et l apprenant-l apprenantel apprenante

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "et l apprenant-l apprenantel apprenante"

Transcription

1 Marie-Jacquard Handy 9 janvier 2009

2 Menu: 1. le style cognitif: définition 2. les hémisphères et leur rôle dans l apprentissage 3. la notion de style d apprentissage 4. les attitudes et les comportements selon les styles chez l enseignant-l enseignante l enseignante et l apprenant-l apprenantel apprenante 5. l amélioration des attitudes et des comportements des élèves et des enseignants enseignantes selon les styles; s adapter, se synchroniser avec les apprenants-apprenantes apprenantes en roulant les cadrans 6. faire des liens avec les intelligences multiples, les types de personnalité et le S.A 7. l exercice avec l outil proposé, l analyse et l interprétation 8. le profil de classe par les styles d apprentissage dans mon école (réflexion)

3 Séquentiel verbal Séquentiel non verbal Simultané verbal Simultané non verbal

4 Le style cognitif Le style cognitif: c est une approche personnelle, globale l et relativement t stable qui caractérise la manière distincte que préfère utiliser une personne pour penser, apprendre, comprendre, organiser son expérience et son savoir, percevoir et traiter t r l information, on, appréhender r des éléments perceptuels ou résoudre un problème dans une grande variété de situations. Traduction libre: Luria A: The working Brain

5 Il y a deux styles cognitifs séquentiel : l apprenant ou l apprenante favorise: l étape létape, la routine, la procédure, l organisation, la qualité ou la perfection. simultané: l apprenant ou l apprenante favorise: le global, la souplesse, les liens, le pourquoi ou l intention de l apprentissage, l expérience, le vécu et les sentiments.

6 l hémisphère gauche l apprenant ou l apprenante favorise l abstrait labstrait la logique le raisonnement le temporel le symbolique, les mots et les chiffres les concepts scolaires ou académiques l hémisphère droit l apprenant ou l apprenante favorise le concret, l illustration, l imagerie et la description la réalité la métaphore le spatial le mouvement, le kinesthésie, la création les émotions

7 Séquentiel verbal Séquentiel non verbal Simultané verbal Simultané non verbal

8 l élève séquentiel verbal l élève séquentielle verbale l apprenant ou l apprenante: demande des explications détaillées sur les étapes; veut entendre des explications ordonnées; suit les étapes énoncées; a besoin de se conformer, de respecter les exigences; se vérifie au fur et à mesure dans la réalisation de la tâche; écoute les explications jusqu à la fin et en retient les détails; explique dans les mots de l enseignante ou de l enseignant; répond par des détails analytiques ou chronologiques

9 l intervenant séquentiel verbal l intervenante séquentielle verbale l intervenant ou l intervenante: explique en mots, en détails, tout est important; établit les étapes de travail; établit les structures précises de fonctionnement; accorde de l importance au plan de travail; privilégie l exercisation; s attend à ce que l élève soit conforme; suit sa planification de classe à la lettre; planifie la période de questions et sélectionne celles qui respectent l étape en cours.

10 l élève séquentiel non verbal l élève séquentielle non verbale l apprenant ou l apprenante: demande des précisions sur la séquence, la procédure, le comment, etc; veut voir une démonstration avec des temps d arrêt; observe attentivement mais questionne peu; reproduit les étapes montrées lors de la réalisation de la tâche et se valide sur la procédure; travaille de façon minutieuse et précise; regarde et retient les détails visuels fournis par l enseignante ou l enseignant; s intéresse à la routine quotidienne, concrète; utilise des réponses brèves et un vocabulaire descriptif; répète la procédure telle que démontrée.

11 l intervenant séquentiel non verbal l intervenante séquentielle non verbale l intervenant ou l intervenante: décrit ce qu elle ou il fait en utilisant le tableau, du matériel concret; démontre les comment faire ; donne les procédures de travail; établit des séquences d exécution concrètes; donne des exercices pratiques; demande à l élève de montrer; organise l espace, utilise des appareils audiovisuels, des supports concrets; renseigne sur des outils d aide possibles.

12 l élève simultané verbal l élève simultanée verbale l apprenant ou l apprenante: demande d les objectifs de la tâche et les buts à atteindre; veut faire des liens avec ce qu elle ou il sait déjà; conceptualise les notions abstraites; généralise les idées logiques et transfère en contexte; rassemble les informations: synthèse, schémas, réseaux; reformule sa compréhension dans ses propres mots; répond aux questions ouvertes et émet des hypothèses nouvelles;

13 l intervenant simultané verbal l intervenante simultanée verbale l intervenant ou l intervenante: présente les objectifs visés; insiste sur le sens et les liens à faire; donne-demande des synthèses; recourt à la logique, au raisonnement; travaille sur les concepts; demande aux élèves de penser et de travailler; s intéresse à la théorie et à la compréhension; discute sur le fond des idées, non sur la forme; favorise le travail en schéma, tableau intégrateur, réseau.

14 L élève simultané non verbal L élève simultanée non verbale l apprenant ou l apprenante: demande à voir un modèle global du produit fini; veut faire des liens entre ce qu elle ou il apprend et son vécu; apprend par analogies et métaphores ( pensée associative, c est comme..); fonctionne par essai-erreur rapidement; aime la créativité et l imaginaire; est active ou actif; réagit intuitivement et impulsivement, gesticule, bouge beaucoup; résume en peu de mots sa compréhension personnelle de la tâche

15 l intervenant simultané non verbal l intervenante simultanée non verbale l intervenant ou l intervenante: installe un climat pour une bonne atmosphère de travail; établit un bon contact avec les élèves; part souvent d une mise en scène; fait le lien entre le vécu et la matière; cible l utilité des tâches dans le quotidien; donne des analogies, fait référence à sa vie; enseigne de façon créative et imaginative; aime que les élèves bougent; est tolérante ou tolérant; s inspire des idées du groupe pour les mettre en action.

16 Séquentiel verbal Séquentiel non verbal Simultané verbal Simultané non verbal

17 Faire des liens avec les intelligences multiples; l le quotient intellectuel les outils de différenciation des personnalités ( jaune, rouge, bleu, orange)

18 les trois outils d évaluation choisis

19 les profils de classe par les styles d apprentissage réflexion

Ned Herrmann et les préférences cérébrales:

Ned Herrmann et les préférences cérébrales: Cerveau Ned Herrmann et les préférences cérébrales: 12 ans de recherche portant sur plus d'un million de personnes. Ned Herrmann, directeur de la formation des cadres de General Electric aux USA, s'est

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM

ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM Détour historique En 1909:«Les exercices de calcul mental figureront à l emploi du temps et ne devront pas être sacrifiés à des

Plus en détail

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION Deux séances d une heure chacune sont aménagées pour le bilan psychologique Linda Harré Psychologue CIERA Bilan

Plus en détail

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque Les Intelligences Multiples selon Howard Gardner l intelligence verbale/linguistique C est la capacité à être sensible aux

Plus en détail

LIVRET 1 - ENSEIGNANT

LIVRET 1 - ENSEIGNANT ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS PRÉVENTION INNUMÉRISME LIVRET 1 - ENSEIGNANT AIDE À L ÉVALUATION DES ACQUIS DES ÉLÈVES EN FIN D ÉCOLE MATERNELLE DÉCOUVRIR LE MONDE PÉRIODE 1 OU 2 DE LA GRANDE SECTION Outil élaboré

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent

Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent Les élèves passent plus de la moitié de leur journée d école à écouter des informations et des instructions. Ils peuvent éprouver des difficultés

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace Les formations standardisées voulant mettre le commercial dans un «moule» et formater une personne en appliquant des techniques à la lettre sont bien différentes de ce que nous vous proposons chez Semaphorus.

Plus en détail

Guide de Développement d un Rapport de Stage

Guide de Développement d un Rapport de Stage Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Guide de Développement d un Rapport de Stage GUIDE DE DEVELOPPEMENT D UN RAPPORT DE STAGE Année universitaire : 2011 2O12 1 INTRODUCTION GENERALE

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes

VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes 2015 2 Rédaction Marie-Josée Tondreau Suzanne Paradis 3 Quand je planifie l ensemble du cours : Je

Plus en détail

Enseignement modulaire en Maintenance industrielle

Enseignement modulaire en Maintenance industrielle Enseignement modulaire en Maintenance industrielle Niveaux V et IV GUIDE DE MISE EN OEUVRE CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09! 04 72 19 80 21 -! 04 78

Plus en détail

Support de présentation

Support de présentation UNIVERSITÉ D ÉTÉ 20 AOÛT 2010 LOUVAIN-LA-NEUVE Atelier N 1 Une bonne maitrise de la langue, un enjeu du fondamental? Support de présentation utilisé par Christine CAFFIEAUX COMMENT FAIRE UNE BONNE ÉCOLE?

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Les démarches en science et en technologie

Les démarches en science et en technologie Les démarches en science et en technologie (Sources LAMAP) La démarche scientifique est une démarche qui conduit à construire une procédure de résolution d'un problème en utilisant, de manière explicite,

Plus en détail

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème 5 LE CHOIX DES PARTIES DE COURS : UNE PROGRESSION DES APPRENTISSAGES Éléments du cinquième chapitre 5.1 La description de la situation-problème finale 5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines

Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines 1 DEFINITION Un cas est une histoire racontée à propos d un ou plusieurs problèmes de gestion qui appelle une réflexion à propos des

Plus en détail

ÉCOLE SUPERIEURE D ÉDUCATRICES ET D EDUCATEURS DE L ENFANCE (ESEDE- CFPS)

ÉCOLE SUPERIEURE D ÉDUCATRICES ET D EDUCATEURS DE L ENFANCE (ESEDE- CFPS) ÉCOLE SUPERIEURE D ÉDUCATRICES ET D EDUCATEURS DE L ENFANCE (ESEDE- CFPS) ÉPREUVES DE SELECTION INFORMATIONS AUX CANDIDAT- S- ES* *Afin de faciliter la lecture, les termes désignant les personnes s appliquent

Plus en détail

Construire et présenter une communication orale

Construire et présenter une communication orale Construire et présenter une communication orale M. Bailly-Bechet, d après un document de S. Charles Université Claude Bernard Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive Bât. Mendel 1 er étage,

Plus en détail

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation

Plus en détail

Exercices d écoute. Dessine ce que je te dis

Exercices d écoute. Dessine ce que je te dis Exercices d écoute Dessine ce que je te dis Former des dyades. Demander aux élèves de chaque dyade de placer un séparateur entre eux. Remettre à chaque élève une feuille de papier et un crayon (pas de

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE SOMMAIRE Le propos page 2 Situation Contextes Intention La démarche du point de vue de l enseignant..page 4 -le cadre de la démarche..p.5

Plus en détail

Grille de référence. Socle commun de connaissances et de compétences. Livret de connaissances et de compétences

Grille de référence. Socle commun de connaissances et de compétences. Livret de connaissances et de compétences Socle commun de connaissances et de compétences Livret de connaissances et de compétences Grille de référence - La pratique d une langue vivante étrangère - Octobre 2007 eduscol.education.fr/soclecommun

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement Comment aider un enfant dysphasique? Un document proposé par Christelle CHARRIER, conseillère pédagogique et Françoise VINCENT, formatrice à l' IUFM A l école mettre en place un programme d enrichissement

Plus en détail

Qu est-ce que la gestion mentale?

Qu est-ce que la gestion mentale? Qu est-ce que la gestion mentale? Ce document a été élaboré à partir d un ouvrage dont les références n apparaissent pas de façon claire, car non connues. Si toutefois cela devait porter préjudice à une

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91 - Mission Ecole maternelle Attendus par domaine et sous-domaine d apprentissage DSDEN 91- Mission Ecole maternelle- Page 1

Plus en détail

COMPTE-RENDU d une SÉANCE de TRAVAIL en FORMATION INITIALE

COMPTE-RENDU d une SÉANCE de TRAVAIL en FORMATION INITIALE COMPTE-RENDU d une SÉANCE de TRAVAIL en FORMATION INITIALE La séance de travail proposée aux stagiaires se situe début mars après la période du stage en pratique accompagnée, les stagiaires ont déjà acquis

Plus en détail

Programmes d études. Programme d immersion française. Scénario d apprentissage exemplaire

Programmes d études. Programme d immersion française. Scénario d apprentissage exemplaire Éducation artistique Manitoba Programmes d études Programme d immersion française Scénario d apprentissage exemplaire Ce scénario exemplaire vise des apprentissages en : Arts dramatiques Musique Arts visuels

Plus en détail

Outil d autoévaluation pour améliorer la qualité d un service de garde en milieu scolaire

Outil d autoévaluation pour améliorer la qualité d un service de garde en milieu scolaire Outil d autoévaluation pour améliorer la qualité d un service de garde en milieu scolaire Matériel disponible et marche à suivre Description des questionnaires Il y a six types de questionnaires d évaluation

Plus en détail

Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein

Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein Géovisualisation des espace-temps quotidiens Propositions d outils d aide à la réflexion Olivier Klein Chargé de Recherche CEPS/INSTEAD Pôle Géographie et Développement Esch-Belval, Luxembourg 2 Préambule

Plus en détail

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation?

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? : Le Guide du compagnon sur la formation d un apprenti Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? Soyez d abord fier. Vous êtes sur le point d accomplir un travail exceptionnel

Plus en détail

THEMATIQUE : FAIRE EVOLUER LE SERVICE EN SALLE PAR LA RELATION CLIENTELE. NIVEAU : Initial Perfectionnement

THEMATIQUE : FAIRE EVOLUER LE SERVICE EN SALLE PAR LA RELATION CLIENTELE. NIVEAU : Initial Perfectionnement 1178, Route du bord de mer Le Florentin 06700 Saint-Laurent du Var Tél/fax.: 04 92 12 97 52 - aefe@wanadoo.fr www.aefe-france.fr THEMATIQUE : FAIRE EVOLUER LE SERVICE EN SALLE PAR LA RELATION CLIENTELE

Plus en détail

La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching

La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching La rétroaction : un facteur de succès Eileen Chadnick, PCC, ACPC, ABC Big Cheese Coaching Bienvenue! POURQUOI ABORDER LA QUESTION DE LA RÉTROACTION? Aperçu 1. Importance de la rétroaction 2. Rétroaction

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Programme de formation Symbos a mis au point avec ses experts un programme en deux temps. l ABC du coaching en neuf jours APPROFONDISSEMENT par l acquisition des méthodes en neuf jours complémentaires.

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

www.provincedeliege.be/pse Photo langage

www.provincedeliege.be/pse Photo langage www.provincedeliege.be/pse 1 Photo langage Le photo langage Durée : Une heure pour le groupe classe ou 20 minutes par Technique : Expression orale sur base de supports visuels. atelier. Matériel : 30 photographies.

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

L emprunt indivis - généralités

L emprunt indivis - généralités L emprunt indivis - généralités Les modalités de calcul d un échéancier de remboursement d un emprunt indivis forment un thème d étude des outils de gestion en BTS HR (partie mathématiques financières)

Plus en détail

ffitffiüry.ffiwffi Apprendre avec les intelligence multiples Les intelligences multiples de Howard Gardner o En sous-groupes

ffitffiüry.ffiwffi Apprendre avec les intelligence multiples Les intelligences multiples de Howard Gardner o En sous-groupes ,l t 14.11.2014 Les intelligences multiples de Howard Gardner Apprendre avec les intelligence multiples o En sous-groupes o Trouvez des applications possibles pour chaque intelligence dans le rra va i

Plus en détail

Principes pour réaliser des «cartes conceptuelles».

Principes pour réaliser des «cartes conceptuelles». Principes pour réaliser des «cartes conceptuelles». ❶ ❷ Hiérarchisez Numérotez Mettez en page Partez d un thème central «Soulignez» des branches dans un «nuage» Utilisez des flèches Utilisez des codes

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Le diagramme des relations met en évidence les multiples relations entre les différents éléments, causes et effets d'un système.

Le diagramme des relations met en évidence les multiples relations entre les différents éléments, causes et effets d'un système. Sept outils du management (Les) Introduction Diagramme des relations Diagramme des affinités Diagramme en arbre Diagramme matriciel Diagramme des décisions d'action (PDPC) Diagramme sagittal (CPM) Analyse

Plus en détail

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire FICHE ENSEIGNANTS 2 1/3, Cycle 2 Séance n 2 : Objectifs Familiariser les enfants avec les codes de la bande dessinée être capable de lire et de comprendre une bande dessinée Savoir ordonner les étapes

Plus en détail

REFERENTIEL BTS COMMUNICATION

REFERENTIEL BTS COMMUNICATION REFERENTIEL BTS COMMUNICATION PRINCIPES GENERAUX Le présent document vise à expliciter et justifier certains choix qui ont présidé à l écriture du projet. L élaboration du référentiel de certification

Plus en détail

Utilisation de l ordinateur portable Bluetooth avec le hub Logitech sans fil

Utilisation de l ordinateur portable Bluetooth avec le hub Logitech sans fil Utilisation de l ordinateur portable Bluetooth avec le hub Logitech sans fil 2003 Logitech, Inc. Sommaire Introduction 3 Connexion 6 Produits compatibles 3 Présentation du guide 4 Connexion de l'ordinateur

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

VU le décret n 95-665 du 9 mai 1995 modifié portant règlement général du brevet de technicien supérieur ;

VU le décret n 95-665 du 9 mai 1995 modifié portant règlement général du brevet de technicien supérieur ; RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :ESRS0906095A ARRÊTÉ du 8 avril 2009 modifiant l arrêté du 10 juin 2008 portant définition et fixant les conditions de

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Stratégies pédagogiques à privilégier considérant les impacts des différentes situations de handicap sur les apprentissages

Stratégies pédagogiques à privilégier considérant les impacts des différentes situations de handicap sur les apprentissages Source de l image : http://pokinette.centerblog.net/1-quelquesde-bases-du-jeu Stratégies pédagogiques à privilégier considérant les impacts des différentes situations de handicap sur les apprentissages

Plus en détail

Guide d accompagnement du projet d enseignement à distance

Guide d accompagnement du projet d enseignement à distance Guide d accompagnement du projet d enseignement à distance INTRODUCTION Ce document a pour objet d accompagner votre réflexion dans le cadre de la conception de votre projet de formation à distance. Nous

Plus en détail

PROJET DU MODULE 1: ANALYSE DE DEUX TABLEAUX

PROJET DU MODULE 1: ANALYSE DE DEUX TABLEAUX PROJET DU MODULE 1: ANALYSE DE DEUX TABLEAUX Résultat d'apprentissage visé Nom: L'élève devrait être capable d'utiliser les de vocabulaire du langage plastique afin de commenter et critiquer un oeuvre

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

Le problème C est le problème. Sommaire. Des problèmes Quels problèmes? 24/01/11 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE?

Le problème C est le problème. Sommaire. Des problèmes Quels problèmes? 24/01/11 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE? Le problème C est le problème 2 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE? «Ne me dite pas que ce problème est difficile. S il n était pas difficile, ce ne serait pas un problème!» Ferdinand

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES DOSSIERS PÉDAGOGIQUES Les dossiers pédagogiques comprennent des outils pour faciliter la tâche d enseignement d un professeur. 1. PLANIFICATION PÉDAGOGIQUE Yvon Brunet, inf., M. Éd. Ce dossier pédagogique

Plus en détail

VIDÉOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes

VIDÉOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes VIDÉOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes 2015 2 Rédaction Marie-Josée Tondreau Suzanne Paradis 3 Quand je planifie l ensemble du cours : Je

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1)

Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1) Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1) Anastasia.Bezerianos@lri.fr (plusieurs slides sont basés sur des slides de T. Tsandilas, W. Mackay, M. Beaudouin Lafon, D. Vogel et S. Greenberg)

Plus en détail

LPC Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome

LPC Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome P Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome Vous trouverez un exemple de progressivité des contenus d enseignement à investir pour permettre de maîtriser cette compétences. a

Plus en détail

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Les compétences de base et la communication dans les Secteurs du Tourisme et des Loisirs Document de présentation Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Formation aux savoirs de

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Anglais, langue seconde

Anglais, langue seconde ÉCHELLES DES NIVEAUX DE COMPÉTENCE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, 2 e CYCLE Anglais, langue seconde Troisième édition 3 e, 4 e et 5 e année du secondaire ÉCHELLES DES NIVEAUX DE COMPÉTENCE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE,

Plus en détail

Techniques physiques

Techniques physiques Techniques physiques Grille 2007-2008 241.DO Technologie de maintenance industrielle Périodes / semaine ATTEINTE DE COMPÉTENCES PREMIÈRE SESSION 0064 ( c ) G 109-103-02 Santé et éducation physique 1 1

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet 1. Résultats du training > Maîtrise de solutions s pour réduire le cycle de développement de nouveaux projets et en augmenter les performances. > Acquisition des compétences indispensables

Plus en détail

Disparités entre les cantons dans tous les domaines examinés

Disparités entre les cantons dans tous les domaines examinés Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Swiss Federal Statistical Office EMBARGO: 02.05.2005, 11:00 COMMUNIQUÉ DE PRESSE MEDIENMITTEILUNG

Plus en détail

L école interactionniste. Communiquance

L école interactionniste. Communiquance L école interactionniste Les sources de l interactionnisme symbolique William James (1890). Théorie des soi sociaux George-Herbert Mead (1934). Théorie du Self Plongée à caractère ethnologique au sein

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE Outil de planification du soutien pédagogique Nom de l élève : Année d études : École : Date de naissance : Date : DOMAINE FORCES BESOINS A B C Cocher une catégorie* FONCTIONNEMENT

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1 Grille rentrée 2010 / 11 GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU / = Palier 1 Depuis 2006, le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de Langues

Plus en détail

Programmed éducation LES ACTIVITES. www.kidsmartearlylearning.org

Programmed éducation LES ACTIVITES. www.kidsmartearlylearning.org Programmed éducation préscolaireibmkidsmart LES ACTIVITES www.kidsmartearlylearning.org LES LOGICIELS DU PROGRAMME LES LOGICIELS DU PROGRAMME La Maison des maths de Millie Sammy, la Maison des sciences

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Les classes à paliers Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Présentation des services et des animatrices Les P tits Tourbillons (préscolaire) L Intersection (1 er cycle du primaire) Véronique

Plus en détail

Les images. ! Ce qu il faut savoir. Les natures d images

Les images. ! Ce qu il faut savoir. Les natures d images Chapitre 2 Les images! Ce qu il faut savoir GIMP permet de retoucher et de composer des images. Celles-ci peuvent se caractériser principalement par leur nature (photo, dessin ou peinture), les couleurs

Plus en détail

PROJET CASSIOPEE TRAITER LA COMPARUTION PREALABLE (PARQUET ET JLD) Qualité. Nadine ESTEVE GROUPE DE PROJET CASSIOPEE. Rédacteur(s) Catégorie

PROJET CASSIOPEE TRAITER LA COMPARUTION PREALABLE (PARQUET ET JLD) Qualité. Nadine ESTEVE GROUPE DE PROJET CASSIOPEE. Rédacteur(s) Catégorie PROJET CASSIOPEE TRAITER LA COMPARUTION PREALABLE (PARQUET ET JLD) Référence document Topo pour comparution préalable : phase parquet et phase Juge des Libertés et de la Détention Catégorie Qualité Rédacteur(s)

Plus en détail

Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat

Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat Conseil Qualité - Audit - Formation Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat Formation IFORE 1 er, 2 et 3 avril 2014 DREAL Centre par Audit interne dans un laboratoire

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007 ELEVE : Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé Grande Section : 1 ère cycle 2 ère année du Année Scolaire 2006-2007 ère période 1 ère COMPÉTENCES ET CONNAISSANCES 1 2 3 OBSERVATIONS

Plus en détail

Résolution de problèmes en mathématiques. Animation T1 octobre 2006

Résolution de problèmes en mathématiques. Animation T1 octobre 2006 Résolution de problèmes en mathématiques Animation T1 octobre 2006 Les programmes 2002 CYCLE 2 «Résoudre un problème ne revient pas à trouver, tout de suite, les calculs à effectuer pour répondre à la

Plus en détail

Enseigner la compréhension au cycle 3

Enseigner la compréhension au cycle 3 Enseigner la compréhension au cycle 3 Les compétences visées chez les élèves : Programmes 2008 : La lecture et l écriture sont systématiquement liées : elles font l objet d exercices quotidiens, non seulement

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 Nom: Prénom: Comme tu le sais sûrement, le CECRL (Cadre Européen de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de langues

Plus en détail

Ecole Maternelle. Livret d évaluation. Prénom :.. Date de naissance :

Ecole Maternelle. Livret d évaluation. Prénom :.. Date de naissance : Ecole Maternelle Livret d évaluation Nom :. Prénom :.. Date de naissance : Toute Petite section Petite section Moyenne section Grande section Année :. /. Année :. /. Année :. /. Année :. /. Barème retenu

Plus en détail

Auxiliaire de puériculture Entrée en IFAP

Auxiliaire de puériculture Entrée en IFAP CONCOURS 2 014 SANTÉ 4e édition Concours Auxiliaire de puériculture Entrée en IFAP Tests d aptitude Auto-évaluation Méthode détaillée Exercices corrigés Sujets corrigés Sujets gratuits en ligne Épreuve

Plus en détail

Synthèse. Omar ABOU KHALED

Synthèse. Omar ABOU KHALED Omar ABOU KHALED 1 Journée 12 Novembre d'échange 2012 sur Elena l'accueil Mugellini des doctorant-e-s HES-SO - 12 novembre 2012 Introduction et perspective Rappel historique Nécessité du 3 ème cycle (Bologne)

Plus en détail

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION: ANALYSE SEMANTIQUE II. CONTENU ET ELEMENTS DE LA COMMUNICATION III. PRINCIPALES QUESTIONS A SE POSER

Plus en détail

Histoire huitième année SCO 1.1 L élève doit démontrer une bonne compréhension et une bonne appréciation de l histoire :

Histoire huitième année SCO 1.1 L élève doit démontrer une bonne compréhension et une bonne appréciation de l histoire : Niveau intermédiaire/ Premier cycle du secondaire Activité d apprentissage 3 : La continuité et le changement Une chronologie visuelle des événements survenus à Fort Point, Trinity, entre 1744 et 2012.

Plus en détail

DYSPRAXIES. Pratiques pédagogiques

DYSPRAXIES. Pratiques pédagogiques DYSPRAXIES Pratiques pédagogiques 1 Adaptations pédagogiques Dysgraphie dyspraxie 2 Dysgraphie dyspraxique Aménagements pédagogiques Améliorer la posture et la tenue des outils Ecriture: adaptations principales

Plus en détail