Bien installer son Poêle à granulés de Bois, c est lui assurer un rendement optimal et faire des économies. seulement Pour la france

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bien installer son Poêle à granulés de Bois, c est lui assurer un rendement optimal et faire des économies. seulement Pour la france"

Transcription

1 aide à l installation Bien installer son Poêle à granulés de Bois, c est lui assurer un rendement optimal et faire des économies. seulement Pour la france Prenez QuelQues instants Pour Parcourir ce guide, vous retrouverez QuelQues exemples d installations Parfaitement réalisées et des conseils utiles Pour une installation conforme à toutes les configurations intérieures. Qlima décline toutes responsabilités en cas d installations non conformes. Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

2 Pour votre sécurité, n installez jamais un poêle à granulés Qlima avec une sortie horizontale. Nos appareils doivent impérativement être installés en sortie verticale comme indiqué dans les schémas (pag. 4-7) suivants. 2 Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

3 Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

4 1. je possède un conduit de cheminée et une arrivée d air Vous pouvez utiliser un flexible inox dans le boisseau existant. Son diamètre ne doit pas dépasser 150 mm. Il est également impératif de prévoir une entrée d air : soit par une grille de 200 cm 2 non obturable, soit par un trou dans le mur canalisé par un tuyau d arrivée d air de maximum 50 cm de longeur et de 50 mm de diamètre et relié à votre poêle Collier de tubage Plaque à étanchéité haute Chapeau chinois 40 cm au dessus du point le plus haut du toit 15 mm de diamètre maximum Flexible lisse Raccord poêle / tubage Plaque de propreté Bride de sécurité Élément droit Té 90 + Tampon Arrivée d air 4 Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

5 2. je souhaite faire passer les tuyaux à l extérieur Il est obligatoire d utiliser des tuyaux isolés afin d éviter toute condensation et rendre inefficace l évacuation des fumées. Il est également impératif de prévoir une entrée d air : soit par une grille de 200 cm 2 non obturable, soit par un trou dans le mur canalisé par un tuyau d arrivée d air de maximum 50 cm de longeur et de 50 mm de diamètre et relié à votre poêle Fumées Terminal vertical 40 cm au dessus du point le plus haut du toit Support mural Bride murale Bride de sécurité Élément droit concentrique Bride de sécurité Air frais Té 90 concentrique avec double piquage Élément droit simple paroi Tampon percé pour isolation air 5 Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

6 . Je souhaite créer un conduit dans ma maison A je dispose d une arrivée d air independante Il est impératif de prévoir une entrée d air : soit par une grille de 200 cm 2 non obturable, soit par un trou dans le mur canalisé par un tuyau d arrivée d air de maximum 50 cm de longeur et de 50 mm de diamètre et relié à votre poêle Les conduits de raccordement doivent respecter les distances de sécurité par rapport aux matériaux combustibles (normes DTU 24.1). Les conduits de raccordement de classes de températures supérieures ou égales à T200 doivent être installés à une distance de fois le diamètre nominal du conduit par rapport aux parois ou plafonds en matériaux combustibles. Cette distance peut être réduite à 1,5 fois le diamètre nominal, si une protection contre le rayonnement créant un vide d air est installée entre le conduit de raccordement et les matériaux combustibles voisins. Cette protection doit être fabriquée dans un matériau non combustible et doit créer un vide d air. Terminal vertical Elément droit concentrique Solin avec larmier 40 cm au dessus du point le plus haut du toit Support au toit Collier de soutien Ventilation Bride de sécurité Elément droit concentrique Coffrage avec ventilations haute et basse en partie habitable Collier de soutien Cache de propreté conduit Ventilation Elément droit simple paroi Té 90 + Tampon Arrivée d air Adaptateur* * Prévoir un adaptateur selon la buse du poêle 6 Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

7 B je ne dispose PAS d une arrivée d air indépendante Nous vous demandons d utiliser un tuyau double flux ayant un avis technique du CSTB pour vous permettre d avoir une installation conforme : arrivée d air et évacuation. De plus ce type de tuyau permet un rendement supérieur. Terminal vertical Fumées Solin avec larmier Support au toit Air frais Bride de sécurité Coffrage avec ventilations haute et basse en partie habitable Collier de soutien Plaque de propreté Ventilation Élément droit concentrique Té 90 concentrique avec piquage Évacuation fumée Té 90 concentrique avec piquage Prise d air Tampon plein 7 Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

8 Addendum au manuel d'installation pour les produits installés en France exclusivement. 1. AVANT PROPOS/CONSIGNES DE SECURITE 2. CONSIGNES DE SÉCURITÉ. CONDITIONS MINIMALES EN MATIÈRE DE CONDUIT DE FUMÉE 1. AVANT PROPOS/CONSIGNES DE SECURITE : Nous vous recommandons fortement de faire installer le poêle par un installateur professionnel, de préférence un monteur qualifié partenaire Qlima et/ou certifié Qualibois ou équivalent. L installation d un poêle à granulés nécessite des connaissances spécifiques dans différents domaines techniques comme le génie thermique et le génie électrotechnique. De plus, la personne effectuant l installation du poêle doit connaître la réglementation applicable et la prendre en compte (notamment DTU 24.1 et 24.1). La personne réalisant l installation du poêle est responsable de la conformité aux exigences légales se rapportant à l installation. mise en garde La personne qui effectue une mauvaise installation du poêle à granulés ou la personne qui fait installer le poêle à granulés par un tiers sous-qualifié est responsable des conséquences, comme : - Des situations dangereuses pour les personnes, le bâtiment et l environnement - Une mauvaise performance du poêle - Une usure accélérée - Des émissions très nocives - Des dégâts occasionnés au poêle Si le propriétaire/utilisateur du poêle veut faire une réclamation sous garantie pour un poêle qui aura été installé par ses soins, une procédure spécifique est applicable : tout d abord, il devra remplir un questionnaire. Ensuite, le poêle et l installation complète, les paramètres et l utilisation faite seront contrôlés par un installateur professionnel. Après évaluation de toutes les informations, la cause et la solution du problème ainsi que la décision d application de la garantie ou non seront transmises. Lorsque l inspection révèle que l installation, l utilisation, la programmation ou la procédure de mise en service ont été incorrectes, le propriétaire/utilisateur du poêle aura à sa charge les coûts de cette inspection. Aucune intervention ni aucun remplacement de pièce ne sera réalisé dans la mesure où l installation du poêle n est pas entièrement conforme à toutes les règles applicables ni aux recommandations techniques (p. ex. DTU 24.1 et 24.2). 2. CONSIGNES DE SÉCURITÉ Les instructions d utilisation figurant dans ce manuel peuvent varier selon la législation locale et/ou régionale. Si c est le cas, la règle la plus contraignante s applique. Le fabricant et le revendeur déclinent toute responsabilité si l installation de l appareil n est pas en conformité avec les lois et règlementations locales et/ou en cas de ventilation incorrecte et/ou d utilisation inappropriée de l appareil. S assurer que les granulés sont stockés dans un endroit approprié et éviter notamment un local humide. Les sacs ouverts seront convenablement refermés afin d éviter toute réduction de la qualité des granulés à cause de l humidité. L utilisation de granulés de qualité inférieure affectera la performance du poêle. 8 Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

9 Le poêle doit être raccordé à une prise séparée du reste du réseau électrique (fusible distinct, coupe-circuit de fuite à la terre, directement relié au répartiteur principal et aucun autre équipement raccordé sur la même alimentation électrique). Ceci permet d éviter toute perturbation d un équipement sur le poêle.. CONDITIONS MINIMALES EN MATIÈRE DE CONDUIT DE FUMÉE Utilisez uniquement des matériaux d installation approuvés pour installer le conduit de fumée. Le conduit de fumée du poêle à granulés doit être résistant à la chaleur (au moins 400 C). Pour connaître les consignes en matière de matériaux d installation pour le conduit de fumée, consultez les règlements, consignes, arrêtés et normes locaux/nationaux et la DTU 24-1 pour la France. Le conduit de fumée et la sortie du conduit de fumée doivent être placés à une distance suffisante de matériaux inflammables. Les distances de sécurité minimum entre les objets/ matériaux doivent être respectées. Concernant le débit d extraction, différentes distances de sécurité doivent être respectées. Pour connaître les exigences en matière de matériaux d installation, consultez les règlements, consignes, arrêtés et normes locaux/nationaux et la DTU 24-1 pour la France. Le poêle doit être raccordé à un conduit de fumée dont le diamètre est égal aux spécifications indiquées au tableau 1 de ce manuel d installation. Un conduit de fumée de diamètre supérieur est autorisé, avec un diamètre maximal de 150 mm, à condition de satisfaire au tirage indiqué. Il est interdit de réduire le diamètre du conduit de fumée. La distance entre le raccord et le mur doit être de 75 mm. Il est interdit de poser un clapet réducteur dans le conduit de fumée. Si vous utilisez un conduit de fumée préexistant, faites-les inspecter et nettoyer par un ramoneur agréé avant d installer le poêle. De la suie et des restes de combustion peuvent réduire le passage d un conduit de fumée existant, ce qui empêchera le poêle de fonctionner correctement. Un amas de suie et d autres salissures peut s enflammer et créer des situations dangereuses. Un conduit de fumée existant de plus de 150 mm doit être adapté pour convenir à un poêle à granulés en installant une buse à travers le conduit de fumée existante. Par ailleurs vous devez vous assurer de la parfaite étanchéité de ce conduit. Pour vérifier si un conduit de fumée existant convient à des combustibles solides comme des granulés, faites appel à une société de fumisterie. En France, si le conduit de fumée passe dans d autres pièces, un conduit spécifique sera sélectionné («double peau») et il devra être gainé. La gaine doit être ventilée et faite de matériaux au moins classés «M1» dans le cas contraire, les distances de sécurité seront respectées. Là aussi, se reporter aux DTU 24-1 et Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

10 Le conduit de raccordement comme le conduit de fumée doivent être d allure verticale. Leurs tracés doivent être le plus court et le plus simple possible. 1) Concernant le conduit de raccordement, est autorisé au maximum UN changement de positionnement. Ce qui signifie un maximum de deux coudes (2 angles non vifs de 90 ) sur une longueur maximale de mètres. 2) Concernant le conduit de fumée, est autorisé UN écart par rapport à la verticale. Ce qui signifie un maximum de deux dévoiements (2 angles de maximum 45 ), sur une hauteur maximale de 5 mètres. Informations sur les exigences minimales en matière de mesures du conduit de fumée Longueur verticale minimale du conduit de fumée Longueur verticale maximale du conduit de fumée Hauteur verticale maximale entre 2 dévoiements* Diamètre intérieur du conduit de fumée de 80mm Diamètre intérieur du conduit de fumée de 100mm 2,5 m 2,5 m 7 m 10 m 5 m 5 m * maximum de 2 dévoiements autorisés à angle de 45 maximum 10 Qlima_installation_guide pellet_fr.indd :11

Systèmes pour tous types de chaudières C et B Pression. Tubages pour tous types de chaudières C, B et B pression

Systèmes pour tous types de chaudières C et B Pression. Tubages pour tous types de chaudières C, B et B pression Systèmes pour tous types de chaudières C et B Pression Tubages pour tous types de chaudières C, B et B pression Solutions inox résistance à la corrosion solution polyvalente finition couleur sur demande

Plus en détail

INTREPID Série TRDV CHAUDIÈRE AU MAZOUT À VENTILATION DIRECTE

INTREPID Série TRDV CHAUDIÈRE AU MAZOUT À VENTILATION DIRECTE INTREPID Série TRDV CHAUDIÈRE AU MAZOUT À DIRECTE INSTRUCTIONS D'INSTALLATION ET DE TABLE DES MATIERES PAGE Directives de base.........................................1 Emploi Ventilation secondaire directe..........................2

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION POUR SYSTÈME DE VENTILATION MURAL

INSTRUCTIONS D INSTALLATION POUR SYSTÈME DE VENTILATION MURAL DIRECTIVES D'INSTALLATION ET D UTILISATION Veuillez lire attentivement ces instructions avant de procéder CHAUFFE-EAU AU MAZOUT INSTRUCTIONS D INSTALLATION POUR SYSTÈME DE VENTILATION MURAL Les présentes

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette FIREROCK Panneau rigide mono densité revêtu d une feuille d aluminium. le + produit : protection des murs d adossement, résistance à la température et sécurisation de la cheminée. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

CONDUIT DOUBLE PAROI ISOLÉ

CONDUIT DOUBLE PAROI ISOLÉ CONDUIT DOUBLE PAROI ISOLÉ CONDUIT DP ISOLÉ DOUBLE PAROI ISOLÉ I-CUBE Appareils type C, B, et B pression DPZ : paroi intérieure inox 316 DPY : paroi intérieure inox 304 Isolant laine minérale épaisseur

Plus en détail

CONDUIT DPI SORTIE DE TOIT CYLINDRIQUE CONDUIT DPI ISOLÉ LES SOLUTIONS RT 2012 BUREAU D ÉTUDE INSTALLATION TYPE

CONDUIT DPI SORTIE DE TOIT CYLINDRIQUE CONDUIT DPI ISOLÉ LES SOLUTIONS RT 2012 BUREAU D ÉTUDE INSTALLATION TYPE CONDUIT DPI SORTIE DE TOIT 34 CYLINDRIQUE CONDUIT DPI CONDUIT DPI ISOLÉ 36 DPI extérieur aluzinc DPI extérieur inox LES SOLUTIONS RT 2012 40 BUREAU D ÉTUDE 46 INSTALLATION TYPE 47 Tarif BÂTIMENT - 02/2015

Plus en détail

PANISOL. 7 rue Henri MOISSAN ZAE La Trentaine FR-77507 CHELLES. Installations de génie climatique et installations sanitaires

PANISOL. 7 rue Henri MOISSAN ZAE La Trentaine FR-77507 CHELLES. Installations de génie climatique et installations sanitaires Avis Technique 14/14-1983 Annule et remplace l Avis Technique 14/11-1671 Panneau d'isolation pour l'installation d'appareils de chauffage à combustible solide Poêle Fireplaces Kamine PANISOL Titulaire

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

guide de mise en œuvre L-Ments

guide de mise en œuvre L-Ments guide de mise en œuvre L-Ments 1 Table des matières Généralités 3 Sécurité 3 Domaine d application 3 Stockage 3 Mise en oeuvre 4 Manipulation 4 Pose 4 - Appuis 5 - Portées entre appuis 5 Fixation 6 Fixation

Plus en détail

Notice d installation d une micro-station d épuration Klaro Easy 2 cuves

Notice d installation d une micro-station d épuration Klaro Easy 2 cuves 2 cuves Système de traitement Klaro Easy prémonté dans les deux cuves Klaro Easy 2-4 EH 2x2700L Klaro Easy 4-8 EH 2x2700L Klaro Easy 8-10 EH 2x3750L Klaro Easy 10-12 EH 2x4800L Klaro Easy 12-18 EH 2x6500L

Plus en détail

Avis Technique 14/11-1675

Avis Technique 14/11-1675 Avis Technique 14/11-1675 Kit isolé de traversée d'étage ou de paroi Conduit de fumée Chimney Abgasanlagen Système isolé pour traversée de paroi horizontale et verticale Titulaire : ISOTIP-JONCOUX 79,

Plus en détail

Insert 700 Grand Angle

Insert 700 Grand Angle Insert 700 Grand Angle Référence 6674 43 Rédacteur FL 11/08/14 page 1/6 573 520 Fiche technique AN 6674 43 Insert 700 GA Référence : 667443 Notice particulière d utilisation et d installation Consulter

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION DE L UNITÉ DE VENTILATION VASCO C400 BASIC/PERILEX SYSTÈME C

MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION DE L UNITÉ DE VENTILATION VASCO C400 BASIC/PERILEX SYSTÈME C MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION DE L UNITÉ DE VENTILATION VASCO C400 BASIC/PERILEX SYSTÈME C TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 01 2. SÉCURITÉ 01 3. MANUEL DE L UTILISATEUR 02 FONCTIONNEMENT 02

Plus en détail

UTILISATION D UNE CHUTE POUR SERRER LES LAMES ENTRE ELLES

UTILISATION D UNE CHUTE POUR SERRER LES LAMES ENTRE ELLES POSE PRÉCONISATIONS DE (LAMBRIS, HABILLAGES INTÉRIEURSLAMES DE PAREMENT) 1. Retirer les lames de leur emballage. Les lames de lambris/parement seront soigneusement empilées à plat sur des cales d aération

Plus en détail

Plan de formation Aide en technique du bâtiment AFP, spécialité sanitaire Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Aide en technique du bâtiment AFP, spécialité sanitaire Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Semestre (recommandé) 5 6 Connaître les procédures internes de l'entreprise et effectuer de manière autonome les tâches administratives en rapport

Plus en détail

CHEMISAFE. ARMOIRES DE STOCKAGE POUR PRODUITS CHIMIQUES NON INFLAMMABLES SERIE CS / CS Bois MANUEL D UTILISATION LABO-MODERNE

CHEMISAFE. ARMOIRES DE STOCKAGE POUR PRODUITS CHIMIQUES NON INFLAMMABLES SERIE CS / CS Bois MANUEL D UTILISATION LABO-MODERNE CHEMISAFE ARMOIRES DE STOCKAGE POUR PRODUITS CHIMIQUES NON INFLAMMABLES SERIE CS / CS Bois MANUEL D UTILISATION SERIE CS Acier SERIE CS Bois LABO-MODERNE 37, rue DOMBASLE- 75015 PARIS Tél. 01.42.50.50.50

Plus en détail

Mur massif «Alpha mur» en béton 10cm

Mur massif «Alpha mur» en béton 10cm 1. Description Elément préfabriqué en béton de type d un voile en béton de 10 cm d épaisseur pour mur intérieurs non porteurs. Les armatures principales nécessaires à la stabilité du voile en béton sont

Plus en détail

Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion. Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion. Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone 1 Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone Journée d information et d échange Habitat Santé 21 juin 2013 Plan 2 Avertissement

Plus en détail

MODULE AUTONOME TC/DC (vitrocéramique)

MODULE AUTONOME TC/DC (vitrocéramique) MODULE AUTONOME TC/DC (vitrocéramique) Instructions d installation N oubliez pas! Pour remplacer une pièce de cet appareil, utilisez exclusivement des pièces de rechange dont vous êtes certain de la conformité

Plus en détail

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT Chaudières Effigaz Prestigaz LES AVANTAGES LES TRÈS FAIBLES CONSOMMATIONS À CHARGE NULLE La perte de charge dans le serpentin sur le gaz

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION Installations de gaz Règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz > Arrêté du 2 août 1977 modifié > Normes NF DTU 61.1 - NF DTU 24.1 > Cahier des charges

Plus en détail

Améliorer la Qualité de l Air dans les Logements

Améliorer la Qualité de l Air dans les Logements En la Qualité de l Air Le rôle essentiel du Plombier-Chauffagiste Mars 2010 Avec le soutien de : AD Consultant En la Qualité de l Air Le rôle essentiel du Plombier-Chauffagiste Pour garantir la qualité

Plus en détail

Instructions d'installation des accessoires pour conduits GOLD/SILVERC/COMPACT

Instructions d'installation des accessoires pour conduits GOLD/SILVERC/COMPACT Instructions d'installation des accessoires pour conduits GOL/SILVERC/COMPACT 1. Installation, accessoires pour conduits 1.1 Généralités Ces instructions concernent l'installation d'accessoires dans les

Plus en détail

Installateur Electricien Tertiaire

Installateur Electricien Tertiaire Profil de l Installateur Electricien Tertiaire Activités clés et tâches Profil des professions secteur des électriciens SCP 149.01 l Installateur Electricien Tertiaire version 2012 Page 1 Intitulé : Installateur

Plus en détail

NF C 15-100 : amendement A5

NF C 15-100 : amendement A5 Page : 1 sur 6 1. Objet La norme NF C 15-100 dans sa version actuelle date de décembre 2002. Elle a subit quelques amendements qui n apportaient que peu de changements. L amendement A5, applicable à partir

Plus en détail

APPAREIL DE CHAUFFAGE DE SALLE DE BAIN. Manuel de l'utilisateur. Page 2...A515 Page 9...A716

APPAREIL DE CHAUFFAGE DE SALLE DE BAIN. Manuel de l'utilisateur. Page 2...A515 Page 9...A716 APPAREIL DE CHAUFFAGE DE SALLE DE BAIN Manuel de l'utilisateur Page 2...A515 Page 9...A716 APPAREIL DE CHAUFFAGE DE SALLE DE BAIN Manuel de l'utilisateur A515 CONSERVER ET LIRE TOUTES LES INSTRUCTIONS

Plus en détail

LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE

LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE Auteur : Thierry ELIOT (Service Développement) Coordonnées : Société EQUIP LABO, 19 bd Industrie 37530 Nazelles Negron Tél. : 02 47 23 42 00 - www.equiplabo.com

Plus en détail

Conditions d'installation

Conditions d'installation Conditions d'installation pour SUNNY CENTRAL 400LV, 400HE, 500HE, 630HE Contenu Ce document présente les dimensions, les espaces minimaux à laisser libres, les flux d'air nécessaires à un bon fonctionnement

Plus en détail

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique Soirée d information ir. Y. Martin ing. S. Eeckhout CSTC/WTCB Traversées de parois résistant au feu Législation et mise en œuvre (consigne de pose) Antenne-Normes Prévention Incendie www.normes.be/feu

Plus en détail

CASSETTE SP Guide de mise en œuvre

CASSETTE SP Guide de mise en œuvre -1- CASSETTE SP Guide de mise en œuvre Edition du 21 Août 2007 PMA by Arval ZA du Pays de Podensac 33720 CERONS - France Tel. +33 (0)5.57.98.14.50 Fax. +33 (0)5.57.98.14.60 commercial@pma.fr www.pma.fr

Plus en détail

3.3 Prescriptions de poses : 3.3.1 Pare vapeur : 3.3.3 Découpe de l isolant :

3.3 Prescriptions de poses : 3.3.1 Pare vapeur : 3.3.3 Découpe de l isolant : 3.3 Prescriptions de poses : 3.3.1 Pare vapeur : Pare vapeur de permeance inférieure ou égale à : 0,015 g/h.m2.mmhg en zone très froide 0,05 g/h.m2.mmhg hors zone très froide. Les descriptions de pose

Plus en détail

Cibler cinq principaux points de contrôle sur un chantier Cinq essentiels Étapes charnières où plusieurs problèmes peuvent être évités Toujours moins

Cibler cinq principaux points de contrôle sur un chantier Cinq essentiels Étapes charnières où plusieurs problèmes peuvent être évités Toujours moins Cibler cinq principaux points de contrôle sur un chantier Cinq essentiels Étapes charnières où plusieurs problèmes peuvent être évités Toujours moins $$ de corriger en chantier plutôt qu une fois terminé

Plus en détail

N O T I C E D'U T I L I S A T I O N. Appareil de sablage à double chambre pour 2 opérateurs de sablage avec : Vannes d'admission d'air RMS 1500

N O T I C E D'U T I L I S A T I O N. Appareil de sablage à double chambre pour 2 opérateurs de sablage avec : Vannes d'admission d'air RMS 1500 N O T I C E D'U T I L I S A T I O N Appareil de sablage à double chambre pour 2 opérateurs de sablage avec : Vannes d'admission d'air RMS 1500 Vannes de commande à distance RMS 1500 Vannes de dosage PT

Plus en détail

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com Machine de moulage centrifuge C.300 Manuel http://www.letrainmagique.com Santé et sécurité Projections Vérifiez que vous portez toujours des protections correctes pour les yeux et que personne d autre

Plus en détail

Notice d installation et de branchement IM 5000. (Portail aluminium 2 Vantaux) Pose en tableau sur poteaux existants

Notice d installation et de branchement IM 5000. (Portail aluminium 2 Vantaux) Pose en tableau sur poteaux existants Notice d installation et de branchement N 9810 N 7380 N 9410 09/15 IM 5000 (Portail aluminium 2 Vantaux) Pose en tableau sur poteaux existants (Document réservé aux installateurs) Sommaire Matériel nécessaire

Plus en détail

ABYSSE Guide de mise en œuvre

ABYSSE Guide de mise en œuvre -1- -1- ABYSSE Guide de mise en œuvre Edition du 21 Août 2007 PMA by Arval ZA du Pays de Podensac 33720 CERONS - France Tel. +33 (0)5.57.98.14.50 Fax. +33 (0)5.57.98.14.60 commercial@pma.fr www.pma.fr

Plus en détail

Kit Puits Canadien. Ventilation double flux

Kit Puits Canadien. Ventilation double flux Kit Puits Canadien Ventilation double flux Sommaire 1. Informations générales... 3 2. Consigne de sécurité... 4 3. Principe de fonctionnement... 5 4. Installation... 4.1 Contrôle à la livraison... 4.2

Plus en détail

Parements contemporains

Parements contemporains Fiche technique Parements contemporains 2 4 5 8 Connaître Les pierres attachées Les revêtements collés Le verre Regarder Pierres attachées Revêtements collés Entretenir Améliorer Réparation des parements

Plus en détail

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS 06 DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS LOT T2 06-Isolation-Cloisons.xls / Page 1 de 7 A- ENDUIT PROJETE METRE PROPOSE A- ENDUIT PLATRE TRADITIONNEL Sans Objet A- RACCORD D'ENDUIT lot 01 B- DOUBLAGE PAROIS

Plus en détail

VIESMANN. Notice de montage et de maintenance. Filtre à charbon actif. Consignes de sécurité. Information produit

VIESMANN. Notice de montage et de maintenance. Filtre à charbon actif. Consignes de sécurité. Information produit Notice de montage et de maintenance VIESMANN Filtre à charbon actif Référence 7452518, référence Grünbeck 410405 Consignes de sécurité Respecter scrupuleusement ces consignes de sécurité afin d'éviter

Plus en détail

ULTIMATE. Protect PROTECTION FEU PASSIVE. Manuel d'installation et de spécifications

ULTIMATE. Protect PROTECTION FEU PASSIVE. Manuel d'installation et de spécifications PROTECTION FEU PASSIVE TM ULTIMATE Protect La formule pour une isolation efficace des conduits de ventilation et de désenfumage Manuel d'installation et de spécifications Le Leader Mondial de l'isolation

Plus en détail

Le chauffage au mazout moderne

Le chauffage au mazout moderne Le chauffage au mazout moderne 1 2 Avant d assainir son chauffage au mazout, les questions suivantes se posent au propriétaire: Dois-je procéder à l isolation du bâtiment? Dois-je changer de source d énergie?

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Coiffure Coiffure à domicile Si vous réalisez aussi des soins du visage, du corps, des UV, reportez-vous à la fiche «Institut de beauté». L environnement dans l Artisanat Les déchets Vos déchets peuvent

Plus en détail

Sol Bois. Chaudières. Les. Une gamme écologique : Une gamme économique : Respect de l environnement grâce à l utilisation d une énergie renouvelable.

Sol Bois. Chaudières. Les. Une gamme écologique : Une gamme économique : Respect de l environnement grâce à l utilisation d une énergie renouvelable. Une gamme écologique : Respect de l environnement grâce à l utilisation d une énergie renouvelable. Une gamme économique : économies d énergie grâce à l utilisation du bois. Chaudière (chauffage central)

Plus en détail

Notion de durée du risque explosif. Risque de présence. Constante, longue ou fréquente. Peu probable ou de courte subsistance

Notion de durée du risque explosif. Risque de présence. Constante, longue ou fréquente. Peu probable ou de courte subsistance Gamme antidéflagrante ZI chemin des aisières F-45500 Saint Brisson sur Loire : 33(0)2.38.36.71.05 : 33(0)2.38.36.70.65 e. mail : info@arem.fr Groupe II Catégorie 2 Zones 1 ou 21 Catégorie 3 Zones 2 ou

Plus en détail

Émetteur infrarouge ELIR Pour les applications de chauffage extérieur exigeant une grande flexibilité

Émetteur infrarouge ELIR Pour les applications de chauffage extérieur exigeant une grande flexibilité 1200 W Chauffage électrique 1 modèle Émetteur infrarouge ELIR Pour les applications de chauffage extérieur exigeant une grande flexibilité Application L'émetteur ELIR produit une chaleur intense adaptée

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Conduit de fumée Chimney Abgasanlagen Avis Technique 14/12-1769 Système d'isolation de traversée d'étage ou de paroi Système "LAHE-SAFE" Titulaire : LAHERA PRODUCTIONS RN 112 La Roubinarié FR-81200 MAZAMET

Plus en détail

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE ATTEST02 ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de capitalisation Contrat MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RENOVATION HABITAT ALSACE

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne Page 1 Buts de l exercice : - Elingage et manutention du matériel avec respect des consignes de sécurité

Plus en détail

S y s t è m e s d e p l a n c h e r s c h a u f f a n t s. Guide d installation Câble chauffant True Comfort

S y s t è m e s d e p l a n c h e r s c h a u f f a n t s. Guide d installation Câble chauffant True Comfort S y s t è m e s d e p l a n c h e r s c h a u f f a n t s Guide d installation Câble chauffant True Comfort 1 TABLE DES MATIÈRES CINQ (5) ÉTAPES FACILES À SUIVRE POUR INSTALLER VOTRE SYSTÈME TRUE COMFORT............

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.be Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.

Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.be Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc. Eléments de structure et détails de construction ti Partie 3: Les planchers L. Firket CSTC Isolation thermique Etanchéité à l air 1 Contenu 1. Isolation thermique 2. Nœuds constructifs 4. Conclusions 2

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION DES CABLES CHAUFFANTS ET DES ACCESSOIRES TRASSACOME

INSTRUCTIONS D INSTALLATION DES CABLES CHAUFFANTS ET DES ACCESSOIRES TRASSACOME INSTRUCTIONS D INSTALLATION DES CABLES CHAUFFANTS ET DES ACCESSOIRES TRASSACOME NO201-FR_A00 Instructions d installation -02/2014 SOMMAIRE PREAMBULE... 2 MONTAGE TYPIQUE... 3 A réception du matériel :...

Plus en détail

UN ASPIRATEUR DE FUMÉE PERMET ÉGALEMENT D ALLUMER VOTRE FEU FACILEMENT. Combustible solide

UN ASPIRATEUR DE FUMÉE PERMET ÉGALEMENT D ALLUMER VOTRE FEU FACILEMENT. Combustible solide UN ASPIRATEUR DE FUMÉE PERMET ÉGALEMENT D ALLUMER VOTRE FEU FACILEMENT Combustible solide DE NOMBREUX FOYERS CONNAISSENT DIVERS PROBLEMES Une habitation sur quatre avec poêle ou cheminée à foyer ouvert

Plus en détail

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 POLITIQUE & PROCÉDURE P-16-2013 TITRE : POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL N o : P-16-2013 APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 DATE EN VIGUEUR : 2013-01-21 politique nouvelle

Plus en détail

CDC-EPB CAHIER DES CHARGES D'ELEMENTS PREFABRIQUES EN BETON

CDC-EPB CAHIER DES CHARGES D'ELEMENTS PREFABRIQUES EN BETON CDC-EPB CAHIER DES CHARGES concernant la fabrication et la mise en oeuvre D'ELEMENTS PREFABRIQUES EN BETON TABLE DES MATIERES REMARQUE GENERALE--------------------------------------------------------------------------------------------------1

Plus en détail

built build to ALUMINIUM S

built build to ALUMINIUM S uilt build to ALUMINIUM TOURS ROULANTS EN ALUMINIUM QS Entreprise Projets Produits Echafaudage SYSTÈME QS POUR TOURS ROULANTES EN ALUMINIUM Le système de tours roulantes QS répond de façon efficace et

Plus en détail

CABINES SECHES. Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée. Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09

CABINES SECHES. Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée. Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09 CABINES SECHES Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09 CONCEPTION La qualité de la finition de vos pièces est votre carte de visite. Toutes les cabines

Plus en détail

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD 6 mars 2007 ACCORD CONCERNANT L'ADOPTION DE CONDITIONS UNIFORMES APPLICABLES AU CONTROLE TECHNIQUE PERIODIQUE DES VEHICULES A ROUES ET LA RECONNAISSANCE RECIPROQUE DES CONTROLES en date, à Vienne, du 13

Plus en détail

7 Introduction 9 Conception 9 21 Construction 22 Principales jonctions Mise en œuvre Entretien et maintenance

7 Introduction 9 Conception 9 21 Construction 22 Principales jonctions Mise en œuvre Entretien et maintenance SOMMAIRE 7 Introduction 9 Conception 9 1. Liaison véranda bâti existant 11 2. Typologie 13 3. Orientation 17 4. Fonctionnement de la maison avec la véranda 17 5. Dimensions et proportions 18 6. Autorisations

Plus en détail

CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ RACCORDER CRÉER TUBER GUIDE POUJOULAT

CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ RACCORDER CRÉER TUBER GUIDE POUJOULAT CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds, lisses,

Plus en détail

LA SOLUTION BOIS Chaudière à bûches CHAUDIÈRE SX EASY

LA SOLUTION BOIS Chaudière à bûches CHAUDIÈRE SX EASY LA SOLUTION BOIS Chaudière à bûches CHAUDIÈRE SX EASY UNE LONGUEUR D AVANCE AVEC MORVAN Le produit du marché qui intègre tout : combustion propre et performante avec sonde LAMBDA et ventilateur d extraction,

Plus en détail

Chaudière murale gaz à condensation de 69,5 et 99,5 kw. Condens 5000 W MAXX

Chaudière murale gaz à condensation de 69,5 et 99,5 kw. Condens 5000 W MAXX Condens 5000 W MAXX Chaudière murale gaz à condensation de 69,5 et 99,5 kw 2 Chaudière murale gaz à condensation - Tertiaire et Industrie Condens 5000 W MAXX. Compacité et puissance en cascade pour les

Plus en détail

APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE

APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE CONDUIT CONCENTRIQUE SORTIE DE TOIT 84 Cylindrique Carrée CONCENTRIQUE 86 CONDUIT DOUBE PAROI DOUBE PAROI ISOÉ 90 APOO PEETS ES SOUTIONS RT2012 92 TUBAGE FEXIBE FEXIBE ISSE ET ACCESSOIRES 94 RACCORDEMENT

Plus en détail

Réception, manutention et entreposage des centres de commande de moteurs CENTERLINE 2500

Réception, manutention et entreposage des centres de commande de moteurs CENTERLINE 2500 Directives Réception, manutention et entreposage des centres de commande de moteurs CENTERLINE 2500 Réception IMPORTANT Toute livraison d équipement de Rockwell Automation au transporteur est considérée

Plus en détail

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service auditelec Le confort pour moins d énergie Un service qu Qu est-ce auditelec? Auditelec se présente comme une analyse de la consommation d énergie de votre logement et fournit les mesures à prendre afin

Plus en détail

Programme. Informations concernant la SES

Programme. Informations concernant la SES DET 2015 «Installations de détection d'incendie» et «Installations sprinklers» Kurt Girschweiler, responsable de la ligne de produits incendie, évacuation, gaz Siemens Schweiz AG, président de l'association

Plus en détail

EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD)

EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) Les travaux amenant à des crédits d'impôts ne concernent que ceux qui sont effectués dans la résidence principale du foyer

Plus en détail

La ventilation lorsqu on rénove son bâti. CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr

La ventilation lorsqu on rénove son bâti. CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr La ventilation lorsqu on rénove son bâti CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr Sommaire Contextes et enjeux Choix possibles et impacts Le Guide sur la rénovation (ADEME) 1 Parc ventilation

Plus en détail

L isolation acoustique un projet concret

L isolation acoustique un projet concret L isolation acoustique un projet concret Philippe Broigniez Dia Design Alsemberg au sud de Bruxelles, dans un cadre de campagne magnifique entre la Senne et la Forêt de Soignes, presque un sanctuaire Copyright

Plus en détail

L administration apporte des précisions sur la notion de remplacement pour le bénéfice de la majoration du crédit d impôt.

L administration apporte des précisions sur la notion de remplacement pour le bénéfice de la majoration du crédit d impôt. Crédit d impôt Développement durable Précisions de l administration fiscale L administration fiscale, commente dans une instruction publiée au BOI, les aménagements apportés au crédit d impôt «Développement

Plus en détail

CONSEILS PRELIMINAIRES

CONSEILS PRELIMINAIRES CONSEILS PRELIMINAIRES Avant d installer la chambre froide dans un local, merci de bien vouloir vérifier que toutes les conditions ci-dessous sont bien respectées : - Le local doit être sec et aéré, pas

Plus en détail

Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes

Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes Pôle Infrastructures Déplacement Service Assainissement Collectif Communes : Alès Bagard Boisset et Gaujac Corbès Mialet Mons Saint Christol lez Alès

Plus en détail

Montage de lignes électriques. Formation professionnelle

Montage de lignes électriques. Formation professionnelle Montage de lignes électriques Formation professionnelle Montage de lignes (5185) DEP 900 heures Rôle et tâches Le monteur de lignes travaille à l installation des lignes de transport ou de distribution

Plus en détail

BB-939 / BB-946 RADIO PORTABLE CD MP3 AVEC USB MANUEL D INSTRUCTIONS. Veuillez lire et conserver ces instructions

BB-939 / BB-946 RADIO PORTABLE CD MP3 AVEC USB MANUEL D INSTRUCTIONS. Veuillez lire et conserver ces instructions BB-939 / BB-946 RADIO PORTABLE CD MP3 AVEC USB MANUEL D INSTRUCTIONS Veuillez lire et conserver ces instructions ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CONSIGNES DE SÉCURITÉ IMPORTANTES:

CONSIGNES DE SÉCURITÉ IMPORTANTES: GUIDE D INSTALLATION Model BFSL33 CONSIGNES DE SÉCURITÉ IMPORTANTES: Toujours lire le présent manuel avant d essayer d installer ou d utiliser ce foyer. Pour votre sécurité, toujours respecter tous les

Plus en détail

APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE

APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE CONDUIT CONCENTRIQUE SORTIE DE TOIT Cylindrique Carrée CONCENTRIQUE 52 CONDUIT DOUBE PAROI DOUBE PAROI ISOÉ 56 APOO PEETS ES SOUTIONS RT2012 58 TUBAGE FEXIBE FEXIBE ISSE ET ACCESSOIRES 60 RACCORDEMENT

Plus en détail

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 ANNEXE II c : DÉFINITION DES ÉPREUVES ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 À partir du dossier de définition d une installation de production d énergie utilisant une énergie renouvelable,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

INFORMATION SUR L INERTAGE

INFORMATION SUR L INERTAGE 79 INFORMATION SUR L INERTAGE SYSTEME MODULAIRE Sert à éviter la corrosion lors du soudage de tubes et raccords de tuyauteries en aciers ferriques et austénitiques. Lors du soudage manuel et sur machine

Plus en détail

RT 2012 - ETANCHEITE A L AIR

RT 2012 - ETANCHEITE A L AIR RT 2012 - ETANCHEITE A L AIR Les exigences: Pour toutes les habitations neuves: (application 01/01/2013) Consommation Cmax de 40 à 65 KWhep/(m²/an) en fonction des régions et de l altitude. Pays de la

Plus en détail

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ;

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; Subventions pour l isolation performante - Communauté de Communes de Feurs-en en-forez - Communauté de Communes des Collines du Matin - MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; I.1. Descriptif

Plus en détail

Module RPM A-451. (FR) Manuel d utilisation 01+

Module RPM A-451. (FR) Manuel d utilisation 01+ Module RPM A-451 (FR) Manuel d utilisation 01+ 2 La solution pour capter le RPM sur presque tous les types de moteurs à essence Il s agit d un ampli électronique avec microprocesseur qui adapte les signaux

Plus en détail

Diagnostic du bâtiment et remédiation

Diagnostic du bâtiment et remédiation Diagnostic du bâtiment et remédiation Gestion du radon 2 Le diagnostic technique du bâtiment Buts : Identifier les causes de présence de radon points d entrée, voies de transfert, accumulation proposition

Plus en détail

Principe de la thermographie infrarouge

Principe de la thermographie infrarouge 1 Préambule L enduit de plâtre est très apprécié par les professionnels de la construction pour le parachèvement des surfaces intérieures (murs, plafonds..). C est un revêtement esthétique ( 5 mm d épaisseur)

Plus en détail

Fissures et regard collecteur EU

Fissures et regard collecteur EU Scope of Work Cette visite technique a eu lieu le 04 Juin 2015 et concerne la zone base vie des travailleurs du site de Tasiast. Ce rapport fait suite à un constat d affaissement partiel des dalles supports

Plus en détail

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE Dans un premier temps, nous rappelons comment la performance d un réseau peut se dégrader en terme d

Plus en détail

Instrument de mesure Modèle JRH. Installation - Entretien. Installation et Entretien JRH

Instrument de mesure Modèle JRH. Installation - Entretien. Installation et Entretien JRH Instrument de mesure Modèle JRH Installation - Entretien Installation et Entretien JRH 1 Normes CE Tous les modèles de l instrument JRH sont estampillés du sigle CE et sont conformes aux normes européennes

Plus en détail

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL Chauffage & Climatisation «Je veux un Chauffage performant simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU Solution RESIDENTIEL Solution Je veux un système de chauffage efficace, pour ma maison qui est

Plus en détail

RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE

RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE Mairie de Lalande de Pomerol / le Bourg / 33500 Lalande de Pomerol Restructuration du groupe scolaire / Tranche de travaux 2 Le 23 mai 2014 MAIRIE DE LALANDE DE POMEROL RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE

Plus en détail

FOURNITURE D UN SAS DE DECONTAMINATION CHIMIQUE AUTONOME

FOURNITURE D UN SAS DE DECONTAMINATION CHIMIQUE AUTONOME FOURNITURE D UN SAS DE DECONTAMINATION CHIMIQUE AUTONOME Pour L ANIMALERIE Du Centre de Recherche Saint Antoine, Hôpital Saint Antoine CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Article 1 - OBJET DU MARCHE

Plus en détail

Instructions d'installation sur conduit de la sonde de qualité d'air TBLZ-1-74-a, 2xHxB H+B H GOLD/COMPACT. 1. Généralités. 2.

Instructions d'installation sur conduit de la sonde de qualité d'air TBLZ-1-74-a, 2xHxB H+B H GOLD/COMPACT. 1. Généralités. 2. Instructions d'installation sur conduit de la sonde de qualité d'air TBLZ--74-a, xhxb d h = H+B H GOLD/COMPACT. Généralités La teneur en dioxyde de carbone de l'air intérieur est un indicateur efficace

Plus en détail

Notice technique : centrale de programmation

Notice technique : centrale de programmation Sommaire Accédez directement aux parties voulues en cliquant sur les intitulés ci-dessous. I) Principe général 1-1 La transmission par courants porteurs 1-2 Schéma de principe 1-3 Les récepteurs II) Installation

Plus en détail

Les Granits du Bourbonnais

Les Granits du Bourbonnais Les Granits du Bourbonnais Les étapes pour commander votre bac à douche à l italienne GB design Les granits du bourbonnais 9 rue de l industrie 03250 le Mayet de montagne Tel. : 04 70 59 71 59 fax : 04

Plus en détail

Permo solar SK & Sepa solar. Optimise les performances thermiques de la toiture en été comme en hiver

Permo solar SK & Sepa solar. Optimise les performances thermiques de la toiture en été comme en hiver Permo solar SK & Sepa solar Optimise les performances thermiques de la toiture en été comme en hiver Permo solar SK écran de sous-toiture respirant (HPV) réfléchissant Comment cela fonctionne En été Les

Plus en détail

TILUX-LINE TILUX. Évacuation en ligne. Tilux-Line 4-6 DURABASE WP 7. Tilux 8-10

TILUX-LINE TILUX. Évacuation en ligne. Tilux-Line 4-6 DURABASE WP 7. Tilux 8-10 F TILUX-LINE TILUX Évacuation en ligne Eléments pour douche à l'italienne Évacuation classique Tilux-Line 4-6 DURABASE WP 7 Tilux 8-10 informations produits 11 Tilux-Line Évacuation en ligne Panneaux de

Plus en détail

Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H

Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H Données techniques Elsner Elektronik GmbH Technologie de la commande et de l automatisation Sohlengrund 16 D-75395 Ostelsheim Allemagne Tel.: +49 (0) 70 33 / 30

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM

NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM 50 C/ Mayor, 53 - Bajo 02500 Tobarra Albacete-España Tel. : +34 967 543 548 Fax: +34 967 543 542 info@pce-iberica.es CONTENU 1. NOTICES DE SECURITE 2 2. PREPARATION

Plus en détail

UTILISATION. Sur une source d eau la série LGP est utilisée comme pompe à chaleur pendant la période hivernale.

UTILISATION. Sur une source d eau la série LGP est utilisée comme pompe à chaleur pendant la période hivernale. UTILISATION Les groupes de production d eau glacée à condensation par eau CIATCOOLER série permettent de résoudre les problèmes de refroidissement rencontrés dans les bâtiments du collectif ou du tertiaire,

Plus en détail

APPAreiLs MéNAGers. La sécurité domestique sous contrôle. bpa Bureau de prévention des accidents

APPAreiLs MéNAGers. La sécurité domestique sous contrôle. bpa Bureau de prévention des accidents APPAreiLs MéNAGers La sécurité domestique sous contrôle bpa Bureau de prévention des accidents Ecouter de la musique, se sécher les cheveux après la douche, tondre le gazon, percer un trou dans un mur:

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES FACTURES» CADRE A Données relatives

Plus en détail