ARCHITECTURE. e-commerce

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARCHITECTURE. e-commerce"

Transcription

1 e-commerce IDENTIFICATION Date de remise : 29/05/2009 Etat du document : Validé Remis pour notation Nom du (des) rédacteur(s) : Philippe FIRMIN Lieu : CNAM LILLE Architecture_e-commerce.doc Page 1 sur 16

2 SOMMAIRE Sommaire I. INTRODUCTION :... 3 II. LES DIFFERENTES REPRESENTATIONS DU COMMERCE ELECTRONIQUE : ) B2B : ) B2C : ) B2E : ) B2G : ) B2I : ) C2C : ) C2B : ) LES PLACES DE MARCHE : ) M-COMMERCE :... 8 III. LES MOTEURS DE RECHERCHE : ) MOTEURS DE RECHERCHE : ) LES REPERTOIRES SELECTIFS : ) LES PORTAILS HORIZONTAUX : ) LES VORTAILS : IV. PERFORMANCE DES SITES : ) 10 POINTS DE CONTROLES : ) LE CLUSTERING : V. CONCLUSION : VI. ANNEXE : LES LIENS Architecture_e-commerce.doc Page 2 sur 16

3 I. INTRODUCTION : Le commerce électronique ou e-commerce en anglais est le faite d échanger des biens et des services entre deux personnes par le biais de transactions électronique. Cette pratique a débuté avec les pages télétextes du minitel dans les années 80. Elles ont été suivies par les échanges EDI (échange de données informatisées) dans le monde de l entreprise. L arrivée du réseau Internet et la démocratisation du matériel informatique ont ouvert la voie au e- commerce et aujourd hui au mobile commerce (m-commerce ). Les réseaux téléphoniques mobile sont le nouveau créneau de vente électronique. Ce commerce électronique est évaluée à 20 milliards d euros et 25 milliards d euros en incluant les ventes de titres financiers en lignes et les services bancaires (source : ACSL). Ce sont des estimations qui reposent sur un panel de sites marchands, des montants des transactions cartes bancaires et de plateformes de paiement car il n existe pas de statistiques officielles dans ce domaine. Ce mode d achat ne représente que 5 % du commerce de détails en France et 6% au Etats-Unis en 2008 (source : NBER). Ce sont 25 millions de français qui ont réalisé au moins un achat sur Internet (source : FEVAD). Le e-commerce est devenu une nouvelle plateforme de vente et nous allons évoquer les différents types de relation dans le commerce électronique et les moyens de fournir un service de qualité. Architecture_e-commerce.doc Page 3 sur 16

4 II. Les différentes représentations du commerce électronique : L urbanisation fonctionnelle : Définit l'architecture fonctionnelle du SI par domaine (sous-systèmes fonctionnels et interfaces) Identifie les objets métiers Elabore les modèles des objets métiers et des flux L Urbanisme fonctionnel permet de structurer un Système d Information modulaire, cohérent, évolutif et répondant aux besoins du métier APPLICATIONS B 2 B Vendre Echanger Acheter Informer Facturer Business Commerce Market Maker Procurement Info Exchange Billing B 2 B B 2 C Retail Commerce Finance B2E B 2 C Fonctions Content Management Design Center Command Center Analytics One-To-One Enterprise Serveurs d application tiers : Web Logic, WebSphere, Iplanet, Bluestone EAI : WebMethods, SeeBeyond, Neon, Tibco, C/S ERP CRM Systèmes Business Existants. Fig. : AFNET : Urbanisation générale. Architecture_e-commerce.doc Page 4 sur 16

5 1) B2B : B2B est en anglais l acronyme de Business to business ou échange électronique entre entreprises. La caractéristique majeure du B2B est un nombre limité de clients et de prospects. La fidélisation est au cœur des stratégies des entreprises. 2) B2C : B2C est en anglais l acronyme de Business to consumer ou commerce électronique à destination des particuliers. Il s agit de site web marchand. Les services d un B2Csont : See: besoin (création, identification), recherche produit (information, catalogue), recherche marchand Seduce: négociation de la valeur, achat Sell: validation, paiement, gestion commande Architecture_e-commerce.doc Page 5 sur 16

6 Satisfy: service client, évaluation. 3) B2E : B2E est en anglais l acronyme de Business to employee ou échange électronique entre entreprises et leurs employées, encore appelé Intranet. 4) B2G : B2E est en anglais l acronyme de Business to government ou échange électronique entre entreprises privées et le gouvernement. 5) B2I : B2I est en anglais l acronyme de Business to ou échange électronique entre entreprises et des institutions tel que écoles, associations. Il concerne des acteurs qui possèdent des modes de règlements et des délais anormaux. Les circuits d achat de ces clients sont également particuliers. Commerce en ligne entre une entreprise et des institutions (écoles, Associations, individus 6) C2C : B2E est en anglais l acronyme de Consumer to consumer ou commerce électronique entre particulier. Ce sont des sites web permettant la vente entre particulier tel que e-bay, le bon coin Architecture_e-commerce.doc Page 6 sur 16

7 7) C2B : C2B est en anglais l acronyme de Consumer to business ou échange électronique entre consommateurs et entreprises privées. Le particulier ou consommateur propose ces services ou ces produits aux entreprises, c est un modèle économique d entreprise inversé. C2B est rendu possible par l avènement des réseaux informatique et la baisse des prix sur matériels informatiques. Ce qui a permis de mettre en relation de nombreuses particulier à moindre coûts. 8) Les places de marché : La place de marché est un site commercial de type B2B qui offre des transactions sécurisées permettant aux entreprises de sélectionner des biens et services de différents fournisseurs afin de comparer les différentes offres. C est une plateforme technique créé par le maître de la place de marché permettant d offrir des conditions tarifaires attractives par un système d appel d offre et d enchères. La place de marché offre aux acheteurs un panorama d offres par la mise en lignes de catalogues fournisseurs à des prix avantageux et aux vendeurs un canal de prospection et de distribution à un coût avantageux. Architecture_e-commerce.doc Page 7 sur 16

8 Parmi les places de marché européennes, on peut citer Companeo, canal de prospection B to B existant depuis ) m-commerce : Le m-commerce est en anglais l acronyme de mobile commerce ou commerce mobile. Il concerne la téléphonie mobile par l utilisation de la technologie sans fil pour faire de la vente à distance. Les premiers ventes été le téléchargement de sonnerie et de logo sur le téléphone mobile. Il a été ensuite étendu aux ventes de bien matériels payées au moyen de son téléphone. Architecture_e-commerce.doc Page 8 sur 16

9 III. LES MOTEURS DE RECHERCHE : 1) Moteurs de recherche : Les moteurs de recherche deviennent un créneau très prisé par les sociétés afin de toucher leur clientèle. Ils sont un complément aux annuaires B2B qui offre un visitorat ciblé, liens externes pouvant influencer positivement la réputation vis-à-vis des moteurs de recherche, etc. "Les moteurs de recherche B2B proposent des résultats de qualité basés sur des segments de marché bien spécifiques, sans spam ou résultats peu pertinents figurant sur les moteurs de recherche globaux", explique Perry Solomon, directeur senior du pôle développement des médias chez Fast. Certains sites proposent ainsi un moteur de recherche d'emploi dont les résultats vont piocher directement dans les sites d'emploi. Ces moteurs de recherche dits verticaux se distillent un peu partout sur la toile. Les critères pour ressortir en tête des résultats sont liés au contenu comme pour les moteurs de recherche généraux. Un contenu par page riche et spécifique avec les balises méta et alt correctement travaillées permettront d optimiser le site aussi bien pour les moteurs de recherche classique que pour les moteurs de recherche B2B. 2) Les répertoires sélectifs : Les répertoires sélectifs recensent des ressources Internet professionnelles sélectionnées sur des critères qualitatifs...les sites sont choisis par des professionnels de l'information afin de couvrir les domaines de l'université, de la recherche et donc plus globalement de l'enseignement. Les ressources recensées sont de plusieurs types : sites web de référence, bases de données, ouvrages, journaux électroniques, listes de diffusion, articles et études d'universitaires, chercheurs ou journalistes...notion développée par B.Foenix- Riou. The InvisibleWeb : Réalisé par Intelliseek, l'éditeur de l'agent intelligent BullsEye et du métamoteur Profusion. Bon point de départ pour rechercher des bases de données, bibliothèques en lignes et moteurs spécialisés par secteurs d'activité (plus de 10000). Ce portail permet une recherche directe par mots-clés ou à l'aide d'une liste thématique très vaste. Il propose ensuite une liste de résultats (ou de sous-catégories) classés par pertinence ou ordre alphabétique. Le site sélectionné est ensuite brièvement décrit et son interface de recherche souvent accessible sur le site The InvisibleWeb. Direct Search : Gary Price a compilé des centaines de liens vers des ressources du web invisible, ou du moins, difficilement accessibles. Ce site de la G.Washington University propose un accès par recherche directe ou par catégories thématiques (géographie, histoire, droit, cinéma...). Le bas de la page indique les récents ajouts. Ce n'est donc pas un répertoire au sens strict mais une liste très utile. Architecture_e-commerce.doc Page 9 sur 16

10 3) Les portails horizontaux : Ce sont des sites fédérant de nombreuses ressources (articles, forums, actualités, fiches produits...) organisées autour d'un annuaire thématique. Le portail horizontal concerne une activité transversale (le droit, les moteurs de recherche) à contrario le portail vertical (ou vortail, vortal) cible une communauté professionnelle et donc un secteur d'activité (l'agriculture, l'aéronautique...). Enfin.com : répertorie les outils de recherche francophones en les classant en grandes catégories : art et culture, commerce et économie, informatique, institutions, internet, loisirs et sports, santé & spiritualité, régional (pays). 4) Les vortails : Les vortails ou portails verticaux (portails spécialisés dans un secteur d'activité) sont nombreux. Ainsi pour le secteur de la chimie, il existe (entre autres...) France-Chimie, Chemindustry, Chem.com, Chemscope, Chemweb, Chemicalonline...auxquels il faut rajouter tous les vortails concernant les secteurs dérivés de la chimie (plasturgie, pharmacie, cosmétique...) Pour identifier et trouver ces vortails, il convient d'utiliser...d'autres portails : - les portails de moteurs de recherche: ils vous permettent d'identifier des outils de recherches spécialisés par secteurs d'activités qui pourront vous amener sur des vortails. - les répertoires de portails. Attention, le terme de portails est parfois utilisé abusivement pour de simples sites spécialisés. En voici quelques-uns : TradeWorlds : Répertoire de portails verticaux B2B. Portails 2 : Ce portail regroupe des ressources grand public ou professionnelles (portails ou simple sites spécialisés). Indexa : Indexa est un annuaire de sites professionnels. En explorant la catégorie "Autres sites, portails" présente dans chaque secteur d'activité, ou en tapant "portails" sur le moteur de recherche interne, vous pourrez découvrir plus de 500 portails verticaux. VertMarkets : créé à l'origine par VerticalNet propose plus de 65 places de marché dans de multiples secteurs d'activité (communication, énergie, alimentaire, santé...). Chaque portails, outre les services d'achat-vente, proposent des actualités du secteur, des forums, une librairie, un calendrier des évènements... EDG net : C'est un peu l'équivalent français de VertMarkets. EDG propose plus de 30 portails verticaux (Techniques de communication, Protection biens et personnes, Gestion des flux, Bâtiment, Equipements et services industriels, Transformation de la matière, Recherche et analyse, Dépollution, Electronique, Télécom et informatique, Agro-alimentaire industries et commerces, Santé, Aménagement des paysages, Equipements et services pour la distribution et les commerces, Architecture_e-commerce.doc Page 10 sur 16

11 Emballage, Automobile...). Les portails offrent notamment des informations sur les produits, un agenda évènementiel, l'actualité du secteur... IV. PERFORMANCE DES SITES e-commerce : Les performances de sites e-commerces sont liées à un certaines nombres de goulets d étranglements à contrôler et/ou à anticiper par la mise en place de méthodes et de techniques. 1) 10 points de contrôles : Alexander Kirk propose un document envisageant 10 pistes réalistes pour optimiser la rapidité d un site Internet, et plus encore d une application Web. 1. Trouver le goulot d étranglement. La taille des fichiers. Le temps entre l envoie d une requête et l affichage complet de la page. 2. Réduire la taille des fichiers. N utiliser que les parties indispensables des librairies Javascript. Alléger les images. Utiliser la compression gzip côté serveur. 3. Diagnostiquer les problèmes de latence. Les congestions réseau. La génération des pages dynamiques. Les performances de rendu. 4. Déterminer les éléments handicapants. 5. Mettre en place un système de cache. 6. Optimiser les requêtes SQL. 7. Envoyer les bonnes dates de dernière de modification. 8. Mettre en place un système de cache modulaire. 9. Réduire la charge serveur Utiliser un proxy inverse. Utiliser un serveur HTTP léger. 10. Optimiser la configuration du noyau. Architecture_e-commerce.doc Page 11 sur 16

12 Au final de bonnes idées classiques qui ont le mérite d envisager l ensemble des domaines aussi bien systèmes que réseaux ou applicatifs pouvant poser problème. Cette optimisation est nécessaire mais insuffisante face à un nombre important et croissant de visite des sites e-commerce d autres solutions matérielles sont possibles. 2) Le clustering : Définition : La répartition de charge ou load-balancing en Anglais encore appelé équilibrage de charge est une technique utilisée en informatique pour distribuer un travail entre plusieurs processus, ordinateurs, disques ou autres ressources. C est une forme d optimisation (source : wikipédia). Les avantages sont nombreux : Augmentation de la qualité des services. Amélioration des temps de réponse des services. Capacité à pallier la défaillance d une ou de plusieurs machines. Possibilité d ajouter des serveurs sans interruption de service. Le clustering ou load balancing selon la méthode mis en œuvre est une solution technique et matérielle pour répondre à l augmentation de performance régulière ou attendue d un site e- commerce. Cluster de performance La fonction principale d un cluster à haute performance (nommé aussi High Performance Technical Clustering, HPC) est d augmenter la puissance d un pc. Pour procéder à ceci, il est nécessaire de découper la tâche que l on a effectuée en sous tâches. Le résultat est le total des sous tâches. L'unité de gestion - pour coordonner toutes les sous tâches - et le noeud qui reçoit le résultat sont les seuls points critiques (single point of failure). Ces composants pourront être protégés via un cluster de haute disponibilité. Le crash de l un des nœuds n est pas un désastre car le travail de ce nœud pourra être fait par un autre. La performance du cluster s en verra affaiblit mais le cluster fonctionnera toujours. Un exemple de cluster de haute performance est le CLiC (Chemnitz Linux Cluster) de l université de Chemnitz en Allemagne. Celui ci regroupe 528 nœuds, tous tournant sous Linux. Architecture_e-commerce.doc Page 12 sur 16

13 Cluster de répartition de charge Un Cluster de répartition de charge est une ferme de serveurs avec la même fonction. Un répartiteur est nécessaire pour distribuer les requêtes des utilisateurs à chacun des nœuds, celui-ci vérifie que chaque nœud possède la même charge de travail. La requête sera envoyée au nœud qui aura le meilleur temps de réponse à celle-ci. Cet algorithme permet de fournir les meilleurs performances à n importe quels moments. Les performances du cluster dépendront du répartiteur. Celui-ci devra bien choisir le nœud qui a la possibilité de traiter la requête utilisateur le plus rapidement possible. Sans aucune protection le cluster de répartition de charge peut être un SPOF (single point of failure). Le summum est d ajouter de la redondance à ce cluster. Si l un des nœuds n est plus en état de marche, le cluster marchera quand même. Le répartiteur identifiera le nœud mort et ne l inclura plus dans ses calculs. Bien sur, les performances globales du cluster s en verront diminuer. Les fermes de serveurs-web (Google...) représentent un exemple de cluster à répartition de charge. Architecture_e-commerce.doc Page 13 sur 16

14 Cluster de haute disponibilité : Les clusters de haute disponibilité (High Availability Cluster aussi nommé Failover Cluster) sont utilisés pour protéger une ou plusieurs applications sensibles. Pour faire ceci l application et toutes les ressources nécessaires à celle-ci seront contrôler de manière permanente. Pour avoir une protection puissante d une application, on doit inclure dans cette protection le matériel (hardware), le réseau et l OS. Généralement, plusieurs produits sont utilisés afin de protéger plusieurs applications sur un même nœud mais il existe des solutions capables de protéger autant d application que l on veut. Avec ces solutions, on n est pas obligé de relancer toutes les applications et on peut faire du cas par cas. Si le logiciel de cluster reconnaît une panne alors, dans un premier temps, il va essayer de relancer la ressource X fois localement sur le même nœud. Ensuite, si cette ressource ne veut pas redémarrer, le logiciel va commencer à basculer l application vers un autre nœud. En aucun cas le client s apercevra que l application est située sur un autre nœud du cluster et il pourra accéder à l application comme avant. Les clusters de haute disponibilité typiques contiennent seulement quelques nœuds mais on peut utiliser des clusters regroupant 32 ou 64 nœuds. Si un cluster contient plus de deux nœuds alors on peut définir des plans de bascules différents. Cela peut être utile pour réduire la réduction des performances après une bascule. Architecture_e-commerce.doc Page 14 sur 16

15 V. CONCLUSION : Le e-commerce et aujourd hui le m-commerce sont devenus l enjeu de notre société pour offrir un nouveau moyen d échanger des biens et des services. C est «la vague Internet» de Tom Peters. Les sites de commerce électronique et de services qui gravitent autour sont pleine croissance. Les entreprises développent leurs propres offres et sont contraintes de répondre à ce nouveau marché sous peine d être concurrencée et aux exigences de qualité de services des internautes. Cette qualité passe par le suivi des performances de son site e-commerce. Nous voyons l émergence de nouveaux outils répondant à ces nouveaux besoins. Ce nouveau moyen d échange créé de nouveaux besoins donc nouveaux outils et par voie de conséquence une nouvelle économie. Il est devenu une priorité stratégique. L exemple de Google qui offre de nouveaux outils : Dans la longue série d'outils proposés par Google, commençons par Google Webmaster Tools. L'outil permet aux responsables de sites de suivre l'évolution de leur trafic, mais pas seulement. Pour les référenceurs, il permet de suivre les "référeurs" (requêtes effectuées dans Google avant d'arriver sur le site), de connaître le nombre de liens externes pointant vers telle ou telle page du site, de détecter les balises erronées, trop longues ou dupliquées, ainsi que les liens cassés (404). L'outil permet aussi de transmettre à Google le sitemap de son site. Mais aussi google maps, google earth Architecture_e-commerce.doc Page 15 sur 16

16 VI. Annexe : Les liens Le Wikipédia : L urbanisation : PDF sur l urbanisme et l urbanisation. A reprendre parle de EAI et ETL pour gérer les échanges entre les différentes briques d un SI. Comprendre l'architecture des sites Web : Cours sur architecture web : Exemple de solution logiciel : Trade Xpress «Plate-forme d'intégration EDI, B2B, EAI, ETL et Gestion de processus» Solution Générix : Architecture_e-commerce.doc Page 16 sur 16

Utiliser Internet pour les achats

Utiliser Internet pour les achats L évolution de la fonction achats, ces dernières années, s est encore accélérée sous l impulsion d Internet. La conjonction d éléments différents, tels la reconnaissance de l importance économique des

Plus en détail

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche?

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? 9 Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? Le trafic d un site internet Le référencement naturel Les freins

Plus en détail

Atelier recherche d information

Atelier recherche d information Atelier recherche d information 1 Le principe d un annuaire Un annuaire est un outil de recherche qui recense des sites Chaque site est inscrit dans une ou plusieurs catégorie(s) ou rubriques. Les annuaires

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes

TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes _ Vos informations produits sur tout le marché suisse de la santé _ NOUVEAU: avec vitavista,

Plus en détail

Réalisation d un produit de veille concurrentielle. Jérôme Chevreul

Réalisation d un produit de veille concurrentielle. Jérôme Chevreul Réalisation d un produit de veille concurrentielle Jérôme Chevreul 1 Sommaire Pourquoi ce produit?...2 Collecte de l information..2 Quels sont les sites à surveiller?...3 Données à surveiller..4 De la

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher le portail internet regroupant les commerçants du Loir-et-Cher Dossier de presse Sommaire : - Communiqué de presse p.2 - AchatVille, côté commerçant

Plus en détail

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées Un cas B-to-C 1 Plan de la présentation Les origines de dématérialisation des factures Enjeux de la dématérialisation Rappel

Plus en détail

Le Répertoire des entreprises et des organismes du Québec (REOQ) Un outil de référence unique

Le Répertoire des entreprises et des organismes du Québec (REOQ) Un outil de référence unique Le Répertoire des entreprises et des organismes du Québec (REOQ) Un outil de référence unique Table des matières Présentation du REOQ...2 Les nombreux avantages du REOQ...3 Les fonctionnalités du REOQ...

Plus en détail

Clusters for Application Service Providers. T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard

Clusters for Application Service Providers. T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard Clusters for Application Service Providers (www.laas.fr/casp) T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard 1 Généralités Le monde du calcul dans un environnement ASP Les ASP : Application Service Provider

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

LILLE 2002. Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce?

LILLE 2002. Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce? LILLE 2002 Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce? LES PARTICIPANTS Anne DEUTSCH Direction technique SIACI Richard MEKOUAR Senior

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Des solutions d affaires, performantes et évolutives

Des solutions d affaires, performantes et évolutives Bureau de Prestation de Services Informatiques Votre partenaire Odoo, en Solutions d Affaires BP: 12719 Niamey Niger Quartier Yantala (entre CSI et Commissariat) E-mail: info@bpsiniger.com Tél: 96 99 18

Plus en détail

Gestion des e-mails par ELO

Gestion des e-mails par ELO >> La gestion du cycle de vie du courrier électronique comme La bonne décision pour aujourd hui et pour demain Les solutions de gestion du contenu d entreprise (Enterprise Content Management/ECM) de ELO

Plus en détail

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE Les places de marché sur Internet (ou «marketplaces») existent depuis le début des années 1990. Le développement du e-commerce a néanmoins créé un nouveau modèle de place de marché au début des années

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC Alexandre CADIC Mathis BAKARY 27/02/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Contexte... 3 a. Implémentation :... 3 b. Direction Générale :... 3 2. Périmètre

Plus en détail

Au-delà de la simple gestion de votre fonds documentaire, évoluez vers la gestion complète de vos flux d informations.

Au-delà de la simple gestion de votre fonds documentaire, évoluez vers la gestion complète de vos flux d informations. Au-delà de la simple gestion de votre fonds documentaire, évoluez vers la gestion complète de vos flux d informations. SHERKAN administration BAGHEERA base documentaire KAA publication web AKELA gestion

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

Qu est ce que le référencement web?

Qu est ce que le référencement web? Qu est ce que le référencement web? 1. Introduction La première préoccupation des e-commerçants et des possesseurs de sites ou blog est d attirer les internautes sur leurs pages web. Pour arriver à ce

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

A/ Concepts fondamentaux du marketing

A/ Concepts fondamentaux du marketing A/ Concepts fondamentaux du marketing Le mix-marketing Concepts clés Concurrence Segmentation Le mix-marketing : des 4P Les composantes du mix-marketing : Produit Prix Distribution Communication Les 4

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

1. Pourquoi? Les avantages d un bon référencement

1. Pourquoi? Les avantages d un bon référencement Table des matières 1. Pourquoi? Les avantages d un bon référencement... 2 2. Pour qui?... 2 3. Quand?... 3 4. Comment?... 3 5. À partir de combien de temps?... 4 6. Pour combien de temps?... 4 7. Mise

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

25 % EXPERTS PAR AN. + de 20. + de 35. près de 50 DE CROISSANCE DE L OPEN SOURCE ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE

25 % EXPERTS PAR AN. + de 20. + de 35. près de 50 DE CROISSANCE DE L OPEN SOURCE ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE PRESENTATION DE 700 25 % DE L OPEN SOURCE PAR AN DE CROISSANCE EXPERTS + de 20 ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE + de 35 PARTENAIRES OPEN SOURCE près de 50 Smile Open Source Solutions - Toute

Plus en détail

1 Avant-Propos 5 Remerciements. 9 Usages, contraintes et opportunités du mobile. 33 Site ou application : quelle solution choisir? Table des matières

1 Avant-Propos 5 Remerciements. 9 Usages, contraintes et opportunités du mobile. 33 Site ou application : quelle solution choisir? Table des matières IX Table des matières 1 Avant-Propos 5 Remerciements Partie 1 7 Stratégie et conception des sites et applications mobiles Chapitre 1 9 Usages, contraintes et opportunités du mobile 11 Les usages spécifiques

Plus en détail

WordPress : principes et fonctionnement

WordPress : principes et fonctionnement CHAPITRE 1 WordPress : principes et fonctionnement WordPress est à l origine un outil conçu pour tenir un blog, c est-à-dire un journal ou carnet de bord en ligne. Mais il a évolué pour devenir un système

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011 La création de sites internet Le référencement de sites internet Je veux créer mon site internet Objectifs et démarche Les objectifs Définition Un site internet

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

Comparatif CMS. Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA

Comparatif CMS. Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA Comparatif CMS Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA Sommaire Introduction : Dans le cadre de notre projet de master première année, il nous a été demandé de développer un moteur de recherche

Plus en détail

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs Présentation Créa Passion et ses partenaires développent depuis plus de 6 ans une dans le paysage de l Internet français et international. offre publicitaire unique Précurseur de solutions marketing et

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH Guide d utilisation WebEDI IXPath Page 1 sur 20 GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH SOMMAIRE 1. Objet... 2 2. Introduction... 2 3. Processus d échange entre OCP et un fournisseur... 4 4. Exploitation WebEDI

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Comment bien choisir sa plateforme e-commerce» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme - Les solutions open source - Les plateformes en mode SAAS

Plus en détail

Rest@Dom. Dossier d informations. Service proposé par ALLBYWEB SARL. Commande en ligne pour la restauration à domicile

Rest@Dom. Dossier d informations. Service proposé par ALLBYWEB SARL. Commande en ligne pour la restauration à domicile Commande en ligne pour la restauration à domicile Service proposé par ALLBYWEB SARL Sommaire Rest@Dom... 1... 1 Service proposé par ALLBYWEB SARL... 1 Présentation... 1 Nos atouts... 1 Impulsion sur votre

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES SEO

GUIDE DES BONNES PRATIQUES SEO GUIDE DES BONNES PRATIQUES SEO 1 Aujourd hui, les moteurs de recherche comme Google sont de plus en plus précis pour détecter les sites intéressants et le référencement est à l heure actuelle incontournable

Plus en détail

PLAN 1. A PROPOS 2. EXPERTISE 3. NOS RÉFÉRENCES 4. TECHNOLOGIES 5. CONTACT

PLAN 1. A PROPOS 2. EXPERTISE 3. NOS RÉFÉRENCES 4. TECHNOLOGIES 5. CONTACT PLAN 1. A PROPOS 2. EXPERTISE 3. NOS RÉFÉRENCES 4. TECHNOLOGIES 5. CONTACT A PROPOS D EMENCIA QUI SOMMES NOUS? Emencia est une société de services en logiciels libres (SSLL) spécialisée dans l intégration

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Votre solution de commerce électronique pour entreprise

Votre solution de commerce électronique pour entreprise Votre solution de commerce électronique pour entreprise À propos de nous Dédié aux succès de votre entreprise en ligne Faire affaires avec k-ecommerce en chiffres c est: Entreprise fondée en 2001 Un réseau

Plus en détail

Mettre en pratique sa politique tarifaire par reservit, solutions de réservations hôtelières. Ateliers du CRT 09/04/2015

Mettre en pratique sa politique tarifaire par reservit, solutions de réservations hôtelières. Ateliers du CRT 09/04/2015 Mettre en pratique sa politique tarifaire par reservit, solutions de réservations hôtelières Ateliers du CRT 09/04/2015 Quelques informations sur la société Interface Technologies (IT), société créée en

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Présence Internet orientée business

Présence Internet orientée business Plus qu un simple site Web Présence Internet orientée business Quel est l objectif de votre site Web? Présentation de l entreprise Acquisition de nouveaux clients Vente directe (Shop online) Requêtes spéciales

Plus en détail

demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs de recherche?

demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs de recherche? 50 questions essentielles à vous poser avant la mise en ligne de votre site pour ne plus vous demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs

Plus en détail

La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri

La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri Gestion de la Relation Client GRC : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur Mars 2012 Ordre

Plus en détail

: Qualité, Environnement, Internet

: Qualité, Environnement, Internet QENVI Créateur de valeurs: conseil, intégration informatique pour la création de sites Internet, e-commerce, et les systèmes de management de la qualité et de l environnement. Cohérence & Efficacité Schéma

Plus en détail

AchatVille. Dossier de presse

AchatVille. Dossier de presse AchatVille Dossier de presse 2010 Contacts presse : Laurence Dussert, 04 76 28 25 18, laurence.dussert@grenoble.cci.fr Laure Hochereau, 04 76 28 28 65, laure.hochereau@grenoble.cci.fr Sommaire Pages Le

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité

Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité Conférence Webschool Tours - (21 janvier 2010) Animée par Claude BUENO ITSYSTEM www.itsystem.fr Zoom sur l e-commerce en 2009 Distribution en

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Introduction : LES CHAMPS DU POSSIBLE DU MARKETING MOBILE... 1. Partie I : ACTEURS, USAGES ET PARTICULARITÉS DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE

Introduction : LES CHAMPS DU POSSIBLE DU MARKETING MOBILE... 1. Partie I : ACTEURS, USAGES ET PARTICULARITÉS DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE Introduction : LES CHAMPS DU POSSIBLE DU MARKETING MOBILE....... 1 Partie I : ACTEURS, USAGES ET PARTICULARITÉS DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE Chapitre 1 : LES ACTEURS ET LES USAGES DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE.....

Plus en détail

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23 1 Introduction 19 1.1 À qui s adresse cet ouvrage?... 21 1.2 Comment est organisé cet ouvrage?... 22 1.3 À propos de l auteur... 22 1.4 Le site Web... 22 2 Présentation du logiciel de commerce électronique

Plus en détail

Référence client ELO Groupe Reclay

Référence client ELO Groupe Reclay Référence client ELO Groupe Reclay Gestion des factures entrantes avec ELO: de la saisie à la comptabilisation. Le partenaire Business ELO nous a convaincu de la flexibilité d ELOenterprise. Avec la suite

Plus en détail

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement gestco Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement A ERP SaaS A propos... GESTCO : Progiciel de gestion d activités en ligne Avantages : - Faciliter la gestion et

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information EEP s Systèmes d information Echanges de Données Informatisés Bertrand Cuissart 1 1 Département GLT, IUT d Alençon, Université de Caen. 7 janvier 2007 Internet EEP nouvelles contraintes nouveaux outils

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

SERVICE : NEWSLETTER

SERVICE : NEWSLETTER SERVICE : NEWSLETTER Table des matières 1 LE SERVICE EN BREF 3 2 AVANTAGES 3 3 CONTEXTE 3 4 CLIENTS ACTUELS ET CIBLES 3 4.1 CLIENTS ACTUELS 3 4.2 CLIENTS CIBLES 3 5 DESCRIPTION DU SERVICE 4 5.1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES 7 avril 2014 ! Sommaire La plateforme Sciencesconf.org Le portail L espace conférence Site web Gestion scientifique Dépôt, sélection, envoi de mails, édition

Plus en détail

La satisfaction client

La satisfaction client Evénement Business La satisfaction client Exploiter à 100 % son capital client Doper ses ventes 12 Juin 2012 La satisfaction client Comment exploiter à 100 % son capital client? Comment doper ses ventes?

Plus en détail

Documentation Solution e-commerce de la société Nadoweb

Documentation Solution e-commerce de la société Nadoweb Nadoweb vous offre une solution «toute en un» permettant à n importe quel commerçant de se lancer dans la vente en ligne, quelque soit son niveau en informatique se positionne en véritable partenaire et

Plus en détail

WebSphere MQ & Haute Disponibilité

WebSphere MQ & Haute Disponibilité L objectif de cet article est d identifier les problèmes pouvant se poser lors de la mise en place d un système de secours dans une configuration WebSphere MQ, et de proposer des pistes pour régler ces

Plus en détail

Je crée mon site Internet CERFRANCE. Guide de l utilisateur. 1- Créer mon site. 2- Voir mon site. 3- Modifier mon site. 4- Faire vivre mon site

Je crée mon site Internet CERFRANCE. Guide de l utilisateur. 1- Créer mon site. 2- Voir mon site. 3- Modifier mon site. 4- Faire vivre mon site Je crée mon site Internet CERFRANCE Guide de l utilisateur 1- Créer mon site 2- Voir mon site 3- Modifier mon site 4- Faire vivre mon site 5- Transformer mon site 1-Créer mon site : Pour créer votre site,

Plus en détail

JASPERSOFT : Répondre à la demande croissante face à un reporting de plus en plus complexe.

JASPERSOFT : Répondre à la demande croissante face à un reporting de plus en plus complexe. JASPERSOFT : Répondre à la demande croissante face à un reporting de plus en plus complexe. Tom CAHILL Vice Président EMEA JASPERSOFT Tom CAHILL, Vice Président EMEA, JASPERSOFT, François MERO, VP - General

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM Gestion de la Relation Client, outil indispensable de votre performance commerciale Points clés

Plus en détail

A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco

A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco A l heure européenne, la relation client évolue : outil Internet et nouvelles prestations

Plus en détail

Côté cours. Enseigner avec un PGI - Specibike pour OpenERP V7 CRM Compta GRH Workflow

Côté cours. Enseigner avec un PGI - Specibike pour OpenERP V7 CRM Compta GRH Workflow Côté cours Enseigner avec un PGI - Specibike pour OpenERP V7 CRM Compta GRH Workflow Propriétés Intitulé long Description Enseigner avec un PGI Le contexte Specibike pour OpenERP V7 Formation concernée

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE Dans les périodes de crise, la capacité des entreprises industrielles à maîtriser leurs modèles économiques et leur apport de valeur ajoutée est une des compétences clés. Les tensions sur les prix de revient

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques

Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques 26/10/2013 Page 1 sur 8 Sommaire : Pourquoi décider de migrer les documents vers un système d archivage unique?... 3 Une migration

Plus en détail

Nos solutions de recrutement pour le secteur automobile

Nos solutions de recrutement pour le secteur automobile Nos solutions de recrutement pour le secteur automobile Nora MESSAOUDI Responsable commerciale communication et emploi Tél : 01 41 19 49 27 nora.messaoudi@autoactu.com [Tapez un texte] Page 1 A l origine

Plus en détail

Joomla et VirtueMart

Joomla et VirtueMart Valérie Isaksen Avec la contribution de Thierry Tardif Joomla et VirtueMart Réussir sa boutique en ligne Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12381-4 Table des matières 1. VOTRE PROJET DE BOUTIQUE EN

Plus en détail

LES MOTEURS DE RECHERCHE SUR INTERNET

LES MOTEURS DE RECHERCHE SUR INTERNET La recherche efficace est autant une question de méthodologie que de maîtrise de «trucs et astuces». Internet n a pas été conçu au départ comme un outil de recherche d information, mais comme un outil

Plus en détail

gcaddy Suite Description du produit

gcaddy Suite Description du produit gcaddy Suite Description du produit Version 1.0 www.gweb.be @ info@gweb.be TVA : BE-863.684.238 SNCI : 143-0617856-67 1 / 8 1 Description de gcaddy gcaddy est le module E-commerce de Gweb. Il se présente

Plus en détail

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source Jérôme Petit, Serge Petit & Serli Informatique, ITMatic Jérôme Petit, Serge Petit & SERLI & ITMatic Serli : SSII

Plus en détail

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Conception et construction LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Sommaire 1. Les liens...3 2. Introduction...4 3. Quelles sont les fonctionnalités pour mon site e-commerce?...5 4. Comment exploiter les réseaux

Plus en détail

Méthodologie de conduite de projet web

Méthodologie de conduite de projet web Méthodologie de conduite de projet web SOMMAIRE On commet souvent l erreur de ne pas considérer la mise en place d un site web comme un projet à part entière. Or, comme toute application informatique,

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information 1. La notion des Systèmes d Information Systèmes d Information 1.1. Définition et usages d un Système d Information (Cas UPS : leadership mondial grâce aux SI, DIAD = Delivery Information Acquisition Device)

Plus en détail

E-MARKETING & E-COMMERCE

E-MARKETING & E-COMMERCE E-MARKETING & E-COMMERCE Passionné par le web, le marketing et la communication, vous souhaitez vous spécialiser dans ces domaines? FORMATIONS COURTES ET CERTIFIANTES 4 MODULES plus d informations sur

Plus en détail