Guide. petite enfance. juillet 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide. petite enfance. juillet 2015"

Transcription

1 p f j 2015 L g L L x pf

2 SOIE Qq f g p v f 3 L x f 4-5 L L -è 9 L -g 10 L 11 L x p-f L ffé qq f g p v f E > f v? v : v b, ggé g pq p f, vé gè p x p f E ég p g v ( x f) pp f pg pj V vz g b ff v è p f pé ggé, b j x v f b V-pé p f, f, j gég épé ppé S éégé p f f : - -g p - - j f p ég v : L v f à v b N, q p p éè > ffé g L géé ffé è : p, p, ôp E ép f x ê xg à pp x f qé 2 3

3 q p g p v f 0 à 6? x v f, v, v pg pf v v v b v f f é p f v (é,, xq v pvz pé) v pp f p pép b p p, v > f p f (IE) L f p ggé v : b, - V, v, L, Lg, b, g, N, O, g, x, N,, g,, S-b Ex, S J-S, S-Lég, S-V, V V Téép : : L ( z-v) : / L : L : 9-12/13-17 L j : L v : 9-12/13-16 > ô è b : b,, g, L è, L z, L Në, N, S, S-é p, S- Q, S-Fgx Lp, S- Lp, S-H â, S-H Vx, S- Eéx, S-, S-, Ub, Vv S Lp g Téép : : 1330 à 18 (q z-v) j 1330 à 19 ( z-v) L è Lv Téép : : v 1330 à 1745 (q z-v) 4 5 S S Ex L z S Q S L Në Ub L è g b Vv S Fgx Lp S H Vx S H â S Lp S é p N S N S Lég / O S b Ex Lg V V S J S / L è Té : ô Té : g b V g x L S V N- If Ef (IE) 2 Té : v g b

4 L g L -, ppé «è», éb ' f p f 6 q pp ég à p p p ( b f) L j f f x à x é é à p p I pé f à - è é L L > L p' Lp L H 'v : v 730 > L'I x f 9 bv L H 'v : v 730 à 19 - b > L J f f à p 2 ô f f b H v : v 730 N > L j x 52 gv N H v : v 715 à 1845 vf g > 'v g 21 p J g H 'v : v 730 >L ' k 111 E v g H 'v : v 730 à 19 > L 63 bv H v : v 6 à à 19 -f > L èg Eé pé W H v : v > L H v : v 730 wf > L à v 16 b p H v : v

5 L - è > -è v H v : v www-f è b ô f f b è v v è F F è S-b S b è 22 v S Lp > à Zé 235 g S Lp H v : v 730 wf V > S V H v : v 730 à 1815 L -è - pé é à 10 p L f pqé pp à q x > L J Héï b V x H v : v 730 > Q H 'v : v 645 à pép pb : www1001 > 19 é (à p pb 2015) 41 x H v : v, > L J E H v : v, 745 v 8 79

6 L è > L Vv L è H v :, j 830 à 1730 gf L > L S V - é L 6 g é L H v :,, j v : wf 10 L L -g V vz b, g j f à ', à -jé à jé > è év 26 F H v : L 14 à 18 J 8 à à 1730 v 8 à 1730 > L L J H v :, j : V : wf L pxé p bjf pg pf (p f v f gé, p xp) q pg p p v > 26 F H ' pb ( z-v) : L j -ggf > b, -V, v, g, N-, g, x, S-V 3 Vb L H pb ( z-v) : L , > b ô f f b H pb ( z-v) : J > g 21 p J g H ' pb ( z-v) : L > V V H pb ( z-v) : > O Lg, --N, O,, S-b Ex, S-J S-, S-Lég, V N : 13 à 17 V 1330 à 17 L pxé > ô è b,, g, L è, L z, L Në, N, S, S-é p, S- Q, S Fgx Lp, S- Lp, S- H â, S-H Vx, S- Eéx, S-, S-, Ub, Vv g S Lp : L 1330 à 18 (q z-v) J 1330 à 19 ( Lv L è : v 1330 à 1745 (q 11

7 L LIEUX UEIL pf x q vvx p v f 0-6, pgé p, gp, pbé f, f p I fv évpp f, p x p ég v p v q é v f x à pé g, bé v p pp fé L è b p v ONTTS UTILES b > "L é p" ô f f b Ov : 845 à 1145, j v 14 à 17 g > " p-f" Q S- - Ep 4 V 29 V g Ov : 1415 à 1645, v 9 à 1130 > Sv p f ggé 63 J Jè x > f (F) L 51 x www-ff S f : www-ff > ép L Sv f (I) x ff wwwf I : v 9 à 17 > Hôp ô f f > () 26 p p > N p - bébé Né V à pé, q p é, p q, g jq x f

8 N E F F 2 07 Tép f p I Ip J gé F pè J F k p T K j é Fg L è J W Sé S 34 T Tb L L S é F g b J S- E S- T É I T p F T O p g é k J ' O g é x S - S Ip - é b 'bb v L F g F p p éé EI SJ b E L S F gé I é p é -L Ipg S L J Ip S L -L F Sw J 'vé -L S V Ip p Lég Ip F g v L Eg 'vé -L éè V Z 'vé S x F É é S é (Sv ) -L J Ip V-- px Spf é T v 'vé V Ep pé L Eg Ip L b V â L g 'É ' -L p Ip é x 'E â 'E g L g K L é J p I kg èg g J J p I ä Iff é Z I Lg b Z 'vé T Ip Q 'Î b ép 504 b F g H g b H Tv V - 'Y é g J v b 'E b f F Fb g E é p 'O E Tb J-F K E S- H V g v Lbé b J ô F é L g - F Ip Ip é ' b J I g g J p Lïq ' S L q p S F Lg Fê F é é H b Nq L Z V b É J è ' bb é j x J g J v S v S v Sq é K v è - J v épbq H-g -è L T () E Eé Eg S- EI E L éèq E S- I V p EEUX v Q b x v I H p V g g é ' S S V g - H g V V Hg Lx p-f (LE) è ' Lp L Hb L S 10 g Ip Qé S j I g g S é f Q kg Q S 1 = 80-1/8 000 J x Tz p 504 Sé è Lb é L I x f èg E S S E E N é F H I F p L g v 504 ép é Lb è F É è I x Ef L E L b é I p V N v z p T p 'E p L é- pè Lb é J F L v L î S É k F b J b L v z Éé I I pp p I p I p v p g p p J p g O N Lvé Ip H p F g ' v p è L F Ip E g - L É p Ip vg Q v é F gj g L J L k v Fq I p T é J v Ip V F g V S- v q L- g v I p Ip g è F ép F Sg è-f x Ip vg é î é H è Vv S Ex V v g g g p 8 4 g g S T J év J 'E è I p ê Lv é V â 'E I V gp Sv b S v b b p g p é V É g I p J É pg S é L S é Séé è z p I î é J p É O S pg g S p éj p â é S 'Ep J F LE OTEU â 'E 'Y J g V Ip Sb F f N Q L b E Kg 72 S-E z g L N7 ' g Q gq L L É Eg É L 'I E H Jè Z I L é Tq p 27 éé épbq è b b 'g N-- S V L Hb L èg é Nq L Lé f E Lg ép V Tv égé S p v v é L L J Q b H v H L J E ' ô è g è Ip H F î g Féx p g Ip V Ipî Z -L b F H bè Sq K É S- p I J J F Ip é L Lp Q Ég S- S p I v z x p S 'É v Ip b V I Ip Vp Fv Ip L T p I V Ip Fv L p S-V- ê Ip F ' Ip F F Q éè V Ip J J Ip I p - Ip S é L g J Héï b Sé J J F J é Ip z H L z S x N z F H z Ipf É Ip f b ONNE L L è v L Fk S Ip J V pé g H L ' Vg (Ov 2011) V g 1, 2, 3 É V p I pé Ip x ' Ipè Y g 'Ég b x p Ip S Ip U Ip g ç F q -J J S Ip Vé v x x Ség V V é v -b S é é L L J Vb Lg g V bq g J gé à p I q J O S-b-Ex V è v L S g J Ip J F è Oz N H vb 19 p S 1962 é É v É L W Q Lé k L k Ip é Ip v L v Ég S w v z Ip Ip S-é'p L ép 'O è F L F g L J g x S-Lég - V V g N I p x è Ev L Tv L F é IE T è Ég î è L Q L Sv V é g S pg L é g-g g V p V I J L g S p I z Ip p ê è S-b é L è Z F L g g Vx Ip S L è Sé N ' 'E b Swz z T Fk ô Ep b é é T Z F -J J L v J J Z J J p p S S O ff ég 'E b px Spf Lé Lgg z w p b v N èv z Lé v - é kg g â S g L kg Ip F S- Ip Ep V b b " pé" x kg Hô V L Sb J Ipz p é I v b S- Ip f kg v 11 é - S Lbé L b J J L pé é g p I j b U Lv Ip L V S-JS---L 14 v Hv Ip Ég Ip 'O p I T g S é ' Ip Ip ê Ip g V H j x bé 'b 'H Eg g 'É 18 L V Z 'vé Tq L p b b S-- è L é b p L -k N - L L F S S Op ' g H Ip V Q ép p p é b g E bèq S p J 43 S---Fvè Ufé J ' 'Ég b é T è 'H F v é F H é è V V g p Ip p à Zé Ip S-H-â L Në J x S è p Npp g Ip L H é S-H--Vx L 1 = 60-1/ v Lé L 4 S V L L F T Fç L g N Téâ E q g 56 g p é p I ' p VILLEEST S-S-Lp Lp E q q Fz v H -S S T STUTUES S-FgxLp b OELLE-VENY S- E L Fç pf IFFéENTES S véè V é z Vv ô Np L p 3 T S--Q S v é é V J Lk é pè L ô V L Lè è 56 S Fê Éq g f Ég S- v J-p Lk F F x T g g 'O S-- L z F é g L 53 g L Éq LOLISTION ES g Ub S-'Eéx L L Éqp -F L Sbé L Q V p x L L Ip V é Fb x Hg p L g g J î J x x L V E Q L Ég p Q Ip J Ip v é S v é x L 31 p Q kg J L Fg Lb x S N J Hé é p Sg Ip O g F V L é g Ip L F b kg V Vg b v S z Q V E J é p g L V Ip Ip g I è L T 'E Z 'vé L z b Sp L S p L L H Fbg -H J Ip p Jx Jq E S-Téè S Ip I g Sp é "H " J S F L kg S kg H F péé S S S b F V p p S p S p H - F f I H I é W b Sb L Ip z Jx L è Ip z z p J " V" - é F V q I è S-b L p H -H S H Sé J z Ip N F H Sq H Hé Sp L 14 p é H Sp Ig Jp Sv Sé v é V S p év kg N T p Sb p E Z év 'E F é I b F S fé p 'E V L ff p L f L b 'U V E S J g I -Ef L Spx é É Éé p L Hg L L V Ég p év É Éé g F S Sp S Sq V p p p p ' S- É S- S H 'E N Oé K g g V g p j Sg g v I S-Sp S é L L H I z v S- H p - L J J p Ipg ê v x É E V V èg J Ip S J I v ' -j É Éé p V H I pb é J Oé F ' Lg O x Vq E Vx S Éb Ip S-Sp F N è É J J Fbg L j É Sv F F è v S- v Ip 2 Fbg L H b v S j k S S Sb Ip ' V p W g V E Sk g Fbg Sq Q Fé/ S J k J S é E Épg F Sg L V z L L V v v L SS Nq J x J 'Héè é è Vq Ip v ff "N" é v É Éé J Fé Fbg q Ip Jx x V p b b x g L p J é p S 'O S g v é N é ô p é H Nv Ep è Ég N è J p Z I S F è L I N Sq H p F p Sq T é b p Nép L J Egè 'Héè p F L ï Ip b Lgé V L x Sq b Ip p b à V V à V éèq gé Ip S E Q z IUT 'E pé J V g Jff L'O Sg Té Ég E Ip Hg Z I F pé b Évgéq v Uv é Ip V S 2 S Ip è F Fbg g 'H F J à V L () à g Ip L T p V L v É Tq H L L L I 'S Eg Ip Ip L'Hz Ég Lèv Lk p p ff V S-E Tp é g g F J É Éé Ip Ip Ip Ég é S é kg v éz Z I p S L g V Sq S 1 J S U Ég g ég S p Lj L Nq T S-L J pg V S- é à O z Nvb è L g Ex V F é é p S Sq 19 f v V "L vg" ggé g 'Ep pé Vgb É 1962 kg F Ip L p Z g v q L ég Lv É Éé "L b" F Té L 'g Z é Ég g Oz b S p L S- L L Nv g L b USSF L J V Hp Ex Vv J b S L g ' 'Hô V SU Eé p Ip p - O H N J L J 'Hôp Hb 8 W L E b p Lév 4 x è I L V Sq É Éé 6 p q b 5 L J J j p É É L 'Ebf x L S b Ip Ip S- W x è L é gg L b N p Sv b L èg p Ip Nq Eé S Ip Ég N g p J-p éé pg- é p é vg é p V q é Tpô T z L Q "Ep Sp " T Ep 'vé T ép véè J-p é H q L É Éé Q Sq S Sp Ep J S L épô L Sp gx - ST J p 84 é T Ip Nq vg Q â V Ég Hg é E L T à ' ' Vg 'O g T S â x g ô V L Z I 18 L L N S Fb é V Q L L F é Ip Jj 18 â pg L - Ég p Hô pg L f v é Jq N p é É L v Z 'vé N é L V g p -S S b è S g é 53 V J -F Ég L v b 89 OUHES b 'I S p - S J E Q Eq IOES F N b g v b L é Nq Ep 'vé J-p é J Ep Q 'Î f- F Q p 84 L Q é ép Jx F F Q L p ép Sq é F E N V S Tpô è v - T F x J Sq éé x Lvé L f p f (IE) 15 11

9 ggé 63 J Jè - S x Té Fx : www-ggf : Éé p ggé - J 2015 Ip - S J (42) Ipé pp 100% é Ip bé Ip v

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

W i r e l e s s B o d y S c a l e - i B F 5 T h a n k y o u f o r p u r c h a s i n g t h e W i r e l e s s B o d y S c a l e i B F 5. B e f o r e u s i n g t h i s u n i t f o r t h e f i r s t t i m

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

É í í Ö í í í Í ÍÍ Á Á ó Á Í ü í Ü Ü É É í í É ü TXUOGNAGE Courir ]Tst D u s p o r t a u t o m o b i ldea n s1 e s p a y sd e ' E s t i... D a n sn o t r e e n t o u r a g eq, u a n dn o u s e n p a r

Plus en détail

Automatique (AU3): Précision. Département GEII, IUT de Brest contact: vincent.choqueuse@univ-brest.fr

Automatique (AU3): Précision. Département GEII, IUT de Brest contact: vincent.choqueuse@univ-brest.fr Automatique (AU3): Précision des systèmes bouclés Département GEII, IUT de Brest contact: vincent.choqueuse@univ-brest.fr Plan de la présentation Introduction 2 Écart statique Définition Expression Entrée

Plus en détail

#"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($

#$&'$+* ( ),'-.'($ %($ "#$%&' #(%)*"" (#%*!"!#$"! -!"!#$"!! -!"!#$"!./% -!"!#$"! #"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($ % & % '!#(! "! $#) #!* +,!(")"",#./ & 0!,$#!1!"!#1 $#!* ** +" + 1! 0! $!,#!,! $,! 2! $3! 1! $ 1+4!"$"#)1,##" 56./78#!

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Département de Mathématiques École polytechnique Remise en forme mathématique 2013 Suite de Cauchy Soit (X, d) un espace métrique. Une suite

Plus en détail

Modélisation des risques

Modélisation des risques 2 Modélisation des risques 2. Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les modèles de base utilisés pour décrire le comportement aléatoire d un risque en actuariat pour une période xe. Les

Plus en détail

!" #" $ %& '# $ %& !!""!!#" $ % &

! # $ %& '# $ %& !!!!# $ % & !" #" $ % '# $ %!!""!!#" $ %!#!(!$ '()*+),-.$/*(*',0*1)2, 2 1)2(%,2 ()2+''+34!5"6,7 8+9(+, 1(*:+*)1, - 11/21%, 7 10/'# 8;%(/',7 $18)*+, 9(+, $ ;%1*', 24 1*%?19*1,

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach

Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach Chapitre 7 Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach L objet de ce chapitre est de définir un calcul fonctionnel holomorphe qui prolonge le calcul fonctionnel polynômial et qui respecte

Plus en détail

Novembre 2006 Antispam sur Messagerie évoluée Completel Guide Utilisateur 1. Antispam individuel pour la Messagerie évoluée.

Novembre 2006 Antispam sur Messagerie évoluée Completel Guide Utilisateur 1. Antispam individuel pour la Messagerie évoluée. Novembre 2006 Antispam sur Messagerie évoluée Completel Guide Utilisateur 1 Antispam individuel pour la Messagerie évoluée Guide Utilisateur SOMMAIRE 1. QU EST-CE QUE LE SPAM?...3 1.1. DEFINITION...3 1.2.

Plus en détail

Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014

Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014 N 2074 N 11905 * 15 Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014 distributions de plus-values par un OPCVM ou un placement collectif ; cessions de valeurs mobilières, droits sociaux, titres assimilés

Plus en détail

! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();<

!  # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ).  %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();< olivier.salaun cru.fr!" florent.guilleux cru.fr #$% & ' '( pascal.aubry univ-rennes1.fr! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 01344*6- % 344 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) * ) 879%: 0!'* *';< $:

Plus en détail

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources a I 4 F 41 a a L L é à a è Ma Q Ga / S 5 46 51 53 55 2 La Ga G a é a a XX è è, a, a aa. E a é a. D a, ï, aa. L a éé a a a a a. N a a é a a a a Ga G, a a aé a a a, a. é E a a, a ê aé a a é, a aé a. A, a-à

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

STI2D ANALYSE COMPARATIVE DE CYLE DE VIE TERRAIN EN GAZON NATUREL OU SYNTHETIQUE

STI2D ANALYSE COMPARATIVE DE CYLE DE VIE TERRAIN EN GAZON NATUREL OU SYNTHETIQUE STI2D ANALYSE COMPARATIVE DE CYLE DE VIE TERRAIN EN GAZON NATUREL OU SYNTHETIQUE Caractéristiques des terrains étudiés Complétez le schéma ci- dessus et le tableau ci- dessous Unité fonctionnelle A partir

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies

Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies Chapitre 6 Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies Nous allons maintenant revenir sur les espaces L p du Chapitre 4, à la lumière de certains résultats du Chapitre 5. Sauf mention

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Technique Jusqu à - 4kW / 315 Nm Réducteur roue et vis sans fin CBS-2.00FR1211 PRODUITS DE A GAMME S appliquant à de nombreux domaines comme l alimentaire,

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

choisir H 1 quand H 0 est vraie - fausse alarme

choisir H 1 quand H 0 est vraie - fausse alarme étection et Estimation GEL-64943 Hiver 5 Tests Neyman-Pearson Règles de Bayes: coûts connus min π R ( ) + ( π ) R ( ) { } Règles Minimax: coûts connus min max R ( ), R ( ) Règles Neyman Pearson: coûts

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

LA MESURE DE MASSE POUR LA DÉTERMINATION DE PÉRIODES RADIOACTIVES

LA MESURE DE MASSE POUR LA DÉTERMINATION DE PÉRIODES RADIOACTIVES LA EURE DE AE POUR LA DÉTERINATION DE PÉRIODE RADIOACTIVE CEA ACLAY, DEN/DAN/DPC ervice d Études Analytiques et de Réactivité des urfaces Laboratoire de développement Analytique Nucléaire Isotopique et

Plus en détail

CALCUL DES PROBABILITES

CALCUL DES PROBABILITES CALCUL DES PROBABILITES Exemple On lance une pièce de monnaie une fois. Ensemble des événements élémentaires: E = pile, face. La chance pour obtenir pile vaut 50 %, pour obtenir face vaut aussi 50 %. Les

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe Graphes et RO TELECOM Nancy A Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Définitions 1 Graphe Graphe valué 3 Représentation d un graphe (matrice d incidence, matrice d

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Loi d une variable discrète

Loi d une variable discrète MATHEMATIQUES TD N : VARIABLES DISCRETES - Corrigé. P[X = k] 0 k point de discontinuité de F et P[X = k] = F(k + ) F(k ) Ainsi, P[X = ] =, P[X = 0] =, P[X = ] = R&T Saint-Malo - nde année - 0/0 Loi d une

Plus en détail

Probabilités. I Petits rappels sur le vocabulaire des ensembles 2 I.1 Définitions... 2 I.2 Propriétés... 2

Probabilités. I Petits rappels sur le vocabulaire des ensembles 2 I.1 Définitions... 2 I.2 Propriétés... 2 Probabilités Table des matières I Petits rappels sur le vocabulaire des ensembles 2 I.1 s................................................... 2 I.2 Propriétés...................................................

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2( !"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) )

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-( 1!!2( !#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) ) )*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2(!"#$%"&%#'(!"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)

Plus en détail

C algèbre d un certain groupe de Lie nilpotent.

C algèbre d un certain groupe de Lie nilpotent. Université Paul Verlaine - METZ LMAM 6 décembre 2011 1 2 3 4 Les transformations de Fourier. Le C algèbre de G/ Z. Le C algèbre du sous-groupe G 5 / vect{u,v }. Conclusion. G un groupe de Lie, Ĝ l ensemble

Plus en détail

BTS BANQUE TECHNIQUES BANCAIRES E5B MARCHÉ DES PROFESSIONNELS SESSION 2014. Durée : 5 heures. Coefficient : 6

BTS BANQUE TECHNIQUES BANCAIRES E5B MARCHÉ DES PROFESSIONNELS SESSION 2014. Durée : 5 heures. Coefficient : 6 BTS BANQUE TECHNIQUES BANCAIRES E5B MARCHÉ DES PROFESSIONNELS SESSION 2014 Durée : 5 heures Coefficient : 6 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Simulation de variables aléatoires

Simulation de variables aléatoires Chapter 1 Simulation de variables aléatoires Références: [F] Fishman, A first course in Monte Carlo, chap 3. [B] Bouleau, Probabilités de l ingénieur, chap 4. [R] Rubinstein, Simulation and Monte Carlo

Plus en détail

% & Instrument de recherche 13

% & Instrument de recherche 13 ! "#$$ % & Table des matières 2 Introduction 8 Bibliographie indicative 10 1-Jacques Copeau 10 a-généralités 10 b-ecrits de Jacques Copeau 10 Correspondances 10 Registres 10 Journal 11 Quelques écrits

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

CHAPITRE V. Théorie de l échantillonnage et de la quantification

CHAPITRE V. Théorie de l échantillonnage et de la quantification CHAPITRE V Théorie de l échantillonnage et de la quantification Olivier FRANÇAIS, SOMMAIRE I INTRODUCTION... 3 II THÉORIE DE L ÉCHANTILLONNAGE... 3 II. ACQUISITION DES SIGNAUX... 3 II. MODÉLISATION DE

Plus en détail

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux TUBES ET ACCESSOIRES 47 Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux Possibilité d autres sections sur demande. Les caractéristiques indiquées sont théoriques et non garanties. TUBES 48 TUBES

Plus en détail

PLUS-VALUES ET GAINS DIVERS

PLUS-VALUES ET GAINS DIVERS PLUS-VALUES ET GAINS DIVERS Déclaration n 2042 3 PLUS-VALUES ET GAINS DIVERS TAXABLES À 16 % Gains de cessions de valeurs mobilières, de droits sociaux et assimilés taxables à 16 %................................

Plus en détail

>#? 9@ " $: $A; 4% 6 $7 -/8 $+.,.,$9:$ ;,<=</.2,0+5;,/22.-...0 ! " # $%!& *$$ $%!& *! # +$

>#? 9@  $: $A; 4% 6 $7 -/8 $+.,.,$9:$ ;,<=</.2,0+5;,/22.-...0 !  # $%!& *$$ $%!& *! # +$ #"!$% >#? 9@ " $: $A; 4% 6! " # $%!& $'()) $%!& *$$ $%!& *! # +$!",-./0112-+ 3456 $7 -/8 $+.,.,$9:$ ;,

Plus en détail

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand»

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand» c g è c f c é v é m v c l l q u C l l q u u m é m a S m a Clma vll cgè «la lbé d v gad» V évèm pfl u lbé l f p V évém u lbé Du u mu au clé ma, Clma Cgè vu accmpag da l gaa d v évém : xp) Cgè (avc u a Séma

Plus en détail

EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES

EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES EI 1 EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES Notations 1 Les coefficients du binôme sont notés ( n p 2 Un arrangement de n objets pris p à p est noté A p n 3 Si A est un ensemble fini, on notera A ou card

Plus en détail

Molécules et Liaison chimique

Molécules et Liaison chimique Molécules et liaison chimique Molécules et Liaison chimique La liaison dans La liaison dans Le point de vue classique: l approche l de deux atomes d hydrogd hydrogènes R -0,9-1 0 0,5 1 1,5,5 3 3,5 4 R

Plus en détail

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances Chapitre 18 Les probabilités OBJECTIFS DU CHAPITRE Calculer la probabilité d événements Tester ses connaissances 1. Expériences aléatoires Voici trois expériences : - Expérience (1) : on lance une pièce

Plus en détail

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi !"##" %&'(" ) *+,- +./"'#&% 0" 1+,2 )&0"- 3 *-4*)-"- 1+#-" -"'("-'(" 05"6*7+&8 2)92 *+,- ),#)9#"9#-"-0)927"04#)&70"2+,#&72:!;8?,&%"-+9#75+./"#05,9"),#-"%&'(":@>AB+,#"

Plus en détail

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 1 1 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 2 36 31 août PTB 2015 37 38 7 14 1 8 15 OP 104 1 2015 OP PT Té BO

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F.

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F. CAV COMPLET F.17107 M14150 F.17108 12-20 F.17109 M14-150 ELEMENT : F.296 SEPAR ELEMENT : F. F.SE200010 F.SE20005 PURFLUX F.PO ELEMENT : F. F.CN135 Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état)

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état) oqe V oqe Cor e ere foco de rfer e repréeo dé d èe fore coqe de l repréeo dé SI Coe oqe! Irodco! e ere le dfféree decrpo d èe! Pge odèle dé " foco de rfer # C d èe oovrle # C d èe lvrle! Pge foco de rfer

Plus en détail

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014)

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Les ordinateurs ne traitent que des données numériques. En fait, les codages électriques qu'ils conservent en mémoire centrale ne représentent

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Exercices Types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et Algorithmique Banque PT Propositions de réponses

Exercices Types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et Algorithmique Banque PT Propositions de réponses Exercices Types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et Algorithmique Banque PT Propositions de réponses Exercice 0 print('\n ') n = 1234 q = 1234 // 10 # quotient de n par 10 r = 1234

Plus en détail

Bureaux régionaux de la CSST

Bureaux régionaux de la CSST salaire horaire minimum en vigueur au, du nombre () J9P 6B1 () G5L 7P3 () G6W 7P7 () G4R 1Y1 () G4Z 2Z4 () J1J 2C3 163, boulevard de () G4X 2V1 () H5B 1H1 () J6E 7N2 () J7Y 3R8 () H7S 2G6 () J4K 5B7 MAURICIE

Plus en détail

Relation d ordre. Manipulation des relations d ordre. Lycée Pierre de Fermat 2012/2013 Feuille d exercices

Relation d ordre. Manipulation des relations d ordre. Lycée Pierre de Fermat 2012/2013 Feuille d exercices Lycée Pierre de Fermat 2012/2013 MPSI 1 Feuille d exercices Manipulation des relations d ordre. Relation d ordre Exercice 1. Soit E un ensemble fixé contenant au moins deux éléments. On considère la relation

Plus en détail

Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010. Applications

Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010. Applications Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010 Applications 1 Introduction Une fonction f (plus précisément, une fonction réelle d une variable réelle) est une règle qui associe à tout réel x au

Plus en détail

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879-

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879- Chapitre 9 REVOIR > les notions de points, droites, segments ; > le milieu d un segment ; > l utilisation du compas. DÉCOUVRIR > la notion de demi-droite ; > de nouvelles notations ; > le codage d une

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

ACIER SERVICE. Cornières Inégales. Cornières Egales. Ronds Serrurriers. www.acierservice.sopixi.fr

ACIER SERVICE. Cornières Inégales. Cornières Egales. Ronds Serrurriers. www.acierservice.sopixi.fr Cornières Egales Cornières Inégales 20X20X3 25X25X3 30X30X3 35X35X3,5 40X40X4 45X45X4,5 50X50X5 60X60X6 70X70X7 80X80X8 90X90X9 100x100x10 120x120x12 150x150x15 180x180x18 35x35x3.5 12M 40x40x4 12M 45x45x4.5

Plus en détail

ETABLISSEMENT : 0911042N COLLEGE PAUL ELUARD ste genevieve des bois cedex ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE AU TITRE DE L'ANNEE 2010

ETABLISSEMENT : 0911042N COLLEGE PAUL ELUARD ste genevieve des bois cedex ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE AU TITRE DE L'ANNEE 2010 PAGE : 1 pour les achats de fournitures et de services, et par opération pour les travaux, en fonction des d'achat retenues. Fournitures FE01 - Habillement-produits textiles 4 000.00 4 000.00 FE02 - Produits

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

DAB+ TUNER BOX 945. Enjoy it. Notice d'utilisation

DAB+ TUNER BOX 945. Enjoy it. Notice d'utilisation DAB+ TUNER BOX 945 Enjoy it. Notice d'utilisation Table des matières Consignes de sécurité... 3 Utilisation conforme...3 Instructions de montage...3 Déclarations du fabricant... 3 Garantie...3 Déclaration

Plus en détail

Luc FRION 5 rue de Seine 95100 Argenteuil + 33 (0) 6 83 34 97 16 luc.frion@yahoo.fr Disponible rapidement Recherche un lieu de travail principal en Ile de France (Ouvert à des déplacements fréquents en

Plus en détail

Variations du modèle de base

Variations du modèle de base 1 Variations du modèle de base Dans ce chapitre nous allons utiliser le modèle de base du chapitre précédent pour illustrer certaines questions économiques simples. Ainsi, le modèle précédent nous permettra

Plus en détail

-2 -j: ;-. ^ S - R é d a ç t e i i r s 1 ^ 3 ^ 'TOM AtJXV. 'S E N i l S P i» é e ''a e = m éés Nte-Vrac^.11;^ S E N t l S

-2 -j: ;-. ^ S - R é d a ç t e i i r s 1 ^ 3 ^ 'TOM AtJXV. 'S E N i l S P i» é e ''a e = m éés Nte-Vrac^.11;^ S E N t l S - ï -/ - U => ( >- K î --3>? - -- """" EO 8- * 0-2 - - - é ç 3 îh é Êh 5 0 X - /W O * zè v î b L bâ& b q â* ï O X E N é = éé N- E N y3 -HHh- ï ÊU - ~--y - L é é > X

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

TENDANCES TENDANCES EMBALLAGES MASTER CLASS PARFUMS D ORSAY PARIS. Marie HUET Directrice Générale General Director

TENDANCES TENDANCES EMBALLAGES MASTER CLASS PARFUMS D ORSAY PARIS. Marie HUET Directrice Générale General Director E Juin 2015 EMBALLAGES Les actualités techniques et pratiques de l emballage imprimé [papier-carton, design et packaging] ARRÊT SUR IMAGE / DUOMEDIA LAISSEZ PARLER LES SACS PAPIER LET SPEAK PAPER BAG CHRONIQUE

Plus en détail

Algorithmes de recherche d itinéraires en transport multimodal

Algorithmes de recherche d itinéraires en transport multimodal de recherche d itinéraires en transport multimodal Fallou GUEYE 14 Décembre 2010 Direction : Christian Artigues LAAS-CNRS Co-direction : Marie José Huguet LAAS-CNRS Encadrant industriel : Frédéric Schettini

Plus en détail