BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU"

Transcription

1 A.L.S.A. ASSOCIATION POUR LE LOGEMENT DES SANS-ABRI 39 Rue Thierstein - BP Mulhouse Cedex Tél. : Fax. : BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU

2 Introduction Après plusieurs mois de recherches, notre parc de logements est complet depuis le 01 er août et, en conséquence, nous assurons l accompagnement de 10 jeunes. Le dernier logement a été attribué le 01 août. Le parc de logement se compose, pour 10 jeunes, de 9 logements, soit 8 studios et un T2 : Localisation des logements Ferrette 2 Altkirch 4 Dannemarie 2 Hirtzbach 1 Au 01 août 2014, notre parc de logements était complet et correspond aux besoins des problématiques rencontrées par les bénéficiaires. En effet, nous avons 9 logements pour 10 accompagnements, le T2 à Hirtzbach a été attribué à un couple. 2

3 1. Les orientations Au 31 août, 27 demandes sont répertoriées, soit 3,3 demandes par mois. Ce nombre est relativement cohérent avec la problématique relevée sur le territoire par les partenaires et le constat fait les années précédentes sur les demandes faites lors de nos permanences. Le nombre de demandes jeunes sur les années précédentes était de une par mois, ce qui démontre que le dispositif répond à un réel besoin sur le territoire. Les problématiques des personnes orientées correspondent, dans leur grande majorité, aux missions qui sont les nôtres, puisque sur les 27 demandes recensées, seules 3 sont hors critères (salaire, hors territoire, appartement) Eligible Eligible refus (hors critère) refus (hors critère) 3

4 2. Typologie des personnes orientées et/ou hébergées. Le sexe FEMMES 26% Personnes orientées Sexe HOMMES 74% Nous pouvons constater une écrasante majorité d hommes parmi les demandes. Ces données ne correspondent pas à celles observées lors de l enquête menée fin 2013 sur le territoire. Enquête qui révélait une quasi-parité de femmes sur la totalité des personnes enregistrées (18 femmes sur 37 personnes). Après analyse des données, sur les 18 femmes ayant été repérées dans l enquête, 4 avaient des enfants, 2 étaient enceintes, ce qui ouvre droit à des minimas sociaux et permet, aux travailleurs sociaux une orientation vers un logement de droit commun. Une a été hébergée sur le dispositif de stabilisation sur Mulhouse. Une a trouvé un CDI. Sur les 10 restantes 3 ont fait des demandes lors du démarrage du dispositif. 4

5 L âge orientées 22/24 ans 10 18/21 ans 17 Majorité de très jeunes adultes faisant une demande après (ou lors) d une rupture familiale, la plupart issus de familles recomposées. 22/24 ans 3 hébergées 18/21 ans 7 Les adultes de moins de 21 ayant les problématiques les plus préoccupantes. Ils nous ont été orientés dès la création du dispositif et sont logiquement parmi les premiers à avoir été admis, au fur et à mesure de l accroissement du parc de logements. 5

6 Problématiques : Sur la totalité des 27 demandes, 7 personnes ont connu des parcours institutionnels et/ou de famille d accueil, soit 25,9%. Leurs demandes ne sont pas venues immédiatement après la sortie d institution, mais à la suite de difficultés dues à un retour dans la famille d origine. Chez les personnes admises dans le dispositif : Sur les 10 jeunes admis 4 ont eu des parcours institutionnels, ou des placements en famille d accueil (ou les 2). 4 vivaient chez leurs parents des conflits incessants et des maltraitances hypothéquant leur avenir proche (mis à la porte sans solution, puis repris, brimades et nouvelle expulsion, refus d assistance.) et vivaient dans un climat d insécurité ne permettant pas une projection dans l avenir. 6 étaient SDF et trouvaient des solutions ponctuelles et instables chez des tiers, dormaient dans leur voiture ou sur des bancs (dont les 4 connus de l ASE). Situation matrimoniale celibataire couple 2 personnes 25 personnes Immense majorité de personnes isolées, pour la plupart célibataires n ayant jamais vécu en couple. 6

7 3. Ressources (orientées et hébergées) Orientées AUCUNE ASS SALAIRE Les personnes faisant une demande sont majoritairement sans ressources et n ayant jamais eu d expérience professionnelle. 5 personnes sont indemnisées par les assurances chômage, pour la totalité d entre elles en fin de droit. Une personne avait un salaire lors de sa demande. La totalité des personnes admises dans le dispositif étaient sans ressources lors de l admission 7

8 4. Les partenaires orienteurs Partenaires orienteurs Alsa 3% Gendarmerie CAP 4% 4% Privé 4% Mission locale 52% CG 22% Roggenberg 11% La mission locale est notre partenaire principal pour les orientations, vient en 2 ème position le Conseil Général puis l hôpital du Roggenberg. Les autres partenaires ont fait des demandes ponctuelles, à noter que la gendarmerie d Altkirch nous a amené un jeune après l avoir trouvé dormant sur un banc au centre ville, personne aujourd hui prise en charge dans le dispositif. 5. Les mouvements 1 personne a quitté son logement au 25 août après avoir trouvé un travail (contrat d avenir) dans une collectivité territoriale, et a un bail dans le droit commun. Elle est restée 30 jours dans le dispositif. Projets de mouvements : 1 personne est en recherche de logement sur Colmar après avoir ouvert des droits A.A.H 8

9 1 a trouvé un emploi (CDDI) depuis son admission et nous attendons renouvellement de contrat afin de travailler le relogement (consolidation du parcours). 1 a trouvé un emploi en ESAT mais sa fragilité psychique et sa vulnérabilité ne permettent pas de travailler un relogement avant d obtenir une mesure de protection. 9

Bilan Pôle Logement 2014

Bilan Pôle Logement 2014 Bilan Pôle Logement 2014 19 quai des Bateliers F- 67000 Strasbourg Accueil téléphone 03 88 35 70 76 télécopieur 03 88 35 70 84 www.etage.fr Introduction Le Pôle Logement de l'etage est constitué de 4 dispositifs

Plus en détail

Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011

Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011 ENQUETE FNARS Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011 Contexte général 150.000 jeunes sortent chaque année de l école sans

Plus en détail

VIH et Vieillissement

VIH et Vieillissement LIVRET D INFORMATION VIH et Vieillissement en Haute-Normandie Bien vieillir avec le VIH 1 2 VIH/SIDA la prise en charge des personnes vivant avec le VIH en Haute-Normandie Plus de 15 000 patients vivant

Plus en détail

Inter Médiation Locative

Inter Médiation Locative C.A.I.O. Centre d Accueil d Information et d Orientation Inter Médiation Locative I.M.L Bilan de l année 2013 C.A.I.O. 6, rue du Noviciat C.S 71343 33080 Bordeaux-Cedex 05.56.33.47.80-05.56.33.47.94 polelogement@caio-bordeaux.fr

Plus en détail

Fiche SIAO 33 SERVICE INTEGRE D ACCUEIL ET D ORIENTATION

Fiche SIAO 33 SERVICE INTEGRE D ACCUEIL ET D ORIENTATION Date de la demande Date de réactualisation FICHE PERSONNE *Nom : *Nom : *Prénom : *Prénom : *Date de naissance : *Date de naissance : Lieu de naissance : *Lieu de naissance : *Nationalité : *Nationalité

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

COORDINATION SIAO 06. Association GALICE

COORDINATION SIAO 06. Association GALICE COORDINATION SIAO 06 COORDINATION SIAO 06 Association GALICE SIAO URGENCE ALC P.U.I.P. 115 SIAO HEBERGEMENT INSERTION GALICE Bassin Antibois Service logement CASA Bassin Cannois CCAS de Cannes SIAO LOGEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE Adoma - Résidence sociale «Carabacel» 3 rue de la Gendarmerie 06 000 Nice Adoma propose des solutions de logement et d hébergement

Plus en détail

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 N de dossier :. Date de la demande :.. /.. /.. PERSONNE(S) ET STRUCTURE AYANT EFFECTUE L ENTRETIEN Travailleur social qui oriente :.. Structure :.. Référent

Plus en détail

ETAT DES LIEUX AdN 38 Hébergement

ETAT DES LIEUX AdN 38 Hébergement Amicale du Nid 15 place Gustave Rivet 38000 Grenoble ETAT DES LIEUX AdN 38 Hébergement 1 Contexte 2 - Nombre de personnes en lien avec AdN38 3 - Les demandes d hébergement formulées par AdN38 4 - Les difficultés

Plus en détail

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011 22 impasse des 4 vents 38090 Villefontaine Tel : 06 09 83 22 65 - fax 04 74 27 87 62 - e mail : chj@umij.org www.umij.org Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes du Nord Isère Conseil Habitat

Plus en détail

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet.

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet. Service AID Le Droit Au Logement Opposable (DALO) est un moyen pour des personnes qui n arrivent pas à accéder au logement social de faire valoir leur droit au logement. La Loi DALO de 2007 prévoit pour

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population Ménages et familles 1. Définition des concepts Un ménage Un ménage regroupe l ensemble des occupants d une résidence principale, qu ils aient ou non des liens de parenté. Un

Plus en détail

Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013

Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013 Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013 Le dispositif du SIAO 06 en 2012 SIAO urgence Mise à l abri et orientation : 115 et PAU Hébergement : SIAO insertion - ALT - CHRS Urgence - CHRS Insertion - Lits

Plus en détail

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE MINISTERE DU LOGEMENT ET DE LA VILLE Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France L accueil et d hébergement en Ile-de-France

Plus en détail

Le Réseau des Petites Avenues. Présentation 4 février 2010

Le Réseau des Petites Avenues. Présentation 4 février 2010 Le Réseau des Petites Avenues Présentation 4 février 2010 Petites histoires des Petites Avenues Issu de L Avenue, maison d hébergement jeunesse. Le but: cesser le phénomène des portes tournantes. Trouver

Plus en détail

REGAIN Activité 2011 dispositif insertion dispositif urgence Béthanie Implantation CASA et la CAPAP déménagé nos bureaux d Antibes sur Grasse Report

REGAIN Activité 2011 dispositif insertion dispositif urgence Béthanie Implantation CASA et la CAPAP déménagé nos bureaux d Antibes sur Grasse Report REGAIN Activité 2011 Crée en 2009 l établissement REGAIN a vécu en 2011 d importants changements liés aux fortes mutations de notre secteur d activité et accélérés par la fusion de Chrétiens Antibes Solidarité

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

COMMUNICATION. Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires. Portraits de résidents sur la toile

COMMUNICATION. Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires. Portraits de résidents sur la toile Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires Portraits de résidents sur la toile I Portraits-video de gens ordinaires : des témoignages pour faire taire les préjugés

Plus en détail

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION Département 64 «Clair matin» Intitulé, ancienneté et lieu d implantation PRESENTATION DE L ACTION La maison d enfants à caractère social «Clair matin» a été créé en 1964 et s est implantée à Borce, dans

Plus en détail

Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012

Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012 «Aux côtés de nos publics fragiles : Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012 CONTEXTE et OBJECTIFS DE L ETUDE L accès aux soins et aux droits des assurés est une des 3 missions du service

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014. Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014. Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014 Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion Contact : Préfecture du Haut-Rhin Sébastien BOUCHÉ Chef

Plus en détail

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 PRESCRIPTEUR(S) AYANT EFFECTUE L ENTRETIEN N de dossier : Date de la demande : /../.. Travailleur social qui oriente :. Structure :. Référent social

Plus en détail

IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M

IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M La loi de la protection de l enfance La loi du 5 mars 2007 insiste sur la prévention et confie au Président du Conseil Général le soin d organiser,

Plus en détail

APEA ASSOCIATION DE PREVENTION ET D'AIDE A L'INSERTION

APEA ASSOCIATION DE PREVENTION ET D'AIDE A L'INSERTION APEA ASSOCIATION DE PREVENTION ET D'AIDE A L'INSERTION Association Certifiée Qualité Norme ISO 9001-2008 RAPPORT D ACTIVITÉ Année 2010 SECTION 1 La participation Des Equipes de prévention spécialisée au

Plus en détail

De l insertion au logement : le dispositif Pass Accompagnement

De l insertion au logement : le dispositif Pass Accompagnement Strasbourg, le 24 mai 2012 De l insertion au logement : le dispositif Pass Accompagnement Une matinée d informations et de témoignages de jeunes bénéficiaires du Pass Accompagnement a lieu ce jeudi 24

Plus en détail

Bilan d activité. 2010 rsa

Bilan d activité. 2010 rsa Bilan d activité 2010 rsa Principales caractéristiques des bénéficiaires Les bénéficiaires au regard de l emploi / La contractualisation / Les principales thématiques d insertion en 2010 I. Introduction

Plus en détail

ATELIER ACCOMPAGNEMENT A LA VIE SOCIALE. Fondation Bon Sauveur de Bégard

ATELIER ACCOMPAGNEMENT A LA VIE SOCIALE. Fondation Bon Sauveur de Bégard ATELIER ACCOMPAGNEMENT A LA VIE SOCIALE Fondation Bon Sauveur de Bégard Le SAVS/ SAMSAH (Service d Accompagnement à la Vie Sociale/ Service d Accompagnement Médico Social pour Adultes Handicapés) Le SAVS/SAMSAH

Plus en détail

Institut Départemental de l Enfance, de la Famille et du Handicap pour l Insertion AFR

Institut Départemental de l Enfance, de la Famille et du Handicap pour l Insertion AFR Institut Départemental de l Enfance, de la Famille et du Handicap pour l Insertion AFR Près de 900 jeunes dans le cadre de la Protection de l Enfance Près de 500 jeunes au titre du Handicap D un Budget

Plus en détail

EVOLUTION DES AIDES AU LOGEMENT DES POSTIERS DEBUTANTS

EVOLUTION DES AIDES AU LOGEMENT DES POSTIERS DEBUTANTS Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales. Direction du Développement Social. Service Logement de La Poste Destinataires Tous services Contact Service Logement de La Poste Tél : 01 45

Plus en détail

Enquête auprès des personnes accueillies par les organismes partenaires de la Banque alimentaire de Guadeloupe en 2013

Enquête auprès des personnes accueillies par les organismes partenaires de la Banque alimentaire de Guadeloupe en 2013 Observatoire Régional de la Santé de Guadeloupe Enquête auprès des personnes accueillies par les organismes partenaires de la Banque alimentaire de Guadeloupe en 2013 Eléments de contexte Face à l évolution

Plus en détail

Recrutement Insertion Professionnalisation 1 TYPOLOGIE DES PUBLICS

Recrutement Insertion Professionnalisation 1 TYPOLOGIE DES PUBLICS Recrutement Insertion Professionnalisation 1 TYPOLOGIE DES PUBLICS 2 BENEFICIAIRES DU REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE La convention signée entre le Conseil Général et le CIMAP a permis de développer la qualification

Plus en détail

La face cachée des «Tanguy»

La face cachée des «Tanguy» La face cachée des «Tanguy» Les jeunes en hébergement contraint chez leurs parents 05 DÉCEMBRE 2015 La face cachée des «Tanguy» Dans le film d Etienne Chatiliez, le jeune «Tanguy» se complaît jusqu à un

Plus en détail

42510 BUSSIERES 42510 BUSSIERES 42360 PANISSIERES

42510 BUSSIERES 42510 BUSSIERES 42360 PANISSIERES Service d Accompagnement à la Vie Sociale E.S.A.T Créations RESIDENCE «Les Mûriers» Résidence Saint Antoine Rue Antoine Dupuy Chez Liange 9 Rue Waldeck Rousseau 42510 BUSSIERES 42510 BUSSIERES 42360 PANISSIERES

Plus en détail

LE LOGIS DES ILES Résidence Sociale Hébergement

LE LOGIS DES ILES Résidence Sociale Hébergement LE LOGIS DES ILES Hébergement Rapport d activité 2012 2012 : Une année pleine de changements Le Logis des Iles Dans ce numéro : Introduction 1 De l orientation à l accueil 2 Depuis novembre 2011, les Résidences

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A l IME ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A l IME ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 3 INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A l IME ECUREUILS LES ETABLISSEMENTS DE SERVICE D AIDE PAR LE TRAVAIL (ESAT) CE QU IL FAUT SAVOIR : POUR QUI? Les établissements accueillent

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL APPARTEMENTS THERAPEUTIQUES RESEAU HELICOPTERE

LIVRET D ACCUEIL APPARTEMENTS THERAPEUTIQUES RESEAU HELICOPTERE LIVRET D ACCUEIL Association Drogue et Jeunesse Association reconnue d'utilité publique depuis 1982 9 rue Pauly - 75014 PARIS métro : Plaisance tel : 01.45.42.75.00 fax : 01.45.43.73.91 e-mail : adaje.asos@adaje.org

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry DOSSIER DE PRESSE Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «ALLONVILLE» À AMIENS Vendredi 6 décembre 2013 à 15h30 Adoma - Résidence sociale «Allonville» 21 rue d Allonville,

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES Pour utiliser au mieux les informations récoltées au travers des questions des 4 thèmes proposés (1-habitat, 2-revenus et statut, 3-vie sociale et activités, 4-défense sociale), nous avons besoin de quelques

Plus en détail

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 PLAN L accès à la majorité, le changement de statut - 18 ans la majorité

Plus en détail

Protection juridique des Majeurs

Protection juridique des Majeurs Protection juridique des Majeurs Activité 2011 Assemblée Générale du 15 mai 2012 ASMI OMSR Association de Santé Mentale de l Isère - Office Médico-Social de Réadaptation 12 rue des Pies 38360 Sassenage

Plus en détail

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0 Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002 questions d économie de la santé analyses Repères Le CREDES a réalisé de septembre 1999 à mai 2000 une enquête sur l état de santé et

Plus en détail

Intermédiation Locative

Intermédiation Locative Intermédiation Locative La circulaire du 05/03/2009 pour la relance relative à l hébergement a incité à la mobilisation de logements privés par l intermédiation selon deux modalités : le mandat de gestion

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire SOMMAIRE Introduction Réunions du Conseil d Administration Instruction des demandes d aide sociale légale Secours financiers Aide alimentaire Accueil

Plus en détail

REMUNERATION DES GERANTS DE SARL

REMUNERATION DES GERANTS DE SARL REMUNERATION DES DE SARL 27/02/2015 Le gérant d'une S.A.R.L. peut accomplir son mandat à titre gratuit ou être rémunéré. En l'absence de disposition légale, la rémunération est fixée soit par les statuts,

Plus en détail

Bénéficiaire (s) : NOM Prénom : Adresse : BILAN D ACCOMPAGNEMENT BUDGÉTAIRE ET SOCIAL MASP-AEB

Bénéficiaire (s) : NOM Prénom : Adresse : BILAN D ACCOMPAGNEMENT BUDGÉTAIRE ET SOCIAL MASP-AEB ANNEXE 3 Bénéficiaire (s) : NOM Prénom : Adresse : BILAN D ACCOMPAGNEMENT BUDGÉTAIRE ET SOCIAL MASP-AEB Date : Travailleur social : Dates du contrat : du au contrat initial Date début de mesure : 1 er

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

Le cahier mensuel des Emplois d Avenir Missions Locales d Alsace Octobre 2014

Le cahier mensuel des Emplois d Avenir Missions Locales d Alsace Octobre 2014 Le cahier mensuel des Emplois d Avenir Missions Locales d Alsace Octobre 2014 Une production de l URML Alsace Données issues de Parcours 3 Les jeunes salariés en Emploi d Avenir 3 287 contrats signés*,

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

La population étudiante à Lyon. Eléments de cadrage Source Insee RP 2010 (moyenne 2008-2012)

La population étudiante à Lyon. Eléments de cadrage Source Insee RP 2010 (moyenne 2008-2012) La population étudiante à Lyon Eléments de cadrage Source Insee RP 2010 (moyenne 2008-2012) 1 Eléments de contextualisation générale : l ensemble de la population lyonnaise Répartition de la population

Plus en détail

Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION

Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Sésame, «Service Educatif de Suivis Alternatifs à la Maison de l Enfance», est un dispositif adossé à la Maison

Plus en détail

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014 Comité AcHILE Atelier jeunesse 20 juin 2014 1 2 Atelier jeunesse Les axes de progression identifiés lors de la journée du 25 octobre 2013 Emploi Favoriser les moyens de la mobilité des jeunes Ne pas oublier

Plus en détail

Famille multirésidence : recensement et sources alternatives

Famille multirésidence : recensement et sources alternatives Famille multirésidence : recensement et sources alternatives Groupe de travail sur la rénovation du questionnaire de recensement Pascale BREUIL Chef de l Unité des Etudes Démographiques et sociales 28/09/2011

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE

FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE Le «référé-liberté» est une procédure administrative d urgence permettant d obtenir, dans un délai très bref

Plus en détail

DEMANDE DE LOGEMENT auprès d'habitat et HUMANISME COTE D'OR

DEMANDE DE LOGEMENT auprès d'habitat et HUMANISME COTE D'OR DEMANDE DE LOGEMENT auprès d'habitat et HUMANISME COTE D'OR ORIGINE DE LA CANDIDATURE : DATE : DEMANDEUR CONJOINT OU CO-DEMANDEUR Nom : Nom : Prénom : Sexe : Prénom : Sexe : Date de naissance : Lieu de

Plus en détail

Présenté par le Réseau FADOQ devant la Commission de l aménagement du territoire

Présenté par le Réseau FADOQ devant la Commission de l aménagement du territoire Projet de loi 22 concernant la pénalité en cas de résiliation de bail: Une avancée législative, mais un timide impact dans le quotidien des aînés et de leur famille Présenté par le Réseau FADOQ devant

Plus en détail

Hébergement d urgence Comment agir sur le long terme? A Lausanne. Service social Lausanne (SSL)

Hébergement d urgence Comment agir sur le long terme? A Lausanne. Service social Lausanne (SSL) Hébergement d urgence Comment agir sur le long terme? A Lausanne Service social Lausanne (SSL) Missions «logement» du service social 1. Prévenir les expulsions du logement 2. Héberger temporairement les

Plus en détail

Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise»

Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise» Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise» Source : Fabien Reix, à partir des données INSEE de l enquête SINE, 2006. Presses de Sciences Po

Plus en détail

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes 1 professionnelles et ressources adultes RTH Reconnaissance Travailleur Handicapé) Pour ma recherche d emploi, j aurai besoin d aide pour sélectionner les offres où mon handicap ne sera pas pénalisant.

Plus en détail

Info Parcours psy EDITO. N 5 22 janvier 2014. Le point de vue des personnes souffrant de troubles psychiques

Info Parcours psy EDITO. N 5 22 janvier 2014. Le point de vue des personnes souffrant de troubles psychiques EDITO Grâce à votre mobilisation positive, 367 personnes concernées ont répondu au questionnaire sur leur parcours de vie et de soins. C est une belle réussite collective qui nous permettra d être à leur

Plus en détail

Dares Analyses. Les salariés des structures de l insertion par l activité économique D autant plus accompagnés que leurs difficultés sont importantes

Dares Analyses. Les salariés des structures de l insertion par l activité économique D autant plus accompagnés que leurs difficultés sont importantes Dares Analyses mai 2015 N 034 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salariés des structures de l insertion par l activité économique D autant plus

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

* Tous les services sont disponibles dans les deux langues officielles.

* Tous les services sont disponibles dans les deux langues officielles. Depuis 1892, Mission Bon Accueil est au service des plus démunis de Montréal! Ce sont des dizaines de milliers d hommes, de femmes, d adolescents, d enfants et de familles qui reçoivent une aide constante

Plus en détail

Profils types. à fin décembre 2011

Profils types. à fin décembre 2011 Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage? Profils types à fin décembre 2011 Le profil de l Assurance chômage à fin 2011 est très lié au parcours professionnel suivi en amont de l inscription

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance DEPARTEMENT DE LA MOSELLE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L ENFANCE, DE LA FAMILLE ET DE L INSERTION Sous-Direction de l Action Sociale Territoriale et de l Insertion Service des Aides Financières

Plus en détail

PLACEMENT avec MAINTIEN PRIORITAIRE en MILIEU FAMILIAL

PLACEMENT avec MAINTIEN PRIORITAIRE en MILIEU FAMILIAL PLACEMENT avec MAINTIEN PRIORITAIRE en MILIEU FAMILIAL PRESENTATION DU SERVICE Chef de service : Frédéric Beyssac Tel : 06 32 12 32 28 Accueil de 12 enfants et/ou adolescents (+ suivi du service de placement

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION NOM : PRENOM : SEXE : M F NATIONALITE : DATE DE NAISSANCE :. LIEU DE NAISSANCE : FRANÇAISE UNION EUROPEENNE HORS UNION EUROPEENNE PRECISEZ :. SITUATION FAMILIALE : CELIBATAIRE

Plus en détail

bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012

bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012 Oi Orientation ti et accompagnement des bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012 Le Revenu de solidarité active Loi du 1er décembre 2008 généralise é le revenu de solidarité ité active

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

1/5 ENFANTS ETAUTRES PERSONNES VIVANT AU FOYER SI ENFANTS ACCUEILLIS EN DROIT DE VISITE ET D HEBERGEMENT, PRECISER :

1/5 ENFANTS ETAUTRES PERSONNES VIVANT AU FOYER SI ENFANTS ACCUEILLIS EN DROIT DE VISITE ET D HEBERGEMENT, PRECISER : 1/5 Service Logement 21, route de la Côte d Amour 44600 SAINT-NAZAIRE - 02.49.14.80.83 - - 02.40.53.03.33 DEMANDE D ACCES A UN LOGEMENT EN SOUS-LOCATION 1 LE(S) DEMANDEUR(S) 1 DEMANDEUR CONJOINT Nom(s)

Plus en détail

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SOMMAIRE JUILLET 2015 N 13 P.1 Un reclassement sur deux à l issue d une formation financée par Pôle emploi P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

Plus en détail

1. PRESENTATION DE SOLID ACTION

1. PRESENTATION DE SOLID ACTION Association Loi 1901 adhérente au et à PROFIL DE POSTE ACCOMPAGNATRICE D'HEBERGEMENT Travailleur/euse social/e MAJ : Juillet 2016 1. PRESENTATION DE SOLID ACTION Les principes fondateurs de l association

Plus en détail

B / Questionnaire hébergement d insertion

B / Questionnaire hébergement d insertion B / Questionnaire hébergement d insertion Mise à jour mars 2009 Etablissement conventionné à l aide sociale à l hébergement Etablissement non conventionné à l aide sociale à l hébergement I/ CARACTERISTIQUES

Plus en détail

1/6 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : CADRE RESERVE A L ASSOCIATION :

1/6 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : CADRE RESERVE A L ASSOCIATION : 1/6 Service Logement 11 bis boulevard des Martyrs nantais 44200 NANTES 02.40.48.05.39-02.40.89.37.92 DEMANDE D ACCES A UN LOGEMENT EN SOUS-LOCATION IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : Nom.. Prénom. Adresse :...

Plus en détail

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Avant propos Les 26 missions locales du Nord-Pas de Calais remplissent une mission de service public pour l insertion

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

Les travailleurs pauvres et précaires constituent une des populations cibles du microcrédit personnel. Peuton améliorer leur détection?

Les travailleurs pauvres et précaires constituent une des populations cibles du microcrédit personnel. Peuton améliorer leur détection? Les travailleurs pauvres et précaires constituent une des populations cibles du microcrédit personnel. Peuton améliorer leur détection? Séminaire du 18 octobre 2012 Objectifs de l atelier "Ouvrir des pistes

Plus en détail

Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour accéder au marché de l emploi

Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour accéder au marché de l emploi Centre de ressources et de recrutement pour les jeunes diplômés issus de l immigration Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour

Plus en détail

HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale

HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence immobilière à vocation sociale Merci de Retourner ce Dossier à : HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale 81

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation CLAUSE D INSERTION Insertion / Formation / Promotion Janvier 2011 Sommaire Introduction La construction d un projet professionnel Cardinal Formation Le personnel et leur rôle La

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA.

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Carole Lardoux 1 Introduction Les données saisies par les agents de téléphonie du 115 de Paris sont extraites chaque

Plus en détail

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique 18/02/2015 Dossier de presse L hébergement d urgence en Loire-Atlantique M. Henri-Michel COMET, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de Loire-Atlantique a rencontré le mercredi 18 février 2015

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Rapport d activité type de domiciliation

Rapport d activité type de domiciliation Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Nord - Mission Urgence Sociale Hébergement et Insertion Affaire suivie par : Le Préfet du Nord Abdelkader HARIZI / Amélie BOUSSAHEL Tél. : 03.20.18.34.97

Plus en détail

Comment faire une demande de logement?

Comment faire une demande de logement? Comment faire une demande de logement? Remplir le formulaire CERFA ci-après et nous le retourner, avec les pièces justificatives (liste en pages 7 et 8), à l'adresse suivante : POLE HABITAT 27 avenue de

Plus en détail

Le pôle travail social. Livret d information destiné aux partenaires

Le pôle travail social. Livret d information destiné aux partenaires Le pôle travail social Un service chargé de développer un travail social spécialisé préventif auprès de familles confrontées à un événement risquant de fragiliser l équilibre familial. Livret d information

Plus en détail

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N Infos migrations Secrétariat général à l immigration et à l intégration Numéro 21 - février

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

I. Rôle et fonction de l éducateur :

I. Rôle et fonction de l éducateur : La Résidence Sociale Jeune a été créée en 2002 pour recevoir des jeunes de 18 à 25 ans et plus. Elle offre 20 logements autonomes à loyers modérés. La Résidence Sociale est gérée par le PACT 04. L ADSEA

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

PLACEMENT FAMILIAL. Ce service a vu le jour en mars 2011 PRESENTATION DU SERVICE

PLACEMENT FAMILIAL. Ce service a vu le jour en mars 2011 PRESENTATION DU SERVICE PLACEMENT FAMILIAL Ce service a vu le jour en mars 2011 PRESENTATION DU SERVICE Chef de service : Frédéric Beyssac Tel : 06 32 12 32 28 Tel : 04 77 75 03 31 (Maison d Enfants du Mollard) Deux assistantes

Plus en détail

CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX

CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX Le parcours de la personne : de la mise à l abri au logement Colloque du 2 avril 2015 Théâtre des Amandiers LE SIAO DES HAUTS-DE-SEINE Etat des lieux de la demande et de

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?»

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?» CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?» Enquête auprès de la Fédération des Banques Alimentaires et des personnes accueillies - Présentation - N 0800171 Août

Plus en détail

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2.1 Les aides de la Nouvelle-Calédonie allouées aux stagiaires 2.2 Le dispositif ANT 2.3 La Bourse Territoriale de Formation (B.T.F.)

Plus en détail