Introduction à la recherche qualitative (I) Principes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction à la recherche qualitative (I) Principes"

Transcription

1 Introduction à la recherche qualitative (I) Principes Jacques CITTEE - DUERMG Module d aide à la préparation de la thèse Février 2013

2 La recherche qualitative Une recherche dont les problématiques et les méthodes ont été essentiellement développées par les Sciences Humaines Elle analyse des informations non numériques (paroles, actions, postures, idées, croyances, etc.) pour explorer et comprendre des phénomènes humains complexes Il s agit d appréhender la complexité des comportements des acteurs des systèmes sociaux

3 Qualitatif versus Quantitatif? Les approches qualitatives et quantitatives ne sont pas concurrentes mais complémentaires, répondant à des problématiques différentes L approche quantitative vérifie une hypothèse ou décrit à partir d un décompte réducteur basé sur un modèle classificatoire ex ante L approche qualitative recherche une hypothèse ou cherche à décrire en construisant, au fil de la recherche, un modèle classificatoire ex post

4 Recherche qualitative et santé La RQ répond aux démarches des chercheurs dans le champ sanitaire et social pour appréhender la complexité des comportements des acteurs du système de santé : patients, malades, professionnels de santé, gestionnaires, etc. Cette démarche demande cependant aux chercheurs médecins un lourd investissement pour comprendre les théories sous-jacentes et s approprier les méthodes et les outils relatifs à cette recherche

5 Principes de l analyse qualitative L analyse qualitative est une démarche de recherche de sens L analyste cherche à partir d un corpus de données qualitatives de dégager du sens : «De quoi s agit-il?», «Que dit cet acteur social?» Le sens n est pas «donné», il est «caché» : il s agit d une herméneutique Le moment essentiel de l analyse est celui de l inférence de concepts et de modèles conceptuels relatifs aux phénomènes humains observés

6 Schéma général de l analyse qualitative Collecte des données qualitatives Présentation des données (retranscription) Condensation des données (classifications) Elaboration /vérification des concepts et hypothèses

7 Méthodes de collecte des données Les méthodes de collecte de données qualitatives sont variées et complémentaires Il est rare qu une seule méthode de collecte suffise à explorer complètement un objet de recherche

8 Méthodes de collecte des données OBSERVATION DES ACTEURS, NON PARTICIPANTE OBSERVATION DES ACTEURS, PARTICIPANTE COLLECTE DES ECRITS, NON INDUITS PAR LE CHERCHEUR (Documents «spontanés») COLLECTE DES ECRITS, INDUITS PAR LE CHERCHEUR (Documents de recherche) COLLECTE DES DISCOURS, NON INDUITS PAR LE CHERCHEUR (Discours «spontanés») COLLECTE DES DISCOURS, INDUITS PAR LE CHERCHEUR (Entretiens de recherche)

9 OBSERVATION NON PARTICIPANTE Observation structurée des comportements et interactions des acteurs en milieu naturel, sans intervention du chercheur Limites : Méthodologiques : effet Hawthorne : influence d une recherche sur le comportement des participants à cette recherche Ethiques : les acteurs sont-ils informés de cette observation?

10 OBSERVATION PARTICIPANTE Consiste à participer réellement à la vie et aux activités des sujets observés, en s insérant dans la structure sociale. Fondée sur l idée que la compréhension d une culture différente de la sienne nécessite de pénétrer dans le groupe de l intérieur, de s imprégner des catégories mentales de ceux que l on étudie Approches ethnologiques (Cl. Lévi-Strauss)

11 COLLECTE DES ECRITS NON INDUITS Collecte de documents privés (personnels ou professionnels) ou publiques produits par les acteurs Documents personnels : lettres, autobiographies, journaux intimes, Documents professionnels : lettres, messages, notes internes, dossiers, journaux de bord, comptes rendus, Documents publiques : journaux, lois, règlements, jugements, Recherche documentaire (Histoire, Droit, Sociologie, Gestion)

12 COLLECTE DES ECRITS INDUITS Collecte de documents conçus et structurés dans la forme ou dans le fond pour la recherche et destinés à être renseignés par les acteurs Exemples : questionnaires, cahiers d observation, journaux de bord, récits de vie, Recherche par questionnaires (Sociologie, Psychologie, Epidémiologie clinique)

13 COLLECTE DES DISCOURS «SPONTANES» Collecte des conversations et discours «spontanés», non induits par la recherche Exemple : conversations au cours d une réunion de travail, conversations au comptoir d un bistro, discours journalistiques, discours politiques, Analyse du discours (Sociologie, Psychosociologie, Socio-linguistique, Communication, Ethnologie, )

14 COLLECTE DES DISCOURS INDUITS Collecte de conversations et de discours induits pour les besoins la recherche ENTRETIENS INDIVIDUELS DIRECTIFS QUESTIONNAIRES ENTRETIENS INDIVIDUELS SEMI-DIRECTIFS ENTRETIENS INDIVIDUELS COMPREHENSIFS ENTRETIENS COLLECTIFS = FOCUS GROUPS Analyse de contenu (Sociologie, Psychosociologie, Communication, Ethnologie, )

15 ENTRETIEN INDIVIDUEL DIRECTIF Entretien en face à face reposant sur l'utilisation d'un questionnaire structuré Exemple : sondage administré par un enquêteur Il est souvent utilisé dans les études semiquantitatives, incluant des questions ouvertes Collecte centrée sur la quantification de données a priori, i.e. structurées par un modèle conceptuel ex ante

16 ENTRETIEN INDIVIDUEL SEMI- DIRECTIF Entretien face à face reposant sur l'utilisation d'une série de questions ouvertes L'interviewer possède un guide d entretien dont les thèmes ne sont pas nécessairement abordés dans l ordre. Son rôle consiste à effectuer les bonnes relances aux moments opportuns afin de balayer tout le champ à explorer, sans pour autant influencer l interviewé dans ses réponses ou lui couper la parole Collecte centrée sur la production de données a posteriori, i.e. structurées par un modèle conceptuel ex post

17 ENTRETIEN INDIVIDUEL COMPREHENSIF Entretien en face à face visant à explorer en profondeur une expérience individuelle A la différence de l entretien classique, l interviewé n est pas considéré comme un simple informateur, mais comme un partenaire. Il s agit d éviter les «réponses de surface», et de chercher à dévoiler la complexité, le «vrai» sens. L entretien se fait sur le mode de la «conversation», en s appuyant sur des consignes et non sur des questions/réponses. Il nécessite également un guide d entretien mais qui est totalement assimilé par l enquêteur Collecte centrée sur l informateur et la production d un sens singulier : l approche compréhensive postule la possibilité qu a le chercheur de pénétrer le vécu et le ressenti d un autre homme (principe de l intercompréhension humaine)

18 ENTRETIEN COLLECTIF Entretien de groupe ou focus group visant à explorer une expérience commune des acteurs Entretien semi-directif qui tire parti des phénomènes de dynamique de groupe Il est un mené par un animateur dont le rôle est d aborder le champ à explorer Il nécessite également un guide d entretien = guide d animation Collecte centrée sur le groupe et la production de sens collectifs et sens singuliers

19 Un entretien se focalise sur certaines catégories d «objets» de connaissance LES ACTIONS LES SAVOIRS (théoriques, pratiques, ) LES PERCEPTIONS (de soi-même, des autres, des actions, de certains objets, ) LES OPINIONS LES CROYANCES LES MOTIVATIONS LES EMOTIONS LES SENSATIONS L entretien se mène en fonction de cette focalisation

20 Exemple : l entretien d explication de l action vécue CONTEXTES Circonstances Environnement DECLARATIF Savoirs théoriques Savoirs procéduraux formalisés Savoirs réglementaires PROCEDURAL Savoirs pratiques Déroulement des actions élémentaires Actions mentales, matérielles, matérialisées JUGEMENTS Opinions, commentaires, croyances INTENTIONNEL Buts Finalités Intentions Motifs D après Pierre Vermersch, L entretien d explicitation, Ed. ESF, 1994, rééd. 2010

21 BIBLIOGRAPHIE 1. Kaufmann J-C. L entretien compréhensif. A. Colin; Duchesne S, Haegel F. L entretien collectif: L enquête et ses méthodes. A. Colin; Blanchet A, Gotman A. L enquête et ses méthodes : l entretien. A. Colin; Arborio A-M, Fournier P, Singly F de. L enquête et ses méthodes: l observation directe. Nathan; 1999.

Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue

Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue Santé Communautaire et accès aux soins en contexte tropical Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue Introduction Principes des recherches qualitatives Les étapes

Plus en détail

L ENQUÊTE : ENTRETIEN ET QUESTIONNAIRE

L ENQUÊTE : ENTRETIEN ET QUESTIONNAIRE Hervé Fenneteau L ENQUÊTE : ENTRETIEN ET QUESTIONNAIRE 3 e édition Conseiller éditorial : Frédéric Poulon Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-072234-1 Sommaire Avant-propos

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

LES OUTILS D ENQUÊTE: LE

LES OUTILS D ENQUÊTE: LE LES OUTILS D ENQUÊTE: LE QUESTIONNAIRE ET L ENTRETIEN DUT 1A - Méthodo Gilles Droniou droniou@jeudevi.org Chargé de recherches, JEUDEVI www.jeudevi.org 2015/2016 DATES À RETENIR, ET AUTRES JOYEUSETÉS Achetez

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

Le système d info. Données de toutes sortes. Collaborateurs concernés. Action vers l extérieur

Le système d info. Données de toutes sortes. Collaborateurs concernés. Action vers l extérieur Acteurs : clients, fournisseurs, prospects etc. Actualités : lois, économie, concurrence Données de toutes sortes Trier Le système d info Stocker Traiter Action vers l extérieur Collaborateurs concernés

Plus en détail

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group LE FOCUS GROUP 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? Un focus group est un type d entretien de groupe composé de personnes concernées par une politique de développement ou une intervention. Il est

Plus en détail

Maquette de Master 1 à 300h hors stage

Maquette de Master 1 à 300h hors stage Maquette de Master 1 à 300h hors stage Semestre/U E ECT S Contenu des enseignements Horaires Semestre 1 UE 1 VPMIF11 6 Modèles théoriques et culture professionnelle Conseil pédagogique et trajectoires

Plus en détail

L ENTRETIEN de Recherche

L ENTRETIEN de Recherche L ENTRETIEN de Recherche I. UTILISATION DE L ENTRETIEN DE RECHERCHE I.1. L entretien Exploratoire I.1.A. Caractéristiques Techniques Des Entretiens Exploratoires I.1.B. Fonctions De L entretien Exploratoire

Plus en détail

Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours

Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours Témoignage méthodologique: le recueil et l analyse de discours Les savoirs écologiques paysans : connaissance, recueil et valorisation Du 22 au 26 mars 2010 Maya Leclercq Doctorante en ethnologie MNHN

Plus en détail

Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste. JLAR 2 avril 2015 1

Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste. JLAR 2 avril 2015 1 Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste JLAR 2 avril 2015 1 Déclaration d aucun conflit d intérêt JLAR 2 avril 2015 2 Plan de la présentation Place du mémoire IADE dans le nouveau cursus Rôle du directeur

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

LICENCE LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

LICENCE LETTRES ET SCIENCES HUMAINES Année universitaire 14-15 FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES 15, avenue René Cassin 97 715 SAINT DENIS MESSAG CEDEX -------------------------- Tél : 0262.93.85.85 - Télécopie : 0262. 93.85.00 ANNEE

Plus en détail

Laurence Touré Juin 2010

Laurence Touré Juin 2010 Laurence Touré Juin 2010 Introduction Enquêtes quantitatives, quantitatives, mixtes Protocole d une recherche qualitative Définition de la population d enquête Méthodes d enquête qualitatives La technique

Plus en détail

END : laisser l enquêté le plus libre possible, n intervenir que s il est hors sujet.

END : laisser l enquêté le plus libre possible, n intervenir que s il est hors sujet. L entretien I. Elaboration d un guide d entretien - Formuler les objectifs de l entretien - Elaborer la consigne initiale - Organiser plusieurs thèmes à explorer - Prévoir des consignes et questions de

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

Méthodologie qualitative

Méthodologie qualitative Méthodologie qualitative Dans une enquête, le choix d une recherche et d une analyse de type qualitatif est avant tout dicté par la problématique. C est un choix pragmatique qui a pour but de répondre

Plus en détail

L'ANALYSE DE CONTENU ET LA TYPOLOGIE

L'ANALYSE DE CONTENU ET LA TYPOLOGIE DEA : Ambiances Architecturales et urbaines Méthodes d enquêtes sociologiques et psycho-sociologiques. L'ANALYSE DE CONTENU ET LA TYPOLOGIE Henry Torgue PLAN DU COURS 1 - L'ORGANISATION DE L'INFORMATION

Plus en détail

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR:

Plus en détail

de données >> Méthodologies qualitatives

de données >> Méthodologies qualitatives FR Collecte de données >> Méthodologies qualitatives 1 collecte de données >> méthodologies qualitatives page 13 1. L observation page 45 2. l entretien individuel page 73 3. le focus group page 107 4.

Plus en détail

BACHELOR HES-SO EN SOINS INFIRMIERS

BACHELOR HES-SO EN SOINS INFIRMIERS ! Formations BACHELOR HES-SO EN SOINS INFIRMIERS Dispositif de formation pour les titulaires d un diplôme en soins infirmiers d une école supérieure (ES) ou d un titre équivalent au bénéfice d une validation

Plus en détail

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014 Techniques d enquête Florence Huguenin-Richard - 2014 1. Méthodologie générale Pourquoi faire une enquête? On a besoin d informations qui n existent pas ailleurs! Une enquête vient après une recherche

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION LEADERSHIP ACCOMPAGNEMENT PROFESSIONNELS STRUCTURE DU PROGRAMME Programme de formation : 15 jours Siège social : 3B, Rue Taylor, CS 20004 75481 PARIS Cedex 10 Programme

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue en recherche qualitative Méthodologie de la recherche qualitative dans le domaine de la santé Séminaire 28 & 30 septembre 2015 (Besançon et Dijon)

Plus en détail

Autoconfrontation et. analyse de l activité. Séminaire ED Genève S Leblanc & L Ria

Autoconfrontation et. analyse de l activité. Séminaire ED Genève S Leblanc & L Ria Autoconfrontation et 1 analyse de l activité Serge Leblanc Luc Ria ESPE LIRDEF UM IFE ENS Lyon Différencier ces entretiens 2 Non-directif Semi-directif Questionnaire Croyances, Représentations, Opinions

Plus en détail

Enseignement recherche ED N 2

Enseignement recherche ED N 2 Enseignement recherche h ED N 2 Les Techniques de recueil de données 1 DMG de Paris 7 Le but de la recherche générer une hypothèse, développer une théorie Tester une hypothèse Mesurer - des questions différentes!

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

UE 34S4 Méthodologie de recherche: L enquête. Promotion 2010/2013 Mr Mehdi Benzine IFSI du CH Roubaix

UE 34S4 Méthodologie de recherche: L enquête. Promotion 2010/2013 Mr Mehdi Benzine IFSI du CH Roubaix UE 34S4 Méthodologie de recherche: L enquête. Promotion 2010/2013 Mr Mehdi Benzine IFSI du CH Roubaix I Qu est-ce que la problématique? La problématique justifie le choix du sujet et l objectif de la recherche

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

Mention «Psychologie»

Mention «Psychologie» Diplôme Bac + 3 Parcours - - - - - Contacts UFR LLSHS Lettres, Langues, Sciences Humaines et des Sociétés /lshs/ Secrétariat Licence "Psychologie" - Bureau C313 : tél.: 01 49 40 44 65 / 31 66 Contact formation

Plus en détail

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» :

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : Synthèse Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : 1. Les études d acceptabilité : exemple du tableau blanc interactif (TBI) par Philippe WOLF. 2. Etwinning, une

Plus en détail

L ENTRETIEN INDIVIDUEL

L ENTRETIEN INDIVIDUEL L ENTRETIEN INDIVIDUEL 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L entretien individuel est une technique de recueil de l information qui se déroule dans une relation de face-à-face entre l évaluateur

Plus en détail

Méthodes de recueil de données pour l évaluation d un cursus d études

Méthodes de recueil de données pour l évaluation d un cursus d études Méthodes de recueil de données pour l évaluation d un cursus d études 1 Table des matières INTRODUCTION... 4 1. METHODES DE COLLECTE DE DONNEES, TABLEAUX RECAPITULATIFS... 5 2. L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE...

Plus en détail

L analyse de la pratique. Définir «analyse»-«pratique» Au travers des trois référentiels Analyse de pratique / supervision Méthode

L analyse de la pratique. Définir «analyse»-«pratique» Au travers des trois référentiels Analyse de pratique / supervision Méthode L analyse de la pratique Définir «analyse»-«pratique» Au travers des trois référentiels Analyse de pratique / supervision Méthode L analyse de la pratique Activité réflexive Action volontaire Construction

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES Ecole numérique... 2. L utilisation d Internet et des réseaux sociaux... 3

FICHES TECHNIQUES Ecole numérique... 2. L utilisation d Internet et des réseaux sociaux... 3 FICHES TECHNIQUES Ecole numérique... 2 L utilisation d Internet et des réseaux sociaux... 3 L acte d apprendre basé sur le principe de classe inversée... 4 Ecole numérique et connectivisme... 5 CENTRE

Plus en détail

RELATIONS AGENTS-APPRENANTAPPRENANT. Processus: Modeling, renforcement, interaction sociale.. Agents: Parents, pairs, école, médias

RELATIONS AGENTS-APPRENANTAPPRENANT. Processus: Modeling, renforcement, interaction sociale.. Agents: Parents, pairs, école, médias Université de Lyon II Janvier 2014 Choix de la méthode de recherche: Aspects pratiques Marie J. Lachance Professeure titulaire Sciences de la consommation Université Laval, Québec Question et problématique

Plus en détail

L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010

L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010 L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010 Session 2 : Méthodes Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Et le

Plus en détail

L alliance thérapeutique

L alliance thérapeutique L alliance thérapeutique UE 4.2 S3 Le 5 septembre 2012 FC Un peu d histoire (1) Terme employé par FREUD dès 1913: Alliance forte entre patient et thérapeute indispensable dans le cadre d une psychothérapie

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

CERTIFICATION CONSEILLER - CONSULTANT BILAN DE COMPETENCES

CERTIFICATION CONSEILLER - CONSULTANT BILAN DE COMPETENCES CERTIFICATION CONSEILLER - CONSULTANT BILAN DE COMPETENCES CERTIFICATION Durée : 70H00 Public : - Consultant ou conseiller en orientation professionnelle et/ou en insertion professionnelle en activité

Plus en détail

L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble?

L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble? L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble? D abord ce qu en disent les textes La circulaire de juillet 2004 La circulaire de juillet 2004 Les sorties scolaires

Plus en détail

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels L entretien infirmier UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels 1 Objectifs Expliquez les éléments participant au cadre d un entretien Citez les différents types d entretiens infirmiers Décrire les différentes phases

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES La formation Notre approche Intervalle est un cabinet de conseil, d étude et de formation qui accompagne les dynamiques humaines et organisationnelles. Nous intervenons pour des entreprises, des collectivités

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE INSTITUT CATHOLIQUE DE RENNES France LE CHAMP A EXPLORER Longtemps monopole de l univers public et associatif,

Plus en détail

Module de formation centré sur le positionnement et la pratique des salariés titulaires d un mandat de représentant du personnel,

Module de formation centré sur le positionnement et la pratique des salariés titulaires d un mandat de représentant du personnel, Module de formation centré sur le positionnement et la pratique des salariés titulaires d un mandat de représentant du personnel, 5 Passage Delessert 75010 Paris tél : +33 1 53 26 99 82 +33 6 10 59 95

Plus en détail

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L'enquête par questionnaire est un outil d observation qui permet de quantifier et comparer l information. Cette information est

Plus en détail

J1 : Ouverture de la formation Matin Accueil Présentation du groupe, des modalités de fonctionnement et du cycle de formation.

J1 : Ouverture de la formation Matin Accueil Présentation du groupe, des modalités de fonctionnement et du cycle de formation. Programme de formation Consultant Expert Promotion du 27-05-16 Le cycle de formation, durée 16j x 7 h soit 112 h + 4 heures coaching accompagnement PPP, pour un total de 116 h du programme Concevoir son

Plus en détail

Accompagner un changement orienté

Accompagner un changement orienté Accompagner un changement orienté Quelles compétences développer? Mai 2011 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 Louise.lafortune@uqtr.ca Contenu Introduction

Plus en détail

Les freins et les réticences à la nonprescription. consultation de médecine générale

Les freins et les réticences à la nonprescription. consultation de médecine générale Les freins et les réticences à la nonprescription médicamenteuse en consultation de médecine générale Enquête qualitative par focus-groups de médecins généralistes francs-comtois Anne Stoessel - François

Plus en détail

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE Présentation journée recherche SFTG du 09/02/2013 par Mélanie PELIZZARI Directeur

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

ESSAI DE COMPARAISON DE METHODES QUANTITATIVES ET QUALITATIVES A PARTIR D UN EXEMPLE : LE PASSAGE A L EURO VECU PAR LES CONSOMMATEURS

ESSAI DE COMPARAISON DE METHODES QUANTITATIVES ET QUALITATIVES A PARTIR D UN EXEMPLE : LE PASSAGE A L EURO VECU PAR LES CONSOMMATEURS Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie ESSAI DE COMPARAISON DE METHODES QUANTITATIVES ET QUALITATIVES A PARTIR D UN EXEMPLE : LE PASSAGE A L EURO VECU PAR LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit.

Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit. Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit. I - AVANT-PROPOS II - DÉFINITION DE L ÉPREUVE DU BACCALAURÉAT III - QU EST-CE QUE DÉMONTRER

Plus en détail

Introduction 1. Bibliographie 317 Remerciements 323 Index 325. 2011 Pearson Education France Investisseurs de légende Glen Arnold

Introduction 1. Bibliographie 317 Remerciements 323 Index 325. 2011 Pearson Education France Investisseurs de légende Glen Arnold S o m m a i r e Introduction 1 1. Benjamin Graham 7 2. Philip Fisher 53 3. Warren Buffett et Charles Munger 81 4. John Templeton 133 5. George Soros 169 6. Peter Lynch 221 7. John Neff 255 8. Anthony Bolton

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

CORRIGÉ TYPE DU TEST

CORRIGÉ TYPE DU TEST ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES D ALGER Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 1 et 5 Date : 18/05/2014 Durée du test : 1h30 CORRIGÉ TYPE DU TEST [ Page 1 sur 6 ] Module : Recherche Marketing Enseignant

Plus en détail

ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE

ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE Objectifs de l enquête et méthodologie Harold ASTRE (ANAP) Cédric COUTRON (ANAP) Claire GEORGES (Collectif PASS) Questionnaires

Plus en détail

C ACHING WAYS. Programme PAI

C ACHING WAYS. Programme PAI ING WAYS C ACHING WAYS COACHING WAYS Programme PAI INTRODUCTION A LA FORMATION COACHING WAYS PAI : Les clés du Coaching Cette formation conduit à devenir coach, à un niveau théorique PCC (ICF). 23 jours

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement BONNEL Conseils Associés Isabelle DOUAY : idouay@bonnel-conseils.com 9 A rue Châteaubriand 75008 PARIS tel. : 01

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015

Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015 Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015 DEROULE DE LA JOURNEE - Accueil et présentation - Appropriation des documents du formateur SST : présentation et explicitation des nouveautés

Plus en détail

Évaluation des usages du dossier médical partagé au sein de deux réseaux de santé

Évaluation des usages du dossier médical partagé au sein de deux réseaux de santé Séminaire MARSOUIN 12 mai 2006 Évaluation des usages du dossier médical partagé au sein de deux réseaux de santé Contrat AUTOMATE, Analyse des Usages en Télésanté : Organisation d un Réseau, Mesure de

Plus en détail

Cours ou séminaire de formation doctorale. Laboratoire CEROS Ecole doctorale EOS

Cours ou séminaire de formation doctorale. Laboratoire CEROS Ecole doctorale EOS Intitulé de la formation : Introduction à R pour la recherche en sciences sociales sous la forme d'atelier Objectifs : prise en main de r au travers de l'interface graphique Rcmdr et de Rstudio. Découverte

Plus en détail

Restaurer la confiance? Etudes Empiriques Conclusion et ouverture

Restaurer la confiance? Etudes Empiriques Conclusion et ouverture Restaurer la confiance des investisseurs : une exploration expérimentale systématique de l effet des politiques d investissement socialement responsable. Marco Heimann Sous la direction de Jean-François

Plus en détail

CONTENTIEUX ADMINISTRATIF

CONTENTIEUX ADMINISTRATIF TECHNIQUES JURIDIQUES CONTENTIEUX ADMINISTRATIF Dates : 21 22 septembre 2015 Lieu : AMIENS Xavier FURON, responsable des affaires juridiques et règlementaires de l Université de Lille 1. Etre en capacité

Plus en détail

L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec

L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec «L éthique pour guider la réflexion et influencer l élaboration

Plus en détail

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Offre de formation continue par tutorat en ligne destinée aux professionnels de l orientation et du développement de carrière Un groupe composé de deux

Plus en détail

Communication et Formation Interculturelles

Communication et Formation Interculturelles Institut National des langues et civilisations orientales (INALCO) Paris Diplôme de Recherche et d Etudes Appliquées (DREA) Communication et Formation Interculturelles Sujet de mémoire : «Analyse de l

Plus en détail

Salon de l Auto 2008 Dedicated Research

Salon de l Auto 2008 Dedicated Research Dedicated Research Avenue Brugmann 216 Tel: +32 2 344 00 88 www.dedicated.be B-1050 Brussels -Belgium Fax: +32 2 343 92 22 info@dedicated.be Salon de l Auto 2008 PLAN 1. Introduction 2. Possibilités de

Plus en détail

Méthodologie de recherche en sciences sociales Séminaire UBO Automne 2009

Méthodologie de recherche en sciences sociales Séminaire UBO Automne 2009 Méthodologie de recherche en sciences sociales Séminaire UBO Automne 2009 Table des matières Table des matières...2 1. La notion de méthode qualitative... 3 1.1 Le concept de méthodes qualitatives est

Plus en détail

L audit de communication interne

L audit de communication interne A faire suivre à : retour à : L audit de Problématique La décision de lancer un audit répond à une volonté politique. Celle-ci s inscrit souvent dans le cadre d une conjoncture spécifique : restructuration

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

MASTER 2 SANTE HUMANITE AUTONOMIE SPÉCIALITÉ MALADIES CHRONIQUES ET SOCIETE

MASTER 2 SANTE HUMANITE AUTONOMIE SPÉCIALITÉ MALADIES CHRONIQUES ET SOCIETE MASTER 2 SANTE HUMANITE AUTONOMIE SPÉCIALITÉ MALADIES CHRONIQUES ET SOCIETE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : Santé, Humanité

Plus en détail

Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle

Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle Aurélien Troisœufs, doctorant en anthropologie Bonjour. Je m appelle Aurélien Troisoeufs. Je suis doctorant en anthropologie au laboratoire du CERMES 3

Plus en détail

RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE :

RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE : RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE : LE TRAIT D UNION ENTRE L ÉVALUATION DES TECHNOLOGIES EN SANTÉ ET L ÉVALUATION DE PROGRAMME DANS LA PRODUCTION D UNE REVUE DE LA LITTÉRATURE MIXTE 1 Débora Merveille NGO

Plus en détail

DU CONSTAT A LA QUESTION DE DEPART

DU CONSTAT A LA QUESTION DE DEPART DU CONSTAT A LA QUESTION DE DEPART 19/04/10 M. Bellanger Soins Infs 4 I. Processus et objectifs du TFE II. Phase de rupture (se débarrasser des préjugés) 1. Le choix du thème : 2. Du constat à la question

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PREAMBULE : Code la Santé Publique : «L exercice de la profession d infirmier ou d infirmière comporte l analyse, l organisation,

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en architecture de l information cartographie. principes. objectifs.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en architecture de l information cartographie. principes. objectifs. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique

EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL 1. Introduction 2. La nécessité d un lien théorie méthode 3. Présentation

Plus en détail

Instructions relatives à la soumission d une question sur le sujet d étude

Instructions relatives à la soumission d une question sur le sujet d étude Programme de bourses de recherche Amy Mahan pour évaluer l impact de l accès public aux TIC Instructions relatives à la soumission d une question sur le sujet d étude Table des matières À propos la Question

Plus en détail

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal PLAN DE COURS Département de sociologie Université du Québec à Montréal Sigle : SOC 1011 Groupe : 10 Titre : Méthodes de recherche en sociologie I Session : Hiver 2015 Enseignant : Romain Paumier Téléphone

Plus en détail

PROGRAMME. Innovation par le design : Mode d emploi. L expérience utilisateur au cœur du projet de territoire. Aradel est soutenue par :

PROGRAMME. Innovation par le design : Mode d emploi. L expérience utilisateur au cœur du projet de territoire. Aradel est soutenue par : Innovation par le design : Mode d emploi L expérience utilisateur au cœur du projet de territoire // Document du 10 juillet 2015 Boris Perrin Aradel est soutenue par : [Texte] Page 0 Sommaire PARCOURS

Plus en détail

Organismes de Protection sociale et sociétés s de gestion

Organismes de Protection sociale et sociétés s de gestion Organismes de Protection sociale et sociétés s de gestion Les cinq métiers m de Lotus : 1. Veille stratégique, Information, Contacts 2. Notes prospectives, 3. Conseil en appels d offres 4. Formation retraite

Plus en détail

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape )

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil QUALITE - ORGANISATION - CHANGEMENT Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil - 2007-33, Rue Vivienne 75 002 Paris - 01 47 33 03 12 Présentation

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

L étudiant sera capable de :

L étudiant sera capable de : L entretien infirmier Promotion 2014-20172017 UE 4. 2 S3 J LECLERCQ Objectifs de la séquence L étudiant sera capable de : Définir l entretien infirmier Différencier les types d entretiens infirmiers Définir

Plus en détail

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e Les objectifs pédagogiques Savoir délimiter les trois phases distinctes de la recherche Savoir identifier, pour chacune des trois

Plus en détail

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Lamugnière Julien 38 avenue du Limousin 63100 Clermont-Ferrand 06-59-79-14-67 http://mentalup.free.fr La Préparation Mentale «Faire ce que l on sait

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail