Barrière de corail (0-50m)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Barrière de corail (0-50m)"

Transcription

1 Plage (0m) Habiles chasseurs ou imposants herbivores, les dinosaures régnaient sur la terre ferme alors que leurs cousins, les ptérosaures, hantaient les airs. Sur la plage, les organismes morts avaient peu de chance d être fossilisés. Cependant, les tempêtes et les inondations pouvaient charrier leurs restes jusque dans les lagunes voisines. Des os et des dents de dinosaures, mais aussi des restes végétaux (fougères, prêles, pommes de pin ou fragments de bois), pouvaient y être sédimentés et avoir ainsi une chance de se fossiliser. Les tortues marines, comme aujourd hui, venaient pondre leurs oeufs sur la plage. En traversant les eaux peu profondes des lagunes, elles devenaient des proies faciles pour les crocodiles. Les reptiles volants, dont les ptérosaures, chassaient notamment les poissons des lagunes. Certains d entreeux s y sont probablement noyés, ce qui expliquerait la présence de rares ossements fossiles découverts dans les calcaires jurassiens. Sur la plage par contre, l environnement était propice à la fossilisation d empreintes de pas de dinosaures, dont plusieurs milliers d entre-elles ont été mises au jour notamment à Courtedoux.

2 Lagon (0-20m) Entre le rivage et le récif corallien s étendent les lagunes: des bassins peu profonds tapissés sur le fond de sédiments fins et meubles. Dans les lagunes protégées des courants marins principaux par la barrière de corail, la teneur en sel et la température de l eau pouvaient varier fortement. Ces conditions écologiques «anormales» ne convenaient qu à de rares espèces très spécialisées qui se développaient en masse, faute de concurrence, comme certains gastéropodes de la famille des Turritellidae. Les lagunes ouvertes sur le large offraient des conditions plus stables. La faune y était très diversifiée: huîtres et autres bivalves, gastropodes et oursins cohabitaient. Certains vivaient accrochés sur des coquilles vides, d autres étaient enfouis dans le sédiment.

3 Barrière de corail (0-50m) Aujourd hui, comme au cours des temps géologiques, les récifs de coraux représentent des oasis de vie pour d innombrables espèces animales et végétales. Les récifs de coraux sont parmi les écosystèmes les plus riches et diversifiés du monde vivant. Ces constructions naturelles offrent à leurs habitants un substrat solide pour s y fixer, une nourriture abondante et une multitude d anfranctuosités pour s y cacher. Fragiles, l écosystème récifal requiert des conditions écologiques strictes: eaux chaudes et translucides, salinité normale. La présence de coraux fossiles dans une roche permet de connaître ainsi les conditions environnementales de l époque. Les coraux ont été très abondants durant certaines périodes du Jurassique. Les récifs coralliens sont menacés aujourd hui par la pollution et le tourisme intensif.

4 Mer ouverte (80-100m) Tapis d éponges Dans les profondeurs, là où la lumière et la nourriture se font rares, les éponges formaient d épais «gazons». Les éponges présentent une structure anatomique très simple parmi les plus primitives du règne animal. On les trouve aujourd hui dans tous les océans. Comme aujourd hui, les éponges se nourrissaient de minuscules particules de nourriture présentes dans l eau de mer. Les colonies d éponges s installaient souvent sur les restes solides d animaux morts. La plupart des espèces étaient formées de tissus mous comme les éponges de bain actuelles et ne laissaient ainsi aucun reste fossile. Cependant, certaines espèces possédaient de petites aiguilles de silice ou de calcaire, appelées spicules, qui formaient un «squelette» très fin capable de se fossiliser.

5 Mer ouverte (80m) Cimetière à ammonites Les fonds marins étaient souvent balayés par des tempêtes. Le sédiment ne s y accumulait que très lentement. C est pourquoi certaines couches forment aujourd hui des niveaux très condensés en fossiles et donc fortement appréciés des paléontologues. Les coquilles d ammonites, animaux de la classe des céphalopodes qui comprend aujourd hui les pieuvres et les calmars notamment pouvaient parfois tapisser le fond de la mer. Ces restes offraient un support solide aux animaux qui vivaient fixés, comme les huîtres et d autres coquillages. De plus, les ammonites sont des fossiles «marqueurs de temps», véritables horloges géologiques. Elle doivent cette appellation à leur grande répartition, leur grand nombre et leur rapide évolution. L étude de la succession des couches dans le temps au moyen des fossiles s appelle la biostratigraphie. Avec leur long cou leurs quatre nageoires et leurs mâchoires terrifiantes, les plésiosaures étaient des prédateurs redoutables. Cet animal a sans doute inspiré la légende du monstre du Loch Ness en Ecosse. Certains imaginent en effet qu il s agirait d un survivant.

6 Mer ouverte (10m) Haut-fond Dans certaines zones des mers jurassiques, proches des récifs de coraux, l eau était peu profonde et très agitée. Dans ces endroits, le fond marin pouvait être tapissé d innombrables fragments de «squelettes» calcaires d animaux tels que les échinodermes (oursins, étoiles de mer, lys de mer). De véritables dunes sous-marines étaient aussi formées par le jeu des courants. Les crinoïdes ou lys de mer ressemblaient à des plantes, mais ce sont en fait des animaux, proches des oursins, qui capturent leur nourriture dans l eau à l aide de leurs tentacules (bras pennés). Dans les mers jurassiques, les lys de mer étaient fréquents et formaient parfois de véritables colonies. Certains spécimens mesuraient jusqu à vingt mètres de long. De nos jours, ces animaux sont plus petits et discrets et vivent exclusivement dans les grands fonds.

7 Mer ouverte (150m) Bassin Sous la surface, la vie foisonnait dans une eau riche en nutriments et inondée de lumière alors que le fond de la mer était toxique et exempt de toute forme de vie. Dans les profondeurs (plus de 100 m), l eau était très peu brassée. Une boue organique s accumulait sur le fond formant un sédiment dépourvu d oxygène et riche en gaz toxiques. Ces conditions extrêmes excluaient toute forme de vie. C est pourquoi certains bivalves et gastropodes vivant normalement sur le fond de la mer y étaient totalement absents. Mais dans les couches d eau supérieures, la vie était bien présente et animée par des bancs de poissons, des ammonites, des crocodiles et des ichtyosaures en quête de nourriture.

Les Ammonites. Un fossile d ammonite. Fossile d une ammonite géante. Fossiles d ammonites dans de la roche dans les Alpes

Les Ammonites. Un fossile d ammonite. Fossile d une ammonite géante. Fossiles d ammonites dans de la roche dans les Alpes Les Ammonites Les ammonites forment un groupe éteint de mollusques céphalopodes. Les différentes espèces d ammonites sont apparues il y a environ 400 millions d années et ont disparu peu après 65 millions

Plus en détail

Fossiles et paysages anciens. Fiche

Fossiles et paysages anciens. Fiche Fossiles et paysages anciens Fiche Dans les roches sédimentaires, on trouve de nombreux fossiles. Comment expliquer leur présence et quelles informations apportent-ils sur les paysages anciens? I. Les

Plus en détail

Cet article est tiré de

Cet article est tiré de Cet article est tiré de revue trimestrielle de la Société royale Cercles des Naturalistes de Belgique asbl Conditions d abonnement sur www.cercles-naturalistes.be Les pages du jeune naturaliste Tu as certainement

Plus en détail

Actualisme. Niveau : Classe de cinquième.

Actualisme. Niveau : Classe de cinquième. Niveau : Classe de cinquième. Objectifs de connaissances : - Présence de fossiles dans les roches. - Principe de l actualisme. - Reconstitution de paysage ou de milieu de vie. Objectifs méthodologiques

Plus en détail

Classification phyllogénétique simplifiée des animaux

Classification phyllogénétique simplifiée des animaux Classification phyllogénétique simplifiée des animaux (Le nombre d espèces indiqué pour chaque «grand groupe» correspond au nombre approximatif d espèces actuelles.) Fiche d identité : Les Ammonites Les

Plus en détail

Fossiles. Sur la trace des fossiles... De la curiosité à la science. Livret jeux CE1 - CM2. Le Musée d Angoulême 6 juin janvier 2015

Fossiles. Sur la trace des fossiles... De la curiosité à la science. Livret jeux CE1 - CM2. Le Musée d Angoulême 6 juin janvier 2015 Fossiles De la curiosité à la science Livret jeux CE1 - CM2 Sur la trace des fossiles... Le Musée d Angoulême 6 juin 2014-4 janvier 2015 Muséum d Histoire naturelle de La Rochelle 21 février - 30 août

Plus en détail

Nos récifs, parlons-en! Mieux comprendre pour mieux préserver. Bosserelle

Nos récifs, parlons-en! Mieux comprendre pour mieux préserver. Bosserelle Nos récifs, parlons-en! Mieux comprendre pour mieux préserver Bosserelle SOMMAIRE DE L ANIMATION - FEUILLE DE ROUTE 1. Les habitats marins de Wallis et Futuna Diapos 1 à 29-1h Les récifs coralliens Les

Plus en détail

Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES. M.Nugues - CRIOBE. Le corail est menacé.. comment l'expliquer?

Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES. M.Nugues - CRIOBE. Le corail est menacé.. comment l'expliquer? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES M.Nugues - CRIOBE Le corail est menacé.. comment l'expliquer? FICHE ACTIVITES Le corail est menacé... comment l'expliquer? ACTIVITE

Plus en détail

ACTIVITÉS 8-11A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A. France COR AIL

ACTIVITÉS 8-11A N S ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A. France COR AIL ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U D E L E S C A L E FUTUNA France T YPE AGE ACTIVITÉS 8-11A N S L O B J E T D E L E S C A L E COR AIL L A P R O B L É M AT IQ U E D E L E S C

Plus en détail

Chapitre. Les roches sédimentaires, archives du passé. Les options pédagogiques du chapitre

Chapitre. Les roches sédimentaires, archives du passé. Les options pédagogiques du chapitre Chapitre 9 Les roches sédimentaires, archives du passé Les options pédagogiques du chapitre Après avoir étudié la notion de sédimentation, il est possible maintenant d'utiliser les informations contenues

Plus en détail

L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER. Par Aline Tribollet (IRD)

L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER. Par Aline Tribollet (IRD) L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER Par Aline Tribollet (IRD) INTRODUCTION GENERALE: Fonctionnement des récifs coralliens INTRODUCTION GENERALE Les récifs coralliens

Plus en détail

Chapitre 3 : L alimentation chez les êtres vivants

Chapitre 3 : L alimentation chez les êtres vivants Chapitre 3 : L alimentation chez les êtres vivants Activité 1 : Le régime alimentaire omnivore chez l Homme. Introduction : L alimentation chez l homme est très diversifiée, aliments d origine animale

Plus en détail

Livret d accompagnement au livret-jeux CE1 - CM2

Livret d accompagnement au livret-jeux CE1 - CM2 Fossiles De la curiosité à la science Livret d accompagnement au livret-jeux CE1 - CM2 Sur la trace des fossiles... Note préalable Ce livret-jeux est dédié à l exposition temporaire Fossiles, de la curiosité

Plus en détail

Introduction aux Animaux Marins Locals

Introduction aux Animaux Marins Locals Introduction aux Animaux Marins Locals Pendant ta visite à Huntsman, tu auras l opportunité de voir et de connaitre plusieurs types d animaux marins, surtout les invertébrés. Ci-dessous, tu verras une

Plus en détail

Activité 68 : Comparaison de peuplements à des périodes géologiques différentes

Activité 68 : Comparaison de peuplements à des périodes géologiques différentes Activité 68 : Comparaison de peuplements à des périodes géologiques différentes 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Evolution des organismes vivants et histoire de la Terre Connaissances Les roches

Plus en détail

Règles du jeu. Des fiches «Embranchement» sont accrochées tout autour d un lieu que vous choisissez, à la disposition du public.

Règles du jeu. Des fiches «Embranchement» sont accrochées tout autour d un lieu que vous choisissez, à la disposition du public. Règles du jeu Des fiches «Embranchement» sont accrochées tout autour d un lieu que vous choisissez, à la disposition du public. Des questionnaires à 9 cases sont distribués au public participant : enfant,

Plus en détail

Quel est donc ce caillou?

Quel est donc ce caillou? Quel est donc ce caillou? L activité permet de confronter les élèves à différentes pièces fossiles. On se pose la question du statut de cette pièce : est-ce un fossile? Dans quel groupe le classer? Le

Plus en détail

Introduction. Faire frise chronologique

Introduction. Faire frise chronologique Support pédagogique pour visite libre des professeurs de grande section de maternelle et professeurs des écoles pour visite libre sur le site de Dinosaur Istres Faire frise chronologique Introduction Qu

Plus en détail

Thème : Enjeux planétaires contemporains. TP: tectonique globale et ressource géologiques locale.

Thème : Enjeux planétaires contemporains. TP: tectonique globale et ressource géologiques locale. Thème : Enjeux planétaires contemporains. TP: tectonique globale et ressource géologiques locale. A partir de la réalisation des activités ci-dessous, répondre à la problématique suivante : Comment la

Plus en détail

CARRIERE DE VIGNY, SORTIE DU 6 JUIN 2013 par les 5e3

CARRIERE DE VIGNY, SORTIE DU 6 JUIN 2013 par les 5e3 CARRIERE DE VIGNY, SORTIE DU 6 JUIN 2013 par les 5e3 Introduction : Le jeudi 6 Juin, Yannick Vautier et Cyril Gagnaison qui sont des professeurs dans l'école de géologie Lasalle Beauvais nous ont fait

Plus en détail

Partie 2 : Evolution des organismes et histoire de la Terre.

Partie 2 : Evolution des organismes et histoire de la Terre. Partie 2 : Evolution des organismes et histoire de la Terre. Chapitre 5 : Reconstituer l histoire de la Vie sur la Terre. Rappels de 6 ème : Une espèce est un ensemble d êtres vivants qui se ressemblent

Plus en détail

Voyage sous les tropiques

Voyage sous les tropiques CYCLE 3 PAVILLON tropical Voyage sous les tropiques Prénom Nom Classe Les régions tropicales Tu découvriras dans ce pavillon les mers et les océans tropicaux. Dans ces régions, la température de l océan

Plus en détail

TP Fossiles. Processus de fossilisation

TP Fossiles. Processus de fossilisation Moulage d'un animal ou d'un végétal conservé dans une roche sédimentaire. Les fossiles et les processus de fossilisation sont étudiés principalement dans le cadre de la paléontologie. But : reconnaître

Plus en détail

Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie

Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie Niveau : CE2-CM1-CM2 (Cycle II & III) Objectifs pédagogiques : unité et diversité du monde vivant : biodiversité, unité et classification du vivant.

Plus en détail

A quelle espèce appartient l hippocampe? A quelle espèce appartient le bigorneau? A quelle espèce appartient le crabe?

A quelle espèce appartient l hippocampe? A quelle espèce appartient le bigorneau? A quelle espèce appartient le crabe? la méduse? l hippocampe? la raie? Les cnidaires Les poissons Les poissons la baleine? le bigorneau? l huître? Les cétacés (les mammifères) Les mollusques Les mollusques le goéland? le crabe? Qui appartient

Plus en détail

Quelques fossiles d'organismes benthiques marins

Quelques fossiles d'organismes benthiques marins Quelques fossiles d'organismes benthiques marins Petits brachiopodes, organismes à deux valves (coquilles) à symétrie bilatérale. À droite, une colonie de bryozoaires. Silurien de l'île d'anticosti, Québec.

Plus en détail

THEME «LES DECHETS» Séances au Musée d Angoulême

THEME «LES DECHETS» Séances au Musée d Angoulême Que reste-t-il des Etres vivants après des millions d années d enfouissement? Exemple d animaux s et êtres vivants s trouvés dans des terrains datant du Jurassique et du, en Charentes. Déroulement de l

Plus en détail

Le monde vivant subaquatique. Classement simplifié des espèces rencontrées

Le monde vivant subaquatique. Classement simplifié des espèces rencontrées Le monde vivant subaquatique Classement simplifié des espèces rencontrées Vincent PARENT Initiateur bio FFESSM n 066715 Juin 2008 La vie sous l'eau, comment? Sous l'eau la vie doit s'adapter... Les animaux

Plus en détail

Les récifs coralliens et leurs ennemis

Les récifs coralliens et leurs ennemis Les récifs coralliens et leurs ennemis Délégation à l Environnement Paula MEYER Photo J. Orempuller Les récif coralliens et leurs ennemis L écosystème corallien Ses ennemis Ce que nous pouvons faire L

Plus en détail

doss er Une plongée dans les lagons

doss er Une plongée dans les lagons Fiche pédagogique Wapiti 292/juillet 2011 doss er Une plongée dans les lagons Les lagons, ça fait rêver! Leurs eaux chaudes et turquoise sont remplies d une faune et flore aux milles couleurs Attrape ton

Plus en détail

Activité 2 : Formation de la Terre et apparition de la Vie

Activité 2 : Formation de la Terre et apparition de la Vie Classe : Noms : Activité 2 : Formation de la Terre et apparition de la Vie Compétences évaluées I F S M D 1.1 : Lire et exploiter des données (question 1 et 3) D 1.2 : Représenter des données (question4)

Plus en détail

La connaissance des récifs coralliens. Présentation à l Année internationale des récifs 2018

La connaissance des récifs coralliens. Présentation à l Année internationale des récifs 2018 La connaissance des récifs coralliens Présentation à l Année internationale des récifs 2018 La connaissance des récifs coralliens Présentation à l Année internationale des récifs 2018 par Franz Brümmer,

Plus en détail

Champ disciplinaire : Sciences expérimentales et technologie Domaine : Université et diversité du monde vivant

Champ disciplinaire : Sciences expérimentales et technologie Domaine : Université et diversité du monde vivant Champ disciplinaire : Sciences expérimentales et technologie Domaine : Université et diversité du monde vivant Classe : Valériane Lefils CM2 Des traces de l évolution des êtres vivants (quelques fossiles

Plus en détail

FICHE ACTIVITES. Les activités humaines ont-elles un impact sur les récifs coralliens? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016

FICHE ACTIVITES. Les activités humaines ont-elles un impact sur les récifs coralliens? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES M.Nugues - CRIOBE Les activités humaines ont-elles un impact sur les récifs coralliens? ACTIVITE 1 : quizz Dans la liste ci-dessous,

Plus en détail

Document 1 : article du magasine La recherche (mars 1984)

Document 1 : article du magasine La recherche (mars 1984) TP : Des changements dans les peuplements : Etude d un exemple en Nouvelle Calédonie Quels ont été les changements au cours du temps dans les peuplements de vertébrés de Nouvelle Calédonie? «La légende

Plus en détail

Nom : Anémone. Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles.

Nom : Anémone. Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles. Nom : Anémone Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles. Comportement : Elle reste immobile sur les roches. Ses tentacules ondulent dans le courant. Morphologie : Son pied est fixé à l

Plus en détail

C est quoi la «bio»diversité?

C est quoi la «bio»diversité? 4.18 La diversité C est quoi la «bio»diversité? La biodiversité est le nombre d espèces différentes qui vivent dans une région donnée. Par exemple un lac, un marais salé. Que sont les facteurs qui détermine

Plus en détail

Sur la trace des dinosaures

Sur la trace des dinosaures Sur la trace des dinosaures 4 EXPÉRIENCE Qu est-ce qu elle fait, déjà, ta mère? WOUAH! C est super impressionnant! Bonjour les enfants, je vous attendais. Qu est-ce que c est? Elle est paléon... paléontologue.

Plus en détail

Étude des strates géologiques et des fossiles. Fossiles (du latin creuser) = traces d organismes vivants laissées dans les roches sédimentaires.

Étude des strates géologiques et des fossiles. Fossiles (du latin creuser) = traces d organismes vivants laissées dans les roches sédimentaires. Étude des strates géologiques et des fossiles Fossiles (du latin creuser) = traces d organismes vivants laissées dans les roches sédimentaires. Roches sédimentaires se forment par dépôts de particules

Plus en détail

Insérer votre votre photo. Présentation vidéo

Insérer votre votre photo. Présentation vidéo Andréanne Poirier Stéphanie Deschamps Insérer votre votre photo Thème: Univers social, français : 2ième cycle primaire Sujet: Les dinosaures Références Présentation vidéo Graphe d'interaction Commencer

Plus en détail

Voyage sous les tropiques

Voyage sous les tropiques CYCLE 2 PAVILLON tropical Voyage sous les tropiques Prénom Nom Classe Les mers et les océans tropicaux Dans ces mers et océans, la température descend raremment en dessous de 20 C. Relie à la bonne étiquette

Plus en détail

Découverte de la laisse de mer

Découverte de la laisse de mer Découverte de la laisse de mer Cycles 2, 3 et 4 Auteur : Carole Bernard (Professeur, RBD) Les laisses de mer sont situées au niveau de la limite haute de la marée et correspondent aux dépôts laissés par

Plus en détail

Les fossiles. Fossilisation

Les fossiles. Fossilisation Les fossiles Le mot «fossile» vient du latin fossilis qui signifie «que l on tire de la terre». Pour le géologue ou le paléontologue, chercheur qui les étudie, les fossiles sont des traces ou des restes

Plus en détail

COLLÈGE À LA DÉCOUVERTE DES FONDS MARINS - LA BIODIVERSITÉ

COLLÈGE À LA DÉCOUVERTE DES FONDS MARINS - LA BIODIVERSITÉ À LA DÉCOUVERTE DES FONDS MARINS - LA BIODIVERSITÉ COLLÈGE Depuis longtemps, l Homme connait une partie de l extrême diversité des êtres vivants dans les océans grâce aux espèces échouées, péchées ou observées

Plus en détail

Les fossiles de la Sainte-Baume

Les fossiles de la Sainte-Baume Les fossiles de la Sainte-Baume Introduction. Si vous avez eu l'occasion de vous balader sur le massif de la Sainte Baume, vous aurez sans doute remarqué qu'en de nombreux endroits la roche calcaire renferme

Plus en détail

FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 2

FICHES PEDAGOGIQUES CYCLE 2 FICHES PEDAGOGIQUES Dossier réalisé par l équipe pédagogique : Sophie Bonneau (Aquarium de La Réunion) Michel Poly (Professeur relais pour le primaire) Roland Troadec (Professeur relais pour le secondaire)

Plus en détail

Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes

Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Dossier pédagogique Paléontologie Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Place de l Eglise 38520 BOURG D OISANS Tel : 04.76.80.27.54 Fax : 04.76.80.26.74

Plus en détail

KIVISOULO. Introduction à la biologie marine

KIVISOULO. Introduction à la biologie marine KIVISOULO Introduction à la biologie marine Sommaire Domaine marin Classification Règne végétal Règne animal Spongiaires Cnidaires Vers Bryozoaires Echinodermes Mollusques Crustacés Urocordés Vertébrés

Plus en détail

A Variations au cours du Quaternaire. b. Localisation des Caraïbes. En blanc, calotte glaciaire de l hémisphère Nord.

A Variations au cours du Quaternaire. b. Localisation des Caraïbes. En blanc, calotte glaciaire de l hémisphère Nord. VARIATIONS DU NIVEAU MARIN 6. Mise en évidence de variations au cours des temps géologiques La Terre a connu plusieurs périodes climatiques. Ainsi, le Crétacé était une période globalement chaude alors

Plus en détail

La paléontologie. Demi-mâchoire. Pourquoi retrouve t on des fossil es? Le processus de fossilisation :

La paléontologie. Demi-mâchoire. Pourquoi retrouve t on des fossil es? Le processus de fossilisation : La paléontologie C est la science qui étudie les fossiles des êtres vivants. Il peut s agir : d organismes de parties d organismes d empreintes d organismes de marques de leur activité Demi-mâchoire Pourquoi

Plus en détail

1. Observer et comprendre le paysage des falaises de la côte d Albâtre

1. Observer et comprendre le paysage des falaises de la côte d Albâtre 1. Observer et comprendre le paysage des falaises de la côte d Albâtre 1.1. Sur l image ci-dessous, colorier en vert la végétation, en marron le sol, en jaune les strates de calcaire et de craie (le sous-sol)

Plus en détail

Fossiles : Empreintes du temps

Fossiles : Empreintes du temps Fossiles : Empreintes du temps 1. Rappels sur l évolution La terre s est formée il y a 4,5 milliards d années, la vie est apparue 3,2 milliards d années après. Les animaux et les plantes n ont pas toujours

Plus en détail

DÉCOUVRE ET PROTÈGE LES ÉCOSYSTÈMES AQUATIQUES!

DÉCOUVRE ET PROTÈGE LES ÉCOSYSTÈMES AQUATIQUES! DÉCOUVRE ET PROTÈGE LES ÉCOSYSTÈMES AQUATIQUES! www.tetrakid.com DÉCOUVRE LES ÉCOSYSTÈMES AQUATIQUES! xxx Tu veux devenir incollable sur les écosystèmes aquatiques Alors lis sans plus attendre ce livret

Plus en détail

DEPOT SEDIMENTAIRE CHARBON

DEPOT SEDIMENTAIRE CHARBON BASSIN Dépression dans laquelle se sont accumulés des sédiments. DEPOT SEDIMENTAIRE Suite à l érosion et la dissolution des roches, des particules rocheuses se forment : les sédiments, qui peuvent s accumuler

Plus en détail

Par ici les fossiles!

Par ici les fossiles! Par ici les fossiles! Une bande dessinée de : Julie COLLIN Marie couëdic Alix GUILLAUME Bonsoir! Je suis Albert, conservateur de nuit du muséum d Histoire Naturelle. Nous somme dans le museum de New-York,

Plus en détail

Tous en boîtes. Requin. Tortue. Barracuda. Raie Manta. Étoile de mer. Oursin. Poulpe. Crevette

Tous en boîtes. Requin. Tortue. Barracuda. Raie Manta. Étoile de mer. Oursin. Poulpe. Crevette Tous en boîtes Fiche 1/5 Voici une liste de critères pour classer les animaux du film dans des boîtes emboîtées. J'ai tout mélangé! Merci d'écrire les bons textes dans les bonnes boîtes. Elle a quatre

Plus en détail

Collège. Fossiles et fossilisation L histoire de la Terre et de la Vie

Collège. Fossiles et fossilisation L histoire de la Terre et de la Vie Collège Fossiles et fossilisation L histoire de la Terre et de la Vie Nom : Prénom : Classe : 1 Fossiles et fossilisation Qu est-ce qu un fossile? Il existe plusieurs sortes de fossiles, certains se trouvent

Plus en détail

Des créatures étonnantes dans l océan profond de la grande barrière de corail australienne

Des créatures étonnantes dans l océan profond de la grande barrière de corail australienne Des créatures étonnantes dans l océan profond de la grande barrière de corail australienne Des scientifiques australiens du Queens Brain Institute viennent de découvrir des créatures étonnantes, pour certaines

Plus en détail

Activité 3 : Climats et paysages du passé

Activité 3 : Climats et paysages du passé Classe : Noms : Activité 3 : Climats et paysages du passé Compétences évaluées I F S M D 1.1 : Lire et exploiter des données (questions 2 et 3) D 4.1 : Formuler une question ou un problème scientifique

Plus en détail

Activités pédagogiques de l Aquarium des lagons

Activités pédagogiques de l Aquarium des lagons Activités pédagogiques de l Programme 2018 à l attention des écoles, des collèges et des lycées Sommaire 1. Activités proposées aux scolaires... 2 1.1 Visites libres... 2 1.2 Visites guidées... 2 1.3 Ateliers

Plus en détail

LES CNIDAIRES ça pique!

LES CNIDAIRES ça pique! LES CNIDAIRES ça pique! Leur classification La classification des cnidaires. Pour faire simple, ce sont les coraux, les anémones et les méduses ça piquent et on en rencontre à chaque plongée. Mais comme

Plus en détail

Les invertébrés marins en eau de mer (coraux et anémones)

Les invertébrés marins en eau de mer (coraux et anémones) Introduction : Les anémones : Animaux mobile Une anémone est constituée d un pied attaché à un support et d une colonne soutenant une bouche entourée de tentacules. Ces tentacules sont équipés de cellules

Plus en détail

ACTIVITÉS DE LA SECTION 11.2

ACTIVITÉS DE LA SECTION 11.2 348 LA TERRE ET L ESPACE ACTIVITÉS DE LA SECTION 11.2 ACTIVITÉ 1 Les conditions favorables à la vie 1 Les énoncés suivants concernent la formation de la Terre. Classe-les en ordre chronologique. A. Les

Plus en détail

Répondre aux questions sur votre cahier durée 30 min

Répondre aux questions sur votre cahier durée 30 min TP2 l origine du lignite du bassin de l Arc Répondre aux questions sur votre cahier durée 30 min On sait que le lignite du Bassin de l Arc est constitué de carbone provenant de la transformation d une

Plus en détail

Les végétaux marins. Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal

Les végétaux marins. Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal Les végétaux marins Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal Les animaux et les végétaux ont besoin d énergie pour maintenir leurs fonctions vitales (respirer, fabriquer

Plus en détail

Exercice : utilisation paléoécologique des compositions isotopiques de l oxygène dans les tissus phosphatés de Vertébrés

Exercice : utilisation paléoécologique des compositions isotopiques de l oxygène dans les tissus phosphatés de Vertébrés Exercice : utilisation paléoécologique des compositions isotopiques de l oxygène dans les tissus phosphatés de Vertébrés D après J-P. Billon-Bruyat et al., Palaeogeog. Palaeoclim Palaeoecol. 216, 2005

Plus en détail

Pour préparer ou compléter votre parcours connectez-vous à :

Pour préparer ou compléter votre parcours connectez-vous à : Ce parcours patrimonial a été conçu et réalisé par la classe de CM1 CM2 de Gilles Fraud de l'école de SaintFerréol-Trente-Pas durant l'année 2015 2016 Les visiteurs pourront suivre ce parcours facile de

Plus en détail

L'histoire de la vie sur la planète Terre dépend de l'histoire de la Terre

L'histoire de la vie sur la planète Terre dépend de l'histoire de la Terre L'histoire de la vie sur la planète Terre dépend de l'histoire de la Terre L'histoire de la vie : succession et renouvellement des groupes et des espèces. 1 - Les archives géologiques montrent que les

Plus en détail

Section bio AVRIL Bruno NICOLAS CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1. fresnes.fr

Section bio AVRIL Bruno NICOLAS CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1.  fresnes.fr Section bio AVRIL 2015 Bruno NICOLAS http://www.plongee fresnes.fr CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1 Plan de cours Qui est mou, qui est dur?.. en fonction des embranchements Stratégies

Plus en détail

Sous les Mers du Monde 3D. Ils ont une gauche et une droite. Ils ont un squelette intérieur. avec des rayons. Barracuda. Groupe des POISSONS OSSEUX

Sous les Mers du Monde 3D. Ils ont une gauche et une droite. Ils ont un squelette intérieur. avec des rayons. Barracuda. Groupe des POISSONS OSSEUX Tous en boîtes Fiche 1/5 - CORRIGÉ Voici une liste de critères pour classer les animaux du film dans des boîtes emboîtées. J'ai tout mélangé! Merci d'écrire les bons textes dans les bonnes boîtes. Elle

Plus en détail

Les crabes sont des crustacés qui se nourrissent de cadavres et débris organiques tombés au fond.

Les crabes sont des crustacés qui se nourrissent de cadavres et débris organiques tombés au fond. nde 2 ACT complexe «Décloisement» des programmes : La Terre, la Vie et l évolution du vivant > la nature du vivant. > Diversité du vivant/ Enjeux planétaire contemporains > Le soleil, une source d énergie

Plus en détail

Les taxons. Taxon = groupe d espèces avec un ou des caractères exclusifs

Les taxons. Taxon = groupe d espèces avec un ou des caractères exclusifs Les taxons Taxon = groupe d espèces avec un ou des caractères exclusifs Exemple : Cnidaire = taxon caractérisé par la présence d un cnidocyte (cellule urticante) Synthèse des principaux taxons Taxons Les

Plus en détail

CELLULE, A.D.N. ET UNITE DU VIVANT.

CELLULE, A.D.N. ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 1 CELLULE, A.D.N. ET UNITE DU VIVANT. PB : Face à l immense diversité du monde vivant, que l on peut constater par l observation, peut-on dégager une unité? http://educ.csmv.qc.ca/mgrparent/vieanimale/animaux.html

Plus en détail

Le stégosaure. Le tyrannosaure. Il mesure 4 m de hauteur et 7 à 9 m de longueur. Il mesure 5 à 6 m de hauteur et 13 m de longueur.

Le stégosaure. Le tyrannosaure. Il mesure 4 m de hauteur et 7 à 9 m de longueur. Il mesure 5 à 6 m de hauteur et 13 m de longueur. 1 2 Le stégosaure Le tyrannosaure 4 m de hauteur et 7 à 9 m de longueur. 5 à 6 m de hauteur et 13 m de longueur. Son nom veut dire «dinosaure à toit». Il a deux rangées de plaques osseuses en forme de

Plus en détail

L éponge... un animal simple

L éponge... un animal simple L éponge... un animal simple un animal simple... La semaine dernière, nous avons vu que les végétaux marins pouvaient être libres (phytoplancton) ou fixés (végétaux benthiques) et qu ils avaient une place

Plus en détail

Chapitre 3 Le climat aux grandes échelles de temps (600 MA)

Chapitre 3 Le climat aux grandes échelles de temps (600 MA) Chapitre 3 Le climat aux grandes échelles de temps (600 MA) I- Les indices climatiques anciens TD5 : Variations climatiques du Carbonifère et du Crétacé 1. Une période froide : la glaciation Carbonifère

Plus en détail

Compte Rendu de la sortie du 22/02/2015 Dalle des Matelettes / Carrière du Mas de Cournon

Compte Rendu de la sortie du 22/02/2015 Dalle des Matelettes / Carrière du Mas de Cournon Compte Rendu de la sortie du 22/02/2015 Dalle des Matelettes / Carrière du Mas de Cournon Bonjour à toutes et à tous, Ce compte rendu débutera par la traditionnelle photo du groupe géologique du Narbonnais

Plus en détail

ÉPONGES CNIDAIRES. Les animaux se classent : - Invertébrés: Ils n ont pas de colonne vertébrale. - Vertébrés: Ils ont une colonne vertébrale

ÉPONGES CNIDAIRES. Les animaux se classent : - Invertébrés: Ils n ont pas de colonne vertébrale. - Vertébrés: Ils ont une colonne vertébrale Les animaux se classent : - Invertébrés: Ils n ont pas de colonne vertébrale - Vertébrés: Ils ont une colonne vertébrale ÉPONGES Ce sont animaux très primitifs. Elles vivent fixes au sol et elles n ont

Plus en détail

Les dinosaures vivaient sur la Terre il y a des milliards d années. 600 espèces de dinosaures peuplèrent la Terre.

Les dinosaures vivaient sur la Terre il y a des milliards d années. 600 espèces de dinosaures peuplèrent la Terre. DINOSAURES Les dinosaures vivaient sur la Terre il y a des millions d années, ils ne vécurent pas tous à la même époque. Entre 200 millions d années et 65 millions d années, plus de 600 espèces de dinosaures

Plus en détail

Prendre en compte les oiseaux marins dans une pêche durable en Méditerranée Questions à choix multiples ----

Prendre en compte les oiseaux marins dans une pêche durable en Méditerranée Questions à choix multiples ---- Prendre en compte les oiseaux marins dans une pêche durable en Méditerranée ---- Questions à choix multiples ---- Prendre en compte les oiseaux marins dans une pêche durable en Méditerranée 1. Le milieu

Plus en détail

Corrigé du parcours élèves de cycle 3 et de cycle 4

Corrigé du parcours élèves de cycle 3 et de cycle 4 Corrigé du parcours élèves de cycle 3 et de cycle 4 Département éducation formation 2015 Avenue Franklin Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr Exposition Autour des dinosaures Corrigé du parcours

Plus en détail

Les algues Rouges. Rhodophycées

Les algues Rouges. Rhodophycées Les algues Rouges Rhodophycées 1 GÉNÉRALITÉS sur LES ALGUes Les algues sont des végétaux essentiellement aquatiques. Elles n ont pas de vraies tiges, feuilles ou racines mais des thalles. On distingue

Plus en détail

LES CNIDAIRES (du grec Knidos = ortie)

LES CNIDAIRES (du grec Knidos = ortie) LES CNIDAIRES (du grec Knidos = ortie) 4 classes 10 000 espèces L embranchement des Cnidaires regroupe : Les hydraires Les anémones de mer Les gorgones Les cérianthes Les pennatules Les alcyons Les coraux

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR Le corail est menacé... comment l'expliquer?

FICHE PROFESSEUR Le corail est menacé... comment l'expliquer? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE PROFESSEUR Le corail est menacé... comment l'expliquer? Niveau : cycle 3 Discipline(s) : Sciences et Technologie Entrée(s) transversale(s) :

Plus en détail

Climat et environnement au Crétacé

Climat et environnement au Crétacé Climat et environnement au Crétacé A partir de l'ensemble des documents et des spécimens, reconstituez les climats et l'environnement du Crétacé. Il vous est demandé une synthèse de 2 ou 3 pages que vous

Plus en détail

LES VEGETAUX DE LA MER : Les algues et les plantes

LES VEGETAUX DE LA MER : Les algues et les plantes LES VEGETAUX DE LA MER : Les algues et les plantes Les algues (algeas, en anglais) : beaucoup sont microscopiques et passent leur vie à flotter dans la mer, elles font partie du plancton. Plus grandes

Plus en détail

Les dinosaures RÉSUMÉ

Les dinosaures RÉSUMÉ Les dinosaures COLLECTION : Petit monde vivant TEXTE : Niki Walker et Bobbie Kalman Traduction : Lyne Mondor Âge : 6 à 10 ans ISBN : 2-89579-050-7 32 pages couleur Prix : 8,95 $ RÉSUMÉ Qui n est pas fasciné

Plus en détail

Coquillages et vieux débris

Coquillages et vieux débris Coquillages et vieux débris Cette fiche se base sur deux aquariums (n 69 et n 70) présentant un écosystème reconstitué : le récif corallien. Un troisième aquarium (n 71) présente des boutures de coraux.

Plus en détail

Oudoire Stéphanie Penel Marie

Oudoire Stéphanie Penel Marie Oudoire Stéphanie Penel Marie TPE L3 Biologie 2009/2010 Introduction I/ La géologie abyssale 1/ Généralités 2/ Les sources hydrothermales II/ Condition de vie du milieu abyssale : contraintes et adaptations

Plus en détail

Vrai ou faux : Les dinosaures vivaient sur la Terre il y a des milliards d années. 600 espèces de dinosaures peuplèrent la Terre.

Vrai ou faux : Les dinosaures vivaient sur la Terre il y a des milliards d années. 600 espèces de dinosaures peuplèrent la Terre. Les dinosaures vivaient sur la Terre il y a des millions d années, ils ne vécurent pas tous à la même époque.entre 200 millions d années et 65 millions d années, plus de 600 espèces de dinosaures peuplèrent

Plus en détail

PARTIE II EVOLUTION DES ORGANISMES VIVANTS ET HISTOIRE DE LA TERRE

PARTIE II EVOLUTION DES ORGANISMES VIVANTS ET HISTOIRE DE LA TERRE PARTIE II EVOLUTION DES ORGANISMES VIVANTS ET HISTOIRE DE LA TERRE Leçon n 2 Les crises de la biodiversité Introduction : Les dinosaures avaient des formes variées, des régimes alimentaires différents,

Plus en détail

Les dinosaures à Paris en juillet 2010

Les dinosaures à Paris en juillet 2010 Voici deux articles mis en lignes pendant les vacances scolaires 2010, l un sur une exposition sur les dinosaures au Palais de la Découverte et l autre sur des photographies de canards prises au parc de

Plus en détail

Classification du vivant

Classification du vivant Classification du vivant Les clés de la phylogénie -connaissances actuelles / classification actuelle -peu de considérations génétiques dans un premier temps -notions décrites à partir d attributs anatomiques

Plus en détail

Section bio MARS 2016 CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1.

Section bio MARS 2016 CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1. Section bio MARS 2016 http://www.plongee-fresnes.fr CONNAISANCE ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT SUBAQUATIQUE 1 Plan de cours Généralités Classification Les différents classes Conclusion A retenir 2 Généralités

Plus en détail

LES PAYSAGES EVOLUENT. Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens.

LES PAYSAGES EVOLUENT. Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens. LES PAYSAGES EVOLUENT Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens. 1 - De nouvelles roches se forment à partir des matériaux de l'érosion 1 - De nouvelles

Plus en détail

Les abysses de la flaque

Les abysses de la flaque Les abysses de la flaque Ecole de Quizac Brest Jeunes reporters des arts et sciences Océanopolis Lundi 4 juin 2012 Pêche à pied Lors de notre classe de mer au mois de mars, nous sommes allés à la pêche

Plus en détail

Le récif corallien à La Réunion, une oasis de vie menacée!

Le récif corallien à La Réunion, une oasis de vie menacée! Le récif corallien à La Réunion, une oasis de vie menacée! Notre projet, en partenariat avec vos professeurs de S.V.T. et de Sciences Physiques/chimie, va consister à créer une animation interactive à

Plus en détail

EXPOSER POUR PROTÉGER LES SOLS ET LES SITES NATURELS

EXPOSER POUR PROTÉGER LES SOLS ET LES SITES NATURELS EXPOSER POUR PROTÉGER LES SOLS ET LES SITES NATURELS RÉFLÉCHISSONS AU PHÉNOMÈNE SCIENTIFIQUE Activité 10 La création : créer le sol du soleil, de la pluie, du vent, des animaux, des plantes L altération

Plus en détail