PROJET D IRRIGATION A PARTIR DE DESSALEMENT DE L EAU DE MER DANS LA PLAINE DE CHTOUKA - MAROC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET D IRRIGATION A PARTIR DE DESSALEMENT DE L EAU DE MER DANS LA PLAINE DE CHTOUKA - MAROC"

Transcription

1 Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime المملكة المغربية وزارة الفالحة والصيد البحري DIRECTION DE L IRRIGATION DE L AMENAGEMENT DE L ESPACE AGRICOLE PROJET D IRRIGATION A PARTIR DE DESSALEMENT DE L EAU DE MER DANS LA PLAINE DE CHTOUKA - MAROC I. Importance du Projet Le Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime s est engagé dans un ambitieux projet d irrigation à partir du dessalement de l eau de mer dans la plaine de Chtouka au niveau de la région de Souss-Massa. -1-

2 Ce Projet revêt une importance particulière pour notre pays et ce, à différents niveaux : - Le projet s inscrit directement dans le cadre du Plan Maroc Vert ; - Le projet permettra de soutenir le développement de la région agricole de Souss-Massa, la première région du Royaume dans la production et l exportation de cultures à forte valeur ajoutée. Il répond à une demande réelle des agriculteurs de la zone de production des primeurs de Chtouka, dont l aquifère qui servait à l irrigation connaît un rabattement excessif de son niveau piézométrique et même une intrusion inquiétante des eaux marines, et où les eaux de surface sont rares. En outre, les enquêtes réalisées dans cette zone par les services du Ministère ont montré l adhésion des agriculteurs à ce projet. -2-

3 - Si rien n est fait, le risque majeur réside dans la disparition de la nappe et une perte à l horizon 2035 de près de 9 Milliards de DH en valeur ajoutée, 3 Milliards DH en capital et plus de 2830 emplois permanents. - Le Projet contribuera à remédier à un problème environnemental majeur. En effet, face à la surexploitation de la nappe phréatique et son rabattement continu ces dernières années, l utilisation de l eau dessalée à des fins d irrigation dans la zone de Chtouka permettrait de poursuivre le développement agricole de la région tout en sauvegardant les ressources en eau souterraines et l hydrogéologie de la zone. -3-

4 II. Composantes techniques du projet : - Superficie nette concernée: ha (à la mise en service) ha (à l horizon 2035). - Besoins en eau dessalée: 55 millions de m3/an (à terme avec le développement maximal du projet). N.B. : Les prélèvements dans la nappe ne doivent pas dépasser 25 millions de m3/an (dans la limite du potentiel renouvelable). - Station de dessalement et prise d eau en mer : Emplacement possible : site côtier dans les limites terrestres et maritimes du Parc Naturel du Souss-Massa (entre Tifnit et Douira) Capacité : m3/j à la mise en service et m3/j à l horizon 2035 Technique : Osmose inverse avec double passe. Station modulaire et évolutive pour accompagner le développement progressif du projet. - Infrastructures d adduction et de distribution de l eau dessalée pour l irrigation Station de pompage pour le refoulement de l eau dessalée dans un bassin de régulation. -4-

5 Adduction à partir du bassin de régulation jusqu au réseau de distribution principal. Réseau de distribution principal. Stations de mise en pression. III. Montage institutionnel du projet : - Le projet sera réalisé dans le cadre d une délégation de service public à un opérateur privé (partenariat public-privé) qui aura la charge de cofinancer, concevoir, construire et gérer les infrastructures de dessalement de l eau de mer et d irrigation dans cette zone. - Chacune des parties concernées par la convention de gestion déléguée (Etat et/ou Conseil Régional, Délégataire et Usagers) apportera une contribution financière à l investissement initial, celle des usagers sous forme de droits de souscription. - Les bénéficiaires paieront une redevance au délégataire pour utilisation de l eau d irrigation dessalée. - Ces contributions financières à l investissement et leurs modalités, ainsi que le tarif du mètre cube d eau d irrigation dessalée seront déterminés par une étude de structuration et de dévolution du projet PPP. -5-

6 VI. Structuration et implémentation du projet PPP de Chtouka - Vu le succès du projet d El Guerdane, le Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime a retenu la Société Financière Internationale (SFI), la branche du Groupe de la Banque Mondiale, comme Conseiller Principal pour l assister dans la structuration et l implémentation de la transaction relative au projet. - L étude de structuration permettra de statuer sur la faisabilité du projet et de désigner par voie d appel d offres international le délégataire. Après quoi, celui-ci procèdera à la construction des infrastructures de dessalement et d irrigation et ensuite à leur gestion pendant une période de concession qui peut être de 30 ans. - L étude de structuration est également nécessaire pour analyser les risques liés au projet (notamment les risques financiers, de rentabilité, existence d opérateurs potentiels, ). Il s agit d un projet complexe, novateur, de haut niveau technologique, une première au Maroc. - Actuellement, la phase 1 de l étude de structuration du projet, qui consiste en l étude de faisabilité et d identification des options stratégiques pour la réalisation du projet, est achevée. Le Gouvernement marocain est en cours d arrêter le montage financier du projet et de prise décision sur certains aspects techniques. - Une fois les décisions prises sur les options stratégiques, le Gouvernement procèdera au lancement du processus de préqualification et d appel d offres pour le choix du délégataire qui aura la charge de réaliser et exploiter le projet. -6-

Partenariat Public-Privé en irrigation

Partenariat Public-Privé en irrigation Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Partenariat Public-Privé en irrigation Articulation des contrats de

Plus en détail

Le Partenariat Public-Privé pour la délégation du service public de l eau d irrigation au Maroc

Le Partenariat Public-Privé pour la délégation du service public de l eau d irrigation au Maroc Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Le Partenariat Public-Privé pour la délégation du service public de

Plus en détail

Projet d El Guerdane. De l Approche Classique A La Mise En Oeuvre du Partenariat Public-Priv. Privé. Abou Bekr Seddik EL GUEDDARI

Projet d El Guerdane. De l Approche Classique A La Mise En Oeuvre du Partenariat Public-Priv. Privé. Abou Bekr Seddik EL GUEDDARI Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture, l du Développement D Rural et des Pêches Maritimes Projet d El Guerdane Abou Bekr Seddik EL GUEDDARI Administration du Génie G Rural MADRPM/MAROC De l Approche

Plus en détail

Partenariat Public-Privé en Irrigation Au Maroc: Approche stratégique et Programme

Partenariat Public-Privé en Irrigation Au Maroc: Approche stratégique et Programme Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole GDN s 16th Annual Global Development Conference June 11-13, 2015,

Plus en détail

LE PROGRAMME NATIONAL D ECONOMIE D EAU EN D IRRIGATION

LE PROGRAMME NATIONAL D ECONOMIE D EAU EN D IRRIGATION Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime المملكة المغربية وزارة الفالحة و الصيد البحري المملكة المغربية وزارة الفالحة و الصيد البحري LE PROGRAMME NATIONAL D ECONOMIE D EAU EN

Plus en détail

Visite de Sa Majesté Mohamed VI en Guinée-Bissau Partenariat agricole Maroc / Guinée-Bissau Bissau, 28 mai 2015

Visite de Sa Majesté Mohamed VI en Guinée-Bissau Partenariat agricole Maroc / Guinée-Bissau Bissau, 28 mai 2015 المملكة المغربية Royaume du Maroc وزارة الف الحة والصيد البحري Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Visite de Sa Majesté Mohamed VI en Guinée-Bissau Partenariat agricole Maroc / Guinée-Bissau

Plus en détail

FINANCEMENT DES PROJETS DE DESSALEMENT DES EAUX M. Ouhssain 1 & El M. Arrifi 2

FINANCEMENT DES PROJETS DE DESSALEMENT DES EAUX M. Ouhssain 1 & El M. Arrifi 2 FINANCEMENT DES PROJETS DE DESSALEMENT DES EAUX M. Ouhssain 1 & El M. Arrifi 2 Résumé Avec la raréfaction des ressources en eau douce dans plusieurs régions du monde, conséquence inévitable des changements

Plus en détail

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Synthèse Internationale du Projet Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Téhéran, Iran,

Plus en détail

1.2. La consistance. 1. Le Projet 1.1. Le contexte

1.2. La consistance. 1. Le Projet 1.1. Le contexte PROJET DE SAUVEGARDE DE LA ZONE AGRUMICOLE D EL GUERDANE : DE L APPROCHE CLASSIQUE A LA MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE Administration du Génie Rural 1. INTRODUCTION Le secteur agrumicole du

Plus en détail

PLAN AGRICOLE REGIONAL DU SOUSS MASSA. Vendredi 7 avril 2017

PLAN AGRICOLE REGIONAL DU SOUSS MASSA. Vendredi 7 avril 2017 PLAN AGRICOLE REGIONAL DU SOUSS MASSA Vendredi 7 avril 2017 PLAN DE L EXPOSE 1 PRESENTATION DU SECTEUR AGRICOLE 2 ETAT D AVANCEMENT PLAN AGRICOLE REGIONAL 3 PROGRAMMES ET ACTIONS TRANSVERSES PRÉSENTATION

Plus en détail

GESTION PARTICIPATIVE DE L IRRIGATION AU MAROC Innovation institutionnelle pour un développement agricole durable

GESTION PARTICIPATIVE DE L IRRIGATION AU MAROC Innovation institutionnelle pour un développement agricole durable Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime DIRECTION REGIONALE DE L AGRICULTURE DE FES BOULEMANE DIRECTION PROVINCIALE DE L AGRICULTURE DE FES PROJET MOYEN SEBOU ET INAOUEN AVAL

Plus en détail

GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR

GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR ROYAUME DU MAROC Ministère délégué Chargé de l'eau GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR D EXPÉRIENE ZIYAD Abdeslam 2 ÈME FORUM MEDITERRANEEN DE L EAU Murcie, 25

Plus en détail

Problématique de l Eau et de l Assainissement au Tchad

Problématique de l Eau et de l Assainissement au Tchad MINISTÈRE DE L EAU ET DE L'ASSAINISSEMENT Problématique de l Eau et de l Assainissement au Tchad Présenté par: le Conseiller Abakar Ramadane 1 PLAN DE L EXPOSÉ I- Introduction II- Cadre juridique et institutionnel

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ministre de l Agriculture, des Ressources

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ministre de l Agriculture, des Ressources REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Agriculture et des Ressources Hydrauliques Allocution de Monsieur Sâad Seddik Ministre de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche à l occasion de

Plus en détail

Valorisation de l Eau d Irrigation Expérience de l OSS dans la région du Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS) en Afrique du Nord

Valorisation de l Eau d Irrigation Expérience de l OSS dans la région du Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS) en Afrique du Nord Valorisation de l Eau d Irrigation Expérience de l OSS dans la région du Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS) en Afrique du Nord Djamel Latrech, Chargé de Projet Observatoire du Sahara et du

Plus en détail

L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1

L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1 Art. 9 Belghiti (139) 29/06/09 11:37 Page 35 L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1 PLAN DE L EXPOSE L irrigation au Maroc : Rappel de quelques chiffres Les multiples

Plus en détail

Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD

Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD Introduction Pollution actuelle de l Oued Sebou : très préoccupante, impact majeur sur les populations du bassin-versant

Plus en détail

19 > 22 oct Béni Mellal - Maroc

19 > 22 oct Béni Mellal - Maroc 19 > 22 oct. 2011 - Béni Mellal - Maroc www.sieita.ma Organisateur : Co-organisateur : Partenaires : Conseil de la Direction Régionale de l Agriculture Tadla-Azilal ORMVAT Centre Régional d Investisselent

Plus en détail

PNR: RESSOURCES EN EAU

PNR: RESSOURCES EN EAU PNR: RESSOURCES EN EAU Les ressources en eau sont appelées à faire face à des défis majeurs engendrés d une part, par un déficit pluviométrique important et leur rareté et d autre part, par leur répartition

Plus en détail

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES EN EAU Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 L EAU EST LE FACTEUR INDISPENSABLE AU DEVELOPPEMENT DURABLE DE TOUS LES SECTEURS

Plus en détail

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA 1 BASSINS VERSANTS BASSINS SURF P0P RES % % % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA MER MEDITERRANEE

Plus en détail

EXPERIENCE DE L ONEP EN MATIERE DE DESSALEMENT

EXPERIENCE DE L ONEP EN MATIERE DE DESSALEMENT FORUM D'INVESTISSEMENTS ET DE COOPÉRATION DES ENTREPRISES HISPANO-MAROCAINES FORO DE INVERSIONES Y COOPERACIÓN EMPRESARIAL ESPAÑA-MARRUECOS Casablanca, du 03 et 04 Mars 2009 HOTEL SHERATON CASABLANCA EXPERIENCE

Plus en détail

Centre Régional d Investissement de la Région Souss Massa Drâa

Centre Régional d Investissement de la Région Souss Massa Drâa Centre Régional d Investissement de la Région Souss Massa Drâa Votre partenaire pour mieux investir Rencontre AFRICAGUA Canarias Fuerteventura, le 08.11.2013 1- CRI-SMD, acteur régional de promotion de

Plus en détail

Quelles stratégie pour une meilleure gestion de l eau à Djibouti : Etat de lieux et perspectives. Présenté par ABDILLAHI Ahmed

Quelles stratégie pour une meilleure gestion de l eau à Djibouti : Etat de lieux et perspectives. Présenté par ABDILLAHI Ahmed Quelles stratégie pour une meilleure gestion de l eau à Djibouti : Etat de lieux et perspectives Présenté par ABDILLAHI Ahmed Professeur assistant en économie à l université de Djibouti Présentation I

Plus en détail

LES RESSOURCES EN EAU ET L IRRIGATION AU MAROC: CONTRAINTES ET ALTERNATIVES

LES RESSOURCES EN EAU ET L IRRIGATION AU MAROC: CONTRAINTES ET ALTERNATIVES LES RESSOURCES EN EAU ET L IRRIGATION AU MAROC: CONTRAINTES ET ALTERNATIVES El Mahdi ARRIFI Ingénieur du Génie Rural Chef de la Division de la Promotion et de la Régulation des Partenariat s Publics-Privés

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER MER MEDITERRANEE AL HOCEIMA 2 3 OUJDA

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT COLLECTIF POUR L IRRIGATION LOCALISEE DANS LE PERIMETRE DE LA MOULOUYA T. Benchokroun 1

PROJET D AMENAGEMENT COLLECTIF POUR L IRRIGATION LOCALISEE DANS LE PERIMETRE DE LA MOULOUYA T. Benchokroun 1 Art. 7 E.C. (140)* 30/03/09 15:02 Page 53 PROJET D AMENAGEMENT COLLECTIF POUR L IRRIGATION LOCALISEE DANS LE PERIMETRE DE LA MOULOUYA T. Benchokroun 1 1. PRESENTATION DU PERIMETRE DE LA MOLOUYA La zone

Plus en détail

Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées

Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR Direction Générale des Collectivités Locales Direction de l Eau et de l Assainissement Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées

Plus en détail

Gestion et valorisation des eaux de drainage dans une perspective de développement durable des oasis

Gestion et valorisation des eaux de drainage dans une perspective de développement durable des oasis Gestion et valorisation des eaux de drainage dans une perspective de développement durable des oasis Cas des oasis de Kébili- Tunisie FME, Marseille 15 mars 2012 (Helmi Sabara Projet CCC/GIZ) Seite Page

Plus en détail

PRESENTATION DES ENQUETES STATISTIQUES AGRICOLES

PRESENTATION DES ENQUETES STATISTIQUES AGRICOLES PRESENTATION DES ENQUETES STATISTIQUES AGRICOLES Mohammed BEN HAFOUNE Chef de Service des Statistiques Direction Régionale de l Agriculture de l Oriental Oujda, le 21 / 10 /2015 Des efforts considérables

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT WORKSHOP de la FEMIP «Identification et élimination des goulots d étranglement pour l utilisation renforcée des eaux usées traitées

Plus en détail

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Le présent document est une synthèse du rapport d étude «Vulnérabilité aux Changements Climatiques des secteurs nationaux prioritaires»

Plus en détail

Atelier national sur la gestion de la demande en eau

Atelier national sur la gestion de la demande en eau 1 Atelier national sur la gestion de la demande en eau Tunis, 09 10 Décembre 2015 1. La Gestion de la Demande en Eau (GDE) en Méditerranée et le programme du CMI La Méditerranée est l une des régions du

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DE LA PRIVATISATION

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DE LA PRIVATISATION ROYAUME DU MAROC DIRECTION DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DE LA PRIVATISATION Partenariat Public Privé Cadre de développement Rabat le 17 avril 2013 M. Samir Mohammed TAZI Directeur des Entreprises Publiques

Plus en détail

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES USAGES - Maroc - Chiffres clés du secteur au Maroc Population

Plus en détail

Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam

Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam COMMUNICATION PRESENTEE PAR Mekki ABROUK DIRECTEUR GENERAL Agence de Bassin Algérois-Hodna-Soummam

Plus en détail

Les r e r ssourc ssour es en eau

Les r e r ssourc ssour es en eau Les ressources en eau de l Algérie Sont limitées, vulnérables, inégalement réparties La disponibilité en eau par habitant est estimée à environ 500 m 3 / hab. / an, Se situant t en deçà du seuil critique

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA OUARZAZATE

Plus en détail

Gestion de la demande en eau dans le bassin Méditerranéen

Gestion de la demande en eau dans le bassin Méditerranéen Gestion de la demande en eau dans le bassin Méditerranéen Atelier de Rabat des 26 et 27 mars 2014 Mars 2014 1 Plan 1. Introduction Explication de la démarche La Californie : un cas d école 2. Etudes de

Plus en détail

GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE

GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE SOCIETE NATIONALE D EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX (SONEDE) GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE Présentée par : Mohamed Ali Khouaja (Président Directeur

Plus en détail

expérience de l Agencel du Bassin Hydraulique de l Ouml Le 30 mars 2005

expérience de l Agencel du Bassin Hydraulique de l Ouml Le 30 mars 2005 Royaume du Maroc Agence du Bassin Hydraulique de l Oum Er Rbia Evaluation de l expl expérience de l Agencel du Bassin Hydraulique de l Ouml Er-Rbia Visite de la Délégation D Mauritanienne Le 30 mars 2005

Plus en détail

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement Gouvernements organisateurs (1) Ministere de l'energie et de l'eau, Mali (2) Gouvernement de la Tunisie 1. Introduction

Plus en détail

Place de l eau dans le Plan Maroc Vert

Place de l eau dans le Plan Maroc Vert Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime DIRECTION DE L IRRIGATION ET DE L AMENAGEMENT DE L ESPACE AGRICOLE Place de l eau dans le Plan Maroc Vert 1 Plan de l exposé 1. L irrigation

Plus en détail

Gestion et gouvernance de l eau souterraine en Espagne Le cas de La Mancha

Gestion et gouvernance de l eau souterraine en Espagne Le cas de La Mancha Gestion et gouvernance de l eau souterraine en Espagne Le cas de La Mancha Dr. Alvar Closas IWMI Atelier Gestion des Nappes Souterraines, Rabat, Maroc 26 et 27 Mars 2014 Nappe Souterraine Mancha Occidentale

Plus en détail

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants Republique Tunisienne Ministère de l agriculture Direction Générale de l Améngement et de la Conservation des terres Agricoles Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants ISTANBUL,

Plus en détail

Plan Maroc Vert Projet Pilier II du Plan Agricole Régional Tadla-Azilal Face aux changements climatiques

Plan Maroc Vert Projet Pilier II du Plan Agricole Régional Tadla-Azilal Face aux changements climatiques DIRECTION REGIONALE DE L AGRICULTURE TADLA-AZILAL SERVICE DE COORDINATION AVEC L ADA Plan Maroc Vert Projet Pilier II du Plan Agricole Régional Tadla-Azilal Face aux changements climatiques Atelier de

Plus en détail

Reconversion des systèmes d irrigation existants à l irrigation localisée Cas du périmètre irrigué du Gharb - MAROC

Reconversion des systèmes d irrigation existants à l irrigation localisée Cas du périmètre irrigué du Gharb - MAROC Reconversion des systèmes d irrigation existants à l irrigation localisée Cas du périmètre irrigué du Gharb - MAROC Abdelilah TAKY taky_abdelilah@yahoo.fr 1 Plan de la Présentation 1. Présentation du périmètre

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie Dr Raoudha LAHACHE GAFREJ Faculté des Sciences de Bizerte TUNISIE r.lahache@gnet.tn

Plus en détail

QUEL RÔLE POUR LE PRIVÉ DANS LE SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE?

QUEL RÔLE POUR LE PRIVÉ DANS LE SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE? QUEL RÔLE POUR LE PRIVÉ DANS LE SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE? Atelier de Consultation du Projet Gouvernance & Financement du secteur de l'eau en Méditerranée Session 1 Dambudzo Muzenda - OCDE Aperçu de

Plus en détail

Royaume du Maroc Agence du Bassin Hydraulique de l Oum Er Rbia

Royaume du Maroc Agence du Bassin Hydraulique de l Oum Er Rbia Royaume du Maroc Agence du Bassin Hydraulique de l Oum Er Rbia Ressources en eau souterraines dans la zone d action de l Agence du Bassin Hydraulique de l Oum Er Rbia : Etat des lieux et perspectives d

Plus en détail

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource Conférence «Crise alimentaire et raréfaction de l eau au Maghreb» Salon international de l agriculture de Paris, 23 février 2009 Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction

Plus en détail

EBOLOWA, CAMEROUN, vendredi le 08 novembre2013.

EBOLOWA, CAMEROUN, vendredi le 08 novembre2013. SEMINAIRE REGIONAL D INFORMATION / SENSIBILISATION SUR LES OPPORTUNITES D INVESTISSEMENTS DANS L ELECTRIFICATION RURALE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES, EBOLOWA, CAMEROUN, vendredi le 08 novembre2013. THEME:

Plus en détail

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Bonnes pratiques :Réutilisation des eaux usées épurées au niveau de la ville de Settat Maroc KHAJOUR LARBI Ministère

Plus en détail

PROJET APPUI SUISSE AUX ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES MAROCAINES Séminaire de partage

PROJET APPUI SUISSE AUX ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES MAROCAINES Séminaire de partage ROYAUME DU MAROC -------------------- MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME ------------------- ECOLE NATIONALE D AGRICULTURE DE MEKNES المملكة المغربیة -------------------- وزارة الفلاحة

Plus en détail

Les Clés Socio-économiques de la Région Souss Massa Drâa. Ténériffe, le 06 Novembre 2014

Les Clés Socio-économiques de la Région Souss Massa Drâa. Ténériffe, le 06 Novembre 2014 Les Clés Socio-économiques de la Région Souss Massa Drâa Ténériffe, le 06 Novembre 2014 Centre Régional d Investissement Votre partenaire pour mieux investir M. Khalil NAZIH : Directeur du CRI-SMD Les

Plus en détail

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET DE LA PECHE JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

Plus en détail

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70 Le contexte global Superficie : 162.155 Km 2 Population:10,2 M (64% urbaine: / 36% rurale:) en 2006 PIB/hab 2007: 2529 USD Divisions administratives: Régime: République présidentiel Le pouvoir législatif

Plus en détail

Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015

Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015 UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH Faculté des Sciences Dhar El Mahraz- Fès www.fsdmfes.ac.ma Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015 PROJET CLIMADAPT

Plus en détail

Le Partenariat Public Privé: Un outil à l Appui des Objectifs du Développement Durable L Expérience Marocaine

Le Partenariat Public Privé: Un outil à l Appui des Objectifs du Développement Durable L Expérience Marocaine Le Partenariat Public Privé: Un outil à l Appui des Objectifs du Développement Durable L Expérience Marocaine Le Partenariat Public Privé: Un outil à l Appui des Objectifs du Développement Durable L Expérience

Plus en détail

Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA)

Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) Introduction: - Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) Sixième Plan (2010-2014) Le Conseil des Gouverneurs de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA)

Plus en détail

Enjeux et perspectives d une gestion durable de la nappe de Fez-Meknès

Enjeux et perspectives d une gestion durable de la nappe de Fez-Meknès (3) www.alternatives-rurales.org- Octobre 2015 Enjeux et perspectives d une gestion durable de la nappe de Fez-Meknès Aziz Bouignane Directeur de l Agence du bassin hydraulique de la Moulouya. Anciennement

Plus en détail

Eaux souterraines saumâtres au Maroc, potentialités s en tant que ressources alternatives

Eaux souterraines saumâtres au Maroc, potentialités s en tant que ressources alternatives ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, L DES MINES, DE L EAU L ET DE L ENVIRONNEMENT L SECRETARIAT D ETAT D CHARGE DE L EAU L ET DE L ENVIRONNEMENTL Eaux souterraines saumâtres au Maroc, potentialités

Plus en détail

LOGISTIQUE & INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT : GRANDS CHANTIERS POUR

LOGISTIQUE & INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT : GRANDS CHANTIERS POUR LOGISTIQUE & INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT : GRANDS CHANTIERS POUR 2008-2012 Rabat, 14 septembre 2010 Sommaire Stratégie du secteur de l Équipement Grands Chantiers d infrastructure de Transport pour 2008-2012

Plus en détail

Partenariat Public Privé Étude de Cas : Casablanca

Partenariat Public Privé Étude de Cas : Casablanca Partenariat Public Privé Étude de Cas : Casablanca Casablanca données socioéconomiques * La ville la plus importante du Maroc (4,5 M habitants) * 55% du tissu industriel du pays * 20% des besoins en énergie

Plus en détail

Plan de l exposl. exposé

Plan de l exposl. exposé Plan de l exposl exposé Zone d action d de l Agence l du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia Caractéristiques ristiques hydrologiques du Bassin Contraintes de gestion des ressources en eau

Plus en détail

Royaume du Maroc. Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc

Royaume du Maroc. Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc Royaume du Maroc Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc CONTEXTE GÉNÉRAL DU MAROC Situation géographique : Grande extension en latitude Importante façade maritime (plus de 3.400

Plus en détail

Opportunités de la Finance Climat & L Export vert

Opportunités de la Finance Climat & L Export vert 1 ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime AGENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE Opportunités de la Finance Climat & L Export vert Rabat, 07 Mars 2017 2 Ordre du jour 1 2 3 4

Plus en détail

L'Economie et la valorisation de l'eau en irrigation : un impératif pour un développement agricole durable au Maroc. Mhamed Belghiti MOR12-022

L'Economie et la valorisation de l'eau en irrigation : un impératif pour un développement agricole durable au Maroc. Mhamed Belghiti MOR12-022 DESALINATION AND SUSTAINABILITY 1 2 March L'Economie et la valorisation de l'eau en irrigation : un impératif pour un développement agricole durable au Maroc Mhamed Belghiti MOR12-022 2012 International

Plus en détail

Gestion quantitative de la ressource en eau

Gestion quantitative de la ressource en eau Séminaire gestion quantitative de l eau 14 juin 2010 Gestion quantitative de la ressource en eau Exemple de la nappe de Beauce Claude GITTON, service de l Eau et de la Biodiversité, DREAL Centre 1 gestion

Plus en détail

Tunis, 9-10 Dec Abdessatar BEN GSIM Directeur des eaux souterraines -DGRE. Direction Générale des Ressources en Eau -Abdessatar BEN GSIM

Tunis, 9-10 Dec Abdessatar BEN GSIM Directeur des eaux souterraines -DGRE. Direction Générale des Ressources en Eau -Abdessatar BEN GSIM POUR UNE NOUVELLE VISION DE LA GESTION DES RESSOURCES EN EAU SOUTERRAINES EN TUNISIE Tunis, 9-10 Dec 2015 Abdessatar BEN GSIM Directeur des eaux souterraines -DGRE Direction Générale des Ressources en

Plus en détail

Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique

Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Royaume du Maroc Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Séminaire sur les effets du changement

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 8/12/2009 Organisation SEEE - gtz RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS

Plus en détail

Projet CREM de «Gestion durable des ressources en eau au Maghreb»

Projet CREM de «Gestion durable des ressources en eau au Maghreb» Projet CREM de «Gestion durable des ressources en eau au Maghreb» Compte rendu de l atelier de prise de contact tenue à l Institut National Agronomique de Tunis (INAT), le 22 juillet 14 1. Introduction

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Secrétariat Général Direction des Régies et Services Concédés

Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Secrétariat Général Direction des Régies et Services Concédés Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Secrétariat Général Direction des Régies et Services Concédés Régie Autonome Intercommunale de Distribution d Eau et d Electricité de la Wilaya de Fès RADEEF Système

Plus en détail

Afrique du Nord ,70

Afrique du Nord ,70 Le contexte global Superficie : 446 550 Km 2 Population: 30,1 M (57% urbaine: / 43% rurale) en 2006 PIB/hab 2007: 1457 USD Divisions administratives: Le pays est divisé en 17 régions économiques subdivisés

Plus en détail

Coopération financière avec le Royaume du Maroc

Coopération financière avec le Royaume du Maroc Coopération financière avec le Royaume du Maroc Pôles prioritaires et stratégies Abderrazzaq KHAOUA, Casablanca 27.11.2012 abderrazzaq.khaoua@kfw.de Bank aus Verantwortung Une banque à missions multiples

Plus en détail

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DE L ENVIRONNEMENT Office National de l Assainissement TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE Soufia Nasr Abroug Chef de Département

Plus en détail

STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE

STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE République Tunisienne Ministère de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche Direction Générale des Ressources en Eau STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE Mohamed

Plus en détail

Stratégie National de lutte contre la mineuse de la tomate Tuta absoluta Meyrick

Stratégie National de lutte contre la mineuse de la tomate Tuta absoluta Meyrick Stratégie National de lutte contre la mineuse de la tomate Tuta absoluta Meyrick Mme Khadija OUARDI Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires - Rabat Symposium international conjoint

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 10 / 12 /2013

Votre Revue de Presse Du 10 / 12 /2013 Votre Revue de Presse Du 10 / 12 / By C o n c e t 2 0 1 3 N 65 technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Mardi 10 1 Mardi 10 2 Investissement Un

Plus en détail

ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE

ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE CONFÉRENCE DES DIRECTEURS DE L EAU DES PAYS EURO-MEDITERRANÉENS ET DE L EUROPE DU SUD-EST ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE Mekki HAMZA DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES

Plus en détail

Guide des procédures de demande d autorisation d utilisation du domaine public hydraulique

Guide des procédures de demande d autorisation d utilisation du domaine public hydraulique Royaume du Maroc Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Aménagement du Territoire, de l Eau et de l Environnement, Chargé de l Eau Guide des procédures de demande d autorisation d utilisation du domaine

Plus en détail

Projet «Gestion des aquifères des oasis côtières de Gabès» Présentation des résultats relatifs à la demande en eau en agriculture

Projet «Gestion des aquifères des oasis côtières de Gabès» Présentation des résultats relatifs à la demande en eau en agriculture Projet «Gestion des aquifères des oasis côtières de Gabès» Présentation des résultats relatifs à la demande en eau en agriculture Abidi Brahim (CRDA de Gabès) Atelier national sur la gestion de la demande

Plus en détail

LA PROBLEMATIQUE D EROSION ET L AMENAGEMENT DES BASSINS VERSANTS -Cas du Sous bassin versant de DOU TAMA (amont du barrage d Abdelmoumen

LA PROBLEMATIQUE D EROSION ET L AMENAGEMENT DES BASSINS VERSANTS -Cas du Sous bassin versant de DOU TAMA (amont du barrage d Abdelmoumen LA PROBLEMATIQUE D EROSION ET L AMENAGEMENT DES BASSINS VERSANTS -Cas du Sous bassin versant de DOU TAMA (amont du barrage d Abdelmoumen Abdelmoumen)- Mrs : AZENFAR A., ACHOUR A. et KHAI S.M.E.H. (SEAFBV

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Conservatoire National des Arts et Métiers, Langue Lu Parlé Écrit Français Anglais Arabe 1 1 2

CURRICULUM VITAE. Conservatoire National des Arts et Métiers, Langue Lu Parlé Écrit Français Anglais Arabe 1 1 2 CURRICULUM VITAE 1. Nom de famille : Debbarh 2. Prénom : Youssef 3. Date de naissance : 28 avril 1952 4. Nationalité : Marocaine 5. Etat civil : Marié 6. Diplôme : Doctorat en Economie Industrielle Institut/Date

Plus en détail

LA CARTOGRAPHIE THÉMATIQUE ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LA CARTOGRAPHIE THÉMATIQUE ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE LA CARTOGRAPHIE THÉMATIQUE ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Bachir ABLAT, Mohamed ROUCHDI, Anas EMRAN, Mohammed HMAM, Assou MOHAMMI, Zakariae EL YACOUBI (Maroc) La cartographie thématique et le développement

Plus en détail

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Intervention du Docteur Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 12 octobre

Plus en détail

GESTION DE LA DEMANDE EN EAU DANS LE BASSIN MEDITERRANEEN Exemple du Maroc Cas d étude du Souss Massa. Synthèse. Une zone marquée par le poids du

GESTION DE LA DEMANDE EN EAU DANS LE BASSIN MEDITERRANEEN Exemple du Maroc Cas d étude du Souss Massa. Synthèse. Une zone marquée par le poids du 1 GESTION DE LA DEMANDE EN EAU DANS LE BASSIN MEDITERRANEEN Exemple du Maroc Cas d étude du Souss Massa Synthèse Une zone marquée par le poids du secteur agricole Source : ABHSM Le bassin du Souss Massa

Plus en détail

Eau et développement au Maroc

Eau et développement au Maroc Eau et développement au Maroc BOUZIDI Abdelhamid Prof. Sciences de l environnement Directeur du Laboratoire des Sciences de l Environnement et du Développement Université Hassan 1 er, Faculté des Sciences

Plus en détail

Chapitre III Ressources en eau

Chapitre III Ressources en eau Chapitre III Ressources en eau 1 1 Introduction Dans le contentieux Israelo-Arabe, la question de l eau se pose avec de plus en plus de force. Quatre états plus les territoires occupés se partagent le

Plus en détail

Vulnérabilité aux changements climatiques des villes côtières d Afrique du Nord

Vulnérabilité aux changements climatiques des villes côtières d Afrique du Nord Vulnérabilité aux changements climatiques des villes côtières d Afrique du Nord Anthony G. Bigio, Banque mondiale, février 2009 Défis urbains et climatiques Les villes côtières de MENA abritent 60m d habitants,

Plus en détail

4.2 LES MOYENS DE FINANCEMENT

4.2 LES MOYENS DE FINANCEMENT Chantier de la LGV Est européenne. La première LGV cofinancée par des collectivités territoriales. 4.2 LES MOYENS DE FINANCEMENT ENVISAGEABLES Au stade du débat public, il n est pas encore possible de

Plus en détail

Le Programme National d Économie et de Valorisation en Irrigation

Le Programme National d Économie et de Valorisation en Irrigation Le Programme National d Économie et de Valorisation de l Eau l en Irrigation Journée mondiale de l alimentation Rabat 14 Novembre2008 BELGHITI MHAMED Administration du Génie Rural PLAN DE L EXPOSE 1. Cadre

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DIRECTION DE L ELEVAGE

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DIRECTION DE L ELEVAGE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DIRECTION DE L ELEVAGE I. CONTRAT PROGRAMME. 1.1.Prtenaires du contrat programme 1.2.Objectifs du Contrat Programme 1.3. Résultats attendus

Plus en détail

Partenariat Public/Privé : Projet de LGV au Maroc. 17/01/11 Mellah Mohamed El Hassani Hamza

Partenariat Public/Privé : Projet de LGV au Maroc. 17/01/11 Mellah Mohamed El Hassani Hamza Partenariat Public/Privé : Projet de LGV au Maroc 17/01/11 Mellah Mohamed El Hassani Hamza Le Maroc Le Maroc Monarchie constitutionnelle Population : 31 Millions d habitants Superficie : 710 820 km² Première

Plus en détail

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Rabat, 4 et 5 FEV 2013 Plan de l exposé Introduction ( pourquoi l utilisation des

Plus en détail

Atelier préliminaire de concertation pour le contrat de nappe Tadla 1

Atelier préliminaire de concertation pour le contrat de nappe Tadla 1 2 2 3 2 2 1 1 1 1 2 2 2 Bge. A l Massira 2 Bge. Im fou t 3 3 3 3 4 4 O ued Assif Ahançal 4 Bge. K. T a dla Bge. B in E l Ouedane 4 W N S Bge. D ch ar E l Ou ed E W N S E T ran sfe rt M PQ - --> Eo cène

Plus en détail

CELEBRATION DES JOURNEES DU LITTORAL. 1 er au 7 Décembre 2014

CELEBRATION DES JOURNEES DU LITTORAL. 1 er au 7 Décembre 2014 CELEBRATION DES JOURNEES DU LITTORAL 1 er au 7 Décembre 2014 12 Novembre 2014 SOMMAIRE 1 IMPORTANCE DU LITTORAL ET SES SOLLICITATIONS 2 ACTIONS DE LA CGEM 3 1 ère EDITION DES JOURNEES DU LITTORAL Journées

Plus en détail

BRL Thomas Jouanneau BRLI / TL. Claude Corbier BRLI / JB. Ensemble, relevons les défis de l Eau et de l Environnement

BRL Thomas Jouanneau BRLI / TL. Claude Corbier BRLI / JB. Ensemble, relevons les défis de l Eau et de l Environnement / TL BRL Thomas Jouanneau Claude Corbier / JB Ensemble, relevons les défis de l Eau et de l Environnement Notre spécialité : Une expertise innovante, reconnue en France et à l International BRL Ingénierie

Plus en détail