Grille d auto positionnement. Présentation de l exploitation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grille d auto positionnement. Présentation de l exploitation"

Transcription

1 Grille d auto positionnement Afin de préparer l entretien individuel qui vous est proposé en vue de votre conversion en agriculture biologique (audit technique/audit formation) vous êtes invité à remplir cette «grille d autopositionnement» avant de prendre rendez-vous avec nos services. Vous devez d abord, simplement, cocher l une des 3 premières colonnes. Si vous cochez à l emplacement du logo «bonhomme souriant», vous êtes déjà conforme pour cette pratique avec les règles de l'agriculture biologique ; s il n y a pas de bonhomme souriant, là où vous cochez, à ce moment-là vous devez remplir l une des 2 dernières colonnes «je peux modifier ma pratique» ou «je ne peux pas» en réfléchissant au pourquoi, au quand, et au comment. Afin de prendre rendez-vous pour l entretien individuel veuillez contacter Organisme : Adresse : Téléphone : Mail : Lors de l entretien individuel (audit technique/audit formation) doivent être présents l exploitant et la (les) personne (s) qui met (tent) en œuvre la conduite de l'agriculture biologique sur l exploitation, si ce n est pas l exploitant qui l effectue seul (observations au vignoble, prise de décision, interventions, traçabilité). Exploitant : Présentation de l exploitation Nom :.. Prénom : Autres personnes Travaillant sur l exploitation Nom :.. Prénom :... Adresse :. Commune :.. Téléphone :. Téléphone mobile :. N SIRET : N Pacage : 034 SAU :. Code Postal : Télécopie : Superficie viticole (Ha) : Répartition des cultures : FRAB LR Version validée Octobre 2009

2 Préalable Autres personnes travaillant sur l exploitation - Nombre de salariés permanents :. La main d œuvre est-elle qualifiée? oui non Est-elle disposée à suivre une formation? oui non - J ai déjà suivi et/ou je suis dans une démarche environnementale? oui non Si oui, laquelle CTE CAD MAE environnementale Cahier des charges environnemental : Traçabilité et transparence des itinéraires techniques Pratiques viticoles Existence d un registre parcellaire Partiellement pratiqué Je peux modifier ma pratique (quand, comment) Je ne peux pas ou ne veux pas modifier ma pratique (pour quelles raisons?) Enregistrement de l utilisation de fumure et amendement Enregistrement des observations et de l utilisation de spécialités phytosanitaires Enregistrement des interventions d entretien du sol Enregistrement des autres interventions Classement & archivage des factures des intrants Techniques culturales LA FERTILISATION Pratiques culturales Analyse de sol complète Partiellement pratiqué Je peux modifier ma pratique (quand, comment) Je ne peux pas ou ne veux pas modifier ma pratique (pour quelles raisons?) Implantation d engrais verts Emplois de fertilisants ou de composts préparés industriellement ou artisanalement? (2) Si oui, disposez-vous de l'étiquette ou de l analyse du compost. Utilisation de boues brutes de station d épuration

3 - 3 - LE TRAVAIL DU SOL & SON ENTRETIEN Pratiques culturales Désherbage chimique Partiellement pratiqué Je peux modifier ma pratique (quand, comment) Je ne peux pas ou ne veux pas modifier ma pratique (pour quelles raisons?) Cultures conduites sur paillage plastique Maîtrise mécanique des adventices Aménagement des abords pour le maintien de la biodiversité naturelle (haies végétales, bandes florales ) Pratique du faux semis et/ou du désherbage thermique LES TRAITEMENTS, LA PULVERISATION ET LES ROTATIONS Pratiques viticoles Partiellement pratiqué Je peux modifier ma pratique (quand, comment) Je ne peux pas ou ne veux pas modifier ma pratique (pour quelles raisons?) Abonnement à un bulletin d avertissement d un organisme officiel Réalisation d observations régulières Avez-vous des parcelles en monoculture? Pratiquez vous des rotations longues ( la même culture ne revenant pas tous les ans sur une même parcelle) Réalisation d un diagnostic/ étalonnage du matériel de pulvérisation Pratique de la lutte biologique sous abri Appartenance à un groupe d'observations Local phytosanitaire Si oui est il conforme

4 - 4 - Le Parcellaire : Atout Contrainte Morcellement non oui Proximité de cultures en conventionnels non oui Irrigation : avez-vous une station d irrigation fertilisante en tête de réseau? non oui Le matériel présent Matériel Adapté Oui Façon culturale Binage Cultivateur lourd (scarificateur) Cultivateur lourd ou léger Herse droite Herse rotative Désherbeur thermique Bineuse à lame Oui Adapté Traction : Traitement : avez-vous la possibilité de disposer de 2 matériels distincts? pour bio et non bio? Epandeur engrais organique : Epandeur fumier ou compost : Mon projet de conversion BIO est relié à un projet commercial Circuits Pour quels produits? avec quel metteur en marché? Quel pourcentage Vente direct marchés Exportation Magasins spécialisés CHR Coopératives, OP Autres :

5 Questions que je souhaite voir aborder lors de mon entretien - 5 -

6 Etes vous prêt pour un projet de conversion! Parmi les affirmations suivantes cochez ce qui vous correspond Vrai A moitié vrai Faux PRINCIPES ET VALEURS QUI FONDENT VOTRE PROJET AB Mon projet de conversion en AB est basé sur une conviction personnelle et constitue une façon de contribuer à mon niveau à réduire l impact de l activité agricole sur l environnement Je me sens responsable de la santé des être humains que je contribue à nourrir et de ma propre santé J ai conscience du risque d épuisement accéléré des sols, biodiversité, animaux) à cause des techniques productivistes J ai lu la charte éthique de l agriculture biologique et j adhère aux principes et valeurs évoquées Mon projet de vie social, familial, est en accord avec mon projet AB Je connais bien le milieu AB et je suis lié à des producteurs qui sont dejà en AB. RAISONNEMENT ET PRATIQUES AGRONOMIQUES J ai déjà une tendance à utiliser le moins de pesticides possibles Je fais partie d un groupe d échange de producteurs technique sur les pratiques agro environnementales et j ai déjà confronté mes pratiques à celles de producteurs biologiques Je possède un bon sens de l observation et je prends le temps de m arrêter pour approfondir ce qui retient mon attention Je prends toujours des notes pour (dates des interventions, problèmes rencontrés, ) pour améliorer la planification de mon travail Je connais les forces et les faiblesses de mes sols Je connais les critères qui déterminent la fertilité de mes sols, je sais ajuster mes cultures en fonction. Je ne me fie pas seulement aux vendeurs pour planifier ma fertilisation et mes cultures J ai en moyenne de bons rendements et de bons résultats qualitatifs de ma récolte Je suis un bon gestionnaire d entreprise et je connais bien mon métier d agriculteur (expérience) Mon entreprise agricole est actuellement rentable et mon niveau d endettement raisonnable. J ai pris connaissance des règlements Européens AB Je connais les principales contraintes liées à une exploitation en AB Je pense avoir besoin d approfondir mes connaissances et je suis disposé à suivre des formations Je souhaiterai mettre en place un tutorat avec des producteurs en AB

7 - 7 - Principes et valeurs Vous avez coché à une Majorité de VRAI Vous avez coché à une Majorité de à moitié VRAI à FAUX Vous avez coché à une Majorité de VRAI Raisonnement et Pratiques agronomiques Vous avez coché à une Majorité de à moitié VRAI à FAUX

8 - 8 - Vous disposez de toutes les aptitudes pour la réussite durable de votre projet de conversion en AB Foncez! Vous disposez des aptitudes techniques pour votre projet, probablement votre projet étant guidé par un effet d opportunité économique vous devez approfondir votre réflexion et convictions par rapport à ce mode de production, sans quoi votre projet risque de ne pas se pérenniser dans le temps et vous serez constamment tenté par un retour au conventionnel. Attention vous disposez de convictions réelles pour votre projet AB mais vous devez approfondir la faisabilité technique de votre projet sans quoi vous risquez de prendre des risques technico économiques dommageables et sans retour pour votre exploitation. Attention votre projet de conversion est inadapté, vous êtes probablement dans une situation difficile, vous devez envisager d autres solutions (moins contraignantes et plus sûres)

LE DEMANDEUR. Date de naissance :.. /.. /. Adresse : Téléphone : / N AMEXA : AMEXA depuis le :.. /.. /. Statut : ATP N PACAGE :

LE DEMANDEUR. Date de naissance :.. /.. /. Adresse : Téléphone : / N AMEXA : AMEXA depuis le :.. /.. /. Statut : ATP N PACAGE : 100 UNE VALIDATION DES PROCEDURES PAR LE CLS EST SUSCEPTIBLE DE MODIFIER CE DOCUMENT Ce projet est financé par le Département et l'union Européenne (FEADER) Au titre PDRR 2007-2013. Mesure n 114 Réalisé

Plus en détail

Le GAB : Groupement des Agriculteurs Biologiques d Ile-de-France

Le GAB : Groupement des Agriculteurs Biologiques d Ile-de-France Le GAB : Groupement des Agriculteurs Biologiques d Ile-de-France Depuis 1988, le GAB rassemble les producteurs biologiques (ou en conversion) de la région Ile-de- France. Son objectif : le développement

Plus en détail

AGRICULTURE BIOLOGIQUE

AGRICULTURE BIOLOGIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE Demande de dérogation «Réduction de période de conversion» Article 36.2 du règlement (CE) n 889/2008 Formulaire à envoyer à votre organisme de contrôle Critère à remplir pour répondre

Plus en détail

L agriculture biologique

L agriculture biologique L agriculture biologique Chloé MILESI Conseillère en agriculture biologique Chambre d agriculture des Bouches-du-Rhône 22 av. Henri Pontier 13 626 Aix en Pce Tél.: 04 42 23 86 26 c.milesi@bouches-du-rhone.chambagri.fr

Plus en détail

Fiche technique. Formations Techniques agricoles

Fiche technique. Formations Techniques agricoles Formations Techniques agricoles Fiche technique Le principal objectif du projet inter agri et de faire connaître les partenaires possibles dans le domaine agricole. Certains d entre eux proposent des formations

Plus en détail

Rotation et Assolement

Rotation et Assolement Cas type grandes cultures biologiques TERRES E GROIES SUPERFICIEES SANS UZERNE entille Blé 16,5% Rotation et Assolement Tournesol Blé MAIN d oeuvre 1uth Avoine Pois SAU 1ha SO Terres de groies superficielles

Plus en détail

Rotation et Assolement

Rotation et Assolement Cas type grandes cultures biologiques TERRES E GROIES SUPERFICIEES AEC UZERNE Orge de printemps Rotation et Assolement MAIN d oeuvre uth Pois de printemps Tournesol Triticale SAU ha SO Terres de groies

Plus en détail

Captage de

Captage de Version mai 2010 Captage de ------------- -diagnostic- Analyse de l opportunité de développer l agriculture biologique en lien avec les problématiques eau du territoire Réalisé par Approuvé le ---------

Plus en détail

Agri-Bio : de la connaissance à la performance Performances économiques de fermes biologiques ---

Agri-Bio : de la connaissance à la performance Performances économiques de fermes biologiques --- Agri-Bio : de la connaissance à la performance Performances économiques de fermes biologiques --- Aïcha Ronceux (Agro-Transfert R&T) Charlotte Glachant (CA Seine-et-Marne) Partenaires scientifiques et

Plus en détail

Résultats technico-économiques en grandes cultures biologiques en zone Centre Synthèse de la récolte 2007

Résultats technico-économiques en grandes cultures biologiques en zone Centre Synthèse de la récolte 2007 Journée technique Grandes cultures biologiques ITAB/Arvalis Institut du végétal 23 mars 2009 - Paris Résultats technico-économiques en grandes cultures biologiques en zone Centre Synthèse de la récolte

Plus en détail

Projet - Document en cours de rédaction

Projet - Document en cours de rédaction Vision L'association Fermes d'avenir souhaite regrouper des paysans qui relèvent les défis agricoles actuels. Animés par l'intérêt général et avec une éthique et une transparence réelles, ils adoptent

Plus en détail

Projet ITAB «Rédiger un guide technique de référence sur le maraîchage biologique» France

Projet ITAB «Rédiger un guide technique de référence sur le maraîchage biologique» France Projet ITAB «Rédiger un guide technique de référence sur le maraîchage biologique» France Créé en 1982, l'itab est un organisme dédié à la coordination nationale de la recherche- expérimentation en AB

Plus en détail

SOMMAIRE POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4

SOMMAIRE POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4 SOMMAIRE INTRODUCTION : POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4 2. QUELLE DEMARCHE POUR INTRODUIRE DES PRODUITS BIO LOCAUX EN

Plus en détail

Agriculture bio & techniques innovantes CATALOGUE DES INTERVENTIONS

Agriculture bio & techniques innovantes CATALOGUE DES INTERVENTIONS Agriculture bio & techniques innovantes CATALOGUE DES INTERVENTIONS dans les établissements d enseignement agricole 2014-2015 Sommaire Modalités d interventions 3 Public 3 Intervenants 3 Format des interventions

Plus en détail

Agriculture biologique et protection de l eau

Agriculture biologique et protection de l eau Agriculture biologique et protection de l eau PNR des Caps et Marais d Opale Démarche de concertation Agriculture Biologique Atelier 3 : Réglementation et volonté politique 22 mai 2015 Les principes de

Plus en détail

Description de l exploitation SAU : 82 ha UTH : 1,15 Ateliers : Grande culture en AB. Atouts / Contraintes RU de 60 à 100 mm /

Description de l exploitation SAU : 82 ha UTH : 1,15 Ateliers : Grande culture en AB. Atouts / Contraintes RU de 60 à 100 mm / PE-PO-86-A-6 Rotation Luzerne (3 ans) Blé Orge Maïs grain Féverole Blé Tournesol Orge de printemps en agriculture biologique sur sols moyens de la Vienne Sols Argilo-calcaire moyen à profond Potentiel

Plus en détail

Description de l exploitation SAU : 73 ha UTH : 1 Ateliers : Grande culture en AB. Potentiel de rendement Atouts / Sols Argilo-calcaire superficiel

Description de l exploitation SAU : 73 ha UTH : 1 Ateliers : Grande culture en AB. Potentiel de rendement Atouts / Sols Argilo-calcaire superficiel PE-PO-86-A-7 Rotation Luzerne (2 ans) Maïs grain Tournesol Blé Blé Maïs grain Tournesol Blé Blé en agriculture biologique sur sols superficiels de la Vienne Sols Argilo-calcaire superficiel Potentiel de

Plus en détail

Atouts / Contraintes / Traits du système de culture Rotation Prairie temporaire (10 ans) Maïs ensilage Maïs ensilage Triticale Stratégies principales

Atouts / Contraintes / Traits du système de culture Rotation Prairie temporaire (10 ans) Maïs ensilage Maïs ensilage Triticale Stratégies principales PE-BR-35-A-6 SdC à rotation Prairie temporaire (10 ans) Maïs ensilage Maïs ensilage Triticale très économe (9 % IFT ref) sur sols peu profonds d Ille-et-Vilaine Sols Limons argilo - sableux peu profonds

Plus en détail

La Plate-forme TAB Une plate-forme régionale d'expérimentation et de démonstration dédiée à l'agriculture biologique et aux techniques alternatives

La Plate-forme TAB Une plate-forme régionale d'expérimentation et de démonstration dédiée à l'agriculture biologique et aux techniques alternatives La Plate-forme TAB Une plate-forme régionale d'expérimentation et de démonstration dédiée à l'agriculture biologique et aux techniques alternatives Le 11 octobre 2012 Laurie Castel Qu'est-ce que la Plate-forme

Plus en détail

Synthèse de données locales régionales et nationales sur la base d enquêtes auprès de maraîchers et le travail de BLE

Synthèse de données locales régionales et nationales sur la base d enquêtes auprès de maraîchers et le travail de BLE Quelques repères technicoéconomiques en maraîchage bio Synthèse de données locales régionales et nationales sur la base d enquêtes auprès de maraîchers et le travail de BLE Les étapes d une installation

Plus en détail

Tarifs et conditions 2012

Tarifs et conditions 2012 - - Les prestations : Arboriculture Fruitière : Plantation : - Visite parcelle - Interprétation analyse de sol, conseil préparation du sol, amendements et fumure de fond - Choix du matériel végétal : porte-greffe,

Plus en détail

JOURNEE AGRICULTURE & ZONES HUMIDES. Riziculture durable état de la situation et perspectives

JOURNEE AGRICULTURE & ZONES HUMIDES. Riziculture durable état de la situation et perspectives JOURNEE AGRICULTURE & ZONES HUMIDES Riziculture durable état de la situation et perspectives J-C Mouret- Umr Innovation INRA Montpellier R Mauméjean - Riziculteur des Actions de recherche orientées vers

Plus en détail

Maraîchage sur sol vivant

Maraîchage sur sol vivant Maraîchage sur sol vivant Pourquoi vouloir cultiver sur sol vivant? Comment adapter son système de culture? Xavier Dubreucq Systèmes de culture en maraîchage sur sol vivant La Roche-sur-Grâne26 Novembre

Plus en détail

LEADER COOPERATION. Présentation de la charte durable

LEADER COOPERATION. Présentation de la charte durable LEADER 2007-2013 COOPERATION Présentation de la charte durable Pourquoi une charte? OBJECTIFS des deux territoires : accompagner les agriculteurs vers plus de durabilité dans les pratiques et les systèmes

Plus en détail

Grilles de coûts de production (voir fiches à l intérieur du document)

Grilles de coûts de production (voir fiches à l intérieur du document) Grilles de coûts de production (voir fiches à l intérieur du document) Postulats de départ et réalisation des grilles de coûts de production Les grilles de coûts de production qui vous sont présentées

Plus en détail

Cahier des charges Exploitations agricoles CENSO. Mise à jour : 23/04/2014

Cahier des charges Exploitations agricoles CENSO. Mise à jour : 23/04/2014 Cahier des charges Exploitations agricoles CENSO Mise à jour : 23/04/2014 Table des matières I. Dispositions générales...6 I. 1. Points obligatoires et facultatifs...6 I. 2. Choix d une option de progrès

Plus en détail

Programme départemental agricole Les aides

Programme départemental agricole Les aides A noter : Condition générale le plafond de toutes les subventions agricoles du Conseil Général sur 5 années glissantes est fixé à 21 000 /exploitation # Installation AIDE POUR LE STAGE PREPARATOIRE A L

Plus en détail

ARTICLE SUR L AGROECOLOGIE ET L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

ARTICLE SUR L AGROECOLOGIE ET L AGRICULTURE BIOLOGIQUE ARTICLE SUR L AGROECOLOGIE ET L AGRICULTURE BIOLOGIQUE I- DEFINITIONS L AGROECOLOGIE L agroécologie est l'application des principes écologiques à la conception et la gestion durable des écosystèmes agricoles

Plus en détail

Préambule. A g r i c u lt u r e. Références technico-économiques. Synthèse de données F i c h e s t e c h n i c o - é c o n o m i q u e s

Préambule. A g r i c u lt u r e. Références technico-économiques. Synthèse de données F i c h e s t e c h n i c o - é c o n o m i q u e s A g r i c u lt u r e biologique Réseau bio légumes rhône-alpes F i c h e s t e c h n i c o - é c o n o m i q u e s Références technico-économiques LEGUMES BIOLOGIQUES Synthèse de données 2009 Préambule

Plus en détail

1,25 UTH. LE POTAGER D'ANTAN Anthony HUBERT MOUAZE MARAÎCHAGE. Historique. Main d oeuvre. Le choix de la Bio. Ille et Vilaine (35) Mouazé

1,25 UTH. LE POTAGER D'ANTAN Anthony HUBERT MOUAZE MARAÎCHAGE. Historique. Main d oeuvre. Le choix de la Bio. Ille et Vilaine (35) Mouazé Ille et Vilaine (35) Les fermobioscopies du - 1 Mouazé Rennes LE POTAGER D'ANTAN Anthony HUBERT MOUAZE MARAÎCHAGE Historique 2002 : Mise en place de la pépinière d entreprise avec la création de la société

Plus en détail

Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes

Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes LE BIO EN QUELQUES MOTS L agriculture biologique est un mode d agriculture alternatif qui se veut respectueux des équilibres écologiques.

Plus en détail

Attention : ce rapport devra obligatoirement être rempli par le viticulteur avant le passage du contrôleur. Référence du Domaine

Attention : ce rapport devra obligatoirement être rempli par le viticulteur avant le passage du contrôleur. Référence du Domaine Rapport viticulture (vigne) (version du 25/06/2013) Période contrôlée : du au. (La période contrôlée va de la date du dernier contrôle Biodyvin à la date du nouveau contrôle) Attention : ce rapport devra

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre de l appui technique pour la conversion en agriculture biologique Pass BIO / SUIVI BIO

Cahier des charges pour la mise en œuvre de l appui technique pour la conversion en agriculture biologique Pass BIO / SUIVI BIO Cahier des charges pour la mise en œuvre de l appui technique pour la conversion en agriculture biologique Pass BIO / SUIVI BIO 1- Objectif de l appui technique L objectif du dispositif PASS BIO / SUIVI

Plus en détail

Réunion d information sur l agriculture l

Réunion d information sur l agriculture l Réunion d information d sur l agriculture l biologique Mercredi du Développement D Durable Limoges MétropoleM 3 mars 2010 GABLIM GABLIM (Groupement des Agrobiologistes du Limousin) est une association

Plus en détail

Coûts de production en céréales biologiques dans les Alpes de Haute Provence : blé tendre, blé dur et orge

Coûts de production en céréales biologiques dans les Alpes de Haute Provence : blé tendre, blé dur et orge Sommaire Objectifs et contexte de l étude Méthodologie Résultats Conclusions et perspectives Objectifs et contexte de l étude Afin de permettre une structuration plus durable de la filière céréale biologique

Plus en détail

Evaluation multicritère de 4 exploitations du réseau MAET La Gimone (QUALISOL)

Evaluation multicritère de 4 exploitations du réseau MAET La Gimone (QUALISOL) Evaluation multicritère de 4 exploitations du réseau MAET La Gimone (QUALISOL) Objectifs - Connaître la faisabilité de réduction des herbicides pour une exploitation - Evaluer les impacts de ce changement

Plus en détail

Explorer les champs du futur. Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro

Explorer les champs du futur. Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro Explorer les champs du futur Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro PROUESSE / COMPTER 08 02 2011 2 Le groupe InVivo Explorer les champs du futur - Comment? Animer le réseau LE GROUPE INVIVO

Plus en détail

Journée filière : bovins viande en agriculture bio. Points réglementaires et techniques principaux

Journée filière : bovins viande en agriculture bio. Points réglementaires et techniques principaux Journée filière : bovins viande en agriculture bio Points réglementaires et techniques principaux Les bases réglementaires Convertir son exploitation à l'ab A partir du 1 er janvier 2009 : un seul règlement

Plus en détail

Une expérimentation système

Une expérimentation système Une expérimentation système Pour les producteurs légumiers du grand ouest et pour la réduction de l usage des produits phytosanitaires - journée régionale de restitution des essais en légumes AB, organisée

Plus en détail

MANUEL SUR LE CONCEPT

MANUEL SUR LE CONCEPT MANUEL SUR LE CONCEPT D AGRICULTURE BIOLOGIQUE A l intention des producteurs Travailler pour un monde meilleur 1 Table des matières I OBJECTIF ET DEFINITION I-1. Avantages de l Agriculture Biologique 3

Plus en détail

d Herbes de Provence Eléments d aide à l installation & Coûts de Production

d Herbes de Provence Eléments d aide à l installation & Coûts de Production CPPARM UNE ORGANISATION AU SERVICE DE LA PRODUCTION Guide Producteur d Herbes de Provence Eléments d aide à l installation & Coûts de Production La filière des plantes aromatiques est actuellement en plein

Plus en détail

En route vers la certification : Agriculture Biologique 1

En route vers la certification : Agriculture Biologique 1 En route vers la certification : Agriculture Biologique 1 SOMMAIRE I. L AGRICULTURE BIOLOGIQUE II. AGRICULTURE BIOLOGIQUE : QUELLES SONT LES DEMARCHES? III. LES IMPACTS AU NIVEAU DE LA COMMERCIALISATION

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Septembre 2008 Céleri de plein champ Filière Maraichage Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon

Plus en détail

CHARTE INDIVIDUELLE D EVOLUTION BASSIN VERSANT DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC. ENJEU Lutte contre les phénomènes de marées vertes en Baie de Saint Brieuc

CHARTE INDIVIDUELLE D EVOLUTION BASSIN VERSANT DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC. ENJEU Lutte contre les phénomènes de marées vertes en Baie de Saint Brieuc ANNEXE 3 : MODELE DE CHARTE INDIVIDUELLE D EVOLUTION CHARTE INDIVIDUELLE D EVOLUTION BASSIN VERSANT DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC Entre d une part : L exploitation agricole Située : D autre part : Pour la

Plus en détail

MODE SAISIE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES. A quoi sert la saisie? A quoi sert la saisie?

MODE SAISIE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES. A quoi sert la saisie? A quoi sert la saisie? MODE SAISIE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES Toutes ces informations se retrouvent dans la page de garde du bilan DIALECTE. Les champs renseignés n auront pas d incidences sur le bilan : ce sont des données globales

Plus en détail

Chemise n 1 : Présentation du système fourrager

Chemise n 1 : Présentation du système fourrager Chemise n 1 : Présentation du système fourrager Documents de travail Plan cadastral de l exploitation Carnet de suivi des cultures fourragères de l éleveur Planning de pâturage Déclaration PAC Description

Plus en détail

de noter les flux d azote contenus dans les fertilisants organiques quittant ou entrant sur l exploitation = bordereaux de livraison et tableau VI

de noter les flux d azote contenus dans les fertilisants organiques quittant ou entrant sur l exploitation = bordereaux de livraison et tableau VI Ce cahier vous permet : d établir le plan de fumure prévisionnel pour l azote sur votre exploitation en début de campagne culturale = plan de fumure prévisionnel : tableaux I, II, III d enregistrer les

Plus en détail

* L essentiel est déjà en vous. Agriculture

* L essentiel est déjà en vous. Agriculture 10 * L essentiel est déjà en vous. Agriculture 11 Appréhender le concept de la biodiversité ; connaître son rôle dans le fonctionnement des écosystèmes, connaître sa valeur économique ; connaître les modes

Plus en détail

Des perspectives économiques et agronomiques favorables Vincent Lecomte

Des perspectives économiques et agronomiques favorables Vincent Lecomte Des perspectives économiques et agronomiques favorables Vincent Lecomte En collaboration avec Pierre Jouffret et Elie Parachini 1 Volatilité accrue du prix des graines et tension sur le marché des protéines

Plus en détail

Nom de demandeur : Adresse : Téléphone :

Nom de demandeur : Adresse : Téléphone : Nom de demandeur : Adresse : Téléphone : Présentation du projet de conversion et des débouchés envisagés Extrait de la circulaire DGPAAT/SDEA/C2011-3026 du 18 avril 2011 : «Ce document, présenté par le

Plus en détail

Enjeux de la biodiversité pour la durabilité de l agriculture biologique

Enjeux de la biodiversité pour la durabilité de l agriculture biologique Colloque SIFEE 2010 Biodiversité et évaluation environnementale Enjeux de la biodiversité pour la durabilité de l agriculture biologique Jean-Luc Favreau Mohamed Gafsi Bernard Mondy Ecole Nationale de

Plus en détail

Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye

Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye janvier 2015 L ESSAI EN BREF Afin d évaluer la faisabilité technique, économique, environnementale et sociale

Plus en détail

ANNEXE 1 AU FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE

ANNEXE 1 AU FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE ANNEE 1 AU FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE Liste des investissements éligibles et conditions d'éligibilité des cofinanceurs : matériel Matériel spécifique pour l implantation et l entretien de couverts, l

Plus en détail

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais ARRÊTÉ établissant le programme d actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d origine agricole pour la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Fermoscopie Amap Bayonne St Esprit : Porc Kintoa

Fermoscopie Amap Bayonne St Esprit : Porc Kintoa Nom prénom : GAEC HARANEA... Adresse complète : BASABURU 64250 ITSASU...... Téléphone & Mail : aguerre.christian@wanadoo.fr 0683443392... Historique du producteur Structure Main d œuvre Titulaire d un

Plus en détail

Fiche information sur le fonctionnement de l'espace test de Théhillac

Fiche information sur le fonctionnement de l'espace test de Théhillac Communauté de Communes du Pays de Redon 3, rue Charles Sillard - CS 40264-35605 Redon Cedex Delphine ODDONE 02 99 70 34 54 / 06 26 87 71 47 - delphine.oddone@cc-pays-redon.fr Coopérative d installation

Plus en détail

BUDGETS POUR L IMPLANTATION DE VERGERS D ARBUSTES FRUITIERS. Direction régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean

BUDGETS POUR L IMPLANTATION DE VERGERS D ARBUSTES FRUITIERS. Direction régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean BUDGETS POUR L IMPLANTATION DE VERGERS D ARBUSTES FRUITIERS Rendez-vous Agroalimentaire de l Outaouais 2012 De nouveaux petits fruits à explorer 15 février 2012 Par :André Gagnon, agronome Auteur : Pascal

Plus en détail

JARDINS BIO CAMPANIPOL D HIER À DEMAIN; LA PETITE HISTOIRE D UNE ENTREPRISE AGRICOLE

JARDINS BIO CAMPANIPOL D HIER À DEMAIN; LA PETITE HISTOIRE D UNE ENTREPRISE AGRICOLE JARDINS BIO CAMPANIPOL D HIER À DEMAIN; LA PETITE HISTOIRE D UNE ENTREPRISE AGRICOLE Partie I ; d hier à aujourd hui ÉLÉMENTS DE PRISE DE CONNAISSANCE Hier En cours Aujourd hui Propriété 1984 Unique 1993

Plus en détail

Systèmes de cultures économes et/ou biologiques Repères sur les coûts en intrants et en mécanisation

Systèmes de cultures économes et/ou biologiques Repères sur les coûts en intrants et en mécanisation Systèmes de cultures économes et/ou biologiques Repères 2011-2012 sur les coûts en intrants et en mécanisation avec le soutien de www.inpactpc.org 1. Les coûts : intrants 2 1. les prix : blé, orges 3 Les

Plus en détail

EPLEFPA DES FLANDRES SITE DE LOMME - PRESENTATION DE L EXPLOITATION HORTICOLE PRESENTATION GENERALE. Missions. 2 sites de production

EPLEFPA DES FLANDRES SITE DE LOMME - PRESENTATION DE L EXPLOITATION HORTICOLE PRESENTATION GENERALE. Missions. 2 sites de production EPLEFPA des Flandres Site de Lomme - Exploitation horticole EPLEFPA DES FLANDRES SITE DE LOMME - PRESENTATION DE L EXPLOITATION HORTICOLE PRESENTATION GENERALE Missions Missions de la DGER : Equilibre

Plus en détail

Annexe 10 : Données économiques utilisées pour le calcul des marges partielles conventionnelles et biologiques.

Annexe 10 : Données économiques utilisées pour le calcul des marges partielles conventionnelles et biologiques. Annexe 10 : Données économiques utilisées pour le calcul des marges partielles conventionnelles et biologiques. Agriculture Agriculture conventionnelle Agriculture biologique Bas Moyen Elevé Bas Moyen

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GROUPEMENT D APPORTEURS DE FRUITS (opérateurs engagés auprès d ECOCERT France Sas et faisant appel à des apporteurs)

GUIDE PRATIQUE GROUPEMENT D APPORTEURS DE FRUITS (opérateurs engagés auprès d ECOCERT France Sas et faisant appel à des apporteurs) ID-SC-183- GUIDE PRATIQUE GROUPEMENT APPORTEURS DE FRUITS 04.04.16 GUIDE PRATIQUE GROUPEMENT D APPORTEURS DE FRUITS (opérateurs engagés auprès d ECOCERT France Sas et faisant appel à des apporteurs) RÉFÉRENCES

Plus en détail

exploitant agricole Fermoscopie réalisée par le Gabnor Situation de la ferme dans son environnement Présentation de la ferme

exploitant agricole Fermoscopie réalisée par le Gabnor Situation de la ferme dans son environnement Présentation de la ferme exploitant agricole Une ferme en conversion spécialisée dans la production de carottes pour l industrie. Nord-Pasde-Calais Pas-de-Calais Pas-de-Calais Lille [62] (62) 2 Arras Nord (59) Nord[59] Nord-Pasde-Calais

Plus en détail

La filière viticole biologique

La filière viticole biologique La filière viticole biologique L actualité au cours de la dernière année a été : La dynamique de développement de la filière L adoption en février 2012 d un cadre réglementaire européen pour la vinification

Plus en détail

II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES :

II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES : Pb : Comment améliorer les rendements agricoles? II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES : Activité 5 : Apports de matière et croissance végétale Capacités et attitudes : Relier les progrès de la science

Plus en détail

Origine des boues en Haute-Loire

Origine des boues en Haute-Loire Origine des boues en Haute-Loire Boues urbaines: boues issues du traitement des eaux usées dont les sables et graisses ont été éliminés 555 ouvrages d épuration sur 214 communes (82% des communes) 61 STEP

Plus en détail

Questionnaire «jardin»

Questionnaire «jardin» Questionnaire «jardin» Pour commencer et afin de mieux vous connaitre, indiquez nous l usage (ou les usages) de votre jardin : - Ornemental, surface =. - Potager, surface = - Fruitier, surface =.. 1. Généralités

Plus en détail

Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives?

Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives? Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives? Vos coordonnées : (pour l envoi des bulletins d inscription correspondants

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Courgette et Concombre de plein champ. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Courgette et Concombre de plein champ. Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Septembre 2008 Courgette et Concombre de plein champ Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon

Plus en détail

Les objectifs de l'agriculture moderne et ses conséquences environnementales.

Les objectifs de l'agriculture moderne et ses conséquences environnementales. Les objectifs de l'agriculture moderne et ses conséquences environnementales. Les objectifs de l'agriculture moderne et ses conséquences environnementales. Agriculture productiviste: Objectif de rentabilité

Plus en détail

ÉVALUATION DE L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES PRATIQUES AGRICOLES

ÉVALUATION DE L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES PRATIQUES AGRICOLES ÉVALUATION DE L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES PRATIQUES AGRICOLES Philippe GIRARDIN Responsable de l équipe «Agriculture durable» UMR «Agriculture - Environnement» Nancy-Colmar L ÉVALUATION ÉVALUATION DES

Plus en détail

La méthanisation. Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015

La méthanisation. Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015 La méthanisation Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015 La méthanisation Un contexte favorable : La France s est fixée pour objectif de multiplier par 4 la puissance électrique installée et par 6

Plus en détail

RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h

RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h Terre d agriculture, la Bourgogne Franche-Comté a vu ces dernières années s accroître significativement et rapidement

Plus en détail

Les politiques de la Région Nouvelle-Aquitaine en faveur de l Agro-Ecologie. CAE Nouvelle-Aquitaine / 03 Juillet 2017 / Angoulême

Les politiques de la Région Nouvelle-Aquitaine en faveur de l Agro-Ecologie. CAE Nouvelle-Aquitaine / 03 Juillet 2017 / Angoulême Les politiques de la Région Nouvelle-Aquitaine en faveur de l Agro-Ecologie 1 Les politiques de la Région Nouvelle-Aquitaine en faveur de l Agro-Ecologie Les documents cadres 2 Les documents cadre Plan

Plus en détail

QUELLE EAU BOIRE DEMAIN? CDD DU GRAND DOLE ET PAYS DOLOIS INTERBIO FRANCHE-COMTÉ 13 MARS 2013 DOLE

QUELLE EAU BOIRE DEMAIN? CDD DU GRAND DOLE ET PAYS DOLOIS INTERBIO FRANCHE-COMTÉ 13 MARS 2013 DOLE QUELLE EAU BOIRE DEMAIN? CDD DU GRAND DOLE ET PAYS DOLOIS INTERBIO FRANCHE-COMTÉ 13 MARS 2013 DOLE Prairie d Assaut, ou «comment une collectivité peut-elle aller plus loin que la simple réglementation?»

Plus en détail

CONTRÔLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

CONTRÔLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER N 11534*04 Auvergne CONTRÔLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER ARTICLE L 331-1 à L 331-11 DU CODE RURAL ET DE LA PÊCHE MARITIME R 331-1 à R 331-7 DU CODE RURAL ET DE LA PÊCHE MARITIME Avant

Plus en détail

L agriculture bio. Qu est ce que c est?

L agriculture bio. Qu est ce que c est? L agriculture bio Qu est ce que c est? Sommaire L agriculture bio, un mode de production spécifique L agriculture biologique et le bien-être animal Comment limiter l apparition l des maladies des animaux

Plus en détail

Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales. Réunion agricole 24 Février 2014

Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales. Réunion agricole 24 Février 2014 Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales Réunion agricole 24 Février 2014 1 Présentation Rappel sommaire du projet de la déviation de la RN 171 à Bouvron Présentation

Plus en détail

PRODUIRE DE SEMENCES DE QUALITE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CRITERES DE QUALITE ET CONTROLE DES ADVENTICES. 18 et 19 septembre 2013

PRODUIRE DE SEMENCES DE QUALITE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CRITERES DE QUALITE ET CONTROLE DES ADVENTICES. 18 et 19 septembre 2013 PRODUIRE DE SEMENCES DE QUALITE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CRITERES DE QUALITE ET CONTROLE DES ADVENTICES 18 et 19 septembre 2013 LES PRINCIPAUX CRITERES DE QUALITE D UNE SEMENCE Faculté germinative Défauts

Plus en détail

Itinéraire technique et respect de l environnement

Itinéraire technique et respect de l environnement SAS Chalumeau Earl CHALUMEAU & CIE Itinéraire technique et respect de l environnement Contraintes environnementales : sol, eau, biodiversité, en lien avec les machines agricoles. Démarche de l exploitation

Plus en détail

Témoignages de chefs de projets expérimentaux. Alice Abjean-Uguen, Cerafel Jean-Luc Giteau, Chambre régionale d agriculture

Témoignages de chefs de projets expérimentaux. Alice Abjean-Uguen, Cerafel Jean-Luc Giteau, Chambre régionale d agriculture Témoignages de chefs de projets expérimentaux Alice Abjean-Uguen, Cerafel Jean-Luc Giteau, Chambre régionale d agriculture BREIZLEG : Systèmes de production de légumes frais à très bas intrants phytosanitaires

Plus en détail

TRAVAIL DU SOL ET PLANCHES PERMANENTES EN CULTURES LEGUMIERES EN BIO : NOUVELLES PISTES PAR RTK-GPS. ir. Lieven Delanote, Inagro

TRAVAIL DU SOL ET PLANCHES PERMANENTES EN CULTURES LEGUMIERES EN BIO : NOUVELLES PISTES PAR RTK-GPS. ir. Lieven Delanote, Inagro TRAVAIL DU SOL ET PLANCHES PERMANENTES EN CULTURES LEGUMIERES EN BIO : NOUVELLES PISTES PAR RTK-GPS ir. Lieven Delanote, Inagro Inagro Inagro Recherche appliquée & conseil en agriculture & horticulture

Plus en détail

Projet agricole du Grand Parc Miribel Jonage. 19 octobre 2015

Projet agricole du Grand Parc Miribel Jonage. 19 octobre 2015 Projet agricole du Grand Parc Miribel Jonage Christian BARDIN - Vice-président du SYMALIM Richard TRILLAT - SYMALIM Laurent HILLAU - ARDAB 19 octobre 2015 Un site de 2 200 ha situé aux portes de Lyon Le

Plus en détail

L agriculture biologique en Île-de-France

L agriculture biologique en Île-de-France L agriculture biologique en Île-de-France GAB IDF Groupement des agriculteurs biologiques d Île de France contact@bioiledefrance.fr 01.60.24.71.84. Introduction France : 2.12% SAU bio. Forte dynamique

Plus en détail

Transition vers l agriculture biologique

Transition vers l agriculture biologique Transition vers l agriculture biologique Colloque Bio St-Bruno 23-03-2016 1 Les étapes. Pré certification et date de mise en marché Conversion et Production parallèle Augmentation unités de production

Plus en détail

Quel(s) verger(s) pour une production de fruits plus durable? Sylvaine SIMON INRA Gotheron

Quel(s) verger(s) pour une production de fruits plus durable? Sylvaine SIMON INRA Gotheron Quel(s) verger(s) pour une production de fruits plus durable? Sylvaine SIMON INRA Gotheron Sylvaine.Simon@avignon.inra.fr Quels vergers? -Enjeux économiques et socio-économiques => Enjeux environnementaux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH Dernière mise à jour avril 2012 CAHIER DES CHARGES associé à la marque BIOBREIZH PREAMBULE Je soussigné,... adhérent de l (Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne), et

Plus en détail

TABLEAU POUR LE DIAGNOSTIC

TABLEAU POUR LE DIAGNOSTIC SUPPORT 01 TABLEAU POUR LE DIAGNOSTIC AIDE ASSOCIÉE : FA n 01 SUPPORT 01 T T Description de agricole et du système de production Priorités de l exploitant Chantiers prioritaires Enjeux locaux Équipement

Plus en détail

dossier de presse tous les produits fermiers bio bretons sur une carte interactive en ligne

dossier de presse  tous les produits fermiers bio bretons sur une carte interactive en ligne www.bonplanbio.fr tous les produits fermiers bio bretons sur une carte interactive en ligne #Mon bon plan bio a d beaux oeufs tu sais! dossier de presse Un outil interactif innovant La spécificité de cette

Plus en détail

Liste des services-conseils offerts aux producteurs

Liste des services-conseils offerts aux producteurs Liste des services-conseils offerts aux producteurs Réalisation et collaboration Guy Blanchet, agr. Donald Côté, agr. Luc Cyr, agr. Hélène Gendreau, agr. Claudine Lussier, agr. Denise Bachand, agr. Coordination

Plus en détail

Le «BIO», est-ce pour moi?

Le «BIO», est-ce pour moi? Le «BIO», est-ce pour moi? PAR ELIANE MARTEL, AGR. CLUB LAVI-EAU-CHAMP Présentation Conseillère en grandes cultures, principalement conventionnelles, Club Lavi-Eau-Champ (Mauricie) Co-propriétaire Ferme

Plus en détail

Ferme du Hameau de Gournay Pascal DONNET. Polyculture élevage Pays de Caux occidental

Ferme du Hameau de Gournay Pascal DONNET. Polyculture élevage Pays de Caux occidental Réseau de Fermes de Démonstration du GRAB de Haute-Normandie Mise à jour des données de la ferme : 07/2008 Ferme du Hameau de Gournay Pascal DONNET Polyculture élevage Pays de Caux occidental Caractéristiques

Plus en détail

PARC NATUREL RÉGIONAL DES BOUCLES DE LA SEINE NORMANDE

PARC NATUREL RÉGIONAL DES BOUCLES DE LA SEINE NORMANDE Eau, Bio et Territoires Une action du réseau FNAB http://www.eauetbio.org PARC NATUREL RÉGIONAL DES BOUCLES DE LA SEINE NORMANDE Au travers des engagements pris dans la nouvelle Charte du Parc signée en

Plus en détail

CONTEXTE. de nombreuses possibilités de produits ne demandent qu à être identifiées et développées

CONTEXTE. de nombreuses possibilités de produits ne demandent qu à être identifiées et développées CONTEXTE Madagascar est doté de ressources naturelles importantes et dispose d une immense variété de microclimats qui favorisent la culture d une vaste gamme de produits agricoles à valeur élevée et potentiellement

Plus en détail

L agriculture biologique, pourquoi pas moi?

L agriculture biologique, pourquoi pas moi? L agriculture biologique, pourquoi pas moi? Parcelles disponibles pour se tester à la production biologique Eco-quartier du Raquet Présentation et modalités de candidature Date limite de dépôt de candidature

Plus en détail

14 déc Agriculture biologique et environnement. pas si simple! Philippe Viaux

14 déc Agriculture biologique et environnement. pas si simple! Philippe Viaux Agriculture biologique et environnement pas si simple! Philippe Viaux 1 Impact de l agriculture l sur l environnement Utilisation de ressources naturelles: Energie Minières (P, K) Eau d irrigation Sol

Plus en détail

Les aides en agriculture biologique

Les aides en agriculture biologique Les aides en agriculture biologique Si vous vous êtes engagés en bio en 2007, 2008 ou 2009 : se reporter à (1) Si vous vous êtes engagés en 2010 : se reporter à (2) Si vous vous engagez à partir de 2011

Plus en détail

La gestion durable des sols, un défi majeur pour les agriculteurs à travers le monde!

La gestion durable des sols, un défi majeur pour les agriculteurs à travers le monde! La gestion durable des sols, un défi majeur pour les agriculteurs à travers le monde! Les sols sont essentiels pour la production de notre alimentation. Pourtant, au niveau mondial «33 % des terres sont

Plus en détail

Fiche Technique. Thym. Septembre 2008

Fiche Technique. Thym. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Plantes Aromatiques & à Parfum Thym Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon

Plus en détail

La notion de durabilité

La notion de durabilité La notion de durabilité Ecologie? Environnement? Agriculture durable? Développement durable? Commerce équitable? Ecodéveloppement? Tourisme durable? Développement viable? Ville durable? Aujourd hui, la

Plus en détail