Le Projet Dairyman en Irlande

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Projet Dairyman en Irlande"

Transcription

1 Le Projet Dairyman en Irlande James Humphreys 15 octobre 2013 Nord-Pas-de-Calais

2 Nord-Pas-de-Calais 2

3 Quelle durabilité dans les fermes produisant nos produits laitiers? Nord-Pas-de-Calais 3

4 Les moteurs du changement dans l'industrie laitière irlandaise Libéralisation des quotas en 2015 Bonnes perspectives pour le prix du lait: la demande mondiale est en augmentation Une industrie laitière stratégiquement importante pour l économie irlandaise Production laitière irlandaise basée sur l herbe : Durable et compétitive Durabilité environnementale : qualité de l eau et Gaz à Effet de Serre Tendances du marché et des consommateurs : qualité, sécurité, confort et santé Ressource abondante de main d oeuvre jeune et bien formée (emploi) Progrès dans la science, la technologie et l'innovation Nord-Pas-de-Calais 4

5 La politique du gouvernement Besoin d'augmenter les exportations de produits alimentaires dans le cadre de la relance économique Nord-Pas-de-Calais 5

6 L'expansion prévue de l industrie laitière irlandaise après Production laitière irlandaise (milliards kg) Production laitière européenne (milliard kg) Valeur de la fillière laitière (milliards $) Exportation des produits laitiers irlandais 85% 90% 85 % exportés : 32 % vers le Royaume-Uni et 48 % dans le reste de l Europe En 2010, l Irlande représentait moins de 4 % de la production laitière européenne Un objectif de 25% de l'augmentation de la production de lait de l'ue en 2020 Nord-Pas-de-Calais 6

7 L'expansion prévue de l industrie laitière irlandaise après 2015 Challenges Le lait supplémentaire devra être transformé en produits laitiers commercialisables Capital pour l investissement, surface et main d oeuvre et autres contraintes de ressource Compatible avec le changement climatique et les contraintes de durabilité Quelques grandes solutions Nord-Pas-de-Calais 7

8 Quelques grandes questions pour les décideurs et l'industrie De 2014 à 2020, comment l Irlande pourra-t-elle : Augmenter la production laitière de 50 %? Augmenter la production de viande de 40 %? Réduire les émissions de GES d au moins 20 %? Quand l agriculture représente 27 % des émissions nationales Mt CO 2 equivalents Agriculture '90 '91 '92 '93 '94 '95 '96 '97 '98 '99 '00 '01 '02 '03 '04 '05 '06 '07 Year Total Nord-Pas-de-Calais 8

9 L image et la durabilité du produit Améliorer l image du lait est une priorité nationale Etablir une norme de durabilité internationale reconnue Assurance qualité : source fiable, traçable le long de la chaîne d'approvisionnement Marque verte et naturelle Associer la durabilité aux ferme commerciales Projets d amélioration des exploitations comme le projet Dairyman Nord-Pas-de-Calais 9

10 La sécurité d'approvisionnement dans marchés à croissance rapide Chine, Moyen-Orient, en Afrique et Russie Assurance qualité : source fiable, traçablele long de la chaîne d'approvisionnement L Irlande est l un des plus gros exportateurs de préparations pour les nourrissons dans le monde : Second plus gros fournisseurs d ingrédients laitiers pour la division mondiale de préparations pour les bébés de Danone Nord-Pas-de-Calais 10

11 La consommation mondiale de produits laitiers devrait doubler d'ici 2050 (FAO 2009) Nord-Pas-de-Calais 11

12 La consommation mondiale de produits laitiers devrait doubler d'ici 2050 (FAO 2009) Nord-Pas-de-Calais 12

13 Tendances des prix moyens du lait en Nouvelle-Zélande et dans quelques Régions Dairyman 40 NZ Irlande Friesland Campina (P-B) Lactalis (PdlL) Lait ( pour 100 litres) Nord-Pas-de-Calais 13

14 Tendances des coûts moyens de production du lait dans les fermes irlandaises (Enquête nationale) Coûts de production Prix du lait Lait ( pour L) Nord-Pas-de-Calais 14

15 Source: Rabo Bank Nord-Pas-de-Calais 15

16 Coûts de production de lait : Fermes Dairyman ( pour 100 kg) Coûts de production ( BF BW FB FL FN GE IN IR LU NL Nord-Pas-de-Calais 16

17 Le coût relatif de l'herbe, des fourrages et des aliments concentrés 250 C o s t p e r U F L ( ) Concentrés Maïs ensilé Herbe ensilée 2 Herbe ensilée 1 Herbe pâturée Lait L/vache Moy. Min Max Europe du NO Irlande Nord-Pas-de-Calais 17

18 Nombre d éleveurs laitiers et production laitière en Irlande entre 1975 et 2010 Eleveurs Lait Eleveurs (mi illiers) Lait(milliard de Litres) Nord-Pas-de-Calais 18

19 Revenu agricole familiale et paiements directs dans les fermes irlandaises 70 Revenu familiale Paiements directs 60 Income ( ) Lait Viande bovine Mouton Cultures Nord-Pas-de-Calais 19

20 Production de lait par ha de SAU dans quelques régions Dairyman 500 Lait (Litr res par ha) Pays-Bas Irlande du Nord Irlande Nord-Pas-de-Calais 20

21 Le bon point de départ L'Irlande est l'un des producteurs de lait les plus efficients sur la carbone dans l'ue; Source: Evaluation of the livestock sector s contribution to the EU GHG emissions (GGELS) EC, Joint Research centre, Qualité des eaux : 6 ème place dans l Europe des 27 pour la proportion d eau de bonne qualité La plupart des sols présente une haute teneur en matière organique Héritage d une riche biodiversité Systèmes de règlementation, de conditionnalité et d'assurance de la qualité Nord-Pas-de-Calais 21

22 Nord-Pas-de-Calais 22

23 Les aspects économiques de la réduction des émissions de GES Dairy breeding index Ex xtended grazing N- efficiency + clover Nord-Pas-de-Calais 23

24 Politique gouvernementale : nécessité de réduire la dépendance aux énergies fossiles importées Le pétrole brut européen ($ par baril) Wind Resources Nord-Pas-de-Calais 24

25 Politique gouvernementale : réduction des émissions dans le secteur de l énergie pour permettre l expansion de l agriculture Energies renouvelables 15% de l électricité produite 2009 Objectifde 40% en 2020 Nord-Pas-de-Calais 25

26 Quelle durabilité pour les fermes laitières irlandaise? L industrie laitière est stratégiquement importante pour l économie du Pays : exportations et l emploi 85 % des produits sont exportés Bonnes perspectives pour le prix du lait: la demande mondiale est en augmentation Améliorer l image des produits est une priorité nationale (marques) Besoin d'être factuelle, transparente, traçable le long de la chaîne d'approvisionnement, mondialement reconnue.. Système peu couteux basé sur l herbe : économiquement et environnementalement durable Bonne base de départ mais un besoin d améliorer les projets sur les fermes Nord-Pas-de-Calais 26

27 Thank you Nord-Pas-de-Calais 27

Production laitière au Luxembourg Aspects économiques. Jeff Boonen Jeff.boonen@lta.lu Boonen.jeff@lta.lu

Production laitière au Luxembourg Aspects économiques. Jeff Boonen Jeff.boonen@lta.lu Boonen.jeff@lta.lu Production laitière au Luxembourg Aspects économiques Jeff Boonen Jeff.boonen@lta.lu Boonen.jeff@lta.lu Remouchamps, 26 janvier 2016 Agriculture au Luxembourg (2014) 2 042 exploitations- 1 341 exploitations

Plus en détail

Bioéthanol : Atouts et enjeux

Bioéthanol : Atouts et enjeux Bioéthanol : Atouts et enjeux L environnement, véritable défi du Bioéthanol Indépendance énergétique Perspectives économiques L environnement, véritable défi du Bioéthanol Depuis 2 siècles, nos sociétés

Plus en détail

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Plan de la rencontre 1. Portrait sectoriel de la dépendance au pétrole 2. Atelier 1: Diagnostic sectoriel

Plus en détail

Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec

Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec - Des Plaines B, 1220, Place George V Ouest, Québec

Plus en détail

FEDRE Forum européen

FEDRE Forum européen FEDRE Forum européen Changements climatiques: Energie et Mobilité Genève, 23-27 janvier 2006 1. Introduction Développement des biocarburants en Europe: situation actuelle et perspectives Dr E. Gnansounou

Plus en détail

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par :

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par : Avant propos Depuis le milieu des années 198, la Tunisie s est engagée sur la voie de l amélioration de l efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables. Des mesures ambitieuses

Plus en détail

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Premières estimations : 16 janvier 2013 Les chaînes de valeur mondiales (CVM) jouent aujourd hui un rôle de premier plan dans l économie de l

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

L énergie dans l avenir

L énergie dans l avenir L1 : UE Sciences, techniques et société (STS) L énergie dans l avenir Pascale Chelin, Wilfrid da Silva 2015-2016 L énergie dans l avenir Sources: Cours "énergies renouvelables" de A. Jolly (UPEC) World

Plus en détail

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX PRÉSENTATION AU COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DES FORÊTS M. Yves Leduc M. Bruno

Plus en détail

POSITION POLITIQUE DU CAE 2016 LE RÔLE DE L ARCHITECTURE DANS LA CONSTRUCTION ÉCO-ÉNERGÉTIQUE

POSITION POLITIQUE DU CAE 2016 LE RÔLE DE L ARCHITECTURE DANS LA CONSTRUCTION ÉCO-ÉNERGÉTIQUE POLITIQUE ARCHITECTS COUNCIL OF EUROPE CONSEIL DES ARCHITECTES D EUROPE Points clés L architecture d un bâtiment a un impact majeur sur sa performance énergétique. La configuration spatiale et matérielle

Plus en détail

L énergie et le climat en Côtes d Armor

L énergie et le climat en Côtes d Armor L énergie et le climat en Côtes d Armor - Panorama - DE LA COP 21 À LA COOP(ÉRATION) 22 : ENSEMBLE POUR L'ÉNERGIE ET LE CLIMAT EN CÔTES D'ARMOR Rencontre du réseau T3D 06/11/2015 - Yffiniac Panorama de

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES

REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES DECLARATION DU MARCHE DU COMITE DU BOIS REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES Le texte officiel ci après a été adopté par le Comité du bois CEE/ONU

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

Références CER France Chèvres laitières 2012 Réalisées par Charline Lochou en BTS ASCE au Lycée agricole de Coulounieix-Chamiers

Références CER France Chèvres laitières 2012 Réalisées par Charline Lochou en BTS ASCE au Lycée agricole de Coulounieix-Chamiers Références CER France Chèvres laitières 2012 Réalisées par Charline Lochou en BTS ASCE au Lycée agricole de Coulounieix-Chamiers EXPLOITATIONS CLASSES PAR ORDRE DE CHARGEMENT CROISSANT S.A.U. 37.50 50.80

Plus en détail

La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif

La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif Kabinet CISSE, Economiste Directeur Exécutif du CECIDE (Guinée-Conakry) E-Mail: cecideomc@yahoo.fr En filigrane Rappel contextuel

Plus en détail

Commerce extérieur. 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs. Dynamisme des échanges. L'Alsace très tournée vers l'europe

Commerce extérieur. 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs. Dynamisme des échanges. L'Alsace très tournée vers l'europe 12 Commerce extérieur 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs Dynamisme des échanges Les échanges extérieurs occupent une place de premier plan dans l'économie de la région.

Plus en détail

Le réseau de fermes pilotes

Le réseau de fermes pilotes Le réseau de fermes pilotes Présentation du réseau et de son fonctionnement Elisabeth CASTELLAN, CAR Nord-Pas de Calais 15 octobre 2013 Création d un réseau de fermes pilotes Un lien concret avec les élevages

Plus en détail

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement La dix neuvième conférence internationale des statisticiens(nes) du travail (CIST), Reconnaissant que la

Plus en détail

RAPPORT ISR TRIMESTRIEL

RAPPORT ISR TRIMESTRIEL RAPPORT ISR TRIMESTRIEL LBPAM Voie Lactée Juillet 2015 Pour plus d informations, se reporter au prospectus complet du fonds. Pour toute question : gestionethique@labanquepostale-am.fr 31/07/2015 PARTIE

Plus en détail

ADECCO GROUPE FRANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

ADECCO GROUPE FRANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 ADECCO GROUPE FRANCE Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES Adecco Groupe France 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres

Plus en détail

Outils. traiter. concrets. climatique. changement. pour

Outils. traiter. concrets. climatique. changement. pour climat du Outils concrets traiter pour changement climatique Surveiller le changement climatique, quantifier les émissions de gaz à effet de serre (GES) et promouvoir les bonnes pratiques de management

Plus en détail

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Communauté d agglomération GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE OBSERVATOIRE janvier 2012 Suivi des Consommations d Energie, des émissions de GAZ À EFFET DE SERRE et de la production

Plus en détail

Système d'alerte précoce

Système d'alerte précoce FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 4.7.2007 SEC(2007) 940 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL relatif aux dépenses du FEAGA Système d'alerte précoce

Plus en détail

Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : rappels sur la démographie Démographie : étude des populations et de leurs dynamiques (à partir de caractéristiques

Plus en détail

Les marchés émergents et le secteur minier

Les marchés émergents et le secteur minier Les marchés émergents et le secteur minier Principales tendances pour l avenir Nochane Rousseau Leader, secteur minier, Québec Affaires sans frontières Le 15 novembre 2012 Ville de Québec De nombreux

Plus en détail

Le vecteur d'énergie de l'avenir

Le vecteur d'énergie de l'avenir SPEECH/03/306 Romano Prodi Président de la Commission européenne Le vecteur d'énergie de l'avenir Conférence sur l'économie de l'hydrogène Bruxelles, le 16 juin 2003 Chers orateurs et invités, Mesdames

Plus en détail

Compréhension orale: Croissance verte (pages 82-83) Entrée en matière 1. À partir du titre, faites des hypothèses sur le contenu du document.

Compréhension orale: Croissance verte (pages 82-83) Entrée en matière 1. À partir du titre, faites des hypothèses sur le contenu du document. Entrée en matière 1. À partir du titre, faites des hypothèses sur le contenu du document. Entrée en matière 1. À partir du titre, faites des hypothèses sur le contenu du document. Le mot «croissance» un

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Index GRI (Global Reporting Initiative)

Index GRI (Global Reporting Initiative) Index GRI (Global Reporting Initiative) RBC a adopté une stratégie à plusieurs volets pour son rapport sur le développement durable et publie son bilan social, environnemental et déontologique à différents

Plus en détail

L agriculture familiale :

L agriculture familiale : MADAGASCAR Année Internationale de l Agriculture Familiale (AIAF) 2014 et Journée Mondiale de l Alimentation (JMA) 2014 L agriculture familiale : une chance pour la planète et pour Madagascar Sécurité

Plus en détail

SITUATION DE MADAGASCAR FACE A L AFLATOXINE

SITUATION DE MADAGASCAR FACE A L AFLATOXINE SITUATION DE MADAGASCAR FACE A L AFLATOXINE MADAGASCAR EST L UN DES PAYS QUI NE POSSEDE PAS NI REGLEMENTATION, NI LEGISLATION SUR L AFLATOXINE CEPENDANT, IL EXISTE UNE LOI ( CODE DE SANTE) QUI OBLIGENT

Plus en détail

1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète?

1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète? LA GUERRE DE L ÉNERGIE N EST PAS UNE FATALITÉ en 10 questions / réponses 1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète? Un Chinois consomme une tonne équivalent pétrole

Plus en détail

Atelier de formation MDP

Atelier de formation MDP Atelier de formation MDP Session 5: Quantification des Réductions d Emission Dakar 17-20 Juin 2009 Contenu Quiz et introduction 10 min Méthodologies clées 10 min Etude de cas 20 min Travail de groupe 30

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Enjeux et défis pour la production agricole en Afrique de l'ouest

Enjeux et défis pour la production agricole en Afrique de l'ouest Enjeux et défis pour la production agricole en Afrique de l'ouest Enjeux et défis pour la production agricole en Afrique de l'ouest 1. L'insécurité alimentaire en Afrique de l'ouest 2. Le défi démographique

Plus en détail

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE Objectif général L objectif général de ce programme de développement est d atteindre une production de qualité, de 1000 tonnes de café marchand,

Plus en détail

Agribusiness. La BERD et l appui à la chaîne de valeur dans l'industrie agro-alimentaire. Juin 2015

Agribusiness. La BERD et l appui à la chaîne de valeur dans l'industrie agro-alimentaire. Juin 2015 Agribusiness La BERD et l appui à la chaîne de valeur dans l'industrie agro-alimentaire Juin 2015 Sommaire 1. L Agribusiness au sein de la BERD 2. Agribusiness: Études de cas 3. Notre valeur ajoutée 2

Plus en détail

hydrosourcedavenir.com

hydrosourcedavenir.com hydrosourcedavenir.com L HYDROÉLECTRICITÉ AU QUÉBEC MY THES ET S 2011G1230F L HYDROÉLECTRICITÉ QUÉBÉCOISE, SOURCE D AVENIR L hydroélectricité est une importante source de gaz à effet de serre. Les émissions

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE AU BÉNIN : STRATÉGIES DE GESTION ET D ADAPTATION DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

LE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE AU BÉNIN : STRATÉGIES DE GESTION ET D ADAPTATION DES EXPLOITATIONS AGRICOLES LE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE AU BÉNIN : STRATÉGIES DE GESTION ET D ADAPTATION DES EXPLOITATIONS AGRICOLES SOSSOU Comlan Hervé Dissertation originale présentée en vue de l obtention du grade de docteur

Plus en détail

AD printemps 2015. 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait

AD printemps 2015. 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait AD printemps 2015 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait Conditions cadres du marché du lait Thèmes 1. FROMARTE en chiffres 2. Situation du marché / bilan du libre-échange du fromage 2007-2014

Plus en détail

FCPI Dividendes Plus n 2. Fonds Commun de Placement dans l Innovation. Souscription limitée

FCPI Dividendes Plus n 2. Fonds Commun de Placement dans l Innovation. Souscription limitée FCPI Dividendes Plus n 2 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Souscription limitée 50 % de réduction ISF ou 18 % de réduction d impôt sur le revenu en contrepartie d un risque de perte en capital

Plus en détail

Présentation des terres collectives Définition Importance

Présentation des terres collectives Définition Importance Ministère de l Intérieur Secrétariat Général Direction des Affaires Rurales Division des Systèmes d Information et de la Communication Service de l Information Géographique FIG 2011 Ahmed JKAOUA Présentation

Plus en détail

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président PARTENARIAT EUROMED DOC. DE SÉANCE N : 203/08 [FR] EN DATE DU : 03.07.2008 ORIGINE : GSC 7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008 Conclusions du Président La 7ème

Plus en détail

Dîner de l association 1X-Nucléaire Lundi 31 mai 2010

Dîner de l association 1X-Nucléaire Lundi 31 mai 2010 Dîner de l association 1X-Nucléaire Lundi 31 mai 2010 Monsieur le Président, Cher Jacques, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Je suis à la fois très heureuse et très honorée d être parmi vous ce soir.

Plus en détail

Le territoire des îles Wallis et Futuna

Le territoire des îles Wallis et Futuna Le territoire des îles Wallis et Futuna présente le Colloque UNE AGRICULTURE DURABLE AU SERVICE DE LA POPULATION À Wallis et Futuna Le colloque Une agriculture durable au service de la population (ADSP)

Plus en détail

Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée. Mastère spécialisé MIQE. Soutenance de stage et thèse professionnelle

Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée. Mastère spécialisé MIQE. Soutenance de stage et thèse professionnelle Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée Mastère spécialisé MIQE Soutenance de stage et thèse professionnelle Thomas Pelletier Lundi 30 janvier 2006 Sommaire I/ Stage Pellenc Selective Technologies

Plus en détail

Projet Sorens : Intensité de pâture et distribution de concentrés

Projet Sorens : Intensité de pâture et distribution de concentrés Station fédérale de recherches en production animale et laitière (ALP) Projet Sorens : Intensité de pâture et distribution de concentrés Fredy Schori Journée Bio 2004 Avenches - Arenenberg Murimoos - Plantahof

Plus en détail

Réunion d information sur l agriculture l

Réunion d information sur l agriculture l Réunion d information d sur l agriculture l biologique Mercredi du Développement D Durable Limoges MétropoleM 3 mars 2010 GABLIM GABLIM (Groupement des Agrobiologistes du Limousin) est une association

Plus en détail

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 Diminuer les émissions de gaz à effet de serre de la région Centre de 40 % Depuis la fin du XVIII e siècle, notre modèle de civilisation est fondé sur une exploitation intensive

Plus en détail

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE»

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» WANG Haiyuing, directeur général adjoint du département de recherches de la China Law Society L énergie est la base matérielle importante pour

Plus en détail

FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS

FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS... 5 L'ACTIVITÉ DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS...

Plus en détail

Projet de fin d études

Projet de fin d études Projet de fin d études La voiture, un nouvel équipement du bâtiment? Etude de la synergie possible entre bâtiment à énergie positive et véhicule électrique ou hybride rechargeable Yves MARCOUX ENSIEG -

Plus en détail

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Irish Farmers Association catherinelascurettes@ifa ifa.ieie

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S)

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S) APPEL A PROJETS PERMANENT Documents à produire Les candidats constitueront un dossier comprenant : _ une copie du dossier de demande de permis de construire (la qualité du volet paysager sera déterminante)

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 9.11.2015

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 9.11.2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 9.11.2015 C(2015) 7674 final DÉCISION DE LA COMMISSION du 9.11.2015 relative au programme d action annuel 2015 en faveur de la Tanzanie, à financer sur les ressources

Plus en détail

Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France

Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France Lien vers la présentation PowerPoint Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France Bertrand REYSSET Chargé de mission adaptation au changement climatique, Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés

Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés Paris, le 23 mai 2016 Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés Mirova, société de gestion dédiée à l investissement responsable,

Plus en détail

KITCHENER-WATERLOO 29 janvier 2015. #ExporterAvecSuccès

KITCHENER-WATERLOO 29 janvier 2015. #ExporterAvecSuccès KITCHENER-WATERLOO 29 janvier 2015 #ExporterAvecSuccès Restez connectés: suivez-nous sur les médias sociaux et participez à la conversation! DES OUTILS D AIDE À L EXPORTATION À VOTRE PORTÉE ÉTUDE DE CAS

Plus en détail

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire?

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Dr Jean-Bernard Gay Privat docent EPFL LESO Pour sa construction, son exploitation et son entretien toute construction nécessite une

Plus en détail

Agriculture et changement climatique au Sénégal : stratégies de réponse de la recherche

Agriculture et changement climatique au Sénégal : stratégies de réponse de la recherche INSTITUT SENEGALAIS DE RECHERCHES AGRICOLES Agriculture et changement climatique au Sénégal : stratégies de réponse de la recherche Dr Mbaye DIOP Maurizio BACCI Ziguinchor 15-17 juin 2015 Comprendre le

Plus en détail

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation BÂTIMENTS AGRICOLES Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation Equipe modernisation P. 2/12 P. 2/12 Construire un bâtiment Construire un bâtiment d élevage est un acte fort dans la vie

Plus en détail

E L activité «Impression 3D de ComposiTIC» E

E L activité «Impression 3D de ComposiTIC» E Décembre 2014 O DOSSIER Dossier de DE presse PRESSE Ne jetez plus vos coquilles d huîtres! ComposiTIC expérimente un nouveau filament biodegradable pour imprimante 3D. Fil à base de poudre de coquilles

Plus en détail

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne Productivité et prospérité à l âge de l information Kaïs Dachraoui, Tarek M. Harchaoui et Faouzi Tarkhani ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne a connu une performance remarquable. Après 1995, la

Plus en détail

Ce qu implique l appartenance au Royaume-Uni pour l Écosse. Informations relatives au référendum sur l indépendance de l Écosse.

Ce qu implique l appartenance au Royaume-Uni pour l Écosse. Informations relatives au référendum sur l indépendance de l Écosse. Ce qu implique l appartenance au Royaume-Uni pour l Écosse. Informations relatives au référendum sur l indépendance de l Écosse. Pour demander cette brochure en gros caractères, en version audio ou en

Plus en détail

SESSION 1:ENJEUX ET OPPORTUNITÉS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST

SESSION 1:ENJEUX ET OPPORTUNITÉS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST Afrique Nourricière SESSION 1:ENJEUX ET OPPORTUNITÉS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST La vision des OP ouest-africaines : situation actuelle, défis, contraintes et potentiel de l agriculture africaine Juin

Plus en détail

12 ème plan quinquennal chinois : marché(s) du carbone en vue

12 ème plan quinquennal chinois : marché(s) du carbone en vue N 5 Juin 2011 12 ème plan quinquennal chinois : marché(s) du carbone en vue La Chine n a pas d objectif contraignant de réduction de ses émissions au titre de la Convention-cadre des Nations Unies sur

Plus en détail

ETUDE BOVINS LAIT 2007

ETUDE BOVINS LAIT 2007 EXPLOITATIONS CLASSES PAR ORDRE DE CHARGEMENT CROISSANT S.A.U. 92.97 91.66 84.89 S.F.P. 68.20 62.61 46.47 Ha. Mais ens / Ha. S.F.P. 19% 26% 32% U.G.B. 55.91 82.09 92.60 Nombre de vaches 44 58 64 U.G.B.

Plus en détail

Engagés à bâtir un modèle de chimie durable. Jean-Pierre Clamadieu, Président du Comité Exécutif & CEO

Engagés à bâtir un modèle de chimie durable. Jean-Pierre Clamadieu, Président du Comité Exécutif & CEO Engagés à bâtir un modèle de chimie durable Jean-Pierre Clamadieu, Président du Comité Exécutif & CEO Un environnement macro-économique contrasté Une économie mondiale à plusieurs vitesses 6,9% 6,1% 1,7%

Plus en détail

AFTP-CFE-IFP 11 Mai 2006. Quelles réserves de pétrole et de gaz? Yves Mathieu yves.mathieu@ifp.fr

AFTP-CFE-IFP 11 Mai 2006. Quelles réserves de pétrole et de gaz? Yves Mathieu yves.mathieu@ifp.fr AFTP-CFE-IFP 11 Mai 2006 Quelles réserves de pétrole et de gaz? Yves Mathieu yves.mathieu@ifp.fr Quelles réserves pétrolières et de gaz? Réserves Ressources Réserves Scénarii des productions mondiales

Plus en détail

Analyse de la diversité de systèmes laitiers en Europe du Nord- Ouest sur base de leurs performances économiques et environnementales

Analyse de la diversité de systèmes laitiers en Europe du Nord- Ouest sur base de leurs performances économiques et environnementales Analyse de la diversité de systèmes laitiers en Europe du Nord- Ouest sur base de leurs performances économiques et environnementales Jeff Boonen, Henri Kohnen- Lycée Technique Agricole ; 72, avenue Salentiny

Plus en détail

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Service de l énergie et des mines Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Introduction : L énergie en Polynésie française I Etat des lieux -l approvisionnement & dépendance énergétique -Le secteur

Plus en détail

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Quantification des impacts environnementaux associés au traitement biologique et à l'utilisation agricole des produits organiques bilan des connaissances P. Mallard,

Plus en détail

Conséquences socio psychologiques des politiques agricoles : étude comparative Franche Comté/Québec /Suisse

Conséquences socio psychologiques des politiques agricoles : étude comparative Franche Comté/Québec /Suisse Conséquences socio psychologiques des politiques agricoles : étude comparative Franche Comté/Québec /Suisse Dr Laplante JJ MSAFC Pr Jacques Jouvenot Dominique Université BFC Pr Droz Yvan IHEID Genève Mieville

Plus en détail

11 ES RENCONTRES FILIÈRE BOIS

11 ES RENCONTRES FILIÈRE BOIS 11 ES RENCONTRES FILIÈRE BOIS LA FILIÈRE EN RÉVOLUTION - VERS UNE ECONOMIE CIRCULAIRE - INNOVER DURABLEMENT DANS LA FILIÈRE BOIS GRÂCE À L ÉCONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ Vendredi 18 mars 2016 1 QUEL EST

Plus en détail

Fiche de développement durable

Fiche de développement durable Fiche de développement durable Continuons à mesurer notre performance. Chez Sappi Europe, nous avons choisi d être «ecoeffective» et d intégrer les principes du développement durable qui repose sur une

Plus en détail

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 Une ambition à 10 ans Le décolletage est l industrie d usinage de pièces de haute précision. Celles-ci sont des

Plus en détail

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 30 mai 2008 - Lille Réseau RAFHAEL LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT GRENELLE de l ENVIRONNEMENT groupes de travail tables rondes finales discours de clôture 33 comités opérationnels 2

Plus en détail

Introduction au Méchanisme pour un Développement Propre (MDP)

Introduction au Méchanisme pour un Développement Propre (MDP) Introduction au Méchanisme pour un Développement Propre (MDP) Renforcement des compétences des cadres du MECV Ouagadougou, 30 Novembre 4 Décembre 2009 Locatelli, B. Analyses préliminaires au développement

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie Université Sétif 1 Faculté des Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Le Premier Colloque sur 7 8 avril 2015 Les enjeux de la transition énergétique en Algérie SENOUCI Benabbou

Plus en détail

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83 Présentation du projet d «Implantation d une scierie modèle couplée à une centrale de cogénération et unité de production de granulés» Provence-Alpes-Côte d Azur Alpes-Maritimes Commune du Broc (06510)

Plus en détail

PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020)

PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020) 1 EDBI 2016 Nairobi PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020) 2 3 CONTEXTE Superficie : 322.462 km², avec un littoral de 520 km Population : 22.4

Plus en détail

Le marché des certificats d économie d énergie Fonctionnement et premiers enseignements Haitham Joumni

Le marché des certificats d économie d énergie Fonctionnement et premiers enseignements Haitham Joumni Le marché des certificats d économie d énergie Fonctionnement et premiers enseignements Haitham Joumni Comment arrivera-t-on à réduire la pollution en France? La mise en place des certificats d économie

Plus en détail

ORDRE DU JOUR ET PROGRAMME DE TRAVAIL PROVISOIRES

ORDRE DU JOUR ET PROGRAMME DE TRAVAIL PROVISOIRES NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE F Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale Distr. : GENERAL ECA/SRO-CA/ Novembre 2015 Original : Français Séminaire de renforcement des capacités

Plus en détail

L habitat économe, pour quoi faire?

L habitat économe, pour quoi faire? Exposition L habitat économe, pour quoi faire? Afin de sensibiliser et informer les habitants et consommateurs aux enjeux relatifs aux économies d énergie, la Confédération Nationale du Logement a créé

Plus en détail

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation.

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation. Innovation, moteur de la chimie en France 1,64 Mds d à la R&D En 2012, les industries chimiques ont consacré : 32 Pour que l industrie chimique en France garde une place prépondérante sur la scène internationale,

Plus en détail

Conduire le développement durable

Conduire le développement durable DECLARATION COMMUNE DES ACADEMIES DU G SCIENCE 2013 Conduire le développement durable Rôle de la science, de la technologie et de l innovation 1. Introduction Les Objectifs du millénaire pour le développement

Plus en détail

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements mai-11 sept.-11 mai-12 sept.-12 mai-13 sept.-13 mai-14 sept.-14 PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux événements Les ventes d habitations au

Plus en détail

MARCHISSY PROJET CHAUFFAGE A DISTANCE AU BOIS

MARCHISSY PROJET CHAUFFAGE A DISTANCE AU BOIS Kurt-R. Scheidegger SA Bureau d ing. conseils 1010 LAUSANNE en collaboration avec: F. Liard + Associés SA Ing. civils dipl. HES 1163 Etoy L.-E. Rossier Ing. EPF Bureau d études - géomètre officiel 1170

Plus en détail

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014 Ploudaniel, le 17 juin 2014 COMMUNIQUÉ de PRESSE Chiffres 2013 et actualités 1er semestre 2014 Des signaux positifs pour les agriculteurs adhérents et les salariés : - un chiffre d affaires à 2,1 milliards

Plus en détail

Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur Les pompes à chaleur Journée d étude consacrée aux agriculteurs, relais du soleil Virton, 17 décembre 2008 G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001)

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, le 13.IX.2005 C (2005) 3543 Objet: Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) Monsieur

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Nouvelles réglementations sur l air l RAA et RDOCÉCA

Nouvelles réglementations sur l air l RAA et RDOCÉCA Nouvelles réglementations r sur l air l au Québec : RAA et RDOCÉCA CA Michel Goulet, directeur Direction des politiques de la qualité de l atmosphère Ministère du Développement durable, de l Environnement

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA THÈSE DE DOCTORAT

RÉSUMÉ DE LA THÈSE DE DOCTORAT UNIVERSITÉ DE SCIENCES AGRICOLES ET DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE,,ION IONESCU DE LA BRAD DE IAŞI FACULTÉ D AGRICULTURE DOMAINE DE DOCTORAT: AGRONOMIE SPÉCIALISATION: MANAGEMENT ET MERCATIQUE EN AGRICULTURE

Plus en détail