Partie I. un projet qui s inscrit s un contexte généralg de métropolisationm

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie I. un projet qui s inscrit s un contexte généralg de métropolisationm"

Transcription

1 Partie I La Métropole M de Lyon: un projet qui s inscrit s dans un contexte généralg de métropolisationm

2 Partie II I- Le Grand Lyon aujourd hui

3 Le Grand Lyon aujourd hui Une structure de coopération intercommunale regroupant 59 communes, représentées par 162 conseillers communautaires 1,28 M. d habitants (75% du Rhône, 2 e agglomération de France, 1 er Communauté urbaine de France) agents Compétences de croissance : 4.2 Mds investis entre 2002 et

4 Les principales étapes d une évolution Création par la loi du 31 décembre 1966 Avec Lille, Bordeaux et Strasbourg, Autour de grands services et réseaux urbains La CU voit officiellement le jour le 1 er janvier 1969 (contre l avis de la plupart des communes). 1983: Compétence urbanisme 1985: Compétence transports 1990: Compétence développement économique 1995: Compétence logement (premier Programme local de l habitat) Depuis 2001: de nouvelles compétences: tourisme, événements d agglomération de notoriété nationale ou internationale, énergie, très haut débit, 2007 et 2011 : nouvelles adhésions : Givors, Grigny et Lissieu 1 er juin 2014: nouvelle adhésion : Quincieux

5 Partie III II- La Métropole M de Lyon dans la loi de «Modernisation de l action l publique et d affirmation d des métropoles»

6 Chronologie du projet Décembre 2012 : Annonce par Gérard Collomb et Michel Mercier, Président du Conseil général du Rhône; 10 avril 2013 : Présentation du projet de loi «Modernisation de l action publique et d affirmation des Métropoles» en Conseil des Ministres; Juin Décembre : Débats parlementaires; 27 janvier 2014 : Promulgation du texte; 1 er janvier 2015 : Mise en place de la Métropole de Lyon.

7 Affirmer la place des métropoles dans l organisation de notre territoire Brest Quimper Lorient Rennes Nantes La Rochelle Cherbourg Bordeaux Biarritz Rouen Le Havre Pau Caen Tours Poitiers Perigueux Agen Calais Arras Orleans Bourges Toulouse Lille Beauvais Clermont- Ferrand Paris Douai LYON Rodez Aurillac Dunkerque Valenciennes Reims Auxerre Dijon Chalon sur Saone Montpellier Nancy Marseille Strasbourg Metz Besancon Grenoble Toulon Annecy Chambery Nice Les 14 Métropoles M de la loi: La Métropole de Lyon : collectivité territoriale à statut particulier Les 13 Métropoles : EPCI Critères : + de hab., dans une aire urbaine de + de hab. ou chefslieux de Région ou zone d emplois de + de habitants + Paris (EPCI à statut particulier) et Marseille (EPCI) Bastia Perpignan Ajaccio 7

8 4 types de «métropoles» Métropole Métropoles (art. 31) Métropole d Aix- Marseille- Provence (art. 30) Métropole de Lyon (art. 20) Métropole du Grand Paris (art. 12) Création Par décret sur la base d un EPCI à fiscalité propre > hab. dans une aire urbaine > hab. Dérogations possibles. Créée par la loi. Périmètre initial défini par la loi, extensions par arrêté préfectoral. Créée au 1 e janvier 2015, par la loi. Créée au 1 er janvier 2016, par la loi. Ville de Paris + communes et EPCI à fiscalité propre de l unité urbaine de Paris Compétences des communes Equivalentes à celles de la Métropole de Lyon. Idem métropoles. Transferts de quelques compétences résiduelles. Aménagement de l espace ; habitat ; protection et mise en valeur de l'environnement et politique du cadre de vie ; politique de la ville. Compétences du département Possibilité de transferts. Idem métropoles. Transfert de l ensemble des compétences. Néant. Compétences de la région Possibilité de transferts. Idem métropoles. Possibilité de transferts Néant. Observations La métropole de Strasbourg prend le nom de «Eurométropole de Strasbourg». La métropole de Lille prend le nom de «Métropole européenne de Lille». EPCI à fiscalité propre constitué à partir d 1 CU, 4 CA et 1 SAN. Conseils de territoires équivalents à des arrondissements. Collectivité territoriale à statut particulier. Clause de compétence générale. EPCI à fiscalité propre. 8

9 Un enjeu majeur : réinventer l action publique locale Un nouvel échelon local : avec des capacités d action réelles et complètes; qui concentre à la fois les compétences stratégiques du Grand Lyon et notamment les politiques publiques sociales du Département (enfance, RSA, insertion sociale, politique du handicap, politique en faveur des personnes âgées). Enjeux : Renforcer l attractivité de l agglomération lyonnaise; Rendre plus lisible l action des Collectivités vis-à-vis des citoyens, simplifier l organisation administrative et supprimer les doublons pour plus de fluidité et d efficience; Mieux articuler les politiques menées et les services aux usagers. En définitive, mieux articuler l urbain et l humain.

10 Création & statut de la Métropole de Lyon Collectivité territoriale à statut particulier dotée de la clause de compétence générale : elle règle par délibération toutes les affaires d intérêt métropolitain; La Métropole de Lyon est la seule de toutes les Métropoles de la loi MAPTAM à bénéficier du statut de collectivité territoriale; Fusion de la Communauté urbaine de Lyon et de la partie du Département correspondant au territoire de la Communauté urbaine (l un n absorbe pas l autre) Un nouveau Département est créé sur le reste du territoire du Rhône; Métropole de Lyon = périmètre actuel de la Communauté urbaine (59 communes); Date de création : 1er janvier Une expérimentation qui va tendre à se généraliser

11 Conseil général du Rhône, Grand Lyon et Métropole de Lyon Rhône : Grand Lyon : Futur Dépt : hab. (4 ème département français) 5480 agents hab. (74,9 % pop. Rhône) 4700 agents hab. (51 ème département français) Grand Lyon : 77 % des entreprises, 82 % de l emploi, 5 emplois salariés privés / 6. 11

12 Organisation & Fonctionnement Comme toutes les Collectivités territoriales : Une Assemblée délibérante: «Conseil de la Métropole» En 2014 : 162 Conseillers communautaires élus au suffrage universel direct par fléchage sur les listes municipales (contre actuellement 156 élus au GL + 54 Conseillers généraux); En 2020 : de 150 à 180 Conseillers métropolitains maximum élus au suffrage universel par territoire en Un Exécutif : «Commission permanente» élue par le Conseil de la Métropole.

13 Les principales compétences de la Métropole de Lyon (art. 20 al. 69) Autres compétences prévues dans la loi Aménagement urbain Planification territoriale Développement durable, énergie Habitat, logement Transport, mobilité Développement économique + Insertion Logement et développement urbain Emploi Famille Enfance Culture, Sport + Notamment : -Politique de la ville, prévention de la délinquance, insertion «en lieu et place des communes» Une mise en œuvre à définir avec les communes - Construction, aménagement et entretien des équipements culturels métropolitains Un perspective étalée dans le temps Tourisme Education Relations internationales Aménagement durable, Mobilité Propreté Voirie Eau et assainissement Personnes handicapées / Personnes âgées

14 Partenariat étroit avec les communes - 1 Les grands principes : Les communes situées sur le territoire de la Métropole de Lyon sont inchangées. Elles sont des communes de droit commun, disposant de la clause de compétence générale; Les communes sont désignées Collectivités chefs de file en matière de mobilité durable et de rationalisation des points d accès aux services publics de proximité.

15 Partenariat étroit avec les communes - 2 La participation à la gouvernance de la Métropole : Les Conférences territoriales des maires : Consultées pour avis lors de l élaboration et de la mise en œuvre de politiques de la Métropole; Peuvent être le cadre de l exercice territorialisé des compétences de la Métropole. La Conférence métropolitaine des maires : Une instance de coordination entre la Métropole et les communes situées sur son territoire; Rassemble le Président de la Métropole et les maires des communes situées sur son territoire Elabore avant le 1 er juillet 2015 un projet de pacte de cohérence métropolitain entre la Métropole et les communes

16 Partenariat étroit avec les communes - 3 Une organisation souple de l exercice des compétences : Le Pacte de cohérence métropolitain : Une stratégie de délégation de compétences de la Métropole de Lyon aux communes situées sur son territoire et une stratégie des communes vers la Métropole de Lyon; La création et la gestion territorialisée de services et d équipements : La Métropole peut déléguer, par convention, la création ou la gestion de certains équipements ou services relevant de ses compétences à une ou plusieurs communes situées sur son territoire et inversement.

17 Un partenariat avec le Département (Nouveau Rhône) Le Service d Incendie et de Secours du Rhône exerce ses missions sur le territoire du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon. Le service départemental des Archives du Rhône est compétent sur le territoire de la Métropole de Lyon. D autres entités départementales feront l objet d un service commun ou «interdépartemental».

18 Les principales compétences culturelles du Département

19 La lecture publique compétence obligatoire La Médiath diathèque Départementale Orientée vers les communes de moins de habitants (42 communes au sein de la future Métropole dont 39 concernées, disposant d une bibliothèque) Le schéma départemental de lecture publique ( )

20 L enseignement artistique compétence obligatoire Les 77 établissements de la future Métropole soutenus par le département Le schéma départemental de développement des enseignements artistiques

21 Création et diffusion culturelle Les établissements culturels de la future Métropole soutenus par le département : 21 établissement culturels et centres culturel disposant d un contrat d objectifs Les associations culturelles et socio-culturelles de la future Métropole soutenues par le département pour leur fonctionnement et la mise en œuvre de leurs projets Le dispositif «Rhône en Scène» dont bénéficie 36 communes de la future Métropole

22 Soutien aux grands évènements Les Nuits de Fourvière spectateurs en représentations, 43 spectacles

23 Les archives départementales compétence obligatoire Les musées Les musées gallo-romains de Fourvière et de Saint- Romain-en-Gal Le Musée des Confluences,

TECHLID Assemblée générale 30 juin Métropole de Lyon

TECHLID Assemblée générale 30 juin Métropole de Lyon TECHLID Assemblée générale 30 juin 2014 Métropole de Lyon 1 Ordre du jour Introduction : Les enjeux de la Métropole I- Compétences et politiques publiques II- Ressources III- Territoires et organisation

Plus en détail

Les enjeux de la création de la Métropole de Lyon

Les enjeux de la création de la Métropole de Lyon Les enjeux de la création de la Métropole de Lyon Par Arabelle Chambre-Foa Directrice adjointe du Cabinet de Gérard Collomb au Grand Lyon Club du développement durable 24 septembre 2013 Une réalité diverse

Plus en détail

L analyse de Roland Tripard, Président du directoire du Groupe SeLoger

L analyse de Roland Tripard, Président du directoire du Groupe SeLoger Prix de l Immobilier constatés à la location en BAROMETRE NATIONAL ET REGIONAL DES PRIX DE L OFFRE IMMOBILIERE L analyse de Roland Tripard, Président du directoire du Groupe SeLoger Hausse généralisée

Plus en détail

Orléans Val de Loire, cap sur la Métropole!

Orléans Val de Loire, cap sur la Métropole! Orléans Val de Loire, cap sur la Métropole! Pour tout comprendre... UNE AMBITION COLLECTIVE POUR NOTRE TERRITOIRE Pourquoi transformer l AgglO en Métropole? Renforcer l attractivité et le rayonnement de

Plus en détail

RÉSEAU DES ACTEURS DE L HABITAT

RÉSEAU DES ACTEURS DE L HABITAT RÉSEAU DES ACTEURS DE L HABITAT Réforme territoriale : quelles perspectives pour les collectivités locales et les acteurs de l habitat? JEUDI 5 FEVRIER 2015 c.delpech@adcf.asso.fr RÉFORME(S) TERRITORIALE(S)

Plus en détail

Loi NOTRe : Nouvelle Organisation Territoriale de la République - juillet Le paysage en 2015

Loi NOTRe : Nouvelle Organisation Territoriale de la République - juillet Le paysage en 2015 Le paysage en 2015 22 Régions métropolitaines + 4 en Outre Mer 101 départements 36 658 communes 2133 intercommunalités 9577 SIVU et SIVOM 3025 syndicats mixtes 55 PETR 9 pôles métropolitains Les changements

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 27/06/2003 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2003-102 OBJET : Article R. 243-60 du code de la Sécurité sociale (Décret n 2003-252 du 19 mars

Plus en détail

La nouvelle organisation territoriale

La nouvelle organisation territoriale La nouvelle organisation territoriale AG Urapei Alsace samedi 18 avril 2015 1 Présentation des réformes en cours Isabelle CHANDLER, Directrice du Pôle Actions Nationales et Internationales, Unapei 2 Réforme

Plus en détail

LES NOUVELLES MÉTROPOLES : QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LE BASKETBALL FRANÇAIS?

LES NOUVELLES MÉTROPOLES : QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LE BASKETBALL FRANÇAIS? Fédération française de basketball 14 novembre 2015 LES NOUVELLES MÉTROPOLES : QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LE BASKETBALL FRANÇAIS? Pierre MESSERLIN Directeur associé Olbia Conseil pierremesserlin@olbia-conseil.com

Plus en détail

1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie. 2. Domaines d intervention. 3. Organisation politique et administrative

1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie. 2. Domaines d intervention. 3. Organisation politique et administrative J. Darne 26 juin 2010 Sommaire 1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie 2. Domaines d intervention 3. Organisation politique et administrative 4. Le budget ❶ Le Grand Lyon, une communauté

Plus en détail

Notre utilité sociale

Notre utilité sociale Notre utilité sociale La Caisse des Dépôts : le seul financeur du long terme 48 % dans DE NOS PRÊTS AUX COLLECTIVITÉS en 2015 > à 30 ans moins de 1 % les autres banques Un rôle contracyclique 1 / 10 PRÊTÉS

Plus en détail

Mise en place de la. Métropole de Lyon. Les rencontres de l UDI de la. Métropole de Lyon

Mise en place de la. Métropole de Lyon. Les rencontres de l UDI de la. Métropole de Lyon Les rencontres de l UDI de la Métropole de Lyon Mise en place de la Métropole de Lyon Groupe «UDI et apparentés» Christophe Geourjon (Lyon7, Président) Yves-Marie Uhlrich (Ecully, VP) Laurence Croizier

Plus en détail

NOMBRE DE DIACRES PAR DIOCESE RAPPORTE A LA POPULATION

NOMBRE DE DIACRES PAR DIOCESE RAPPORTE A LA POPULATION tri par ordre alphabétique des diocèses AGEN 333 180 14 4,20 AIRE ET DAX 397 226 19 4,78 AIX-EN-PROVENCE 938 652 24 2,56 AJACCIO 320 208 16 5,00 ALBI 381 927 20 5,24 AMIENS 571 675 18 3,15 ANGERS 800 191

Plus en détail

Rn2d - Ne pas diffuser sans autorisation. Thibaut BOUSQUET, EURALIA Assemblée générale Rn2D septembre Lens

Rn2d - Ne pas diffuser sans autorisation. Thibaut BOUSQUET, EURALIA Assemblée générale Rn2D septembre Lens Les conséquences de la Réforme territoriale Thibaut BOUSQUET, EURALIA Assemblée générale Rn2D 17-18 septembre 2015 - Lens Réforme territoriale Une réforme en 3 volets: 27 Janvier 2014 - loi de modernisation

Plus en détail

Mise en réseau de l observation des agglomérations OBSERV AGGLO. Séminaire de l observation urbaine 21 novembre 2016

Mise en réseau de l observation des agglomérations OBSERV AGGLO. Séminaire de l observation urbaine 21 novembre 2016 Mise en réseau de l observation des agglomérations OBSERV AGGLO Séminaire de l observation urbaine 21 novembre 2016 Observ agglo 50 indicateurs pour décrypter les grandes agglomérations Démarche collaborative

Plus en détail

La métropole (Article 12 de la loi n du 16/12/2010 Articles L à L du CGCT)

La métropole (Article 12 de la loi n du 16/12/2010 Articles L à L du CGCT) LOI DE RÉFORME DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES La métropole (Article 12 de la loi n 2010-1563 du 16/12/2010 Articles L. 5217-1 à L. 5217-19 du CGCT) STRUCTURES TERRITORIALES Les grandes aires urbaines

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : MM les Directeurs et Agents Comptables 16/07/81 des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine

Plus en détail

Répertoire ( / /13) Par Laurent HEZINA

Répertoire ( / /13) Par Laurent HEZINA Justice ; Direction des affaires civiles et du sceau ; Sous-direction du droit international et commercial et de la nationalité - Sousdirection du droit commercial et du droit immobilier - Sousdirection

Plus en détail

LA REFORME TERRITORIALE PRESENTATION GENERALE

LA REFORME TERRITORIALE PRESENTATION GENERALE PRESENTATION GENERALE Processus d aménagement du territoire français, la décentralisation permet de transférer des compétences administratives de l État vers des collectivités locales. L article 1er de

Plus en détail

L espace de la France

L espace de la France L espace de la France Belgique Luxembourg Allemagne Suisse La France a des frontières communes avec six pays. Parfois, les frontières sont constituées par des obstacles naturels : les fleuves et les montagnes.

Plus en détail

La décentralisation : répartition des compétences. Mireille VUILLEUMIER, Intervenante CNFPT

La décentralisation : répartition des compétences. Mireille VUILLEUMIER, Intervenante CNFPT La décentralisation : répartition des compétences Mireille VUILLEUMIER, Intervenante CNFPT Programme Définition de la décentralisation ; Décentralisations territoriale, fonctionnelle : Présentation des

Plus en détail

La réforme territoriale : point sur les textes

La réforme territoriale : point sur les textes 20 novembre 2014 La réforme territoriale : point sur les textes Dominique Belargent, responsable des partenariats institutionnels, direction de la communication D un triptyque législatif à un triptyque

Plus en détail

L intercommunalité à l heure de la réforme territoriale

L intercommunalité à l heure de la réforme territoriale L intercommunalité à l heure de la réforme territoriale Février 2010 Contact : e.duru@adcf.asso.fr LE CONTEXTE DE LA RÉFORME Les étapes préparatoires : Discours de Toulon du Chef de l Etat, le 25 sept.

Plus en détail

UNE NOUVELLE FAÇON DE COMMUNIQUER SUR LE MÉDIA BUS

UNE NOUVELLE FAÇON DE COMMUNIQUER SUR LE MÉDIA BUS UNE NOUVELLE FAÇON DE COMMUNIQUER SUR LE MÉDIA BUS LE BUS, UN MEDIA URBAIN INTÉGRÉ À NOTRE QUOTIDIEN Pour 85% des interviewés, la publicité sur les bus attire le regard. La publicité sur les bus permet

Plus en détail

Recrutement militaire. Classe 1939

Recrutement militaire. Classe 1939 N Recrutement. Classe 1939 Département / Destination Bureau alphabétique/ matricule/ 1 Ain Bourg-en-Bresse 4 26 Bourg-en-Bresse 1 1 27 2 Aisne Laon 6 43 2e RM 5 11 54 3 Allier Moulins 4 21 Moulins 1 1

Plus en détail

Répertoire ( / /10)

Répertoire ( / /10) Enseignement supérieur et universités ; Direction générale des enseignements supérieurs et de la recherche ; Direction des enseignements supérieurs ; Sous-direction de la prospective et de l'administration

Plus en détail

LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES. Octobre 2004 N 206

LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES. Octobre 2004 N 206 LES IMPOTS LOCAUX EN 2004 DANS LES GRANDES VILLES Octobre 2004 N 206 Association des Maires de Grandes Villes de France 1 SOMMAIRE - INTRODUCTION Avant-propos L Essentiel Le régime fiscal des grandes villes

Plus en détail

La réforme territoriale

La réforme territoriale La réforme territoriale -modernisation de l action publique territoriale et l affirmation des métropoles (loi MAPAM) -détermination des régions -nouvelle organisation territoriale de la république (NOTRe)

Plus en détail

Acheter ou louer? S e p t e m b r e

Acheter ou louer? S e p t e m b r e S e p t e m b r e 2 0 1 7 Méthodologie Données prises en compte (fiscalité non intégrée) Prêt immobilier Taux d intérêt : 1,75% Taux assurance emprunteur: 0,25% du capital emprunté Durée emprunt : 20 ans

Plus en détail

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes 1 La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Une mission de

Plus en détail

CATALOGUE. de formations 2015

CATALOGUE. de formations 2015 CATALOGUE de formations 2015 SOMMAIRE Atelier cas cliniques : Le patient diabétique, le patient sous anticoagulants...3 Soins infirmiers et différence culturelle...4 Diabète : Le rôle infirmier dans le

Plus en détail

Annexe 0bis du DRG 2017M Détail des comptes gares par segment tarifaire (nouvelles régions)

Annexe 0bis du DRG 2017M Détail des comptes gares par segment tarifaire (nouvelles régions) Annexe 0bis du DRG 2017M Détail des comptes gares par segment tarifaire (nouvelles régions) Redevance Quai par périmètre de gestion Segments tarifaires - Total Périmètre 40 539 425 a - Aéroport Charles

Plus en détail

Les politiques en faveur des cyclistes et des piétons dans les villes Françaises. 17 septembre 2014

Les politiques en faveur des cyclistes et des piétons dans les villes Françaises. 17 septembre 2014 Les politiques en faveur des cyclistes et des piétons dans les villes Françaises 17 septembre 2014 Objectifs Le Club des villes et territoires cyclables a engagé, depuis plusieurs années, un suivi des

Plus en détail

Répertoire ( / /31)

Répertoire ( / /31) Culture ; Délégation aux arts plastiques ; Département des enseignements et de l'insertion professionnelle ; Bureau enseignement des arts plastiques (1954-1989) Répertoire (19910843/1-19910843/31) Archives

Plus en détail

Synthèse par établissement

Synthèse par établissement Synthèse par établissement Etablissements EFS Alpes-Méditerranée EFS Alsace EFS Aquitaine-Limousin EFS Auvergne-Loire EFS Bourgogne-Franche Comté EFS Bretagne EFS Centre-Atlantique EFS Guadeloupe / Guyane

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 27 mars 2017 complétant l arrêté du 28 janvier 2016 fixant la liste des emplois de greffier fonctionnel des services judiciaires

Plus en détail

Les Français et la ville idéale

Les Français et la ville idéale Les Français et la ville idéale Contact : OpinionWay 15 Place de la République, 75003 Paris Tel : 01 78 94 90 00 A Méthodologie page 2 Méthodologie Echantillon de 1022 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Les grandes villes françaises

Les grandes villes françaises Les grandes villes françaises Je sais déjà : Trois français sur quatre sont des citadins : ils vivent en ville. Les très grandes villes comptent plus de un million d habitants et s étendent sur des kilomètres.

Plus en détail

La Coopération intercommunale en France

La Coopération intercommunale en France La Coopération intercommunale en France Programme EUROsociAL II Paris le 4 septembre 2014 Patrick CHEVRE - CNFPT La France administrative : Départements et régions P.CHEVRE - AFUS- 4sept2014 La coopération

Plus en détail

Aménagement. Diagnostics!"#$%&%'(#%)#*

Aménagement. Diagnostics!#$%&%'(#%)#* Environnement Aménagement Diagnostics Energie!"#$%&%'(#%)#* St-LÔ ;/&,'M'$%&'4&- environnement!"#$%&'()%*'+),-.*%/.'01&,.*&2*/-& 3&2%/-'20%-'4&'56'#,-'!"#$%#"&'"&!(&!)%*&+,--&!$'./&!0!+1!/,#21#/&!)&!(&(!

Plus en détail

Répertoire ( / /29)

Répertoire ( / /29) Enseignement supérieur et universités ; Direction générale des enseignements supérieurs et de la recherche ; Service administratif et financier des enseignements supérieurs et de la recherche ; Sousdirection

Plus en détail

CHAPITRE V : VILLES ET URBANISATION EN FRANCE

CHAPITRE V : VILLES ET URBANISATION EN FRANCE CHAPITRE V : VILLES ET URBANISATION EN FRANCE Lire le livre pages 228 à 247 I LA POPULATION DE LA FRANCE EN 2017 Cartes : doc. 1 et 4 pages 226-227 + doc. 1 et 2 pages 238-239 La France compte aujourd'hui

Plus en détail

Marseille,Lyon,Toulouse,Nice,Nantes,Strasbourg,Montpellier,Bordeaux,Lille,Rennes,Reims,Le Havre,Sain

Marseille,Lyon,Toulouse,Nice,Nantes,Strasbourg,Montpellier,Bordeaux,Lille,Rennes,Reims,Le Havre,Sain Comment trouver un détective privé en Suisse, en France? Nous vous mettrons en relations avec des professionnels et des agences de détectives privés. judicialis.com contact@alain-stevens.com - Tél +33(0)6

Plus en détail

Feuille de route pour la protection de l enfance. Groupe de travail Prévention Spécialisée. Eléments de problématique

Feuille de route pour la protection de l enfance. Groupe de travail Prévention Spécialisée. Eléments de problématique Groupe de travail Prévention Spécialisée Eléments de problématique I. Le cadre de référence 1) Le cadre juridique actuel de la Prévention spécialisée Les actions dites de «prévention spécialisée» ont pour

Plus en détail

ENQUETE SUR LES TARIFS DE STATIONNEMENT DANS LES GRANDES VILLES

ENQUETE SUR LES TARIFS DE STATIONNEMENT DANS LES GRANDES VILLES ENQUETE SUR LES TARIFS DE STATIONNEMENT DANS LES GRANDES VILLES Etude n 194 SEPTEMBRE 2002 ENQUETE SUR LES TARIFS DE STATIONNEMENT DANS LES GRANDES VILLES AOUT 2002 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION P.4 2. LA SYNTHESE

Plus en détail

Pacte État-métropoles

Pacte État-métropoles PREMIER MINISTRE Pacte État-métropoles L innovation urbaine au cœur du développement territorial DOSSIER DE PRESSE 6 juillet 2016 MÉTROPOLE DE LYON Pacte État-métropole 1 «Les métropoles ne sont pas un

Plus en détail

POLITIQUES TERRITORIALES & FINANCES LOCALES

POLITIQUES TERRITORIALES & FINANCES LOCALES POLITIQUES TERRITORIALES & FINANCES LOCALES https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=264 Serge AGUILAR 2 mai 2017 Décentralisation Acte III Prologue Loi du 17 mai 2013 Abroger les lois de 2010 Acte III,

Plus en détail

Répertoire ( / /8)

Répertoire ( / /8) Enseignement supérieur et universités ; Direction générale des enseignements supérieurs et de la recherche ; Direction des enseignements supérieurs ; Sous-direction de la prospective et de l'administration

Plus en détail

Les matinales de la réforme de la sphère publique. Réussir le défi de la réforme territoriale : enjeux économiques

Les matinales de la réforme de la sphère publique. Réussir le défi de la réforme territoriale : enjeux économiques Les matinales de la réforme de la sphère publique Réussir le défi de la réforme territoriale : enjeux économiques En partenariat avec Ouverture Patrick Bernasconi Vice président du MEFEF Président du pôle

Plus en détail

CREATION DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION PAYS BASQUE ET PACTE DE GOUVERNANCE

CREATION DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION PAYS BASQUE ET PACTE DE GOUVERNANCE CREATION DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION PAYS BASQUE ET PACTE DE GOUVERNANCE Conférence de Presse du Mardi 20 Décembre 2016 Contact Presse : Roger Ruiz 07 77 25 07 67 / Antton Lannes 06 81 75 24 15 Un

Plus en détail

Conférence débat. Le sport et la réforme r. des collectivités territoriales. Mardi 6 octobre 2009

Conférence débat. Le sport et la réforme r. des collectivités territoriales. Mardi 6 octobre 2009 Conférence débat Le sport et la réforme r des collectivités territoriales Mardi 6 octobre 2009 Le sport et la réforme r des collectivités s territoriales Programme de la soirée 19h00 : Accueil et présentation

Plus en détail

LE RÉSEAU DES INTERCOMMUNALITÉS AU SERVICE DE LA FRANCE DES TERRITOIRES

LE RÉSEAU DES INTERCOMMUNALITÉS AU SERVICE DE LA FRANCE DES TERRITOIRES LE RÉSEAU DES INTERCOMMUNALITÉS AU SERVICE DE LA FRANCE DES TERRITOIRES AdCF L Assemblée des Communautés de France assure la promotion et la représentation de l intercommunalité de projet. Elle fédère

Plus en détail

Les GRANDES VILLES. Maguelone Ponroy

Les GRANDES VILLES. Maguelone Ponroy Les GRANDES VILLES DE FRANCE Maguelone Ponroy Vocabulaire La ville est un groupement de plus de 2 000 habitants regroupés dans un espace limité. Une agglomération est l ensemble constitué par une ville

Plus en détail

Loi NOTRe, les impacts sur la vie associative en Auvergne et Rhône Alpes. Le Mouvement Associatif Rhône Alpes Septembre 2015

Loi NOTRe, les impacts sur la vie associative en Auvergne et Rhône Alpes. Le Mouvement Associatif Rhône Alpes Septembre 2015 Loi NOTRe, les impacts sur la vie associative en Auvergne et Rhône Alpes Le Mouvement Associatif Rhône Alpes Septembre 2015 Actuelle réforme des territoires, de quoi s agit-il? Nouvel acte de décentralisation

Plus en détail

L environnement territorial. Florence Gombeau 1 er février 2016

L environnement territorial. Florence Gombeau 1 er février 2016 L environnement territorial Florence Gombeau 1 er février 2016 1 L organisation de la France 2 Définition d un Etat Qu est-ce qu un Etat? - une personne morale de droit public Les trois éléments constitutifs

Plus en détail

La reforme territoriale Fusion des Régions

La reforme territoriale Fusion des Régions La reforme territoriale Fusion des Régions 1 er janvier 2016 Sommaire 1. Décentralisation 2. La réforme territoriale 3. La future Normandie 4. Les impacts sur le programme de coopération Décentralisation

Plus en détail

Grenoble est dans les Alpes...

Grenoble est dans les Alpes... "Retour aux sources" Une lutte de 1989 à 2004 à Grenoble (France) pour le retour de notre service public de l eau et l assainissement privatisé illégalement en 1989 Grenoble est dans les Alpes... GRENOBLE

Plus en détail

1981/1982 (Arrêté du 20 janvier 1981)

1981/1982 (Arrêté du 20 janvier 1981) 1981/1982 (Arrêté du 20 janvier 1981) «Dans chaque académie, la date de début des vacances d été de l année scolaire 1979/1980 ainsi que le calendrier de l année scolaire 1980/1981 pour les écoles maternelles

Plus en détail

Le pôle métropolitain

Le pôle métropolitain Le pôle métropolitain Lyon Bourgoin-Jallieu Vienne Saint-Étienne Pourquoi faire un pôle métropolitain? Un pôle métropolitain, pour quoi faire? Comment fonctionnera le pôle métropolitain? Pourquoi faire

Plus en détail

Note sur la loi MAPAM et le projet de loi NOTRe A propos du sort de la compétence TOURISME aux niveaux décentralisés.

Note sur la loi MAPAM et le projet de loi NOTRe A propos du sort de la compétence TOURISME aux niveaux décentralisés. Note sur la loi MAPAM et le projet de loi NOTRe A propos du sort de la compétence TOURISME aux niveaux décentralisés. Jean Claude MARQUIS UDOTSI 59 24 octobre 2014 I - Petits rappels d histoire institutionnelle

Plus en détail

Copie adjointe à l'annexe 6.3 du DRR 2018 Annexe B2a du DRG 2018 Barème des redevances du service de base en gares (nouvelles régions)

Copie adjointe à l'annexe 6.3 du DRR 2018 Annexe B2a du DRG 2018 Barème des redevances du service de base en gares (nouvelles régions) Copie adjointe à l'annexe 6.3 du DRR 2018 Annexe B2a du DRG 2018 Barème des redevances du service de base en gares (nouvelles régions) Redevance Quai par périmètres de gestion Segments tarifaires - Total

Plus en détail

«nouvelle organisation territoriale de la République»

«nouvelle organisation territoriale de la République» Information des élus ruraux Projet de loi portant «nouvelle organisation territoriale de la République» 1 De quoi parle-t-on? Ce qui pourrait changer pour les communes si la loi était votée en l état?

Plus en détail

DGF 2007 Répartition des dotations de fonctionnement 2007

DGF 2007 Répartition des dotations de fonctionnement 2007 AIX-MARSEILLE I 6 619 129 45 000 6 664 129 3 029 401 AIX-MARSEILLE II 6 178 461 55 000 6 233 461 1 541 438 AIX-MARSEILLE III 5 830 730 87 000 5 917 730 2 502 146 CUFR JEAN-FRANCOIS CHAMPOLLION 1 939 800

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : MMES et MM les Directeurs 26/10/98 des Caisses Primaires d Assurance Maladie des Caisses Générales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE Arrêté du 18 mars 2014 fixant au titre de l année 2014 le nombre et la répartition des postes offerts aux concours communs

Plus en détail

Concevoir et mettre en œuvre un projet de BNR

Concevoir et mettre en œuvre un projet de BNR Concevoir et mettre en œuvre un projet de BNR Nom d'intervenant Secrétariat général Le programme des BNR Principes du programme Initié en 2010 dans le cadre des 14 propositions pour la lecture La mise

Plus en détail

SYNDICAT CFTC CONSEIL GENERAL BOUCHES DU RHÔNE. 01/04/2015 REFORME TERRITORIALE : Où en est-on?

SYNDICAT CFTC CONSEIL GENERAL BOUCHES DU RHÔNE. 01/04/2015 REFORME TERRITORIALE : Où en est-on? SYNDICAT CFTC CONSEIL GENERAL BOUCHES DU RHÔNE 01/04/2015 REFORME TERRITORIALE : Où en est-on? 1 Rappel : quatre Lois interviennent : 1 la Loi Valls (2013) Nouveau Conseil Départemental 2- la Loi MAPTAM

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 15/12/93 des Caisses Régionales

Plus en détail

Comptes Individuels de Retraite (CIR)

Comptes Individuels de Retraite (CIR) Direction des affaires financières Service du pilotage de la gestion des données de carrière pour la retraite Comptes Individuels de Retraite (CIR) Situation du complètement des CIR dans les établissements

Plus en détail

JORF n 0086 du 12 avril Texte n 20

JORF n 0086 du 12 avril Texte n 20 Le 12 avril 2016 JORF n 0086 du 12 avril 2016 Texte n 20 Arrêté du 31 mars 2016 fixant au titre de l année 2016 le nombre et la répartition des postes offerts aux concours communs pour le recrutement dans

Plus en détail

L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale. 10 Décembre 2010 CREF POITOU-CHARENTES

L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale. 10 Décembre 2010 CREF POITOU-CHARENTES L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale 10 Décembre 2010 CREF POITOU-CHARENTES Les origines de la réforme Les motivations pour réformer : Période critique pour l intercommunalité 2005-2007,

Plus en détail

«Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité!» Manifestations du samedi 4 septembre 2010

«Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité!» Manifestations du samedi 4 septembre 2010 «Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité!» Manifestations du samedi 4 septembre 2010 - Abbeville : samedi 4 septembre, place du Pilori, à 14h30. - Auch : samedi

Plus en détail

Répertoire ( / /8) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977

Répertoire ( / /8) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 Enseignement supérieur et universités ; Direction des enseignements supérieurs et de la recherche ; Service des formations supérieures ; Sous-direction des enseignements technologiques supérieurs ; Bureau

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE. Comité Technique Ministériel du 17 décembre Présentation des Mesures de rentrée 2016

DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE. Comité Technique Ministériel du 17 décembre Présentation des Mesures de rentrée 2016 DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Comité Technique Ministériel du 17 décembre 2015 Présentation des Mesures de rentrée 2016 Autres emplois : Assistants de langues vivantes étrangères, personnels

Plus en détail

La Commission des titres d ingénieur a adopté la présente délibération :

La Commission des titres d ingénieur a adopté la présente délibération : Délibération n 2017/10-01 relative à l aménagement du calendrier des audits périodiques de la CTI Vu le référentiel R&O 2016 Livre 3 Vu le courrier de la DGESIP du 13 janvier 2017 Vu les travaux du Bureau

Plus en détail

Transport en Commun en Site Propre

Transport en Commun en Site Propre Transport en Commun en Site Propre Colas, au plus près de vos projets De nombreuses réalisations en France Repenser la ville pour le bien-être des citoyens Lille Valenciennes Maubeuge Le Havre Valenciennes

Plus en détail

Urbanisme ; Direction de la construction - Direction de l'habitat et de la construction ( )

Urbanisme ; Direction de la construction - Direction de l'habitat et de la construction ( ) Urbanisme ; Direction de la construction - Direction de l'habitat et de la construction (1953-1963) Répertoire (19771085/1-19771085/150) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_017295

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 6 avril 2017 fixant au titre de l année 2017 le nombre et la répartition

Plus en détail

LES POLES DE SANTE PUBLIQUE DES TRIBUNAUX DE GRANDE INSTANCE DE PARIS ET DE MARSEILLE

LES POLES DE SANTE PUBLIQUE DES TRIBUNAUX DE GRANDE INSTANCE DE PARIS ET DE MARSEILLE LES POLES DE SANTE PUBLIQUE DES TRIBUNAUX DE GRANDE INSTANCE DE PARIS ET DE MARSEILLE 1 CREATION EN 2002 Loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé

Plus en détail

Typologie socio-électorale des principales villes françaises à la veille des élections municipales 2008

Typologie socio-électorale des principales villes françaises à la veille des élections municipales 2008 Typologie socio-électorale des principales villes françaises à la veille des élections municipales 2008 Céline Colange Laboratoire MTG UMR 6266 IDEES,Université de Rouen colange_celine@yahoo.fr 11/03/2008

Plus en détail

Forfaits à déplorer (11)

Forfaits à déplorer (11) La gazette est enrichie au fil des renseignements donnés (résultats - sous réserve de la vérification de la feuille de match, dates prévues ). L historique demeure (en petits caractères noirs, les nouveautés

Plus en détail

Dossier : Cachan dans la métropole du Grand Paris. Page 5 Rencontre avec l architecte de la future gare Arcueil-Cachan

Dossier : Cachan dans la métropole du Grand Paris. Page 5 Rencontre avec l architecte de la future gare Arcueil-Cachan OCTOBRE 2015 N 253 Dossier : Cachan dans la métropole du Grand Paris Page 5 Rencontre avec l architecte de la future gare Arcueil-Cachan Page 11 Numérique à l école : présent! Cachan dans la Métropole

Plus en détail

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DÉPARTEMENT (en toutes lettres): CANTAL (à écrire également en bas de cette page en double-cliquant sur le mot «département» puis cliquer sur «fermer» dans la barre d outils

Plus en détail

Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142)

Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142) Bulletin national d information Système de veille sanitaire SOS Médecins 07 septembre 2010 (Numéro 142) L association SOS La Rochelle a rejoint le système de surveillance SOS Médecins / InVS et transmet

Plus en détail

JORF n 205 du 3 septembre Texte n 12

JORF n 205 du 3 septembre Texte n 12 Le 1 août 2015 JORF n 205 du 3 septembre 2002 Texte n 12 ARRETE Arrêté du 2 août 2002 fixant le classement en listes des organismes de contrôle de la circulation aérienne NOR: EQUA0200993A ELI:http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2002/8/2/EQUA0200993A/jo/texte

Plus en détail

FD/MG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard

FD/MG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard FD/MG N 1-4359 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard L accessibilité des personnes handicapées Résultats détaillés Document de travail Le 20 Août 2004 Sommaire I - La méthodologie... 1 II - Les

Plus en détail

Premières simulations de l impact de la réforme de la Taxe professionnelle sur les groupements membres de l Association des Maires des Grandes Villes.

Premières simulations de l impact de la réforme de la Taxe professionnelle sur les groupements membres de l Association des Maires des Grandes Villes. Avril 2006 Premières simulations de l impact de la réforme de la Taxe professionnelle sur les groupements membres de l Association des Maires des Grandes Villes. Sommaire 1 2 3 4 5 Introduction Rappel

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES SOLIDARITÉS SOLIDARITÉS Droits des femmes MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DE LA RURALITÉ ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR

Plus en détail

i o n École supérieure d art de l agglomeration d Annecy École d enseignement supérieur d art de Bordeaux École nationale supérieure d art de Bourges

i o n École supérieure d art de l agglomeration d Annecy École d enseignement supérieur d art de Bordeaux École nationale supérieure d art de Bourges École supérieure d'art d'avignon v i École supérieure d art d Aix-en-Provence École supérieure d art et de design d Amiens École supérieure d art de l agglomeration d Annecy École européenne supérieure

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF LES RENDEZ-VOUS de l AdCF MERCREDI 22 JUIN 2016 8h30 16h30 12 ÈME JOURNÉE DES PRÉSIDENTS D AGGLOMÉRATIONS ET DE MÉTROPOLES Compétences, stratégies, politiques publiques Le nouveau visage de l intercommunalité

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF en région

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF en région LES RENDEZ-VOUS de l AdCF en région SEPTEMBRE 2015 LOI PORTANT NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQUE («NOTRe») Quelles conséquences pour les communautés? PROPOS INTRODUCTIF Une loi adoptée

Plus en détail

HIVER 2013/2014. Ce que disent les calendriers

HIVER 2013/2014. Ce que disent les calendriers HIVER 2013/2014 Ce que disent les calendriers Le calendrier 2013/2014 des vacances scolaires françaises bougent peu par rapport à celui de l hiver 2012/2013 à l exception de l ordre des zones pour les

Plus en détail

Comment faire de mon Office de Tourisme un levier majeur du. développement touristique et économique de mon territoire?

Comment faire de mon Office de Tourisme un levier majeur du. développement touristique et économique de mon territoire? Comment faire de mon Office de Tourisme un levier majeur du Comment faire face aux nouveaux enjeux? développement touristique et économique de mon territoire? Salon des Maires 25,26, 27 novembre 2014 2

Plus en détail

Les tests TOEIC. en Programme Institutionnel et en Programme Public

Les tests TOEIC. en Programme Institutionnel et en Programme Public Les tests TOEIC en Programme Institutionnel et en Programme Public Les tests TOEIC en Programme Institutionnel Le Programme Institutionnel offre une grande flexibilité. Vous pouvez organiser des sessions

Plus en détail

Distance géographique et Distance temps

Distance géographique et Distance temps Distance géographique et Distance temps Voici la carte d un pays sur laquelle est représentée la capitale reliée à certaines de ses grandes villes. Il est vraisemblable que vous ayez des difficultés à

Plus en détail

13- Renforcement de l efficience des emplois administratifs dans les services déconcentrés et dans les EPLE

13- Renforcement de l efficience des emplois administratifs dans les services déconcentrés et dans les EPLE 13- Renforcement de l efficience des emplois administratifs dans les services déconcentrés et dans les EPLE I. Définition de la mesure Il s agit pour l académie de poursuivre la démarche de rationalisation

Plus en détail

DPT DATE ETAPE VILLE DEPART VILLE ARRIVE KMS DUREE

DPT DATE ETAPE VILLE DEPART VILLE ARRIVE KMS DUREE MON PARCOURS DPT DATE ETAPE VILLE DEPART VILLE ARRIVE KMS DUREE 08/51 07/04 1 CHARLEVILLE MEZIERES REIMS 85 5H61 51/51 08/04 3 REIMS CHALONS EN CHAMPAGNE 46 3H15 51/10 09/04 4 CHALONS EN CHAMPAGNE MAILLY

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 1 er avril 2015 fixant au titre de l année 2015 le nombre et la

Plus en détail