Une Voirie pour tous. Les zones de rencontre pour apaiser les rues et ruelles des centres-villes L'exemple de Toulouse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une Voirie pour tous. Les zones de rencontre pour apaiser les rues et ruelles des centres-villes L'exemple de Toulouse"

Transcription

1 Une Voirie pour tous «La vie des zones de rencontre : De la conception à l entretien durable» Les zones de rencontre pour apaiser les rues et ruelles des centres-villes L'exemple de Toulouse Arnaud Turlan Communauté Urbaine Toulouse Métropole Direction Mobilités Gestion Réseaux Toulouse, le 2 octobre 2014

2 Introduction La hiérarchisation du réseau de voirie de Toulouse Métropole > l'objectif d'une ville apaisée > le schéma de hiérarchisation La première zone de rencontre toulousaine Le Plan Centre-Ville La zone de rencontre du centre-ville > les choix d'aménagement > la mise en œuvre > le premier bilan 2

3 La hiérarchisation du réseau de voirie L'objectif partagé d'une ville apaisée /20/AP 3

4 La hiérarchisation du réseau de voirie Toulouse Métropole Voies principales = 20 % du réseau qui peut rester à 50km/h (sauf sections commerçantes) 80 % du réseau évolue progressivement en zones 30, zones de rencontre ou aires piétonnes 4

5 La zone de rencontre à Toulouse La zone de rencontre > Dans les rues où la vie locale est développée et prépondérante > Les piétons et tous les véhicules partagent un même espace, le piéton étant prioritaire > Le piéton peut bénéficier d'un espace dédié quand la largeur le permet et il doit être guidé en permanence > Préconisation de traitement par zone et non rue par rue 5

6 La zone de rencontre à Toulouse Principes d'aménagements > Aménagements légers d'entrée et de sortie : coussins, plateaux, trottoirs traversants, signalisation verticale > Aménagements modération de vitesse en section si nécessaire > Double sens cyclable > Traitement léger d'entrée et de sortie du contre-sens cyclable > Faciliter le retour du piéton sur trottoir en fin de zone 6

7 La zone de rencontre à Toulouse > Ce n'est pas une zone 30 limitée à 20km/h Les piétons peuvent marcher sur la voie et sont prioritaires. Cette notion de priorité est propre au Décret du 30 juillet > Ce n'est pas une aire piétonne Les véhicules motorisés y circulent librement. Il est toutefois recommandé de mettre en place un plan de circulation limitant la circulation motorisée. > Eviter l'amalgame «pas de trottoir = passage en zone de rencontre» Pour aménager une zone de rencontre il convient de s'assurer de l'importance de la présence piétonne et que la vie locale est prépondérante à la fonction circulatoire. Par défaut de trottoir, en zone 50 ou 30, le piéton est autorisé à marcher sur le côté droit de la voie. > Ne pas lier un type d'aménagement à la réglementation Une zone de rencontre peut prendre des configurations différentes, pourvu que l'usage de la voie justifie cette prise de réglementation. Il n'est donc pas nécessaire d'investir des budgets importants pour passer une rue en zone de rencontre. > Ne pas «forcer» la réglementation si l'usage ne le permet pas Si le trafic motorisé ou une ligne de bus à forte fréquente emprunte une voie, ce n'est pas sa réglementation en zone de rencontre qui offrira aux modes doux confort et sécurité. Un plan de circulation efficace et des aménagements modérateurs de vitesse sont parfois nécessaires pour obtenir les effets souhaités. > Privilégier l'aménagement «en zone» au morcellement réglementaire 7

8 La première zone de rencontre toulousaine Rue Robespierre Faubourg St Michel Avant Avant Avant Origine : construction d'une crèche et recherche d'amélioration de sécurité. Une zone 30 puis une zone de rencontre ont été étudiées. La question de la gestion du stationnement est difficile. Des concertations avant aménagement sont organisées et une surveillance du stationnement après aménagement permettent le bon fonctionnement de la zone. Après Après Après Anciennes pratiques de stationnement corrigées aujourd'hui (photo de 2010) 8

9 Le Plan Centre-Ville L'histoire urbaine de Toulouse 9

10 Le Plan Centre-Ville L'évolution réglementaire 10

11 Le Plan Centre-Ville L'évolution réglementaire 11

12 Le Plan Centre-Ville Les profils de voies 12

13 Le Plan Centre-Ville 13

14 Etudes et travaux > Traitement en plateau à niveau : temps d'étude similaire aux autres aménagements du centre ville si ce n'est qu'il demande une attention particulière au niveau hydraulique et du profil en long. > Hydraulique : le profil classique de chaussée réservoir avec 17 cm de vue sur les bordures reçoit toutes les eaux de pluie avec un minimum de bouche d'égout. Le profil en plateau (chaussée au niveau des seuils) ne permet pas de stockage d'eau et nécessite de créer un réseau secondaire pour récupérer les eaux des toitures et de cours. De plus les grilles ayant une capacité d'absorption très inférieure aux bouches d'égout, il faut en augmenter le nombre. Vu l'encombrement du sous sol c'est un travail lourd. > Profil en long : avec la configuration plateau, on ne peut plus jouer sur la hauteur des bordures pour récupérer les seuils. Le travail sur l'uni de la chaussée doit être plus précis. Tout ceci se ressent sur les études, mais c'est en temps masqué avec les concertations validations, procédures... >Travaux concessionnaires démarrés en janvier 2012 pour une durée de 6 mois >Travaux voirie entre septembre 2012 et septembre

15 Choix de matériaux Le choix des matériaux est issu du schéma directeur du plan centre ville. Le porphyre est déjà présent dans l'hypercentre en format pavé. Pour la zone de rencontre, le maître d'oeuvre a proposé le format scié façon "carrelage", plus contemporain. Le mobilier a été voulu qualitatif et discret, sa couleur gris clair (RAL 9006) répond aux exigences du contraste visuel pour les PMR. Coût total : 5,8 M 15

16 Accessibilité Les pieds de façade ont été libérés de tout obstacle sur une largeur de 1,50m (mobilier, terrasse) afin de permettre le guidage des déficients visuels. L'accessibilité est toutefois perfectible : la disparition de la bordure entraine une perte de repère, qui ne pose pas de problème en section courante mais au niveau carrefours et grands espaces type placettes. Les bandes de guidage et le contraste visuel des BEV sont donc renforcées dans les nouveaux projets 16

17 Concertations Plusieurs rencontres avec les riverains, soit en réunions publiques ou lors d'échanges spécifiques avec les associations de quartier ou les commerçants (Rôle important de la Direction de la Démocratie locale et de la Mission Commerces). Le projet a été présenté en phase étude, mais également avant le début des travaux des concessionnaires et de voirie. Des panneaux de communication ont été mis en place à chaque extrémité de la rue. Des médiateurs ont fait un travail important d'échange avec les riverains et ont été à ce titre des facilitateurs de chantier. 17

18 Nouveau plan de circulation et accès contrôlés : clés de réussite de la zone de rencontre 18

19 Nouveau plan de circulation et accès contrôlés : clés de réussite de la zone de rencontre 19

20 Objectifs > > > > La question du stationnement Diminuer le nombre de places au profit des modes doux Préserver les capacités de stationnement des résidents Garantir l'accessibilité des parcs en ouvrage sans trafic de transit dans l'hypercentre Offrir une alternative à la voiture pour les pendulaires et les visiteurs Moyens mis en œuvre > Recenser les besoins en stationnement résidentiels > Offrir aux résidents un tarif préférentiel dans 9 parcs en ouvrage (près de 2000 places à 75 au lieu de 100 à 130 ) > Acentuer la qualité d'accessibilité au centre-ville en transports en commun et en modes doux > Recherche de «poches» de stationnement (veille foncière) et mutualisation des parcs existants 20

21 Le Plan Centre-Ville : premiers bilan 21

22 Courriers usagers Analyse des 120 courriers reçus depuis août 2013* : Accès au centre-ville par les bornes de contrôle > demande de dérogation pour emprunter une autre borne que celle ayant droit > accès centre-ville en situation de handicap > demande d'extension de la zone à accès réglementé > demande de badge de contrôle d'accès Circulation depuis la mise en œuvre du plan > difficulté d'accès à un point du centre-ville > demande de circulation à contre-sens sur une section de rue > mécontentement sur le plan de circulation proposé > remarques à propos de la circulation / sécurité dans la zone de rencontre > demande de fermeture d'une rue Stationnement > difficulté de stationnement > verbalisation pour stationnement gênant > véhicules ventouses aux abords du centre-ville depuis la mise en place du plan > demande d'information concernant l'offre en stationnement Commerces > diminution du chiffre d'affaire * Ceci n'est qu'un éventail des doléances et ne représente en aucun cas l'avis général de la population depuis la mise en œuvre du plan centre-ville (pas d'enquête de «satisfaction» lancée : c'est encore trop tôt) 22

23 Avant / Après Avant Avant Après 23

24 Avant / Après Rue Romiguières Rue Jean Suau Avant Avant Après Après 24

25 Avant / Après 25

26 Avant / Après 26

27 Avant / Après 27

28 Avant / Après 28

29 Avant / Après 29

30 Avant / Après 30

31 Avant / Après 31

32 Avant / Après 32

33 Merci TURLAN Arnaud Communauté Urbaine Toulouse Métropole Direction Mobilités Gestion Réseaux Le 02 octobre 2014 Une Voirie Pour Tous «La vie des zones de rencontre : de la conception à l entretien durable» 3

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon Forum Sécurité Routière Saint Étienne de Saint Geoirs Jeudi 7 novembre 2013 Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement Cete de Lyon Patrice.Champon@developpement-durable.gouv.fr 04 74

Plus en détail

Les zones de rencontre

Les zones de rencontre Une Voirie Pour Tous «La vie des zones de rencontre : De la conception à l entretien durable» Les zones de rencontre Réglementation et recommandations Auteur : François MENAUT Service : Cerema DTerSO DTISPV/GSPV

Plus en détail

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève VILLE DE GENEVE Département des constructions et de l aménagement Service de l aménagement urbain

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Rencontres nationales 2012 du Club des villes cyclables Direction générale des déplacements 1 Nantes Métropole Communauté

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Une Voirie pour Tous

Une Voirie pour Tous Diapo 1 Une Voirie pour Tous :1 Bandes de guidage à Montpellier 2 Tricycle électrique pour personnes âgées Continuité des cheminements Partie 1 : Les cheminements La notion de "bande passante" Continuité

Plus en détail

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement ---

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- Le stationnement PMR Etat des lieux et prise en compte des évolutions réglementaires à Lille Métropole M. Courbot

Plus en détail

Une Voirie pour tous «Les nouveaux modes de déplacements et la valorisation des centres-villes»

Une Voirie pour tous «Les nouveaux modes de déplacements et la valorisation des centres-villes» Une Voirie pour tous «Les nouveaux modes de déplacements et la valorisation des centres-villes» Le développement du vélo en ville Le projet du centre-ville de Toulouse Arnaud Turlan Communauté Urbaine

Plus en détail

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4 S O M M A I R E ARTICLE 1 Objet du Marché ARTICLE 2 Pièces constitutives du marché ARTICLE 3 Programme d'étude ARTICLE 4 Délais d exécution ARTICLE 5 Propriété des études et documents ARTICLE 6 Secret

Plus en détail

4 - Le stationnement. page 65

4 - Le stationnement. page 65 4 - Le stationnement 3 Dans la problématique des déplacements, le stationnement automobile est un des leviers pour le succès d'une politique d'intermodalité. Son rôle représente un déterminant majeur du

Plus en détail

Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest

Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest Introduction SOMMAIRE INTRODUCTION Page 1 ETUDE DES TRAJETS ACTUELS Page 2 LES IDÉES PRINCIPALES P O U R PA L I E R AU X PROBLÈMES Page 4

Plus en détail

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires de la Haute-Savoie service habitat/pôle bâtiment durable Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au

Plus en détail

PLU de Toulouse Métropole Commune de Toulouse

PLU de Toulouse Métropole Commune de Toulouse PLU de Toulouse Métropole Commune de Toulouse Modification 2015 Réunion Publique 29 Avril 2015 Déroulé de la réunion 1 Contexte d'élaboration de la Modification du PLU 2 Rappel des principes d'un PLU 3

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30

La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30 La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30 Rue de l Avenir «Ville à 30, Ville à Vivre», Montreuil, 19 mai 2010 1 INTRODUCTION 18 ème arrondissement 2 Historique Paris ne part pas de

Plus en détail

NOTICE AMENAGEMENT PLACE CENTRALE DE BASSEAU

NOTICE AMENAGEMENT PLACE CENTRALE DE BASSEAU NOTICE AMENAGEMENT PLACE CENTRALE DE BASSEAU I Situation et fonctionnalités attendues Véritable cœur de quartier, l'aménagement de la place de Basseau doit remplir les objectifs fondamentaux suivants :

Plus en détail

Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn

Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn Transports et Déplacements Altermodal Multimodalité Un cœur d'agglomération à rendre aux piétons Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn COMMUNAUTE

Plus en détail

L'accessibilité des commerces

L'accessibilité des commerces L'accessibilité des commerces Application de la Loi du 11 Février 2005 ADELPHEA Conseils en Collectivités 3, Chemin du Vieux-Tessy 74370 - METZ-TESSY Réunion d'information du 7 Février 2011 adelphea@dbmail.com

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles.

La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UJ CARACTERE DE LA ZONE. La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles. Les constructions à usage d habitation ne sont autorisées que

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015 «TOUS DIFFERENTS, TOUS VOYAGEURS» SMTC Tisséo s engage pour un réseau de transport pour tous 1 Sommaire Accessibilité : un réseau pour tous, la démarche ambitieuse du syndicat mixte des transports en commun

Plus en détail

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration Illustration Réglementation : Bandes d'éveil et de vigilance FICHE n 001 Constat et remarques : Préconisations : Absence de BEV Mettre des BEV Ce passage ne rejoint pas un espace réservé aux piétons mais

Plus en détail

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ).

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ). 1. Les aménagements type bandes : a) L'accotement revêtu L'accotement revêtu est une bande dite de refuge ou de récupération. Partie intégrante de la chaussée, de part et d'autre des voies de circulation

Plus en détail

Rues sans voie piétonne

Rues sans voie piétonne Rues sans voie piétonne Les réseaux piétonniers ne sont pas toujours continus. En l absence de trottoir ou autre voie qui leur est réservée, les piétons sont contraints à longer le bord de la chaussée

Plus en détail

Zones de circulation apaisée

Zones de circulation apaisée Zones de circulation apaisée Fiche n 2 Août 2009 Ce document s'insère dans une série de fiches synthétiques sur les trois zones de circulation apaisée : aire piétonne, zone de rencon- tre, zone 30. Ces

Plus en détail

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue.

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue. LA ZONE 30 DEFINITION 1 «zone 30» section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30km/h.

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

Commission de quartier. Côte Pavée Château de l Hers Limayrac. Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac

Commission de quartier. Côte Pavée Château de l Hers Limayrac. Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac Commission de quartier Côte Pavée Château de l Hers Limayrac Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac 1 Ordre du jour État avancement du projet de réaménagement du secteur «La Rotonde»

Plus en détail

Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée. Ville de BESANCON

Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée. Ville de BESANCON Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée Frédéric ric Colin Ville de BESANCON Besançon : -Ville de 122 000 habitants dans une agglomération de 176 000 habitants - 23 000 étudiants

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

RESEAU DES CORRESPONDANTS "SECURITE ROUTIERE" Réunion du 16 septembre 2009

RESEAU DES CORRESPONDANTS SECURITE ROUTIERE Réunion du 16 septembre 2009 RESEAU DES CORRESPONDANTS "SECURITE ROUTIERE" Définition de l'agglomération Espace sur lequel sont regroupés des immeubles bâtis rapprochés et dont l'entrée et la sortie sont signalées par des panneaux

Plus en détail

CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL

CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL Les terrasses sont une composante du décor urbain et elles favorisent l activité commerciale. L'objet de cette réglementation des terrasses

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITÉ

NOTICE D ACCESSIBILITÉ NOTICE D ACCESSIBILITÉ POUR LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC à joindre à la demande de permis de construire ou d'autorisation de travaux Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005, Décret

Plus en détail

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html en détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html La règlementation sur l'accessibilité dans les ERP et IOP, quels que soient leur

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

NOTICE D'ACCESSIBILITE

NOTICE D'ACCESSIBILITE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Expertive Technique Bureau Aménagement Durable, Ecoquartiers et Accessibilité affaire suivie par : Hervé Parrain Tél. : 04 73 42 14 82 Fax : 73 42 16 70

Plus en détail

Apaisement de la circulation et réseau cyclable secondaire Concertation Conseil de Quartier Documents d appui

Apaisement de la circulation et réseau cyclable secondaire Concertation Conseil de Quartier Documents d appui Apaisement de la circulation et réseau cyclable secondaire Concertation Conseil de Quartier Documents d appui 1. Note introductive 2. Fiches techniques présentant les différents aménagements possibles

Plus en détail

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Espace agricole Nb 220 logements densité 40 log/ha Hauteur R+1 et attique Elément remarquable du site à préserver Canaux à maintenir Noues paysagères à

Plus en détail

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers?

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? ORT 19 décembre 2014 Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? 1 Sommaire 1 - La structure de Tisséo 2 - Les effets du changement législatif

Plus en détail

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010 Certu Savoirs de base en sécurité routière FICHE n 04 août 2010 Les personnes à mobilité réduite (PMR) Cette fiche est destinée à donner une information rapide. La contrepartie est le risque d approximation

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P )

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) 1 1 1 I. DEFINITION D UN E R P Article R123-2 du C.C.H (décret 2007-1327 du11.09.2007) Constitue un établissement recevant du public tout bâtiment,

Plus en détail

Atelier de concertation. 3 avril 2012. Version v0

Atelier de concertation. 3 avril 2012. Version v0 1 Atelier de concertation 3 avril 2012 Comité de pilotage du 29 février 2012 Version v0 2 Tendances générales en matière de déplacements 3 Agglomération : tendances générales TRAFIC : UNE EVOLUTION DES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour toutes demande d'arrêté de : - Circulation - Stationnement

Liste des pièces à fournir pour toutes demande d'arrêté de : - Circulation - Stationnement V I L L E D E MARSEILLE DELEGATION GENERALE VILLE DURABLE ET EXPANSION DIRECTION DE LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE Liste des pièces à fournir pour toutes demande d'arrêté de : - Circulation - Stationnement

Plus en détail

Aménagement des traverses de petites agglomérations

Aménagement des traverses de petites agglomérations Aménagement des traverses de petites agglomérations 1 Sommaire Présentation Sommaire 2 L urbain un milieu complexe 3 Rappel de principes de base 4 La voie urbaine n est pas une route 5 Sécurité 6 Le diagnostic

Plus en détail

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Conseil Consultatif Quartier CENTRE-VILLE - 3 juin 2015 m u n i c

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

La zone de rencontre. à Bagnères-de-Bigorre

La zone de rencontre. à Bagnères-de-Bigorre La zone de rencontre à Bagnères-de-Bigorre Bagnères-de-Bigorre, c'est : 8702 habitants une sous-préfecture et un chef-lieu de canton une situation à la confluence entre la plaine et la montagne, au pied

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale

La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale Nantes Métropole 1. Le vélo, la marche, bon pour la santé? 2. Les stratégies d'apaisement

Plus en détail

PREFECTURE DE LOIR ET CHER

PREFECTURE DE LOIR ET CHER SOUS-COMMISSION DEPARTEMENTALE D ACCESSIBILITE Secrétariat : Direction Départementale des Territoires de Loir et Cher 17 quai de l Abbé Grégoire 41012 BLOIS CEDEX Tél : 02.54.55.75.22 Fax : 02.54.55.75.73

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D OEUVRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MAITRE D OUVRAGE:

MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D OEUVRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MAITRE D OUVRAGE: MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D OEUVRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MAITRE D OUVRAGE: VILLE DE CYSOING Hôtel de Ville 2, place de la République - B.P. 67 59 830 - CYSOING OBJET DU

Plus en détail

Aménagement de l avenue de la Plaine-Fleurie

Aménagement de l avenue de la Plaine-Fleurie Aménagement de l avenue de la Plaine-Fleurie Dernière réunion de concertation Mercredi 15 décembre 2010 19 h - Centre théologique de Meylan Rappel des principes d aménagement CIRCULATION Maîtrise de la

Plus en détail

FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4:

FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4: FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4: Stationnement PMR (l. 3,30ml x L. 7,00ml conseillée) - Prix H.T. Signalisation verticale Rabotage couche de roulement (si nécessaire Estimation du prix unitaire (H.T.)

Plus en détail

Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011

Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011 Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011 LE TERRAIN : Localisation : Située au sud-ouest de Rennes, la commune de Saint-Jacques de la Lande pénètre largement intrarocade et se

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

Zones de circulation apaisée

Zones de circulation apaisée Zones de circulation apaisée Fiche n 2 30 ne Zo Z re one nc d on e tre nn to p ié re Ai Ce document s'insère dans une série de fiches synthétiques sur les trois zones de circulation apaisée : aire piétonne,

Plus en détail

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap 1-les personnes

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP 09-2011 http://www.ville-libourne.fr La loi du 11 février 2005 dite "Loi Handicap" vise à susciter un nouvel élan dans la prise en compte de l'insertion

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

PDU de Nîmes Métropole CHARTE MODERATION DE LA VITESSE ET INTEGRATION DES MODES DOUX (PIETONS, VELOS)

PDU de Nîmes Métropole CHARTE MODERATION DE LA VITESSE ET INTEGRATION DES MODES DOUX (PIETONS, VELOS) PDU de Nîmes Métropole CHARTE MODERATION DE LA VITESSE ET INTEGRATION DES MODES DOUX (PIETONS, VELOS) SOMMAIRE I. PRESENTATION... 4 II. VOLET «MODERATION DE LA VITESSE»... 6 A. Contexte réglementaire :

Plus en détail

LA Z O N E D E R E N C O N T R E DÉFINITION. voisins Suisses et Belges

LA Z O N E D E R E N C O N T R E DÉFINITION. voisins Suisses et Belges LA Z O N E D E R E N C O N T R E DÉFINITION 1 «zone de rencontre : section ou ensemble de sections de voies en agglomération constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises?

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Assises de l'energie 2015 Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Une demande de mobilité croissante TOULOUSE METROPOLE 37 communes,

Plus en détail

LES MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES

LES MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES Quatrième partie LES MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES Chapitre 1 De quoi parle-t-on? Article L 111-7-1 du CCH Article R 111-18-4 du CCH Circulaire Tout bâtiment d habitation qui n est pas collectif (voir page

Plus en détail

Aménagement de la dalle de la gare de Rixensart

Aménagement de la dalle de la gare de Rixensart Aménagement de la dalle de la gare de Rixensart Séance d information riverains Marie Molens Cellule Info Riverains 27/02/2014 27.02.2014 Rixensart 2 Rixensart 1 Table des matières 1. Travaux particuliers

Plus en détail

PRINCIPALES DISPOSITIONS TECHNIQUES CONCERNANT LE PRESENT PROJET

PRINCIPALES DISPOSITIONS TECHNIQUES CONCERNANT LE PRESENT PROJET Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) prévue par les articles D111-19-18 et R.111-19-19 du Code de la construction

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LES DEPLACEMENTS DANS TOULOUSE

DOSSIER DE PRESSE LES DEPLACEMENTS DANS TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE LES DEPLACEMENTS DANS TOULOUSE POLITIQUE GENERALE Nous lancerons une révision du PDU qui sera menée autour de plusieurs objectifs : Repenser complètement les déplacements en réfléchissant

Plus en détail

Stationnement réservé Projet Agenda 21 : Aixccessibilité!

Stationnement réservé Projet Agenda 21 : Aixccessibilité! Stationnement réservé Projet Agenda 21 : Aixccessibilité! S. Compain A-L.Goumon C. Terral - R. Faucher (Référent) Promotion 2014-2015 Le stationnement réservé, facteur essentiel de la mobilité des personnes

Plus en détail

Zones de circulation apaisée

Zones de circulation apaisée Zones de circulation apaisée Fiche n 3 Août 2009 Ce document s'insère dans une série de fiches synthétiques sur les trois zones de circulation apaisée : aire piétonne, zone de rencon- tre, zone 30. Ces

Plus en détail

ETUDE DE CAPACITE SUR UNE PREMIERE

ETUDE DE CAPACITE SUR UNE PREMIERE ETUDE DE CAPACITE SUR UNE PREMIERE TRANCHE OPERATIONNELLE POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE LOGEMENTS EN MIXITE SOCIALE PROJET ET BILAN FINANCIER COMMUNE DE SIGOYER HAUTES ALPES OCTOBRE 2009 EPF PACA

Plus en détail

ANNEXE 1 Diagnostic de la voirie et des espaces publics

ANNEXE 1 Diagnostic de la voirie et des espaces publics ANNEXE 1 Diagnostic de la voirie et des espaces publics Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire Direction départementale de l'équipement de Maine

Plus en détail

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques L ACCESSIBILITE Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques DEFINITION Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P. Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Accessibilité Avril 2009 (d'autres types

Plus en détail

Ajustement. Titre l environnement normatif

Ajustement. Titre l environnement normatif Ajustement de Titre l environnement normatif Rencontres techniques de l AMF 5 février 2015 Antoine Cretin-Maitenaz DHUP Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Le décret du 5

Plus en détail

Concertation publique préalable PROJET MOBILITES 2025 / 2030

Concertation publique préalable PROJET MOBILITES 2025 / 2030 Concertation publique préalable PROJET MOBILITES 2025 / 2030 Révision du Plan de Déplacements Urbains Réunion publique d information Toulouse le 15 septembre 2015 ARTICULATION DE l EXPOSE L autorité organisatrice

Plus en détail

Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap

Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap Loi du 11 février 2005 modifications suite à la publication de l ordonnance du 25 septembre 2014 et du décret du 8 décembre 2014 Après

Plus en détail

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

La zone de rencontre. Un exemple en Midi-Pyrénées : Bagnères-de-Bigorre. (Hautes-Pyrénées)

La zone de rencontre. Un exemple en Midi-Pyrénées : Bagnères-de-Bigorre. (Hautes-Pyrénées) La zone de rencontre Un exemple en Midi-Pyrénées : Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.developpement-durable.gouv.fr Eléments

Plus en détail

Réunion publique Requalification du quartier du Pont mardi 22 septembre 2015

Réunion publique Requalification du quartier du Pont mardi 22 septembre 2015 Réunion publique Requalification du quartier du Pont mardi 22 septembre 2015 Rappel historique du dossier 2010 : Démarche d amélioration du cadre de vie avec une étude financée par le FDAN (CG59) FDAN

Plus en détail

Ajustement normatif : de nouvelles règles pour le cadre bâti existant

Ajustement normatif : de nouvelles règles pour le cadre bâti existant Ajustement normatif : de nouvelles règles pour le cadre bâti existant Commerces, professions libérales, artisanat, collectivités, administrations, établissements de santé, de loisirs, associations : Quelle

Plus en détail

Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération

Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération Direction départementale de l Équipement Saône-et-Loire les repères Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération Plan départemental d'actions de Sécurité Routière (PDASR) Octobre 2005 PRÉFECTURE

Plus en détail

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000 AGENDA 21 Le SÉQUESTRE Présentation de la commune Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants Budget communal : 1 975 000 LE SEQUESTRE (Budget Agenda 21 : 35 000

Plus en détail

Dispositif de contrôle d'accès à la descente de Laffrey Les études phase 1

Dispositif de contrôle d'accès à la descente de Laffrey Les études phase 1 Dispositif de contrôle d'accès à la descente de Laffrey Les études phase 1 Commande et calendrier Etude et mise en place en amont du début de la descente, d'un portique à gabarit réduit et d'un passage

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

La prise en compte des 2RM dans les aménagements

La prise en compte des 2RM dans les aménagements La prise en compte des 2RM dans les aménagements Pourquoi les prendre en compte? Quels outils? Bérengère Varin novembre 2011 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

Commission de quartier. Réunion publique SAINT SIMON. Jeudi 18 octobre 2012

Commission de quartier. Réunion publique SAINT SIMON. Jeudi 18 octobre 2012 Commission de quartier SAINT SIMON Réunion publique Jeudi 18 octobre 2012 Au programme ce soir Présentation des travaux de rénovation de la salle associative Saint Simon Présentation du projet de jardin

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.)

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) et aux installations ouvertes au public (I.O.P.) en référence aux articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du

Plus en détail

L AIRE PIETONNE. Le caractère permanent ou temporaire

L AIRE PIETONNE. Le caractère permanent ou temporaire L AIRE PIETONNE DEFINITION 1 «aire piétonne : section ou ensemble de sections de voies en agglomération, hors routes à grande circulation, constituant une zone affectée à la circulation des piétons de

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables Avant de partir, vérifie ton équipement et celui de ton vélo : fanion sonnette (petit drapeau) obligatoire conseillé frein arrière écarteur de danger éclairage avant et réflecteur blancs ou jaunes frein

Plus en détail

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :...

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :... Direction Départementale des Territoires et de la Mer Aude Service Habitat et Constructions Durables Unité Accessibilité et Réglementation de la Construction janvier 2010 NOTICE D ACCESSIBILITE ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Montpellier à 30 km/h

Montpellier à 30 km/h Montpellier à 30 km/h Un rêve passéiste ou une voie d avenir pour une ville à taille humaine? Marc le Tourneur Expert mobilité - Collectif Montpellier Ville 30 16 janvier 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Réflexions

Plus en détail