CONTEXTE PROJET DE RÉNOVATION URBAINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTEXTE PROJET DE RÉNOVATION URBAINE"

Transcription

1 QUARTIER LENTAJOU

2 CONTEXTE PROJET DE RÉNOVATION URBAINE QUARTIER LENTAJOU L un des plus anciens du Tarn QUARTIER prioritaire de la politique de la ville 2

3 LES ACTEURS DU PROJET La rénovation urbaine du quartier de Lentajou est portée par 3 acteurs : Projet suivi par le cabinet d études : 3

4 LE CONSTAT Un bâti vieillissant, des espaces extérieurs dégradés Mais des logements restés confortables malgré leur ancienneté Une organisation des bâtiments qui favorise le repli du quartier sur lui-même Une nécessité de repenser l offre et la qualité de logement ainsi que l animation sociale du quartier et son insertion urbaine 4

5 LES GRANDS OBJECTIFS DU PROJET RÉHABILITER & DIVERSIFIER L HABITAT Améliorer le confort des logements Créer de nouveaux logements en accession et location Aménager des petits logements et/ou rez de chaussée pour les séniors RECRÉER DES ESPACES DE VIE & OUVRIR SUR LA VILLE Restructurer le carrefour d entrée dans le quartier Arborer l esplanade centrale Créer des voies douces (vélo, piétons ) Créer des commerces de proximité et Réimplanter l agence Tarn Habitat Développer l offre de stationnement Réaménager les aires de jeux et les jardins partagés CONSTRUIRE UN NOUVEAU PÔLE ÉDUCATIF Restructurer l école, avec des espaces élargis et de nouvelles fonctionnalités Déplacer et transformer la maison de Bob en structure de proximité axée sur l éducation et l aide aux enfants 5

6 MÉTHODOLOGIE Etudes quantitatives et qualitatives et rencontres de terrain Analyse des besoins sociaux Diagnostic Animation de la vie sociale Diagnostic en marchant avec les habitants et acteurs du quartier 6

7 LE BILAN DU DIAGNOSTIC EN MARCHANT du 9 AVRIL / 40 Participants HABITANTS, ACTEURS INSTITUTIONNELS, POLITIQUES, ASSOCIATIFS Trajet parcouru : espaces jugés "délaissés", "déqualifiant" et générant conflits d usages - Arrière de la Maison de Bob - Espace à l angle des bâtiments C et D - Terrains de sport Attente portée sur la question des logements et du bâti : - Isolation phonique, - Réseaux électriques à moderniser - Humidité, etc. Plusieurs problèmes soulevés : - Problème de gestion des déchets - Absence d'éclairage public, - Portes des halls et des caves non-sécurisées, - Espaces communs de stockage peu appropriés, etc. 7

8 LE BILAN DU DIAGNOSTIC EN MARCHANT 9 AVRIL / 40 Participants HABITANTS, ACTEURS INSTITUTIONNELS, POLITIQUES, ASSOCIATIFS Nombreuses interrogations sur le devenir de la maison de Bob, "symbole" du quartier. Double enjeu : - Permettre aux habitants de conserver un lieu d'activité sur le quartier, - Réfléchir à la vocation, à la localisation et au degré d'ouverture de l équipement sur le reste de la ville. L école maternelle de Lentajou : l'un des principaux lieux porteur d une image positive sur le quartier. - Doit faire l objet d une réflexion, à l'échelle de la ville, quant à son potentiel d'évolution. 8

9 LE PROJET DE RENOVATION URBAINE DU QUARTIER JARDINS PARTAGES EN CHIFFRES REHABILITATION DES LOGEMENTS NOUVELLE CONSTRUCTION ALLEE DES PENSEES 134 logements réhabilités 28 déconstructions NOUVELLE CONSTRUCTION 40 nouveaux logements NOUVELLES CONSTRUCTIONS ALLEE DES JONQUILLES POLE EDUCATIF 255 places de stationnement NOUVELLE S CONSTRUCTIONS PLACE DES TULIPES 9

10 LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DU QUARTIER démolitions Nouvelles constructions 10

11 LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DU QUARTIER PÔLE EDUCATIF OUVERTURE DU QUARTIER REAMENAGEMENT DU CARREFOUR COMMERCES DE PROXIMITE BUREAUX & AGENCE TARN HABITAT LOGEMENTS RESIDENTIELS 11

12 LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DU QUARTIER ESPLANADE CENTRALE REAMENAGEMENT & ARBOREE MAISON FAMILIALE AVEC JARDINS AIRE DE STATIONNEMENT + DEPOSE MINUTE PÔLE EDUCATIF 12

13 LE PROJET DE RÉNOVATION URBAINE DU QUARTIER 13

14 LE PROJET DE RÉNOVATION URBAINE DU QUARTIER 14

15 LE PROJET DE RÉNOVATION URBAINE DU QUARTIER 15

16 LE PROJET DE RÉNOVATION URBAINE DU QUARTIER 16

17 LE CALENDRIER 17

18 ZOOM SUR LA REHABILITATION démolitions Nouvelles constructions 18

19 LES PRINCIPES D AMÉNAGEMENT L étude urbaine sur le quartier a permis de valider les principes d aménagement : o Ouverture du quartier et insertion dans la ville o Adaptation de l habitat aux normes actuelles de confort et aux demandes o Démolition nécessaire de 28 logements o Rénovation de 134 logements o Réaménagement des espaces privatifs en pieds d immeubles o Réaménagement de la circulation au sein du quartier o Réorganisation des espaces de stationnement et des espaces publics o Équipements publics : école, maison de quartier 19

20 SUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS Une démolition de 28 logements (bâtiments D et C5, C6) : La rénovation des immeubles (134 logements) : isolation extérieure, réfection des parties communes, sécurisation des halls, interphonie 20

21 LE PROCESSUS DE RELOGEMENT L écoute des locataires tout au long du projet Pour les futures démolitions : le relogement étudié avec chaque locataire : o Une rencontre individuelle avec chaque ménage concerné par la démolition (bâtiments D, C5, C6) : recensement des besoins, information sur la procédure et sur les droits des locataires o Demandes de mutation prioritaires o Solution individualisée pour chaque locataire pour le relogement par un référent Tarn Habitat o Prise en charge des frais liés aux contraintes d un déménagement o Un relogement au plus près des souhaits exprimés pouvant mobiliser l ensemble des bailleurs du territoire 21

22 LA DIVERSIFICATION DE L OFFRE DE LOGEMENTS o Une offre nouvelle en cœur de quartier ou à sa proximité immédiate avec de nouvelles formes urbaines : maisons individuelles, petit collectif intermédiaire, logements adaptés pour personnes âgées o Une nouvelle offre diversifiée : accession à la propriété, locatif privé, locatif social o Une diversification par la réhabilitation des logements existants (logements adaptés en rez-de-chaussée) 22

23 INFORMER, IMPLIQUER, ASSOCIER LES HABITANTS Sur les grandes étapes de construction du projet o Une information et une concertation conduites par le bailleur sur le projet de réhabilitation, o Des partenaires identifiés et mobilisés : référents des services de la ville, de l agglomération et de Tarn Habitat o L agence Tarn Habitat : un lieu ressource d information o L organisation d ateliers et de rencontres thématiques sur les espaces de vie : aire de jeux, maison de quartier et jardins partagés o Pour la réhabilitation : au préalable une information des locataires pour présenter un programme et recueillir les attentes, puis une concertation locative réglementaire avant les travaux. 23

24 24

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Rappel sur le Projet d Aménagement et de Développement Durables

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration de la nouvelle résidence locative Néolia

Dossier de presse. Inauguration de la nouvelle résidence locative Néolia Dossier de presse Inauguration de la nouvelle résidence locative Néolia 4 et 6 impasse de la Sterne Pierregarin et 34 et 54 boulevard du Béal à Sury-le-Comtal L'évènement : Jeudi 9 juin 2016 à 11 H Michel

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

DONNONS UN VISAGE À L IMMOBILIER POUR LE SIÈCLE À VENIR

DONNONS UN VISAGE À L IMMOBILIER POUR LE SIÈCLE À VENIR DONNONS UN VISAGE À L IMMOBILIER POUR LE SIÈCLE À VENIR ÉDITO «Donnons un visage à l immobilier pour le siècle à venir» Né de la vision d hommes et de femmes qui, par leurs compétences et leur intuition,

Plus en détail

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015 RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES Du Mardi 09 Juin 2015 1 Intervenir à trois échelles : Au niveau de l agglomération = échelle de la «politique publique cohérente» Au niveau de l opération d aménagement

Plus en détail

LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE. Panorama DÉCEMBRE 2015

LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE. Panorama DÉCEMBRE 2015 LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE Panorama DÉCEMBRE 2015 Sommaire Développer un réseau professionnel 4 Les AIVS, un outil d insertion par le logement 4 Des compétences immobilières au service

Plus en détail

7 projets et actions d actualité engagés par LogiEst en Lorraine en faveur du développement durable.

7 projets et actions d actualité engagés par LogiEst en Lorraine en faveur du développement durable. DÉVELOPPEMENT DURABLE en Lorraine www.logiest.fr 7 projets et actions d actualité engagés par LogiEst en Lorraine en faveur du développement durable. 67 logements livrés cet été sur le 1 er éco-quartier

Plus en détail

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité le projet pointcarré un tiers-lieu situé à Saint-Denis, dans le 93. un lieu mutualisé, de travail,

Plus en détail

La mobilité en Région wallonne

La mobilité en Région wallonne La mobilité en Région wallonne Quelques initiatives Michel Lebrun député Wallon et de la Fédération-Wallonie Bruxelles Quels sont les initiatives favorisant une meilleur mobilité? Plusieurs plans existent

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

Lettre D Information. Lettre n 8 Novembre 2015. Edito du président

Lettre D Information. Lettre n 8 Novembre 2015. Edito du président Lettre D Information Lettre n 8 Novembre 2015 Edito du président Chers confrères, chères consœurs, Une des premières actions que j ai eues à mener depuis que le Conseil d administration m a fait la confiance

Plus en détail

Comité de pilotage Observatoire foncier de Caen-Normandie-Métropole

Comité de pilotage Observatoire foncier de Caen-Normandie-Métropole Comité de pilotage Observatoire foncier de Caen-Normandie-Métropole Mardi 03 Novembre 2015 Introduction Evolution de Caen Normandie Métropole Caen Normandie Métropole : Pôle métropolitain Depuis le 03

Plus en détail

COOPÉRATION ET FAMILLE

COOPÉRATION ET FAMILLE COOPÉRATION ET FAMILLE Coopération et Famille : un acteur au service de la mixité dans l habitat «Jean Lolive», Pantin (93), 67 logements locatifs PLA. 21 737 logements gérés* 5 152 lots de copropriété

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente ORDRE DU JOUR FINANCES N 1. BUDGET PRINCIPAL DE LA CAHM : approbation

Plus en détail

RAPPORT 2010 DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE

RAPPORT 2010 DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE RAPPORT 2010 DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE SOMMAIRE La RSE dans le logement social P.4 Carte d identité P.5 Les temps forts 2010 P.6 Créativité Les objectifs RSE de Trois Moulins Habitat

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010 Le marché des bureaux NIMES Bilan 1 er semestre 29 Septembre 29 Prochaine parution : Février 21 Dynamique régionale Scenarii économiques fortement dégradés, crise financière avérée et globalisée, le 1er

Plus en détail

rues vegétalisées jardins partagés land-art MA RUE QUI MUE

rues vegétalisées jardins partagés land-art MA RUE QUI MUE rues vegétalisées jardins partagés COLORATION Street-Art INSTALLATIONS land-art MA RUE QUI MUE EN-JEUX La rue, la place, le parc sont par excellence des lieux publics de partages et de rencontres. Ils

Plus en détail

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68 Service d Optimisation et de Lancement pour l Entreprenariat 2016 Catalogue Formation des SOLen Technopôle Lahitolle Elus locaux 6 rue Maurice Roy 18000 Bourges Tel. 02 46 08 10 68 Organisme agréé par

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

PORTES OUVERTES SUR L AVENIR

PORTES OUVERTES SUR L AVENIR PORTES OUVERTES SUR L AVENIR Pour utiliser les énergies dormantes et les technologies qui émergent comme ressources compétitives. Programme d insertion professionnelle destiné aux jeunes diplômés en recherche

Plus en détail

Appel à candidatures pour les locaux à usage de commerce sis ZAC BOUCICAUT sis 124 à 136 rue de Lourmel 75015 Paris

Appel à candidatures pour les locaux à usage de commerce sis ZAC BOUCICAUT sis 124 à 136 rue de Lourmel 75015 Paris Appel à candidatures pour les locaux à usage de commerce sis ZAC BOUCICAUT sis 124 à 136 rue de Lourmel 75015 Paris REMISE DES PROJETS : Date limite de réception : lundi 16 septembre 2013 Heure limite

Plus en détail

La chaleur solaire au service de l économie locale

La chaleur solaire au service de l économie locale La chaleur solaire au service de l économie locale Mise en place d'un Plan Chaleur Solaire sur le territoire de Valence Romans Sud Rhône Alpes Collectivité TEPOS : une ambition politique et des actions

Plus en détail

Le jury de «Réinventer.Paris» confie à Linkcity et à ses partenaires l aménagement du site emblématique du Triangle Eole Evangile

Le jury de «Réinventer.Paris» confie à Linkcity et à ses partenaires l aménagement du site emblématique du Triangle Eole Evangile Communiqué de presse Mercredi 10 février 2016 Le jury de «Réinventer.Paris» confie à Linkcity et à ses partenaires l aménagement du site emblématique du Triangle Eole Evangile Linkcity Ile-de-France (anciennement

Plus en détail

Montmélian la solaire

Montmélian la solaire Dossier de presse Montmélian la solaire Ville de 4165 habitants, capitale de la Combe de Savoie, située au sein du Territoire Cœur de Savoie qui regroupe 43 communes et 34 000 habitants, à 300 m d altitude,

Plus en détail

17 mai 2014. à partir de 17h Gare d Aulnay. de 14h à 20h Galerie du Galion. Street Art - Animations + de 30 artistes invités!

17 mai 2014. à partir de 17h Gare d Aulnay. de 14h à 20h Galerie du Galion. Street Art - Animations + de 30 artistes invités! 16 Mai 2014 à partir de 17h Gare d Aulnay 17 mai 2014 de 14h à 20h Galerie du Galion Street Art - Animations + de 30 artistes invités! Document réalisé par la Direction des communications d'aulnay-sous-bois

Plus en détail

Notre région, mode d emploi

Notre région, mode d emploi 01 Notre région, mode d emploi Qui fait quoi dans la Région Franco-Valdo-Genevoise? Edition : Service des affaires extérieures du canton de Genève Responsables de la publication : A-K. Kolb, C. Rivière

Plus en détail

- AIDES DÉPARTEMENTALES AUX TIERS RECUEIL DES REGLEMENTS

- AIDES DÉPARTEMENTALES AUX TIERS RECUEIL DES REGLEMENTS - AIDES DÉPARTEMENTALES AUX TIERS RECUEIL DES REGLEMENTS - AMÉNAGEMENT... 5 - POLITIQUES TERRITORIALES... 6 Relations avec les Collectivités... 6 - Dotation Cantonale... 7 - Gros Projets... 11 - Caisse

Plus en détail

Les Foyers de Seine-et-Marne RAPPORT 2012 D ACTIVITÉ RESPONSABLE

Les Foyers de Seine-et-Marne RAPPORT 2012 D ACTIVITÉ RESPONSABLE Les Foyers de SeineetMarne RAPPORT 2012 D ACTIVITÉ RESPONSABLE sommaire La RSE dans le logement social P.45 Carte d identité P.6 nos valeurs les objectifs RSE P.7 les temps forts 2012 P.89 Promouvoir l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Communiqué de presse... p.2 Le Gérontopôle en bref... p.3 Gérontopôle des Pays de la Loire 2011-2012... p.4 à 10 ...

DOSSIER DE PRESSE. Communiqué de presse... p.2 Le Gérontopôle en bref... p.3 Gérontopôle des Pays de la Loire 2011-2012... p.4 à 10 ... La longévité est une chance pour tous Maison régionale de l Autonomie et de la Longévité des Pays de la Loire : acte 1 Pose symbolique de 1 ère pierre Île de Nantes 28 novembre 2011 En présence de Jacques

Plus en détail

DOSSIER SPONSORING. Sucé Beach Cup

DOSSIER SPONSORING. Sucé Beach Cup DOSSIER SPONSORING Sucé Beach Cup Tournoi de Kayak Polo organisé par le club de canoe-kayak de Sucé sur Erdre - Club de canoe-kayak de Sucé sur Erdre - Sucé Beach Cup - Public et campagne de communication

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670. Code d'identification national: (s'il est connu)

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670. Code d'identification national: (s'il est connu) Union européenne Publication du Supplément au Jrnal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembrg, Luxembrg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et formulaires

Plus en détail

PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL

PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL PATRIMMO CROISSANCE L ESSENTIEL au 01.01.2016 L IMMOBILIER DE CONVICTION LA 1 ÈRE SCPI PRINCIPALEMENT INVESTIE EN NUE-PROPRIÉTÉ UN PATRIMOINE RÉSIDENTIEL SOCIAL ET INTERMÉDIAIRE UNE CAPITALISATION À LONG

Plus en détail

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise PLAN D ACTION Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 2015 ENSEMBLE POUR UNE MÉTROPOLE DURABLE Le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015 mobilise

Plus en détail

Domaine Transition industrielle et énergétique. APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT. Date limite de dépôt : le 15 février 2016

Domaine Transition industrielle et énergétique. APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT. Date limite de dépôt : le 15 février 2016 Domaine Transition industrielle et énergétique APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT Date limite de dépôt : le 15 février 2016 1- CONTEXTE La région Languedoc-Roussillon dispose de spécificités

Plus en détail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Emploi 3 Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Jean-François Giret, Emmanuelle Nauze-Fichet, Magda Tomasini * Les nouvelles générations d actifs sont beaucoup plus diplômées qu il y a trente

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL

PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL REPUBLIQUE FRANCAISE PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL n 2016-1085 Conseil du 21 mars 2016 commission principale : éducation, culture, patrimoine et sport objet : Partenariat avec l'association FC Lyon

Plus en détail

Fonds de Solidarité Logement

Fonds de Solidarité Logement Fonds de Solidarité Logement Règlement intérieur / 2010-2012 P R E A M B U L E La loi 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales, vient modifier la loi 90-449 du 31 mai 1990

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Le développement de clusters et de réseaux de PME : le programme de l Onudi

Le développement de clusters et de réseaux de PME : le programme de l Onudi Outils d action Development of clusters and networks of SMEs - the UNIDO programme, Onudi, Vienne, Autriche, 2001. Brochure de l Onudi, Organisation des Nations unies pour le développement industriel.

Plus en détail

F O N T E N A Y - AUX- R O S E S P R OJET DE U R B A IN R É U N I O N. Du 16 juin 2015 09/07/2015 1

F O N T E N A Y - AUX- R O S E S P R OJET DE U R B A IN R É U N I O N. Du 16 juin 2015 09/07/2015 1 F O N T E N A Y - AUX- R O S E S Q uartier des Paradis P R OJET DE R E N OUVELLEMENT U R B A IN R É U N I O N PUBLIQUE Du 16 juin 2015 09/07/2015 1 ORDRE DU JOUR 1. Les origines du projet 2. Les ambitions

Plus en détail

Montpellier Agglomération accueille les étudiants chinois

Montpellier Agglomération accueille les étudiants chinois Dossier de presse Vendredi 17 octobre 2008 Montpellier Agglomération accueille les étudiants chinois Je suis ravi d accueillir ce soir les étudiants chinois, toujours aussi nombreux dans nos universités

Plus en détail

POLITIQUE LOCALE D INCLUSION DE LOGEMENTS ABORDABLES. Dans les projets résidentiels

POLITIQUE LOCALE D INCLUSION DE LOGEMENTS ABORDABLES. Dans les projets résidentiels POLITIQUE LOCALE D INCLUSION DE LOGEMENTS ABORDABLES Dans les projets résidentiels Juin 2015 MOT DU MAIRE C est chargé d espoir que je vous présente la Politique locale d inclusion de logements abordables

Plus en détail

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire Plan Loire Grandeur Nature 2007-2013 10 e réunion de travail de la plateforme Recherche/Données/Information - 18/05/2010 paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement

Plus en détail

N 328 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016. Enregistré à la Présidence du Sénat le 27 janvier 2016 AVIS PRÉSENTÉ

N 328 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016. Enregistré à la Présidence du Sénat le 27 janvier 2016 AVIS PRÉSENTÉ N 328 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 Enregistré à la Présidence du Sénat le 27 janvier 2016 AVIS PRÉSENTÉ au nom de la commission des affaires économiques (1) sur la proposition de loi M. Michel

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

Le marché des bureaux en France

Le marché des bureaux en France Le marché des bureaux en France Bilan 2007 www.dtz.fr 2 Sommaire 05 Synthèse 08 Alsace 12 Aquitaine 16 Bourgogne - Franche-Comté 22 Bretagne 26 Champagne-Ardenne 30 Languedoc-Roussillon 34 Lorraine 38

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES Contexte : La Communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL) porte un réseau de 13 médiathèques, connu sous le nom de réseau PLUME. Ces

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers :

DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers : DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers : Le projet de création de l Institut Confucius des Pays de la Loire d Angers marque la volonté des partenaires

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

INVITATIONS PRESSE UBS

INVITATIONS PRESSE UBS Du 07 au 11 septembre 2015 n 79 INVITATIONS PRESSE UBS INVITATION PRESSE N 1 LORIENT Mardi 8 septembre, à 11h45 Présidence Rue Armand GUILLEMOT - Conférence de presse officielle de rentrée de l UNIVERSITE

Plus en détail

LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE

LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE SOMMAIRE 01. UN GROUPE PUBLIC FERROVIAIRE + POURQUOI UNE RÉFORME FERROVIAIRE + GROUPE PUBLIC FERROVIAIRE : LA GOUVERNANCE + SNCF, ÉPIC DE TÊTE 02. SNCF RÉSEAU +4

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014»

REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014» REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014» Organisé Par «Le Carré Bouge», laboratoire d arts appliqués dédié aux nouveaux usages et à l art de vivre et «Le COPA-Via Paysage», Programme de

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

IASC evaluation de l approche cluster phase 2 Rapport Synthèse

IASC evaluation de l approche cluster phase 2 Rapport Synthèse IASC evaluation de l approche cluster phase 2 résumé exécutif, AVRIL 2010 Evaluation de l Approche Cluster 2 Rapport Synthèse Julia Steets, François Grünewald, Andrea Binder, Véronique de Geoffroy, Domitille

Plus en détail

ACTUALITE. >> Environ 30 000 jeunes des ZUS reçus par l ANPE en deux mois

ACTUALITE. >> Environ 30 000 jeunes des ZUS reçus par l ANPE en deux mois actualité / agenda / nouveautés sur le site / nouveaux documents en ligne sur i-ville / lecture / la vie du web / offres d emploi / Lettre d information bimensuelle de http://www.ville.gouv.fr N 109 -

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Mieux vendre votre bien immobilier

Mieux vendre votre bien immobilier Mieux vendre votre bien immobilier Fort de notre expérience de plus de 20 ans dans la transaction immobilière et de plus de 10 ans dans l accompagnement des particuliers, vous trouverez dans ce guide tous

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

Rhône-Alpes Auvergne. CCI RHÔnE-alPES CCI AUVERGNE. 148, boulevard Lavoisier. 32, quai Perrache CS 10015 T. 04 72 11 43 43 T. 04 73 60 46 46 COMMERCE

Rhône-Alpes Auvergne. CCI RHÔnE-alPES CCI AUVERGNE. 148, boulevard Lavoisier. 32, quai Perrache CS 10015 T. 04 72 11 43 43 T. 04 73 60 46 46 COMMERCE CCI AUVERGNE CCI RHÔnE-alPES Chiffres Clés Rhône-Alpes Auvergne COMMERCE International POPULATION Emploi SERVICES TRANSPORTS FORMATION RECHERCHE TOURISME ENTREPRISES INDUSTRIE CONSTRUCTION 2015 2016 Chambre

Plus en détail

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Recherche sociologique sur le groupe professionnel des médecins de

Plus en détail

Comité de Quartier de Centre-ville

Comité de Quartier de Centre-ville Comité de Quartier de Centre-ville Réunion du Comité de Quartier Lundi 30 septembre Ordre du Jour Point d information sur l avancée des groupes projets (30 mn) Présentation du guide du Centre-Ville (15

Plus en détail

solution climatique optimale

solution climatique optimale PME, bureaux et non-résidentiel magasins de détail Nous trouvons toujours la solution climatique optimale secteur des soins, secteur public et écoles industrie et horticulture hôtellerie, loisirs et wellness

Plus en détail

Pédagogie, politique, démocratie participative

Pédagogie, politique, démocratie participative Pédagogie, politique, démocratie participative Raymond Millot La désaffection politique mine le corps social. L idée de démocratie participative apparaît comme un antidote. Sa mise en œuvre nécessite l

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE. A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population.

PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE. A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population. PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population. 2 Agence d urbanisme Sud Bourgogne Les pôles et leur

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR SE FORMER A L ARIFTS www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS EDUCATEUR SPECIALISE

Plus en détail

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013 Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital Point d avancement décembre 2013. Ambition et Enjeux Ambition : Elever l expérience du patient à l hôpital au même niveau

Plus en détail

LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS

LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS Vous trouverez dans ce dossier : - Le règlement intérieur de la salle - Le contrat de location - La fiche d état des lieux - Consignes aux utilisateurs

Plus en détail

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour le 21 janvier 2008

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour le 21 janvier 2008 OpenCplusnet UN PROGICIEL LIBRE POUR LES STRUCTURES DE SERVICES À LA PERSONNE Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour

Plus en détail

Etat des lieux de l Insertion par l Activité Economique sur Ouest Provence - Année 2012 -

Etat des lieux de l Insertion par l Activité Economique sur Ouest Provence - Année 2012 - Etat des lieux de l Insertion par l Activité Economique sur Ouest Provence - Année 2012 - Observatoire Ouest Provence 1 Octobre 2013 SOMMAIRE Avant propos... 4 I Localisation des structures IAE et répartition

Plus en détail

UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE. TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org

UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE. TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org FEDERATION SPORTIVE ET EDUCATIVE DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 277 RUE SAINT JACQUES 75240

Plus en détail

Le dévoiturage : nouvelles mobilités et rapports à la ville. en centres urbains denses

Le dévoiturage : nouvelles mobilités et rapports à la ville. en centres urbains denses Le dévoiturage : nouvelles mobilités et rapports à la ville en centres urbains denses Deleuil JM, Barbey E., Sintès A. L'observation des mobilités et des modes de vie dans les centres urbains denses révèle

Plus en détail

Sommaire. Rappel. réglementaire et légal

Sommaire. Rappel. réglementaire et légal Communauté de Communes de la Région de Saverne - Rapport d activité 00 Sommaire La Communauté de Communes Les dates repères 4 Le fonctionnement 5 Les ressources humaines 5 Les marchés 5 Les finances Le

Plus en détail

RAppoRT D'ACTiviTé. Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT

RAppoRT D'ACTiviTé. Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT RAppoRT D'ACTiviTé Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT 2014 Édito La Carsat Normandie s est inscrite dans une démarche de Développement durable depuis 2008. Elle s appuie sur le plan

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation L e point en recherche Juin 2002 Série socio-économique Numéro 106 ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation

Plus en détail

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES PETITE ENFANCE (MOINS DE 5 ANS) CIBLES DU PLAN D ACTION RÉGIONAL CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES CIBLE 2 - PROMOUVOIR L ALLAITEMENT MATERNEL

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

Alimentation. BBnut en ligne! Qualité nutritionnelle des produits alimentaires «hard discount» et premier prix : l avis du CNA

Alimentation. BBnut en ligne! Qualité nutritionnelle des produits alimentaires «hard discount» et premier prix : l avis du CNA Alimentation N 49 avril 2010 Santé & Petit budget Revue trimestrielle destinée aux professionnels et bénévoles impliqués dans la prise en charge et l aide alimentaire aux populations démunies. ACTUALITÉS

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée 17 février 2012 :7h45 Résultats consolidés au 31 décembre 2011 Stabilité des revenus locatifs nets. Les revenus des actifs acquis fin 2010 compensent les revenus

Plus en détail

Travail social et développement social : La formation initiale au cœur du changement

Travail social et développement social : La formation initiale au cœur du changement Observatoire national De l'action Sociale décentralisée Novembre 2002 Travail social et développement social : La formation initiale au cœur du changement Ouvrage collectif réalisé avec le concours actif

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère Saint-Quentin-Fallavier Intitulé : Commune de Saint-Quentin-Fallavier Dates extrêmes : an V-1969 Importance matérielle : 1 ml, 16 articles Niveau de description : dossier Notice historique : La commune

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Paris XIX e. Face aux Buttes-Chaumont BOLIVAR PA RC

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Paris XIX e. Face aux Buttes-Chaumont BOLIVAR PA RC Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien Paris XIX e Face aux Buttes-Chaumont BOLIVAR PA RC Parc de la Villette Sacré-Cœur Arc de Triomphe Parc Monceau XIX ème BOLIVAR République PA R C Champ

Plus en détail

Mélanges CRAPEL n 25 POLITIQUES LINGUISTIQUES EDUCATIVES EN EUROPE : L IMPLICATION DES INSTITUTIONS EUROPEENNES. Claude TRUCHOT

Mélanges CRAPEL n 25 POLITIQUES LINGUISTIQUES EDUCATIVES EN EUROPE : L IMPLICATION DES INSTITUTIONS EUROPEENNES. Claude TRUCHOT Mélanges CRAPEL n 25 POLITIQUES LINGUISTIQUES EDUCATIVES EN EUROPE : L IMPLICATION DES INSTITUTIONS EUROPEENNES Claude TRUCHOT Université Marc BLOCH, Strasbourg Abstract The article details the actions

Plus en détail

Fédération Régionale des Jeunes Chambres Economiques de Poitou Charentes Le Mouvement des Jeunes Citoyens Entreprenants www.jce-poitoucharentes.

Fédération Régionale des Jeunes Chambres Economiques de Poitou Charentes Le Mouvement des Jeunes Citoyens Entreprenants www.jce-poitoucharentes. FEDERATION REGIONALE DES JEUNES CHAMBRES ECONOMIQUES DE POITOU CHARENTES - DOSSIER DE PRESENTATION 2008 - QUI SOMMES-NOUS? Une association au service de la cité Depuis plus de 50 ans, les membres de la

Plus en détail

«À VENDRE» Case Postale 148 1630 Bulle Tel 079 590 07 34 info@proprietaire24.ch www.proprietaire24ch

«À VENDRE» Case Postale 148 1630 Bulle Tel 079 590 07 34 info@proprietaire24.ch www.proprietaire24ch «À VENDRE» " Villa familiale de 5 ½ pièces, Le Maupas, 1628 Vuadens " " Villa familiale de 5 ½ pièces, Le Maupas, 1628 Vuadens " " Villa familiale de 5 ½ pièces, Le Maupas, 1628 Vuadens " Case Postale

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Sous-Direction de l Action Sportive Service du Sport de Haut Niveau et des Concessions Sportives 2015 DJS 105 Subvention (40.000 euros) à la Ligue de Paris de Tennis

Plus en détail

2, allée du Vercors CS 80002 33306 Lormont Cedex 05.57.77.21.60 05.56.74.60.29 @ : www.fsl33.org

2, allée du Vercors CS 80002 33306 Lormont Cedex 05.57.77.21.60 05.56.74.60.29 @ : www.fsl33.org 2, allée du Vercors CS 80002 33306 Lormont Cedex 05.57.77.21.60 05.56.74.60.29 @ : www.fsl33.org APPLICABLE AU 1 ER JANVIER 2016 REGLEMENT DU FONDS DE SOLIDARITE LOGEMENT VISAS VU la loi du 6-01-1978 -article

Plus en détail

L art de vivre, un état d esprit!

L art de vivre, un état d esprit! D o s s i e r de presse J a n v i e r 2016 L art de vivre, un état d esprit! L association - Le Grand Repas - Sur le terrain! Un patrimoine, un bien commun, une mission remarquable et fédératrice L association

Plus en détail

VENTES - LOCATIONS CE MAGAZINE VOUS EST OFFERT PAR : Les agences. du 93 et du 77 TOUS LES CHEMINS MÈNENT À CENTURY 21 CENTURY 21. www.century21.

VENTES - LOCATIONS CE MAGAZINE VOUS EST OFFERT PAR : Les agences. du 93 et du 77 TOUS LES CHEMINS MÈNENT À CENTURY 21 CENTURY 21. www.century21. VENTES - LOCATIONS N 38 CE MAGAZINE VOUS EST OFFERT PAR : TOUS LES Les agences du 93 et du 77 CHEMINS MÈNENT À À quoi sert le dossier de diagnostic technique immobilier? Le dossier de diagnostic technique

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL

PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL - Point d étape 2015 Point d étape 2015 www.grandlyon.com ÉDITO LE PRÉSIDENT DE LA MÉTROPOLE DE LYON Philippe Somnolet Un mois avant la COP21,

Plus en détail

63 Septembre 2015. la commune nouvelle «cherbourg-en-cotentin» est née. le magazine de la communauté urbaine de cherbourg

63 Septembre 2015. la commune nouvelle «cherbourg-en-cotentin» est née. le magazine de la communauté urbaine de cherbourg le magazine de la communauté urbaine de cherbourg 63 Septembre 2015 pages 4-7 la commune nouvelle «cherbourg-en-cotentin» est née Les 7 et 8 septembre derniers, les élus de la CUC ainsi que les cinq conseils

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail