Activité 2: représentation du Soleil et de ses planètes, en respectant une échelle...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité 2: représentation du Soleil et de ses planètes, en respectant une échelle..."

Transcription

1 Cité Scolaire du Maréchal Lannes Place Brossolte LECTOURE - Club Astronomie des élèves de 5 ème Activité 2: représentation du Soleil de ses planètes, en respectant une échelle... Planète ou étoile Distance moyenne au Soleil (U.A.) Période de révolution (autour du Soleil) Composition Étoile Soleil C'est une étoile blanche/jaune, de taille moyenne. Dans l'univers, certaines étoiles sont plus pites qu'elle...mais d'autres sont bien plus grandes! Elle est composée d'environ 75% d'hydrogène, 25% d'hélium, de traces d'autres éléments. Cte étoile s'est formée il y a environ 5 milliards d'années. Elle tire son énergie de la fusion de l'hydrogène en hélium. On estime qu'il lui reste encore des réserves pour 5 milliards d'années. Ensuite, elle disparaîtra en formant une nébuleuse planétaire. Satellites naturels 8 «gros» satellites de très nombreux pits autres satellites (astéroïdes, comètes, planètes naines). Période de rotation (sur ellemême) 24 j à l'équateur, 30 j aux pôles Diamètre approximatif (km) Diamètre de représentation (km) Échelle Diamètre de représentation (cm) km 0, km 140 cm Planètes telluriques A la surface, la température est d'environ C. Dans le noyau du Soleil, elle vaut environ C! Mercure 0,387 U.A. 88 j Planète au sol solide, composé essentiellement de Quasiment aucune atmosphère, aucun gaz ne l'entoure. A la surface, la température oscille C, avec une moyenne de 167 C. Vénus 0,723 U.A. 224,7 j Planète au sol solide, composé essentiellement de Atmosphère très dense, riche en dioxyde de carbone, parsemée de nuages d'acide sulfurique! A la surface, la température vaut en moyenne 477 C j km j km

2 Terre 1 U.A. 365,25 j 1 a Planète au sol solide, composé essentiellement de fer, d'oxygène, de silicium, de magnésium, de nickel, de soufre, Atmosphère dense, riche en diazote en dioxygène, parsemé de nuages d'eau. La Terre est la seule planète du système solaire qui possède de grandes quantités d'eau liquide. A la surface, la température oscille C, avec une moyenne de 20 C. 1 (la Lune) 23 h 56 min km Mars 1,524 U.A. 1,88 a Planète au sol solide, composé essentiellement de Atmosphère très peu dense, essentiellement de dioxyde de carbone. composée 2 (Deimos Phobos) 24 h 37 min km Cte planète présente une couleur rouge caractéristique due à l'oxydation du fer. Elle possède des glaces polaires composées d'eau de dioxyde de carbone solides. A la surface, la température oscille C, avec une moyenne de 40 C. Ceinture d' astéroïdes (forme d'un disque) environ 3 U.A. 2 5 a Pits corps solides non sphériques de compositions variées difficiles à déterminer (métaux, carbone, silicium, ). Aucune atmosphère. 0 variable d'un astéroïde à l'autre... 1 km 1000 km Les astéroïdes sont «trop légers» pour pouvoir renir une atmosphère ou des satellites.

3 Planètes joviennes Jupiter 5,203 U.A. 11,86 a Planète essentiellement gazeuse, mais qui possède un noyau solide (composé peut-être d'eau, d'ammoniaque, de métaux), recouvert d'un manteau liquide (composé essentiellement d'hydrogène d'hélium). dihydrogène d'hélium. Elle comporte aussi en plus pites quantités du méthane, des nuages d'ammoniaque, des nuages d'eau, 60! Io, Europe, Ganymède Callisto sont les plus facilement repérables. 9 h 50 min km L'atmosphère est très agitée. Elle est marquée par des tempêtes, des vents violents des cyclones géants (comme «la tache rouge» de Jupiter). Jupiter possède un anneau très fin, très étroit difficilement visible. 110 C. Saturne 9,54 U.A. 29,46 a Planète essentiellement gazeuse, mais qui possède un noyau solide (composé peut-être d'eau, d'ammoniaque, de métaux), recouvert d'un manteau liquide (composé essentiellement d'hydrogène d'hélium). 60! Rhéa, Titan, Jap, Phoebé, h 30 min km dihydrogène d'hélium. Elle comporte aussi en plus pites quantités du méthane, des nuages d'ammoniaque, des nuages d'eau, L'atmosphère est très agitée. Elle est marquée par des tempêtes, des vents violents des cyclones géants. Saturne possède plusieurs anneaux très fins (400 m d'épaisseur au maximum), mais très larges. Ils ont essentiellement composés de blocs de glace d'eau, de poussière de blocs de roche. 180 C.

4 Uranus 19,19 U.A. 84,04 a Planète essentiellement gazeuse, mais qui possède un noyau solide (composé peut-être de métaux de roches), recouvert d'un manteau de glaces... dihydrogène d'hélium. Elle comporte aussi en plus pites quantités du méthane... Uranus possède plusieurs anneaux très fins composés essentiellement de blocs de glaces d'eau de méthane, de blocs de roche, de poussière h km 220 C. Neptune 30,06 U.A. 164,8 a Planète essentiellement gazeuse, mais qui possède un noyau solide (composé peut-être de métaux de roches), recouvert d'un manteau de glaces h km dihydrogène d'hélium. Elle comporte aussi en plus pites quantités du méthane... Neptune possède plusieurs anneaux très fins composés essentiellement de blocs de glaces d'eau de méthane, de blocs de roche, de poussière C. Ceinture de Kuiper (à environ 40 U.A. du Soleil) (forme d'une disque) Nuage de Oort (à environ U.A. du Soleil) (de forme sphérique) (entoure le système solaire) Comètes U.A. (quand elles se rapprochent du Soleil), milliers d'u.a. (quand elles sont au plus loin) a, milliers d'a. Une comète a un noyau solide, composé essentiellement de glace d'eau, de glace d'ammoniaque, de glace de méthane. Ce noyau est entouré d'un nuage d'hydrogène de poussières. Quand elle se rapproche du Soleil, les glaces de la comète se subliment forment ainsi une longue queue appelée «chevelure» de la comète. La trajectoire d'une comète est une ellipse très excentrique, autrement dit, un ovale très aplati: elles partent ainsi de très loin (quelque part dans la ceinture de Kuiper ou le nuage de Oort) peuvent ensuite se rappocher «beaucoup» du Soleil... 0 ne tournent pas sur ellesmêmes environ 10 km

5 Les unités de longueur de l'astronome... En astronomie, les distances sont énormes. Si on choisit comme unité de longueur le kilomètre (km), alors on se rrouve avec des nombres gigantesques très peu pratiques! C'est pour cela que les astronomes utilisent souvent d'autres unités de longueur... L'unité astronomique (U.A.): unité très pratique pour comparer les distances dans le système solaire... Par définition, une unité astronomique correspond à la distance moyenne qui sépare la Terre du Soleil. 1 U.A km L'année-lumière (a.l.): unité très pratique pour exprimer les distances dans l'univers. Par définition, l'année-lumière est la distance que parcourt la lumière dans le vide, en 1 an. La vitesse de la lumière dans le vide est d'environ km / s. Autrement dit, la lumière parcourt km en 1 s! A partir de là, on peut calculer: La distance que parcourt la lumière en 1 minute (sachant qu'il y a 60 s dans 1 minute): La distance que parcourt la lumière en 1 heure (sachant qu'il y a 60 minutes dans 1 heure): La distance que parcourt la lumière en 1 jour (sachant qu'il y a 24 heures dans 1 jour): La distance que parcourt la lumière en 1 an (sachant qu'il y a 365,25 jours dans 1 an): On peut donc dire que: 1 a.l. Remarques: La lumière du Soleil m environ 8 minutes pour arriver sur la Terre, autrement dit 8 minutes pour parcourir 1 U.A.. Après le Soleil, l'étoile la plus proche de nous, se situe à environ 4 a.l.: il s'agit de Proxima du Centaure. Quand nous la voyons dans le ciel, on peut donc se dire que la lumière qu'elle nous envoie a mis 4 ans avant de nous parvenir. Nous la voyons donc 4 ans dans le passé! Actuellement, nos meilleurs télescopes sont capables d'observer des galaxies situées à 10 milliards d'a.l.! Quand on regarde à travers un de ces télescopes, on voit l'univers tel qu'il était il y a 10 milliards d'années!

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire... Chapitre 1 Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? SOMMAIRE 1- La Terre dans le système solaire...2 1-1- Le système solaire : localisation...2 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...2

Plus en détail

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre?

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? I- Les objets du système solaire Activité : Les objets du système solaire (Livre p12-13-14-15) Observations de photos et participation

Plus en détail

Eléments de cours de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours. Chapitre 3 LE SYSTEME SOLAIRE

Eléments de cours de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours. Chapitre 3 LE SYSTEME SOLAIRE Université Mohammed V Faculté des Sciences Département des Sciences de la Terre - Rabat - Professeurs : Moad MORARECH et Driss FADLI Année universitaire 2014/2015 Eléments de cours de Géologie : les illustrations

Plus en détail

1 Eléments de cour de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours

1 Eléments de cour de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours Université Mohammed V Agdal, Faculté des Sciences de Rabat Département des Sciences de la Terre et de l Univers Pr. Driss FADLI Filières SVI et STU Semestre S1 (module1) (2004/2005) 1 Eléments de cour

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

Jupiter. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins. La planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures.

Jupiter. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins. La planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures. Jupiter Jupiter est une planète géante gazeuse, La haute atmosphère de Jupiter est composée à 93 % d'hydrogène et 7 % d'hélium en nombre d'atomes, ou à 86 % de dihydrogène et 13 % d'hélium en nombre de

Plus en détail

FORMATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ETOILE

FORMATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ETOILE Comment une étoile évolue-t-elle? Comment observe-t-on l'évolution des étoiles? Quelques chiffres (âges approximatifs) : Soleil : 5 milliards d'années Les Pléiades : environ 100 millions d'années FORMATION

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

MAQUETTE DU SYSTÈME SOLAIRE Projet 2 4 Sciences de l Ingénieur

MAQUETTE DU SYSTÈME SOLAIRE Projet 2 4 Sciences de l Ingénieur MAQUETTE DU Projet 2 4 Sciences de l Ingénieur Vous avez été intrigué devant une plaque en laiton située à coté d'un disque de granit. Bienvenue sur le site de la maquette du système solaire :www.campus-avignon.fr

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Fiche pédagogique n 09. Venus - la deuxième planète du système solaire

Fiche pédagogique n 09. Venus - la deuxième planète du système solaire Fiche pédagogique n 09 Venus - la deuxième planète du système solaire La planète Vénus est la deuxième planète la plus proche du Soleil (distance 108 millions de kilomètre ou 0.72 AU) et notre voisine

Plus en détail

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010

Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010 Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010 LE SOLEIL Dans la mythologie, le Soleil du nom de «Hélios», est considéré comme la divinité qui procurait la lumière aux dieux et aux mortels. Il est le

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous?

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous? Où sommes-nous? Savoir où nous sommes dans l Univers est une question fondamentale à laquelle les scientifiques de toutes les époques ont apporté des réponses, grâce aux moyens qui étaient les leurs. Pour

Plus en détail

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes Octobre 2009 - Document réalisé par Olivier Huel en collaboration avec Mireille Chrétiennot. Le système solaire Objectifs : - Découvrir le système solaire. - Connaître la différence entre une planète et

Plus en détail

Jupiter et les satellites galiléens

Jupiter et les satellites galiléens Jupiter et les satellites galiléens Credit & Copyright: Tunç Tezel (from The World at Night ) Observations anciennes Jupiter est l un des astres les plus brillants du ciel nocturne. Il a été observé dès

Plus en détail

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil SNC1D/1P Étude de l Univers / Exploration spatiale Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil Sujets tailles des planètes différences relatives

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE UN TOUR D HORIZON. Pierre Chastenay astronome

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE UN TOUR D HORIZON. Pierre Chastenay astronome FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE UN TOUR D HORIZON DU SYSTÈME STÈME SOLAIRE Pierre Chastenay astronome Source : Mise à jour : octobre 2006 DOCUMENT DE TRAVAIL 2004 Planétarium

Plus en détail

Le Soleil Les étoiles

Le Soleil Les étoiles Le Soleil Les étoiles Le soleil est une étoile paramètres: Rayon: 695997 km ~ 109 rayons terrestres Masse: 1.989 10 30 kg ~ 333000 masses terrestres Luminosité: 3.826 10 26 W Température de surface: 5770

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES EXTRAIT DU BO: La Terre est une planète du système solaire L'énergie solaire reçue par les planètes varie

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE le film passe en 3d Produit et réalisé en 2010 par le Planétarium de Saint-Étienne, le film Planètes, voyage dans le système solaire, sort en version

Plus en détail

Construction d une maquette du système solaire

Construction d une maquette du système solaire Construction d une maquette du système solaire E. Di Folco & N. Robichon (Formation des Maîtres de l Observatoire de Paris) Objectif : Représenter le système solaire avec une maquette et comprendre le

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

III Présentation de l Univers

III Présentation de l Univers III Présentation de l Univers 3- L'élément chimique Exercices d'applications A- Entourer la (les) bonne(s) réponse(s) 1. Les éléments situés dans la 1 ère colonne de la classification : a) constituent

Plus en détail

Lettre d information n 22 pour les membres de l AAFC Septembre - Octobre 2012 Prochaine soirée publique d observation: mardi 4 septembre 20 h30

Lettre d information n 22 pour les membres de l AAFC Septembre - Octobre 2012 Prochaine soirée publique d observation: mardi 4 septembre 20 h30 Observatoire Jean-Marc Becker. contact@aafc.fr 34 Parc de l'observatoire http://aafc.fr 25000 Besançon Tél : 03 81 88 87 88 Lettre d information n 22 pour les membres de l AAFC Septembre - Octobre 2012

Plus en détail

Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil

Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil Foire aux questions LA ROTATION DE LA TERRE SUR ELLE-MEME Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil animation Astre, étoile ou planète? Un astre est un corps céleste naturel visible, à l'œil

Plus en détail

Séquence 3. Les conditions de la vie, une particularité de la Terre? Sommaire

Séquence 3. Les conditions de la vie, une particularité de la Terre? Sommaire Séquence 3 Les conditions de la vie, une particularité de la Terre? Sommaire 1. La Terre dans le système solaire 2. La vie ailleurs 3. Synthèse de la séquence 4. Exercices 1 1 La Terre dans le système

Plus en détail

L observation de Jupiter dans un télescope d amateur

L observation de Jupiter dans un télescope d amateur L observation de Jupiter dans un télescope d amateur Un rappel préalable mais nécessaire! Après l observation de la Lune, l observation planétaire est sans doute l activité la plus accessible et la plus

Plus en détail

Informations supplémentaires relative à l énergie solaire

Informations supplémentaires relative à l énergie solaire Informations supplémentaires relative à l énergie solaire Éducation relative à l environnement Alain Comeau Sylvain Dumas Julien Savoie Rémi St-Coeur L énergie solaire L énergie solaire est l énergie du

Plus en détail

Exercices. Ahhh, les sciences! - page 5

Exercices. Ahhh, les sciences! - page 5 Exercices 1. Nomme les planètes gazeuses. Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune 2. Quel autre nom donne-t-on aux planètes rocheuses? Telluriques 3. Quelle est la plus grosses des planètes joviennes? Jupiter

Plus en détail

1. Exercice : Distance Terre - Soleil... 3. 2. Exercice : Distance d'alpha Proxima... 3. 3. Exercice : Vitesse de révolution de la Terre...

1. Exercice : Distance Terre - Soleil... 3. 2. Exercice : Distance d'alpha Proxima... 3. 3. Exercice : Vitesse de révolution de la Terre... Espace 1.0 Table des matières I - Espace - Niveau A 3 1. Exercice : Distance Terre - Soleil... 3 2. Exercice : Distance d'alpha Proxima... 3 3. Exercice : Vitesse de révolution de la Terre... 3 4. Exercice

Plus en détail

LES PLANETES DU SYSTEME SOLAIRE

LES PLANETES DU SYSTEME SOLAIRE LES PLANETES DU SYSTEME SOLAIRE TPE Classe de terminale 00-1 - SOMMAIRE INTRODUCTION : Présentation du système solaire.. I/ Formation du système solaire : la nébuleuse primitive.. II/Planètes et satellites.

Plus en détail

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Document 1: L'astronomie de l'invisible Les astronomes s'intéressent beaucoup aux rayonnements électromagnétiques appartenant aux domaines non visibles.

Plus en détail

LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION

LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION I REPRESENTATION DE LEWIS DES MOLECULES 1) Les atomes Les atomes sont représentés conventionnellement par des boules de couleur. A chaque élément chimique correspond

Plus en détail

Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul

Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul Jupiter et ses quatre lunes de taille planétaire -les satellites galiléens- ont été photographiés début mars 1979 par Voyager 1 et assemblés dans ce montage. Elles

Plus en détail

L ORIGINE DU SYSTEME SOLAIRE

L ORIGINE DU SYSTEME SOLAIRE L ORIGINE DU SYSTEME SOLAIRE Nos connaissances sur le système solaire et sa formation ont énormément progressé avec l ère spatiale. C est en effet l étude comparative des planètes par des sondes qui a

Plus en détail

Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 L année-lumière ( a.l. ) est la distance parcourue en une année par la lumière.

Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 L année-lumière ( a.l. ) est la distance parcourue en une année par la lumière. Exercice 1 1. Rappeler la valeur de la vitesse de la lumière dans l'air. L'écrire en notation scientifique. 2. Rappeler la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide. L'écrire en notation scientifique.

Plus en détail

LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE

LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE 1 2 LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE auteurs du livret et création de la mallette pédagogique : Caroline Barban Pacôme Delva Alain Doressoudiram

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE 1, 2, 3 Soleil!!! TITRE Rappels historiques - 1644 : Descartes imagine que le Soleil est une étoile comme les autres - Vers 1850, certains imaginent que le Soleil est constitué de charbon, mais sa durée

Plus en détail

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Nom Groupe Date Partenaire LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Étude préliminaire Définissez les termes suivants: Révolution Rotation Albédo LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

Plus en détail

Géosciences 1: le système Terre. Histoire de l univers. La nucléosynthèse et la formation des planètes

Géosciences 1: le système Terre. Histoire de l univers. La nucléosynthèse et la formation des planètes Géosciences 1: le système Terre. Histoire de l univers La nucléosynthèse et la formation des planètes La structure interne de la Terre Eric Humler. Université de Nantes. Géosciences 1: le système Terre.

Plus en détail

Département éducation formation Palais de la découverte Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 2015

Département éducation formation Palais de la découverte Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 2015 Le système solaire Dossier enseignants Les planètes géantes et au-delà Département éducation formation Palais de la découverte Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 2015 Le

Plus en détail

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La Lune

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La Lune Les dossiers pédagogiques du planétarium La Lune Ce dossier pédagogique vous aidera : - A préparer votre venue au planétarium - A prolonger votre visite par d'autres activités - A mieux connaître le sujet

Plus en détail

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La Lune

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La Lune Les dossiers pédagogiques du planétarium La Lune Ce dossier pédagogique vous aidera : - A préparer votre venue au planétarium - A prolonger votre visite par d'autres activités - A mieux connaître le sujet

Plus en détail

Comprendre l Univers

Comprendre l Univers Comprendre l Univers Cours d astronomie en LST-B S1, option Sciences de l Univers L. Duriez Laboratoire d Astronomie, UFR de Mathématiques, Université des Sciences et Technologies de Lille mailto:luc.duriez@univ-lille1.fr

Plus en détail

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire - Notre Galaxie - Amas stellaires - Milieu interstellaire - Où sommes-nous? - Types de galaxies - Interactions entre galaxies Notre Galaxie

Plus en détail

Les événements astronomiques de l année 2014-2015

Les événements astronomiques de l année 2014-2015 Les planètes Mercure Les événements astronomiques de l année 2014-2015 La planète Mercure est toujours difficile à observer puisqu elle ne s écarte jamais beaucoup du Soleil. On pourra la trouver le soir

Plus en détail

CAHIER D ACTIVITÉS POUR DÉCOUVRIR LA NUIT

CAHIER D ACTIVITÉS POUR DÉCOUVRIR LA NUIT CAIER D ACTIVITÉS POUR DÉCOUVRIR LA NUIT «L autre jour, je suis parti avec mon papa pour faire une expédition à la campagne chez des amis à lui. J avais amené mon filet pour attraper des lucioles car Martine,

Plus en détail

Animations de l AAV destinées à un public scolaire.

Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Les animations décrites ci-dessous ont été conçues pour être effectuées dans les établissements scolaires et s adressent aux classes primaires. Excepté

Plus en détail

Chap1 : L eau dans tous ses états.

Chap1 : L eau dans tous ses états. Chap1 : L eau dans tous ses états. Item Connaissances Acquis Présence de l eau dans les boissons et les organismes vivants. Test de reconnaissance de l eau. Propriétés des trois états. Les différents changements

Plus en détail

LES RECORDS DE L UNIVERS. Par Pascal Blondel Le 19 janvier 2007

LES RECORDS DE L UNIVERS. Par Pascal Blondel Le 19 janvier 2007 LES RECORDS DE L UNIVERS Par Pascal Blondel Le 19 janvier 2007 Oh la belle bleue! 1 LES RECORDS TERRESTRES 2 LES RECORDS CELESTES Grande barrière de corail -La grande barrière de corail est le plus grand

Plus en détail

Les outils du chercheur de planètes

Les outils du chercheur de planètes Les outils du chercheur de planètes Les chercheurs de planètes ont besoin d'outils : La recherche est un travail d'équipe, et les chercheurs viennent d'horizons différents. Ils doivent définir quelles

Plus en détail

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3)

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Exposition VOLCANS du 25 octobre 2007 au 21 avril 2008 Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Ce livret est destiné à garder une trace écrite de la visite de l exposition, mais aussi

Plus en détail

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI)

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI) ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE (Pr. Driss FADLI) Dès le 7ème siècle av. J.- C. La Terre est supposée plate, ayant la forme d'un disque, entièrement entouré

Plus en détail

PLANÉTOLOGIE COMPARÉE & FORMATION PLANÉTAIRE. Aurélien CRIDA

PLANÉTOLOGIE COMPARÉE & FORMATION PLANÉTAIRE. Aurélien CRIDA PLANÉTOLOGIE COMPARÉE & FORMATION PLANÉTAIRE Aurélien CRIDA GIANT PLANETS Jupiter: Mass: ~300 x MEarth. Density: 1.3 g/cm3 = 1300 kg/m3 Core mass: ~ 0-12 MEarth. Mass of heavy elts: 10-40 MEarth. Saturn:

Plus en détail

Rayonnements dans l Univers

Rayonnements dans l Univers Rayonnements dans l Univers Niveau T ale S Objectif Utiliser le logiciel Aladin créé par l'observatoire de Strasbourg pour visualiser des objets astronomiques à partir d'observations terrestres et spatiales

Plus en détail

Quelques Nouvelles. 24 novembre 2015

Quelques Nouvelles. 24 novembre 2015 Quelques Nouvelles 24 novembre 2015 Sur Titan, Cassini observe un curieux nuage géant Un nouveau nuage de glace est apparu rappelant ce qui avait été observé onze ans plus tôt aux antipodes, à la fin de

Plus en détail

Fiches correspondant à L astronomie est un jeu d enfant

Fiches correspondant à L astronomie est un jeu d enfant Fiches correspondant à L astronomie est un jeu d enfant Fiches n 1 et 1 bis (Soleil et ciel étoilé) Pour la première fiche, prévoyez plusieurs séances avec des enfants peu entraînés : par exemple, une

Plus en détail

Le Voyageur de l Infini

Le Voyageur de l Infini Le Voyageur de l Infini «C était une vieille comète fatiguée, usée d avoir trop tourné dans le système solaire. Cela faisait deux ans que les astronomes suivaient sans passion sa trace dans le ciel. C

Plus en détail

I. Résumé de la vie du soleil. 1) Du big-bang à nos jours

I. Résumé de la vie du soleil. 1) Du big-bang à nos jours Introduction Nous savons que la terre est en perpétuelle évolution depuis sa naissance, il y a 4,55 millions. De plus, c est une planète qui, entre autre, a la particularité de pouvoir accueillir la vie,

Plus en détail

_1 Un petit village pittoresque : le système solaire

_1 Un petit village pittoresque : le système solaire _1 Un petit village pittoresque : le système solaire 1 1 MERCURE [2013 - Sonde Messenger NASA et Obs Mt Hopkins] A 3 min-lumière du Soleil, Mercure est la plus petite des huit planètes. Effectuant sa révolution

Plus en détail

L eau, sa pollution, et son traitement. René Moletta

L eau, sa pollution, et son traitement. René Moletta L eau, sa pollution, et son traitement René Moletta «Moletta Méthanisation» 1504 Route des Bottières 73470 Novalaise (France) e mail : rene.moletta@yahoo.fr nota bene : Toute mises en œuvre de ce qui est

Plus en détail

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La place de la Terre dans l'univers

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La place de la Terre dans l'univers Les dossiers pédagogiques du planétarium La place de la Terre dans l'univers Ce dossier pédagogique vous aidera : - À préparer votre venue au planétarium - À prolonger votre visite par d'autres activités

Plus en détail

Étude et modélisation des étoiles

Étude et modélisation des étoiles Étude et modélisation des étoiles Étoile Pistol Betelgeuse Sirius A & B Pourquoi s intéresser aux étoiles? Conditions physiques très exotiques! très différentes de celles rencontrées naturellement sur

Plus en détail

Le système solaire à l échelle

Le système solaire à l échelle Le système solaire à l échelle Page -1- Ce document est destiné aux élèves de 6 e primaire, aux élèves de 1 e secondaire, mais aussi aux mouvements de jeunesse, aux astronomes amateurs, et à toute personne

Plus en détail

LA SPECTROSCOPIE LES SECRETS DE LA LUMIERE

LA SPECTROSCOPIE LES SECRETS DE LA LUMIERE LA SPECTROSCOPIE LES SECRETS DE LA LUMIERE AUGUSTE COMTE 1857 On peut imaginer déterminer la forme des étoiles, leurs distances, leurs tailles et leurs mouvements, mais il n y a aucun moyen envisageable

Plus en détail

Collaboration pro/am: Surveillance de Jupiter et de Saturne par les amateurs

Collaboration pro/am: Surveillance de Jupiter et de Saturne par les amateurs Collaboration pro/am: Surveillance de Jupiter et de Saturne par les amateurs Marc Delcroix ( delcroix.marc@free.fr ), le 14 mai 2011 http://astrosurf.com/delcroix Sommaire I Généralités II Surveillance

Plus en détail

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 LES TACHES SOLAIRES En 1611, GALILEE et trois autres observateurs redécouvrent les taches solaires grâce à la lunette (elles

Plus en détail

QUE PEUT-ON OBSERVER AVEC DES

QUE PEUT-ON OBSERVER AVEC DES LE ROI SOLEIL Vous pensez que l astronome amateur est un oiseau nocturne, une curieuse espèce qui s active seulement après le coucher du Soleil? Pas du tout! Car toutes les étoiles l intéressent et la

Plus en détail

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Forme : - sphère presque parfaite - zones sombres = mare (" mer ") = vastes plaines, lisses constituées de basaltes Elles caractérisent

Plus en détail

Saturne: La planète aux anneaux

Saturne: La planète aux anneaux Saturne: La planète aux anneaux Dans l antiquité Saturne, dieu romain, correspondait au titan grec Kronos, père des dieux tel Jupiter (Zeus). Saturne était le dieu de l agriculture. Le symbole antique

Plus en détail

La magnitude des étoiles

La magnitude des étoiles La magnitude des étoiles 1.a. L'éclat d'une étoile L'éclat d'une étoile, noté E, est la quantité d'énergie arrivant par unité de temps et par unité de surface perpendiculaire au rayonnement. Son unité

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

2011 25 Avril 30 Avril

2011 25 Avril 30 Avril 2011 25 Avril 30 Avril TRANSITS, ECLIPSES, ALIGNEMENTS ET OCCULTATIONS EN ASTRONOMIE Jean SOUCHAY SYRTE/UMR8630 CNRS / Obse 61, av. de l'observatoire 75014 Paris 0140512322 Jean.Souchay@obspm.fr Direction

Plus en détail

Question #1 : document réalisé par Isabelle Boulet, école St-Camille, Cookshire, c.s. Des Hauts-Cantons, mai 07

Question #1 : document réalisé par Isabelle Boulet, école St-Camille, Cookshire, c.s. Des Hauts-Cantons, mai 07 Guide d'introduction aux raccourcis clavier du logiciel Célestia Que connais-tu de notre planète? De l univers qui l entoure? Des astres qui lui tournent autour? Des planètes qui sont ses voisines? Des

Plus en détail

1 Travail à effectuer par les élèves :

1 Travail à effectuer par les élèves : FICHE PÉDAGOGIQUE D UTILISATION DE Celestia EN CLASSE DE 4 e 1 Travail à effectuer par les élèves : Dans le programme actuel d optique de 4 e, les élèves étudient la structure du Système Solaire ainsi

Plus en détail

Quelques mesures dans l'univers

Quelques mesures dans l'univers Quelques mesures dans l'univers On propose ici une activité logicielle pour : observer la structure lacunaire de l'univers et manipuler les puissances de 10 observer la forme de notre galaxie, et la place

Plus en détail

Une météorite exceptionnelle trouvée à Paris entre dans les collections du Muséum

Une météorite exceptionnelle trouvée à Paris entre dans les collections du Muséum Une météorite exceptionnelle trouvée à Paris entre dans les collections du Muséum C est dans une manette, acquise aux enchères à l Hôtel Drouot en 2001, que M. J.-J. Corré trouve une roche noire, roulée

Plus en détail

Tirer le maximum de son cherche-étoiles

Tirer le maximum de son cherche-étoiles Tirer le maximum de son cherche-étoiles Michèle Aubin Février 2012 I. Origine et définition L auteur du cherche-étoiles québécois Qu est-ce que c est? II. Description des composantes La carte Les cercles

Plus en détail

STRUCTURE DE L UNIVERS. CHAPITRE 1 : Notre place dans l univers hiérarchisé : les puissances de 10

STRUCTURE DE L UNIVERS. CHAPITRE 1 : Notre place dans l univers hiérarchisé : les puissances de 10 STRUCTURE DE L UNIVERS CHAPITRE 1 : Notre place dans l univers hiérarchisé : les puissances de 10 A. HIERARCHIE : I. Premier niveau : le noyau atomique (voir dia) II. Second niveau : l atome (voir dia)

Plus en détail

La mesure des distances à l intérieur du système solaire

La mesure des distances à l intérieur du système solaire Document ANAP Serge Rochain La mesure des distances à l intérieur du système solaire La triangulation Lois de Kepler Détermination des temps orbitaux Détermination des distances orbitales Le Soleil, 8

Plus en détail

École Primaire Sélection d'animations Octobre 2013

École Primaire Sélection d'animations Octobre 2013 École Primaire Sélection d'animations Octobre 2013 L'association Planétarium Bressan (loi 1901) est soutenue par le Réseau Rhone Alpin d'astronomie et la Région Rhône Alpes 1 Depuis 2009, Le planétarium

Plus en détail

Le satellite Gaia en mission d exploration

Le satellite Gaia en mission d exploration Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Division Affaires spatiales Fiche thématique (16.12.2013)

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère Multitude de composés chimiques sont présents dans la troposphère La composition de l air de la troposphère Les gaz O 2, N 2, Ar gaz

Plus en détail

Département éducation formation Palais de la découverte Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 2015

Département éducation formation Palais de la découverte Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 2015 Le système solaire Dossier enseignants Problèmes thématiques Département éducation formation Palais de la découverte Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 2015 Le système solaire

Plus en détail

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008 EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE Date : mai 2008 Durée : 3 heures Matériel mis à disposition

Plus en détail

LA VITESSE DE LIBÉRATION DE LIBÉRATION

LA VITESSE DE LIBÉRATION DE LIBÉRATION LA VITESSE DE LIBÉATION C EST TÈS Par Jean-Pierre MATIN jpmgauge@wanadoo wanadoo.fr ASSOCIATION D ASTONOMIE VÉGA PLAISI 78370 1 LE CONCEPT DE VITESSE DE LIBÉATION EN ASTONOMIE Le concept de vitesse de

Plus en détail

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm. février 2013 Année 2012-2013 DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.fr Test de connaissances 1. Quelle est la caractéristique des

Plus en détail

CH12: PROPRIETES DE L'AIR

CH12: PROPRIETES DE L'AIR CH12: PROPRIETES DE L'AIR Exercices: 7,8,10,13,15,16,17 et 19 p23-25 ED et FM p 21-22 Les exercices du livre «sais-tu l essentiel?»de chaque cours sont à faire automatiquement au brouillon pendant toute

Plus en détail

UN PEU PLUS PRES DES ETOILES

UN PEU PLUS PRES DES ETOILES UN PEU PLUS PRES DES ETOILES ATELIER SCIENTIFIQUE, 14 élèves en 6 ème et 5 ème COLLEGE ANTOINE COURRIERE Partenaires extérieurs : - M. Henri REBOUL Maître de conférences HDR - Astro à l école Objectif

Plus en détail

LES SATELLITES du SYSTEME SOLAIRE

LES SATELLITES du SYSTEME SOLAIRE du SYSTEME SOLAIRE HISTORIQUE TERMINOLOGIE UNE GRANDE VARIETE DES ORIGINES DIFFERENTES LA LUNE GALILEENS LES SATURNIENS ET TITAN DES LUNES ETRANGES TITANIA, TRITON & CHARON UNE VIE EXTRATERRESTRE? HISTORIQUE

Plus en détail

Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation

Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation Classe : Nom : sujet A Note : appréciation: Question n 1 : Relier chaque spectre à la légende qui lui correspond : a. Spectre émis par une étoile rouge b. Spectre

Plus en détail