Document Technique d Application. Glasdan ELAST Esterdan ELAST Polydan ELAST

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document Technique d Application. Glasdan ELAST Esterdan ELAST Polydan ELAST"

Transcription

1 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/ Annule et remplace l Avis Technique 5/ et 5/ *01 à 05 Mod Revêtement d étanchéité de toitures bicouches à base de bitume modifié SBS Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing system Dachabdichtung Glasdan ELAST Esterdan ELAST Polydan ELAST Relevant de la norme NF EN Titulaire : Danosa SA Calle La Granja 3 ES Alcobendas (Madrid) Tél. : (34) Fax : (34) Courriel : Usine : Distributeur : ES-Fontanar (Guadalajara) Danosa France SA 23 route de la Darse Bâtiment XIIIA FR Bonneuil sur Marne (Val de Marne) Tél. : Fax : Courriel : Internet : Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n 5 Toitures, couvertures, étanchéités Vu pour enregistrement le 3 février 2012 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2012

2 Le Groupe Spécialisé n 5 «Toitures, Couvertures, Étanchéités» de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné, le 14 décembre 2009 et 17 janvier 2011, la demande relative au revêtement d étanchéité de toitures Glasdan ELAST - Esterdan ELAST - Polydan ELAST fabriqué par la société Danosa SA et commercialisé par la société Danosa France SA. Le présent document, auquel est annexé le dossier technique établi par le demandeur, transcrit l avis formulé par le Groupe Spécialisé n 5 «Toitures, Couvertures, Étanchéités» sur les dispositions de mise en œuvre proposées pour l utilisation du procédé dans le domaine d emploi visé et dans les conditions de la France européenne. Ce document annule et remplace l Avis Technique 5/ avec Modificatifs *01 *02 *03 *04 *05 Mod. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Le procédé Glasdan ELAST - Esterdan ELAST - Polydan ELAST est un revêtement d étanchéité bicouche à base de feuilles manufacturées en bitume modifié par SBS armé, mises en œuvre par soudage. Il est utilisable : Sur les : - toitures-terrasses et toitures inclinées inaccessibles, terrasses techniques ou à zones techniques, - toitures accessibles aux piétons et au séjour, y compris par dalles sur plots, - toitures accessibles aux véhicules ; Sur les éléments porteurs en maçonnerie, béton cellulaire autoclavé armé, tôles d acier nervurées et bois - panneaux dérivés du bois, conformes aux normes P 84 série 200 (réf. DTU série 43) et aux «Conditions générales d emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé» (Cahier du CSTB 2192, octobre 1987). Le procédé Glasdan ELAST - Esterdan ELAST - Polydan ELAST peut être mis en œuvre : En indépendance, toujours sous protection lourde ; En semi-indépendance ou en pleine adhérence. Les joints longitudinaux et transversaux de recouvrement de la feuille de première couche, S, peuvent s effectuer par adhésivité (systèmes F - FT). 1.2 Mise sur le marché Les produits relevant de la norme NF EN et NF EN sont soumis, pour leur mise sur le marché, aux dispositions de l arrêté du 27 janvier 2006 portant application aux feuilles souples d étanchéité du décret n du 8 juillet 1992 modifié, concernant l aptitude à l usage des produits de construction. 1.3 Identification L étiquetage des rouleaux comporte le nom du fabricant, le nom commercial de la feuille, les dimensions, le code de fabrication, les conditions de stockage. Les feuilles bitumineuses prennent, selon les cas, les appellations suivantes : À partir de la nature de leur armature : - pour voile de verre, - pour polyester non-tissé 120 (ou 140R) g/m 2, - PLUS pour polyester non-tissé stabilisé 150 g/m 2, - pour polyester non-tissé 180 g/m 2 ; À partir de leur constitution : - P pour deux faces filmées, - AP pour une face grésée et une face filmée, - A pour deux faces grésées, - GP pour une finition ardoisée, - ERF SPECIAL pour un liant adjuvanté. Les feuilles bitumineuses mises sur le marché portent le marquage CE accompagné des informations visées par l annexe ZA des normes NF EN et NF EN Les pots de colle à froid IMPRIDAN 500 C sont étiquetés, avec date de limite de péremption. 2. AVIS 2.1 Domaine d emploi accepté Identique au domaine proposé par le Dossier Technique. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Aptitude à l emploi Sécurité au feu Dans les lois et règlements en vigueur, les dispositions à considérer pour les toitures proposées ont trait à la tenue au feu venant de l extérieur et de l intérieur. Vis-à-vis du feu venant de l extérieur Le comportement au feu des toitures mises en œuvre sous une protection lourde conformes à celles de l arrêté du 14 février 2003 satisfont aux exigences vis-à-vis du feu extérieur (art. 5 de l arrêté du 14 février 2003) ; le procédé avec d autres protections rapportées n est pas classé. Le classement de tenue au feu des revêtements apparents n est pas connu. Vis-à-vis du feu intérieur Les dispositions réglementaires à considérer sont fonction de la destination des locaux, de la nature et du classement de réaction au feu de l isolant et de son support. Prévention des accidents lors de la mise en œuvre ou de l entretien Elle peut être normalement assurée. Cependant la surface des feuilles devient glissante lorsque humide. Les rouleaux de plus de 45 kg sont portés par deux personnes. Les fiches de données de sécurité sont disponibles à la société Danosa France SA. Isolation thermique Le procédé permet de satisfaire à la réglementation concernant la construction neuve ou de réfections. Il permet d utiliser les isolants supports admis dans le Dossier Technique sans limitation de la résistance thermique utile validée dans leurs Documents Techniques d Application respectifs. Sur l élément porteur TAN, le coefficient ponctuel du pont thermique intégré des fixations mécaniques «fixation» des panneaux isolants, doit être pris en compte dans les calculs thermiques conformément aux dispositions prévues dans le fascicule 4/5 des Règles Th-U. Accessibilité de la toiture Ce revêtement convient aux toitures : - toitures-terrasses et toitures inclinées inaccessibles, avec chemins de circulation, - terrasses techniques ou à zones techniques, et pour une pression admise de 40 à 200 kpa (4 à 20 N/cm 2 ) selon le paragraphe 7.5 du Dossier Technique sur maçonnerie, l isolant support pouvant imposer une limite plus basse, - terrasses accessibles aux piétons et au séjour, et aux véhicules, sous une protection dure, - terrasses accessibles aux piétons et au séjour sous une protection par dalles sur plots et pour une pression admise sous plot 60 kpa (6 N/cm 2 ), l isolant pouvant imposer une limite plus basse. 2 5/

3 Emploi en climat de montagne Ce procédé peut être employé en partie courante dans les conditions prévues par le chapitre IX de la norme NF P : 1994 (réf. DTU 43.1), et dans les conditions prévues par le «Guide des toituresterrasses et toitures avec revêtements d étanchéité en climat de montagne» (Cahier du CSTB de septembre 1988). Emploi dans les régions ultrapériphériques Ce procédé d étanchéité n est pas revendiqué pour une utilisation dans les départements d outre-mer (DOM) Durabilité - entretien Dans le domaine d emploi proposé, la durabilité du revêtement d'étanchéité Glasdan ELAST - Esterdan ELAST - Polydan ELAST peut être appréciée comme satisfaisante. Entretien et réparations Cf. les normes P 84 série 200 (réf. DTU série 43). Ce revêtement peut être facilement réparé en cas de blessure accidentelle, sauf sous protection dure Fabrication Effectuée en usine, elle comprend l autocontrôle nécessaire Mise en œuvre La mise en œuvre est faite par les entreprises d étanchéité qualifiées. Sous cette condition, elle ne présente pas de difficulté particulière. Danosa France SA apporte son assistance technique sur demande de l entreprise de pose Classement FIT Les classements performanciels du procédé Glasdan ELAST - Esterdan ELAST - Polydan ELAST sont indiqués dans le tableau 1 ci-dessous. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Éléments porteurs en bois massif ou en panneaux dérivés du bois La mise en œuvre du procédé sur un élément porteur en bois, de panneaux de contreplaqué, de panneaux de particules est possible, si le support est constitué d un matériau conforme au NF DTU 43.4 P1-2. Pour les autres cas, le Document Technique d Application de l élément porteur à base de bois doit indiquer les conditions de mise en œuvre du procédé d étanchéité : mode(s) de liaisonnement du revêtement sur le support, choix des attelages de fixation mécanique des panneaux isolants, limite au vent extrême du système selon les Règles V 65 avec le modificatif n 4 de février 2009 etc. En outre, dans le cas d un support en panneaux sandwiches, le Document Technique d Application précisera si l ancrage des panneaux isolants doit se faire dans le parement supérieur ou inférieur du système Attelages de fixation mécanique des panneaux isolants a) Il est rappelé que les attelages de fixation mécanique doivent être du type «solide au pas» qui empêche, en service, le désaffleurement de la tête de l élément de liaison au-dessus de la plaquette lorsque la compression à 10 % de déformation de l isolant support est inférieure à 100 kpa (norme NF EN 826). Cette disposition est applicable aux travaux neufs, comme en travaux de réfections. b) L usage de fixations mécaniques est exclu au-dessus de locaux à W très forte hygrométrie ( > 7,5 g/m 3 ). n 2.33 Addendum Cas de la réfection Il est rappelé qu il appartient au maître d ouvrage ou à son représentant de faire vérifier au préalable la stabilité de l ouvrage dans les conditions de la norme NF P (réf. DTU 43.5) vis à vis des risques d accumulation d eau. Tableau 1 Classements FIT Deuxième couche Première couche (1) 40/GP ELAST ou 40 GP ELAST RF SPECIAL 45/GP ELAST (2) PLUS 40/GP ELAST PLUS 50/GP ELAST 180- (3) P ELAST (4) /GP ELAST /GP ELAST 50/GP JARDIN (1) F4I2*T4 F4I2*T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 (2) F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 S F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F4 I3 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T (3) F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T P ELAST (4) F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T P ELAST (5) F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 F5 I5 T4 I2* = Provisoirement toléré équivalent à I2. Certaines techniques de liaisonnement au support confèrent au procédé un classement T2 au lieu de T4 ; cf. tableaux 1 à 3 du Dossier Technique. (1) ou 30 AP ELAST ou 30 A ELAST selon la finition des surfaces supérieure / inférieure de la feuille. (2) ou 30 AP ELAST ou 30 A ELAST selon la finition des surfaces supérieure / inférieure de la feuille. (3) ou 30 AP ELAST ou 30 A ELAST selon la finition des surfaces supérieure / inférieure de la feuille. (4) ou 35 AP ELAST ou 35 A ELAST selon la finition des surfaces supérieure / inférieure de la feuille. (5) ou 40 AP ELAST ou 40 A ELAST selon la finition des surfaces supérieure / inférieure de la feuille. 5/

4 Conclusions Appréciation globale L utilisation du procédé dans le domaine d emploi accepté (cf. paragraphe 2.1) et complété par le Cahier des Prescriptions Techniques, est appréciée favorablement. Validité Sept ans, venant à expiration le 31 décembre Pour le Groupe Spécialisé n 5 Le Président C. DUCHESNE 3. Remarque complémentaire du Groupe Spécialisé Le mode de fabrication des feuilles bitumineuses ayant été modifié par rapport au précédent Avis Technique, le demandeur est invité, en vue de la révision à terme de son Document Technique d Application, à confirmer la nature des polymères utilisés pour le liant POLIMÉRICO. Ce procédé d étanchéité bitumineuse ne présente pas de solution pour le calfeutrement des joints de dilatation. Le Groupe Spécialisé informe que le recul sur l émulsion CURIDAN 100 est très récent. Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n 5 E. SALIMBENI 4 5/

5 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Domaine d emploi 1.1 Principe Le système Glasdan ELAST - Esterdan ELAST - Polydan ELAST permet de constituer des revêtements d étanchéité bicouches, homogènes, soudables, à base de feuille manufacturées en bitume modifié par élastomère SBS, apparents pour toitures-terrasses et toitures inclinées, ou sous protection lourde rapportée, ou sous isolation inversée. Les feuilles de 1 ère couche (ou de 2 ème couche sous protection) comportent une finition deux faces en film thermofusible pour le soudage (ou un film en sous-face de la feuille S), ou une face film / une face grésée ou deux faces grésées pour un collage. Les feuilles de 2 ème couche comportent un film et des paillettes d autoprotection. Pour le soudage des couches du revêtement entre elles, l interface doit comporter au moins une finition filmée. Les relevés d étanchéité des toitures inaccessibles peuvent être réalisés par des membranes SBS autoprotégées dont la finition sera soit en paillettes d ardoise soit en aluminium gaufré. Organisation de la mise en œuvre Elle est assurée par des entreprises d étanchéité qualifiées. Une assistance technique peut être demandée à la société Danosa France SA. Entretien L entretien des toitures est celui prescrit par les normes P 84 série 200 (réf. DTU série 43). Les revêtements de partie courante et en relevés peuvent être facilement réparés en cas de blessure accidentelle. 2. Destination et domaine d emploi 2.1 Généralités Les règles et clauses des normes P 84 série 200 (réf. DTU série 43) non modifiées par l AVIS sont applicables, ainsi que les «Conditions générales d emploi des dalles de toitures en béton cellulaire armé» (Cahier du CSTB 2192, octobre 1987). La norme NF P (réf. DTU 43.5) s applique en réfections. Les tableaux 1 à 4 résument les conditions d utilisation. Leur emploi doit prendre en compte les règles propres aux éléments porteurs et aux panneaux isolants supports, qui pourraient affecter le domaine d utilisation. 2.2 Cadre d utilisation 2.21 Revêtements apparents sur toitures inaccessibles, terrasses techniques et zones techniques Voir tableaux 1 et 1 bis Revêtements sous protection meuble Voir tableau Revêtements sous protection dure Voir tableau Revêtements sous protection par dalles sur plots Voir tableaux 4 et 4 bis. 3. Prescriptions relatives aux supports 3.1 Généralités Les éléments porteurs et les supports sont conformes aux prescriptions des normes - DTU ou des Documents Techniques d Application ( 1 ) les concernant. Les supports destinés à recevoir les revêtements d étanchéité doivent être stables et plans, présenter une surface propre, libre de tous corps étrangers et sans souillure d huile, plâtre, hydrocarbures, etc. 3.2 Éléments porteurs et supports en maçonnerie Sont admis les éléments porteurs et supports en maçonnerie conformes à la norme NF P (réf. DTU 20.12) et les supports non traditionnels objets d un Avis Technique favorable pour cet emploi. La préparation des supports et le pontage des joints sont effectués conformément aux prescriptions de la norme NF P (réf. DTU 43.1 P1) et des Avis Techniques ; les pontages peuvent être réalisés avec une bande de largeur de 20 cm en AL 80 type 50P ( 9.235) en posant la face aluminium vers le support. 3.3 Éléments porteurs et supports en dalles de béton cellulaire autoclavé armé Sont admises les dalles armées bénéficiant d un Avis Technique favorable. Le support est mis en œuvre conformément aux «Conditions générales d emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé» (Cahier du CSTB 2192, octobre 1987). On se reportera à ce document, notamment pour le traitement des joints et la constitution des pare-vapeur en cas d isolation thermique complémentaire. 3.4 Éléments porteurs en tôles d acier nervurées Sont admis les éléments porteurs en tôles d acier nervurées conformes aux prescriptions du NF DTU 43.3 P1, ou à un Document Technique d Application particulier, et au CPT commun «Panneaux isolants non porteurs supports d étanchéité mis en œuvre sur éléments porteurs en tôles d acier nervurées dont l ouverture haute de nervure est supérieure à 70 mm» (e-cahier du CSTB 3537_V2 de janvier 2009). 3.5 Éléments porteurs et supports en bois et panneaux dérivés du bois Sont admis les éléments porteurs et supports en bois massif et les panneaux dérivés du bois conformes aux prescriptions du NF DTU 43.4 P1. Sont également admis les supports non traditionnels bénéficiant d un Document Technique d Application favorable pour cet emploi ( 2 ). La préparation des supports comprend dans le cas des revêtements apparents a) Soit, sur bois massif et panneaux dérivés du bois (système G), le clouage d une sous-couche ou 40 P ELAST ( 9.232) ; le recouvrement entre lés est de 6 cm soudé. On utilise des clous à tête large, à raison d un tous les 33 cm en quinconce sur toute la surface conformément au NF DTU 43.4 P1-1. b) Soit, sur panneaux dérivés du bois seulement (système J), le pontage des joints de panneaux par une bande AL 80 type 50P ( 9.232) de 0,20 m de large, dans le cas de pose par colle à froid IMPRIDAN 500 C. Sur panneaux dérivés du bois seulement, et lorsque le pare-vapeur est adhérent, la préparation du support est faite par bande de pontage de façon identique. Aucune préparation des supports n est à prévoir avec les parevapeur indépendants ou semi-indépendants. (1) Ou Avis Technique dans la suite du document. (2) Se reporter au paragraphe 2.31 de l AVIS. 5/

6 La préparation des supports comprend dans le cas des revêtements adhérents sous protection rapportée a) Clouage d une sous-couche 40/GP ELAST ou (systèmes B, D) ; le recouvrement entre lés est de 6 cm soudés, ou 15 cm non soudés. On utilise des clous à tête large, à raison d un tous les 33 cm, disposés en quinconce sur toute la surface si les recouvrements sont soudés, et d un tous les 15 cm recouvrements non soudés. b) Sur panneaux dérivés du bois seulement, et lorsque le pare-vapeur est adhérent, le pontage des joints de panneaux par une bande AL 80 type 50P ( 9.232) de 0,20 m de large. Aucune préparation des supports n est à prévoir avec les parevapeur indépendants ou semi-indépendants. 3.6 Supports isolants non porteurs Le revêtement d étanchéité n apporte pas de limite à la résistance thermique utile des supports isolants. Sont admis les panneaux isolants mentionnés dans les tableaux 1 à 4, le liège aggloméré expansé dans les conditions des normes P 84 série 200 (réf. DTU série 43), et les autres isolants dans les conditions de leur Document Technique d Application particulier pour l emploi considéré Mise en œuvre du pare-vapeur Le tableau 5 s applique au choix et au principe de mise en œuvre de l écran pare-vapeur. Cas particulier de la maçonnerie Dans le cas d isolant placé sous le revêtement d étanchéité, et lorsque le relief est en béton, la continuité du pare-vapeur avec le relevé d étanchéité doit être assurée au niveau des relevés d étanchéité, qu ils soient eux-mêmes isolés ou non, conformément aux dispositions de la norme NF P (réf. DTU 43.1 P1-1). Cette continuité du pare-vapeur et des relevés doit être assurée par une équerre comportant un talon de 6 cm au minimum, avec une aile verticale dépassant d au moins 6 cm au-dessus du nu supérieur de l isolant de partie courante, soudée à plein horizontalement sur le pare-vapeur et verticalement. Cette équerre de renfort est conforme à celle définie dans la norme NF P (réf. DTU 43.1 P1-2), ou doit être définie dans un Document Technique d Application de la gamme des produits bitumineux SBS (de la société Danosa SA), telle que ( 9.235) : DOUBLE EQUERRE 0.32, ou EQUERRE 0.32, ou EQUERRE 0.25 P ou EQUERRE 0.25 AP, ou, ou, ou 40 P ELAST, découpé en bande de largeur suffisante pour assurer le talon horizontal, l épaisseur des isolants, et l aile verticale. Cas particulier de la réhabilitation thermique sur toiture existante Après révision de l ancienne étanchéité selon les prescriptions de la norme NF P (réf. DTU 43.5), l ancienne étanchéité en asphalte ou bitumineuse conservée peut constituer, le cas échéant, le parevapeur Mise en œuvre de l isolant Les panneaux isolants sont mis en œuvre selon l une des techniques suivantes visée favorablement par le Document Technique d Application de l isolant, en un ou plusieurs lits : Soit collés par EAC, ou fixés mécaniquement selon les normes P 84 série 200 (réf. DTU série 43), les «Conditions générales d emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé» et les Documents Techniques d Application particuliers des isolants. Soit collés à froid par plots ou bandes, jusqu à 5 % de pente et en un seul lit sous protection lourde rapportée, avec : - la colle IMPRIDAN 500 C ( 9.3), de consommation 500 g/m 2, - la colle indiquée dans le Document Technique d Application du support isolant ; la consommation et la répartition de cette colle à froid, et la limite de dépression au vent extrême du système, sont celles autorisées par le Document Technique d Application de l isolant. Soit libres et en un seul lit (sauf Document Technique d Application du panneau isolant particulier), sous protection lourde rapportée et à l exclusion des toitures en tôles d acier nervurées, pour des surfaces limitées et dépressions au vent extrême autorisées par le Document Technique d Application de l isolant. Soit, par toute autre technique visée favorablement par le Document Technique d Application de l isolant. Le tableau 6 s applique pour le choix des isolants et pour le principe de leur mise en œuvre, à condition que le Document Technique d Application de l isolant vise cette technique. Cas particuliers Panneau de polystyrène expansé La protection de la tranche du panneau au droit des relevés ou émergences est prescrite par le Document Technique d Application particulier à l'isolant (EPS). En variante, une bande autoadhésive à froid développé 15 cm (bande SELF-DAN ou S, 9.233) est appliquée en fond de gorge, ailes sensiblement égales. Le recouvrement de ces bandes est de 10 cm. En partie courante, un écran thermique GALSDAN 40 GP ELAST ( 9.223) est placé sur l écran d indépendance VV 100, sous la feuille de première couche. Panneau de polystyrène extrudé Les panneaux isolants de polystyrène extrudé sont toujours en pose libre, en toiture inversée. La couche de désolidarisation ( 9.231) est mise en place sur le revêtement d étanchéité à recouvrement de 10 cm environ, sauf s il comporte en surface une finition ardoisée. Plaque de verre cellulaire Les éléments porteurs bois et panneaux dérivés du bois sont préparés conformément au Document Technique d Application de l isolant de verre cellulaire : Soit, une sous-couche 30 A ELAST ( 9.232), ou 40 A ELAST, est préalablement clouée, en quinconce, sur le bois massif ; Soit les joints des panneaux dérivés du bois sont préalablement pontés par une bande AL 80 type 50P ( 9.232) de 0,20 m de large, soit les panneaux sont recouverts d une souscouche comme décrit ci-dessus pour le bois massif. La première couche du revêtement est toujours mise en adhérence totale sur les panneaux de verre cellulaire, soit par collage à l EAC, soit par soudage sur EAC refroidi. 3.7 Supports constitués par d anciens revêtements d étanchéité Ce sont d anciennes étanchéité type asphalte, bitumineux traditionnel ou à base de bitume modifié, membranes synthétiques, pouvant être sur différents supports (maçonnerie, béton cellulaire autoclavé armé, bois et panneaux dérivés du bois, isolants sur les trois éléments porteurs précités et sur acier). Les critères de conservation et de préparation de ces anciennes étanchéités sont définis dans la norme NF P (réf. DTU 43.5). 4. Prescriptions relatives aux revêtements 4.1 Composition Le choix du type de revêtement est décrit dans les tableaux 1, 2, 3, 4 et 4 bis, selon sa destination et la nature de son support direct. 4.2 Règles de substitution Dans les revêtements décrits dans les tableaux, le peut être remplacé, dans l ordre croissant de résistance au poinçonnement, par : - en sous-classe «L3», -, ou 35 P ELAST, ou 40 P ELAST, ou 50/GP JARDIN en sousclasse «L4». En couche autoprotégée, le 40/GP ELAST peut être remplacé par : - 40/GP ERF ELAST, ou 45/GP ELAST, - PLUS 40/GP ELAST ou PLUS 50/GP ELAST en sous-classe «L3», - 40/GP ELAST, 50/GP ELAST ou 60/GP ELAST en sous-classe «L4». Sous une isolation inversée, la 2 ème couche peut être ardoisée, et la couche de désolidarisation interposée n est alors pas obligatoire (nontissé synthétique 170 g/m 2 ou géotextile DANOFELT PY 200 sous protection meuble). Le classement «FIT» du revêtement qui résulte d une substitution doit être au moins égal à celui du revêtement de base. 4.3 Règles d inversion L inversion des couches des revêtements est admise sous protection rapportée, à condition de ne pas afficher deux faces grésées pour la soudure, et lorsque la couche supérieure n est pas autoprotégée. La feuille de première couche S n est pas inversable avec une feuille de deuxième couche. 6 5/

7 4.4 Composition et mise en œuvre des revêtements en partie courante 4.41 Dispositions générales La composition est indiquée tableaux 1 à 4, 2.2. La première couche est appliquée selon le système, comme dit cidessous. La seconde couche est soudée, joints à recouvrements d au moins 6 cm soudés et décalés d'au moins 10 cm par rapport à ceux de la première couche, ou croisés. Au droit des pontages, le revêtement n'est pas soudé. Fixation en tête Les fixations doivent être conformes à la norme P 84 série 200 (réf. DTU série 43) concernée en fonction de l élément porteur. Des fixations sont obligatoires en tête des lés de la couche autoprotégée (4 fixations par mètre linéaire) pour les pentes supérieures ou égales à 40 %, et à 20 % sur supports isolants surfacés par EAC. Le recouvrement d'about est alors porté à 10 cm au-delà de la ligne de fixations. De plus, dans les cas de pentes supérieures à 100 % et quel que soit le support, ou bien le revêtement comportera une armature en polyester non-tissé, et sera sous-classifié «L3» ou «L4», ou bien la longueur des lés de la couche autoprotégée sera limitée à 5 m. 4.5 Système indépendant sous protection rapportée, systèmes A - C - F - FT 4.51 Cas général Lorsqu il est prévu, l écran d indépendance est déroulé à sec, joints à recouvrements de 10 cm libres. L écran peut être supprimé sur isolant laine de verre et laine de roche non surfacé bitume, si le Document Technique d Application de l isolant le prévoit. La première couche est déroulée à sec, joints à recouvrements d au moins 6 cm soudés pour les systèmes A, C. Cas particulier sans écran d indépendance, systèmes F - FT La feuille de première couche S est posée librement et est déroulée à sec, sans écran de désolidarisation (VV 100), joints à recouvrements longitudinaux de 8 cm autoadhésifs, par pelage des deux films et les joints transversaux d abouts de lés sont autoadhésifs collés et marouflés sur 10 cm (cf. figures 1-2). L adhésivité des lés est assurée après pelage des deux films siliconés de protection des lisières, et marouflage du rouleau S lors du déroulage des lés. La mise en œuvre des recouvrements adhésifs doit être réalisée à des températures supérieures à 5 C. Par temps froid, l adhésivité des joints longitudinaux est réactivée par soudure à l avancement de la deuxième couche. La deuxième couche est soudée en plein sur la première couche, joints décalés d au moins 25 cm par rapport à ceux de la sous-couche, ou croisés. Les joints d about de lé et les découpes sont soudées au chalumeau, en prenant les précautions nécessaires afin d éviter de brûler l isolant au contact direct de la flamme de la manière suivante : Sur polystyrène expansé (EPS), protéger l isolant de la flamme soit par un écran pare-flamme à l aide d une bande de 20 cm de large en ou 30 AP ELAST, soit part des recouvrements de 20 cm au minimum, dont 10 cm restent libres et 10 cm sont soudés ; Faire disparaître à la flamme les finitions des deux lés : polyester siliconé en sous-face du lé supérieur et polyéthylène en surface du lé inférieur, sur 10 cm environ ; Rabattre le lé supérieur (sous-face adhésive) sur le lé inférieur et maroufler en écartant la flamme du chalumeau. Cas particulier du polystyrène expansé L écran d indépendance est déroulé à sec, joints à recouvrements de 10 cm libres. L écran thermique ( 9.233) est déroulé à sec, face ardoisée dessous, joints à recouvrements de 10 cm libres. La première couche et déroulée à sec, joints à recouvrements de 6 cm au moins, soudés. La feuille de première couche S constitue une alternative adaptée au polystyrène expansé (voir ci-dessus). 4.6 Système adhérent sous protection rapportée, systèmes B - D La première couche du revêtement est soudée sur isolant apte à cet usage, ou soudée sur EAC refroidi, à recouvrement de 6 cm au moins, ou directement avec EIF sur support maçonnerie (type A) plus particulièrement dans le traitement au droit des seuils, rampes, autour des locaux techniques, aménagements différés, zones carrelées, etc. Sur support bois et panneaux dérivés du bois, elle est soudée à une sous-couche clouée ou bien directement sur EIF après pontage des joints des panneaux dérivés du bois ( 3.5). 4.7 Système adhérent autoprotégé, systèmes L - M La première couche du revêtement est soudée sur isolant apte à cet usage, ou soudée sur EAC refroidi, à recouvrement de 6 cm au moins, ou directement avec EIF sur support maçonnerie de type A, hors bacs collaborants, pour des surfaces maximales de 20 m 2 et de longueur 6 m. Sur panneaux dérivés du bois, elle est soudée directement sur EIF, après pontage des joints. 4.8 Système semi-indépendant autoprotégé 4.81 Cas de la sous-couche clouée, système G La première couche du revêtement est soudée sur la sous-couche, clouée selon Cas de l écran perforé, système H1 L écran perforé ( 9.232) est déroulé à sec, le recouvrement est facultatif. Il est posé librement sur le support, et supprimé sur 0,50 m en périphérie des ouvrages et autour des émergences. La première couche du revêtement est soudée en plein sur l écran perforé, recouvrements de 6 cm Cas du collage EAC sur écran perforé (pente 5 %), système H2 L emploi de ce système est limité aux dépressions de vent extrême de Pa, selon les Règles V 65 avec modificatif n 4 de février Cette technique s utilise sur panneaux de polyuréthanne parementés bitume armé voile de verre. Sur le support non imprégné et sec, le feutre bitumé perforé ( 9.232) sous-face ardoisée vers le bas est déroulé à sec, le recouvrement est facultatif. La première couche du revêtement, obligatoirement grésée deux faces, est collée au bitume EAC (consommation moyenne 1,2 kg/m 2 ) Cas des plots de colle à froid (pente 20 %), système J L emploi de ce système est limité aux dépressions de vent extrême de Pa, selon les Règles V 65 avec modificatif n 4 de février Sur le support non imprégné et sec, en maçonnerie, béton cellulaire autoclavé armé, panneaux dérivés du bois, anciens revêtements, on dispose, en évitant les joints de dalles, un plot de colle IMPRIDAN 500 C, de 100 g environ tous les 50 cm environ et en quinconce, consommation 400 à 500 g/m 2. En périphérie et au pourtour des émergences, le doublement des plots de colle doit être prévu (tous les 25 cm sur 0,50 m de large). La première couche est obligatoirement grésée en sous-face, elle est déroulée sur les plots de colle à froid, les joints sont soudés Cas des plots d EAC sur voile-écran, système K L emploi de ce système est limité aux dépressions de vent extrême de Pa, selon les Règles V 65 avec modificatif n 4 de février Le voile-écran VV 50 est déroulé à sec, à recouvrements libres de 10 cm. Les plots d EAC de diamètre 20 cm environ, sont déposés au centre des panneaux isolants. La première couche est obligatoirement grésée 2 faces, elle est déroulée sur les plots d EAC, les joints sont collés à l EAC. 4.9 Mise hors d eau en fin de journée En fin de journée, ou en cas d arrêt inopiné pour cause d intempéries, l ouvrage et la couche isolante sont mis hors d'eau comme suit : Une bande de de 25 cm ( 9.235), ou de S, est soudée sur le pare-vapeur adhérent, ou jusqu à l élément porteur dans le cas d un pare-vapeur indépendant ou semi-indépendant, et sur le revêtement de partie courante. Les équerres de renfort sont soudées en périphérie sur la couche de revêtement en place. La fermeture des joints adhésifs de S de partie courante, est contrôlée. 5/

8 5. Protection des parties courantes 5.1 Protection meuble La protection meuble est réalisée conformément aux dispositions de la norme P 84 série (réf. DTU série 43 P1-1) concernée ; l épaisseur des granulats est de 4 cm au moins, quelle que soit la résistance thermique utile du support isolant. 5.2 Protection dure La protection, sur couche de désolidarisation, est réalisée conformément à la destination des toitures selon les dispositions de la norme P 84 série (réf. DTU série 43 P1-1) concernée, et la norme NF P (réf. DTU P1-1) pour une accessibilité aux véhicules lourds. Le non-tissé synthétique de la couche de désolidarisation définie dans les normes P 84 série (réf. DTU série 43 P1), peut être constitué par le feutre DANOFELT PY 400 ( 9.231). 5.3 Isolation inversée Sont admis les systèmes qui bénéficient d un Document Technique d Application en isolation inversée. Le revêtement est de sous-classe «L3» au moins, et on dispose la couche de désolidarisation entre le revêtement et l isolant, en DANOFELT PY 200, lorsqu elle est prévue par le Document Technique d Application de l isolant. Cette couche n est pas nécessaire si la couche supérieure du revêtement est ardoisée. La protection est réalisée selon les dispositions du Document Technique d Application du système d isolation inversée. Sous protection meuble par granulats, la couche de désolidarisation peut être constituée d un feutre DANOFELT PY 200 ( 9.231), si le Document Technique d Application de l isolant le prévoit. 5.4 Protection par dalles sur plots 5.41 Principe La mise en œuvre du dallage sur plots s effectue directement sur le revêtement d étanchéité selon le tableau 4, ou sur l isolation inversée, en respectant les prescriptions de la norme NF P (réf. DTU 43.1 P1-1) et du Document Technique d Application de l isolant de polystyrène extrudé, notamment pour ce qui concerne les dimensions Pose des plots La mise en œuvre des plots ( 9.3) s effectue conformément aux dispositions de la norme NF P (réf. DTU 43.1 P1-1) Pose du caillebotis Un caillebotis peut être prescrit par les documents particuliers du marché (DPM) ou par la norme NF P (réf. DTU P1). Le caillebotis n est pas fourni. Sous le caillebotis, le relevé est nécessairement réalisé avec autoprotection aluminium AL 80 type 50P ou autoprotection aluminium revêtue de paillettes type AL 80 type 50/GP. Le talon dépasse le caillebotis d au moins 10 cm Pose des dalles La mise en œuvre des dalles ( 9.3) s effectue conformément aux dispositions de la norme NF P (réf. DTU 43.1 P1-1) Cas des équipements lourds permanents Il s agit de massifs transportables et l équipement démontable ; les pressions admissibles sur le revêtement d étanchéité sont celles définies dans la norme NF P (réf. DTU 43.1 P1-1), à savoir : Maximum 120 kpa pour un revêtement classé «I3» et 200 kpa pour un revêtement classé «I4» posé sur support maçonnerie. Le maximum indiqué dans le Document Technique d Application de l isolant utilisé, ou 4,5 kpa dans le cas du liège aggloméré expansé conforme à la norme NF B Relevés 6.1 Étanchéité des relevés 6.11 Généralités Les relevés d étanchéité sont réalisés conformément aux dispositions de la norme P 84 série (réf. DTU série 43.1 P1) concernée. Les feuilles utilisées en relevés sont posées à joints décalés, avec talon de 100 mm pour l équerre de renfort sur la 1 ère couche et 150 mm pour la couche de relevé. Le relief en béton ou métallique est imprégné d'eif ( 9.3), avec IMPRIDAN 100 (solvants) ou CURIDAN 100 (émulsion) ( 3 ). Les relevés sont autoprotégés en toiture inaccessible, terrasse technique ou à zones techniques ; ils sont protégés en dur en terrasse accessible aux piétons, au séjour, et aux véhicules Composition et mise en œuvre Le relevé comprend : En toiture non accessible Équerre de renfort EQUERRE 0.25 P ; Relevé avec une couche en AL 80 type 50P, ou : - AL 80 type 50/GP, - PLUS 50/GP ELAST, - 50/GP ELAST, - 60/GP ELAST. En terrasse accessible 1 couche de 40 P ELAST ; 1 couche en AL 80 type 50P, ou : - AL 80 type 50/GP, - PLUS 50/GP ELAST, - 50/GP ELAST, - 60/GP ELAST. 6.2 Protection des relevés Les protections sont réalisées conformément aux dispositions de la norme P 84 série 200 (réf. DTU série 43) concernée. Les protections par bandes de solin métallique doivent bénéficier d un Avis Technique favorable. 7. Ouvrages particuliers 7.1 Noues Elles sont réalisées de manière identique aux parties courantes, quelque soit le type de toiture. 7.2 Évacuations des eaux pluviales, pénétrations Ces ouvrages sont réalisés conformément aux dispositions des normes P 84 série 200 (réf. DTU série 43) concernée, avec pièce de renfort sous la platine en, ou de sous-classe «L» supérieure, laquelle dépassera au moins 200 mm de part et d autre de la platine. 7.3 Chéneaux, caniveaux Le revêtement d étanchéité est réalisé conformément aux dispositions de la norme P 84 série 200 (réf. DTU série 43) concernée avec les feuilles suivantes : Sur élément porteur en maçonnerie : 35 P ELAST AL 80 type 50P ou : - 40 P ELAST AL 80 type 50P, - 40 P ELAST 50/GP ELAST, - 60/GP ELAST. Sur élément porteur en bois et panneaux dérivés du bois : Une sous-couche clouée choisie au 9.232, face ardoisée côté support pour les feuilles autoprotégées, fixée conformément au 3.5, est préalablement mise en œuvre. 7.4 Joints de dilatation ( 3 ) Les joints de dilatation sont exécutés sur costières conformément aux dispositions de la norme P 84 série 200 (réf. DTU série 43) concernée. 7.5 Chemins de circulation, terrasses techniques ou à zones techniques La pression admissible du procédé Glasdan ELAST - Esterdan ELAST - Polydan ELAST est de 120 kpa (revêtement «I3») ou 200 kpa (revêtement «I4») lorsqu il est mis en œuvre sur un support en maçonnerie. Sur un support isolant, la pression admissible est celle prescrite par le Document Technique d Application de ce dernier, avec un maximum de 120 ou 200 kpa. (3) Se reporter aux Remarques Complémentaires du Groupe Spécialisé au paragraphe 3 de l AVIS. 8 5/

9 7.51 Revêtements apparents Réchauffage au chalumeau pour noyer la paillette dans le revêtement. Soudage d une feuille 50/GP ELAST, ou : 60/GP ELAST, ou PLUS FM 60/GP ELAST en renforcement sur 1 m environ dans les zones de circulation et sur toute la surface de la zone technique. La feuille de renforcement est de couleur différente à celle de partie courante. Ce renforcement n est pas nécessaire lorsque le revêtement de la zone technique est lui-même renforcé (cf. tableaux 1 et 1 bis - note 1 bis) Revêtements sous protection rapportée Protection complémentaire suivant les prescriptions de la norme P 84 série (réf. DTU série 43 P1-1) ou du Document Technique d Application du procédé d isolation inversée concerné, et de la norme NF P (réf. DTU P1) pour une accessibilité aux véhicules lourds. 7.6 Rampes d accès aux parcs à véhicules Le revêtement : (ou ) est soudé en plein sur EIF. Les couches de désolidarisation et de protection dure sont celles prescrites par les normes NF P (réf. DTU 43.1 P1). 8. Dispositions particulières 8.1 Au climat de montagne On se réfèrera aux dispositions du chapitre IX de la norme NF P : 1994 et au «Guide des toitures-terrasses et toitures avec revêtements d étanchéité en climat de montagne» (Cahier du CSTB , septembre 1988) : Sous protection lourde, le revêtement de partie courante est : et la protection meuble est d épaisseur minimum 4 cm avec porteneige, ou 6 cm sans porte-neige. Sous porte-neige, le revêtement autoprotégé de partie courante est : 40 P ELAST PLUS 40/GP ELAST ou : - 50/GP ELAST, - 60/GP ELAST. Le revêtement des relevés est : 40 P ELAST 50/GP ELAST ou : - 40 P ELAST AL 80 type 50P, - 40 P ELAST AL 80 type 50/GP, - 40 P ELAST 60/GP ELAST. 8.2 Aux terrasses inaccessibles destinées à la rétention temporaire des eaux pluviales Le revêtement de partie courante est : ou : - 35 P ELAST, - 50/GP ELAST. Les relevés présentent une hauteur d au moins 25 cm au dessus du niveau fini de la protection meuble, et comprennent : 40 P ELAST AL 80 type 50P ou : - 35 P ELAST AL 80 type 50P, - 40 P ELAST AL 80 type 50/GP, - 35 P ELAST AL 80 type 50/GP, - 40 P ELAST 50/GP ELAST, - 35 P ELAST 50/GP ELAST - 40 P ELAST 60/GP ELAST, en finition. 8.3 Entretien particulier aux terrasses protégées par dalles sur plots Obligations de l utilisateur Nettoyer régulièrement la terrasse - enlever les mousses et végétations, et ne pas laisser les joints entre dallettes s obstruer. Une ou deux fois par an, déposer les dallettes amovibles (et uniquement ces dalles) repérées au-dessus des entrées d eaux pluviales ; vérifier le bon écoulement. Nettoyer les trop-pleins et grilles de protection et dégager les détritus au jet d eau, en évitant toutefois de projeter de l eau au-dessus des relevés. Interdits à l utilisateur Déposer lui-même le dallage ; Installer des jardinières mobiles ; Fixer quoi que ce soit dans le dallage, par exemple pieds de parasol. Utiliser les piètements plats du commerce ; Faire du feu directement sur le dallage ; les barbecues doivent être montés sur pieds et être équipés d une tôle de protection et d un bac à braises ; Déverser en aucune façon des produits agressifs (solvants, huiles, essences...), ni sur la terrasse, ni dans les évacuations d eaux pluviales ; Modifier le revêtement de la terrasse par des ajouts. Toute modification est susceptible de créer des surcharges, de réduire les hauteurs de seuils, de gêner le fonctionnement des joints. Des désordres pourraient en résulter, qui n engageraient que la responsabilité de l utilisateur. Tout projet de transformation d une terrasse doit avoir été étudié par un spécialiste. 9. Matériaux 9.1 Liants 9.11 Liant ELASTÓMERO en bitume élastomère SBS Le liant de base est conforme à la Directive particulière UEAtc (janvier 1984), en bitume SBS fillerisé à 35 % au plus : voir tableau 7. Le liant du 40/GP ERF SPECIAL est lui aussi conforme à la Directive particulière UEAtc (janvier 1984), en bitume SBS fillerisé à 35 % au plus (voir tableau 7) Liant AUTOADHESIVO en bitume élastomère SBS Le liant de base est conforme à la Directive technique UEAtc (janvier 1984), en bitume SBS fillerisé à 35 % au plus : voir tableau 8a Liant POLIMÉRICO en bitume modifié ( 3 ) Le liant est conforme à la Directive technique UEAtc (janvier 1984), mélange de bitume modifié avec polymères, fillerisé à 35 % au plus : voir tableau 8b. 9.2 Feuilles manufacturées 9.21 Composition et présentation La composition et la présentation des différentes feuilles intervenant dans le procédé sont indiquées aux tableaux Caractéristiques des feuilles principales Elles sont indiquées dans les tableaux Autres matériaux en feuilles Couche de séparation DANECRAN : écran d indépendance voile de verre 100 g/m 2, conforme à la norme P 84 série (réf. DTU série 43 P1-2) ; Non-tissé synthétique 170 g/m 2 : couche de désolidarisation, et écran de séparation de la protection lourde, des toitures inversées, conforme à la norme NF P (réf. DTU 43.1 P1-2) ; ALU VV : voile de verre de 60 g/m 2 mini collé sur une feuille d aluminium, selon la norme NF P (réf. DTU 43.5 P1-2) ; (3) Se reporter aux Remarques Complémentaires du Groupe Spécialisé au paragraphe 3 de l AVIS. 5/

10 DANOFELT PY 200 : feutre géotextile en polyester, écran de désolidarisation de 200 g/m 2, conforme à l annexe ZA de la norme EN Résistance à la traction (sens L T) 2,0 2,0 N et allongement à la déchirure (sens L T) ( ) % (norme UNE EN ISO 10319), essai de poinçonnement statique (CBR) (0,4-0,2) kn (norme UNE EN ISO 12236), essai de perforation dynamique (chute de cône) (27 3) mm (norme UNE EN 918). DANOFELT PY 400 : feutre géotextile en polyester, écran de désolidarisation de 400 g/m 2, conforme à l annexe ZA de la norme EN Résistance à la traction (sens L T) 5,0 5,0 N et allongement à la déchirure (sens L T) ( ) % (norme UNE EN ISO 10319), essai de poinçonnement statique (CBR) (1,3-0,3) kn (norme UNE EN ISO 12236), essai de perforation dynamique (chute de cône) (6, 3) mm (norme UNE EN 918) Couche de semi-indépendance Voile-écran : écran VV 50 conforme à la norme P 84 série (réf. DTU série 43 P1-2). Feutre bitumé perforé : écran perforé adapté au collage à l EAC avec une finition ardoisée conforme à la norme NF P (36 S VV HR). Écran perforé : écran adapté au soudage et cité dans un Document Technique d Application d un procédé d étanchéité à base de feuilles bitumineuses SBS. Pour préparation des supports bois et panneaux dérivés du bois : -, 30 A ELAST (BE 25 VV 50) : cf a ci-dessous ; - 40 P ELAST, 40 A ELAST (BE 32 VV 50) : finition film / film soudable, ou grésé / grésé, s d = 351 m, - 40 AP ELAST (BE 32 VV 50) : finition film / grésé, soudable, s d = 351 m, - 40/GP ELAST (BE 32 VV 50) : finition film / ardoisé, soudable, s d = 351 m, - AL 80 type 50P : cf b ci-dessous, - sous-couche de relevé, chéneaux et caniveaux : 40 AP ELAST, 50/P ELAST, 50 /GP ELAST, 60/GP ELAST cf et Feuille pour écran thermique 40 GP ELAST (BE 25 VV 50 A) : écran thermique sur support isolant EPS, cf ci-dessus. SELF-DAN : bande autoadhésive de bitume élastomère g/m 2. Elle est composée d une feuille d aluminium laquée et d un revêtement de bitume élastomère autocollant. La sous-face est finie de protection en polyéthylène à retirer avant la pose. Largeur 10, 15 et 30 cm. Utilisé pour la protection thermique des relevés sur polystyrène expansé. S (BE 25 PY 120 ou BE 25 PY 140R) : cf. tableaux 9b - 11b, finition film pelable / film, utilisée en indépendance, joints adhésifs par simple déroulage après enlèvement du film siliconé (bande pelable de lisière en surface, et film de sousface) Feuilles pour l écran pare-vapeur a) (BE 25 VV 50) : cf. tableaux 9a - 11a, finition film / film, soudable, s d = 351 m ; 30 AP ELAST (BE 25 VV 50) : cf. tableaux 9a - 11a, finition film / grésé, collable ou clouable, s d = 351 m; 30 A ELAST (BE 25 VV 50) : cf. tableaux 9-11, finition film / grésé, collable ou clouable, s d = 351 m. b) Feuille de bitume modifié 35 ALU (cf. tableau 10a - 12a) : AL 80 type 50P conforme à la norme NF P : feuille autoprotégée alu 8/100, armature TV 60, liant POLIMÉRICO en bitume modifié avec polymères, sous-face film, épaisseur en lisière 3,5 mm (- 5 %), lisière largeur 80 mm, s d = 893 m ; AL 80 type 50/GP conforme à la norme NF P : feuille autoprotégée alu 8/100, armature TV 60, liant POLIMÉRICO en bitume modifié avec polymères, sous-face film / finition de surface en paillettes d ardoise ou granulés minéraux, épaisseur en lisière 3,5 mm (- 5 %), lisière largeur 80 mm, s d = m. c) ASFALDAN R type 3 : aluminium bitumé conforme à la norme NF P , s d = 444 m, filmée en sous-face, soudable. d) Autres feuilles : Feutre bitumé perforé (36 S VV HR) conforme à la norme NF P ; Écran perforé cité dans un Document Technique d Application d un système d étanchéité à base de feuilles en modifié SBS. Voile de verre aluminium DANEAL conforme au CC Autres feuilles 50/GP ELAST : cf. Document Technique d Application Polydan monocouche apparent. 60/GA ELAST : cf. Document Technique d Application Polydan monocouche apparent. 60/GP ELAST : cf. Document Technique d Application Polydan monocouche apparent. 50/GP JARDIN : cf. Document Technique d Application Polydan jardin. Matériaux en feuilles pour relevés : - Relevés : : cf. tableaux 9a - 11a, PLUS 40/GP ELAST : cf. tableaux 10b - 12b, PLUS 50/GP ELAST : (BE 35 PY 150 A), film / film, soudable, résistance au poinçonnement statique 250 N au moins, pour 1 ère couche de relevé, cf. tableaux 10b - 12b, (SBS 25 PY 180), 35 P ELAST (SBS 28 PY 180), 40 P ELAST (SBS 35 PY 180) : cf ci-avant, 50/GP ELAST (SBS 35 PY 180 A) : cf. le Document Technique d Application Polydan monocouche apparent, 60/GP ELAST (SBS 40 PY 180 A) : cf. le Document Technique d Application Polydan monocouche apparent ; - Relevé avec autoprotection aluminium : AL 80 type 50P : cf b ci-avant, AL 80 type 50/GP : cf b ci-avant ; - Équerres de renfort pour relevé : EQUERRE 0.25 P : équerre 35 PY liant bitume élastomère, film / film, largeur 0,25 m, épaisseur minimum 3,5 mm, résistance au poinçonnement statique 200 N au moins, EQUERRE 0.25 AP : équerre 35 PY liant bitume élastomère, sous-face film / grésé, largeur 0,25 m, épaisseur minimum 3,5 mm, résistance au poinçonnement statique 200 N au moins, 48 P ELAST (BE 35 PY 180) : film / film, soudable, à utiliser comme bande d équerre du pare-vapeur (sous-classe «L4»), cf. tableaux 9a - 11a ; - Équerre de renfort pour équerre de pare-vapeur sur maçonnerie : DOUBLE EQUERRE 0.32 : feuille pré-découpée en largeur 0,32 m, EQUERRE 0.32 : feuille pré-découpée en largeur 0,32 m, EQUERRE 0.25 P, EQUERRE 0.25 AP : voir description ci-dessus, : cf a ci-avant, (BE 25 PY 120 ou 140R) : film / film, soudable, à utiliser comme bande d équerre du pare-vapeur (sous-classe «L3»), cf. tableaux 9a - 10a, 40 P ELAST (BE 35 PY 180) : film / film, soudable, à utiliser comme bande d équerre du pare-vapeur (sous-classe «L4»), cf. tableaux 9a - 11a. Feuilles de renfort : - : cf a ci-avant, feuille de renfort sous la platine d EEP, - pour chemins de circulation, terrasses techniques ou à zones techniques : 50/GP ELAST : cf. le Document Technique d Application Polydan monocouche apparent, 60/GP ELAST : cf. le Document Technique d Application Polydan monocouche apparent, PLUS FM 60/GP ELAST (SBS 40 PY 180R A) : cf. le Document Technique d Application Esterdan FM. Bande de pontage : - AL 80 type 50P : cf b ci-avant. Feuilles pour fermeture provisoire : - : cf a ci-avant, - S : bandes de pontage autoadhésives pour fermeture provisoire des ouvrages (fin de journée), - Bande S sur pare-vapeur, ou sous-couche autoadhésive en plein. 10 5/

Avis Technique 5/ DRAINA G10

Avis Technique 5/ DRAINA G10 Avis Technique 5/11-2231 Annule et remplace l Avis Technique 5/06-1867 Nappe à excroissances drainantes sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung DRAINA G10 Titulaire : Usine

Plus en détail

DRAINA G10. Vu pour enregistrement le 30 mai 2006

DRAINA G10. Vu pour enregistrement le 30 mai 2006 Avis Technique 5/06-1867 Nappe à excroissances drainante sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung DRAINA G10 Titulaire : ICOPAL SAS 12 rue de la Renaissance F-92184 ANTONY

Plus en détail

TOPFIX SPF. Cahier des Charges. Edition juillet Société AXTER SAS 8, avenue Félix d Hérelle F PARIS

TOPFIX SPF. Cahier des Charges. Edition juillet Société AXTER SAS 8, avenue Félix d Hérelle F PARIS Cahier des Charges TOPFIX SPF Société AXTER SAS 8, avenue Félix d Hérelle F-75016 PARIS Tel : 01 46 09 39 60 Fax : 01 46 09 39 62 www.axter.eu Le présent Cahier des Charges du procédé TOPFIX SPF établi

Plus en détail

SOMMAIRE. Domaine d'application du guide... 4 Documents nécessaires pour l établissement du projet... 4

SOMMAIRE. Domaine d'application du guide... 4 Documents nécessaires pour l établissement du projet... 4 SOMMAIRE Domaine d'application du guide......................... 4 Documents nécessaires pour l établissement du projet............... 4 La toiture-terrasse : composition, destination et pente....... 7

Plus en détail

NOUS SOMMES FABRICANTS... 4 QUI NOUS SOMMES... 5 ÉTANCHÉITÉ... 5 PRESENTATION... 6 CADRE DE SOLUTIONS D ETANCHEITE... 8 Terrasses accessibles

NOUS SOMMES FABRICANTS... 4 QUI NOUS SOMMES... 5 ÉTANCHÉITÉ... 5 PRESENTATION... 6 CADRE DE SOLUTIONS D ETANCHEITE... 8 Terrasses accessibles NOUS SOMMES FABRICANTS... QUI NOUS SOMMES... ÉTANCHÉITÉ... PRESENTATION... CADRE DE SOLUTIONS D ETANCHEITE... 8 Terrasses accessibles Terrasses accessibles piétons Protection lourde dure ou carrelage...

Plus en détail

Toitures terrasses. STS 2 Enveloppe du Bâtiment 06/10/2008 1

Toitures terrasses. STS 2 Enveloppe du Bâtiment 06/10/2008 1 Toitures terrasses STS 2 Enveloppe du Bâtiment 06/10/2008 1 Introductions Une toiture terrasse est une toiture dont la pente est inférieure à 15%. Cette faible pente rend possible la rétention d eau. Chaque

Plus en détail

Sarnafil TG 66 F indépendant

Sarnafil TG 66 F indépendant Avis Technique 5/04-1786*01 Add Additif à l Avis Technique 5/04-1786 Revêtement d étanchéité monocouche en Polyoléfines Flexibles (FPO), indépendant sous protection lourde Revêtement d étanchéité de toitures

Plus en détail

Avis Technique 5/ Topmetal S

Avis Technique 5/ Topmetal S Avis Technique 5/11-2258 Annule et remplace l Avis Technique 5/04-1790 Revêtement d'étanchéité bicouche mixte apparent à base de feuilles en bitume modifié Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing

Plus en détail

-SYSTEME D ETANCHEITE-

-SYSTEME D ETANCHEITE- POUR LES PROFESSIONNELS DU BATIMENT BATICHEM UNE HAUTE TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L ENTREPRISE MAROCAINE UNE GAMME COMPLETE DE PRODUITS D ETANCHEITE POUR LE BATIMENT ET LE GENIE CIVIL -SYSTEME D ETANCHEITE-

Plus en détail

KNAUF THERM TTI TH34 SE SOUS PROTECTION LOURDE

KNAUF THERM TTI TH34 SE SOUS PROTECTION LOURDE Isolation sur béton ou bois Panneau stabilisé de polystyrène expansé auto-extinguible, conforme à la référence EPS 150 de la norme NF EN13163. Application Knauf Therm TTI Th34 SE est destiné au support

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2146 Annule et remplace l Avis Technique 5/05-1826*V1 Revêtement d étanchéité monocouche en totale adhérence à base de bitume modifié APP

Plus en détail

Eurothane Bi-3A, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois.

Eurothane Bi-3A, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. Eurothane Bi-3A, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. La référence pour l isolation durable à haute valeur

Plus en détail

KNAUF THERM TTI TH36 SE SOUS PROTECTION LOURDE

KNAUF THERM TTI TH36 SE SOUS PROTECTION LOURDE Isolation sur béton ou bois Panneau stabilisé de polystyrène expansé auto-extinguible, conforme à la référence EPS 100 de la norme NF EN13163. Application Knauf Therm TTI Th36 SE est destiné au support

Plus en détail

Procédé Adestar. Renforts en bande Adek. Platine EEP. Chéneaux et caniveaux. Définitions - Types - Pentes

Procédé Adestar. Renforts en bande Adek. Platine EEP. Chéneaux et caniveaux. Définitions - Types - Pentes Points singuliers Évacuation des eaux pluviales Les orifices d évacuation doivent se trouver sous le point bas de la toiture, afin d éviter toute stagnation d eau. Pour cela, il est conseillé de réaliser

Plus en détail

Document Technique d Application. Unovel - Unosint

Document Technique d Application. Unovel - Unosint Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/09-2083 Annule et remplace l Avis Technique 5/03-1681 et 5/03-1681*01 à *05 Mod Revêtement d étanchéité de toitures bicouche à base de feuilles

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Revêtement monocouche d'étanchéité de toitures Avis Technique 5/01-1561 Annule et remplace l Avis Technique 5/96-1196 Revêtement d'étanchéité monocouche soudable en bitume modifié SBS SOPRALEE FLAM Monocouche

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2145 Annule et remplace l Avis Technique 5/04-1774 et 5/04-1774*01 *02 *03 Mod Revêtement d étanchéité bicouche soudé à base de bitume modifié

Plus en détail

ROCK UP B+ nu. performances THERMIQUE. performances incendie CONSEIL ROCKWOOL NOUVEAU

ROCK UP B+ nu. performances THERMIQUE. performances incendie CONSEIL ROCKWOOL NOUVEAU ROCK UP B+ nu ROCK UP B+ NU est un panneau isolant nu en laine de roche, dont la particularité est de présenter une face supérieure surdensifiée repérée par 1 marquage. performances THERMIQUE 50 60 70

Plus en détail

LOT N 3 : ETANCHEITE

LOT N 3 : ETANCHEITE LOT N 3 : ETANCHEITE Page 1 sur 8 Table des matières 1. GENERALITES... 3 1.1. RAPPEL DES NORMES... 3 1.2. RECEPTION DES SUPPORTS... 3 1.3. ESSAIS... 4 1.4. PRESTATIONS ANNEXES D ETANCHEITE... 4 1.5. ISOLATIONS...

Plus en détail

Document Technique d Application HYRENE TS

Document Technique d Application HYRENE TS Document Technique d Application référence Avis Technique 5/15-2471 Revêtement d étanchéité bicouche de feuilles à base de bitume élastomère SBS Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing system

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne

Évaluation Technique Européenne 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0) 64 68 82 82 Fax : + 33 (0) 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Directio Membre de

Plus en détail

Moplas Joint. Vu pour enregistrement le 20 décembre 2007

Moplas Joint. Vu pour enregistrement le 20 décembre 2007 Avis Technique 5/07-1922 Système d étanchéité des joints de gros œuvre pour toitures Étanchéité des joints de gros œuvre pour toiture Waterproofing treatment of joint for roofing Dichtschweißung für Abdichtungen

Plus en détail

Document Technique d Application. Meps soudable

Document Technique d Application. Meps soudable Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2274 Annule et remplace l Avis Technique 5/05-1841 Revêtement d étanchéité bicouche à base de feuilles en bitume modifié par SBS Revêtement

Plus en détail

L étanchéité des toits terrasses

L étanchéité des toits terrasses L étanchéité des toits terrasses De l étanchéité classique des toits terrasses, à chaud ou à froid, aux solutions dédiées pour les toitures en fibrociment, l étanchéité liquide, la végétalisation ou la

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing system Dachabdichtung Avis Technique 5/05-1810 Annule et remplace l Avis Technique 5/00-1438 et *01 Mod *02 Mod Revêtements d étanchéité bicouches

Plus en détail

4 - Isolation des toitures

4 - Isolation des toitures 4 - Isolation des toitures > Guide de choix... 180 A. Toitures terrasses 182 B. Toitures combles et inclinées 186 www.placo.fr 179 Isolation du Bâti 4. Isolation des toitures Guide de choix Toitures Inaccessibles

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA FR. Pare-vapeur. Description du produit. Tests. Données du produit. Forme

Construction. Sarnavap 5000E SA FR. Pare-vapeur. Description du produit. Tests. Données du produit. Forme Notice Produit Edition 09.2012 Identification no. 4795 Version no. 2012-209 Sarnavap 5000E SA FR Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA FR est un pare-vapeur auto-adhésif. Il est composé

Plus en détail

Solutions d étanchéité avec membranes à base de bitume modifié

Solutions d étanchéité avec membranes à base de bitume modifié Solutions d étanchéité avec membranes à base de bitume modifié Étanchéite Isolation Acoustique Drainages et Géotextiles Lanterneaux MEMBRANES BITUMINEUSES Description Plus de 0 millions de m de chapes

Plus en détail

L étanchéité en asphalte des toitures-terrasses

L étanchéité en asphalte des toitures-terrasses INNOVATION UN SYSTÈME COMPLET ÉTANCHEUR L étanchéité en asphalte des toitures-terrasses 07/20 UN SYSTÈME COMPLÈTEMENT KNAUF Protection lourde Procédé d étanchéité à base d asphalte traditionnel ou mixte

Plus en détail

GAMME TOITURES-TERRASSES ALPAL ALPAL TS. Procédés d étanchéité monocouches autoprotégés soudés, base bitume ALPA

GAMME TOITURES-TERRASSES ALPAL ALPAL TS. Procédés d étanchéité monocouches autoprotégés soudés, base bitume ALPA GAMME TOITURES-TERRASSES ALPAL ALPAL TS Procédés d étanchéité monocouches autoprotégés soudés, base bitume ALPA ALPAL et ALPAL TS Les procédés ALPAL et ALPAL TS sont chacun constitués d une seule membrane

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Référence Avis Technique 5-09-2078 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Tuile Galleane 12

Plus en détail

Vu pour enregistrement le 13 juin 2006

Vu pour enregistrement le 13 juin 2006 Avis Technique 5/06-1855 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Aquitaine Poudenx Titulaire : Imerys TC 1 rue des Vergers F-69579

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application référence Avis Technique 5/08-1993 Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing system Dchabdichtung Annule et remplace l Avis Technique 5/01-1561 avec modificatifs

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/08-2013*01 Add Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation as base for waterproofing Nichttragender Wärmedämmstoff

Plus en détail

Commune de LA FERTÉ SAINT-CYR - Construction d'un centre d'intervention - Septembre

Commune de LA FERTÉ SAINT-CYR - Construction d'un centre d'intervention - Septembre Commune de LA FERTÉ SAINT-CYR - Construction d'un centre d'intervention - Septembre 2014 3-1 LOT N 3 ETANCHÉITÉ Commune de LA FERTÉ SAINT-CYR - Construction d'un centre d'intervention - Septembre 2014

Plus en détail

Solutions Knauf pour les logements collectifs

Solutions Knauf pour les logements collectifs Toitures-terrasses 09/206 Solutions Knauf pour les logements collectifs Optimiser la performance thermique dans le logement collectif Isolation sur béton ou bois Knauf Thane ET Se sous protection lourde

Plus en détail

Tuile TB 10. Lliria (46160), Espagne. Vu pour enregistrement le 6 juin 2006

Tuile TB 10. Lliria (46160), Espagne. Vu pour enregistrement le 6 juin 2006 Avis Technique 5/06-1863 Tuile de terre cuite pour l emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Tuile TB 10 Titulaire : Tylmesa Ctra LIiria a Pedralba, km

Plus en détail

Document Technique d Application. Mepforum sous protection lourde

Document Technique d Application. Mepforum sous protection lourde Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/16-2519 Annule et remplace l Avis Technique 5/11-2184 Revêtement d'étanchéité de toitures sous protection lourde en monocouche à base de bitume

Plus en détail

Soprastick Sarking. montagne. climat de. couverture. Étanchéité complémentaire sur isolant thermique en simple toiture ventilée

Soprastick Sarking. montagne. climat de. couverture. Étanchéité complémentaire sur isolant thermique en simple toiture ventilée Solutions de couverture couverture climat de montagne Étanchéité complémentaire sur isolant thermique en simple toiture ventilée introduction introduction LA COUVERTURE EN CLIMAT DE MONTAGNE : LES SOLUTIONS

Plus en détail

Document Technique d Application. Alphatoit

Document Technique d Application. Alphatoit Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/07-1974 Annule et remplace d Avis Technique 5/05-1809 Panneaux isolants non porteurs en laine minérale (MW) support d étanchéité Isolant thermique

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2182 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1658 avec modificatifs *01 *02 Mod Revêtement d étanchéité monocouche en feuilles plastiques

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/07-119*08 Mod Modificatif à l Avis Technique 20/07-119, aux extensions 20/07-119*01 Ext, 20/07-119*02 Ext, et annule et remplace les modificatifs

Plus en détail

RENOLIT ALKORPLAN L Système en indépendance sous lestage

RENOLIT ALKORPLAN L Système en indépendance sous lestage RENOLIT WATERPROOFING 1 RENOLIT ALKORPLAN L Système en indépendance sous lestage EXCELLENCE IN ROOFING 2 RENOLIT WATERPROOFING Système en indépendance sous lestage INFORMATION PRODUIT Membrane synthétique

Plus en détail

KIT EXCELPARK 2 GUIDE DE POSE

KIT EXCELPARK 2 GUIDE DE POSE Version du 15/06/2005 Annule et remplace: 06/10/200 ASPHALTE BETON SUPER ASPHALTE SUPER BETON POINTS SINGULIERS KIT EXCELPARK 2 Procédé d étanchéité de joints plats avec de gros œuvre pour toitures accessibles

Plus en détail

Document Technique d Application CANOPIA

Document Technique d Application CANOPIA Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/16-2510 Revêtement d'étanchéité de toitures-jardins et végétalisées en bicouche à base de bitume modifié CANOPIA Relevant de la norme NF EN 13707

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/16-2506 Annule et remplace l Avis Technique 5/08-2022 et son modificatif Revêtement d'étanchéité de toitures apparent collé à base de bitume

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation as base for waterproofing Nichttragender Wärmedämmstoff als Untergrund für Abdichtungen Avis Technique 5/11-2233 Annule et

Plus en détail

Avis Technique 5/ Polydan jardin

Avis Technique 5/ Polydan jardin Avis Technique 5/112255 Annule et remplace l Avis Technique 5/031689 Revêtement d étanchéité de toituresjardins bicouche en bitume modifié SBS Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing system

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Produit d accrochage pour enduit intérieur à base de Product of fixing for interior coating containing plaster Befestigprodukt für innere Beschichtung aus Gips Avis Technique 9/09-888 Annule et remplace

Plus en détail

Avis Technique 5/ DRAINA G10

Avis Technique 5/ DRAINA G10 Avis Technique 5/15-2430 Annule et remplace l Avis Technique 5/11-2231 Nappe à excroissances drainantes sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung DRAINA G10 Titulaire : Fabricant

Plus en détail

Document Technique d Application. Sopralène Stick

Document Technique d Application. Sopralène Stick Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2139 Annule et remplace l Avis Technique 5/03-1715 et 5/03-1715*01 *02 *03 *04 Mod Revêtement d étanchéité bicouche en bitume modifié SBS,

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application 5/12-2269 Procédé de couverture en tuiles de terre cuite Tuile de terre cuite mise en œuvre à très faible pente Rhona 10 relevant de la norme NF EN 1304 Titulaire : Usine

Plus en détail

PROCEDE D ETANCHEITE SANS FIXATION SUR TAN AVEC ISOLANT LAINE MINERALE

PROCEDE D ETANCHEITE SANS FIXATION SUR TAN AVEC ISOLANT LAINE MINERALE Cahier des Charges O TOP PROCEDE D ETANCHEITE SANS FIXATION SUR TAN AVEC ISOLANT LAINE MINERALE AXTER SAS 8, avenue Félix d Hérelle F-75016 PARIS Tel : 01 46 09 39 60 Fax : 01 46 09 39 62 www.axter.eu

Plus en détail

KIT EXCELPARK 1 GUIDE DE POSE

KIT EXCELPARK 1 GUIDE DE POSE Version du 1/0/200 Annule et remplace: 0/10/2004 ASPHALTE BETON SUPER ASPHALTE SUPER BETON POINTS SINGULIERS KIT EXCELPARK 1 Procédé d étanchéité de joints plats sans de gros œuvre pour toitures accessibles

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2239 Revêtement d étanchéité bicouche en bitume modifié SBS destinés aux toitures-terrasses jardins et végétalisées Revêtement d étanchéité

Plus en détail

Avis Technique 5/

Avis Technique 5/ Avis Technique 5/16-2493 Panneaux en perlite expansée (EPB) pentés Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation as base for waterproofing Nichttragender Wärmedämmstoff

Plus en détail

Document Technique d Application. Unosint E Jardin

Document Technique d Application. Unosint E Jardin Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2151*V1 Annule et remplace l Avis Technique 5/11-2151 Revêtement d étanchéité de toitures-jardins Roof garde waterproof system Unosint E Jardin

Plus en détail

Sopralène Flam 180. Guide de l étanchéité soudable. soudable. bitumineuse. primaire

Sopralène Flam 180. Guide de l étanchéité soudable. soudable. bitumineuse. primaire Solutions d étanchéité bitumineuse Guide de l étanchéité soudable Sopralène Flam 180 Les solutions d étanchéité bitumineuse SOPREMA des toitures-terrasses. bitumineuse primaire toitures-terrasses nchéité

Plus en détail

Avis Technique 5/ Moplas Joint

Avis Technique 5/ Moplas Joint Avis Technique 5/11-2250 Annule et remplace l Avis Technique 5/07-1922 et 5/07-1922*01 Ext *02 Ext Système d étanchéité des joints de gros-œuvre pour toitures Étanchéité des joints de gros-œuvre pour toiture

Plus en détail

Document Technique d Application. Paracier FM

Document Technique d Application. Paracier FM Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2225 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1581 avec modificatifs *01 Mod à *07 Mod Revêtement d étanchéité bicouche à base de feuilles

Plus en détail

Document Technique d Application. Eurothane Bi-3

Document Technique d Application. Eurothane Bi-3 Document Technique d Application référence Avis Technique 5/07-1950 Panneaux isolants non porteurs en polyuréthanne (PUR) à parements bitumés grésés armés voile de verre Isolant thermique non porteur support

Plus en détail

Document Technique d Application 5/15-2466. Sarnafil TG 66 F indépendant

Document Technique d Application 5/15-2466. Sarnafil TG 66 F indépendant Document Technique d Application 5/15-2466 Annule et remplace l Avis Technique 5/11-2200 Monocouche en Polyoléfines Flexibles (FPO), indépendant sous protection lourde Revêtement d étanchéité de toitures

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE (CTMO)

CAHIER TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE (CTMO) FONDALINE CAHIER TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE (CTMO) Facile a mettre en oeuvre Durable Souple www.onduline.fr FONDALINE Les systèmes FONDALINE permettent de répondre à vos besoins de protection des soubassements

Plus en détail

Document Technique d Application ROMANE SANS

Document Technique d Application ROMANE SANS Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2289 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1611 Edition corrigée du 9 juillet 2012 Tuile de terre cuite Couverture en petits éléments Discontinous

Plus en détail

Document Technique d Application TERASPHALTE

Document Technique d Application TERASPHALTE Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/14-2412 Annule et remplace l Avis Technique 5/08-2016 Mixte en asphalte et membrane en bitume élastomère armée Revêtement d'étanchéité de toitures

Plus en détail

Tectofin apparent collé Revêtement d étanchéité monocouche synthétique

Tectofin apparent collé Revêtement d étanchéité monocouche synthétique Tectofin apparent collé Revêtement d étanchéité monocouche synthétique Étanchéités des toitures-terrasses inaccessibles avec revêtement collé Annexe B du Cahier des charges de pose établi par Siplast DEVEB

Plus en détail

REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE DCE. ETANCHEITE Mai 2008

REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE DCE. ETANCHEITE Mai 2008 REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE DCE Lot n 02 ETANCHEITE Mai 2008 ARCAS ARCHITECTURE ARCASA Société d Architecture 12 rue de Villevert - 60300 SENLIS Tél. : 03

Plus en détail

Pour la conception de l isolation thermique des toitures-terrasses et toitures inclinées avec étanchéité DOSSIER MAI 2012

Pour la conception de l isolation thermique des toitures-terrasses et toitures inclinées avec étanchéité DOSSIER MAI 2012 DOSSIER MAI 2012 04 RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES DE LA CSFE Pour la conception de l isolation thermique des toitures-terrasses et toitures inclinées avec étanchéité CSFE Chambre Syndicale Française

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. 5. AGRÉMENTS TECHNIQUES ATG 1575 ATG 2262 Voir: 8-1

TABLE DES MATIERES. 5. AGRÉMENTS TECHNIQUES ATG 1575 ATG 2262 Voir:  8-1 TABLE DES MATIERES. GENERALITES. PRINCIPES DE BASE DE LA CONSTRUCTION DE TOITURES AVEC EUROTHANE ET POWERDECK. APPLICATIONS EUROTHANE ET POWERDECK POUR LES TOITURES PLATES AVEC COUVERTURE DE BITUME OU

Plus en détail

Tectofin en indépendance sous protection lourde Revêtement d étanchéité monocouche synthétique

Tectofin en indépendance sous protection lourde Revêtement d étanchéité monocouche synthétique Tectofin en indépendance sous protection lourde Revêtement d étanchéité monocouche synthétique Étanchéités des toitures-terrasses accessibles ou inaccessibles sous protection lourde rapportée Annexe C

Plus en détail

LOT N 7 : CARRELAGE, FAIENCE

LOT N 7 : CARRELAGE, FAIENCE LOT N 7 : CARRELAGE, FAIENCE Page 1 sur 7 80 GENERALITES Les travaux comprennent toutes les fournitures, montages et mise en oeuvre de tous les matériaux décrits au présent lot. 801 RAPPEL DES NORMES ET

Plus en détail

ETANCHER LES TOITURES ET TERRASSES AVEC BANDE ETANCHE AUTOCOLLANTE BITUME

ETANCHER LES TOITURES ET TERRASSES AVEC BANDE ETANCHE AUTOCOLLANTE BITUME Bande d'étanchéité toiture bitume autocollante Bande étanche autocollante bitume est une bande d'étanchéité indéchirable, autocollante à froid, prête à l'emploi, applicable sur tous supports : bois, métal,

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Revêtement d'étanchéité de toitures Roof waterproofing system Dachabdichtung Avis Technique 5/02-1669 Revêtement d'étanchéité mixte en asphalte et feuille en bitume élastomère armée TERASPHALTE Titulaire

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PROCEDE DANOPOL HS

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PROCEDE DANOPOL HS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PROCEDE DANOPOL HS Revêtement d étanchéité monocouche, pour toitures terrasses à base de PVC P plastifié armé. Pose par fixation mécanique à l élément porteur Version et Edition

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing system Dachabdichtung Avis Technique 5/11-2221 Annule et remplace l Avis Technique 5/08-2001 Revêtement d étanchéité de toitures monocouche en bitume

Plus en détail

Document Technique d Application. Référence Avis Technique 5/ ISOMO 20 ET. Relevant de la norme NF EN 13163

Document Technique d Application. Référence Avis Technique 5/ ISOMO 20 ET. Relevant de la norme NF EN 13163 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/14-2429 Annule et remplace l Avis Technique 5/11-2219*V1 Edition corrigée du 30 avril 2015 Panneaux isolants en polystyrène expansé (EPS) Isolant

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française)

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française) 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0)1 64 68 82 82 Fax : + 33 (0)1 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Membre de l EOTA

Plus en détail

Avis Technique 5/ Aspatoit

Avis Technique 5/ Aspatoit Avis Technique 5/16-2491 Annule et remplace l Avis Technique 5/10-2125 Revêtement d étanchéité de toitures à base d asphalte Roof waterproofing asphalt system Aspatoit Titulaire : Société Asten 66 rue

Plus en détail

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système INTRODUCTION Les Hourdis CONCERTO METAL (CMH) en polystyrène expansé d une densité de 20 à 25 kg/m³, renforcé par des inserts en acier galvanisé de 1,25 mm offre les avantages suivants : Isolation thermique

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE (CTMO)

CAHIER TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE (CTMO) BITULINE Système d'étanchéité pour toiture terrasse CAHIER TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE (CTMO) Systeme complet d'étanchéité pour toiture terra sse Circulable ou non www.onduline.fr BITULINE Les différents

Plus en détail

DEUXIEME PHASE TOITURE TERRASSE ACCESSIBLE. Art. Désignation U Quantités P.U. P.T.

DEUXIEME PHASE TOITURE TERRASSE ACCESSIBLE. Art. Désignation U Quantités P.U. P.T. DEUXIEME PHASE TOITURE TERRASSE ACCESSIBLE ETANCHEITE DES PARTIES COURANTES Exécution d'un complexe d'étanchéité pour parties courantes comprenant : * Une couche primaire EIF * Un pare vapeur en Elastophène

Plus en détail

Cahier des Charges. Dossier technique SARKING FOAMGLAS. Version du : 11/08/2015

Cahier des Charges. Dossier technique SARKING FOAMGLAS. Version du : 11/08/2015 Cahier des Charges Dossier technique SARKING FOAMGLAS Version du : 11/08/2015 Ce procédé a fait l objet d une Enquête de Technique Nouvelle n 1503601R0000004 (validité 31/08/2018) de la part de SOCOTEC

Plus en détail

Montant HT. Prix Unitaire PREPARATION GENERALE DU CHANTIER TOITURE TERRASSE MATERNELLE NUMERO 1 COUR PREPARATION TRAVAUX DE DEPOSE

Montant HT. Prix Unitaire PREPARATION GENERALE DU CHANTIER TOITURE TERRASSE MATERNELLE NUMERO 1 COUR PREPARATION TRAVAUX DE DEPOSE GENERALE DU CHANTIER Préparation du matériel, installation de chantier, approvisionnement,balisage du site, mise en sécurité du chantier forfait 1 TOITURE TERRASSE MATERNELLE NUMERO 1 COUR en périphérie

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/14-2367 Annule et remplace l Avis Technique 5/06-1903 Revêtement d étanchéité de toiture Dachabdichtung Roof waterproofing system Revêtement

Plus en détail

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 DIRECTION ISOLATION ET REVÊTEMENTS DIVISION REVETEMENTS, ÉTANCHEITE, ENDUITS ET MORTIERS APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 Selon l'avis du Comité d'experts,

Plus en détail

Toiture chaude sur panneaux en bois

Toiture chaude sur panneaux en bois 32 Support de planification swisspor Toiture plate Variante avec swissporeps 5 4 3 2 1 Eléments de construction: détails et caractéristiques Couches/désignation Position CRB Epaisseur de [mm] conductivité

Plus en détail

Document Technique d Application 5/ Stisolétanch Protect

Document Technique d Application 5/ Stisolétanch Protect Document Technique d Application 5/15-2452 Annule et remplace l Avis Technique 5/11-2256 Système d isolation compose (EPS + MW) non porteur support d étanchéité Isolant thermique non porteur support d

Plus en détail

DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT

DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT SARNAFIL MT SOMMAIRE 03 Caractéristiques principales de Sarnafil MT SYSTÈMES DE SOUS-COUVERTURE 04 Toiture chaude semi ventilée Isolation sur chevrons en continu

Plus en détail

Ecran de sous-toiture pour panneaux photovoltaïques et solaires

Ecran de sous-toiture pour panneaux photovoltaïques et solaires DELTA - EXXTREM Ecran de sous-toiture pour panneaux photovoltaïques et solaires Objet Ecran de sous-toiture hautement perméable à la vapeur d eau et étanche à l eau pour applications sous panneaux photovoltaïques

Plus en détail

Document Technique d Application. Rock Up C Nu

Document Technique d Application. Rock Up C Nu Document Technique d Application référence Avis Technique 5/05-1803 Panneaux isolants non porteurs en laine minérale nue (MW) support d étanchéité Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing

Plus en détail

Document Technique d Application. Parafor Solo FM

Document Technique d Application. Parafor Solo FM Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2169 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1629 avec modificatifs *01 Mod à *06 Mod Édition corrigée du 3 février 2012 Revêtement d étanchéité

Plus en détail

Document Technique d Application. Teranap

Document Technique d Application. Teranap Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/16-2518 Annule et remplace l Avis Technique 5/08-2000 et 5/08-2000*01 Mod Revêtement d'étanchéité de toitures sous protection lourde en monocouche

Plus en détail

Avis Technique 14/

Avis Technique 14/ Avis Technique 14/13-1853 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1247 Procédé de chute unique Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabflu eitungen Culotte chute unique CEBTP Titulaire

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2296 Annule et remplace l Avis Technique 5/08-2015 Panneaux isolants non porteurs en laine de roche (MWR) parementés bitume support d étanchéité

Plus en détail

vendredi 15 juin 2012 à 12 Heures

vendredi 15 juin 2012 à 12 Heures MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville d Auterive Place du 11 novembre 1918 31190 AUTERIVE 05 34 28 19 30 Cahier des Clauses Techniques Particulières Travaux de réfection d étanchéité des toituresterrasses sur

Plus en détail

Isolation sous chape hydraulique

Isolation sous chape hydraulique m Isolants de sol Isolation sous chape hydraulique p. 108 ou mortier de scellement Détail produit PRINCIPE DE MISE EN ŒUVRE 1. Règles de mise en œuvre Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément

Plus en détail

Imperbel SA Parc Industriel B-1360 Perwez (Belgique) Perwez (Belgique) Derbigum France ZI Roubaix Est rue de la Plaine F Leers (Nord)

Imperbel SA Parc Industriel B-1360 Perwez (Belgique) Perwez (Belgique) Derbigum France ZI Roubaix Est rue de la Plaine F Leers (Nord) Avis Technique 5/05-1826*V1 Édition qui remplace celle de l Avis Technique 5/05-1826 et se substituant à l édition précédente Revêtement d étanchéité à base de bitume modifié APP monocouche, mis en œuvre

Plus en détail

Document Technique d Application. Hyrene Spot

Document Technique d Application. Hyrene Spot Document Technique d Application référence Avis Technique 5/08-1995 Revêtement d'étanchéité bicouche en bitume modifié SBS avec première couche mise en œuvre par autoadhésivité Revêtement d étanchéité

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française)

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française) 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0)1 64 68 82 82 Fax : + 33 (0)1 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Membre de l EOTA

Plus en détail