Un grand MERCI pour votre mobilisation!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un grand MERCI pour votre mobilisation!"

Transcription

1 STAND UP FOR AFRICAN MOTHERS La campagne de toutes les sages-femmes de France et du monde pour les mamans d Afrique! Un grand MERCI pour votre mobilisation! En partenariat avec : Et avec le soutien de : PARTICIPEZ AU JEU-CONCOURS et partez une semaine en Afrique à la rencontre des sages-femmes 1 et des mamans!

2 CAMPAGNE INTERNATIONALE STAND UP FOR AFRICAN MOTHERS SAUVER LA VIE DES MERES AFRICAINES EN FORMANT SAGES FEMMES AFRICAINES D ICI 2015 Objectifs du Millénaire pour le Développement 4 et 5 2

3 SOMMAIRE I-POUR COMPRENDRE Les sages-femmes en Afrique et la mortalité maternelle 1- L édito de Marie-Josée Keller - Présidente du Conseil National de l Ordre des Sages-femmes en France, de Frances Day-Stirk - Présidente de l International Confederation of Midwives, d Anthony Weber - Président de l Association Nationale des Etudiants Sages-femmes, et d Esther Madudu - sage-femme ougandaise candidate au Prix Nobel de la Paix 2015 (pages 5 et 6) 2- Une situation alarmante pour les mamans d Afrique (page 7) 3- La campagne Stand Up For African Mothers (pages 8 à 16) a. Objectif n 1: former sages-femmes africaines d ici 2015 b. Objectif n 2: décerner le Prix Nobel de la Paix aux sages-femmes africaines c. Faites connaissance avec Esther Madudu, sage-femme ougandaise candidate au Prix Nobel de la Paix 2015 d. Zazie, Béatrice Schönberg, Caterina Murino, Aïssa Maïga : des ambassadrices engagées e. Tout le monde en parle! f. Un écho international 4- Accoucheuses traditionnelles, sages-femmes, mamans, adolescentes : elles témoignent (pages 17 et 18) 5- Les garanties internes (page 19) 6- L AMREF : première ONG de santé publique en Afrique (page 20) 7- Les partenaires de la campagne et du kit (pages 21 à 24) II-POUR AGIR Nous avons besoin de vous ici pour agir là-bas! 1- Partagez votre engagement (pages 26 et 27) 2- Mobilisez votre réseau sur votre lieu de travail (page 28 et 29) des sages-femmes 3- Grand Jeu concours : partez à la rencontre de vos consœurs et des mamans en Afrique! (pages 30 et 31) 4-4 ET 5 MAI 2013 : Mama Happening pour la Journée Mondiale de la sage-femme - Mobilisezvous! (pages 32 et 33) 5- A dispo dans votre kit (page 34) 6- Les réponses à vos questions (pages 35 à 39) 7- Contacts (page 40) 4 ET 5 MAI 2013 : JOURNEE MONDIALE DE LA SAGE-FEMME! 2 dates à noter dans votre agenda! PARTICIPEZ AU JEU-CONCOURS! et partez une semaine en Afrique à la rencontre des mamans et 3

4 I-POUR COMPRENDRE 4

5 L EDITO L Edito de Marie-Josée Keller - Présidente du Conseil National de l Ordre des Sagesfemmes en France, de Frances Day-Stirk - Présidente de l International Confederation of Midwives, et d Anthony Weber - Président de l Association Nationale des Etudiants Sages-femmes. Dans le monde, la grossesse représente trop souvent un risque pour les femmes qui sont contraintes d accoucher seules, sans assistance ni soins médicaux. Ainsi, en Afrique, d entre elles meurent chaque année au cours de leur grossesse ou de leur accouchement. Les organisations internationales estiment qu il manque sages-femmes à l échelle mondiale, alors même qu elles seraient en mesure d empêcher la survenance de 90% des décès maternels. C est pourquoi le Conseil national de l Ordre des Sages-femmes, l Association Nationale des Etudiants Sagesfemmes et l International Confederation of Midwives se sont associés pour trois ans à la campagne Stand Up for African mothers de l AMREF, première organisation africaine internationale de santé publique. Cette campagne vise à former sages-femmes africaines d ici 2015, ce qui permettrait de contribuer à réduire la mortalité maternelle de 25% en Afrique Subsaharienne. La campagne bénéficie également du soutien de nombreux partenaires dont le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes et les agences onusiennes. Ce sont les sages-femmes, vous le savez bien, qui grâce à leurs compétences, apporteront aux mères les soins essentiels durant leur grossesse et leur accouchement et contribueront ainsi à leur survie et à celle de leur nouveau-né. L Afrique est le continent où le taux de mortalité maternelle est le plus élevé au monde. La campagne Stand Up for African Mothers répond donc à une urgence tout en offrant des réponses pérennes grâce à la formation de personnel qualifié, nos homologues en Afrique. En ligne avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dont l échéance est prévue en 2015, la campagne se poursuit chaque année jusqu en Menée dans de nombreux pays, cette initiative repose essentiellement sur l engagement des sages-femmes. En tant qu étudiants sages-femmes, sages-femmes françaises et du monde, nous pouvons nous aussi aider nos consœurs africaines et les femmes de ce continent. Si nos conditions d exercice sont différentes, nos objectifs sont les mêmes : nous œuvrons pour la santé des femmes et de leur enfant et nous connaissons la force de l engagement qui guide la sage-femme dans son action. Aussi, notre profession constitue-t-elle le meilleur relais pour porter ce projet. Ce document et les outils associés ont ainsi été réalisés par l AMREF avec notre soutien, pour vous aider à relayer le projet sur le terrain et pour répondre aux nombreuses demandes d engagement dont vous nous avez fait part depuis le début de la campagne. Nous vous encourageons à vous mobiliser afin que l AMREF puisse atteindre ses objectifs de formation de sagesfemmes qui permettront de sauver des dizaines de milliers de vies sur le terrain. Merci à toutes et à tous! 5

6 Chers toutes et tous, Ce fut un immense plaisir de rencontrer mes consœurs en France, en Espagne, et en Angleterre, lors de ma tournée internationale qui a débuté à Paris en juin 2012, à l occasion de la fête des mères en France. J ai été très heureuse de pouvoir discuter également avec les étudiantes de l école de sages-femmes de Baudelocque, qui se destinent à notre si beau métier! Nous exerçons toutes le même métier. Aux quatre coins du monde, nous vivons les mêmes émotions, nous partageons la même passion pour les mamans et leurs bébés, et nous menons le même combat pour la vie. Mais nous ne travaillons pas dans les mêmes conditions. J ai été émerveillée par la taille de vos maternités, par votre matériel médical, par vos tenues (!) et par le nombre de personnels de santé. Des sages-femmes qualifiées, un obstétricien et un bloc opératoire, des antibiotiques et des médicaments, toutes ces choses sont un grand luxe en Afrique. En Ouganda, je fais toute seule le travail de l infirmière, de la sage-femme, de l obstétricienne, du gynécologue Je sais que tout n est pas parfait en France non plus, nous exerçons un métier difficile, souvent peu valorisé, mais j ai discuté avec vous, et je vous ai senti émues, sensibles, et engagées. L Afrique et ses mamans ont profondément besoin de plus de sages-femmes comme vous, comme moi! Nous ne sommes pas nombreuses en Afrique mais nous sommes motivées et mobilisées. Et vous pouvez contribuer à ce besoin en permettant la formation de sages-femmes africaines. Engagez-vous pour ces mères qui accouchent seules et n ont pas accès aux soins basiques! Je vous parle en tant que sage-femme, mais aussi en tant que femme et en tant que maman. Nous sommes tous en vie grâce à notre mère, alors faisons en sorte que la santé maternelle devienne une priorité et que les mères africaines bénéficient des soins d une sage-femme et ne meurent plus en donnant la vie. N hésitez pas à m envoyer des nouvelles, des témoignages, que l AMREF me transmettra, et je me ferai une joie de répondre, Esther Madudu 6

7 UNE SITUATION ALARMANTE POUR LES MAMANS D AFRIQUE Alors que dans les pays à hauts revenus les soins pendant la grossesse ou l accouchement nous semblent être une évidence, ils sont une exception en Afrique subsaharienne où: mères meurent chaque année par manque de soins basiques. Près d 1 million d enfants africains se retrouvent privés de leur maman. 40% des femmes africaines ne bénéficient pas de soins et la moitié des accouchements a lieu à la maison sans assistance médicale (90% au Sud-Soudan). 1 femme sur 39 risque de mourir pendant la grossesse ou l accouchement, comparé à 1 sur dans les pays à hauts revenus. Depuis 2010, et dans la lignée des Objectifs du Millénaire pour le Développement, l AMREF (African Medical & Research Foundation) a pris la décision de se concentrer sur la santé maternelle et infantile. Les femmes particulièrement exposées sont celles issues des communautés pauvres et isolées. Les jeunes femmes et les jeunes filles sont les plus en danger et les complications les plus graves liées à la grossesse sont subies par des mères adolescentes. Tomber enceinte est le plus grand risque de décès pour les adolescentes africaines. Les OMD 4 et 5, visant à réduire la mortalité maternelle et infantile, sont ceux pour lesquels le moins de progrès a été réalisé. Investir pour la santé des femmes renforce la famille, les communautés et les pays. Les budgets familiaux, la productivité locale et toutes les richesses nationales fleurissent là où la santé maternelle est une priorité. De la santé des femmes africaines dépend la santé et le futur de l Afrique. LA SITUATION EST ALARMANTE MAIS DES SOLUTIONS EXISTENT, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Le manque de personnel de santé qualifié est le plus grand défi auquel l Afrique doit faire face aujourd hui. L AMREF estime que la formation additionnelle de sages-femmes africaines d ici à 2015 peut contribuer à la réduction du taux de mortalité maternelle de 25% en Afrique subsaharienne. 7

8 LA CAMPAGNE INTERNATIONALE STAND UP FOR AFRICAN MOTHERS Nous voulons croire à un futur où les femmes africaines puissent disposer de leurs corps et faire des choix éclairés; un futur où elles puissent décider quand avoir un enfant, ou bien même si elles souhaitent en avoir ; un futur où elles aient accès à des soins de qualité pendant la grossesse et l accouchement ; un futur où nos enfants naissent en bonne santé. Et où nos mères restent en vie.» Madame Mandela, marraine internationale de la campagne Zazie, ambassadrice de Stand Up For African Mothers OBJECTIF N 1 : FORMER SAGES-FEMMES AFRICAINES D ICI 2015 POUR CONTRIBUER A REDUIRE DE 25% LA MORTALITE MATERNELLE EN AFRIQUE. Vous le savez bien, le travail des sages-femmes ne se limite pas au suivi de la grossesse et à l accouchement. Elles font aussi un travail de prévention, d éducation aux droits des femmes et participent à la lutte contre la transmission du VIH de la mère à l enfant. Elles apportent également aux communautés l éducation à la santé reproductive, qui permet de diminuer les taux d infection par les MST ainsi que les taux de grossesses non désirées chez les filles âgées de 12 à 19 ans. Tout leur travail autour du planning familial sauve également de nombreuses vies. Pour atteindre son objectif, l AMREF doit collecter 30 millions d euros. Le coût de la formation d une sagefemme varie selon le pays et la méthodologie utilisée mais il est en moyenne de euros. Début 2013 : sages-femmes sont entrées en formation et les programmes ont débuté dans 6 pays (Kenya, Tanzanie, Ouganda, Ethiopie, Sénégal, Sud-Soudan). Les programmes de formation de sages-femmes visent une quinzaine de pays prioritaires en Afrique (Angola, Burundi, Côte d Ivoire, Ethiopie (dans la région Afar), Kenya, Lesotho, Malawi, Mozambique, Rwanda, Ouganda, Sénégal, Sud- Soudan, Tanzanie, Ouganda, Zambie), et sont déjà mis en place dans six d entre eux. Les pays sélectionnés par l AMREF manquent cruellement de sagesfemmes. Un objectif par pays a été établi en partenariat avec les ministères de la santé et de l éducation des pays ciblés, et tous les programmes de l AMREF sont mis en place dans le cadre de conventions avec les gouvernements et les ministères qui contribuent activement aux programmes. Le partenariat couvre 8

9 les évaluations préalables, l employabilité du personnel formé, la réhabilitation et l équipement des centres de santé. Comment sont définis les objectifs de formation? Ils sont adaptés pour chaque pays, selon les dispositifs et les besoins nationaux : Des sages-femmes communautaires sont formées en 18 mois ; Des sages-femmes semi-professionnelles en 30 mois ; Des sages-femmes professionnelles en 3 à 4 ans. Quelles sont les méthodologies employées? Les sages-femmes sont formées selon trois schémas de méthodologie connus et déjà testés par l AMREF : La formation initiale en présentiel (Ethiopie, Sud- Soudan Maridi) ; La formation / mise à niveau en e-learning (Ouganda, Sénégal) ; La formation mixte entre e-learning et présentiel (Lesotho, Burundi, Rwanda,..). Des agents de santé communautaires sont également formés par l AMREF afin d orienter les femmes vers les centres de santé, de faire le lien entre les femmes et les sages-femmes. L utilisation des nouvelles technologies comme l e-learning pour former des sages-femmes L e-learning est utilisé pour remettre à niveau des sages-femmes et des infirmières déjà formées mais à un niveau insuffisant. Ces dernières ont besoin d acquérir plus de compétences pour s enregistrer au conseil national des sages-femmes de leur pays (quand il existe) et devenir ainsi des professionnelles licenciées. Les formations en e- learning sont précédées d une formation aux nouvelles technologies pour l information et la communication (NTIC). La formation en e-learning vient aux femmes dans les zones rurales, là où il manque des sages-femmes, afin qu elles puissent continuer à exercer et que leurs villages ou régions ne soient pas privés de leur compétences durant leur formation. Les programmes intègrent aussi des périodes de stage pratique. Le bénéfice est donc double : une formation à moindre coût et des soins continus pour les mères. Les étudiantes passent également leurs examens dans des centres affectés à cet effet. Actuellement, l AMREF implante des programmes d e-learning pour les sages-femmes en Ouganda, en Tanzanie, au Kenya et en Afrique de l Ouest, à commencer par le Sénégal. Un mixte e-learning et présentiel sera aussi utilisé dans la majorité des pays ciblés. CLE USB: Des fiches programmes synthétiques sur les formations et les 9 pays visés sont à votre disposition.

10 OBJECTIF N 2 : LE PRIX NOBEL DE LA PAIX 2015 POUR LES SAGES-FEMMES AFRICAINES! Le second objectif de cette campagne est de récompenser les sagesfemmes qui s engagent en Afrique pour sauver les mamans. Dans cette candidature très symbolique au Prix Nobel de la Paix 2015, elles sont représentées par Esther Madudu, sage-femme Ougandaise d exception. Chaque soutien, chaque voix, votre voix, permet de faire entendre celle des mamans d Afrique et leur besoin de sages-femmes qualifiées. Ce prix viendrait récompenser le travail des sages-femmes et leur dévouement quotidien et essentiel à l Afrique. CLE USB : découvrez sans attendre un reportage d Esther en Ouganda. Une production Libero Films-TV5MONDE-Cirtef. Pourquoi Esther Madudu? Esther exerce le métier de sage-femme depuis plus de dix ans et a été formée aux accouchements difficiles par l AMREF avec qui elle travaille en lien étroit depuis 5 ans. Elle a été choisie par l organisation pour son dévouement auprès des mamans et sa passion du métier. Il faut dire qu elle est tombée dedans dès son plus jeune âge! Sa grand-mère était accoucheuse traditionnelle et elle a assisté à son premier accouchement alors qu elle n avait que 10 ans. Cette première expérience et le fait qu elle soit elle même un enfant prématuré l ont conduit à sa vocation : devenir sage-femme. Face à sa motivation pour les études, sa famille et son village se sont cotisés pour lui permettre d obtenir son diplôme, puis d exercer. Sa candidature a été fortement appuyée par tous les bureaux de l AMREF et particulièrement par les équipes et les formateurs qui l ont rencontrée. Pourquoi 2015? L année 2015 est l année des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). L AMREF soutenue par plusieurs organisations, personnalités et les signataires de l appel, entend mobiliser la communauté internationale autour des objectifs du millénaire 4 et 5 pour améliorer la santé maternelle. La candidature au Prix Nobel de la paix en 2015 est ainsi un moyen symbolique de faire entendre le besoin de sagesfemmes qualifiées pour améliorer la santé des mamans africaines. Pour la première fois dans l histoire du Prix Nobel de la Paix, cette récompense pourrait être remise à une sagefemme inconnue, symbole de toutes les sages-femmes africaines qui se battent chaque jour pour sauver la vie des mères et des enfants africains. SIGNEZ L APPEL MAINTENANT SUR 10

11 FAITES CONNAISSANCE AVEC ESTHER MADUDU Chère Esther, quand l AMREF vous a-t-elle formée? J ai pu suivre des cours de remise à niveau par l AMREF en 2010 et acquérir le savoir et les compétences dans des domaines complémentaires tels que la prise en charge d une grave infection de paludisme sur une femme enceinte, les soins post-avortement, l immunisation, et les complications liées à l accouchement. La formation que l AMREF a donnée aux agents de santé communautaires nous a également grandement aidées, parce que la plupart des mères nous ont été envoyées au bon moment pour leurs accouchements. Je travaille également en lien étroit avec les accoucheuses traditionnelles afin qu elles accompagnent les mamans au centre de santé pour accoucher. Dans quel hôpital exercez-vous? Combien de personnes travaillent avec vous? Dans le centre de santé d Atiriri dans une zone rurale à plus de 6 heures de route et de piste de la capitale Kampala. C est un petit centre et nous sommes seulement deux sages-femmes pour les dizaines de mamans qui viennent chaque jour. Grâce à l AMREF depuis peu nous avons des panneaux solaires et donc de l électricité mais cela ne fonctionne pas tout le temps, et j ai eu plusieurs cas où j ai accouché les mamans à la lumière de mon téléphone portable. Pouvez-vous nous décrire votre travail? Soins anténataux, suivi psychologique, test du dépistage du VIH, prévention et traitement du paludisme, accouchements, vaccinations, soins postnataux, soins post avortements, suivi des mères et de leurs nouveau-nés, sensibilisation aux bonnes pratiques en matière de santé La charge de travail est trop importante pour deux sages-femmes seulement et nous ne pouvons tout assumer. Nous sommes supposées effectuer des visites de suivi à domicile pour les mères positives au VIH, mais nous sommes tellement prises par le centre de santé que nous ne pouvons honorer ces visites. Les femmes ne suivent pas nos conseils à cause des stigmates parce qu elles ne veulent pas que les gens sachent qu elles sont infectées. Si on ne les surveille pas, elles ne prennent pas la Névirapine au début du travail, et allaitent leurs bébés, les exposant ainsi à un risque élevé d infection. Pouvez-vous nous décrire une journée type au sein du centre de santé d Atiriri? Je me lève à 5h30, et à 6h je m occupe des tâches ménagères et je me prépare un petit déjeuner et un déjeuner à emporter. Vers 7h30 je commence à m occuper des mères et des bébés. Je procure des soins post et anténataux entre 9h30 et 10h, où je procède aux tests de dépistage du VIH/Sida et de la syphilis. Je vois entre 35 et 40 mères par jour du lundi au vendredi. Si une femme est dépistée séropositive, je la prends en charge particulièrement, je prends le temps de lui expliquer les traitements et de m assurer qu elle les suive. Parfois je suis appelée pour aider à un accouchement et je dois faire attendre mes consultations. Mais mes journées varient. Par exemple, hier j ai accouché cinq enfants pendant la nuit et un le matin. Aujourd hui, je n ai bu qu un soda, je suis trop occupée. Voilà une journée type! 11

12 Pourquoi cette vocation pour le métier de sage-femme? Parce que je sauve la vie de mères et de leurs enfants. Petite, j étais fascinée par les gros ventres des femmes enceintes et j ai demandé à ma grand-mère, accoucheuse traditionnelle, de me laisser assister à un accouchement. J ai alors su que je voulais devenir sage-femme pour aider les mamans et les nouveau-nés. Je suis moi-même un enfant prématuré et c est ma grand-mère qui a pris soin de moi à ma naissance. Je lui dois la vie, et elle est toujours en vie elle aussi. Pouvez-vous nous expliquer en quoi le rôle des sages-femmes est primordial pour sauver la vie des mamans africaines? Les sages-femmes sont primordiales! Une sage-femme formée est capable de diagnostiquer et de traiter des complications qui surviennent à la fois durant la grossesse et l accouchement. Mais pas seulement! Une sage-femme formée aujourd hui en Afrique peut dépister le paludisme ou le VIH qui sont des maladies infectieuses extrêmement répandues. Si ces tests ne sont pas réalisés, alors on court le risque de perdre à la fois le bébé et la mère ou le risque de transmission de maladies infectieuses de la mère à l enfant comme le VIH. En tant que sage-femme, nous prévenons aussi les grossesses non désirées, mettons en place le planning familial, nous informons les femmes et les jeunes filles sur leurs droits avec les difficultés que cela suppose dans les communautés rurales et isolées. D après vous, pourquoi l Afrique Sub-Saharienne manque-t-elle autant de sages-femmes qualifiées? Les formations sont peu accessibles, souvent onéreuses, parfois même dans certains pays quasi inexistantes. C est aussi un métier très difficile, qui nécessite parfois de travailler 24h/24, et plusieurs se découragent. Mais les vocations naissent lorsque l on se concentre sur les mamans, les bébés et toutes les vies que nous sauvons. Il est aussi difficile pour les sages-femmes de mettre à jour leurs compétences, et de quitter leur centre pour aller se former. C est en ce sens que les programmes de l AMREF sont novateurs et efficaces. Les formations proposées sont adaptées au niveau d études de chacune, et nous pouvons suivre les cours en e-learning tout en continuant à exercer dans nos centres de santé. Quels sont les principaux soucis de santé que rencontrent les mamans lors de leur grossesse et qui peuvent leur être fatal? Le manque de sages-femmes qualifiées est le principal défi selon moi. A cause de différents éléments déterminants comme l accès aux services de santé et la distance, beaucoup de mères finissent par accoucher seules à la maison sans être au courant des complications qui peuvent surgirent. En Afrique, ce sont les conditions de vie et le manque d information qui engendrent les défis en matière de santé les plus considérables. De nombreuses mères ne connaissent pas les symptômes des maladies et une fois qu elles s en rendent compte il est souvent trop tard. Les maladies endémiques en Afrique comme le paludisme représentent un défi gigantesque. Quand les mamans ne trouvent pas de services médicaux assez tôt ou pas du tout, elles risquent leur vie et celle de leur bébé. 12

13 Comment avez-vous candidaté au Prix Nobel de la Paix 2015? Je n ai pas candidaté! C est l AMREF qui m a nommée comme représentante de toutes mes homologues du continent. Attribuer le Prix Nobel de la Paix 2015 à toutes les sages-femmes africaines est le deuxième objectif de la campagne Stand Up For African Mothers. Je vous encourage d ailleurs à signer l appel en ligne sur. Je suis très fière aujourd hui d incarner les sages-femmes en Afrique et de réveiller les consciences sur la détresse des mères africaines, leur donnant une voix et attirant l attention du plus grand nombre sur le besoin urgent de plus de sages-femmes sur le continent. Que pensez-vous de la campagne? Je suis très enthousiaste! J aimerais que le monde entier comprenne les besoins des mères africaines et leurs besoins primordiaux d être assistées par des sages-femmes qualifiées. Je pense aussi que c est l occasion de mettre en lumière notre manque d infrastructures de santé. Nous avons besoin de plus d équipements de santé, plus modernes. La mortalité maternelle en Afrique est tout à fait alarmante et pour moi cette campagne est un pas dans la bonne direction. Il faut que le monde soit au courant. Je ne suis qu une sage-femme mais je fais un maximum dans des zones où personne ne se rend. Cela doit être montré, les gens doivent savoir! Quand vous êtes venue en France dernièrement, qu est-ce qui vous a le plus marqué dans la prise en charge de la grossesse à l occidentale? Ce qui fut surprenant à la maternité à Paris était de voir que vous avez de la lumière 24h/24, 7j/7. J ai été aussi étonnée par le nombre de sages-femmes disponibles! Les jeunes mamans que j ai rencontrées se sentaient bien après l'accouchement. C était incroyable aussi de voir les équipements et les médicaments. Je peux dire qu'elles ont reçu le plus haut niveau de soin 24 heures sur 24. J ai été aussi surprise de voir que nous avions des choses en commun tel que l'outil utilisé pour contrôler le progrès du travail. Et, nous partageons la même émotion chez vous ou en Afrique quand nous aidons les mamans à mettre au monde leurs enfants. Quel message souhaitez-vous faire passer aux sages-femmes afin qu elles se mobilisent? J aimerais leur dire que c est une campagne pour les sages-femmes en Afrique mais pas seulement! Il s agit bien d une campagne de solidarité des sages-femmes du monde! Si sur chaque continent nous donnons de la voix à la campagne nous pourrons former davantage de sages-femmes, valoriser notre métier et sauver des milliers de mamans et leurs bébés. CLE USB : voir le clip vidéo de l appel lancé par Esther lors de sa visite en France! 13

14 DES AMBASSADRICES ENGAGEES Engagez-vous aux côtés de Graça Machel Mandela, Zazie, Béatrice Schönberg, Caterina Murino, Aïssa Maïga, Shirley Souagnon, Nicole Notat et toutes les ambassadrices de la campagne! CLE USB : VOIR LA VIDEO OFFICIELLE DE MADAME MANDELA Italie, Espagne, Etats-Unis, Angleterre, mais aussi Ouganda, Kenya, Afrique du Sud Partout dans le monde, des collectifs nationaux se créent pour soutenir ce combat mené par l AMREF et Graça Machel Mandela, marraine internationale de la campagne. En France, le collectif compte déjà une quinzaine d ambassadrices engagées pour cette aventure qui durera 3 ans. Elles se réunissent régulièrement depuis le début de l année pour suivre les progrès de la campagne sur le terrain des programmes, mais aussi du plaidoyer et de la levée de fonds. Elles se rendront sur le terrain en Afrique au printemps 2013 pour échanger avec les mamans, les sages-femmes et les équipes. Toutes, qu elles soient déjà mères ou non, malgré leurs vies professionnelles intenses, dans des univers complètement différents, se sont rassemblées pour la cause des mamans africaines, avec une volonté commune d agir concrètement, pendant 3 ans. Pour atteindre cet objectif, elles se mobilisent au quotidien : Zazie chante en concert privé, enregistre des vidéos et part à la rencontre des sages-femmes et des mamans sur le terrain, Béatrice Schönberg et Caterina Murino mobilisent leurs réseaux, Maryse Ewanje-Epée présente la campagne dans ses chroniques, Carole Bildé dirige la campagne de publicité, Marina Chastenet crée le bracelet Stand up de naissance pour les mamans, CLE USB : DECOUVRIR MAINTENANT LE CLIP D APPEL DES AMBASSADRICES ET LE MINI CONCERT DE ZAZIE! Le Collectif Stand Up de femmes engagées en France est composée de : Carole Bildé (Directrice Générale Adjointe chez BETC), Mathilde de Calan (Sage-femme), Marina Chastenet (Designer), Princess Erika (chanteuse), Maryse Ewanjé-Epée (Athlète, chroniqueuse et animatrice), Caty Forget (Directrice de la Fondation Sanofi Espoir), Françoise Le Guennou-Remarck (Directrice Générale adjointe de Canal + Overseas), Marie-Josée Keller (Présidente du Conseil national de l ordre des sages-femmes), Aïssa Maïga (Actrice internationale et marraine de l AMREF), Capucine Maros (Productrice artistique en télé), Haweya Mohamed (Chef de cabinet et administratrice de l AMREF), Caterina Murino (Actrice internationale et marraine de l AMREF), Nicole Notat (Administratrice de l AMREF et Présidente de Vigéo) Béatrice Schönberg (Journaliste), Shirley Souagnon (Comédienne), et Zazie (Chanteuse). 14

15 TOUT LE MONDE EN PARLE! Depuis le début, la campagne suscite un très vif intérêt des médias internationaux et français tant sur les programmes menés sur le terrain, sur la candidature d Esther, sur la mobilisation des sages-femmes à travers le monde ou l engagement des ambassadrices. Des centaines de parutions sont déjà répertoriées. En 2013, ce sera la mobilisation des sages-femmes du monde qui sera mise à l honneur! 15

16 UN ECHO INTERNATIONAL! Pour la première fois, une même campagne est menée en Afrique, en Amérique du Nord et en Europe. 11 pays ont déjà lancé la campagne avec des concerts, des galas, des conférences (Women s Forum), des événements sportifs (JO, marathon ) et les sages-femmes de France, d Angleterre et d Espagne ont accueilli Esther. Ce n est que le début de l aventure! Participez à cette belle aventure! Engagez-vous aux côtés des ambassadrices, entreprises, institutions, médias, personnalités, du monde entier, pour soutenir les mamans d Afrique et leur besoin de sages-femmes africaines. VOS CONSOEURS AFRICAINES ONT BESOIN DE VOUS! 16

17 ELLES TEMOIGNENT «Je m appelle Maria Gasingo. J ai 28 ans. Je vis à Tali au Sud Soudan. C est mon troisième enfant, il a six jours. Quand les contractions ont commencé, je me suis rendue au Centre de santé, mais j ai mis beaucoup de temps, car il est à une heure et demie à pied de chez moi et je saignais beaucoup. Là-bas, ils m ont examinée et j ai appris que j avais perdu le placenta. Il fallait m amener à l Hôpital immédiatement. C est l AMREF qui m a transportée là-bas, à trois heures de route de Tali. J étais accompagnée par un assistant de santé et mon mari. J ai été hospitalisée et j ai pu accoucher. Je suis si contente aujourd hui. J ai eu peur de mourir et que mon bébé meure aussi, mais on est tous les deux sains et saufs. Toutes les femmes n ont pas la chance que j ai eue. Que ce serait-il passé si l AMREF n avait pas pu me transporter à l hôpital?». «Je m appelle Tiramed Adinew. Je suis assistante de santé au Centre Erbo en Éthiopie. Je couvre un village de 5378 personnes. Je rends visite à chaque famille et je fais de la prévention sur les maladies les plus courantes et les bonnes pratiques en matière de santé. J ai suivi une formation de l AMREF sur la santé reproductive, la prévention du paludisme, les maladies sexuellement transmissibles et les règles d hygiène. Ce que j ai appris m aide beaucoup car cela me permet de travailler en lien étroit avec les chefs des communautés, les femmes et les enfants. Ici, beaucoup de femmes ont des problèmes car elles transportent de l eau sur des kilomètres, même lorsqu elles sont enceintes. Je leur apprends les bonnes pratiques et elles m appellent très souvent au moment de l accouchement. Je les aide à accoucher, mais s il y a des complications, il faut se rendre à l hôpital. Beaucoup d entre elles ne peuvent y aller, car il est trop éloigné. Nous continuons donc à perdre beaucoup de mamans ainsi que leurs bébés.» 17

18 «Je m appelle Miriam Namusoke. Je vis dans le village de Wankanya à Luwero en Ouganda. J ai été accoucheuse traditionnelle pendant longtemps, et je ne faisais pas attention à l environnement et aux conditions d hygiène dans lesquels les femmes accouchaient. Je ne savais pas non plus que le virus du VIH se transmettait de la mère à l enfant. Je ne leur conseillais pas le Centre de santé, car j avais besoin d argent. Un jour, j ai perdu un bébé car je n avais pas envoyé sa mère à l hôpital. Cela m a brisé le cœur et a failli ruiner ma réputation. En 2006, l AMREF m a formé en matière de santé, d hygiène et des risques et maladies liés à la maternité. Ils m ont donné un kit de soins. J ai appris à prévenir le risque de transmission du VIH au bébé, qu il fallait que j encourage les femmes à bénéficier de soins prénataux, et à se rendre au Centre de santé. Depuis ma formation, aucun bébé n est mort dans mon village.» «Je m appelle Timbiyan Kipas. Je vis à Magadi au Kenya. J ai 20 ans. Même si plusieurs filles de mon âge sont mariées, j ai refusé de me marier avec un homme âgé. Je me marierais quand je serais prête. J ai deux enfants : une fille de quatre ans et un garçon de deux ans. Je les ai eu très tôt. La première fois que j ai accouché, je saignais tellement que j ai perdu connaissance et bien failli mourir. Et puis, j ai participé à des sessions de l AMREF pour les jeunes, et j ai appris qu il était important d aller au Centre de santé pour se faire suivre par des sages-femmes durant la grossesse. Aujourd hui, j utilise un moyen contraceptif et des préservatifs pour me prémunir du VIH. J ai été excisée quand j étais petite, si j avais su que c était inutile, je n aurais pas accepté. Ma fille ne sera pas excisée, je veux qu elle aille à l école, et je ne veux pas qu elle se marie trop jeune parce que son corps ne sera pas prêt pour la maternité.» 18

19 LES GARANTIES INTERNES L AMREF s est dotée de plusieurs niveaux de garanties afin de mener efficacement les programmes sur le terrain et en toute transparence quant aux fonds collectés. La campagne compte sur : Un chargé de programme dédié supervisé par une équipe senior dédiée et multi secteur (santé reproductive, formation, monitoring, communication, finances,..) avec des rencontres mensuelles. Une équipe monitoring et évaluation dédiée. Un compte bancaire et financier dédié avec un chargé de compte/budget. Suivi d un panel de sages-femmes par pays pendant la 1 ère année suivant leur formation pour mesurer l impact, les problématiques et prendre les mesures nécessaires le cas échéant. Un rapport annuel (programmes, finances) dédié aux donateurs et partenaires. Une transparence totale sur les frais de management de programmes et l harmonisation des frais pour tous les pays. Vous avez la possibilité de suivre régulièrement et en toute transparence nos états financiers. Les comptes de l AMREF sont audités. 90% de vos dons sont directement affectés aux programmes de formation de sages-femmes sur le terrain en Afrique. L AMREF édite un reçu fiscal pour chacun de vos dons. 66% pour les particuliers à valoir sur l impôt sur le revenu. Par exemple un don de 100 euros ne coûte en réalité que 34 euros. 19

20 L AMREF, 1ère ONG africaine de santé publique NOS ORIGINES L AMREF, plus communément connue pour ses Flying Doctors, a été créée en 1957 pour venir en aide aux communautés les plus isolées d Afrique. NOTRE OBJECTIF ET NOTRE VISION L objectif de l AMREF est d offrir des solutions durables et de renforcer les systèmes de santé publique et communautaire. Des solutions africaines aux problèmes africains. NOS PROGRAMMES Aujourd hui l association dispose d une vingtaine de bureau en Afrique, Europe et Amérique du Nord et couvre les différents domaines de la santé publique : 1. La lutte contre les épidémies 2. Le renforcement de la santé maternelle et infantile 3. La formation du personnel soignant 4. L assainissement (éducation à l hygiène) et l accès à l eau salubre 5. L accès aux soins des communautés isolées via les Flying Doctors. Quelques récompenses : L AMREF EN CHIFFRES programmes menés chaque année - 7 millions de personnes en Afrique bénéficient directement de l aide de l AMREF - 1 centre de formation destiné au personnel de santé africains (infirmiers, sages-femmes, assistants médicaux,..) agents de santé communautaire bénévoles interventions chirurgicales réalisées chaque année par les flying doctors - Mise en place des antirétroviraux dans 5 pays salariés (dont 97% sont africains) - 55 années d existence POUR EN SAVOIR PLUS 20

21 LES PARTENAIRES DE LA CAMPAGNE ET DU KIT Depuis le lancement de la campagne de nombreux partenaires se sont engagés aux côtés de l AMREF et de Graça Machel Mandela pour soutenir financièrement, techniquement les programmes de formations de sages-femmes sur le terrain et pour donner un écho international à la campagne. Au-delà du soutien du Conseil National de l Ordre des Sages-femmes, de l Association nationale des étudiants sagesfemmes, de l International Confederation of Midwives, des médias, des fondations, des organisations, ont rejoint les rangs et ont apporté un soutien crucial pour sauver la vie des mamans et de leurs bébés sur le terrain. L AMREF compte ainsi sur le soutien des agences onusiennes et de nombreuses organisations comme : l Alliance Mondiale pour les personnels de santé, l UNFPA, l Agence canadienne pour le développement international, le Club santé Afrique, JCDecaux, Stravos Niarchos Fondation, Canal + Afrique, les fondations RAJA, ELLE, Caritas France, Liya Kebede, le Women s Forum, GAS Bijoux Deux partenaires importants ont également soutenu particulièrement la création de ce kit de mobilisation qui vous est destiné : le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes et la Fondation Sanofi Espoir. 21

22 Allocution d ouverture lors du lancement officiel de la campagne «Stand up for African mothers» en France «Je suis heureux d être parmi vous aujourd hui, et très honoré de cette occasion qui m est donnée de vous accueillir et de m adresser à vous, représentants des forces vives de la France, mobilisés autour de la thématique de la santé des femmes et des mères. Nous souhaitons plus particulièrement rendre hommage, à celle qui représente aujourd hui toutes les sages femmes du continent africain, toutes celles et tous ceux qui travaillent pour la santé de la mère et de l enfant. Madame Madudu, au nom de toutes vos consœurs africaines, vous êtes proposée pour le Prix Nobel de la Paix Quoi de plus naturel qu un prix de la paix, pour des femmes qui sont engagées chaque jour contre la plus inacceptable des violences, la violence de la mort d une mère au moment de donner la vie à son enfant. La France partage avec vous la vision d un monde où toutes les femmes, les mères et les enfants auront accès à des soins adaptés de qualité et de proximité, et où leurs droits seront promus et respectés. Nous connaissons bien, hélas, les besoins importants et urgents des mères africaines dans le domaine de la santé et l importance du rôle des sages-femmes pour y répondre. Aussi la France souhaite, saluer cette action concrète qu est la formation de sages-femmes d ici 2015, proposée par la campagne Stand Up for African Mothers de l AMREF. Comme vous le savez, la France est fortement engagée pour accélérer l atteinte des objectifs 4 et 5 du millénaire pour le développement. La réduction de la mortalité infantile, la réduction de la mortalité 22

23 maternelle et l accès aux soins de santé de la reproduction sont au cœur de notre stratégie de coopération en santé et sont indissociables de la promotion active de l égalité des sexes et de l autonomisation des femmes. C est ainsi que, lors du sommet G8 de Muskoka, la France a annoncé une contribution additionnelle de 500 Millions d pour la période , pour les OMD 4 et 5. Près de la moitié de cette aide est mise en œuvre dans le cadre de partenariats avec les pays bénéficiaires par le biais de notre dispositif d action bilatérale et de l Agence française de Développement. L autre moitié des fonds est déployée sur le terrain via les principales organisations internationales impliquées sur ces sujets : les agences onusiennes d une part, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et GAVI, l Alliance mondiale pour la vaccination. Je tiens également à souligner le fort attachement de notre pays au métier de sages-femmes. Vous jouez un rôle fondamental dans notre système de soins : vous apportez au service des femmes, toute votre compétence et votre esprit d initiative et d autonomie. Votre mode de pratique est et doit rester un modèle pour nos programmes de développement en santé. Enfin, comme vous le savez, les questions de population et de planification familiale sont cruciales pour l avenir de l Afrique. On ne pourra pas lutter efficacement contre la pauvreté, accélérer la croissance du revenu par habitant et atteindre les OMD sans garantir l accès universel à des services de santé génésique et de planification familiale de qualité. Avec la conférence de Ouagadougou sur la démographie et planification familiale, qu elle a organisée en février 2011 avec 9 pays africains francophones, la France a réaffirmé son engagement fort pour l amélioration de la santé génésique dans les pays du Sud. Nous sommes engagés. Nous avons maintenant, un cadre méthodologique clair pour suivre ces engagements : des ressources qui sont allouées aux pays, à l impact que les actions engagées auront eu sur la santé des populations. La France a eu la responsabilité l an dernier d exercer la présidence du G8 dans un contexte mondial difficile. Le groupe G8 santé, animé par la direction générale des biens publics mondiaux du ministère des affaires étrangères, a rempli son mandat. L aide internationale ne devra pas faiblir, il y aura plus de cohérence et de coordination dans nos actions, la santé des mères, des femmes et des enfants restera une priorité de l aide au développement. Soyez sûre, Mme Madudu, que la France tiendra ses engagements. En donnant aux mères et aux enfants les soins les plus adaptés, on leur donne un avenir. C est le meilleur investissement. Je vous remercie» Paris, le 19 juin 2012 Gustavo Gonzalez-Canali, Sous-direction de la santé et du développement humain Ministère des Affaires Etrangères et Européennes 23

24 24

25 II- POUR AGIR 25

26 PARTAGEZ VOTRE ENGAGEMENT! Ça y est vous êtes convaincues, motivées et vous souhaitez vous engager pour vos consœurs en Afrique! Mais par où commencer? Dans un premier temps, une façon simple, efficace et rapide d engagement consiste à relayer le message sur le web et les réseaux sociaux, quelques clics suffisent! Vous pouvez facilement et dès aujourd hui: 1/ SIGNEZ ET DIFFUSEZ L APPEL En 1 minute montre en main! L appel : - SIGNEZ l appel en ligne sur - RELAYEZ l appel sur votre compte Facebook et/ou Twitter 2/CREEZ VOTRE SIGNATURE DE CAMPAGNE En 3 minutes montre en main! Une signature est un élément qui apparait automatiquement à la fin de chacun de vos s. Elle peut prendre la forme : D un simple lien en bas de chacun de vos s vers De la bannière qui est à votre disposition et que vous trouverez dans la clé USB jointe à ce kit. Elle est un lien vers le site de la campagne. CLE USB : RETROUVEZ TOUTES NOS BANNIERES DE CAMPAGNE! 3/ SUIVEZ-NOUS, LIKEZ LA CAMPAGNE SUR FACEBOOK, TWITTEZ!! En 30 secondes montre en main! Abonnez-vous à la page Facebook de campagne, et de l AMREF cliquez sur 26

27 En 2 minutes montre en main! Utilisez vos comptes Facebook ou Twitter pour diffuser la campagne au plus grand nombre! Dans vos posts, vous pouvez : -relayez les vidéos de la campagne disponibles sur notre chaine youtube : -Reprendre les chiffres clés de la campagne et la situation de la santé maternelle en Afrique. -Racontez pourquoi vous avez été touchée par la campagne et pourquoi vous avez décidé de vous engager. -Relayer les évènements, annoncer le Mama Happening des 4 et 5 mai, -Parler de votre métier au quotidien, de l importance des sages-femmes pour les mamans et leurs bébés, 4/ PARTAGEZ VOTRE ENGAGEMENT PAR MAIL ET PAR COURRIER En 5 minutes montre en main! N hésitez pas à partager votre engagement auprès de vos proches, collègues, amis en leur envoyant un mail ou un courrier. Vous trouverez un modèle de lettre sur la clé USB à adapter selon vos souhaits! CLE USB : UNE LETTRE TYPE A PERSONNALISER ET A ENVOYER A TOUS VOS CONTACTS! 27

28 MOBILISEZ VOTRE RESEAU SUR VOTRE LIEU DE TRAVAIL! Les hôpitaux et cabinets médicaux sont des lieux privilégiés dans lesquels diffuser la campagne. Les halls d entrée, les secrétariats et les salles d attentes sont propices à l affichage, et à la mise à disposition de supports comme un flyer, des images, etc Si vous avez des écrans vous pouvez également diffuser les vidéos d Esther et de Madame Mandela. N oubliez pas d anticiper et de demander les autorisations nécessaires aux hôpitaux. Si vous décidez d organiser un événement il est primordial d afficher et de diffuser un maximum les supports fournis dans le kit. UN SITE INTERNET : UNE AFFICHE DES BANNIERES WEB UN BRACELET SYMBOLE DE LA CAMPAGNE UNE CLEF USB PERSONNALISEE DES T-SHIRTS DES BULLETINS DE DON DES VIDEOS, DES TEMOINAGES, UN SPOT PUB, UN SPOT RADIO A RELAYER SUR A PARTIR DU 20 AVRIL. CLE USB : RETROUVEZ TOUS LES SUPPORTS DE CAMPAGNE! 28

29 Nous comptons sur l appui d une référente par département pour relayer la campagne, les supports à disposition et vous appuyer dans la mobilisation. N hésitez pas à contacter votre référente départementale pour toute question ou si vous avez besoin de supports! Si vous ne connaissez pas votre référente, contactez votre conseil départemental ou l AMREF au

30 JEU-CONCOURS : PARTEZ A LA RENCONTRE DES SAGES-FEMMES ET DES MAMANS SUR LE TERRAIN! Parce qu il nous semble primordial de vous donner à voir nos programmes sur le terrain et de vous montrer les défis en santé maternelle que nous essayons de relever en formant des sages-femmes, nous vous proposons une mission d une semaine sur le terrain à la rencontre de vos consœurs africaines et des mamans. Aussi le département qui aura le plus collecté se verra attribuer un voyage sur le terrain pour deux personnes (séjour encadré par les équipes de l AMREF). Le concours est lancé, à vous de jouer!!! La campagne étant menée chaque année jusqu en 2015, de nouvelles initiatives viendront compléter ce dispositif avec de nouvelles possibilités de partir sur le terrain (jumelage entre école de sage-femme, formation des sagesfemmes, parrainage d une promotion, ). Pour participer au jeu-concours 2013: 1/ Contacter la sage-femme référente de votre département (via votre Conseil départemental et/ou régional) ou en appelant l AMREF au / Constituer une équipe avec les sages-femmes et étudiant(e)s sages-femmes de votre département. 3/ Collecter des fonds : événements, pages de collecte, grâce aux conseils ci-dessous et aux outils fournis dans votre kit. Le département qui aura collecté le plus de fonds avant le 30 juin 2013 se verra récompensé de : UN VOYAGE SUR LE TERRAIN D UNE SEMAINE EN AFRIQUE POUR 2 PERSONNES, A LA RENCONTRE DES SAGES-FEMMES AFRICAINES!* Le département qui organisera l événement le plus original et mobilisateur avant le 30 juin se verra récompensé de : UNE STATUETTE DE LA CAMPAGNE DEDICACEE PAR TOUTES NOS AMBASSADRICES ET DEUX PLACES POUR NOTRE GRANDE SOIREE SOLIDAIRE DE GALA EN DECEMBRE 2013 A PARIS EN PRESENCE DE NOMBREUSES PERSONNALITES! * : Pour un minimum collecté de euros. Voyage de 5 jours pendant lequel vous partirez à la découverte des programmes de l AMREF, et à la rencontre de sages-femmes africaines et de leur quotidien. Date limite de participation : 30 juin Résultat du jeu-concours avant le 15 septembre Mission sur le terrain premier trimestre 2014 selon disponibilités. 30

31 Comment collecter des fonds pour la formation des sages-femmes sur le terrain? 1/ Organiser un événement de collecte : Des événements divers et variés peuvent être organisés pour collecter des fonds : vente de gâteaux, d objets, vide-grenier, vide-armoires, compétition de sport, déjeuner, diner, soirées Vous avez de nombreux supports à disposition dans votre kit : tee-shirt, flyer, bulletins de dons, affiches, pour organiser au mieux votre événement. Attention, tous vos dons doivent être accompagnés d un bulletin rempli par votre donateur afin que l AMREF puisse suivre les dons et éditer les reçus fiscaux aux donateurs. La sage-femme référente de votre département coordonne la collecte de dons. Nous vous conseillons 3 dates symboliques pour organiser votre événement : - Le 4 et/ou le 5 Mai 2013 : Participez au Mama Happening! (voir page suivante) - 26 Mai : la Fête des mères. Une bonne occasion d impliquer les mamans de votre maternité, vos collègues, vos amies! Le + : Vous pouvez personnaliser votre affiche en indiquant la date, le lieu et l horaire de votre événement. (document à personnaliser sur votre clé usb) 2/ Participez à la page de collecte de votre département : Nous vous encourageons fortement à créer la page de collecte de votre département et à mobiliser votre réseau pour réaliser des dons! c est très simple et efficace. Toutes les indications sur votre clé USB. 31

32 4 ET 5 MAI 2013 JOURNEE MONDIALE DE LA SAGE-FEMME : PARTICIPEZ AU MAMA HAPPENING! Le 5 Mai, Journée Mondiale de la Sage-femme, c est votre journée!!! A cette occasion, nous organisons avec et pour vous un Mama Happening! Cette journée est l occasion de mobiliser la communauté internationale et de plaider pour former davantage de sages-femmes! Ce qui est prévu : Samedi 4 mai 2013 Un Happening à Paris A la veille de la Journée Mondiale de la Sage-femme, un événement de mobilisation avec les médias, les sages-femmes, les étudiants, les ambassadrices, les partenaires, le public 1. Une conférence de presse avec toutes les ambassadrices de la campagne 2. Un acte unique, symbolique et médiatique avec les sages-femmes, les étudiants, les ambassadrices, les partenaires, le public. Samedi 4 et Dimanche 5 mai 2013 Mobilisation des sages-femmes et remise du bracelet de naissance aux mamans dans les maternités. Comment participer au Mama Happening? 1) Offrez le bracelet! 20 BRACELETS DANS VOTRE KIT A REMETTRE AUX MAMANS LES 4 ET 5 MAI. CE BRACELET DE NAISSANCE POUR MAMAN EST LE SYMBOLE DE LA CAMPAGNE! A l occasion de la journée mondiale de la sage-femme, nous vous proposons de distribuer le bracelet de campagne, bracelet de naissance pour maman, à toutes les nouvelles mamans le 4 et le 5 mai. Pour mettre en valeur votre action, entourez-vous de la presse locale, contactez un journaliste en amont du 5 mai afin qu il vienne prendre des photos ou filmer des images. Veillez à demander des autorisations nécessaires à votre structure au préalable. Faites appel à votre référente départementale si vous avez besoin d aide. 2) Mobilisez le plus grand nombre! - Diffusez et installer des affiches et des flyers de la campagne sur vos lieux de travail, - Communiquer dans votre édito local, ou dans tout support de communication de votre lieu de travail, - Disposer les panneaux de l exposition (à demander à votre référente départementale), - Communiquer dans la presse (Envoyer un communiqué de presse à la presse quotidienne locale - fourni sur demande par l AMREF) 32

33 3) Collectez des fonds pour la formation de sages-femmes et partez sur le terrain! Organisez un évènement afin de mobiliser vos ami(e)s, vos collègues, les mamans, à la cause des mamans africaines et levez des fonds pour la formation de sages-femmes africaines Faites appel à votre référente départementale si vous avez besoin d aide. Rappel : le département qui aura collecté le plus de fonds avant le 30 juin 2013 se verra récompensé d un voyage sur le terrain en Afrique pour 2 personnes à la rencontre des mamans et des sages-femmes. Vous pouvez constituer une équipe dès maintenant avec les étudiant(e)s et les sages-femmes de votre département! Pour vous engager à nos côtés et participer au Mama Happening, veuillez contacter : Votre référente départementale/régionale: Mr/Mme Tel.. Mail Et/ou l AMREF : Marion Cabridens Responsable communication et partenariats Et/ou l AMREF : Anaïs Gies Chef de projet plaidoyer A VOUS DE JOUER! 33

SAUVER LA VIE DES MERES AFRICAINES EN FORMANT 15 000 SAGES FEMMES D ICI 2015 Objectifs du Millénaire pour le Développement 4 et 5

SAUVER LA VIE DES MERES AFRICAINES EN FORMANT 15 000 SAGES FEMMES D ICI 2015 Objectifs du Millénaire pour le Développement 4 et 5 CAMPAGNE INTERNATIONALE STAND UP FOR AFRICAN MOTHERS 2012-2015 5 mai Journée Mondiale de la Sage-Femme- 3 juin Fête des mères SAUVER LA VIE DES MERES AFRICAINES EN FORMANT 15 000 SAGES FEMMES D ICI 2015

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

LUTTE CONTRE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT DOSSIER DE PRESSE Février 2014 LUTTE CONTRE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT WIVES ID M G IN T C E CONN SOMMAIRE 02 Chiffres clés 03 Lancement de la plateforme internationale

Plus en détail

Les formations e-learning

Les formations e-learning Les formations e-learning METTRE LES NTIC* AU SERVICE DE LA SANTE : UNE INITIATIVE DU CLUB SANTE AFRIQUE *Nouvelles Technologies de l Information et de la communication OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE

AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE LE PROGRAMME DE TELEMEDECINE AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6-8 1 CFAO : Membre

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER Relais pour la Vie, une initiative

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis,

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis, Discours de Madame Bineta Diop Cérémonie de remise de la Légion d honneur Mercredi 17 septembre 2012. Résidence de France à Genève Monsieur Nicolas NIEMTCHINOW, Ambassadeur et représentant permanent de

Plus en détail

52 FORBES AFRIQUE MARS 2015

52 FORBES AFRIQUE MARS 2015 52 FORBES AFRIQUE MARS 2015 Un infirmier dans une chambre de la clinique Nest. La qualité des infrastructures est une priorité avec un ascenseur, un bloc opératoire et la climatisation dans chaque chambre.

Plus en détail

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres 33 % de nouvelles infections à VIH en moins depuis 2001 29 % de décès liés au sida en moins (adultes et enfants) depuis 2005 52 % de nouvelles infections à VIH en moins

Plus en détail

FEMMES SANTÉ DES. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

FEMMES SANTÉ DES. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr SANTÉ DES FEMMES Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de

Plus en détail

Prévention grossesse

Prévention grossesse Prévention grossesse Le mot de la Directrice La Fondation PremUp, reconnue d utilité publique, agit pour la santé de la femme enceinte et du nouveau-né. Elle conduit 3 types de missions : 1. Faire progresser

Plus en détail

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX FRANÇAIS (FR) AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX Au regard des principes généraux des axes stratégiques, la Fondation Rotary considère que : 1. Elle a pour objectifs d optimiser le traitement des dossiers

Plus en détail

33 ème Congrès des Maires francophones. - Assemblée générale de l Association internationale. des maires et responsables des capitales

33 ème Congrès des Maires francophones. - Assemblée générale de l Association internationale. des maires et responsables des capitales DISCOURS 2013 33 ème Congrès des Maires francophones Assemblée générale de l Association internationale des maires et responsables des capitales et métropoles partiellement ou entièrement francophones

Plus en détail

Conférence internationale sur la population et le développement

Conférence internationale sur la population et le développement Conférence internationale sur la population et le développement Conférence ministérielle Projet de Document d engagement Document d'engagement du troisième examen quinquennal de la mise en œuvre du Programme

Plus en détail

Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011

Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011 Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011 Initiatives montrant des bonnes pratiques ainsi que des pratiques efficaces dans l adoption d une approche fondée sur les droits

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

INFORMATION PARRAINAGE

INFORMATION PARRAINAGE INFORMATION PARRAINAGE Pourquoi parrainer un orphelin du Sida? Les efforts mondiaux visant à améliorer la vie des enfants touchés par le VIH s'intensifient mais ne répondent toujours pas aux besoins croissants

Plus en détail

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013 Sommaire Présentation de cheer up! EMLYON 2 La Course Contre le Cancer 2013 3 La Course Contre le Cancer 2012 4 Pourquoi vous associer à notre événement? 5 1 cheer up! EMLYON cheer up! EMLYON est une association

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : +251-115- 517 700 Fax : +251-115- 517844 website : www. africa-union.org ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET FORUM DE LA

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

ENFANTS ET SIDA : PROTECTION SOCIALE LE ROLE DES PARLEMENTS

ENFANTS ET SIDA : PROTECTION SOCIALE LE ROLE DES PARLEMENTS ENFANTS ET SIDA : PROTECTION SOCIALE LE ROLE DES PARLEMENTS Atelier parlementaire régional pour l Afrique de l Est et l Afrique australe accueilli par le Parlement namibien, organisé par l Union interparlementaire

Plus en détail

Violences envers les femmes : La formation des professionnel-les, une urgence de santé publique

Violences envers les femmes : La formation des professionnel-les, une urgence de santé publique Violences envers les femmes : La formation des professionnel-les, une urgence de santé publique * * * Intervention de Madame Najat VALLAUD-BELKACEM Ministre des droits des femmes, Porte-parole du Gouvernement

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Gestion communautaire du VIH/SIDA

Gestion communautaire du VIH/SIDA Gestion communautaire du VIH/SIDA Introduction L Etat d Israël est un pays jeune et peuplé de nombreux immigrants de toutes origines. Notre expérience de la gestion du VIH/SIDA peut donc aider à renforcer

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations!

CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations! 24H DE MOBILISATION CONTRE LE CANCER Une manifestation de la ligue contre le cancer CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations! Vous venez de créer votre équipe pour participer au

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA IRG-Université de Virginie 21 au 23 mars 2010 Acteurs non étatiques et politiques de santé publique SOIGNER ET TEMOIGNER Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes United Nations Population Fund Mars Décembre 2011 Suite à la crise libyenne survenue en février 2011, la frontière

Plus en détail

Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida

Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida Projet existant depuis 2005 et soutenu par l INPES et l ARS IledeFrance 1 Vision d ensemble sur le projet Origine du projet : Les communautés africaines

Plus en détail

L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial. Quelques chiffres

L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial. Quelques chiffres L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial L aide au développement en matière de santé a subi un changement radical ces cinq dernières années. De nouvelles

Plus en détail

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN Contexte Note conceptuelle 2013 a été une année marquante pour la nutrition, qui a fait suite à de nombreuses années de revendication

Plus en détail

La pratique sage-femme autochtone : en quoi consiste le travail d une sage-femme autochtone?

La pratique sage-femme autochtone : en quoi consiste le travail d une sage-femme autochtone? La pratique sage-femme autochtone : en quoi consiste le travail d une sage-femme autochtone? UNE NAISSANCE DANS LE NORD AVEC UNE SAGE-FEMME AUTOCHTONE «J ai eu le privilège d assister à une belle naissance.

Plus en détail

CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG

CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG Le groupe parlementaire CAIRE+ s engage pour la mise en œuvre du programme d action élaboré lors de la conférence onusienne

Plus en détail

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Réussir sa collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 MENU // P.3 P.6 INTRODUCTION COLLECTER TOUT AU LONG DE L ANNÉE Étape 1 : Offrir la possibilité de vous soutenir tout au long de

Plus en détail

Votre Fête, un bon Plan!

Votre Fête, un bon Plan! Votre Fête, un bon Plan! Une fête Plan, qu est-ce que c est? & Toutes les infos pratiques & Les organisateurs d une fête Plan partagent leur expérience & Quels projets soutenez-vous grâce à votre fête?

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Médecins du Monde http://www.medecinsdumonde.org/ Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Nombre de projets de santé en cours : 100% Nombre de projets en cours portant

Plus en détail

L ONU EN ACTION LA FISTULE EN AFGHANISTAN

L ONU EN ACTION LA FISTULE EN AFGHANISTAN L ONU EN ACTION Date de programmation: février 2009 Programme n 1172 Durée: 4 23 Langues: anglais, français, espagnol et russe LA FISTULE EN AFGHANISTAN VIDEO COUCHÉE DANS UN LIT AUDIO 1. Fatima est originaire

Plus en détail

ACCÈS AUX SYSTÈMES ET SOINS DE SANTÉ PRIMAIRE

ACCÈS AUX SYSTÈMES ET SOINS DE SANTÉ PRIMAIRE ACTION INTERNATIONALE Novembre 2009 N 3 Accès aux systèmes et soins de santé primaire Emetteur : DROI p.1/6 ACCÈS AUX SYSTÈMES ET SOINS DE SANTÉ PRIMAIRE Un défi pour améliorer l accès à des services de

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 Mettre fin à l épidémie de sida ces mots renferment de tels espoirs et de telles promesses. Grâce à des engagements mondiaux et à des objectifs précis,

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

dossier de presse septembre 2011 G20 et santé PROTECTION SOCIALE ET GRATUITE DES SOINS POUR LES PLUS PAUVRES

dossier de presse septembre 2011 G20 et santé PROTECTION SOCIALE ET GRATUITE DES SOINS POUR LES PLUS PAUVRES dossier de presse septembre 2011 DE 32 G20 et santé PROTECTION SOCIALE ET GRATUITE DES SOINS POUR LES PLUS PAUVRES La Santé n est pas un Luxe La Santé n est pas un Luxe médecins du monde alerte La santé

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA SEPTIÈME TABLE RONDE DES CONJOINTS DES CHEFS D ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU COMESA

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA SEPTIÈME TABLE RONDE DES CONJOINTS DES CHEFS D ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU COMESA COMMUNIQUÉ FINAL DE LA SEPTIÈME TABLE RONDE DES CONJOINTS DES CHEFS D ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU COMESA Thème : «Consolidons les échanges intra-comesa en développant les micro, petites et moyennes entreprises»

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES 1 Le rendez-vous annuel de collecte de fonds de l Institut Pasteur 2 Un événement médiatique national Une opération de lancement : journée portes ouvertes, exposition événementielle à Paris et en régions.

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas de «Dar Al Oumouma»

Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas de «Dar Al Oumouma» Royaume du Maroc Ministère de la santé Direction de la Population المملكة المغربية وزارة الصحة مديرية السكان Aide à la réduction de la Mortalité Maternelle et Néonatale: Participation Communautaire Cas

Plus en détail

MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999

MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999 MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999 Au sujet de MSF Médecins Sans Frontières (MSF) est une organisation d aide humanitaire internationale qui prodigue des soins médicaux d urgence

Plus en détail

Investir dans la santé, c est investir dans le développement économique

Investir dans la santé, c est investir dans le développement économique NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Trentième réunion du Comité d experts Réunion du Comité d experts de la quatrième réunion annuelle conjointe de la Conférence

Plus en détail

MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999

MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999 MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999 Au sujet de MSF Médecins Sans Frontières (MSF) est une organisation d aide humanitaire internationale qui prodigue des soins médicaux d urgence

Plus en détail

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES FILLES CONTEXTE DU PROGRAMME SUPER GO Féminisation du VIH : quelques chiffres clés (EIS-2005) 0,4% des filles de 15 à 19 ans sont infectées

Plus en détail

1 ère ONG DE SANTÉ PUBLIQUE EN AFRIQUE Au cœur des communautés RAPPORT D ACTIVITÉ 2014

1 ère ONG DE SANTÉ PUBLIQUE EN AFRIQUE Au cœur des communautés RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 1 ère ONG DE SANTÉ PUBLIQUE EN AFRIQUE Au cœur des communautés RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 2 AMREF RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 Edito Grandir! En 2050, un enfant sur trois naîtra en Afrique. L avenir du continent,

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT

DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT Titre de l opportunité de financement : Journée mondiale du SIDA 2012

Plus en détail

Rapport d activité. Points saillants. Pour consulter en ligne : visionmondiale.ca

Rapport d activité. Points saillants. Pour consulter en ligne : visionmondiale.ca Rapport d activité Points saillants 2014 Pour consulter en ligne : visionmondiale.ca Récits de changements véritables «Je n ai plus à marcher de longues distances pour rapporter de l eau à ma famille.

Plus en détail

DW Radio Learning By Ear Feuilleton VIH «Un ange en chacun de nous» Ep.8

DW Radio Learning By Ear Feuilleton VIH «Un ange en chacun de nous» Ep.8 Learning by Ear HIV «Un ange en chacun de nous», 8 e épisode Texte : Romie Singh Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Christophe Lascombes PERSONNAGES : Pinto, Angela, Jet, marabout, Annie, infirmière

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Mobile Ultrasound Project Stories from the field MAROCCO

Mobile Ultrasound Project Stories from the field MAROCCO Mobile Ultrasound Project Stories from the field MAROCCO Stories from the Field Dr. Chrit - délégué - province de Kemisset En tant que représentant du ministère de la santé et le délégué de la Province

Plus en détail

Réseau Africain de Partenariat sue le VIH dans les Lieux de Détention (AHPPN)

Réseau Africain de Partenariat sue le VIH dans les Lieux de Détention (AHPPN) Réseau Africain de Partenariat sue le VIH dans les Lieux de Détention (AHPPN) Déclaration Africaine d engagement sur la Prévention, Traitement, Soin et Soutien en matière du VIH et SIDA en milieu carcéral

Plus en détail

COMPTE À REBOURS JUSQU À zero

COMPTE À REBOURS JUSQU À zero COMPTE À REBOURS JUSQU À zero Y croire Le faire. PLAN MONDIAL POUR ÉLIMINER LES NOUVELLES INFECTIONS À VIH CHEZ LES ENFANTS À L HORIZON 2015 ET MAINTENIR LEURS MÈRES EN VIE 2011-2015 Copyright 2011 Programme

Plus en détail

Enquête satisfaction PRADO

Enquête satisfaction PRADO Enquête satisfaction PRADO 450 enquête satisfaction PRADO sages-femmes libérales 400 350 300 250 200 enquête satisfaction PRADO sages-femmes libérales 150 100 50 0 adhérentes réponses contactées par la

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

APPEL CHEZ VOTRE DÉPUTÉ

APPEL CHEZ VOTRE DÉPUTÉ Monsieur le député/madame la députée APPEL CHEZ VOTRE DÉPUTÉ Bonjour, je me nomme. Je suis un(e) militant(e) pour Amnistie internationale Canada francophone. J aimerais vous rencontrer concernant la révision

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST

NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST Afrique Nourricière re NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST Secrétariat Exécutif ROPPA Atelier Collège des Femmes

Plus en détail

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons Cher(ère) participant(e), Au nom de la Fondation du cancer du sein du Québec et de Virgin Radio 96, nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et votre participation à l évènement Raser pour sauver

Plus en détail

Nourrissons. l AVENIR

Nourrissons. l AVENIR Nourrissons l AVENIR du cordon à la cuillère CAMPAGNE MAJEURE DE FINANCEMENT 2014-2018 UNE MISSION ÊTRE PRÉSENT, AU TOUT DÉBUT Depuis 1991, la Fondation OLO aide les enfants à naître en santé et à connaître

Plus en détail

Mauritanie, mission de santé à Aleg et Kaedi AFD, Didier Grebert. Agence Française de Développement FONDS FRANÇAIS MUSKOKA

Mauritanie, mission de santé à Aleg et Kaedi AFD, Didier Grebert. Agence Française de Développement FONDS FRANÇAIS MUSKOKA Mauritanie, mission de santé à Aleg et Kaedi AFD, Didier Grebert Agence Française de Développement FONDS FRANÇAIS MUSKOKA AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT Répondre aux enjeux de la santé maternelle et

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement Groupe de la Banque africaine de développement ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement AU SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES SERVICES DE LA BANQUE

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11 Depuis 1993, le Professeur André Ouezzin Coulibaly, célèbre chirurgien cardiologue et fils de feu Daniel Ouezzin Coulibaly, a élaboré le projet du Centre international de soins de Sya (CISSYA), baptisé

Plus en détail

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE LES WAPITIS DEVENEZ AMBASSADEURS POUR WAX www.wax-science.fr wapitis@wax-science.org POURQUOI DES WAPITIS? FORMER LA FUTURE GÉNÉRATION COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES FAIRE PASSER

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

: Médecins du Monde Belgique (MdM BE) : Coordinateur/trice du programme en Santé Sexuelle et Reproductive. : 12 mois. : 1 er janvier 2015

: Médecins du Monde Belgique (MdM BE) : Coordinateur/trice du programme en Santé Sexuelle et Reproductive. : 12 mois. : 1 er janvier 2015 Descriptif de poste : Coordinateur de projet en santé reproductive HAÏTI (h/f) ORGANISATION TITRE DU POSTE LOCALISATION DU POSTE DUREE DU POSTE DATE D ENTREE EN FONCTION : Médecins du Monde Belgique (MdM

Plus en détail

Parti Libéral du Canada. 1. Le soutien aux proches aidants

Parti Libéral du Canada. 1. Le soutien aux proches aidants Parti Libéral du Canada 1. Le soutien aux proches aidants Les proches aidants constituent l épine dorsale de notre système de santé; ils fournissent en effet des soins non payés dont la valeur a été estimée

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA :

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Constats de départ Objectifs du projet Présentation de l outil

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Les 20 ans de l ONG ESSOR : Quel avenir pour la solidarité internationale? Contact : L équipe d ESSOR est à votre disposition pour tout renseignement à l adresse suivante : essor.contact@free.fr

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

L histoire du changement

L histoire du changement Infirmiers de Rue Fellow Ashoka Belgique Ashoka: Et si vous commenciez par me parler un peu de votre famille et de l endroit où vous avez grandi!? Émilie: J ai grandi à Namur, au sein d une famille nombreuse!:

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA.

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA. Votre Défi commence maintenant, alors commencez à collecter des fonds maintenant! Que vous soyez un pro ou un novice de la collecte de fonds, nous vous aiderons à maximiser votre potentiel de collecte

Plus en détail

DOSSIER DE RENTREE 2015-2016 PRIMAIRE

DOSSIER DE RENTREE 2015-2016 PRIMAIRE DOSSIER DE RENTREE 2015-2016 PRIMAIRE Madame, Monsieur, Voici déjà quelques indications concernant la rentrée des classes. Celle-ci aura lieu : Le mardi 1er septembre 2015 Les enfants entrant en classe

Plus en détail