NEWSLETTER «INTUITUS Y ÉTAIT» N 1 Juin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NEWSLETTER «INTUITUS Y ÉTAIT» www.urba-ea.org. www.pilotesdeprocessus.org. www.intuitus.com. N 1 Juin 2014. club@urba-ea.org"

Transcription

1 NEWSLETTER «INTUITUS Y ÉTAIT» 1 N 1 Juin

2 NEWSLETTER «intuitus Y ÉTAIT» 2 SOMMAIRE Editorial Introduction Vous avez dit mutation client? Application mobile CRM & architecture hybride cloud-legacy Numérique et éducation CRM et hyperpersonnalisation Conclusion EDITORIAL Nous avons le plaisir de vous proposer la 1 ère Newsletter «Intuitus y était» qui détaille notre participation au Symposium Digital organisé conjointement par le Club des Pilotes des Processus et le Club Urba ce 05/06/2014 à La Défense (Tour First). L application d une stratégie digitale sur le parcours client/usager/citoyen a un impact majeur sur les processus et les systèmes d informations. Lors de cet évènement riche en contenu, des cas d entreprise variés et des interventions de qualité ont permis d éclairer la véritable révolution que nous sommes en train de vivre. Cette révolution que certains ont qualifié de copernicienne implique des changements de paradigme, nos anciens modèles (traditionnels) mis à mal. Nous vous proposons un résumé illustré de ces interventions. Vous pouvez partager cette lettre d information. N hésitez pas à nous faire part de vos commentaires concernant ce support. Bonne Réception. N 1 Juin 2014 Nadia ARBANE Manager Accompagnement à la transformation stratégique Les «GAFA» : Google, Amazon, Facebook, Apple, façonnent de plus en plus les univers de la relation «B to B» et «B to C». Tirant parti d un environnement technologique qui évolue en permanence, toutes les entreprises locales ou mondialisées ont décidé de développer une stratégie digitale. La déclinaison est sur deux axes complémentaires: En interne : afin d adresser principalement la dématérialisation et le partage avec les collaborateurs (pas de client satisfait sans collaborateur satisfait) En externe : avec l ambition de piloter la «digitalisation» de la relation Client à toutes les étapes du «parcours», notamment par la mise en place d un pilotage par les processus (améliorés par la mesure de la satisfaction client tout au long du «parcours») VOUS AVEZ DIT MUTATION CLIENT? Changement de comportement des clients (mutations sociétales et accélération digitale) Retrait de pouvoir aux marques (image se fabriquant avec ce que les clients disent des marques et plus ce les marques disent d elles-mêmes) Bavard (hypersocial et ambassadeur) Autonome (hyper-informé et hyper-connecté) Google qui peut mettre en 1 ère page un outil de comparaison et devenir distributeur d à peu près n'importe quoi (les modèles traditionnels dans l assurance menacés) Comparateur (réflexe d hygiène) Pressé (réponses de qualité exigées à n importe quel moment ouvré ou non) Caractère rédhibitoire. Sinon le client va voir ailleurs (cf. la publicité CIC) Omni-connecté (hyper-informé et hyper-connecté) Forces qui bouleversent les architectures Conséquences pour les entreprises

3 Cas Covéa : Xavier DUCURTIL, Direction Transformation Stratégique COVEA (Groupe mutualiste récent - une dizaine d années - qui réunit GMF, MAAF et MMA) : le double enjeu de la révolution digitale sur le métier d assureur et l expérience du client d assurance 3 Transformation des architectures SI, ces dernières années Amoncellement complexe, entassé, peu organisé et lisible Espace éclairé de nuit, mais nécessitant des plans pour se repérer POUR L AVENIR On essaye de construire des systèmes plus vastes, plus aérés, plus souples (modularité, agilité, réactivité et évolutivité) pour s ouvrir aux possibles sans entrave. Les métiers ont pris conscience que le SI était une valeur ajoutée Les marketeurs sont passés de la création de plans de contacts (il fallait être un peu architecte) à la création de politiques de contacts (on rejoint le métier d urbaniste) La vraie co-création entre les métiers et les SI fait qu'on parvient à créer des SI vastes aérés L expérience client, à l ère digitale : caractéristiques principales et exemples PROBLEMATIQUE Faire simple, c est compliqué. Mobile et connectée Transformation digitale dans le secteur de l assurance Type de transformation Sujet Impacts internes Simple Social Usage Bouleversements des comportements au travail Comportement de consommation (comparateurs; Google ) Management Distribution, Marketing & Communication En temps réel Expérience client Proactive Datas (big data en plein boom) & technos Comportements sociaux Nouvelles exigences d'expériences Marketing & Communication + La Relation Client (dont sinistres) Ludique et aspirationnelle (gestes responsables ) Evolutions des besoins en assurance La Relation Client (dont sinistres) et l'offre (passage difficile d une logique produit traditionnelle à une formulation d offres comme dans les autres secteurs d activités) LE DIGITAL FAIT-IL OU FERA-T-IL DISPARAITRE LE POINT DE VENTE EN FRANCE? Une attente hybride : du digital et du contact humain Modèle de l agence à revisiter (le client accepte moins de déplacements) En réalité et conclusion : un besoin d'agent plus que d'agence. Dynamique marché Evolution estimation des risques Nouvelles règles (respect de l'éthique / des consommateurs) Nouveaux types d'acteurs Acteurs actuels (position différentes) L Offre L'Offre et le Modèle d'affaires

4 APPLICATION MOBILE Cas CA Store: Bernard LARRIVIERE, Directeur Innovation Fédération Nationale du CRÉDIT AGRICOLE. Le CA Store, laboratoire d'open innovation : à partir des "usages" des produits et services comment organiser la co-construction avec les parties prenantes externes. 4 IDEE GENERALE Inviter clients et développeurs externes à créer de nouveaux usages Le premier site d applications bancaires co-créées (2012 : l'année internationale des coopératives) Mieux connaitre le client, le valoriser Deux exigences, en restant dans ce cadre créatif : La sécurité : dans le secteur bancaire, condition incontournable L image préservée : pour ne pas dégrader plus encore la réputation du secteur auprès du grand public La coopérative de l innovation Le Crédit Agricole Petite équipe interne CA Store en mode start-up (4 personnes) + 1 à 2 personnes au niveau de la production informatique Les «digiculteurs» Une 30aine d'acteurs numériques allant de la petite entreprise à IBM (en général, une entreprise de 20 à 50 salariés), soit environ 500 salariés - Des accords avec le CA mais aussi d'autres sociétés - Un seul contrat à gérer avec la coopérative des acteurs qui se sont regroupés (et non avec chaque acteur, individuellement) Une aire de jeu sécurisée et éthique Les clients Ateliers organisés par le CA directement ou sur le web avec les «digiculteurs» - Lien direct - Connaissance clients Premier retour d expérience Vers de nouveaux partenaires? Le développement de leurs propres applications commence à peine à être ouvert : - aux caisses régionales - au LCL - aux filiales assurances. VEILLE Lorsque une idée est lancée, le CA informe si une application similaire n'est pas déjà en cours de lancement (mutualisation des efforts ou concurrence des projets?) Parfois il y a un risque d'image : une non publication de l'application peut alors être exceptionnellement décidée (exemple : projet «Meetic bancaire»). COURBE D APPRENTISSAGE Montée en qualité des applications (les téléchargées de plus en plus utilisées) Part belle des jeux dans le top applis 60 % des gens utilisent leur smartphone pour jouer Modèle payant remplacé par un modèle gratuit (au moins sur les fonctions de base) : France : 15% des applications payées vs 60% aux Etats-Unis et 80% au Japon Mauvaise image de la banque et des frais bancaires Le plus tôt possible, travailler une idée avec d'autres fait avancer plus vite la courbe d'apprentissage que de fonctionner en secret dans un laboratoire clos.

5 CRM ET ARCHITECTURE HYBRIDE CLOUD-LEGACY 5 Cas Renault : Jean Rémi DUC, Responsable Architecture du SI Commerce de RENAULT : par l accélération de la transformation digitale et du CRM, émergence d une nouvelle architecture du SI hybride associant de nouvelles solutions Cloud et les applicatifs existants. Cloud CRM et connexion avec les applications internes https://www.renault.fr/my-renault/inscription/login.jsp 30 pays 2 millions d inscrits Partenaire Nissan intégré à la démarche Personnalisation et cohérence des contacts LA GENESE Pour arriver à répondre correctement à la question du réseau de demain il faut connaitre et s'occuper du client d'aujourd'hui. Ces dernières années, la notion de parcours client a été remplacée par la notion de moment d'expérience client (instantanéité, notion de plaisir à l achat) Choix Corporate commun CONTEXTE Les «Réseaux de concessionnaires» : des affaires privées souvent indépendantes qui peuvent détenir 30 % du marché / pas que des concessionnaires Renault Nécessité de tisser des partenariats La régionalisation L'application Corporate pour un déploiement monde n'est pas forcément le modèle. Souvent c'est l'inverse : de bonnes idées locales qui sont déployées (services différents et modèle de paiement à l'usage) Couches services Connecteurs, gestion des habilitations et accès Legacy / applications internes Diversité locale : 1/ 3 des pays base client sur Siebel, 1/3 AS 400, 1/3 outils spécifiques différents propres Retour d expérience LECONS TIREES Reprendre la main sur la cartographie des flux d information Gare à la machine à Power Point Recentrer les gens sur une version " référentiel cartographié " car tout le monde se met à faire de l'architecture fonctionnelle. Et l'architecte fonctionnel se retrouve à valider des versions différentes de ppt. La valorisation de la transversalité se mettant en place Les métiers commencent à parler de référentiel informatique, customer data management etc. Il faut voir à quel processus une donnée appartient (les métiers qui ne se parlent pas doivent apprendre à se parler) Les business Process Owner sont obligés d échanger pour arriver à un versioning des produits ; cela impose une bonne gouvernance. L agilité métiers et équipes projet Sprint, Quick win QUELQUES FACTEURS CLES DE SUCCES Notion de socle standard Il faut construire autour de ce socle Intégration de la composante régionalisation dans le déploiement (poids du local par rapport au Corporate) La standardisation n'est pas toujours possible. Il faut voir quel niveau d'intégration est acceptable par les filiales Il faut veiller à la relation de confiance avec le réseau et avec le client Volonté assez Corporate en tirant partie des avancées de certains pays / ne bridant pas la créativité Jouer la carte des synergies est possible avec Nissan tout en préservant l identité de marque de chaque constructeur

6 NUMERIQUE ET EDUCATION 6 Cas Ministère de l Education Nationale : Michel MONERET, Ministère de l Education Nationale Direction du numérique pour l éducation : la stratégie digitale au service des «parcours élève». Usage 2 TYPES D APPLICATION OBJECTIF Loi récente : 3 axes dont le développement de contenu pour les enseignants Montée en puissance nécessaire de la France, en retard par rapport aux autres pays Le gouvernement se fixe l'objectif que les français s'inscrivent numériquement dans un lycée par exemple Livret scolaire unique du numérique : du primaire jusqu au bac en projet (connexion possible en tant que parent à un portail internet) Gestion de projet Scolarisation de la vie (tracé de la vie scolaire) Applicatif à usage pédagogique ELEMENTS FINANCIERS Depuis la LOLF, l'etat calcule ses immobilisations incorporelles Le coût de maintenance du legacy : 20 millions par an Rend difficile la création de nouveaux projets On compte sur les académies / le local pour le faire mais il faut les cadrer, point d attention, via un outil : l'urbanisation et faire des vérifications centrales (qualité et aspect du code ) Le ratio entre les gérés et gérants est faible dans l'education nationale et donc le SI structure beaucoup les processus CRM ET HYPER-PERSONNALISATION Cas CANAL+ : Frédéric GONIN, Département Digitalisation Relation Clients au sein de la Direction des Services Clients de CANAL+ : Comment l intégration du digital dans la relation client de CANAL+ nécessite d adapter la stratégie relationnelle, et de se transformer pour adresser les enjeux des nouveaux modes de consommation. MODERNISATION DE LA RELATION CLIENT Avec le digital, on obtient un meilleur niveau de satisfaction d'un abonné par rapport aux canaux traditionnels Toute entreprise avec une image premium a une empreinte digitale forte! La différenciation passe par l'innovation Sur l'ensemble des actes simples : on va faire mieux via le digital (plus rapidement et plus efficacement) Le digital permet de faire des ventes : acquérir des nouveaux clients ou montée en gamme des clients existants. Accès a des infos supplémentaires Ex : choix de la caméra et de l'angle de vue pour revoir un but, statistiques des joueurs lors d'un match Ce qu'on regarde récupéré à des fins de recommandations > Guide Eureka Télévision enrichie OBJECTIF A la recherche d une expérience omni-canal (cohérence entre les réponses des différents canaux) L existant, hors Canal+

7 Détail des promesses 7 La simplicité / facilité (usage. contact...) La même réponse à une question donnée, peu importe le canal utilisé. Cela passe par : Des processus ou outils Une seule base de connaissance Un seul CRM chez Canal+ (Siebel), avec une stratégie de routage des canaux unique et centralisée L efficacité et l'autonomie (quand tout est fermé, qu'il fait nuit ou que c'est le week-end, on doit pouvoir quand même régler son problème) Mon Compte TYPOLOGIES DE CONTACT : Mon Offre Mon matériel Mes finances Informations / fonctions sur les "front" mais aussi sur les «front multipliés» (sur l'ensemble des écrans) La garantie de confiance (sécurité et justesse des données ) La réactivité / proactivité (diminuer "le customer effort score" : c est-à-dire l'effort à réaliser, coté client, pour avoir une réponse) Contacts entrants (documents stockés et partagés avec le client) L'ensemble des temps d'attente sur les canaux indiqué Contacts sortants Abonnement / Contrat Taux de service L intégralité des dysfonctionnements Décisions Groupe fortes /dangereuses qui illustrent un vrai effort (montre l'intérêt de Canal+ pour son abonné et son souci de transparence, même en cas de problème) Information en avance de phase et en temps réel Un outil transparent qui s'intègre en transparence / représente une zone de trafic intelligente ou la réponse à une question est trouvée 6 community managers : ex lien vers un t'chat ou un autre espace Internes au Groupe,, non externalisés Plus de 15% du trafic Facebook utilisé comme relais de cette Communauté d'entraide. Et la dépêche AFP de Canal+ c'est un peu Twitter Leur rôle n est pas de traiter des demandes unitaires. C'est d'animer une communauté / d identifier les super utilisateurs. Ces derniers répondent d'ailleurs à 50 % des questions et se sont trouvés un nom (les décrypteurs). Ils ont une relation privilégiée avec Canal+ : ils font du test de nouveau décodeur; sont invités à des avant premières (pas d'euro donné) Les dernières innovations L HYPER-PERSONNALISATION L espace client propose un visuel en fonction de ce qu'on est et ce que l'on fait. Quelques exemples : Quand on est abonné et qu'on est en impayé, le site change de couleur Quand on est Canal Sat, on a une couleur Quelqu'un qui n'a pas son décodeur connecté, on l'indique Si on essaye 3 fois de télécharger le formulaire de résiliation, un message «voulez-vous prendre rdv avec un conseiller?» Signalement fait à l'abonné de son premier prélèvement : avec une vidéo personnalisée qui explique tout avec son nom personnel et sa typologie de contrat > effet "waouh" d'innovation PANNES MATERIELLES DIVERSES ET PRO-ACTIVITE Avant : on appelait le conseiller client. Il se connectait au décodeur pour prendre connaissance du code erreur de la panne (c'est encore en général ce qui est fait aujourd'hui) Aujourd'hui, à Canal+, on va plus loin : on est réactif voir proactif. Ex 1 : Du vent? --> on informe le client par sms ou mail pour qu'il corrige la position de son parabole avant qu'il se rende compte que sa télévision ne marche plus Ex 2 : Si le décodeur tombe en panne, on demande au client de changer le décodeur avant même qu'il constate lui-même le problème Cela peut être assez intrusif ; n'est pas bien perçu par tous : vigilance.

8 CONCLUSION 8 Table ronde : - L Institut Esprit Service du MEDEF avec Alain TEDALDI, Directeur Général, sur les stratégies d enchantement du client et les impacts du numérique sur les nouvelles voies de relation client, - Les impacts de la «révolution copernicienne» : le client au centre de l univers - Co-Construire l'architecture d'entreprise à l'heure de l'entreprise Numérique et les opportunités offertes par le Pilotage par les Processus avec Jean François CAENEN, Expert THINK TANK Le zéro insatisfaction client est visé par beaucoup d'entreprises. Cela veut dire zéro collaborateurs insatisfaits» (car l'un ne va pas sans l'autre) Ce n est pas une approche outil mais une approche stratégique Le client au centre de tout : une révolution copernicienne Google : Le point de vue d Olivier MADELANAT, Directeur Commercial GOOGLE France, sur la stratégie que Google déploie pour accompagner les entreprises et les connecter à leurs «consommateurs». LA REVOLUTION INTERNET Internet a changé énormément de choses Il faut organiser l'information à travers le monde Accès à une information utile et universelle, depuis plusieurs plateformes Les logiques / typologies de distribution et de contact avec les clients ont changé. Cela a changé le business model des industries, l'assurance. Le modèle physique du magasin ou de l agence a-t-il encore un avenir? Le mobile est le «device» de demain Il est la représentation accessible la plus personnelle de quelqu un : D ailleurs, pour cette raison, on ne prête pas son téléphone. Supposé privé, il émet pourtant des signaux très intéressants à exploiter Il est le support d une révolution vidéo (business branding et visionnage délinéarisé) ARCHITECTURE D ENTREPRISE A L ERE DU NUMERIQUE Défi : faire évoluer ou voir disparaitre l'architecture d'entreprise (nouveau moment de bascule) Aujourd'hui le SI est une valeur ajoutée (avant, il s'alignait sur le métier, le supportait). Penser le métier et la technologie de manière distincte ne répond plus aux usages / à la mutation que l'on vit (vrai changement de paradigme) Construisons ensemble et surtout co-construisons Trop d'applications sont faites par le SI pour le SI : partons de ce qui a de la valeur pour le métier / l'entreprise et allons dans cette direction mais soyons aussi à l'écoute de l'innovation Changement de point de vue : il faut repositionner l'architecture d'entreprise dans une proposition de valeur renouvelée et développer une agilité durable par le SI Comment peut-on faire émerger des projets innovants? Il faut être partie prenante de la gouvernance d'entreprise Google devient de plus en plus européen (accord avec la culture et les lois européennes, travail avec les grands groupes français pour les digitaliser) Des ingénieurs qui créent de la technologie avant toute choses / des ingénieurs qui veulent changer des choses dans notre monde Ex : Netflix ne va-t-il pas révolutionner le monde des box? La voiture Google, la conduite? STRATEGIE ET MODELE GOOGLE Etre présent sur l'ensemble de la chaine de valeur Internet Créer une technologie et la laisser ouverte à l'écosystème Google n'a pas à créer l'usage ; l'usage est fait par les personnes qui utilisent la technologie Toujours de la technologie rupturiste, jamais de l'incrémental.(un problème? -> une solution) Toutes ces technologies produisent énormément de datas. Se pose la question de comprendre et traiter cette donnée. ; il faut la mesurer et s'adapter aux comportements Pas simple car cela veut dire adapter ses SI internes Apport par Google de puissances de calcul avec notamment du cloud computing

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together.

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together. Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante Delivering Transformation. Together. Sopra Steria Consulting est l activité Conseil du Groupe Sopra Steria. Présent

Plus en détail

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Notre vision des enjeux et notre offre de service Septembre 2015 La révolution digitale est un challenge

Plus en détail

Semaine de l'innovation / ESC Bretagne Brest 2010

Semaine de l'innovation / ESC Bretagne Brest 2010 Semaine de l'innovation / ESC Bretagne Brest 2010 SAS Auris Solutions - 2, avenue de Provence, CS 23 812, 29 238 Brest Tel 02 29 00 62 03 Fax 02 22 44 20 96 Mobile 06 75 31 51 20 Capital 11 000 - Siret

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail

Transformation digitale

Transformation digitale La plateforme bancaire internationale. Pour chaque métier. décembre 2015 Transformation digitale Les défis de la distribution bancaire Par Olivier Cruanès, Responsable Marketing SOMMAIRE 1 La révolution

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 Avant-propos Préface Introduction XV XVII XXI Partie I Les enjeux 1 Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 1. Une nouvelle ère du développement économique 3 1.1. La digitalisation de l économie

Plus en détail

Les Dossiers Airnlive Consulting. Check List BYOD

Les Dossiers Airnlive Consulting. Check List BYOD Check List BYOD Qu est-ce que le BYOD? Littéralement : Bring Your Own Device. Il s agit d un usage récent dans l entreprise consistant à laisser le salarié utiliser à des fins professionnelles ses propres

Plus en détail

Gérez efficacement vos flux d entreprises.

Gérez efficacement vos flux d entreprises. Gérez efficacement vos flux d entreprises. g geai* répond au besoin de gestion des flux de données inter et intra-entreprises. Vous maîtrisez vos flux autour d une application centralisée. *EAI : Enterprise

Plus en détail

CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015

CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015 CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015 ACCOMPAGNEZ VOTRE ENTREPRISE DANS SA TRANSFORMATION DIGITALE Marie jouet Web Performer 1 avenue des italiens 64210 BIDART. Tel :05.59.23.08.04 - mjouet@web-performer.fr..

Plus en détail

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI «Le service Orange, satisfait quand vous l'êtes» Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI Stéphane Guérin Orange DSI Orange France Directeur Centre de Compétences Relation Client Août

Plus en détail

Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés

Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés Consortium ESAA- entreprises 3 Juin 2015 PARTAGE D EXPERIENCE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE DANS LE SECTEUR DES ASSURANCES

Plus en détail

Digital : état de l'art et enjeux

Digital : état de l'art et enjeux L institut de formation continue des professionnels du Web Digital : état de l'art et enjeux Référence formation : Durée : Prix conseillé : CD1 2 jours (14 heures) 1 750 HT (hors promotion ou remise particulière)

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Les rencontres SOCFIM

Les rencontres SOCFIM Les rencontres SOCFIM Immobilier et innovation Gérard NAKACH Transformation Digitale BPCE 18 novembre 2015 2 #immo : nouveau process de vente du crédit immobilier. Big data pour optimiser le traitement

Plus en détail

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse 17 Avril 2013 La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse Jean Yves FOREL, directeur général, membre du directoire de BPCE en charge de la Banque commerciale

Plus en détail

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVER SON CAPITAL CLIENTS, RECRUTER, FIDÉLISER ET RÉCOLTER DU ROI! La société Base Plus cultive depuis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

( Digital + Experience ) x Design

( Digital + Experience ) x Design Consultant Digital / UX designer 18 ans d expérience @ in 06 60 71 44 72 benoit.besnard@gmail.com fr.linkedin.com/in/benoitbesnard/ ( Digital + Experience ) x Design Avant-propos Pourquoi parler de transformation

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

SOCIETE GENERALE. Etude de la relation client. Elodie Mouillet. Elodie Mouillet

SOCIETE GENERALE. Etude de la relation client. Elodie Mouillet. Elodie Mouillet Techniques de Commercialisation Gestion de la relation client Mme LEFLOUR SOCIETE GENERALE Etude de la relation client Elodie Mouillet Elodie Mouillet Introduction I. De nombreux outils au service de la

Plus en détail

Contacts presse : Agence OXYGEN

Contacts presse : Agence OXYGEN DOSSIER DE PRESSE Juin 2013 Contacts presse : Agence OXYGEN Marion Rouviller / Eve Catrix 09 83 42 99 69 marion@oxygen-rp.com 2 Sommaire Edito le marché du CRM et du SaaS p.3 1- Follow the Sun, éditeur

Plus en détail

Les tendances de la dématérialisation et les besoins des Entreprises

Les tendances de la dématérialisation et les besoins des Entreprises Les tendances de la dématérialisation et les besoins des Entreprises N. Naffah, Directeur Général Prologue De plus en plus, nous constatons l étendue de l usage du numérique dans la vie quotidienne du

Plus en détail

Offre spéciale Cap Digital

Offre spéciale Cap Digital Offre spéciale Cap Digital NPA Conseil vous propose un pack spécial de 3 Dossiers NPA Les medias numériques face a la question des APIs 2 Voiture connectée. L enjeu des écosystèmes et les opportunités

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

ERP. LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique

ERP. LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique ERP LIVRE BLANC Omnicanal, comment gérer tous les points de contact depuis un outil unique ERP & SOMMAIRE Introduction retailers, vers une expérience omnicanal Introduction Mutation du parcours client

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

Intranet collaboratif et social vers la Digital Workplace

Intranet collaboratif et social vers la Digital Workplace Intranet collaboratif et social vers la Digital Workplace Intranet Collaboratif et social : Vers la Digital Workplace L éditeur Jalios un acteur reconnu La Transformation Digitale La Vision de Jalios Cas

Plus en détail

L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles

L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2013 L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles Focus sur les conclusions du nouveau livre

Plus en détail

WebRatio. Pour le secteur des Services Financiers. WebRatio s.r.l. www.webratio.com contact@webratio.com 1 / 8

WebRatio. Pour le secteur des Services Financiers. WebRatio s.r.l. www.webratio.com contact@webratio.com 1 / 8 WebRatio Pour le secteur des Services Financiers WebRatio s.r.l. www.webratio.com contact@webratio.com 1 / 8 La divergence entre Business et TIC dans le secteur des Services Financiers Le secteur des services

Plus en détail

Cloud Computing : forces et faiblesses

Cloud Computing : forces et faiblesses Chapitre 7 Cloud Computing : forces et faiblesses 1. Présentation Cloud Computing : forces et faiblesses Le monde informatique a connu une véritable révolution ces dernières années avec l'apparition d'un

Plus en détail

CRM : Le Client au cœur

CRM : Le Client au cœur 3 septembre 2008 1 CRM : Le Client au cœur 3 septembre 2008 Frédéric Leclercq - Cylande 3 septembre 2008 2 Cylande \ Editeur de progiciels dédiés à la distribution GD Grande Distribution Distribution Spécialisée

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

Fiches de paie dématérialisées : le virage numérique au service de l optimisation de la gestion des Ressources Humaines

Fiches de paie dématérialisées : le virage numérique au service de l optimisation de la gestion des Ressources Humaines Fiches de paie dématérialisées : le virage numérique au service de l optimisation de la gestion des Ressources Humaines Dans un contexte où le numérique, soutenu et appuyé par l Etat, se propage de plus

Plus en détail

ACCOR VALORISE LE PARCOURS CLIENT

ACCOR VALORISE LE PARCOURS CLIENT ACCOR VALORISE LE PARCOURS CLIENT LES NOUVELLES TENDANCES DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION: BIG DATA MCS4 LESLIE TABACCO, THOMAS RACOUPEAU 1 S OMMAIRE Qu est ce que le BIG-DATA P.3 Le groupe ACCOR P.4

Plus en détail

ATELIERS OCOVA ALPMEDNET

ATELIERS OCOVA ALPMEDNET ATELIERS OCOVA ALPMEDNET OCOVA AlpMedNet un projet ALCOTRA pour le développement des entreprises & la valorisation des territoires porté par la Régie Micropolis, financé par l Europe, l Etat français &

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

> Positionnement d Averoes

> Positionnement d Averoes > Positionnement d Averoes Depuis plus de 10 ans, l équipe d Averoes se retrouve autour de valeurs communes : l'engagement auprès de nos clients, la qualité des audits et des solutions réseau que nous

Plus en détail

METIERS DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION

METIERS DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION METIERS DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION DIGITAL ETAT DE L ART ET ENJEUX REF : DIFO001 DUREE : 2 JOURS TARIF : 1 485 HT Public Direction RH, Direction financière, Direction marketing/communication,

Plus en détail

Club Idaho Consulting # 1

Club Idaho Consulting # 1 Club Idaho Consulting # 1 Jeudi 27 octobre 2011 à 19h 20h30 Eclairages et discussion autour de la TV connectée réalité, perspectives et impacts Ordre du jour - Tour de table - Présentation de la synthèse

Plus en détail

Les Franciliens changent, le Crédit Agricole d Ile-de-France aussi

Les Franciliens changent, le Crédit Agricole d Ile-de-France aussi Les Franciliens changent, le Crédit Agricole d Ile-de-France aussi Dossier de presse Novembre 2014 Contacts presse : Profile PR Olivia Chabbert - ochabbert@profilepr.fr Claudia Roux - croux@profilepr.fr

Plus en détail

REGARDS AILANCY SUR LE DIGITAL Le digital au service de l animation du sociétariat. Un point de vue Ailancy Mai 2015

REGARDS AILANCY SUR LE DIGITAL Le digital au service de l animation du sociétariat. Un point de vue Ailancy Mai 2015 1 REGARDS AILANCY SUR LE DIGITAL Le digital au service de l animation du sociétariat Un point de vue Ailancy Mai 2015 SOMMAIRE 2 1. Sociétaire : Véritable acteur du modèle coopératif o o o o Un enjeu croissant

Plus en détail

NATURE ET DECOUVERTES TRACE SA VOIE VERS LE RETAIL 2.0, AMELIORANT AINSI L EXPERIENCE CLIENTS TOUT EN REDUISANT DE MOITIE SES COuTS IT

NATURE ET DECOUVERTES TRACE SA VOIE VERS LE RETAIL 2.0, AMELIORANT AINSI L EXPERIENCE CLIENTS TOUT EN REDUISANT DE MOITIE SES COuTS IT NATURE ET DECOUVERTES TRACE SA VOIE VERS LE RETAIL 2.0, AMELIORANT AINSI L EXPERIENCE CLIENTS TOUT EN REDUISANT DE MOITIE SES COuTS IT CAS CLIENT TM ( Re ) discover Simplicity to Guarantee Application

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW 1 ER COMMERCE CONNECTÉ SHOW Salon Dock Pullman - Paris 27 & 28 octobre 2015 LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW «There is no Business like Retail Connected Business» Un salon d échange, concentré d expertise et

Plus en détail

Move to Service Move to Digital. Secteur Assurance

Move to Service Move to Digital. Secteur Assurance Offre Mobilité Move to Service Move to Digital Secteur Assurance L offre Mobilité de ZELIE s articule autour : Des Solutions Think IT Transformation IT Run IT Sommaire Introduction : le digital et le service,

Plus en détail

Rendez-vous de l'assurance. Les nouvelles technologies au service de l'assurance

Rendez-vous de l'assurance. Les nouvelles technologies au service de l'assurance Rendez-vous de l'assurance Les nouvelles technologies au service de l'assurance Agenda 1. Introduction en vidéo 2. Les objets connectés 3. Une multiplication des nouvelles technologies 4. Quels impacts

Plus en détail

Plateforme de communication universelle et ouverte

Plateforme de communication universelle et ouverte DOSSIER DE PRESSE Plateforme de communication universelle et ouverte SOMMAIRE La genèse.p. 3 L équipe p.4 La plateforme Busit..p.5 Ils font confiance à Busit..p.7 Fiche d identité p. 8 Dossier de presse

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

Les usages du mobile Banking en France et son impact sur les attentes des clients

Les usages du mobile Banking en France et son impact sur les attentes des clients Les usages du mobile Banking en France et son impact sur les attentes des clients Conférence Publi-News I 8 avril 2014 Présenté par Cyril Massin - TNS Sofres De plus en plus d équipés en smartphones à

Plus en détail

2015Dossier de presse

2015Dossier de presse 015 Dossier de presse Notre ADN Loyalty Company est un groupe indépendant, 100% intégré, qui propose une palette d expertises au service du développement de la valeur client et de la performance commerciale.

Plus en détail

Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale

Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale Transformation cœur de métier de Pôle emploi Programme Offre de Service Digitale CCE du 12 février 2015 La révolution numérique bouleverse les usages sur le marché du travail Principaux constats Chiffres-clé

Plus en détail

Une approche globale pour votre ecommerce

Une approche globale pour votre ecommerce Une approche globale pour votre ecommerce POURQUOI? POURQUOI MAGENTO? Magento est une solution e-commerce Open Source destinée à la production de boutiques en ligne professionnelles POURQUOI MAGENTO? Magento

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

Réinventons la relation client!

Réinventons la relation client! Réinventons la relation client! Digital & Relation Client / Conseiller Le marché évolue et les clients sont devenus de plus en plus exigeants, ce qui impacte fortement le métier du conseiller banque/assurance.

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Liens FAIBLES (amis de nos amis, collègues, ). Les réseaux sociaux permettent une connexion avec ces liens faibles

Liens FAIBLES (amis de nos amis, collègues, ). Les réseaux sociaux permettent une connexion avec ces liens faibles S421-1-3 LA REVOLUTION DIGITALE S42 La relation commerciale S421 : La relation commerciale et son contexte Définir les notions de relation commerciale et de contact commercial. Présenter la diversité des

Plus en détail

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014 e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014 Textile - Mode - Habillement un marché propice au E-COMMERCE! LE GROUPE MENINVEST

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

LA SECURITE ACCELERATEUR D INNOVATIONS DIGITALES

LA SECURITE ACCELERATEUR D INNOVATIONS DIGITALES LA SECURITE ACCELERATEUR D INNOVATIONS DIGITALES RETOUR D EXPERIENCE DU CREDIT AGRICOLE STORE A L OCCASION DES ASSISES DE LA SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION LE 3 OCTOBRE 2014 A MONACO DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

Un observatoire de branche?

Un observatoire de branche? Norbert GIRARD, Secrétaire général Séminaire des 16 et 17 avril 2014 1 Un observatoire de branche? Une association Loi de 1901, née des Conventions Collectives Nationales du 27 mai 1992, dont la mission

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

+ 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers

+ 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers Kerensen for Retail & Luxe + 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers CCAN Founding Member L'évolution des profils consommateurs et des modes de consommation est progressivement en train de transformer

Plus en détail

Plateformes vidéo d entreprise. Choisir sa plateforme vidéo d entreprise

Plateformes vidéo d entreprise. Choisir sa plateforme vidéo d entreprise Plateformes vidéo d entreprise Mars 2014 Sommaire Introduction... 3 Les attentes et besoins des entreprises... 4 >> La communication, principal besoin des entreprises... 4 >> Chaine de télévision KTO :

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Symposium AFAI Paris, 3 juin 2008

Symposium AFAI Paris, 3 juin 2008 Enjeux de la cartographie des systèmes d'information pour le développement de l administration en ligne : le cas de l'etat de Genève Christine Aïdonidis, Responsable de l'urbanisation des SI Michel Warynski,

Plus en détail

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Dates : du 7 au 18 septembre 2015 LE METIER DE COMMUNITY MANAGER Le métier de «community manager» est né il y a environ cinq ans de la nécessité de communiquer sur

Plus en détail

Chronique Digitale : la vision de Digital Dealer pour 2012

Chronique Digitale : la vision de Digital Dealer pour 2012 Chronique Digitale : la vision de Digital Dealer pour 2012 En ce tout début d'année, j'ai souhaité partager avec vous ce que sont nos visions des développements des outils Internet, Réseaux Sociaux, Mobilité

Plus en détail

Dématérialisation et mobilité

Dématérialisation et mobilité Dématérialisation et mobilité Comment gérer le dernier maillon du processus? 1 LA DEMATERIALISATION, UN ENJEU ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE La dématérialisation n est pas un sujet nouveau pour les entreprises,

Plus en détail

Comment monétiser son contenu en trois étapes?

Comment monétiser son contenu en trois étapes? Bienvenue Comment monétiser son contenu en trois étapes? Zamir ABDUL Sales Team Leader chez ez Systems France Comment monétiser son contenu en 3 étapes? Qui sommes-nous? Éditeur de logiciel depuis plus

Plus en détail

Le Réseau Professionnel des Enseignants

Le Réseau Professionnel des Enseignants Le Réseau Professionnel des Enseignants Objectifs des journées ESENESR des 20 et 21 mai Faciliter l opérationnalisation du projet pédagogique et numérique de chaque ESPÉ. amorcer le travail en réseau académie-espé.

Plus en détail

Parole d expert : Dossier patient papier vs. Dossier Patient Informatisé (DPI) : réalités et enjeux d un monde hybride

Parole d expert : Dossier patient papier vs. Dossier Patient Informatisé (DPI) : réalités et enjeux d un monde hybride Parole d expert : Dossier patient papier vs. Dossier Patient Informatisé (DPI) : réalités et enjeux d un monde hybride L époque du dossier patient composé de documents papier classés en chemises et sous

Plus en détail

Executive Master Class en Intelligence Stratégique

Executive Master Class en Intelligence Stratégique Executive Master Class en Intelligence Stratégique Managers et Consultants, donnez-vous les moyens de décider dans l incertitude Avec la collaboration de Donner du sens au désordre POUR QUI? VOUS ÊTES...

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Synthèse des scénarios quelles stratégies de la part des détenteurs de données pour maximiser les impacts positifs du Self Data?

Synthèse des scénarios quelles stratégies de la part des détenteurs de données pour maximiser les impacts positifs du Self Data? Synthèse des scénarios quelles stratégies de la part des détenteurs de données pour maximiser les impacts positifs du Self Data? Atelier MesInfos organisé par la Fing et Without Model le 30/09/2015 sur

Plus en détail

LA RELATION CLIENT / ENTREPRISE À L ÈRE DU DIGITAL. Antoine MONDOU, Zakaria JLIL, Maxime DELAUNAY

LA RELATION CLIENT / ENTREPRISE À L ÈRE DU DIGITAL. Antoine MONDOU, Zakaria JLIL, Maxime DELAUNAY LA RELATION CLIENT / ENTREPRISE À L ÈRE DU DIGITAL Antoine MONDOU, Zakaria JLIL, Maxime DELAUNAY 3/4 DES FRANÇAIS RESTENT DISTANTS VIS-À-VIS DU DIGITAL* *Selon l Observatoire des usages du digital AFRC

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

SOMMAIRE. Portraits des intervenants Portraits des animateurs Conférence, Débat et Échanges #$%&'(!)(*+,!-$*./)(*-(!"0!1,2*!34"0!5!!

SOMMAIRE. Portraits des intervenants Portraits des animateurs Conférence, Débat et Échanges #$%&'(!)(*+,!-$*./)(*-(!0!1,2*!340!5!! Compte-rendu Tout savoir sur le Big Data pour comprendre qui sont mes clients L'avènement des NTIC et des outils digitaux transforme nos métiers en profondeur. La révolution digitale a donné du pouvoir

Plus en détail

Faites de vos équipes Relation Client vos meilleurs ambassadeurs!

Faites de vos équipes Relation Client vos meilleurs ambassadeurs! Faites de vos équipes Relation Client vos meilleurs ambassadeurs! Interventions : Nathalie Ponsart, Cemex Stephane Mercier pour Monoprix Yves Duranton, cegos Animation : Yvelise Lebon, Groupe Cegos Ludovic

Plus en détail

Intranet de nouvelle génération. Comment les RSE impactent la collaboration?

Intranet de nouvelle génération. Comment les RSE impactent la collaboration? Intranet de nouvelle génération Comment les RSE impactent la collaboration? Vincent BOUTHORS PDG Tél : 01 39 23 92 81 e-mail : Vincent.Bouthors@jalios.com Twitter : @VincentBouthors @Jalios Intranet de

Plus en détail

Les grandes entreprises françaises conscientes du chemin qu il reste à parcourir

Les grandes entreprises françaises conscientes du chemin qu il reste à parcourir Le Baromètre des pratiques digitales 2015 Sia Partners - Econocom - Ifop révèle des pratiques très différenciées et des priorités contrastées au sein des grandes entreprises françaises Paris, le 29 septembre

Plus en détail

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 CONTEXTE DE L ENQUÊTE POURQUOI? Une démarche inédite, jamais menée en

Plus en détail

«Les enjeux du SIRH pour les trois années à venir» Le mercredi 14 mars 2012 19h Musée de la poste

«Les enjeux du SIRH pour les trois années à venir» Le mercredi 14 mars 2012 19h Musée de la poste «Les enjeux du SIRH pour les trois années à venir» Le mercredi 14 mars 2012 19h Musée de la poste Programme Conférence animée par Carole Blancot - Directrice Conseil - SpotPink 19h15 19h30 : Présentation

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE Formation Métier Informatique- Télécoms Et Electronique MODULE I 1 1- Les familles de métier par domaine Les métiers de l informatique Direction et

Plus en détail

Les sites splendides ont un secret... Agence Web & Marketing

Les sites splendides ont un secret... Agence Web & Marketing Les sites splendides ont un secret... Agence Web & Marketing Culture de l innovation digitale. Depuis 2008, notre agence web est spécialisée dans la communication et les stratégies digitales. Notre mission

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le savoir faire de la presse, la réactivité d une agence, la puissance d un grand groupe Prisma Creative Media Qui

Plus en détail

Innovation monétique dans la relation commerçant-client

Innovation monétique dans la relation commerçant-client L es ateliers Petit auditorium Les Journées de l AFTE 2014 Innovation monétique dans la relation commerçant-client Laurence VALENTIN-ESTURONNE Jean-Bernard HAMEL Pascal BURG Associé Edgar, Dunn & Company

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

PAC Q&A. Accenture : le Cloud, outil de création de valeur

PAC Q&A. Accenture : le Cloud, outil de création de valeur Accenture : le Cloud, outil de création de valeur A la fois intégrateur et société de conseil, Accenture a pris la pleine mesure du Cloud. Non seulement la société y recourt pour ses quelque 200 000 collaborateurs,

Plus en détail

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE LA NOUVELLE EXPÉRIENCE ÉDITO Le Groupe propose depuis toujours des contenus exceptionnels basés sur un savoir-faire éditorial unique. Dans un paysage élargi où une infinité de programmes se dilue dans

Plus en détail

LES AVANTAGES DU CLOUD

LES AVANTAGES DU CLOUD 1 INTRODUCTION Toutes les entreprises ont un point en commun : la volonté d accroître leurs revenus et leur productivité. Mais beaucoup d entreprises ne profitent pas des ressources à leur disposition

Plus en détail

Essentiels2020, le nouveau plan stratégique d Orange

Essentiels2020, le nouveau plan stratégique d Orange communiqué de presse Paris, le 17 mars 2015 Essentiels2020, le nouveau plan stratégique d Orange Orange présente aujourd hui son nouveau plan stratégique à horizon 2020, baptisé «Essentiels2020». Ce plan

Plus en détail

IFCAM &Projets Offre 2 13 ORIENTATIONS

IFCAM &Projets Offre 2 13 ORIENTATIONS & IFCAM Offre Projets ORIENTATIONS 2 13 IFCAM 2013 L IFCAM change de personnalité juridique au 1er janvier 2013, pour devenir GIE, et servir les ambitions du Groupe. Dans ce contexte particulier et pour

Plus en détail