GRC - Marketing : Facteur de développement stratégique pour l entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRC - Marketing : Facteur de développement stratégique pour l entreprise"

Transcription

1 M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 1

2 REMERCIEMENT Je tiens à remercier mon maître de mémoire, Juliette PASSEBOIS, maître de conférences à l IAE de Bordeaux, qui a su, par ses conseils, me guider dans ma réflexion, permettant ainsi l aboutissement de ce projet. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 2

3 INTRODUCTION 1 ere PARTIE: ANALYSE DE L EXISTANT Section 1. Premier Diagnostic de l activité de PAXOTEL 1. PAXOTEL sur le marché de l hôtellerie à Toulouse 1.1. Description de Paxotel 1.2. Historique 1.3. Secteur d activité 2. Mode d organisation 2.1. Le directeur d établissement 2.2. Le chef de réception 2.3. Les réceptionnistes 2.4. La chef des femmes de chambre 2.5. Les femmes de chambre Section 2. De la nécessité de mettre en place une politique de GRC à PAXOTEL 1. Analyse de la gestion de la relation client à Paxotel 1.1. Analyse du processus de réservation 1.2. Analyse du processus de facturation 2. Les enjeux de la mise en place d une solution CRM 2.1. Le concept «GRC» et son application à PAXOTEL 2.2. Gestion optimale et efficace du standard téléphonique 2.2.I.1. La gestion des appels entrants 2.2.I.2. La gestion des appels sortants 2 eme PARTIE - PROJET CRM : MISE EN ŒUVRE Section 1. Les modalités pratiques de la mise en œuvre d un projet CRM à PAXOTEL 1. Choix du logiciel 1.1. Module gestion des réservations 1.2. Module facturation 2. Segmentation de la clientèle Section 2. Mise en œuvre du projet 1. Mise en œuvre du projet CRM ; aspects organisationnels 2. Démarche et déploiement de la solution à Paxotel 2.1. Aspect technique 2.2. Intégration et déploiement 2.3. Droit des utilisateurs 3. Formation des collaborateurs 3.1. Phase 1 : apprentissage théorique du logiciel Vega 3.2. Phase 2 : mise en situation CONCLUSION M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 3

4 INTRODUCTION L évolution du marketing place désormais le client au cœur des préoccupations de l entreprise. Or conquérir un nouveau client coûte cinq fois plus cher que d en conserver un. Ou encore satisfaire et fidéliser sa clientèle revient moins cher et génère à terme plus de profits. Ce constat, l équipe dirigeante de la société PAXOTEL l a bien intégré, il modifie ainsi l approche de la stratégie marketing adopté jusqu ici : désormais on ne concentre plus tous ses efforts sur la conquête (même si elle reste indispensable), mais on s attache plutôt essentiellement à conserver les bons clients. C est là tout l enjeu de la gestion de la relation client ; GRC ou CRM Customer Relationship management en anglais. La compréhension du client devient un objectif majeur qui s impose au service directement en contact avec la clientèle, à PAXOTEL ce sont les réceptionnistes. L enjeu pour l entreprise est vital. Le déploiement d une solution CRM doit faire l'objet d'un traitement cohérent : il ne suffit pas de prospecter puis de mesurer les résultats, il faut également cibler, qualifier, affecter, suivre et analyser les efforts de conquête et de fidélisation des clients. Il permet un suivi dynamique des actions engagées à toutes les étapes du cycle de vente et de respecter une règle d'or commerciale : ne jamais perdre de vue ses clients et ses prospects. L'utilisation d'un outil de CRM a un impact important sur l'organisation et les modes de travail des équipes en charge de la clientèle. Elle requiert une réflexion en amont pour préparer sa compréhension et son appropriation par ces équipes et elle implique la mise en place de règles pour en faire un outil d aide aux opérations de conquête et de fidélisation et non pas un outil consommateur de temps. Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que la mise en œuvre d une solution CRM s accompagne du respect de certaines de règles et que c est à cette condition qu elle apportera une forte contribution au développement de l entreprise. En somme, l arrivée à maturité de solutions de CRM pour les PME vient à la rencontre de toutes ces entreprises qui ont aujourd hui une réelle volonté de promouvoir la qualité dans leurs relations clients. La réussite de cette démarche passe par un effort permanent d instaurer une relation personnalisée lors de chaque contact. Car au-delà du projet, de l adéquation métier et des solutions proposées, la relation client est avant tout un état d esprit. Tout au long de ce travail, nous analyserons l activité de PAXOTEL, nous mettrons également en évidence la nécessité pour l entreprise de mettre en place une politique de gestion de clientèle performante. Ensuite nous étudierons les modalités pratiques de la mise en œuvre d un tel projet, du choix du logiciel jusqu au déploiement de la solution dans l entreprise. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 4

5 PARTIE 1 : ANALYSE DE L EXISTANT L information est une ressource stratégique pour l entreprise. C est souvent un facteur clé dans la gestion de la relation client. Au-delà de la capture de cette information, se pose la question de son organisation. Tout au long de cette 1 ere partie, nous décrirons et analyserons l activité de la société PAXOTEL, son mode de fonctionnement, son secteur d activité Sa politique commerciale et marketing est-elle favorable au développement d une relation durable avec ses clients? La société dispose-t-elle d un outil CRM pour valoriser son patrimoine client? Nous tenterons de répondre à toutes ces questions. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 5

6 SECTION 1. PREMIER DIAGNOSTIC DE L ACTIVITE DE PAXOTEL 1. PAXOTEL SUR LE MARCHE DE L HOTELLERIE A TOULOUSE 1.1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Le PAXOTEL est un hôtel indépendant deux étoiles qui possède 42 chambres. La quasi majorité des chambres sont climatisées sauf pour 8 d entre-elles. Elles sont toutes équipées de TV en couleur, canal +, Wifi, téléphone ainsi qu une salle de bain douche et WC. L hôtel met à la disposition de ses clients un parking grillagé, surveillé et gratuit ainsi que deux salles de réunion. La clientèle de PAXOTEL se compose essentiellement d hommes d affaires de passage dans la ville Rose (TOULOUSE). Ces derniers apprécient l accueil chaleureux, une restauration sur place, l accès à Internet partout dans l hôtel, un service de petit-déjeuner matinal et une facturation préparée à l avance. Le reste de sa clientèle se compose des clients étrangers (principalement Européen) vacanciers ou non HISTORIQUE PAXOTEL est actuellement dirigée par Mr HETEMA Fokke et ceci depuis L hôtel s appelait à l époque «AXOTEL». Il a changé de nom en 1992 car ce nom était celui d une chaine d hôtel. Le mot «PAX» signifie paix en latin afin que nos clients puissent trouver calme et repos lors de leur escale sur Toulouse. Depuis maintenant quelques années nous travaillons en partenariat avec le restaurant l ASTRIER, lequel se situe juste en face de notre hôtel. L objet de ce partenariat est purement M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 6

7 commercial, l avantage pour nous est de proposer une offre complète à nos clients : Chambre + Petit Déjeuner + Repas (Midi ou soir) SECTEUR D ACTIVITE PAXOTEL est une entreprise hôtelière. C est un hôtel indépendant sans restaurant intégré. Au sein du secteur hôtelier, on doit tout d abord distinguer les hôtels classiques dont fait partie notre hôtel et l hôtellerie de chaîne. Selon l Insee, l hôtellerie de chaîne se définit comme un ensemble d hôtels (filiales ou franchisés) regroupé sous l enseigne d un groupe hôtelier. D après l observatoire de la restauration et l hôtellerie française, depuis janvier 2008 l activité s est dégradée dans le secteur. La croissance se ralentit dans la restauration rapide, elle stagne dans la restauration et elle diminue dans les hôtels sans restaurant, pour ces derniers l activité a diminué de 1,3 % en valeur et de 1,5 % en volume. Un retournement de tendance, puisque le mois de décembre avait été plutôt bon et que l évolution de l année 2007 avait été favorable (+ 4,9 % en volume et + 8,7 % en valeur). Seuls les hôtels avec restaurant sont encore compétitifs. 2. MODE D ORGANISATION Paxotel a un effectif de dix salariés. Le mode d organisation est le suivant : l équipe se compose de 4 femmes de chambre dont 1 chef, 5 réceptionnistes dont 1 chef et bien sûr le directeur de l établissement. Chacun des postes à des missions très précises à effectuer LE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT Le directeur d'hôtel encadre, coordonne et contrôle l'ensemble du personnel et les différents services liés à l'hébergement. La grande variété de tailles et de formes des exploitations hôtelières entraîne des conditions d'exercices variées de la fonction. Il gère et dirige l'établissement dans le cadre du budget qu'il s'est fixé. Il décide des investissements, organise l'approvisionnement en fourniture, effectue la comptabilité. Il est responsable du développement de l'activité de l'établissement et en assure la promotion. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 7

8 2. 2. LE CHEF DE RECEPTION Il exerce la responsabilité du service accueil et du service caisse. En matière de réservation, il établit le plan d'occupation. Son rôle est très important puisqu'il est l'image de marque de l'établissement. C'est lui qui donne le ton et l'esprit préconisé par la direction. Concrètement, il s'occupe de l'accueil du client et lui attribue une chambre. Il s'occupe d'organiser et de superviser le travail du personnel de réception LES RECEPTIONNISTES Accueillir le client, l écouter, veiller à son confort, le renseigner et le sécuriser, lui offrir disponibilité et gentillesse, tels sont les principaux atouts du personnel de réception, véritable tour de contrôle de l hôtel. Le réceptionniste doit faire face à des charges de travail irrégulières, en fonction de l occupation de l hôtel : coups de feu de l encaissement des notes, tôt le matin, arrivée massive et simultanée des clients d un avion, d un train, d un groupe en autocar. Périodes de tranquillité mises à profit pour traiter le courrier, prospecté, mettre à jour le planning des réservations, etc. Efficacité, esprit d initiative et réactivité caractérisent cette activité et ces emplois LA CHEF DES FEMMES DE CHAMBRE La chef des femmes de chambre est responsable de l'entretien du linge de l'hôtel. Elle rassemble et comptabilise le linge sale que lui apportent les femmes de chambre pour ensuite le confier à la buanderie, ou à une société de nettoyage extérieure. Quand le linge lui revient propre, elle le compte et le contrôle afin de voir s'il y a des retouches de couture à effectuer avant de le redistribuer au personnel des étages. Elle s'occupe d'organiser et de superviser le travail des femmes de chambre. Soigneuse et ordonnée, elle doit avoir aussi une bonne condition physique pour supporter le poids du linge LES FEMMES DE CHAMBRE Le client quitte son hôtel, lit défait, salle de bain utilisée, chambre plus ou moins en désordre. Quelques heures plus tard, rangée, nettoyée, aérée, pimpante, la chambre attend le client pour une nouvelle nuit. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 8

9 Derrière cette promesse au quotidien, se cache une femme de chambre. «Se cache» est bien le mot puisque, par définition, une femme de chambre travaille quand le client n'est pas là. Elle est responsable du bon ordre et de la propreté des étages et contribue à l'image de l'hôtel. Autonomie, rigueur, goût de l'organisation, de l'ordre, de l'efficacité sont des qualités indispensables. SECTION 2. DE LA NECESSITE DE METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE GRC A PAXOTEL 1. ANALYSE DE LA GESTION DE LA RELATION CLIENT A PAXOTEL A PAXOTEL, la gestion de la relation client est quasi inexistante, l entreprise ne concède aucun effort pour que ses clients lui soient fidèles. Sa stratégie était plus axée sur la conquête perpétuelle de nouveaux clients. Sa politique commerciale était essentiellement de mettre en place plusieurs partenariats avec des Centrales des réservations telles que : QCNS International, La Centrale des salles,... Cette stratégie marketing de PAXOTEL n est pas mauvaise en soi, elle est juste incomplète et fait perdre beaucoup d argent et de temps à l entreprise. Après avoir réfléchi sur les avantages et les inconvénients de notre stratégie marketing, il nous a paru important de mettre en place une vraie politique de fidélisation des clients. Cela peut paraître anodin mais le simple fait de détenir certaines informations personnelles sur le client peut suffit à le rendre fidèle. Par exemple : lui demander comment s est passé le mariage de sa fille, ou comment s est déroulé son voyage à l étranger le mois dernier, ou encore lui demander des nouvelles de sa fille qui a passé le bac le mois dernier, parfois même le simple fait de ne plus lui demander son numéro de téléphone, son prénom ou ses numéro de carte bancaire lui donne un sentiment de reconnaissance ou d appartenance à un groupe. Le processus de réservation et de facturation se fait façon très élémentaires, pourtant ces derniers constituent une partie importante de l activité de l hôtel ANALYSE DU PROCESSUS DE RESERVATION Lorsqu un client contacte l hôtel pour réserver une chambre, la réservation ne se fait pas sur un support informatique mais sur un support papier, lequel était archiver mois après mois. Avec ce système il n est pas impossible de retrouver le séjour antérieur d un client mais cela prendrait un temps considérable. Ce mode de fonctionnement présentait plusieurs désavantages au niveau de la gestion de la relation client, en voici quelques-uns : M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 9

10 Aucune possibilité d effectuer des réservations de groupe accompagné ou non Réservation sur plusieurs jours en fonction des disponibilités Pas d informations sur le client Pas de segmentation par type de client Gestion des arrhes avec date limite Pas d initiales de l utilisateur Pas de commentaires «personnel» Aucune distinction par couleurs selon l état des réservations Aucune visualisation du surbooking Aucune visualisation de l état des chambres Pas de fiche de réservation Aucune information sur les clients qui ont confirmé par Téléphone, Courrier Pas de pré facturation du séjour Aucune information sur les clients arrivés avec ou sans réservation Pas d aides à l'affectation des chambres Aucune information sur les clients arrivés mais non prévues, ANALYSE DU PROCESSUS DE FACTURATION La facturation se fait sur une feuille Excel. Hormis le fait qu elle se fasse sur un support informatique, elle est quasiment manuelle car le réceptionniste doit systématiquement créer une facture pour chaque client. Voici quelques désavantages : Pas de départ automatique «1 seule touche» Il n y a pas de couplage réservation/facturation Pas de facturation séparée des extras Facturation n est pas liée au séjour du client Aucune gestion des tarifs préférentiels Pas d imputation automatique des arrhes Pas de flash situation client Aux vues des analyses effectuées ci-dessus, il est évident que l entreprise se doit de réagir par la mise en place d une politique de gestion de la relation client efficace. Celle ci permettra à l entreprise d être à l écoute de ses clients afin de mieux répondre à leurs attentes. Au-delà cette satisfaction du client, quels sont les enjeux pour l entreprise, quel plus cette solution CRM apportera t-elle à l entreprise? M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 10

11 2. LES ENJEUX DE LA MISE EN PLACE D UNE SOLUTION CRM La personnalisation de la relation est un moteur de la fidélisation. La seule satisfaction du client ne constitue plus désormais gage de fidélité à long terme. Pré requis obligatoire, elle doit s accompagner aujourd hui de relation humaine. Selon les enquêtes menées par carole Hamon et pascal Lézin dans l ouvrage «gestion de clientèle»dans beaucoup de cas le critère prix est souvent moins important que le ton, l attitude et la disponibilité de son interlocuteur (le réceptionniste). Les technologies CRM ont permis de passer d une logique d individualisation de la relation à une logique de personnalisation. Le client n est plus considéré au sein d un segment de marché mais comme une entité à part entière cette manière distincte de s adresser à chaque client sélectionné et de concentrer sur les plus fortes potentialités est à l origine du marketing One to One. Don Pepers et Martha Rogers ont expliqué dans l ouvrage «le one to one, valoriser votre capital client» comment la personnalisation pouvait être une arme de fidélisation ou de conquête. Toutes ces optimisations des relations en termes d actions doivent aboutir à un cycle vertueux : M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 11

12 Si les méthodes de mise en œuvre des projets CRM différent selon l ampleur ou l intégrateur choisi les notions autour desquelles s articule la stratégie CRM sont souvent les mêmes : La Traçabilité des événements clients. Par événement client, nous entendons toutes les occasions de contacts entrants (appels téléphoniques, courriers, fax, navigation sur site internet de l entreprise ) ou sortants (envoi de facture, de devis, appel téléphonique, ) entre le client et l entreprise. Le traçage systématique dans l outil CRM de tous les événements clients quel que soit le support (appel téléphonique, mail, courrier, fax) permet de suivre l évolution des flux d information de chacun des clients. Cette traçabilité contribue en outre à la connaissance générale du client. Le suivi de la fréquence de certains types de contact peut également permettre d identifier des comportements à risque en termes de mécontentement naissant. La pro activité dans les relations avec le client. Pour devancer, anticiper et aiguiller les clients vers des opportunités de ventes additionnelles en adéquation avec son profil. Les CRM offrent une vision étendue et transverse des informations clients. L écran «carte d identité du client», c est une fiche qui regroupe toutes les informations que l entreprise détient sur clients. Cette fiche client doit offrir une vision à «360 degrés» du client. Outre l identification du contact (civilité, nom, cordonnées, habitation, numéro de ligne, adresse de facturation, ) cet écran mentionne des informations d ordre financier (la situation comptable, en cour de paiement, ) et un historique des dernières relations quel que soit le canal (téléphone, mail, courrier ), des dernières actions effectuées (dossier suivi par exemple) et leur état (affecté, en cours, clôturé ) Il permet également de voir le nombre des clients envoyés par nos partenaires (agence de voyage, centrale des réservations, entreprise partenaire, ). La vision à «360 degré» du client donne une grille de lecture unique du client quel que soit le service de l entreprise concerné. Elle participe à l adhésion de chacun dans la mise en œuvre de la stratégie client. Elle met également en commun les richesses de l information client dispersées au sein de l entreprise. Le client peut avoir plusieurs points d entrée dans l entreprise. Ce point d entrée doivent avoir la vision la plus transverse de ce client (information comptable, commercial, logistique, ) afin de comprendre et traiter le client au regard de l ensemble de M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 12

13 ses interactions avec l entreprise. La prise en compte de la légitimité des demandes du client et de leur traitement passe par cette vision étendue. Le pilotage de la relation client. Qu est-ce que le pilotage et quels en sont les enjeux? Il s agit de définir d évaluer les paramètres qui permettront de réaliser les objectifs assignés aux différents services de l entreprise dans leur relation avec le client. Les enjeux du pilotage de la relation sont simples. Il s agit de mettre en adéquation le cout de la relation client que l entreprise souhaite consentir à une typologie de clients. Les typologies de client sont généralement de trois ordres : Les clients à plus fort potentiel. Que ce potentiel soit mesuré en termes de marges ou de chiffres d affaires. Le client à plus forte rentabilité. Le client pour lesquels il n est pas ou plus intéressant de maintenir une relation commerciale au-dessus de tel ou de tel cout de relation. Le pilotage opérationnel d une organisation de CRM se construit grâce à l indicateur de fidélisation de client. Il autorise un contrôle de la qualité comme le cout de la relation. Aux vues des éléments que nous venons d étudier, il est clair que la mise en place d un outil CRM améliorera non seulement la relation entre l entreprise et ses client, mais marquera un tournant dans la politique commerciale et marketing de PAXOTEL. En quoi consiste réellement ce concept de «GRC»? Peut-il s adapter au cas particulier des entreprises évoluant dans le secteur du tourisme? LE CONCEPT «GRC» ET SON APPLICATION A PAXOTEL La gestion de la relation client (GRC) consiste pour une entreprise, à construire une relation profitable sur le long terme avec ses clients. En effet, ce sont les clients d aujourd'hui qui assurent les revenues de demain. Cette relation est considérablement renforcée dès lors qu elle se personnalise : on doit traiter chaque client de manière individuelle. Ceci est rendu possible grâce à la convergence des nouvelles technologies, des nouvelles méthodes mercatiques et des possibilités considérablement accrues de l information. Ce concept de CRM amorce un changement de perspective dans la relation qui lie le client à l entreprise. Bien-sûr la vente(ou la prestation de service) est toujours le moyen d assurer la pérennité de l entreprise. Cependant, dans la perspective de la GRC, son statut a évolué : M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 13

14 Avec la GRC, la vente ou la prestation de service Ce n est plus La conclusion d un cycle de vente durable un processus à court terme la réalisation du chiffre d affaires C est plutôt une simple étape qui ponctue une relation à moyen ou à long terme principalement l occasion de contribuer à la à la seule satisfaction du vendeur satisfaction du client l apport de la valeur en priorité l apport de la valeur au client à l entreprise Principalement la conquête de l adaptation permanente de l offre nouveaux clients afin de fidéliser le client Finalement la vente n est plus le résultat d un effort commercial qui débute avec la prospection et qui s achève avec le règlement du client, mais elle découle «naturellement» d une relation satisfaisante pour le client. Pour le cas particulier des entreprises hôtelières, le contact avec la clientèle passe obligatoire et avant tout par le standard téléphonique de l entreprise. Ce pour cela qu il est primordial pour PAXOTEL d avoir une gestion optimale et efficace de son standard téléphonique GESTION OPTIMALE ET EFFICACE DU STANDARD TELEPHONIQUE A PAXOTEL la relation client passe avant tout par le standard téléphonique de l entreprise, l avantage de mettre en place un outil CRM est avant tout d améliorer et d organiser le standard pour automatiser les appels téléphoniques avec la clientèle : appels entrants et appels sortants. Le but recherché est d identifier le client dès qu il nous donne son nom, on pourra ainsi en un seul clic avoir accès à des données personnelles sur de chaque client. Le logiciel CRM qui sera mise en place doit permettre de gérer aussi bien les appels entrants que sortants LA GESTION DES APPELS ENTRANTS C est l une des activités principales du réceptionniste, elle doit être gérer de façon la plus efficace possible car elle est en contact direct avec les clients. L accueil et l attention accordés aux clients seront déterminants pour la suite. Une mauvaise gestion de cette M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 14

15 interface peut avoir des conséquences désastreuses pour l entreprise et ceux dans plusieurs domaines : mauvaise image, mauvaise publicité, perte des clients,. Si le projet mise en œuvre d outil CRM est mené à bien, il permettra entre-autre à l entreprise de recueillir des informations et des demandes en provenance des clients et prospects : Réclamation Demande de renseignement Réservations Réponse à une sollicitation Modification des informations sur une réservation Prise en compte d un événement Historique du client Préférence du client suite aux séjours antérieurs LA GESTION DES APPELS SORTANTS Tout aussi important que la réception, elle permet entre-autre de contacter des clients pour diverses raisons. A l inverse de la réception d appels, ici on est plus en contact avec des personnes qui sont déjà client de l entreprise. Il est donc très important d avoir un minimum d information sur le client. Si ce dernier se sent reconnu, il sera plus disposé à nous être fidèle. Un client peut être contacté pour plusieurs raisons, d où l intérêt pour l entreprise d avoir un outil lui permettant d alimenter la fiche du client. Qualification de fichier Collecte d information Réalisation d une étude de satisfaction Appel suite à une demande de renseignement Information complémentaire sur une réservation Vérification du planning du lendemain. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 15

16 2 eme PARTIE - PROJET CRM : MISE EN ŒUVRE Après avoir mis en évidence la nécessité pour l entreprise de centrer ses efforts sur ses clients par la mise en œuvre d une solution CRM, l heure est venue de faire un choix. Tout au long de cette partie, nous tenterons de définir les critères indispensables à la réussite du projet dans son ensemble. Au-delà même du déploiement de la solution qui sera retenue, il faudra tenir compte de la capacité de l appropriation de l outil par chaque collaborateur. D où la nécessité absolue de prévoir des périodes de formation et d apprentissage de l outil. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 16

17 SECTION 1 : LES MODALITES PRATIQUES DE LA MISE EN ŒUVRE D UN PROJET CRM A PAXOTEL 1. CHOIX DU LOGICIEL Après avoir réalisé un audit marketing interne (de façon informelle) de la gestion de la relation client au sein de PAXOTEL, il faut maintenant faire un choix de l outil CRM à mettre en place afin de résoudre les problèmes constatés. Après avoir fait le tour des solutions CRM existantes sur le marché et sur recommandation du directeur de l hôtel, notre choix s est porté sur le logiciel VEGA. Bon nombre d'hôteliers, de résidences hôtelières, de restaurants et de collectivités le connaissent pour l'avoir adopté. Le logiciel de gestion hôtelière Vega, développé par la société EHR Soft et commercialisé en France par plusieurs agences, est considéré par de nombreux professionnels comme un produit informatique convivial et abordable. Cette solution s'adresse à des hôtels de 9 à 250 chambres et à des restaurants aux profils très différents (du pub au 3 étoiles Michelin en passant par le restaurant d'entreprise). Il est développé sous forme de modules «à la carte», il faut donc choisir les modules susceptibles de répondre à nos attentes. Voici les 7 modules proposés : La gestion des réservations La facturation La facturation restaurant, bar, vente à emporter La gestion des stocks Les séminaires et salles de réunion La gestion du personnel et les horaires Vega.Net : la vente de chambre sur internet Après analyse notre choix s est porté sur les deux premiers modules ci-dessus, à savoir la «Gestion des réservations» et la «facturation». La raison de ce choix est la suite logique l analyse qu on a faite dans les chapitres précédents. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 17

18 1.1. MODULE DE GESTION DES RESERVATIONS Cela permet avant tout de gérer les réservations et le planning d occupation des chambres. Il permet également de mettre en place une stratégie marketing de «One to One» car désormais chaque client aura une fiche dans laquelle sera enregistré toute information lui concernant, l historique de ses séjours antérieurs. Au-delà de la gestion des réservations, c est la personnalisation de chaque relation ; elle nécessite la connaissance la plus fine des comportements et des profils des clients. Elle est rendue possible par la performance des bases de données qui constituent désormais le véritable coffre-fort de l entreprise : la maitrise des informations clients devient le facteur essentiel de la performance commerciale de l entreprise. Voici les principales fonctionnalités de ce module : Planning interactif des chambres à l écran avec visualisation au jour, à la semaine, à la quinzaine ou au mois Planning d occupation, des no-show (Client Absent) Visualisation de l historique client en saisie de réservation Gestion des arrivées et départs décalés des membres de groupes Historique client de fréquentation, de CA sous forme de tableaux et de graphiques Gestion des réservations «individuelles» et «groupes» avec rooming-list automatique ou manuelle Gestion des délogements directement sur le planning M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 18

19 Gestion automatique des courriers (confirmations, arrhes ), en français et en langues étrangères (interface MsWord ) Interface téléphonique (en option) pour une gestion automatique de la taxation Interfaces comptables MODULE FACTURATION Ce module comme son nom l indique aide à la facturation du client, il permet au réceptionniste de regrouper la facture principale (relatif au séjour) et la facture d extra (relatif aux autres consommations). L Intégration de ce module est d ordre stratégique pour l entreprise, car elle nous permet de garder une certaine cohérence dans notre gestion de l entreprise. Couplé avec le module de gestion des réservations, ça nous permet ainsi de regrouper les informations comptables concernant le client en un seul endroit. Ainsi en un seul clic on lance la facturation du client, une facturation qui prend en compte non seulement la facture de départ mais également les éventuels factures d extras associés. Voici les principales fonctionnalités de ce module : Fonction de facturation automatique des arrangements Fonction de «paiement à l arrivée» Gestion des tarifs négociés et tarifs saisonniers Modification de factures avant et après édition Gestion des notes d extra (jusqu à 8 par client) M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 19

20 Gestion des arrhes, des prépaiements et des avances aux clients Gestion des commissions agences avec relevé et historique des CA, des séjours Gestion des comptes débiteurs (entreprise) Gestion des relances par courrier (en français et en langues étrangères) Budgets avec comparatif prévisionnel et réalisé en % et en valeur Feuille Insee des statistiques par nationalités Journal et livre de caisse détaillé (gestion des entrées et sorties de caisse) Fichier clients détaillé Comme on a bien pu le voir, dans la mise en œuvre d une démarche CRM, il est important de bien connaitre ses clients. Pour maximiser cette gestion clientèle, il ne faut pas se limiter à la connaissance du client, il faut également les catégoriser afin de repérer facilement les clients qui nécessitent le plus d attention. 2. SEGMENTATION DE LA CLIENTELE Dans une démarche de gestion de la relation client, pour adapter l offre à la personnalité du client, l entreprise doit bien le connaitre et anticiper ses réactions. Des études réalisées auprès des entreprises montrent qu un faible pourcentage seulement déclare connaitre parfaitement leurs clients. Ce qui paraît paradoxal au regard des enjeux. Au-delà de la connaissance du client, c est l adaptation de l offre, la satisfaction du client et sa fidélisation qui sont en cause, voir la rentabilité de l activité de l entreprise. Pour mettre en œuvre ce processus de connaissance des clients, il importe de réfléchir entre autre aux points suivants : Quels sont les clients? Clients actuels mais aussi clients potentiels ou futurs (prospect); ensemble des clients ou clients stratégiques seulement (groupe de voyageur), etc. Quelles informations doit-on collecter? Quels moyens doit-on mettre en œuvre? Quels outils utiliser? Afin d identifier et de catégoriser les clients de l entreprise, il convient d établir une pyramide des clients. M r BOTULI BOLA Thierry Diplôme de Perfectionnement à la Gestion des Affaires 20

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France.

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France. RESSOURCE PME Cahier des charges d un outil de gestion de la relation client (GRC) ou Customer Relationship Management (CRM) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien

Plus en détail

Plus de 1500 clients dans l hexagone / Près de 1700 clients en Europe

Plus de 1500 clients dans l hexagone / Près de 1700 clients en Europe Plus de 1500 clients dans l hexagone / Près de 1700 clients en Europe Parce que le bien-être de vos clients est essentiel, choisissez une gicielle e performante solution logicielle Réservations Rése se

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte Rentabilité économique Améliorer le résultat d exploitation Vous avez besoin de prendre du recul pour choisir les bons leviers d amélioration de votre rentabilité? Dans cette réflexion complexe, FTC vous

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales?

Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales? Panorama de l offre Sage CRM Solutions CRM Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales? Soyez plus proches de vos clients Pour vous garantir une relation

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion Données des SIM Bases de données produits Identification, caractéristiques techniques, caractéristiques commerciales (prix, unités de vente, fournisseurs), état des stocks, ventes réalisées Bases de données

Plus en détail

La gestion de la relation client. Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing "One to one"

La gestion de la relation client. Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing One to one La gestion de la relation client Introduction Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing "One to one" apparaît en France en 1997. Mais le concept est né au début des années 1990, pour

Plus en détail

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER S SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER plus que jamais, un outil d actualité et de conquête Votre connaissance du et de vos clients est fondamentale pour assurer vos succès.

Plus en détail

LIVRE BLANC AMÉLIOREZ VOS PERFORMANCES MARKETING ET COMMERCIALES GRÂCE À UNE GESTION DE LEADS OPTIMISÉE

LIVRE BLANC AMÉLIOREZ VOS PERFORMANCES MARKETING ET COMMERCIALES GRÂCE À UNE GESTION DE LEADS OPTIMISÉE AMÉLIOREZ VOS PERFORMANCES MARKETING ET COMMERCIALES GRÂCE À UNE GESTION DE LEADS OPTIMISÉE 2 A PROPOS Pourquoi la gestion des leads (lead management) est-elle devenue si importante de nos jours pour les

Plus en détail

Hôtellerie, Restauration et Tourisme

Hôtellerie, Restauration et Tourisme étude DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS, Restauration et Tourisme 2 0 0 8-2 0 0 9 SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8

Plus en détail

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE Catarina Pascoal Equipe M Himali Patabendi 2013-2014 Sandrine Tan TABLE DES MATIERES I - Quimbaya Tours

Plus en détail

1 De la logique de l entreprise au projet managérial

1 De la logique de l entreprise au projet managérial De la logique de l entreprise au projet managérial Caisse à outils du manager en quête de performances managériales!. Rappel de ce qu est la logique de l entreprise Une entreprise se définit comme la somme

Plus en détail

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Objectifs de la formation Les métiers Ce Master valide votre qualification professionnelle et votre aptitude à tenir les emplois de cadres et futurs cadres supérieurs dans les professions industrielles

Plus en détail

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts SOMMAIRE Avant Propos 3 Faites un bilan de votre situation actuelle 4 Quelle est la différence entre un logiciel de gestion de contacts et mon organisation

Plus en détail

Hôtellerie & Tourisme

Hôtellerie & Tourisme SALARY SURVEY 2014 & & Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr INTRODUCTION Michael Page & est une division de Michael Page, leader du conseil en recrutement, spécialiste de

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS L hébergement chez l habitant existe depuis de nombreuses années sous différentes formes et son développement s est accentué

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club Réunion des membres du 7 juin 2011 «Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Comment faciliter la gestion journalière d un commerce ou d une TPE par l utilisation d outils TIC? L adoption d outils TIC mais

Plus en détail

Panorama de l offre Sage CRM Solutions

Panorama de l offre Sage CRM Solutions Panorama de l offre Sage CRM Solutions CRM Soyez plus proches de vos clients Pour vous garantir une relation privilégiée avec vos clients et prospects, Sage a développé une gamme de solutions de CRM (Customer

Plus en détail

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente I. La fidélisation A. Les enjeux de la fidélisation B. La mesure de la satisfaction des clients dans les unités commerciales physiques

Plus en détail

Careo la solution GRC des artisans, TPE, professions libérales et PME alliant efficacité, facilité d'accès, performance et évolution.

Careo la solution GRC des artisans, TPE, professions libérales et PME alliant efficacité, facilité d'accès, performance et évolution. Careo la solution GRC des artisans, TPE, professions libérales et PME alliant efficacité, facilité d'accès, performance et évolution. Nous vivons une période fascinante par le fait que chaque mois de véritables

Plus en détail

La gestion opérationnelle de l information commerciale

La gestion opérationnelle de l information commerciale La gestion opérationnelle de l information commerciale La maîtrise du Process Commercial Du ciblage à la commande avec les solutions PREMIDATA PREMIUM 23 avenue de Genève 74 000 ANNECY Tél : 04.50.46.54.56

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS 1. Améliorez votre efficacité commerciale pour augmenter le taux de réussite de vos devis 80% du temps d un commercial n est pas affecté à la vente (Proudfoot

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC Alexandre CADIC Mathis BAKARY 27/02/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Contexte... 3 a. Implémentation :... 3 b. Direction Générale :... 3 2. Périmètre

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle. 842 - La segmentation de la clientèle

S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle. 842 - La segmentation de la clientèle S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle 842 - La segmentation de la clientèle 843 - Les actions personnalisées utilisation des procédures de consultation

Plus en détail

INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT La Gestion de la Relation Client (GRC) correspond à l'expression anglaise Customer Relationship Management (CRM). «La GRC est l'ensemble des outils et techniques

Plus en détail

La satisfaction client

La satisfaction client Evénement Business La satisfaction client Exploiter à 100 % son capital client Doper ses ventes 12 Juin 2012 La satisfaction client Comment exploiter à 100 % son capital client? Comment doper ses ventes?

Plus en détail

LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Cycle: Licence professionnelle Filière: Technique banques et assurances LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Réalisé par: Mlle Asmae AIT RAI Mlle Ghizlane JALIAD Mlle Hafida EL

Plus en détail

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013!

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013! MODULE 1 00 CATALOGUE DES 2013 FORMATIONS hôtellerie-restauration À la conquête des compétences 2013! 1 Valoriser votre expérience et/ou celle de vos collaborateurs en obtenant un diplôme d état (Bac +

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme 2010 étude de fonctions & rémunérations Restauration et Tourisme SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8 2 - Yield /

Plus en détail

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV CONSTRUCTION FABRICATION D'ÉQUIPEMENTS MAINTENANCE INDUSTRIELLE BUREAUX D'ÉTUDES SERVICES INFORMATIQUES NETTOYAGE «NaviOne n est pas

Plus en détail

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment. www.absyscyborg.com

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment. www.absyscyborg.com Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment Beaucoup plus qu un logiciel de suivi de chantier, NaviBat est un véritable outil de pilotage. Navibat n est pas qu un simple logiciel de suivi

Plus en détail

Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale

Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale 1- Présentation de l unité commerciale MAAF Assurance est une Société Anonyme qui fut créée en 1950 par Jean TRIOULLIER. Quant

Plus en détail

Le CRM au cœur des cabinets d avocats

Le CRM au cœur des cabinets d avocats Livre Blanc Le CRM au cœur des cabinets d avocats Entrez dans le futur de la relation clients Edito Le monde du conseil juridique est en pleine (r)évolution. Alors que le décret n 2014-1251 du 28 octobre

Plus en détail

GÉREZ VOTRE RELATION CLIENT SANS QUITTER MICRO SOFT OUTLOOK

GÉREZ VOTRE RELATION CLIENT SANS QUITTER MICRO SOFT OUTLOOK Face à l évolution rapide des marchés, les entreprises doivent continuellement reconsidérer leurs axes de développement et leurs stratégies commerciales. Les sollicitations permanentes des concurrents

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Créer de la valeur dans le secteur d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Analytics» L

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

Stratégie Marketing Intégrée COMMENT ABORDER LA PERSONNALISATION DE L OFFRE ET LE ONE TO ONE?

Stratégie Marketing Intégrée COMMENT ABORDER LA PERSONNALISATION DE L OFFRE ET LE ONE TO ONE? Stratégie Marketing Intégrée COMMENT ABORDER LA PERSONNALISATION DE L OFFRE ET LE ONE TO ONE? GROUPE N 4 Péryne DESMULIER Maxime DEVIN Clément DUBOIS Julien DUTHEIL Mandy LOOSVELDT I II III INTRODUCTION

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Préparer une mission de prospection. Service du Commerce Extérieur Mardi 31 mai 2011

Préparer une mission de prospection. Service du Commerce Extérieur Mardi 31 mai 2011 Préparer une mission de prospection Service du Commerce Extérieur Mardi 31 mai 2011 Le voyage professionnel est considéré aujourd'hui comme l'un des outils les plus efficaces de la prospection export.

Plus en détail

performance commerciale

performance commerciale Logiciel GRC : Un outil au service de la performance commerciale Les Morning du WEB Juin 2014 Intervenant : Eric BLACHE Cabinet COFIJA CADRE EXPERT Eric BLACHE Cabinet COFIJA 35 ans d expérience dans les

Plus en détail

Des questions en live? @gregguzzo

Des questions en live? @gregguzzo Comment Val Thorens, à travers la mise en place d un écosystème numérique & humain, favorise le service et l expérience client? Des questions en live? @gregguzzo 1 _ CRM, késako? Construire avec ses clients

Plus en détail

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0 Universitaire : 2010.2011 0 Introduction : Chaque jour à travers le monde, des managers déplorent la baisse de fidélité de leurs clients qui sont courtisés plus fébrilement par des concurrents offrant

Plus en détail

Jalix, intégrateur-conseil en systèmes d information

Jalix, intégrateur-conseil en systèmes d information Jalix est un intégrateur-conseil en systèmes d information spécialisé dans les domaines de : n l infrastructure, n la mise en œuvre de solutions ERP/PGI et CRM, n le pilotage de projets (ERP, CRM, infrastructure),

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 Office Municipal de Tourisme Bénodet 12 Décembre 2012 12/12/2012 1 Stratégie 2012/2015 Rappel des 5 objectifs : Accueil Information Animation des acteurs locaux Promotion et Communication

Plus en détail

Fiabilité et simplicité d'utilisation sont garanties

Fiabilité et simplicité d'utilisation sont garanties Solution la plus complète pour la gestion intégrale d'une entreprise qui fabrique ses produits touristiques et qui les distribuent sur tous les canaux. CRM LS Master Fiabilité et simplicité d'utilisation

Plus en détail

location et services : vente directe via des agences en propre ; produits de collectivités : vente directe, revendeurs, télévente et vente en ligne.

location et services : vente directe via des agences en propre ; produits de collectivités : vente directe, revendeurs, télévente et vente en ligne. Chapitre 6 LA FONCTION COMMERCIALE 6.1 Organisation commerciale et distribution Une adaptation constante des modes de distribution et de l organisation commerciale aux produits, aux services et aux clients

Plus en détail

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion.

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. www.julienrio.com Introduction: L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. Cet article s est inspiré de l ouvrage

Plus en détail

Cegid Business Restaurant

Cegid Business Restaurant CegidBusinessRestaurant Cegid Business Restaurant Encaissement Gérer efficacement tous les aspects de votre métier Facturation Avec Cegid Business Restaurant, dotez-vous d un véritable système d information

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III)

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) Objectifs de l action de formation Acquérir les compétences professionnelles suivantes: Management de l'unité commerciale : Management de l'équipe commerciale

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

BUSINESS. / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT RC SOFT

BUSINESS. / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT RC SOFT / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT Créée en 2002, RC SOFT a développé différents types de logiciels avant de se concentrer très tôt sur les différents modules de la solution. En

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

1 Pourquoi mesurer la satisfaction de vos clients?

1 Pourquoi mesurer la satisfaction de vos clients? A l heure où la compétitivité est exacerbée, conquérir un client représente un investissement, le fidéliser également. L un des objectifs majeurs consiste à bien répartir vos investissements afin de capitaliser

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Le SIC Jean Philippe Boullery Janvier 2011

Le SIC Jean Philippe Boullery Janvier 2011 Le SIC Jean Philippe Boullery Janvier 2011 Le dossier pour l épreuve d ACRC comporte en première partie une présentation de l entreprise sur 3 pages et une description de son SIC sur deux pages. Vous disposerez

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

Chapitre I : Introduction

Chapitre I : Introduction Chapitre I : Introduction 1.1) Problématique A partir des années soixante, l environnement des entreprises a connu une mutation capitale, sans précédant historique dans le climat des affaires. Ces changements

Plus en détail

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement SOMMAIRE Tout projet doit être mûrement réfléchi pour juger de sa pertinence, de sa faisabilité et des enjeux économiques qui en résultent, de ses coûts et finalement de sa rentabilité. La constitution

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

L information et la technologie de l informationl

L information et la technologie de l informationl L information et la technologie de l informationl CRM & informatique décisionnelled CRM CRM & informatique décisionnelle. d 1 2 3 Les Les fondements managériaux managériaux du du CRM. CRM. Les Les fondements

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE

LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE Carine PETIT Sophie GALILE 12/01/2005 0 LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE L organisation, système humain ouvert, fonctionne dans des environnements souvent instables,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013

DOSSIER DE PRESSE 2013 APPLICATOUR PRESENTE VIA SYSTEM, LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES PRODUCTEURS DE VOYAGES DOSSIER DE PRESSE 2013 Contact Presse : Tika Media Caroline Melin 80 rue Belgrand 75020 Paris 06 61 14 63 64 01 40

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Informations sur le groupe de métiers Barman/barmaid (13224 ) Les métiers du groupe Barman.................................................... 4 Informations

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

ecrm: Attrition clients

ecrm: Attrition clients ecrm: Attrition clients Comment identifier et retenir un client sur le départ? Cabestan Livre Blanc Introduction Les clients, même les plus fidèles, sont parfois incités à mettre fin à leur relation avec

Plus en détail

Newsletter Jurimanagement & Juricommunication. Avocat Management & Stratégie La lettre n 20 juin 2013

Newsletter Jurimanagement & Juricommunication. Avocat Management & Stratégie La lettre n 20 juin 2013 Newsletter Jurimanagement & Juricommunication Avocat Management & Stratégie La lettre n 20 juin 2013 Editorial : Par Michel Lehrer Directeur associé de Jurimanagement Dans un marché en pleine mutation

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL EN AGROBUSINESS TITRE DE NIVEAU II contenu des modules de formation

FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL EN AGROBUSINESS TITRE DE NIVEAU II contenu des modules de formation Niveau Code Module Intitulé Unité d Enseignement Objectifs B B AF 2 Agro-fourniture Agro-ressources Acquérir une connaissance approfondie du marché des céréales alimentaires et non alimentaires dans un

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CRM pour le Service clients et l Assistance technique

CRM pour le Service clients et l Assistance technique CRM pour le Service clients et l Assistance technique La satisfaction Maximizer. Inciter la fidélisation de la clientèle. Servir la clientèle efficacement est l élément clé d une croissance d affaires

Plus en détail

Les PME parlent aux PME

Les PME parlent aux PME Les PME parlent aux PME Retour d expériences de 10 PME ayant mis en place la méthode ULYSSE Préambule Réalisation d une étude exploratoire auprès de 10 PME ayant utilisées au cours des derniers mois la

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II Sommaire 1.Les Tourelles en quelques mots... 2 2. Le CNAM en quelques mots... 3 3. Objectifs de la formation... 4 4. Poursuites

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS Lorsque la conjoncture économique est plus dure, l'entreprise ne peut plus se permettre de gérer approximativement ses prospects et ses clients. Chaque dossier

Plus en détail