Mise à jour en vaccination Marc H. Lebel, MD, FRCPC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise à jour en vaccination Marc H. Lebel, MD, FRCPC"

Transcription

1 Mise à jour en vaccination Pédiatre infectiologue Service des maladies infectieuses CHU Sainte-Justine Déclaration des conflits d intérêt potentiels Nom Nom de la compagnie Type d affiliation Date Dr Marc Lebel Novartis, GSK, Abbvie Comité aviseur Novartis, Pfizer, Abbvie, Abbott Honoraires de présentateur Pfizer, Abbvie Subventions de recherche septembre 2016 Page 1

2 Objectifs Au terme de cette présentation, le pédiatre sera en mesure de: Comparer les calendriers vaccinaux de Belgique et du Québec Discuter des nouveautés en vaccination et de leur place dans le calendrier Calendriers vaccinaux Age Québec Belgique 2 mois Hexavalent DTPa-Hib-hépB-Polio Pneumo PCV-13 Rotavirus Hexavalent DTPa-Hib-hépB-Polio Pneumo PCV-10 Rotavirus 3 mois Hexavalent DTPa-Hib-hépB-Polio Rotavirus 4 mois Hexavalent DTPa-Hib-hépB-Polio Pneumo PCV-13 Rotavirus 6 mois Pentavalent DTPa-Hib-Polio Influenza 12 mois Pneumo PCV-13 RRO Méningocoque C Hexavalent DTPa-Hib-hépB-Polio Pneumo PCV-10 (Rotavirus) Pneumo PCV-10 RRO 15 mois Méningocoque C Hexavalent DTPa-Hib-hépB-Polio 9 septembre 2016 Page 2

3 Calendriers vaccinaux Age Québec Belgique 18 mois Hexavalent DTPa-Hib-hépB-Polio RROV 4-6 ans Quadrivalent DTPa-Polio Varicelle 4 e année primaire Hépatites A et B VPH 4(9) F + G Quadrivalent DTPa-Polio ans VPH 2 F RRO Mise à jour hépatite B 14 ans dtap 3 e année secondaire dtap Méningo C Allergie aux œufs et vaccin VVAI Environ 1 % des enfants sont allergiques aux œufs En 2012, revue d études sur l administration du vaccin injectable inactivé contre l influenza à des patients allergiques aux œufs: aucun des patients n a développé d anaphylaxie 3 études publiées avec VVI: 1129 patients 1% des patients ont présenté réaction allergique bénigne Aucun cas d anaphylaxie L allergie aux œufs n est plus considérée une contreindication au vaccin vivant intra-nasal ou inactivé contre l influenza Des Roches A. J All Clin Immunol 2012;130: Des Roches A. J All Clin Immunol 2015;133: septembre 2016 Page 3

4 Vaccin vivant atténué - influenza Recommandation de l ACIP et CDC aux États-Unis de ne pas utiliser le VVAI pour la prochaine saison de grippe Études initiales démontraient efficacité supérieure Études des dernières années aux ÉU: efficacité diminuée contre H1N1 Canada: efficacité similaire entre VVAI et VII Études au Royaume-Uni et Finlande Petits nombres de patients dans toutes les études NACI. Déclaration sur la vaccination antigrippale pour la saison Vaccin vivant atténué - influenza Belgique: ne pas utiliser le VVAI pour la prochaine saison (Fluenz Tetra) Québec- Canada: pas d utilisation préférentielle du VVAI (FluMist) Peut utiliser VII ou VVAI Royaume-Uni: continuer à recommander le vaccin vivant intranasal Composition du vaccin anti-grippal : A/California/7/2009 (H1N1) ou une souche apparentée; A/Hong Kong/4801/2014 (H3N2) ou une souche apparentée; B/Brisbane/60/2008 ou une souche apparentée (appelée «ligne B Victoria»). Vaccins antigrippaux tétravalents: B/Pukhet/3073/2013 ou une souche apparentée (appelée «ligne B- Yamagata»). NACI. Déclaration sur la vaccination antigrippale pour la saison septembre 2016 Page 4

5 Vaccination contre la grippe Chez les enfants: Étude groupe IMPACT sur 533 hospitalisations pour influenza : 76 % des enfants étaient âgés de moins de 5 ans 18,2 % de nourrissons de 0 à 5 mois 28,1 % d enfants de 6 à 23 mois 29,6 % d enfants de 2 à 4 ans 15,2 % avaient de 5 à 9 ans 8,8 %, de 10 à 16 ans NACI. Déclaration sur la vaccination antigrippale RMTC 2011;vol 37; DCC-5 9 septembre 2016 Page 5

6 Rotavirus Vaccin contre le rotavirus Qc : Modification de l âge minimal du début de la vaccination: la vaccination doit débuter avant l âge de 20 semaines Complétée avant l âge de 8 mois L immunosuppression devient une précaution. Seule la déficience immunitaire combinée grave reste une contre-indication Risque d invagination 9 septembre 2016 Page 6

7 Poliomyélite Éradication de la souche polio 2 en 1997 Changement mondial (pays en développement) du vaccin contre la polio en avril 2016, du vaccin trivalent oral au vaccin bivalent (polio 1 et 3) 23 cas à la fin août 2016 L homme est le seul hôte Potentiel d éradication M. Patel, W. Orenstein. A World Free of Polio The Final Steps. N Engl J Med 2016 ; 374: septembre 2016 Page 7

8 9 septembre 2016 Page 8

9 Principaux faits sur la rougeole La rougeole est l une des causes importantes de décès dans le monde chez les jeunes enfants, alors qu il existe un vaccin su r et efficace En 2013, décès par rougeole ont éte recensés dans le monde, soit près de 400 décès par jour Graĉe à la vaccination, le nombre de décès par rougeole dans le monde a chuté de 75 % entre 2000 et 2013 Problématique de la non vaccination volontaire; cas nosocomiaux OMS Phadke V. JAMA 2016;315(11) septembre 2016 Page 9

10 2015: Éradication de la rubéole dans les Amériques 9 septembre 2016 Page 10

11 Hépatite B Couverture vaccinale e année du primaire Varicelle au Québec Nombre de cas Nombre de cas <1 an 1 à 2 ans 3 à 4 ans 5 à 9 ans ans ans ans ans 65 ans + Total 140,0 120,0 100,0 80,0 60,0 40,0 Taux par ,0 0 0, Année Figure 1 : Nombre de cas et taux d hospitalisation pour varicelle, Québec, septembre 2016 Page 11

12 Varicelle Programme de vaccination en 2006 Couverture vaccinale : 36,9 % en 2006, de 78,7 % en 2008, de 85,9 % en 2010 et de 87 % en 2012 Mai 2013: dose administrée à 18 mois En 2014, la couverture vaccinale avant 24 mois était de 93,1 % Augmentation du nombre de cas en Problématique: enfant mois, immunosupprimé, manque de rappel vaccinal? Vaccination varicelle 2 e dose Vacciner les enfants âgés de 12 mois et plus Le calendrier régulier prévoit l administraron de ce vaccin combiné avec le RRO à l aĝe de 18 mois Depuis avril 2016, une 2 e dose du vaccin contre la varicelle est recommandée à l enfant né depuis le 1 er avril 2009; cette dose est prévue à l aĝe de 4 à 6 ans Études américaines et méta-analyse démontrent bénéfices de programme à deux doses: protection augmente de 81% à 98%; protection contre maladie sévère Perella D. Pediatrics ;137(4). DOI: /peds Marin M. Pediatrics 2016;doi.org/ /peds septembre 2016 Page 12

13 VPH Couverture vaccinale en 4 e année chez les filles Québec, saison Côte-Nord Saguenay Lac-Saint-Jean Terres-Cries-de-la-Baie-James Abitibi-Témiscamingue Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Nord-du-Québec Chaudière-Appalaches Bas-Saint-Laurent Mauricie et Centre-du-Québec Nunavik Montérégie Capitale-Nationale Lanaudière Estrie Outaouais QUÉBEC Laurentides Laval Montréal 40 % 60 % 80 % 100 % Source : BSV à partir des données colligées par les directions de santé publique, données au 10 septembre Objectif du PNSP Vaccination VPH Vaccination des filles Gardasil au Qc 2008 Vaccination des HARSAH depuis janvier 2016 Vaccination des garçons en septembre 2016 Changement du Gardasil au Gardasil 9 Vaccin bien toléré nombreuses études sur sécurité ÉU: Diminution des 4 sérotypes vaccinaux : 64% chez filles de ans; 34% chez les femmes de ans Liu W. Vaccine 2016;34(15): Markowitz L. Pediatrics 2016;137(3):1-9 9 septembre 2016 Page 13

14 % 5,0 Hommes Femmes 4,7 4,5 4,0 3,9 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 Immunité de groupe? 1,3 1,0 1,5 1,9 2,9 1,4 0,5 0, ans ans ans ans Différence entre H et F significative (p<0,05) sauf chez les ans 9 septembre 2016 Page 14

15 MADO, DSP, LSPQ Saguenay Lac St-Jean : campagne de vaccination contre méningo B Tous les jeunes nés entre le 6 mai 1993 et le 31 décembre septembre 2016 Page 15

16 Tableau 1. Couverture vaccinale (CV) contre le méningocoque de sérogroupe B chez les jeunes de 2 mois à 20 ans, 5 septembre 2014 Couverture vaccinale 1 contre le méningocoque de sérogroupe chez les jeunes de 2 mois à 20 ans 02 Saguenay - Lac-Saint-Jean Âge de l'individu au 5 mai 2014 Nombre total d'individus Au moins une dose Au moins deux doses N % N % 2 à 5 mois , ,9 6 à 11 mois , ,4 1 à 4 ans ,2 27 0,2 5 à 11 ans ,8 2 0,0 12 à 16 ans ,5 0 0,0 17 à 20 ans ,4 3 0,0 Tout groupe d'âge , ,6 1. Les étudiants résidants d une autre région mais fréquentant un établissement scolaire de la région du Saguenay Lac-Saint-Jean ne sont pas considérés dans ces résultats. Source(s) de données : Rapport de l'onglet Couverture vaccinale produit par l'infocentre de santé publique à l'institut national de santé publique du Québec, le 5 septembre 2014 à 11: septembre 2016 Page 16

17 Infections à pneumocoque au Québec VPC-7 Programme de surveillance du pneumocoque : Rapport 2014, INSPQ VPC- 10 VPC septembre 2016 Page 17

18 En conclusion De toutes les mesures visant à améliorer la santé humaine, la vaccination reste l une des plus sécuritaires, et des plus efficientes Aucune autre intervention médicale n'a sauvé autant de vies au cours des siècles Les effets secondaires des vaccins sont généralement bénins, et très exceptionnellement sérieux En ce début de siècle, les défis posés à la vaccination ne sont pas que technologiques La vaccination est un trésor qui doit être partagé, et interpelle notre sentiment d appartenance à la communauté humaine 9 septembre 2016 Page 18

Sexe et groupe d'âge Bas-Saint-Laurent Saguenay Lac-Saint- Jean. Capitale-Nationale Mauricie et Centre-du- Québec

Sexe et groupe d'âge Bas-Saint-Laurent Saguenay Lac-Saint- Jean. Capitale-Nationale Mauricie et Centre-du- Québec Sexe et groupe d'âge Bas-Saint-Laurent Saguenay Lac-Saint- Jean Capitale-Nationale Mauricie et Centre-du- Québec Estrie Montréal Hommes Moins de 1 an 213 0,4 277 0,5 573 0,4 519 0,5 369 0,5 3 580 0,7 1

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ 2013 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre page 6 Moyenne cumulative

Plus en détail

Carburant diesel PRIX MOYEN AFFICHÉ

Carburant diesel PRIX MOYEN AFFICHÉ 2013 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre page 6 Moyenne cumulative

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ 2008 Prix moyen - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen- mensuel janvier à décembre page 6 Moyenne cumulative page 6 2011-02-17

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ 2009 Prix moyen - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen- mensuel janvier à décembre page 6 Moyenne cumulative page 6 2011-02-17

Plus en détail

Dre.Carol Mcconnery. Martine Lestage Agente de planification, de programmation et de recherche Direction de santé publique de l Outaouais VACCINATION

Dre.Carol Mcconnery. Martine Lestage Agente de planification, de programmation et de recherche Direction de santé publique de l Outaouais VACCINATION Dre.Carol Mcconnery Martine Lestage Agente de planification, de programmation et de recherche Direction de santé publique de l Outaouais VACCINATION 1 OBJECTIFS Suite de cette rencontre, les médecins de

Plus en détail

Mazout léger PRIX MOYEN DE DÉTAIL Par région administrative du Québec

Mazout léger PRIX MOYEN DE DÉTAIL Par région administrative du Québec Mazout léger 2015 Prix moyen de détail - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril, juin, août, septembre page 3 octobre à décembre page 4 Prix moyen de détail - mensuel janvier à décembre page 5 Moyenne

Plus en détail

Bilan final de l épidémie provinciale de rougeole survenue en 2011

Bilan final de l épidémie provinciale de rougeole survenue en 2011 02-janv 16-janv 30-janv 13-fév 27-fév 13-mars 27-mars 10-avril 24-avril 08-mai 22-mai 05-juin 19-juin 03-juil 17-juil 31-juil 14-août 28-août 11-sept 25-sept 09-oct 23-oct 06-nov 20-nov 04-déc 18-déc Nombre

Plus en détail

Les vaccins. Dr Matthieu Roustit

Les vaccins. Dr Matthieu Roustit Les vaccins Dr Matthieu Roustit Pharmacologie clinique Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Joseph Fourier, Grenoble Centre d Investigation Clinique Inserm CIC3, CHU de Grenoble Institut de

Plus en détail

Polio Awareness Day. Claude Schummer

Polio Awareness Day. Claude Schummer Polio Awareness Day La poliomyélite Causée par un poliovirus, 3 sérotypes (1,2 et 3) Transmission féco-orale, par eau et aliments contaminés Atteinte système nerveux: Méninges (méningite lymphocytaire)

Plus en détail

BULLETIN DE LA DIRECTION DE SANTE PUBLIQUE SUR LES MALADIES A DE CLARATION OBLIGATOIRE

BULLETIN DE LA DIRECTION DE SANTE PUBLIQUE SUR LES MALADIES A DE CLARATION OBLIGATOIRE 99, rue Hôtel-Dieu, rue Brassard Chicoutimi (Québec) G7H N8 Roberval (Québec) G8H P7 Téléphone : 8 - Téléphone : 8 7-98 Télécopieur : 8-8 Télécopieur : 8 7-667 VOL., n O Septembre 7 BULLETIN DE LA DIRECTION

Plus en détail

Partie 3 Mouvements de personnel entre et

Partie 3 Mouvements de personnel entre et L effectif de la fonction publique du Québec Mouvements de personnel Partie 3 Mouvements de personnel entre et Section 3.1 Recrutement dans l effectif régulier... 3 Tableau 3.1.1 Tableau 3.1.2 Tableau

Plus en détail

La vaccination en gériatrie, au-delà des polémiques : nouveau calendrier vaccinal 2015 du sujet âgé, grippe, pneumocoque, zona...

La vaccination en gériatrie, au-delà des polémiques : nouveau calendrier vaccinal 2015 du sujet âgé, grippe, pneumocoque, zona... La vaccination en gériatrie, au-delà des polémiques : nouveau calendrier vaccinal 2015 du sujet âgé, grippe, pneumocoque, zona... Dr Emmanuel MORTIER, Médecine interne Louis-Mourier pas de lien d intérêt

Plus en détail

LISTE DES TABLEAUX PROPOSÉS EN ANNEXE DU COMMUNIQUÉ DE PRESSE - 12 OCTOBRE 2017

LISTE DES TABLEAUX PROPOSÉS EN ANNEXE DU COMMUNIQUÉ DE PRESSE - 12 OCTOBRE 2017 LISTE DES TABLEAUX PROPOSÉS EN ANNEXE DU COMMUNIQUÉ DE PRESSE - 12 OCTOBRE 2017 1. DONNÉES SUR LES POSTES EN ÉLECTION Tableau 1 Répartition des postes, des candidatures, des élus sans opposition, des postes

Plus en détail

Les membres de communautés culturelles, les anglophones, les autochtones et les personnes handicapées

Les membres de communautés culturelles, les anglophones, les autochtones et les personnes handicapées Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Assurance Qualité Procédure de dispensation d un vaccin

Assurance Qualité Procédure de dispensation d un vaccin Assurance Qualité Procédure de dispensation d un vaccin Nom de l entreprise : Remedeo SAS Adresse : 3, rue Louis le Grand 7500 Paris Personne à contacter dans l entreprise : Sandra Chasseloup : +33 (0)

Plus en détail

Vaccination(s) et déficits immunitaires. Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille

Vaccination(s) et déficits immunitaires. Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille Vaccination(s) et déficits immunitaires Eric Jeziorski Réunion IRIS Le 26 sept 2015, Marseille Introduction Vaccination de la population générale Médecine de population et non d individu Administration

Plus en détail

Fiche thématique. 57. Infections nosocomiales. Marc Ferland MALADIES INFECTIEUSES

Fiche thématique. 57. Infections nosocomiales. Marc Ferland MALADIES INFECTIEUSES Fiche thématique eisscapitalenationale.gouv.qc.ca 57. Infections nosocomiales - Taux d'incidence du SARM d'origine nosocomiale - Taux d'incidence des DACD d'origine nosocomiale VERSION CONTENU Faits saillants

Plus en détail

Nouveautés des vaccins pédiatriques

Nouveautés des vaccins pédiatriques Nouveautés des vaccins pédiatriques Semaine de la vaccination Samedi 30 avril 2016 Dr Hugues Pflieger Conflits d intérêt Invitation à des réunions scientifiques par : Sanofi Pasteur MSD GlaxoSmithKline

Plus en détail

Rapport statistique sur les individus participant aux interventions des Services publics d'emploi. Clientèle : Monoparentales.

Rapport statistique sur les individus participant aux interventions des Services publics d'emploi. Clientèle : Monoparentales. Rapport statistique sur les individus participant aux interventions des Services publics d'emploi Année 2013-2014 Rapport officiel (à partir des données extraites le 20 juin 2014) Adresse internet www.mess.gouv.qc.ca/statistiques

Plus en détail

Jeunes candidats et élus Élections municipales 2013

Jeunes candidats et élus Élections municipales 2013 Jeunes candidats et élus Élections municipales 2013 Portrait statistique Stéphanie Houde Direction générale des politiques Table des matières Candidats Élus 2 Portrait général Jeunes candidats Constats

Plus en détail

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire Le 18 août 2008 volume 11, no 33 ISSN 1708-3567 Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire T A B L E A U 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) Régions S 04-08-08

Plus en détail

RAPPORT DE LA COUVERTURE VACCINALE SCOLAIRE EN ESTRIE

RAPPORT DE LA COUVERTURE VACCINALE SCOLAIRE EN ESTRIE RAPPORT DE LA COUVERTURE VACCINALE SCOLAIRE EN ESTRIE MATERNELLE, QUATRIÈME ANNÉE DU PRIMAIRE ET TROISIÈME SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 ET TENDANCES 2005-2006 À 2014-2015 Bilan au 30 juin 2015 Direction

Plus en détail

Rota : vaccin contre le rotavirus

Rota : vaccin contre le rotavirus 10.1.5 : vaccin contre le rotavirus Composition Deux vaccins oraux à virus vivant atténué contre les gastroentérites causées par le rotavirus sont distribués au Canada : rix (GlaxoSmithKline) et Teq (Merck).

Plus en détail

Vaccination des professionnels de santé

Vaccination des professionnels de santé Vaccination des professionnels de santé Dr Elise Seringe ARLIN Ile de France Priorités pour les personnes responsables de la prévention du risque nosocomial? Evidente = mise en œuvre des moyens nécessaires

Plus en détail

Le calendrier vaccinal en pratique. N Viget DUACAI 21/04/2011

Le calendrier vaccinal en pratique. N Viget DUACAI 21/04/2011 Le calendrier vaccinal en pratique N Viget DUACAI 21/04/2011 Calendrier 2011 BEH mars 2011 Calendrier 2011 BEH mars 2011 Rattrapage vaccinal BEH mars 2011 cocooning» Coqueluche Coqueluche Coqueluche Coqueluche

Plus en détail

BILAN DE LA SAISON GRIPPALE

BILAN DE LA SAISON GRIPPALE flash GRIPPE Le volume 6 / numéro 7 mercredi 21 septembre 216 BILAN DE LA SAISON GRIPPALE 215-216 FAITS SAILLANTS La saison 215-216 a dans l ensemble été d une intensité modérée et figure parmi les saisons

Plus en détail

Vaccin intranasal. contre l influenza (Flumist ) Questions et réponses à l intention des professionnels de la santé. la meilleure protection

Vaccin intranasal. contre l influenza (Flumist ) Questions et réponses à l intention des professionnels de la santé. la meilleure protection la meilleure protection Vaccin intranasal contre l influenza (Flumist ) Questions et réponses à l intention des professionnels de la santé 17-278-05W Édition : La Direction des communications du ministère

Plus en détail

Fiche thématique. 38. Hypertension. Marc Ferland MALADIES CHRONIQUES

Fiche thématique. 38. Hypertension. Marc Ferland MALADIES CHRONIQUES Fiche thématique eisscapitalenationale.gouv.qc.ca 38. Hypertension - Proportion de la population ayant fait prendre sa tension artérielle - Proportion de la population ayant un problème d'hypertension

Plus en détail

PRISE DE POSITION SUR L IMMUNISATION ADULTE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

PRISE DE POSITION SUR L IMMUNISATION ADULTE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE PRISE DE POSITION SUR L IMMUNISATION ADULTE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE Mise à jour en octobre 2014 Introduction 1. Couverture vaccinale au niveau de l immunisation adulte 2. Morbidité et mortalité associées

Plus en détail

CARNET DE VACCINATION

CARNET DE VACCINATION CARNET DE VACCINATION La vaccination, la meilleure protection Le présent carnet de vaccination est précieux. C est le seul document où sont consignés tous les vaccins reçus. Il est important de le conserver

Plus en détail

Principales modifications apportées à l édition 2009 depuis la dernière mise à jour faite en novembre 2012

Principales modifications apportées à l édition 2009 depuis la dernière mise à jour faite en novembre 2012 Principales modifications apportées à l édition 2009 depuis la dernière mise à jour faite en novembre 2012 Généralités Les pages Sigles et acronymes ont été renommées Abréviations et sont maintenant divisées

Plus en détail

Vaccin intranasal. contre l influenza (Flumist ) Questions et réponses à l intention des professionnels de la santé. la meilleure protection

Vaccin intranasal. contre l influenza (Flumist ) Questions et réponses à l intention des professionnels de la santé. la meilleure protection la meilleure protection Octobre 2016 Vaccin intranasal contre l influenza (Flumist ) Questions et réponses à l intention des professionnels de la santé 16-278-25W Édition : La Direction des communications

Plus en détail

Annexe Historique de la vaccination au Nouveau-Brunswick

Annexe Historique de la vaccination au Nouveau-Brunswick Annexe 4.3 - Historique de la vaccination au Nouveau-Brunswick 4.3.1 - Chronologie de l utilisation des vaccins dans les programmes de santé publique du Nouveau-Brunswick Chronologie de l utilisation des

Plus en détail

Cancer et vaccins. Pierre Loulergue CIC de Vaccinologie Cochin-Pasteur Hôpital Cochin

Cancer et vaccins. Pierre Loulergue CIC de Vaccinologie Cochin-Pasteur Hôpital Cochin Cancer et vaccins Pierre Loulergue CIC de Vaccinologie Cochin-Pasteur Hôpital Cochin Epidémiologie de la grippe et des infections à pneumocoques en oncologie Données US 1999-2000 Incidence des infections

Plus en détail

LA VACCINATION, C EST DIFFICILE! LE CAS DE LA GRIPPE. Robert Cohen Catherine Weil-Olivier. ée fe ct ieu se p é d i a t r i q u e

LA VACCINATION, C EST DIFFICILE! LE CAS DE LA GRIPPE. Robert Cohen Catherine Weil-Olivier. ée fe ct ieu se p é d i a t r i q u e LA VACCINATION, C EST DIFFICILE! LE CAS DE LA GRIPPE ej 20 ée ourn de path ologie in fe ct ieu se p é d i a t r i q u e ula amb toir e Robert Cohen Catherine Weil-Olivier 1 Sachant que depuis le 6 octobre

Plus en détail

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire Le 3 mai 2004 volume 7, no 18 ISSN 1708-3567 Relevés hebdomadaires des prix à la pompe de l essence ordinaire TABLEAU 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) Régions S 19-04-04 S 26-04-04

Plus en détail

Vaccins à visée respiratoire chez l enfant

Vaccins à visée respiratoire chez l enfant Vaccins à visée respiratoire chez l enfant Vincent Boisserie-Lacroix Vaccins abordés Pneumocoque Virus grippal Rappel coqueluche Prévenar13 Vaccin osidique conjugué à 13 valences Sérotypes 1, 3, 4, 5,

Plus en détail

RAPPORT DE LA COUVERTURE VACCINALE DES 0-2 ANS EN ESTRIE

RAPPORT DE LA COUVERTURE VACCINALE DES 0-2 ANS EN ESTRIE RAPPORT DE LA COUVERTURE VACCINALE DES 0-2 ANS EN ESTRIE DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE Bilan de la couverture vaccinale globale et de la couverture vaccinale par maladie au 31 décembre 2014 Avril 2015 Ce

Plus en détail

Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins

Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins Bertrand Alexandre Président du Comité Vaccins Leem 29 janvier 2007 1 Les vaccins : une contribution majeure à l éradication ou l atténuation

Plus en détail

Statistiques officielles Adoptées par le conseil d administration le 10 février 2015

Statistiques officielles Adoptées par le conseil d administration le 10 février 2015 Statistiques officielles 2014 Adoptées par le conseil d administration le 10 février 2015 Index des tableaux et graphiques Les donneurs d organes du Québec Don d organes après décès Les personnes en attente

Plus en détail

Utilisation des données de surveillance épidémiologique pour l'élaboration de la politique vaccinale en France

Utilisation des données de surveillance épidémiologique pour l'élaboration de la politique vaccinale en France Utilisation des données de surveillance épidémiologique pour l'élaboration de la politique vaccinale en France Isabelle Parent du Châtelet Académie nationale de pharmacie, Paris, 17 octobre 2012 Principaux

Plus en détail

DANS LES CENTRES DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

DANS LES CENTRES DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC DANS LES CENTRES DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC Caroline Richard Christine Garand Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique et d évaluation Agence de la santé

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de vaccination

Conduite à tenir en cas de vaccination 1 Prise en charge pratique des patients sous tocilizumab Conduite à tenir en cas de vaccination La polyarthrite rhumatoïde (PR) ne contre-indique pas les vaccinations et la réponse obtenue, en l absence

Plus en détail

L immunisation des enfants à l Î.-P.-É. Programme d immunisation des enfants de l Île-du-Prince Édouard

L immunisation des enfants à l Î.-P.-É. Programme d immunisation des enfants de l Île-du-Prince Édouard Programme d immunisation des enfants de l Île-du-Prince Édouard 2017 Rapport préparé par le Comité provincial de l immunisation de l Île-du-Prince Édouard Bureau du médecin hygiéniste en chef Juillet 2017

Plus en détail

Couverture vaccinale des enfants de 0 à 2 ans en Estrie

Couverture vaccinale des enfants de 0 à 2 ans en Estrie Numéro 33, décembre 2016 Couverture vaccinale des enfants de 0 à 2 ans en Estrie Toutes les données présentées dans ce bulletin concernent l Estrie telle qu elle était connue avant l application de la

Plus en détail

Vaccination anti-grippale

Vaccination anti-grippale Vaccination anti-grippale Dr Sophie Blanchi Service Maladies Infectieuses et Tropicales Journée des correspondants paramédicaux en hygiène 09 décembre 2016 Virologie (1) Virus à ARN Sous types A et B caractérisés

Plus en détail

Vaccinations chez le transplanté rénal

Vaccinations chez le transplanté rénal Vaccinations chez le transplanté rénal Séminaire CCA Couchevel 2012 Emilie Girardot- CHU Toulouse Recommandations non transplantés 1 Rappels sur les vaccins Vaccins vivants atténués: Infection asymptomatique

Plus en détail

Statistiques officielles 2012

Statistiques officielles 2012 Statistiques officielles 2012 février 2013 Les donneurs d organes au Québec Don d organes après décès Nombre de donneurs d organes décédés, de personnes transplantées et de personnes en attente, au Québec,

Plus en détail

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe Tableau 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) de l essence ordinaire ( /litre)

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe Tableau 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) de l essence ordinaire ( /litre) Semaine du 7 mars 17 volume, no 13 ISSN 17-3567 Relevés hebdomadaires des prix à la pompe Tableau 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) de l essence ordinaire ( /litre) Régions 1.

Plus en détail

Statistiques officielles Adopté par le conseil d administration le 11 février 2014

Statistiques officielles Adopté par le conseil d administration le 11 février 2014 Statistiques officielles 2013 Adopté par le conseil d administration le 11 février 2014 Février 2014 Les donneurs d organes au Québec Don d organes après décès 3 Nombre de donneurs d organes décédés, de

Plus en détail

INFO-HÉBERGEMENT. Février 2010

INFO-HÉBERGEMENT. Février 2010 INFO-HÉBERGEMENT Bulletin d information présentant des statistiques de base sur l hébergement des personnes âgées en perte d autonomie Direction générale adjointe aux ententes de gestion Direction de la

Plus en détail

Annexe Historique de la vaccination au Nouveau-Brunswick

Annexe Historique de la vaccination au Nouveau-Brunswick Annexe 4.3 - Historique de la vaccination au Nouveau-Brunswick 4.3.1 - Chronologie de l utilisation des vaccins dans les programmes de santé publique du Nouveau-Brunswick Chronologie de l utilisation des

Plus en détail

Vaccinations en Item 143

Vaccinations en Item 143 Vaccinations en 2014 Item 143 Objectifs Appliquer le calendrier des vaccinations en France. Conseiller une vaccination adaptée en fonction du risque individuel et collectif. Argumenter les contre-indications

Plus en détail

17 novembre 2010 DCEM III I/ PRESENTATION. DERMG Université de Nice Sophia Antipolis. Docteur Nicolas HOGU Docteur Sébastien PILLET

17 novembre 2010 DCEM III I/ PRESENTATION. DERMG Université de Nice Sophia Antipolis. Docteur Nicolas HOGU Docteur Sébastien PILLET 17 novembre 2010 DCEM III I/ PRESENTATION Docteur Nicolas HOGU Docteur Sébastien PILLET DERMG Université de Nice Sophia Antipolis PLAN I/ Présentation ECN II/ Introduction III/les vaccins, les adjuvants,

Plus en détail

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe Tableau 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) de l essence ordinaire ( /litre)

Relevés hebdomadaires des prix à la pompe Tableau 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) de l essence ordinaire ( /litre) Semaine du 19 décembre 016 volume 19, no 51 ISSN 1708-3567 Relevés hebdomadaires des prix à la pompe Tableau 1 Prix moyen affiché à la pompe et prix minimum estimé (PME) de l essence ordinaire ( /litre)

Plus en détail

Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2014 (et projections 2015)

Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2014 (et projections 2015) Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2014 (et projections 2015) MESSAGES CLÉS ET SOMMAIRE Novembre 2015 Sylvie Venne, Gilles Lambert, Karine Blouin

Plus en détail

Objectifs. Quoi de neuf en vaccination? Divulgation de conflits d intérêts potentiels Aucun de nous n a de conflits d intérêts

Objectifs. Quoi de neuf en vaccination? Divulgation de conflits d intérêts potentiels Aucun de nous n a de conflits d intérêts Quoi de neuf en vaccination? Dr Sylvain Bellemare Mme Amélie Chalifoux, infirmière clinicienne Chargés d enseignement clinique Objectifs À la fin de cet atelier, le (la) participant (e) pourra : Connaître

Plus en détail

Comment est évaluée la sécurité des vaccins au cours des essais cliniques

Comment est évaluée la sécurité des vaccins au cours des essais cliniques Comment est évaluée la sécurité des vaccins au cours des essais cliniques Odile Launay Colloque Sécurité des vaccins Paris, 4 octobre 2016 Liens d intérêt Participation à des groupes de travail: sanofi

Plus en détail

Enquête de couverture vaccinale des enfants à Bruxelles 2006

Enquête de couverture vaccinale des enfants à Bruxelles 2006 Etiquette n 1 Enquête de couverture vaccinale des enfants à Bruxelles 2006 1. Nom de l enquêteur : 2. Date de l enquête : JJ / MM Heure 1 ère visite / H 2 ème visite / H 3 ème visite / H 2.1 Tentative

Plus en détail

Présenté par: F. BENDJELID Médecin spécialiste en épidémiologie et médecine préventive

Présenté par: F. BENDJELID Médecin spécialiste en épidémiologie et médecine préventive Présenté par: F. BENDJELID Médecin spécialiste en épidémiologie et médecine préventive Centre Hospitalier Universitaire d Oran Service d Epidémiologie et de Médecine Préventive Université d'oran 1 Ahmed

Plus en détail

Regard sur l état de santé mentale des Bas-Laurentiens

Regard sur l état de santé mentale des Bas-Laurentiens Regard sur l état de santé mentale des Bas-Laurentiens Par Nathalie Bérubé Équipe Surveillance & infocentre Direction de santé publique Agence de la santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent 25

Plus en détail

Programme québécois de vaccination contre la grippe. Vaccin intranasal contre l influenza. Flumist

Programme québécois de vaccination contre la grippe. Vaccin intranasal contre l influenza. Flumist Programme québécois de vaccination contre la grippe Vaccin intranasal contre l influenza Flumist Composition du vaccin Virus vivants atténués Même souches que les vaccins injectables: A/California/7/2009

Plus en détail

Nicolas Hogu Sébastien Pillet Année CAS CLINIQUE N 1

Nicolas Hogu Sébastien Pillet Année CAS CLINIQUE N 1 Nicolas Hogu Sébastien Pillet Année 2012-2013 CAS CLINIQUE N 1 Vous êtes médecin généraliste. Elodie et Sébastien, heureux parents d une petite fille, Lina, 7 mois, viennent vous consulter. Cette petite

Plus en détail

Vaccination du Prématuré 2 ou 3 Doses en Primovaccination

Vaccination du Prématuré 2 ou 3 Doses en Primovaccination Joël Gaudelus Robert Cohen Vaccination du Prématuré 2 ou 3 Doses en Primovaccination 1 Quelles sont les maladies à prévention vaccinales plus fréquentes ou plus graves chez les ex- prématurés? / Diphtérie

Plus en détail

L'évaluation du PQDCS: comment,,pour qui, pourquoi? La contribution de l'équipe d'évaluation. Objectifs de la présentation

L'évaluation du PQDCS: comment,,pour qui, pourquoi? La contribution de l'équipe d'évaluation. Objectifs de la présentation L'évaluation du PQDCS: comment,,pour qui, pourquoi? La contribution de l'équipe d'évaluation Éric Pelletier Équipe d évaluation du PQDCS 23 novembre 21 Objectifs de la présentation Décrire les buts du

Plus en détail

Bilan de la saison

Bilan de la saison 6 ème Session : Polémique sur la vaccination antigrippale Les virus en cause, épidémiologie 2014-2015, prévisions pour 2015-2016 Septembre 2015 Pr Hervé Fleury Dr Alice Vilain-Parcé Laboratoire de Virologie

Plus en détail

Statistiques officielles Présentées au conseil d administration le 23 février 2016

Statistiques officielles Présentées au conseil d administration le 23 février 2016 Statistiques officielles 2015 Présentées au conseil d administration le 23 février 2016 7 mars 2016 Index des tableaux et graphiques Les donneurs d organes au Québec (p.3) Don d organes après décès Les

Plus en détail

L. Becquemont Faculté de médecine Paris Sud Université Paris Sud. Vaccins

L. Becquemont Faculté de médecine Paris Sud Université Paris Sud. Vaccins Vaccins Exemples d Apport de la Vaccination aux USA Maladie Morbidité Morbidité % Réduction avant vaccination 2003 cas/an cas/an Variole 48164 0 100% Diphtérie 175885 1 99,99% Coqueluche 147271 8067 94,52%

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA VACCINATION DES ÉTUDIANTS

INFORMATIONS SUR LA VACCINATION DES ÉTUDIANTS INFORMATIONS SUR LA VACCINATION DES ÉTUDIANTS Programme de vaccination des sciences de la santé : Ergothérapie, Médecine, Médecine dentaire, Pharmacie, Physiothérapie, Sciences infirmières, Travail social*

Plus en détail

«Recommandations vaccinales autour de la grossesse» 2. Vaccination de la femme enceinte

«Recommandations vaccinales autour de la grossesse» 2. Vaccination de la femme enceinte «Recommandations vaccinales autour de la grossesse» 2. Vaccination de la femme enceinte Pr Odile Launay Centre d investigation clinique de vaccinologie Cochin Pasteur GH Cochin-Hôtel Dieu, Université Paris

Plus en détail

Les vaccinations. Les vaccinations

Les vaccinations. Les vaccinations Les vaccinations Généralités : Les vaccins font partie du domaine de la prévention. Ils permettent de protéger contre des maladies dites «historiques» qui ont fait beaucoup de ravages et qui maintenant,

Plus en détail

VACCINATIONS. Amboise, le 10 septembre Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours

VACCINATIONS. Amboise, le 10 septembre Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours VACCINATIONS Amboise, le 10 septembre 2012 Claire Hassen-Khodja, Interne de Santé Publique au CHU de Tours Historique Première vaccination humaine avec un virus atténué : contre la rage en juillet 1885

Plus en détail

Journée sur l intégration des travailleuses et travailleurs immigrants Méridien 74 Saint-Jérôme Le 18 avril 2012

Journée sur l intégration des travailleuses et travailleurs immigrants Méridien 74 Saint-Jérôme Le 18 avril 2012 Journée sur l intégration des travailleuses et travailleurs immigrants Méridien 74 Saint-Jérôme Le 18 avril 2012 1 Immigration 101 Plan de la présentation Portrait pour le Québec Portrait pour les Laurentides

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA VACCINATION DES ÉTUDIANTS

INFORMATIONS SUR LA VACCINATION DES ÉTUDIANTS INFORMATIONS SUR LA VACCINATION DES ÉTUDIANTS Programme de vaccination des sciences de la santé : Ergothérapie, Médecine, Médecine dentaire, Pharmacie, Physiothérapie, Sciences infirmières, Travail social*

Plus en détail

Année Rapport officiel (à partir des données extraites le 18 juin 2010)

Année Rapport officiel (à partir des données extraites le 18 juin 2010) Rapport statistique sur les individus, participant aux interventions des Services publics d'emploi Année 2009-2010 Rapport officiel (à partir des données extraites le 18 juin 2010) Adresse internet www.mess.gouv.qc.ca/statistiques

Plus en détail

«Actualités vaccinales» FMC du 05/03/08 - Dr BIAVAT (Espace de Santé Publique - CH Chambéry)

«Actualités vaccinales» FMC du 05/03/08 - Dr BIAVAT (Espace de Santé Publique - CH Chambéry) Ne seront pas traitées dans ce chapitre, car ne relevant pas de recommandations de vaccination large et/ou systématique les vaccinations contre les pathologies suivantes : - varicelle - rotavirus - zona

Plus en détail

Offre touristique. FRÉQUENTATION DES terrains de camping en bref Direction des connaissances stratégiques en tourisme Tourisme Québec

Offre touristique. FRÉQUENTATION DES terrains de camping en bref Direction des connaissances stratégiques en tourisme Tourisme Québec Offre touristique FRÉQUENTATION DES terrains en bref 2015 Direction des connaissances stratégiques en tourisme Tourisme Québec Décembre 2015 Coordination Ghislain Dumas Direction des connaissances stratégiques

Plus en détail

Jeunes candidats et élus aux élections municipales 2009

Jeunes candidats et élus aux élections municipales 2009 Jeunes candidats et élus aux élections municipales 29 Portrait statistique Stéphanie Houde Direction générale des politiques Table des matières Méthodologie Considérations Jeunes candidats Jeunes élus

Plus en détail

Simplification du calendrier vaccinal

Simplification du calendrier vaccinal FMC Soirée Actualités RMC Vienne 12/12/2013 Simplification du calendrier vaccinal Cliquez Dr Anissa Bouaziz pour ajouter un texte Service de Médecine Interne Rhumatologie Maladies Infectieuses et Tropicales

Plus en détail

Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2015 (et projections 2016)

Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2015 (et projections 2016) Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2015 (et projections 2016) SOMMAIRE Novembre 2016 Karine Blouin, Sylvie Venne, Gilles Lambert Avec plus de 31

Plus en détail

LES PLUS RÉCENTES DONNÉES SUR le tourisme au Québec (DERNIÈRE MISE À JOUR : 17 JUIN 2015)

LES PLUS RÉCENTES DONNÉES SUR le tourisme au Québec (DERNIÈRE MISE À JOUR : 17 JUIN 2015) LES PLUS RÉCENTES DONNÉES SUR le tourisme au Québec (DERNIÈRE MISE À JOUR : 17 JUIN 2015) Direction des connaissances stratégiques en tourisme Ministère du Tourisme Juin 2015 Le tourisme au Québec en 2012

Plus en détail

La couverture vaccinale en Guadeloupe et dans la collectivité d outre mer de Saint-Martin

La couverture vaccinale en Guadeloupe et dans la collectivité d outre mer de Saint-Martin Semaine européenne de la vaccination Du 24 avril au 1 er mai 2010 La couverture vaccinale en Guadeloupe et dans la collectivité d outre mer de Saint-Martin Enquêtes de couverture vaccinale chez les enfants

Plus en détail

GlaxoSmithKline Biologicals

GlaxoSmithKline Biologicals GlaxoSmithKline Biologicals Les vaccins : un investissement pour la vie 22 novembre 2011 Mission Notre mission : Améliorer la qualité de vie des personnes en leur permettant d être plus actifs, de se sentir

Plus en détail

Points de service en régions

Points de service en régions Bureaux régionaux Région de l Abitibi-Témiscamingue Région du Bas-Saint-Laurent Région de la Côte-Nord Région de l Estrie Montréal Chaudière-Appalaches Laval Montérégie Centre-du-Québec Région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Plus en détail

CALENDRIERS D'IMMUNISATION

CALENDRIERS D'IMMUNISATION CALENDRIERS D'IMMUNISATION 6.1 PRÉAMBULE Les calendriers d immunisation présentés dans ce chapitre représentent le Programme québécois d immunisation soutenu financièrement par le MSSS. Des vaccins qui

Plus en détail

2. VACCINATIONS RECOMMANDÉES : POPULATION GÉNÉRALE 3. VACCINS RECOMMANDES : SITUATIONS / GROUPES A RISQUE

2. VACCINATIONS RECOMMANDÉES : POPULATION GÉNÉRALE 3. VACCINS RECOMMANDES : SITUATIONS / GROUPES A RISQUE Département de médecine communautaire de premier recours et des urgences Service de médecine de premier recours VACCINATIONS SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. VACCINATIONS RECOMMANDÉES : POPULATION GÉNÉRALE

Plus en détail

L ACTIVITÉ GRIPPALE EST ÉLEVÉE AU QUÉBEC IL EST ENCORE TEMPS DE SE FAIRE VACCINER

L ACTIVITÉ GRIPPALE EST ÉLEVÉE AU QUÉBEC IL EST ENCORE TEMPS DE SE FAIRE VACCINER L ACTIVITÉ GRIPPALE EST ÉLEVÉE AU QUÉBEC IL EST ENCORE TEMPS DE SE FAIRE VACCINER FAITS SAILLANTS QUÉBEC L indice d activité grippale est élevé, avec une tendance stable, au Québec pour la semaine se terminant

Plus en détail

environnement familial L environnement familial des enfants DES FAMILLES ET DES ENFANTS AU QUÉBEC UN PORTRAIT STATISTIQUE

environnement familial L environnement familial des enfants DES FAMILLES ET DES ENFANTS AU QUÉBEC UN PORTRAIT STATISTIQUE environnement familial L environnement familial des enfants 107 TABLEAU 4.1 Situation des jeunes de 0 à 17 ans selon qu ils vivent dans une famille ou hors famille, Québec, Ontario et Canada, 1996 0-14

Plus en détail

Direction des connaissances stratégiques en tourisme

Direction des connaissances stratégiques en tourisme LES PLUS RÉCENTES DONNÉES SUR le tourisme au Québec (DERNIÈRE MISE À JOUR : 6 FÉVRIER 2013) Direction des connaissances stratégiques en tourisme Tourisme Québec Ministère des Finances et de l Économie

Plus en détail

Composition de la Table nationale de la faune et des Tables régionales de la faune

Composition de la Table nationale de la faune et des Tables régionales de la faune Composition de la Table nationale de la faune et des Tables régionales de la faune Table nationale de la faune Fédération des pourvoiries du Québec Fédération des trappeurs gestionnaires du Québec Fédération

Plus en détail

Questionnaire Portail utilisateurs

Questionnaire Portail utilisateurs Questionnaire Portail utilisateurs ID : Identification du répondant Source de l enquête : 1 Portail commun 2 Portail de la Ville de Montréal 3 Portail de la Ville de Québec 4 Portail de la Ville de Sherbrooke

Plus en détail

POLITIQUE VACCINALE EN EHPAD

POLITIQUE VACCINALE EN EHPAD POLITIQUE VACCINALE EN EHPAD XX/XX/XX Journée régionale de la lutte contre les infections nosocomiales ARLIN Languedoc-Roussillon 26 avril 2012 CARCASSONNE Dr Eric Schwartzentruber, ARS DT 11 Les particularités

Plus en détail

Je teste mes connaissances sur la vaccination

Je teste mes connaissances sur la vaccination Je teste mes connaissances sur la vaccination CENTRE POLYVALENT DE SANTE UNIVERSITAIRE Adresse du site : www.docvadis.fr/cpsu Validé par le Comité Scientifique Médecine générale La vaccination est une

Plus en détail

Marie Reine Mallaret. Grenoble. 7 ème journée des correspondants en hygiène hospitalière Jeudi 21 octobre 2010 Tain l Hermitage

Marie Reine Mallaret. Grenoble. 7 ème journée des correspondants en hygiène hospitalière Jeudi 21 octobre 2010 Tain l Hermitage Marie Reine Mallaret Grenoble 7 ème journée des correspondants en hygiène hospitalière Jeudi 21 octobre 2010 Tain l Hermitage Vaccinations Moyen de prévention de 1 ère importance Maladies infectieuses,

Plus en détail

Rapport statistique sur la clientèle des programmes d'assistance sociale JUIN Adresse internet

Rapport statistique sur la clientèle des programmes d'assistance sociale JUIN Adresse internet Rapport statistique sur la clientèle des programmes sociale JUIN 2017 Adresse internet www.mess.gouv.qc.ca/statistiques Service de l'analyse et de l'information de gestion 425, Jacques-Parizeau, 4e étage

Plus en détail

Les données actualisées de couverture vaccinale en région Normandie

Les données actualisées de couverture vaccinale en région Normandie Cire Normandie Bulletin de veille sanitaire N 25/ Avril 2017 Les données actualisées de couverture vaccinale en région Normandie Editorial Arnaud Mathieu, responsable de la Cire La semaine de la vaccination,

Plus en détail