PREMIÈRE SUR LE MARCHÉ DU CRÉDIT RENOUVELABLE DOSSIER DE PRESSE. Cetelem obtient une attestation de Vigeo

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREMIÈRE SUR LE MARCHÉ DU CRÉDIT RENOUVELABLE DOSSIER DE PRESSE. Cetelem obtient une attestation de Vigeo"

Transcription

1 1/6 PREMIÈRE SUR LE MARCHÉ DU CRÉDIT RENOUVELABLE DOSSIER DE PRESSE Cetelem obtient une attestation de Vigeo sur le caractère responsable de sa nouvelle offre

2 2/6 5 juin 201 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Première sur le marché du crédit renouvelable Cetelem obtient une attestation de Vigeo sur le caractère responsable de sa nouvelle offre Pour accompagner le lancement de son nouveau crédit renouvelable, Cetelem a engagé une démarche innovante auprès de Vigeo enterprise : solliciter l opinion de l agence de notation sociale indépendante sur cette offre et sa commercialisation. Après plusieurs d audit sur la structure de l offre auprès des équipes marketing et sa commercialisation par les conseillers de vente en direct (internet-téléphone), Vigeo enterprise a remis à BNP Paribas Personal Finance une attestation sur le caractère responsable de cette offre. Une première pour le crédit renouvelable L audit de Vigeo enterprise couvre la distribution du nouveau crédit renouvelable Cetelem réalisée par ses Centres de Relation Clients. Pour réaliser cet audit, Vigeo a construit un référentiel ad hoc adossé à la norme ISO , référence en matière de RSE, et à la lettre et l esprit de la Loi Lagarde. De juin à septembre 2012, Vigeo a examiné les documents contractuels et les supports marketing du produit ainsi que les outils internes de formation de la force commerciale. L agence a également interrogé des parties prenantes internes et externes (dont 4 associations de consommateurs). De février à avril 201, Vigeo s est rendu dans les Centres de Relation Client (CRC) de Lille, Bordeaux, Metz et Lyon pour vérifier les modalités de commercialisation par les conseillers clientèle. Le 2 avril, Vigeo a délivré une attestation sur le caractère responsable du nouveau crédit renouvelable Cetelem et sa commercialisation, indiquant les points forts et les axes de progrès. BNP Paribas Personal Finance s est engagé à renouveler cet audit dans 18. Pourquoi le crédit renouvelable plutôt qu une autre solution de financement? «Un Français sur cinq est à découvert chaque. Cela traduit un besoin de trésorerie important, et recoupe ce que nous disent les Français issus de la classe moyenne que nous avons interrogés dans notre «Livre Vert sur l accès au crédit 2», à savoir le besoin d un crédit accessible pour les projets de petits montants, et remboursable sur de courtes durées», explique Isabelle Chevelard, directrice Cetelem France. En 201, Cetelem a lancé son site web qui invite avec simplicité et pédagogie à découvrir les clés d une bonne gestion de ses finances, ainsi que les différentes solutions pour gérer les imprévus et les dépenses exceptionnelles, telles que le découvert bancaire, le crédit renouvelable, l épargne de précaution, l assurance. Dans certains cas, le crédit renouvelable peut se révéler être une des solutions pour faire face aux imprévus. 1 La norme ISO présente des lignes directrices pour tout type d'organisation cherchant à assumer la responsabilité des impacts de ses décisions et activités et en rendre compte. 2 Etude qualitative réalisée par l Institut Ipsos sous la direction du sociologue (INSEE/CNRS) Nicolas Herpin d octobre 2011 à février 2012 qui a donné lieu à la rédaction d un Livre vert sur l accès au crédit des classes moyennes présentant les résultats de cette étude et la réaction de plusieurs associations de consommateurs.

3 /6 Les effets de la Loi Lagarde sur le crédit renouvelable. Les premières mesures de la Loi Lagarde portant réforme du crédit à la consommation ont eu pour effet la réduction considérable des souscriptions de crédit renouvelable. Parmi celles-ci, le choix de régler ses achats avec sa carte de crédit au comptant ou à crédit a participé à la réduction du paiement à crédit sur le lieu de vente de 22% à 6% entre 2007 et La nouvelle loi votée en 2010 a également rendu obligatoire 2 durées de remboursement à compter de la dernière utilisation du crédit renouvelable, de 6 et 60 en fonction du montant total du crédit consenti. Par ailleurs, le recours au crédit à la consommation (prêts personnels, crédit renouvelable, LLD, etc.) est en considérable baisse (production : -21% entre 2007 et 2012, source ASF), conséquence d une grande prudence des Français face aux difficultés économiques ressenties ou redoutées. Pour en savoir plus sur le nouveau crédit renouvelable Cetelem : Contacts presse BNP Paribas Personal Finance / Cetelem Mathilde Donovan Tél : Vigeo Anita Legrand Tél : Claude Martin-Franz Tél : A propos de BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance est n 1 du financement aux particuliers en France et en Europe au travers de ses activités de crédit à la consommation et de crédit immobilier. Filiale à 100 % du groupe BNP Paribas, BNP Paribas Personal Finance compte plus de collaborateurs et opère dans une vingtaine de pays. Avec des marques comme Cetelem, Findomestic ou encore AlphaCredit, l entreprise propose une gamme complète de crédits aux particuliers disponibles en magasin, en concession automobile ou directement auprès des clients via ses centres de relation client et sur Internet. BNP Paribas Personal Finance a complété son offre avec des produits d assurance et d épargne pour ses clients en France et en Italie. BNP Paribas Personal Finance a développé une stratégie active de partenariat avec les enseignes de distribution, les webmarchands, et d autres institutions financières (banque et assurance) fondée sur son expérience du marché du crédit et sa capacité à proposer des services intégrés adaptés à l activité et la stratégie commerciale de ses partenaires. Il est aussi un acteur de référence en matière de crédit responsable et d éducation budgétaire. Pour plus d information : Vidéos explicatives sur

4 4/6 A propos de Vigeo Vigeo est le premier expert européen de la performance responsable. Fondée en 2002 par Nicole Notat, Vigeo mesure les performances et les risques des entreprises au regard de six domaines de responsabilité sociale : environnement, droits humains, ressources humaines, engagement sociétal, comportement sur les marchés et gouvernance d entreprise. Vigeo offre deux types de services à travers deux marques métiers : - Vigeo rating the way to responsible investment offre une large gamme de produits et services destinés aux investisseurs et gestionnaires d actifs aspirant à une performance durable et responsable de leurs investissements ; - Vigeo enterprise the way to responsible management intervient auprès des organisations de toute taille, des secteurs publics et privés, dans l audit et le benchmark des organisations, l accompagnement des équipes et l intégration de critères RSE/ESG dans les fonctions d entreprises et les opérations stratégiques. Vigeo est présent à Paris, Casablanca, Bruxelles, Milan, Londres et Tokyo et compte plus de 100 collaborateurs.

5 5/6 DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 Les caractéristiques du nouveau crédit renouvelable Cetelem Le crédit renouvelable Cetelem répond aux objections suivantes 1. PAS DE VISIBILITE SUR LA DUREE DE REMBOURSEMENT : Pour le remboursement du solde débiteur des utilisations ordinaires du crédit, le crédit renouvelable version Cetelem propose 6 formules de remboursement, qui déterminent la vitesse de remboursement et la durée de remboursement à partir de la dernière utilisation : 6, 12, 24, 6, 48 et 60. Formule 6 (*) Les formules de remboursement 48 et 60 sont proposées uniquement pour les crédits renouvelables d un montant supérieur à UNE TARIFICATION HORS DE PRIX Les taux du nouveau crédit renouvelable de Cetelem sont également différents en fonction de la formule de remboursement choisie. Cette tarification avantage les clients qui optent pour les formules de remboursement les plus courtes. Formule 6 max. à 8% TAEG Formule 12 Formule 12 max. à 12% TAEG Formule 24 Formule 24 max. à 16% TAEG Formule 6 Formule 6 max. à 19% TAEG TAEG s en vigueur au 05/06/201. Plus d information sur le site UN MANQUE DE TRANSPARENCE? COMMENT CA MARCHE?? Formule 48 (*) Formule 48 max. à 19% TAEG Formule 60 (*) Formule 60 max. à 19% TAEG Le nouveau crédit renouvelable Cetelem permet le pilotage de son crédit L utilisateur peut modifier lui-même sa formule de remboursement en cours de vie de son crédit ou au fur et à mesure de ses utilisations, par exemple, passer de la formule 24 à la formule 12, pour rembourser plus vite le solde débiteur et ainsi payer moins d intérêts. Il peut entre autre simuler combien lui coûte de passer d une formule à une autre (cela modifie-t-il ma mensualité? Ai-je plutôt intérêt à rembourser par anticipation?) Quand une utilisation ordinaire du crédit renouvelable amène sa mensualité à augmenter au-delà du montant qu il aura déterminé il en est informé par SMS, car cela peut l amener à vouloir modifier sa formule de remboursement (passer de la formule 6 à la formule 12 ). Dans son espace client il peut : Basculer à crédit un achat initialement choisi au comptant Modifier le plan de remboursement (rythme, mensualité ) Modifier la date de prélèvement, demander un report Définir et gérer son alerte SMS (mensualité) Demander un nouveau financement Modifier ses informations personnelles ou ses références bancaires Information presse non contractuelle

6 6/6 FICHE 2 La méthodologie mise en place par Vigeo A. Création et mise en place d un référentiel à partir de la norme ISO Deux critères et sept principes d action 1. Transparence de l information et conseil pendant les phases de commercialisation et d octroi du crédit renouvelable Cetelem. Informer avec clarté et précision Adapter la vente à la situation du client Vérifier la solvabilité des prospects et clients 2. Respect de l intérêt des clients : traitement et accompagnement Assurer la qualité des prestations : informations et solvabilité tout au long du contrat Traiter les demandes des clients, les réclamations et les litiges Veiller au respect du client lors du traitement des incidents de paiement et du recouvrement Accompagner les clients faisant face à une situation difficile. B. Démarche et analyse Exploitation de documentation interne et externe, existante et en cours de réalisation (supports commerciaux, contrat, site internet, etc ) de juillet au 7 septembre 2012 Entretiens et échanges internes Dominique Guyonnet Responsable RSE Isabelle Guittard Losay Direction des relations institutionnelles Équipe du Laboratoire Cetelem (5 personnes) Entretiens auprès de parties prenantes Exploitation de documentation interne en lien avec le déploiement du crédit renouvelable nouvelle génération (cartographie des compétences, plans d action, supports de formation des Conseillers de vente, etc.) Audit dans 4 Centres de Relation Client, Lille, Bordeaux, Metz, Lyon, comprenant à chaque fois : Entretien avec le directeur, 1 Focus Groupe avec 5 managers et formateurs 1 Focus Groupe avec 5 conseillers clientèle La double écoute d entretiens commerciaux (montage, appels sortants, généraliste) C. Le périmètre d intervention L opinion de Vigeo enterprise porte exclusivement sur la distribution réalisée par les Centres de Relation Client de Cetelem.

7 ATTESTATION SUR LE CARACTÈRE «RESPONSABLE» DE L OFFRE «CRÉDIT RENOUVELABLE NOUVELLE GÉNÉRATION» DE CETELEM DANS SES PHASES DE LANCEMENT ET DE COMMERCIALISATION SYNTHÈSE Notre évaluation porte exclusivement sur l offre de Crédit Renouvelable Nouvelle Générationn que Cetelem a mis sur le marché en septembre e Notre observation s est concentréee sur les garanties qu offre Cetelem à sess clients sur les modalités de sa diffusion, sur les processus en place de vente et d après- vente. Le périmètre de notre investigationn est exclusivement limité à la distribution du CRL par les CRC (Centre de Relation Client) de Cetelem, excluant ainsii du périmètre les points de vente tiers. Cette évaluation nous conduit à formuler une assurance raisonnable quant à la transparence de l information fournie au client, à la prise en compte de ses intérêts et de sa solvabilité. Nos réserves portent sur la clarté et la précision de l information avant le financement. Ce qui nous conduit à exprimer sur ce point une assurance modérée 2 assortie d une tendance positive compte-tenu des actions de clarification de l information mises en œuvre par Cetelem suite à la 1 ère phase de l évaluation. 1. Transparence de l information et conseil pendant les phases de commercialisation et d octroi de crédit 1.1. Informer avec clarté et précision 1.2. Adapter la vente à la situation du client 1.. Vérifier la solvabilité des prospects et clients 2 2. Respect des intérêts du client : traitement et accompagnement 2.1. Assurer la qualité des prestations : Informations tout au long de la vie du contrat 2.2. Traiter les demandes des clients, les réclamations et les litiges 2.. Veiller au respect du client lors du traitement des incidents de paiement et du recouvrement 2.4. Accompagner les clients faisant face à une situation difficile 1 Assurance faible 2 Assurance modérée Assurance raisonnable Cetelem manifestee des engagements de nature sociétale : mise en place d actions de prévention de l éducation à la maîtrise d un budget, l accessibilité maîtrisée au crédit à des populations vulnérables surendettement par Notre attestation est valable pour une durée de 18 à compter du d avril 201. MÉTHODOLOGIE ET RÉSULTATS DÉTAILLÉS Nous avons conduit les diligences sur pièces les de juillet, août et septembre 2012, et sur place les de févrierr et mars 201 : Observation de l offre CRL au travers de documentation interne Revue des sites internet de Cetelem et des supports commerciaux disponibless pendant les deux phases de l évaluation Conduite de 10 entretiens avec des collaborateurs de Cetelem et des parties prenantes externes (1 ère phase) Audit sur site de 4 CRC, avec la réalisation d entretiens auprès de Directeurs, Managers et Conseillers clientèle (2 ème phase) Nous exprimons dans cette attestation notre opinion au regard d un référentiel aligné sur les normes publiques internationales, la norme ISO , ainsi que sur la lettre et l esprit de la Loi Lagarde A Paris, le 2 avril 201 BRUSSELS Rue du Progrès / B7 100 Brussels Belgium CASABLANCA Technopark Nouacer Road PB 1645 Casablanca Morocco MILAN Via Settalaa Milano - Italia PARIS Les Mercuriales 40 rue Jean Jaurès 9170 Bagnolet France LONDON Broad Street House 55 Old Broad Street London, EC2M 1RX UK

La performance responsable au cœur de votre stratégie

La performance responsable au cœur de votre stratégie La performance responsable au cœur de votre stratégie Vigeo Enterprise Vigeo Enterprise est le cabinet d audit et de conseil de Vigeo spécialisé dans la responsabilité sociale des entreprises Vigeo Enterprise

Plus en détail

3 Français sur 4 se déclarent contraints à des arbitrages dans leur gestion de budget et leur consommation

3 Français sur 4 se déclarent contraints à des arbitrages dans leur gestion de budget et leur consommation Paris, le 4 juin 2014 Communiqué de presse Arbitrages budgétaires : 6 ans après la crise et au-delà des statistiques économiques, où en sont les Français? Alimentation, éducation, solidarité, santé, mode

Plus en détail

La formation professionnelle au crible de la notation sociale

La formation professionnelle au crible de la notation sociale SOPHIE THIERY La formation professionnelle au crible de la notation sociale Par conviction ou par contrainte, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter des codes de conduite, à rendre accessibles

Plus en détail

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire?

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire? Page 1 sur 5 Communiqué de presse Le 28 août 2014 6ème ÉDITION DE L OBSERVATOIRE BNP PARIBAS INTERNATIONAL BUYERS «Investing & Living abroad» 2014 La fiscalité française source d attractivité pour les

Plus en détail

LE CRÉDIT A LA CONSOMMATION Au-delà des idées reçues

LE CRÉDIT A LA CONSOMMATION Au-delà des idées reçues LE CRÉDIT A LA CONSOMMATION Au-delà des idées reçues Juillet 2013 SOMMAIRE I. L utilité du crédit à la consommation Quel est le rôle du crédit dans l économie? Le marché du crédit à la consommation. A

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT. À chaque projet son financement!

SOLUTIONS DE FINANCEMENT. À chaque projet son financement! À chaque projet son financement! NOS SOLUTIONS POUR FINANCER VOS PROJETS Les solutions de financement de Groupama Banque sont conçues pour répondre à vos attentes. S S ADAPTÉS À VOS BESOINS Quel que soit

Plus en détail

VIGEO ATTESTE UN PRODUIT CONTROVERSÉ. Regard sur la croissance du crédit en ligne

VIGEO ATTESTE UN PRODUIT CONTROVERSÉ. Regard sur la croissance du crédit en ligne «Entre les banques et les associations, le travail en commun est désormais possible.» Regard sur la croissance du crédit en ligne Fidélisation des clients, augmentation du panier moyen Pour les webmarchands,

Plus en détail

Gérer son budget, les bons réflexes

Gérer son budget, les bons réflexes GUIDE PRATIQUE Gérer son budget, les bons réflexes PRÉVOIR VOTRE BUDGET MAÎTRISER VOTRE BUDGET GÉRER VOTRE ARGENT ET VOS PROJETS ON A TOUS BESOIN DE CONSEILS POUR SON BUDGET L argent participe au bonheur

Plus en détail

CHARTE BNP Paribas Personal Finance DU TRAITEMENT AMIABLE DES RECLAMATIONS

CHARTE BNP Paribas Personal Finance DU TRAITEMENT AMIABLE DES RECLAMATIONS CHARTE BNP Paribas Personal Finance DU TRAITEMENT AMIABLE DES RECLAMATIONS RECLAMATION & MEDIATION «BNP Paribas Personal Finance» veille à apporter à ses clients la meilleure qualité de service. Toutefois,

Plus en détail

Le cercle des initiés, mode d emploi

Le cercle des initiés, mode d emploi Janvier 2012 - Illustrations Jean-Philippe Delhomme - Le Bon Marché - 414 728 337 RCS de Paris - 24 rue de Sèvres 75007 Paris Le cercle des initiés, mode d emploi Accueil au 2 e étage du Bon Marché Rive

Plus en détail

Crédit Consommation. Ce qui change avec la réforme du 1/5/2011

Crédit Consommation. Ce qui change avec la réforme du 1/5/2011 Crédit Consommation Ce qui change avec la réforme du 1/5/2011 Sommaire Les points clés de la réforme Les changements Notre philosophie de la réforme Les changements Notre philosophie Le crédit : - est

Plus en détail

Rapport 2012. de la médiatrice auprès de Cetelem

Rapport 2012. de la médiatrice auprès de Cetelem Rapport 2012 de la médiatrice auprès de Cetelem Les marques Sommaire Regards croisés p. 02 Médiation, mode d emploi p. 05 Activité de la médiation p. 07 Examen des saisines p. 07 Nombre et répartition

Plus en détail

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 Pourquoi une intervention publique? Pour garantir les banques dans leurs interventions les plus risquées

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

Epargne. CONNAÎTRE mes produits bancaires. Optimiser la gestion de son budget, c est aussi bien. Revenus. Budget FICHE N 3

Epargne. CONNAÎTRE mes produits bancaires. Optimiser la gestion de son budget, c est aussi bien. Revenus. Budget FICHE N 3 FICHE N 3 Dépenses Budget CONNAÎTRE mes produits bancaires Epargne Revenus Optimiser la gestion de son budget, c est aussi bien connaître les produits bancaires et assurantiels que nous détenons. Cartes

Plus en détail

Guide du crédit à la consommation (Crédits soumis aux articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation)

Guide du crédit à la consommation (Crédits soumis aux articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation) Guide du crédit à la consommation (Crédits soumis aux articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation) Lexique : Agrément Le prêteur émet une offre de contrat de crédit tout en prévoyant que ce

Plus en détail

Formation «Le crédit à la consommation»

Formation «Le crédit à la consommation» Formation «Le crédit à la consommation» REFERENCE : 125 1. Objectif général Connaître les principaux aspects juridiques, techniques et commerciaux liés aux crédits à la Familiariser les personnels avec

Plus en détail

Au Crédit Mutuel, un crédit réfléchi et ça, guide. clarté. crédits. conso

Au Crédit Mutuel, un crédit réfléchi et ça, guide. clarté. crédits. conso Au Crédit Mutuel, JE M engage dans un crédit réfléchi et ça, ça change tout. guide clarté crédits conso guide clarté crédits conso SOMMAIRE Le crédit réfléchi page 4 Financer vos projets page 6 Regrouper

Plus en détail

Rapport 2013 de la médiatrice auprès de Cetelem

Rapport 2013 de la médiatrice auprès de Cetelem Rapport 2013 de la médiatrice auprès de Cetelem 12724_CETELEM_RAPPORTMEDIA_2014_Exe.indd 1 27/05/2014 09:12 Les marques 12724_CETELEM_RAPPORTMEDIA_2014_Exe.indd 2 27/05/2014 09:12 Sommaire Regards croisés

Plus en détail

Développer un crédit plus responsable

Développer un crédit plus responsable Les principales mesures de la loi Lagarde: une synthèse Objectifs Objet Les mesures Développer un crédit plus responsable Les Cartes de crédit Encadrement de la publicité Mieux encadrer le crédit renouvelable

Plus en détail

Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise

Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise SOMMAIRE Davantage de temps pour entreprendre Une vision claire du factoring Une plus-value pour votre entreprise Une application pratique BNP Paribas

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT DANS UN ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE MARQUÉ PAR UNE FORTE MONTÉE DES RISQUES, LA CAPACITÉ À ANTICIPER ET À «METTRE SOUS TENSION» L ENSEMBLE

Plus en détail

SOLUTIONS De financement. À chaque projet son financement!

SOLUTIONS De financement. À chaque projet son financement! SOLUTIONS De financement À chaque projet son financement! nos solutions pour financer vos projets Les solutions de financement de Groupama Banque sont conçues pour répondre à vos attentes. Des financements

Plus en détail

Préparé par : Wafaa ELBARAKA Siham MOUATABIR Mariam ZAHIRI. encadré par : MME LIDDER

Préparé par : Wafaa ELBARAKA Siham MOUATABIR Mariam ZAHIRI. encadré par : MME LIDDER Préparé par : Wafaa ELBARAKA Siham MOUATABIR Mariam ZAHIRI encadré par : MME LIDDER 1-INTRODUCTION a- Définition du crédit b- Les fournisseurs de crédits aux particuliers c- L importance de l activité

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER ARANTIR INFORMER PRÊTER PROTÉGER ADAPTER PARGNER FIDÉLISER DÉVELOPPER ACCOMPAGNER INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER

Plus en détail

Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires

Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Natixis une

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT SOLUTIONS ASTRÉA Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama Banque vous

Plus en détail

Solutions Jeunes 0-25 ans. Des solutions pensées pour préparer l avenir!

Solutions Jeunes 0-25 ans. Des solutions pensées pour préparer l avenir! Solutions Jeunes 0-25 ans Des solutions pensées pour préparer l avenir! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE son ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions

Plus en détail

Huit entreprises cotées se distinguent par leur responsabilité sociale. Sur quoi ont-elles excellé?

Huit entreprises cotées se distinguent par leur responsabilité sociale. Sur quoi ont-elles excellé? COMMUNIQUE DE PRESSE Le 14 Octobre 2 EXTRAITS DES RAPPORTS D ANALYSE DES TOP PERFORMERS VIGEO Le 6 Janvier 2014 Huit entreprises cotées se distinguent par leur responsabilité sociale. Sur quoi ont-elles

Plus en détail

DISPOSITIONS DU CODE DE LA CONSOMMATION VOUS CONCERNENT-ELLES?

DISPOSITIONS DU CODE DE LA CONSOMMATION VOUS CONCERNENT-ELLES? INC document FICHE PRATIQUE J. 196 Août 2011 LE PRÊT PERSONNEL Vous souhaitez emprunter une somme d argent pour en disposer librement, sans qu elle ne soit affectée à un achat déterminé? Orientez-vous

Plus en détail

La relation client / fournisseur en question

La relation client / fournisseur en question La relation client / fournisseur en question Petit déjeuner débat 30 octobre 2013 au Ministère de l économie et des finances Agenda 1 Introduction 2 Le Label Relations fournisseur responsables : pourquoi

Plus en détail

Le financement et la gestion de vos créances clients en France et à l international

Le financement et la gestion de vos créances clients en France et à l international ENTREPRISES cycle d exploitation commerce international CyclÉa CGA Performance CGA Export Le financement et la gestion de vos créances clients en France et à l international Les engagements de CGA En cédant

Plus en détail

Guide du crédit à la consommation

Guide du crédit à la consommation Guide du crédit à la consommation Ce qu il faut savoir avant de s engager Sommaire Le crédit à la consommation, qu est-ce que c est?... page 4 Ce qu il faut savoir avant de s engager...page 12 Que faire

Plus en détail

60 ans. de responsabilité et de contribution à la croissance économique. Peut-on se passer du crédit sur le lieu de vente?

60 ans. de responsabilité et de contribution à la croissance économique. Peut-on se passer du crédit sur le lieu de vente? Peut-on se passer du crédit sur le lieu de vente? Avec 20 millions d achats à crédit dans les magasins français, le crédit sur le lieu de vente est un moteur pour l économie française. Page 04 Crédit renouvelable

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE CARREFOUR BANQUE PLUS DE 30 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DES CLIENTS Carrefour Banque commercialise des solutions de paiement, de financement, d épargne et d assurance. Depuis le lancement de la première

Plus en détail

Rapport 2014. de la médiatrice auprès de Cetelem

Rapport 2014. de la médiatrice auprès de Cetelem Rapport 2014 de la médiatrice auprès de Cetelem Les marques Sommaire Regards croisés p. 02 La médiation, mode d emploi p. 05 L activité de la médiation p. 07 Examen des saisines reçues p. 07 Nombre et

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Investissement socialement responsable... Quand durable rime avec rentable Peu connus du grand public il y a encore quelques années, les fonds

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama banque vous

Plus en détail

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010)

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Réforme de la loi sur les crédits à la consommation (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Introduction Le crédit est utile et nécessaire à la vie des ménages. Ce

Plus en détail

Convention de l Offre e.lcl à la Carte

Convention de l Offre e.lcl à la Carte ARTICLE 1 - CLIENT Titulaire 1 Nom : XXXXXXXXXXXXXXXXXXXX.Prénom : XXXXXXXXXXXXXXXX Date de naissance : JJ/MM/AAAA Lieu de naissance : XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX Adresse : XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Plus en détail

PRODUITS PROPOSES. Carte Mini-Ligne Privilège : barème des taux et mensualités en fonction du montant du crédit consenti : Tranches d'encours

PRODUITS PROPOSES. Carte Mini-Ligne Privilège : barème des taux et mensualités en fonction du montant du crédit consenti : Tranches d'encours Conditions générales de banque de CDGP Conditions en vigueur au 1 er avril 2014 CDGP S.A. au capital de 19 019 250-18 rue de Londres 75009 PARIS - 310 416 979 R.C.S. PARIS N ORIAS 08043761 Tous les coûts

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL

PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL Introduction (ANDML) : rappel de la convention CDCANDML encadrant la recherche-action de trois ans sur le développement du

Plus en détail

Frais bancaires : Réunion du Comité consultatif du secteur financier. Christine LAGARDE. Bercy, le mardi 21 septembre 2010 DOSSIER DE PRESSE

Frais bancaires : Réunion du Comité consultatif du secteur financier. Christine LAGARDE. Bercy, le mardi 21 septembre 2010 DOSSIER DE PRESSE CHRISTINE LAGARDE MINISTRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Frais bancaires : Réunion du Comité consultatif du secteur financier Christine LAGARDE Bercy, le mardi 21 septembre 2010 DOSSIER

Plus en détail

La réforme du crédit à la consommation «Lagarde»

La réforme du crédit à la consommation «Lagarde» La réforme du crédit à la consommation «Lagarde» Sommaire 1. Les objectifs de la réforme 2. Le calendrier 3. Les changements apportés 4. Les nouveaux documents 5. Pour en savoir plus 2 1. Les objectifs

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 0-25 ANS. Des solutions pensées pour préparer l avenir!

SOLUTIONS JEUNES 0-25 ANS. Des solutions pensées pour préparer l avenir! SOLUTIONS 0-25 ANS Des solutions pensées pour préparer l avenir! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE SON ENVOL SEREINEMENT SOLUTIONS 0-25 ANS LIVRETS D ÉPARGNE Spécialement conçues pour s adapter aux besoins

Plus en détail

crédits à la consommation prospectus n 3 d application à partir du 17ème décembre 2007

crédits à la consommation prospectus n 3 d application à partir du 17ème décembre 2007 crédits à la consommation prospectus n 3 d application à partir du 17ème décembre 2007 Prospectus Crédits à la consommation Ce prospectus est applicable à toutes les sociétés appartenant au Groupe AXA,

Plus en détail

RAPPORT SUR LA MOBILITÉ BANCAIRE

RAPPORT SUR LA MOBILITÉ BANCAIRE 8 septembre 2011 RAPPORT SUR LA MOBILITÉ BANCAIRE Vérification du respect des engagements pris par les établissements membres de la Fédération bancaire française dans le cadre des mesures proposées par

Plus en détail

A quoi sert une banque? corrigé 1 Le micro trottoir : «A quoi sert une banque?»

A quoi sert une banque? corrigé 1 Le micro trottoir : «A quoi sert une banque?» 1 Le micro trottoir : «A quoi sert une banque?» Lien avec la finance pour tous : à quoi sert une banque? (http:///-la-banque-a-quoi-ca-sert-.html) sur le site Synthèse commune sous forme de schéma ROLE

Plus en détail

Présentation du métier d actuaire vie

Présentation du métier d actuaire vie 06 Octobre 2010 Frédéric Daeffler 14/10/2010 Agenda Assurance vie : Produits concernés Actuaire produit : Tarification et conception d un produit Actuaire financier : Pilotage des résultats, Gestion actif-passif,

Plus en détail

Surendettement en Europe Une réponse de la profession : notre politique de crédit responsable

Surendettement en Europe Une réponse de la profession : notre politique de crédit responsable Surendettement en Europe Une réponse de la profession : notre politique de crédit François Villeroy de Galhau Président de /BNP Paribas Personal Finance 25/06/08 1. Le crédit aux particuliers en Europe

Plus en détail

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR :

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : LA GESTION DES RISQUES LE CONTROLE INTERNE L AUDIT INTERNE Validée par le Conseil de surveillance du 18 septembre 2013 1/22 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. LE CADRE DE REFERENCE...

Plus en détail

Communication sur l'obligation faite aux banques d'établir une convention de compte au bénéfice de leur clientèle

Communication sur l'obligation faite aux banques d'établir une convention de compte au bénéfice de leur clientèle Commission nationale de l informatique et des libertés Communication présentée en séance plénière le 3 juin 2004 Communication sur l'obligation faite aux banques d'établir une convention de compte au bénéfice

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS Consultation publique : veuillez adresser vos réponses avant le 27 février 2013 à l adresse électronique hcp@dgtresor.gouv.fr.

Plus en détail

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 «Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 INTRODUCTION : RAPPELS SUR LE REGROUPEMENT DE CREDITS 1 LE REGROUPEMENT DE CRÉDITS, QUAND?

Plus en détail

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance PROGRAMME DE MISE EN CONFORMITE SOLVABILITE 2 Disposer d un délégataire

Plus en détail

Les ménages et le crédit

Les ménages et le crédit Les ménages et le crédit Marseille 16 novembre 2011 1 Tous droits réservés 2011 Objectif et plan PLAN DE LA PRÉSENTATION Etat des lieux : Endettement et surendettement Bien souscrire son crédit immobilier

Plus en détail

Société Générale avec un Conseiller SG/BFM dans chaque agence

Société Générale avec un Conseiller SG/BFM dans chaque agence B a n q u e F r a n ç a i s e M u t u a l i s t e profil d une banque différente une banque unique par son origine mutualiste Créée par des mutuelles de la Fonction publique, la Banque Française Mutualiste

Plus en détail

Formation audit social : quelle formation choisir pour réaliser avec succès un audit social de votre organisation

Formation audit social : quelle formation choisir pour réaliser avec succès un audit social de votre organisation Formation audit social : quelle formation choisir pour réaliser avec succès un audit social de votre organisation Programme de formation Audit social Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 2

Plus en détail

Donnez vie. à votre projet automobile. le meilleur. Financeurs Créatifs, pour vous offrir. du financement et des assurances

Donnez vie. à votre projet automobile. le meilleur. Financeurs Créatifs, pour vous offrir. du financement et des assurances Financeurs Créatifs, pour vous offrir le meilleur du financement et des assurances DES FINANCEMENTS QUI VOUS RESSEMBLENT Des solutions qui font toute la différence. Avec CGI, vous allez découvrir toute

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

AU SERVICE de la valorisation de vos actifs

AU SERVICE de la valorisation de vos actifs AU SERVICE de la valorisation de vos actifs - Crédit photo de couverture : Monsieur Joly VINCI Immobilier PROPERTY MANAGEMENT Agence de Paris 8, rue Heyrault BP 70239 92108 Boulogne-Billancourt Cedex Tél

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES. EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE

NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES. EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE Informations commerciales au 01/01/2014 L EssEnTIEL La Convention Esprit Libre est une offre globale de produits et de services que

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit renouvelable

L essentiel sur. Le crédit renouvelable L essentiel sur Le crédit renouvelable Octobre 2009 Qu est ce que c est? Catégorie particulière de crédit à la consommation, le crédit renouvelable - souvent appelé revolving - est multiforme et complexe

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

DOMAINES D EXPERTISE

DOMAINES D EXPERTISE DOMAINES D EXPERTISE Banque & Finance Président du Directoire de Wafa Immobilier : - Domaines de compétence : financement des crédits immobiliers acquéreurs, financement de la promotion immobilière, expertises

Plus en détail

Service de la culture

Service de la culture Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Conformément aux articles 92 et 93 du Règlement du Conseil communal et à l article 10 du Règlement sur la comptabilité des Communes (RCCom),

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

SEQUENCE 09 THÈME 2 : NÉCESSITÉ ET EFFICACITÉ DU DROIT DE LA CONSOMMATION

SEQUENCE 09 THÈME 2 : NÉCESSITÉ ET EFFICACITÉ DU DROIT DE LA CONSOMMATION SEQUENCE 09 THÈME 2 : NÉCESSITÉ ET EFFICACITÉ DU DROIT DE LA CONSOMMATION Les documents présentés ci-dessous représentent un exemple de revue de presse que vous pouvez constituer sur le thème «nécessité

Plus en détail

3. Un crédit à la consommation responsable

3. Un crédit à la consommation responsable 3. Un crédit à la consommation responsable Comité consultatif du secteur financier Rapport 2009-2010 49 Au cours de l exercice 2009-2010, le CCSF a suivi de près l évolution du texte de loi sur la réforme

Plus en détail

SERVICES ET TARIFS. Crédit renouvelable Ouverture du compte Cotisation carte bancaire VISA facultative adossé au compte Carte Privilège

SERVICES ET TARIFS. Crédit renouvelable Ouverture du compte Cotisation carte bancaire VISA facultative adossé au compte Carte Privilège Conditions générales de banque de CDGP Conditions en vigueur au 1 er avril 2015 CDGP S.A. au capital de 19 019 250-18 rue de Londres 75009 PARIS - 310 416 979 R.C.S. PARIS N ORIAS 08043761 Tous les coûts

Plus en détail

VIGEO Mise à jour décembre 2007

VIGEO Mise à jour décembre 2007 Activité: Agence de mesure de la responsabilité sociale des Organisations Statut juridique: Entreprise SAS Adresses : Les Mercuriales - Tour du Levant 40 rue Jean Jaurès 93170 Bagnolet - France Téléphone:

Plus en détail

Guide. tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 PROFESSIONNELS

Guide. tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 PROFESSIONNELS Guide PROFESSIONNELS tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 1 La Société financière de la Nef est une société anonyme coopérative à capital variable, à directoire et à conseil de surveillance - Agréée par

Plus en détail

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE FRANCE ALTER DOMUS Alter Domus est un leader européen dans les Services d Administration de Fonds et les Services Administratifs et Comptables de sociétés. Nous sommes spécialisés dans le service aux véhicules

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER Pour les banques, le papier devrait servir à imprimer des billets ; pas à en garder la trace dans

Plus en détail

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015 Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS Applicables à compter du 01 Mars 2015 Montants indiqués en euros TTC SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS OUVERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE 1. OBJET La présente politique vise à garantir la conformité D EXANE SA, EXANE DERIVATIVES, EXANE OPTIONS, EXANE LIMITED et leurs succursales concernées

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS

CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS Tarifs en vigueur au 1 er juillet 2015 Sommaire Sommaire... 2 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS... 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE... 3

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 Juillet 2014 RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients Forte

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit à la consommation

L essentiel sur. Le crédit à la consommation L essentiel sur Le crédit à la consommation Prêt personnel Prêt affecté Crédit renouvelable Qu est ce que c est? Le crédit à la consommation sert à financer l achat de biens de consommation (votre voiture,

Plus en détail

Synthèse de notre offre. Page 1

Synthèse de notre offre. Page 1 Synthèse de notre offre Page 1 Notre cabinet Nous vous accompagnons sur plusieurs thématiques 99 Advisory conseille les équipes dirigeantes du monde financier dans leurs prises de décisions et dans la

Plus en détail

LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT. son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques

LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT. son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques 1 PRÉSENTATION DE LA CRH La CRH est un établissement

Plus en détail

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS Finalité : Répondre aux besoins des utilisateurs en mettant à leur disposition des solutions informatiques applicatives et techniques adaptées. Emplois génériques

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM ÉDITION 2013 OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER Siège social 164, rue de Rivoli - 75001 Paris Tél. +33 1 53 44 41 41 Fax +33 1 44 87 99 62 Rapport

Plus en détail

LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010

LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010 LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010 PORTANT REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 Les principales mesures de la loi LAGARDE FICHE 2 Le point sur l entrée en vigueur des principales

Plus en détail

Guide. tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 PARTICULIERS

Guide. tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 PARTICULIERS Guide PARTICULIERS tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 1 La Société financière de la Nef est une société anonyme coopérative à capital variable, à directoire et à conseil de surveillance - Agréée par la

Plus en détail

LA REFORME DES INTERMEDIAIRES EN OPERATIONS DE BANQUE ET EN SERVICES DE PAIEMENT (IOBSP)

LA REFORME DES INTERMEDIAIRES EN OPERATIONS DE BANQUE ET EN SERVICES DE PAIEMENT (IOBSP) LA REFORME DES INTERMEDIAIRES EN OPERATIONS DE BANQUE ET EN SERVICES DE PAIEMENT (IOBSP) La loi de régulation bancaire et financière n 2010-1249 du 22 octobre 2010 a mis en place différentes mesures visant

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 1 INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER Siège social 164, rue de Rivoli - 75001 Paris Tél. +33 1 53 44 41 41 Fax +33 1 44 87 99 62 Rapport d activité

Plus en détail

Petit guide pratique du taux d endettement

Petit guide pratique du taux d endettement Petit guide pratique du taux d endettement Sommaire 1. Le taux d endettement, c est quoi? 2. Comment calculer votre taux d endettement? 3. Pourquoi évaluer votre taux d endettement? 4. L intérêt du calcul

Plus en détail

MES CRÉDITS. Dans ce chapitre. u Les bonnes questions à se poser avant d emprunter u Les crédits à la consommation u Les crédits immobiliers

MES CRÉDITS. Dans ce chapitre. u Les bonnes questions à se poser avant d emprunter u Les crédits à la consommation u Les crédits immobiliers MES CRÉDITS Vous avez de nombreux projets en tête à la suite de votre entrée dans la vie active : équipement de votre logement, achat d une voiture, voyages Et aussi, pourquoi pas, acquisition de votre

Plus en détail