CRM Police et contrôle social

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CRM 3705-2015 Police et contrôle social"

Transcription

1 Département de criminologie Department of Criminology 120 Université, FSS14002 / 120 University, FSS14002, Ottawa, ON K1N 6N5 CRM Police et contrôle social Session HIVER 2015 Lundi : 13h à 14h30 Mercredi : 11h30 à 13h Professeure : Line Beauchesne Local : VNR 5070 Tél x1791 Disponibilité : Mardi et Mercredi de 10h à 11h30 Ou sur rendez-vous. Mon bureau est au FSS Adresse électronique : <<Il n'y a que deux dangers qui menacent le monde actuel : l'ordre et le désordre. >> Valery CRM Police et contrôle social (3h.p.s.s.-3cr.) Examen des différents pouvoirs et pratiques de la police en regard des libertés civiles et du contrôle social. Objectifs du cours Analyser la portée et les limites des contrôles institutionnels des opérations policières en matière de renseignements et de sécurité : contenu des grandes Commissions publiques d'enquête canadiennes à ce sujet, connaissance de l'évolution des pratiques et des changements organisationnels de la GRC et du SCRS. Analyser la portée des changements depuis les années 1990 où les collaborations policières, en matière de renseignements et de sécurité, de même qu avec les agences privées se multiplient. Analyser la croissance de la surveillance des États sur leurs citoyens suite aux événements du 11 septembre 2001.

2 Évaluation A) Il y aura un examen avec des questions à long développement sur le Thème I d une valeur de 25%. À livre fermé. 9 février B) Il y aura un travail d une valeur de 30% sur le thème II à remettre à le 9 mars : double interligne, (Calibri 11), 12 pages MAXIMUM si fait seul, 20 pages si fait à deux. C) Il y aura un examen d une valeur de 35% avec des questions à court développement sur le thème III qui aura lieu à la date de l examen final. À livre fermé. D) Présence (conférence, films) : 10% CONSIGNES SUR LE COMPORTEMENT EN CLASSE Prière de faire preuve de respect à l égard des autres en éteignant la sonnerie de votre téléphone portable et en ne consultant pas votre téléphone durant les heures de classe. EN RESUMÉ, PAS DE CELLULAIRE SUR LES BUREAUX. Les enregistrements audio ou vidéo sont strictement interdits. Les étudiantes qui ne suivent pas cette consigne seront invitées à quitter la salle de classe. S il y a des points de participation ce jour-là pour une activité, l étudiante perd ses points. MATÉRIEL POUR LE COURS Les textes pour le cours sont tous sur le Campus Virtuel Ils s insèrent dans les notes de cours, également sur le Campus virtuel. 2

3 INTRODUCTION Les principes de fonctionnement de tout service de renseignement et de sécurité BEAUCHESNE, L. (2014) Notes de cours CRM INTRODUCTION, Département de PREMIÈRE PARTIE Le service de sécurité de la GRC 1) Les premiers pas des services secrets au Canada 2) La Première Guerre mondiale. Une guerre sur deux fronts d où émergera un véritable service de renseignement et sécurité. 3) L implantation d un service de renseignement et de sécurité et la naissance de la GRC : ) La Grande dépression des années 30 : multiplication des infiltrations 5) Le rejet par la GRC des groupes antifascistes 6) La Deuxième Guerre mondiale et le changement momentané de cible 7) L affaire Gouzenko et ses conséquences 8) La Commission Mackenzie 9) La directive de Trudeau du 19 décembre ) Les événements d octobre 1970 au Québec 11) Les Commissions Keable/McDonald 12) Les conséquences des Commissions Keable/McDonald Conclusion BEAUCHESNE, L. (2014) Notes de cours CRM Première partie, Département de + Texte 1 DANINOS, F. (2007) CIA, Une histoire politique Paris : Tallendier. Extrait p Texte 2 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p Texte 3 RICO, Jose M. Les événements d octobre 1970 et l administration de la justice pénale au Québec Criminologie Vol.13 (2). Extrait : Texte 4 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p.280. Texte 5 LIGUE DES DROITS DE L'HOMME DU QUÉBEC (1978) La législation en matière de "sécurité nationale' au Canada dans La police secrète au Québec Québec : Québec/Amérique Texte 6 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l Homme, Extrait. P Texte 7 COMMISSION CHURCH (1976) Rapport final sur les activités de renseignements et les droits des américains, Livre II, Extraits. 3

4 Deuxième partie L arrivée du SCRS 1) Le résultat de ces commissions en termes politiques fut la création d un Service civil de renseignements et de sécurité (le Service canadien des renseignements et de sécurité SCRS) avec plus de pouvoirs dans ses fonctions que la GRC et un contrôle parlementaire absent. 2) L implantation du SCRS le rôle de la GRC. 3) Les tensions entre la GRC et le SCRS 4) L explosion de l avion d Air India en ) Le changement de garde au SCRS 6) Les habilitations de sécurité 7) Les agences spécialisées dans le renseignement électronique BEAUCHESNE, L. (2014) Notes de cours CRM Deuxième partie, Département de + Texte 8 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p Texte 9 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p Texte 10 CLÉROUX, R. (1993) Pleins feux sur les services secrets canadiens, Québec : Les éditions de l'homme Extrait. p Texte 11 COMMISSION D ENQUÊTE RELATIVE AUX MESURES D INVESTIGATION PRISES À LA SUITE DE L ATTENTAT À LA BOMBE COMMIS CONTRE LE VOL 182 D AIR INDIA (2010) Le vol 182 d Air India : Une tragédie canadienne, Rapport, Volume un, chapitre Un. Texte 12 DELESSE, C. (2004) Du réseau échelon à la «révolution des affaires de renseignements» aux États-Unis dans Annuaire français de relations internationales vol. V, Paris : La Documentation française,

5 TROISIÈME PARTIE Les nouveaux enjeux suite à la redéfinition des cibles des SRS et à l attentat de septembre 2001 aux États-Unis Élargissement de la surveillance 1) Phénomènes dans les années 1990 qui ont amené le politique à réorienter les SRS et à multiplier les acteurs en matière de sécurité 2) Lois antiterroristes : exemple du Canada 3) Le nouveau discours sécuritaire du politique : exemple du Canada Conséquences de cet élargissement de la surveillance 4) Diminution des protections juridiques et judiciaires 5) L exemple des certificats de sécurité 6) Données sans analyse et sécurité 7) L exemple des mesures de sécurité dans les aéroports 8) L exemple de l attentat de 2001 aux États-Unis et les tentatives politiques pour corriger le problème 9) Surveillances préventives et diminution du droit à la vie privée 10) Espionnage économique et «cyberguerre» 11) Les «révélations» de Snowden 12) Wikileaks 13) La participation des citoyens à leur contrôle et la redéfinition de la vie privée 14) La torture par un état de droit 15) Le Canada et la torture Conclusion du cours 5

6 BEAUCHESNE, L. (2014) Notes de cours CRM Troisième partie, Département de + Texte 13 De PIERREBOURG, F. et M. JUNEAU-KATSUYA (2009) Ces espions venus d ailleurs, Enquêtes sur les activités d espionnage au Canada Montréal : Stanké. Extraits , Texte 14 STODDART, J. (2004) Répercussions de la USA Patriot Act Revue parlementaire canadienne, Vol.27 (4), 23 pages. Texte 15 CRUTCHER, N. et M. BUDAK (2005) La Loi antiterroriste et les mesures de sécurité au Canada : opinions du public, répercussions et expériences de voyage Division de la recherche et de la statistique, ministère de la Justice du Canada. Extrait p Texte 16 BIGO, D. et P. PIAZZA (2011) La transnationalisation de l échange des données à caractère personnel à des fins de sécurité dans Sphères de surveillance Montréal : PUM, Texte 17 BRODEUR, J.-P. (2007) Le Renseignement. L analyse en pratique : deux illustrations dans Traité de sécurité intérieure Montréal : Hurtubise, Texte 18 HARBULOT, C. (2002) Guerre par l information : la querelle des anciens et des modernes dans La guerre cognitive Paris : Lavauzelle, Extrait : 31 à 33. Texte 19 BERNIER, C. (2011) La vie privée à l ère des médias sociaux Commentaires à l occasion d un atelier organisé par les Services juridiques du CSTC. Texte 20 TERESTCHENKO, M. (2008) Du bon usage de la torture Paris : La Découverte. Chap. 1. Texte 21 TERESTCHENKO, M. (2008) Du bon usage de la torture Paris : La Découverte. Chap. 7 et 8. Texte 22 COMMISSION D ENQUÊTE SUR LES ACTIONS DES RESPONSABLES CANADIENS RELATIVEMENT À MAHER ARAR (2006) Un nouveau mécanisme d examen des activités de la GRC en matière de sécurité nationale Ottawa : Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. Extrait p Texte 23 LAMER, A. (juge) (2005) Réflexions du commissaire de la CST sur le document de consultation de la Commission d enquêtes sur les actions des responsables canadiens relativement à Maher Arar quant accroître les mécanismes de contrôle à matière d activités de renseignement. 6

7 Annexe A LA SURVEILLANCE DES FOULES Cette photographie fut prise avec une caméra of 70,000 x 30,000 pixels (2100 MegaPixels). Elle permet d identifier n importe qui dans un rassemblement quelconque. Cette caméra n est pas vendue au public mais certains services de police en ont, les militaires et, bien sûr, les agents du SCRS. Cette photo fut prise au lors de la Stanley Cup à Vancouver. Ouvrir le lien et placer le curseur sur la photo et double cliquer avec le bouton gauche de votre souris (ou utiliser la roulette) pour agrandir le plan jusqu à ce que vous identifiiez les visages. <http://www.gigapixel.com/image/gigapan-canucks-g7.html> 7

Police et contrôle social CRM 3705 A. Professeure Line Beauchesne Hiver 2014 PLAN DE COURS

Police et contrôle social CRM 3705 A. Professeure Line Beauchesne Hiver 2014 PLAN DE COURS Département de criminologie Department of Criminology 14002-120 Université / 14002-120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Police et contrôle social CRM 3705 A Professeure Line Beauchesne Hiver 2014 PLAN DE

Plus en détail

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL FACULTÉ DES ARTS ET DES SCIENCES Secteur des sciences sociales et psychologie ÉCOLE DE CRIMINOLOGIE Mesures pénales communautaires 3 crédits Préalable : Aucun Session : Hiver 2015

Plus en détail

La police dans la société moderne CRM 2705 A. Professeure Line Beauchesne Automne 2014 PLAN DE COURS

La police dans la société moderne CRM 2705 A. Professeure Line Beauchesne Automne 2014 PLAN DE COURS Département de criminologie Department of Criminology 14002-120 Université / 14002-120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 La police dans la société moderne CRM 2705 A Professeure Line Beauchesne Automne 2014

Plus en détail

La police dans la société moderne CRM 2705 B. Professeure Line Beauchesne Automne 2015 PLAN DE COURS

La police dans la société moderne CRM 2705 B. Professeure Line Beauchesne Automne 2015 PLAN DE COURS Département de criminologie Department of Criminology 14002-120 Université / 14002-120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 La police dans la société moderne CRM 2705 B Professeure Line Beauchesne Automne 2015

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la justice pénale Descriptif Le module Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la

Plus en détail

Médias sociaux: gare aux conclusions rapides

Médias sociaux: gare aux conclusions rapides Présentation dans le cadre de la 73 e édition du Congrès annuel de la FQM Médias sociaux: gare aux conclusions rapides Pierre Veilleux, président 26 septembre 2014 Petite histoire Le 3 avril 1973, Martin

Plus en détail

Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques

Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques Barcelone (Espagne) 21 mars 2014 François Boileau Commissaire Survol Bref historique de l Ontario français Réglementation

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : mercredi de 14h30 à 16h30 (pavillon

Plus en détail

Table des matières. Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7

Table des matières. Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7 Table des matières Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7 Introduction... 9 I. Le cadre général de la recherche : l espace pénal

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION STATION PROJECTEUR. Secteur des technologies de l information

GUIDE D UTILISATION STATION PROJECTEUR. Secteur des technologies de l information GUIDE D UTILISATION STATION PROJECTEUR Secteur des technologies de l information TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 Carte du campus... 3 Contacts... 4 UTILISATION DU TÉLÉPHONE... 5 Démarrage du poste

Plus en détail

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO Adoptée à la séance du 21 janvier 2013 par la résolution G2013-00-18 TABLE DES MATIÈRES Page 1. INTRODUCTION... 3 2. CADRE JURIDIQUE... 3 3.

Plus en détail

DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE

DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE Des sites à consulter en : DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE Université Laval Faculté de droit http://www2.ulaval.ca/les-etudes/facultes-departements-etecoles/facultes/droit.html

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional»

Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» Projet «Promotion de la bonne gouvernance, lutte contre la corruption et le blanchiment d argent» (SNAC Tunisie) Lancement

Plus en détail

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour A U S E R V I C E D E S C A N A D I E N S Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Kwing Hung, Ph. D. Conseiller en statistique et méthodologie

Plus en détail

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto LES PERCEPTIONS DES NOUVEAUX ARRIVANTS ET DES MINORITÉS RACIALES PAR RAPPORT AU SYSTÈME CANADIEN DE JUSTICE PÉNALE : RÉSULTATS D UN SONDAGE MENÉ À TORONTO EN 2007 1 Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Déparetement de criminologie Department of Criminology 25 Université / 25 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861

Plus en détail

Département de criminologie

Département de criminologie Département de criminologie CRM3726 A JUSTICE PÉNALE ET TECHNOLOGIE Automne 2015 - Lundi 14 :30 à 17 :30 - Vanier 2095 Martin Dufresne, (613) 562-5800 poste 1807. Pièce: FSS13005 Martin.dufresne@uottawa.ca

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : jeudi de 16h à 18h (pavillon des sciences

Plus en détail

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL École de criminologie Automne 2014 CRI 1151 Justice criminelle 1 CHARGÉ DE COURS: KEVIN MOUSTAPHA LOCAL: B-2285 PAVILLON JEAN BRILLANT NOMBRE DE CRÉDITS : 3 HORAIRE : Les lundis

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 1986 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 1. 1987 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 2

CURRICULUM VITAE. 1986 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 1. 1987 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 2 CURRICULUM VITAE ETAT CIVIL 1. Nom POUSSI 2. Prénoms Myriam 3. Date de naissance 21 mars 1967 4. Lieu de naissance Dakar (Sénégal) 5. Nationalité Burkinabé FORMATIONS 1. Cycle supérieur 1986 : Diplôme

Plus en détail

Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion

Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion Principes d action de la Délégation des Commissions de gestion Adoptés par la Délégation des Commissions de gestion le 16 novembre 2005, soumis pour information aux Commissions de gestion le 20 janvier

Plus en détail

Les dispositifs de lutte contre les organisations criminelles

Les dispositifs de lutte contre les organisations criminelles SÈRIE SCIENCE ET SOCIÉTÉ Les dispositifs de lutte contre les organisations criminelles Une législation sous influence? Maria Luisa CESONI Avec la collaboration de: Samuel D'ORAZIO Roelof Jan BOKHORST Catherine

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

Si c est l image que vous avez de la Suisse

Si c est l image que vous avez de la Suisse Maestro, musique! Si c est l image que vous avez de la Suisse Il est grandement temps de revoir vos préjugés Campus international Suisse 3e édition 13-27 mai 2014 Iwan Meier Service de l enseignement

Plus en détail

Dossier de candidature. «Middle management en sécurité privée»

Dossier de candidature. «Middle management en sécurité privée» 2011 2012 Dossier de candidature Cycle de spécialisation «Middle management en sécurité privée» fåëíáíìí k~íáçå~ä ÇÉë e~ìíéë íìçéë ÇÉ i^ p Åìêáí Éí ÇÉ ä~ àìëíáåé En complément de la sécurité publique,

Plus en détail

Sock, Raymond Claudius (Gambie)

Sock, Raymond Claudius (Gambie) Sock, Raymond Claudius (Gambie) [Original : anglais] Curriculum vitae Données personnelles Nom Raymond Claudius Sock Date de naissance 5 juin 1946 Nationalité gambienne Fonctions actuelles Juge à la Cour

Plus en détail

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada?

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? Aperçu de la leçon L'élève doit répondre à la question problème : «L'énergie éolienne permet-elle d'assurer

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères)

PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères) Titre de l ouvrage Sous-titre de l ouvrage IMPORTANT : Date de dépôt du manuscrit PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères) LE OU LES AUTEURS (OU CODIRECTEURS DE L OUVRAGE) Nom et prénom Date de

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE

CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE Direction de la gestion des espaces et des services auxiliaires CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE 1. OBJECTIF Le présent cadre de gestion a pour objet de définir des règles minimales

Plus en détail

La recherche universitaire en sécurité routière

La recherche universitaire en sécurité routière La recherche universitaire en sécurité routière François Bellavance, PhD Professeur, HEC Montréal Directeur Laboratoire sur la sécurité des transports Centre de recherche sur les transports (CRT) Centre

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN

Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN Rendez-vous sur l eau / ROBVQ-ROBAN Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent Marcel Gaucher Directeur des Politiques de l eau Gouvernement du Québec

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II JUGES ET ACCÈS À LA JUSTICE

PROJET EUROMED JUSTICE II JUGES ET ACCÈS À LA JUSTICE PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE I ACCÈS A LA JUSTICE ET AIDE LÉGALE 1 er Séminaire de formation JUGES ET ACCÈS À LA JUSTICE Madrid (ES), les 24, 25 et 26 novembre

Plus en détail

Les rapports d inspection

Les rapports d inspection Introduction Les rapports d inspection et la Loi sur l accès à l information municipale et la protection de la vie privée Projet conjoint de la ville de Newmarket et du Bureau du commissaire à l information

Plus en détail

Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France

Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France Du lundi 23 mars au vendredi 27 mars 2015 École des officiers de la gendarmerie nationale Melun (Seine-et-Marne) L INHESJ L Institut national des hautes

Plus en détail

Plan de cours Justice des mineurs - CRI 3900L

Plan de cours Justice des mineurs - CRI 3900L Université de Montréal Automne 2015 École de criminologie Plan de cours Justice des mineurs - CRI 3900L Chargée de cours : Me Amélie St-Denis Coordonnées : amelie.st-denis@umontreal.ca et (450) 928-5125

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le système correctionnel canadien : un travail d équipe Descriptif Le module Le système correctionnel canadien : un travail d équipe permet

Plus en détail

Table des matières. L émergence de l entreprise dans le droit belge des sociétés anonymes... 15

Table des matières. L émergence de l entreprise dans le droit belge des sociétés anonymes... 15 Sommaire... 5 L entreprise dans la Société du XXI e siècle... 7 Introduction aux travaux du Colloque de Rennes du 27 mai 2011 organisé par FORDE Claude CHAMPAUD Président du Conseil scientifique du Fonds

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : La sécurité par l utilisation des systèmes de surveillance vidéo Adoptée : En vigueur : 8 novembre 2011 (CC-2011-450) 9 novembre 2011 Amendement : Dans ce document, le genre masculin est utilisé dans son

Plus en détail

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie?

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? SITUATION PROBLEME 1: La loi de réforme des collectivités territoriales de 2010 Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? Compétences du socle commun

Plus en détail

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008 FEDERAL Commissaire à la protection de la vie privée du Canada PROVINCIAL Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'alberta Commissaire à l'information et à la protection de

Plus en détail

FISCALITÉ II CTB-21507

FISCALITÉ II CTB-21507 FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION PLAN DE COURS Hiver 2005 Le 14 janvier 2005 FISCALITÉ II CTB-21507 Chargé de cours : Claude Tessier, CA, M.Fisc. 6242, pavillon Palasis-Prince Téléphone : (418)

Plus en détail

Attestation d études collégiales (AEC) ADMINISTRATION ET GESTION INFORMATISÉE (Formation en classe virtuelle) LCA.BN

Attestation d études collégiales (AEC) ADMINISTRATION ET GESTION INFORMATISÉE (Formation en classe virtuelle) LCA.BN Attestation d études collégiales (AEC) ADMINISTRATION ET GESTION INFORMATISÉE (Formation en classe virtuelle) LCA.BN 2014 AEC Administration et gestion informatisée LCA.BN 2 Administration et gestion informatisée

Plus en détail

Amélioration de l inspection dans une entreprise

Amélioration de l inspection dans une entreprise Département de génie mécanique Certificat en gestion et assurance de la qualité QUA151 GESTION ET TECHNIQUES D INSPECTION Projet de session Été 2013 Amélioration de l inspection dans une entreprise 1-

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE III. Droit pénal et droit pénitentiaire. Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2

PROJET EUROMED JUSTICE III. Droit pénal et droit pénitentiaire. Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2 Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Droit pénal et droit pénitentiaire Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2 Groupe de travail sur le droit pénal en vue de préparer un instrument

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise. TRAVAUX du 4 e étage

CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise. TRAVAUX du 4 e étage Activité de la cour d'appel 27 CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise Jean-Claude MAGENDIE, premier président de la Cour d appel de Paris et Maître Paul LOMBARD,

Plus en détail

EMPRISONNEMENT ET LIBÉRATION CONDITIONNELLE CRM 3716 A VÉRONIQUE STRIMELLE HIVER 2014

EMPRISONNEMENT ET LIBÉRATION CONDITIONNELLE CRM 3716 A VÉRONIQUE STRIMELLE HIVER 2014 Département de criminologie Department of Criminology 120 Université / 120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Horaire du cours : Mardi 16:00-17:30 Jeudi 14 :30-16:00 Endroit : MRT 250 Bureau : FSS 13043 Heures

Plus en détail

Sylvie Bédard. la Présence. Redéfinir les relations avec les clients et les employés à l'ère numérique

Sylvie Bédard. la Présence. Redéfinir les relations avec les clients et les employés à l'ère numérique Sylvie Bédard Le nouveau P du marketing: la Présence Redéfinir les relations avec les clients et les employés à l'ère numérique Copyrights Catologage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

POL 255 DYNAMIQUES PARLEMENTAIRES CANADIENNES (3 crédits) Hiver 2014 Chargé de cours : Jacques Lahaie PLAN DE COURS

POL 255 DYNAMIQUES PARLEMENTAIRES CANADIENNES (3 crédits) Hiver 2014 Chargé de cours : Jacques Lahaie PLAN DE COURS ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines POL 255 DYNAMIQUES PARLEMENTAIRES CANADIENNES (3 crédits) Hiver 2014 Chargé de cours : Jacques Lahaie Horaire : Mardi 16h à 18:50 Local

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES PERSONNES AÎNÉES CONTRE L EXPLOITATION

LA PROTECTION JURIDIQUE DES PERSONNES AÎNÉES CONTRE L EXPLOITATION Forum de discussion LA PROTECTION JURIDIQUE DES PERSONNES AÎNÉES CONTRE L EXPLOITATION Vendredi 27 novembre 2015 Salle 2320 2330, pavillon Gene-H.-Kruger Université Laval Programme Faculté de droit PRÉSENTATION

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du Canada

Plus en détail

AUTOMNE 2008 ECO 2400 ANALYSE MACROECONOMIQUE Groupes 01, 02, 03, 20, 21, 22, 30, 31, 40, 41, 50, 51, 60

AUTOMNE 2008 ECO 2400 ANALYSE MACROECONOMIQUE Groupes 01, 02, 03, 20, 21, 22, 30, 31, 40, 41, 50, 51, 60 AUTOMNE 2008 ECO 2400 ANALYSE MACROECONOMIQUE Groupes 01, 02, 03, 20, 21, 22, 30, 31, 40, 41, 50, 51, 60 Site du cours : http://www.moodle.uqam.ca/ Avant de commencer la séance, éteignez votre cellulaire!!!

Plus en détail

E 5040 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010

E 5040 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 E 5040 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 20 janvier 2010 le 20 janvier

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Centre d apprentissage Ressources pédagogiques www.collectionscanada.gc.ca/education/ Primaire Intermédiaire Secondaire Primaire (de 4 à 11 ans) PIKA : base de données sur la littérature canadienne pour

Plus en détail

Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914)

Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914) Résultats d apprentissage spécifiques Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914) programme d études - histoire du canada 1231 (version provisoire 2011) 45 RAS 1 L élève devra examiner

Plus en détail

AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES

AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES ACADEMIE DIPLOMATIQUE INTERNATIONALE en partenariat avec PROJET DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES destiné aux diplomates originaires des pays membres de l OIF Septembre

Plus en détail

L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT

L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT POLITIQUE DE GESTION concernant L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT CONSULTATION ADOPTION ET RESPONSABILITÉ Conseils d établissement : entre le 2 février et le Adoptée le : 19 avril

Plus en détail

Security Service de Services sécurité. Protocole d utilisation de la télévision en circuit fermé

Security Service de Services sécurité. Protocole d utilisation de la télévision en circuit fermé Security Service de Services sécurité Protocole d utilisation de la télévision en circuit fermé TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT... Page 1 2.0 PORTÉE... Page 1 3.0 DÉFINITIONS Page 1 4.0 PROTOCOLE 4.1 Utilisation

Plus en détail

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école www.besafe.be Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école Mons - Projet Bien-être à l école 1 Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école SPF Intérieur

Plus en détail

Affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor

Affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor Les tableaux suivants fournissent des informations relatives aux affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor. Les affectations indiquées sont en plus de celles présentées dans le Budget supplémentaire

Plus en détail

Présentation à la Commission d enquête sur l octroi et la gestion des contrats publics dans l industrie de la construction

Présentation à la Commission d enquête sur l octroi et la gestion des contrats publics dans l industrie de la construction Présentation à la Commission d enquête sur l octroi et la gestion des contrats publics dans l industrie de la construction Jacques Filion, ing., syndic adjoint et directeur adjoint Robert-C. Lalonde, ing.,

Plus en détail

Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision

Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision relativement à Demandeur Bruce Power Inc. Objet Demande de modification des permis d exploitation des centrales nucléaires Bruce-A et Bruce-B

Plus en détail

Service Intercommunal d Aide au Classement et à la Valorisation des Archives FICHE INFORMATIVE N 2 L A COMMU N IC AT I O N DES AR C HIVES

Service Intercommunal d Aide au Classement et à la Valorisation des Archives FICHE INFORMATIVE N 2 L A COMMU N IC AT I O N DES AR C HIVES Département des Alpes -de-haute-provence CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Rue de Font de Lagier - BP 9-04130 VOLX - Tél. 04 92 70 13 00 - Fax. 04 92 70 13 01 E-Mail : courrier@cdg04.fr

Plus en détail

Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice

Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice DOSSIER DE CANDIDATURE Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice du lundi 18 avril au vendredi 22 avril 2016 École nationale supérieure

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique : 14 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Rôle et missions du titulaire d un certificat de Niveau 2 4. Evaluation des risques et définition

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Le Centre contre le trafic d œuvres d art (ci-après : CPKU), fondé en 2014, a organisé la première

Le Centre contre le trafic d œuvres d art (ci-après : CPKU), fondé en 2014, a organisé la première CENTAR PROTIV KRIJUMČARENJA UMJETNINAMA CENTER AGAINST TRAFFICKING IN WORKS OF ART KLOSTERSKA 19 75 000 TUZLA BOSNA I HERCEGOVINA CPKUBIH@GMAIL.COM WWW.CPKU.ORG +387 61 185 733 RAPPORT DE LA CONFERENCE

Plus en détail

Tests psychométriques, discrimination et médias sociaux : connaissez vous vos droits et obligations lors de l embauche?

Tests psychométriques, discrimination et médias sociaux : connaissez vous vos droits et obligations lors de l embauche? Tests psychométriques, discrimination et médias sociaux : connaissez vous vos droits et obligations lors de l embauche? 29 NOVEMBRE 2012 STIKEMAN ELLIOTT S.E.N.C.R.L., s.r.l. Tests psychométriques, discrimination

Plus en détail

lccjti.ca Bilan d activité 2012/2013

lccjti.ca Bilan d activité 2012/2013 lccjti.ca Bilan d activité 2012/2013 05 mars 2013 lccjti.ca en bref LA PLATEFORME - 94 23 96 11 articles (49 traités ou en cours) billets de blogue jurisprudences vidéos - 118 doctrine - 32 définitions

Plus en détail

Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale sur les droits de l enfant. Séminaire international sur les droits de l enfant

Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale sur les droits de l enfant. Séminaire international sur les droits de l enfant République Tunisienne Ministère de la Justice et des Droits de l Homme Délégation à la paix, à la démocratie et aux droits de l Homme Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale

Plus en détail

Le Printemps des Sciences, rendez-vous incontournable de la culture scientifique, existe depuis 2001.

Le Printemps des Sciences, rendez-vous incontournable de la culture scientifique, existe depuis 2001. Encoder une activité sur le site du Printemps des Sciences 2015 Table des matières Introduction... 2 Etape 1 : Créer un compte utilisateur... 3 Etape 2 : Remplir son profil utilisateur... 5 Etape 3 : Encoder

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Sécurité numérique 2013-2014. Cycle de spécialisation. Dossier de candidature. Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice

Sécurité numérique 2013-2014. Cycle de spécialisation. Dossier de candidature. Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice Dossier de candidature Cycle de spécialisation Sécurité numérique 2013-2014 Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice L information est désormais au cœur des actifs immatériels

Plus en détail

Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice

Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice 2012 2013 Dossier de candidature Cycle de spécialisation Institut National des Hautes Études de LA Sécurité et de la justice L information est désormais au cœur des actifs immatériels de l entreprise et

Plus en détail

Affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor

Affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor Les tableaux suivants fournissent des renseignements relatifs aux affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor. Les affectations indiquées s ajoutent à celles présentées dans les Budgets supplémentaires

Plus en détail

Actes du colloque. L Europe du droit face aux entreprises planétaires... 17

Actes du colloque. L Europe du droit face aux entreprises planétaires... 17 Table des matières In Memoriam Xavier de Roux... 5 Comité d organisation du colloque Les Entretiens d Amboise 2015... 7 Participants au colloque... 9 Sommaire... 13 Partie I Actes du colloque Colloque

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 LILS POUR DÉCISION

Conseil d administration Genève, novembre 2007 LILS POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/LILS/9 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS POUR DÉCISION

Plus en détail

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015 1 CRI 6906 : Séminaire d intégration I Automne 2015 Prof. David Décary-Hétu, Ph.D. Bureau : C-4071 (Pavillon Lionel-Groulx) 514.343.6111 #3664 david.decary-hetu@umontreal.ca HORAIRE ET SALLE Les cours

Plus en détail

«Sécurité des usages numériques»

«Sécurité des usages numériques» Cycle de spécialisation «Sécurité des usages numériques» 2014 2015 Dossier de candidature L information est désormais au cœur des actifs immatériels de l entreprise et constitue un élément clé de sa performance.

Plus en détail

Enseigner l histoire avec la collection Baby

Enseigner l histoire avec la collection Baby Enseigner l histoire avec la collection Baby Michel Champagne, Division des archives, Université de Montréal Congrès SPHQ 26 octobre 2007 Le juge Baby La Collection Baby Présentation du projet : Les Canadas

Plus en détail

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 2 1- OBJECTIFS -INSPECTEUR HSE L inspecteur HSE est avant tout un technicien HSE mais il est formé aux multiples tâches d inspections : Vérifier la conformité dans l exécution

Plus en détail

12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ

12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ 12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ Au carrefour des cultures et au cœur du développement économique ATELIER D6, samedi 20 mars 2010 1 RACIALISATION DE LA PAUVRETÉ À MONTRÉAL :

Plus en détail

L équilibre entre la sécurité nationale, la prospérité économique et les droits de l homme

L équilibre entre la sécurité nationale, la prospérité économique et les droits de l homme L équilibre entre la sécurité nationale, la prospérité économique et les droits de l homme Richard Hoshino L agence des services frontaliers du Canada 0 Le plan de la présentation Une discussion sur la

Plus en détail

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications 2009-2010 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Peter Gordon MacKay, C.P., député Ministre de la Défense nationale TABLE

Plus en détail

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS CONTEXTE ET THÉMATIQUE Durant les vingt dernières

Plus en détail

Dossiers personnels de l élève

Dossiers personnels de l élève Dossiers personnels de l élève Pauline Ladouceur Octobre 2008 - 2 - Principes de base à respecter: La protection des renseignements personnels repose sur trois principes de base : le nombre de renseignements

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION Commission de la culture Consultation en ligne Vers une politique

Plus en détail

BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (C) 2013-2014. Affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor. Crédit 5 Éventualités du gouvernement

BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (C) 2013-2014. Affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor. Crédit 5 Éventualités du gouvernement BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (C) 2013-2014 5 Éventualités du gouvernement 2 $ Sous réserve de l approbation du Conseil du Trésor, pour suppléer à d autres crédits et pour payer des dépenses diverses,

Plus en détail

Les tests PISA : l éducation secondaire Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Les tests PISA : l éducation secondaire Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Les tests PISA : l éducation secondaire Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire

Plus en détail