Magnétisme. I. Les milieux matériels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Magnétisme. I. Les milieux matériels"

Transcription

1 Magnétisme Jusquà présent, nous avons étudié les propriétés des champs électriques et magnétiques dans le vide. Lorsque ces champs dépendent du temps, nous avons vu qu'ils sont solutions des équations de Maxwell. Une des conséquences de ces équations est la propagation des champs dans le vide. Les équations de Maxwell permettent de calculer les champs présents en un point de l'espace lorsque l'on connait les densités de charges et courants présentes en ce point. Or la matière, même neutre à notre échelle d'observation, et isolée de tout générateur, comporte des charges qui créent des champs. De plus ces charges sont susceptibles de se déplacer sous l'action de champs extérieurs appliqués, donc de générer des effets électromagnétiques différents selon les conditions extérieures. I. Les milieux matériels 1. Comportement des matériaux Une simple observation de la matière nous fait apparaitre sa grande diversité. En se limitant aux propriétés électromagnétiques, c'est à dire liées aux champs E ou B, et à leurs sources ρ et j, on constate que tous les matériaux n'ont pas, et de loin, les mêmes propriétés. Ainsi certains matériaux sont isolants ( j = 0 quelques soient les conditions extérieures), d'autres sont conducteurs ; parmi ces derniers, certains suivent la loi locale d'ohm j = E, d'autres non. Certains matériaux ont des propriétés magnétiques : les aimants. Ils génèrent un champ magnétique (alors qu ils sont en général isolants, et qu'il ne circule donc aucun courant dedans). 2. Charges dans la matière Les charges dans la matière se classent en deux catégories : * les charges liées, qui ne peuvent que très légèrement se déplacer à notre échelle d'observation sous l'effet d'une action extérieure ; * les charges mobiles qui peuvent se déplacer sur une grande distance, et dont le mouvement correspond à un courant électrique.

2 Par exemple pour les solides, les charges liées sont les noyaux et les électrons liés, les charges mobiles les électrons libres lorsqu'il y en a. Dans un gaz ionisé, qui comporte des ions chargés positivement et des ions chargés négativement, on peut avoir des charges mobiles des deux signes. Les conséquences électromagnétiques de la présence de matière vont résulter des influences de toutes ces charges. Les équations de Maxwell sont des équations locales qui font intervenir les densités volumiques de charges et de courants au point considéré. Elles dépendent des densités de charges et de courant associées aussi bien aux charges liées qu'aux charges mobiles. Pour comprendre l'influence des charges liées, prenons le cas d'un matériau isolant, globalement neutre. Il est constitué de noyaux chargés positivement et d'électrons chargés négativement, liés à un atome donné. En l'absence de champ appliqué, pour chaque atome le barycentre des charges positives et celui des charges négatives sont confondus, au centre du noyau. Le matériau est partout localement neutre. En présence d'un champ électrique appliqué, les noyaux et les électrons vont avoir tendance à se déplacer légèrement dans des directions opposées. Bien que ces déplacements soient faibles (en raison des forces de cohésion de la matière), les barycentres des charges positives et négatives ne seront plus confondus. L'atome constitue alors un petit dipôle, qui comme tout dipôle crée un champ électrique, qui s'ajoute au champ initial. Le champ agissant sur les charges est donc modifié, donc l'action sur ces charges aussi, donc la valeur du dipôle, donc la valeur du champ correctif...bien que le matériau reste globalement neutre, cette neutralité n'est plus vérifiée au niveau local, et le champ réellement présent dans la matière n'est pas celui appliqué de l'extérieur. De même si le champ appliqué est non stationnaire, les barycentres seront en mouvement ce qui traduit l'apparition d'une densité de courant associée aux charges dites "liées"... Ce sont ces petits déplacements des charges liées qui différencient les propriétés des différents matériaux, selon l'importance qu'elles prennent. Dans le vide (non vide de charges et de courants), il n'existe que des charges rigoureusement fixes ou totalement libres. Il existe deux types de matériau dans lesquels la situation sera plus simple : * ceux dans lesquels les propriétés sont dominées par les charges mobiles : les milieux bons conducteurs comme par exemple les métaux ou les plasmas ; * ceux dont les propriétés sont dominées par les charges liées ; Là encore, on constate deux cas : - les charges liées influent par leur présence mais leurs mouvements sont négligeables : c est le cas de certains milieux isolants tels l'air, l'eau ou le verre ; - les charges liées influent par les courants provoqués par leurs petits mouvements : c est le cas des milieux ayant des propriétés magnétiques. 3. Les milieux magnétiques L'expérience montre que les propriétés magnétiques des matériaux dépendent fortement de leur nature, et parfois aussi des conditions extérieures dans lesquelles ils sont placés.

3 Ainsi les "aimants" créent en permanence un champ magnétique autour d'eux ; un morceau de fer doux génère un champ magnétique seulement s'il est lui même plongé dans un champ extérieur (principe des électroaimants) ; le bois n'a aucune propriété magnétique, quelque soit les conditions extérieures. Les courants électriques génèrent des champs magnétiques ; par conséquent tout déplacement de charges dans la matière peut provoquer la création d un champ magnétique. Dans la matière, les électrons sont en mouvement de rotation orbitale autour du noyau ; chaque électron en mouvement constitue ainsi une source de champ magnétique. Dans un modèle simple, chaque électron a une trajectoire circulaire autour de son noyau (modèle de Bohr), ce qui est équivalent à une spire circulaire parcourue par un courant. Il est donc source d un champ magnétique. Cette notion de spire de courant permet une interprétation simple des propriétés magnétiques de la matière. II. Spires de courant (ou dipole magnétique) Elles constituent l élément fondamental de la théorie du magnétisme dans la matière. 1. Moment magnétique d une spire ds Soit un circuit C filiforme fermé, parcouru par un courant d intensité I. On oriente ce circuit suivant le sens de parcours de I. C I Σ Soit Σ une surface s'appuyant sur la courbe C, orientée par la règle du tire bouchon à partir de l'orientation de C. On définit le vecteur surface associé à la courbe C par : S = ds et le moment magnétique du circuit par : m = I S Un circuit caractérisé exclusivement par son moment magnétique est appelé dipôle magnétique. 2. Champ magnétique créé par le dipôle magnétique L'expression du champ magnétique créé à grande distance par un dipôle magnétique est admise.

4 u θ u r Μ θ Β =Β r u r + Β θ u θ B r = o 4 2 m cos r 3 B = o 4 m sin r 3 Lignes de champ créées par un dipole magnétique 3. Actions mécaniques subies par un dipôle magnétique Nous admettrons les relations données dans ce paragraphe. Considérons un dipôle magnétique m plongé dans un champ magnétique extérieur B ext ; ce champ n est celui créé par le dipôle lui même, mais provient des autres éléments présents (autres dipôles, aimants, courants...). On constate alors que le dipôle magnétique subit : * un couple de moment = m. B ext ; sous l action de ce couple, le dipôle va (s il est libre) pivoter sur lui même jusqu à atteindre une position où m et B ext sont colinéaires et de même sens (position stable) ou colinéaires et sens contraires (position instable). * une force résultante F = grad ( m * B ext ) ; sous l action de cette force, le dipôle va (s il est libre) se déplacer en suivant une ligne de champ en allant vers les zones de fort champ. Notons que cette résultante est nulle si le champ est uniforme. A cette interaction entre le dipôle et le champ extérieur on peut associer une énergie potentielle E p = m * B ext. On retrouve bien que la position stable, correspondant à un minimum d énergie potentielle correspond à m et B ext colinéaires et de même sens, et que cette énergie diminue en allant vers les zones de fort champ.

5 III. Propriétés magnétiques de la matière 1. Origine Dans la matière, les électrons sont en mouvement de rotation orbitale autour du noyau ; un électron en mouvement est donc équivalent (à grande distance, ce qui est vite réalisé compte tenu des dimensions de l'atome) à un dipôle magnétique. L'atome possède en général plusieurs électrons ; le moment magnétique de l'atome est la somme vectorielle des moments de chaque électron. En général, les moments associés aux différents électrons ayant des directions aléatoires, le moment résultant est nul. Les théories quantiques qui prennent en compte à la fois le mouvement orbital de l'électron mais aussi son spin, montrent que le moment résultant est essentiellement dû au moment magnétique des électrons célibataires, lorsqu'il en existe. Les matériaux sont ainsi classés en plusieurs catégories, dont les principales sont : * les corps diamagnétiques : ils ne possèdent pas d'électrons célibataires, et n'ont pas ou très peu de propriétés magnétiques. Exemples : N 2 Cl 2 * les corps paramagnétiques : ils possèdent des électrons célibataires. Chaque atome ou molécule possède un moment magnétique non nul, mais par agitation thermique ces moments sont orientés de manière aléatoire les uns par rapport aux autres. Le moment magnétique résultant est nul, ces matériaux ne présentent pas de moment magnétique permanent à l'échelle macroscopique en l'absence de champ extérieur. Si l'on applique un champ extérieur, les dipôles élémentaires auront tendance à s'aligner sur ce champ, et le moment résultant ne sera plus nul. Le matériau aura alors des propriétés magnétiques, qui disparaitront si l'on supprime le champ extérieur. * les corps ferromagnétiques : comme les précédents, chaque molécule possède un moment non nul, mais les interactions entres ces dipôles sont très fortes, plus fortes que l'agitation thermique, et les dipôles qui ont tendance à s'orienter parallèlement entre eux sous l action d un champ extérieur (comme pour les matériaux précédents) conserveront cette orientation même après suppression du champ extérieur. Ces matériaux présentent des propriétés magnétiques permanentes. 2. Vecteur aimantation Dans un élément de volume dτ de matière centré en M, chaque molécule possède un moment magnétique dipolaire. m i Soit dm le moment dipolaire résultant d'un élément de volume dτ (soit la somme vectorielle de tous les moments dipolaires atomiques présents dans ce volume dm = ). On définit le vecteur aimantation M par : dm = M d m i Le vecteur aimantation représente donc le moment dipolaire magnétique par unité de volume présent dans la matière.

6 Comme sous l'effet d'un champ magnétique appliqué les dipoles élémentaires ont tendance à s'aligner parallèlement les uns aux autres, le vecteur aimantation est une grandeur fonction du champ appliqué. C'est de plus une grandeur locale, car B n'est pas nécessairement uniforme. 3. Cas des matériaux ferromagnétiques Dans le cas des milieux ferromagnétiques, les dipôles élémentaires sont intenses, et vont, sous l'action d'un champ magnétique extérieur appliqué, s'aligner sur la direction de ce champ. L'aimantation résultante sera alors forte. Cette tendance à l'orientation est en compétition avec l'agitation thermique qui tend elle au contraire à répartir les dipôles dans toutes les directions, ainsi qu'à des effets microscopiques liés à la cohésion de la matière qui s'opposent à la rotation des dipôles (comparable à une force de frottement solide). En fonction du champ extérieur appliqué, l'aimantation va évoluer entre M = 0 (situation où les dipôles élémentaires sont répartis de façon isotrope) et une valeur maximale M = M s (situation où tous les dipôles élémentaires sont exactement colinéaires et de même sens). Cette valeur maximale est appelée aimantation de saturation. Cette saturation fait que le matériau ne peut pas être linéaire. 4. Champ magnétique généré Au champ magnétique extérieur va s ajouter ceux créés par tous les dipôles. Si les dipôles sont répartis de façon aléatoire ( M = 0 ) les directions des champs magnétiques créés par chacun des dipôles seront elles même aléatoires donc de résultante nulle. Si à l inverse M est non nul, un champ magnétique sera généré par l ensemble des dipôles. Dans le cas où M = M s, tous les dipôles créent en un point d obsevation donné des champs colinéaires et de même sens, donc le champ magnétique résultant sera fort. On obtient ainsi des champs de l ordre du Tesla ( le champ magnétique terrestre en France est de l ordre de T ) 5. Aimants Le principe des aimants est d amener à une orientation non aléatoire des dipôles dans un matériau (par l action d un champ extérieur, les dipôles vont s aligner dessus) afin d obtenir M non nul, puis de conserver cette propriété d alignement lorsque le champ extérieur est supprimé. Cette propriété est obtenue pour les matériaux ferromagnétiques, en raison des forces de frottements qui dominent les effets de l agitation thermique. Un aimant peut donc être décrit comme un dipôle magnétique de moment La carte de champ qu il génère est donc la même que celle créée par un dipôle isolé. M par unité de volume.

7 IV. Equation de Maxwell Ampère Dans le vide, l éqution de Maxwell Ampère relie le champ B à la densité de courant j lib corresondant aux mouvements des charges libres et à la densité de courant de déplacement : j d Rot B = o ( j lib + j d ) avec j d = Ø E o Ø t 1. Sources de champ magnétique dans la matière Nous venons de voir que les matériaux ferromagnétiques (généralement isolants) pouvaient générer un champ magnétique par le mouvement des charges LIEES. Et que ce champ magnétique est dépendant de la valeur du vecteur aimantation M. On va donc étendre l équation de Maxwell Ampère en y ajoutant une distribution de courant j lié dont l expression doit dépendre de M. Rot B = o ( j lib + j d + j lié ) Equation de Maxwell Ampère pour B Nous admettrons la relation liant et M : j lié j lié = Rot M 2. Vecteur excitation magnétique L équation de Maxwell Ampère s écrit donc : Rot B = o ( j lib + j d + Rot M ) Soit Rot ( B o M ) = o ( j lib + j d ) On définit le vecteur excitation magnétique H par : B = o ( H + M ) L équation de Maxwell Ampère s écrit alors :

8 Rot H = j lib + j d Equation de Maxwell Ampère pour H Rmq : La définition du vecteur excitation magnétique conduit à la relation dans le vide, entre ces deux vecteurs : B = o H 3. Cas de l ARQS a) Equations locales Dans le cadre de l ARQS, les équations précédentes deviennent : Rot B = o ( j lib + Rot M ) qui montre que les sources de B sont les courants électriques libres et l aimantation ; Rot H = j lib qui montre que les sources de matériels. H sont les courants électriques libres même dans les milieux b) Théorème d Ampère Dans le vide, à partir de l équation Stokes, établi le théorème d Ampère : Rot B = o j lib nous avions, en utilisant le théorème de (c) B (N). d l N = o I e Avec C une courbe fermée orientée, I e le courant enlacé par cette courbe (courant qui traverse une surface Σ s appuyant sur C et orientée par la règle du tire bouchon). Dans un milieu matériel, la même méthode conduirait à devoir prendre en compte l intensité enlacée associée aux courants liés (conséquence du terme Rot M ), ce qui rend en pratique le théorème non exploitable. Par contre on peut procéder de même à partir de la formulation locale pour H : Rot H = j lib entrainera (c) H (N). d l N = I e où I e correspond exclusivement au courant associé aux charges libres (donc au courant réellement mesurable, car on peut le faire passer dans un circuit extérieur comportant un ampèremètre).

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique PSI Brizeux Ch. CP1: Conversion électromagnétique statique 1 CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique Les sources d énergie, naturelles ou industrielles, se trouvent sous deux formes : thermique

Plus en détail

Plan du chapitre «Milieux magnétiques»

Plan du chapitre «Milieux magnétiques» Plan du chapitre «Milieux magnétiques» 1. Sources microscopiques de l aimantation en régime statique 2. Etude macroscopique de l aimantation en régime statique 3. Aimantation en régime variable 4. Les

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

Chapitre 4 : Les bases du magnétisme application à la RMN. Dr. Hervé GUILLOU

Chapitre 4 : Les bases du magnétisme application à la RMN. Dr. Hervé GUILLOU UE 3-1: Physique Chapitre 4 : Les bases du magnétisme application à la RMN Dr. Hervé GUILLOU Année universitaire 2014/2015 Université Joseph Fourier (UJF) Grenoble I - Tous droits réservés Finalité du

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières LE CHAMP MAGNETQUE Table des matières NTRODUCTON :...2 MSE EN EVDENCE DU CHAMP MAGNETQUE :...2.1 Détection du champ magnétique avec une boussole :...2.2 Le champ magnétique :...3.2.1 Le vecteur champ magnétique

Plus en détail

Chapitre 5. Le champ magnétique. 5.1 Introduction et historique. 5.1.1 Les phénomènes magnétiques

Chapitre 5. Le champ magnétique. 5.1 Introduction et historique. 5.1.1 Les phénomènes magnétiques Chapitre 5 Le champ magnétique 5.1 Introduction et historique Le domaine de l électrostatique est celui de l interaction entre charges immobiles et de ses effets. Nous allons compléter notre étude en nous

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

Charge électrique loi de Coulomb

Charge électrique loi de Coulomb Champ électrique champ magnétique Charge électrique loi de Coulomb 1/ répulsion réciproque de deux charges < r 12 > Q 1 Q 2 Les deux charges Q 1 et Q 2 se repoussent mutuellement avec une force F 12 telle

Plus en détail

Plan du chapitre «Milieux diélectriques»

Plan du chapitre «Milieux diélectriques» Plan du chapitre «Milieux diélectriques» 1. Sources microscopiques de la polarisation en régime statique 2. Etude macroscopique de la polarisation en régime statique 3. Susceptibilité diélectrique 4. Polarisation

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

Electromagnétisme des milieux diélectriques et magnétiques.

Electromagnétisme des milieux diélectriques et magnétiques. Chapitre C-XII Electromagnétisme des milieux diélectriques et magnétiques. Joël SORNETTE met ce cours à votre disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Pas d utilisation commerciale.

Plus en détail

Electromagnétique 4 (1 ère session)

Electromagnétique 4 (1 ère session) Licence SP Sem4 mardi 30 mai 2006 (1 ère session) Durée : 2 h 00 Document autorisé : aucun Calculatrice : non autorisée I. Equations locales : En intégrant les équations locales en considérant un régime

Plus en détail

Différents types de matériaux magnétiques

Différents types de matériaux magnétiques Différents types de matériaux magnétiques Lien entre propriétés microscopiques et macroscopiques Dans un matériau magnétique, chaque atome porte un moment magnétique µ (équivalent microscopique de l aiguille

Plus en détail

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).! " #*&.,!! *

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).!  #*&.,!! * " #$ "%& '# ( )*& + $ $,* &% ' - )-$ ). / $). " #*&., * &.0 "# NOTIONS ET CONTENUS Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans un fluide. Champ magnétique : sources

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

Electricité. Chapitre 1: Champ électrique

Electricité. Chapitre 1: Champ électrique 2 e BC 1 Champ électrique 1 Electricité L interaction électromagnétique a été évoqué dans la partie «Interactions fondamentales» en énonçant la loi de Coulomb, et en analysant des phénomènes macroscopiques

Plus en détail

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques Chapitre 4 Distributions de courants En électrostatique, les charges restent immobiles. Leur déplacement est à l origine des courants électriques qui sont la source du champ magnétique que nous étudierons

Plus en détail

Electromagnétisme. Les aimants sont des objets capables d'en attirer d'autres grâce à une force étrange appelée «force magnétique».

Electromagnétisme. Les aimants sont des objets capables d'en attirer d'autres grâce à une force étrange appelée «force magnétique». Electromagnétisme (Sources principales : «C'est pas sorcier : Magnétisme», articles «Ligne à haute tension», «Circuit magnétique», «Haute tension» de Wikipedia, «Courant continu et courant alternatif»

Plus en détail

Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide

Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide Chapitre 5 Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide 5.1 Equations de propagation pour E et B Dans le vide, au voisinage de tout point où les charges et les courants sont nuls, les équations

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique 2 e BC 1 Champ magnétique 1 Electromagnétisme Le magnétisme se manifeste par exemple lorsqu un aimant attire un clou en fer. C est un phénomène distinct de la gravitation, laquelle est une interaction

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE CHAPTRE 8 LE CHAMP MAGETQUE ) Champ magnétique 1) Magnétisme Phénomène connu depuis l'antiquité. Les corps possédant des propriétés magnétiques sont appelés des aimants naturel (fer, oxyde magnétique de

Plus en détail

Molécules et Liaison chimique

Molécules et Liaison chimique Molécules et liaison chimique Molécules et Liaison chimique La liaison dans La liaison dans Le point de vue classique: l approche l de deux atomes d hydrogd hydrogènes R -0,9-1 0 0,5 1 1,5,5 3 3,5 4 R

Plus en détail

Electromagnétisme Chap.8 Milieux ferromagnétiques

Electromagnétisme Chap.8 Milieux ferromagnétiques Electromagnétisme Chap.8 Milieux ferromagnétiques 1. Description du champ créé et des actions subies par un aimant 1.1. Carte du champ magnétique créé par un aimant 1.2. Actions subies par un aimant dans

Plus en détail

Comment peut-on fabriquer un aimant qui fonctionne uniquement quand on le désire?

Comment peut-on fabriquer un aimant qui fonctionne uniquement quand on le désire? Comment peut-on fabriquer un aimant qui fonctionne uniquement quand on le désire? bikesnobnyc.blogspot.ca/212_2_1_archive.html Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. Quand Ørsted trouva qu

Plus en détail

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique ELECTROTATIQUE - 2 1. Rappels 2. Outils mathématiques 2.1. ystèmes classiques de coordonnées 2.2. Volume élémentaire dans chaque système de coordonnées 2.3. Intégrales des fonctions de points 2.4. Circulation

Plus en détail

CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb

CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb IV.1 IV.1 : La Force électrique Si on frotte vigoureusement deux règles en plastique avec un chiffon, celles-ci se repoussent. On peut le constater

Plus en détail

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience :

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience : Chapitre 5 : CHAMP MAGNETIQUE S 5 F 1) Mise en évidence : a) Expérience : Des petites aiguilles aimantées montées sur pivots sont disposées près d'un aimant droit. Chaque aiguille constitue un dipôle orienté.

Plus en détail

BF3 : Séance de TD N 5

BF3 : Séance de TD N 5 Séance de TD N 5 L atome dont le symbole est souligné est l atome central Les rayons de covalence des atomes seront évalués par la formule R (A ) = 0,215 (n*2/z*) + 0,148 n* + 0,225 (avec n*=n pour n=1

Plus en détail

Contrôle non destructif Magnétoscopie

Contrôle non destructif Magnétoscopie Contrôle non destructif Magnétoscopie Principes physiques : Le contrôle magnétoscopique encore appelé méthode du flux de fuite magnétique repose sur le comportement particulier des matériaux ferromagnétiques

Plus en détail

- cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de

- cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de Notion de courant de particule ; conservation du courant = expression du courant de particules chargées ; charges; j = q k k - cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de v k

Plus en détail

S 4 F. I) Définitions : 1) En statique et en dynamique :

S 4 F. I) Définitions : 1) En statique et en dynamique : Chapitre 1 : NOTION DE FORCE S 4 F I) Définitions : 1) En statique et en dynamique : Une force, ou action mécanique, peut être définie comme : - toute cause capable de déformer un objet (statique). Exemple

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

Transferts thermiques 1

Transferts thermiques 1 Transferts thermiques Introduction. Modes de transmission de la chaleur Conduction thermique. Loi de Fourier. Conductivité thermique Resistance thermique. Coefficient de transfert thermique La convection.

Plus en détail

dans un circuit électrique

dans un circuit électrique ourant Titre et tension dans un circuit électrique Pourquoi un oiseau qui se pose sur un fil électrique ne s'électrocutt-il pas? http://lyc-renaudeau-49.ac-nantes.fr/img/swf/notionselectricit3.swf 1 Que

Plus en détail

5.1 Équilibre électrostatique d un conducteur

5.1 Équilibre électrostatique d un conducteur 5 CONDUCTEURS À L ÉQUILIBRE 5.1 Équilibre électrostatique d un conducteur Dans un isolant, les charges restent à l endroit où elles ont été apportées (ou enlevées). Dans un conducteur, les charges sont

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

Syllabus d électricité. G. Barmarin

Syllabus d électricité. G. Barmarin Syllabus d électricité G. Barmarin 2012-2013 1 2 3 Table des matières 4 Electrostatique Histoire 5 Expérience : Conclusion : il existe deux types de charges que l on qualifiera de positive et négative

Plus en détail

B - COURANT ELECTRIQUE

B - COURANT ELECTRIQUE B - COURANT ELECTRIQUE B - I - DEFINITION DE L'INTENSITE D'UN COURANT ELECTRIQUE La propriété des conducteurs solides d'avoir des électrons libres correspond à l'échelle des atomes à un déplacement permanent

Plus en détail

C - LE CHAMP MAGNÉTIQUE

C - LE CHAMP MAGNÉTIQUE C - LE CHAMP MAGNÉTQUE C - 1 - ORGNE DES CHAMPS MAGNÉTQUES L existence de champs magnétiques est liée aux déplacements de charges électriques. En plus d un champ électrique, une charge électrique en mouement

Plus en détail

Chapitre 4 : Etude Energétique

Chapitre 4 : Etude Energétique Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 4 : Energétique SMPC1 Chapitre 4 : Etude Energétique I Travail et Puissance d une force I.1)- Puissance d une force Soit un point matériel M de vitesse!!/!,

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

ING3 PHYSIQUE (TD) ELECTROMAGNETISME

ING3 PHYSIQUE (TD) ELECTROMAGNETISME ING3 PHYSIQUE (TD) ELECTROMAGNETISME 27-28 Exercice 1 Soit le champ vectoriel A = 1 r B 2, où B est un champ uniforme parallèle à Oz. Calculer le rotationnel de A. Exercice 2 r Soit le champ vectoriel

Plus en détail

Chaleur, température, pression, gaz parfait, diffusion,... v 7

Chaleur, température, pression, gaz parfait, diffusion,... v 7 9 Chaleur, température, pression, gaz parfait, diffusion,... v 7 1 La Température T Instrument de mesure type: le thermomètre à Hg. Calibration: échelle Celsius de température: 0 C l'eau gèle 100 C l'eau

Plus en détail

TPE : travaux pratiques encadrés.

TPE : travaux pratiques encadrés. TPE : travaux pratiques encadrés. Problématique : Qu est- ce que le magnétisme? Comment l appliquer à la création d un verrou magnétique? Lucie Lalmand. Nathalie Lambin. Année 2006-2007. Elodie Devos.

Plus en détail

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Chapitre 3 : Liaisons chimiques GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Contenu 1. Liaisons ioniques 2. Liaisons covalentes 3. Liaisons métalliques 4. Liaisons moléculaires 5. Structure de Lewis 6. Électronégativité

Plus en détail

Etude macroscopique de la polarisation, du champ électrique E et du vecteur D dans les milieux diélectriques.

Etude macroscopique de la polarisation, du champ électrique E et du vecteur D dans les milieux diélectriques. Sébastien Bourdreux Agrégation de Physique Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand Etude macroscopique de la polarisation, du champ électrique E et du vecteur D dans les milieux diélectriques. Mai

Plus en détail

Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux

Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux Université Pierre et Marie Curie Master de sciences et technologie Interaction matière-rayonnement Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux Introduction On considère un système atomique

Plus en détail

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES)

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES) Chapitre 3 LES APPARELS A DEVATON EN COURANT CONTNU ( LES APPRELS MAGNETOELECTRQUES) - PRNCPE DE FONCTONNEMENT : Le principe de fonctionnement d un appareil magnéto-électrique est basé sur les forces agissant

Plus en détail

Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière. E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse

Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière. E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse La température, source de «désordre» ou source «d ordre»? Plan Température source de «désordre» Température

Plus en détail

Master 1 Physique----Université de Cergy-Pontoise. Effet Kerr EFFET KERR. B. AMANA, Ch. RICHTER et O. HECKMANN

Master 1 Physique----Université de Cergy-Pontoise. Effet Kerr EFFET KERR. B. AMANA, Ch. RICHTER et O. HECKMANN EFFET KERR B. AMANA, Ch. RICHTER et O. HECKMANN 1 I-Théorie de l effet Kerr L effet Kerr (1875) est un phénomène électro-optique de biréfringence artificielle. Certains milieux, ordinairement non-biréfringents,

Plus en détail

La liaison chimique : formation des molécules

La liaison chimique : formation des molécules La liaison chimique : formation des molécules variation de l'énergie potentielle, lorsque l'on fait varier la distance entre 2 atomes d''hydrogène courtes distances : interaction répulsive grandes distances

Plus en détail

5. Les conducteurs électriques

5. Les conducteurs électriques 5. Les conducteurs électriques 5.1. Introduction Un conducteur électrique est un milieu dans lequel des charges électriques sont libres de se déplacer. Ces charges sont des électrons ou des ions. Les métaux,

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Chapitre I PHENOMENE DE FLUORESCENCE ORIGINE ET PROCESSUS. * hυ hυ

Chapitre I PHENOMENE DE FLUORESCENCE ORIGINE ET PROCESSUS. * hυ hυ Rayons Rayons X Ultra-violets Infra-rouges Micro-ondes Ondes radio 1 Chapitre I PHENOMENE DE FLUORESCENCE ORIGINE ET PROCESSUS Définitions * hυ hυ La fluorescence ou luminescence est l émission d énergie

Plus en détail

PHY 235 : T.D corrigés 2011. est plongée dans un champ uniforme orthogonal à, un cercle de rayon. Si

PHY 235 : T.D corrigés 2011. est plongée dans un champ uniforme orthogonal à, un cercle de rayon. Si PHY 235 : TD corrigés 2011 Force de Lorentz 29(M) Sachant que le flux du champ magnétique est conservatif, décrire (qualitativement) la trajectoire d une particule chargée dans un champ magnétique non

Plus en détail

Cours de Magnétostatique

Cours de Magnétostatique Université Joseph Fourier DEUG Sma SP- Cours de Magnétostatique Jonathan Ferreira Année universitaire - Plan du cours I- Le champ magnétique. Introduction a. Bref aperçu historique b. Nature des effets

Plus en détail

ELECTROMAGNÉTISME. EM1 Magnétisme et champ magnétique. 1 Propriétés des aimants. 2 Vecteur champ magnétique

ELECTROMAGNÉTISME. EM1 Magnétisme et champ magnétique. 1 Propriétés des aimants. 2 Vecteur champ magnétique LCD Physique II è BC 1 ELECTROMAGÉTISME EM1 Magnétisme et champ magnétique 1 Propriétés des aimants Aimant=corps capable de désorienter une boussole, d'attirer du fer, de repousser ou d'attirer un autre

Plus en détail

Les Conditions aux limites

Les Conditions aux limites Chapitre 5 Les Conditions aux limites Lorsque nous désirons appliquer les équations de base de l EM à des problèmes d exploration géophysique, il est essentiel, pour pouvoir résoudre les équations différentielles,

Plus en détail

Programme de khôlles

Programme de khôlles Programme de khôlles Semaines 7 et 8 (du 3 au 16 novembre 2014) Les lentilles minces 1. Savoir qu une lentille épaisse est un système centré, formé de deux dioptres sphériques qui délimitent un milieu

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires Applications linéaires I) Applications linéaires - Généralités 1.1) Introduction L'idée d'application linéaire est intimement liée à celle d'espace vectoriel. Elle traduit la stabilité par combinaison

Plus en détail

Quelques généralités et faits historiques sur les

Quelques généralités et faits historiques sur les Quelques généralités et faits historiques sur les phénomènes électriques L. Villain 1 Notion de charge électrique 1.1 Historiques et principaux faits La notion fondamentale à la base de la description

Plus en détail

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS 1. Les aimants Un aimant comporte toujours deux pôles appelés le pôle nord (N) et le pôle sud (S) situés, en général, à deux extrémités. Un aimant exerce une action

Plus en détail

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 1 DÉFINITION DE L ÉLECTRICITÉ ET DE LA CHARGE ÉLECTRIQUE 2 LES FORCES D ATTRACTION ET DE RÉPULSION L électricité c est l ensemble des phénomènes provoqués par les charges positives et négatives qui existe

Plus en détail

2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre

2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre 2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre L atome Atome Elément Proton Neutron Nucléons Electron Nuage Particule (subatomique) Symbole (complet) Charge électrique relative Tableau périodique

Plus en détail

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION Nous n étudierons dans ce chapitre que la conduction en régime permanent, c'est-à-dire lorsque l équilibre thermique est atteint ce qui se caractérise par des températures

Plus en détail

Électromagnétisme. Chapitre 2. Approche locale du champ ( E, B)

Électromagnétisme. Chapitre 2. Approche locale du champ ( E, B) Électromagnétisme Chapitre 2 Approche locale du champ ( E, B) I Potentiel électrostatique Approche locale du champ ( E, B) Dans le premier chapitre, nous avons étudié les champs avec une approche globale,

Plus en détail

Chapitre 3.10 La polarisation

Chapitre 3.10 La polarisation Chapitre 3. La polarisation La polarisation de l onde électromagnétique La lumière est une onde électromagnétique généralement transersale dont le champ électrique E et le champ magnétique oscillent perpendiculairement

Plus en détail

Propriétés électriques des semiconducteurs

Propriétés électriques des semiconducteurs Chapitre 1 Propriétés électriques des semiconducteurs De nombreux composants électroniques mettent à profit les propriétés de conduction électrique des semiconducteurs. Ce chapitre décrit comment un semiconducteur

Plus en détail

Chimie Générale Notions et exercices résolus

Chimie Générale Notions et exercices résolus Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Echahid Hamma Lakhdar El Oued Chimie Générale Notions et exercices résolus 1 ère année S.N.V. S.M. Rassemblés par : Mr.

Plus en détail

Théorème d Ampère et applications

Théorème d Ampère et applications 6 Théorème d Ampère et applications 1 Théorème d Ampère Equivalent du théorème de Gauss pour l électrostatique. Permet de calculer des champs simplement en utilisant la symétrie des courants. Mais il faut

Plus en détail

PAD - Notes de cours. S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé

PAD - Notes de cours. S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé ALGÈBRE PAD - Notes de cours S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé November 23, 2006 Table des Matières Espaces vectoriels Applications linéaires - Espaces vectoriels............................... 3 -. Approche

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 1 Loi de Coulomb

Electricité et magnétisme - TD n 1 Loi de Coulomb 1. Force électrique Electricité et magnétisme - TD n 1 Loi de Coulomb Calculer le rapport entre force gravitationnelle et électrique entre le proton et l électron dans l atome d hydrogène. Soit a 0 la

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

I. Hybridation du carbone

I. Hybridation du carbone I. Hybridation du carbone I. Hybridation des orbitales atomiques La méthode LCAO ne peut pas expliquer le fait que dans la molécule de méthane (CH 4 ), les 4 liaisons C-H sont identiques et que la molécule

Plus en détail

Électrostatique Notes de cours

Électrostatique Notes de cours Électrostatique Notes de cours mardi 19 janvier 2016 I- Propriétés du champ électrostatique 1. Sources du champ électrostatique Charge électrique s'y retrouver les charges observées sont toujours des multiples

Plus en détail

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 28/09/2015

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 28/09/2015 TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 28/09/2015 Optique 2 Mariano-Goulart QCM n 1 : A, C A. Vrai. Hz.m -1.s => B. Faux.. C. Vrai. L'équation donnée montre que l onde électrique

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables.

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables. Electromagnétisme Les champs magnétiques Les sources de champs magnétiques existent à l état naturel (Terre, aimant naturel) ou peuvent être crées artificiellement (aimant, électro-aimant). L unité du

Plus en détail

Cours CH2. Molécules & solvants moléculaires

Cours CH2. Molécules & solvants moléculaires Cours C2 Molécules & solvants moléculaires David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Structure des ions et des molécules - Modèle de la

Plus en détail

Cours CH1. Structure électronique des atomes

Cours CH1. Structure électronique des atomes Cours CH1 Structure électronique des atomes David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 L atome et l élément chimique 1 1.1 Constitution de

Plus en détail

Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière

Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière Algèbre 1 : (Volume horaire total : 63 heures) UE1 : Analyse et algèbre

Plus en détail

NOTICE DOUBLE DIPLÔME

NOTICE DOUBLE DIPLÔME NOTICE DOUBLE DIPLÔME MINES ParisTech / HEC MINES ParisTech/ AgroParisTech Diplômes obtenus : Diplôme d ingénieur de l Ecole des Mines de Paris Diplôme de HEC Paris Ou Diplôme d ingénieur de l Ecole des

Plus en détail

Électromagnétisme 2 : Travaux Pratiques

Électromagnétisme 2 : Travaux Pratiques Université de Franche-Comté - UFR Sciences et Techniques Département de Physique Licences de Physique et Physique-Chimie Électromagnétisme 2 : Travaux Pratiques 1 TP1 : Le phénomène d induction Durée :

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN 21 Résonance Magnétique Nucléaire : RMN Salle de TP de Génie Analytique Ce document résume les principaux aspects de la RMN nécessaires à la réalisation des TP de Génie Analytique de 2ème année d IUT de

Plus en détail

SOMMAIRE. Tronc commun scientifique. Première année du baccalauréat (sciences expérimentales et sciences mathématiques)

SOMMAIRE. Tronc commun scientifique. Première année du baccalauréat (sciences expérimentales et sciences mathématiques) SOMMAIRE Tronc commun scientifique Physique.....2 Mécanique....2 Electricité.. 3 Chimie La chimie autours de nous. 4 Constitution de la matière.4 Transformations de la matière......5 Liste des travaux

Plus en détail

Électromagnétisme et Optique Physique

Électromagnétisme et Optique Physique Électromagnétisme et Optique Physique Dr.R.Benallal DÉPARTEMENT DE PHYSIQUE École Préparatoire en Sciences et Techniques de Tlemcen Physique 4 Fevrier-Juin 2013 Programme du module I Électromagnétisme

Plus en détail

Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome.

Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome. Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome. Items Connaissances Acquis Les métaux les plus couramment utilisés. Les solides conducteurs électriques. Les solutions aqueuses conductrices.

Plus en détail

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique Yves LEROYER Enjeu: réaliser physiquement -un système quantique à deux états 0 > ou 1 > -une porte à un qubitconduisant à l état générique α 0 > +

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2012

G.P. DNS05 Octobre 2012 DNS Sujet Impédance d'une ligne électrique...1 I.Préliminaires...1 II.Champ électromagnétique dans une ligne électrique à rubans...2 III.Modélisation par une ligne à constantes réparties...3 IV.Réalisation

Plus en détail