Entreprises concernées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entreprises concernées"

Transcription

1 La loi de finances rectificative pour 2012 instaure dans son article 66 un Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l emploi, dit CICE, basé sur les rémunérations versées aux salariés. L administration fiscale a mis en ligne sur son site internet (BOFIP) les commentaires relatifs au CICE. Plusieurs éléments sont repris dans le présent mémo, avec la mention «l administration fiscale précise». L intégralité des commentaires est consultable sur PGP?datePubl=26/02/2013. Entreprises concernées Ce dispositif s applique aux entreprises imposées d après leur bénéfice réel, à l impôt sur le revenu ou à l impôt sur les sociétés. Seules les entreprises ayant au moins un salarié sont concernées. Les organismes sans but lucratif, s ils sont soumis à l IS de droit commun, sont également concernés. L administration fiscale précise : Entreprises relevant d un régime réel d imposition : Le CICE est réservé aux entreprises relevant d un régime réel d imposition (réel normal ou simplifié), de plein droit ou sur option. L entreprise qui relève d un régime micro n est donc pas concerné. Pour l année 2013, par dérogation aux dispositions de l article 50-0, 4 du CGI, l administration reporte le délai d option pour un régime réel d imposition au 1 er juin Lorsqu un contribuable soumis au régime des micro-entreprises de l article 50-0 du CGI ne bénéficie plus de la franchise en base de TVA (CGI art. 293 B, I) au cours d une année N, il est exclu du régime des micro-entreprises au 1 er janvier de cette même année (CGI Art. 50-0, 2-b). Corrélativement, ce contribuable peut être éligible au CICE pour les rémunérations versées à compter du 1 er janvier de cette année. Entreprises relevant d un régime réel exonérées : Les entreprises exonérées partiellement ou totalement de l impôt sur les bénéfices (entreprises nouvelles, jeunes entreprises innovantes, reprise d entreprise en difficultés, Zone Franche Urbaine, ) peuvent bénéficier du CICE. Autres groupements : Certains organismes en principe exonérés d IS peuvent en relever pour certaines activités (syndicats professionnels, coopératives artisanales). Dans ce cas, ils peuvent bénéficier du crédit d impôt au titre des rémunérations qu ils versent à leurs salariés affectés à leurs activités non exonérées d impôt sur les sociétés. Les organismes concernés doivent ventiler les charges de personnel entre les activités imposées et non imposées. Par ailleurs, en principe, ces organismes devraient, sous réserve d un accord de la commission européenne, bénéficier du crédit d impôt à raison des rémunérations versées à leurs salariés affectés aux activités exonérées. Aucune précision n est à ce jour connue sur l application de cette dérogation visée à l article 244 quater C du CGI. MAJ Page 1

2 Salariés concernés Les commentaires mis en ligne par l administration fiscale précise les salariés à prendre en compte. Le CICE bénéficie aux entreprises au titre des rémunérations qu elles versent à leurs salariés. Cas des dirigeants (gérant de SARL, président ou directeur général de SA, ) : les rémunérations versées au titre de leur mandat social ne sont pas éligibles au CICE. En revanche, lorsque le dirigeant cumule des fonctions de mandataire social et de salarié, la rémunération versée au titre du contrat de travail, pour l exercice de fonctions techniques, ouvre droit au CICE. Salariés mis à disposition : salaires retenus pour l employeur qui met à disposition d une autre entreprise le salarié, mais pas pour l entreprise bénéficiaire, y compris lorsque la rémunération est remboursée à l employeur. Apprentis : salaires éligibles au CICE pour leur montant réel. Salariés en contrat de professionnalisation : éligibles au CICE. Contrats aidés : l aide financière de l Etat doit être déduite de l assiette du CICE pour son montant total accordé au titre de l année civile (contrat unique d insertion sous forme de contrat d accompagnement dans l emploi, contrat initiative-emploi, CIFRE). Rémunération du conjoint de l exploitant (CGI Art. 154) : prise en compte dans l assiette du CICE dans la limite du plafond de (plafond au 1 er janvier 2013), lorsque l exploitant n est pas adhérent d un centre de gestion agréé ou d une association de gestion agréée. Le plafond de 2,5 SMIC est en revanche apprécié par rapport à la rémunération totale. Stagiaires : les rémunérations des stagiaires ne sont pas éligibles au CICE. Base de calcul Le CICE a pour base les rémunérations versées aux salariés au titre de l année civile, sous réserve qu elles aient été retenues pour la détermination du résultat imposable et qu elles aient été régulièrement déclarées aux organismes de sécurité sociale. Les rémunérations à retenir sont celles définies pour le calcul des cotisations de sécurité sociale visées à l article L242-1 du Code de la Sécurité Sociale : toutes les sommes versées aux salariés en contrepartie ou à l occasion du travail, notamment salaires, indemnités de congés payés, indemnités, primes, gratifications et tous autres avantages en argent, avantages en nature. Sont également prises en compte les rémunérations des heures supplémentaires et complémentaires, y compris les majorations auxquelles elles donnent droit. En cas d assiette forfaitaire (apprentis, ), la rémunération brute réelle figurant sur le bulletin de paye est retenue. Les primes liées à l intéressement et à la participation des salariés aux résultats de l entreprise ne sont pas incluses dans l assiette du crédit d impôt. Il en va de même des gains acquis dans le cadre des dispositifs d actionnariat salarié. MAJ Page 2

3 En cas d abattement pour frais professionnels (10% pour le BTP), l assiette du crédit d impôt est constituée du brut abattu. Le plafond de 2,5 SMIC est en revanche apprécié par rapport à la rémunération totale. La rémunération prise en compte dans l assiette du CICE exclut les frais professionnels tels que définis par l arrêté du 20 décembre 2002, relatif aux frais professionnels déductibles pour le calcul des cotisations de sécurité sociale. Un salarié à temps plein est payé 1,8 SMIC (2.574,40 ) et son employeur bénéficie d une déduction forfaitaire spécifique au taux de 10%. Le salarié obtient également un remboursement de frais professionnels d un montant de 100. L assiette du CICE est de : (2.574, ) x 90% = 2.406,96, arrondi à Le CICE est fixé au taux de : 4% pour les rémunérations versées en % à compter de Pour le secteur du BTP, du fait de l affiliation à la Caisse de Congés Intempéries, le montant du crédit d impôt est majoré de 10%, par référence au taux prévu pour la réduction FILLON (article D du Code de la Sécurité Sociale). L administration fiscale prend ainsi en compte la revendication de la CAPEB en la matière. Le CICE a pour base les rémunérations n excédant pas 2,5 fois le SMIC pour un an, pour leur montant brut, calculé sur la base de la durée légale de travail, augmentée le cas échéant des heures complémentaires ou supplémentaires de travail, sans prise en compte des majorations auxquelles elles donnent lieu. Les rémunérations supérieures à 2,5 SMIC n ouvrent pas droit au CICE, même pour la part inférieure au seuil. La valeur annuelle du SMIC est égale à fois le SMIC horaire en vigueur au 1 er janvier de l année considérée, ou à la somme de 12 fois le SMIC mensuel (calculé sur la base de 52/12 ème et de 35 fois la valeur horaire du SMIC). A titre de tolérance, lorsque l employeur rémunère mensuellement ses salariés sur la base de 151,67 heures, le SMIC annuel pris en compte pour le calcul du plafond peut être établi sur la base de 12 fois cette valeur. Si un des paramètres de détermination du SMIC évolue en cours d année, sa valeur annuelle est égale à la somme des valeurs déterminées pour les périodes antérieure et postérieure à cette évolution. Calcul du plafond en cas de réalisation d heures complémentaires ou supplémentaires : Une heure supplémentaire ou complémentaire est comptée pour 1 (et non pour 1,25) pour le calcul du plafond de 2,5 SMIC sous réserve qu elle soit rémunérée au moins comme une heure normale. Si le salarié est éligible au CICE, la rémunération versée au titre de cette heure supplémentaire est incluse dans l assiette du crédit d impôt, indépendamment du fait qu elle soit rémunérée autant ou plus qu une heure normale. Un salarié est rémunéré sur la base horaire de 2,4 x SMIC, et effectue 33 heures supplémentaires cumulées sur l année, dont la rémunération est majorée de 25%. Calcul de sa rémunération annuelle : (2,4 x 9,43 x 1820) + (2,4 x 9,43 x 1,25 x 33) = Calcul du plafond de 2,5 SMIC : 2,5 x ( ) x 9,43 = La rémunération annuelle étant inférieure au plafond de 2,5 SMIC, elle est éligible au CICE. Un simulateur est en ligne sur le site du Ministère de l Economie et des Finances : impot-pour-competitivite-et-lemploi. MAJ Page 3

4 Cas particuliers L administration fiscale précise quelques cas particuliers : Salariés à temps partiel ou affectés en partie à des activités imposées : Pour les salariés travaillant à temps partiel ou affectés en partie à des activités imposées, le montant du SMIC est corrigé à proportion de la durée du travail inscrite à leur contrat de travail au titre de la période où ils sont présents dans l entreprise ou affectés à des activités imposées, et rapportée à celle correspondant à la durée légale du travail. Un salarié travaillant à temps partiel à hauteur de 80% : le plafond de 2,5 SMIC est égal à : 2,5 x x 9,43 x 80% = , 20 arrondi à , auquel se compare la rémunération totale du salarié (valeur au 01/01/2013). Un salarié soumis à une durée conventionnelle de 32 heures hebdomadaires : le SMIC mensuel est corrigé du rapport 32/35, soit au 1 er janvier 2013, 1.430,22 x 32/35 = 1.307,63. Le plafond annuel de 2,5 SMIC est alors de 1307,63 x 12 x 2,5 = ,90, arrondi à auquel se compare la rémunération totale du salarié. Salariés non mensualisés : Pour les salariés hors du champ de la mensualisation, le montant du SMIC est corrigé en fonction du rapport entre l horaire de travail prévu au contrat du salarié (hors heures supplémentaires et complémentaires mais y compris jours fériés ou périodes de congés intervenant pendant le contrat le cas échéant) et 1820 heures. Salariés en CDD : succession de CDD ou CDD transformé en CDI : Si le salarié est embauché au titre de plusieurs CDD entrecoupés de période «hors contrat», le crédit d impôt se calcule contrat par contrat. Si le CDD est renouvelé ou transformé en CDI, le CICE est calculé sur l ensemble de la période. Le calcul est effectué pour la part de la rémunération versée chaque année. Calcul du plafond en cas d absences, entrées ou sorties en cours d année : Dans le cas d entrées et sorties en cours d année, il n est tenu compte que du mois couvert par le salarié, et pour les mois incomplets il y a lieu d ajuster la valeur mensuelle du SMIC. 1) Un salarié est embauché à compter du 1 er février, le montant annuel du SMIC est alors retenu pour 11 mois, soit 1820 x 9,43 x 11/12 = ,38, et le plafond de 2,5 SMIC est alors 15732,38 x 2,5 = 39330,95, arrondi à euros. 2) Un salarié est embauché à compter du 11 février et perçoit une rémunération de au titre de février. Pour le reste de l année, il est rémunéré par mois. Il convient pour le calcul du CICE de réaliser un prorata du SMIC en fonction de la rémunération versée sur celle versée pour un mois complet, le SMIC est ainsi corrigé du rapport 1736/2860. Le montant annuel du SMIC à retenir est alors : [(9,43 x 151,67) x 1736/2860] + [(9,43 x 1820) x 10/12] = 15170,32. Soit un plafond de 2,5 SMIC égal à 15170,32 x 2,5 = ,79, arrondi à MAJ Page 4

5 Pour les salariés qui sont absents avec paiement partiel de la rémunération, la fraction du SMIC correspondant au mois au cours duquel est constatée l absence corrigée à due proportion du pourcentage de la rémunération demeurée à la charge de l employeur et soumise à cotisations : au numérateur, le montant de la rémunération versée ; au dénominateur, le montant de rémunération qui aurait été versée si le contrat de travail avait continué à être exécuté. Un salarié est rémunéré par mois. Il est absent pendant 3 jours au cours du mois. Sa rémunération est diminuée de 158 au cours de ce même mois. La valeur du SMIC mensuel sera corrigé par rapport ( )/1735. En cas de suspension du contrat de travail avec paiement intégral de la rémunération brute du salarié, le calcul de la rémunération est effectué comme s il n y avait pas eu d absence. Imputation du CICE / remboursement Le CICE s impute sur l impôt dû au titre de l année en cours de laquelle les rémunérations sont versées. Les entreprises dont l exercice ne coïncide pas avec l année civile imputent le CICE sur l impôt dû au titre de l exercice clos l année qui suit celle pendant laquelle les rémunérations ont été versées. Le CICE ne peut pas être utilisé pour acquitter l imposition forfaitaire annuelle ni un rappel d impôt sur les bénéfices qui se rapporterait à des exercices clos avant le 31 décembre de l année au titre de laquelle il est obtenu. En cas de crédit supérieur à l impôt dû, une créance sur l Etat est accordée aux entreprises qui peuvent l utiliser pour le paiement de l impôt dû au titre des trois années suivantes. Au-delà de cette période, l excédent éventuel fait l objet d un remboursement aux entreprises. Un remboursement immédiat de la créance, en 2014 pour les rémunérations versées en 2013, est prévu pour : Les PME, Les entreprises réellement nouvelles, Les jeunes entreprises innovantes, Les entreprises faisant l objet d une procédure de conciliation ou de sauvegarde, d un Redressement Judiciaire ou d une Liquidation Judiciaire. Suivi du CICE / Déclarations Les entreprises bénéficiaires sont tenues de retracer dans leurs comptes annuels l utilisation du CICE conformément aux objectifs prévus par la loi : investissement, recherche, formation, recrutement, prospection de nouveaux marchés, reconstitution de fond de roulement. Le bénéfice du CICE suppose le respect d obligations déclaratives auprès de l URSSAF. Ainsi depuis le 1 er janvier 2013, les rémunérations concernées doivent être déclarées sur chaque bordereau de déclaration et de paiement des cotisations sociales, bordereau mensuel ou trimestriel. Une nouvelle ligne de déclaration a été créée à cet effet sur les bordereaux : CTP 400 Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi L URSSAF a précisé les modalités déclaratives du crédit d impôt compétitivité sur son site en date du 15/02/2013. Le montant à reporter sur le bordereau URSSAF doit correspondre au montant cumulé de la masse salariale éligible au crédit d impôt, à savoir la somme des montants suivants : Montant correspondant aux périodes antérieures à la déclaration en cours ; Montant correspondant à la période faisant l objet de la déclaration en cours. MAJ Page 5

6 Ainsi, sur chaque bordereau figurera le montant de la masse salariale calculée depuis le mois de janvier 2013 et non le montant correspondant à la période déclarée. Le montant cumulé intègre les salariés dont la rémunération versée depuis le 1 er janvier est inférieure à 2,5 SMIC calculé sur la même période. Par ailleurs, l effectif des salariés à reporter sur le bordereau correspond au nombre total de salariés au titre desquels l employeur a bénéficié du CICE depuis le début de l année civile. Pour 2013, il est admis que ces données ne soient renseignées qu à compter du mois de juillet. La déclaration relative à décembre ou au dernier trimestre indique le montant définitif pour l année de l assiette du CICE ne retenant, par rapport aux déclarations précédentes, que les salariés dont la rémunération annuelle, après prise en compte des différents éléments (primes, 13 ème mois, ) reste inférieure au plafond. C est ce dernier montant global qui est reporté sur la déclaration fiscale. Pour les contrats aidés, l aide de l Etat est déduite sur la dernière déclaration (décembre ou dernier trimestre). Les URSSAF vérifieront les données relatives aux rémunérations et transmettent les éléments à l administration fiscale. Celle-ci contrôle le crédit d impôt lui-même et le délai de reprise est de trois ans à compter de l année de déclaration du CICE. Il n est pas prévu de sanction mais un comité, composé de représentants de partenaires sociaux et de représentants de l administration, est chargé de veiller au suivi du dispositif et d établir un rapport public exposant l état des évaluations réalisées avant le dépôt du projet de loi de finances au Parlement. Un comité régional sera chargé de veiller au suivi du dispositif dans chaque région. Le montant du CICE dont peut bénéficier l entreprise sera déterminé sur une déclaration spéciale CICE à souscrire par toutes les entreprises. Il sera par ailleurs mentionné sur les tableaux 2058-B ou 2033-D de la liasse fiscale. Pour les sociétés de personnes qui n ont pas opté pour l IS et qui ont versé des rémunérations ouvrant droit au CICE, l associé non soumis à l IS dépose une déclaration spéciale indiquant la quote-part des crédits d impôts provenant de chacune des sociétés de personnes ou groupements assimilés dont il est associé. Toutefois, lorsque l associé est une personne physique, il est dispensé de déposer la déclaration spéciale lorsqu il ne dispose pas d un crédit d impôt autre que celui issu de sa participation dans la société de personnes ou le groupement. Ainsi, deux situations sont à distinguer selon que l associé bénéficie ou non par ailleurs d un CICE propre, étant rappelé que s agissant des associés personnes physiques, seuls ceux qui participent à l exploitation peuvent utiliser la fraction de crédit d impôt correspondant à leurs droits sociaux : L associé (participant à l exploitation) bénéficie d un CICE au titre de dépenses effectuées directement par lui ou de quotes-parts de ce crédit d impôt dégagé par d autres sociétés de personnes dans lesquelles il est associé. Dans ce cas, l associé doit porter, sur sa déclaration spéciale, sa quote-part de crédit d impôt dégagée au titre de chacune de ses participations dans des sociétés de personnes ; L associé ne bénéficie par ailleurs d aucun CICE (propre ou issu de sa participation dans d autres sociétés de personnes). Dans ce cas, l associé n est pas tenu au dépôt d une déclaration spéciale. Il porte le montant de la quote-part de CICE calculée au niveau de la société de personnes dont il est associé dans une case prévue à cet effet sur sa déclaration de résultats (associés personnes morales soumises à l IS) ou de revenus (associés personnes physiques soumises à l IR). MAJ Page 6

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI Dans le cadre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi, l article 66 de la loi n 2012-1510 du 29 décembre 2012 de finances rectificative

Plus en détail

LETTRE FISCALE. Point de vue d experts AVRIL 2013

LETTRE FISCALE. Point de vue d experts AVRIL 2013 Point de vue d experts LETTRE FISCALE AVRIL 2013 Parmi les rares mesures favorables issues des dernières lois de finances, l instauration du CICE constitue une bouffée d oxygène appréciable pour les entreprises.

Plus en détail

CICE COMMENT SE CALCULE LE CICE?

CICE COMMENT SE CALCULE LE CICE? CICE COMMENT SE CALCULE LE CICE? SOMMAIRE Montant des rémunérations versées n excédant pas 2,5 SMIC 2 Règles applicables 2 Appréciation du seuil de 2,5 SMIC 4 Calcul du plafond en cas de réalisation d

Plus en détail

LE CICE. Le Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi

LE CICE. Le Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi LE CICE Le Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi prévu par l article 244C quater du CGI est entré en vigueur le 1er janvier 2013 CHAMPS D

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de. Chambre d'agriculture - Moulins - 18 juin 2013

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de. Chambre d'agriculture - Moulins - 18 juin 2013 Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Chambre d'agriculture - Moulins - 18 juin 2013 Les étapes de la création du crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi

Plus en détail

BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits d'impôt Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi Détermination du crédit d'impôt

BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits d'impôt Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi Détermination du crédit d'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-RICI-10-150-20-20130304 DGFIP BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013

Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013 Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013 Crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) 2 S O M M A I R E PAGES Présentation du CICE 3 Modalités de calcul 4 Les obligations déclaratives 6 La comptabilisation

Plus en détail

Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi :

Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi : Comment le calculer? Comment le déclarer? Comment l utiliser? Caroline FEVRE Jean GARREAU Synthèse : Le CICE porte sur les rémunérations versées aux salariés

Plus en détail

Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE)

Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) Nos Experts vous informent Vos obligations déclaratives et vos avantages Un avantage fiscal Entré en vigueur janvier 2013, le crédit d'impôt pour

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 26 avril 2013

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 26 avril 2013 Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 26 avril 2013 Les étapes de la création du crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Ø Pacte national pour la

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 24 avril 2013

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 24 avril 2013 Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 24 avril 2013 Les étapes de la création du crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Pacte national pour la croissance,

Plus en détail

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale.

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale. QUESTION- DU 6 DECEMBRE 2013 2. Calcul du CICE Quelles sont les règles d arrondi? Le montant du CICE, du plafond d'éligibilité et de l'assiette est arrondi à l'euro le plus proche. La fraction d'euro égale

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Présentation des mesures fiscales

Pacte de responsabilité et de solidarité. Présentation des mesures fiscales Pacte de responsabilité et de solidarité Présentation des mesures fiscales DRFiP Paris 18 juin 2014 1. Les mesures fiscales du Pacte L'élément fiscal est déterminant pour retrouver le chemin de la croissance

Plus en détail

BIC - Réductions et crédits d'impôt - Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi - Détermination du crédit d'impôt

BIC - Réductions et crédits d'impôt - Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi - Détermination du crédit d'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-RICI-10-150-20-20150701 DGFIP BIC - Réductions et crédits d'impôt -

Plus en détail

Cegid Business Paie. Gestion du Crédit Impôt Compétitivité Emploi. Mars 2013. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Gestion du Crédit Impôt Compétitivité Emploi. Mars 2013. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Gestion du Crédit Impôt Compétitivité Emploi Mars Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars Sommaire 1. INTRODUCTION...4 2. ENTREPRISES BENEFICIAIRES...5

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/04/2013. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/04/2013. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/04/ Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Avril Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS...4 Eléments nationaux... 4 GMP... 4 2.

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI. Mercredi 4 septembre 2013

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI. Mercredi 4 septembre 2013 CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI Mercredi 4 septembre 2013 SOMMAIRE! Présentation du CICE! Entreprises concernées! Dépenses éligibles au CICE! Assiette du CICE! Détermination du CICE! Utilisation

Plus en détail

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE QUESTION- DU 14 FÉVRIER 2013 4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE Quelles sont les modalités déclaratives du CICE auprès de l administration fiscale? Ces modalités doivent être précisées

Plus en détail

1.10 Les rémunérations versées aux stagiaires sont elles éligibles au CICE?... 5

1.10 Les rémunérations versées aux stagiaires sont elles éligibles au CICE?... 5 FAQ sur le CICE 1 Champ d application du CICE... 3 1.1 Quelles sont les entreprises concernées par le CICE?... 3 1.2 Les entreprises relevant d un régime d imposition forfaitaire peuvent elles opter pour

Plus en détail

Les modalités de prise en compte des salariés pour déterminer l effectif de l entreprise sont définies comme suit :

Les modalités de prise en compte des salariés pour déterminer l effectif de l entreprise sont définies comme suit : N 50528 # 16 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES N 2483-NOT-SD NOTICE D AIDE À LA RÉDACTION DE LA DÉCLARATION N 2483 OU N 2483-K RELATIVE À LA PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Crédit d'impôt pour la Compétitivité et l'emploi Comment en bénéficier? 12 avril 2013

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Crédit d'impôt pour la Compétitivité et l'emploi Comment en bénéficier? 12 avril 2013 Bienvenue au Petit Déjeuner débat Crédit d'impôt pour la Compétitivité et l'emploi Comment en bénéficier? 12 avril 2013 Les intervenants Izabela Sula Gonzalez Consultante Paye et RH - Bureau Social Rue

Plus en détail

RH PAYE version 5.18f standard 4.10

RH PAYE version 5.18f standard 4.10 RH PAYE version 5.18f standard 4.10 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

LES CRÉDITS D IMPÔT EN FAVEUR

LES CRÉDITS D IMPÔT EN FAVEUR LES CRÉDITS D IMPÔT EN FAVEUR DES ENTREPRISES Mercredi 4 février 2015 Salon des entrepreneurs Intervenants Jérôme REBISCOUL o Expert-comptable, commissaire aux comptes o Membre du Comité Innovation des

Plus en détail

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens Fiscalité 1 Le cloisonnement des revenus en différentes catégories, en fonction de l activité, ne simplifie pas l imposition des pluriactifs. Cela engendre des charges administratives lourdes (plusieurs

Plus en détail

Credit d impôt pour dépenses de prospection commerciale Présentation du 16/12/13. Crédit d'impôt de prospection commerciale

Credit d impôt pour dépenses de prospection commerciale Présentation du 16/12/13. Crédit d'impôt de prospection commerciale Credit d impôt pour dépenses de prospection Présentation du 16/12/13 1 Les références Loi 2004-1484 du 30/12/2004 C.G.I. article 244 quater H Instruction fiscale du 18/04/2005 2 Objet de la loi Instaurer

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

La Loi de Finances 2013 soutient vos efforts d investissement

La Loi de Finances 2013 soutient vos efforts d investissement La Loi de Finances 2013 soutient vos efforts d investissement Petit déjeuner débat 11 avril 2013 1 Dominique DENIEL Expert comptable Commissaire aux comptes Ouest Conseils Quimper Pascale DEMONTFAUCON

Plus en détail

«Le Financement des entreprises, une problématique majeure aujourd'hui»

«Le Financement des entreprises, une problématique majeure aujourd'hui» «Le Financement des entreprises, une problématique majeure aujourd'hui» Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) 23 mai 2013 Les étapes de la création du crédit d impôt en faveur de la compétitivité

Plus en détail

Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr. Actualité fiscale et financement des PME

Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr. Actualité fiscale et financement des PME Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr Actualité fiscale et financement des PME Sommaire Le CICE et son financement Préfinancement du Crédit d Impôt Recherche et la question

Plus en détail

Entreprises soumises au régime réel d imposition

Entreprises soumises au régime réel d imposition Page 1 sur 14 CRÉDIT D'IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L'EMPLOI (CICE) Dernière mise à jour le 28/02/2013 L article 66 de la troisième loi de finances rectificative pour 2012 du 29 décembre 2012, instaure

Plus en détail

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 25/05//11 N Affaires sociales : 23.11 ANNUALISATION DE LA REDUCTION DES COTISATIONS PATRONALES DE

Plus en détail

Sommaire L ACCORD D INTERESSEMENT... 1 LE SUPPLEMENT D INTERESSEMENT... 4 LE CREDIT D IMPOT EN FAVEUR DE L INTERESSEMENT... 5

Sommaire L ACCORD D INTERESSEMENT... 1 LE SUPPLEMENT D INTERESSEMENT... 4 LE CREDIT D IMPOT EN FAVEUR DE L INTERESSEMENT... 5 Eres a créé cette fiche pour vous aider à mettre en place dans les meilleures conditions un accord d intéressement au sein d une entreprise. En effet, l accord d intéressement nécessite un certain formalisme,

Plus en détail

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 4ème trimestre 2014 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L EMPLOI (CICE) Rencontre avec les entreprises industrielles - Laval 23 novembre 2013

CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L EMPLOI (CICE) Rencontre avec les entreprises industrielles - Laval 23 novembre 2013 CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L EMPLOI (CICE) Rencontre avec les entreprises industrielles - Laval 23 novembre 2013 1 CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L EMPLOI (CICE)

Plus en détail

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 A/ Préambule La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2012 modifie le mode de calcul de la réduction

Plus en détail

II Régularisation suite à erreur dans le calcul de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale

II Régularisation suite à erreur dans le calcul de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale I Régime dérogatoire dans le calcul de la limite d imputation de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale pour les entreprises ayant instauré un accord de modulation, d annualisation

Plus en détail

Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce

Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls les employeurs de métropole des greffes des Tribunaux de Commerce (à l exclusion des

Plus en détail

Réduction dite 'Fillon'

Réduction dite 'Fillon' Réduction dite 'Fillon' La réduction générale des cotisations dite «Fillon» est calculée en fonction de la rémunération brute annuelle du salarié. Le calcul du coefficient prend en compte la valeur du

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi JEUDI 7 MARS 2013

Présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi JEUDI 7 MARS 2013 Présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi JEUDI 7 MARS 2013-1 - Réunion d information jeudi 7 mars 2013 LE CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI Les bénéficiaires

Plus en détail

Flash fiscal. Impôts 2014 sur revenus 2013

Flash fiscal. Impôts 2014 sur revenus 2013 Flash fiscal Impôts 2014 sur revenus 2013 France Angels Mars 2014 Déclaration impôts sur le revenu (impôts payé en 2014 sur revenus 2013) Dates de limite d envoi de la déclaration : Le 20 mai si vous l

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets médicaux

Notice : Cotisations cabinets médicaux Notice : Cotisations cabinets médicaux Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs des cabinets médicaux sont concernés par ces cotisations. Réglez vos cotisations à

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Le CICE Le Crédit d impôt pour la Compétitivité et l Emploi

Le CICE Le Crédit d impôt pour la Compétitivité et l Emploi Agnès BRICARD Présidente d Honneur du Conseil Supérieur Expert-comptable Commissaire aux comptes 11 bis Rue d Edimbourg 75008 PARIS Tél 01.44.69.06.06 Port. 06 61 64 57 00 Email : abcec@wanadoo.fr Site

Plus en détail

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.)

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Qu est-ce que le C.I.C.E.? Le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E) est un avantage fiscal qui a pour

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122 PARIS, le 24/10/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122 OBJET : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et

Plus en détail

Le CICE - Crédit Impôt Compétitivité Emploi

Le CICE - Crédit Impôt Compétitivité Emploi Le CICE - Crédit Impôt Compétitivité Emploi Art. 66 de la 3 ème loi de finances rectificative pour 2012 n 2012-1510 du 29 décembre 2012 Finalité du dispositif «Redonner aux entreprises les moyens de leur

Plus en détail

BIC Réductions et Crédits d'impôt. Crédits d'impôt. Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi

BIC Réductions et Crédits d'impôt. Crédits d'impôt. Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi BIC Réductions et Crédits d'impôt Crédits d'impôt Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi CHAMP D APPLICATION... 5 I. Entreprises concernées... 5 A. Entreprises soumises au régime réel d'imposition...

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets d avocats

Notice : Cotisations cabinets d avocats Notice : Cotisations cabinets d avocats Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer des cabinets d avocats, ainsi que les

Plus en détail

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE QUESTION- DU 3 DECEMBRE 2013 4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE Quelles sont les modalités déclaratives du CICE auprès de l administration fiscale? Ces modalités doivent être précisées

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE FISCALITE

Formation Repreneurs MODULE FISCALITE Formation Repreneurs MODULE FISCALITE Fiscalité I. Les différents régimes fiscaux II. La TVA III. Imposition des bénéfices IV.Taxes diverses et exonérations fiscales V. Les Centres de Gestion Agréés I.

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

Qu est-ce que le C.I.C.E.?

Qu est-ce que le C.I.C.E.? Qu est-ce que le C.I.C.E.? L article 66 de la loi de finances rectificative pour 2012 n 2012-1510 du 29 décembre 2012, met en place le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E.). Le C.I.C.E. a pour objectif

Plus en détail

Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi - CICE Loi de Finance rectificative pour 2012

Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi - CICE Loi de Finance rectificative pour 2012 Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi - CICE Loi de Finance rectificative pour 2012 v 01 2013 SOURCE DU CICE Ce dispositif consiste en un allègement de la fiscalité dans le but de reconstituer

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION PRÉSENTATION DU PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI Mardi 5 mars 2013, à 9 heures 30 Préfecture de l Ardèche - Salle Jean Moulin CONTACTS PRESSE : Cabinet

Plus en détail

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction La réduction est au plus égale à 26 % de la rémunération, maximum obtenu au niveau du salaire minimum de croissance. Ce taux d exonération décroît ensuite pour

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2013 Version 20.50 Mise à jour n 2 SOMMAIRE LE CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI... 6 CADRE LEGAL... 6 Définition... 6 Les entreprises bénéficiaires...

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE Pour mieux comprendre COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE LE GOUVERNEMENT S ENGAGE L agriculture est un secteur stratégique pour l économie française et dispose d atouts considérables. Avec ses 450 000

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT

PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT I/Le crédit d impôt recherche PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT Le crédit d impôt recherche a été conçu pour inciter les entreprises à développer leurs activités de recherche ; il

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2013 ET LOIS DE FINANCES RECTIFICATIVES POUR 2012

LOI DE FINANCES POUR 2013 ET LOIS DE FINANCES RECTIFICATIVES POUR 2012 FM/AMA 25 janvier 2013 LOI DE FINANCES POUR 2013 ET LOIS DE FINANCES RECTIFICATIVES POUR 2012 Les principales mesures de la Loi de Finances pour 2013 et des Lois de Finances rectificatives pour 2012, sont

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) La réduction des cotisations patronales À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 La réduction

Plus en détail

ELEMENTS SUR LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS

ELEMENTS SUR LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS Dossier de presse ELEMENTS SUR LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS DONNER AUX ENTREPRISES LES MOYENS DE LEUR COMPETITIVITE PAR UNE BAISSE DU COUT

Plus en détail

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.)

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Qu est-ce que le C.I.C.E.? Le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E) est un avantage fiscal qui a pour

Plus en détail

Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre 2007

Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre 2007 Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre 2007 1. Le cadre législatif : - champ d application - définition des heures supplémentaires et complémentaires - durée légale et maximale

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil. La défiscalisation près de chez vous

Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil. La défiscalisation près de chez vous Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil La défiscalisation près de chez vous Intervenants Olivier PALAT Direction de la législation fiscale (bureau B1 fiscalité d entreprise)

Plus en détail

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la

Plus en détail

MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013

MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013 MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013 SMIC (SMIC) Plafond Sécurité Sociale (PLAFOSOC) Minimum Garanti (MINGARANTI) 9.43 3086 3,49 Plafond de sécurité sociale 2013 Même si l arrêté confirmant le plafond de

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

BACE BDE Expertise Conseils

BACE BDE Expertise Conseils BACE BDE Expertise Conseils Exclusivité BNI B&B Quelques optimisations fiscales pour vos sociétés (PME) avant la fin de l année Décembre 2014 SOMMAIRE 1. Acquisition d œuvre d art 2. Mécénat d entreprise

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur des maîtres-restaurateurs

Crédit d impôt en faveur des maîtres-restaurateurs Crédit d impôt en faveur des maîtres-restaurateurs Champ d application Généralités Entreprises concernées Titre de maître-restaurateur Établissement de la déclaration 2079-MR-SD Entreprises relavant de

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 4 A-1-09 N 3 du 9 JANVIER 2009 DISPOSITIONS DIVERSES (BIC, IS, DISPOSITIONS COMMUNES) (Loi de finances rectificative pour 2008 remboursement

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011 Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 21/01/2011 N : 01.11 LOI DE FINANCES POUR 2011 La loi de Finances pour 2011 a été définitivement adoptée le 15 décembre 2010 et publiée

Plus en détail

1.1. Restitution accélérée du crédit d impôt recherche. 1.2. Restitution accélérée de la créance de report en arrière de déficits

1.1. Restitution accélérée du crédit d impôt recherche. 1.2. Restitution accélérée de la créance de report en arrière de déficits 1.1. Restitution accélérée du crédit d impôt recherche 1.2. Restitution accélérée de la créance de report en arrière de déficits 1.3. Accélération du remboursement des excédents d acomptes d impôt sur

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise 1 Une réduction d impôt sur le revenu est applicable en cas de souscription, avant le 31 décembre 2012, au capital d une petite et moyenne

Plus en détail

ENTREPRISE ET CREDITS D IMPOT. Salon des entrepreneurs 5 février 2014

ENTREPRISE ET CREDITS D IMPOT. Salon des entrepreneurs 5 février 2014 Salon des entrepreneurs 5 février 2014 Quelle est la différence entre une réduction d impôt et un crédit d impôt? La réduction d impôt vient en déduction de l impôt. Dans le cas où le montant de la réduction

Plus en détail

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE»

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE» LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE» INTRODUCTION A.N.I. DU 20 SEPTEMBRE 2003 + LOI DU 7 AVRIL 2004 RELATIFS A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 17 DU 8 FEVRIER 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 F-6-10 INSTRUCTION DU 28 JANVIER 2010 IMPOT SUR LE REVENU. TRAITEMENTS ET SALAIRES. DEPENSES PROFESSIONNELLES.

Plus en détail

Royaume du Maroc IMPOT SUR LE REVENU. DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES (ART.79 du Code Général des Impôts) ANNEE / / / / /

Royaume du Maroc IMPOT SUR LE REVENU. DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES (ART.79 du Code Général des Impôts) ANNEE / / / / / Royaume du Maroc Modèle ADC040F/10E IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES (ART.79 du Code Général des Impôts) ANNEE / / / / / Direction Régionale ou (Inter) Préfectorale de :.. Perception

Plus en détail

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA vise à améliorer les revenus d activité en les complétant jusqu à atteindre un niveau de revenu garanti

Plus en détail

CGAHDF PRESENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2009

CGAHDF PRESENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2009 CGAHDF PRESENTATION DE - LA LOI DE FINANCES 2009 16 Février 2009 Yves Granier - Martine Villers 1 IMPOT SUR LE REVENU Limites et seuils : Modifications Relèvement de 2,9 % des tranches Limite d exonération

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE)

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Les bénéficiaires du CICE Toutes les entreprises employant des salariés et imposées à l impôt sur les sociétés (IS) ou à l impôt sur le

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG DROIT FISCAL session 2013 CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur Dossier 1 : IMPOSITION DES BÉNÉFICES 7,5 points 1) Calculer pour l exercice 2012 le résultat

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi LE CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI Les bénéficiaires Toutes les entreprises employant des salariés et imposées à l

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT COMPÉTITIVITÉ ET EMPLOI (CICE) : BÉNÉFICIEZ D UN AVANTAGE EN TRÉSORERIE! BDO vous accompagne pour préfinancer votre CICE.

CRÉDIT D IMPÔT COMPÉTITIVITÉ ET EMPLOI (CICE) : BÉNÉFICIEZ D UN AVANTAGE EN TRÉSORERIE! BDO vous accompagne pour préfinancer votre CICE. CRÉDIT D IMPÔT COMPÉTITIVITÉ ET EMPLOI (CICE) : BÉNÉFICIEZ D UN AVANTAGE EN TRÉSORERIE! BDO vous accompagne pour préfinancer votre CICE. Tout ce que vous devez savoir sur le CICE et sur son dispositif

Plus en détail

} Cotisations de prévoyance complémentaire. } Allégements et crédits d impôts. } Taxe sur les véhicules de société

} Cotisations de prévoyance complémentaire. } Allégements et crédits d impôts. } Taxe sur les véhicules de société } Cotisations de prévoyance complémentaire } Allégements et crédits d impôts } Crédit d Impôt Recherche } Crédit d Impôt Innovation } Jeunes Entreprises Innovantes } Crédit d Impôt Compétitivité Emploi

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Régime micro BIC Régime d'imposition de plein droit des entreprises individuelles dont le chiffre d'affaires

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail