CENTRE D ÉTUDES ET MUSÉE EDMOND-MICHELET

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE D ÉTUDES ET MUSÉE EDMOND-MICHELET"

Transcription

1 CENTRE D ÉTUDES ET MUSÉE EDMOND-MICHELET CONVENTION PRÉAMBULE Le 1 er mars 1976, l association «Fraternité Edmond-Michelet» a donné à bail emphytéotique (publié le 26 avril 1976) à la Ville de Brive, moyennant un loyer annuel d un franc, pour une durée de 25 ans renouvelable ensuite par tacite reconduction par périodes de cinq années sauf dénonciation six mois avant l arrivée de son terme, la maison d Edmond Michelet, située 4 rue Champanatier à Brive (Corrèze). L association «Fraternité Edmond-Michelet», a consenti ce bail emphytéotique à condition que la ville de Brive prenne en charge : - l aménagement, dans l immeuble loué, d un Centre national d études de la Résistance et de la Déportation, cette affectation devant être maintenue pendant toute la durée du bail ; - la totalité des charges de l immeuble et du terrain attenant, à savoir, dépenses d entretien de l immeuble, dépenses de fonctionnement du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» et tous les travaux nécessaires ; - le fonctionnement du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» qui sera de sa compétence exclusive ; - l animation, conjointement avec l association «Fraternité Edmond- Michelet», du «Centre d études et musée Edmond-Michelet». En 2004, une convention a été établie entre la ville de Brive et l association «Fraternité Edmond-Michelet» afin de clarifier le statut de l établissement et son mode de fonctionnement. Aujourd hui, il est nécessaire de procéder à une mise à jour de cette convention. Il a été convenu ce qui suit entre : La ville de Brive, représentée par son maire en exercice, dûment habilité à cet effet par délibération du Conseil municipal en date du 27 mars 2017 désignée sous le terme «la Ville», d une part, Et, L association «Fraternité Edmond-Michelet», dont le siège social est situé 4, rue Champanatier, Brive, représentée par son président dûment habilité à cet effet par autorisation de l assemblée générale extraordinaire en date du 8 octobre 2016, désignée sous le terme «l Association», d autre part, Article 1 : Vocation et missions de l établissement 1

2 De manière générale, le «Centre d études et musée Edmond-Michelet» a pour vocation de participer à la recherche historique et à sa diffusion auprès du grand public, des scolaires et des chercheurs. À cet effet, la Ville prend l engagement : A de contribuer à la documentation, l éducation, la recherche historique sur le nazisme, l Occupation, la Résistance, la Déportation, la démocratie chrétienne, le gaullisme, les conflits contemporains et tous les sujets en relation avec la vie et l œuvre d Edmond Michelet, sa conception de la démocratie, et sur toutes les formes de résistances aux idéologies niant le respect de la dignité et de la liberté de la personne humaine. À cet effet, l établissement recherchera les témoignages et complétera les collections d objets, d archives et de documents pour les mettre à la disposition des chercheurs et du public. B de gérer et promouvoir le «Centre d études et musée Edmond- Michelet» et d assurer son développement, en s appuyant sur le label «Maisons des Illustres» décerné en 2011 à l établissement par le ministère de la Culture. Cet engagement se concrétisera notamment par la mise en œuvre d une nouvelle muséographie faisant l objet d un projet d ensemble, mettant en valeur l itinéraire d Edmond Michelet, en lien avec les événements nationaux et internationaux dont il fut contemporain et auxquels il participa. Article 2 : Maison et jardin Pour répondre aux missions de l Article 1 de la présente convention, la maison et le jardin du 4 rue Champanatier à Brive (Corrèze) sont exclusivement affectés à l activité du «Centre d études et musée Edmond-Michelet». La Ville s engage à assurer la totalité des charges du bâtiment et du jardin incombant au propriétaire, l entretien de l immeuble, les dépenses de fonctionnement du Centre et tous travaux qui apparaîtront nécessaires conformément aux dispositions du bail emphytéotique du 1 er mars Article 3 : Conseil scientifique Dans le cadre de la définition de la politique scientifique du «Centre d études et musée Edmond-Michelet», la Ville a recours à l assistance d un conseil scientifique. Il donne son avis sur la programmation des expositions, l évolution de la muséographie et l ensemble des activités culturelles et scientifiques du Centre. Il est composé au minimum de 11 membres, dont : - trois membres de l Association dont son président qui en assure la présidence ; - quatre personnalités qualifiées ès qualité, en l occurrence le directeur des Archives départementales, un universitaire spécialiste de l histoire contemporaine, un représentant de la DRAC et un représentant de la Fondation de la Résistance ; - trois historiens au minimum désignés sur proposition du président de l Association après agrément du maire de la Ville ; - le(s) professeur(s) du service éducatif (Article 4 de la présente convention). Le président de l Association peut convier toute personne qualifiée permettant de répondre à un projet spécifique du conseil scientifique. 2

3 Ce conseil scientifique se réunit au moins une fois par an et chaque fois que la Ville ou que le président de l Association le juge utile, sur demande formulée si possible un mois à l avance, en présence du maire de la Ville et/ou de ses représentants et du directeur du «Centre d études et musée Edmond-Michelet». Le conseil scientifique peut valablement se réunir et rendre des avis avec un minimum de trois membres physiquement présents. La Ville n est pas liée par les avis formulés par le conseil scientifique. Article 4 : Le service éducatif Une convention a été établie le 17 juin 2000 entre le Rectorat de l académie de Limoges, la Ville et l Association pour la création d un service éducatif au sein du «Centre d études et musée Edmond-Michelet». L Association est associée à toutes les évolutions de cette convention. Le directeur du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» et le(s) professeur(s) du service éducatif assurent conjointement la responsabilité pédagogique de ce service. Article 5 : Archives Conformément à l Article 1 de la présente convention, une des missions du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» est de collecter des archives, objets et documents. La Ville assure la conservation et la gestion de l ensemble des archives collectées. Ces archives sont sa propriété, excepté les archives des fonds Edmond Michelet et Étienne Borne qui sont déposées par l État au «Centre d études et musée Edmond-Michelet». Article 6 : Collections Les collections du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» sont composées de documents iconographiques, incluant une importante collection d affiches de propagande, ainsi que d objets militaires et de la vie quotidienne de la Seconde Guerre mondiale. Les collections sont composées du fonds associatif (dons ou achats de l Association) et du fonds municipal (dons de particuliers et d associations et achats réalisés par la Ville). Ces collections sont considérées comme inaliénables et imprescriptibles et font l objet d un inventaire. Le «Centre d études et musée Edmond-Michelet» reçoit également des collections en dépôt, qui font l objet d une convention entre la Ville et les personnes déposantes. La Ville assure la conservation et la gestion de l ensemble des collections précitées sur place, en suivant les normes recommandées par la Direction des Musées de France. Elle contribue également à l enrichissement des collections en dédiant un budget annuel d investissement à cet effet. Article 7 : Bibliothèque Afin de répondre aux missions évoquées dans l Article 1 de la présente convention, le «Centre d études et musée Edmond-Michelet» dispose d une bibliothèque spécialisée. 3

4 Les ouvrages d Edmond Michelet et d Etienne Borne, propriétés de l État, sont confiés par contrat de dépôt au «Centre d études et musée Edmond-Michelet» sur la base d un inventaire. Les ouvrages acquis par l Association et inclus dans la bibliothèque intègrent le fonds municipal du «Centre d études et musée Edmond-Michelet». Dans le cadre de la rationalisation de ses différents fonds documentaires, la Ville assure la conservation sur place et la gestion de l ensemble des ouvrages de la bibliothèque du «Centre d études et musée Edmond-Michelet». Les livres sont mis à la disposition des chercheurs et du public dans les conditions déterminées par la Ville. Cette bibliothèque s intègre également au réseau de lecture publique de la Ville par le biais d une base de données commune avec la médiathèque. La Ville contribue à l enrichissement du fonds documentaire de la bibliothèque. Article 8 : Consultation des archives, collections et ouvrages L ensemble des archives et collections conservées au «Centre d études et musée Edmond-Michelet» sont accessibles au public. La communication des archives se conforme à la législation en vigueur concernant les archives publiques, sauf souhait particulier exprimé par le donateur des dites archives. Les étudiants et les chercheurs peuvent bénéficier d un hébergement gratuit sur autorisation délivrée par la Ville. Article 9 : Expositions Le «Centre d études et musée Edmond-Michelet» présente une exposition permanente consacrée à la Résistance et à la Déportation à travers le parcours d Edmond Michelet. Il accueille également des expositions temporaires dont la programmation est arrêtée par la Ville après consultation du conseil scientifique. Article 10 : Moyens de fonctionnement du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» La Ville assure les charges courantes de fonctionnement du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» : chauffage, eau, électricité, assurances, affranchissements, téléphone, entretien du bâtiment et du jardin, y compris l entretien des équipements de sécurité contre le vol et l incendie La Ville affecte à l établissement tous les moyens, humains et matériels, nécessaires à son bon fonctionnement, notamment : accueil et visites guidées, secrétariat et entretien, conservation et présentation des collections du «Centre d études et musée Edmond-Michelet», classement, communication et conservation des archives, organisation des expositions et conférences, animations pédagogiques, communication, gestion de la bibliothèque spécialisée La Ville s efforce d aménager le bâtiment pour qu il puisse répondre de manière fonctionnelle aux missions du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» tout en permettant un discours muséographique correspondant aux attentes des publics actuels. Dans le cadre de travaux d aménagement, ceux-ci nécessitent l accord préalable de l Association. 4

5 Michelet» Article 11 : Personnel du «Centre d études et musée Edmond- L activité du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» nécessite un personnel qualifié spécialisé dans la conservation et la médiation du patrimoine, ainsi qu un personnel dédié à l accueil des publics et à la gestion administrative. Le personnel de direction devra être occupé par des cadres issus de la filière culturelle de la fonction publique territoriale ou par des personnalités qualifiées dotées de compétences scientifiques et culturelles reconnues. L Association est associée au choix de ces personnels recrutés qui sont nommés par le Maire. Le service mutualisé «Mémoire et Archives» met à disposition du «Centre d études et musée Edmond-Michelet» un archiviste qualifié, au minimum pour une journée par semaine, pour assurer la conservation, le classement et la communication des archives. Article 12 : Mises à disposition au profit de l Association Pour permettre à l Association de mener à bien les objectifs qu elle s est fixés dans le cadre de son action statutaire qui présente un intérêt pour l activité du «Centre d études et musée Edmond-Michelet», la Ville met gratuitement à sa disposition : - de façon ponctuelle, le personnel municipal nécessaire à son secrétariat, à l organisation de la journée anniversaire de la mort d Edmond Michelet (9 octobre), de son colloque annuel et à la rédaction de la revue Fidélité ; - de façon permanente, un local d archives au «Centre d études et musée Edmond-Michelet», utilisé exclusivement pour les activités statutaires de l Association et aux jours et heures d ouverture de l établissement ; - de façon occasionnelle, les locaux nécessaires aux conférences ou expositions qu elle organise en relation avec son objet, en particulier pour son colloque annuel. L Association s engage à prendre soin des locaux et du matériel mis à disposition par la Ville. Toute dégradation fera l objet d une remise en état aux frais de l Association. L Association souscrit toutes les polices d assurances nécessaires pour garantir l ensemble des risques. Article 13 : Durée de la convention Conformément aux dispositions légales, la présente convention qui annule et remplace celle du 14 juillet 2004, entre en vigueur dès notification à l association. en vigueur. La convention est établie pour une durée de 5 ans à compter de son entrée Brive le, 5

6 Pour l Association, le président, Pour la Ville, Le maire, Yves PONCELET Frédéric SOULIER 6

SOMMAIRE. I. L emploi 2. A. Présentation du cadre d emplois 2 B. Les fonctions exercées 2. II. L examen professionnel 4

SOMMAIRE. I. L emploi 2. A. Présentation du cadre d emplois 2 B. Les fonctions exercées 2. II. L examen professionnel 4 EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT DU PATRIMOINE DE 1ERE CLASSE FILIERE CULTURELLE CATEGORIE C Examen professionnel par voie d avancement de grade Contact : Accueil de la Maison de L Emploi Territorial 04.76.33.20.33

Plus en détail

STATUTS TITRE 1 FORME, OBJET, DENOMINATION, SIEGE, DUREE.

STATUTS TITRE 1 FORME, OBJET, DENOMINATION, SIEGE, DUREE. STATUTS ARTICLE 1 FORME. TITRE 1 FORME, OBJET, DENOMINATION, SIEGE, DUREE. Aux termes d un acte sous seing privé, fait à Rennes le 5 Mai 1985, il a été constitué une association régie par les dispositions

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E1/014 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

2011/4113 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2011

2011/4113 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2011 2011/4113 Direction de l'education PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2011 Commission Education - Petite Enfance du 1 décembre 2011 Objet : Contrat de licence de la marque Cap Canal

Plus en détail

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES Convention de partenariat entre L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France et L ACADEMIE DE VERSAILLES entre les soussignés : ACADEMIE DE VERSAILLES Rectorat Boulevard de Lesseps 78017

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE. Pour

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE. Pour CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE Pour L INFORMATISATION DES ECOLES ET L ACCES AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION Les Objectifs Début 1997 la Ville

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation.

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation. MESR 27 octobre 2006 Statuts-types de fondation de coopération scientifique «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation Article 1 er «Le réseau thématique de recherche avancée» 1

Plus en détail

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés PLAN D ACTION en faveur de l emploi des salariés âgés prévu par l article 87 de la loi 2008-1330 de financement de la sécurité sociale pour 2009 Pour la Direction de l AMAMB, Pour les salariés de l EHPAD

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs... 1 3.0 Valeurs organisationnelles...

Plus en détail

Contrat de syndic. Le syndicat de copropriété de l immeuble sis à...

Contrat de syndic. Le syndicat de copropriété de l immeuble sis à... Contrat de syndic Entre les soussignés : Le syndicat de copropriété de l immeuble sis à...... D une part Et.. D autre part, Il a été convenu et arrêté ce qui suit : Le syndicat des copropriétaires confie

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES N 04-2015

CAHIER DES CHARGES N 04-2015 CAHIER DES CHARGES N 04-2015 GROUPEMENT DE COMMANDES RELATIF A L ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES EN VUE DE FAIRE REALISER LES DIAGNOSTICS ET PLANS DE PREVENTION

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT L Ecole belge de Bujumbura (EBB) est une école (Asbl) privée située au centre de Bujumbura. Elle dispense un enseignement

Plus en détail

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat.

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat. http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de syndic Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous informer

Plus en détail

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - CNRACL SERVICE RETRAITE LA REFORME DES RETRAITES

Plus en détail

Filière administrative

Filière administrative Filière administrative LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Notice d information Mise à jour le : 11/04/2016 de Rédacteur Territorial Textes de référence : - Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012 portant statut

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE 1/4 MANDANT (propriétaire du (ou des) bien(s) ci-dessous) MR/MME/Mlle Domicilié.. né le :. à Profession : MR/MME/Mlle.. Domicilié.. né le à... Profession :. MANDATAIRE (Administrateur de Biens) La SOCIETE

Plus en détail

Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel

Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel U N I V E R S I T É L I B R E D E B R U X E L L E S, U N I V E R S I T É D ' E U R O P E Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel Texte approuvé

Plus en détail

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL Réaffirmant notre attachement à la troisième République du Mali ; Réaffirmant également notre

Plus en détail

Règlement Intérieur du Conseil d Administration

Règlement Intérieur du Conseil d Administration Règlement Intérieur du Conseil d Administration Préambule Le Conseil d Administration de U10, lors de sa séance du 28 mars 2013, a modifié son Règlement Intérieur adopté en Conseil d Administration du

Plus en détail

DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés

DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés Chapitre 1. DE LA DENOMINATION, DU SIEGE, DE L'OBJET Article: 1 Il est créé un Office des Cafés, sous le sigle *OCIR-Café*, ci-après dénommé l'office.

Plus en détail

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée.

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. MENESR 22 Mai 2006 Document n 5 Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. Les réseaux thématiques

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE RAPPORT AU CONSEIL GENERAL Direction Générale des Services Direction de la Solidarité 81 CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE Par délibération du 2 juillet 2007, notre assemblée a adopté son schéma

Plus en détail

Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente

Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente Vu le code de l éducation ; Vu le code général des collectivités territoriales ; Vu la loi du 7 août 2015 portant

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L UEMOA

DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ----------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE

Plus en détail

FILIERE ANIMATION. CONCOURS D ANIMATEUR TERRITORIAL (BAC) et CONCOURS D ANIMATEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (BAC + 2)

FILIERE ANIMATION. CONCOURS D ANIMATEUR TERRITORIAL (BAC) et CONCOURS D ANIMATEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (BAC + 2) FILIERE ANIMATION CONCOURS D ANIMATEUR TERRITORIAL (BAC) et CONCOURS D ANIMATEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (BAC + 2) I - Catégorie et composition... 2 II - Les fonctions... 2 III - Les conditions d accès...

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE

CONVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE CONVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE ET LE REGISTRE DU CANCER DE L ISERE Entre Le Département de l'isère, localisé 7 rue Fantin Latour à Grenoble, représenté par le Président du Conseil général,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES MON ESPACE

CONDITIONS GENERALES MON ESPACE CONDITIONS GENERALES MON ESPACE 1. OBJET Le programme «Mon Espace» est mis en œuvre par la Régie des Transports de Marseille (dorénavant RTM), Etablissement Public Industriel et Commercial inscrit au Registre

Plus en détail

Chapitre premier : Des dispositions générales

Chapitre premier : Des dispositions générales REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ORDONNANCE N 2011-22 du 23 février 2011 Portant Charte d accès à l information publique et aux documents administratifs LE PRESIDENT DU CONSEIL SUPREME POUR

Plus en détail

Prévoyance Avenant n 06-15

Prévoyance Avenant n 06-15 Convention collective nationale des Acteurs du Lien Social et Familial : centres sociaux et socioculturels, associations d accueil de jeunes enfants, associations de développement social local Prévoyance

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION

ANNEXE A LA DELIBERATION 2 ANNEXE A LA DELIBERATION 3 CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION D UN SEMINAIRE DE RECHERCHE «Patrimoines et cultures de l industrie» ENTRE La Région Ile-de-France, représentée par Monsieur le Président

Plus en détail

Bénévoles (ou collaborateur

Bénévoles (ou collaborateur Bénévoles (ou collaborateur occasionnel) dans la Fonction Publique Territoriale Des particuliers peuvent être amenés à apporter leur concours aux collectivités territoriales, dans un cadre normal lors

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

LA CONFERENCE LATINE DES AUTORITES CANTONALES COMPETENTES EN MATIERE D EXECUTION DES PEINES ET DES MESURES. Recommandation. du 25 septembre 2008

LA CONFERENCE LATINE DES AUTORITES CANTONALES COMPETENTES EN MATIERE D EXECUTION DES PEINES ET DES MESURES. Recommandation. du 25 septembre 2008 L A C O N F E R E N C E L A T I N E D E S C H E F S D E S D E P A R T E M E N T S D E J U S T I C E E T P O L I C E ( C L D J P ) LA CONFERENCE LATINE DES AUTORITES CANTONALES COMPETENTES EN MATIERE D

Plus en détail

Le présent document doit être remis aux personnes accueillies et aux familles conjointement avec le livret d accueil de l établissement ou service.

Le présent document doit être remis aux personnes accueillies et aux familles conjointement avec le livret d accueil de l établissement ou service. Ce document présente le texte de l arrêté interministériel du 8 septembre 2003 (texte publié au Journal Officiel), qui constitue la Charte des droits et libertés de la personne accueillie dans les établissements

Plus en détail

FRANCE BOIS FORET NOUVEAU RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016

FRANCE BOIS FORET NOUVEAU RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016 FRANCE BOIS FORET NOUVEAU RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016 Adoption des Statuts par le Conseil d administration de France Bois Forêt (FBF) le 10.12.2015 et l Assemblée générale extraordinaire du 06.01.2016. Les

Plus en détail

LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger)

LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger) LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger) LE FINANCEMENT DE LA FONDATION ARC EST SUBORDONNE A LA SIGNATURE DE

Plus en détail

entre L entreprise/organisme... ayant son siège à..., représentée pour la signature du présent contrat par..., ci-après dénommée entreprise

entre L entreprise/organisme... ayant son siège à..., représentée pour la signature du présent contrat par..., ci-après dénommée entreprise Convention entre l Université Ca Foscari de Venise et **** concernant le déroulement de stages effectués par des étudiants ayant obtenu leur maîtrise ou un diplôme universitaire entre L Université Ca Foscari

Plus en détail

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis,

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis, Convention relative au versement d une Subvention d Investissement en faveur du Groupe Hospitalier du Centre Alsace à COLMAR pour l installation de 18 nouvelles places d EHPAD transférées du Centre Départemental

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24735 Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Assurance, Banque, Finance

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État N 106/2010 France Prolongation des financements des CTI et des CPDE.

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État N 106/2010 France Prolongation des financements des CTI et des CPDE. COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, 08.09.2010 C(2010)6217 Objet : Aide d État N 106/2010 France Prolongation des financements des CTI et des CPDE. Monsieur le Ministre, 1. Procédure (1) Par courrier électronique

Plus en détail

Charte documentaire de la médiathèque de Saint-Hilaire-de-Riez. Janvier 2013

Charte documentaire de la médiathèque de Saint-Hilaire-de-Riez. Janvier 2013 Charte documentaire de la médiathèque de Saint-Hilaire-de-Riez Janvier 2013 Préambule La médiathèque municipale de Saint-Hilaire-de-Riez a ouvert ses portes en septembre 1998. C est un service public culturel

Plus en détail

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires QUESTIONS REPONSES J habite dans une Ville ou un Pays d art et d histoire : Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (Bac +2)

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (Bac +2) ADMINISTRATIVE 3440, route de Neufchâtel B.P. 72 76233 BOIS-GUILLAUME Cedex Tél. : 02 35 59 7 Fax : 02 35 59 94 63 www.cdg76.fr FILIERE ADMINISTRATIVE CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES PROCEDURES

Plus en détail

Convention de prestation de services ou d assistance

Convention de prestation de services ou d assistance Convention de prestation de services ou d assistance Entre : La communauté de communes «Saint-Germain Seine et Forêts», située en l Hôtel de Ville de Saint-Germain-en-Laye, 16 rue de Pontoise - 78100 Saint-Germain-en-Laye

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne CONVENTION de PARTENARIAT Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne ENTRE : - La Ville de Châlons-en-Champagne représentée par son Député-Maire, Monsieur Bruno BOURG-BROC,

Plus en détail

APPEL A PARTENARIATS. Règlement de l appel à partenariats

APPEL A PARTENARIATS. Règlement de l appel à partenariats APPEL A PARTENARIATS C.C.A.S. (Centre Communal d Action Sociale) d Anvin Règlement de l appel à partenariats Pouvoir responsable de l appel à partenariats : C.C.A.S. de Anvin, Mairie 258 rue d Hesdin 62134

Plus en détail

TITRE I : LES MISSIONS

TITRE I : LES MISSIONS STATUTS DU DÉPARTEMENT DE LA FORMATION CONTINUE Annexe 4 à la délibération n 39/10 du 23 juillet 2010 TITRE I : LES MISSIONS TITRE II : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT TITRE III : RÉVISION DES STATUTS -

Plus en détail

Intervention de Jacques Pons, Directeur des archives départementales

Intervention de Jacques Pons, Directeur des archives départementales ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES LANDES L ARCHIVAGE ELECTRONIQUE 2 e RENCONTRES LANDESPUBLIC ORGANISEES PAR L ALPI Jeudi 29 septembre 2005 Intervention de Jacques Pons, Directeur des archives départementales

Plus en détail

Les Enfants du Monde. Règlement et conditions d accueil

Les Enfants du Monde. Règlement et conditions d accueil Les Enfants du Monde Puits-Godet 16 2000 Neuchâtel Tél 032 725 24 25 l.anthoine@bluewin.ch Directrice Psychologue Lory ANTHOINE Règlement et conditions d accueil Horaires d ouverture et fermetures annuelles

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

FONDATION MEDITERRANEENNE D ETUDES STRATEGIQUES (Association loi de 1901, de préfiguration à une fondation)

FONDATION MEDITERRANEENNE D ETUDES STRATEGIQUES (Association loi de 1901, de préfiguration à une fondation) FONDATION MEDITERRANEENNE D ETUDES STRATEGIQUES (Association loi de 1901, de préfiguration à une fondation) STATUTS Art. 1 Constitution Il est créé entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre, L Université François Rabelais Domiciliée : 60 rue du Plat d Étain, BP 12050, 37020 Tours cedex 1 Représenté(e) par son président, Loïc VAILLANT Et, Le Lycée Jacques de

Plus en détail

NANTES METROPOLE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU PATRIMOINE IMMOBILIER ECONOMIQUE COMMUNAUTAIRE RAPPORT DE PRESENTATION

NANTES METROPOLE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU PATRIMOINE IMMOBILIER ECONOMIQUE COMMUNAUTAIRE RAPPORT DE PRESENTATION 1 NANTES METROPOLE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU PATRIMOINE IMMOBILIER ECONOMIQUE COMMUNAUTAIRE RAPPORT DE PRESENTATION CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 2 PREAMBULE Nantes Métropole a confié la gestion

Plus en détail

Diplôme des Métiers de l Art

Diplôme des Métiers de l Art STAGE EN ENTREPRISE CONVENTION DE STAGE Diplôme des Métiers de l Art Régie Lumière Régie Son Lycée Claude DAUNOT 10, bd Clemenceau C.S. 35234 54052 NANCY CEDEX La présente convention a pour objet de définir

Plus en détail

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE:

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTENTE ENTRE: DE LAVAL, personne morale de droit public légalement constituée (S.Q. 1965, c. 89), ayant son siège au 1, Place du Souvenir, à Chomedey, en les

Plus en détail

www.csf-ud35.org Projet Educatif Espace-jeux

www.csf-ud35.org Projet Educatif Espace-jeux www.csf-ud35.org Projet Educatif Espace-jeux Un Projet Éducatif pour quoi faire? Se définir un projet éducatif, c'est porter un regard sur ce que nous sommes et sur ce qui nous distingue. C'est nous tracer

Plus en détail

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS EN FRANCE (*) STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS A L ETRANGER (*) STAGE NON OBLIGATOIRE (ACCOMPLI A L INITIATIVE DE L

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT entre les soussignés : LE LYCEE FRANCOIS 1er représenté par : Monsieur Philippe Hanen Proviseur du Lycée François 1 er Vitry-Le-François (Marne) e t LA MARINE NATIONALE représentée

Plus en détail

ASSOCIATION STATUTS. Edition septembre 2015. (annule et remplace les précédents statuts)

ASSOCIATION STATUTS. Edition septembre 2015. (annule et remplace les précédents statuts) ASSOCIATION STATUTS Edition septembre 2015 (annule et remplace les précédents statuts) Modifications marquées par un trait vertical gras en marge gauche : Page 2 - Article 5 : précision sur la commune

Plus en détail

du Code civil suisse (CC) pour une durée indéterminée (ci-après l «Association»).

du Code civil suisse (CC) pour une durée indéterminée (ci-après l «Association»). Version 14 novembre 2014 Statuts 1 Art. 1 Dénomination et forme juridique 1 Sous la dénomination «esisuisse» est constituée une association au sens des articles 60 à 79 du Code civil suisse (CC) pour une

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite

La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite Article premier Objet de la convention L école de conduite est partenaire de l opération «permis à un euro par jour» mise en place

Plus en détail

Convention de mise à disposition ascendante de service. Location des bennes de collecte des déchets végétaux sur la commune de Pont du Casse

Convention de mise à disposition ascendante de service. Location des bennes de collecte des déchets végétaux sur la commune de Pont du Casse Convention de mise à disposition ascendante de service Location des bennes de collecte des déchets végétaux sur la commune de Pont du Casse ENTRE La commune de Pont du Casse, représentée par son Maire,

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

Département du Bas-Rhin. Arrondissement de SAVERNE EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Département du Bas-Rhin. Arrondissement de SAVERNE EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Département du Bas-Rhin Arrondissement de SAVERNE EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance Ordinaire du 10/12/12 Sous la Présidence de M. l adjoint au Maire, Stéphane LEYENBERGER

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNEES : L association.., Située, Variante 1 : Représentée par M.., Agissant en qualité de Président de l association, Variante 2 :

ENTRE LES SOUSSIGNEES : L association.., Située, Variante 1 : Représentée par M.., Agissant en qualité de Président de l association, Variante 2 : FORFAIT ANNUEL EN JOURS REPRESENTANTS SECTION SYNDICALE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE FIXANT LES CONDITIONS DE RECOURS AU FORFAIT EN JOURS SUR L ANNEE (Conclusion avec un ou plusieurs Représentants de

Plus en détail

Préavis N 12-2015 au Conseil communal

Préavis N 12-2015 au Conseil communal Municipalité Préavis N 12-2015 au Conseil communal Immeuble sis ch. du Montillier 7 Reconduction et modification du droit de superficie Responsabilité(s) du dossier : Direction des domaines, gérances et

Plus en détail

Sommaire. ENM - Cahier Clauses Particulières 15ENM08 - Formation «La conduite du changement» FC Page 2 sur 8

Sommaire. ENM - Cahier Clauses Particulières 15ENM08 - Formation «La conduite du changement» FC Page 2 sur 8 Sommaire GENERALITES ET CONTEXTE DES FORMATIONS... 3 I. NATURE DES PRESTATIONS... 4 II. CONDITIONS D EXECUTION... 4 a) Durée du marché et notification du marché au titulaire... 4 b) Formation «la conduite

Plus en détail

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL LE CONSEILLER SYNDICAL COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B LE CONSEIL SYNDICAL 2 Exposé La loi du 10 juillet 1965 et son décret

Plus en détail

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/14/qe/81439 14ème legislature Question N : 81439 De Mme Marie-Christine Dalloz ( Les Républicains - Jura ) Question

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/16/023 DÉLIBÉRATION N 16/008 DU 2 FÉVRIER 2016 RELATIVE À LA CRÉATION D'UNE BANQUE DE DONNÉES "TAMPON" AUPRÈS DE LA

Plus en détail

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Il est généralement considéré que

Plus en détail

PROJET DE DECRET. portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux

PROJET DE DECRET. portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux PROJET DE DECRET portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux Public concerné : Fonctionnaires territoriaux de la filière administrative. Objet : Intégration du cadre d emplois

Plus en détail

CONVOCATIONS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE

CONVOCATIONS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE Société Coopérative à capital variable. Etablissement de crédit. Société

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

RALLYE DE FRANCE - ALSACE 2013 CONVENTION DE FINANCEMENT

RALLYE DE FRANCE - ALSACE 2013 CONVENTION DE FINANCEMENT RALLYE DE FRANCE - ALSACE 2013 CONVENTION DE FINANCEMENT Entre les soussignés Le Département des Vosges sis 8 rue de la Préfecture 88088 EPINAL Cedex 9, représenté par M. Christian PONCELET, Président

Plus en détail

Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel

Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel Source : Services du Conseil constitutionnel Édition du 12 octobre 2011 Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel... 1 - Code du patrimoine - Partie

Plus en détail

CONVENTION PORTAGE DE REPAS A DOMICILE

CONVENTION PORTAGE DE REPAS A DOMICILE CONVENTION PORTAGE DE REPAS A DOMICILE ENTRE : L Office Privé d Hygiène Sociale, 91 rue Saint Pierre à Beauvais, d une part, ET Nom Prénom : Adresse :. Code Postal :...Ville :.. Adresse de facturation

Plus en détail

Maison de Retraite Saint-Martin 48500 La Canourgue. Charte des Droits et Libertés Des Résidents

Maison de Retraite Saint-Martin 48500 La Canourgue. Charte des Droits et Libertés Des Résidents Maison de Retraite Saint-Martin 48500 La Canourgue Charte des Droits et Libertés Des Résidents Arrêté du 08 septembre 2003 relatif à la charte des droits et libertés de la personne accueillie, mentionnée

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurant-commerce multiservices à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurant-commerce multiservices à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurant-commerce multiservices à LURS R È G L E M E N T D E L A C O N S U L T A T I O N M A R C H E P U B L I C E

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE

Plus en détail

Affichage obligatoire

Affichage obligatoire Bordeaux, le 3 octobre 2014 Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine à Mesdames et Messieurs les Inspecteurs d Académie, Directeurs académiques des services de l Education

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA REGION DE SOULTZ SOUS- FORÊTS

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA REGION DE SOULTZ SOUS- FORÊTS SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA REGION DE SOULTZ SOUS- FORÊTS COMPTE RENU D ACTIVITE DE L ANNEE 2008 Construction Collège de Soultz-sous-Forêts I. LA STRUTURE 1. HISTORIQUE Le SIVOM de la Région de Soultz

Plus en détail

SERVICE DE MEDIATION HOSPITALIERE. Réglement d ordre intérieur

SERVICE DE MEDIATION HOSPITALIERE. Réglement d ordre intérieur SERVICE DE MEDIATION HOSPITALIERE Réglement d ordre intérieur Coordonnées Médiatrice Laetitia Salembier Tel : 065 41 30 40 Fax : 065 41 30 19 Mail : mediation@hap.be Boulevard Kennedy 2 7000 MONS Edité

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION POUVOIR ADJUDICATEUR COMMUNE DE ROUSSILLON MARCHE PUBLIC PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE Articles 26 et 28 du Code des Marchés Publics REGLEMENT DE LA CONSULTATION OBJET DU MARCHE FOURNITURE DE GAZ ET

Plus en détail

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI 8, rue de Cîteaux 75012 PARIS Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par

Plus en détail

Le régime général d assurance médicaments

Le régime général d assurance médicaments Le régime général d assurance médicaments Régie de l assurance maladie du Québec Rapport d activité 2000-2001 du régime général d assurance médicaments Rappel de la Loi sur l assurance-médicaments et de

Plus en détail