CRM Police et contrôle social

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CRM 3705-2015 Police et contrôle social"

Transcription

1 Département de criminologie Department of Criminology 120 Université, FSS14002 / 120 University, FSS14002, Ottawa, ON K1N 6N5 CRM Police et contrôle social Session HIVER 2015 Lundi : 13h à 14h30 Mercredi : 11h30 à 13h Professeure : Line Beauchesne Local : VNR 5070 Tél x1791 Disponibilité : Mardi et Mercredi de 10h à 11h30 Ou sur rendez-vous. Mon bureau est au FSS Adresse électronique : <<Il n'y a que deux dangers qui menacent le monde actuel : l'ordre et le désordre. >> Valery CRM Police et contrôle social (3h.p.s.s.-3cr.) Examen des différents pouvoirs et pratiques de la police en regard des libertés civiles et du contrôle social. Objectifs du cours Analyser la portée et les limites des contrôles institutionnels des opérations policières en matière de renseignements et de sécurité : contenu des grandes Commissions publiques d'enquête canadiennes à ce sujet, connaissance de l'évolution des pratiques et des changements organisationnels de la GRC et du SCRS. Analyser la portée des changements depuis les années 1990 où les collaborations policières, en matière de renseignements et de sécurité, de même qu avec les agences privées se multiplient. Analyser la croissance de la surveillance des États sur leurs citoyens suite aux événements du 11 septembre 2001.

2 Évaluation A) Il y aura un examen avec des questions à long développement sur le Thème I d une valeur de 25%. À livre fermé. 9 février B) Il y aura un travail d une valeur de 30% sur le thème II à remettre à le 9 mars : double interligne, (Calibri 11), 12 pages MAXIMUM si fait seul, 20 pages si fait à deux. C) Il y aura un examen d une valeur de 35% avec des questions à court développement sur le thème III qui aura lieu à la date de l examen final. À livre fermé. D) Présence (conférence, films) : 10% CONSIGNES SUR LE COMPORTEMENT EN CLASSE Prière de faire preuve de respect à l égard des autres en éteignant la sonnerie de votre téléphone portable et en ne consultant pas votre téléphone durant les heures de classe. EN RESUMÉ, PAS DE CELLULAIRE SUR LES BUREAUX. Les enregistrements audio ou vidéo sont strictement interdits. Les étudiantes qui ne suivent pas cette consigne seront invitées à quitter la salle de classe. S il y a des points de participation ce jour-là pour une activité, l étudiante perd ses points. MATÉRIEL POUR LE COURS Les textes pour le cours sont tous sur le Campus Virtuel Ils s insèrent dans les notes de cours, également sur le Campus virtuel. 2

3 INTRODUCTION Les principes de fonctionnement de tout service de renseignement et de sécurité BEAUCHESNE, L. (2014) Notes de cours CRM INTRODUCTION, Département de PREMIÈRE PARTIE Le service de sécurité de la GRC 1) Les premiers pas des services secrets au Canada 2) La Première Guerre mondiale. Une guerre sur deux fronts d où émergera un véritable service de renseignement et sécurité. 3) L implantation d un service de renseignement et de sécurité et la naissance de la GRC : ) La Grande dépression des années 30 : multiplication des infiltrations 5) Le rejet par la GRC des groupes antifascistes 6) La Deuxième Guerre mondiale et le changement momentané de cible 7) L affaire Gouzenko et ses conséquences 8) La Commission Mackenzie 9) La directive de Trudeau du 19 décembre ) Les événements d octobre 1970 au Québec 11) Les Commissions Keable/McDonald 12) Les conséquences des Commissions Keable/McDonald Conclusion BEAUCHESNE, L. (2014) Notes de cours CRM Première partie, Département de + Texte 1 DANINOS, F. (2007) CIA, Une histoire politique Paris : Tallendier. Extrait p Texte 2 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p Texte 3 RICO, Jose M. Les événements d octobre 1970 et l administration de la justice pénale au Québec Criminologie Vol.13 (2). Extrait : Texte 4 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p.280. Texte 5 LIGUE DES DROITS DE L'HOMME DU QUÉBEC (1978) La législation en matière de "sécurité nationale' au Canada dans La police secrète au Québec Québec : Québec/Amérique Texte 6 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l Homme, Extrait. P Texte 7 COMMISSION CHURCH (1976) Rapport final sur les activités de renseignements et les droits des américains, Livre II, Extraits. 3

4 Deuxième partie L arrivée du SCRS 1) Le résultat de ces commissions en termes politiques fut la création d un Service civil de renseignements et de sécurité (le Service canadien des renseignements et de sécurité SCRS) avec plus de pouvoirs dans ses fonctions que la GRC et un contrôle parlementaire absent. 2) L implantation du SCRS le rôle de la GRC. 3) Les tensions entre la GRC et le SCRS 4) L explosion de l avion d Air India en ) Le changement de garde au SCRS 6) Les habilitations de sécurité 7) Les agences spécialisées dans le renseignement électronique BEAUCHESNE, L. (2014) Notes de cours CRM Deuxième partie, Département de + Texte 8 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p Texte 9 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p Texte 10 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p Texte 11 COMMISSION D ENQUÊTE RELATIVE AUX MESURES D INVESTIGATION PRISES À LA SUITE DE L ATTENTAT À LA BOMBE COMMIS CONTRE LE VOL 182 D AIR INDIA (2010) Le vol 182 d Air India : Une tragédie canadienne, Rapport, Volume un, chapitre Un. Texte 12 DELESSE, C. (2004) Du réseau échelon à la «révolution des affaires de renseignements» aux États-Unis dans Annuaire français de relations internationales vol. V, Paris : La Documentation française,

5 TROISIÈME PARTIE Les nouveaux enjeux suite à la redéfinition des cibles des SRS et à l attentat de septembre 2001 aux États-Unis Élargissement de la surveillance 1) Phénomènes dans les années 1990 qui ont amené le politique à réorienter les SRS et à multiplier les acteurs en matière de sécurité 2) Lois antiterroristes : exemple du Canada 3) Le nouveau discours sécuritaire du politique : exemple du Canada Conséquences de cet élargissement de la surveillance 4) Diminution des protections juridiques et judiciaires 5) L exemple des certificats de sécurité 6) Données sans analyse et sécurité 7) L exemple des mesures de sécurité dans les aéroports 8) L exemple de l attentat de 2001 aux États-Unis et les tentatives politiques pour corriger le problème 9) Surveillances préventives et diminution du droit à la vie privée 10) Espionnage économique et «cyberguerre» 11) Les «révélations» de Snowden 12) Wikileaks 13) La participation des citoyens à leur contrôle et la redéfinition de la vie privée 14) La torture par un état de droit 15) Le Canada et la torture Conclusion du cours 5

6 BEAUCHESNE, L. (2014) Notes de cours CRM Troisième partie, Département de + Texte 13 De PIERREBOURG, F. et M. JUNEAU-KATSUYA (2009) Ces espions venus d ailleurs, Enquêtes sur les activités d espionnage au Canada Montréal : Stanké. Extraits , Texte 14 STODDART, J. (2004) Répercussions de la USA Patriot Act Revue parlementaire canadienne, Vol.27 (4), 23 pages. Texte 15 CRUTCHER, N. et M. BUDAK (2005) La Loi antiterroriste et les mesures de sécurité au Canada : opinions du public, répercussions et expériences de voyage Division de la recherche et de la statistique, ministère de la Justice du Canada. Extrait p Texte 16 BIGO, D. et P. PIAZZA (2011) La transnationalisation de l échange des données à caractère personnel à des fins de sécurité dans Sphères de surveillance Montréal : PUM, Texte 17 BRODEUR, J.-P. (2007) Le Renseignement. L analyse en pratique : deux illustrations dans Traité de sécurité intérieure Montréal : Hurtubise, Texte 18 HARBULOT, C. (2002) Guerre par l information : la querelle des anciens et des modernes dans La guerre cognitive Paris : Lavauzelle, Extrait : 31 à 33. Texte 19 BERNIER, C. (2011) La vie privée à l ère des médias sociaux Commentaires à l occasion d un atelier organisé par les Services juridiques du CSTC. Texte 20 TERESTCHENKO, M. (2008) Du bon usage de la torture Paris : La Découverte. Chap. 1. Texte 21 TERESTCHENKO, M. (2008) Du bon usage de la torture Paris : La Découverte. Chap. 7 et 8. Texte 22 COMMISSION D ENQUÊTE SUR LES ACTIONS DES RESPONSABLES CANADIENS RELATIVEMENT À MAHER ARAR (2006) Un nouveau mécanisme d examen des activités de la GRC en matière de sécurité nationale Ottawa : Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. Extrait p Texte 23 LAMER, A. (juge) (2005) Réflexions du commissaire de la CST sur le document de consultation de la Commission d enquêtes sur les actions des responsables canadiens relativement à Maher Arar quant accroître les mécanismes de contrôle à matière d activités de renseignement. 6

7 Annexe A LA SURVEILLANCE DES FOULES Cette photographie fut prise avec une caméra of 70,000 x 30,000 pixels (2100 MegaPixels). Elle permet d identifier n importe qui dans un rassemblement quelconque. Cette caméra n est pas vendue au public mais certains services de police en ont, les militaires et, bien sûr, les agents du SCRS. Cette photo fut prise au lors de la Stanley Cup à Vancouver. Ouvrir le lien et placer le curseur sur la photo et double cliquer avec le bouton gauche de votre souris (ou utiliser la roulette) pour agrandir le plan jusqu à ce que vous identifiiez les visages. <http://www.gigapixel.com/image/gigapan-canucks-g7.html> 7

Police et contrôle social CRM 3705 A. Professeure Line Beauchesne Hiver 2014 PLAN DE COURS

Police et contrôle social CRM 3705 A. Professeure Line Beauchesne Hiver 2014 PLAN DE COURS Département de criminologie Department of Criminology 14002-120 Université / 14002-120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Police et contrôle social CRM 3705 A Professeure Line Beauchesne Hiver 2014 PLAN DE

Plus en détail

La police dans la société moderne CRM 2705 A. Professeure Line Beauchesne Automne 2014 PLAN DE COURS

La police dans la société moderne CRM 2705 A. Professeure Line Beauchesne Automne 2014 PLAN DE COURS Département de criminologie Department of Criminology 14002-120 Université / 14002-120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 La police dans la société moderne CRM 2705 A Professeure Line Beauchesne Automne 2014

Plus en détail

La police dans la société moderne CRM 2705 B. Professeure Line Beauchesne Automne 2015 PLAN DE COURS

La police dans la société moderne CRM 2705 B. Professeure Line Beauchesne Automne 2015 PLAN DE COURS Département de criminologie Department of Criminology 14002-120 Université / 14002-120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 La police dans la société moderne CRM 2705 B Professeure Line Beauchesne Automne 2015

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la justice pénale Descriptif Le module Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la

Plus en détail

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL FACULTÉ DES ARTS ET DES SCIENCES Secteur des sciences sociales et psychologie ÉCOLE DE CRIMINOLOGIE Mesures pénales communautaires 3 crédits Préalable : Aucun Session : Hiver 2015

Plus en détail

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour A U S E R V I C E D E S C A N A D I E N S Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Kwing Hung, Ph. D. Conseiller en statistique et méthodologie

Plus en détail

EMPRISONNEMENT ET LIBÉRATION CONDITIONNELLE CRM 3716 A VÉRONIQUE STRIMELLE HIVER 2014

EMPRISONNEMENT ET LIBÉRATION CONDITIONNELLE CRM 3716 A VÉRONIQUE STRIMELLE HIVER 2014 Département de criminologie Department of Criminology 120 Université / 120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Horaire du cours : Mardi 16:00-17:30 Jeudi 14 :30-16:00 Endroit : MRT 250 Bureau : FSS 13043 Heures

Plus en détail

Médias sociaux: gare aux conclusions rapides

Médias sociaux: gare aux conclusions rapides Présentation dans le cadre de la 73 e édition du Congrès annuel de la FQM Médias sociaux: gare aux conclusions rapides Pierre Veilleux, président 26 septembre 2014 Petite histoire Le 3 avril 1973, Martin

Plus en détail

Département de criminologie

Département de criminologie Département de criminologie CRM3726 A JUSTICE PÉNALE ET TECHNOLOGIE Automne 2015 - Lundi 14 :30 à 17 :30 - Vanier 2095 Martin Dufresne, (613) 562-5800 poste 1807. Pièce: FSS13005 Martin.dufresne@uottawa.ca

Plus en détail

DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE

DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE Des sites à consulter en : DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE Université Laval Faculté de droit http://www2.ulaval.ca/les-etudes/facultes-departements-etecoles/facultes/droit.html

Plus en détail

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications 2009-2010 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Peter Gordon MacKay, C.P., député Ministre de la Défense nationale TABLE

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Déparetement de criminologie Department of Criminology 25 Université / 25 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861

Plus en détail

Pouvoirs de surveillance, de perquisition ou de saisie élargis par des lois récentes au Canada, au Royaume-Uni, en France et aux États-Unis

Pouvoirs de surveillance, de perquisition ou de saisie élargis par des lois récentes au Canada, au Royaume-Uni, en France et aux États-Unis Office of the Privacy Commissioner of Canada Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Pouvoirs de surveillance, de perquisition ou de saisie élargis par des lois récentes au Canada, au Royaume-Uni,

Plus en détail

CRM 3734C. Méthodes de recherche quantitative en criminologie. ASSISTANT: courriel : @uottawa.ca

CRM 3734C. Méthodes de recherche quantitative en criminologie. ASSISTANT: courriel : @uottawa.ca Département de criminologie Department of Criminology 120 Université / 120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 CRM 3734C Méthodes de recherche quantitative en criminologie Salle : VNR-2008 Dates : les jeudis

Plus en détail

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO Adoptée à la séance du 21 janvier 2013 par la résolution G2013-00-18 TABLE DES MATIÈRES Page 1. INTRODUCTION... 3 2. CADRE JURIDIQUE... 3 3.

Plus en détail

[TRADUCTION] Par courriel : paul.collins@bc-cb.gc.ca

[TRADUCTION] Par courriel : paul.collins@bc-cb.gc.ca Le 25 novembre 2011 [TRADUCTION] Par courriel : paul.collins@bc-cb.gc.ca Monsieur Paul Collins Sous-commissaire principal de la concurrence Bureau de la concurrence Direction des fusions Industrie Canada

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : mercredi de 14h30 à 16h30 (pavillon

Plus en détail

À propos du régime de surveillance financière au Canada

À propos du régime de surveillance financière au Canada Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Office of the Privacy Commissioner Of Canada À propos du régime de surveillance financière au Canada Mémoire du Commissariat à la protection de la

Plus en détail

L ACTION HUMANITAIRE DVM3508. Prof. Delphine Nakache Automne 2013 PLAN DE COURS

L ACTION HUMANITAIRE DVM3508. Prof. Delphine Nakache Automne 2013 PLAN DE COURS Faculté des sciences sociales Faculty of Social Sciences L ACTION HUMANITAIRE DVM3508 Prof. Delphine Nakache Automne 2013 PLAN DE COURS Horaire du cours : Mardi : 10:00-11:30 Jeudi : 08:30-10:00 Salle

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION STATION PROJECTEUR. Secteur des technologies de l information

GUIDE D UTILISATION STATION PROJECTEUR. Secteur des technologies de l information GUIDE D UTILISATION STATION PROJECTEUR Secteur des technologies de l information TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 Carte du campus... 3 Contacts... 4 UTILISATION DU TÉLÉPHONE... 5 Démarrage du poste

Plus en détail

Département d État des États-Unis

Département d État des États-Unis Département d État des États-Unis FORMULAIRE DE CANDIDATURE POUR LES EMPLOYÉS RECRUTÉS SUR PLACE OU LES MEMBRES DE LA FAMILLE D UN EMPLOYÉ (Formulaire pour les recrutements par la Mission diplomatique

Plus en détail

Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914)

Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914) Résultats d apprentissage spécifiques Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914) programme d études - histoire du canada 1231 (version provisoire 2011) 45 RAS 1 L élève devra examiner

Plus en détail

Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles

Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles 2010-2011 2010-2011 Sa Majesté la Reine du chef du, représentée par le président du Conseil du Trésor,

Plus en détail

Les opinions exprimées dans les présentes études théoriques n engagent que leurs auteurs et ne traduisent pas nécessairement celles du commissaire.

Les opinions exprimées dans les présentes études théoriques n engagent que leurs auteurs et ne traduisent pas nécessairement celles du commissaire. Les opinions exprimées dans les présentes études théoriques n engagent que leurs auteurs et ne traduisent pas nécessairement celles du commissaire. Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par

Plus en détail

ÉCOLE D ÉTÉ EN DROIT DE LA CONSOMMATION Développements de droit national, comparé et international. Montréal, du 4 au 9 juillet 2011

ÉCOLE D ÉTÉ EN DROIT DE LA CONSOMMATION Développements de droit national, comparé et international. Montréal, du 4 au 9 juillet 2011 FPD790A-80. Droit national et international de la consommation (4 cr.) ou JUR665D. Droit comparé et international de la consommation (3 cr.) ÉCOLE D ÉTÉ EN DROIT DE LA CONSOMMATION Développements de droit

Plus en détail

Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion

Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion Adoptés par la Délégation des Commissions de gestion le 16 novembre 2005, soumis pour information aux Commissions de gestion le 20 janvier

Plus en détail

Faculté des arts et des sciences CRI-3950 Criminalité informatique (3 crédits) Automne 2015 PLAN DE COURS

Faculté des arts et des sciences CRI-3950 Criminalité informatique (3 crédits) Automne 2015 PLAN DE COURS Université de Montréal Horaire : Jeudi de 8h30 à 11h30 Professeur : Benoît Gagnon Téléphone : Sur demande Faculté des arts et des sciences CRI-3950 Criminalité informatique (3 crédits) Automne 2015 École

Plus en détail

CGA PROGRAMME DE 2 e cycle en EXPERTISE PROFESSIONNELLE (PEP)

CGA PROGRAMME DE 2 e cycle en EXPERTISE PROFESSIONNELLE (PEP) CGA PROGRAMME DE 2 e cycle en EXPERTISE PROFESSIONNELLE (PEP) L Université de Sherbrooke est reconnue par les étudiants comme la meilleure et la plus appréciée des universités francophones au Canada. (Sources

Plus en détail

Votre numéro d assurance sociale : une responsabilité partagée!

Votre numéro d assurance sociale : une responsabilité partagée! Votre numéro d assurance sociale : une responsabilité partagée! Votre numéro d assurance sociale (NAS) est confidentiel. Ensemble, il nous incombe de le protéger contre l utilisation abusive, la fraude

Plus en détail

Bulletin Droit des affaires

Bulletin Droit des affaires Bulletin Droit des affaires Mai 2003 Fasken Martineau DuMoulin s.r.l. Conservation et archivage des documents votre entreprise s est-elle dotée d une politique en la matière? Vancouver Yellowknife Toronto

Plus en détail

Initiative populaire «Pour la protection face à la violence des armes» Votation populaire du 13 février 2011

Initiative populaire «Pour la protection face à la violence des armes» Votation populaire du 13 février 2011 Initiative populaire «Pour la protection face à la violence des armes» Votation populaire du 13 février 2011 Législation sur les armes constamment renforcée La prévention de l usage abusif des armes figure

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : jeudi de 16h à 18h (pavillon des sciences

Plus en détail

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC RÈGLEMENT DE L ÉCOLE ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC Adopté par le Conseil d administration en mai 2009 révisé en janvier 2013 Table des matières 1 ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

Plus en détail

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école www.besafe.be Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école Mons - Projet Bien-être à l école 1 Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école SPF Intérieur

Plus en détail

Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques

Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques Barcelone (Espagne) 21 mars 2014 François Boileau Commissaire Survol Bref historique de l Ontario français Réglementation

Plus en détail

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto LES PERCEPTIONS DES NOUVEAUX ARRIVANTS ET DES MINORITÉS RACIALES PAR RAPPORT AU SYSTÈME CANADIEN DE JUSTICE PÉNALE : RÉSULTATS D UN SONDAGE MENÉ À TORONTO EN 2007 1 Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Centre d apprentissage Ressources pédagogiques www.collectionscanada.gc.ca/education/ Primaire Intermédiaire Secondaire Primaire (de 4 à 11 ans) PIKA : base de données sur la littérature canadienne pour

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR. SERVICE EN LIGNE DE PRISE DE RENDEZ-VOUS Page 1 LIV_PRJ_RDL_DEV914_APP_ENLIGNE_GUIDE_UTILISATEUR_1,1_2013-03-14.docx/.

GUIDE DE L UTILISATEUR. SERVICE EN LIGNE DE PRISE DE RENDEZ-VOUS Page 1 LIV_PRJ_RDL_DEV914_APP_ENLIGNE_GUIDE_UTILISATEUR_1,1_2013-03-14.docx/. SERVICE EN LIGNE DE PRISE DE RENDEZ-VOUS GUIDE DE L UTILISATEUR SERVICE EN LIGNE DE PRISE DE RENDEZ-VOUS Page 1 Table des matières 1 Termes techniques, icônes et boutons... 4 1.1 Termes techniques... 4

Plus en détail

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015 1 CRI 6906 : Séminaire d intégration I Automne 2015 Prof. David Décary-Hétu, Ph.D. Bureau : C-4071 (Pavillon Lionel-Groulx) 514.343.6111 #3664 david.decary-hetu@umontreal.ca HORAIRE ET SALLE Les cours

Plus en détail

Renseignements et demande d adhésion

Renseignements et demande d adhésion X Renseignements et demande d adhésion BSF5084 (F) Rev. 14 www.nexus.gc.ca Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 2015 N de cat. PS38-46/2015F ISBN 978-0-660-23121-1 Dans cette publication, toutes les

Plus en détail

POLITIQUE DRHSC 2013-082

POLITIQUE DRHSC 2013-082 POLITIQUE Programme Déficience physique VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES DE TOUTE PERSONNE DÉSIRANT EXERCER OU EXERÇANT DES FONCTIONS AU PROGRAMME DÉFICIENCE PHYSIQUE EXPÉDITEUR : Direction des

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

Les ateliers d Éducaloi. Guide de l enseignant SAVOIR C EST POUVOIR

Les ateliers d Éducaloi. Guide de l enseignant SAVOIR C EST POUVOIR Les ateliers d Éducaloi Guide de l enseignant SAVOIR C EST POUVOIR La présentation de l atelier Ce qu'il faut savoir Durée : Niveau : Matériel requis (enseignant) : Objectifs de l activité : Environ 120

Plus en détail

Informations supplémentaires pour les francophones.

Informations supplémentaires pour les francophones. Université Bishop s Sherbrooke, Québec, Canada Informations supplémentaires pour les francophones. Étudier en anglais au Québec! Vous êtes francophone? Bien qu'anglophone, notre université vous ouvre

Plus en détail

Guide "Évaluer avec StudiUM"

Guide Évaluer avec StudiUM Guide "Évaluer avec StudiUM" Atelier de formation #2 : Évaluer avec StudiUM Guide du participant Version mars 2015 studium.umontreal.ca Sommaire 1 - Objectifs de l'atelier 2 - Ajouter une activité 3 -

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéosurveillance

Charte déontologique de la vidéosurveillance Charte déontologique de la vidéosurveillance Ville de Clichy Préambule Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre davantage aux demandes sociales de sécurité et de prévention,

Plus en détail

CRM 3717 Crime et médias d information. Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa

CRM 3717 Crime et médias d information. Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa CRM 3717 Crime et médias d information Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa Disponibilité : mercredi, Bureau : THM 116 de 16h à 17h 30 ou sur

Plus en détail

Fichiers privés ou publics, «vos informations personnelles ont de la valeur, ne vous en fichez pas!» 1 - Rapport CNIL

Fichiers privés ou publics, «vos informations personnelles ont de la valeur, ne vous en fichez pas!» 1 - Rapport CNIL Fichiers privés ou publics, «vos informations personnelles ont de la valeur, ne vous en fichez pas!» 1 - Rapport CNIL Le 9 juillet dernier, la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) a présenté

Plus en détail

LÉA, plateforme pédagogique

LÉA, plateforme pédagogique LÉA, plateforme pédagogique 16/10/2008 Collège Gérald-Godin Marie-Josée Desrochers Conseillère pédagogique TIC Gilles Boulanger Conseiller pédagogique TIC Table des matières En savoir plus sur Léa......

Plus en détail

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE PRÉAMBULE Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de SABLÉ-SUR-SARTHE

Plus en détail

Planification stratégique 2004-2008

Planification stratégique 2004-2008 Planification stratégique 2004-2008 École nationale de police du Québec Les défis de l'école nationale de police du Québec Assurer la pertinence et la cohérence des activités relatives à la formation policière.

Plus en détail

Ministère de la Formation et des Collèges et Universités. Système d information d Emploi Ontario. Inscription de niveau de sécurité moyen à ONe-Key

Ministère de la Formation et des Collèges et Universités. Système d information d Emploi Ontario. Inscription de niveau de sécurité moyen à ONe-Key Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Système d information d Emploi Ontario SIEO Inscription de niveau de sécurité moyen à ONe-Key pour les abonnés des agences de formation par l apprentissage

Plus en détail

Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN

Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent Marcel Gaucher Directeur des Politiques de l eau Gouvernement du Québec

Plus en détail

Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18

Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 DÉCEMBRE 2009 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 09-CA(AMT)-348

Plus en détail

1962- La crise de Cuba «Jalons pour l histoire du temps présent» INA Catherine Picquet Lycée Pierre Mendès-France - Vitrolles

1962- La crise de Cuba «Jalons pour l histoire du temps présent» INA Catherine Picquet Lycée Pierre Mendès-France - Vitrolles 1962- La crise de Cuba «Jalons pour l histoire du temps présent» INA Catherine Picquet Lycée Pierre Mendès-France - Vitrolles Une séance d histoire en 1 ère séries générales Durée : 1h Documents : o vidéo

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Plan de cours Justice des mineurs - CRI 3900L

Plan de cours Justice des mineurs - CRI 3900L Université de Montréal Automne 2015 École de criminologie Plan de cours Justice des mineurs - CRI 3900L Chargée de cours : Me Amélie St-Denis Coordonnées : amelie.st-denis@umontreal.ca et (450) 928-5125

Plus en détail

Le Canada dans le monde contemporain

Le Canada dans le monde contemporain Le Canada dans le monde contemporain Chapitre 1 Bienvenue au Canada Des récits de citoyenneté et d immigration http://www.ottawa.ca/residents/immigration/stories/index_fr.html Les services d immigration

Plus en détail

Règlement Intérieur. Préambule

Règlement Intérieur. Préambule Règlement Intérieur Préambule Les bibliothèques et médiathèques du réseau Pass thèque sont des services publics ouverts à tous. Elles contribuent à l éducation permanente, à l information, à la documentation,

Plus en détail

26è Conférence internationale sur la vie privée et la protection des données personnelles Wroclaw, 14-16 septembre 2004

26è Conférence internationale sur la vie privée et la protection des données personnelles Wroclaw, 14-16 septembre 2004 1 26è Conférence internationale sur la vie privée et la protection des données personnelles Wroclaw, 14-16 septembre 2004 Session : Droit à la vie privée et protection de la sécurité publique Intervention

Plus en détail

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Le 23 novembre 2009 1 Aperçu Examen stratégique du gouvernement

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION

FORMULAIRE D INSCRIPTION FORMULAIRE D INSCRIPTION Merci de compléter et retourner ce formulaire à la Fédération des chambres de commerce du Québec au 514 844-0226. Vous serez ensuite contacté par le service à la clientèle de weblocal.ca

Plus en détail

VERSION INTERNET CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Abonnement annuel Mise à jour en continu Les Éditions S.R.

VERSION INTERNET CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Abonnement annuel Mise à jour en continu Les Éditions S.R. VERSION INTERNET CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Abonnement annuel Mise à jour en continu Les Éditions S.R. Table des matières + Informations générales Guide de l'utilisateur Dernières modifications intégrées

Plus en détail

RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA

RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA Du 3 au 5 juillet 2015 RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA CUEILLETTE DES LAISSEZ-PASSER ET DE LA TROUSSE MÉDIA À votre arrivée au Palais des congrès,

Plus en détail

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008 FEDERAL Commissaire à la protection de la vie privée du Canada PROVINCIAL Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'alberta Commissaire à l'information et à la protection de

Plus en détail

Partager les applications (Partager)

Partager les applications (Partager) Partager les applications (Partager) Améliorer vos habiletés de classes électroniques et apprendre à partager Vous pouvez utiliser l outil Partager des classes électroniques pour montrer un document, guider

Plus en détail

GILARDEAU Michel MODEM 5ème du Bas-Rhin

GILARDEAU Michel MODEM 5ème du Bas-Rhin Pacte pour les Droits et la Citoyenneté, initié par la Ligue des Droits de l'homme (LDH) rassemble les propositions concrètes formulées par 50 organisations syndicales et associatives pour alimenter le

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection Ville d ANGOULÊME Souhaitant améliorer la sûreté des personnes et la sécurité des biens, afin de lutter contre les actes de malveillance, la ville

Plus en détail

Sécurité numérique 2013-2014. Cycle de spécialisation. Dossier de candidature. Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice

Sécurité numérique 2013-2014. Cycle de spécialisation. Dossier de candidature. Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice Dossier de candidature Cycle de spécialisation Sécurité numérique 2013-2014 Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice L information est désormais au cœur des actifs immatériels

Plus en détail

Ajouter un questionnaire

Ajouter un questionnaire Ajouter un questionnaire Contenu Survol... 2 Ajouter un questionnaire... 2 Consulter les résultats... 7 Corriger une copie de questionnaire... 9 Suivi des tentatives... 10 Réactiver une tentative d un

Plus en détail

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Protéger une société ouverte : un an après Rapport d étape sur la mise en œuvre de la politique canadienne de sécurité nationale Texte en

Plus en détail

Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice

Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice 2012 2013 Dossier de candidature Cycle de spécialisation Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice L information est désormais au cœur des actifs immatériels de l entreprise et

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION. Programmes d échanges d étudiants du. Bureau de coopération interuniversitaire (BCI)

GUIDE D INFORMATION. Programmes d échanges d étudiants du. Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) GUIDE D INFORMATION Programmes d échanges d étudiants du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) Ces programmes d échanges permettent aux étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat, maîtrise

Plus en détail

Si Vous avez le droit de travailler

Si Vous avez le droit de travailler Département US de la Justice Division des Droits civils Bureau du conseiller spécial aux méthodes d emploi inéquitables liées à l immigration Si Vous avez le droit de travailler Ne laissez personne vous

Plus en détail

Les dispositifs de lutte contre les organisations criminelles

Les dispositifs de lutte contre les organisations criminelles SÈRIE SCIENCE ET SOCIÉTÉ Les dispositifs de lutte contre les organisations criminelles Une législation sous influence? Maria Luisa CESONI Avec la collaboration de: Samuel D'ORAZIO Roelof Jan BOKHORST Catherine

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS 1. INSCRIPTION

FOIRE AUX QUESTIONS 1. INSCRIPTION FOIRE AUX QUESTIONS 1. INSCRIPTION 1.1 Quelles sont les dates de la période d inscription? La période d inscription commence le 28 janvier 2015 et se termine le 18 mars 2015 à midi, heure avancée de l'est.

Plus en détail

Un nouvel enjeu pour l emploi!

Un nouvel enjeu pour l emploi! Un nouvel enjeu pour l emploi! On estime que l humanité produit toutes les 2 heures autant de données qu elles en avait produit au total jusqu en 2003! (source : IDC) L univers numérique est en pleine

Plus en détail

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité?

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? Automne 2011 QU EST-CE QU UN CERTIFICAT DE SÉCURITÉ? Créée en 1978, la procédure actuelle trouve son fondement dans la loi sur l immigration

Plus en détail

Instructions pour la vérification de dossier criminel du candidat

Instructions pour la vérification de dossier criminel du candidat Instructions pour la vérification de dossier criminel du candidat Le formulaire ci-joint est nécessaire à la recherche de dossier criminel. La procédure à suivre est la suivante : 1.Ce formulaire doit

Plus en détail

«Sécurité des usages numériques»

«Sécurité des usages numériques» Cycle de spécialisation «Sécurité des usages numériques» 2014 2015 Dossier de candidature L information est désormais au cœur des actifs immatériels de l entreprise et constitue un élément clé de sa performance.

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

Alerte Fasken Martineau

Alerte Fasken Martineau Alerte Fasken Martineau Avril 2005 Fasken Martineau DuMoulin s.r.l. Les plafonds des contributions politiques et des dépenses électorales sont majorés à temps avant la prochaine élection Vancouver Calgary

Plus en détail

26 e Session nationale «Sécurité et Justice»

26 e Session nationale «Sécurité et Justice» 26 e Session nationale «Sécurité et Justice» 2014-2015 Dossier de candidature Connaître - Analyser - échanger La session nationale «Sécurité et Justice» est un lieu unique de formation, d échanges et de

Plus en détail

L assurance CONTRE LES DOMMAGES MATÉRIELS

L assurance CONTRE LES DOMMAGES MATÉRIELS L assurance CONTRE LES DOMMAGES MATÉRIELS L assurance contre les dommages matériels Une assurance de responsabilité obligatoire Pour couvrir les dommages matériels que vous pourriez causer à autrui avec

Plus en détail

Position du gouvernement concernant la coopération avec l enquête de la CPPM

Position du gouvernement concernant la coopération avec l enquête de la CPPM Le 7 mars 2008 Monsieur Alain Préfontaine Avocat-conseil Section du contentieux des affaires civiles Ministère de la Justice Édifice Banque du Canada Tour Est, pièce 1133 234, rue Wellington Ottawa (Ontario)

Plus en détail

CALENDRIER DE L ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015. Rentrée le lundi 15 septembre 2014

CALENDRIER DE L ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015. Rentrée le lundi 15 septembre 2014 CALENDRIER DE L ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015. Adopté par le Conseil d administration du 20 mars 2014 Rentrée le lundi 15 septembre 2014 1 er semestre - (11 semaines) : Cours :du Lundi 15 septembre 2014

Plus en détail

COLLÈGE O'SULLIVAN GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

COLLÈGE O'SULLIVAN GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX COLLÈGE O'SULLIVAN DE MONTRÉAL INC. GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX COLLÈGE O'SULLIVAN VOTRE PREMIER CHOIX QUAND VOUS ÉTUDIEZ À L ÉTRANGER Le Collège O Sullivan est une institution privée d enseignement

Plus en détail

The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014. M elle Rafia BARKAT. Chargée d Etudes Experte

The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014. M elle Rafia BARKAT. Chargée d Etudes Experte The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014 M elle Rafia BARKAT Chargée d Etudes Experte Quels sont les avantages du Cloud Computing? Quels sont les risques et les principales

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE

PROJET DE CHARTE DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE Hôtel de Ville 10 place Victor Hassebroucq BP 80479 59208 Tourcoing Cedex Tél. : 03 20 23 37 00 Fax : 03 20 23 37 99 Direction de la Concertation, Tranquillité Habitants et Prévention 16 rue Paul Doumer

Plus en détail

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL École de criminologie Automne 2014 CRI 1151 Justice criminelle 1 CHARGÉ DE COURS: KEVIN MOUSTAPHA LOCAL: B-2285 PAVILLON JEAN BRILLANT NOMBRE DE CRÉDITS : 3 HORAIRE : Les lundis

Plus en détail

Qu est-ce que le droit à la vie privée?

Qu est-ce que le droit à la vie privée? Qu est-ce que le droit à la vie privée? 7. Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne; il ne peut être porté atteinte à ce droit qu'en conformité avec les principes de justice

Plus en détail

LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION. Une période de grands bouleversements

LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION. Une période de grands bouleversements LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION Une période de grands bouleversements Les rébellions de 1837-1838 L acte constitutionnel de 1791 a modifié l organisation de la société. S il a permis de régler certains

Plus en détail

PORTER AIRLINES INC. CONDITIONS GÉNÉRALES DE TRANSPORT

PORTER AIRLINES INC. CONDITIONS GÉNÉRALES DE TRANSPORT PORTER AIRLINES INC. CONDITIONS GÉNÉRALES DE TRANSPORT VÉRIFICATION DE L ITINÉRAIRE DÈS SA RÉCEPTION Veuillez vérifier dès sa réception cet itinéraire de voyage qui vous est fourni par Porter. Pour quelque

Plus en détail

CONCOURS «Le soleil mexicain vous va bien» RÈGLEMENT DU CONCOURS (ci-après le «Règlement»)

CONCOURS «Le soleil mexicain vous va bien» RÈGLEMENT DU CONCOURS (ci-après le «Règlement») CONCOURS «Le soleil mexicain vous va bien» RÈGLEMENT DU CONCOURS (ci-après le «Règlement») Le concours «Le soleil mexicain vous va bien» (ci-après le «Concours») est organisé par Transat Tours Canada inc.

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. OBJET Préciser les droits relatifs aux affaires étudiantes exigibles des étudiantes et des étudiants et les services concernés.

CAHIER DE GESTION. OBJET Préciser les droits relatifs aux affaires étudiantes exigibles des étudiantes et des étudiants et les services concernés. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT SUR LES DROITS RELATIFS AUX AFFAIRES ÉTUDIANTES DE TOUTE AUTRE NATURE (99-06.14) COTE 43-10-04.02 OBJET Préciser les droits relatifs aux affaires étudiantes exigibles des étudiantes

Plus en détail