T2A : impacts sur le SIH. Jeudi 30 septembre 2004 Sylvie DELPLANQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "T2A : impacts sur le SIH. Jeudi 30 septembre 2004 Sylvie DELPLANQUE"

Transcription

1 T2A : impacts sur le SIH Jeudi 30 septembre 2004 Sylvie DELPLANQUE

2 Rappel des OBJECTIFS Mesurer l activité Évaluer les coûts de l activité Facturer l activité

3 UNE DEMARCHE METHODIQUE 4 étapes successives et interdépendantes Saisie des données Construction de l information Connaissance et analyse des coûts et des recettes Amélioration de la prise en charge des patients Un esprit SIH : SAIN Structures Activité Identité Nomenclatures

4 LE SYSTEME SAIN STRUCTURES ACTIVITE IDENTITE NOMENCLATURES Saisie des données Construction de l information Connaissance Et analyse Des coûts Et des recettes Amélioration De la Prise en Charge des patients

5 I. Première étape : l impératif de la saisie des données ou la bataille de l exhaustivité Objectif : s assurer de l exhaustivité de la saisie extemporanée des données, en privilégiant leur recueil à la source

6 Un enjeu de taille Raccourcir les délais de production de l information médicalisée (PMSI) Ces données deviennent «vecteurs» de financement

7 La CCAM, étape obligatoire avant la TAA, n est pas qu un changement de nomenclature Nomenclature très médicale. Demande une connaissance médicale pour être utilisée Codification nouvelle et complexe (jusqu à 16 caractères à saisir) Globalisation de l acte

8 Son utilisation provoque une modification de la chaîne de facturation et des habitudes. La saisie se trouve très en amont de l information Un changement de l organisation des flux entre les acteurs (Médecin, plateaux techniques, DIM, facturation, analyse de gestion..)

9 Le codage ne peut être effectué que par un membre de l équipe médicotechnique Le codage doit être effectué à la source

10 Données à recueillir Les informations à recueillir ne se résument pas à la saisie du «code» CCAM ou NGAP Données relatives au patient Identification du patient Mouvements du patient Durée de séjour Données relatives à l intervenant Identification de l intervenant Code ADELI Service (UF)

11 Données relatives à la date Date de réalisation de l acte Heure Données médicales acte marqueur IGS

12 En résumé, les actions nécessaires pour la première étape : Assurer le recueil des données relevant de la prise en charge des patients Données administratives Actes médicaux et médico-techniques Du PMSI à la facturation Assurer le recueil des données relevant du fonctionnement hospitalier Garantir la qualité de l information produite

13 II. Deuxième étape : la Objectif : construction de l information construire les mécanismes de remontée des données depuis les applications de production vers un espace décisionnel, puis élaborer des indicateurs

14 Prendre en compte l importance du circuit d information

15 Réadapter les circuits de recueil de l information Mettre à disposition des professionnels de santé un outil de recueil d activité et d aide au codage Mettre en place des procédures uniques de recueil d information à travers des outils métiers disponibles simples et proches du lieu d exécution de l acte.

16 Expliquer de manière synthétique aux utilisateurs les objectifs, les conséquences et les atouts de cette nouvelle nomenclature Examiner et optimiser à minima les flux d information et le recueil de l information. (recensement des lieux et de la manière de saisir des actes). Mettre en place des outils de recueil unique le plus en amont de l information.

17 Fournir aux «producteurs d actes» des tableaux de bords «en temps réel» et des indicateurs utilisables dans leur contexte métier

18 Prendre en compte le contexte de codage CCAM

19 Les actes complémentaires doivent être reliés à un acte principal Possibilité de repérer une activité prévue non réalisée La structure de la base et les possibilités de l outil sont importantes pour la production de statistiques

20 Prendre des mesures organisationnelles et gérer le projet

21 En résumé, les actions nécessaires pour la deuxième étape : Déterminer avec les acteurs concernés, ce que l on veut mesurer Choisir les modalités d atteinte de cet objectif commun Choisir les moyens pour y parvenir Assurer la cohésion du flux d information jusqu à la facturation

22 III. Troisième étape : la connaissance et l analyse des coûts et des recettes Objectifs : Mettre en œuvre une comptabilité analytique médicalisée Développer une capacité de réaction pour améliorer l efficience hospitalière

23 Comment mesurer et que mesure-t-on?

24 Comparaison d'activité Besoin de références internes (d'où viennent les surcoûts) Besoin de références externes Coûts par GHS Coûts par structures Prix de revient

25 Système "idéal" Segmentations pertinentes de l'activité (GHM) ou autre niveau Coûts de production connus et fiables au niveau de l'établissement ou au niveau des coûts/séjours Disposer de toutes les données de façon fiable et pertinente

26 Ceci va entraîner la mise en place de moyens informatiques de contrôle et de comparaison. Il faudra prévoir la possibilité de faire des requêtes aisément pour faciliter ces contrôles.

27 Disposer d informations en temps réel provenant de domaines différents

28 La technologie au service de l utilisateur Un enjeu fondamental : l infocentre et les tableaux de bords

29 Une nécessité... Renforcer les modalités et processus de reporting et d analyse Il faut analyser les coûts, notamment ceux susceptibles d être pris en charge de façon forfaitaire

30 Objectifs L'interrogation pour extraire des données de manière ad-hoc depuis une grande variété de sources de données L'analyse pour naviguer dans ces données de façon à découvrir des réponses à ses questions ou des tendances Le reporting pour mettre en forme et présenter ces données sous la forme voulue.

31 En résumé, les actions nécessaires pour la troisième étape : Faire de la base de données décisionnelle un outil de pilotage pour améliorer l efficience hospitalière Construire des tableaux de bord avec les pôles d activité Outil de suivi infra annuel et de gestion budgétaire Outil stratégique de gestion et d anticipation

32 IV. Quatrième étape : l amélioration de la prise en charge des patients Objectifs : Organiser l information en système et en permettre l utilisation différenciée Faire des systèmes d information un outil permettant une régulation médico-économique de l offre de soins, au service du patient

33 Informatiser de nouveaux domaines

34 Changements indispensables au niveau du système d information et du PMSI Médicalisation du système de facturation PMSI actuel : système produisant des statistiques «à postériori» Contrôle qualité indispensable Modélisation du fichier structures Nécessité de compte-rendus médicaux

35 Implémentation de logiciels complémentaires ou intégration dans les logiciels gérant le domaine médical

36 Exemples Gestion des rendez-vous et planification des examens Exemple du SIH du Centre Hospitalier de CALAIS

37 CPAGE Gestion des identités Identités + mouvements UltraGenda Pro Module de prise de rendez vous Identités Contextes utilisateur et patient. Liste des consultations «clôturées» CORA - Ecran de saisie générique (dont aide au codage) CCAM + NGAP+CIM10 Actes contrôlés Actes CCAM + CPAGE Serveur d actes Consultations (NGAP) CPAGE Gestion de la Facturation Actes + Diagnostics SIM Millenium Gestion du PMSI Base de données -Tableaux de bord. Simulation

38

39 Informatisation du circuit du médicament et des fonctions logistiques pharmaceutiques

40 Objectifs à atteindre pour la TAA Produire automatiquement le fichier FICHSUP Faciliter la relation entre un séjour et la consommation de médicaments et/ou de dispositifs médicaux, Assurer un «datawarehousing» ou entrepôt de données de qualité, Limiter les erreurs de recueil,

41 Faciliter les comparaisons externes, Faire gagner du temps aux établissements et aux ARH, Permettre une facturation en temps réel au vu des éléments fournis

42 LIAISONS AVEC D AUTRES SYSTEMES GESTION DES DROITS ET DES HABILITATIONS GESTION DE L IDENTITE GESTION DES DONNES MEDICALES GESTION DES DONNES ECONOMIQUES ET FINANCIERES

43 Miseen œuvre d un référentiel Les intérêts de la codification

44 Initialisation de la liste Identifier sans ambiguïté le produit Ne pas laisser la place à l interprétation Gagner du temps Nombreuses mises à jour Un modèle de données universel, garant du bon fonctionnement des interfaces Assurer la cohérence et la sécurisation des échanges de données informatisées Maintenance nécessaire

45 Multiplicité des acteurs concernés Travailler sur un référentiel commun Respect des engagements contractuels

46 L idéal : Un dossier patient informatisé, au cœur du système, contribuant à alimenter les outils d aide à la décision

47 La coopération entre acteurs va conduire au partage des données de santé au travers de réseaux de soins qui auront recours à des systèmes d information d échange et d hébergement des données de santé. Ces systèmes, hautement sécurisés, s organiseront sur des territoires dont les contours restent encore à préciser.

48 L organisation hospitalière doit s y préparer en mettant en place un dossier patient intégré bien adapté à une communication transversale. Les nouvelles contraintes imposées par l évolution de la gestion hospitalière auront amené la nécessité de travailler, tant au niveau du système d information informatisé, que des organisations, quasiment en temps réel et sur un recueil le plus exhaustif possible des données.

49 Schéma inspiré du rapport de Monsieur Fieschi

50 En résumé, les actions nécessaires pour la quatrième étape : Ouvrir la base de données décisionnelle vers les partenaires Assurer l interopérabilité des bases de données décisionnelles des partenaires Mettre en place un dossier patient commun partagé informatisé

51 CONCLUSION Passer de l informatique de production à l informatique de réflexion : mettre des outils de gestion à la disposition des gestionnaires Informatisation de l ensemble des secteurs de prise en charge du patient, tant administratifs, médico-techniques que médicaux, afin d aboutir à l informatisation des processus (et non des pathologies) pour dégager une comptabilité analytique médicalisée

Etat des réformes du financement et de l'assurance maladie au 01/09/07 et impacts sur le SI des établissements de santé

Etat des réformes du financement et de l'assurance maladie au 01/09/07 et impacts sur le SI des établissements de santé Etat des réformes du financement et de l'assurance maladie au 01/09/07 et impacts sur le SI des établissements de santé Point éditeurs, 7 décembre 2007 Le projet «Etat des réformes du financement et de

Plus en détail

PMSI et Système d Information en Epidémiologie. Dr V Gilleron SIM - CHU de Bordeaux

PMSI et Système d Information en Epidémiologie. Dr V Gilleron SIM - CHU de Bordeaux PMSI et Système d Information en Epidémiologie Dr V Gilleron SIM - CHU de Bordeaux Place du recueil d information médicale dans le SIH Système d information Organisation qui comprend moyens humains et

Plus en détail

Rencontres médico-sociales. Qu est-ce qu un système d information? Comment construire un SI ESMS?

Rencontres médico-sociales. Qu est-ce qu un système d information? Comment construire un SI ESMS? Rencontres médico-sociales Qu est-ce qu un système d information? Comment construire un SI ESMS? Le système d information «Le Système d Information Qu est-ce que c est? Des outils au service de missions,

Plus en détail

TECHNICIENNE DE L INFORMATION MEDICALE. Pôle projet d établissement, santé publique, qualité et système d information (Fiche de poste)

TECHNICIENNE DE L INFORMATION MEDICALE. Pôle projet d établissement, santé publique, qualité et système d information (Fiche de poste) Page : 1/5 Nom Fonction Signature REDACTEUR ROUFFIGNAT Laurent Cadre du service VERIFICATEUR APPROBATEUR MARTIGNAC Gaëlle LIVA-YONNET Sandra Référente démarche qualité du service Médecin DIM-Responsable

Plus en détail

Système d Information Hospitalier

Système d Information Hospitalier Système d Information Hospitalier 19 mai 2011 - Rennes Dr P. Bercelli DIM- CHBS Système d Information Système d information = ensemble des moyens matériels, logiciels, organisationnels et humains visant

Plus en détail

Projet FIDES : état des lieux et retour d expérience du Groupe Hospitalier Saint Vincent

Projet FIDES : état des lieux et retour d expérience du Groupe Hospitalier Saint Vincent Projet FIDES : état des lieux et retour d expérience du Groupe Hospitalier Saint Vincent Eric JEANGIRARD DSIO 24 Septembre 2013 Le Fondation Vincent de Paul : 4 missions au service de l Homme Des compétences

Plus en détail

RIMP, comptabilité, gestion : des rapports difficiles

RIMP, comptabilité, gestion : des rapports difficiles RIMP, comptabilité, gestion : des rapports difficiles Catherine LE BRAS DIM Yohann MOURIER DAF ( Centre Hospitalier Les Murets) (94) -- Philippe MANGION Editeur Logiciel 10èmes rencontres de l'information

Plus en détail

Objectifs et modalités du test du «résumé de passage aux urgences» de juin DHOS - Mission PMSI

Objectifs et modalités du test du «résumé de passage aux urgences» de juin DHOS - Mission PMSI Objectifs et modalités du test du «résumé de passage aux urgences» de juin 2002 DHOS - Mission PMSI 1 I) Objectifs Pour une valorisation et un système d information spécifiques des urgences Référence :

Plus en détail

Les Systèmes d Information en HAD. Le Livre Blanc de la FNEHAD

Les Systèmes d Information en HAD. Le Livre Blanc de la FNEHAD Les Systèmes d Information en HAD Le Livre Blanc de la FNEHAD Colloque TIC Santé Jeudi 11 Mai 2010 François BERARD, délégué national FNEHAD 1 Pourquoi un Livre Blanc? 2 Concrétisation d une réflexion engagée

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU DEPARTEMENT D INFORMATION MEDICALE

REGLEMENT INTERIEUR DU DEPARTEMENT D INFORMATION MEDICALE REGLEMENT INTERIEUR DU DEPARTEMENT D INFORMATION MEDICALE Membres du Groupe de Travail : Dr Sophie Beaufigeau-Pulci (Hôpital Bagatelle, Talence) Dr David Crenn (Hôpital Robert Boulin, Libourne) Dr Gilles

Plus en détail

ÆGLÉ. L intelligence modulair e. informatique médicale. pôle urgences. pôle stérilisation. p.m.s.i. pôle secrétariat & consultations.

ÆGLÉ. L intelligence modulair e. informatique médicale. pôle urgences. pôle stérilisation. p.m.s.i. pôle secrétariat & consultations. pôle urgences Organiser Gérer Planifier Contrôler pôle secrétariat & consultations pôle séjours p.m.s.i pôle stérilisation L intelligence modulair e ÆGLÉ informatique médicale pôle bloc pôle secrétariat

Plus en détail

La trajectoire d une T.I.M. au Groupe Hospitalier du Centre Alsace

La trajectoire d une T.I.M. au Groupe Hospitalier du Centre Alsace La trajectoire d une T.I.M. au Groupe Hospitalier du Centre Alsace Dr BALLIET J.M. Chef de Département SPENLE S. T.I.M. 1 Maîtriser les flux hospitaliers Schéma cible 2010 Admissions Services financiers

Plus en détail

LE SAVOIR FAIRE D UN ETABLISSEMENT OQN EN MATIERE DE FACTURATION AU FIL DE L EAU

LE SAVOIR FAIRE D UN ETABLISSEMENT OQN EN MATIERE DE FACTURATION AU FIL DE L EAU LE SAVOIR FAIRE D UN ETABLISSEMENT OQN EN MATIERE DE FACTURATION AU FIL DE L EAU Jean-Marc SAULI Chef du Service Facturation - Institut A. TZANCK 06700 Saint-Laurent du Var LES PRE REQUIS Enjeu de la facturation

Plus en détail

Investir dans son système d information de facturation/recouvrement : Pourquoi? Comment?

Investir dans son système d information de facturation/recouvrement : Pourquoi? Comment? Investir dans son système d information de facturation/recouvrement : Pourquoi? Comment? Sommaire Contexte Un objectif pour tous les ES : disposer de l ensemble des financements dans les meilleurs délais

Plus en détail

Positionnement des TIM au sein du GHT. Docteur Thierry GACHES Médecin Responsable de l Information médicale Journées EMOIS 2018

Positionnement des TIM au sein du GHT. Docteur Thierry GACHES Médecin Responsable de l Information médicale Journées EMOIS 2018 Positionnement des TIM au sein du GHT Docteur Thierry GACHES Médecin Responsable de l Information médicale Journées EMOIS 2018 DIM de territoire-cadre Légal Loi n 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation

Plus en détail

Tables à constituer pour les données financières N et les données N - 1 :

Tables à constituer pour les données financières N et les données N - 1 : Tables à constituer pour les données financières N et les données N - 1 : CODE UM / PMCT (4) SÉANCES / PMCT 0J / PMCT 1J / PMCT + 2 J / PMS (5) / PMJ (6) PMCT : Poids moyen du cas traité par catégorie

Plus en détail

II.3.1. Sources d'informations médicalisées

II.3.1. Sources d'informations médicalisées II.3.1. Sources d'informations médicalisées La délibération n 491 du 11 août 1994 relative aux statistiques sanitaires nécessaires à une meilleure connaissance de la santé de la population de Nouvelle-Calédonie,

Plus en détail

Diplôme d Université Technicien(ne) de l Information Médicale

Diplôme d Université Technicien(ne) de l Information Médicale PAGE 1 SUR 6 Diplôme d Université Technicien(ne) de l Information Médicale (diplôme de niveau III en cours d enregistrement auprès de la Cncp délivrance de 60 crédits ECTS 1 ) A. Présentation de la formation

Plus en détail

Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile?

Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile? JOURNEE D ECHANGE 20 janvier 2017 Session 2 COMMENT INNOVER ET INTERAGIR AVEC SON ECOSYSTEME? Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile? Mme M-Hélène

Plus en détail

Modernisation du système d informationd. Dijon le 28 septembre 2006 CREACH Gilles

Modernisation du système d informationd. Dijon le 28 septembre 2006 CREACH Gilles Modernisation du système d informationd afin d intégrer le dossier régional r partagé Dijon le 28 septembre 2006 CREACH Gilles 3 solutions étudiées Racheter un outil intégrant le médical et l administratif

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D UNITE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D UNITE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION 1 ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D UNITE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION Les encadrants et responsables d unité d intervention sociale sont des acteurs

Plus en détail

CHARTE QUALITE ACTIVITE 2015

CHARTE QUALITE ACTIVITE 2015 CHARTE QUALITE RELATIVE A L ETUDE NATIONALE DE COUTS A METHODOLOGIE COMMUNE (ENC) DANS LES ETABLISSEMENTS DE SOINS DE SUITE ET DE READAPTATION ACTIVITE 2015 Entre d une part, l Agence Technique de l Information

Plus en détail

Les nouveaux acronymes de notre quotidien

Les nouveaux acronymes de notre quotidien Les nouveaux acronymes de notre quotidien XXVII ème journée d'anesthésie Réanimation de Picardie Mercredi 16 Juin 2010 Dr Michèle Brami. Mission T2A. Ministère de la Santé et des Sports Les nouveaux acronymes

Plus en détail

Cohabitation Dossier Patient Informatisé (DPI) et Dossier Patient Papier (DPP) : Atelier de partage

Cohabitation Dossier Patient Informatisé (DPI) et Dossier Patient Papier (DPP) : Atelier de partage Cohabitation Dossier Patient Informatisé (DPI) et Dossier Patient Papier (DPP) : Atelier de partage Revues régionales Mars à avril 2012 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé

Plus en détail

Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets

Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets 1 OF3-1 Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets Le pilotage et la coordination des projets nécessitent la définition et l élaboration en préalable d outils décrivant les modes

Plus en détail

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT DARBO Amélie M1 MO2S Logistique et achat Jean-Luc BRAVI LOGISTIQUE ET ACHAT Année Universitaire 2016/2017 SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1. Définition de la fonction achat dans les GHT... 2 1.1. Contexte...

Plus en détail

Faire de la Comptabilité Analytique Hospitalière un outil de gestion des pôles

Faire de la Comptabilité Analytique Hospitalière un outil de gestion des pôles Faire de la Comptabilité Analytique Hospitalière un outil de gestion des pôles Formation présentielle Formation Cette formation est disponible en intra-établissement seulement Réf. FM02 Objectifs Apprendre

Plus en détail

CHARTE QUALITE ACTIVITE 2016

CHARTE QUALITE ACTIVITE 2016 CHARTE QUALITE RELATIVE A L ETUDE NATIONALE DE COUTS A METHODOLOGIE COMMUNE (ENC) DANS LES ETABLISSEMENTS DE SOINS DE SUITE ET DE READAPTATION ACTIVITE 2016 Entre d une part, l Agence Technique de l Information

Plus en détail

CHARTE QUALITE ACTIVITE 2017

CHARTE QUALITE ACTIVITE 2017 CHARTE QUALITE RELATIVE A L ETUDE NATIONALE DE COUTS A METHODOLOGIE COMMUNE (ENC) DANS LES ETABLISSEMENTS DE SOINS DE SUITE ET DE READAPTATION ACTIVITE 2017 Entre d une part, l Agence Technique de l Information

Plus en détail

La certification SIH des étudiants en Santé Cert IM ou Certification en Informatique Médicale

La certification SIH des étudiants en Santé Cert IM ou Certification en Informatique Médicale Description La certification SIH des étudiants en Santé Cert IM ou Certification en Informatique Médicale L UFR de Médecine et l'ufr de Pharmacie mettent en place un enseignement obligatoire dont l objectif

Plus en détail

Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans

Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans Date : 11 mars 2016 Poste à pourvoir : de suite Lieu : Centre Hospitalier Le Mans Département d Information Médicale Bâtiment Tardieu Adresse : 194 Avenue Rubillard

Plus en détail

Décision du 23 octobre 2013 portant organisation détaillée du service des systèmes d information et de la modernisation

Décision du 23 octobre 2013 portant organisation détaillée du service des systèmes d information et de la modernisation Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de l aviation civile Décision du 23 octobre 2013 portant organisation détaillée du service des systèmes

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale

Le référentiel professionnel du Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention

Plus en détail

Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy

Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy (jibalamy@free.fr) 1 Plan de l exposé Information et organisation de l hôpital Définition du SIH Mise en oeuvre d

Plus en détail

Faire du PMSI MCO un atout pour la gestion de votre établissement ou de votre pôle

Faire du PMSI MCO un atout pour la gestion de votre établissement ou de votre pôle Faire du PMSI MCO un atout pour la gestion de votre établissement ou de votre pôle Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 745.00 HT Réf. ST13 Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts

Plus en détail

PRESENTATION DE LA BASE DE DONNEES DU SI OMEDIT : Extranet «e-omedit»

PRESENTATION DE LA BASE DE DONNEES DU SI OMEDIT : Extranet «e-omedit» PRESENTATION DE LA BASE DE DONNEES DU SI OMEDIT : Extranet «e-omedit» 08/02/2007 Jean-Marc TRIVIER Pharmacien Coordonnateur de l OMéDIT NPC Réunion APHNEP OBJET DU SI OMEDIT - Recueil et validation de

Plus en détail

AGEPS BILAN D ACTIVITÉ 2016

AGEPS BILAN D ACTIVITÉ 2016 AGEPS BILAN D ACTIVITÉ 2016 LES ACTIVITÉS DE SOUTIEN Ressources humaines et vie sociale 81 Gestion économique et financière en 2016 85 Direction de l Investissement 88 Direction de l Informatique 97 Qualité

Plus en détail

Référentiel d Activités Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d unité d intervention Sociale

Référentiel d Activités Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d unité d intervention Sociale Référentiel d Activités fonctions activités concevoir et mettre en œuvre le projet de service ou de l unité : pilotage de l action - animer le repérage des besoins des usagers, des ressources de l environnement,

Plus en détail

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Santé Métier Activités essentielles Compétences Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Réaliser un diagnostic / une d organisation des soins et d organisation institutionnel et analyse.

Plus en détail

Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés

Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés MICRO 6 Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés, une saisie ergonomique des données PMSI : Centralisée au SIM, Décentralisée dans les Services, Contrôle

Plus en détail

Informatisation des urgences. Déroulement d un audit informatisation ARH PACA - COPACAMU

Informatisation des urgences. Déroulement d un audit informatisation ARH PACA - COPACAMU Informatisation des urgences Déroulement d un audit informatisation ARH PACA - COPACAMU Informatisation des services Urgences -SAMU-SMUR en région PACA Proposition du Collège PACA de médecine d urgence

Plus en détail

Schéma Directeur Système d Information

Schéma Directeur Système d Information Schéma Directeur Système d Information 1 4 Thématiques L informatisation du dossier patient Les nouveaux enjeux de gestion La direction commune et la CHT La poursuite de la modernisation du SIH 6/11 L

Plus en détail

Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les sources de données

Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les sources de données Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les sources de données Dr Emmanuel Chirpaz, DIM, CHU-FG Multiples et diverses >> finalité >> structure >> nature >>. Dans ce cadre, se présentent

Plus en détail

CQP Assistant(e) Référentiel de compétences

CQP Assistant(e) Référentiel de compétences CQP Assistant(e) Référentiel de compétences Le titulaire du CQP Assistant(e) est capable de : Réaliser la production de documents professionnels, la gestion et la coordination des informations liées à

Plus en détail

Deux journées dans un cadre d exception Les Jardins de Saint-Dominique

Deux journées dans un cadre d exception Les Jardins de Saint-Dominique Deux journées dans un cadre d exception Les Jardins de Saint-Dominique Situé en plein cœur de Paris, à deux pas de l Assemblée Nationale et de Saint Germain des Près, les Jardins de Saint-Dominique offrent

Plus en détail

L'expérience de la CST

L'expérience de la CST L'informatique métier peut elle faire espérer des gains de performance et de qualité pour les acteurs médicaux et soignants: L'expérience de la CST Georges Glodt Coordinateur Qualité et Protection des

Plus en détail

Groupement hospitalier de territoire GHT. Modèle de règlement DIM

Groupement hospitalier de territoire GHT. Modèle de règlement DIM Groupement hospitalier de territoire GHT Modèle de règlement DIM Modèle de règlement intérieur du DIM territoire PRÉAMBULE... 3 ARTICLE 1 : DEFINITION DU DEPARTEMENT D INFORMATION MEDICALE (D.I.M.) DE

Plus en détail

Dr Arnaud ETIENNE. Journée des DIM d Alsace 14 février 2012

Dr Arnaud ETIENNE. Journée des DIM d Alsace 14 février 2012 Dr Arnaud ETIENNE Journée des DIM d Alsace 14 février 2012 Retour d expériences sur la réorganisation de la production du PMSI 2 Le projet OPTIM au CHM Organisation décentralisée qui unités de soins DIM

Plus en détail

FIDES ACE. Facturation Individuelle des Etablissements de santé. Présentation ARS Limoges le 6 février 2014

FIDES ACE. Facturation Individuelle des Etablissements de santé. Présentation ARS Limoges le 6 février 2014 FIDES ACE Facturation Individuelle des Etablissements de santé Présentation ARS Limoges le 6 février 2014 Rédacteurs : Nadine DEFOIS - Nicolas MAGRO Sommaire Principaux Impacts Travaux Préalables Travaux

Plus en détail

Entre soin et contrôle de gestion : place du DIM dans l organisation hospitalière

Entre soin et contrôle de gestion : place du DIM dans l organisation hospitalière L Information psychiatrique 2011 ; 87 : 487 91 PSYCHIATRIE PUBLIQUE, ENTRE NORME ET LIBERTÉ Entre soin et contrôle de gestion : place du DIM dans l organisation hospitalière Claude Marescaux doi:10.1684/ipe.2011.0810

Plus en détail

Système d information et certification des établissements de santé

Système d information et certification des établissements de santé Système d information et certification des établissements de santé François BERARD Chef du service certification des établissements de santé Direction de l Amélioration de la Qualité et de la Sécurité

Plus en détail

Module 207 Evaluer et budgétiser les prestations

Module 207 Evaluer et budgétiser les prestations Module 207 Evaluer et budgétiser les prestations Copyright IDEC 2004-2007. Reproduction interdite. Sommaire Partie 1 : Budgétisation des prestations 1. But et rôle du budget...5 a. Fonction de la budgétisation

Plus en détail

Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC

Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR schéma D I R E C T E U R Système d information Note de synthèse Rédigée par O. TREPS et I. POSTIC Société CG2 conseil Pour le compte des HCC CHAPITRE 1 : UN VOLET DU PROJET D

Plus en détail

Do.Pa.Nîmes. Journée Hôpital 2012 Retour d Expérience 15 septembre 2011

Do.Pa.Nîmes. Journée Hôpital 2012 Retour d Expérience 15 septembre 2011 Pôle Evaluation Finances Do.Pa.Nîmes Dossier Patient Nîmes Journée Hôpital 2012 Retour d Expérience 15 septembre 2011 Emilie Barde Directrice du Système d Hospitalier CHU de NIMES Christophe Boisson Médecin

Plus en détail

MESURER LES GAINS D UN PROJET INFORMATIQUE

MESURER LES GAINS D UN PROJET INFORMATIQUE MESURER LES GAINS D UN PROJET INFORMATIQUE METHODE SIMPLIFIEE OBJET DU DOCUMENT Ce document s adresse aux directeurs d établissements de santé et de structures médico-sociales et vise à expliciter la notion

Plus en détail

LE RECUEIL DES DONNÉES HOSPITALIÈRES ET MÉDICO-SOCIALES

LE RECUEIL DES DONNÉES HOSPITALIÈRES ET MÉDICO-SOCIALES LE RECUEIL DES DONNÉES HOSPITALIÈRES ET MÉDICO-SOCIALES DONNÉES D INFORMATION MÉDICALE Connaître l activité des établissements de santé afin de décrire et de financer les établissements Pour chaque patient

Plus en détail

UN ATOUT DANS L OPTIMISATION DE LA GRH AU SERVICE DE L UNIVERSITÉ

UN ATOUT DANS L OPTIMISATION DE LA GRH AU SERVICE DE L UNIVERSITÉ UN ATOUT DANS L OPTIMISATION DE LA GRH AU SERVICE DE L UNIVERSITÉ SOMMAIRE + Introduction + Périmètre fonctionnel + Etat des lieux du périmètre SIHAM + Atouts de la solution @mue2017 2 INTRODUCTION @mue2017

Plus en détail

2013>2017. un Projet d Etablissement porteur d avenir et de valeurs partagées

2013>2017. un Projet d Etablissement porteur d avenir et de valeurs partagées Recherche Enseignement Innovation Partenariatts Expertise régionale Humanisme Développement durable Éthique Dynamique managériale Qualité-Sécurité Perfo ormance Soins 2013>2017 un Projet d Etablissement

Plus en détail

ATIH Service CIM MF 24 juin2016

ATIH Service CIM MF 24 juin2016 9èmes journées d information médicale du Grand Sud Réforme du financement SSR Etat des lieux des outils information médicale ATIH Service CIM MF 24 juin2016 Etat des lieux des outils Information médicale

Plus en détail

SNCF / Infrastructure Forum Décideo -1er décembre Directeur de projet CONIX pour la SNCF - Stéphane Juillard

SNCF / Infrastructure Forum Décideo -1er décembre Directeur de projet CONIX pour la SNCF - Stéphane Juillard SNCF / Infrastructure Forum Décideo -1er décembre 2009 Directeur de projet CONIX pour la SNCF - Stéphane Juillard 1 Sommaire Présentation de l Infrastructure au sein de la SNCF Le contexte et la problématique

Plus en détail

Expérimentation du codage centralisé délocalisé

Expérimentation du codage centralisé délocalisé Expérimentation du codage centralisé délocalisé Journée des DIM d Alsace 26 novembre 2009 1 Le postulat L amélioration de la qualité du codage peut améliorer les recettes T2A au centre hospitalier de Mulhouse

Plus en détail

Liste de nos formations

Liste de nos formations Secteurs Sanitaire - Médico Social - Aide à la personne Secteurs Environnement et santé Liste de nos formations Réalisables en inter établissements ou en intra et à distance. 2017 Equipe pluridisciplinaire

Plus en détail

COMPLEMENT SUR LA MISE EN ROUTE DE LA CCAM TARIFANTE 26 Septembre 2005

COMPLEMENT SUR LA MISE EN ROUTE DE LA CCAM TARIFANTE 26 Septembre 2005 COMPLEMENT SUR LA MISE EN ROUTE DE LA CCAM TARIFANTE 26 Septembre 2005 Définition d un acte CCAM complet Cette définition doit être respectée à la lettre sur tout lieu de recueil possible (compte rendus

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière 478 Gestion budgétaire et financière Le domaine fonctionnel Gestion budgétaire et financière regroupe les emplois de la fonction financière de l État relatifs à l élaboration et au suivi de la programmation

Plus en détail

INC UGECAM. 7 décembre Michelle CARZON, Directrice générale du GROUPE UGECAM

INC UGECAM. 7 décembre Michelle CARZON, Directrice générale du GROUPE UGECAM INC UGECAM 7 décembre 2016 Michelle CARZON, Directrice générale du GROUPE UGECAM ORDRE DU JOUR 2 I) Ressources Humaines : Formation, effectifs II) Harmonisation des processus (support et métier) III) Questions

Plus en détail

Mettre en place la qualité des comptes et des dispositifs de suivi et de contrôle interne

Mettre en place la qualité des comptes et des dispositifs de suivi et de contrôle interne Mettre en place la qualité des comptes et des dispositifs de suivi et de contrôle interne Daouya BERKA Isabelle DHÉ Séminaire AMUE du 26 septembre 2006 : Fiabilisation de l information et production des

Plus en détail

SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP

SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP Février 2012 OBJET DU DOCUMENT Ce document s adresse en premier lieu aux directeurs des systèmes d information et d organisation. En second lieu, il s adresse

Plus en détail

Les archives de l Assistance Publique -Hôpitaux de Paris

Les archives de l Assistance Publique -Hôpitaux de Paris Les archives de l Assistance Publique -Hôpitaux de Paris Patrice Guérin 17 janvier 2014 SERVICE DES ARCHIVES DE L AP-HP L AP-HP La dématérialisation à l AP-HP Focus o La prise en compte de la complexité

Plus en détail

Certifications PECB. Référentiels de compétences et de certification

Certifications PECB. Référentiels de compétences et de certification Certifications PECB Référentiels de compétences et de certification Identifiants Intitulés 3717 Certification PECB Analyse forensique 3675 Certification PECB - Protection des données personnelles 3209

Plus en détail

Projet dématérialisation Groupe de travail SNP - EPS

Projet dématérialisation Groupe de travail SNP - EPS Projet dématérialisation Groupe de travail SNP - EPS 6 février 2018 1 PLAN 1. Le projet du CH du MANS 2. Bilan à 1 an 3. Actions et perspectives 2 1. Le Projet du CHM : Périmètre et portage Projet dématérialisation

Plus en détail

CARIATIDES PSY D O S S I E R I N F O R M AT I S É D U P AT I E N T

CARIATIDES PSY D O S S I E R I N F O R M AT I S É D U P AT I E N T D U P AT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR Les

Plus en détail

UE 5 - MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION Niveau M : 140 heures - 15 ECTS

UE 5 - MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION Niveau M : 140 heures - 15 ECTS PROPOSITION DE MODIFICATION DU PROGRAMME DES UE DU DSCG UE 5 - MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION Niveau M : 140 heures - 15 ECTS 1.Gouvernance des systèmes d information (SI) (30 heures) 1.1 Position

Plus en détail

Présentation du Guide d Interopérabilité Intra-hospitalier Version HIT 23 mai 2012

Présentation du Guide d Interopérabilité Intra-hospitalier Version HIT 23 mai 2012 Présentation du Guide d Interopérabilité Intra-hospitalier Version 2012 HIT 23 mai 2012 plan Retour d expérience de l ANAP suite à la promotion du guide 2011. Méthodologie de rédaction des volets organisationnels

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Medifin WebI OptiSéjour

Medifin WebI OptiSéjour MEDIFIN WebI OptiSejour est alimenté par les seuls fichiers suivants se présentant en entrée et en sortie de GENRSA/GENRHA/ AGRAF/PREFACE pour les Hôpitaux Publics & PSPH & Cliniques Privées, cette nouvelle

Plus en détail

Microsoft Dynamics AX Solution Secteur Santé

Microsoft Dynamics AX Solution Secteur Santé www.gfi.fr Microsoft Dynamics AX Solution Secteur Santé Titre de la présentation 1 > Dans un environnement technologique innovant et intuitif, l'erp apporte des fonctionnalités qui répondent aux exigences

Plus en détail

Atelier Organisation du recueil des données médico-économiques

Atelier Organisation du recueil des données médico-économiques Atelier Organisation du recueil des données médico-économiques Christell Ganne Pascale Guerre Cellule Innovation DRCI UEME Pôle IMER Organisation du recueil des données L organisation du recueil des données

Plus en détail

POINT D ETAPE DE LA CONVERGENCE SI DES GHT

POINT D ETAPE DE LA CONVERGENCE SI DES GHT Ce document s adresse aux directeurs des systèmes d information et aux directeurs généraux des groupements hospitaliers de territoire (GHT) POINT D ETAPE DE LA CONVERGENCE SI DES GHT AOÛT 2018 Depuis 2016,

Plus en détail

Projet Usagers, Risques et Qualité

Projet Usagers, Risques et Qualité Projet Usagers, Risques et Qualité 1 Objectif du projet Usagers, Risques et Qualité Définir les axes stratégiques à conduire dans les 5 ans à venir, concernant les usagers, la démarche qualité, la gestion

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

PRESENTATION PROJET AMELIORATION de la FACTURATION. Commission Activité Ressources

PRESENTATION PROJET AMELIORATION de la FACTURATION. Commission Activité Ressources PRESENTATION PROJET AMELIORATION de la FACTURATION Commission Activité Ressources 05 février f 2013 Plan de la présentation I. Des problèmes récurrents de valorisation de l activité II. Les travaux du

Plus en détail

Optimiser la chaîne de facturation-recouvrement hospitalière. Guide d indicateurs. Septembre 2009

Optimiser la chaîne de facturation-recouvrement hospitalière. Guide d indicateurs. Septembre 2009 Optimiser la chaîne de facturation-recouvrement hospitalière Guide d indicateurs Septembre 2009 50, rue du faubourg St Antoine 75012 Paris Tél. : 01 53 33 32 60 Fax. 01 53 33 32 69 www.meah.sante.gouv.fr

Plus en détail

CPS TRANSFORMATION NUMÉRIQUE CHU DE LIMOGES DPI MÉDECIN DE VILLE

CPS TRANSFORMATION NUMÉRIQUE CHU DE LIMOGES DPI MÉDECIN DE VILLE CPS TRANSFORMATION NUMÉRIQUE CHU DE LIMOGES 2017-2018 DPI @ MÉDECIN DE VILLE DEVENIR HÔPITAL NUMÉRIQUE D ICI FIN 2018 Pour accompagner l évolution de nos organisations et améliorer l accueil et la prise

Plus en détail

FICHE CONCEPT 04 DICTIONNAIRE DES METADONNEES BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT

FICHE CONCEPT 04 DICTIONNAIRE DES METADONNEES BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT FICHE CONCEPT 04 DICTIONNAIRE DES METADONNEES BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne 75015 Paris.

Plus en détail

FICHE DE POSTE «DIRECTEUR DE DEPARTEMENT» (H/F)

FICHE DE POSTE «DIRECTEUR DE DEPARTEMENT» (H/F) FICHE DE POSTE «DIRECTEUR DE DEPARTEMENT» (H/F) Localisation Antenne SESAN sur le territoire pilote : Hôpital Paul Brousse 12 avenue Paul Vaillant Couturier 94800 Villejuif Accès : Villejuif-Paul Vaillant

Plus en détail

DRUIDES. Ensemble de fonctions permettant d accéder aux services d une application, par l intermédiaire d un langage de programmation ATIH DRUIDES 1

DRUIDES. Ensemble de fonctions permettant d accéder aux services d une application, par l intermédiaire d un langage de programmation ATIH DRUIDES 1 DRUIDES MAI 2018 DRUIDES Les outils de remontées de données du PMSI, sous leur forme actuelle, ont permis pendant plus de 15 ans de recueillir les informations sur les données d activité des établissements

Plus en détail

Filière administration / gestion

Filière administration / gestion . Filière administration / gestion La filière administration assure la gestion d opérations administratives servant de support aux processus éducatifs, thérapeutiques et sociaux. En complément de leur

Plus en détail

WEB CONFÉRENCE GBCP. Vision globale des changements dans Sifac

WEB CONFÉRENCE GBCP. Vision globale des changements dans Sifac WEB CONFÉRENCE GBCP Vision globale des changements dans Sifac Web-Conférences Sifac 26/01 «Traduction de l organisation budgétaire GBCP dans Sifac» Pour la (re)visionner : http://amue.adobeconnect.com/p9i4iqzd6l4/

Plus en détail

Assistant-e en gestion financière et comptable

Assistant-e en gestion financière et comptable Concours externes 2018 Ingénieurs et techniciens Assistant-e en gestion financière et comptable 1 er poste Profil de poste Concours n 25 3 postes Spécialité Administration et pilotage Délégation Régionale

Plus en détail

responsable de la facturation des soins en établissement de santé

responsable de la facturation des soins en établissement de santé Réf. 917 10 jours responsable de la des soins en établissement de santé Certifiant La qualité globale du processus de constitue un enjeu pour la performance du recouvrement des prestations et la qualité

Plus en détail

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France Perspectives du financement des parcours de soins Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 2 Les acteurs, leurs financements : l hôpital (1/2) Médecine chirurgie

Plus en détail

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Ælipce Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Christian Béréhouc ANAP Directeur du pôle «Outils» Bruno Rossetti CHRU de Lille Directeur adjoint 03 20 44 40 04 bruno.rossetti@chru-lille.fr

Plus en détail

ACESO : une requête pour la sélection des ordonnances à risque

ACESO : une requête pour la sélection des ordonnances à risque ACESO : une requête pour la sélection des ordonnances à risque JARRE C., BOUCHET J., HELLOT-GUERSING M., FERRY JM., LEROMAIN AS., DERHAROUTUNIAN C., GADOT A., ROUBILLE R. Charlotte JARRE CH de Vienne Contexte

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D'ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D'INTERVENTION SOCIALE

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D'ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D'INTERVENTION SOCIALE Institut du Travail Social Tours RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D'ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D'INTERVENTION SOCIALE Annexe 1 de l arrêté du 5 juin 2007, Journal Officiel n 142 du 21 juin 2007.

Plus en détail

BTS COMPTABILITÉ GESTION (CG) Catalogue de cours

BTS COMPTABILITÉ GESTION (CG) Catalogue de cours BTS COMPTABILITÉ GESTION (CG) Catalogue de cours FINALITÉS DU BTS COMPTABILITÉ GESTION La mission globale du titulaire du BTS CG consiste à prendre en charge les activités comptables et de gestion de l

Plus en détail

Mission. Compétences principales. Tendances d évolution. Activités principales. Compétences associées. Activités associées. BAP J Gestion et pilotage

Mission. Compétences principales. Tendances d évolution. Activités principales. Compétences associées. Activités associées. BAP J Gestion et pilotage Responsable de la gestion financière et comptable J1F28 Gestion financière et comptable - IR Le responsable de la gestion financière et comptable propose, définit et met en œuvre au sein d une structure

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en CONTROLE DE GESTION

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en CONTROLE DE GESTION PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail