Les séjours des franciliens à destination du Grand Est

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les séjours des franciliens à destination du Grand Est"

Transcription

1 Les séjours des franciliens à destination du Grand Est Années 2004 à 2006 Grand Est Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert

2 Sommaire Introduction : objectif et méthodologie Répartition des séjours selon les caractéristiques sociodémographiques - Age - Profession - Revenu net du foyer - Taille du foyer Caractéristiques des séjours dans le Grand Est - Saisonnalité - Motif - Durée - Mode d hébergement - Environnement du séjour - Activités pratiquées lors du séjour Synthèse Page 3 Page 7 Page 11 Page 22 2

3 Introduction Objectif de l étude L objectif de cette étude est de décrire les séjours des franciliens réalisés dans le Grand Est pour motif personnel en hébergement marchand. Nous avons ainsi sélectionné les séjours réalisés au cours des années 2004, 2005 et Ces résultats sont comparés à l ensemble des séjours personnels en hébergement marchand des franciliens, toutes destinations confondues. Ainsi, les caractéristiques propres aux séjours dans le Grand Est sont identifiées. Les caractéristiques des régions formant le Grand Est sont également observées individuellement. 3

4 Introduction Méthodologie Collecte des informations Le suivi de la Demande Touristique est réalisé par voie postale individus de METASCOPE, base de sondage de TNS SOFRES, sont interrogés chaque mois. Cet échantillon est représentatif de la population des résidents en France âgés de 15 ans et plus selon les critères d âge, de sexe, de région de résidence, de catégorie d'agglomération, de profession du chef de famille et de nombre de personnes au foyer. Informations collectées A la fin de chaque mois, les panélistes indiquent s'ils ont effectué ou non un voyage (1) au cours du mois. Ils décrivent les voyages qu'ils ont achevés au cours du mois : - date de départ et de retour - motif du voyage (professionnel, personnel, professionnel et personnel) - nombre de séjours (2) compris dans ces voyages - description des deux principaux séjours compris dans ces voyages : destination - mode d'hébergement - raison - moyen de transport utilisé pour se rendre sur place - environnement géographique (*) - nombre de proches (parents, amis) présents lors du séjour (*) - activités pratiquées lors du séjour (*) - réservation du séjour (*) 4

5 Part des séjours réalisés par les franciliens dans le Grand Est Destination des franciliens Total Base en séjours Rhône-Alpes 1 10,9 Provence Côte d'azur 2 7,3 Bretagne 3 6,3 Pays de la Loire 4 5,1 Basse Normandie 5 5,0 Aquitaine 6 4,7 Centre 7 3,8 Poitou Charentes 8 3,8 Languedoc Roussillon 9 3,4 Haute Normandie 10 2,9 Midi-Pyrenées 11 2,8 Bourgogne 12 2,3 Nord Pas de Calais 13 1,9 Auvergne 14 1,9 Ile de France 15 1,7 Alsace 16 1,7 Picardie 17 1,5 Lorraine 18 1,5 Franche Comté 19 1,2 Corse 20 1,0 Champagne Ardenne 21 0,9 Limousin 22 0,9 France sans autre indication 23 0,2 Total France 72,8 Total Etranger 27,1 Total monde 100,0 7,6 et 4,3% des nuitées réalisés par les franciliens pour motif personnel en hébergement marchand ont pour destination le Grand Est Destination des franciliens Total Base en nuitées Rhône-Alpes 1 11,3 Provence Côte d'azur 2 9,2 Bretagne 3 6,5 Aquitaine 4 6,3 Pays de la Loire 5 5,6 Languedoc Roussillon 6 5,4 Poitou Charentes 7 4,0 Basse Normandie 8 3,0 Midi-Pyrenées 9 2,9 Corse 10 1,9 Auvergne 11 1,8 Centre 12 1,5 Limousin 13 1,4 Haute Normandie 14 1,1 Alsace 15 1,1 Bourgogne 16 1,1 Franche Comté 17 1,0 Lorraine 18 0,8 Nord Pas de Calais 19 0,7 Picardie 20 0,6 Ile de France 21 0,5 Champagne Ardenne 22 0,3 France sans autre indication 23 0,2 Total France 68,3 Total Etranger 31,5 Total monde 100,0 5

6 Répartition des séjours selon les caractéristiques sociodémographiques

7 Profil général des partants dans le Grand Est Ensemble Grand Est BASE ans ans ans ans 65 ans et plus 12,6 22,1 20,0 17,2 28,1 8,2 19,1 24,3 26,2 22,1 Les séjours des franciliens dans le Grand Est sont davantage réalisés par des individus : Agriculteur Chef d ent, Commerçant Cadre sup. prof. Libérale Prof. Intermed. Employés, Services Ouvrier Retraité Autre Inactif 900 euros ou moins 2,9 9,5 7,6 2,2 2,0 17,7 25,8 34,2 1,8 4,7 2,7 14,6 9,7 6,2 28,8 34,4 De plus de 50 ans (48,3% des séjours réalisés dans le Grand Est vs 37,2% toutes destinations confondues) Retraités (34,4 réalisés dans le Grand Est) ou chefs d entreprise, Artisans (4,7% vs 2,9% de l ensemble des séjours) 901 à 1500 euros 1501 à 2300 euros 2301 à 3000 euros 3001 à 3800 euros 7,9 17,3 20,0 19,4 6,2 18,6 21,7 20,0 Dont le revenu mensuel net du foyer est compris entre 1500 euros et 3800 euros euros et plus 33,4 30,8 Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 7

8 Une clientèle de franciliens plutôt seniors La majorité des séjours en Lorraine sont réalisés par des ans. Les régions Champagne-Ardenne et Bourgogne attirent plus de ans. Enfin l Alsace et la Franche-Comté attirent beaucoup moins les jeunes. Le Grand Est en détail 12,6 8,2 4,8 8,9 4,1 15,7 16,7 17,1 19,1 23,4 22,1 15,8 7,9 22,2 28,1 20,0 24,3 26,2 26,5 25,0 16,4 35,5 26,3 22,0 26,0 31,5 26,1 20, ans ans ans ans 65 ans et plus 17,2 22,1 27,1 16,6 19,4 21,3 23,4 Ensemble (19099) Grand Est (1442) Alsace (323) Lorraine (277) Champagne-Franche-Comté Ardenne (225) (170) Bourgogne (446) Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 8

9 Une clientèle de retraités ou chefs d entreprise Les séjours à destination du Grand Est sont principalement réalisés par des retraités. La région Champagne-Ardenne au contraire compte davantage de séjours réalisés par des cadres supérieurs. Le Grand Est en détail 2,9 4,7 3,4 1,0 6,2 3,6 6,5 24,1 34,2 28,8 27,7 28,6 38,1 29,3 14,6 8,9 14,6 10,7 17,7 12,9 11,8 4,9 14,1 20,4 9,7 4,8 13,2 7,1 9,5 6,5 6,2 6,9 9,8 7,6 2,5 Agriculteur Commerçant, Artisan, Chef d'entrep. Cadre supérieur, Profession libérale Profession intermed., Contrem. Employé Ouvrier Retraité, inactifs 39,8 34,4 26,3 35,9 38,7 25,8 30,4 Ensemble Grand Est Alsace Lorraine Champagne- Ardenne Franche-Comté Bourgogne Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 9

10 Une clientèle issue de foyer de 2 personnes Dans la quasi-totalité des régions du Grand Est les séjours sont réalisés par des individus appartenant à des foyers de 2 personnes et ce dans une proportion supérieure à l ensemble des séjours. 16 en Lorraine sont réalisés par des individus appartenant à des foyers constitués de 5 personnes et plus. Le Grand Est en détail 22,3 22,0 18,0 25,7 24,5 18,1 23,5 35,7 38,7 45,6 32,3 17,2 13,9 16,4 14,9 11,9 14,0 12,9 12,6 16,1 10,8 10,0 8,8 40,6 41,4 35,5 16,9 22,8 13,8 11,7 8,6 16,4 8,5 9,8 7, et plus Ensemble Grand Est Alsace Lorraine Champagne- Ardenne Franche-Comté Bourgogne Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 10

11 Caractéristiques des séjours dans le Grand Est

12 1ère destination en nombre de séjours : la Bourgogne 1ère destination en nombre de nuits : l Alsace 7,5 réalisés par les franciliens en hébergement marchand sont à destination du Grand Est dont 4,2 % des nuitées réalisés par les franciliens en hébergement marchand sont à destination du Grand Est dont 11,8 19,2 22,4 6,2 20,1 25,6 30,9 15,6 24,9 23,2 En % de séjours sur la base du Grand Est En % de nuitées sur la base du Grand Est 12

13 La saisonnalité du Grand Est est moins marquée que celle de l ensemble des séjours La saisonnalité du Grand Est connaît deux pics de fréquentation, en août et en décembre. 19,8 14,8 8,5 3,7 Ensemble Grand Est L Alsace et la Franche-Comté: des régions avec une saisonnalité atypique Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Alsace : 12,3 15,2 19,8 22,6 3,7 L Alsace connaît un pic de fréquentation en décembre (22,6% des séjours de la région vs 3,7 français) : c est le résultat de l attractivité des marchés de Noël. Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Franche-Comté : 18,2 10,3 6,0 19,8 14,0 8,8 2,0 La Franche-Comté est davantage fréquentée en janvier, février et mars, pour des séjours aux sports d hiver. Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc 13

14 La saisonnalité de la Lorraine est moins marquée que celles de l ensemble des séjours et de la Franche-Comté Saisonnalités de la Lorraine et de l ensemble des séjours 4,2 3,9 Janv Fév 14,9 8,8 10,3 8,4 6,4 6,5 12,4 9,0 7,5 5,2 4,5 4,3 Mars Avril Mai Juin Juil 9,8 Ens e m ble Lorraine 19,8 13,8 11,1 8,8 4,1 Août Sept Oct 10,1 11,3 5,7 3,7 5,2 Nov Déc Les séjours en Lorraine sont plus nombreux en période estivale (juillet, août, septembre). La part de marché de la région sur juillet est plus élevée que sur l ensemble des destinations. Saisonnalités de la Lorraine et de la Franche-Comté 9,0 4,2 18,2 8,9 6,8 5,2 4,5 4,3 9,0 6,0 9,2 7,5 14,9 13,8 13,4 14,0 Franche-Comté 11,1 4,1 2,0 3,3 Lorraine 10,1 6,8 11,3 2,5 La Franche-Comté est davantage fréquentée que la lorraine en janvier, février et mars. Plus de séjours aux sports d hiver ont lieu aux dans le massif du Jura que dans les Vosges (cf p18). Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc 14

15 Les séjours réalisés en hébergement marchand dans le Grand Est sont davantage motivés par la famille et les amis La plupart des séjours dans le Grand Est sont motivés par l agrément mais on note une surreprésentation du motif famille, amis par rapport à l ensemble des destinations ; en particulier en Lorraine et en Bourgogne où la part du motif famille, amis est plus de 2 fois supérieure à celle de l ensemble. Le Grand Est en détail 58,7 56,0 64,8 65,5 71,7 Agrément 77,9 79,1 Famille,amis Santé Formation Autre 32,4 25,6 33,5 23,7 18,8 14,2 13,5 1,7 0,2 0,9 2,1 0,8 1,6 1,7 5,4 7,7 1,8 0,9 7,3 10,0 1,7 0,5 5,0 5,3 10,0 Ensemble Grand Est Alsace Lorraine Champagne- Ardenne Franche-Comté Bourgogne Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 15

16 Le Grand Est, destination privilégiée pour des courts séjours Les 2/3 des séjours réalisés dans les régions du Grand Est sont de courte durée. La durée moyenne d un séjour dans le Grand Est est de 3,6 nuits mais cela est très variable selon la région de destination. La Champagne Ardenne est la région qui accueille le plus de courts séjours (en moyenne moins de 2 nuits), suivie de la Bourgogne (2,3 nuits). Seule la Franche Comté compte plus de longs séjours que l ensemble, mais la durée moyenne d un séjour dans la région reste inférieure à l ensemble. Le Grand Est en détail Durée moyenne du séjours (en nuits) 6,5 3,6 4,1 3,8 1,9 5,4 2,3 42,3 36,9 66,6 61,7 62, ,1 Courts séjours Longs séjours Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 57,7 33,4 38,3 37,1 9 63,1 21,9 Ensemble Grand Est Alsace Lorraine Champagne- Franche-Comté Bourgogne Ardenne 16

17 L hébergement marchand privilégié dans le Grand Est est l hôtel ainsi que les gîtes ruraux, chambres d hôtes En Champagne Ardenne (destination privilégiée pour passer des courts séjours) l hôtel et les gîtes ruraux sont très largement supérieurs à la moyenne. La Lorraine et la Franche-Comté sont des régions où la location est assez répandue. On note également la part importante des pensions de famille en Lorraine. % des nuitées Le Grand Est en détail Dont : 4,9% en gîte d étape Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 8,5 0,9 13,4 10,5 8,4 6,2 11,3 6,7 5,8 5,0 4,1 2,6 2,3 0,1 1,1 21,4 8,7 14,6 12,4 20,2 16,8 10,3 5,9 9,7 12,5 6,7 13,5 11,5 5,9 4,6 9,8 21,0 8,4 15,3 21,7 5,1 16,3 29,0 55,1 25,3 38,1 29,7 28,2 20,4 14,6 Ensemble (123095) Grand Est (5207) Alsace (1335) Lorraine (1046) Champagne- Ardenne (321) Franche-Comté (1207) 24,2 0,2 6,3 18,4 5,3 13,6 1,7 30,3 Bourgogne (1298) Autre ** Pension de famille Résidence de tourisme Gîte rural, chambre d'hôte Club ou villages de vacances Camping Location Hôtel ** La catégorie autre comprend : les mode d hébergements non spécifié, les auberges de jeunesse, les gîte d étapes et les bateaux, péniches, yatchs, 17

18 Le Grand Est : une destination aux environnements variés La campagne et la ville sont les deux environnements prépondérants dans les régions du Grand Est. La campagne est majoritaire en Champagne-Ardenne et en Bourgogne. La Franche-Comté se démarque avec comme environnement principal la montagne. En Alsace et en Lorraine, c est la ville qui est le plus souvent citée. 33 en Lorraine sont effectués à la montagne. Ce taux est surreprésenté par rapport à l ensemble de 12 points. Ainsi, après la Franche-Comté, la Lorraine est la 2ème destination montagnarde. Le Grand Est en détail 72,3 73,1 61,6 58,7 39,9 33,5 25,7 20,8 45,4 40,8 22,5 43,7 30,8 33,2 29,9 20,4 19,8 49,6 21,3 19,2 32,0 Lac Montagne Campagne Ville Mer 5,6 8,3 0,8 12,5 8,6 4,6 Ensemble Grand Est Alsace Lorraine Champagne- Ardenne Franche-Comté Bourgogne Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 18

19 La Franche-Comté s impose comme 1ère destination de montagne, devançant la Lorraine 8,2 réalisés par les franciliens en hébergement marchand à la montagne sont à destination du Grand Est dont 5,9 % des nuitées réalisés par les franciliens en hébergement marchand à la montagne sont à destination du Grand Est dont - 28,9 19,8-25,1 20,6-51,3-54,4 En % de séjours sur la base du Grand Est En % de nuitées sur la base du Grand Est 19

20 Le Grand Est : des régions propices aux promenades et visites de villes La visite de ville et les promenades sont des activités souvent pratiquées dans le Grand Est, particulièrement en Alsace et en Lorraine. En matière d activité, la Franche-Comté se distingue, avec un environnement de montagne et on y pratique plus volontiers la visite de site naturels, le ski de fond et les raquettes à neige. 58 Le Grand Est en détail Ensemble Grand Est Alsace Lorraine Champagne- Ardenne Franche-Comté Bourgogne Aucune activité particulière Randonnée pédestre Visite de site naturel Visite de monuments, de site historique Promenade, balade Visite de marché, foire, brocante Visite de musées, expositions Natation, baignade, plage Visite de ville Ski alpin : 7,5% Ski de fond : 3,1% Raquettes à neige : 2% Snowboard : 1% Ski alpin : 12% Ski de fond : 12,6% Raquettes à neige : 12,4% Autres sports d hiver : 3,9% Autres sports d hiver : 2,4% Attention n ont été comparées graphiquement que les 10 activités les plus pratiquées sur l ensemble des séjours franciliens. 20

21 Le Grand Est : une destination accessible en voiture 62% de l ensemble des séjours des franciliens sont réalisés en voiture, 21% en avion et 15% en train (dont 11% en TGV). A destination du Grand Est la part de marché de la voiture est plus importante. Les séjours en train représentent 12% vers l ensemble du Grand Est, 17% vers l Alsace et 19% vers Franche- Comté. Le TGV est d ailleurs surreprésenté vers cette dernière région. Le Grand Est en détail VOITURE* AVION TGV AUTRE TRAIN AUTRE TRANSPORT Ensemble Grand Est Alsace Lorraine Champagne- Ardenne Voiture = Voiture du foyer ou de location, Minibus, Camping-car, Autocar, Moto Franche- Comté Bourgogne Différence significative par rapport à l ensemble des séjours personnels des franciliens en hébergement marchand 21

22 Synthèse

23 Les séjours en hébergement marchand des franciliens dans le Grand Est On retient de l ensemble des séjours en hébergement marchand des franciliens que : La plupart des séjours des franciliens dans le Grand Est sont générés par des individus de plus de 50 ans, retraités ou cadres sup., issus de foyers dont le revenu mensuel net est compris entre 1500 et 3800 euros. La fréquentation est plus étalée sur l ensemble de l année. La raison principale est l agrément, mais dans une moindre mesure que pour l ensemble des séjours des franciliens, au profit du motif famille, amis. Les 2/3 des séjours dans le Grand Est sont de courte durée. Le premier mode d hébergement marchand du Grand Est est l hôtel et on remarque une légère surreprésentation de l hébergement en gîte rural, chambre d hôte. La ville et la campagne y sont autant fréquentées l une que l autre. 23

24 Les séjours en hébergement marchand des franciliens dans les régions du Grand Est L Alsace La région attire moins de jeunes que les autres régions du Grand Est, ce sont donc principalement des retraités qui séjournent dans la région. L Alsace connaît un pic de fréquentation en décembre (22,6). 7/10 des séjours sont motivés par l agrément. L environnement principal des séjours est la ville, et près de 40 ont pour hébergement l hôtel. La Lorraine La clientèle d Île de France qui fréquente la Lorraine est plus souvent âgée (entre 50 et 64 ans), retraitée ou ouvrière. Les commerçants, chefs d entreprise y sont surreprésentés (6,2% vs 2,9%). 1/3 des séjours sont motivés par la famille ou les amis (vs 14,2% pour l ensemble des séjours). On note un fort attrait pour la montagne (29,9%). La location est le mode d hébergement privilégié dans la région, en outre on observe que la part de l hébergement en pension de famille est 5 fois supérieure à celle de l ensemble. La Champagne- Ardenne Les franciliens de tous âges viennent en Champagne-Ardenne, 38,1 y sont générés par des cadres supérieurs, 26,3% par des retraités et 7,7% par des inactifs (vs 2,2% pour l ensemble des séjours dans le Grand Est). La quasi totalité (91%) des séjours est de courte durée, avec en moyenne 1,9 nuits par séjour la région accueille les séjours les plus courts du Grand Est. Lors de leurs séjours, les franciliens logent à l hôtel (55%) ou en gîte rural, chambre d hôte. 24

25 Les séjours en hébergement marchand des franciliens dans les régions du Grand Est La Franche-Comté Les clients de la Franche-Comté ont entre 35 et 64 ans et sont généralement retraités ou cadres supérieurs. La Franche-Comté est une destination de sports d hiver, en effet la majorité des séjours sont motivés par l agrément (79%), sont réalisés en milieu montagnard (72%) et plus d un tiers ont lieu au cours du 1er trimestre de l année. Les franciliens viennent y passer dans plus de la moitié des cas (63,1%) des séjours de longue durée durant lesquels ils logent en location, en club ou en gîte rural et pratiquent la promenade mais aussi le ski de fond et les raquettes à neige. La Bourgogne La clientèle de la Bourgogne est assez similaire à l ensemble des partants franciliens. 1/3 des séjours a pour motif la famille et 8 séjours sur 10 sont de courte durée. L hébergement privilégié est l hôtel ou les gîtes ruraux, c est également la région du Grand Est où l on choisit le plus le camping (13,6%). 25

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Suivi de la Demande Touristique 2007 Novembre 2008 Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

En 2008, les 3 450 000 habitants

En 2008, les 3 450 000 habitants Des habitants des plutôt mobiles... pour des motifs essentiellement personnels Jacques MAURIT (DREAL), Sébastien SEGUIN (Insee) Les habitants des se déplacent davantage à longue distance que la moyenne

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES NOVEMBRE 2014 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES Enquête typologique 2013 Analyses nationale et régionale Sommaire INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant»

Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant» Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant» 2012 Observatoire - Var Tourisme SOMMAIRE Données démographiques 17,5% des touristes varois sont des «couples sans enfant» Eté et printemps sont

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

SOMMAIRE. Commune de LA TREMBLADE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.2. Fréquentation p.

SOMMAIRE. Commune de LA TREMBLADE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.2. Fréquentation p. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de LA TREMBLADE Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE Fiche d

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION D ACTIVITES ETATS ET REQUETES

SYSTEME DE GESTION D ACTIVITES ETATS ET REQUETES 1. OBJECTIF DE L'ETAT Les états DAPA ont pour objectif le suivi des charges opérationnelles sur plusieurs années pour les projets de diagnostics et de fouilles. Ils permettent de disposer de prévisions

Plus en détail

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Ile-de-France

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Ile-de-France Résultats de l enquête 2014 sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime PAYS D AUNIS Enquête menée en 2014 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime Enquête

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime SAINT-DENIS-D OLERON SYNTHESE âgés, à majorité retraités

Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime SAINT-DENIS-D OLERON SYNTHESE âgés, à majorité retraités Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de SAINT-DENIS-D OLERON Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Emploi intérimaire en janvier 2012

Emploi intérimaire en janvier 2012 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Emploi intérimaire en janvier 2012 7 mars 2012 Principaux résultats Fin janvier 2012, le nombre d intérimaires s établit à 620 100, soit une évolution de -0,2%

Plus en détail

TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS

TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS AQUITAINE POITOU CHARENTES LIMOUSIN 33 BGE Sud Ouest 05 56 87 23 75 bge33@creer.fr www.creer.fr 40 BGE Landes 05 58 06 10 40 contact@tgc40.fr www.bgetecgecoop.com 16, 17,

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, parc et évolution Le tourisme en Dordogne, les principaux

Plus en détail

www.acteurs-tourismebretagne.com En 9 questions

www.acteurs-tourismebretagne.com En 9 questions En 9 questions Combien sont-ils? Taille du marché en Bretagne 93 millions de nuitées en 2012 Etranger 14 millions (15%) Affaires En nuitées France 79 millions (85%) 4 millions (5%) Personnels 75 millions

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

REGION PICARDIE. Enquête de clientèle le touristique dans trois cathédrales de Picardie Amiens / Beauvais / Laon OBSERVATOIRE REGIONAL DU TOURISME

REGION PICARDIE. Enquête de clientèle le touristique dans trois cathédrales de Picardie Amiens / Beauvais / Laon OBSERVATOIRE REGIONAL DU TOURISME REGION PICARDIE Enquête de clientèle le touristique dans trois cathédrales de Picardie Amiens / Beauvais / Laon OBSERVATOIRE REGIONAL DU TOURISME Comité Régional du Tourisme de Picardie Rapport final Février

Plus en détail

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Observatoire Régional du Tourisme de Picardie Analyse réalisée sur la base des données des services de réservation des ADRT Aisne-Oise-Somme

Plus en détail

Séminaire «Organiser un tournage en forêt et sur les voies navigables» Sélestat 7 novembre 2014

Séminaire «Organiser un tournage en forêt et sur les voies navigables» Sélestat 7 novembre 2014 Séminaire «Organiser un tournage en forêt et sur les voies navigables» Sélestat 7 novembre 2014 Film France : Statuts et missions Les membres de Film France Le réseau des commissions du film La valorisation

Plus en détail

Répartition de la pauvreté en France

Répartition de la pauvreté en France Répartition de la pauvreté en France Répartition par catégorie socio-professionnelle A partir de l Enquête Revenus Fiscaux 2004 et sur la base des indicateurs de pauvreté monétaire à 60 % et 50 % du revenu

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

les résidences principales en côtes d armor

les résidences principales en côtes d armor 266.353 résidences principales en : + 92.450 par rapport à (+ 53 ) 579.277 personnes habitant dans les résidences principales : + 69.774 par rapport à (+ 14 ) Progressions les plus fortes dans l espace

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Ŕ Un But Ŕ Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA

Plus en détail

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants Les sports d hiver : pratiques et pratiquants En 2004, un peu moins de 9 % de la population française pratique les sports d hiver. Le ski alpin domine, suivi loin derrière par le ski de fond, les autres

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015 3 avril 2015 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres

Plus en détail

Présentation de marché Pays-Bas Novembre 2010

Présentation de marché Pays-Bas Novembre 2010 Présentation de marché Pays-Bas Novembre 2010 Le marché néerlandais Données générales Le Néerlandais part souvent en vacances Taux de participation de 81% en 2009 (. le taux de départ en vacances des Français

Plus en détail

Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers

Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers Enquête quantitative (1ère partie) - Juin 2005 - SOMMAIRE!"#$%&'(! )! *+, -!! $./ 0 1#2'3# 4! & 5 1.1 Destinations de vacances

Plus en détail

DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX DOSSIER 2 DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Un tiers environ des logements qui ont obtenu un permis de construire en 2000, ont été terminés un an plus tard.

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40 Agreste Picardie - - n 42 Agreste n 42 - juillet 2012 Picardie Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés Même s ils sont moins nombreux qu en 2000, les jeunes agriculteurs de moins

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME COMPARATIF 2009/2008 II STRUCTURE ET COMPOSITION DES CLIENTELES

OFFICE DE TOURISME COMPARATIF 2009/2008 II STRUCTURE ET COMPOSITION DES CLIENTELES OFFICE DE TOURISME Année 2009 I - ACTIVITE DU SERVICE ACCUEIL ET INFORMATION DE L OFFICE DE TOURISME P. 1 COMPARATIF 2009/2008 II STRUCTURE ET COMPOSITION DES CLIENTELES ORIGINE GEOGRAPHIQUE DE LA CLIENTELE

Plus en détail

Tableau de bord éolien-photovoltaïque

Tableau de bord éolien-photovoltaïque COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 267 Novembre 211 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Troisième trimestre 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Avertissement À partir de ce trimestre,

Plus en détail

BELFORT TOURISME. Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012

BELFORT TOURISME. Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012 BELFORT TOURISME Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012 1 CONJONCTURE TOURISTIQUE HIVER 2011/2012 : LA TENDANCE EN FRANCHE-COMTE La tendance globale : un bilan très positif

Plus en détail

BILAN TOURISTIQUE 2010

BILAN TOURISTIQUE 2010 BILAN TOURISTIQUE 21 Office de Tourisme *** de Mont de Marsan I. LES PREMIERS GRANDS INDICATEURS Mars 211 A ) Evolution de la fréquentation par mois A la date du 31 décembre 21, l Office de Tourisme a

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 24 Juin 2015 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En juin 2015 par rapport au mois de juin 2014, le nombre de touristes ayant débarqué à l aéroport de Tahiti Faa a augmente de 10,7 %. Cette croissance profite essentiellement

Plus en détail

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015 Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015 Contacts Ipsos Public Affairs : Fabienne SIMON 01 41

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE PORTO-VECCHIO SUD CORSE

OFFICE DE TOURISME DE PORTO-VECCHIO SUD CORSE OFFICE DE TOURISME DE PORTO-VECCHIO SUD CORSE TABLEAU DE BORD GENERAL 2008 Office de Tourisme de Porto-Vecchio Rue du Dr. Camille de Rocca Serra BP 92 20538 PORTO-VECCHIO Cedex Tél. : 04 95 70 09 58 Fax

Plus en détail

FICHE PROFIL HIVER LA CLIENTELE D ILE DE FRANCE EN SAVOIE MONT BLANC METHODOLOGIE 1/14

FICHE PROFIL HIVER LA CLIENTELE D ILE DE FRANCE EN SAVOIE MONT BLANC METHODOLOGIE 1/14 LA CLIENTELE D EN SAVOIE MONT BLANC 2010 METHODOLOGIE Les résultats suivants proviennent de l enquête «Suivi de la demande touristique des français» réalisée par TNS Sofrès chaque mois auprès d un échantillon

Plus en détail

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils?

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils? BRIC bric newsmarché Clientèles touristiques de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... La France et les BRIC Un marché Affaire en expansion. Des dépenses shopping qui sont

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Table ronde Tourisme Durable ROCHEFORT le 4 mai 2010 Muriel LUZU 2 LE GROUPE AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Tourisme et environnement

Tourisme et environnement Colloque UNAT Aquitaine Tourisme et environnement Muriel LUZU Les différentes formes d étiquetage Les écolabels officiels (type I) : Marque NF Environnement Ecolabel Européen Selon la norme EN ISO 14 024

Plus en détail

OPÉRATION SAC ADOS 2012 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES

OPÉRATION SAC ADOS 2012 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES OPÉRATION SAC ADOS 2012 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES TITRE DU PROJET : L opération Sac Ados, c est une aide au départ en vacances conçue pour : vous permettre un départ

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE?

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? CERTIFICATION SEPTEMBRE 2014 ETUDE EN LIGNE N 1917 1 Sommaire : Introduction... 3 Synthèse... 6 Question 4/16... 7 Avez-vous une connexion Internet à votre

Plus en détail

Enquête Intérieur été 2005 : Pôle touristique des Landes de Gascogne (PNR33+PNR40)

Enquête Intérieur été 2005 : Pôle touristique des Landes de Gascogne (PNR33+PNR40) Enquête Intérieur été 2005 : Pôle touristique des Landes de Gascogne (PNR33+PNR40) Quotas réalisés : Chambre d'hôtes Location meublé Heb de groupe Non marchand TOTAL Camping pole40 75 149 159 10 26 419

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE HOTELLERIE ET TOURISME Spécialité «Responsable international de structures de loisirs, d accueil et de voyages»

LICENCE PROFESSIONNELLE HOTELLERIE ET TOURISME Spécialité «Responsable international de structures de loisirs, d accueil et de voyages» UFR Langues et études internationales Secrétariat des licences professionnelles Avenue Bernard Hirsch - BP 70308 95027 CERGY CEDEX France lp-lei-rislav@ml.u-cergy.fr LICENCE PROFESSIONNELLE HOTELLERIE

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie. en 2008

Les voyages des Français en Normandie. en 2008 Les voyages des Français en en 2008 Synthèse des résultats de l enquête Suivi de la Demande Touristique, pour la Méthodologie : L'enquête Suivi de la Demande Touristique est réalisée tous les mois depuis

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

Tableau de bord. Année 2012. Office de Tourisme Pléneuf Val André

Tableau de bord. Année 2012. Office de Tourisme Pléneuf Val André Tableau de bord Année 2012 Office de Tourisme Pléneuf Val André SOMMAIRE I. Offre touristique de Pléneuf Val André a) Nombre d établissements actifs par activité et capacité d hébergement P. 3 b) Estimation

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014

Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014 Durée : 3 heures Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014 EXERCICE 1 5 points Partie A Cette partie est un questionnaire à choix multiples (QCM). Une agence de voyage, propose un itinéraire

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME INTRODUCTION L autopartage dans la sphère privée est la mise en commun d un ou plusieurs véhicules, utilisés par des amis, des voisins ou des proches pour des

Plus en détail

ANALYSE BIARRITZ-COPENHAGUE

ANALYSE BIARRITZ-COPENHAGUE ANALYSE BIARRITZ-COPENHAGUE L Aéroport de Biarritz a réalisé pendant le mois de juillet 2013 une enquête auprès des passagers de la ligne Biarritz Copenhague, opérée par la compagnie SAS ; 200 personnes

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com pour Baromètre sur la perception des discriminations au travail Synthèse du focus «Egalité

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE

LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE Les organismes de logement social 1/6 Edition octobre 23 3 1 LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE QUELQUES DONNEES GENERALES SUR LE LOGEMENT SOCIAL... 2 Le poids du logement social dans le logement... 2 Le financement

Plus en détail

LE REGARD DES ESTIVANTS FRANÇAIS SUR L'OFFRE TOURISTIQUE DU PAYS

LE REGARD DES ESTIVANTS FRANÇAIS SUR L'OFFRE TOURISTIQUE DU PAYS Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LE REGARD DES ESTIVANTS FRANÇAIS SUR L'OFFRE TOURISTIQUE DU PAYS Claire PIAU Georges HATCHUEL Juin 2004 Département «Conditions de

Plus en détail

chiffre d'affaires (en M )

chiffre d'affaires (en M ) Assemblée générale du GERP Carac du 04 juin 2015 Point d information sur le développement de Carac PERsPectives Point sur les résultats 2014 Depuis son lancement, la Carac a délibérément placé la garantie

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE

TARIFICATION BANCAIRE TARIFICATION BANCAIRE L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux 24 janvier Vivre 2014 Votre Pour ce palmarès 2014, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février 2014

Plus en détail

vacances au ski au meilleur prix?

vacances au ski au meilleur prix? Où et quand partir en vacances au ski au meilleur prix? Alpes, Pyrénées, Vosges, Jura les domaines skiables français attirent chaque année de nombreux touristes, amateurs de sports d hiver Pour leur permettre

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Les Achats Hospitaliers en France 2015. Nouvelles tendances et prévisions. Une nouvelle étude de marché indispensable pour :

Les Achats Hospitaliers en France 2015. Nouvelles tendances et prévisions. Une nouvelle étude de marché indispensable pour : Les Achats Hospitaliers en France 2015 Nouvelles tendances et prévisions Mai 2015 La fonction achat des établissements de santé français connaît des bouleversements sans précédent : professionnalisation

Plus en détail

Les Français et la domotique

Les Français et la domotique Titre du document Les Français et la domotique Principaux résultats de la deuxième enquête «HABITANTS, HABITATS & MODES DE VIE» réalisée avec le Credoc en juillet 2014 Conditions de réalisation de l enquête

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNE RHÔNE- ALPES

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNE RHÔNE- ALPES PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNERHÔNE- ALPES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-13 MARS 201 En 201, 1 300 entreprises en région AuvergneRhône-Alpes du secteur privé ont été interrogées, employant

Plus en détail

Guide pratique pour votre séjour dans notre village Louer-gites.com 2015 - Page 1

Guide pratique pour votre séjour dans notre village Louer-gites.com 2015 - Page 1 Louer-gites.com Location de gites en Oisans Guide pratique pour votre séjour dans notre village Louer-gites.com 2015 - Page 1 Louer-gites.com 2015 - Page 2 Le Village de Chantelouve... 5 Activités... 6

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie Résultats de l enquête client 2010-2011 Hôtellerie Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les

Plus en détail

AMERIQUE LATINE. Le Marché Latino Américain. La Côte d'azur. C'est un marché... Chiffres clés. Points faibles. Points forts

AMERIQUE LATINE. Le Marché Latino Américain. La Côte d'azur. C'est un marché... Chiffres clés. Points faibles. Points forts Le Marché Latino Américain La Côte d'azur Page 1 Ce grand marché, qui se subdivise en 3 autres marchés (Amérique du Centre, Brésil, Autres Amériques du Sud) n'est conservé en analyse que du fait que certaines

Plus en détail

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 novembre 2011-9 h 30 «Niveaux des pensions et taux de remplacement» Document N 6 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolution du niveau

Plus en détail

Le tourisme estival en Savoie Mont Blanc

Le tourisme estival en Savoie Mont Blanc Réunion Clévacances 4 juin 2013 Savoie Haute-Savoie Le tourisme estival en Savoie Mont Blanc 1 Quelques repères sur la fréquentation QUELQUES REPERES SUR LA FREQUENTATION Une fréquentation qui atteint

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP)

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) TOUT SAVOIR SUR LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE LE CFP? Les agents de la Fonction

Plus en détail

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015 N 147 - septembre 2015 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Premier bilan de la saison 2015 A l inverse de la tendance nationale, la Champagne-Ardenne affiche

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

DEPOUILLEMENT ENQUETE QUALITE ADASCAS - 2005 VOTRE SITUATION

DEPOUILLEMENT ENQUETE QUALITE ADASCAS - 2005 VOTRE SITUATION DEPOUILLEMENT ENQUETE QUALITE ADASCAS - 2005 VOTRE SITUATION VOTRE ORIGINE ADMINISTRATIVE ORIGINE DE VOTRE SERVICE SANTE ET DES SOLIDARITES 68 ADMINISTRATIVE CENTRALE 17,65 EMPLOI DE LA COHESION SOCIALE

Plus en détail

de 4 à 8 ans LES MARMOUSETS, 5 jours de 6 à 12 ans NATURE ET MONTAGNE, 14 jours Centre Les Champs Fleuris à Chailles (41) Domaine le Frêchet (74)

de 4 à 8 ans LES MARMOUSETS, 5 jours de 6 à 12 ans NATURE ET MONTAGNE, 14 jours Centre Les Champs Fleuris à Chailles (41) Domaine le Frêchet (74) LES MARMOUSETS, 5 jours Centre Les Champs Fleuris à Chailles (41) de 4 à 8 ans du 11 au 15juillet du 18 au 22 juillet du 25 au 29 juillet du 1 au 5 août du 8 au 12 août du 15 au 19 août du 22 au 26 août

Plus en détail

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour La perception des idées reçues à l égard des personnes en situation de handicap par les Français Résultats détaillés Le 16 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

L écolabel européen. Février 2011. Elisabeth Ferro-Vallé

L écolabel européen. Février 2011. Elisabeth Ferro-Vallé L écolabel européen Février 2011 Elisabeth Ferro-Vallé 4 métiers pour développer et valoriser vos performances Élaboration de normes Vente de normes & d ouvrages Européennes (CEN) Internationales (ISO)

Plus en détail

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Stage d entrainement à Gérardmer

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Stage d entrainement à Gérardmer Stage d entrainement à Gérardmer 1 L ASGAvironproposeplusieursformulesdestagetoutaulongdel année. Voiciquelquesexemplesdestagespossibles.Noussommesassezflexiblessurcesorganisationset nouspouvonsfacilementnousadapteràlademande.(contenu,organisation

Plus en détail

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Ile-de-France et en Poitou-Charentes

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Ile-de-France et en Poitou-Charentes Résultats de l enquête 2014 sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Communauté d Agglomération SAINTES Enquête menée en 2014 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime

Plus en détail

ANNEE 2015 VISITES : 576 600 EN 2015 (+ 59 % PAR RAPPORT A 2014)

ANNEE 2015 VISITES : 576 600 EN 2015 (+ 59 % PAR RAPPORT A 2014) COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME HAUTE BRETAGNE ILLE-ET-VILAINE SITES WEB ET RESEAUX SOCIAUX ANNEE 2015 SITE BRETAGNE35.COM VISITES : 576 600 EN 2015 (+ 59 % PAR RAPPORT A 2014) En 2015, le site principal

Plus en détail

Le marché des acquéreurs de nationalité étrangère non-résidents en France

Le marché des acquéreurs de nationalité étrangère non-résidents en France Edition 2016 Is it absolutely necessary to print this document? If this is the case, please make sure to print several slides per sheet, double sided and in black & white preferably. Le marché des acquéreurs

Plus en détail