P I E R R E P A S Q U I N I ARCHITECTE DUG ACOUSTICIEN CINOV EXPERT PRES LA COUR D APPEL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P I E R R E P A S Q U I N I ARCHITECTE DUG ACOUSTICIEN CINOV EXPERT PRES LA COUR D APPEL"

Transcription

1 P I E R R E P A S Q U I N I ARCHITECTE DUG ACOUSTICIEN CINOV EXPERT PRES LA COUR D APPEL Notre réf. : restructuration de la Mairie de Veigy-Foncenex Etude acoustique NOTICE ACOUSTIQUE N 5 le 18 mai OBJET DE LA NOTICE EXIGENCES ACOUSTIQUES Isolation phonique Isolation aux bruits aériens Isolation aux bruits d impacts Traitement acoustique Bruit dû aux installations techniques DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES Isolation aux sons aériens Entre accès et attente accueil Entre accès et police municipale Entre wc PMR et attente Entre cuisine-détente et accueil, salle du conseil Entre cuisine-détente et accueil, salle du conseil Entre sanitaire vestiaire et cuisine détente Entre sanitaire vestiaire et urbanisme Entre sanitaire vestiaire et salle du conseil Entre circulations et bureaux Entre bureaux Entre comptabilité et état civil Entre comptabilité et bureau Entre comptabilité et circulation Entre état civil et vidéoprot, salle de réunion Entre état civil et circulation Entre salle de réunion et adjoint URBA Entre chaufferie et bureaux Entre sanitaire et réunion Entre sanitaire et R.H. direction Entre RH et RH assistante Entre bureau du maire, des adjoints et bureaux voisins Entre bureau du maire, des adjoints et circulations Isolation aux bruits d impact R Traitement acoustique Bureaux du Rez Bureaux au R+1 :... 7

2 PIERRE PASQUINI, ARCHITECTE DUG - ACOUSTICIEN CICF PAGE 2 1. OBJET DE LA NOTICE Le but de la présente notice est de récapituler les exigences acoustiques et de présenter les dispositions constructives concernant l isolation phonique et le traitement acoustique du projet de restructuration de la Mairie de Veigy-Foncenex. Notre étude repose sur : les plans et coupes d architectes, à l échelle 1/100 ème, d août 2016, le pré-programme succinct du 9 juillet 2014, le référentiel pour la qualité environnementale des bâtiments en rénovation, bâtiments tertiaires de CERTIVEA de juillet 2010, à titre indicatif, l arrêté du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d enseignement, l arrêté du 23 janvier 1997 relatif aux installations classées, le décret du 31 août 2006 «Lutte contre les bruits de voisinage» L objectif est de s approcher des exigences HQE rénovation, niveau «Base». Toutefois, ces exigences ne sont pas des minima, mais elles sont considérées comme des objectifs dont il faut s approcher le plus possible, compte tenu des contraintes liées à l existant et des contraintes budgétaires. 2. EXIGENCES ACOUSTIQUES 2.1 Isolation phonique Isolation aux bruits aériens Isolation vis-à-vis de l extérieur La route du Chablais est classée en catégorie 5. Isolation des façades : Isolation intérieure Entre accès et attente accueil : Entre accès et police municipale : Entre wc PMR et attente : Entre cuisine-détente et accueil, salle du conseil : Entre sanitaire vestiaire et cuisine détente, urbanisme, salle du conseil : Entre circulations et bureaux : Entre bureaux : Entre comptabilité et bureaux voisins : Entre comptabilité et circulation : Entre état civil et bureaux voisins : Entre état civil et circulation : Entre salle de réunion et bureaux : Entre chaufferie et bureaux : Entre sanitaire et réunion 2 : Entre RH et bureau voisin : Entre bureaux du Maire, des adjoints et bureaux voisins : Entre bureaux du Maire, des adjoints et circulation : DnT,A route 30 db sans objet DnT,A 30 db DnT,A 30 db DnT,A 43 db

3 PIERRE PASQUINI, ARCHITECTE DUG - ACOUSTICIEN CICF PAGE Isolation aux bruits d impacts Dans tous les locaux : L n,tw 63 db 2.2 Traitement acoustique Locaux meublés non occupés Hall accueil : 0,6 < Tr 1,2 s. Circulations : 2.3 Bruit dû aux installations techniques Durée de réverbération moyenne dans les intervalles d octaves centrés sur 500, 1000 et 2000 Hz aire d absorption équivalente 2/3 de la surface au sol Le niveau maximal admissible du bruit dû aux installations techniques est : Local Bruit continu Bruit intermittent Tous locaux : LnAT 38 db(a) LnAT 43 db(a) 3. DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES 3.1 Isolation aux sons aériens Entre accès et attente accueil Double porte vitrée Entre accès et police municipale Mur en maçonnerie existant, ép. 22 cm. Porte pleine Entre wc PMR et attente Mur en maçonnerie existant, ép. 22 cm Entre cuisine-détente et accueil, salle du conseil Mur en maçonnerie existant Entre cuisine-détente et accueil, salle du conseil Mur en maçonnerie existant, ép. 22 cm. Portes acoustiques possédant un coefficient d isolement aux sons aérien R w+c 40 db Entre sanitaire vestiaire et cuisine détente Cloisons possédant un coefficient d isolation aux sons aériens Rw(C) 56 db telles que

4 PIERRE PASQUINI, ARCHITECTE DUG - ACOUSTICIEN CICF PAGE Entre sanitaire vestiaire et urbanisme Gaine constituée de deux cloisons possédant chacune un coefficient d isolation aux sons aériens Rw(C) 47 db telles que cloisons légères constituées de 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, un matelas de fibres minérales, ép.50 mm, 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, ép. totale 98 mm, ou Entre sanitaire vestiaire et salle du conseil Mur en maçonnerie existant Entre circulations et bureaux Cloisons possédant un coefficient d isolation aux sons aériens Rw(C) 47 db telles que cloisons légères constituées de 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, un matelas de fibres minérales, ép.50 mm, 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, ép. totale 98 mm, ou Portes pleines Entre bureaux Cloisons possédant un coefficient d isolation aux sons aériens Rw(C) 47 db telles que cloisons légères constituées de 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, un matelas de fibres minérales, ép.50 mm, 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, ép. totale 98 mm, ou Entre comptabilité et état civil Mur en maçonnerie, ép. 22 cm Entre comptabilité et bureau Entre comptabilité et circulation Entre état civil et vidéoprot, salle de réunion Entre état civil et circulation

5 PIERRE PASQUINI, ARCHITECTE DUG - ACOUSTICIEN CICF PAGE Entre salle de réunion et adjoint URBA Entre chaufferie et bureaux Mur en maçonnerie, ép. 17 cm. et doublage constitué d un matelas de fibres minérales, ép. 6 cm. recouvert d une plaque de plâtre cartonné type BA Entre sanitaire et réunion 2 Gaine constituée de deux cloisons possédant chacune un coefficient d isolation aux sons aériens Rw(C) 47 db telles que cloisons légères constituées de 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, un matelas de fibres minérales, ép.50 mm, 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, ép. totale 98 mm, ou Entre sanitaire et R.H. direction Entre RH et RH assistante Mur en maçonnerie, ép. 17 cm Entre bureau du maire, des adjoints et bureaux voisins Remarque : compte tenu du fait que les joints d une porte coulissante ne sont pas comprimés, une telle porte n a aucune qualité d isolation acoustique.

6 PIERRE PASQUINI, ARCHITECTE DUG - ACOUSTICIEN CICF PAGE Entre bureau du maire, des adjoints et circulations Cloisons possédant un coefficient d isolation aux sons aériens Rw(C) 47 db telles que cloisons légères constituées de 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, un matelas de fibres minérales, ép.50 mm, 2 plaques de plâtre cartonné type BA13, ép. totale 98 mm, ou 3.2 Isolation aux bruits d impact R+1 Revêtements de sol (carrelage, parquet ou sol souple) posé sur une sous-couche souple possédant un coefficient d isolement aux bruits d impact Lw 16 db. 3.3 Traitement acoustique Bureaux du Rez Comptabilité, Bureau, Régisseur, Police Municipale, Etat civil, Jeunesse, Adjoint Urbanisme, Urbanisme : Pose sur une surface du plafond 60% d un matériau de coefficient d absorption α w = 1, tel que Rockfon ou Eurocoustic Tonga ou Salle de réunion : Pose sur toute la surface du plafond de plaques de plâtre perforées possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12-20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou Cuisine-Détente : Pose sur toute la surface du plafond, de plaques de plâtre perforées possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12-20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou Entrée : Pose sur toute la surface du plafond de l Entrée, soit 15,5m², de plaques de plâtre perforées possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12-20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou Pose sur toute la hauteur du mur sur deux niveaux d un matelas de fibres minérales, densité 40 kg/m 3, ép. 60 mm, muni d un voile anti-poussière, fixé derrière des tasseaux de bois ajourés, pourcentage de vide : 50% Accueil : Pose sur une surface du plafond 60% d un matériau de coefficient d absorption α w = 1, tel que Rockfon ou Eurocoustic Tonga ou Espace info : Pose sur toute la surface murale d un matériau Bois rainuré ou Circulations : Pose sur les 50% de la surface des circulations de dallettes 60x60 possédant un coefficient d absorption de α w = 1 tel que Rockfon ou

7 PIERRE PASQUINI, ARCHITECTE DUG - ACOUSTICIEN CICF PAGE Bureaux au R+1 : Maire, 1 er : Pose sur une surface murale selon plan d architecte de plaques de plâtre perforées possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12-20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou er Adjoint, Bureau 3 : Pose sur une surface supérieure ou égale à 60% de la surface du plafond d un matériau de coefficient d absorption α w = 1, tel que Rockfon ou Eurocoustic Tonga ou D.S.T., R.H. assistante, R.H. direction : Pose sur une surface supérieure ou égale à 60% de la surface du plafond d un matériau de coefficient d absorption α w = 1, tel que Rockfon ou Eurocoustic Tonga ou Bureau adjoints : Pose sur une surface supérieure ou égale à 60% de la surface du plafond horizontal d un matériau possédant un coefficient d absorption α w = 1, tel que Rockfon ou Eurocoustic Tonga (environ 18m²). Pose sur toute la surface du plafond sous rampant (environ 7 m²), de plaques de plâtre perforées possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12.20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou Détente : Pose sur toute la surface du plafond, de plaques de plâtre perforées possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12.20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou D.G.S. : Pose sur toute la surface du plafond horizontal d un matériau possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12-20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou Pose sur une surface murale selon plan d architecte de plaques de plâtre perforées possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12-20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou S.G. : Pose de 2 éléments suspendus à 2,50 m. de panneaux acoustiquement absorbants (type «baffles acoustiques») ; tel que des éléments ROCKFON ECLIPSE square 1160x1160x40 mm ou Pose sur une surface murale selon plan d architecte de plaques de plâtre perforées possédant un coefficient d absorption α w = 0,7, tel que Rigitone 12-20/66 ou 8/18 avec laine minérale ou Réunion 2 : Pose de 4 éléments suspendus à 2,50 m. de panneaux acoustiquement absorbants (type «baffles acoustiques») ; tel que des éléments ROCKFON ECLIPSE square 2360x1160x40 mm ou Circulations : Pose sur une surface supérieure ou égale à 50% de la surface des circulations de dallettes 60x60 Rockfon possédant un coefficient d absorption α w = 0,7ou 3.4 Bruit dû au fonctionnement des installations techniques Les fiches techniques des installations techniques seront transmises à l acousticien.

ENATHEC. Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques. Laurent WOITIER

ENATHEC. Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques. Laurent WOITIER INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques Laurent WOITIER Bureau d étude VENATHEC Chargé d affaires,

Plus en détail

Isolation phonique des parois en terre cuite

Isolation phonique des parois en terre cuite Isolation phonique des parois en terre cuite Réglementation acoustique Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Plus en détail

Particularismes relatifs aux pronostics et traitements acoustiques pour les locaux scolaires

Particularismes relatifs aux pronostics et traitements acoustiques pour les locaux scolaires Architecture & acoustique des salles de classe Architektur und Akustik von Schulzimmern, HEIG-VD, Yverdon Particularismes relatifs aux pronostics et traitements acoustiques pour les locaux scolaires 1

Plus en détail

PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT

PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT M. Villot C. Guigou-Carter C.S.T.B. Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 24 Rue Joseph Fourier 38400 St Martin d Hères, France Contexte

Plus en détail

Bruit. Principes de Prévention

Bruit. Principes de Prévention Bruit Principes de Prévention DU 2010-2011-Bruit-6-Principes de prévention-paul Guenoun - Utilisation et/ou reproduction non autorisées sans accord écrit de l auteur 1/46 Les 9 principes de prévention

Plus en détail

22 PROPAGATION DU SON

22 PROPAGATION DU SON 22 PROPAGATION DU SON Compléments scientifiques et techniques 1. L isolation acoustique Elle consiste à diminuer les bruits provenant de l extérieur. Pour les bruits aériens L isolation dépend des matériaux.

Plus en détail

SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS. Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES. Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE

SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS. Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES. Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ETUDES ET ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE

Plus en détail

Solutions Wienerberger. Solutions Wienerberger. Solutions Wienerberger 5/16/2007. PAROIS: doubles

Solutions Wienerberger. Solutions Wienerberger. Solutions Wienerberger 5/16/2007. PAROIS: doubles PAROIS: doubles MRM optimal Lâme au moins 200 kg/m² Creux rempli et 5 cm Sans ancrages Plancher ancré dans paroi Flanking réduit Epaisseurs différentes pas bon Wienerberger Rockwool Solutions Wienerberger

Plus en détail

Examen acoustique et mécanique ondulatoire

Examen acoustique et mécanique ondulatoire Examen acoustique et mécanique ondulatoire Master 1 GSI option GET 2008-2009 18 décembre 2008 Lisez les informations ci-dessous avant de commencer : Durée : 1h30 Les documents sont interdits, calculatrice

Plus en détail

ACOUSTIQUE INTÉRIEURE EXIGENCES

ACOUSTIQUE INTÉRIEURE EXIGENCES ACOUSTIQUE INTÉRIEURE EXIGENCES Sommaire Introduction... 2 Principe de la rubrique... 2 Définition des catégories de locaux d un bâtiment... 4 AI 1 Bruit aérien dans un logement provenant des autres locaux

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF DELTA 4 QUADRIL - PLAFOND NON DÉMONTABLE Gamme Knauf : Plaque de plâtre cartonnée à 4 bords amincis, d épaisseur 12,5 mm, pour murs et plafonds non démontables. 6 types de perforations sont disponibles,

Plus en détail

Annexe 1. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Notice acoustique, phase PRO

Annexe 1. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Notice acoustique, phase PRO Annexe 1 Université Sorbonne nouvelle Paris 3 Notes sur la Notice acoustique, phase PRO Le 10/06/2016 1. Paris 3, Nation. Notes sur l acoustique 1.1. Documents de références Notice acoustique générale,

Plus en détail

Crèche municipale 9, r u e G e o r g e C. M a r s h a l l

Crèche municipale 9, r u e G e o r g e C. M a r s h a l l Crèche municipale 9, r u e G e o r g e C. M a r s h a l l P O S E D E L A P R E M I E R E P I E R R E le vendredi 22 septembre 2017 à 11.00 heures 1 / 9 HISTORIQUE En vue de la réalisation de la nouvelle

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 11: ACOUSTIQUE 2 Site intéressant : www.bruit.fr F.Duhamel B.T.S S.C.B.H Page N 1/11 -PRODUCTION, PROPAGATION, PERCEPTION D UN SON COMMENT S EN ISOLER? (Partie 2) (Partie 2) I)ISOLATION ACOUSTIQUE.

Plus en détail

DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE

DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE Durée 2h - documents autorisés 1 ère Partie : théorie appliquée (7 points) Incidence de la diffusion sur les mesures acoustiques Pour l absorption

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Solutions ultra-minces

Solutions ultra-minces Solutions ultra-minces 1 Solutions ultra-minces = Solutions adhésives C est une solution d amélioration qui peut apporter un gain maximum de 3 à 14dB suivant le support et la matière utilisée. Cette matière

Plus en détail

x

x HABITAT BOIS ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 14 14 ILLUSTRATIONS NON CONTRACTUELLES 20 20 6.96 6.444 0.4 x 0.5 3.14 3.00 2.624 3 x 2.15 ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 20 20 6.96 6.444 3.14 3.00 2.624 1

Plus en détail

Synthèse des objectifs et obligations pour l acoustique du bâtiment

Synthèse des objectifs et obligations pour l acoustique du bâtiment AUCUN RISQUE FATIGUE INCONFORT RISQUE SERIEUX DANGER PERTE IRREVERSIBLE 180 db Éruption du Krakatoa le 27 août 1883 140 db Onde de choc : Fusée - Explosion 130 db A moins d un mètre d un coup de feu, sirène

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée Chape sèche en ciment Aquapanel Floor est une chape sèche destinée à la réalisation de tous les types de planchers. C'est une plaque moulée composée de ciment armé de fibres de 22 mm d épaisseur. Aquapanel

Plus en détail

DCE CARNET EXPLICATIF FOYER COMMUNAL

DCE CARNET EXPLICATIF FOYER COMMUNAL DCE CARNET EXPLICATIF FOYER COMMUNAL /4 SOMMAIRE 3 VUE AÉRIENNE 4 PLAN DE SITUATION RAPPROCHÉ 5 PLAN EXISTANT & PLAN PROJET 6 LOT - VRD - OPTION 2 - PLACE PMR DEVANT LE FOYER COMMUNAL 7 LOT 2 - DÉMOLITIONS

Plus en détail

Construction d une salle polyvalente

Construction d une salle polyvalente Construction d une salle polyvalente 28310 FRESNAY L EVEQUE Notice acoustique - APD 12 boulevard Chasseigne - 86000 POITIERS 05.49.46.24.01 05.49.41.53.09 email : g.lebot@gantha.com - site : www.gantha.com

Plus en détail

Absorption & Isolation

Absorption & Isolation Absorption & Isolation F R A NCE OWA France S.A.S Z.I. de la Molette - 2, rue du Parc 93155 LE BLANC-MESNIL Cedex Téléphone : 01 55 81 50 00 Télécopie : 01 48 65 96 74 e-mail : owainfo@owafrance.fr F R

Plus en détail

PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION

PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION COMMUNE DE TOURCOING MR Farid H. TIM DESIGN &DECO 1 PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION NOTICE DESCRIPTIVE ET ESTIMATIVE TIM DESIGN &DECO 2 PREAMBULE La présente

Plus en détail

2 DESCRIPTION DES OUVRAGES - CLOISONS - DOUBLAGES - PLATRERIE DOUBLAGE. Total DOUBLAGE CLOISONS. Total CLOISONS PLAFONDS

2 DESCRIPTION DES OUVRAGES - CLOISONS - DOUBLAGES - PLATRERIE DOUBLAGE. Total DOUBLAGE CLOISONS. Total CLOISONS PLAFONDS 2 DESCRIPTION DES OUVRAGES - CLOISONS - DOUBLAGES - PLATRERIE 2.1 2.1.1 2.1.1 1 2.1.1 2 DOUBLAGE DOUBLAGE SUR OSSATURE METALLIQUE ET PANNEAUX ISOLANTS EN LAINE DE ROCHE (0,034 W/m².C) doublage thermo-acoustique

Plus en détail

Rapport Acoustique - Phase Avant Projet -

Rapport Acoustique - Phase Avant Projet - Acoustique - Scénographie - Audiovisuel Rapport Acoustique - Phase Avant Projet - Mosquée de Hautepierre 67200 STRASBOURG Rapport réf. AVP_MDHS_0312_V1 Nombre de pages annexes comprises : 14 Date : 23

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve.

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Façades et pignons Surfaces habitables... DT 2 Plan de masse - Descriptif...

Plus en détail

Pladur. Solutions plaques de plâtre pour correction acoustique. des pros

Pladur. Solutions plaques de plâtre pour correction acoustique. des pros Pladur Fon Solutions plaques de plâtre pour correction acoustique Plafonds modulaires et continus Tout le talent des pros Les français et le bruit 86 % des personnes interrogées se disent gênées par le

Plus en détail

Une Vraie Salle de bain

Une Vraie Salle de bain La salle de bain préfabriquée fond béton, structures verticales plaques PREGYDRO ou PREGYWAB est conçue par l architecte avec des matériaux traditionnels Réalisée en usine, elle est prête à l emploi. Une

Plus en détail

Lot Placo. Article Désignation U Quantités P.U. P.T. IMPLANTATION

Lot Placo. Article Désignation U Quantités P.U. P.T. IMPLANTATION IMPLANTATION L'implantation de tous les ouvrages décrits ci-après incombe à l'entrepreneur du présent lot, matérialisé par des traits de cordeau sur planchers, pour ce qui concerne les cloisons (et sur

Plus en détail

SITUATION /B. TRANSFORMATION ET AGRANDISSEMENT DE LA SALLE DE SPORT - Rossens au TN. limite construction h. 8.

SITUATION /B. TRANSFORMATION ET AGRANDISSEMENT DE LA SALLE DE SPORT - Rossens au TN. limite construction h. 8. TRANSFORMATION ET AGRANDISSEMENT DE LA SALLE DE SPORT - Rossens SITUATION 0-01/B b u r e a u d ' a r c h i t e c t u r e RAOUL ANDREY, EPFZ - SIA -- ANDRE SCHENKER, EPFL - SIA -- CHRISTIAN SOTTAZ, REG.

Plus en détail

Lycée des Eaux Claires - Grenoble -

Lycée des Eaux Claires - Grenoble - Lycée des Eaux Claires - Grenoble - Ossature bois, haute qualité environnementale et performances acoustiques Samuel TOCHON-DANGUY - LASA Jean Paul RODA - R2K Architectes Comment concilier isolation thermique,

Plus en détail

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Etude de 6 cas Marie-Françoise Ducarme & Jean-Laurent Simons Division Energie-Air-Climat-Bruit : département Bruit I.

Plus en détail

Gravure de Athanasius Kircher ISOLATION ACOUSTIQUE

Gravure de Athanasius Kircher ISOLATION ACOUSTIQUE Gravure de Athanasius Kircher ISOLATION ACOUSTIQUE ISOLATION ACOUSTIQUE Principe: Créer un obstacle entre une source sonore et le récepteur (auditeur). On distingue deux sortes de propagation: Les bruits

Plus en détail

Dalfeu. Cahier Technique. Breveté. Le seul madrier plein coupe feu. dans la masse, aux joints. et sur la périphérie du plancher.

Dalfeu. Cahier Technique. Breveté. Le seul madrier plein coupe feu. dans la masse, aux joints. et sur la périphérie du plancher. Breveté Cahier Technique Le seul madrier plein coupe feu dans la masse, aux joints et sur la périphérie du plancher. Nous vous proposons un produit nouveau répondant aux exigences de la norme incendie

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 42

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 42 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 42 HYGIENE ET SÉCURITÉ OCTOBRE 2007 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

Acoustique Intérieure EXIGENCES

Acoustique Intérieure EXIGENCES Acoustique Intérieure AI EXIGENCES ACOUSTIQUE INTÉRIEURE EXIGENCES Sommaire Introduction... 2 Principe de la rubrique... 2 Définition des catégories de locaux d un bâtiment... 3 AI 1 Bruit aérien dans

Plus en détail

ALYOS acoustic. > Acoustique et décoration hautes performances > Correction acoustique > Renforcement de l isolation acoustique

ALYOS acoustic. > Acoustique et décoration hautes performances > Correction acoustique > Renforcement de l isolation acoustique ALYOS acoustic Systèmes innovants Matériaux de haute technicité > Acoustique et décoration hautes performances > Correction acoustique > Renforcement de l isolation acoustique En partenariat avec Acoustique

Plus en détail

UPMC STATION BIOLOGIQUE PLACE GEORGES TEISSIER ROSCOFF CEDEX ETUDE ACOUSTIQUE RESTAURANT LE GULF-STREAM SALLES A MANGER, SALON-BAR ET RECEPTION

UPMC STATION BIOLOGIQUE PLACE GEORGES TEISSIER ROSCOFF CEDEX ETUDE ACOUSTIQUE RESTAURANT LE GULF-STREAM SALLES A MANGER, SALON-BAR ET RECEPTION UPMC STATION BIOLOGIQUE PLACE GEORGES TEISSIER 29682 ROSCOFF CEDEX ETUDE ACOUSTIQUE RESTAURANT LE GULF-STREAM SALLES A MANGER, SALON-BAR ET RECEPTION AOUT 2014 ETUDE ACOUSTIQUE SOMMAIRE 1. OBJET...3 2.

Plus en détail

Dalfeu. Breveté. Le seul madrier plein coupe-feu dans la masse, aux joints et sur la périphérie du plancher!

Dalfeu. Breveté. Le seul madrier plein coupe-feu dans la masse, aux joints et sur la périphérie du plancher! Dalfeu Breveté Le seul madrier plein coupe-feu dans la masse, aux joints et sur la périphérie du plancher! Nous vous proposons un nouveau produit répondant aux exigences de la réglementation incendie et

Plus en détail

Rigips. Rigiton elegance. La symbiose parfaite de l acoustique des salles et du design des plafonds.

Rigips. Rigiton elegance. La symbiose parfaite de l acoustique des salles et du design des plafonds. Rigips Rigiton elegance La symbiose parfaite de l acoustique des salles et du design des plafonds. Où la vue et l ouïe sont en harmonie. Salle de concert, cinéma, hall d hôtel, restaurant, salle de conférence,

Plus en détail

L isolation acoustique partie 1

L isolation acoustique partie 1 L isolation acoustique partie 1 Nicolas REMY CREON école Nationale upérieure d architecture de Grenoble Nicolas REMY - L5C - ENAG Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits - les bruits aériens

Plus en détail

CLOISONS. Cloisons distributives légères avec ossature 22 métallique PAR PRO. Cloisons séparatives légères avec ossature 24 métallique PAR PRO

CLOISONS. Cloisons distributives légères avec ossature 22 métallique PAR PRO. Cloisons séparatives légères avec ossature 24 métallique PAR PRO Cloisons distributives légères avec ossature 22 métallique PAR PRO Cloisons séparatives légères avec ossature 24 métallique PAR PRO Cloisons séparatives légères à ossature bois 25 ISOCONFORT Isolation

Plus en détail

Gamme de plaques de plâtre pour améliorer la qualité de l air intérieur

Gamme de plaques de plâtre pour améliorer la qualité de l air intérieur PRÉGYAIR Gamme de plaques de plâtre pour améliorer la qualité de l air intérieur LUTTE CONTRE LES COMPOSÉS ORGANIQUES VOLATILS Établissements scolaires Établissements de santé Constructions à Ossature

Plus en détail

LOT N 6 : - CLOISONEMENT - - DOUBLAGES -

LOT N 6 : - CLOISONEMENT - - DOUBLAGES - LOT N 6 : - CLOISONEMENT - - DOUBLAGES - 1. PRESCRIPTIONS GENERALES DES TRAVAUX DE DOUBLAGE ET DE CLOISONS 1.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES Les cloisons de distribution seront réalisées en carreaux

Plus en détail

Insulation technology. planchers en bois 23/03/2016 1

Insulation technology. planchers en bois 23/03/2016 1 Insulation technology isolation phonique planchers en bois 23/03/2016 1 12/01/2016 2 isolation phonique des planchers en bois introduction Atteindre un confort acoustique satisfaisant nécessite un sol

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

extension d un bâtiment scolaire par une crèche à paris

extension d un bâtiment scolaire par une crèche à paris extension d un bâtiment scolaire par une crèche à paris 0.13 0.14 0.87 0.99 1.16 0.76 2.40 0.09 0.14 0.87 1.60 2.24 2.00 1.83 0.73 1.54 0.73 0.02 0.05 0.20 0.08 0.26 0.55 0.65 0.82 0.38 0.11 0.02 légende:

Plus en détail

LOT N 08 FAUX PLAFONDS

LOT N 08 FAUX PLAFONDS LOT N 08 FAUX PLAFONDS PROGRAMME DES TRAVAUX Les prestations dues par l'entrepreneur du présent lot comprennent, conformément aux prescriptions énoncées ci-après, toutes fournitures et ouvrages nécessaires

Plus en détail

Création d une maison passive. Madame TROUSSIER 23 rue Jean Lestrade MURET. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS

Création d une maison passive. Madame TROUSSIER 23 rue Jean Lestrade MURET. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS Madame TROUSSIER 23 rue Jean Lestrade 31600 MURET Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS INTERIEURS SOMMAIRE DESCRIPTIF PLATRERIE... 3 Plafond horizontal ossature métallique... 3 Plafond

Plus en détail

Aspects Confort Acoustique

Aspects Confort Acoustique Session d information Les Nœuds Constructifs Aspects Confort Acoustique M. Van Damme CSTC Division Communication et Formations Bruxelles, Confédération Construction 07 février 2013 Plan de l exposé Parois

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d enseignement. NOR: DEVP A

ARRETE Arrêté du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d enseignement. NOR: DEVP A ARRETE Arrêté du 25 avril 2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d enseignement. NOR: DEVP0320066A Le ministre de l intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales,

Plus en détail

MURS. Isolation des murs par l intérieur sous ossature 10. métallique SYSTÈME OPTIMA MURS. Isolation acoustique mince des murs SYSTÈME OPTIMA MURS 8

MURS. Isolation des murs par l intérieur sous ossature 10. métallique SYSTÈME OPTIMA MURS. Isolation acoustique mince des murs SYSTÈME OPTIMA MURS 8 Isolation des murs par l intérieur sous ossature 6 métallique SYSTÈME OPTIMA Isolation acoustique mince des murs SYSTÈME OPTIMA 8 Isolation des murs par l intérieur sous ossature 10 métallique SYSTÈME

Plus en détail

01 ST GENIS POUILLY 1. GENERALITES. La construction se conformera :

01 ST GENIS POUILLY 1. GENERALITES. La construction se conformera : Les caractéristiques techniques détaillées seront définies dans une notice descriptive conforme à l arrêté du 10 mai 1968 au stade de l acte authentique. 1. GENERALITES La construction se conformera :

Plus en détail

Cloisons de distribution Placopan

Cloisons de distribution Placopan 03 Cloisons hauteur d étage Placopan Cloisons de distribution Placopan Description La cloison Placopan est constituée de panneaux monoblocs, hauteur d étage, à parements en plaque de plâtre collés en usine

Plus en détail

SOLS & PLANCHERS. Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR. Isolation acoustique de plancher béton 60 sous chape DOMISOL LV

SOLS & PLANCHERS. Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR. Isolation acoustique de plancher béton 60 sous chape DOMISOL LV Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR Isolation acoustique de plancher béton sous chape DOMISOL LV Isolation thermo-acoustique et protection feu 62 des planchers par le dessous

Plus en détail

isolation aux bruits aériens doublage collé Insulation technology

isolation aux bruits aériens doublage collé Insulation technology isolation aux bruits aériens doublage collé Insulation technology is introduction Les doublages acoustiques Mustwall 33 B et Rewall 40 sont des solutions minces pour l améliorisation des performances phoniques

Plus en détail

«L isolation acoustique : innovations récentes»

«L isolation acoustique : innovations récentes» Les copies des notes de cours ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC et ne peuvent donc être utilisées comme référence ; la reproduction ou la traduction, même partielle

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT

Formation Bâtiment Durable : ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT Formation Bâtiment Durable : ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT Bruxelles Environnement Isolement aux bruits aériens en pratique Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) de la présentation Solutions

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION D UNE HABITATION (Rez de Chaussée uniquement))

PROJET DE RENOVATION D UNE HABITATION (Rez de Chaussée uniquement)) PROJET DE RENOVATION D UNE HABITATION (Rez de Chaussée uniquement)) COMMUNE DE CONDETTE Mr & Me Deschamps Adresse : 8 Rue de la Bergerie, 62360 Condette, France TIM DESIGN &DECO 1 PROJET DE RENOVATION

Plus en détail

Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1

Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1 Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1 1.- Fiche «maçons» Le maçon contribue largement à la réussite de

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Ville de Gonesse - Réhabilitations

Ville de Gonesse - Réhabilitations Ville de Gonesse - Réhabilitations La Fauconnière Bâtiments C1 et C2 N 1 au 58 Square du Nord 570 logements Construction réalisée entre 1963 et 1965 2500 LOGEMENTS en coffrage tunnel avec nez de dalles

Plus en détail

RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE

RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE Mairie de Lalande de Pomerol / le Bourg / 33500 Lalande de Pomerol Restructuration du groupe scolaire / Tranche de travaux 2 Le 23 mai 2014 MAIRIE DE LALANDE DE POMEROL RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit www.cegecol.com Destination Revêtements associés Consommation indicatives Temps de gommage Ouverture à la marche Document de référence Fiche d identité produit Sol intérieur hors planchers chauffants Locaux

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

Aspects Confort Acoustique

Aspects Confort Acoustique Journée d étude Les Nœuds Constructifs Aspects Confort Acoustique M. Van Damme CSTC Division Communication et Formations Namur, Moulins de Beez 23 octobre 2012 Journée d étude Les Nœuds Constructifs Aspects

Plus en détail

Ekla db. Ekla db 44. Groupe em2c, Vourles, FR.

Ekla db. Ekla db 44. Groupe em2c, Vourles, FR. 70 Ekla db Ekla db 40 Ekla db 42 Ekla db 44 Groupe em2c, Vourles, FR. 71 Développée pour répondre aux besoins des espaces cloisonnés, la gamme Ekla db (finition blanche lisse) offre la meilleure combinaison

Plus en détail

Construction de 197 logements collectifs et d un groupe scolaire Canal de l Ourcq BOBIGNY

Construction de 197 logements collectifs et d un groupe scolaire Canal de l Ourcq BOBIGNY Notice acoustique de façade Construction de 197 logements collectifs et d un groupe scolaire Canal de l Ourcq 93000 BOBIGNY Donneur d ordre : SCCV BOBIGNY PARIS 8 Avenue Declassé 75008 PARIS Affaire 111

Plus en détail

Guide de l isolation Maisons à ossature bois

Guide de l isolation Maisons à ossature bois Guide de l isolation 0/007 Isolation des murs Avantages des produits La gamme Naturoll est Murs maisons à ossature bois constituée de panneaux roulés semi-rigides autoportants qui Parement extérieur, exemple

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Dallages de ciment au Nord du pavillon sur les accès au patio Ouest

Dallages de ciment au Nord du pavillon sur les accès au patio Ouest sous-sol LES EXTERIEURS Accès voitures Accès piétons Espaces extérieurs Ascenseur à voitures depuis l avenue de la Gare pour desservir les 2 parkings enterrés Dallages de ciment au Nord du pavillon sur

Plus en détail

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs RAPPORT D ETUDE Référence projet: 04-001-B N de document: 04-001-rp02 Diagnostic DOREAN Date: 20-01-2005 Nombre de page: 8 Annexe(s): 0 04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN

Plus en détail

Ne glissez pas les plaques pendant la manipulation pour ne pas abimer le voile acoustique et éviter ainsi qu il ne s enroule.

Ne glissez pas les plaques pendant la manipulation pour ne pas abimer le voile acoustique et éviter ainsi qu il ne s enroule. Plaques RigiTone Description Les plaques RigiTone sont des plaques de plâtre à 4 bords droits, perforées selon un modèle de perforations continues rondes ou carrées. Les plaques sont revêtues au dos d

Plus en détail

POMPE A CHALEUR ET ENVIRONNEMENT ACOUSTIQUE

POMPE A CHALEUR ET ENVIRONNEMENT ACOUSTIQUE Version 0.0 Systèmes de chauffage par pompe à chaleur POMPE A CHALEUR ET ENVIRONNEMENT ACOUSTIQUE Acoustique www.gteo.fr Recommandations d installation 1) Puissance et pression acoustique Il existe deux

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois Une construction à ossature en bois offre de multiples avantages, tels que, par exemple, la rapidité de réalisation, le poids réduit sur les

Plus en détail

SALLE DE LOISIRS. Carnet de détails DCE SAINTE GEMMES SUR LOIRE

SALLE DE LOISIRS. Carnet de détails DCE SAINTE GEMMES SUR LOIRE Carnet de détails SALLE DE LOISIRS SAINTE GEMMES SUR LOIRE Détails Cloisons Mobile + Boite acoustique D9 D1 Plafonds D2 Profil voirie Hors Lot D3 Structure métal D4 Développé structure métal D4b 1 D5 2

Plus en détail

Ecophon Akusto Wall A

Ecophon Akusto Wall A Ecophon Akusto Wall A Pour utilisation comme absorbant vertical, avec plafond acoustique, pour obtenir des propriétés acoustiques excellentes dans une pièce. Ecophon Akusto Wall A est un système avec ossature

Plus en détail

ACOUSTIQUE EXTÉRIEURE OUTILS

ACOUSTIQUE EXTÉRIEURE OUTILS ACOUSTIQUE EXTÉRIEURE OUTILS Sommaire Définitions... 3 AE 1 Détermination des isolements requis D nt,a,tr requis... 4 AE 2 Détermination des isolements calculés D nt,a,tr calculé... 5 AE 2.1 Transmissions

Plus en détail

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE SCCV Acte 1 Notice descriptive sommaire SCCV Acte 1 2 rue Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 22 novembre 2011 NOTICE DESCRIPTIVE DES OUVRAGES - Situation - Définition du programme - Voirie et

Plus en détail

kst ag Module acoustique thermo-passif klima system technologie klima system technologie

kst ag Module acoustique thermo-passif klima system technologie klima system technologie kst ag Module acoustique thermo-passif system klima technologie klima system technologie 2 Confort ambiant et bien-être Base de départ Le climat optimal de la pièce améliore la concentration et la performance

Plus en détail

La reproduction ou la traduction, même partielles, des textes et illustrations de cette. consentement écrit de l'éditeur responsable

La reproduction ou la traduction, même partielles, des textes et illustrations de cette. consentement écrit de l'éditeur responsable 08 juin 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE Impact des constructions basse énergie sur le gros œuvre Détails de construction acoustiques intégrés - Implications techniques des nouvelles normes et réglementations VAN

Plus en détail

Les non conformités acoustiques

Les non conformités acoustiques Les non conformités acoustiques Retour d expérience des CRC Etienne MATTHIEU Cerema CE, DL Autun Dole, le Réglementation Habitation Arrêté du 30 juin 1999 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments

Plus en détail

Isolation acoustique des cloisons

Isolation acoustique des cloisons GLASSWOOL TWIN Isolation acoustique des cloisons Domaines d application Neuf et rénovation. Résidentiel ou tertiaire Bâtiments : maisons individuelles, collectifs Isolation acoustique des cloisons sèches

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SPECIALITE: AGENCEMENT ET REVETEMENTS MERCREDI 21 NOVEMBRE 2012 EPREUVE

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock - MB ROCK Panneaux de laine de roche mono densité rigide, utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles, etc.) avant la pose du plafond de finition. deltarock

Plus en détail

Sonar db. Sonar db 40. Sonar db 42. Sonar db 44. Groupe em2c, Vourles, FR.

Sonar db. Sonar db 40. Sonar db 42. Sonar db 44. Groupe em2c, Vourles, FR. 86 Sonar db Sonar db 40 Sonar db 42 Sonar db 44 Groupe em2c, Vourles, FR. 87 Développée pour répondre aux besoins des espaces cloisonnés, la gamme Sonar db (finition blanche structurée) offre la meilleure

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE INSTALLATION DE CHANTIER Amenée du matériel, installation ens. 1,00 Etat des lieux ens. 1,00 Bungalow sanitaires U 1,00 Bungalow vestiaire U 1,00 Bungalow salle de réunion U 1,00 Branchement eau U 1,00

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre Bruxelles Environnement Isolement aux bruits aériens en pratique Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Notice Acoustique DCE

Notice Acoustique DCE Construction d une cantine scolaire, d une garderie, et mise en accession de la salle polyvalente existante à Notice Acoustique DCE Architecte Auteur Relecteur Référence 15A639 Indice 0 Boidot & Robin

Plus en détail

BÂTI-SUPPORT BASTIA / SULLY AUTOPORTANT 1 Pour commande par plaque mécanique N

BÂTI-SUPPORT BASTIA / SULLY AUTOPORTANT 1 Pour commande par plaque mécanique N AUTOPORTANT 1 Pour commande par plaque mécanique N 154610 00 Présentation générale 150 500 de 125 à 205 60 de 20 à 80 1150 40 230 190 Ø90 355 220 150 Ø100 355 320 220 de 90 à 150 de 0 à 150 460 de 0 à

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES MENTION COMPLEMENTAIRE TECHNICIEN EN ENERGIES RENOUVELABLES EPREUVE E1 PREPARATION D UNE INTERVENTION SESSION 2017 DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES «CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE, LOTISSEMENT GAUMET»

Plus en détail

ISOLATION DES SOLS KNAUF ISOLCHOC FORMATION. Fiche produit. Plancher Juillet 2005

ISOLATION DES SOLS KNAUF ISOLCHOC FORMATION. Fiche produit. Plancher Juillet 2005 Fiche produit Plancher Juillet 2005 24 db aux bruits de choc 6 db aux bruits aériens 0,55 m 2.K/W de résistance thermique Diminution des ponts thermiques FORMATION ISOLATION DES SOLS KNAUF ISOLCHOC Description

Plus en détail