Mise en œuvre de l'amendement sûrets du code des douanes communautaire. Le système de contrôle des importations (ICS) et des exportations (ECS)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en œuvre de l'amendement sûrets du code des douanes communautaire. Le système de contrôle des importations (ICS) et des exportations (ECS)"

Transcription

1 Mise en œuvre de l'amendement sûrets reté-sécurité du code des douanes communautaire Le système de contrôle des importations (ICS) et des exportations (ECS) 1

2 Attentats du 11 septembre 2001 Les Etats Unis mettent en place le programme C-TPAT C Le contexte international 2003 initiative américaine sur la sécurité des conteneurs (container security initiative CSI) mise en place du 100 % scanning» en 2012 / 2014 Organisation Mondiale des Douanes : normes SAFE (juin 2005) La communauté douanière internationale renforce la sécurisation des échanges internationaux de marchandises et met en place un statut d'opérateur économique agréé Union européenne enne (UE) : amendement sûrets reté du code des douanes communautaire (avril 2005) Crée ICS (import control system) et ECS (export control system) : procédures de contrôle des importations et des exportations. 2

3 Bases réglementairesr L'amendement sûrets reté du Code des douanes communautaire Règlement CE n 648/2005 CDC R(CE) n 1875/2006 de la Commission modifiant les DAC Les principes de base Anticipation Analyse de risque sûreté sécurité conduisant à des contrôles ciblés Partenariat avec des opérateurs fiables bénéficiant de facilités et de simplifications («commerce légitime») Des échanges dématérialisés Mise en oeuvre nationale Mise en oeuvre nationale A l'importation : DA n parue au Bulletin Officiel des Douanes n 6878 du A l'exportation : DA n parue au BOD n 6830 du

4 LE SYSTEME DE CONTROLE DES IMPORTATIONS (I.C.S.) 4

5 ICS la déclaration d sommaire de sûrets reté-sécurité ENS Expédier une déclaration d sommaire d'entrée e sûrets reté-sécurité (ENS) Avant l'arrivée dans le territoire de l'ue Au premier point d'entrée dans l'ue Par voie électronique dans le système informatique de l'etat membre du premier point d'entrée dans l'ue Pour toutes les marchandises à bord du moyen de transport (sauf cas d'exemptions). 5

6 ICS la déclaration d sommaire de sûrets reté-sécurité ENS Les données à fournir dans l'ens sont essentiellement logistiques et commerciales Elles figurent dans la fiche n 2 du BOD 6878 (annexe 30 bis des DAC). Le nombre d'informations à fournir dépend : Du route) mode de transport (maritime, fluvial, fer, Du type de flux (fret express) Du statut de l'opérateur (OEA ou pas) 6

7 ICS la déclaration d sommaire de sûreté-sécurité ENS Le responsable du dépôt d de l'ens Le transporteur ou son représentant L'importateur ou son représentant Toute personne en mesure de présenter ou faire présenter les marchandises 7

8 ICS la déclaration d sommaire de sûrets reté-sécurité ENS Quelle que soit la personne qui dépose l'ens, elle est responsable des données transmises, vis à vis des autorités douanières, qu'elle soit à l'origine des données ou qu'elle les ait collectées Si l'ens n'est pas déposée par le transporteur actif, ce dernier n'est pas dégagé de sa responsabilité de s'assurer que toutes les marchandises qu'il transporte sont couvertes par des ENS Le défaut de dépôt de l'ens constitue une infraction La marchandise ne pourra pas être déchargée tant que l'ens n'aura pas été déposée. 8

9 Les délais d légaux l d'envoi de l'ens Transport maritime : cargaisons en conteneurs longue distance : 24 heures avant le chargement du navire à destination de l'ue cargaisons vrac/fractionnées : 4 heures avant l'arrivée au bureau d entrée dans l UE Transport maritime de courte distance : au moins 2 heures avant l'arrivée au bureau de douane d'entrée dans l'ue 9

10 Les délais d légaux l d'envoi de l'ens Transport aérien a : vols courts-courriers (durée du vol < 4 heures) : au plus tard au moment du décollage effectif de l'aéronef vols longs-courriers : au moins 4 heures avant l'arrivée dans l'ue Transport ferroviaire : au plus tard 2 heures avant l arrivée au bureau d'entrée dans l UE Transport routier : 1 heure avant l arrivée au bureau d'entrée dans l UE 10

11 1 1 Point d entrée : ROTTERDAM 2 Bureau subséquent : LE HAVRE 2 3 Bureau suivant: BORDEAUX 4 Bureau subséquent: LISBONNE 3 Pays subséquent : Portugal 4 11

12 La 2 ème obligation des opérateurs au 1 er janvier 2011 La notification d'arrivée e du moyen de transport devra être faite par l'exploitant du moyen de transport actif entrant dans le territoire douanier communautaire, ou son représentant ; au premier point d'entrée dans l'ue ; devra contenir tous les ENS déposées pour toutes les marchandises transportées. En France la notification d'arrivée e se fait par une nouvelle téléprocédure : P (présentation en douane) 12

13 Notification d'arrivée : ROTTERDAM 1 Contrôle douanier éventuel : LE HAVRE 2 Contrôle douanier éventuel : BORDEAUX 3 Contrôle douanier éventuel : LISBONNE 4 13

14 Les obligations des services douaniers au 1er janvier 2011 Avant l'arrivée e des marchandises sur le territoire douanier de l'union européenne, enne, les services douaniers doivent : déterminer s'il existe un risque «sûreté-sécurité» ; procéder à une analyse de risque sur la base des données préalablement transmises par la voie électronique ; en cas de décision «no load» (cas du transport maritime de conteneurs longue distance), informer le transporteur avant le départ des marchandises du pays tiers ; déterminer le lieu et la nature des contrôles : soit le 1er point d'entrée si le risque est important, soit au point de déchargement des marchandises renvoyer un message à un autre Etat membre relatif à l'analyse de risque, en cas de déchargement dans cet autre EM. 14

15 Qui transmet ENS éléments de réflexionr Essayer de déterminer d dans la chaîne logistique «qui fait quoi» sécuriser l'information et l'acheminement de la marchandise ; rendre le traitement d'analyse de risque le plus performant possible, donc déposer des données plus précises (SH 4 vivement conseillé) afin de diminuer le délai d'immobilisation Quelle est l'urgence aujourd'hui pour les chargeurs? Avoir confirmation du transporteur (ou son représentant) qu'il transmettra les ENS et qu'il dispose d'une solution EDI (en propre ou via un prestataire) qui lui permettra de se connecter à tous les systèmes des EM selon les points d'entrée dans l'ue. ou décider de les transmettre et en informer les partenaires de la chaîne logistique Dans tous les cas, sécuriser la formalité sur un plan juridique Quelle est l'urgence aujourd'hui pour les commissionnaires? Informer le plus précisément possible leurs clients et faciliter la transmission de l'information. 15

16 LE SYSTEME DE CONTROLE DES EXPORTATIONS (E.C.S.) 16

17 E.C.S. Deux phases : Phase fiscale depuis décembre 2009 = dématérialisation de l'exemplaire n 3 de la déclaration Phase sûreté-sécurité depuis janvier 2011 = Transmission des données au bureau de sortie de l'ue 17

18 ECS - La phase fiscale Depuis le 1er juillet 2009, les déclarations en douane à l'exportation sont dématérialisées ; Le visa au bureau de sortie de l'union européenne de l'exemplaire n 3 papier du DAU a été remplacé par un visa électronique dans le système ECS. Toutefois, les marchandises circulent entre les bureaux d'exportation et de sortie sous couvert d'un document d'accompagnement EAD qui comporte un n de mouvement (MRN) ainsi qu'un code à barres. En vue de l'obtention du droit à exonération de la TVA à l'exportation, le bureau de douane d'exportation a l'obligation de certifier la sortie physique des marchandises de l'union européenne à l'exportateur ou au déclarant. La France a le meilleur taux de retour : 92 % en Delta C et 85 % en Delta D. 18

19 ECS fiscal Les contrôles fiscaux Décret n n du 5 mars 2010 paru au JORF du 7 mars 2010 modifie l'article 74 de l'annexe III du CGI tient compte de la dématérialisation de l'exemplaire n 3 du DAU prévoit des preuves alternatives en cas de non-certification de sortie par la voie électronique Les services fiscaux ont accès à la base d'archivage des déclarations d d'exportation depuis le 28 décembre 2009 toutefois, ne pas exclure des difficultés pendant quelques temps en cas de contrôles fiscaux. Rappel : La production de preuves alternatives est une facilité qui permet de pallier l'absence de certification électronique En aucun cas, les preuves alternatives ne doivent se susbstituer au suivi électronique, d'autant plus avec la mise en oeuvre du volet «sûreté-sécurité». 19

20 ECS fiscal Que devez-vous vous faire? Porter une attention particulière re à la détermination d du point de sortie obligatoire au moment de l'exportation (case 29 du DAU) conditionne les flux informatique et documentaire Imprimer un EAD dès d s l'obtention de la mainlevée e pour l'exportation Faire évoluer les contrats de transport Maîtriser le transport au moins jusqu'à la frontière de l'union européenne Prévoir des correspondants en bureau de sortie (prise en charge de l'ead) Privilégier, autant que faire se peut, les points de sortie français équipés de systèmes informatiques de gestion des flux Suivre (ou faire suivre) le retour des messages de certification de sortie Il n'y a plus de délai de sortie de l'ue Aucune obligation pour les services douaniers d'assurer un suivi (ECS n'est pas NSTI) Se rapprocher du bureau d'exportation en cas de preuves alternatives (au sens du CDC et des DAC) 20

21 ECS phase 2 Sûreté sécurité depuis le 1er janvier 2011 A l'exportation, les données sûrets reté-sécurité peuvent être fournies de plusieurs manières : Au bureau d'exportation, à l'appui de la déclaration d'exportation déposée dans Delta, depuis le 01/07/2009 Au bureau de départ (transit), à l'appui d'une déclaration de transit (NSTI) lorsque le bureau de sortie est aussi bureau de destination, ou lorsque le bureau de destination est situé hors du TDCE, à compter du 01 janvier 2011 ; Dans les autres cas au bureau de sortie, à l'appui d'une déclaration sommaire de sortie (EXS) à compter du 1er janvier

22 ECS phase 2 Sûreté sécurité : Le redevable des données En cas de DAU d'exportation l'exportateur ou son déclarant En cas de placement sous transit (NSTI) le principal obligé (PO) En cas d'exs : le transporteur (ou son représentant), celui-ci étant la personne qui achemine les marchandises ou prend en charge leur transport hors du territoire douanier de la Communauté toutefois, cette déclaration peut être déposée par l'exploitant du dépôt temporaire (MDT) ou par toute autre personne en mesure de présenter les marchandises, à condition que le transporteur ait été informé du dépôt de la déclaration par l'une de ces personnes et ait donné son consentement dans le cadre d un accord contractuel 22

23 ECS sûrets reté : quels risques? Les conséquences de l'indication d'un mauvais bureau de sortie Le transporteur et les services douaniers peuvent considérer que les formalités sûreté-sécurité n'on pas été réalisées ; En cas d'erreur, les données sûreté-sécurité ne sont pas acheminées auprès du bon bureau de sortie ; La sortie des marchandises peut être refusée tant que les formalités n'ont pas été réalisées auprès du bureau de sortie Risque que des transporteurs déposent systématiquement des EXS en bureau de sortie (la réglementation ne l'interdit pas) Risque d'explosion des coûts à l'exportation 23

24 Pour en savoir plus Le site de la douane onglet «espaces entreprises» Les BOD 6878 et 6830 disponibles sur le site internet de la douane à la rubrique «nos publications» puis «les bulletins officiels des douane» le site internet de l'union Européenne Rubrique «Douane» sous-rubrique «Questions de politique générale» puis thème «Douane et sécurité» 24

Import Control System ICS - Système de contrôle des importations

Import Control System ICS - Système de contrôle des importations Import Control System ICS - Système de contrôle des importations Mise en œuvre de l'amendement sûreté-sécurité du code des douanes communautaire Présentation générale ROISSY Lundi 5 juillet 2010 DGDDI

Plus en détail

Import Control System ICS - Système de contrôle des importations

Import Control System ICS - Système de contrôle des importations Forum «Douane - entreprises» Import Control System ICS - Système de contrôle des importations Mise en oeuvre de l'amendement sûreté-sécurité du code des douanes communautaire Montreuil Vendredi 19 mars

Plus en détail

IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse)

IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse) IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse) Sommaire : 1. Introduction 2. Rappels 3. Règlements 4. Principes de fonctionnement 5. Délais de transmissions 6. Evaluation des risques 7. Exemple Annexes : 1 1-

Plus en détail

Présentation ICS SYCAFF. 7 octobre 2010

Présentation ICS SYCAFF. 7 octobre 2010 Présentation ICS SYCAFF 7 octobre 2010 1 Cadre réglementaire : Mise en oeuvre de l'amendement sûreté-sécurité au code des douanes communautaire Règlement CE 1875/2006 (annexe 30 bis) 2 Les obligations

Plus en détail

Tout savoir sur ICS (Import Control System) DHL Global Forwarding France Décembre 2010

Tout savoir sur ICS (Import Control System) DHL Global Forwarding France Décembre 2010 Tout savoir sur ICS (Import Control System) DHL Global Forwarding France Décembre 2010 Qu est-ce que ICS? ICS est nouvelle une mesure de Sûreté / Sécurité pour les importations à destination de l Union

Plus en détail

www.mcustoms.eu Solution ICS

www.mcustoms.eu Solution ICS www.mcustoms.eu Solution ICS Import Control System Un nouveau cadre règlementaire renforçant la sécurité du transport de marchandises Depuis le 1 er janvier 2011, la réglementation douanière européenne

Plus en détail

2. Le Règlement met en œuvre quatre mesures dont le détail de l entrée en vigueur est donné ci-après :

2. Le Règlement met en œuvre quatre mesures dont le détail de l entrée en vigueur est donné ci-après : ED 2008/07 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 15 février 2007 Original : anglais F Code des douanes

Plus en détail

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI).

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI). DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS MONTREUIL, LE 16 AVRIL 2015 SOUS-DIRECTION E - COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU E3 POLITIQUE DU DEDOUANEMENT 11, RUE DES DEUX COMMUNES 93558 MONTREUIL CEDEX

Plus en détail

Administration des Douanes et Accises du Luxembourg. edouane ICS. Version 1.0

Administration des Douanes et Accises du Luxembourg. edouane ICS. Version 1.0 edouane ICS PROCEDURE D ENREGISTREMENT B2G Version 1.0 Auteur Administration des Douanes et Accises du Luxembourg (ADA) - Division ICS Version 1 Dernière mise à jour 28/02/2014 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Redefining The Importer/Custom Brocker relationship. Focus on compliance

Redefining The Importer/Custom Brocker relationship. Focus on compliance Redefining The Importer/Custom Brocker relationship Focus on compliance La mondialisation et la bataille libre-échange / protectionnisme Gatt et OMC sont les artisans du désarmement douanier Droits de

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

Choisir le bon régime douanier suspensif

Choisir le bon régime douanier suspensif Choisir le bon régime douanier suspensif 1/ Une entreprise française envoie des pièces en Chine pour travail à façon et les réimporte : perfectionnement passif A l'exportation de France A l'importation

Plus en détail

L 125/6 Journal officiel de l Union européenne 21.5.2009

L 125/6 Journal officiel de l Union européenne 21.5.2009 FR L 125/6 Journal officiel de l Union européenne 21.5.2009 RÈGLEMENT (CE) N o 414/2009 DE LA COMMISSION du 30 avril 2009 modifiant le règlement (CEE) n o 2454/93 fixant certaines dispositions d'application

Plus en détail

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise Journée des Commissions 20 octobre 2009 Pavillon d Armenonville Commission Logistique & Transport L'Opérateur Economique Agréé

Plus en détail

CODE DES DOUANES DE L UNION

CODE DES DOUANES DE L UNION Introduction Le Code des douanes de l'union (CDU) prévoit de nouvelles facilitations pour les opérateurs et renforce également certaines simplifications prévues par le Code des douanes communautaire (CDC)

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-CHAMP-20-60-20-20141020 DGFIP TVA - Champ d'application et territorialité

Plus en détail

DÉDOUANEMENT CENTRALISÉ DANS LE MARCHÉ UNIQUE EXEMPLES PRATIQUES ET QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

DÉDOUANEMENT CENTRALISÉ DANS LE MARCHÉ UNIQUE EXEMPLES PRATIQUES ET QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Législation douanière et contrôle de l'application du droit communautaire Bruxelles, le 7 février 2005 2005/TAXUD/DOC-1204

Plus en détail

A. Formalités douanières à l importation (ICS)

A. Formalités douanières à l importation (ICS) Le 15 juin 2009 Communication à l attention des opérateurs économiques qui effectuent des formalités d importation ou d exportation en Belgique Mesdames, Messieurs, Objet : état de la situation au 1 er

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé

Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé 1 Qu'est ce que l'oea? L'OEA est une démarche volontaire et partenariale avec l'administration des douanes. Le statut d'oea permet à l'entreprise

Plus en détail

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE Les pense-pas-bête d International Pratique Prix de vente : 10 TTC Edition Janvier 2014 nouvelles publications (Contrat Modèle vente internationale, Contrat-type Transport, PBIS, BPO...) mise à jour des

Plus en détail

LA CIRCULATION DES PRODUITS SOUMIS À ACCISES

LA CIRCULATION DES PRODUITS SOUMIS À ACCISES LA CIRCULATION DES PRODUITS SOUMIS À ACCISES Kit pédagogique GAMMA V2 décembre 2010 LA CIRCULATION DES PRODUITS SOUMIS À ACCISES 1- LE CHAMP D'APPLICATION 2- LES PRODUITS SOUMIS À ACCISES 3- LES OPÉRATEURS

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois)

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017 «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) 1 Les formations Une formation doit présenter un apport opérationnel immédiat

Plus en détail

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services La Déclaration d Echange de Biens et la Déclaration Européenne de Services 1 Sommaire : 1 - Préambule 2 - La D.E.B. 3

Plus en détail

Solution de facturation électronique Signée

Solution de facturation électronique Signée Solution de facturation électronique Signée (Article 289V du Code Général des Impôt) Fiche d information Sommaire La facture... 2 En quoi consiste la dématérialisation fiscale de la facture?... 3 Qu est-ce

Plus en détail

Circulaire du 14 décembre 2011

Circulaire du 14 décembre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, et de la réforme de l'etat NOR : BCRD 1134130C Circulaire du 14 décembre 2011 Conditions d application de l exonération de la taxe sur la

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA)

QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA) Questions Quand un exportateur doit-il prendre le statut d'exportateur agréé? QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA) Réponses

Plus en détail

L'opérateur Économique Agréé

L'opérateur Économique Agréé file:///c:/documents%20and%20settings/mbull/bureau/aeo_final%20cs.jpg file:///d:/abartala/monbureau/présentation/aeo_final%20cs.jpg L'opérateur Économique Agréé 1 CLUB DE L'INTERNATIONAL D'AUVERGNE Nouveau

Plus en détail

MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in»

MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in» MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in» (Mise à jour : DGDDI/Bureau E1 et DGCCRF/Bureau 3A-juillet ) 1. LE MARQUAGE DE L ORIGINE SUR LE TERRITOIRE DE L UNION EUROPEENNE ET A L'IMPORTATION Aucune disposition nationale

Plus en détail

SEMINAIRE ASLOG SECURITE SURETE

SEMINAIRE ASLOG SECURITE SURETE SEMINAIRE ASLOG SECURITE SURETE Table ronde n 2 Retours d expérience sur les outils de sécurisation des flux internationaux Animée par Laurent Radisson, responsable du service Éditions Transport et Logistique

Plus en détail

SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU POUR SON COMPTE [DB 3A3311]

SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU POUR SON COMPTE [DB 3A3311] SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU Références du document 3A3311 Date du document 20/10/99 Annotations Lié au BOI 3A-2-10 b. Exportations réalisées à compter du 1er janvier 1993.

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

AUTOLIQUIDATION DE LA TVA DUE A L IMPORTATION. SITL, mercredi 1 er avril 2015

AUTOLIQUIDATION DE LA TVA DUE A L IMPORTATION. SITL, mercredi 1 er avril 2015 AUTOLIQUIDATION DE LA TVA DUE A L IMPORTATION SITL, mercredi 1 er avril 2015 I - Les grands principes de la nouvelle mesure d'autoliquidation de la TVA due à l'importation. A/ Pourquoi instaurer l'autoliquidation

Plus en détail

CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE. Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer

CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE. Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer Article 65 1- Au sens du présent code, on entend par "manifeste" le manifeste de

Plus en détail

Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES

Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES Définition Un régime douanier correspond à la situation douanière d'une marchandise tierce ou communautaire et doit être distingué

Plus en détail

D E D O U A N E M E N T

D E D O U A N E M E N T CONFEDERATION FRANÇAISE DU COMMERCE DE GROS ET DU COMMERCE INTERNATIONAL D E D O U A N E M E N T > Le Point sur Responsable du dossier Alice BLANCHET «faire le point analyser comprendre» NOVEMBRE 2003

Plus en détail

Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain»

Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain» Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain» «Code des douanes de l Union» Bureau DGDDI E3 - Politique du dédouanement Paris, le 22 septembre 2015 2 Plan I- De la procédure de dédouanement

Plus en détail

LES JUSTIFICATIFS FISCAUX A L EXPORTATION

LES JUSTIFICATIFS FISCAUX A L EXPORTATION Fiche technique LES JUSTIFICATIFS FISCAUX A L EXPORTATION 1) CONTEXTE Les entreprises qui réalisent des exportations et vendent en exonération de TVA, se doivent de conserver les justificatifs prouvant

Plus en détail

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire Commerce International Douanes Transport - Logistique Sommaire La Douane : notions de base... 3 Comment déclarer en douane... 4 Déterminer la Valeur en Douane... 5 Déterminer l Espèce en Douane... 6 Déterminer

Plus en détail

COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES A L IMPORTATION ET A L EXPORTATION DANS LE CONTEXTE DU REGLEMENT (CE) N 648/2005

COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES A L IMPORTATION ET A L EXPORTATION DANS LE CONTEXTE DU REGLEMENT (CE) N 648/2005 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Régimes douaniers Bruxelles, le 27 octobre 2010 TAXUD/A3/0034/2010 COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES

Plus en détail

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS,

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, Jeudi 9 avril 2015, Strasbourg-Ostwald Thomas Assemat, SDV HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, SOLUTION LOGISTIQUE POUR LA RÉGION ALSACE UN ACTEUR MAJEUR DU SECTEUR TRANSPORT & LOGISTIQUE Fret International

Plus en détail

Ateliers CCIMP de l'international

Ateliers CCIMP de l'international Ateliers CCIMP de l'international Palais des Congrés Aubagne 31 janvier 2012 En partenariat avec la Communauté d'agglomération PAYS D'AUBAGNE ET DE L'ETOILE Facilitation et sécurisation des échanges Internationaux

Plus en détail

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès I. Le dossier de dédouanement : La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès : Facture domiciliée auprès d'une banque agréée en Algérie Copie du registre de commerce

Plus en détail

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT)

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) UNESCWA ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) AYADI Lotfi SELLLAMI Noureddine Décembre 2014 PLAN Résumé Méthodologie

Plus en détail

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008 > Dossier Mise à jour le 13 février 2008 Les mentions obligatoires à porter sur les factures dans le cadre des échanges intra et extracommunautaires - Justificatifs fiscaux des livraisons intracommunautaires

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier!

Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Corrigé Problème n 1 1. Calcul nombre de conteneurs nécessaires : nombre caisses par conteneur : en dimension (m) : soit en L : 5,93 =

Plus en détail

30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164. DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004

30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164. DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004 30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164 DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004 modifiant la directive 91/440/CEE du Conseil relative au développement

Plus en détail

La dématérialisation fiscale

La dématérialisation fiscale La dématérialisation fiscale Mondial Assistance met en place la facture électronique, ou dématérialisation fiscale. Ce document a pour objectif de vous présenter les normes qui encadrent un nouveau mode

Plus en détail

Réunion douane - CCI - Opérateurs du 14 juin 2013 à Mayotte

Réunion douane - CCI - Opérateurs du 14 juin 2013 à Mayotte Réunion douane - CCI - Opérateurs du 14 juin 2013 à Mayotte Présentation du bureau E3 «politique du dédouanement» Le dédouanement en 2014 Pascal REGARD chef du Bureau E3 1 I. Présentation du bureau E3

Plus en détail

Guide des procédures douanières applicables au transport maritime à courte distance DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION

Guide des procédures douanières applicables au transport maritime à courte distance DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION Guide des procédures douanières applicables au transport maritime à courte distance DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION Direction Générale de l'energie et des Transports Direction Générale de la Fiscalité

Plus en détail

Circulaire du 07/01/2015

Circulaire du 07/01/2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des Finances et des Comptes publics BUDGET Circulaire du 07/01/2015 Modalités de mise en œuvre de l'article 1695 II du code général des impôts relatif à l'autoliquidation

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DE L'AMENDEMENT SURETE-SECURITE DU CODE DES DOUANES COMMUNAUTAIRE IMPORT CONTROL SYSTEM I.C.S. FOIRE AUX QUESTIONS

MISE EN OEUVRE DE L'AMENDEMENT SURETE-SECURITE DU CODE DES DOUANES COMMUNAUTAIRE IMPORT CONTROL SYSTEM I.C.S. FOIRE AUX QUESTIONS MISE EN OEUVRE DE L'AMENDEMENT SURETE-SECURITE DU CODE DES DOUANES COMMUNAUTAIRE IMPORT CONTROL SYSTEM I.C.S. FOIRE AUX QUESTIONS N Question Réponse 1.1 Où trouver la réglementation relative à la mise

Plus en détail

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime»

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» ANNEXE IV ter SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» Explication : S = AEO Security certification C = AEO Customs certification F = AEO Full certification Agent maritime : l agent maritime

Plus en détail

OPERATEUR ECONOMIQUE AGREE (OEA)

OPERATEUR ECONOMIQUE AGREE (OEA) OPERATEUR ECONOMIQUE AGREE (OEA) 04/02/2013 Le statut d opérateur économique agréé (OEA) François Schaff Associé gérant Ancien élève de l Ecole Nationale des Douanes en collaboration avec Maitre Alain

Plus en détail

Note d'information. DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS Date : 21/04/2005. Sous-direction du commerce international.

Note d'information. DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS Date : 21/04/2005. Sous-direction du commerce international. DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS Date : 21/04/2005 Sous-direction du commerce international Bureau E/3 Rédigée par : Josiane Gueirero- Alcaras et Corinne Makhloufi Note d'information

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES DÉCISION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES DÉCISION DE LA COMMISSION FR REM 20/98 0 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 1-7-1999 DÉCISION DE LA COMMISSION du constatant que le remboursement des droits à l'importation est justifié dans un cas particulier.

Plus en détail

Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA

Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA Janvier 2012 OEA Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA La théorie : le statut d'opérateur économique agréé (OEA) Pourquoi demander le statut d OEA? Quel statut demander? Quels sont les critères

Plus en détail

I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne

I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne Le régime d'importation applicable au sein des États membres aux produits tiers est fonction à la fois de la nature de la

Plus en détail

fin, le règlement (CE) n 648/2005 du Parlement européen et du Conseil en date du 13 avril 2005

fin, le règlement (CE) n 648/2005 du Parlement européen et du Conseil en date du 13 avril 2005 Bulletin officiel des douanes BOD n 6741 du 24 décembre 2007 texte n 07-066 PROCÉDURES Formalités et modalités d'octroi du statut d'opérateur économique agréé (OEA) nature du texte : DA du 19 décembre

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE LRSET

LES FICHES PRATIQUES DE LRSET LES FICHES PRATIQUES DE LRSET Mise à jour le 29 Mars 2013 LES FACTURES 1. factures / mentions obligatoires Tout professionnel est tenu de s assurer qu une facture est émise en double exemplaire, par lui-même,

Plus en détail

DOUANES Liquidation douanière

DOUANES Liquidation douanière Extrait aménagé d un article paru dans 1. Valeurs s Le prix d'achat d'un article acquis à l'étranger ne suffit pas pour estimer le montant des droits de douane dû lors de son entrée en France. Il faut

Plus en détail

A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au : 02 752 76 20

A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au : 02 752 76 20 Numéro(s) de compte FedEx Express : Veuillez compléter l annexe A si la société dispose de plusieurs numéros de compte et/ou implantations. A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au

Plus en détail

Formalités internationales Incoterms 2010

Formalités internationales Incoterms 2010 Formalités internationales Incoterms 2010 - Famille des «E» Départ EXW A l usine ( lieu convenu) - Famille des «F» Transport principal non acquitté FCA FAS FOB Franco transporteur ( lieu convenu) Franco

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-SECT-70-40-20120912 DGFIP TVA - Régimes sectoriels - Opérations intracommunautaires

Plus en détail

LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT

LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT 1) DEFINITION LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT Fiche techniq Document comptable qui constate les conditions de vente de biens ou de services, elle est obligatoire pour toutes les ventes entre professionnels

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité)

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) 21.6.2001 FR Journal officiel des Communautés européennes L 165/1 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CE) N o 1207/2001 DU CONSEIL du 11 juin 2001 relatif aux

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.5.2015 COM(2015) 194 final 2015/0101 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion, au nom de l'union européenne, du protocole pour éliminer le

Plus en détail

Direction Régionale des Douanes et Droits Indirects de Midi-Pyrénées CCI du Lot

Direction Régionale des Douanes et Droits Indirects de Midi-Pyrénées CCI du Lot Direction Régionale des Douanes et Droits Indirects de Midi-Pyrénées CCI du Lot Vendredi 12 Avril 2013 EORI Principe : Le règlement (CE) n 312/2009 du 16 avril 2009 a prévu l'attribution d'un numéro unique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 12 avril 2013 prescrivant la souscription d une soumission générale cautionnée pour le dédouanement

Plus en détail

Emballage V V. Chargement/empotage V V. Pré acheminement V V. Douane export V V. Manutention port/plate forme de chargement V V

Emballage V V. Chargement/empotage V V. Pré acheminement V V. Douane export V V. Manutention port/plate forme de chargement V V Corrigé Problème n 1 1. Tableau comparatif des incoterms CPT et DDU : CPT : Carriage Paid To... named place of destination. Port payé jusqu'à... lieu de destination convenu. Terme omnimodal (multimodal)

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISE CCI Grand Lille, 20 mai 2014 Atelier «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Transposition de l article 8 de la directive européenne

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Pollutec 2013 Atelier ATEE AUDIT ENERGETIQUE EN ENTREPRISE Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Laurent Cadiou DGEC/SCEE Bureau Économies

Plus en détail

Mise en œuvre nationale de l'amendement «sûreté-sécurité» du code des douanes communautaire

Mise en œuvre nationale de l'amendement «sûreté-sécurité» du code des douanes communautaire RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'état NR : BCR 1028735C Circulaire du 10.11.2010 Mise en œuvre nationale de l'amendement «sûreté-sécurité»

Plus en détail

vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 93, vu la proposition de la Commission ( 1 ),

vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 93, vu la proposition de la Commission ( 1 ), L 15/24 DIRECTIVE 2001/115/CE DU CONSEIL du 20 décembre 2001 modifiant la directive 77/388/CEE en vue de simplifier, moderniser et harmoniser les conditions imposées à la facturation en matière de taxe

Plus en détail

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relatif à l obligation d audit énergétique Yann MENAGER

Plus en détail

Contactez-nous pour plus de détails. Les calendriers et tarifs sont disponibles auprès de nos équipes.

Contactez-nous pour plus de détails. Les calendriers et tarifs sont disponibles auprès de nos équipes. Servicing national est un organisme de formation agréé. Les modules proposés ont pr objectif de vs informer des dernières évolutions des réglementations import et export. Chaque année, notre équipe de

Plus en détail

Informatique communautaire:

Informatique communautaire: Informatique communautaire: Les Cargo Community Systems François MAHE DES PORTES Président du Directoire, MGI 13-14 octobre 2011, Marseille Sommaire + ORIGINE DE L INFORMATIQUE COMMUNAUTAIRE + LA SUPPLY

Plus en détail

Décision de dispense de déclaration n 3

Décision de dispense de déclaration n 3 Délibération n 2005-003 du 13 janvier 2005 décidant la dispense de déclaration des traitements mis en œuvre par les organismes publics dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics Décision

Plus en détail

LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne

LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne Le transport est la continuation du process de production Les différents opérateurs en

Plus en détail

Fiche technique téléprocédures des professionnels

Fiche technique téléprocédures des professionnels Fiche technique téléprocédures des professionnels Les téléprocédures fiscales : qu'est-ce que c'est? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et payer les principaux impôts en utilisant

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 25.11.2011 COM(2011) 832 final 2007/0229 (COD) COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN conformément à l'article 294, paragraphe 6, du traité sur le fonctionnement

Plus en détail

Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio

Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio Page 1/5 Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio Introduction Un produit bio provenant d'un pays non européen doit toujours être accompagné d'un certificat

Plus en détail

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA MISE À JOUR PERMANENTE DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA DECLARATION DES LOYERS Quand déclarer? Comment déclarer? Que déclarer?

Plus en détail

GUN - Spécifications des échanges pour l'accès de la douane aux plateformes privatives

GUN - Spécifications des échanges pour l'accès de la douane aux plateformes privatives GUN - Spécifications des échanges pour l'accès de la douane aux plateformes privatives Etat : doc validé Version 1.2 du 23/09/2011 Page 1/7 Page 1/7 1 INTRODUCTION Ce document s'inscrit dans le cadre de

Plus en détail

U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99

U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99 U IO EUROPÉE E LE PARLEME T EUROPÉE LE CO SEIL Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES I STRUME TS

Plus en détail

AUTORISATION EUROPÉENNE UNIQUE (AEU)

AUTORISATION EUROPÉENNE UNIQUE (AEU) COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Législation douanière et contrôle de l'application du droit communautaire Bruxelles, le 5 décembre 2005 Taxud/C/3

Plus en détail

Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014

Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014 Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014 Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relatif à l obligation d audit énergétique La directive 2012/27/UE relative

Plus en détail

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN Ce document est un addendum à la première édition du manuel d application pratique du règlement (CE) n 1005/2008 du Conseil du 29 septembre 2008

Plus en détail

DIRECTIVE 98/20/CE DU CONSEIL

DIRECTIVE 98/20/CE DU CONSEIL Directive 98/20/CE du Conseil du 30 mars 1998 modifiant la directive 92/14/CEE relative à la limitation de l'exploitation des avions relevant du volume 1, deuxième partie, chapitre 2 de l'annexe 16 de

Plus en détail

La dématérialisation

La dématérialisation La dématérialisation La dématérialisation : une priorité de l Etat La dématérialisation, la ligne d action prioritaire de l AIFE : Elle constitue un levier important d amélioration de l efficience des

Plus en détail

Spécifications fonctionnelles et juridiques de la lettre de voiture électronique CIM/SMGS

Spécifications fonctionnelles et juridiques de la lettre de voiture électronique CIM/SMGS Etat 2016-01-01 Spécifications fonctionnelles et juridiques de la lettre de voiture électronique IM/ Remarques : - Le présent document contient les spécifications fonctionnelles et juridiques de la lettre

Plus en détail

LES REGIMES SUSPENSIFS DE TRANSIT

LES REGIMES SUSPENSIFS DE TRANSIT Bulletin officiel des douanes BOD n 6534 du 22 novembre 2001 texte n 01-139 LES REGIMES SUSPENSIFS DE TRANSIT nature du texte : DA du 8 novembre 2001 classement : H.0 RP : bureau : E/3 nombre de pages

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2015 A) COMMANDES 1. L'acceptation des commandes est soumise aux présentes conditions générales de vente qui régiront seules nos ventes à l'exclusion expresse des clauses

Plus en détail

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime»

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» ANNEXE IV ter SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» Explication : S = AEO Security certification C = AEO Customs certification F = AEO Full certification Agent maritime : l agent maritime

Plus en détail

Présentation du Projet PORTNET

Présentation du Projet PORTNET Présentation du Projet PORTNET Le 25-26 février 2013 Autres acteurs Plan de la présentation 1. Intérêt général de PORTNET 2. Qualité des services fournis aux usagers 3. Amélioration du rendement administratif

Plus en détail

Guide destiné à l exportation des effets personnels

Guide destiné à l exportation des effets personnels Guide destiné à l exportation des effets personnels TRANSPORT MARITIME GUIDE DESTINE A L EXPORTATION DES EFFETS PERSONNELS Nous vous informons que notre entreprise a obtenu la certification OEA (Opérateur

Plus en détail

«Procédure sûreté ICS» (Import Control System)

«Procédure sûreté ICS» (Import Control System) «Procédure sûreté ICS» (Import Control System) Formation Jeudi 3 octobre 2011 de 9H00 à 17h30 Intervenant : Objectifs : M. Pierre CONTE Consultant/expert douane Découvrir les nouvelles règles communautaires

Plus en détail

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique Ville de Bures sur Yvette Vidéo-protection Charte d éthique La vidéo-protection est un outil au service de la politique de prévention et de sécurité de la Ville de Bures sur Yvette. Ses objectifs sont

Plus en détail