développement

Urbanisation et activités : économie et développement PARTICIPER AU DÉVELOPPEMENT LOCAL GSM économie et développement Les espaces issus de carrières réaménagées ont une nouvelle valeur éco- QUELQUES RÉALISATIONS Achères, Poissy, Carrières-sous-Poissy (78)

Plus en détail

Concession de Gorge Noire (Savoie) Rapport de visite et d'évaluation des travaux de mise en sécurité.

Concession de Gorge Noire (Savoie) Rapport de visite et d'évaluation des travaux de mise en sécurité. Ministère de l'industrie, de la Poste et des Télécommunications Concession de Gorge Noire (Savoie) Rapport de visite et d'évaluation des travaux. Etude réalisée dans le cadre des actions de Sewice public

Plus en détail

NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS

NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS Avertissement NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS La présente note a pour objet de présenter les différents documents constituant le PPRI

Plus en détail

Commune de Sablons ZONAGE D'ASSAINISSEMENT RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

Commune de Sablons ZONAGE D'ASSAINISSEMENT RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR Département de l'isère Commune de Sablons ENQUÊTE PUBLIQUE relative au projet de ZONAGE D'ASSAINISSEMENT enquête du 7 janvier 2013 au 7 février 2013 inclus RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR Sommaire rapport

Plus en détail

Saint Pierre Montlimart

Saint Pierre Montlimart CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Saint Pierre Montlimart Visite du 17 juillet 2012 La réunion s'est tenue avec M. Serge Piou, maire de la commune. L'événement de mouvement de terrain qui

Plus en détail

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 GESTION DE CRISE Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 AUTORITES COMPETENTES Le maire sur le territoire de sa commune Le préfet lorsque l'événement dépasse les capacités de la

Plus en détail

Réunion publique 6 mai 2010

Réunion publique 6 mai 2010 Plan de Prévention des Risques Naturels d'inondation (PPRNi) Brévenne - Turdine Réunion publique 6 mai 2010 Informations : - site du ministère : www.prim.net - site de la DDT69 : www.rhone.equipement.gouv.fr

Plus en détail

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol Christelle SENECHAL Sepia Conseils Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol < Toit stockant Toiture > végétalisée

Plus en détail

Étude : méthodologie de programmation des études de risques mouvements de terrain sur le département du Rhône. Florent BOISBOUVIER

Étude : méthodologie de programmation des études de risques mouvements de terrain sur le département du Rhône. Florent BOISBOUVIER Étude : méthodologie de programmation des études de risques mouvements de terrain sur le département du Rhône Florent BOISBOUVIER Nature de la commande Client : DDE 69, Service Environnement Risque et

Plus en détail

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION Opérations de superficie supérieure ou égale à 1 ha et opérations de superficie inférieure à 1 ha mais comprenant au moins 3 lots Dossiers

Plus en détail

Commission Thématique «Risques majeurs» Vendredi 13 juin 2008 14h Péronne SOMMAIRE

Commission Thématique «Risques majeurs» Vendredi 13 juin 2008 14h Péronne SOMMAIRE COMMISSION LOCALE DE L EAU SAGE DE LA HAUTE-SOMME Commission Thématique «Risques majeurs» Vendredi 13 juin 2008 14h Péronne SOMMAIRE 1. Objectifs de la réunion...2 2. Contexte...2 2.1. Rappel de fonctionnement

Plus en détail

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre :

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : SAGE Ellé Isole Laïta De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : Plouëc du Trieux Le 7 octobre 2009 917 km 2 Le bassin versant Ellé-Isole-Laïta 38 communes 3 départements Initiation de la démarche

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6(X)9-45060 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.80.01 DEPARTEMENT DE LA CHARENTE CARTE DE VULNERABILITE

Plus en détail

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L ENVIRONNEMENT DIVISION DE L EAU Direction des Eaux souterraines Directive-Cadre de l eau PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité

Assurances de biens et de responsabilité Enquête Juin 2011 Assurances de biens et de responsabilité Inondations du Var des 15 et 16 juin 2010 Bilan chiffré au 31 mai 2011 1 LES INONDATIONS DU VAR DES 15 ET 16 JUIN 2010 SYNTHESE Les conséquences

Plus en détail

Diagnostic de qualité de l air

Diagnostic de qualité de l air Diagnostic de qualité de l air Mesure de particules (PM10 - PM2,5) en air intérieur, chez un particulier, à proximité du chantier de travaux pour la rénovation du tunnel de la Croix-Rousse (Lyon 1 er )

Plus en détail

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE) DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DE LA CHARENTE SERVICE DE L URBANISME ET DE L HABITAT DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

Plus en détail

Arc Express débat public sur le métro de rocade

Arc Express débat public sur le métro de rocade Arc Express débat public sur le métro de rocade DOSSIER DES ÉTUDES étude Insertion de tracés, impact sommaire et rédaction du DOCP (SETEC TPI /XELIS / INGEROP) AVERTISSEMENT Les études préalables, dont

Plus en détail

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES 17 octobre 2014 Gestion des sites et sols pollués Caractérisation et surveillance des milieux (eaux, sols, gaz du sol et air intérieur), exposition et évaluation des risques sanitaires (bioaccessibilité...)

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 2014237-0022

ARRETE PREFECTORAL N 2014237-0022 DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS Service protection de l'environnement GRENOBLE, LE 25 AOUT 2014 AFFAIRE SUIVIE PAR : A. MICHEL : 04.56.59.49.68 : 04.56.59.49.96 ARRETE PREFECTORAL

Plus en détail

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CARACTERISTIQUES GENERALES La zone N est une zone de protection stricte, motivée par la qualité des sites, espaces ou milieux naturels et les paysages. Toute

Plus en détail

Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 01-GEO-120. mars 2002 BRGIWRP-51574 -FR H. GARIN

Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 01-GEO-120. mars 2002 BRGIWRP-51574 -FR H. GARIN Etat des activités et opération réalisées dans le cadre de la Banque des données du Sous-sol en Région Provence-Alpes-Côte d'azur au titre de l'année 2001 Etude réalisée dans le cadre des opérations de

Plus en détail

Prospection géophysique électrique. pour la création d'un forage. d'alimentation en eau. d'un lac de baignade MAIRIE DE PENNE D'AGENAIS

Prospection géophysique électrique. pour la création d'un forage. d'alimentation en eau. d'un lac de baignade MAIRIE DE PENNE D'AGENAIS MAIRIE DE PENNE D'AGENAIS (Lot-et-Garonne) Document non public Prospection géophysique électrique pour la création d'un forage d'alimentation en eau d'un lac de baignade P. CHARBONNEYRE et B. SOURISSEAU

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF Dossier de Déclaration et de Mise en Place d un Assainissement Non Collectif De Type : Fosse Toutes Eaux avec Epandage souterrain en sol naturel A ETABLIR

Plus en détail

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement CLI AREVA Romans 16 novembre 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Plan de surveillance environnementale AREVA Romans Questions

Plus en détail

Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type

Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type Ce document et proposé aux particuliers par le Conseil Général de la Manche afin de les guider dans la réalisation

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau

ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau La première mise en eau d'un barrage est une opération délicate et doit être conduite par le maître d ouvrage,

Plus en détail

DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX POUR LA GEOTHERMIE

DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX POUR LA GEOTHERMIE LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 19/09/2013) DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Juillet 2013 BOURG-LES-VALENCE (26) DROME AMENAGEMENT HABITAT

Plus en détail

LE RISQUE MOUVEMENT DE TERRAIN

LE RISQUE MOUVEMENT DE TERRAIN MAIRIE 73260 LES AVANCHERS VALMOREL Tél 04.79.09.83.27 Fax 04.79.09.89.12 mairie@valmorel.com http://www.lesavanchers.fr COMMUNE DES AVANCHERS-VALMOREL DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS

Plus en détail

Commission de suivi 16 avril 2013 - présentation >> Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux

Commission de suivi 16 avril 2013 - présentation >> Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux Commission de suivi 16 avril 2013 - présentation >> 1 CLIS du 16 avril 2013 - Ordre du jour I - Bilan d exploitation 2012 I.1 - Vue aérienne et avancement des travaux I.2 - Travaux complémentaires (captage

Plus en détail

COMMUNE DE VELET. Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque.

COMMUNE DE VELET. Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque. COMMUNE DE VELET Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque (le D I C R I M) Document d information communal sur les Risques Majeurs Sommaire

Plus en détail

Cartographie de l aléa d inondation par débordement de cours d eau. District hydrographique «Meuse» Sous-bassin hydrographique «Semois-Chiers»

Cartographie de l aléa d inondation par débordement de cours d eau. District hydrographique «Meuse» Sous-bassin hydrographique «Semois-Chiers» Cartographie de l aléa d inondation par débordement de cours d eau District hydrographique «Meuse» Sous-bassin hydrographique «Semois-Chiers» Annexe 2 - Notice explicative 1. Dans quel cadre la cartographie

Plus en détail

LES GRANDS ESTUAIRES FRANÇAIS

LES GRANDS ESTUAIRES FRANÇAIS environnement direction de l environnement et de l aménagement littoral Louis-Alexandre Romaña LES GRANDS ESTUAIRES FRANÇAIS publié dans la revue Equinoxe, spécial environnement littoral numéro 47-48,

Plus en détail

DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER SERVICE URBANISME

DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER SERVICE URBANISME PREFET DES BOUCHES-DU-RHONE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER SERVICE URBANISME ARRÊTÉ PRÉFECTORAL n IAL-13018-03 modifiant l arrêté n IAL-13018-02 du 26 mai 2011 relatif à l état des

Plus en détail

Même ordinairement tranquille, un cours d'eau peut en quelques heures, se

Même ordinairement tranquille, un cours d'eau peut en quelques heures, se Même ordinairement tranquille, un cours d'eau peut en quelques heures, se révéler un grand danger : un risque souvent imprévisible et qui engendre parfois de nombreuses victimes et des dégâts importants.

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

BUREAU D'ETUDES POUR L'AMENAGEMENT ET TOURISTIQUE DU PARC. par L.CREMILLE

BUREAU D'ETUDES POUR L'AMENAGEMENT ET TOURISTIQUE DU PARC. par L.CREMILLE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009 45018 Orléans Cedex Tél.: (38) 63.00.12 BUREAU D'ETUDES POUR L'AMENAGEMENT ET TOURISTIQUE SPORTIF AMENAGEMENT DU PARC

Plus en détail

Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU. Phase 4 synthèse et zonage d assainissement

Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU. Phase 4 synthèse et zonage d assainissement Département de l Isère Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région de Dolomieu- Montcarra (Maître d Ouvrage) Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU Phase 4 synthèse et zonage

Plus en détail

Observations et recommandations suite à deux effondrements de terrain. Commune de Grandvilliers (Oise) Compte rendu de la visite du 20 septembre 2006

Observations et recommandations suite à deux effondrements de terrain. Commune de Grandvilliers (Oise) Compte rendu de la visite du 20 septembre 2006 Observations et recommandations suite à deux effondrements de terrain Commune de Grandvilliers (Oise) Compte rendu de la visite du 20 septembre 2006 Rapport final BRGM/RP-54943-FR novembre 2006 Observations

Plus en détail

PREFECTURE DU LOIRET. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service eau, environnement et forêt Mission Inter Services de l'eau M.I.S.E.

PREFECTURE DU LOIRET. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service eau, environnement et forêt Mission Inter Services de l'eau M.I.S.E. PREFECTURE DU LOIRET DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service eau, environnement et forêt Mission Inter Services de l'eau M.I.S.E. du Loiret CREATION DE SONDAGES, FORAGES, PUITS ET OUVRAGES SOUTERRAINS

Plus en détail

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES CHAPITRE 1 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE Nh CARACTERISTIQUES GENERALES La zone Nh est une zone rurale comportant des constructions. Toute nouvelle

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Denis Martel, ing. M.Sc. Pôle d expertise municipale Direction régionale de l'analyse et de l'expertise Bureau de Montréal Ministère

Plus en détail

Bassin versant de la Têt Moyenne

Bassin versant de la Têt Moyenne Bassin versant de la Têt Moyenne Communes de Corneilla-la-Rivière Pézillala-Rivière Villeneuve-la-Rivière Baho Saint-Estève Plan de prévention des risques naturels prévisibles Résumé non technique Précision

Plus en détail

2 - La crue torrentielle du Verdarel (Hautes-Alpes), 9 juillet 1981

2 - La crue torrentielle du Verdarel (Hautes-Alpes), 9 juillet 1981 2 - La crue torrentielle du Verdarel (Hautes-Alpes), 9 juillet 1981 Gérard COLAS RÉSUMÉ A la suite d'importantes pluies, le 9 juillet 1981, une coulée de débris s'est produite sur la commune de Saint-Chaffrey

Plus en détail

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle»

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Guide de préconisations relatives à la réalisation des études de Conception des Systèmes d assainissement

Plus en détail

Thierry GROSJEAN Le 27 novembre 2013 Président. déposé auprès de M. le Maire de St-Gengoux le National Mairie avenue de la Promenade 71460

Thierry GROSJEAN Le 27 novembre 2013 Président. déposé auprès de M. le Maire de St-Gengoux le National Mairie avenue de la Promenade 71460 Thierry GROSJEAN Le 27 novembre 2013 Président Recours gracieux Lettre recommandée AR déposé auprès de M. le Maire de St-Gengoux le National Mairie avenue de la Promenade 71460 par la CAPEN 71, association

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE Diagnostic réalisé sur la commune de : SECHILIENNE Contrôle pour transaction N de dossier : 38478 E031501 Date de la visite

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement Liieu--diitt «lle Cognett» Commune de VAUX--SUR--SEULLES

Plus en détail