Chapitre 1P : PARTICULES ELEMENTAIRES ET INTERACTIONS FONDAMENTALES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 1P : PARTICULES ELEMENTAIRES ET INTERACTIONS FONDAMENTALES"

Transcription

1 Chapitre 1P : PARTICULES ELEMENTAIRES ET INTERACTIONS FONDAMENTALES De l échelle microscopique à l échelle astronomique, tout est construit à partir de 3 particules élémentaires. Cet ensemble doit sa cohésion à l existence d interactions fondamentales : l interaction gravitationnelle, l interaction électromagnétique et l interaction forte. I) Les particules élémentaires L ensemble de l univers est constitué de Ces constituants de la matière sont eux-mêmes un assemblage de 3 particules élémentaires déjà vues en seconde. 1) Les 3 particules dites «élémentaires» (découvert par J.J. Thomson en 1897). (découvert par E. Rutherford en 1911). (découvert par J. Chadwick en 1932). 2) Ordre de grandeur du rayon de l atome et du noyau Le proton et le neutron sont sphériques et de dimensions comparables (de l ordre de m). Par conséquent, un noyau contenant plusieurs nucléons aura un diamètre de l ordre de m. Par exemple, pour un atome d hydrogène à notre échelle humaine, si l on considère le noyau (un seul proton) gros comme une balle de tennis, l électron sera à environ 2 km! 3) Masses et charges des particules «élémentaires» Particule élémentaire : Masse : Charge électrique (voir l unité au II) : Electron m e = 9, kg q e- = - e = - 1, C Proton m p = 1, kg q p = e = 1, C Neutron m n = 1, kg q n = 0 C Remarques : Toute charge électrique sera un multiple positif ou négatif de cette charge élémentaire : - 1/5 MARTIN Lycée Français de Djibouti

2 II) Les interactions fondamentales 1) L interaction gravitationnelle a) Loi de Newton Le déplacement de l eau des océans, c'est-à-dire la marée, s explique par l attraction conjuguée de la Lune et du Soleil sur la Terre. L interaction gravitationnelle entre corps est universelle : elle fait l objet d une loi énoncé par Isaac Newton en Deux corps sont toujours soumis à une interaction attractive due à leur masse. Deux corps assimilables à des objets ponctuels A et B, de masses m A et m B séparés par une distance d, sont soumis à des forces d intensité communes : La loi de Newton est applicable (sous cette forme) à des objets ponctuels mais sera aussi applicable à des objets non ponctuels si la répartition des masses m et m est à symétrie sphérique. (L objet sera assimilé à son centre et affecté de la masse de l objet). C est le cas des planètes. b) Le poids d un corps Tout objet de masse m, situé au voisinage de la Terre est soumis à une force d attraction gravitationnelle exercée par la Terre. Soit M T la masse de la terre de rayon R T. A la surface de la Terre, la valeur de cette force F 0 est : Nous admettrons que cette force peut être assimilée au poids de cet objet à la surface de la Terre. On en déduit : c) Interaction gravitationnelle et structure de l univers La force gravitationnelle est : - 2/5 MARTIN Lycée Français de Djibouti

3 2) L interaction électromagnétique Des corps électriquement chargés sont soumis à une interaction. Si les charges sont au repos, cette interaction est électrique (on dit aussi électrostatique). Si les charges sont en mouvement, elles sont aussi soumises à une interaction magnétique. De manière générale, l interaction entre deux corps électriquement chargés est qualifiée d interaction électromagnétique. On limite ici l étude à l interaction électrique. a) L électrisation Il est possible d électriser un matériau par frottement ou par influence. Le phénomène d électrisation s interprète par le déplacement des électrons. C est probablement en polissant de l ambre, alors utilisé pour fabriquer des bijoux, que les Grecs se sont aperçus que l ambre frotté avait la propriété d attirer des corps légers. Lorsqu on frotte une tige en matière plastique, elle acquiert cette même propriété. Les expériences d électrisation nous montrent qu il n y a que 2 espèces de charges électriques : les et les. On peut énoncer 2 propriétés : Un objet est dit s il porte autant de charges que de charges (cas de l atome mais pas de ). Un corps qui possède un excès d électrons est chargé. ( ). Un corps qui possède un défaut d électrons est chargé. ( ) La charge électrique totale d un système isolé est constante. Voir l expérience dessinée ci-dessus : Une baguette d ébonite gagne des charges négatives quand elle est frottée avec une fourrure. Pendant le frottement ces charges sont transférées de la fourrure à l ébonite de sorte que la fourrure se retrouve chargée positivement. La charge électrique totale de l ensemble {ébonite+fourrure} ne varie pas : c est le principe de. Unité de charge électrique Dans le système international, une charge électrique notée est mesurée en : 1µC = C 1 nc = C 1 pc = C Les conducteurs et les isolants Des électrons peuvent circuler librement dans les conducteurs métalliques. Ils sont nommés Dans les solutions conductrices, ce sont d autres porteurs de charges,, qui assurent la conduction de l électricité. Au contraire, les isolants ne permettent pas aux électrons de circuler librement hors de l atome. Il n y a pas. - 3/5 MARTIN Lycée Français de Djibouti

4 b) L interaction électrique Si deux corps A et B sont chargés de la même façon, ces 2 corps auront tendance à. Le corps A exerce sur le corps B une force notée : Le corps B exerce sur le corps A une force notée : Donc : En 1785, Charles de Coulomb a énoncé la loi relative à l interaction électrique. Ces forces peuvent être ou et la droite d action sera la droite (AB). L interaction électrostatique (ou «électromagnétique») est responsable de l existence des atomes, des molécules et assure la cohésion de la matière (vivante ou non). Cette force joue un rôle prépondérant dans la forme, la dureté, l élasticité, etc des objets. 3) L interaction forte Dans le noyau, deux nucléons sont soumis à une interaction attractive, indépendante de la charge électrique et de courte portée (de l ordre de la taille du noyau). A courte distance, l intensité de cette interaction est environ 10 2 à 10 3 fois plus importante que l interaction électrique ; Elle a la propriété caractéristique d être insignifiante dès que l on s éloigne du noyau. - 4/5 MARTIN Lycée Français de Djibouti

5 Une autre interaction donc se manifeste dans le noyau et empêche la dispersion des protons (et des neutrons). Cette interaction porte le nom. La présence de cette interaction a été proposée par C. W. Heisenberg en Ci-contre un exemple malheureux de ce qui se passe lorsqu on arrive à vaincre l interaction forte et à libérer l énergie des nucléons. L interaction forte est indépendante de la charge électrique et de très courte portée ( m) soit environ les dimensions du noyau. Si le noyau est trop gros, on observe une instabilité : les noyaux sont tous radioactifs à partir de l uranium (Z=92). III) Résumé : la cohésion de la matière Interaction gravitationnelle Interaction électrique Domaine d action Echelle Attractive ou répulsive? Interaction forte - 5/5 MARTIN Lycée Français de Djibouti

CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb

CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb IV.1 IV.1 : La Force électrique Si on frotte vigoureusement deux règles en plastique avec un chiffon, celles-ci se repoussent. On peut le constater

Plus en détail

3 Charges électriques

3 Charges électriques 3 Charges électriques 3.1 Electrisation par frottement Expérience : Frottons un bâton d ébonite avec un morceau de peau de chat. Approchonsle de petits bouts de papier. On observe que les bouts de papier

Plus en détail

Comprendre le noyau. Pourquoi étudier les noyaux atomiques?

Comprendre le noyau. Pourquoi étudier les noyaux atomiques? Comprendre le noyau Pourquoi étudier les noyaux atomiques? La raison qui tue parce que les atomes représentent 99% de la matière visible de l Univers et. on ne comprend pas tout (ou presque rien)! et les

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

GENERALITES ELECTRICITE.

GENERALITES ELECTRICITE. GENERALITES ELECTRICITE. 1) STRUCTURE DE LA MATIERE: La MOLECULE est la plus petite partie d un corps simple ou composé. Le corps simple: Le corps composé: Est formé de 1 ou plusieurs atomes semblables.

Plus en détail

Chapitre I- Le champ électrostatique. I.1.1- Phénomènes électrostatiques : notion de charge électrique

Chapitre I- Le champ électrostatique. I.1.1- Phénomènes électrostatiques : notion de charge électrique Chapitre I- Le champ électrostatique I.- Notions générales I..- Phénomènes électrostatiques : notion de charge électrique Quiconque a déjà vécu l expérience désagréable d une «décharge électrique» lors

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

DM n o 5 TS1 2011 La fusion : énergie des étoiles, énergie d avenir. 1 Fusion dans le Soleil

DM n o 5 TS1 2011 La fusion : énergie des étoiles, énergie d avenir. 1 Fusion dans le Soleil DM n o 5 TS1 11 La fusion : énergie des étoiles, énergie d avenir 1 Fusion dans le Soleil 1.1 Le Soleil Les premiers scientifiques à s interroger sur l origine de l énergie du Soleil furent W. Thomson

Plus en détail

LP 203 Champ électrique et magnétique, induction

LP 203 Champ électrique et magnétique, induction Objectifs : LP 203 Champ électrique et magnétique, induction Savoir calculer le champ électrique créé par des distributions simples de charge. Savoir calculer le champ magnétique créé par des distributions

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 Lycée Galilée Gennevilliers L'énergie nucléaire : fusion et fission chap. 6 JALLU Laurent I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 II. Équivalence masse-énergie... 3 Bilan de masse de la

Plus en détail

1. Introduction. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille:

1. Introduction. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille: 1. Introduction échelle macroscopique échelle moléculaire La chimie est la science des propriétés et des transformations de la matière. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille: Demokrit

Plus en détail

Noyaux Masse - Energie

Noyaux Masse - Energie Noyaux Masse - Energie Masse et Energie. 1. Quelle relation Einstein établit-il entre la masse et l énergie? Préciser les unités. C = 2. Compléter le tableau : 3. Défaut de masse a) Choisir un noyau dans

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

Chapitre 3 : ETUDE DU NOYAU

Chapitre 3 : ETUDE DU NOYAU Chapitre 3 : ETUDE DU NOYAU Ernest Rutherford Sir James Chadwick Albert Einstein Sir James Chadwick Ernest Rutherford Francis William Aston Rutherford, Ernest, lord (1871-1937), physicien britannique,

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

Équivalence masse-énergie

Équivalence masse-énergie CHPITRE 5 NOYUX, MSSE ET ÉNERGIE Équivalence masse-énergie. Équivalence masse-énergie Einstein a montré que la masse constitue une forme d énergie appelée énergie de masse. La relation entre la masse (en

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Electricité. Chapitre 1: Champ électrique

Electricité. Chapitre 1: Champ électrique 2 e BC 1 Champ électrique 1 Electricité L interaction électromagnétique a été évoqué dans la partie «Interactions fondamentales» en énonçant la loi de Coulomb, et en analysant des phénomènes macroscopiques

Plus en détail

FUSION THERMONUCLEAIRE

FUSION THERMONUCLEAIRE FUSION THERMONUCLEAIRE Le cœur du Soleil est un plasma chaud totalement ionisé à très haute pression condition nécessaire à la réaction de fusion de l hydrogène en hélium 1 dont le bilan est : 4 1 H 4

Plus en détail

Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale"

Stage : Développer les compétences de la 5ème à la Terminale Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale" Session 2014-2015 Documents produits pendant le stage, les 06 et 07 novembre 2014 à FLERS Adapté par Christian AYMA et Vanessa YEQUEL d après

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

Electrostatique. Electrisations. 1.1 Electrisation par frottement. 1.1.1 Observations. de 19

Electrostatique. Electrisations. 1.1 Electrisation par frottement. 1.1.1 Observations. de 19 5G3 - Electrostatique - Page 1 Electrostatique Cette partie du cours de physique étudie le comportement des charges électriques au repos ainsi que l influence de celles-ci les unes sur les autres 1. Electrisations

Plus en détail

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Connaissances et savoir-faire exigibles : () () (3) () (5) (6) (7) (8) Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. Définir et calculer l énergie

Plus en détail

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre)

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) 1. A la découverte de la radioactivité. Un noyau père radioactif est un noyau INSTABLE. Il se transforme en un noyau fils STABLE

Plus en détail

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Physique Chapitre 4 Masse, énergie, et transformations nucléaires DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Date :. Le 28 juin 2005, le site de Cadarache (dans les bouches du Rhône)

Plus en détail

Chapitre 15 - Champs et forces

Chapitre 15 - Champs et forces Choix pédagogiques Chapitre 15 - Champs et forces Manuel pages 252 à 273 Après avoir étudié les interactions entre deux corps en s appuyant sur les lois de Coulomb et de Newton, c est un nouveau cadre

Plus en détail

2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre

2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre 2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre L atome Atome Elément Proton Neutron Nucléons Electron Nuage Particule (subatomique) Symbole (complet) Charge électrique relative Tableau périodique

Plus en détail

La physique nucléaire et ses applications

La physique nucléaire et ses applications La physique nucléaire et ses applications I. Rappels et compléments sur les noyaux. Sa constitution La représentation symbolique d'un noyau est, dans laquelle : o X est le symbole du noyau et par extension

Plus en détail

Dates partiel MASC : Mardi 29/04, 8h-9h30 Documents autorisés : 3 feuilles A4 recto-verso Programme limité au premier fascicule

Dates partiel MASC : Mardi 29/04, 8h-9h30 Documents autorisés : 3 feuilles A4 recto-verso Programme limité au premier fascicule Dates partiel MASC : Mardi 29/04, 8h-9h30 Documents autorisés : 3 feuilles A4 recto-verso Programme limité au premier fascicule Déplacement d un TD : ven 18/04, 14h-15h30 (groupe II) Créneau de remplacement

Plus en détail

Cours préparatoires de physique

Cours préparatoires de physique Cours préparatoires de physique Août 2012 L. Dreesen LA DYNAMIQUE, LES LOIS DE NEWTON Août 2012 L. Dreesen 1 Table des matières Introduction Force La première loi de Newton La troisième loi de Newton La

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction. Elisabeth Vangioni. Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction. Elisabeth Vangioni. Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 I. La source d énergie du Soleil : calcul de son temps de vie. Question

Plus en détail

Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires

Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires Nassiba Tabti A.E.S.S. Physique (A.E.S.S. Physique) 5 mai 2010 1 / 47 Plan de l exposé 1 La Radioactivité Découverte de la radioactivité

Plus en détail

Cours CH1. Structure électronique des atomes

Cours CH1. Structure électronique des atomes Cours CH1 Structure électronique des atomes David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 L atome et l élément chimique 1 1.1 Constitution de

Plus en détail

5 >L énergie nucléaire: fusion et fission

5 >L énergie nucléaire: fusion et fission LA COLLECTION > 1 > L atome 2 > La radioactivité 3 > L homme et les rayonnements 4 > L énergie 6 > Le fonctionnement d un réacteur nucléaire 7 > Le cycle du combustible nucléaire 8 > La microélectronique

Plus en détail

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE CP7 MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE 1 ) Relation d'équivalence entre la masse et l'énergie -énergie de liaison 2 ) Une unité d énergie mieux adaptée 3 ) application 4

Plus en détail

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières Physique Générale SYSTEME DE PARTICULES DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) TRAN Minh Tâm Table des matières Applications de la loi de Newton pour la rotation 93 Le gyroscope........................ 93 L orbite

Plus en détail

Quelques généralités et faits historiques sur les

Quelques généralités et faits historiques sur les Quelques généralités et faits historiques sur les phénomènes électriques L. Villain 1 Notion de charge électrique 1.1 Historiques et principaux faits La notion fondamentale à la base de la description

Plus en détail

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA UE3-1 : Physique Chapitre 2 : Électrostatique Professeur Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. II- Électrostatique Finalité du chapitre

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Eléments de Physique Nucléaire

Eléments de Physique Nucléaire Eléments de Physique Nucléaire 1 SOMMAIRE Chapitre I : Caractéristiques générales du Noyau Chapitre II : Énergie de liaison du Noyau Chapitre III : Transformations radioactives Chapitre IV : Réactions

Plus en détail

ELECTRICITE STATIQUE. Sommaire. Introduction. 3.1 Loi des charges. Chapitre 3. Chapitre 3

ELECTRICITE STATIQUE. Sommaire. Introduction. 3.1 Loi des charges. Chapitre 3. Chapitre 3 Chapitre 3 ELECTRICITE STATIQUE Sommaire Loi des charges Charge électrostatique Le champ électrique Potentiel et différence de potentiel Déplacement de charges Introduction Dès l'antiquité, les hommes

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Unités, mesures et précision

Unités, mesures et précision Unités, mesures et précision Définition Une grandeur physique est un élément mesurable permettant de décrire sans ambiguïté une partie d un phénomène physique, chacune de ces grandeurs faisant l objet

Plus en détail

Chapitre 12 Physique quantique

Chapitre 12 Physique quantique DERNIÈRE IMPRESSION LE 29 août 2013 à 13:52 Chapitre 12 Physique quantique Table des matières 1 Les niveaux d énergie 2 1.1 Une énergie quantifiée.......................... 2 1.2 Énergie de rayonnement

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire Énergie Table des A. Énergie 1. 2. 3. La centrale Énergie Table des Pour ce chapitre du cours il vous faut à peu près 90 minutes. A la fin de ce chapitre, vous pouvez : -distinguer entre fission et fusion.

Plus en détail

par Alain Bonnier, D.Sc.

par Alain Bonnier, D.Sc. par Alain Bonnier, D.Sc. 1. Avons-nous besoin d autres sources d énergie? 2. Qu est-ce que l énergie nucléaire? 3. La fusion nucléaire Des étoiles à la Terre... 4. Combien d énergie pourrait-on libérer

Plus en détail

S 4 F. I) Définitions : 1) En statique et en dynamique :

S 4 F. I) Définitions : 1) En statique et en dynamique : Chapitre 1 : NOTION DE FORCE S 4 F I) Définitions : 1) En statique et en dynamique : Une force, ou action mécanique, peut être définie comme : - toute cause capable de déformer un objet (statique). Exemple

Plus en détail

Chapitre II : La force centripète

Chapitre II : La force centripète 33 Chapitre II : La force centripète = une force un peu particulière! 1. Explication 1 Il convient de savoir ce que ces deux termes expriment : force et centripète. Une force est, familièrement, la sensation

Plus en détail

a. Fusion et énergie de liaison des noyaux b. La barrière Coulombienne c. Effet tunnel & pic de Gamov

a. Fusion et énergie de liaison des noyaux b. La barrière Coulombienne c. Effet tunnel & pic de Gamov V. Les réactions r thermonucléaires 1. Principes a. Fusion et énergie de liaison des noyaux b. La barrière Coulombienne c. Effet tunnel & pic de Gamov 2. Taux de réactions r thermonucléaires a. Les sections

Plus en détail

PHYSIQUE GENERALE III. Mécanique quantique. Notes du cours PHY 1222 Année académique 2006-2007

PHYSIQUE GENERALE III. Mécanique quantique. Notes du cours PHY 1222 Année académique 2006-2007 PHYSIQUE GENERALE III Mécanique quantique Auteur Jacques WEYERS Lecteur Fabio MALTONI Notes du cours PHY 1222 Année académique 2006-2007 Université catholique de Louvain, Faculté des Sciences Département

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

Propriétés électriques de la matière

Propriétés électriques de la matière 1 Propriétés électriques de la matière La matière montre des propriétés électriques qui ont été observées depuis l antiquité. Nous allons distinguer les plus fondamentales de ces propriétés. 1 Propriétés

Plus en détail

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique (1) (2) (3) (4) (5) (6) Classe de TS Partie D-chap 16 Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique Connaissances et savoir-faire exigibles : Connaître les expressions

Plus en détail

L effet Tunnel. Microscopie à effet tunnel. Approche documentaire. http://www.laradioactivite.com/fr/site/pages/effet_tunnel_ Radioactivite_Alpha.

L effet Tunnel. Microscopie à effet tunnel. Approche documentaire. http://www.laradioactivite.com/fr/site/pages/effet_tunnel_ Radioactivite_Alpha. L effet Tunnel L effet tunnel désigne la propriété que possède un objet quantique de franchir une barrière de potentiel même si son énergie est inférieure à l énergie minimale requise pour franchir cette

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

CHAPITRE V : Le champ électrique

CHAPITRE V : Le champ électrique CHAPITRE V : Le champ électrique V.1 La notion de champ a été introduite par les physiciens pour tenter d'expliquer comment deux objets peuvent interagir à distance, sans que rien ne les relie. A la fois

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation Chapitre 6 Réactions nucléaires 6.1 Généralités 6.1.1 Définitions Un atome est constitué d électrons et d un noyau, lui-même constitué de nucléons (protons et neutrons). Le nombre de masse, noté, est le

Plus en détail

C - LES REACTIONS NUCLEAIRES

C - LES REACTIONS NUCLEAIRES C - LES RECTIONS NUCLEIRES Toute réaction nucléaire met en jeu la transformation spontanée ou provoquée de noyaux atomiques. C - I EQUIVLENCE MSSE ENERGIE I - 1 MISE EN EVIDENCE Les ondes électromagnétiques

Plus en détail

Chapitre 3. Dynamique. 3.1 La quantité de mouvement. 3.1.1 Étude expérimentale

Chapitre 3. Dynamique. 3.1 La quantité de mouvement. 3.1.1 Étude expérimentale Chapitre 3 Dynamique Après avoir décrit les mouvements, nous allons nous intéresser aux causes qui les produisent. Notre but est d énoncer les règles qui régissent les mouvements. La dynamique, déjà introduite

Plus en détail

Principes généraux de la biochimie

Principes généraux de la biochimie Principes généraux de la biochimie «La biochimie a pour but de décrire, expliquer et exploiter les structures et le comportement des molécules biologiques en se servant de la chimie, de la physique et

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IIIe Chimie 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 1.5 Nombre minimal de devoirs: 4 devoirs par an Langue véhiculaire: Français I. Objectifs généraux Le cours de chimie

Plus en détail

EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale

EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale Hiver 2009 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Dans quelle direction est le potentiel au centre du carré dans la figure suivante?

Plus en détail

Notre système solaire. Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses

Notre système solaire. Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses Notre système solaire Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses Les tailles et les distances des planètes ne sont pas respectées 150 millions de km - 1 u.a. 0.38 u.a. 0.72 u.a. 1.5 u.a.

Plus en détail

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 I. L ATOME NOTIONS EÉLEÉMENTAIRES DE CIMIE Les atomes sont des «petits grains de matière» qui constituent la matière. L atome est un système complexe que l on

Plus en détail

De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques

De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques De la seconde à la première S en sciences-physiques et chimiques programme pour une transition réussie La seconde La première Les TPE Évaluation diagnostic A vous de jouer Le site Les sciences au lycée

Plus en détail

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA 3-1 : Physique Chapitre 8 : Le noyau et les réactions nucléaires Professeur Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Finalité du chapitre

Plus en détail

Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique

Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique J.M. Raimond Université Pierre et Marie Curie Institut Universitaire de France Laboratoire Kastler Brossel Département de

Plus en détail

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC SVOIR Lycée français La Pérouse TS CH P6 L énergie nucléaire Exos BC - Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. - Définir et calculer l'énergie de liaison par nucléon. - Savoir

Plus en détail

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 DS S THÈME OBSERVER/COHÉSION DE LA MATIÈRE/ Page / NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 a) Établir la formule de Lewis du cyanure d hydrogène Configurations électroniques

Plus en détail

COMPOSITION DE PHYSIQUE. Quelques aspects de la fusion contrôlée par confinement magnétique

COMPOSITION DE PHYSIQUE. Quelques aspects de la fusion contrôlée par confinement magnétique ÉCOLE POLYTECHNIQUE FILIÈRE MP CONCOURS D ADMISSION 2007 COMPOSITION DE PHYSIQUE (Durée : 4 heures) L utilisation des calculatrices est autorisée pour cette épreuve. Quelques aspects de la fusion contrôlée

Plus en détail

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES Questionnaire EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES SCP 4010-2 LE NUCLÉAIRE, DE L'ÉNERGIE DANS LA MATIÈRE /263 FORME C Version corrigée: Équipe sciences LeMoyne d'iberville, septembre 2006. QUESTION 1 (5 pts) 1. La

Plus en détail

TD 9 Problème à deux corps

TD 9 Problème à deux corps PH1ME2-C Université Paris 7 - Denis Diderot 2012-2013 TD 9 Problème à deux corps 1. Systèmes de deux particules : centre de masse et particule relative. Application à l étude des étoiles doubles Une étoile

Plus en détail

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN La diversité du monde et l émergence de la complexité Jean-Philippe UZAN Nous observons un univers structuré à toutes les échelles. Pourquoi les lois fondamentales de la nature permettent-elles l émergence

Plus en détail

Interactions fondamentales et particules élémentaires. Luc Louys

Interactions fondamentales et particules élémentaires. Luc Louys Interactions fondamentales et particules élémentaires Luc Louys Interactions fondamentales et particules élémentaires 2 Table des matières Table des matières... 2 1. Introduction... 3 2. Les éléments de

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

P17- REACTIONS NUCLEAIRES

P17- REACTIONS NUCLEAIRES PC A DOMICILE - 779165576 P17- REACTIONS NUCLEAIRES TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 Questions de cours 1) Définir le phénomène de la radioactivité. 2) Quelles sont les différentes catégories de particules

Plus en détail

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 1 DÉFINITION DE L ÉLECTRICITÉ ET DE LA CHARGE ÉLECTRIQUE 2 LES FORCES D ATTRACTION ET DE RÉPULSION L électricité c est l ensemble des phénomènes provoqués par les charges positives et négatives qui existe

Plus en détail

La naissance du système solaire

La naissance du système solaire La naissance du système solaire Deux grandes étapes dans cet exposé : Comprendre comment se sont formés les éléments que nous connaissons. Comprendre comment s est constitué le système solaire. Le Monde

Plus en détail

Structures électroniques et géométrie des molécules

Structures électroniques et géométrie des molécules Structures électroniques et géométrie des molécules Sommaire I) La liaison covalente localisée.2 A. Notations de Lewis des atomes 2 B. La règle de l octet 2 C. Notations de Lewis des molécules et des ions

Plus en détail

CHIMIE. Quelle est la structure d un atome?

CHIMIE. Quelle est la structure d un atome? CHIMIE CHPITRE L atome 4 La nébuleuse du Papillon dans la constellation du Scorpion. Les nébuleuses, issues d étoiles en fin de vie, jouent un rôle crucial dans l enrichissement de l Univers en éléments

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires Transformations nucléaires Stabilité et instabilité des noyaux : Le noyau d un atome associé à un élément est représenté par le symbole A : nombre de masse = nombre de nucléons (protons + neutrons) Z :

Plus en détail

Rappel sur les atomes Protons p + Neutrons n 0. Les objets sont faits de différents matériaux ou de diverses substances.

Rappel sur les atomes Protons p + Neutrons n 0. Les objets sont faits de différents matériaux ou de diverses substances. Module 3 Électricité statique Rappel sur les atomes Protons p + Électrons e- Neutrons n 0 Rappel: Toute matière est faite d atomes et est composée d électrons (e-), de protons (p+) et de neutrons (nº).

Plus en détail

Fiche professeur. Interaction électrostatique, loi de Coulomb

Fiche professeur. Interaction électrostatique, loi de Coulomb Fiche professeur THEME du programme : Comprendre Sous-thème : Cohésion et transformations de la matière Interaction électrostatique, loi de Coulomb Type d activité : Partie = activité documentaire (30

Plus en détail

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C 11 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 129 Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les

Plus en détail

Chap.3 Lentilles minces sphériques

Chap.3 Lentilles minces sphériques Chap.3 Lentilles minces sphériques 1. Les différents types de lentilles minces sphériques 1.1. Les différentes formes de lentilles sphériques 1.2. Lentilles minces Centre optique 1.3. Lentille convergente

Plus en détail

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES (1) Chapitre 4 : Radioactivité, décroissance radioactive Pré requis : La structure de l atome et de son noyau vue en nde et en 1 ère S (composition, ordre de grandeur

Plus en détail

Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière. E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse

Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière. E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse La température, source de «désordre» ou source «d ordre»? Plan Température source de «désordre» Température

Plus en détail

O contient deux atomes d hydrogène et un seul atome d oxygène. Pourquoi?

O contient deux atomes d hydrogène et un seul atome d oxygène. Pourquoi? 1. La molécule d eau L eau est composée d oxygène et d hydrogène. Elle possède des propriétés extraordinaires qui ont permis en particulier le développement de la vie sur la Terre : c est par exemple l

Plus en détail

TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT

TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT Introduction : Certaines substances, lorsqu on les frotte, sont susceptibles de provoquer des phénomènes surprenants : attraction de petits corps légers par une règle

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

e = 1,602177.10!19 C

e = 1,602177.10!19 C Chapitre II Les fissures de l'édifice de la physique classique A la fin du 19 ème siècle, les deux piliers de la physique que constituent la mécanique et l'électromagnétisme semblaient capables de rationaliser

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I Les forces newtoniennes Les forces d interaction gravitationnelle et électrostatique ont une propriété commune : leur 1 valeur est proportionnelle à, où r représente la distance

Plus en détail

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème Chimie / Physique Classe de 5 ème 2 Table des Matières Mode d emploi... 8 1. Matière, corps purs et mélanges...11 1.1. La matière...12 1.2. Les corps purs...13 1.2.1. Les états de la matière... 13 1.2.2.

Plus en détail

Quantification de l énergie pour les systèmes simples

Quantification de l énergie pour les systèmes simples Les buts de cet amphi Quantification de l énergie pour les systèmes simples Chapitre 4 Utiliser le formalisme de la physique ondulatoire pour aborder des problèmes de physique d une grande importance pratique

Plus en détail

MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHEQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE. Année scolaire 2010/11 Session de septembre 2011

MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHEQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE. Année scolaire 2010/11 Session de septembre 2011 MATURITA DES SECTIONS BILINGUES FRANCO-TCHEQUES ET FRANCO-SLOVAQUES EXAMEN DE MATURITA BILINGUE Année scolaire 2010/11 Session de septembre 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 3 heures Le sujet est constitué

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail