Gestion financière internationale GSF Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change"

Transcription

1 Gestion financière internationale GSF-2104 Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change

2 Introduction Partie 1 : les produits financiers des marchés des changes (chapitre 5 Madura) Produits dérivés : 1) forwards et 2) Futures 3) Options : Puts et Calls Combinaisons d options : 5) straddle, 6) strangle 7) swaps Produits financiers : 8) ADRs (American Depository Receipt) 9) Eurodevises et Eurobonds.

3 Introduction Partie 2 : Gestion des risques de change lors d une transaction internationale. (Chapitre 11 Madura): Gestion des risques de transaction lors d opérations internationales : 1) Identifier l exposition nette au risque 2) La décision de gérer une partie ou tout le risque de transaction 3) Choisir la technique de gestion des risques appropriée.

4 Travail dans Madura Lire : Chapitre 3 (Eurodevises, Eurobonds et ADR) Chapitre 5 (+appendice 5B) Chapitre 11(+appendice) Exercices: Voir plan de cours

5 Partie 1 : Les produits financiers des marchés des changes :

6 Introduction : Produit dérivé ou titre contingent Définition : Instrument financier dont la valeur dépend de la valeur d un autre titre plus fondamental (le sous jacent). Le sous jacent peut-être : Une devise, une obligation d épargnes, une action boursière, des denrées, des métaux précieux, barils de pétrole, etc. Pourquoi dit-on que c est un produit dérivé? Parce que la valeur (prix théorique) de ce produit financier est dérivée à partir de celle du sousjacent.

7 1) Les contrats Forwards Nous connaissons déjà ce produit dérivé. Révision : 1.1 Définition : Un contrat Forward est une entente légale par laquelle un actif sera acheté ou vendu à une date et à un prix déterminé au moment où le contrat est rédigé. Ce type de contrat est principalement fait entre les banques ou des institutions financières ou des clients corporatifs. 1.2 Prix d exercice ou prix de livraison : le prix fixé pour la livraison au moment où le contrat est rédigé. Dans le cas d une devise, c est le taux de change Forward.

8 1) Les contrats Forwards (suite) 1.3 Exemple : Taux de change spot et Forward $ US/ au 8 mai 1995 Spot : jours jours jours Un investisseur prend une position longue dans un contrat à terme l obligeant à acheter 1 million de dans 90 jours. Il sait déjà que dans 90 jours, il devra débourser $ pour rencontrer son obligation. Si le taux spot dans 90 jours est de alors son «investissement» dans le contrat Forward vaudra = $, puisqu une fois achetées les livres pourront être revendues aussi tôt sur le marché au comptant Par contre, si le taux spot dans 90 jours est de 1.55 alors la position vaudra = $

9 1) les contrats forwards (suite et fin) 1.4 Graphiquement, les pay offs (Gains) sont donc : Payoff Payoff K S T K S T Position longue Position courte

10 2) Les contrats Futures 2.1 Définition : Contrat liant deux parties à l achat ou la vente d un actif à un certain moment dans le futur à un prix déterminé aujourd hui. 2.2 Différences entre future et Forward: Ce qui différencie le contrat futur du Contrat Forward : 1) «Marking to market» 2) Les futures sont standardisés 3) Présence d une chambre de compensation 4) Réglementation

11 2) Les contrats Futures (suite) 2.3 Exemple #1 opération des marges: le marking to market, la marge initiale et la marge de maintenance Un individu prend une position longue le 4 février pour acheter 100 onces d or par l entreprise d un contrat futures au Prix de 365$ l once. La marge initiale du contrat est fixée à 2000 $ et la marge de maintenance à 75 % de la marge initiale soit 1500 $.

12 2) Les contrats Futures (suite) Date Prix du futures en $ par once Cash flows en $ Marge de départ en $ Retrait de cash en $ Marge finale en $ 4 fév fév fév fév fév fév

13 2) Les contrats Futures (suite) Exemple #2 : Opération des marges Le 3 juin 1996, un investisseur prend une position longue dans un contrat futures rédigé sur l or et arrivant à l échéance en décembre Le prix du contrat est de 400 $ par once au moment de l achat, et puisqu un contrat est sur 100 onces, le montant total est de $.

14 2) Les contrats futures (suite) Exemple #2 : Opération des marges suite À la fin de la journée, le prix du contrat futures a chuté de 400 $ à 397 $. La marge devra donc être réduite de 300 $. Toutes les transactions sont compensées à la fin de la journée. Si l on se rend jusqu à l échéance du contrat, le prix reçu par la position courte sera le prix du contrat futures lors du dernier marking to market. Le marking to market ramène à zéro la valeur du contrat futures sur une base quotidienne. Revient à rédiger un nouveau contrat pour une échéance plus brève à tous les jours.

15 2) Les contrats Futures 2.4 Transiger des Contrats Futures: Différents types d ordre d achat ou de vente : Ordre de marché : vente ou achat immédiat Ordre limite : ordre d achat (ou de vente) pour des prix inférieurs (ou supérieurs) à une certaine limite Pour fermer sa position : Il est à noter que 90 % des positions prises dans les contrats Futures ne sont jamais livrées. Pour fermer sa position, on vend (ou achète) la position longue (courte) qu on détenait.

16 2) Les contrats Futures (suite) 2.6 Le prix d un contrat Futures: Le prix d un contrat Future sera similaire à celui d un contrat Forward. Si ces deux derniers n étaient pas similaires, des possibilités d arbitrage pourraient survenir. Exemple, Madura p.110.

17 3) Les options 3.1 Définition des options en général : Les options sur devises donnent le droit d acheter ou vendre une devise à un prix pré spécifié. Contrairement au Future ou au Forward, la personne détenant la position longue n a pas d obligation d exercer son contrat. Conséquemment, le détenteur de l option l exercera seulement si elle a de la valeur. Cette flexibilité entraîne le paiement d une prime pour l option de la part de la position longue. 3.2 Prix d exercice (strike price) : est le prix auquel on s est entendu à l ouverture du contrat pour l exercice de l option.

18 3) Les options 3.3 Échéance ou date d expiration : date jusqu à (ou à laquelle) l option peut être exercée. 3.4 Les types d option les plus souvent rencontrés sont : à Options américaines : peuvent être exercées tout moment jusqu à l échéance de l option. Options européennes : ne peuvent être exercées qu à l échéance.

19 3.5) Le Call 3. 5 Les options Calls : Définition : Un call donne le droit au détenteur de l option (position longue) d acheter un actif sous - jacent (une devise) avant une certaine date pour un prix déterminé au moment où le contrat est rédigé. - Le call sur devise est «in the money» lorsque le taux de change spot est plus élevé que le prix d exercice. - Le call sur devise est «at the money» lorsque le taux de change spot est égal au prix d exercice. - Le call est «out of the money» lorsque le taux de change spot est plus bas que le prix d exercice.

20 3.5) Le Call (suite) Facteurs influençant la prime sur une option Call : La prime d une option Call est influencée par trois facteurs principaux : 1) S-X : La différence entre le prix spot et le prix d exercice. (+) 2) T: Le temps d ici à la maturité de l option (+) 3) : La variabilité de la devise sous-jacente (+)

21 Exemple #1 Le call: 3.5) Le Call (suite) Un investisseur achète 100 calls européens dont le prix d exercice est de 100 $. Le prix spot est en ce moment de 98 $, l option expire dans deux mois, et son prix est de 5 $. L investisseur prévoit donc que le prix de l action augmentera.

22 3.5 Le Call (suite) Payoff S T À noter qu entre 100 et 105 $ on exerce l option même si notre payoff est négatif, étant donné que la perte est moins grande que si l on n exerce pas l option.

23 3.6) Le Put 3.6) Les options Put: Définition : donne le droit au détenteur de l option (position longue) de vendre un actif sous-jacent (une devise) avant une certaine date (ou à une certaine date) pour un prix déterminé au moment où le contrat est rédigé. - Le Put sur devise est «in the money» lorsque le taux de change spot est plus bas que le prix d exercice. - Le Put sur devise est «at the money» lorsque le taux de change spot est égal au prix d exercice. - Le Put est «out of the money» lorsque le taux de change spot est plus élevé que le prix d exercice.

24 3.6) Le Put Facteurs influençant la prime sur une option Put: La prime d une option Put est influencée par trois facteurs principaux : 1)S-X : La différence entre le prix spot et le prix d exercice. (-) 2)T: Le temps d ici à la maturité de l option (+) 3) : La variabilité de la devise sous-jacente (+)

25 Exemple #2 Le put: 3.6) Le put On achète 100 puts européens dont le prix d exercice est de 70 $. Le prix spot est de 66 $, l échéance est de 3 mois, et le prix de l option est de 7 $. On espère donc que le prix de l actif sous-jacent diminuera.

26 3.6) Le Put (suite) Payoff Entre 63$ et 70$, le payoff est négatif, mais la perte est toutefois moins grande que lorsque l option n est pas exercée puisqu on a payé 7 $ par option Il est à noter que les deux exemples précédents sont pour des positions longues. Il est aussi possible d avoir des positions courtes avec des calls et des puts.

27 Les Options Quatre Positions de base 1. Position longue avec un call (long call) payoff = max [S T -X-c,-c] où S T est le prix spot à l échéance, X est le prix d exercice et c la prime du call Payoff -c X S T

28 Les Options (suite) 2. Une position longue avec un put (long put) payoff = max [X-S T -p,-p] où S T est le prix spot à l échéance, X est le prix d exercice et p la prime du put Payoff -p X S T

29 Les Options (suite) 3. Une position courte avec un call (short call) payoff= min [X S T +c, c] (si le premier terme est plus grand que c, l option ne sera pas exercé, donc le payoff maximal est c. Si X >>S T le minimum peut être très négatif Payoff c X S T

30 Les Options (suite) 4. Une position courte avec un put (short put) payoff = min [S T -X+p, p] Si le premier terme est plus grand que p, le put ne sera pas exercé et la partie courte fera le gain maximum de p. Plus le prix spot est petit, plus le minimum sera négatif p X S T À noter que les positions longues et courtes pour une même option se compensent mutuellement, i.e, ce qui est une perte pour l un est un gain pour l autre.

31 Les combinaisons d options Stratégie de couverture impliquant puts et calls sur la même devise 5) le Straddle 5.1)Le straddle Long: Long sur un call et un put avec même prix d exercice et même échéance Profit K S T

32 5) Le straddle L idée du straddle long : L investisseur achète le droit d acheter et de vendre une devise étrangère au prix d exercice. Le straddle est profitable lorsque la devise en question se déprécie ET s apprécie. En fait plus la devise a un prix éloigné du prix d exercice, plus la stratégie est profitable. C est donc une stratégie adéquate pour un investisseur qui anticipe une GRANDE variation dans le prix de la devise, mais qui ne sait pas dans quel sens. 5.2) Le straddle court:

33 6) Le Strangle 6) Le Strangle : C est une combinaison similaire au straddle: 6.1) le Strangle long: À X 2 long call et X 1 long put où X 2 >X 1 et mêmes échéances. Profit X 1 X 2 S T

34 6) Le Strangle Similaire à un straddle mais nécessite plus de variation dans le prix de l action pour réaliser un profit, étant donné que le prix d exercice n est pas le même pour le put et le call. Par contre, il y a moins de risque lorsque S T bouge peu. 6.2) Le strangle court:

35 7) Le swaps Définition : Entente privée entre deux compagnies pour s échanger des cash-flows dans le futur selon une formule prédéterminée. 7) Les swaps de devise : Dans leur forme la plus simple, ce type de swaps impliquent l échange d un montant à taux fixe dans une devise avec approximativement le même montant à taux fixe, dans une autre devise 7.1) Motivation pour un swap de devise Transférer un emprunt dans une devise en emprunt dans une autre devise À l aide de l argument de l avantage comparé, et d obtenir, avec le swap un taux de change plus avantageux qu elles auraient pu obtenir par les mécanismes traditionnels

36 7)Les Swaps de devises Taux d emprunt en devises ajusté pour les avantages fiscaux Dollars Sterling Compagnie A 8% 11.6% Compagnie B 10% 12.0% A est plus solide que B Néanmoins, A a un avantage comparé d emprunt en dollars et B en sterling Le gain des deux parties avec le swap sera donc de =1.6% Exemple avec un intermédiaire financier :

37 7) Les swaps de devises Exemple avec un intermédiaire financier

38 8)Les ADRs American Depository Receipts: (aussi appelé Cross- Listing) Définition : Un certificat émis par une banque américaine représentant des actions étrangères détenues par la banque, le plus souvent par une branche ou un correspondant dans le pays d origine. Il existe différents types de ADRs. Un ADR a les mêmes caractéristiques de risque de devise, politique et économique que l action dans son pays d origine.

39 Avantages des ADRs: 8) Les ADRs Façon simple et peu coûteuse d acheter des titres étrangers. On évite les taxes sur le capital étranger et les différents problèmes d imposition. Les firmes étrangères aiment les ADRs, car cela leur permet de grossir leur bassin d investisseur. Permets de recevoir des dividendes qui sont automatiquement convertis en devise domestique. Permets de regrouper des actions afin d éviter les «Penny stocks»

40 8) Les ADRs Facteurs de risque influençant le prix d un ADR: Performance de l entreprise Risque politique du pays domestique Risque de taux de change Risque d inflation dans le pays domestique

41 9)Les Eurodevises Définition : Une devise déposée dans une banque étrangère à son pays d origine. Exemple : des dollars américains déposés dans une banque canadienne. Avantages : banque Permet de garder des réserves de devises étrangères dans une domestique Facilite le commerce.

42 9) Les Eurobonds Définition : Une obligation émise dans une autre devise que celle du pays dans lequel l obligation est émise. Habituellement, émis par un syndicat de banques. Exemple : Une obligation dénominée en USD par une banque française au Japon. Avantages : Moyen de financement très flexible. très liquide

43 Partie 2 : La gestion du risque de change lors d une transaction internationale.

44 Introduction Gestion des risques de transaction lors d opérations internationales : 1) Identifier l exposition nette au risque 2) La décision de gérer une partie ou tout le risque de transaction 3) Choisir la technique de gestion des risques appropriée.

45 1)Identifier l exposition au risque nette La première démarche à faire par une MNC (multinationale) sujette au risque de change est d identifier son exposition au risque nette pour chaque devise. Le terme «nette» réfère à la somme des inflows et outflows dans une même devise. Parfois, le risque de change pour une transaction s annule avec le risque de change d une autre transaction rendant l hedging inutile ou moins nécessaire. Par exemple : une compagnie a un paiement à effectuer dans trois mois de livres sterling et qu elle recevra livres sterling dans trois mois (ou avant). L hedging du risque de change encouru dans chaque transaction individuelle n est plus nécessaire, car les risques s annulent entre eux.

46 2) Politique de couverture de la MNC La politique de couverture d une entreprise dépend de son degré d aversion au risque. La multinationale a trois options de couverture : a) couvrir la plupart de son exposition au risque. b) Ne pas se couvrir contre le risque de change lors de transactions internationales. c) Pratiquer une politique de couverture sélective.

47 3) Techniques de couverture Lorsqu une entreprise multinationale décide de couvrir une partie ou tout son risque de change, elle peut choisir parmi les techniques suivantes : Couverture avec Futures Couverture avec Forward Couverture avec instrument de «Money Market» Couverture avec option (et combinaisons d options)

48 Couverture avec Futures Achat d un Futures: Une compagnie qui achète un Futures recevra à une date spécifiée un montant spécifié d une devise à un prix (e) préspécifié. Utilisé pour couvrir un paiement futur dans une devise étrangère. Vente d un Futures: Une compagnie qui vend un Futures vendra à une date spécifiée un montant préspécifié d une devise à un prix (e) préspécifié. Utilisé pour couvrir une entrée de fonds future dans une devise étrangère.

49 Couverture avec Forward Essentiellement, il s agit du même type de couverture que celle offerte par les contrats Futures. Ils sont cependant utilisés pour les plus grosses transactions (car OTC et non standardisé) Permets comme le Futures de s assurer d un taux de change certain pour une transaction dans le futur.

50 Couverture par «money market» Une couverture par instrument de liquidité (money market) peut couvrir un actif ou une dette futurs dans une devise étrangère. On peut effectuer cette couverture avec ou sans liquidité excédentaire. Exemples : Madura p.309 pour la couverture de dettes (Payables) Madura p 317 pour la couverture d actifs (Receivables)

51 Couverture par «Money Market» vs. Forward Ce sont deux stratégies qui sont directement comparables puisqu elles fixent les cash flows à l avance. Toutefois, on ne peut pas savoir à priori laquelle sera la meilleure, il faut attendre les échéances. Si on néglige les coûts de transaction, ces deux stratégies devraient générer le même profit, selon la parité des taux d intérêt couverte.

52 Couverture avec Options La façon la plus simple de couvrir des dettes dans une devise étrangère avec des options est d acheter un call sur ladite devise. Réciproquement, la façon la plus simple de couvrir des actifs nets dans une devise étrangère avec des options est d acheter un put sur ladite devise.

53 Comparaison des différentes techniques de couverture Couverture Pour couvrir une dette Pour couvrir un actif Future Forward Achat de Futures pour le montant de la dette. Négocier un Foward pour acheter la devise. Vendre des Futures pour le montant du paiement attendu. Négocier un Forward pour vendre la devise. Money Market Instruements Option Emprunt en devise locale et convertir en devise étrangère. Investir jusqu au paiement. Acheter un Call (ou autres) sur la devise étrangère au montant de la dette Emprunt de la devise étrangère et investir en devise domestique. Payer la dette à échéance de l actif. Acheter un put (ou autres) dans la devise étrangère au montant de l actif.

54 Limitation de la couverture 1) Couverture d un montant inconnu. Si le montant de la transaction n est pas connu avant échéance, on ne peut le couvrir parfaitement. Alternative : Sur couverture (coûteux) Couverture partielle ou minimale (plus risquée) 2) Couverture de transaction répétée et de court terme. Les couvertures répétées n ont pas un très bon résultat à long terme.

55 Couvertures alternatives Si la couverture du risque de change n est pas possible ou trop dispendieuse, il faut avoir recourt à des techniques alternatives 1) «Leading and Lagging»: Synchroniser le paiement et le recouvrement de devises étrangères pour qu ils reflètent nos anticipations par rapport aux mouvements futurs des devises. 2) Couverture croisée : se servir d une autre devise pour couvrir une devise impossible à couvrir directement. 3) Diversification du portefeuille de devises.

56 Couverture avec combinaison d options Parfois, une multinationale ne peut pas savoir d avance si les flux nets dans une devise seront positifs ou négatifs. Dans un contexte, des combinaisons d options peuvent être utiles pour couvrir le risque de change. Le choix entre le strangle ou le staddle dépend de niveau de risque que la MN soit prête à prendre, du coût de couverture et de ces anticipations.

57 Conclusion Partie 1 : Deux produits dérivés semblables, mais non identiques : Futures et Forward. Les différences entre les deux. Les options: Call et Put, le graphique et les 4 positions de base (contingency graph). Des combinaisons d options : Strangle et Straddle La différence entre les deux. ADR: produit de diversification d investissement et aussi de financement. Eurodevise et Eurobond

58 Conclusion Partie 2 : Utilisation de ces produits dérivés pour couvrir le risque de change lors de transactions financières. Comparaison des différentes techniques. Limitations des différentes couvertures Couvertures alternatives.

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Définitions : options sur actions Option : un contrat négociable donnant le droit d acheter ou vendre

Plus en détail

Options et des stratégies sur dérivés

Options et des stratégies sur dérivés Options et des stratégies sur dérivés 1. Les stratégies impliquant les options 2. Les propriétés des options sur actions 1. Stratégies sur les options De nombreuses combinaisons sont possibles Prendre

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires Gestion financière internationale GSF- 2104 Partie 2 : Notions préliminaires Introduction Notions de base de la finance internationale : Cotation BID- ASK Changement dans le taux spot Notion de taux Forward

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

4- Instruments de gestion des risques de marché (suite)

4- Instruments de gestion des risques de marché (suite) 4- Instruments de gestion des risques de marché (suite) 3- OPTIONS 3.1- PRINCIPES : Option = droit de réaliser une transaction future à des conditions fixées à l'avance. 3.1.1- Options «vanilles» call

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Dérivés Financiers Options

Dérivés Financiers Options Stratégies à base d options Dérivés Financiers Options 1) Supposons que vous vendiez un put avec un prix d exercice de 40 et une date d expiration dans 3 mois. Le prix actuel de l action est 41 et le contrat

Plus en détail

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées Les Swaps 1 Définition Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées 2 Définitions Il y a deux types de swaps de taux : Les swaps de taux

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Mathématiques Financières

Mathématiques Financières Mathématiques Financières 3 ème partie Marchés financiers en temps discret & instruments financiers dérivés Université de Picardie Jules Verne Amiens Par Jean-Paul FELIX Cours du vendredi 19 février 2010-1

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques David DUMONT - TEAM CALYON 22 avril 2008 Dans 2 ans, si l EURODOL est inférieur à 1,40 touchez 116% du nominal investi en euros, sinon

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 13. Théorie des options II Daniel Andrei Semestre de printemps 2011 Principes de Finance 13. Théorie des options II Printemps 2011 1 / 34 Plan I Stratégie de réplication dynamique

Plus en détail

Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4

Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4 Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE Chapitre 4 1) et entrent dans un swap de taux plain vanilla le 5 septembre 2009 pour une durée de deux ans où s engage à payer à le taux de 2% par an (en

Plus en détail

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés Théorie Financière 8P 8. Produits dit dérivés déié Objectifsdelasession session 1. Définir les produits dérivés (forward, futures et options (calls et puts) 2. Analyser les flux financiers terminaux 3.

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur Matière Session A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 Date: Lundi 12 septembre 2005 Nom et prénom:... Note:... Q1 :...

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2 Instruments et produits financiers Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques Les options classiques Options sur futures court terme et long terme Mécanismes et Utilisations Valorisation Sensibilités Options sur marché OTC CAP/FLOOR Swaptions Options sur obligations

Plus en détail

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS Dans un contrat d'option, le détenteur acquiert un droit, l'émetteur contracte une obligation. Un prix doit être payé par le détenteur à l'émetteur : c'est la prime (premium). LE CALCUL DU MONTANT DE LA

Plus en détail

Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction

Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/11 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Produits dérivés : pour quoi faire? Ce sont

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan hapitre 14 ours à terme et futures Plan Différences entre contrat à terme et contrat de future Fonction économique des marchés de futures Rôle des spéculateurs Futures de matières premières Relation entre

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente 5 Prix d exercice 5 Échéance 5 4. Possibilités pour

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

LES PRODUITS STRUCTURÉS

LES PRODUITS STRUCTURÉS DécryptEco LES PRODUITS STRUCTURÉS DE LA CONCEPTION À L UTILISATION Nicolas Commerot Responsable offre de marché et négociation SG Private Banking, Pierre Von Pine Directeur marketing Produits structurés

Plus en détail

Financement des entreprises.

Financement des entreprises. 1 Financement des entreprises. 2 SOMMAIRE Les contrats forward : P-3 Les swaps de taux :. P-4 Conversion de monnaies au comptant... P-5 3 Les contrats forward. Un contrat forward est un actif très simple.

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1 Bienvenue chez 13/11/14 15:43 LES TURBOS DE UNICREDIT Investir avec les Certificats Turbos

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Les produits structurés après la crise Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Sommaire Introduction Besoins en placement: un peu d histoire Les produits structurés Fonctionnement Le zéro

Plus en détail

Options et Swap sur intérêt

Options et Swap sur intérêt Options et Swap sur intérêt Risk Management - TP 3-1 - Exercice1 : choix de deux options J ai décidé d utiliser le site Swissquote pour cette recherche. Toutefois j ai préféré prendre des warrants (certificats

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Risk Management: TP1

Risk Management: TP1 Risk Management: TP1 Q 1) FRA: Forward Rate Agreement Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/forward_rate_agreement C est un contrat de gré à gré sur un taux d intérêt ou sur des devises, avec un montant

Plus en détail

Les TURBOS. Division (12pt)

Les TURBOS. Division (12pt) Les TURBOS Division (12pt) Le prospectus d émission des certificats TURBOS a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 3 mai 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi sous

Plus en détail

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable.

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. ab Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. Optimisation Le DOCU constitue une alternative intéressante aux actions ou aux liquidités et dispose d un

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur Chapitre 11, assurance et diversification Réponses aux Questions et problèmes 1. Transactions de 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500 62 500 payés à 0 62 500 payés

Plus en détail

OPTION NÉGOCIABLE. Définition. Facteurs influençant la valeur des options. Claire Peltier EDC 2008

OPTION NÉGOCIABLE. Définition. Facteurs influençant la valeur des options. Claire Peltier EDC 2008 OPTION NÉGOCIABLE Définition Une option d'achat - ou call - est un titre financier conditionnel qui donne le droit, mais non l'obligation, d'acheter un actif détermineé. appelé l'actif support (ou sous-jacent),

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE

THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE Les entreprises internationalisées comme les multinationales industrielles et commerciales se trouvent exposées au risque de fluctuations

Plus en détail

Chapitre 5 : Théorie et Gestion de Portefeuille

Chapitre 5 : Théorie et Gestion de Portefeuille Chapitre 5 : Théorie et Gestion de Portefeuille I. Notions de rentabilité et de risque II. Diversification de portefeuille III. Optimisation de Markowitz III.1. Portefeuilles composés d actifs risqués

Plus en détail

Valorisation d es des options Novembre 2007

Valorisation d es des options Novembre 2007 Valorisation des options Novembre 2007 Plan Rappels Relations de prix Le modèle binomial Le modèle de Black-Scholes Les grecques Page 2 Rappels (1) Définition Une option est un contrat financier qui confère

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Une obligation pas comme les autres Sommaire Introduction 5 Nature de l investissement 7 Avantages et inconvénients 7 Mécanismes de performance 8 Avec ou sans protection du capital

Plus en détail

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité Avis de non-responsabilité Les prévisions et opinions émises dans cette présentation reflètent celles des présentateurs/auteurs seulement et ne reflètent en aucun cas celles de Bourse de Montréal Inc.

Plus en détail

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Daniel Herlemont 1 Introduction L objectif de ce projet est d examiner la couverture delta-gamma neutre d un portefeuille d options digitales Asset-Or-Nothing

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

FUTURE CONTRACT OUTLOOK

FUTURE CONTRACT OUTLOOK I/ Définition FUTURE CONTRACT OUTLOOK Un contrat future est un contrat standard entre deux parties pour échanger un actif sous jacent à un prix convenu aujourd hui pour une livraison qui aura lieu dans

Plus en détail

II. LE PRINCIPE DE LA BASE

II. LE PRINCIPE DE LA BASE II. LE PRINCIPE DE LA BASE Le comportement des opérateurs (position longue ou courte) prend généralement en compte l évolution du cours au comptant et celle du cours à terme. Bien qu ils n évoluent pas

Plus en détail

AVERTISSEMENT SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME CLIENTS NON PROFESSIONNELS

AVERTISSEMENT SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME CLIENTS NON PROFESSIONNELS Avant d utiliser un contrat à terme (produits dérivés, contrat à terme ferme ou contrat d option) le client (l investisseur) doit apprécier les risques liés a l utilisation de contrats à terme. Il doit

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

COURS N 1 : INTRODUCTION AU PLACEMENT

COURS N 1 : INTRODUCTION AU PLACEMENT COURS N 1 : INTRODUCTION AU PLACEMENT LE CONTEXTE DE PLACEMENT LES MARCHÉS ET LES INSTRUMENTS FINANCIERS LES TENDANCES DU PLACEMENT LE CALCUL DE TAUX DE RENDEMENT ET DU RISQUE 1) LE CONTEXTE DE PLACEMENT

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 Tunis, le 18 décembre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 OBJET : Circulaire aux Intermédiaires Agréés n 2001-11 du 4 mai 2001 relative au Marché des changes et instruments de couverture

Plus en détail

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Références IAS 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs IAS 21 Effets des variations

Plus en détail

Stratégies Madoff et Kerviel sur les Options

Stratégies Madoff et Kerviel sur les Options Stratégies Madoff et Kerviel sur les Options Olivier Brandouy Université de Bordeaux Diapo 1/17 Olivier Brandouy (U Bdx) Master 2 MIMSE-IREF Plan 1 Madoff et la stratégie Split-Strikes 2 Kerviel et les

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

Asia Pacific Performance

Asia Pacific Performance Informations clés pour l investisseur 30 octobre 2013 Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce fonds. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Introduction Une obligation structurée, également connue sous la dénomination de Structured Note, a les caractéristiques principales d une obligation : un émetteur, une durée déterminée,

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (56 points) Vous travaillez pour le département de trésorerie d une banque internationale. L établissement bénéficie d une très bonne réputation et peut

Plus en détail

Les options : Lien entre les paramètres de pricing et les grecs

Les options : Lien entre les paramètres de pricing et les grecs Cette page est soutenue par ALGOFI Cabinet de conseil, d ingénierie financière et dépositaire de systèmes d information financiers. Par Ingefi, le Pôle Métier Ingénierie Financière d Algofi. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines

Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Anne-Victoire Auriault Plan de la présentation Introduction. Le problème des options 2. Le modèle de Cox-Ross-Rubinstein 3. Les

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (50 points) Vous êtes analyste auprès de l unité d investissements obligataires d une compagnie d assurance située dans le pays Z. Vous devez préparer

Plus en détail

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Suite à la publication du 1 er juin 2015 relative au repositionnement

Plus en détail

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape www.cedarfinance.com Index 3 Les meilleures raisons pour commencer le trading d Options Binaires 4 Les Options Binaires: Histoire 5 Comment réaliser

Plus en détail

Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille

Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille (35 points) Vous êtes cadre dans le département financier d une société financière japonaise. Cette société possède un crédit de USD 100 millions

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

Principales modalités des prêts de la BIRD

Principales modalités des prêts de la BIRD BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DÉVELOPPEMENT B I R D Principales modalités des prêts de la BIRD DÉPARTEMENT DES PRODUITS ET DES SERVICES FINANCIERS TÉLÉPHONE : +1 202 458 1122 TÉLÉCOPIE

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

RBC Marchés des Capitaux

RBC Marchés des Capitaux Le 8 décembre 205 RBC Marchés des Capitaux TITRES LIÉS À DES TITRES DE PARTICIPATION ET À DES TITRES D EMPRUNT SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC ET RECHERCHE RBCMC Titres RBC liés à une répartition stratégique

Plus en détail

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli)

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) Exercice 1 Les firmes X et Y se voient offrir les taux suivants pour un emprunt de 10 millions de dollars Firme X 5.0% Libor +1% Firme Y 6,5% Libor +2% Le Libor pou la première

Plus en détail

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan Chapitre 15 Options et actifs conditionnels Plan Fonctionnement des options Utilisation des options La parité put-call Volatilité et valeur des options Les modèles de détermination de prix d option Modèle

Plus en détail