Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCLouvain et Université de Namur Quelles voies pour une fiscalité plus juste?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCLouvain et Université de Namur Quelles voies pour une fiscalité plus juste?"

Transcription

1 Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCLouvain et Université de Namur Quelles voies pour une fiscalité plus juste?

2 Quelles voies pour une fiscalité plus juste? Que veut dire plus juste? Quelques éléments de constats Fausses bonnes idées, vraies bonnes idées, fausses mauvaises idées, vraies mauvaises idées. Quelques idées qui courent Et si on en ajoutait d autres?

3 Que veut dire être juste? Equité horizontale Traiter également les égaux Même revenu, même impôt Même dépense, même impôt Même patrimoine, même impôt Equité verticale Demander plus à ceux qui ont davantage Requiert que l impôt soit progressif

4 Quelques éléments de constat Un taux de prélèvement global élevé Reflet d un choix de société en termes de taille du secteur du public et du protection sociale

5 Quelques éléments de constat Une structure des prélèvements qui pèse beaucoup sur le travail L écart travailconsommation est le plus élevé d Europe

6 Quelques éléments de constat Un système de prélèvements et de transferts redistributifs En premier lieu grâce à la sécurité sociale En second lieu du fait le l impôt sur le revenu Tandis que la TVA à

7 Quelques éléments de constat Dépenses fiscales (pertes en recettes) En % du rendement de l'impôt Modifications conceptuelles 2 0

8 Le (mon ) tri des idées Réduire l impôt sur le revenu? Un glissement de taxation du travail vers la consommation? Améliorer l efficience de la TVA.? Un glissement vers la fiscalité environnementale?

9 Le tri des idées Réduire l impôt sur le revenu? Cf les propositions qui fleurissent Une réduction significative de la pression fiscale globale non compensée est incompatible avec la trajectoire d assainissement budgétaire Effets de retour Au maximum 25% d après le BfP (ouverture de l économie!) Revaloriser le revenu du travail crée du revenu d bl l l d d

10 Le tri des idées Réduire l impôt sur le revenu?

11 Le tri des idées Glissement du travail vers la consommation

12 Le tri des idées Glissement du travail vers la consommation L axe majeur: baisse des cotisations patronales de sécurité sociale et hausse de la TVA La baisse des cotisations patronales est plus efficace en termes de création d emplois si elle est ciblée sur les bas salaires Deux écueils à éviter Reprise dans les marges bénéficiaires des entreprises

13 Le tri des idées Glissement du travail vers la consommation Quels effets? Rend l économie plus compétitive C est la dévaluation en monnaie unique Après un certain temps, les gains de compétitivité s estompent et les effets sur l emploi diminuent Globalement, baisse de la productivité du travail, ce qui n est pas la meilleure façon de financer le coût du vieillissement There is no free lunch J t?

14 Le tri des idées Améliorer l efficience de la TVA.. Qu entend on par là? Comparaison des recettes de TVA et de ce que donnerait l imposition de l intégralité de la consommation finale au taux normal (et unique) de TVA A peine la motié D où vient le gap? Les taux réduits sont la principale composante sur laquelle on a la main TVA et redistribution La TVA est un impôt

15 Le tri des idées Améliorer l efficience de la TVA.. «Ce sont des biens de première nécessité» Mais La part de l alimentation dans la dépense totale ne baisse que de 1 point entre les 10% les plus pauvres et les 10% l l ih

16 Le tri des idées Améliorer l efficience de la Résultat, pour ce budget de 6 milliards TVA.. 65% va à la moitié supérieure de la distribution et 4,6% seulement concerne le premier décile! Ne serait ce pas la plus mauvaise façon de faire une politique de redistribution? Part du coût budgétaire Comment le coût budgétaire du taux réduit sur l'alimentation est-il distribué? 18% 16% 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% Déciles

17 Le tri des idées Un glissement vers la fiscalité environnementale?

18 Le tri des idées Un glissement vers la fiscalité environnementale? Il y a de la marge et la fiscalité sur l automobile est inférieure aux coûts externes générés par son utilisation Nécessaire pour être juste à l égard des générations futures Cf CSF (2009) Le juste prix du CO2 (30 /t, en plus des accises existantes) A appliquer

19 Le tri des idées Un glissement vers la fiscalité environnementale? Une réforme fiscale verte requiert De partir des objectifs environnementaux D octroyer des compensations pour l industrie et pour les ménages à bas revenus Donc il faut raisonner dans l autre sens Et utiliser le solde éventuel pour réduire l imposition des revenus du travail

20 Le tri des idées Réduire l impôt sur le revenu sans compensations? On se calme Un glissement de taxation du travail vers la consommation? Pas si injuste qu on pourrait le penser mais moins efficace qu on le dit Améliorer l efficience de la TVA.. Il y a 6 milliards à prendre pour une meilleure

21 D autres idées Regardons vers la taxation du capital Dangereux? Pour une petite économie ouverte D Le taux d intérêt mondial est une donnée Une entreprise investira en Belgique sur base du rendement net d impôt des sociétés, comparé au taux d intérêt mondial et à d autres localisations Le rendement de l épargne localisée en Belgique est le taux d intérêt mondial net d impôt sur les revenus de l épargne

22 D autres idées Regardons vers la taxation du capital

23 D autres idées Regardons vers la taxation du capital On fait le contraire de ce qu il faudrait faire Donc possibilité d un glissement de la taxation du travail vers la taxation de l épargne

24 De la taxation du travail vers la taxation de l épargne La fiscalité de l épargne actuelle est Inefficace (Ecarts entre l imposition effective des différents actifs) Inéquitable Pas de traitement égal des égaux Une imposition généralisée de tout rendement (revenu et plus value) à taux unique (25%), avec un abattement à la base indépendant du type de placement est Efficace (ne modifie

25 De la taxation du travail vers la taxation de l épargne Pourquoi ne pas globaliser? Equité horiontale: même revenu,même impôt Mais le seul revenu du l épargne est son revenu réel, inflation déduite La partie du rendement qui correspond à l inflation ne fait que conserver le pouvoir d achat, elle ne l augmente pas Soit globaliser le rendement réel (compliqué..),soit imposer à un taux plus bas le rendement nominal

26 Un impôt sur le revenu plus équitable

27 Un impôt sur le revenu plus équitable Revoir la progressivité Le barème actuel monte très vite très haut en taux marginal Au salaire minimum, 40% de taux marginal d IPP et un taux marginal effectif supérieur à 50% sur la feuille de paie Le salaire moyen du secteur marchand est dans la plus haute tranche en taux marginal Deux scénarios (même impact budgétaire, environ 4 milliards )

28 Quid de l impôt des sociétés? Une hausse du taux nominal serait contreproductive Marge assez faible sur les dépenses fiscales Peut on encore avoir un même système qui s applique aux multinationales et aux (P)ME? Soumettre les petites sociétés à l IPP (transparence) Pour les intérêts notionnels La marge de manoeuvre est nettement exagérée

29 Je n ai pas parlé De l impôt sur les grandes fortunes A quoi bon imposer le patrimoine quand on impose mal son rendement (revenus et plusvalues? De la taxe sur les transactions financières

30 Et pour conclure Ne pas faire moins. Nous n avons pas les moyens. Sauf à prélever dangereusement sur les générations futures, et cela, on l a déjà fait Mais «mieux», c est à dire plus juste Une réforme qui redistribue les cartes génére inévitablement des gagnants et des perdants Qui gagnera..?

La fiscalité en Belgique : qu en pensent les scandaleusement riches?

La fiscalité en Belgique : qu en pensent les scandaleusement riches? La fiscalité en Belgique : qu en pensent les scandaleusement riches? 1 Plan de l intervention 1) Les représentations autour de l impôt 2) À quoi sert l impôt? 3) Tous les impôts sont-ils logés à la même

Plus en détail

Un tax shifiting du travail mais vers quoi?

Un tax shifiting du travail mais vers quoi? Un tax shifiting du travail mais vers quoi? Christian VALENDUC Service d études SPF Finances, UCLouvain et Université de Namur Un tax shifting du travail mais vers quoi? Un peu d histoire Où en sommes-nous?

Plus en détail

Conseil des prélèvements obligatoires. CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 octobre h 30 «Niveau de vie des retraités»

Conseil des prélèvements obligatoires. CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 octobre h 30 «Niveau de vie des retraités» CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 octobre 2009 9 h 30 «Niveau de vie des retraités» Document N 7 Document de travail, n engage pas le Conseil Les prélèvements obligatoires opèrent

Plus en détail

Table. CHAPITRE 1 Paie-l-on trop d'impôts en France?

Table. CHAPITRE 1 Paie-l-on trop d'impôts en France? Table Introduction. CHAPITRE 1 Paie-l-on trop d'impôts en France? 1. Impôts, cotisations sociales, prélèvements obligatoires : de quoi parle-t-on? 13 2. Cette distinction existe-t-elle dans tous les pays?

Plus en détail

Deuxième partie : Recettes publiques et politique de taxation

Deuxième partie : Recettes publiques et politique de taxation Deuxième partie : Recettes publiques et politique de taxation 1. Les effets des impôts : l incidence 2. Les effets de l impôt : le coût et la désutilité 3. Les effets d incitation 4. L'imposition optimale

Plus en détail

Pistes pour une réforme fiscale et parafiscale

Pistes pour une réforme fiscale et parafiscale Les Analyses du Centre Jean Gol Pistes pour une réforme fiscale et parafiscale Mars 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

Fiscalité carbone et enjeux d équité. Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement

Fiscalité carbone et enjeux d équité. Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement Fiscalité carbone et enjeux d équité Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement Crainte des conséquences sociales du prix du carbone Désaccords sur

Plus en détail

THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES

THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES «Il ne faut pas que certains citoyens souffrent de la pauvreté, tandis que d autres sont riches, parce que ces deux états sont causes de dissensions.» Platon, V ème siècle avant l an 0. CHAPITRE 10 LE

Plus en détail

Fiscalité, prélèvement et redistribution : contributions et prestations des classes moyennes

Fiscalité, prélèvement et redistribution : contributions et prestations des classes moyennes 23 novembre 2010 : débat consacré aux classes moyennes www.cfecgc.fr Confédération Française de l'encadrement-cgc Fiscalité, prélèvement et redistribution : contributions et prestations des classes moyennes

Plus en détail

Argumentaire sur la réforme fiscale

Argumentaire sur la réforme fiscale Argumentaire sur la réforme fiscale!"#$%&&# ' ( )%*+ ),+ -! Argumentaire sur la réforme fiscale Des cadeaux aux plus riches mais pas de vraie réforme T. Breton et J-F. Copé ont détaillé, dans Le Figaro

Plus en détail

Tax-shift : les plus bas revenus doublement pénalisés Service d études du PTB Marco Van Hees

Tax-shift : les plus bas revenus doublement pénalisés Service d études du PTB Marco Van Hees Parti du Travail de Belgique 28/6/2016 Boulevard M. Lemonnier 171 1000 Bruxelles - www.ptb.be Tax-shift : les plus bas revenus doublement pénalisés Service d études du PTB Marco Van Hees Le tax-shift pénalise

Plus en détail

Les prélèvements obligatoires en France et en Allemagne

Les prélèvements obligatoires en France et en Allemagne 1 FIPECO le 15.12.2016 Les commentaires de l actualité Les prélèvements obligatoires en et en François ECALLE A la demande du Président de la République, la Cour des comptes a publié en mars 2011 un rapport

Plus en détail

Les prélèvements obligatoires en France et dans l Union européenne

Les prélèvements obligatoires en France et dans l Union européenne 1 FIPECO le 05.02.2017 Les commentaires de l actualité Les prélèvements obligatoires en France et dans l Union européenne François ECALLE Un billet publié en décembre sur ce site présente une actualisation

Plus en détail

L impôt et l accessibilité au logement Forum Etopia octobre Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCL (Fopes) et FUCAM

L impôt et l accessibilité au logement Forum Etopia octobre Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCL (Fopes) et FUCAM L impôt et l accessibilité au logement Forum Etopia octobre 2006 Christian VALENDUC Service d études SPF Finances UCL (Fopes) et FUCAM L impôt et l accessibilité au logement Quelques mots sur l accessibilité

Plus en détail

Quelle réforme fiscale pour accélérer le retour de la croissance?

Quelle réforme fiscale pour accélérer le retour de la croissance? Après avoir imposé, en 2011, la compétitivité des entreprises comme un enjeu majeur des politiques publiques, Coe-Rexecode ouvre aujourd hui un nouveau débat sur l'impact de la fiscalité sur la croissance.

Plus en détail

Le Nouveau Pacte Fiscal et Social pour la compétitivité de la France

Le Nouveau Pacte Fiscal et Social pour la compétitivité de la France Le Nouveau Pacte Fiscal et Social pour la compétitivité de la France novembre 2011 Le Nouveau Pacte Fiscal et Social pour la compétitivité de la France La compétitivité a plusieurs composantes : la compétitivité-prix

Plus en détail

Rencontres économiques - IGPDE Mardi 9 juin 2015, Ministère de l'économie et des finances. Jean-Marie Monnier Université Paris1 Panthéon-Sorbonne

Rencontres économiques - IGPDE Mardi 9 juin 2015, Ministère de l'économie et des finances. Jean-Marie Monnier Université Paris1 Panthéon-Sorbonne Rencontres économiques - IGPDE Mardi 9 juin 2015, Ministère de l'économie et des finances Jean-Marie Monnier Université Paris1 Panthéon-Sorbonne Les deux niveaux de la formation du revenu des ménages La

Plus en détail

Projet de loi de règlement pour Présentation en séance publique. Intervention de Christian ECKERT, secrétaire d Etat au Budget

Projet de loi de règlement pour Présentation en séance publique. Intervention de Christian ECKERT, secrétaire d Etat au Budget CHRISTIAN ECKERT SECRETAIRE D ETAT AU BUDGET, AUPRES DU MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Projet de loi de règlement pour 2013 Présentation en séance publique Intervention de Christian ECKERT,

Plus en détail

Photographie du système socio-fiscal : progressivité et redistribution. Marie Chanchole et Guy Lalanne

Photographie du système socio-fiscal : progressivité et redistribution. Marie Chanchole et Guy Lalanne Photographie du système socio-fiscal : progressivité et redistribution Marie Chanchole et Guy Lalanne Motivation et contexte La redistribution, transferts effectués par les pouvoirs publics entre les ménages,

Plus en détail

PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS

PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS 25 ans de hausse des prélèvements sur les actions Ou comment la France, par son niveau de taxation, dissuade les particuliers

Plus en détail

Document de consultation. Réduction de l impôt. desparticuliers. Gouvernement du Québec Ministère des Finances

Document de consultation. Réduction de l impôt. desparticuliers. Gouvernement du Québec Ministère des Finances Document de consultation Réduction de l impôt desparticuliers Gouvernement du Québec Ministère des Finances Document de consultation sur la réduction de l impôt des particuliers PRÉSENTATION DE CINQ SCÉNARIOS

Plus en détail

L impôt sur le capital

L impôt sur le capital Michel DIDIER Jean-François OUVRARD L impôt sur le capital au xxi e siècle Une coûteuse singularité française ECONOMICA 10 / L impôt sur le capital : une coûteuse singularité française Synthèse de l ouvrage

Plus en détail

BUDGET ET RÉFORMES SAMEDI BRUXELLES

BUDGET ET RÉFORMES SAMEDI BRUXELLES BUDGET ET RÉFORMES RESPECTER LES ENGAGEMENTS BUDGÉTAIRES EUROPÉENS DE LA BELGIQUE POURSUIVRE LES RÉFORMES STRUCTURELLES MISER SUR LES INVESTISSEMENTS STRATÉGIQUES SAMEDI 15.10.2016 - BRUXELLES GOUVERNEMENT

Plus en détail

BUDGET ET RÉFORMES SAMEDI BRUXELLES

BUDGET ET RÉFORMES SAMEDI BRUXELLES BUDGET ET RÉFORMES RESPECTER LES ENGAGEMENTS BUDGÉTAIRES EUROPÉENS DE LA BELGIQUE POURSUIVRE LES RÉFORMES STRUCTURELLES MISER SUR LES INVESTISSEMENTS STRATÉGIQUES SAMEDI 15.10.2016 - BRUXELLES GOUVERNEMENT

Plus en détail

Glossaire. Convention négociée entre les gouvernements fédéral, régionaux et communautaires, ou entre les gouvernements de certaines de ces entités.

Glossaire. Convention négociée entre les gouvernements fédéral, régionaux et communautaires, ou entre les gouvernements de certaines de ces entités. 1. Glossaire Accord de coopération Convention négociée entre les gouvernements fédéral, régionaux et communautaires, ou entre les gouvernements de certaines de ces entités. Budget Prévision des dépenses

Plus en détail

Mesures annoncées par Nicolas Sarkozy

Mesures annoncées par Nicolas Sarkozy Mesures annoncées par Nicolas Sarkozy IS minimum pour les grands groupes 2 à 3 Deux étapes : Première étape. taxe sur le CA mondial dès 2013 ) Institution d une taxe sur le CA mondial consolidé des groupes

Plus en détail

PROJET DE LOI DU PAYS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE

PROJET DE LOI DU PAYS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE Service communication Tél. : 24 66 40 Mardi 25 octobre 2016 PROJET DE LOI DU PAYS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE Réforme de l IRPP : Diminuer les impôts des Calédoniens pour relancer la consommation. Le gouvernement

Plus en détail

Ecolab Fiscalité - Proposition pour mise en débat (automne 2017) Globalisation des revenus et prélèvement sur le rendement du patrimoine 17/04/2017

Ecolab Fiscalité - Proposition pour mise en débat (automne 2017) Globalisation des revenus et prélèvement sur le rendement du patrimoine 17/04/2017 17/04/2017 Ecolab Fiscalité - Proposition pour mise en débat (automne 2017) Globalisation des revenus et prélèvement sur le rendement du patrimoine Contexte : Le patrimoine moyen en Belgique par ménage

Plus en détail

Taxation moyenne en 1962 et 2006

Taxation moyenne en 1962 et 2006 Bruno Colmant Docteur en Economie Appliquée (ULB), Maître en Sciences Fiscales (Ecole Supérieure des Sciences Fiscales) Prof. Vlerick Business Schol et UCL GSM : 0499 07 33 90 Email : Bcolmant@hotmail.com

Plus en détail

LE POTENTIEL DES IMPÔTS ET SUBVENTIONS POUR LA RÉNOVATION DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS

LE POTENTIEL DES IMPÔTS ET SUBVENTIONS POUR LA RÉNOVATION DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS LE POTENTIEL DES IMPÔTS ET SUBVENTIONS POUR LA RÉNOVATION DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS Jacques BAVEYE et Christian VALENDUC Secrétariat CSF (Fiscalité) et Ser vice d études SPF Finances LE POTENTIEL DES

Plus en détail

L élasticité de l IPP

L élasticité de l IPP 15 novembre 2010 L élasticité de l IPP 1. Projection de l IPP par région L IPP est projeté selon la méthode classique à trois élasticités : une élasticité supra unitaire de l impôt par tête en termes réels

Plus en détail

Faiblesse de l euro et prix du pétrole: une évaluation des effets sur l économie belge

Faiblesse de l euro et prix du pétrole: une évaluation des effets sur l économie belge Bureau fédéral du Plan Analyses et prévisions économiques Communiqué de presse Bruxelles, le 15 septembre 2000 Faiblesse de l euro et prix du pétrole: une évaluation des effets sur l économie belge L augmentation

Plus en détail

POUR UNE REVOLUTION FISCALE : UN IMPOT SUR LE REVENU POUR LE XXIème SIECLE de Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez (éditions du Seuil)

POUR UNE REVOLUTION FISCALE : UN IMPOT SUR LE REVENU POUR LE XXIème SIECLE de Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez (éditions du Seuil) PARIS, LE 3 MARS 2011 POUR UNE REVOLUTION FISCALE : UN IMPOT SUR LE REVENU POUR LE XXIème SIECLE de Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez (éditions du Seuil) 1. CONTEXTE ET PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

Publication des résultats du déficit public 2016

Publication des résultats du déficit public 2016 POINT PRESSE Publication des résultats du déficit public 2016 Bercy, le 24 mars 2017 Une stratégie budgétaire sérieuse et équilibrée Une situation particulièrement compromise en 2012: Des finances publiques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE SOLIDARITE

DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE SOLIDARITE DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE Septembre 2016 Rendre aux Français le fruit de leurs efforts En 2012, la situation des finances publiques

Plus en détail

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure 1 FIPECO le 09.09.2016 Les fiches de l encyclopédie VIII) Assurances sociales et redistribution 10) Les inégalités et la redistribution Selon la typologie proposée par R. Musgrave, la redistribution (ou

Plus en détail

La soutenabilité des finances publiques dans le contexte du vieillissement de la population

La soutenabilité des finances publiques dans le contexte du vieillissement de la population La soutenabilité des finances publiques dans le contexte du vieillissement de la population Séminaire pour les enseignants, 5 octobre 2016 Bruno Eugène Stefan Van Parys INTERN Département des Études Groupe

Plus en détail

Service communication Tél. : Jeudi 7 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE

Service communication Tél. : Jeudi 7 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Service communication Tél. : 24 66 40 Jeudi 7 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Réforme de l IRPP : améliorer le pouvoir d achat de la classe moyenne et relancer la consommation Le Comité de Suivi de l Agenda

Plus en détail

les notes Dans une tribune publiée le 15 septembre 2015, j ai mentionné l idée que Quelques éléments de calculs

les notes Dans une tribune publiée le 15 septembre 2015, j ai mentionné l idée que Quelques éléments de calculs f les notes N 53/6 Octobre 2015 Adopter un prélèvement à la source et maintenir l équité fiscale Quelques éléments de calculs Vincent Touzé 1 Dans une tribune publiée le 15 septembre 2015, j ai mentionné

Plus en détail

Le Budget et la Fiscalité

Le Budget et la Fiscalité Le Budget et la En 2016, les programmes des candidats à la primaire de la droite et du centre donnent la priorité aux allégements fiscaux et sociaux à effets immédiats. Une ambition commune : promouvoir

Plus en détail

Table des matières Demand- Aggregate supply)... 88

Table des matières Demand- Aggregate supply)... 88 Table des matières Introduction... 3 Chapitre 1 - DÉFINITIONS ET ORGANISATION DE L ÉTAT... 5 1. Définitions :... 5 1.1. Quelques apports fondamentaux :... 5 1.2. L État et la Nation :... 10 a) Définition

Plus en détail

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale NEWSLETTER 1 er SEPTEMBRE 2017 Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale Introduction Le projet de loi de finances pour 2018 sera officiellement présenté en conseil des ministres le 27

Plus en détail

Politiques fiscales et politiques sociales: des instruments de lutte à la pauvreté

Politiques fiscales et politiques sociales: des instruments de lutte à la pauvreté Politiques fiscales et politiques sociales: des instruments de lutte à la pauvreté Présentation par Ruth Rose Département de sciences économiques Université du Québec à Montréal Journée nationale de réflexion,

Plus en détail

Projections financières à long terme en Corée du Sud

Projections financières à long terme en Corée du Sud Projections financières à long terme en Corée du Sud Yong Joong Yoon Bureau du budget Assemblée nationale de la République de Corée Le Bureau du budget de l Assemblée nationale a publié, en septembre 2012,

Plus en détail

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 PROJET LOI DE FINANCES 2013 2 I. Fiscalité des entreprises Plafonnement de la déductibilité des intérêts d emprunt Modification du calcul de la quote-part de frais et charges

Plus en détail

Financement solidaire de la santé, quelles pistes pour l avenir? Salle Sorbonne

Financement solidaire de la santé, quelles pistes pour l avenir? Salle Sorbonne Financement solidaire de la santé, Salle Sorbonne Financement solidaire de la santé, Ouverture Léonora TREHEL, présidente de la Mutualité française Ile-de-France Table ronde Joël CHENET, FSU Michel FROGER,

Plus en détail

Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale?

Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale? analyse FEB Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale? Septembre 2014 I Raf Van Bulck 39,2 % II Pourcentage de la valeur ajoutée nette générée par les entreprises

Plus en détail

SITUATION MENSUELLE BUDGÉTAIRE AU 31 OCTOBRE 2016

SITUATION MENSUELLE BUDGÉTAIRE AU 31 OCTOBRE 2016 CHRISTIAN ECKERT SECRETAIRE D ETAT CHARGE DU BUDGET ET DES COMPTES PUBLICS AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Communiqué de presse www.economie.gouv.fr Communiqué de presse Paris, le 9 décembre

Plus en détail

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial.

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial. DIRECTION DE LA LÉGISLATION FISCALE SOUS-DIRECTION E - BUREAU E 2 TELEDOC 568 : C. Thébault : 89.223 : 89.690 N : 2006000771 FE 12/2006 PARIS, LE LA FISCALITE EN ALLEMAGNE I - L imposition des personnes

Plus en détail

Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire

Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire 00 02 Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire En 2013, les transferts sociaux et fiscaux diminuent le taux de pauvreté monétaire de 7,9 points.

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 PÔLE JURIDIQUE ET FISCAL www.afic.asso.fr PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 1. Récapitulatif des mesures fiscales A. Mesures fiscales concernant les entreprises B.

Plus en détail

emploi.versunnouveaumonde.fr DOSSIER DE PRESSE - 5 ANS POUR L EMPLOI

emploi.versunnouveaumonde.fr DOSSIER DE PRESSE - 5 ANS POUR L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE emploi.versunnouveaumonde.fr SITUATION ACTUELLE DE NOS FINANCES PUBLIQUES. LE NIVEAU DES DÉPENSES PUBLIQUES EN FRANCE EST RÉSOLUMENT EXCESSIF Le graphique ci-dessous positionne la France

Plus en détail

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006)

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) Situation actuelle 1. Les revenus, à l exception des plus-values imposées à un taux proportionnel et des revenus soumis au prélèvement

Plus en détail

Prélèvement à la source de l impôt sur le revenu et année de transition :

Prélèvement à la source de l impôt sur le revenu et année de transition : de l impôt sur le revenu et année de transition : Quel impact pour les finances publiques et l équité fiscale? Gilles Le Garrec Vincent Touzé Sciences Po - OFCE AFSE/DG Trésor - 15 novembre 2016 Projet

Plus en détail

Fiscalitéenvironnementale et réforme fiscale en France

Fiscalitéenvironnementale et réforme fiscale en France Fiscalitéenvironnementale et réforme fiscale en France Henri Lamotte* Ministère de l économie et des finances - France Conférence Green Budget Europe IDDRI 29-30 octobre 2012 Green taxation as key for

Plus en détail

Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations

Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations Séminaire pour les enseignants, 5 octobre 2016 Bruno Eugène Ruben Schoonackers INTERN Département des Études Groupe Finances publiques Structure

Plus en détail

Fiscalité carbone-énergie et enjeux d équité. Emmanuel COMBET - CIRED

Fiscalité carbone-énergie et enjeux d équité. Emmanuel COMBET - CIRED Fiscalité carbone-énergie et enjeux d équité Emmanuel COMBET - CIRED L objec(f de la transi(on face aux échecs historiques La hausse du prix des énergies fossiles est requise Quelles marges de manœuvre

Plus en détail

l étude du système socio-fiscal français

l étude du système socio-fiscal français Portée et limites du modèle TAXIPP pour l étude du système socio-fiscal français Antoine Bozio, Quentin Lafféter PSE et IPP ENS de Lyon et IPP Expériences et perspectives de la microsimulation 23 Mai 2013

Plus en détail

croissance et phénomène d inflation

croissance et phénomène d inflation Chapitre 14. Analyse macroéconomique : Théorie de la croissance et phénomène d inflation Concepts clés Quelles sont les méthodes de calcul du PIB? Qu est-ce-que le PIB nominal, le PIB réel et le déflateur

Plus en détail

9) L impact de l inflation sur le déficit public. A) L impact d une révision de l inflation de l année en cours

9) L impact de l inflation sur le déficit public. A) L impact d une révision de l inflation de l année en cours 1 FIPECO le 14.04.2016 Les fiches de l encyclopédie II) Déficit et dette publics, politique budgétaire 9) L impact de l inflation sur le déficit public Cette fiche présente l impact d une baisse de l inflation,

Plus en détail

Débat d Orientations Budgétaires /01/2014

Débat d Orientations Budgétaires /01/2014 Débat d Orientations Budgétaires 2014 29/01/2014 Débat d orientations budgétaires 2014 1 2 3 4 Contexte 2014 Contexte général : indicateurs et éléments L intercommunalité Contexte local à Varces 29/01/2014

Plus en détail

2016 SAS SYNTHESE FINANCE

2016 SAS SYNTHESE FINANCE ACTUALITES FISCALES 2016 Sujets abordés : Actualités Impôt sur le revenu ; Actualités Réductions d impôt ; Actualités Valeurs mobilières ; Actualités Epargne salariale ; Actualités Cessions d entreprise.

Plus en détail

Réforme de la taxe professionnelle : un nouveau moteur fiscal pour l intercommunalité?

Réforme de la taxe professionnelle : un nouveau moteur fiscal pour l intercommunalité? Réforme de la taxe professionnelle : un nouveau moteur fiscal pour l intercommunalité? Rencontres interrégionales de l AdCF, 24 février-23 avril 2010 Rennes, Aix-en-Provence, Toulouse, La Capelle, Dijon.

Plus en détail

Projet de Loi de Finances MICHEL SAPIN, CHRISTIAN ECKERT,

Projet de Loi de Finances MICHEL SAPIN, CHRISTIAN ECKERT, PLF 2017 Projet de Loi de Finances 2017 Conférence de presse du 28 septembre 2016 présenté par MICHEL SAPIN, ministre de l Économie et des Finances CHRISTIAN ECKERT, secrétaire d État chargé du Budget

Plus en détail

8/05/2017. Les perspectives économiques et budgétaires, à politique inchangée. Outline. 1. Les perspectives économiques de mars 2017

8/05/2017. Les perspectives économiques et budgétaires, à politique inchangée. Outline. 1. Les perspectives économiques de mars 2017 Les perspectives économiques et budgétaires, à politique inchangée Philippe Donnay Commissaire au Plan Séminaire organisé par l IBFP sur le thème «La politique budgétaire de la Belgique : orientations

Plus en détail

Réduire les inégalités et renforcer la reprise

Réduire les inégalités et renforcer la reprise Réduire les inégalités et renforcer la reprise Contre-budget pour 2018 Valérie RABAULT, Olivier FAURE, Christine PIRES-BEAUNE, François PUPPONI, Jean-Louis BRICOUT et les députés du groupe Nouvelle Gauche

Plus en détail

Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre

Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre Les chiffres du MEDEF Octobre 216 Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF octobre 216 1 SOMMAIRE I - PARTS DE MARCHÉ 1 - Poids de la France dans les exportations mondiales

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LEXIQUE A Abattement : Somme forfaitaire qui est déduite des revenus. Par exemple, les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides sous certaines conditions bénéficient d un abattement de 2 266

Plus en détail

Repères franciliens. Mariette SAGOT

Repères franciliens. Mariette SAGOT Fractures sociales, fractures spatiales, Métropolisation et logiques périphériques Séminaire du 1 avril 2015 : Classes moyennes et disparités sociales en 2015 Repères franciliens Mariette SAGOT Points

Plus en détail

Facultés contributives des entreprises et de l économie & prélèvements obligatoires

Facultés contributives des entreprises et de l économie & prélèvements obligatoires Facultés contributives des entreprises et de l économie & prélèvements obligatoires Abderraouf YAICH Diplômé d expertise et de gestion comptables Dans un environnement où tous les indicateurs sont au rouge

Plus en détail

Dispositifs sociaux et fiscaux en faveur des familles : pistes pour réduire les inégalités et la pauvreté

Dispositifs sociaux et fiscaux en faveur des familles : pistes pour réduire les inégalités et la pauvreté Dispositifs sociaux et fiscaux en faveur des familles : pistes pour réduire les inégalités et la pauvreté Jean-Paul Lorgnet Céline Marc Muriel Pucci Journée d études microsimulation, 23 mai 213 Contexte

Plus en détail

Complément de la présentation du système de retraite suédois présentation au colloque du COR de 2014

Complément de la présentation du système de retraite suédois présentation au colloque du COR de 2014 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 05 juillet 2017 à 9 h 30 «Retour sur le 7 e rapport du COR - Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Options et modalités techniques»

Plus en détail

Fonds pour les routes nationales et le trafic d agglomération (FORTA) Fiche d information «Évolution relative aux impôts sur les huiles minérales»

Fonds pour les routes nationales et le trafic d agglomération (FORTA) Fiche d information «Évolution relative aux impôts sur les huiles minérales» Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC 12 décembre 2016 Fonds pour les routes nationales et le trafic d agglomération (FORTA) Fiche d information

Plus en détail

Les finances publiques de l Espagne

Les finances publiques de l Espagne 1 FIPECO le 09.11.2017 Les commentaires de l actualité Les finances publiques de l Espagne François ECALLE Les revendications indépendantistes du parlement catalan dissout et les tensions qui en résultent

Plus en détail

Avis sur le projet de loi 7050 concernant le budget des recettes et des dépenses de l Etat pour l exercice 2017 et le projet de loi 7051 relatif à la

Avis sur le projet de loi 7050 concernant le budget des recettes et des dépenses de l Etat pour l exercice 2017 et le projet de loi 7051 relatif à la 1 2 Les éléments clés du projet de budget 2017 Evolution de la croissance économique Luxembourg : 2016 : 3,1% 2017 : 4,6% Evolution de la croissance économique 2010-2018 (PIB en volume) Zone Euro 2016

Plus en détail

Incidence macroéconomique sur l économie belge du scénario de tax shift élaboré par le Gouvernement

Incidence macroéconomique sur l économie belge du scénario de tax shift élaboré par le Gouvernement 26/11/2015 Incidence macroéconomique sur l économie belge du scénario de tax shift élaboré par le Gouvernement La présente note expose brièvement l incidence macroéconomique sur l économie belge du scénario

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

Vers un revenu de base? Options, chiffrage et effets redistributifs

Vers un revenu de base? Options, chiffrage et effets redistributifs Vers un revenu de base? Options, chiffrage et effets redistributifs Mahdi Ben Jelloul, Antoine Bozio, Sophie Cottet et Brice Fabre Institut des politiques publiques (IPP) Conférence Le revenu universel:

Plus en détail

Le regard des Français sur les grands enjeux de l élection présidentielle : La fiscalité #2

Le regard des Français sur les grands enjeux de l élection présidentielle : La fiscalité #2 Le regard des Français sur les grands enjeux de l élection présidentielle : La fiscalité #2 Sondage Ifop-Fiducial pour Public Sénat et Sud Radio Contacts Ifop : Frédéric Dabi, Directeur Général Adjoint

Plus en détail

QUÉBEC TROP PEU, TROP LOIN! CONSEIL CONFÉDÉRAL MONTRÉAL, LE 18 MARS 2016

QUÉBEC TROP PEU, TROP LOIN! CONSEIL CONFÉDÉRAL MONTRÉAL, LE 18 MARS 2016 QUÉBEC 2016-2017 TROP PEU, TROP LOIN! CONSEIL CONFÉDÉRAL MONTRÉAL, LE 18 MARS 2016 UN AVEU DE FAIBLESSE 2 LA DETTE AU 31 DÉCEMBRE 2015 En millions de dollars En % du PIB Dette brute 203 957 55,1 Moins

Plus en détail

L expérience belge. Christian VALENDUC Service d études SPF Finances, Belgique

L expérience belge. Christian VALENDUC Service d études SPF Finances, Belgique Evaluation des dépenses fiscales L expérience belge Christian VALENDUC Service d études SPF Finances, Belgique Evaluation des dépenses fiscales L expérience belge Historique Définitions de base et contenu

Plus en détail

répartition équitable des revenus en Suisse

répartition équitable des revenus en Suisse FICHE D INFORMATION N 1 : QUESTIONS DE REDISTRIBUTION répartition équitable des revenus en Suisse Les questions de redistribution, qui font l objet de discussions depuis des années en Suisse, sont alimentées

Plus en détail

6.1. Approches juridique et économique de la structure des ressources du régime général

6.1. Approches juridique et économique de la structure des ressources du régime général 6.1. Approches juridique et économique de la structure des ressources du régime général Le financement du régime général, traditionnellement assuré par des cotisations de sécurité sociale (salariales et

Plus en détail

La fiscalité des particuliers freine-t-elle le développement de Montréal?

La fiscalité des particuliers freine-t-elle le développement de Montréal? La fiscalité des particuliers freine-t-elle le développement de Montréal? Par Brian Girard Sous-ministre adjoint Ministère des Finances du Québec Congrès de l'asdeq 7 mai 2009 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1)

Plus en détail

La séquence des comptes

La séquence des comptes La séquence des comptes Comptes des administrations publiques I: Compte de production P.2 Consommation intermédiaire B.1b Valeur ajoutée brute P.51c Consommation de capital fixe B.1n Valeur ajoutée nette

Plus en détail

La France n a jamais produit autant de richesses qu aujourd hui

La France n a jamais produit autant de richesses qu aujourd hui La France n a jamais produit autant de richesses qu aujourd hui Les riches accaparent l essentiel des gains de productivité Evolution du PIB et des salaires en milliards d'euros 2010 2200 2000 1800 1600

Plus en détail

Liste des encadrés, tableaux et graphiques

Liste des encadrés, tableaux et graphiques Liste des encadrés, tableaux et graphiques Encadrés I. Développements économiques et financiers A.1 La crise dans la zone euro Encadré 1 : Fragmentation financière dans la zone euro 46 A.2 Réponses des

Plus en détail

«Structural Reforms & Income Distribution» (O. Causa, A de Serres, N. Ruiz)

«Structural Reforms & Income Distribution» (O. Causa, A de Serres, N. Ruiz) «Structural Reforms & Income Distribution» (O. Causa, A de Serres, N. Ruiz) Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Commentaires pour le séminaire Fourgeaud William Roos

Plus en détail

Remplacement de la contribution santé

Remplacement de la contribution santé Remplacement de la contribution santé LISTE GRAPHIQUE ET TABLEAUX 1. Nouvelle contribution santé progressive 2013 2. Nombre de contribuables visés par la nouvelle contribution santé progressive 2013 3.

Plus en détail

Le cadre de l analyse macroéconomique

Le cadre de l analyse macroéconomique Le cadre de l analyse macroéconomique Université de Rennes Faculté de Droit et de Science Politique Antenne de Saint-Brieuc Licence Droit 007-008. Une économie de production -. Le Produit Intérieur Brut

Plus en détail

JANVIER EXPOSÉ DES MOTIFS ET PROJET DE LOI modifiant la loi du 4 juillet 2000 sur les impôts directs cantonaux (LI)

JANVIER EXPOSÉ DES MOTIFS ET PROJET DE LOI modifiant la loi du 4 juillet 2000 sur les impôts directs cantonaux (LI) JANVIER 203 35 EXPOSÉ DES MOTIFS ET PROJET DE LOI modifiant la loi du 4 juillet 2000 sur les impôts directs cantonaux (LI) COMMENTAIRES SUR LE PROJET DE LOI MODIFIANT LA LOI DU 4 JUILLET 2000 SUR LES IMPOTS

Plus en détail

Un tax shifting en faveur du travail, et des bases imposables plus larges

Un tax shifting en faveur du travail, et des bases imposables plus larges Service Public Fédéral Finances - Belgique Bulletin de Documentation 74 ème année, n 2, 2 ème trimestre 2014 Un tax shifting en faveur du travail, et des bases imposables plus larges CONSEIL SUPERIEUR

Plus en détail

LOIS DE FINANCES POUR 2015

LOIS DE FINANCES POUR 2015 Références : 30/10/14 et 27/11/14 LOIS DE FINANCES POUR 2015 MES AMIS PROFITEZ TANT QUE VOUS POUVEZ. ENCORE!!!! PRESENTATION DES OBJECTIFS 2015 STABILISATION RELATIVE DES PRELEVEMENTS SUR LES MENAGES BAISSE

Plus en détail

La Base de Données et Modèle de Simulation de Politique Sociale (BD/MSPS) Chantal Hicks

La Base de Données et Modèle de Simulation de Politique Sociale (BD/MSPS) Chantal Hicks La Base de Données et Modèle de Simulation de Politique Sociale (BD/MSPS) Chantal Hicks Webinaire de l IDD Le 14 décembre, 2016 Objectifs de la BD/MSPS Analyser les flux financiers entre les gouvernements

Plus en détail

1.1 Historique de la monnaie Division du travail + échanges = évaluation de la valeur des biens

1.1 Historique de la monnaie Division du travail + échanges = évaluation de la valeur des biens 1.1 Historique monnaie Division du travail + échanges = évaluation valeur des biens -2000-1000 0 1000 2000 TROC Monnaie marchandise Monnaie métallique Monnaie scripturale Monnaie fiduciaire Economie&Société

Plus en détail

La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée

La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée FICHE PAYS ESPAGNE : CHAMPIONNE DE LA RIGUEUR Département analyse et prévision La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée au premier trimestre 2010 a tourné court fin 2011 avec une

Plus en détail

LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES

LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES Les collectivités locales en chiffres LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES CHAPITRE 3 Présentation - Définitions 32 3-1 Les administrations publiques locales dans les comptes de la Nation

Plus en détail

Il y a équilibre entre le produit national demandé et offert lorsque Y d = Y s. Soit c(y T 0 +

Il y a équilibre entre le produit national demandé et offert lorsque Y d = Y s. Soit c(y T 0 + Série 1 - Exercice 3 Soit une économie composée de trois catégories d agents : les ménages, les entreprises et l Etat. La fonction de consommation des ménages est de la forme C = cy d + C 0 où C est la

Plus en détail

Comité Directeur Confédéral Intervention économique. 16 mars 2011

Comité Directeur Confédéral Intervention économique. 16 mars 2011 Comité Directeur Confédéral Intervention économique 16 mars 2011 En 2010, le déficit budgétaire s est élevé à 148,8 milliards d euros Déficit public en 2010 s est élevé à 7,7 % du PIB Dette publique en

Plus en détail