ANNEXE. à la DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEXE. à la DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION"

Transcription

1 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le C(2015) 3467 final ANNEX 1 ANNEXE à la DÉCISION D DE LA COMMISSION sur le financement du programme de travail pour 2015 concernant des applications informatiques dans le domaine de la sécurité des aliments, de la santé animale, du bienêtre des animaux et de la santé des végétaux FR FR

2 ANNEXE 1. INTRODUCTION Le présent programme de travail comprend les mesures d exécution prévues pour l année Sur la base des objectifs indiqués, la répartition du budget pour les marchés exécutés en gestion directe, représentant en tout EUR, s effectue comme suit. 2. MARCHES PUBLICS 2.1. PROJETS INFORMATIQUES DESTINES AU BON FONCTIONNEMENT DU SYSTEME D ALERTE RAPIDE POUR LES DENREES ALIMENTAIRES ET LES ALIMENTS POUR ANIMAUX (RASFF), REGISTRE DES MATERIAUX DESTINES A ENTRER EN CONTACT AVEC DES DENREES ALIMENTAIRES, DENREES ALIMENTAIRES ET ALIMENTS POUR ANIMAUX GENETIQUEMENT MODIFIES (OGM), NOUVEAUX ALIMENTS, AROMES, ENZYMES ET ALLEGATIONS NUTRITIONNELLES ET DE SANTE Les actions à financer au titre de la présente section visent à la maintenance et à la poursuite du développement du système générique d alerte rapide et du système d alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux; à la mise en place du registre des matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires, des nouveaux aliments, des denrées alimentaires et aliments pour animaux génétiquement modifiés, des OGM, des arômes et des enzymes autorisés; à l élaboration d une nouvelle version du registre pour les nouveaux aliments et à la maintenance de l actuel registre de l Union pour les allégations nutritionnelles et de santé. L action à financer sur ce budget concerne la phase finale de la mise en place et de la maintenance du système générique d alerte rapide (Generic Rapid Alert System GRAS), introduit en 2011, et de la dernière version du système d alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (Rapid Alert System for Food and Feed RASFF), elle aussi introduite en L utilisation de la même plateforme informatique par les différents systèmes d alerte administrés par la Commission facilitera les échanges d informations entre ces systèmes, tout en rendant plus aisée la gestion informatique. Il est avant tout nécessaire de développer deux aspects de l application informatique du RASFF: a) le niveau régional des pays pour mieux adapter le RASFF aux grands États membres ou à ceux qui disposent d un régime fédéral ou non fédéral; b) la construction de liens vers d autres systèmes d information relatifs aux contrôles alimentaires [comme le système informatique vétérinaire intégré (TRAde Control and Expert System TRACES)] ou à la santé publique [comme le système d alerte précoce et de réaction (SAPR)]. Pour appréhender correctement les substances non autorisées et soutenir le RASFF, il y a lieu de tenir des registres des substances autorisées (matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires, nouveaux aliments, denrées alimentaires et aliments pour animaux génétiquement modifiés, OGM, arômes, enzymes et allégations nutritionnelles et de santé). FR 2 FR

3 Il faut prévoir un outil supplémentaire de traçabilité en amont puis en aval pour avoir la capacité de retracer le parcours de denrées alimentaires suspectes dans le cas d enquêtes internationales sur les foyers d agents pathogènes. Actions envisagées: contribution à la mise au point et à la maintenance du RASFF: EUR; développement du niveau régional à l intérieur des pays et amélioration du RASFF: EUR; développement complémentaire destiné à améliorer l efficacité de l application sectorielle RASFF, y compris les spécifications applicables aux liens vers des systèmes externes: EUR; registres des matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires, des nouveaux aliments, des denrées alimentaires et aliments pour animaux génétiquement modifiés, des OGM, des arômes et des enzymes autorisés: EUR; élaboration d une nouvelle version du registre pour les nouveaux aliments (à partir du logiciel existant): EUR; tenue d un registre de l Union pour les allégations nutritionnelles et de santé: EUR. Article 34 du règlement (CE) nº 652/ Montant: EUR Nombre indicatif de contrats spécifiques: vingt Gestion directe CONTRATS SPÉCIFIQUES Contrats spécifiques sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II FR 3 FR

4 2.2. PROJETS INFORMATIQUES DESTINES A L APPLICATION DE MESURES PHYTOSANITAIRES Les actions à financer au titre de cette section concernent la maintenance et le développement continu de l application EUROPHYT existante, la mise au point d une base de données des foyers d organismes nuisibles et d une base de données contenant les exigences phytosanitaires applicables à l importation de végétaux, la mise en place du registre des applications concernant les produits phytosanitaires, l enregistrement de l ensemble des expéditions de végétaux et la collecte des données pour le suivi de la liste de l Union des matériels de base admis. Ces actions visent à mettre à niveau les systèmes et outils informatiques existants. EUROPHYT est une application web qui permet aux États membres de notifier les interceptions de lots non conformes aux prescriptions phytosanitaires. Lors d une réunion de tous les représentants des États membres chargés d EUROPHYT, une liste des développements requis a été élaborée et classée par ordre de priorité. En outre, le support et la maintenance en cours se poursuivront. Sur la base de la législation récente concernant la notification de foyers d organismes nuisibles (décision 2014/917/UE), une base de données électronique sera créée. La base de données contenant les exigences phytosanitaires applicables à l importation de végétaux est en cours d élaboration et sera achevée avant la fin de l année. Les actions à financer sur ce budget sont les suivantes: maintenance évolutive de l application EUROPHYT existante: EUR; support de l application EUROPHYT: EUR; hébergement de l application EUROPHYT: EUR; mise au point d une base de données pour les foyers d organismes nuisibles: EUR; constitution et hébergement d une base de données contenant les exigences phytosanitaires applicables à l importation de végétaux: EUR; enregistrement des applications concernant les produits phytosanitaires: EUR; mise en place de l enregistrement de l ensemble des expéditions de végétaux: EUR; collecte de données pour le suivi de la liste de l Union des matériels de base admis: EUR. Article 34 du règlement (CE) nº 652/ Montant: EUR FR 4 FR

5 Nombre indicatif de contrats spécifiques: treize CONTRATS SPÉCIFIQUES Contrats spécifiques sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II 2.3. PROJET INFORMATIQUE DESTINE AU BON FONCTIONNEMENT DES CATALOGUES COMMUNS DE VARIETES DE PLANTES AGRICOLES, DE LEGUMES ET DE VIGNE, DE LA LISTE COMMUNE DES VARIETES DE GENRES ET ESPECES DE FRUITS, ET DE LA LISTE COMMUNAUTAIRE DES MATERIELS DE BASE ADMIS POUR LA PRODUCTION DE MATERIELS FORESTIERS DE REPRODUCTION Les actions à financer au titre de cette section concernent la maintenance et la poursuite du développement de l application «Catalogues communs» existante et du catalogue commun des variétés de vigne. La liste communautaire des matériels de base admis pour la production de matériels forestiers de reproduction existante et la liste commune des variétés de genres et espèces de fruits seront développées davantage. L application «Catalogues communs» permet de gérer les catalogues des variétés de plantes agricoles (directive 2002/53/CE) et de légumes (directive 2002/55/CE) dont les semences ne sont soumises à aucune restriction de commercialisation dans l Union européenne, ni en Norvège, en Islande et en Suisse. Un catalogue commun des variétés de vigne (directive 68/193/CEE) sera maintenu. Une liste commune des variétés de genres et espèces de fruits (directive 2008/90/CE) sera établie; une liste communautaire des matériels de base admis pour la production de matériels forestiers de reproduction (directive 1999/105/CE) sera maintenue à l aide d un modèle sémantique. Une base de données permet à la Commission de gérer ces catalogues et aux États membres de les consulter et facilite les échanges électroniques de données entre les États membres, la Commission et l Office des publications. En 2015, la maintenance de l application «Catalogues communs» et du catalogue commun des variétés de vigne sera assurée et leurs fonctionnalités technologiques seront mises à jour en vue de leur adaptation aux dernières avancées en matière de publication électronique: EUR. Un modèle sémantique est en cours d élaboration pour la liste communautaire des matériels de base admis pour la production de matériels forestiers de reproduction, de FR 5 FR

6 manière à en permettre la consultation et l exploration grâce à la technologie sémantique: EUR. Un modèle sémantique est en cours d élaboration afin de créer une liste commune des variétés et espèces de fruits et de permettre la consultation et l exploration de son contenu grâce à cette technologie: EUR. Article 34 du règlement (CE) nº 652/ Montant: EUR Nombre indicatif de contrats spécifiques: quatre CONTRAT SPÉCIFIQUE Contrat spécifique sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II 2.4. BASE DE DONNEES SUR LES RESIDUS DE PESTICIDES Les actions à financer au titre de la présente section visent la maintenance et l amélioration de l actuelle base de données sur les résidus de pesticides. Le règlement (CE) nº 396/2005 prévoit la création et la maintenance d une base de données consolidée de la législation communautaire en matière de limites maximales de résidus (LMR) pour les pesticides. L action concernée ici vise à appliquer ces dispositions par la maintenance et l amélioration d une base de données qui permettra l introduction des données des États membres et leur publication électronique automatique grâce à la mise en place d un format d exportation pour l Office des publications. Article 34 du règlement (CE) nº 652/2014 FR 6 FR

7 Montant: EUR Nombre indicatif de contrats spécifiques: quatre CONTRATS SPÉCIFIQUES Contrats spécifiques sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II 2.5. PROJETS INFORMATIQUES DESTINES A L APPLICATION DU REGLEMENT (CE) Nº 882/2004, DE LA DIRECTIVE 96/23/CE DU CONSEIL, DU REGLEMENT (CE) Nº 999/2001 ET DU REGLEMENT (CE) Nº 1333/2008 Les actions à financer sur ce budget comprennent la mise au point et la maintenance d outils informatiques destinés à assurer l application d une série de nouvelles prescriptions encadrant l exécution par les États membres et par la Commission des contrôles officiels relevant de la législation sur les aliments pour animaux et les denrées alimentaires, d une part, et à répondre à des besoins ou obligations spécifiques en matière de contrôle des denrées alimentaires et aliments pour animaux au titre de la base juridique, d autre part. Les actions concernées portent sur l amélioration des bases de données recueillant les données relatives aux programmes de lutte nationaux et aux résultats des contrôles officiels, ainsi que sur l augmentation de la capacité de ces bases, de telle sorte que la Commission puisse en vérifier la conformité et en suivre les évolutions, d une part, et sur la mise au point de systèmes de saisie en ligne de ces données, fournies par les États membres ou par la Commission, d autre part. Les actions sont les suivantes: mise en place, exploitation, maintenance et, le cas échéant, développement continu de bases de données liées à la surveillance épidémiologique d encéphalopathies spongiformes bovines [article 6, paragraphe 4, du règlement (CE) nº 999/2001], à la procédure d autorisation commune pour les additifs alimentaires [article 10 du règlement (CE) nº 1333/2008], aux plans de FR 7 FR

8 surveillance des résidus (article 8 de la directive 96/23/CE) et aux résultats quantitatifs de cette surveillance (établissement de rapports): EUR; développement continu d un système informatique, ainsi que maintenance et adaptation d une infrastructure spécifique qui permettra de partager, de valider et de suivre les données collectées par la Commission en rapport avec la mise en application de la législation sur les aliments pour animaux et les denrées alimentaires dans les États membres et les pays tiers, y compris les données recueillies par l Office alimentaire et vétérinaire (OAV); l application informatique devrait permettre d établir des «profils par pays», ainsi que la liste des établissements inspectés, ce qui facilitera l évaluation des programmes de lutte soumis par les autorités compétentes: EUR; mise en place et maintenance d un système complet et sécurisé pour la gestion et la planification des inspections de l Union conformément au règlement (CE) nº 882/2004, pour la gestion et le stockage des rapports d audit et documents connexes et pour le suivi des recommandations qui y sont formulées (coûts de licence compris): EUR; contribution à l amélioration de la sécurité informatique, à l équipe de soutien centrale et à l équipement informatique central requis pour l exécution de tous les systèmes liés aux actions susmentionnées: EUR; analyse et mise en place d un système permettant au réseau anti-fraude alimentaire, composé de la Commission et des points de contact dans les États membres, d échanger rapidement et efficacement des informations sur les cas potentiels de fraude alimentaire: EUR. Article 34 du règlement (UE) nº 652/ Montant: EUR Nombre indicatif de contrats spécifiques: vingt-trois FR 8 FR

9 CONTRATS SPÉCIFIQUES Contrats spécifiques sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II 2.6. SYSTEME DE NOTIFICATION DES MALADIES DES ANIMAUX (SNMA) Les actions à financer au titre de ce budget visent à la maintenance et à l amélioration du système de notification des maladies des animaux (SNMA). Les États membres sont tenus de notifier l apparition de maladies animales à la Commission dans le système de notification des maladies animales (SNMA), sur la base duquel l éradication des foyers peut être gérée. Actions envisagées: contribution à la maintenance du SNMA: EUR; développement complémentaire pour améliorer l efficacité et la qualité des données relatives aux cartes des épidémies, aux cartes explorables et aux cartes dessinées accessibles en ligne: EUR; services d hébergement garantissant la disponibilité de l application: EUR; contribution à l amélioration de la sécurité informatique, à l équipe de soutien centrale, à l hébergement central et à l équipement informatique central requis pour l exécution et la gestion des applications accessibles au public: EUR. Article 34 du règlement (UE) nº 652/ Montant: EUR Nombre indicatif de contrats spécifiques: cinq CONTRATS SPÉCIFIQUES FR 9 FR

10 Contrats spécifiques sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II 2.7. SYSTEME D INFORMATION SUR LES MALADIES DES ANIMAUX (SIMA) Les actions à financer au titre de la présente section visent à la maintenance et à la poursuite du développement du système d information sur les maladies des animaux (SIMA) existant. Cette action diminuera les contraintes de notification à l OIE pour les États membres en leur permettant de réutiliser les données communiquées à la Commission pour les transmettre directement à l OIE. Action envisagée: contribution au développement de SIMA et à la gestion de la sécurité informatique, à l équipe de soutien centrale, à l hébergement central et à l équipement informatique central requis pour l exécution et la gestion des applications accessibles au public: EUR. Article 34 du règlement (UE) nº 652/ Montant: EUR Nombre indicatif de contrats spécifiques: trois CONTRATS SPÉCIFIQUES Contrats spécifiques sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II 2.8. SYSTEME INFORMATIQUE VETERINAIRE INTEGRE (TRADE CONTROL AND EXPERT SYSTEM TRACES) Les actions à financer au titre de la présente section visent à la maintenance et à la poursuite du développement du système informatique vétérinaire intégré (TRACES) existant. FR 10 FR

11 Avec plus de utilisateurs dans une cinquantaine de pays, le système TRACES est en production depuis plus de dix ans. Quelque certificats vétérinaires, sanitaires et phytosanitaires passent par le système tous les mois. Actions envisagées: EUR pour l hébergement, le développement, la gestion et la maintenance du système informatique vétérinaire intégré TRACES, le soutien logistique destiné aux utilisateurs du système, la contribution aux services centraux, la communication, le site web, la sécurité et l acquisition de licences de logiciels (y compris la maintenance et l assistance), la signature électronique, l hébergement de l application; l intégration aux services internes pour la signature électronique et la gestion des cartes d identité électroniques; EUR pour la maintenance et le support du système d échange pour l identification des bovins existant. Article 34 du règlement (UE) nº 652/ Montant: EUR Nombre indicatif de contrats spécifiques: vingt-deux Un protocole d accord avec la DG DIGIT pour l hébergement CONTRATS SPÉCIFIQUES Contrats spécifiques sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II 2.9. COLLECTE DE DONNEES DANS LE DOMAINE DE LA SECURITE DES DENREES ALIMENTAIRES ET DES ALIMENTS POUR ANIMAUX Les actions à financer au titre de la présente section visent à l utilisation et à la maintenance des outils informatiques existants de collecte de données dans le domaine de la sécurité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux. FR 11 FR

12 Action envisagée: collecte et traitement des données liées aux demandes concernant les programmes vétérinaires et phytosanitaires et les mesures d urgence à prendre: EUR Articles 6, 9, 16, 19 et 34 du règlement (UE) nº 652/ Montant: EUR Nombre indicatif de contrats spécifiques: trois Signature du contrat avant la fin du premier semestre 2015 CONTRATS SPÉCIFIQUES Contrats spécifiques sur la base des contrats-cadres existants fournis par la DG DIGIT au titre des appels d offres ESP-DESIS III et/ou ITSS II FR 12 FR

13 3. SYNTHESE Nu mé ro Nom 1 PROJETS INFORMATIQUES DESTINÉS AU BON FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME D ALERTE RAPIDE POUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES ET LES ALIMENTS POUR ANIMAUX (RASFF), REGISTRE DES ADDITIFS ALIMENTAIRES, ARÔMES, MATERIAUX DESTINES A ENTRER EN CONTACT AVEC DES DENREES ALIMENTAIRES, OGM ET NOUVEAUX ALIMENTS 2 PROJETS INFORMATIQUES DESTINÉS À L APPLICATION DE MESURES PHYTOSANITAIRES, EUROPHYT 3 PROJET INFORMATIQUE DESTINÉ AU BON FONCTIONNEMENT DES CATALOGUES COMMUNS DE VARIÉTÉS DE PLANTES AGRICOLES, DE LÉGUMES ET DE VIGNE, DE LA LISTE COMMUNE DES VARIÉTÉS DE GENRES ET ESPÈCES DE FRUITS ET DE LA LISTE COMMUNAUTAIRE DES MATÉRIELS DE BASE ADMIS POUR LA PRODUCTION DE MATÉRIELS FORESTIERS DE REPRODUCTION 4 BASE DE DONNÉES SUR LES RÉSIDUS DE PESTICIDES 5 PROJETS INFORMATIQUES DESTINES A L APPLICATION DU REGLEMENT (CE) Nº 882/2004, DE LA DIRECTIVE 96/23/CE DU CONSEIL, DU REGLEMENT (CE) Nº 999/2001 ET DU REGLEMENT (CE) Nº 1333/ SYSTÈME DE NOTIFICATION DES MALADIES DES ANIMAUX (SNMA) 7 SYSTÈME D INFORMATION SUR LES MALADIES DES ANIMAUX (SIMA) 8 SYSTÈME INFORMATIQUE VÉTÉRINAIRE INTÉGRÉ (TRADE CONTROL AND EXPERT SYSTEM TRACES) Ligne budgétaire Nombre estimé de contrats Base juridique Règlements (CE) nº 178/2002, (CE) nº 1924/2006, (CE) nº 1829/2003 et (CE) nº 1334/2008, directive 2001/18/CE et règlement (CE) nº 258/ Directives 2000/29/CE, 69/464/CEE, 93/85/CEE, 98/57/CE et 2007/33/CE, règlements (CE) nº 882/2004 et (CE) nº 1107/ Directives 68/193/CEE, 2008/90/CE, 1999/105/CE, 2002/53/CE et 2002/55/CE Règlement (CE) nº 396/ Règlement (CE) nº 882/2004, directive 96/23/CE du Conseil, règlements (CE) nº 999/2001 et (CE) nº 1333/ Article 34 du règlement (UE) nº 652/ Article 34 du règlement (UE) nº 652/ Article 34 du règlement (UE) nº 652/2014 Montant en EUR FR 13 FR

14 9 PROGRAMMES DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ DES ANIMAUX ET DES VÉGÉTAUX Articles 6, 9, 16 et 19 du règlement (UE) nº 652/ TOTAL FR 14 FR

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012)

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012) Ordonnance concernant la formation de base, la formation qualifiante et la formation continue des personnes travaillant dans le secteur vétérinaire public 916.402 du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin

Plus en détail

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN Ce document est un addendum à la première édition du manuel d application pratique du règlement (CE) n 1005/2008 du Conseil du 29 septembre 2008

Plus en détail

ALERTE RASFF 2014. 0222 Présence d E.coli STEC dans du fromage

ALERTE RASFF 2014. 0222 Présence d E.coli STEC dans du fromage ALERTE RASFF 2014. 0222 Présence d E.coli STEC dans du fromage Journées STEAK EXPERT 17 et 18 juin 2014 Direction Générale de l Alimentation PLAN Présentation du RASFF E. coli STEC : rappel du contexte

Plus en détail

Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc

Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc 2 ème Conférence Nationale sur la Santé Marrakech, 02 juillet 2013 Ahmed Bentouhami Cadre légal, missions et attributions LOI

Plus en détail

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire E. Bourgois Juriste, Bureau Juridique FAO SOMMAIRE Création d un espace sanitaire commun (1) grace au concours d institutions

Plus en détail

Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées?

Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées? Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées? Intervenants : Valérie PAROT - AVOCAT Bruno DENIS - VIF SOMMAIRE Informatique et données de l entreprise?

Plus en détail

Point 8 de l'ordre du jour CX/PR 04/6 Février 2004 PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES

Point 8 de l'ordre du jour CX/PR 04/6 Février 2004 PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES F Point 8 de l'ordre du jour CX/PR 04/6 Février 2004 PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR LES RÉSIDUS DE PESTICIDES Trente-sixième session New Delhi (Inde), 19 24 avril

Plus en détail

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Parmi les objectifs tracés par le Plan Maroc Vert : Améliorer la compétitivité

Plus en détail

1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3

1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3 FOURNISSEUR DE NAVIRES 1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3 5. LES CONDITIONS D APPROVISIONNEMENT,

Plus en détail

Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES

Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES Le saviez vous? La valeur des échanges de produits agricoles s est élevée à 1 765 milliards

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur Grange, le D(2002) NUMÉRO DE RÉFÉRENCE : DG(SANCO)/8624/2002 RS

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO?

CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO? CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO? La Direction Générale de la santé et des consommateurs (DG SANCO) assiste la Commission européenne (CE) dans la mise en œuvre de politiques communautaires afin

Plus en détail

Note d information Version 6.20. Date d installation 21/10/2014 TRACES. TRAde Control and Expert System. Health and Food Safety

Note d information Version 6.20. Date d installation 21/10/2014 TRACES. TRAde Control and Expert System. Health and Food Safety Note d information Version 6.20 Date d installation 21/10/2014 TRACES Health and Food Safety Table des matières I. MODULE DCE...3 I.1. Mise à jour du modèle DCE acheminement ultérieur...3 I.2. Non admissibilité

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.30/AC.2/2009/6 27 juillet 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Comité de gestion de la Convention

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le XXX SEC(2009) yyy final RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL visant à autoriser la Commission à ouvrir des négociations en vue de la

Plus en détail

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Tableau 1 : Législation nationale Nature de l acte Intitulé/ dénomination/titre Ressources naturelles et protection de la nature Loi Loi n 2002 du

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

International Featured Standard. Champs obligatoires à compléter dans le rapport d audit IFS

International Featured Standard. Champs obligatoires à compléter dans le rapport d audit IFS International Featured Standard Champs obligatoires à compléter dans le IFS Champs obligatoires à compléter dans le IFS Avril 2009 Préface Les exigences suivantes, à compléter de manière systématique par

Plus en détail

Réglementation. Import/Export CHAPITRE 6

Réglementation. Import/Export CHAPITRE 6 CHAPITRE 6 Réglementation Import/Export Dans ce chapitre: Rubriques / pages Prescriptions du Traité/ 187 Mesures Législatives et Administratives / 191 Conformité / 194 Diffusion / 196 Programme d Assistance

Plus en détail

Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire

Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative à la mise en œuvre du protocole régissant les échanges transfrontaliers d animaux de boucherie et volailles d abattage entre

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

TITRE TEXTE : Décret n 97-616 du 17 juin 1997 portant réglementation de la production, de la certification et du commerce des semences et des plants.

TITRE TEXTE : Décret n 97-616 du 17 juin 1997 portant réglementation de la production, de la certification et du commerce des semences et des plants. TITRE TEXTE : Décret n 97-616 du 17 juin 1997 portant réglementation de la production, de la certification et du commerce des semences et des plants. REFERENCE : J.O. n 5752 du 12 juillet 1997, page 265

Plus en détail

Informations générales. Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation

Informations générales. Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation 1. Objectif Informations générales Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation Ce document donne des informations générales sur la délivrance des certificats phytosanitaires (CP) et sur les

Plus en détail

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie SÉCURITÉ DES JOUETS Garantir aux enfants une protection maximale Commission européenne DG Entreprises et industrie Fotolia Orange Tuesday L Union européenne (UE) compte environ 80 millions d enfants de

Plus en détail

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 CAC/RCP 47-2001 Page 1 de 7 CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 INTRODUCTION...2 SECTION I

Plus en détail

Exigences et mécanismes de gestion en matière de sécurité. alimentaire à l importation en Chine

Exigences et mécanismes de gestion en matière de sécurité. alimentaire à l importation en Chine Exigences et mécanismes de gestion en matière de sécurité alimentaire à l importation en Chine Bureau de l inspection et de la quarantaine de Shandong, Service de la supervision et de la gestion de la

Plus en détail

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Séminaire ANSES (21 novembre 2011) Direction générale de l alimentation SA/SDSSA/BETD 1 Architecture des règlements du Paquet Hygiène FOOD

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Français Exigences de sécurité alimentaire

Français Exigences de sécurité alimentaire Français Exigences de sécurité alimentaire Mars 2013 Ce document est organisé en chapitres du cours en ligne sur la sécurité alimentaire. Il indique les différences entre le contenu du cours et les exigences

Plus en détail

ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES. à la

ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES. à la COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 5.3.2015 C(2015) 1423 final ANNEX 18 ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES à la DÉCISION

Plus en détail

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale des entreprises et de l industrie Document d orientation 1 Bruxelles, le 1 er février 2010 - L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures

Plus en détail

NATO SANS CLASSIFICATION Communicable à l ALBANIE et à la CROATIE

NATO SANS CLASSIFICATION Communicable à l ALBANIE et à la CROATIE 6 février 2009 DOCUMENT Procédure d accord tacite : 2 mars 2009 18:00 POLITIQUE RELATIVE À LA CONSERVATION ET À LA DESTINATION FINALE DE L INFORMATION OTAN Note du secrétaire général 1. Au sommet de Riga,

Plus en détail

Surveillance et Contrôle

Surveillance et Contrôle Surveillance et Contrôle Rappel Surveillance et Contrôle Gestionnaires des risques Approche scientifique par les risques fondement Mesures sanitaires Options de gestion Activités de surveillance et de

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

Circulaire relative à l'information demandée aux vétérinaires agréés lors de la constatation d introduction illégale de chiens, chats ou furets

Circulaire relative à l'information demandée aux vétérinaires agréés lors de la constatation d introduction illégale de chiens, chats ou furets Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative à l'information demandée aux vétérinaires agréés lors de la constatation d introduction illégale de chiens, chats ou furets

Plus en détail

FEUILLE D INFORMATION GUIDE RÉGLEMENTAIRE POUR LES NOUVELLES SUBSTANCES AU CANADA

FEUILLE D INFORMATION GUIDE RÉGLEMENTAIRE POUR LES NOUVELLES SUBSTANCES AU CANADA FEUILLE D INFORMATION GUIDE RÉGLEMENTAIRE POUR LES NOUVELLES SUBSTANCES AU CANADA Toute personne ou société qui désire importer, fabriquer ou vendre une nouvelle substance doit aviser l organisme de réglementation

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE

COMMISSION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE FR FR ANNEXE 26 03 77 02 Projet pilote «Gouvernance et qualité des codes logiciels Audit des logiciels libres et open source»

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

PROCEDURE CONCERNANT LES MODALITES D ENVOI DES LETTRES AUX PROFESSIONNELS DE LA SANTE (DHPC s)

PROCEDURE CONCERNANT LES MODALITES D ENVOI DES LETTRES AUX PROFESSIONNELS DE LA SANTE (DHPC s) PROCEDURE CONCERNANT LES MODALITES D ENVOI DES LETTRES AUX PROFESSIONNELS DE LA SANTE (DHPC s) 8/10/2015 (v2) La présente procédure a été rédigée à l initiative des représentants de l industrie (pharma.be,

Plus en détail

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale Proposition de la Commission COM (2000) 716 établissant les principes généraux et les prescriptions générales du droit alimentaire, instituant l Autorité Alimentaire Européenne et fixant des procédures

Plus en détail

D039942/02 P A R L E G O U V E R N E M E N T, À L A S S E M B L É E N A T I O N A L E E T A U S É N A T.

D039942/02 P A R L E G O U V E R N E M E N T, À L A S S E M B L É E N A T I O N A L E E T A U S É N A T. D039942/02 ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 23 juillet 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Sécurité alimentaire. De la ferme à la table: des aliments sûrs et sains pour tous COMPRENDRE LES POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE

Sécurité alimentaire. De la ferme à la table: des aliments sûrs et sains pour tous COMPRENDRE LES POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE COMPRENDRE LES POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE Sécurité alimentaire De la ferme à la table: des aliments sûrs et sains pour tous Protéger la santé et les intérêts des consommateurs SOMMAIRE COMPRENDRE

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10.9.2014 COM(2014) 556 final 2014/0255 (COD) Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL concernant la fabrication, la mise sur le marché et l utilisation

Plus en détail

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments:

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: -------- Royaume du Maroc - Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires - Création de l Office

Plus en détail

Présentation du paquet hygiène. 31.03.05 36ème colloque AgriMMédia "Traçabilité et Hygiène Alimentaire" ACTA Informatique - ACTIA

Présentation du paquet hygiène. 31.03.05 36ème colloque AgriMMédia Traçabilité et Hygiène Alimentaire ACTA Informatique - ACTIA Présentation du paquet hygiène Le paquet hygiène Ensemble de textes communautaires (3 règlements et deux directives) issus du livre blanc de janvier 2000 avec pour objectifs: Approche intégrée de toute

Plus en détail

Domaine Secteur alimentaire

Domaine Secteur alimentaire 1 Socle Mettre en place un plan de sûreté interne (PSI) tel que défini par le guide des recommandations pour la protection de la chaîne alimentaire contre les risques d action malveillantes, criminelles

Plus en détail

E 6133 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 6133 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 6133 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 23 mars 2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 23 mars 2011 TEXTE

Plus en détail

occupent en Suisse des travailleurs à domicile.

occupent en Suisse des travailleurs à domicile. Loi fédérale sur le travail à domicile (Loi sur le travail à domicile, LTrD) 1 822.31 du 20 mars 1981 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 34 ter et

Plus en détail

Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne. SGDDI n 1053640 1

Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne. SGDDI n 1053640 1 Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne Opinion du Tribunal canadien des droits de la personne sur le rapport de vérification J ai

Plus en détail

l arrêté du 29 septembre 1997

l arrêté du 29 septembre 1997 FRANCAISE Texte de base : l arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social. Son contenu s articule autour

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Fiche technique activité TRA ACT 125 Version n 2 11/06/2015

Fiche technique activité TRA ACT 125 Version n 2 11/06/2015 Description brève Fabricant engrais sous produits animaux Description Code Lieu Fabricant PL43 Activité Fabrication AC39 Produit Engrais, amendements de sol, substrats de culture et PR128 produits connexes

Plus en détail

CONVENTION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES VEGETAUX

CONVENTION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES VEGETAUX CONVENTION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES VEGETAUX 1979 Texte PREAMBULE Les parties contractantes, reconnaissant l utilité d une coopération internationale en matière de lutte contre les ennemis

Plus en détail

GREP (10) 2 FR FR FR

GREP (10) 2 FR FR FR FR GREP (10) 2 FR FR REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR DUGROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES POSTAUX (GREP) LE GROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES

Plus en détail

Union européenne, 2014. Reproduction autorisée moyennant mention de la source.

Union européenne, 2014. Reproduction autorisée moyennant mention de la source. Ni la Commission européenne ni aucune personne agissant en son nom ne sont responsables de l usage qui pourrait être fait des informations données ci-après. Des informations sur l Union européenne sont

Plus en détail

Vu la décision 2004/292/CE de la Commission du 30 mars 2004 relative à la mise en application du système TRACES et modifiant la décision 94/486/CEE.

Vu la décision 2004/292/CE de la Commission du 30 mars 2004 relative à la mise en application du système TRACES et modifiant la décision 94/486/CEE. Protocole d'accord expérimental sur les conditions régissant les échanges transfrontaliers d'animaux de boucherie et de volailles d'abattage entre le Royaume de Belgique, le Grand Duché de Luxembourg et

Plus en détail

Lettre uniforme aux établissements de crédit et aux sociétés de bourse

Lettre uniforme aux établissements de crédit et aux sociétés de bourse Politique prudentielle Bruxelles, le 24 octobre 2005 PPB/154 Lettre uniforme aux établissements de crédit et aux sociétés de bourse Madame, Monsieur, Dans sa lettre du 3 juin 2005 (PPB/57), la Commission

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS SUPPLEMENTAIRES SUR DES ASPECTS SPECIFIQUES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS SUPPLEMENTAIRES SUR DES ASPECTS SPECIFIQUES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ

Plus en détail

D034584/01 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014. le 30 juillet 2014 le 30 juillet 2014

D034584/01 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014. le 30 juillet 2014 le 30 juillet 2014 D034584/01 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 30 juillet 2014

Plus en détail

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS Symposium sur la valorisation des produits agricoles dans les boissons Hôtel HILTON Mars 2013 EXIGENCES ET OBLIGATIONS DE LA SECURITE ALIMENTAIRE DANS

Plus en détail

COM (2015) 289 final

COM (2015) 289 final COM (2015) 289 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 juin 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.5.2015 COM(2015) 194 final 2015/0101 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion, au nom de l'union européenne, du protocole pour éliminer le

Plus en détail

AFSCA Contrôleurs contrôlés, des exigences et des relations face à une réalité de terrain. Où est le juste milieu?

AFSCA Contrôleurs contrôlés, des exigences et des relations face à une réalité de terrain. Où est le juste milieu? AFSCA Contrôleurs contrôlés, des exigences et des relations face à une réalité de terrain. Où est le juste milieu? Journée étude 19/02/2013 «Souriez, vous êtes contrôlés, Démystifions!» Michaël COLSON

Plus en détail

RÉSUMÉ. Troisième programme d action dans le domaine de la santé - Programme de travail pour 2015

RÉSUMÉ. Troisième programme d action dans le domaine de la santé - Programme de travail pour 2015 FR RÉSUMÉ Troisième programme d action dans le domaine de la santé - Programme de travail pour 2015 Les annexes de la décision d exécution C(2015) 3594 de la Commission du 02 juin 2015 concernant le programme

Plus en détail

Assemblée générale de l OMPI

Assemblée générale de l OMPI F WO/GA/40/10 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21JUIN 2011 Assemblée générale de l OMPI Quarantième session (20 e session ordinaire) Genève, 26 septembre 5 octobre 2011 COOPÉRATION DANS LE CADRE DES DÉCLARATIONS

Plus en détail

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale Le recours à la vidéoconférence en vue d obtenir des moyens de preuve en matière civile et commerciale en vertu du règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 Guide pratique Réseau judiciaire

Plus en détail

Un nouveau service. Sécurité alimentaire. à la Direction de la santé

Un nouveau service. Sécurité alimentaire. à la Direction de la santé 23 novembre 2009: Présentation du Service de la sécurité alimentaire Un nouveau service pour la sécurité alimentaire à la Direction de la santé Page 1 de 20 Historique Le service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Belgique-Bruxelles: EEAS-331-DIVB3-SER-FWC KISS Knowledge and Information Systems Support 2014/S 087-151902. Avis de marché.

Belgique-Bruxelles: EEAS-331-DIVB3-SER-FWC KISS Knowledge and Information Systems Support 2014/S 087-151902. Avis de marché. 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:151902-2014:text:fr:html Belgique-Bruxelles: EEAS-331-DIVB3-SER-FWC KISS Knowledge and Information Systems Support 2014/S 087-151902

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS Décembre 2012 GUIDE A L INTENTION DES AUTORITES COMPETENTES POUR LE CONTROLE DE LA CONFORMITE AVEC LES ACTES LEGISLATIFS DE L UE

Plus en détail

Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes

Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes Dr. Rabah BELLAHSENE - ISPV, DGAL (Direction Générale de l ALimentation, Ministère de l Agriculture et de la Pêche)

Plus en détail

Program canadien de contrôle de la salubrité des mollusques - Manuel des opérations

Program canadien de contrôle de la salubrité des mollusques - Manuel des opérations Program canadien de contrôle de la salubrité Appendice V 11/06/2010 Version 1 Protocole d'entente entre l Agence canadienne d inspection des aliments («ACIA») et le ministère des Pêches et des Océans («MPO»)

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 17.12.2014

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 17.12.2014 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.12.2014 C(2014) 9656 final RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION du 17.12.2014 complétant la directive 2004/109/CE du Parlement européen et du Conseil en

Plus en détail

E 5040 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010

E 5040 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 E 5040 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 20 janvier 2010 le 20 janvier

Plus en détail

COM (2015) 148 final

COM (2015) 148 final COM (2015) 148 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 avril 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

FORMATION DES VETERINAIRES OFFICIELS : Expérience marocaine

FORMATION DES VETERINAIRES OFFICIELS : Expérience marocaine FORMATION DES VETERINAIRES OFFICIELS : Expérience marocaine 10 ème réunion du CPC du REMESA Hétraklion (Grèce), 16-17 mars 2015 Dr Abderrahman EL ABRAK, Directeur des Services Vétérinaires ONSSA- Maroc

Plus en détail

Veille réglementaire

Veille réglementaire Veille réglementaire Anne Gerard 30/01/2012 AFNOR - Marseille En quoi consiste la fonction RQSE dans une IAA? Assurer la veille réglementaire et faire appliquer la réglementation (hygiène, environnement,

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission mixte 2 (Développement et coopération) Equipe de projet «Développement

Plus en détail

Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments

Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments C2 1/4 Paquet hygiène : actualités, enjeux Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments Le «Paquet hygiène», composé de plusieurs textes législatifs adoptés par

Plus en détail

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 PV/04/11 CONSEIL DES GOUVERNEURS Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite OLAF : DÉCISION EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe

Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe L UE pour la croissance et l emploi Marché intérieur et services Michel Barnier Membre de la Commission européenne en charge du marché

Plus en détail

Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie

Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie 2013-R-01 du 8 janvier 2013 1 Contexte Pour la commercialisation

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1 GUIDE DES POINTS FOCAUX NATIONAUX RSI Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1. Introduction Le Règlement sanitaire international (2005) (RSI(2005)) définit un point focal national

Plus en détail

Procédures pour l importation et l exportation de denrées alimentaires et objets usuels

Procédures pour l importation et l exportation de denrées alimentaires et objets usuels Service de la consommation et des affaires vétérinaires 155, ch.des Boveresses 1066 EPALINGES Téléphone +41 (0)21 316 43 43 Télécopie +41 (0)21 316 43 00 Courriel info.labocant@vd.ch Procédures pour l

Plus en détail

Autocontrôle et traçabilité dans la production primaire végétale

Autocontrôle et traçabilité dans la production primaire végétale Gisèle Fichefet Conseillère Vegaplan.be Le Standard GIQF : Autocontrôle et traçabilité dans la production primaire végétale Contenu Introduction Historique GIQF/Guide sectoriel Vegaplan.be Le Standard

Plus en détail

CONTRÔLE DES DENREES ALIMENTAIRES D ORIGINE ANIMALE

CONTRÔLE DES DENREES ALIMENTAIRES D ORIGINE ANIMALE Organisme pour la sécurité et la qualité de la chaîne alimentaire P. 1/9 CONTRÔLE DES DENREES ALIMENTAIRES D ORIGINE ANIMALE 1. AUTORITÉS COMPÉTENTES L ASV-Division Santé Publique contrôle la mise en application

Plus en détail

vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1,

vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1, 27.6.2014 Journal officiel de l Union européenne L 189/135 RÈGLEMENT (UE) N o 660/2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 15 mai 2014 modifiant le règlement (CE) n o 1013/2006 concernant les transferts

Plus en détail

Catalogue Formations 2015

Catalogue Formations 2015 Catalogue Formations 2015 Thème 1 La Comptabilité & Gestion des entreprises de l ESS Module 1 / session Les outils budgétaires appliqués aux associations Assurer le suivi et l analyse du budget Maîtriser

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs)

Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs) 105 Annexe 3 Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs) On trouvera ci-après une description succincte des NIMP adoptées. Le texte intégral des NIMP peut être consulté sur le Site

Plus en détail

DEC 30/2015 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016. le 16 octobre 2015 le 16 octobre 2015

DEC 30/2015 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016. le 16 octobre 2015 le 16 octobre 2015 DEC 30/2015 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 octobre 2015 le

Plus en détail

817.042 Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires

817.042 Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires (OExaDAl) du 9 novembre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral

Plus en détail