Le magazine de la régie du Home Media

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le magazine de la régie du Home Media"

Transcription

1

2 Le magazine de la régie du Home Media Réalisation : Éditialis Factory 40 pages dédiées : des études de cas, des enquêtes, un dossier thématique, les plus belles campagnes courrier en images toutes les clés pour mieux connaître le Home Media! # 2 // Prin temps-été 2012 r 2011 # 1 // Hive Universe l, relationnel, promotio nnel, connecté, choisi, c est le Hom e Media! Universel, relationnel, nel, promotion choisi, e media! c est le hom Luxe Dossier xe L art Le paradgoique desdhe raconter lo istoires o techn TRIBUNE «L humain est le nou PORTFOL veau paradi IO Retrou vez gme» AGENDA Tout ce que notre best of des campagnes vous ave z raté, tou mailings t ce que vou s ne devez Mag_MediaPo st_02e.indd 1 pas rater 02/08/12» de valeur! mailings créatrice campagnes créativité est rater «La vraie! Best of des devez pas TRIBUNE chez vous que vous ne C est arrivé raté, tout ce PORTFOLIO vous avez que ce t AGENDA Tou Mag_MediaPost def2.indd 1 Abonnez-vous gratuitement auprès de : 23/11/11 15:12 14:46

3 ÉDITO L ambition de MEDIAPOST Publicité est de réaffirmer la place importante que doit avoir le media courrier dans la relation client et de réconcilier media et hors media. Aussi, la notion de courrier doit être comprise de manière extensive : courrier adressé, imprimé publicitaire mais aussi ing et messaging sur mobile. Ces canaux ont pour points communs leur capacité de ciblage mais aussi l acceptation du consommateur. De là est né le concept de Home Media, le media choisi qui pénètre au cœur du foyer, et qui est devenu la marque de fabrique des canaux portés par MEDIAPOST Publicité. Au travers de ce premier livre blanc, nous avons voulu présenter les fondamentaux de l un des volets du Home Media : le courrier adressé. Seul ou en complément de mass media, les capacités du courrier adressé sont multiples et efficaces. De la carte postale publicitaire au consumer magazine, de la lettre personnalisée à l envoi d objet en passant par le catalogue ou la brochure, le courrier est protéiforme et peut laisser un vaste champ d expression aux marques. Forcément réducteur par son format, tout en évitant d être donneur de leçon, ce livre blanc rappelle les fondamentaux d un courrier adressé réussi. Car comme chacun des media, le courrier va apporter sa contribution à la marque mais il convient pour cela de respecter un minimum de règles qui ont fait leurs preuves. Mais ce livre blanc souhaite aussi revenir sur les idées reçues et mettre en avant quelques astuces. Et pour aller au bout de notre démarche d abolition des frontières media/hors media, le livre blanc trouve un prolongement digital pour en savoir plus sur des résultats d études, des cas, des mises à jour Bonne lecture! 1 - Le courrier publicitaire adressé 2 - Concevoir un courrier publicitaire adressé 3 - Piloter une campagne 4 - Mesurer les performances 5 - Le courrier intégré 6 - Conclusion SOMMAIRE

4 1 - Le courrier public Les chiffres clés Avec la publication des chiffres annuels 2011, le courrier a fait son entrée dans l évaluation des recettes nettes du marché publicitaire de l IREP. + de 2 milliards d euros investis sur le media courrier, répartis à 70% pour le Courrier Adressé et 30% pour l Imprimé Publicitaire Une part de marché de 16%, plaçant le media courrier en 3ème position derrière la télévision et la presse Le courrier, le media publicitaire préféré des Français : Le courrier publicitaire, un media exclusif et bien mémorisé : 51% lisent leur courrier publicitaire sans rien faire d autre (2) 59% beta de mémorisation du courrier adressé (3), c est-àdire le % d individus qui, après avoir été exposés la 1ère fois au message, ont mémorisé la marque et au moins un élément du message. 17% Télévision base 30 s, 10% Presse magazine, Page quadri, 6% Affichage 4X3, 5% Radio base 30 s Pour 37%, le courrier est le media préféré pour la publicité (1) 90% lisent les courriers publicitaires qu ils reçoivent (2) 4

5 itaire adressé Le media courrier, un drive to store et un drive to web : 63% des Français se sont déplacés en magasin suite à la réception d un courrier adressé (2), 49% se sont rendus sur Internet suite à la réception d un courrier adressé (2) (1) Kantar Media SIMM-TGI (2) TNS Sofres : Les Français et le courrier publicitaire (3) Beta de mémorisation source OMG. Répartition des recettes nettes des media en Le courrier publicitaire adressé 5

6 Le courrier adressé Pour quoi? Le courrier adressé représente une matérialisation réelle de la relation entre la marque et la cible visée. C est un espace de communication personnalisé et complémentaire à d autres communications plus généralistes comme les mass media. Utiliser le courrier adressé, c est S adresser à une cible connue, parfois choisie de manière personnalisée (nominative). Cette communication écrite est acheminée par voie postale, elle présente une offre commerciale et a pour objectif principal de modifier un comportement (déclencher une action). Toutefois, le courrier peut aussi être une formidable marque d attention portée à ses clients en leur souhaitant leur anniversaire, les voeux, en les invitant à un événement particulier. Dans ce cas, c est l attachement à la marque qui sera travaillé. Tous les annonceurs peuvent utiliser le media courrier pour fidéliser ou prospecter. QUELQUES DÉFINITIONS UTILES : Marketing direct : il regroupe l ensemble des actions de communication personnalisées ou individualisées ayant pour objectif de susciter une action de la part du destinataire (courrier/mailing, envoi de catalogues, télémarketing, ing, télévision interactive, messaging/sms ). 6

7 Marketing relationnel : il regroupe l ensemble des actions marketing qui visent à créer et pérenniser une relation continue, renforcée et enrichie avec le consommateur dans l objectif de le fidéliser. CRM (Customer Relationship Management) : il regroupe l ensemble des actions marketing et communication ayant pour but d optimiser la qualité de la relation client, de fidéliser et de maximiser le chiffre d affaires ou la marge par client. Pour plus de définitions : Le courrier adressé Pour qui? Pour tout type d annonceur, tout secteur d activité, toute problématique , c est le nombre d annonceurs qui, en 2011, ont utilisé au moins une solution de courrier adressé proposée par La Poste. IDÉES REÇUES «Le courrier adressé tend à disparaître, il concerne une cible vieillissante uniquement sensible aux jeux concours et promotions.» FAUX Le courrier adressé est complémentaire aux autres media. Il est utilisé pour répondre à diverses problématiques d acquisition et de fidélisation mais aussi pour nourrir un positionnement ou promouvoir une marque, un produit/service. Les populations jeunes, peu sollicitées, sont très réactives au media courrier (études CSA, SIMM TGI.). 1 - Le courrier publicitaire adressé 7

8 «La force de vente d une entreprise ne peut pas s appuyer sur le courrier adressé.» FAUX Les réseaux de vente directe et les forces commerciales tous secteurs confondus, s appuient énormément sur le courrier adressé en tant que support de leur démarche. Le courrier adressé est alors utilisé avant (introduction, prise de rendez-vous, présentation du produit ou service) ou après le rendez-vous (suivi relationnel, confirmation d engagement ). «Le courrier adressé ne fonctionne qu en BtoC.» FAUX Les fichiers et bases de données BtoB sont moins nombreux qu en BtoC et beaucoup plus volatiles. Toutefois, le courrier adressé permet de toucher le client/prospect avec de réels stimuli personnels et promotionnels. Ces stimuli vont toucher le lecteur, qu il soit dans un contexte privé ou professionnel. Le courrier adressé est très utilisé par les annonceurs BtoB. Il est très apprécié pour l impact d image qu il génère et pour ses possibilités de promotion. «Le courrier adressé n est pas générateur d image.» FAUX La prise de parole est un acte risqué. Chaque annonceur qui décide de communiquer se met en danger. Sa communication construit son image quel que soit le canal utilisé. Le courrier adressé est une marque d attention que l annonceur porte à son client. Il est donc porteur d une image positive de reconnaissance et de différenciation. «Le courrier adressé ne permet pas de créer l évènement.» FAUX La principale vertu du courrier, c est de s adresser à une cible captive, quelle que soit sa taille, la cible étant bien identifiée. Ce ciblage évite la déperdition (couverture utile), la puissance ne se mesure donc pas nécessairement en nombre mais en affinité. 8

9 «Les e commerçants n utilisent pas le courrier adressé car ils s adressent à une population d internautes!» FAUX Le e commerçant ne fait pas exception à la règle, il cherche souvent un moyen de matérialiser la relation qu il entretient avec son client/prospect. En recrutement, le courrier permettra de trouver des contacts difficiles ou chers à recruter sur Internet. Et en fidélisation, le courrier adressé lui permet d ancrer ce lien, voire d émerger du flot d s envoyés par des concurrents. En conclusion, pour tout annonceur, en conquête comme en fidélisation, le courrier adressé répond aux objectifs. Il génère une réaction auprès du destinataire mais il permet aussi de promouvoir une marque, des produits ou services, de nourrir un positionnement et de concrétiser des valeurs (image). 1 - Le courrier publicitaire adressé 9

10 Le courrier adressé Quand? Potentiellement à tous les moments de la relation. LA DÉMARCHE : - Identifier les prospects et clients à fort potentiel de profit - Définir des offres adaptées - Fidéliser, pourquoi? Les clients à plus fort potentiel de profit sont justement les plus volatiles Un client satisfait peut en amener un autre mais un client insatisfait en fait fuir dix Il y a une corrélation entre fidélité et profit à long terme Cela coûte plus d argent et d énergie de convaincre un prospect d essayer un produit, que d inciter un client à ré-acheter. Cycle de vie d un client Rentabilité Client Fidèle Prospect Client Occasionnel Temps Suspect 10

11 1 - Le courrier publicitaire adressé 11

12 Le courrier adressé Comment? En faisant systématiquement réagir le client Le courrier adressé est un des outils du Marketing Direct. Il s inscrit donc dans une logique bien précise et nécessite un certain nombre de prérequis : Un fichier client/prospect ou une BDD (Base De Données), propre à l entreprise, loué ou acheté. Ce recueil doit être constitué de données fraichement récoltées, organisées et structurées afin de répondre à la norme postale. Ceci garantira un nombre réduit de PND (Plis Non Distribués). Une offre produit /service : le courrier adressé permet de présenter et de détailler l offre au client. Il est un support idéal de scénarisation du produit/service. L information produit/service doit toutefois apparaître en second temps aux yeux du lecteur ; il faut d abord évoquer ses besoins / bénéfices avant de lui parler de ce que l on souhaite lui vendre. Une offre promotionnelle dont l objectif peut être de : Déclencher une réponse Stimuler un besoin Multiplier les quantités achetées, les commandes Accélérer une visite en point de vente L offre promotionnelle doit être attractive, sans être dans la sur-promesse. Astuce : les pièges à éviter Une offre qui n est pas cohérente avec le marketing de l entreprise Une offre qui occulte le produit Une offre qui est décalée par rapport à l objectif Une offre qui détruit l image ou la confiance 12

13 Un élément de tracking : lorsque l on choisit le courrier adressé, on demande toujours au client de faire quelque chose (téléphoner, se rendre en point de vente, jouer, ). Il convient donc de prévoir systématiquement à la conception du mailing : Ce que l on demande au client de faire et le «drive to» Comment on va traquer, suivre sa réponse, quantifier les résultats et mesurer l efficacité de la campagne 1 - Le courrier publicitaire adressé 13

14 L ENVIRONNEMENT DU COURRIER ADRESSÉ Le media courrier possède aujourd hui sa régie, MEDIAPOST Publicité, il s intègre parfaitement à la stratégie des annonceurs, il est «soutenu» par des associations, organisations et entreprises qui donnent accès à des informations techniques, des études : L UDA (Union Des Annonceurs). L UDA abrite une commission hors media qui a pour objectif principal de confronter les expériences et points de vue de ses adhérents sur les techniques liées aux différents canaux et techniques du hors media. Le Club Courrier. Le Club Courrier est une association qui a pour objectif de promouvoir le media courrier et d améliorer toute la chaîne de traitement du courrier, de l émetteur au destinataire. Il regroupe aujourd hui des industriels, des organisations professionnelles et des utilisateurs du media. Le Club Courrier s attache, entre autres, à la mise en valeur d un support écologique. Le CMD (Cercle du Marketing Direct). Le Cercle du Marketing Direct rassemble depuis 1983 près de 400 membres à la fois annonceurs, agences, conseil, prestataires et acteurs du Marketing Direct. Il a pour objectif principal de créer une émulation entre les professionnels du marketing direct. Le SNCD (Syndicat National de la Communication Directe). Créé en 1933, le SNCD est l organisation professionnelle dédiée à la promotion des techniques et des usages du marketing direct multicanal et de la relation client. L OHM (Observatoire du Hors Media). L OHM est une association qui occupe un rôle d observateur sur le marché de la communication globale. Elle regroupe des annonceurs et des acteurs de la filière dans un but de décloisonnement et d optimisation des relations entre tous ces acteurs. 14

15 Le SNA (Service National de l Adresse). Créé en 1996 par La Poste, le SNA, rattaché à la Direction de l Adresse (Direction du Courrier), contribue à répondre aux problématiques clients en se positionnant comme garant de la mise en œuvre de la qualité de l adresse en France Le courrier publicitaire adressé 15

16 2 - Concevoir un cour Les clés d un message efficace LA CIBLE Lorsque l annonceur communique, il peut dimensionner sa cible en : One to many : on s adresse à une population large et étendue de clients et clients potentiels. L objectif est de diffuser le message de manière très large. Les réactions des clients seront moins importantes que pour d autres démarches plus ciblées mais on touchera une grande population. One to few : on s adresse à un segment étroit également appelé niche de marché. Cette niche est repérée, étudiée puis travaillée en fonction de ses caractéristiques. One to one : plus la cible est petite et précise, plus la communication tend vers le one-to-one. L objectif est d envoyer le bon message à la bonne personne au bon moment avec la bonne offre. Le one to one repose sur des notions de reconnaissance, de différenciation, de personnalisation et de communication. Le courrier adressé permet de sélectionner de manière très précise la cible que l annonceur souhaite atteindre et de personnaliser la communication. Cette caractéristique permet d accroître l efficacité des actions marketing. On s adresse à une cible captive qui a été étudiée, choisie. Aujourd hui, on peut personnaliser l ensemble du courrier avec des critères : Géographiques : le lieu d habitation et l adresse d un client caractérisent un profil et une proximité géographique avec un point de vente par exemple (géomarketing). Socio démographiques : les données personnelles des clients et prospects (situation, âge, CSP, ). 16

17 rier publicitaire Comportementaux : observation d un comportement avéré (un centre d intérêt par exemple). Transactionnels : en s appuyant sur son historique d achats. Attention, la personnalisation doit être réalisée finement, elle est au service de l objectif du courrier adressé. Le client ne doit pas prendre peur en découvrant tout ce que l annonceur sait sur lui! PROBLÉMATIQUE : LE CHOIX DE LA CIBLE Le ciblage et la personnalisation du courrier adressé doivent être comparés à la relation que l on crée lorsque l on communique dans notre vie quotidienne : si je donne une information importante à une personne qui n est pas concernée, cette dernière ne l entendra pas pire, elle pensera que je me suis trompé et l image qu elle avait de moi s en ressentira. De la même manière, si j envoie un courrier adressé traitant des problèmes liés à la grossesse à une cible senior, mon message, même s il est très bien conçu, aura une efficacité «toute limitée» voire contreproductive. Pour être efficace, le ciblage doit être réalisé avec une extrême attention On ne pourra pas systématiquement cibler avec des critères très précis, mais ce n est pas un problème. Les critères qui seront retenus devront être cohérents et adaptés à la cible que l on souhaite atteindre. Le choix de ces critères dépendra également de l objectif comportemental défini. De nombreuses bases de données, disponibles sur le marché, permettent de réaliser des ciblages, des plus simples aux plus complexes (nécessitant une segmentation préalable). 2 - Concevoir un courrier publicitaire 17

18 Astuce : Cibler, c est en premier lieu, bien comprendre sa cible et ses attentes. Ce n est pas systématiquement entrer dans un système complexe de configuration des données en interne. Le ciblage du courrier adressé est extensible, il s adapte aux données détenues par l annonceur, à la configuration multi-canal de la campagne, au budget. Pour plus d information : 18

19 LA CRÉATION Les fondamentaux pour concevoir un courrier adressé. Principe de base n 1 : On ne délivre pas un message, on crée une interaction entre le courrier adressé et le destinataire. Le courrier est le vendeur et une discussion s installe entre le document et le lecteur. Principe de base n 2 : Le courrier adressé doit répondre à 3 types de besoins. Le client doit découvrir leur réponse dans un ordre précis. Les besoins fondamentaux liés aux attentes personnelles du client, à ses besoins en tant que personne. Les besoins secondaires qui font appel à des notions de sécurité, de réassurance. Les besoins produit qui renseignent le client sur l offre. 2 - Concevoir un courrier publicitaire 19

20 Principe de base n 3 : Le courrier est une somme de détails, qui font sa crédibilité. Il ne faut donc pas les oublier, voici quelques exemples : Le niveau de personnalisation : il indique au client le type de relation que vous souhaitez entretenir avec lui. La date du courrier : elle rassure le client et lui permet de constater que le courrier n a pas été écrit une fois pour toute l année. C est une attention que vous lui portez. L identification de la personne qui signe le courrier : de la même manière que l on aime savoir à qui l on parle, on aime savoir qui nous écrit. Rappelez-vous : une équipe ou une marque ne peut pas signer un courrier. Un courrier, c est une personne qui s adresse à une autre personne. Le document de passage à l action : ne vous dites jamais «le client le sait inutile de lui rappeler!». Le client ne lira pas le courrier adressé comme vous l avez conçu : ligne par ligne. En conséquence, il faut lui rappeler souvent ce que vous attendez de lui pour qu il en tienne compte. Principe de base n 4 : Lorsqu il parcourt le courrier adressé, le client découvrira en priorité les visuels, puis les accroches, puis les éléments mis en valeur (souligné, surligné ). C est avec ces 3 éléments que vous devez aborder les besoins fondamentaux (cf. principe de base n 2) du client pour espérer qu il découvre les paragraphes et le produit/service que vous souhaitez lui vendre. En résumé, l équation gagnante : Proposition unique et cohérente + Réponse à un besoin émotionnel + Argumentation rationnelle + Envie d agir = Courrier adressé réussi 20

21 VOLKSWAGEN KÉRASTASE Pour plus de cas : 2 - Concevoir un courrier publicitaire 21

22 INÉDIT CRÉATION ET EFFICACITÉ : PREMIERS ENSEIGNEMENTS A la demande de MEDIAPOST Publicité, l institut de recherche sociale et marketing H 2 O a mené une étude visant à déterminer le lien entre les éléments créatifs d un courrier adressé et son efficacité. A partir d une base de 212 campagnes post testées, les courriers ont été codifiés en fonction de 116 critères de fond et de forme, pour créer un Indicateur Synthétique d Impact (ISI) qui combine la mémorisation du courrier, son ouverture, sa lecture et son agrément. Ainsi, une typologie de courriers adressés combinant efficacité et créativité a pu être dégagée. Trois types de courriers émergent : Type 1 / score ISI 56 / 44% des courriers testés 65% de mémorisation, 50% d ouverture, 40% de lecture, note d agrément de 7 Il se caractérise majoritairement sur le fond par une mise en avant du produit, un discours descriptif et la création d un lien de complicité ou proximité, et sur la forme par un volume de texte inférieur à 50%, une enveloppe originale (couleurs, blister, ) et des illustrations très présentes. 22

23 Type 2 / score ISI 50 / 22% des courriers testés 63% de mémorisation, 43% d ouverture, 24% de lecture, note d agrément de 6,8 Sur la forme, les courriers se distinguent par un nombre plus élevé de pages, une forte densité de couleurs et un format différent du A4, les critères discriminants étant l établissement d un discours narratif, sans répétition d arguments et sans accroche. Type 3 / score ISI 48 / 34% des courriers testés 56% de mémorisation, 42% d ouverture, 29% de lecture, note d agrément de 6,5 Il se distingue notamment par une densité de texte plus élevée (plus de 50%) mais moins impliquant (moins de lien de complicité ou de proximité, pas de référence à une période ou un évènement). Sur la forme, les couleurs sont moins denses et le format plus classique (A4, simple enveloppe blanche). Appuyez-vous sur les résultats détaillés de cette étude pour bénéficier de leviers d efficacité lors de la conception des courriers! 2 - Concevoir un courrier publicitaire 23

24 L offre OFFRE PRODUIT, OFFRE DE SERVICE... IMPACTS DIFFÉRENTS L offre produit est tangible, palpable. Elle permet au client de se projeter de manière directe. Pour l offre de service, la projection est plus difficile, le courrier adressé prend donc toute son importance puisqu il va venir soutenir (graphiquement et d un point de vue rédactionnel) l argumentation de l entreprise. On peut vendre : Un produit Un service Une activité (attraction dans un parc) Un endroit (lieu de vacances, pays, région) Une idée (politique) Une cause (humanitaire) L OFFRE PRODUIT : QUEL IMPACT SUR LA CIBLE? PRODUIT Produit d appel prix bas Produit d entrée de gamme bon rapport qualité / prix Produit haut de gamme forte valeur ajoutée Produit tactique OBJECTIFS Faire revenir sur le lieu de vente et vendre un autre produit Faire effectuer un premier achat de la marque Donner une image valorisante de la marque Gêner la concurrence. Prendre de la place 24

25 LES OUTILS PROMOTIONNELS : QUELLE OFFRE POUR QUEL IMPACT? L offre promotionnelle agit comme déclencheur. Elle vient accélérer la prise de décision du client. Le choix de l offre promotionnelle est décisif car chaque type d offre a un impact différent sur la cible. Idée reçue : L offre promotionnelle en courrier est toujours présentée de manière à agresser le client avec une ambiance graphique hard et un ton rédactionnel très agressif. FAUX 2 - Concevoir un courrier publicitaire 25

26 OFFRES DE PRIX Offre forte. Favorise le passage à l acte. Très utilisée sous la pression de la concurrence 2 mécanismes : demander moins / donner plus Exemples : réduction immédiate, coupons de réduction Attention : - Travailler la formulation - Risque de cannibalisation du message Effets pervers (chasseur de promo, attentisme) - - Effets éphémères ECHANTILLONNAGE ESSAI GRATUIT Offre forte. Idéale pour lancement de produits et extension de gamme. Faire connaître Si essai différé : constitution de fichier Efficace... mais Attention : - - Coûteuse A utiliser si le produit présente des spécificités réelles L essai est une variable de l échantillonnage, quand celui-ci s avère impossible Sécurise le prospect, lève les freins 26

27 PRIMES Cadeau de faible valeur marchande obligatoirement lié à l achat de produits ou services Immédiates, différées, collectionnables Facteurs de préférence pour vos produits / services Attention : - Nature et valeur strictement limitées par la loi - Contraintes logistiques à prévoir CADEAUX Sans contrepartie immédiate d achat Valeur illimitée Bons pour l image et l aspect relationnel Attention : - Incidences fiscales pour les cadeaux supérieurs à 30,40e - Choix du cadeau et de sa valeur perçue par le client PARRAINAGE Cadeau ou service offert à toute personne qui amène un client ou un contrat Valeur du cadeau illimitée Technique de prospection qui favorise la fidélisation Attention : - À la formulation de l offre - Au traitement du filleul CONCOURS De connaissance, de performance, de création Favorise l animation de clientèles ou de réseaux Attention : - Cadre juridique strictement limité - Gestion lourde 2 - Concevoir un courrier publicitaire 27

28 LOTERIES SWEEPSTAKES INSTANT WIN Impact incontestable malgré certains détracteurs virulents Faveur d un large public Prospection et création de trafic Attention : - - Cadre juridique très restrictif Logistique lourde CARTES DE FIDÉLITÉ AUTRES TYPES D OFFRES Pour faire réacheter (acheter de plus en plus souvent) et fidéliser un client à une marque / enseigne La satisfaction garantie : Idéale pour lever les freins, sécuriser le prospect Documentation, démonstration, devis gratuit : En phase 1 du processus d achat et de commercialisation. Information Date limite : Offre accélératrice de réponses OFFRE : LES 9 POINTS GAGNANTS Vendez l offre... plutôt que votre produit ou service. Plus votre offre est liée au produit ou service, meilleurs seront vos futurs clients. Ciblez votre offre sans être trop restrictif afin de maintenir un volume de clients potentiels. Personnalisez votre offre... Parlez à l ego de votre cible. L offre doit apparaître clairement sur un des éléments constitutifs (lettre, bon de commande, coupon-réponse ). Plus vous développerez les avantages de votre offre, meilleurs seront vos rendements. Testez plusieurs offres pour un même produit ou service. Formulez correctement votre offre. Calculez tous les coûts réels de votre offre (traitement des retours, logistique,...). 28

29 EN RÉSUMÉ, LES 7 CLÉS D UN COURRIER EFFICACE : 1 - Ciblage 2 - Caractère innovant de l offre 3 - Support adapté 4 - Originalité de la création 5 - Personnalisation du message 6 - Simplicité du mécanisme 7 - Opportunité de contact (le message au bon moment) 2 - Concevoir un courrier publicitaire 29

30 3 - Piloter une camp Process type d organisation d une campagne de courrier adressé. La campagne courrier s articule en 9 parties toutes dépendantes les unes des autres et orientées vers le client et ses besoins. Certaines sont communes à toutes les campagnes publicitaires, d autres sont spécifiques au media courrier. 30

31 agne Les différentes étapes de la chaine graphique d une campagne courrier Brief Client Brief Créa Brief Prod Exécution / PAO Validation de la maquette de création Mise au point ciblage, plan fichier BAG Bon à Graver Gravure Impression Personnalisation BAT Bon à Tirer Traitements informatiques fichiers BAT de personnalisation BAT Bon à Rouler Remise fichier destinataires Mise sous pli, routage Dépôt Poste Les différents intervenants et leurs rôles 3 - Piloter une campagne 31

32 Boîte à outils Outil 1 : Le brief en 13 points La marque : quel est le contrat global passé entre la marque et ses clients? La cible : à qui s adresse-t-on? Contexte : pourquoi la marque doit-elle communiquer aujourd hui? Objectif marketing : qu est-ce que la marque cherche à obtenir à travers cette action de communication? Les concurrents : qui sont les concurrents les plus «dangereux»? quelles sont leurs forces, leurs faiblesses? Le dispositif envisagé Objectif comportemental : que veut-on que le consommateur fasse en étant exposé à cette action? Objectif de communication : que veut-on que le consommateur pense en recevant le message? Peut-on s appuyer en communication sur un élément de vécu (consumer insight)? Quel est le message / la promesse que la marque souhaite délivrer à ses consommateurs? Quelles sont les preuves que la marque peut apporter pour garantir la véracité de cette promesse? Quelle est l offre qui soutient la promesse? Cadre de la création : contraintes / interdits / opportunités

33 Outil 2 : Le planning, de la création au dépôt Poste Astuce : Important : il faut partir de la date souhaitée de réception des mailings en boîtes aux lettres notamment lorsqu il y a des durées courtes de validité de l offre (ou un dispositif connexe, en point de vente par exemple). Exemple d un mailing comprenant : 1 lettre A4, 1 dépliant 4 pages, 1 enveloppe porteuse et 1 enveloppe retour. Ces délais sont donnés à titre indicatif et dépendent bien sûr des quantités à produire, des plannings des différents prestataires et des stocks disponibles (papier par exemple). Acheminement des mailings par La Poste : entre 3 et 7 jours (selon tarif d affranchissement) Personnalisation, mise sous pli, routage, livraison centre de tri: 1 semaine Prévoir les 2 étapes de validation (BAT personnalisation et Bon à Rouler) Impression et façonnage : 1 à 2 semaines Attention, si l enveloppe porteuse est fabriquée et pas uniquement repiquée, prévoir 2 semaines supplémentaires. Prévoir également les temps de livraison entre les différents prestataires. Gravure : (films ou fichiers HD et Cromalin) : de 2 jours à 1 semaine Prévoir le BAT Brief agence, conception création, validation création et PAO : 2 à 3 semaines Prévoir les temps de validation de la maquette et du Bon à Graver Prévoir des délais supplémentaires si vous devez effectuer des prises de vues. Durée minimale de réalisation (jusqu à la mise en boîtes aux lettres) : 4 à 5 semaines 3 - Piloter une campagne 33

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

VOTRE CANAL MARKETING

VOTRE CANAL MARKETING LE LIVRE BLANC DE L EMAIL MARKETING FAITES DE L E-MAIL VOTRE CANAL MARKETING LE PLUS DYNAMIQUE TABLE DES MATIÈRES Introduction Les atouts de l emailing Les clés d un emailing réussi! Mesurer son retour

Plus en détail

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Sommaire : Quelques idées reçues à tailler en brèche dès maintenant Le préalable à toute action soignez chaque jour

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Saison 2015 VOICI UN ÉCHANTILLON DE TOUT CE QUE NOUS POUVONS FAIRE POUR VOUS

Saison 2015 VOICI UN ÉCHANTILLON DE TOUT CE QUE NOUS POUVONS FAIRE POUR VOUS Saison 2015 VOICI UN ÉCHANTILLON DE TOUT CE QUE NOUS POUVONS FAIRE POUR VOUS L ensemble des données chiffrées présentées dans ce livret sont issues d études menées par Mediapost Publicité avec les instituts

Plus en détail

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Agenda 1. Le Big Data et les enjeux du marché 2. La réponse de Mediapost Communication 3. Comment ça marche? 4. Planning de lancement des offres 5. Conclusion

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

La Renaissance de L emailing à la Performance

La Renaissance de L emailing à la Performance La Renaissance de L emailing à la Performance Eviter l essouflement en revenant aux bonnes pratiques marketing Par Mario Roche, Sales Manager Acxiom France Better connections. Better results. Livre Blanc

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I. Définition Ensemble des dispositifs ou opérations de marketing et de supports ayant pour but d optimiser la qualité de la relation clients de fidéliser et de

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? PRESENTATION Néomarketing est une Agence Conseil de Marketing Relationnel. Depuis 2002, nous accompagnons nos

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

MARKETING DIRECT LES SOLUTIONS D ENVOI. Dynamisez vos ventes, donnez de l élan à votre relation client. NOUVEAU. www.laposte.fr

MARKETING DIRECT LES SOLUTIONS D ENVOI. Dynamisez vos ventes, donnez de l élan à votre relation client. NOUVEAU. www.laposte.fr NOUVEAU MARKETING DIRECT LES SOLUTIONS D ENVOI Dynamisez vos ventes, donnez de l élan à votre relation client. www.laposte.fr OPTIMISEZ L EFFICACITÉ DE VOS CAMPAGNES MAILINGS Le saviez-vous? Le courrier

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre

Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre C est quoi le marketing direct? Pourquoi est-ce la technique la plus adaptée? Comment la mettre en œuvre? Comment créer des documents efficaces?

Plus en détail

Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale.

Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale. Exemples de mise en œuvre d actions de communication, de sensibilisation et de formation auprès des acteurs de la santé humaine et animale. ATELIER N 2 1 Communication de risques Exemple de campagne de

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL

CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL INTERVENANTS : Elise Albenque Marketing et Partenariats Médias - Direction de l'information et de la Communication Château de Versailles Marion Bajeux Responsable Marketing

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing Le Mailing est un outil marketing, qui est utilisé pour faire la promotion d un produit, d un service, d une entreprise. Le mailing est un support papier comme par

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme

Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme 1 Plan Utilisation d une plateforme d envoi Créer un message L email Marketing Comment utiliser l email Marketing 2 L

Plus en détail

Personnalisez vos pages web et facebook. Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes

Personnalisez vos pages web et facebook. Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes Personnalisez vos pages web et facebook Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes Sommaire Présentation...3 Le cycle d achat des internautes et des

Plus en détail

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD CHIFFRES CLÉS D3C AQUITAINE NORD NOTRE MARCHE NOS CHIFFRES CLES: CA : 65 M avec 1300 clients Effectifs : 14 commerciaux et 5 experts marchés Logistique & International

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet. 5 grands domaines d expertise 9/14/2013

I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet. 5 grands domaines d expertise 9/14/2013 I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet Conférence Réussir ses campagnes E-Mailing Présenté par Christine QUINT Digiting WSI Le 13 septembre 2013 Christine QUINT 1 WSI estle leader mondialdu conseilen

Plus en détail

Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing? 22 avril 2010

Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing? 22 avril 2010 Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing?.. 22 avril 2010 Un objectif Développer la compétitivité des entreprises par un meilleur usage des Technologies de l information et de la

Plus en détail

MARKETING DIRECT LES SOLUTIONS D ENVOI. Dynamisez vos ventes, donnez de l élan à votre relation client.

MARKETING DIRECT LES SOLUTIONS D ENVOI. Dynamisez vos ventes, donnez de l élan à votre relation client. MARKETING DIRECT LES SOLUTIONS D ENVOI Dynamisez vos ventes, donnez de l élan à votre relation client. CADEAU! Un logiciel professionnel pour créer vos mailings! ENVOI OPTIMISEZ L EFFICACITÉ DE VOS CAMPAGNES

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT 11 CHAPITRE PREMIER LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT En moins d un siècle, le marketing direct a profondément évolué. Passant de la commande traditionnelle par courrier à la multiplication

Plus en détail

Le Livre Blanc de la Publicité sur Internet

Le Livre Blanc de la Publicité sur Internet Le Livre Blanc de la Publicité sur Internet 10 idées argumentées, 10 bonnes pratiques pour que votre campagne de publicité on-line soit à la hauteur de vos attentes. 1 Respect de l internaute Libre! C

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

INTRODUCTION I- RÔLE DU PUBLIPOSTAGE. 1 / Réalisation et composition d un publipostage

INTRODUCTION I- RÔLE DU PUBLIPOSTAGE. 1 / Réalisation et composition d un publipostage INTRODUCTION Le publipostage ou mailing est une technique marketing qui vise à établir un contact personnalisé et mesurable entre l entreprise et des clients potentiels sélectionnés selon divers critères

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

ECONOMIE DE LA MOBILITE

ECONOMIE DE LA MOBILITE ECONOMIE DE LA MOBILITE BIG DATA, DIRTY DATA, MULTI DATA - Daniel AUBARET - EFFIA Synergies 20 Bd Poniatowski 75012 PARIS www.effia-synergies.fr p. 2 QUI EST QUI? p. 3 MIEUX SE CONNAITRE Dans quel secteur

Plus en détail

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION Les étudiants sont engagés dans les missions, soit : - avec des responsabilités directes et complètes d exécution - avec un rôle d observateur

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L usage des newsletters dans les entreprises BtoB Introduction : Notre étude : Le terme «Newsletter» s est banalisé. Beaucoup d entreprises

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

LE RETARGETING MULTICANAL

LE RETARGETING MULTICANAL LE RETARGETING MULTICANAL INTERVENANTS : Philippe Leblanc Directeur Développement Data MEDIAPOST Communication Daniel Breton Directeur Général - Cabestan DEDICATED MARKETING SOLUTIONS QUI SOMMES NOUS?

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

2Les clés pour réussir

2Les clés pour réussir 2Les clés pour réussir vos campagnes e-mailing Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION SRC1 2012 Les étapes de la stratégie de communication 1. Objectifs de communication 2. Cibles de communication 3. Principes fondamentaux d une stratégie de communication

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015

Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015 Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015 1 I. La marque «Sephora France» A. E-réputation B. Intérêt des internautes 2 C. Réseaux Sociaux La marque a axé sa présence sur seulement trois

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

a c m s @ 9RV HQYRLV j OD GHPDQGH M K

a c m s @ 9RV HQYRLV j OD GHPDQGH M K @ a c m s Envoyez des messages à partir de n importe quel ordinateur : Envoyez des courriers à la demande en seulement quelques clics, 24h/24 et 7j/7, mais aussi des fax, des e-mails, des SMS! De 1 à 30

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail

Centre de relation client

Centre de relation client Centre de relation client Emission et réception d appels Etudes qualitatives et quantitatives Mesure de qualité de services Enquêtes en ligne - appels mystères Fidélisation clients Détection de projets

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

MARKETING DIRECT Cours M1 option Marketing Ce sont les clients fidélisés qui font la meilleure publicité. Hammad Sqalli avril 2012 OU SITUER LE MARKETING DIRECT? Marketing de masse et marketing personnalisé

Plus en détail

Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous?

Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous? Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous? La véritable solution qui valorise vos données clients et fait évoluer votre image Etudes Recettes pour mesurer votre image,

Plus en détail

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre.

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre. A l image de la chaine de montage d une voiture, les actions marketing tendent à s automatiser afin d optimiser le temps et l argent investis. On appelle «automation marketing» ou marketing automatisé,

Plus en détail

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE et MEDIAPOST Publicité MEDIAPOST Publicité, c est En tant que Régie du Home Media, la transversalité est dans notre ADN La question que MEDIAPOST Publicité

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne Agence Conseil en Marketing et communication Numerique Implantation : France & Espagne Optimise la notoriété et les performances de votre marque sur internet. Notre Métier ROI Media accompagne ses clients

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING. Le marketing : pour quoi faire? Le diagnostic marketing

Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING. Le marketing : pour quoi faire? Le diagnostic marketing Présentation : Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING PROGRAMME : INITIATION AU MARKETING (env. 2 jours) Le marketing : pour quoi faire? Le marketing (on utilise

Plus en détail

Comment faire cohabiter et optimiser le Print et le Digital dans votre stratégie multicanal?

Comment faire cohabiter et optimiser le Print et le Digital dans votre stratégie multicanal? cycle BtoB Mardi 18 octobre 2011 de 15h30 à 16h15 Comment faire cohabiter et optimiser le Print et le Digital dans votre stratégie multicanal? Nos centres de distribution européens 14 pays 1300 Collaborateurs

Plus en détail

3 nouvelles solutions Direct Mail pour clients conventionnés

3 nouvelles solutions Direct Mail pour clients conventionnés 3 nouvelles solutions Direct Mail pour clients conventionnés choisissez un partenaire proche de vous qui connaît bien vos clients Des solutions sur mesure pour vous Chaque jour, bpost côtoie vos clients

Plus en détail

Data Management Platforms DMP. Décembre 2015

Data Management Platforms DMP. Décembre 2015 Data Management Platforms DMP Décembre 2015 Merci de nous recevoir MACSF Edouard Perrin Directeur Marketing et Digital Soft Computing Sylvain Bellier Directeur du pôle Marketing Services 2 Agenda Eléments

Plus en détail

Eléments clés d une Stratégie Omni canal

Eléments clés d une Stratégie Omni canal Eléments clés d une Stratégie Omni canal Pascal BIZZARI, Groupe AVISIA Conseil en stratégie marketing relationnel Préambule Pourquoi une tribune aujourd hui? Fondé en 2007 le Groupe AVISIA est un acteur

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE 1 1 NOS SERVICES Nous vous proposons nos services pour renforcer et optimiser votre trafic sur internet et augmenter votre chiffre d affaires Search Engine Marketing * REFERENCEMENT NATUREL (SEO) * REFERENCEMENT

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

VALORISER VOTRE MARKETING RELATIONNEL

VALORISER VOTRE MARKETING RELATIONNEL VALORISER VOTRE MARKETING RELATIONNEL MARKETING MULTI CANAL CAPITAL DE L ADRESSE ANALYSE ET SEGMENTATION LOGISTIQUE E-COMMERCE... PRÉSENTATION - L INSERTION - NOS CLIENTS CHIFFRES CLÉS - NOS PARTENAIRES

Plus en détail

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1 TECH MARKETING Rapidité Efficacité Puissance 1 Concevoir un e mailing efficace Qui a déjà tenté l expérience? 2 Historique de le l e mailing Reprise du mailing (substitution de la boîte physique) Apparition

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Fiche Synthétique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Février 2014 1 1 CONTEXTE En 2013, le marché automobile français a réalisé sa pire performance depuis

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier SOMMAIRE INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3 PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier TROIS POLES DE COMPETENCES... 5 Innovation Lab Promotion Trade New

Plus en détail

Formation PME Marketing

Formation PME Marketing Formation PME Marketing Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business Le terme anglais marketing, qui signifie

Plus en détail