Les hacheurs à liaison directe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les hacheurs à liaison directe"

Transcription

1 es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est pas entraînante, elle oppose à la rotation de l arbre un couple de moment constant égal à 10 N.m. Indications relevées sur la plaque signalétique de la machine : vitesse de rotation 1500 tr/min, intensité dans l induit 15 A, tension aux bornes de l induit 280 V. a résistance de l'induit est égale à 0,8 W. Un essai à vide en génératrice a donné une fém de 268 V pour une vitesse de rotation égale à 1500 tr/min. exercice porte sur l étude du hacheur dont le schéma est représenté ci contre : T 11 et T 22 sont commandés à la fermeture de 0 à at et à l ouverture de at à T ; T 12 et T 21 sont commandés à la fermeture de at à T et à l ouverture de 0 à at. U i al (t) T 11 i T12 i D11 D11 i(t) D 21 M T 21 1.a. Représenter la tension u(t) en fonction du temps pour a = 0,25. Entre 0 et at : la pointe de u(t) est reliée à la pointe de U et le talon de u(t) est relié au talon de U (T 11 et T 22 passants ou D 11 et D 22 passantes). Entre at et T : la pointe de u(t) est reliée au talon de U et la pointe de u(t) est relié au talon de U (T 12 et T 21 passants ou D 12 et D 22 passantes). b. Exprimer la valeur moyenne de u(t) en fonction de U et a. T 12 D 12 u(t) U = 300 V D 22 T 22 u c = 1 [U T U T T ]= 2 1 U T c. Représenter l'évolution de la valeur moyenne de la tension u(t) en fonction du rapport cyclique. a courbe est une droite passant par les points (0 ; U) et (1 ; U). a valeur moyenne de la tension est nulle lorsque le rapport cyclique est égal à0,5. 2. On considère les situations représentées à la page 16. a tension u(t) a été relevée sur la voie 1 à l aide d une sonde différentielle de facteur d atténuation 1/200. image de l intensité i(t) a été relevée sur la voie 2 à l aide d une pince ampèremétrique délivrant 20 mv par ampère. a. Indiquer les branchements de la sonde différentielle ainsi que la position de la sonde de courant en utilisant les représentations ci contre : Si la tension (représentée par la flèche) entre les bornes rouge et noire (R et N) de la sonde différentielle est positive alors la tension «vue» par l oscilloscope est positive. Sens positif du courant vers l'oscilloscope Pince ampèremétrique R N 1/200 vers l'oscilloscope Sonde différentielle b. Pour chaque situation, indiquer les intervalles de conduction des transistors et des diodes. D 11 et D 22 passantes lorsque u(t) est positive et i(t) négative. T 11 et T 22 passants lorsque u(t) est positive et i(t) positive. D 12 et D 21 passantes lorsque u(t) est négative et i(t) positive.

2 T 12 et T 21 passants lorsque u(t) est négative et i(t) négative. c. Pour chaque situation, représenter l intensité i T12 dans le transistor T 12 et l intensité i D11 dans la diode D 11. On a avec les orientations choisies : i T12 (t) = i(t) lorsque T 12 est passant et i T12 (t) = 0 lorsque T 12 est bloqué ; i D11 (t) = i(t) lorsque D 11 est passante et i D11 (t) = 0 lorsque D 11 est bloquée. d. Pour chaque situation, représenter l intensité dans la source de tension U. Voir l'orientation choisie pour i al (t) sur le schéma. orsque la tension u(t) est positive (T 11 et T 22 passants ou D 11 et D 22 passantes) alors i al (t) = i(t) et lorsque la tension u(t) est négative (T 12 et T 21 passants ou D 12 et D 22 passantes) alors i al (t) = i(t). 3. Fonctionnement de la machine Pour la situation de gauche a. Déterminer la valeur du rapport cyclique et en déduire la valeur moyenne de la tension aux bornes de l'induit de la machine. e rapport cyclique est d'environ 0,22 ; puisque U = 300 V et que la valeur moyenne de la tension de sortie s'écrit u c = 2 1 U alors u c = 2.0, = 168 V. b. Donner une valeur approchée de l'intensité moyenne du courant dans l'induit. a valeur moyenne de l'intensité se situe aux environs de 3,7 divisions sous l'axe horizontal. Cela correspond à une tension de 3, = 740 mv. Comme la sonde de courant délivre 20 mv par ampère, cela correspond à un courant de valeur moyenne i c = = 37 A c. Déterminer la constante de fém de la machine à partir des données de l'énoncé. D'après l'essai à vide en génératrice : E = 268 V pour une vitesse de rotation égale à 1500 tr/min. Comme a constante de fém K e F est liée à la vitesse et la fém par K e = E n K e = 268 =0,179 V/(tr/min) 1500 d. Déduire des questions précédentes la vitesse de rotation de la machine. a loi d'ohm pour l'induit s'écrit (avec les valeurs moyennes) : u c =E R i c soit E=u c R i c et en remplaçant E par K e n : K e n=u c R i c soit n= u R i c c K e Application numérique (les valeurs moyennes de la tension et de l'intensité sont négatives) : n= 168 0,8 37 = 1100 tr/min 0,179 alors

3 Exercice IX : Graphes pour la question 2 Intensité dans le transistor T 12 Intensité dans le transistor T 12 Intensité dans la diode D 11 Intensité dans la diode D 11 Intensité dans la source de tension Intensité dans la source de tension ²

4 Exercice X a commande du hacheur représenté ci contre est du type complémentaire ( = 40 mh) : T 1 et T 2 sont commandés à la fermeture de 0 à at T 1 et T 2 sont commandés à la fermeture de at à T 1. Étude de la tension u m (t) a. Représenter cette tension pour a = 0,4 b. Déterminer l expression de la valeur moyenne de u m (t) en fonction de a et V. Tracer la courbe représentant l évolution de la valeur moyenne en fonction du rapport cyclique a. Montrer que cette valeur moyenne est égale à E. Voir l'exercice précédent. V T 1 T' 1 i(t) E u m (t) T 2 T' 2 2. Étude du courant a. Que vaut u m (t) de 0 à at? Établir l expression du courant i(t) sur cet intervalle (on notera I min la valeur du courant pour t = 0). Entre 0 et at : u m (t) = V. D'après la loi des mailles et la loi d'ohm : d i t = V E dt En intégrant on obtient t B 1 Détermination de B 1 : puisque i(0) = I min alors Finalement t I min avec B 1 la constante d'intégration. V =E di t dt i 0 = V E 0 B 1=I min ce qui donne B 1 =I min b. Que vaut u m (t) de at à T? Établir l expression du courant i(t) sur cet intervalle (on notera I max la valeur du courant pour t = at). Entre at et T : u m (t) = V. D'après la loi des mailles et la loi d'ohm : di t = dt En intégrant on obtient i t = t B 1 Détermination de B 2 : puisque i(at) = I max alors B 2 =I max V E Finalement i t = T t T I max avec B 2 la constante d'intégration. i T = T B 2 =I max V =E d i t dt ce qui donne c. Déterminer l expression de l ondulation Di = I max I min en fonction de la tension V, du rapport cyclique, de la période et de l inductance. En prenant l'équation trouvée à la question 3.a ( t I min soit soit ) et en l'écrivant à l'instant at (le courant est alors maximal), on obtient i T = V E T I min=i max d'où i=i max I min = V E T. e courant dans l'inductance étant périodique, la tension aux bornes de celle ci a une valeur moyenne nulle

5 ce qui permet d'écrire U moy =E= 2 1 V. 'expression de l'ondulation devient : i= V 2 1 V T 2V 1 i= T et puisque T = 1 f alors 2V 1 i= f d. On souhaite que l ondulation maximale soit de 500 ma, calculer la fréquence de fonctionnement du hacheur. 'ondulation est maximale lorsque le rapport cyclique est égal à 0,5 ; l'expression précédente devient i= 0,25.2V f finalement f = 0,5.200 d'où la relation donnant la fréquence en fonction de l'ondulation f = 0,5V i =5 khz ,5 Remarque : pour les calculs, on prend V = 200 V (indication manquante dans l'énoncé). e. Pour a = 0,5 et une intensité moyenne du courant nulle, représenter la tension u m (t), l intensité i(t) et indiquer les intervalles de conduction des semi conducteurs (IGBT et diodes). et

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu Ingénieur Manager Entrepreneur TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu ITEEM 1ere année 1 Les exercices encadrés seront fait en TD. Il est vivement conseillé de préparer les

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

EPREUVE N 1. Sciences et techniques des installations. (durée : 4 heures ; coefficient 3) Aucun document n est autorisé.

EPREUVE N 1. Sciences et techniques des installations. (durée : 4 heures ; coefficient 3) Aucun document n est autorisé. CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2006 CONCOURS : INTERNE Section : Electrotechnique et électronique maritime EPREUVE N 1 Sciences et

Plus en détail

U c U n U 3 I 3. Hacheur

U c U n U 3 I 3. Hacheur G. Pinson - Physique Appliquée Alimentation à découpage 2-TP / 1 2 - ALIMENTATION À DÉOUPAGE Sécurité : manipulation réalisée en TBTS. Principe : générateur de tension (U ) réglable (par ) et régulée,

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIEllES GENIE MECANIQUE SESSION 2007 SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE Durée: 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les calculatrices

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points)

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Afrique 2007 http://labolycee.org 1.La batterie : principe de fonctionnement La batterie d'une voiture est un accumulateur au plomb constitué

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

Classe : 4 ème SC.T 4

Classe : 4 ème SC.T 4 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION LYCEE Med Ali Annabi Ras Djebel Coefficient : 4 Durée : 4 H Classe : 4 ème SC.T 4 1-/ MISE EN SITUATION DU SYSTEME DANS SON CONTEXTE Dans

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Cours de Physique appliquée Conversion Continu Continu :

Cours de Physique appliquée Conversion Continu Continu : Cours de Physique appliquée Conversion Continu Continu : Le hacheur série Terminale STI Génie Electrotechnique Fabrice Sincère ; Version 1.1.2 1 Sommaire 1- Symbole général du convertisseur DC / DC 2-

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

EXAMEN DE FIN DE FORMATION SESSION: MAI 2012. Ministère de l Education Nationale

EXAMEN DE FIN DE FORMATION SESSION: MAI 2012. Ministère de l Education Nationale B EXAMEN DE FIN DE FORMATION T S SESSION: MAI 2012 E Epreuve de : Electrotechnique L T Durée : 4 heures Directives aux candidats : L'usage de la calculatrice est autorisé. Aucun document n est autorisé.

Plus en détail

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points)

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Afrique 2007 http://labolycee.org 1.La batterie : principe de fonctionnement La batterie d'une voiture est un accumulateur au plomb constitué

Plus en détail

ATS Génie électrique session 2005

ATS Génie électrique session 2005 Calculatrice scientifique autorisée Avertissements : Les quatre parties sont indépendantes mais il est vivement conseillé de les traiter dans l ordre ce qui peut aider à mieux comprendre le dispositif

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA Classe: 4 ème ath.s. : 2015/2016 ycée de Cebbala Sidi Bouzid Prof : Barhoumi zzedine e dipôle xercice n 1: e circuit de la figure 1 comporte en série : un générateur de tension idéal de fém, un résistor

Plus en détail

La tension u 2(t) est en... u(t) =

La tension u 2(t) est en... u(t) = Exercice n 1 : Pour les oscillogrammes suivants, établir l'expression de u(t) : Oscillogramme n 1 : Voie 1: 5V/div, Voie 2:... V/div Time : 2 ms/div Oscillogramme n 2 : U MAX = U = T = f = ω = u(0) = déphasage

Plus en détail

Commande PWM des moteurs

Commande PWM des moteurs Commande PWM des moteurs Comment faire varier la vitesse d'un moteur? Rappels: Un moteur à courant continu alimenté par une tension U peut être modélisé par une résistance r en série avec une inductance

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU COURS TELN CORRIGÉ STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU À AIMANT PERMANENT page 1 / 6 A PRÉSENTATION Beaucoup d'appplications nécessitent un couple de démarrage élevé. Le Moteur à

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Electronique de puissance et vitesse variable

Electronique de puissance et vitesse variable L électronique de puissance au service de la vitesse variable Ce cours utilise de nombreux ouvrages et sites web sur lesquels j ai repris des photos ou des diagrammes. Je tiens à remercier toutes les personnes

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE REDRESSEURS HACHEURS ONDULEURS pour l association CONVERTISSEURS MACHINES VARIATION de VITESSE DUT GEii 2 ème année Module AT 11 T.D. 1 - ÉTUDE D UN REDRESSEUR ALIMENTANT

Plus en détail

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL LA BOBINE ET LE DIPOLE RL Prérequis 1. Cocher les ou la bonne réponse Un champ magnétique peut être produit par : un aimant permanant; un corps isolant un corps aimanté un fil de cuivre un solénoïde parcourue

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

Actionneurs TP1 : moteur asynchrone triphasé

Actionneurs TP1 : moteur asynchrone triphasé Actionneurs P22 François Deleu David Perrin UTBM GMC4 1. THEORIE 1.1. Désignation plaques signalétiques définition des symboles MOT 3 ~ Moteur triphasé alternatif LS Série 8 Hauteur d'axe L Symbole de

Plus en détail

Modélisation d une machine à courant continu Identification des paramètres

Modélisation d une machine à courant continu Identification des paramètres ENS de Caan - TP de préparation à l agrégation - Electricité Modélisation d une maine à courant continu Identification des paramètres I. Modélisation et fonctions de transfert Nous allons présenter des

Plus en détail

LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM

LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM PSIM est un logiciel de simulation pour l'électrotechnique et l'électronique de puissance. Il est constitué de deux programmes : - PSIM : Dessin du schéma et simulation (Calcul

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1,4 tonne. Sa vitesse maximale Vmax = 150 km/h. Autonomie : 250 km à 90 km/h. Batteries Lithium-ion. Les deux roues avant sont motrices. Le diamètre D d

Plus en détail

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures:

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures: Etude de deux récepteurs triphasés équilibrés en couplage étoile et triangle. Mesure du facteur de puissance. Mesure des puissances active et réactive. Relèvement du facteur de puissance. Nous étudierons

Plus en détail

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 1 TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 2 Partie I : familiarisation avec l oscilloscope 1. Description et mise en marche Utilité : Un oscilloscope permet d analyser

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

La machine à courant continu

La machine à courant continu Travaux dirigés BTS Maintenance Industrielle Exercice n 1 : Un moteur à courant continu porte sur sa plaque, les indications suivantes Excitation séparée 160 V 2 A Induit : 160 V 22 A 1170 tr.min -1 3,2

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I La diode à jonction I.1 Constitution Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I.2 Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne

Plus en détail

Le circuit de charge

Le circuit de charge 1 1. Mise en situation : 2. Définition : comprend l intégralité des pièces permettant l alimentation électrique de l ensemble des consommateurs du véhicule et la charge de la batterie 3. Fonction globale

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE SESSION 2009 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée. La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche fonctionnelle Energie Energie de puissance (We) Elaborer les signaux de commande Ordre Commuter la puissance We Transformer l énergie Microcontrôleur, up Préactionneur

Plus en détail

Monte charge : Moteur asynchrone et variateur

Monte charge : Moteur asynchrone et variateur Monte charge : Moteur asynchrone et variateur CORRECTION Préparation : - DETERMINATION ET CHOIX DU MOTEUR ASYNCHRONE - A partir des données du dossier technique sur le système de levage, déterminer la

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2012

G.P. DNS05 Octobre 2012 DNS Sujet Impédance d'une ligne électrique...1 I.Préliminaires...1 II.Champ électromagnétique dans une ligne électrique à rubans...2 III.Modélisation par une ligne à constantes réparties...3 IV.Réalisation

Plus en détail

Chapitre 2 : L alternateur et la tension alternative

Chapitre 2 : L alternateur et la tension alternative Chapitre 2 : L alternateur et la tension alternative L alternateur joue donc un grand rôle dans la production d énergie électrique. Comment fonctionne-t-il et quelle est la tension produite? I) Principe

Plus en détail

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT.

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT. TP n 8 : obtention des spectres de signaux usuels. But du TP : ce huitième TP de BTS SE a pour but l'étude de la manière d'obtenir le spectre d'un signal sinusoïdal et carré avec un rapport cyclique variable.

Plus en détail

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents?

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents? PERFORATRICE REXEL Question sociétale : Le Confort Comment aider à gérer nos documents? Cette étude va nous conduire à vérifier comment la perforatrice Rexel répond au cahier des charges qui lui est fixé.

Plus en détail

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U Chapitre 2 Oscillateurs 2.1 Systèmes oscillants 2.1.1 Exemples d oscillateurs Les systèmes oscillants sont d une variété impressionnante et rares sont les domaines de la physique dans lesquels ils ne jouent

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE I / Description : NC + 15 Sortie Offset 8 7 6 5 TL081 1 2 3 4 Offset Entrée Inverseuse Entrée Non inverseuse -15 Un AO est une sorte de boite noire, à l intérieur

Plus en détail

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 Le schéma de principe d'un multimètre numérique est donné ci-dessous Il met en œuvre un montage comparateur (dont le rôle sera défini

Plus en détail

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%)

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Les trois parties A, B et C de cette épreuve sont indépendantes. Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Aucune connaissance préalable du moteur asynchrone n est nécessaire pour l étude de cette

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

OPTION SECURITÉ ALARME

OPTION SECURITÉ ALARME BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES OPTION SECURITÉ ALARME SOUS EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈMES ETUDE D UN CENTRAL TELEPHONIQUE Objectif du TP : L objectif

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Chap2 L oscilloscope.

Chap2 L oscilloscope. Chap2 L oscilloscope. Items Connaissances Acquis Fréquence d une tension périodique. Unité de la fréquence dans le Système international (SI). Relation entre la période et la fréquence. Valeur de la fréquence

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Centre de préparation au diplôme d'état d'audioprothésiste Epreuve de Physique (Durée: heures) 7 juillet Exercice : LA BALANCOIRE ( points) Une balançoire constituée

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Modélisation du système d'assistance d'une direction

Modélisation du système d'assistance d'une direction Problématique Modélisation du système d'assistance d'une direction Le système de Direction Assistée Électrique Variable (D.A.E.V.) a pour fonction d assister la commande de direction de la Renault Twingo.

Plus en détail

Automatisation d une scie à ruban

Automatisation d une scie à ruban Automatisation d une scie à ruban La machine étudiée est une scie à ruban destinée à couper des matériaux isolants pour leur conditionnement (voir annexe 1) La scie à lame verticale (axe z ), et à tête

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II CORRIGÉ OBJET D ETUDE 1 : L ARCHITECTURE FONCTIONNELLE DU PRODUIT QUESTION 01 : Intensité de la pluie ou intensité des précipitations ou quantité d eau

Plus en détail

TENSION et COURANT ALTERNATIF

TENSION et COURANT ALTERNATIF Chapitre 2 TENSION et COURANT ALTERNATIF I/ Principe de fonctionnement d'un oscilloscope 1- Schéma Plaques de déviation horizontale et verticale Tube à vide Faisceau d'électrons B Cathode Anode + Spot

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Suivre et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9 DOSSIER TECHNIQUE Voiture radiocommandée 1/9 SOMMAIRE 1. Mise en situation... 3 1.1. Présentation... 3 1.2. Equipement... 3 1.3. Caractéristiques techniques... 3 1.4. Réglages :... 3 2. Présentation du

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

Tension alternative sinusoïdale

Tension alternative sinusoïdale Tension alternative sinusoïdale http://www.bauchrie.sscc.edu.lb http://mazenhabib.webs.com 1 - L oscilloscope: premiers réglages. C est un appareil muni d un écran et qui permet de visualiser et de mesurer

Plus en détail

Etude d une Trottinette électrique

Etude d une Trottinette électrique A l attention de : M. Boitier M. Baget Rapport de projet : Etude d une Trottinette électrique Sommaire I. Présentation de la trottinette... 5 1. Caractéristiques principales... 5 2. Décomposition de la

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES II

SCIENCES INDUSTRIELLES II SCIENCES INDUSTRIELLES II Étude d un chariot de golf électrique Le chariot de golf électrique est un véhicule permettant de transporter, lors d un parcours de golf, le matériel nécessaire au jeu dont la

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

Travaux dirigés : hacheur

Travaux dirigés : hacheur Travaux dirigés : hacheur Exercice n 1 : locomotive multi tension, difficulté (**) Certains trains sont amenés à rouler dans plusieurs pays européens. Or les tensions des caténaires diffèrent d'un pays

Plus en détail

Etude du Lave-vaisselle

Etude du Lave-vaisselle ACADEMIE DE LILLE Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Durée : 3 h Date : Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques sur

Plus en détail