Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés"

Transcription

1 Chantal Martineau, nutritionniste Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Cet événement est rendu possible grâce à

2 Objectifs de la présentation Apprendre à prioriser les étapes d ajustement de l insulinothérapie en utilisant un arbre décisionnel. Identifier les données pertinentes des rapports dans le but d ajuster l insulinothérapie. Ajuster les doses d insuline en fonction des données identifiées.

3 Plan de la présentation Notions de base Les rapports Ajustement des doses d insuline Les notions enseignées et identifiées par un drapeau rouge sont basées sur Les lignes directrices de pratique clinique Association canadienne de diabète

4 Notions de base Objectifs glycémiques HbA1c Hypoglycémie Hyperglycémie matinale Phénomène de l aube L effet Somogyi La glycémie 2 heures postprandiale Moyenne des glycémies versus HbA1c

5 Objectif glycémique - HbA1c Prescrit par le médecin 2013 A1C 7.0% pour la plupart des personnes diabétiques A1C 6.5% pour certaines personnes diabétiques A1C % chez les personnes diabétiques ayant des caractéristiques spécifiques

6 Cibles A1c personnalisées Une cible 6.5% peut être considérée chez certains patients avec un diabète type 2 afin de réduire davantage le risque de néphropathie which must be et de rétinopathie, balanced against mais the en risk tenant of compte hypoglycemia du risque d hypoglycémie. La plupart des patients avec diabète de type 1 ou 2 Considérer % si : Espérance de vie limitée Dépendance fonctionnelle Maladie vasculaire sévère Comorbidités multiples Hypoglycémies sévères à répétition Non-reconnaissance des hypoglycémies Diabète de longue date chez qui il est difficile d atteindre une A1C <7.0% malgré des doses efficaces de multiples agents antihyperglycémiants, incluant l insulinothérapie intensive à doses multiples (basal bolus)

7 Mais aussi Selon la volonté du patient d effectuer des lectures de glycémies régulièrement. Selon sa volonté de suivre un plan de traitement.

8 Pour une cible HbA1c 7,0% 2013 Une cible préprandiale de 4,0-7,0 mmol / L et un objectif de postprandial (2 h pc) de 5,0-10,0 mmol / L Si la cible d'hba1c <7,0% ne peut être atteint avec un objectif de postprandial de 5,0 à 10,0 mmol / L, abaisser la postprandiale à 5,0-8,0 mmol / L

9 Hypoglycémie Le patient doit reconnaitre l hypoglycémie et la confirmer 2013 Traiter l'hypoglycémie, mais éviter de la surtraiter Éviter toute hypoglycémie future Savoir DIFFÉRENCIER une hypoglycémie légère à modérée par rapport à une hypoglycémie sévère

10 Gravité Légère Symptômes autonomes Patient se traite lui-même Modérée Symptômes autonomes et neuroglycopéniques Patient se traite lui-même Sévère Patient a besoin d aide Perte de conscience possible Glycémie typiquement inférieure à 2,8 mmol/l

11 Huit causes d hypoglycémie 1 Repas omis ou retardé 2 Repas incomplet 3 Repas sans protéine 4 Collation oubliée 5 Activité physique non prévue ou plus intense sans ajustement au préalable 6 Alcool à jeun 7 Erreur de médication (dose excessive, heure d administration erronée, inversion des types d insuline, perte de poids sans diminution concomitante de la médication 8 Insuffisance rénale

12 5 g de sucre fait monter la glycémie de combien? 5 g de sucre à action rapide augmente la glycémie de 1 mmol/l

13 Le professionnel de la santé doit poser des questions sur l hypoglycémie à chaque visite Depuis 2 semaines, est-ce que votre glycémie est tombée au-dessous de 4 mmol/l? Avez-vous l un ou l autre de ces symptômes : maux de tête matinaux, tremblements, sueurs, étourdissements ou fatigue? Avez-vous des cauchemars ou des sueurs nocturnes, ou vous arrive-t-il de vous réveiller la nuit sans raison évidente? Avez-vous souvent faim entre les repas? Prenez-vous souvent une collation pour éviter une hypo? Est-ce que la possibilité d avoir une hypo vous inquiète, vous ou des membres de votre famille?

14 Hyperglycémie matinale chez le diabétique de type 2 La plupart des diabétiques de type 2 ont un excès de cellules graisseuses dans l abdomen, c est ce qu on appelle un physique de type «pomme» (androïde, viscéral ou abdominal). Durant la nuit, ces cellules graisseuses libèrent du gras, qui est ramassé par la veine porte qui va au foie. Ce gras rend le foie moins sensible à l insuline qui passe. Cette résistance à l insuline demande plus d insuline pour arrêter le foie dans sa production et libération de glucose. John Walsh, P.A., C.D.E.,Ruth Roberts, M.A. Pumping insulin

15 Phénomène de l aube Augmentation normale de la production des hormones de croissance et à un moindre degré du cortisol et de l adrénaline. Ces hormones s opposent à l action de l insuline et augmentent la production de sucre par le foie en fin de nuit. Elles agissent dans le but, entre autres, de préparer le corps au réveil. La glycémie a tendance à s élever pendant les 2-3 h qui précèdent le réveil. John Walsh, P.A., C.D.E.,Ruth Roberts, M.A. Pumping insulin

16 L effet Somogyi Aussi appelé hyperglycémie de rebond. La glycémie au lever est anormalement élevée et ceci est le résultat d une hypoglycémie asymptomatique durant la nuit. En riposte à cette hypoglycémie : Les hormones de contre régulation (l adrénaline et le glucagon) sont stimulées. Une quantité de glucose est alors libérée du foie Il en découle une hyperglycémie au lever John Walsh, P.A., C.D.E.,Ruth Roberts, M.A. Pumping insulin

17 Phénomène de l aube ou effet Somogyi? Comment les distinguer Lecture de la glycémie pendant la nuit À différentes périodes de la nuit Pendant 3 nuits sur 7 nuits consécutives Alterner les heures de la nuit afin de ne pas trop perturber le sommeil Nuit 1 : 02h00 et 05h00 Nuit 2 : 03h00 et 06h00 Le moniteur de glucose continu est l outil par excellence pour établir les tendances glycémiques John Walsh, P.A., C.D.E.,Ruth Roberts, M.A. Pumping insulin

18 La glycémie 2 heures postprandiale Glycémie avant dîner 7 Glycémie avant souper Une cible préprandiale de 4,0-7,0 mmol / L et un objectif de postprandial (2 h pc) de 5,0-10,0 mmol / L

19 La glycémie 2 heures postprandiale Glycémie avant dîner 7 Glycémie 2 h pc (doit être 1 à 3 de +) 9 succès Glycémie avant souper Une cible préprandiale de 4,0-7,0 mmol / L et un objectif de postprandial (2 h pc) de 5,0-10,0 mmol / L

20 La glycémie 2 heures postprandiale Glycémie avant dîner 7 Glycémie 2 h pc (doit être 1 à 3 de +) 9 succès Glycémie avant souper 14 Lente en problème? 7 14 Une cible préprandiale de 4,0-7,0 mmol / L et un objectif de postprandial (2 h pc) de 5,0-10,0 mmol / L

21 La glycémie 2 heures postprandiale Glycémie avant dîner Glycémie 2 h pc (doit être 1 à 3 de +) Glycémie avant souper 7 9 succès Lente en problème? 7 14 Rapide en problème? Une cible préprandiale de 4,0-7,0 mmol / L et un objectif de postprandial (2 h pc) de 5,0-10,0 mmol / L

22 Glucose (mmol/l) Scénario HbA1c 9.6%? Date Déjeuner dîner souper coucher 07/05/12 CGMS 5,2 7,4 7,0 7,3 08/05/12 6,1 7,1 4,8 09/05/12 5,3 4,8 6,3 10/05/12 4,6 4,5 5,7 11/05/12 6,4 5,0 4,6 CGMS Heures

23 Moyenne des glycémies vs HbA1c L hémoglobine glyquée : le pourcentage d hémoglobine des globules rouges ayant fixé du glucose pendant toute la durée de vie de celle-ci, soit 120 jours environ, faisant de cette hémoglobine glyquée le reflet de la glycémie moyenne (taux de sucre dans le sang) des 2 à 3 mois précédant le dosage. Il s'agit donc d'un index rétrospectif

24 Corrélation entre les glycémies moyenne et l HbA1c HbA1c (%) Glycémie plasmatique moyenne 4 3,5 5 5,5 6 7,5 7 9,5 8 11,5 9 13, , , ,5

25 Les rapports InsuLinx Auto Assist (6)

26 Le rapport Instantané 2a 2b

27 Glycémies selon la plage cible - % de résultats dans la cible 1

28 Fluctuation glycémique - Moyenne et écart type 2a L'écart-type mesure la largeur de la distribution des valeurs autour de la moyenne. Les valeurs extrêmes sont retirées. Plus l'écart-type est grand, plus les valeurs sont éparpillées autour de la moyenne. Ainsi, dans cet exemple, les glycémies qui ont servi à calculer la moyenne varient de (11,5 + 5,5) 17 à (11,5 5,5) 6 mmol/l

29 En théorie 2a Idéalement on recherche une moyenne en bas de 7 sans hypoglycémie et un petit écart-type Moyenne Dans cet autre exemple, les glycémies qui ont servi à calculer la moyenne varient de (6,8 + 1,1) 7,9 à (6,8 1,1) 5,7 mmol/l

30 Tendances 2b 6,7 moyenne La tendance se calcule à partir de la moyenne des 15 derniers jours Très visuel pour motiver le patient

31 Relevé 30 jours 90 jours 3

32 Dose quotidienne totale Insuline et glucides Période de rapport sélectionnée 4 Somme de l insuline basale, prandiale et dose de correction 4 Période de rapport sélectionnée 1% Correction Totaux quotidiens moyens Dose quotidienne totale 66,0 U/jour Insuline du repas 24,0 U/jour Insuline de correction 6,0 U/jour 36% repas 54% à action prolongée Insuline à action prolongée 36,0 U/jour Glucides 155 g/jour

33 L insuline de correction 4 Insuline et glucides Période de rapport sélectionnée Période de rapport sélectionnée 1% Correction Normal d y retrouver un petit % car il est souhaité que le patient ajuste préventivement ses doses Totaux quotidiens moyens L insuline requise pour ramener le résultat de glycémie dans la plage cible (selon les besoins), + insuline retirée ou ajoutée en prévision d une activité physique, d un repas plus petit ou plus copieux, etc. Dose quotidienne totale 66,0 U/jour Insuline du repas 24,0 U/jour Insuline de correction 6,0 U/jour 36% repas 54% à action prolongée Insuline à action prolongée 36,0 U/jour Glucides 155 g/jour

34 Ratio insuline (longue action vs action rapide) 4 Vous y retrouvez un schéma qui vous calcule le % respectif de chacune des insulines (basale et prandiale) 33% Repas Période de rapport sélectionnée 3% Correction 54% à action prolongée

35 Commentaires ou notes 5 Notes permettant de dégager automatiquement les tendances

36 Le rapport Jour standard ou jour typique Moyennes des lectures de glycémie 1 Permet de voir tous les résultats de la période sélectionnée et d en faire ressortir des tendances en fonction de l heure 2 Dose d insuline et dose de correction enregistrées 3

37 Le rapport Carnet d autosurveillance Ressemble au carnet de glycémie Heure exacte des glycémies et des doses d insuline données Dose de correction (+/-) * Modification de l utilisateur (+/-) * Notes de l utilisateur Totaux quotidiens MOYENNE (5) GLUCIDES (g) INSULINE (unités) Repas Correction Insuline à action lente Modification utilisateur NOTES *

38 Le rapport Statistiques quotidiennes Permet de regrouper des journées ayant des points communs et de les comparer entre elles : Jour de travail : de jour, de soir ou de nuit Jour où certains médicaments sont pris Journée d entraînement physique vs jour de récupération22

39 Le rapport Moyennes des événements repas 1 Rapport très visuel des tendances glycémiques 2 avant/après repas 3 3 Dose insuline/glucides (attention les ratios insuline/glucides appliqués par l InsuLinx sont de : - Déjeuner 6 à 10h - Dîner 10 à 16h - Souper 16 à 22h - Nuit 22 à 6h)

40 Le rapport Moyennes des événements repas Utile si patient prend ses repas du déjeuner entre 5 heures et 11h, du dîner entre 11h et 17h, du souper entre 17h et 23h. Demandez au patient de bien noter avant, après ou autre moment, sans quoi une glycémie prise à 16h30 écrase la glycémie du dîner et les doses d insuline s additionnent. Ce test est réalisé Avant le repas Après le repas Autre moment

41 Erreur de calcul ou erreur d heure? Lorsqu un patient se lève après 10 h le matin, automatiquement le calculateur utilisera le ratio du dîner au lieu du ratio du déjeuner (pourrait être interprété comme une erreur de calcul)

42 Le rapport Paramètres du lecteur Permet de voir la programmation de l appareil Les ratios/repas ou dose/repas Cible de correction Facteur de correction Durée d action de l insuline Permet d ajouter des notes manuscrites à la programmation afin de remettre au patient

43 Ajustement des doses d insuline Qui fait quoi? Basale en quantité suffisante Ajustement de l insulinothérapie Méthode de travail en 4 étapes

44 Qui fait quoi? Humalog md Novorapid md Aspart md Lantus md Levemir md 44

45 Basale en quantité suffisante

46 Ajustement de l insulinothérapie Rechercher les écarts Anticiper Hypoglycémie Corriger l hypoglycémie grammes de sucre à action rapide minutes, répéter sucre à action rapide si inférieure à 4 mmol/l 3. Collation à base de protéine si aucun repas prévu dans l heure qui suit Hyperglycémie Cause? Cause? Oui Non Oui Non Effet Somogyi Phénomène de l aube Hyperglycémie matinale Corriger la ou les causes Corriger la ou les causes Anticiper Repas omis ou retardé Repas sans protéine Collation oubliée Activité physique non prévue ou plus intense sans ajustement ou stress de performance ou stress musculaire Erreur de médication (dose excessive, heure d administration erronée, inversion des types d insuline, perte de poids sans diminution concomitante de la médication hypoglycémiante) 46 Alcool à jeun Insuffisance rénale Diminution de la dose de 10% si la glycémie est entre 3 et 4 mmol/l Diminution de la dose de 20% si la glycémie est inférieure à 3 mmol/l Comment les distinguer : Lecture de la glycémie pendant la nuit à différentes périodes pendant 3 nuits sur 7 nuits consécutives Nuit 1 : 2h00 et 5h00 Nuit 2 : 3h00 et 6h00 Avoir du sucre à action rapide et collation en permanence sur soi Anticiper En présence d'hyperglycémies de niveau similaire au même moment de la journée privilégier d'abord la correction de la glycémie du matin à jeun. 1.Augmenter la dose d insuline de 10% le moment de la journée où les glycémies sont plus élevées 2.Regarder les tendances glycémiques et réduire afin d anticiper Excès alimentaire Changement dans les habitudes d exercice Omission de l insuline Stress/maladie Médication en vente libre Corticotx

47 Ajuster les doses en fonctions des données identifiées Le professionnel doit Expliquer I'ajustement des doses d'insuline à I'usager de façon à favoriser son autonomie et à renforcer les principes de I'auto-ajustement, s'ii y a lieu. Évaluer les facteurs pouvant affecter la glycémie tels que les changements au niveau des habitudes alimentaires, de l exercice physique, de la médication et de la santé physique et/ou émotionnelle.

48 Ajuster les doses en fonctions des données identifiées Afin de faciliter l ajustement des doses par le professionnel de la santé, il est suggéré d utiliser temporairement le lecteur Freestyle InsuLinx en mode facile sans utiliser le FSI Attendre pour utiliser un FSI que les glycémies soient près de la normale. Si les glycémies sont > 15 mmol / L Faire prescrire un protocole de correction Demander au patient d ajouter des notes pour vous aider à expliquer des glycémies marginales

49 Occasionnellement, c est facile 1.Les écarts sont tous explicables par la patiente Aucune hypo

50 D autres fois, c est moins facile Hypo 6 am Hypo vers 21 h Si sans cause : insuline du souper, basale du coucher

51 Des fois, il faut changer de rapport pour voir les choses autrement Cible entre 5.6 et 7.8

52 52

53 53 Dans ce tableau, il est difficile de dire à quel moment ont lieu les hypers et les hypos

54 54

55 Méthode de travail en 4 étapes 1. Consulter le rapport instantané : faites-en un relevé que vous noterez dans votre dossier 2. Encercler en rouge toutes les hypoglycémies 3. Encercler en bleu toutes les hyperglycémies 4. Par une flèche, faites un lien entre les glycémies du coucher et celles du lever

56 56 Relevé du rapport Instantané InsuLinx : Du 18 avril au 1mai, sur 79 tests Moyenne des glycémies 7.3% +/ hypoglycémies 37 % des résultats au-dessus de la cible 57 % des résultats dans la cible 25 % de doses de correction N inscrit pas sa dose de basale

57 57

58 58

59 59

60 60

61 Moment des hypoglycémies Nombre d hypoglycémies / 79 Explication? Au réveil En avant-midi Avant dîner 3 inexplicable En après-midi 1 Activité physique Avant souper En soirée 1 Activité physique? Avant minuit 61 Pendant la nuit

62 62

63 63

64 64

65 65

66 * * Moment des hyperglycémies Nombre d hyperglycémies / 79 Explication? Au réveil 3/12 En avant-midi 3* Avant dîner 3 En après-midi 2 Avant souper 3 En soirée 6 Avant minuit 66 Pendant la nuit 6

67 67

68 68

69 69 8.6

70 70 5.3

71 6.9 * * Moment des hypo/ hyper 71 Nombre d hyper / 79 Au réveil 3/12 Nombre d hypoglycémies / 79 Explication? 9 glycémies sur 12 sont normales En avant-midi 3* Mais 3 hypos avant dîner Avant dîner 3 3 Insuline du déjeuner trop forte? En après-midi Avant souper 3 1 hyper rebond + 1 hypo sur activité physique reste 1 hypo En soirée 6 1 Insuline du souper à augmenter? Avant minuit Pendant la nuit 6

72 Plan pour cette patiente Priorité Cesser les hypo Ajuster la basale qui agit sur le réveil Diminuer insuline rapide du déjeuner fera cesser hypo en am et agira préventivement sur hypo pm Vérifier comment la patiente pourrait prévenir hypo lors activité physique Si tout va bien dans quelques jours : augmenter insuline du souper

73 Occasionnellement, c est facile. D autres fois, c est plus difficile. Des fois, il faut changer de rapport pour voir les choses autrement. Parfois, il faut plusieurs semaines d observation.

74 Pour conclure Les rapports du Freestyle InsuLinx peuvent être d une grande efficacité pour faire l ajustement des doses d insuline. Aide les professionnels de la santé à engager les patients dans des discussions enrichissantes à propos de la prise en charge de leur diabète Simplifie l enregistrement des données pour le patient Peuvent être imprimés ou enregistrés sous format PDF et transmis facilement aux professionnels de la santé

75 Des questions

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC Interprétation des rapports 1 Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Hélène Gagné, Infirmière clinicienne Chantal Martineau,

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire?

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? Simon Equilibré grâce à sa pompe depuis 2004 J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? L hypoglycémie peut être l une des préoccupations majeures des diabétiques de type 1,

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur VeryDiab le carnet de suivi de mon diabète Guide de l utilisateur application pour iphone et ipod touch www.verydiab.fr support@verydiab.fr En utilisant l application VeryDiab, propriété de la société

Plus en détail

Insulinothérapie et diabète de type 1

Insulinothérapie et diabète de type 1 Insulinothérapie et diabète de type 1 Introduction: la molécule d insuline L instauration de l insulinothérapie Dispositif d administration de l insuline Les propriétés de l insuline Insuline et schémas

Plus en détail

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE Ce document a été élaboré par le groupe de travail "EHPAD" de l'omedit de Haute- Normandie. Il s'agit d'une proposition de protocole d'insulinothérapie

Plus en détail

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 Le traitement combiné insuline basale et hypoglycémiants oraux est un traitement éprouvé et efficace pour amorcer en douceur l insulinothérapie. Il est

Plus en détail

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association Pharmacothérapie du diabète de type 2 Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association La médication Il y a deux types de médication 1. Les antihyperglycémiants oraux (pilules) 2. L insuline

Plus en détail

Les hypoglycémies nocturnes (chez le diabétique) Leïla Ben Salem Hachmi

Les hypoglycémies nocturnes (chez le diabétique) Leïla Ben Salem Hachmi Les hypoglycémies nocturnes (chez le diabétique) Leïla Ben Salem Hachmi Hypoglycémie Fréquente Dangereuse+++ /impact diurne Facteur limitant pour l atteinte des objectifs glycémiques Insuline, insulinosécrétaguogues

Plus en détail

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies U S D Union Sports & Diabète La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies Journées nationales des diabétiques qui bougent, Vichy 17-18-19 mai 2013 Docteur Muriel TSCHUDNOWSKY

Plus en détail

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1

L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 L influence du sport sur le traitement du diabète de type 1 Contenu 1. Bénéfice du sport pour patients avec diabète de type 1 2. Aspects physiologiques du sport en rapport avec la glycémie en général 3.

Plus en détail

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013 10 défis pour le médecin de famille Divulgation de conflits d intérêt potentiel Modérateur / conférencier / comité aviseur

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 Sommaire : Ajustement des doses d insuline au centre de jour de diabétologie pour les usagers dont les glycémies sont à l extérieur

Plus en détail

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1?

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1? Diabète de type 1: Pour familles et amis Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque chose va mal

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 P. CUNY Unité Thérapeutique et d Education du Diabète (UTED) CHR Metz Thionville Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 L INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE

Plus en détail

26.05.2011 Dr. Roger WIRION

26.05.2011 Dr. Roger WIRION Quelestle principalfacteur d hypoglycémie? Was ist die Hauptursache von Unterzucker? 2222 DCCT: Chez les patients diabétiques de type 1, traités de façon intensive le risque d hypoglycémie est multiplié

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

PRISE EN CHARGE SECOURISTE DE L HYPOGLYCEMIE

PRISE EN CHARGE SECOURISTE DE L HYPOGLYCEMIE PRISE EN CHARGE SECOURISTE DE L HYPOGLYCEMIE Prise en charge préhospitalière d un patient en hypoglycémie par des équipages d ambulances hors présence médicale ou paramédicale. V 1.1 Fabian Thomas INTRODUCTION

Plus en détail

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie?

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? La réponse est NON. Voilà pourquoi il est essentiel d'être toujours prêt à y remédier. Avant de vous installer derrière le volant, prenez soin de vérifier votre

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1 Comment bien soigner les enfants diabétiques? Patrick Garandeau,, Hôpital d Enfantsd St-Denis 1 Avoir des objectifs Faire un diagnostic précoce Reprendre une vie «normale» Eviter les complications aiguës

Plus en détail

Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique. Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT

Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique. Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT 23 octobre 2013 Présentation de la conférencière invitée Sylvie Gaudreau

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Correction de l hypoglycémie chez l usager diabétique PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques NUMÉRO

Plus en détail

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - 1 Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - Jacques LOUIS Service de diabétologie HPMetz Site Belle Isle AMMPPU Metz 10 juin 2014 P1 CAS CLINIQUE 3 ème époque Cette même personne

Plus en détail

Programme d enseignement pour la clientèle diabétique. Insuline Situations particulières

Programme d enseignement pour la clientèle diabétique. Insuline Situations particulières Programme d enseignement pour la clientèle diabétique 3 Insuline Situations particulières Version révisée par les membres de l équipe du Centre de jour du diabète de l Estrie soit : Josée Arbour, nutritionniste

Plus en détail

Le jeune diabétique à l école

Le jeune diabétique à l école Le jeune diabétique à l école Défis et Solutions Prof. Marc Maes Equipe de diabétologie pédiatrique Centre de convention Cliniques Universitaires St Luc 1200 Bruxelles Marc.Maes@uclouvain.be Le jeune diabétique

Plus en détail

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Diabète et Aptitude au poste de travail Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Postes de sécurité contre indiqués en cas de malaises hypoglycémiques: Travail

Plus en détail

AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS

AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES 3 ARGUMENTS DU CONTRE 1) C est invasif (plus ou moins)

Plus en détail

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie La surveillance utile : un guide pour vous De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie Surveillance de la glycémie La vérification du taux de glucose (glycémie)

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée (glycémie à jeun

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Synthèse personnelle INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE De nos jours, le diabète inuslinodépendant ne connaît aucun traitement pouvant éviter l injection d insuline. L insulinothérapie fonctionnelle est une

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur

FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur FreeStyle InsuLinx Manuel pour l utilisateur MODE FACILE Blood Glucose Monitoring System ABT-Insulinx Mode facile FRA5 07.indd 1 20/03/12 15:00 Blood Glucose Monitoring System FreeStyle InsuLinx MODE FACILE

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia L adaptation des doses d insuline M. Dubuisson Coordinateur Maredia L Insulinothérapie est indiquée: Dans le diabète de type 1: Elle concerne environ 200 000 patients en France. Généralement éduqués en

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

Gestion de l insuline iv. : version pour les Soins continus de médecine

Gestion de l insuline iv. : version pour les Soins continus de médecine CENTRE HOSPALIER UNIVERSAIRE VAUDOIS - 1011 Lausanne Service de médecine Centre des Maladies Cardio-vasculaires et métaboliques Service d endocrinologie, diabétologie et métabolisme Gestion de l insuline

Plus en détail

Normes de soins. à l intention des élèves atteints de diabète de type 1 à l école. Objectifs : But : Définitions clés :

Normes de soins. à l intention des élèves atteints de diabète de type 1 à l école. Objectifs : But : Définitions clés : Normes de soins à l intention des élèves atteints de diabète de type 1 à l école But : Reconnaître et clarifier les partenariats essentiels parmi les parents ou les soignants, les élèves et le personnel

Plus en détail

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose)

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose) 50878-FRE:50878-FRE 6/12/08 10:24 AM Page 4 Hyperglycémie et hypoglycémie Il suffit d un changement de santé, d alimentation, d activité physique ou de médicament pour faire monter ou baisser la glycémie.

Plus en détail

Un suivi médical régulier se

Un suivi médical régulier se Le suivi médical périodique Pierre Filteau, M.D. Un suivi médical régulier se révèle essentiel pour tout diabétique. Il est assuré minimalement quatre fois par année par le médecin traitant ou l infirmière.

Plus en détail

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES FAUSSES CERTITUDES Quelques exemples - Le chocolat est plus hyperglycémiant que

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Janvier 2013 Recommandation de bonne pratique Service des bonnes pratiques professionnelles Service évaluation économique et santé publique

Plus en détail

Le contrôle de la glycémie. Un exemple de collaboration médeciningénieur

Le contrôle de la glycémie. Un exemple de collaboration médeciningénieur Le contrôle de la glycémie Un exemple de collaboration médeciningénieur Paul Massion Sophie Penning Médecin Service de Soins Intensifs Généraux du CHU de Liège Ingénieur biomédical Doctorante à l ULg,

Plus en détail

Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier.

Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier. Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier. Pour votre sécurité et la nôtre Savez vous qu il existe des règles de sécurité que vous devez respecter? Document produit à l intention des patients

Plus en détail

L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité

L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité Stewart B. Harris M.D. MPH FCFP FACPM Professeur de médecine familiale Chaire pour le contrôle du diabète de l'association

Plus en détail

Livret utilisateur. Système de surveillance de la glycémie. Distribué par : Abbott France S.A.S. Abbott Diabetes Care 94528 Rungis Cedex France

Livret utilisateur. Système de surveillance de la glycémie. Distribué par : Abbott France S.A.S. Abbott Diabetes Care 94528 Rungis Cedex France Livret utilisateur Distribué par : Abbott France S.A.S. Abbott Diabetes Care 94528 Rungis Cedex France Service clientèle : Nº Vert 0800 10 11 56 www.abbottdiabetescare.com FreeStyle et les autres noms

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Phase d identification de la personne avant apprentissage

Phase d identification de la personne avant apprentissage CHU DE ROUEN - DIABETOLOGIE PLAN DE SOINS GUIDE D ENSEIGNEMENT Diagnostic Infirmier : Manque de connaissances lié à la mise en route d un traitement par insuline. Définition : la personne n a pas les informations

Plus en détail

Guide d'interprétation des rapports. Logiciel de prise en charge du diabète

Guide d'interprétation des rapports. Logiciel de prise en charge du diabète Guide d'interprétation des rapports Logiciel de prise en charge du diabète p.2 Le rapport tableau de gestion et résumé des excursions récapitule les données de glycémie, de glucides et d'insuline d'un

Plus en détail

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE ET SPORT Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE TYPE 1#TYPE 2 Jeunes sportifs Risque hypoglycémie Adaptation schémas Autosurveillance +++ Sports souvent sources de difficultés Contre

Plus en détail

L ajustement de l insuline au quotidien

L ajustement de l insuline au quotidien LA MAJORITÉ DES COMPLICATIONS chroniques du diabète sont liées, de près ou de loin, à l hyperglycémie 1. L hyperglycémie chronique peut entraîner d importantes séquelles à long terme et causer des lésions,

Plus en détail

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC L enseignement étape par étape est un incontournable pour l apprentissage du lecteur FreeStyle InsuLinx. Nous souhaitons que ces étapes vous permettront de faciliter le cheminement des utilisateurs. Ce

Plus en détail

Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013

Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013 Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013 (Mise à jour juillet 2015) 426569-15 guidelines.diabetes.ca DÉPISTAGE ET DIAGNOSTIC Chez quelles personnes faut-il faire un dépistage

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

Activité physique et alimentation pour le patient diabétique de type 2

Activité physique et alimentation pour le patient diabétique de type 2 Activité physique et alimentation pour le patient diabétique de type 2 Séverine VINCENT http://www.fmc-tourcoing.org http://www.formunof.org http://www.rdo-lille.org L ACTIVITE PHYSIQUE L ACTIVITE PHYSIQUE

Plus en détail

Le diabète en pédiatrie

Le diabète en pédiatrie Le diabète en pédiatrie Dre Isabelle Bouchard Pédiatre Clinique de diabète pédiatrique du CHUL Janvier 2012 Objectifs 1) Connaître les différences physiopathologiques entre le diabète type 1 et type 2

Plus en détail

ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2. Docteur R.POTIER

ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2. Docteur R.POTIER ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2 Docteur R.POTIER DEFINITION DU DIABETE soit : Syndrome polyuro-polydipsique + amaigrissement + 1 glycémie > 2g/L 2 glycémies à jeun > 1,26g/l 1 glycémie

Plus en détail

DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants.

DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants. DIABÈTe De TYPe 1 Petit guide pour les parents et les enfants. Guide pour comprendre et aborder sereinement l apparition du diabète de type 1. Sommaire Le contrôle glycémique 04 Qu est-ce que le taux d

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

Diabète de type 1 et haute montagne. Revue de la littérature

Diabète de type 1 et haute montagne. Revue de la littérature Diabète de type 1 et haute montagne Revue de la littérature Contre-indications absolues Diabète mal équilibré : hypoglycémies sévères mal ressenties, acido-cétose. Présence de complications du diabète

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

Le diabète pédiatrique

Le diabète pédiatrique Le diabète pédiatrique Ce guide est pour : Ce guide est un outil d aide dans la gestion des soins de votre enfant pour vous, votre école ou la garderie. Hôpital de Montréal pour enfants Montreal Children

Plus en détail

Normes provinciales relatives au soutien offert en milieu scolaire aux élèves atteints de diabète de type 1

Normes provinciales relatives au soutien offert en milieu scolaire aux élèves atteints de diabète de type 1 Normes provinciales relatives au soutien offert en milieu scolaire aux élèves atteints de diabète de type 1 Mars 2015 Table des matières Objet du présent document... 2 Information générale sur le diabète

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND PHYSIOPATHOLOGIE DE L HYPERGLYCEMIE DU DT2 Tube digestif Pancréas endocrine α β Tissu adipeux cellules β insuline cellules

Plus en détail

Réalisé avec la collaboration du Dr Colas. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés.

Réalisé avec la collaboration du Dr Colas. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS EUROPE Tout savoir sur son HbA1c Réalisé avec la collaboration du

Plus en détail

Epreuves d'hyperglycémie combinées aux drogues hypo. Epreuves d'hypoglycémie

Epreuves d'hyperglycémie combinées aux drogues hypo. Epreuves d'hypoglycémie Chapitre premier Introduction Historique des hypoglycémiants oraux Cycle du glucose : courants métaboliques, contrôle hormonal, causes d'hypoglycémie Conceptions actuelles des mécanismes d'action des drogues

Plus en détail

BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE

BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE 2 e édition révisée BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE 2 e édition révisée Stéphane Tardif Infirmier clinicien spécialisé en enseignement diabétique Avec la collaboration de l équipe

Plus en détail

MODE D EMPLOI SIMPLIFIÉ. Logiciel de suivi du diabète sur PDA avec Calculateur de bolus et Base de données alimentaires. version 4.

MODE D EMPLOI SIMPLIFIÉ. Logiciel de suivi du diabète sur PDA avec Calculateur de bolus et Base de données alimentaires. version 4. MODE D EMPLOI SIMPLIFIÉ Logiciel de suivi du diabète sur PDA avec Calculateur de bolus et Base de données alimentaires version 4.0 Ce document est un mode d emploi simplifié. Le document de référence est

Plus en détail

Enfants et adolescents diabétiques Problématiques courantes en médecine générale dominique.beckers@uclouvain.be

Enfants et adolescents diabétiques Problématiques courantes en médecine générale dominique.beckers@uclouvain.be Enfants et adolescents diabétiques Problématiques courantes en médecine générale dominique.beckers@uclouvain.be Hyperglycémies Acido-cétose = Insulinopénie * Au moment du diagnostic (dépistage) * Lors

Plus en détail

KOPIE. Le diabète gestationnel. «Prévention pour la mère et l enfant!»

KOPIE. Le diabète gestationnel. «Prévention pour la mère et l enfant!» Le diabète gestationnel «Prévention pour la mère et l enfant!» www.associationdudiabete.ch Pour vos dons : PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera

Plus en détail

Le traitement pharmacologique du diabète de type 2 : que devez-vous savoir?

Le traitement pharmacologique du diabète de type 2 : que devez-vous savoir? Le traitement pharmacologique du diabète de type 2 : que devez-vous savoir? Le diabète de type 2 est une maladie chronique et progressive dont l incidence va en augmentant. Il n existe pas de traitement

Plus en détail

Université de Montréal. par Katherine Desjardins. Département de Nutrition Faculté de Médecine

Université de Montréal. par Katherine Desjardins. Département de Nutrition Faculté de Médecine Université de Montréal HYPOGLYCÉMIE NOCTURNE ET HABITUDES ALIMENTAIRES EN SOIRÉE CHEZ L ADULTE ATTEINT DE DIABÈTE DE TYPE 1 par Katherine Desjardins Département de Nutrition Faculté de Médecine Mémoire

Plus en détail

Guide Accu-Chek Situations à risque: les dérégulations métaboliques chez les personnes souffrant de diabète

Guide Accu-Chek Situations à risque: les dérégulations métaboliques chez les personnes souffrant de diabète Guide Accu-Chek Situations à risque: les dérégulations métaboliques chez les personnes souffrant de diabète Chère lectrice, Cher lecteur, Table des matières Les personnes souffrant de diabète sont régulièrement

Plus en détail

Diabète et exercice physique

Diabète et exercice physique excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 1 Diabète et exercice physique un service de excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 2 2 Diabète et exercice physique La présente brochure a pu être réalisée

Plus en détail

Lignes directrices de pratique clinique 2013 de l Association canadienne du diabète

Lignes directrices de pratique clinique 2013 de l Association canadienne du diabète Printemps 2014 Lignes directrices de pratique clinique 2013 de l Association canadienne du diabète Les données tirées des demandes de règlement respectent-elles les lignes directrices? Lignes directrices

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE. La société québécoise D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE. La société québécoise D HYPERTENSION ARTÉRIELLE MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE QU EST-CE QUE LA PRESSION ARTÉRIELLE? La pression artérielle est la force du sang circulant dans les artères lors de chaque contraction du cœur. La mesure de

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

Ma fille est diabétique de type 1

Ma fille est diabétique de type 1 Ma fille est diabétique de type 1 Anneli, fille de Martina Equilibrée grâce à sa pompe depuis 2011 A l annonce du diagnostic de diabète de type 1 de leur enfant, de nombreux parents se demandent : «Pourquoi

Plus en détail

Le diabète de grossesse

Le diabète de grossesse Le diabète de grossesse Bonjour future maman, Vous venez d apprendre que vous avez un problème de diabète de grossesse, dit gestationnel. Nous avons préparé cette brochure afin de répondre à vos questions

Plus en détail

Date d élaboration : Date de reconduction :

Date d élaboration : Date de reconduction : PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ DIABÈTE INSULINO-DÉPENDANT Date d élaboration : Date de reconduction : Nom : Prénom : Né(e): Poids : Classe : Fréquente : garderie cantine activités périscolaires transports

Plus en détail

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin LA GLYCÉMIE But Comprendre l histologie du pancréas. Établir des liens entre l histologie et la physiologie glandulaire. Observer les effets de l insuline sur le contrôle du sucre sanguin. Expliquer les

Plus en détail

Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 www.reperessante.mu Le guide qui préserve votre capital Bien-être Le diabète de type 1 Numéro proposé gratuitement par : avec le soutien de : Message d Abdullah Dustagheer Président de T1 Diams L association

Plus en détail

BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement*

BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement* BILAN DE LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT DU DIABETE (PSG «bilan DID») Guide d évaluation et de réajustement* Diagnostic infirmier : risque de prise en charge inefficace du programme thérapeutique. Identification

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que l insuline?

Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que le diabète? Qu est-ce que l insuline? Qu est-ce que le diabète? Que vous veniez de recevoir un diagnostic de diabète ou que ce dernier remonte à un certain temps déjà, vous savez probablement que le diabète est une maladie difficile à comprendre.

Plus en détail

La gestion des hypoglycémies au cours du sport : insuline ou diététique?

La gestion des hypoglycémies au cours du sport : insuline ou diététique? La gestion des hypoglycémies au cours du sport : insuline ou diététique? Confrontations d Endocrinologie-Diabétologie Les Vaux de Cernay L Fouquet, S. Franc 25 Mars 2010 1 Observation n 2, Mme. S 42 ans,

Plus en détail

Activité physique Les bénéfices pour mon diabète

Activité physique Les bénéfices pour mon diabète Activité physique Les bénéfices pour mon diabète www.afd.asso.fr Fédération Française EPMM Sports pour Tous Activité physique, pourquoi? Bien que l activité physique régulière fasse partie intégrante de

Plus en détail