Électricien et installateur de systèmes de sécurité. activités de perfectionnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Électricien et installateur de systèmes de sécurité. activités de perfectionnement"

Transcription

1 Électricien et installateur de systèmes de sécurité activités de perfectionnement ÉDITION

2 DÉCOUVREZ TOUTES LES FORMATIONS AUXQUELLES VOUS AVEZ DROIT! UNE INITIATIVE DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION PRODUITE PAR LA COMMISSION DE LA CONSTRUCTION DU QUÉBEC.

3 IL EXISTE 3 FAÇONS de s inscrire aux activités de perfectionnement par les services en ligne de la CCQ, au par la ligne Info-perfectionnement, au par la poste, en remplissant le coupon d inscription qui se trouve sur la page suivante NOUS AVONS CHOISI LA PLUS RAPIDE. ET VOUS?

4

5 COUPON D'INSCRIPTION (écrire en lettres moulées) Acheminer à la Coordination des actions régionales de la formation professionnelle de la CCQ 1201, boulevard Crémazie Est, () H2M 0A6 ou Télécopieur : ou ou à votre représentant patronal ou syndical N de client : 1 N o du groupe : ou N o d'assurance sociale : Titre du cours : Nom : 2 N o du groupe : Prénom : Titre du cours : N de téléphone : ( ) 3 N o du groupe : Métier/occupation : Titre du cours : Veuillez nous indiquer si vous acceptez ou non que la Commission de la construction du transmette des renseignements personnels qui seront présents dans votre dossier formation au cours de l'année scolaire aux organismes désignés ci-après, en remplissant et signant la grille suivante : Renseignements personnels Organisme demandeur Motif OUI NON Votre nom, n o d'assurance sociale, adresse, n o de téléphone et le ou les cours auxquels vous serez inscrits ou que vous aurez suivis en Votre nom, n o d'assurance sociale, adresse, n o de téléphone et le ou les cours auxquels vous serez inscrits ou que vous aurez suivis en Votre association syndicale ou votre local syndical À des fins de recrutement pour le perfectionnement Les employeurs pour lesquels vous avez des heures déclarées à la CCQ au cours de 24 des 26 derniers mois À des fins de recrutement pour le perfectionnement J'autorise la Commission de la construction du à donner les renseignements personnels susmentionnés aux organismes pour lesquels j'ai spécifié mon accord. Signature de la personne concernée Date

6

7 TABLE DES MATIÈRES 3 GUIDE D'UTILISATION 5 CONDITIONS D'ADMISSION 9 DÉVELOPPEMENT DURABLE 10 RECONNAISSANCE DES ACQUIS 10 SOUTIEN FINANCIER AU PERFECTIONNEMENT 11 CRÉDIT D'HEURES À L'APPRENTISSAGE 14 SERVICES DE FORMATION AUX ENTREPRISES 15 BUREAUX RÉGIONAUX DE LA CCQ CENTRES DE FORMATION DÉSIGNÉS POUR OFFRIR DES ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT AB-1 AB-2

8

9 5 GUIDE D'UTILISATION Ce document présente les activités de formation offertes durant l année scolaire pour le métier. On y retrouve : La liste des activités offertes; Le logigramme des modules du programme d études; Les pages jaunes présentant les activités issues du programme d études; Les pages blanches présentant les activités de perfectionnement. Chaque activité contient les précisions suivantes : l'objectif et une brève description du contenu; la durée et le crédit d heures à l'apprentissage (s'il y a lieu); les préalables et les particularités s'y rattachant (s'il y a lieu); la clientèle visée; un tableau d information sur les groupes de formation planifiés. Pour chaque groupe annoncé, sont précisés : le lieu d'enseignement (par ordre alphabétique de ville); la date* ou le mois de début du cours ; l horaire ; la date limite ; le numéro de groupe. *NOUVEAUTÉ Les dates exactes de début sont maintenant précisées pour certains groupes. Activités reconnues pour la clientèle en obligation de formation Titulaire d'un certificat de compétence-apprenti Les activités des pages jaunes sont issues du programme d'études du métier concerné. La participation à ces activités permet à la clientèle apprentie non diplômée de satisfaire à son obligation de formation. Les activités des pages blanches identifiées par un astérisque ( * ) sont également reconnues à cette fin. Un minimum de 30 heures de formation est requis annuellement pour satisfaire à l'obligation de formation. Si l'offre de formation de la CCQ ne répond pas à ses besoins ou à son profil, le titulaire non diplômé demeure tout de même soumis à l'obligation de formation. Il est alors de sa responsabilité d'effectuer des démarches auprès d'un centre de

10 6 formation pour suivre une formation reconnue (minimum de 30 heures) ou encore pour terminer le programme d'études de son métier. Attention! Les conditions d'admission fixées par les centres de formation peuvent alors être différentes de celles de la CCQ. Pour obtenir de l'information sur les contenus, les particularités et les conditions d'admission des programmes d'études professionnelles et techniques, il est possible de consulter le site On y trouve aussi les coordonnées des centres de formation qui offrent ces différents programmes. Activités de perfectionnement volontaire Toute autre personne titulaire d'un certificat de compétence valide dans le métier ou l'occupation visé par l'activité peut s'inscrire et participer aux activités des pages jaunes et des pages blanches si elle satisfait aux conditions d'admission fixées par le Fonds de formation des salariés de l industrie de la construction. Pour les activités offertes dans les pages jaunes, la priorité sera accordée à la clientèle apprentie non diplômée si le volume s dépasse la capacité d'accueil. Frais La grande majorité des activités de formation sont sans frais, car le financement est assuré par le Fonds de formation des salariés de l'industrie de la construction ou par le ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport. S'il y a des frais d'accès payables directement au centre de formation, ils s'appliquent alors à un très petit nombre d'activités de perfectionnement à plein temps. Cette précision est indiquée dans l'avis de convocation que reçoivent les personnes inscrites à ces activités. Il est également précisé si ces frais peuvent être remboursés aux personnes admissibles au début du cours. Liste des établissements scolaires et des bureaux de la CCQ La dernière partie du feuillet dresse la liste de tous les centres de formation où sont offertes les activités de perfectionnement en De plus, les coordonnées des bureaux régionaux de la Commission de la construction du (CCQ) y sont publiées.

11 7 Modalités Il y a trois façons de s inscrire aux activités de formation : En accédant au site Internet Il faut sélectionner le bon profil (travailleur ou employeur) et cliquer sur le bouton Accédez aux services en ligne, puis suivre les indications; En téléphonant à la ligne Info-perfectionnement au Choisir l'option 1 pour s inscrire; En complétant toutes les sections du coupon présent au début du document. Ce coupon peut être acheminé à un représentant patronal ou syndical, ou à la Coordination des actions régionales de la formation professionnelle de la CCQ, à l'adresse ou au numéro de télécopieur indiqué sur le coupon. Il faut toujours indiquer le numéro du groupe (voir la dernière colonne de la grille) pour nous permettre de bien saisir l inscription. Il est à noter que les activités offertes dans une région ne visent pas exclusivement les personnes domiciliées dans la région où s'offre le cours. Cependant, si une activité est offerte dans la région de domicile du participant, nous favoriserons sa participation dans cette même région, peu importe l'horaire et la date prévue. Une limite de 3 inscriptions par personne est fixée pour tout cours à venir ou reporté. Peu importe le mode, le choix du groupe doit correspondre à celui qui se déroule le plus près du lieu de domicile, peu importe l'horaire et la date prévue du cours. La CCQ se réserve le droit de transférer un participant de groupe si ce critère n est pas respecté.

12 8 Avis de convocation au cours Le démarrage de tous les cours est conditionnel à un nombre suffisant s et de confirmations de présence. Un avis de convocation est transmis par la CCQ à toutes les personnes admises. Cet avis confirme la date de début du cours*, l'horaire, le lieu de formation et, s'il y a lieu, les démarches spécifiques à effectuer auprès du centre local d'emploi (CLE). Voir la page 13 pour plus de détails. *Si la date du début du cours indiquée dans le feuillet est différente de celle indiquée sur l avis de convocation, c est ce dernier avis qui prévaut. IMPORTANT Il est obligatoire de confirmer sa présence avant la date limite indiquée sur l avis de convocation, dans le cas contraire, l inscription sera automatiquement annulée. Pour ce faire, deux options sont disponibles : les services en ligne du site Internet de la CCQ (www.ccq.org); ou la ligne Info-perfectionnement ( ) choisir l option 2. Le lieu, les dates de début et de fin ainsi que l'horaire publiés pour chacun des cours peuvent être modifiés sans préavis. Ces renseignements sont continuellement mis à jour dans la version du Répertoire des activités de perfectionnement disponible en ligne au Il est également possible de téléphoner à la ligne Infoperfectionnement au pour obtenir plus de détails. Par ailleurs, d'autres cours que ceux publiés peuvent être réalisés s'il y a un volume suffisant s et de confirmations de présence. Il est aussi possible de faire connaître ses besoins à son association patronale ou syndicale.

13 9 Conditions d admission Être titulaire d'un certificat de compétence valide émis par la Commission de la construction du (CCQ) ET répondre à l'une ou l'autre des conditions suivantes : Avoir un minimum de 400 heures travaillées et déclarées dans son métier ou occupation au cours des 24 des 26 derniers mois. De plus, pour les activités de 135 heures et plus, il faut avoir un nombre d'heures travaillées déclarées dans son métier ou occupation 3 fois supérieur à la durée de la formation (incluant 400 heures au cours des 24 des 26 derniers mois). OU Avoir au moins heures travaillées déclarées dans son métier ou occupation à la CCQ, dont une heure au cours des cinq dernières années. Important : Il faut aussi satisfaire aux exigences du cours sélectionné. Assurances personnelles Prendre note que la CCQ n est pas responsable de tout accident subi durant la formation et que la CSST ne couvre que les chantiers de construction. Ainsi, si un participant n est pas couvert par un régime d assurance collective en cas d accident ou de maladie et qu il désire l être, il est possible de prendre une assurance en cas de blessures survenant durant la formation.

14 10 Développement durable L industrie de la construction intègre de plus en plus des pratiques écoresponsables autant dans les méthodes de travail que le choix des matériaux de construction ou la valorisation des matériaux recyclables ou réutilisables. Le développement durable répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Il traite les gestes qu on pose en se préoccupant de leurs impacts écologique, économique, social et culturel. Ce concept nous amène à considérer les impacts de la construction sur l environnement ainsi que les conséquences prévisibles des activités de notre industrie sur le d aujourd hui et de demain. L offre de formation propose une multitude d activités de perfectionnement aux travailleurs de la construction. Depuis 2008, à la demande des représentants de l industrie, une activité de perfectionnement d Introduction à la construction durable et aux bâtiments écologiques s est ajoutée à l offre. Cette activité est toujours proposée, mais elle est maintenant une des cinquante activités qui ont été reliées à ce thème. Ces activités touchent différentes notions du développement durable comme : l efficacité énergétique, la qualité de l air, l utilisation de matériaux sains ou écologiques, la durabilité, les nouveaux systèmes constructifs, l installation de système de contrôle intelligent, l aménagement écologique des sites de construction, la protection et la restauration du patrimoine bâti, etc. Dans le présent feuillet des activités de perfectionnement, les activités ayant des liens avec certaines notions du développement durable sont identifiées par ce logo. Reconnaissance des acquis La reconnaissance des acquis, c est la possibilité de faire reconnaître officiellement par le ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport du ses acquis et ses compétences en vue d obtenir plus rapidement le diplôme reconnu pour son métier ou occupation. Cela permet: de devenir diplômé sans devoir faire tous les modules du programme d'études; d être libéré de l obligation de formation pour le renouvellement de son certificat de compétence; d améliorer ses compétences et son employabilité. Ces services sont intéressants pour ceux qui ont complété une partie du programme d'études de leur métier ou occupation, ou qui ont déjà acquis des compétences sur le marché du travail. La plupart des commissions scolaires offrent des services de reconnaissance des acquis pour les programmes qu'elles enseignent. Voir le site pour de plus amples informations.

15 MESURES INCITATIVES ET SOUTIEN FINANCIER 11 Modalités de remboursement des frais de déplacement et d'hébergement En plus des frais et de scolarité, le Fonds de formation des salariés de l'industrie de la construction rembourse à la personne admissible des frais de déplacement et d'hébergement. Ces mesures incitatives sont accordées sur la base d'une présence complète chaque jour ou soir de formation. De plus, chaque dossier est analysé sur une base individuelle. La proximité de la formation choisie par rapport à la région de domicile du travailleur, la distance parcourue, le chevauchement ou la continuité des cours suivis par une même personne sont tous des facteurs déterminants lors de l analyse du dossier. La distance parcourue est établie entre l'adresse de domicile du travailleur et le lieu de formation par le chemin préférable (prefered road). L adresse de domicile est celle qui apparaît sur le certificat de compétence émis par la CCQ. En cas de contestation quant au calcul du kilométrage, le logiciel stipulé aux conventions collectives de l'industrie servira de référence pour déterminer le chemin préférable. Les paramètres par défaut du logiciel seront alors appliqués. Toute personne qui suit une activité de perfectionnement hors de sa région de domicile alors que la formation est disponible dans sa région, peu importe l'horaire et la date prévue, recevra au plus le remboursement des incitatifs d'une personne qui parcourt une distance-aller de 249 km. Au 1 er juillet 2014, les incitatifs versés aux travailleurs admissibles au Fonds de formation des salariés de l industrie de la construction sont les suivants.

16 12 Incitatifs versés aux travailleurs admissibles au Fonds de formation des salariés de l industrie de la construction en vigueur au 1 er juillet 2014 KILOMÉTRAGE (pour un aller) FORMATION temps plein FORMATION temps partiel FORMATION de fin de semaine MOINS DE 60 KM COURS DE 4 HEURES ET MOINS 20 $ / jour ou soir 20 $ / jour ou soir 20 $ / jour ou soir COURS DE PLUS DE 4 HEURES 40 $ / jour ou soir 40 $ / jour ou soir 40 $ / jour ou soir DE 60 À 119 KM 0,48 $ / km pour un aller et un retour par jour ou soir de formation 0,48 $ / km pour un aller et un retour par jour ou soir de formation 0,48 $ / km pour un aller et un retour par jour ou soir de formation DE 120 À 249 KM 130 $ / jour ou soir de formation (1) 0,48 $/ km pour un aller et un retour par semaine (3) 130 $ / jour ou soir de formation (1) 0,48 $ / km pour un aller au début du cours et un retour à la fin du cours (3) 130 $ / jour ou soir de formation (1) 0,48 $ / km pour un aller et un retour par fin de semaine (3) DE 250 À 499 KM 130 $ / jour ou soir de formation (1) 130 $ / jour de fin de semaine et jour férié (1) 0,48 $ / km pour un aller au début du cours et un retour à la fin du cours (2) (3) (4) 130 $ / jour ou soir de formation (1) 0,48 $ / km pour un aller au début du cours et un retour à la fin du cours (3) (4) 130 $ / jour ou soir de formation (1) 0,48 $ / km pour un aller et un retour par fin de semaine (3) (4) 500 KM ET PLUS 130 $ / jour ou soir de formation (1) 130 $ / jour de fin de semaine et jour férié (1) 130 $ pour la journée précédant le début du cours et pour la journée suivant la fin du cours (1) 0,48 $ / km pour un aller au début du cours et un retour à la fin du cours (2) (3) (4) 130 $ / jour ou soir de formation (1) 0,48 $ / km pour un aller au début du cours et un retour à la fin du cours (3) (4) Il ne peut y avoir double indemnité d'hébergement. (1) Lorsqu'une formation à temps plein est entrecoupée par les vacances annuelles conventionnées de l'industrie, le remboursement des frais de déplacement est accordé pour un deuxième aller-retour. (2) Pour avoir droit au remboursement de l'indemnité de 0,48 $ du kilomètre pour le retour, il faut assister à la formation et l'avoir complétée en totalité. (3) Toute personne qui suit une activité de perfectionnement hors de sa région de domicile alors que la formation est disponible dans sa région, peu importe l'horaire et la date prévue, recevra au plus le remboursement des incitatifs d'une personne qui parcourt une distance de 249 km (aller). 130 $ / jour ou soir de formation (1) 130 $ pour la journée précédant le début du cours (1) 0,48 $ / km pour un aller et un retour par fin de semaine (3) (4)

17 13 Avance de fonds Une avance de fonds peut être accordée aux travailleurs dont la formation est à temps plein et répartie sur un minimum de trois semaines. L avance de fonds correspond au paiement anticipé des frais de déplacement et des frais d hébergement de la première semaine de formation. En se prévalant de ce service, le premier remboursement de mesures incitatives sera effectué au courant de la troisième semaine de formation. Il faut faire la demande, deux semaines avant le début de la formation, en appelant à la ligne Info-perfectionnement au Une autorisation doit être alors signée par le participant permettant à la CCQ de récupérer, en raison d'absence ou de non-participation à l activité de formation, les sommes versées en trop à même sa paie de vacances. Réserve d'heures d'assurance Le fonds de formation verse des heures à la réserve d'assurance de la personne qui suit une ou plusieurs formations totalisant 25 heures et plus par semaine. Ce sont 30 heures de formation par semaine qui seront alors versées automatiquement à la réserve. Rappelons que cette réserve est utilisée pour maintenir le régime d'assurance (carte MÉDIC Construction). Soutien d'emploi- Dans le cadre d une entente convenue entre la CCQ et Emploi-, un soutien financier d Emploi- peut-être disponible durant une activité de formation. Celle-ci peut être versée sous forme d allocation d aide à l emploi, de maintien des prestations d assurance-emploi ou de l'assistance à l'emploi et, s il y a lieu, de remboursement de frais de garde aux participants répondant aux critères d admissibilité. Il faut contacter le centre local d emploi (CLE) au moins 10 jours ouvrables avant le début de l activité de formation, ou dès la réception de l avis de convocation, afin de confirmer son admissibilité. Pour connaître l emplacement des CLE, il est possible de consulter le site Internet ou d appeler au numéro de téléphone suivant :

18 14 Crédit d heures à l apprentissage Un crédit d'heures peut être versé au carnet d'apprentissage d'un apprenti, lorsqu'il réussit une activité de formation pertinente pour l'apprentissage de son métier (voir le crédit à chacune des activités). L'apprenti doit communiquer avec le service à la clientèle de la Commission de la construction du (CCQ) au , pour que soit versé à son carnet le crédit auquel il a droit. Un crédit d'heures à l'apprentissage maximum par personne a été fixé pour chacun des métiers. Métier Crédit à l'apprentissage (DEP) Crédit à l'apprentissage (maximum) Briqueteur-maçon Calorifugeur Carreleur Charpentier-menuisier Chaudronnier Cimentier-applicateur Couvreur Électricien* Ferblantier Ferrailleur Frigoriste Grutier Mécanicien d'ascenseur Mécanicien industriel de chantier Mécanicien de machines lourdes Mécanicien en protection-incendie Monteur-assembleur Monteur-mécanicien (vitrier) Opérateur d'équipement lourd Opérateur de pelles Peintre Plâtrier Poseur de revêtements souples Poseur de systèmes intérieurs Tuyauteur *Si le titulaire d'un certificat de compétence-apprenti électricien possède un DEP reconnu pour le métier et qu'il obtient une attestation d'études collégiales (AEC), ou un diplôme d'études collégiales (DEC) en lien avec ce métier, le crédit à l'apprentissage maximum peut atteindre heures. Note : Le crédit à l apprentissage est sujet à des modifications lors de l entrée en vigueur de nouveaux programmes d études du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (MELS).

19 15 VOUS SOUHAITEZ UNE FORMATION SUR MESURE POUR VOS TRAVAILLEURS? Le service de formation aux entreprises permet d assurer le développement des compétences de vos travailleurs et d augmenter la productivité de votre entreprise. Qu est-ce que la formation aux entreprises peut offrir? Apprendre une nouvelle technologie; Connaître de nouvelles méthodes de travail ou un nouveau procédé; Actualiser les connaissances du Code du bâtiment; Prendre connaissance d une nouvelle norme de qualité; Et plus. Un conseiller en formation à la CCQ va s occuper de concevoir une formation adaptée à vos besoins et vos objectifs, en tenant compte de vos délais et contraintes. Quoi faire pour en bénéficier? Communiquer avec votre association patronale; ou Appeler la ligne Info-perfectionnement au Critères d admissibilité des entreprises Les entreprises enregistrées auprès de la CCQ doivent satisfaire aux critères d'admissibilité suivants afin de se prévaloir du Service de formation aux entreprises : OU elle a plus de 24 mois d existence, au moins heures de travail avec prélèvements à la CCQ au cours des 24 des 26 derniers mois; elle a moins de 24 mois d existence, 1500 heures déclarées et plus avec prélèvements à la CCQ depuis le début de son existence. * Voir les conditions d admission des travailleurs pour plus de détails.

20

21 Activités de perfectionnement Automatisation - instrumentation Analyse structurée par Grafcet et automatisation d'un procédé industriel sur automate S7 de Siemens H-1 Automates de la famille SLC 500 d'allen-bradley - Cours de base et cours avancé H-1 Automatisation et instrumentation industrielles (AEC I) H-2 Automatisation industrielle I (AEC) - Conception, installation, modification et dépannage H-2 Automatisation industrielle II (AEC) - Conception, intégration et mise au point de systèmes automatisés H-3 Capteurs industriels H-3 Contrôle câblé à base de relais H-4 Électronique de puissance appliquée aux variateurs de vitesse H-4 Installation et dépannage d'un système automatisé H-5 Instrumentation et contrôle de procédés industriels (AEC II) H-5 Interfaces opérateurs H-6 Logiciels de supervision - Conduite de procédés H-6 Mesure, instrumentation et boucles de contrôle H-7 Méthodologie de dépannage de systèmes de commandes câblées et programmées H-7 Petits automates Allen-Bradley et Siemens H-8 Petits automates Omron et Télémécanique H-8 Réseaux de communication en automatisation industrielle H-9 Schémas électriques assistés par ordinateur H-9 Systèmes d'entraînement de moteurs à vitesse variable H-10 Électricité pour installations commerciales et industrielles Câbles à isolation minérale H-11 Chariot élévateur télescopique pour électricien H-11 Cintrage de canalisations H-12 Cintrage de canalisations - Avancé H-12 Estimation en électricité H-13 Installation d'équipements d'énergie renouvelable de petite puissance H-13 Installation d'un centre de distribution moyenne tension H-14 Manutention et gréage H-14 Mesures de protection parasismique en électricité H-15 Opération d'un engin élévateur à nacelle H-15 Plans et devis commerciaux et industriels en électricité H-16 Qualité de l'onde et harmoniques H-16 Terminaison et joint d'un câble MT (produits 3M et Raychem) H-17 Normalisation en électricité Code de construction du, Chapitre V - Électricité (2010) - Partie I H-18 Code de construction du, Chapitre V - Électricité (2010) - Partie II H-18 Emplacements dangereux - Sections 18 et 20 du Code de construction du, Chapitre V - Électricité H-19 Normes d'installations électriques du (2010) H-19 Réseau de câblage structuré Fibre optique H-20 Cette activité est reconnue dans le cadre de l'obligation de formation (article 7).

22 Activités de perfectionnement (suite) Réseau de câblage structuré (suite) Réseau de câblage structuré en cuivre H-20 Soudage Soudage par aluminothermie H-21 Soutien à une qualification provinciale ou interprovinciale Préparation à la qualification interprovinciale électricien (construction) H-22 Révision des notions théoriques électricien H-22 Révision des notions théoriques installateur de systèmes de sécurité H-23 Systèmes de sécurité Appareillage de détection H-24 Contrôle d'accès EntraPass Corporatif H-24 Informatique en système de sécurité H-25 Norme et installation réseau avertisseur alarme-incendie conventionnel H-25 Normes ULC - Alarme intrusion H-26 Réseau avertisseur alarme-incendie adressable H-26 Réseautique pour systèmes de sécurité H-27 Système d'alarme-intrusion - Évolutif et adressable H-27 Vidéosurveillance H-28 Activités multimétier et occupations Boom lift and scissor lift H-29 Chariot élévateur télescopique H-29 Chariot élévateur télescopique (FORMATION EN LIGNE ET PRATIQUE) H-32 Chariot élévateur vertical H-33 Échafaudage tubulaire H-35 Échafaudage tubulaire en porte-à-faux H-36 Gestion d'une équipe de travail - Communication et leadership H-36 Gestion et travail au sein d'équipes mixtes H-38 Introduction à la construction durable et aux bâtiments écologiques H-39 Nacelle aérienne et plateforme élévatrice H-40 Nacelle aérienne et plateforme élévatrice (FORMATION EN LIGNE ET PRATIQUE) H-42 Plans et devis de bâtiment H-43 Préparation aux épreuves de qualification du CWB - FCAW H-44 Préparation aux épreuves de qualification du CWB - GMAW H-45 Préparation aux épreuves de qualification du CWB - SMAW H-45 Sensibilisation à la norme ISO H-45 Soudage de pièces d'acier FCAW H-46 Soudage de pièces d'acier FCAW - Une position H-46 Soudage de pièces d'acier SMAW H-47 Soudage de pièces d'acier SMAW - Une position H-48 Surintendant de chantier - Aménagement et implantation H-48 Surintendant de chantier - Code de la construction et règlementation de l'industrie H-49 Surintendant de chantier - Communication et relations professionnelles H-49 Surintendant de chantier - Enveloppe du bâtiment et finition intérieure H-50 Surintendant de chantier - Fonction du surintendant H-50 Surintendant de chantier - Géotechnique et structure du bâtiment H-51 Cette activité est reconnue dans le cadre de l'obligation de formation (article 7).

23 Activités multimétier et occupations (suite) Surintendant de chantier - Lecture de plans, devis et dessins de détails H-51 Surintendant de chantier - Mécanique du bâtiment et électricité H-52 Surintendant de chantier - Mise à niveau de mathématiques H-52 Surintendant de chantier - Outils informatiques H-53 Surintendant de chantier - Planification, ordonnancement et échéanciers H-53 Telescopic forklift H-54

24

25 LOGIGRAMME ELECTRICIEN Suggestions d une suite logique de cours à suivre pour les personnes en obligation de formation. Programme d études Électricité (5295) Cours de base Cours 1 Cours 2 Cours 3 Cours 4 Cours 5 Circuits électriques Préalables suggérés : aucun Croquis et schémas Préalables suggérés : aucun Plans et manuels techniques Préalables suggérés : aucun Outillage Préalables suggérés : aucun Manutention de matériel Préalables suggérés : aucun Cours intermédiaire Cours 6 Cours 7 Cours 8 Cours 9 Cours 10 Câbles et canalisations Préalables suggérés : Cours 1, 3 et 4 Circuits électroniques Préalables suggérés : Cours 1, 2 et 3 Circuits logiques Préalables suggérés : Cours 1, 2 et 3 Circuits de dérivation résidentiels Préalables suggérés : Cours 2, 3, 4, 5, 6 et 7 Câblage de communication Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4 et 5 Cours avancés Cours 11 Cours 12 Cours 13 Cours 14 Cours 15 Cours 16 Transformateurs triphasés Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5 et 6 Branchement électrique Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7 Système d éclairage Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 10 Système de chauffage Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 10 Système d alarme incendie Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 10 Domotique et téléphonie Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 10

26 Cours avancés (suite) Cours 17 Cours 18 Cours 19 Cours 20 Machines rotatives à courant continu et à courant alternatif Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 10 Machine rotative à courant alternatif triphasé Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 10 Automate programmable Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 10 Instrumentation électronique Préalables suggérés : Cours 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 10

27 H-1 Activités de perfectionnement Automatisation - instrumentation Analyse structurée par Grafcet et automatisation d'un procédé industriel sur automate S7 de Siemens : Utiliser le Grafcet pour décrire le fonctionnement des tâches d'automatisation simples et complexes, puis réaliser la mise en application d'un procédé industriel sur automate S DP de Siemens. Durée : 120 heures Crédit à l'apprentissage : 0 Contenu : Identification des cas de mise en application du Grafcet; analyse du fonctionnement de procédés industriels; étude de schémas de commande pneumatique et électropneumatique; différenciation des langages de programmation du logiciel Step 7 pour automate S7; méthodologie d'étude et automatisation d'un procédé industriel complexe pour les différents modes de marche et d'arrêt; mise en œuvre du logiciel Step 7; procédures de test et de dépannage (matériel et logiciel). Préalables : Avoir réussi le cours «Automates de la famille SLC 500 d'allen-bradley - Cours de base et cours avancé» ou avoir acquis des compétences en automatisation. Clientèle : Compagnons et apprentis Institut des procédés industriels du Collège de Maisonneuve Septembre 2014 Horaire 2 soirs/sem. 18h30 à 22h15 Date limite No groupe Automates de la famille SLC 500 d'allen-bradley - Cours de base et cours avancé : Réaliser des systèmes d'automatismes simples et moyennement complexes à partir d'automates programmables de la famille SLC 500 d'allen-bradley. Durée : 150 heures Crédit à l'apprentissage : 0 Contenu : Systèmes de numération; logiques combinatoire et séquentielle; composantes matérielles d'un automate modulaire; utilisation des logiciels RSLogix 500 et RSLinx; programmation en langage Ladder; jeu d'instructions des automates modulaires SLC 500 (logique à relais, opérations sur mots, introduction à la régulation, instructions avancées, sous-programmes, gestion d'erreurs); capteurs et détecteurs électroniques; fonctionnalités du logiciel RSLogix 500; procédures de dépannage de systèmes automatisés. Préalables : Avoir acquis des compétences de base en automatisation industrielle. Clientèle : Compagnons et apprentis Institut des procédés industriels du Collège de Maisonneuve Institut des procédés industriels du Collège de Maisonneuve Septembre 2014 Février 2015 Horaire 2 soirs/sem. 18h30 à 22h15 2 soirs/sem. 18h30 à 22h15 Date limite No groupe

ÉLECTRICIEN ET INSTALLATEUR DE SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT

ÉLECTRICIEN ET INSTALLATEUR DE SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT ÉLECTRICIEN ET INSTALLATEUR DE SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT ÉD IT ION 2015-201 6 DÉCOUVREZ LE PROGRAMME POUR LA FORMATION DES FEMMES EN ENTREPRISE Bien que composée majoritairement

Plus en détail

activités de perfectionnement ÉDITION 2014-2015

activités de perfectionnement ÉDITION 2014-2015 Mécanicien de machines lourdes activités de perfectionnement ÉDITION 2014-2015 PU 22-15 (1407) IL EXISTE 3 FAÇONS de s inscrire aux activités de perfectionnement par les services en ligne de la CCQ, au

Plus en détail

activités de perfectionnement ÉDITION 2014-2015

activités de perfectionnement ÉDITION 2014-2015 Opérateur d équipement lourd activités de perfectionnement ÉDITION 2014-2015 PU 22-20 (1407) IL EXISTE 3 FAÇONS de s inscrire aux activités de perfectionnement par les services en ligne de la CCQ, au www.ccq.org

Plus en détail

OPÉRATEUR DE PELLES ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT

OPÉRATEUR DE PELLES ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT OPÉRATEUR DE PELLES ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT ÉD IT ION 2015-201 6 DÉCOUVREZ LE PROGRAMME POUR LA FORMATION DES FEMMES EN ENTREPRISE Bien que composée majoritairement d hommes, l industrie de la construction

Plus en détail

POSEUR DE REVÊTEMENTS SOUPLES ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT

POSEUR DE REVÊTEMENTS SOUPLES ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT POSEUR DE REVÊTEMENTS SOUPLES ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT ÉD IT ION 2015-201 6 DÉCOUVREZ LE PROGRAMME POUR LA FORMATION DES FEMMES EN ENTREPRISE Bien que composée majoritairement d hommes, l industrie

Plus en détail

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT COUVREUR

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT COUVREUR ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD É IT IT IT IT IT IT IT IT IT I IO IO IO IO ION 20 20 20 20 20 20 20 20 2015 15 15 15 15 15 15 2-2 -2-2 -201 01 01 01 01 01 0 6 ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT COUVREUR DÉCOUVREZ

Plus en détail

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT MONTEUR-MÉCANICIEN (VITRIER)

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT MONTEUR-MÉCANICIEN (VITRIER) ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD É IT IT IT IT IT IT IT IT IT I IO IO IO IO ION 20 20 20 20 20 20 20 20 2015 15 15 15 15 15 15 2-2 -2-2 -201 01 01 01 01 01 0 6 ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT MONTEUR-MÉCANICIEN

Plus en détail

Couvreur. activités de perfectionnement

Couvreur. activités de perfectionnement Couvreur activités de perfectionnement ÉDITION 2014-2015 DÉCOUVREZ TOUTES LES FORMATIONS AUXQUELLES VOUS AVEZ DROIT! UNE INITIATIVE DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION PRODUITE PAR LA COMMISSION DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT BRIQUETEUR-MAÇON

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT BRIQUETEUR-MAÇON ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD É IT IT IT IT IT IT IT IT IT I IO IO IO IO ION 20 20 20 20 20 20 20 20 2015 15 15 15 15 15 15 2-2 -2-2 -201 01 01 01 01 01 0 6 ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT BRIQUETEUR-MAÇON

Plus en détail

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT CHARPENTIER-MENUISIER

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT CHARPENTIER-MENUISIER ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD É IT IT IT IT IT IT IT IT IT I IO IO IO IO ION 20 20 20 20 20 20 20 20 2015 15 15 15 15 15 15 2-2 -2-2 -201 01 01 01 01 01 0 6 ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT CHARPENTIER-MENUISIER

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

Électromécanique de systèmes automatisés

Électromécanique de systèmes automatisés Électromécanique de systèmes automatisés Formation professionnelle www.cfplevis.qc.ca Élève d un jour Inscription en ligne www.formationprofessionnelle.org Électromécanique de systèmes automatisés (5281)

Plus en détail

tes options essin industri Soudage-mon Soudage-mon essin industrie Soudage-mon Mécanique de v nage nique automob Mécanique de v ique automobile

tes options essin industri Soudage-mon Soudage-mon essin industrie Soudage-mon Mécanique de v nage nique automob Mécanique de v ique automobile obile Soudage-mon Mécanique de v nage séle Él nique automob essin industrie obile Soudage-mon Mécanique de v nage séle Él ique automobile essin industri obile Soudage-mon Mécanique de v nage séle nique

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière DEP en ÉLECTRICITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des Affluents (450) 492-3411 C

Plus en détail

Formations spécifiques

Formations spécifiques Formations spécifiques Sensibilisation aux risques électriques et sécurité lors des interventions de maintenance Durée : 2 journées Tout technicien travaillant sur des installations industrielles automatisées

Plus en détail

Discipline : Automatisation industrielle Programmes : ELJ-1G ELJ-1H (cours de soir) Automne 2015 Supérieure immédiate : Silvie Lussier

Discipline : Automatisation industrielle Programmes : ELJ-1G ELJ-1H (cours de soir) Automne 2015 Supérieure immédiate : Silvie Lussier Discipline : Automatisation industrielle Programmes : ELJ-1G ELJ-1H (cours de soir) Automne Supérieure immédiate : Silvie Lussier Date d affichage Début Fin No concours Groupe Numéro du cours 24-08-15

Plus en détail

PROFIL D'ANALYSE DES COMPÉTENCES ÉLECTRICIEN/ÉLECTRICIENNE DE BÂTIMENT/ENTRETIEN NORMES DE FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL

PROFIL D'ANALYSE DES COMPÉTENCES ÉLECTRICIEN/ÉLECTRICIENNE DE BÂTIMENT/ENTRETIEN NORMES DE FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL PROFIL D'ANALYSE DES SE PROTÉGER ET PROTÉGER LES AUTRES Identifier, interpréter et appliquer les lois, les règlements, les codes et les directives applicables Reconnaître, évaluer et maîtriser les dangers

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE : RATIFICATION, SIGNATURE, ENTRÉE EN VIGUEUR

CONVENTION COLLECTIVE : RATIFICATION, SIGNATURE, ENTRÉE EN VIGUEUR DU SERVICE DES L ACRGTQ est publié par le Service des communications de l ACRGTQ. Siège social, Québec 435, Grande Allée Est Québec (Québec) G1R 2J5 418 529.2949 1 800 463.4672 418 529.5139 Bureau de Montréal

Plus en détail

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT TITRES OCCUPATIONNELS

ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT TITRES OCCUPATIONNELS ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD ÉD É IT IT IT IT IT IT IT IT IT I IO IO IO IO ION 20 20 20 20 20 20 20 20 2015 15 15 15 15 15 15 2-2 -2-2 -201 01 01 01 01 01 0 6 ACTIVITÉS DE PERFECTIONNEMENT TITRES OCCUPATIONNELS

Plus en détail

Description de l expérience de travail Électricien industriel

Description de l expérience de travail Électricien industriel Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Électricien industriel Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date

Plus en détail

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS!

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS! Une publication de l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec Enregistrée sous poste-publications n 40065623 VOLUME 45 NUMÉRO SPÉCIAL JANVIER 204 SPÉCIAL PAIE Sommaire Service

Plus en détail

Commission de la construction du Québec 2012-11-08

Commission de la construction du Québec 2012-11-08 de la construction 1 Contenu de la session... L'industrie de la construction Rôles et mandats de la CCQ Les conventions collectives et la Loi R-20 Enregistrement d'entreprise Certificats de compétence

Plus en détail

Barème des salaires dans le secteur industriel, commercial et public de l industrie de la construction

Barème des salaires dans le secteur industriel, commercial et public de l industrie de la construction Barème des salaires dans le secteur industriel, commercial et public de l industrie de la construction Champ d'application Les taux de salaire et les heures de travail des personnes employées dans le secteur

Plus en détail

TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE FORMATIONS REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE

TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE FORMATIONS REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE ! CALENDRIER DES S INTER-ENTREPRISES ENTREPRISES 2015 TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE S REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE CONTACTS Bas-Rhin -

Plus en détail

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE)

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Licence professionnelle : Dénomination Nationale «Automatique et informatique industrielle»

Plus en détail

L INSTITUT DE FORMATION INDUSTRIELLE EURESPACE A CHOLET

L INSTITUT DE FORMATION INDUSTRIELLE EURESPACE A CHOLET L INSTITUT DE FORMATION INDUSTRIELLE EURESPACE A CHOLET Nos équipements matériels Trois laboratoires techniques : Un laboratoire d Automatisme Un laboratoire de Régulation Un laboratoire d Instrumentation

Plus en détail

NOTE D INFORMATION Commission de la construction du Québec

NOTE D INFORMATION Commission de la construction du Québec La construction sur la Côte-Nord L ACTIVITÉ CONSTRUCTION SE FAIT DANS LE CADRE DU CHAMP D APPLICATION DE LA LOI R-20 (Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la

Plus en détail

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux Secteur résidentiel Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux À compter du 26 avril 2009 PU 90-40 (0904) SECTEUR résidentiel Taux de salaire en vigueur le 26 avril 2009 Métiers et

Plus en détail

EMPLOI-QUÉBEC MÉCANIQUE D ASCENSEUR LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE (MA) 01-1119 (03-2015) GUIDE D APPRENTISSAGE

EMPLOI-QUÉBEC MÉCANIQUE D ASCENSEUR LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE (MA) 01-1119 (03-2015) GUIDE D APPRENTISSAGE EMPLOI-QUÉBEC MÉCANIQUE D ASCENSEUR LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE (MA) 01-1119 (03-2015) GUIDE D APPRENTISSAGE MÉCANIQUE D ASCENSEUR (MA) 01-1119 (03-2015) RENSEIGNEMENTS SUR L IDENTITÉ DE L APPRENTI OU

Plus en détail

(10) CCQ Contribution de l'employeur au financement de la Commission de la construction du Québec : 0,75 % du salaire brut de l'employé.

(10) CCQ Contribution de l'employeur au financement de la Commission de la construction du Québec : 0,75 % du salaire brut de l'employé. COÛT HORAIRE DE LA MAIN-D ŒUVRE DANS L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION AU QUÉBEC AU 27 AVRIL 2014 - SECTEUR GÉNIE CIVIL ET VOIRIE - ANNEXE «D-1-A» Travaux exécutés dans les chantiers à baraquement Selon l'annexe

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie de l'électronique industrielle

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie de l'électronique industrielle DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie de l'électronique industrielle Pour toute demande d information, veuillez contacter : Thierry de Rouville Conseiller ATE 418 589-5707 / 1

Plus en détail

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Prénom officiel Initiale du second

Plus en détail

Le plan de formation des apprentissages (électricienne)

Le plan de formation des apprentissages (électricienne) Électricienne Le plan de formation des apprentissages (électricienne) Les tâches du métier d électricienne Tâche 1 Tâche 2 Tâche 3 Tâche 4 Tâche 5 Tâche 6 Tâche 7 Tâche 8 Tâche 9 Tâche 10 Tâche 11 Tâche

Plus en détail

VARIATEUR MX2. Idéal pour contrôler vos machines. La qualité Omron par excellence Fonctionnalité de programmation avancée Sécurité intégrée

VARIATEUR MX2. Idéal pour contrôler vos machines. La qualité Omron par excellence Fonctionnalité de programmation avancée Sécurité intégrée VARIATEUR MX2 Idéal pour contrôler vos machines La qualité Omron par excellence Fonctionnalité de programmation avancée Sécurité intégrée DeviceNet, ML-II, etc. Contrôle harmonisé des machines et des moteurs

Plus en détail

INSPECTION EN BÂTIMENT - EEC.2W

INSPECTION EN BÂTIMENT - EEC.2W Attestation d études collégiales (AEC) INSPECTION EN BÂTIMENT - EEC.2W Formation en classe virtuelle à temps plein de soir INSPECTION EN BÂTIMENT EEC.2W Type de sanction : Titre du programme : Attestation

Plus en détail

ELJ.36. Automatismes industriels

ELJ.36. Automatismes industriels ELJ.36 [Techniques physiques Technologie du génie électrique] ELJ.36 Ce programme prépare à exercer la profession d assistant technicien en maintenance de système automatisé. Les diplômés sont capables

Plus en détail

ÉLECTRICIEN CHEF DE CHANTIER

ÉLECTRICIEN CHEF DE CHANTIER Directive Formation continue professionnelle ÉLECTRICIEN CHEF DE CHANTIER Edition 2013 260-F Editeur : USIE 2 Edition 2013 2013330WL Table des matières 1 Objectifs 5 2 Matières de la formation 6 2.1 Courant

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: Règlement NATURE DU DOCUMENT: Procédure Page 1 de 7 x Politique Directive C.A. x C.E. C.G. Direction générale Résolution 08-397-4.00 Direction Nouveau document Amende le

Plus en détail

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante L Ouvrier Qualifié en Réparation des Equipements Electroménagers est chargé d intervenir sur les appareils tels que : lave-linge, lave-vaisselle,

Plus en détail

Diva 2430 ADSL Modem. Guide de démarrage rapide. Installation et configuration sur un seul ordinateur

Diva 2430 ADSL Modem. Guide de démarrage rapide. Installation et configuration sur un seul ordinateur Diva 2430 Modem Guide de démarrage rapide Installation et configuration sur un seul ordinateur Pour une installation sur réseau local, reportez-vous au Guide de l'utilisateur www.eicon.com À PROPOS DE

Plus en détail

Stages de mai à août 2001

Stages de mai à août 2001 Alternance travail-études dans le cadre du DEC en Technologie de conception en électronique Stages de mai à août 2001 Avant-Propos La formule de l alternance travail-études (ATE) est une méthode de formation

Plus en détail

H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme

H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme Appellations Automaticien / Automaticienne chef de projet Technicien / Technicienne d'études en systèmes mécaniques automatisés Automaticien / Automaticienne d'études et conception Automaticien / Automaticienne

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE

Plus en détail

CEIN ELEC PRESTATIONS ET SERVICES

CEIN ELEC PRESTATIONS ET SERVICES 2015 CEIN ELEC PRESTATIONS ET SERVICES CEIN ELECC Conseils Etudes Installations 01/01/2015 SOMMAIRE Qui sommes-nous? Ce que nous vous proposons? Ce que nous vous apportons? Nos Réalisations 1 Nos Partenaires

Plus en détail

Tous droits réservés, www.depannezvous.com

Tous droits réservés, www.depannezvous.com Schéma vs diagramme L un comme l autre sont indispensable pour le technicien, en réalité lorsque le schéma et le diagramme ne font que se compléter les informations qu on n a pas sur un se retrouve nécessairement

Plus en détail

COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT POLITIQUE CADRE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL NON ENSEIGNANT SYNDIQUÉ

COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT POLITIQUE CADRE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL NON ENSEIGNANT SYNDIQUÉ COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT POLITIQUE CADRE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL NON ENSEIGNANT SYNDIQUÉ DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI Service des ressources humaines Le 29 septembre

Plus en détail

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE SECTION LOCALE 1574

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE SECTION LOCALE 1574 POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE SECTION LOCALE 1574 SPRT 5 juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES TITRE 1 ÉNONCÉ 1 DÉFINITIONS 1 PRINCIPES 1 OBJECTIFS 1 BUDGET 2 ACTIVITÉS

Plus en détail

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre 1. Présentation de l Equipement Cet équipement est destiné à l apprentissage des différents

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS INTER-ENTREPRISES 2014

CALENDRIER DES FORMATIONS INTER-ENTREPRISES 2014 CALENDRIER DES S INTER-ENTREPRISES 2014 TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLES DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE S REGLEMENTAIRES INFORMATIQUE CONTACT Bas-Rhin - Yolande BOILAY - 03 88 10 88

Plus en détail

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system»

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» entre echnologies Avancées Catalogue - en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» 2012-2013 Boulevard du Château 12, 7800 ATH Tél : 068/26.88.80 Fax : 068/26.88.81 E-Mail :

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Génie électrique et informatique industrielle (GEII) 3 Parcours possibles : Automatismes et Réseaux Locaux Energies

Plus en détail

Le présent règlement est adopté en vertu de la Loi sur les collèges d enseignement général et professionnel et les règlements qui en découlent.

Le présent règlement est adopté en vertu de la Loi sur les collèges d enseignement général et professionnel et les règlements qui en découlent. Recueil de gestion RÈGLEMENT Code : 1121-01-17 Nombre de pages : 4 RÈGLEMENT NUMÉRO 15 Relatif aux droits d inscription Adopté le 15 juin 1994 par le Conseil d administration (Résolution CA-2047) Amendé

Plus en détail

POSTE DE NIVEAU INTERMÉDIAIRE

POSTE DE NIVEAU INTERMÉDIAIRE POSTE DE NIVEAU INTERMÉDIAIRE Spécialité : Télécommunications Sous-spécialité :: Exploitation chef de groupe PRINCIPALES ACTIVITÉS Effectue les activités de base des techniciens de sa spécialité, travaille

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN AUTOMATICIEN ÉLECTRICIENNE AUTOMATICIENNE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/14

CCPQ ÉLECTRICIEN AUTOMATICIEN ÉLECTRICIENNE AUTOMATICIENNE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/14 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN AUTOMATICIEN ÉLECTRICIENNE

Plus en détail

GUIDE DETAILLE POUR MONTEUR ELECTRICIEN

GUIDE DETAILLE POUR MONTEUR ELECTRICIEN GUIDE DETAILLE POUR MONTEUR ELECTRICIEN NOM DE L'APPRENTI: ENTREPRISE:..... 4ème année d'ss. 1 Evaluation globale de la troisième année 2 Comportement adéquat envers la clientèle 3 Comportement envers

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Electricien automaticien Electricienne automaticienne

Electricien automaticien Electricienne automaticienne Projet : Ecole Compétences -Entreprise Industrie Secteur : 2 orientation d'études : Electricien automaticien Electricienne automaticienne COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: CP2 Monter des ensembles électriques

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE

GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Reconnaissance des Acquis et des Compétences ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES en TÉLÉCOMMUNICATIONS www.cegep-st-laurent.qc.ca

Plus en détail

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE FINALITÉ L enseignement de la stratégie de maintenance doit apporter à l étudiant les connaissances, les outils d analyse et les outils méthodologiques lui permettant de remplir

Plus en détail

PLOMBERIE EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CONNAÎTRE LA QUALIFICATION 2015-03-31 LES FONCTIONS DU TRAVAIL

PLOMBERIE EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CONNAÎTRE LA QUALIFICATION 2015-03-31 LES FONCTIONS DU TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E PLOMBERIE CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en plomberie est obligatoire pour toute personne

Plus en détail

MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES

MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en mécanique de

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante C A T A L O G U E 2016 Management de la sécurité F O R M A T I O N S Elaborer son document unique Formation du référent sécurité Formation à l analyse des AT : L arbre des causes Formation des membres

Plus en détail

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS Campus des Arts et Métiers Chaque module est lié à un type d équipement mis à disposition par le

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07

PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07 Attestation d études collégiales (AEC) PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07 Formation en classe virtuelle et en classe traditionnelle à temps partiel de jour Prévention des incendies JCC.07 Type de sanction

Plus en détail

Une solution logicielle complète et couvrant tous les niveaux d enseignement des techniciens et des ingénieurs

Une solution logicielle complète et couvrant tous les niveaux d enseignement des techniciens et des ingénieurs Si vous enseignez des matières relatives aux technologies hydrauliques, pneumatiques, électriques et de contrôle, l illustration des principes théoriques et du comportement des systèmes sont sans aucun

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Chapitre 23 ELECTROTHERMIE

Chapitre 23 ELECTROTHERMIE Chapitre 23 ELECTROTHERMIE 1 Automate TSX Micro : Entrées analogiques... 2 1.1 Rappels... 2 1.2 Les capteurs analogiques... 2 1.3 Chaine d acquisition de données... 3 1.4 Fonction du module d entrée analogique...

Plus en détail

Architecture d intérieur, rénovation et décoration

Architecture d intérieur, rénovation et décoration Attestation d études collégiales (AEC) Architecture d intérieur, rénovation et décoration EEC.1Q (Programme axé sur l architecture) 2013-2014 Responsable de la formation : Manon Lamontagne 418 723-1880,

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Bloc d'extension de contacts

Bloc d'extension de contacts Gertebild ][Bildunterschrift Kontakterweiterungen Bloc d'extension de contact pour une augmentation et un renforcement du nombre de contacts de sécurité Homologations Zulassungen SÜDDEUTSCHLAND Caractéristiques

Plus en détail

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique)

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Sommaire PREAMBULE... 2 INTRODUCTION... 2 L INSTALLATEUR THERMIQUE... 3 Définition du métier... 3 Objectifs

Plus en détail

ARCHITECTURE D INTÉRIEUR, RÉNOVATION ET DÉCORATION - EEC.1Q

ARCHITECTURE D INTÉRIEUR, RÉNOVATION ET DÉCORATION - EEC.1Q Attestation d études collégiales (AEC) ARCHITECTURE D INTÉRIEUR, RÉNOVATION ET DÉCORATION - EEC.1Q Formation en classe traditionnelle Architecture d intérieur, rénovation et décoration - EEC.1Q Type de

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. chapitre R-20, r. 5 Règlement sur la délivrance des certificats de compétence Loi sur les relations du travail, la formation

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1)

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 200, 1 er al., par. 1, 2, 3,

Plus en détail

Catalogue 2012. Système automatisé Electricité industrielle Pneumatique. www.technic-achat.com. www.technic-achat.com

Catalogue 2012. Système automatisé Electricité industrielle Pneumatique. www.technic-achat.com. www.technic-achat.com Catalogue 2012 Système automatisé Electricité industrielle Pneumatique www.technic-achat.com www.technic-achat.com 2 www.technic-achat.com 2 3 Sommaire AFFICHEUR ET INDICATEUR Page 7 Afficheur pour montage

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

Donnez de l'oxygène à votre entreprise

Donnez de l'oxygène à votre entreprise Donnez de l'oxygène à votre entreprise Les réseaux : déployer une solution réseau adaptée à vos besoins Que vous soyez une TPE ou une PME, nous avons une solution à vos projets. Etude et conception, mise

Plus en détail

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION FICHES DE PARCOURS DE FORMATION Ce document comprend : 3 fiches générales L industrie de la métallurgie Parcours de formation Conditions d admissibilité générales Fiches de métiers, dont : Électricien

Plus en détail

PROGRAMME D ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC) AEC en Génie civil. Formation continue/services internationaux Cégep de l Abitibi-Témiscamingue

PROGRAMME D ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC) AEC en Génie civil. Formation continue/services internationaux Cégep de l Abitibi-Témiscamingue PROGRAMME D ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC) AEC en Génie civil Formation continue/services internationaux Cégep de l Abitibi-Témiscamingue Automne 2010 AEC en Génie civil 1 PROBLÉMATIQUE À L ORIGINE

Plus en détail

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 Le Diplôme d études professionnelles D.E.P. en soutien informatique a une durée totale de 1800 heures à temps plein. Le programme permet de développer les compétences nécessaires

Plus en détail

Objectifs Généraux. 2 ème degré Technique de qualification Option Electromécanique

Objectifs Généraux. 2 ème degré Technique de qualification Option Electromécanique 2 ème degré Technique de qualification Option Electromécanique Objectifs Généraux Le second degré est souvent celui du choix d un avenir professionnel. La construction et la maturation de ce choix doivent

Plus en détail

LA ROBOTIQUE Formations et professions

LA ROBOTIQUE Formations et professions LA ROBOTIQUE Formations et s Ce document contient une panoplie d informations sur les formations et s du domaine de la. Ttes listes sont non exhaustives. Ce document doit servir à des fins d exploration

Plus en détail

MODULE DE DETECTION C.C. RESEAU TRIPHASE IWATCH CONFIGURATION ET UTILISATION

MODULE DE DETECTION C.C. RESEAU TRIPHASE IWATCH CONFIGURATION ET UTILISATION MODULE DE DETECTION C.C. RESEAU TRIPHASE CONFIGURATION ET UTILISATION IWATCH LOREME 12, rue des Potiers d'etain Actipole BORNY - B.P. 35014-57071 METZ CEDEX 3 Téléphone 03.87.76.32.51 - Télécopie 03.87.76.32.52

Plus en détail

Plan d'études pour l enseignement en entreprise

Plan d'études pour l enseignement en entreprise Plan d'études pour l enseignement en entreprise Monteur frigoriste CFC Monteuse frigoriste CFC Utilisation du plan d'étude pour l enseignement en entreprise Le présent plan d'étude pour l enseignement

Plus en détail

COMMIS D ENTREPÔT POSTE TEMPORAIRE

COMMIS D ENTREPÔT POSTE TEMPORAIRE COMMISD ENTREPÔTPOSTETEMPORAIRE LieudetravailSainteClotildedeChâteauguay Responsabilités: Exigen cesrequises : L entrepriseoffre: robert.luger@gestion1004.qc.catélécopieurau4504451276 NoteSeuleslespersonnesretenuesserontcontactées

Plus en détail

Mécanicien(ne) Automaticien(ne)

Mécanicien(ne) Automaticien(ne) 3 ème degré Technique de qualification Options : Mécanicien Automaticien Electricien Automaticien Mécanicien(ne) Automaticien(ne) Présentation générale Le métier Le «Mécanicien automaticien», tel que défini

Plus en détail

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment ventilation CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment ventilation CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Organisation de l'entreprise Expliquer et appliquer les procédures de l'entreprise Objectifs évaluateurs Décrire le plan directeur et l'organigramme de l'entreprise Expliquer et

Plus en détail

AUTOMATE-200 La porte sur le monde de l automatisation

AUTOMATE-200 La porte sur le monde de l automatisation AUTOMATE-200 La porte sur le monde de l automatisation L automatisation industrielle à votre portée Les principes de base de l automatisation de façon facile et intuitive Dans les TECHNOLOGIES suivantes...

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes

Plus en détail

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Technicien de maintenance maintenance www.cpnef.

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Technicien de maintenance maintenance www.cpnef. production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Technicien de maintenance maintenance www.cpnef.info 2 CQP validé par la CPNE de la branche «Production d eaux embouteillées,

Plus en détail

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "INSTALLATIONS ELECTRIQUES" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ INSTALLATIONS ELECTRIQUES CONCOURS EXTERNE ET INTERNE CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "INSTALLATIONS ELECTRIQUES" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE NATURE DES ÉPREUVES Arrêté du 3 décembre 1991 (publié au Journal officiel du 27 décembre 1991) Les épreuves

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières RÈGLEMENT NUMÉRO 3 Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants Table des matières Table des matières... 1 Article 1 - Champ d application... 2 Article 2 - Définitions... 2 Article 3

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 4 relatif à l admission des étudiantes et des étudiants

RÈGLEMENT NUMÉRO 4 relatif à l admission des étudiantes et des étudiants Recueil de gestion Règlement Code : 1121-01-05 Nombre de pages : 12 RÈGLEMENT NUMÉRO 4 relatif à l admission des étudiantes et des étudiants Adopté le 23 juin 1976 par le Conseil d administration (Résolution

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

Liste des cours crédités à la carte

Liste des cours crédités à la carte Liste des cours crédités à la carte par programme Hors cheminement [080.02] Avril 2014 L ITA, campus de Saint-Hyacinthe offre des cours de formation technique «à la carte» à toute personne désireuse de

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Identification de l académie Identification de l établissement de formation BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Session. DOSSIER D ÉVALUATION ÉPREUVE E2 DANS LE CADRE DU C.C.F

Plus en détail