Neutralisation d hyménoptères

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Neutralisation d hyménoptères"

Transcription

1 Neutralisation d hyménoptères

2 Objectif spécifique A la fin de la séquence, les stagiaire devront être capable en binôme de: Utiliser le matériel réservé à la neutralisation d hyménoptère tout en respectant les consignes de sécurité. Ils disposeront de 5 mn, aucune erreur de sécurité ne sera permise.

3 Quels sont les hyménoptères que vous connaissez?

4 Plan Définition..

5 Définition Les hyménoptères sont des insectes d'une taille comprise entre 0,1 mm et 10 cm, pourvus de quatre ailes membraneuses couplées en vol et de pièces buccales du type broyeur-lécheur. La tête est séparée du thorax par un cou très mince et très mobile. Leur métathorax est très court, soudé au premier segment abdominal. Ces insectes sont aisément identifiables dans l'ordre des hyménoptères. On en distingue plus de espèces.

6 Les hyménoptères Définition L abeille domestique, est un insecte de l ordre des Hyménoptères qui comprend plus de espèces. Elles ont pour caractéristiques communes de posséder une longue langue pour recueillir le nectar, de disposer, sur les pattes arrière, d un astucieux système pour entreposer le pollen et d être poilus.

7 Définition Le mot guêpe désigne plusieurs sortes d'insectes hyménoptères ayant généralement un abdomen jaune rayé de noir et dont la femelle porte un dard venimeux.

8 Définition Le frelon européen est une espèce d'hyménoptère eu social de la famille des vespidés ressemblant à une guêpe commune mais de taille deux fois plus importante ; c'est en fait la plus grosse des espèces de guêpes européenne (3 à 4 cm).

9 Définition Le frelon asiatique est une espèce d'hyménoptère eu social de la famille des vespidés ne ressemble à aucun autre frelon vivant sur le territoire Français. De couleur brune très noire et plus petit (2,5 à 3 cm) on le distingue comme point noir sous le nid.

10 Les risques Définition De nature non agressive vis-à-vis de l Homme, les hyménoptères peuvent se montrer très agressifs dans un périmètre de 5 à 10 mètres autour de leur nid. L espèce connue sous le nom de frelon asiatique, particulièrement agressive, présente comme particularité de pouvoir projeter à distance leur venin. Leur dangerosité vient surtout du risque accru de piqûres multiples.

11 Définition Trois situations peuvent entraîner des complications médicales : Piqûres multiples, Piqûre unique avec localisation muqueuse (yeux, bouche ), Patient allergique au venin d hyménoptère. Les réactions allergiques aux piqûres d'hyménoptères peuvent être graves, parfois mortelles, chez les personnes sensibles.

12 Définition Le traitement préventif consiste à éviter, autant que possible, les piqûres d hyménoptères par le port systématique des EPI mis à la disposition des équipes d intervention Tout personnel ayant présenté des antécédents d allergie ou de choc anaphylactique à une ou plusieurs piqûres d hyménoptères est déclaré inapte définitif à la réalisation d intervention en présence hyménoptères.

13 Définition L intervention doit être réalisée en binôme équipé de tenues SPF1 manches rabaissées, de tenues anti-insectes complètes comprenant: La combinaison. Les gants. Le casque (F2). Lunette de protection. peut être scotchée sur les chaussures et les gants si nécessaire.

14 Casque F2 dessous Grille de protection Définition Combinaison Gants caoutchouc Rangers ou bottes

15 Définition Stationner le véhicules à distance. Faire une reconnaissance correcte. Eloigner les personnes non équipées. S équiper des EPI adaptés, toujours en binôme. Vérifier mutuellement l étanchéité des combinaisons. Utiliser le lot de sauvetage si progression en hauteur. Respecter les procédures d intervention. Nettoyer le matériel après utilisation

16 Définition Toujours pulvériser le produit dans l entrée principale, ils l emportent jusqu au nid avec leurs pattes et leurs ailes. La pulvérisation doit être d autant plus copieuse que l essaim est important. Dans la cheminée ne pas allumer de feu. Ne pas utiliser d essence. En cas de piqures multiples demander un médecin.

17 Définition Les opérations présentant un caractères d urgence seront réalisées immédiatement. Dans le cas contraire elles seront effectuées pendant les plages horaires suivantes: Matin: de 6h00 à 9h00 Soir: à partir de 18h00 (idéale 2h00 avant le coucher de soleil) Ces plages horaires pourront être élargies si la température est inférieure à 20. La destruction dans ces périodes est la plus efficace en raison de la présence de tous les insectes dans le nid.

18 AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?

19 Conception des diaporamas: Lieutenant Luc BEHAGUE

A LA DECOUVERTE DU PAPILLON.

A LA DECOUVERTE DU PAPILLON. A LA DECOUVERTE DU PAPILLON. Voici quelques informations et définitions qui pourront vous être utiles pour répondre éventuellement aux questions des enfants et préparer des séquences d activités. Le papillon

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

TOUS DEUX JAUNES ET NOIR, NOIRS, CES CES INSECTES

TOUS DEUX JAUNES ET NOIR, NOIRS, CES CES INSECTES TOUS DEUX JAUNES ET NOIR, NOIRS, CES CES INSECTES DÉCLENCHENT PIQUENT MAIS CRIS PAS ET POUR GRANDS LA MÊME GESTES RAISON. QUAND ILS L ABEILLE TOURNOIENT DÉFEND SON AUTOUR MIEL, DE LA GUÊPE NOUS. SON UNE

Plus en détail

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage.

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Sage 100 Gestion de production i7 Nouvelle charte graphique L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Intuisage L IntuiSage est une interface d accueil

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Les aphtes sont des lésions ou ulcérations superficielles de la peau, non contagieuses ni infectieuses. La plupart du temps situés au niveau de la muqueuse buccale, les aphtes

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE Exercice pratique

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE Exercice pratique LA SIGNALISATION TEMPORAIRE Exercice pratique 1 ) La réglementation applicable : La signalisation temporaire a pour objet d'avertir et de guider l'usager afin d'assurer sa sécurité et celle des agents

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne Page 1 Buts de l exercice : - Elingage et manutention du matériel avec respect des consignes de sécurité

Plus en détail

BEACH BASKET REGLEMENT OFFICIEL. Des règles simples, qui permettent à tous de s exprimer (jeunes adultes hommes femmes basketteurs ou non )

BEACH BASKET REGLEMENT OFFICIEL. Des règles simples, qui permettent à tous de s exprimer (jeunes adultes hommes femmes basketteurs ou non ) REGLEMENT OFFICIEL I CARACTERISTIQUES DU JEU Des règles simples, qui permettent à tous de s exprimer (jeunes adultes hommes femmes basketteurs ou non ) Une plage de sable deux panneaux 4 zones deux équipes

Plus en détail

VENINS D INSECTES. Conseils et renseignements pour les patients allergiques. Curing Allergy. Your Partner in Anaphylaxis + Immunotherapy

VENINS D INSECTES. Conseils et renseignements pour les patients allergiques. Curing Allergy. Your Partner in Anaphylaxis + Immunotherapy VENINS D INSECTES Conseils et renseignements pour les patients allergiques Curing Allergy Your Partner in Anaphylaxis + Immunotherapy Chère patiente allergique, cher patient allergique, Seuls quelques

Plus en détail

PIQURES D HYMENOPTERES

PIQURES D HYMENOPTERES Docteurs Erik BOQUET et François ROLLIN Page 1 21/06/2008 PIQURES D HYMENOPTERES (Docteurs Erik BOQUET* et François ROLLIN**) Les hyménoptères forment un ordre important parmi les insectes avec plus de

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. (Vespa velutina)

LE FRELON ASIATIQUE. (Vespa velutina) BIOLOGIE DU FRELON ASIATIQUE Vespa velutina est originaire d Asie. Son introduction en France date de 2004, suite à l importation de poteries chinoise dans le Lot-et-Garonne. Depuis cette date, l espèce

Plus en détail

QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS CE DOSSIER J'AURAI :

QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS CE DOSSIER J'AURAI : DOSSIER DE TRAVAIL EN AUTONOMIE. N de code : 1D2 / 1 page 1 Proposé à l'élève : Classe : le : Problème posé : Assembler deux pièces de nature différentes par soudage QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE

Plus en détail

SIGNALISATION DES CHANTIERS. Présentation: F.Meunier

SIGNALISATION DES CHANTIERS. Présentation: F.Meunier SIGNALISATION DES CHANTIERS Présentation: F.Meunier SIGNALISATION DES CHANTIERS Base réglementaire générale. Catégories de chantiers. Dispositions générales. Particularités. Signalisation des containers.

Plus en détail

La Prestation de Service

La Prestation de Service La Prestation de Service Unique (P.S.U.) à l usage des parents CRÈCHE MUNICIPALE DE MANGOT www.villedugosier.fr Qu est-ce que la PSU? En vigueur en Guadeloupe depuis 2010, la Prestation de Service Unique

Plus en détail

23/10/2015. Question n 1 ce pictogramme m informe : Question n 2 Jean-Pierre transvase dans un seau de l acétone :

23/10/2015. Question n 1 ce pictogramme m informe : Question n 2 Jean-Pierre transvase dans un seau de l acétone : Plusieurs réponses possibles pour chaque question 1 Question n 1 ce pictogramme m informe : Sur la nature du danger d un agent chimique dangereux Que ce produit peut provoquer : des somnolences, des irritations,

Plus en détail

1. Préambule. 2. Missions : Service d'incendie et de Secours de la Ville de Neuchâtel. Information générale et procédure de postulation

1. Préambule. 2. Missions : Service d'incendie et de Secours de la Ville de Neuchâtel. Information générale et procédure de postulation Service d'incendie et de Secours de la Ville de Neuchâtel Information générale et procédure de postulation 1. Préambule Vous vous intéressez à un poste de sapeur-pompier professionnel dans le cadre du

Plus en détail

TOP 1 ARI ET INVESTIGATION. ARI et investigation

TOP 1 ARI ET INVESTIGATION. ARI et investigation ARI ET INVESTIGATION Présentation du matériel de reconnaissance de grande longueur 2 Sommaire 1. Composition du matériel de reconnaissance de grande longueur 2. Matériel en service au S.D.I.S. 46 3. Prise

Plus en détail

Dossier d aide au montage

Dossier d aide au montage Dossier d aide au montage Robot avancé à servomoteurs réf.rbsa Nomenclature Désignation Quantité Base usinée du robot 1 Servomoteurs avec pièces de fixation + visserie 2 Ensemble vis diam3x12mm + écrou

Plus en détail

MARTEAU. ENGINS (187) Seuls les engins qui possèdent un certificat d homologation de l IAAF actuellement en vigueur peuvent être utilisés. (187.

MARTEAU. ENGINS (187) Seuls les engins qui possèdent un certificat d homologation de l IAAF actuellement en vigueur peuvent être utilisés. (187. MARTEAU ENGINS (187) Seuls les engins qui possèdent un certificat d homologation de l IAAF actuellement en vigueur peuvent être utilisés. (187.1) Les engins seront fournis par le Comité Organisateur. (187.2)

Plus en détail

REGLEMENT DES RESTAURANTS SCOLAIRES : ECOLE D ALLAUCH TRES IMPORTANT : A LIRE EN INTEGRALITE

REGLEMENT DES RESTAURANTS SCOLAIRES : ECOLE D ALLAUCH TRES IMPORTANT : A LIRE EN INTEGRALITE REGLEMENT DES RESTAURANTS SCOLAIRES : ECOLE D ALLAUCH TRES IMPORTANT : A LIRE EN INTEGRALITE La cantine fonctionne dès le premier jour d école. L inscription ou la réinscription est obligatoire et se fait

Plus en détail

«Réalisation d un gyrophare»

«Réalisation d un gyrophare» Collège Jean ROSTAND (Lamotte Beuvron) Jean-Luc AUPET (Sciences Physiques) et Matthieu PASDELOUP (Technologie) «Réalisation d un gyrophare» I. Caractéristiques du projet Disciplines impliquées : Sciences

Plus en détail

Démarche d investigation

Démarche d investigation SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE Séance N 1/5 Durée : 1h 30 minutes Cycle II - Niveau CP CE1 Découvrir le monde du vivant Les animaux de la litière Progressivité apprentissages au cours cycles CYCLE

Plus en détail

formation et simulation Médicale Objectifs public organisation de la formation matériel

formation et simulation Médicale Objectifs public organisation de la formation matériel Objectifs Disposer, dans tous les établissements ainsi que sur les chantiers, de personnels en nombre adapté capables d intervenir immédiatement après tout accident Promouvoir la prévention des risques

Plus en détail

Chapitre 8 Montages électriques

Chapitre 8 Montages électriques Chapitre 8 Montages électriques OBJECTIFS Réaliser un circuit série à partir d un schéma. Faire le schéma normalisé d un circuit en série. Réaliser un circuit en dérivation à partir d un schéma Faire le

Plus en détail

Fiche C.4 - Mesures barrières sanitaires

Fiche C.4 - Mesures barrières sanitaires Fiche C.4 - Mesures barrières sanitaires Cette fiche nécessite des travaux permanents. Elle est actualisée au fur et à mesure de leurs évolutions S agissant de la contamination de l animal à l homme, le

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

LE PLAN DE PREVENTION JOURNALIER

LE PLAN DE PREVENTION JOURNALIER LE PLAN DE PREVENTION JOURNALIER Rappel du décret N 92-158 du 20 février 1992 Le décret du 20 février 1992 complétant le code du travail, fixe les prescriptions particulières d hygiène et de sécurité applicables

Plus en détail

Rapport de stage SOUDURE. DESCARPENTRIES Thomas

Rapport de stage SOUDURE. DESCARPENTRIES Thomas Rapport de stage SOUDURE DESCARPENTRIES Thomas Du 17/11/2014 au 28/11/2014 Introduction Bonjour, je m appelle Thomas Descarpentries, et je vais partager avec vous l expérience de mon stage en soudure.

Plus en détail

La Chaîne Critique. Résumé du livre 17/02/2010

La Chaîne Critique. Résumé du livre 17/02/2010 La Chaîne Critique Résumé du livre 17/02/2010 INTRODUCTION Pourquoi les projets sont-ils souvent en retard? Pourquoi certains n aboutissent-ils jamais? Comment réussir à terminer les projets en respectant

Plus en détail

L IDENTIFICATION ÉLECTRONIQUE DES CAPRINS

L IDENTIFICATION ÉLECTRONIQUE DES CAPRINS L IDENTIFICATION ÉLECTRONIQUE DES CAPRINS une obligation à partir de juillet 2010 L électronique, deux nouveaux types de repères (bague au paturon, boucle auriculaire) pour un suivi individualisé. La bague

Plus en détail

106 lits 37lits. Hôpital Mère et Enfant. Gynéco- obstétrique. Unité de radio. Maternité

106 lits 37lits. Hôpital Mère et Enfant. Gynéco- obstétrique. Unité de radio. Maternité GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS F.Timizar*, A.Dellidj**, S.Bouaoud*, M.Hamdi Chérif * *Service d épidémiologie et de médecine préventive, C.H.U de Sétif ** Directeur Général du C.H.U de Sétif Introduction

Plus en détail

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe 2009 LAAS-CNRS JAUMOUILLÉ Rodolphe [ Tutoriel pour le logiciel de Simulation de communications distribuées et de reconnaissance de formes d une SmartSurface] Tutoriel pour un logiciel permettant de simuler

Plus en détail

Cours d introduction «Alpinisme Estival»

Cours d introduction «Alpinisme Estival» Cours d introduction «Alpinisme Estival» Les glaciers crevassés ou les passages accidentés en rocher sont ils pour vous des obstacles infranchissables? Ce cours d introduction vous permettra de découvrir

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION

COURSE D ORIENTATION FICHE CYCLE 2 COURSE D ORIENTATION Compétence propre à l EPS Adapter ses déplacements à différents types d environnements Définition : La course d orientation est une course contre la montre qui se déroule

Plus en détail

MODE D'EMPLOI LASER SHOW LASER DMX

MODE D'EMPLOI LASER SHOW LASER DMX MODE D'EMPLOI LASER SHOW LASER DMX LIRE ATTENTIVEMENT CE MODE D'EMPLOI AVANT UTILISATION Avertissements Lisez attentivement cette section avant utilisation de l appareil KOOL LIGHT vous remercie d avoir

Plus en détail

Plan de continuité. Station de traitement et. de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER. Éric Sioui (418) 882-8820

Plan de continuité. Station de traitement et. de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER. Éric Sioui (418) 882-8820 Plan de continuité Station de traitement et de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER Éric Sioui (418) 882-8820 Description des équipements et Plan de continuité En premier lieu,

Plus en détail

CAREP de l ACADEMIE de REIMS

CAREP de l ACADEMIE de REIMS CAREP de l ACADEMIE de REIMS Guide pour l accompagnateur à la scolarité 2010/2011 faciliter l accompagnement d un élève hors temps scolaire dans la prise en charge de son travail personnel ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

LES APPROCHES QUALITATIVES

LES APPROCHES QUALITATIVES LES APPROCHES QUALITATIVES L objectif est d interviewer et d analyser les personnes prises séparément ou en groupe afin de dégager des hypothèses explicatives. Ces dernières seront ensuite vérifiées a

Plus en détail

L abeille : synthèse

L abeille : synthèse Prénom : L abeille : synthèse Il existe environ 20 000 espèces d abeille. Nous nous intéresserons à l abeille à miel. fiche d identité : Nom latin : Apis mellifera Règne : Animal Classe : Insectes Ordre

Plus en détail

Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. REGLEMENT DES STAGES (ancien régime)

DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. REGLEMENT DES STAGES (ancien régime) DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE REGLEMENT DES STAGES (ancien régime) I - Extrait de l Arrêté du 5 septembre 1989 modifié relatif aux études préparatoires et au Diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

SEANCE 1 Activité Objectifs Organisation Matériel Durée. 1 : Collectif

SEANCE 1 Activité Objectifs Organisation Matériel Durée. 1 : Collectif SEANCE 1 Problèmes dictés (complément et partage) Résoudre deux problèmes dictés oralement 1 boite avec 8 images puis 12 images 4 images cachées dans un livre sur le bureau Exercice 1 page 66 a. Dans cette

Plus en détail

Belote Contrée - Le réglement officiel...

Belote Contrée - Le réglement officiel... Belote Contrée - Le réglement officiel... Des mêmes auteurs REGLES ELEMENTAIRES DU JEU DE BELOTE TRADITIONNELLE A 4 JOUEURS Le jeu est composé de 32 cartes de 4 couleurs (Pique, Trèfle, Cœur, Carreau),

Plus en détail

De drôles de ballons

De drôles de ballons De drôles de ballons Sacha Morisod,éducateur de la petite enfance Je m appelle Sacha Morisod et je suis éducateur de la petite enfance, je travaille dans une crèche à Genève. J ai découvert la sculpture

Plus en détail

RISQUES ANIMALIER DIV 1. Page 1 sur 21. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 5)

RISQUES ANIMALIER DIV 1. Page 1 sur 21. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 5) RISQUES ANIMALIER GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 5) DIV 1 Page 1 sur 21 Le risque animalier et les sapeurs-pompiers Généralités : Chaque année, les sapeurs-pompiers sont confrontés à de nombreuses

Plus en détail

Travaux Pratiques. Les cratères!

Travaux Pratiques. Les cratères! Travaux Pratiques Les cratères! Introduction Qui n a jamais remarqué que la Lune était criblée de cratères? Les cratères sont-ils présents uniquement sur la Lune? Y en a-t-il sur Terre? Sur d autres planètes?

Plus en détail

La création d une Banque de Sérums Antivenimeux

La création d une Banque de Sérums Antivenimeux La création d une Banque de Sérums Antivenimeux I. Situation mondiale : Figure 1 : distribution des espèces de serpents venimeux. Selon les estimations, 5 millions de personnes sont mordues chaque année

Plus en détail

Trousse d information pour maîtres-chiens

Trousse d information pour maîtres-chiens Association Québécoise des Bénévoles en Recherche et Sauvetage (AQBRS) Trousse d information pour maîtres-chiens Mars 2014 Guy Lapointe, président Bonjour, Vous possédez déjà un chien et vous croyez qu

Plus en détail

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES SCIE A RUBAN TB 2 SOMMAIRE TB 2 Objectifs. 1 Description...... 2 Spécifications.. 3-4 Usinage 4 Façonnage 5 - Consignes générales. 5 - Utilisation..

Plus en détail

Modélisation des images. Tâches et contours

Modélisation des images. Tâches et contours Modélisation des images Tâches et contours Modèles d images Images vectorielles ou matrice de points Le terme image vectorielle est impropre Une image dite vectorielle n est en fait qu une image possédant

Plus en détail

PLANNING CAMP CORSE 2012 9/07 10/07 11/07 12/07 13/07 14/07 15/07 16/07 17/07 18/07 19/07

PLANNING CAMP CORSE 2012 9/07 10/07 11/07 12/07 13/07 14/07 15/07 16/07 17/07 18/07 19/07 PLANNING CAMP CORSE 2012 9/07 10/07 11/07 12/07 13/07 14/07 15/07 16/07 17/07 18/07 19/07 Départ granges Embarquement Marseille 21 h 30 Ajaccio 7 h 15 Journée cool Départ pour Bastia Voile à Bonifacio

Plus en détail

Chapitre 6 : Tests d hypothèses

Chapitre 6 : Tests d hypothèses U.P.S. I.U.T. A, Département d Informatique Année 2008-2009 Chapitre 6 : Tests d hypothèses Les statistiques peuvent être une aide à la décision permettant de choisir entre deux hypothèses. Par exemple,

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS

Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS Formation financée par la Région wallonne La Ministre de la Santé, de l'action sociale et de l'égalité des Chances Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS Opérateur de formation: Union

Plus en détail

Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence.

Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence. Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence. Mise en route / Activité 1. - Anticiper le sujet du reportage, parler de ses habitudes de sommeil, découvrir quel type de dormeur on est. Durée : 15-25

Plus en détail

Sensibilisation et formation - 12-13-2010 Maison de l'europe de Caen Basse-Normandie - http://www.maisoneurope-caen.org

Sensibilisation et formation - 12-13-2010 Maison de l'europe de Caen Basse-Normandie - http://www.maisoneurope-caen.org [tab:visites d'étude] Que peut m'apporter l'europe? Qui décide dans l'union Européenne? Comment fonctionnent les instances européennes? Et si on allait voir sur place? La Maison de l'europe Caen Basse-Normandie

Plus en détail

Il s'agit de mesurer les rayons de courbure de lentilles sphériques (ou quasi-sphériques).

Il s'agit de mesurer les rayons de courbure de lentilles sphériques (ou quasi-sphériques). Sphéromètre Doc. MTR-TP-04(1.2a) Date : 9 mai 2011 TRAVAIL PRATIQUE N 4 Mesure du rayon de courbure de surfaces sphériques avec un sphéromètre 1 But de l expérience Il s'agit de mesurer les rayons de courbure

Plus en détail

Une histoire à faire peur

Une histoire à faire peur CE1 Grammaire, vocabulaire et écriture L adjectif qualificatif Séance 1. Grammaire Compétence : distinguer d après leur nature, les noms et les adjectifs qualificatifs. Objectif : introduire et définir

Plus en détail

Mener des projets en concertation avec les services de pédiatrie pour améliorer l accueil des enfants

Mener des projets en concertation avec les services de pédiatrie pour améliorer l accueil des enfants Soutenir concrètement les enfants malades à l hôpital et Mener des projets en concertation avec les services de pédiatrie pour améliorer l accueil des enfants Récépissé de la préfecture de la Région Paca

Plus en détail

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981 Note à Mesdames et Messieurs les Fonctionnaires généraux(ales). Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981 Objet : Sécurité: Sécurité lors de charge de batteries.

Plus en détail

Le vélo. Les conditions réglementaires ORGANISATION DE L ACTIVITE

Le vélo. Les conditions réglementaires ORGANISATION DE L ACTIVITE Le vélo Les conditions réglementaires ORGANISATION DE L ACTIVITE Préalables à l activité Pour mettre en œuvre cette activité, la demande d'autorisation de sortie (annexe 1 ou 1 bis) signée par le Directeur

Plus en détail

RBC Placements en Direct MC. Guide de l utilisateur du service téléphonique automatisé

RBC Placements en Direct MC. Guide de l utilisateur du service téléphonique automatisé RBC Placements en Direct MC Guide de l utilisateur du service téléphonique automatisé Table des matières Pour commencer 1 Accès au service téléphonique automatisé 2 Sélection initiale du code d accès 3

Plus en détail

CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS

CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS ObjectifS DU JEU Objectif général : le jeu «RELATIONS ET PRÉVENTIONS» permet d aborder sous forme ludique trois thèmes de santé : - La contraception - Les Infections

Plus en détail

ACQUISITION DU SAVOIR

ACQUISITION DU SAVOIR FI SPV - Module DIV 1 ACQUISITION DU SAVOIR «Risques Animalier» Objectif : Amener tous les apprenants au minimum de performances demandés. Insister qu en cas de doute, de matériel inadapté, de manque d

Plus en détail

Contenu 56 cartes déchets 14 Rouges : Électronique 14 Bleues : Huile 14 Jaunes : Bois Usagés 14 Vertes : Déchets Organiques

Contenu 56 cartes déchets 14 Rouges : Électronique 14 Bleues : Huile 14 Jaunes : Bois Usagés 14 Vertes : Déchets Organiques Joueurs : 2 4 Durée : 10 20 minutes Produit par Kawasaki Factory Conception : Susumi Kawasaki Traduction Française : Stéphane Athimon Aperçu du jeu Ce jeu est la suite spirituelle du jeu sur le recyclage

Plus en détail

7 conseils pour choisir une solution PTI

7 conseils pour choisir une solution PTI Réussir son projet PTI 7 conseils pour choisir une solution PTI www.ptitravailleurisole.fr 1 Dans ce guide gratuit, je vais vous indiquer les 7 points essentiels qui permettent d évaluer les dispositifs

Plus en détail

SPORTS MÉCANIQUES AUTO

SPORTS MÉCANIQUES AUTO COMMISSION NATIONALE SPORTS MÉCANIQUES AUTO RÉGLES COMMUNES RÈGLEMENT APPLICABLE DANS TOUTES LES ÉPREUVES UFOLEP. Édition 2012-2013 Règles Communes 2012-2013 1 RÉGLES COMMUNES AUX VÉHICULES DE LA POURSUITE

Plus en détail

Cycle 5/8 ans : le potager.

Cycle 5/8 ans : le potager. Cycle 5/8 ans : le potager. 1. Vendredi 4/9/09 vendredi 11/9/09 vendredi 18/9/09 Visite du potager 1) Préparation de la visite du potager. Présentation de photos de légumes et étiquettes noms. Observons

Plus en détail

Le nouvel environnement de simulation pour l envoi par transfert de fichiers

Le nouvel environnement de simulation pour l envoi par transfert de fichiers Le nouvel environnement de simulation pour l envoi par transfert de fichiers Version 1.0 Mai 2006 1 CONTENU 1 INTRODUCTION... 3 1.1 But de l'environnement de simulation... 3 1.2 Points d attention... 3

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR D'UNE ENTREPRISE DE

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR D'UNE ENTREPRISE DE EN003515 RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR D'UNE ENTREPRISE DE RECYCLAGE DE FER ET MÉTAUX LE 22 JUIN 2004 À BAIE SAINT-PAUL TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Chapitre IV : La gestion de la mémoire

Chapitre IV : La gestion de la mémoire Chapitre IV : La gestion de la mémoire Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/leclercq February 3, 2016 Plan 1 Hiérarchie de mémoires

Plus en détail

DILEMME : OU SÉCURITÉ

DILEMME : OU SÉCURITÉ CCE - 092M C.P. P.L. 86 Organisation et gouvernance des commissions scolaires DILEMME : OPTION GOUVERNANCE ET LIBERTÉ D ACTION OU SÉCURITÉ SÉCURITÉ Enfants asthmatiques et allergiques AUTONOMIE Commissions

Plus en détail

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME INTRODUCTION L autopartage dans la sphère privée est la mise en commun d un ou plusieurs véhicules, utilisés par des amis, des voisins ou des proches pour des

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H

Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H Données techniques Elsner Elektronik GmbH Technologie de la commande et de l automatisation Sohlengrund 16 D-75395 Ostelsheim Allemagne Tel.: +49 (0) 70 33 / 30

Plus en détail

Circonscription de Thann D'après la fiche de renseignements CDOEA LIVRET DE L'ELEVE. Prénom :... Classe :...

Circonscription de Thann D'après la fiche de renseignements CDOEA LIVRET DE L'ELEVE. Prénom :... Classe :... Circonscription de Thann D'après la fiche de renseignements CDOEA LIVRET DE L'ELEVE Nom :... Prénom :... Classe :... 1 Français A) LIRE Compétences : * Comprendre un énoncé, une consigne simple de manière

Plus en détail

Les Orthoptères. Introduction à la connaissance de leur biologie et leur écologie

Les Orthoptères. Introduction à la connaissance de leur biologie et leur écologie Les Orthoptères Introduction à la connaissance de leur biologie et leur écologie Julien Barataud Mai 2012 Portraits Biologie Ecologie Identification Un orthoptère est un Toujours 2 antennes Un corps en

Plus en détail

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Formation aux : Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Diplôme d Entraîneur Fédéral de Basket-Ball (DEFB)

Plus en détail

Ordre de service d'action

Ordre de service d'action Ordre de service d'action Direction générale de l'enseignement et de la recherche Service de l'enseignement technique Sous-direction des politiques de formation et d'éducation Bureau des diplômes de l'enseignement

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2010 CORRIGE. Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2010 CORRIGE. Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33 BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2010 CORRIGE Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33 GESTION PREVISIONNELLE ET SUIVI DE CHANTIER EN ASSAINISSEMENT OU EN NETTOYAGE INDUSTRIEL OU EN NETTOIEMENT

Plus en détail

RÉNOVATION DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE DIJON PHASE 2

RÉNOVATION DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE DIJON PHASE 2 RÉUNION D INFORMATION lundi 14 mars 2016 sur le projet et le déroulement des travaux RÉNOVATION DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE DIJON PHASE 2 Avec le soutien exceptionnel de PENDANT LES TRAVAUX, LA VISITE CONTINUE!

Plus en détail

Séance 3 : L indice de Gini et courbe de Lorentz

Séance 3 : L indice de Gini et courbe de Lorentz Séance 3 : L indice de Gini et courbe de Lorentz 1. Traditionnellement utilisé pour mesurer des inégalités économiques - Inégalité des répartitions des revenus, des niveaux d études, d accès aux soins

Plus en détail

La promotion interne est un mode de recrutement prévu par l article 39 de la loi du 26 janvier

La promotion interne est un mode de recrutement prévu par l article 39 de la loi du 26 janvier > Objet : Promotion interne 206 > Contact : Service carrières > Type de document : Note d information > Référence : 5-7 > Date : le 8/09/205 - Les principes de la promotion interne La promotion interne

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Gestion des situations d urgences en cabinet. C.F.P.V. 18 Mars 2015 Dr Franck CHLEIR Neuilly

Gestion des situations d urgences en cabinet. C.F.P.V. 18 Mars 2015 Dr Franck CHLEIR Neuilly Gestion des situations d urgences en cabinet. C.F.P.V. 18 Mars 2015 Dr Franck CHLEIR Neuilly Situation d urgence: deux cibles potentielles Sécurité du patient Sécurité du médecin (et du personnel) L urgence

Plus en détail

Circulaire n 4287 du 31/01/2013 SECURITE : UNIFORMISATION DU SYSTEME DE MISE EN MARCHE/ARRET COMMANDES DE LA MACHINE ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL

Circulaire n 4287 du 31/01/2013 SECURITE : UNIFORMISATION DU SYSTEME DE MISE EN MARCHE/ARRET COMMANDES DE LA MACHINE ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL Circulaire n 4287 du 31/01/2013 SECURITE : UNIFORMISATION DU SYSTEME DE MISE EN MARCHE/ARRET COMMANDES DE LA MACHINE ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles

Plus en détail

Pour les motocyclettes, ce sont donc les règles usuelles en matière de frais professionnels qui sont d'application.

Pour les motocyclettes, ce sont donc les règles usuelles en matière de frais professionnels qui sont d'application. Circulaire n Ci.RH.241/559.092 (AFER 43/2005) dd. 23.11.2005 AMORTISSEMENT Amortissement dégressif Motocyclette FRAIS PROFESSIONNELS Amortissement Condition de déduction des frais professionnels Frais

Plus en détail

Tableaux de bord Pilotez vos informations pour optimiser la prise de décision

Tableaux de bord Pilotez vos informations pour optimiser la prise de décision Définir le tableau de bord A. Rôle du tableau de bord 11 1. Quelle est la place du tableau de bord dans la stratégie? 11 2. Le rôle du tableau de bord : définir et suivre des objectifs 12 B. Organisation

Plus en détail

INFORMATION SUR L INERTAGE

INFORMATION SUR L INERTAGE 79 INFORMATION SUR L INERTAGE SYSTEME MODULAIRE Sert à éviter la corrosion lors du soudage de tubes et raccords de tuyauteries en aciers ferriques et austénitiques. Lors du soudage manuel et sur machine

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

built build to ALUMINIUM S

built build to ALUMINIUM S uilt build to ALUMINIUM TOURS ROULANTS EN ALUMINIUM QS Entreprise Projets Produits Echafaudage SYSTÈME QS POUR TOURS ROULANTES EN ALUMINIUM Le système de tours roulantes QS répond de façon efficace et

Plus en détail

Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR

Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR Mode d emploi A destination des chefs d établissements, des correspondants ENT et des gestionnaires de rubriques Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR Avant de débuter ce travail, il

Plus en détail

INSTALATION ET RACCORDEMENTS FICHE TECHNIQUE

INSTALATION ET RACCORDEMENTS FICHE TECHNIQUE INSTALATION ET RACCORDEMENTS FICHE TECHNIQUE PUISSANCE TOTALE ABSORBEE - CONSOMMATION - VOLUME D'AIR NECESSAIRE A LA COMBUSTION. APPAREILS PLANS 2 FEUX PLANS 3 FEUX Modèle 8002-8022 8042-8062 8502-8522

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Mode opératoire Saisir des écritures dans SAGA (journal comptable) Périodicité Permanente

Mode opératoire Saisir des écritures dans SAGA (journal comptable) Périodicité Permanente Descriptif Page 1 Ce document décrit les étapes pour saisir et importer des écritures dans les journaux comptables de SAGA. Sommaire 1. Les différents champs de saisie... 3 1.1. Date... 3 1.2. Compte...

Plus en détail

Collège-Lycée de l Immaculée Conception

Collège-Lycée de l Immaculée Conception Collège-Lycée de l Immaculée Conception Dossier d inscription 2016-2017 1 Fiche d inscription Photo obligatoire à coller 2016-2017 Entrée en classe de L'ÉLÈVE Nom de famille Prénoms de baptême Date de

Plus en détail

LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE

LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE Auteur : Thierry ELIOT (Service Développement) Coordonnées : Société EQUIP LABO, 19 bd Industrie 37530 Nazelles Negron Tél. : 02 47 23 42 00 - www.equiplabo.com

Plus en détail

KARLSTAD Série de canapés

KARLSTAD Série de canapés KARLSTAD Série de canapés DESIGN Tord Björklund/canapés MODÈLES Repose-pieds Fauteuil Méridienne Canapé 2 places Canapé 3 places Canapé-lit Canapé d angle 2+3/3+2 places Housse amovible Housse lavable

Plus en détail