Direction Régionale Poitou-Charentes. Transit des poids lourds à travers Poitou-Charentes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Direction Régionale Poitou-Charentes. Transit des poids lourds à travers Poitou-Charentes"

Transcription

1 Direction Régionale Poitou-Charentes Transit des poids lourds à travers Poitou-Charentes Octobre 2005

2 Transit des poids lourds à travers Poitou-Charentes SOMMAIRE A Mode opératoire A.1 Présentation p.01 A.2 Détermination des parcours, limitation de la zone d étude p.02 A.3 Consistance de l étude p.02 B Itinéraires empruntés par les poids-lourds depuis les lieux d enquête B.1 A partir de Biriatou p.03 B.2 A partir de Le Perthus p.04 C Zones de chargement et déchargement C.1 Véhicules transitant par Biriatou et Le Perthus en fonction du lieu de chargement p.05 C.2 Véhicules transitant par Biriatou et Le Perthus en fonction du lieu de déchargement p.08 D Synthèse D.1 Trafic annuel double sens, tous types de marchandises p.11 D.2 Trafic moyen par jour ouvré double sens, tous types de marchandises p.12 E Poids lourds transitant par la région Poitou-Charentes D.1 Flux annuel entre la France et l Espagne p.13 D.2 Flux annuel à travers la France p.19 D.3 Flux annuel France-Espagne et transit international p.25

3 Transit des poids lourds à travers Poitou-Charentes A Mode opératoire A.1 Présentation Cette étude a pour but d approfondir le trafic de transit des poids lourds à travers la Région Poitou-Charentes. La base de données utilisée est l enquête aux frontières «Transport international de marchandises par route 1999». Elle a été réalisée sur sept sites, cinq sur la frontière transalpine et deux de part et d autres des Pyrénées : Biriatou à l ouest et Le Perthus à l est. Pour cette étude, seules les données pyrénéennes ont été utilisées, soit une base de données de plus de entrées-sorties (pour les deux postes d enquêtes). Les données permettent de caractériser, pour chaque poids lourds enquêté, les points de chargement et déchargement ainsi que la nature de la marchandise, selon les départements pour la France, et selon les pays pour le reste de l Europe. Un coefficient de redressement a été attribué dans la base de données pour chaque entrée et sortie du territoire national. Après application aux véhicules enquêtés, le trafic est estimé à milliers de PL (deux sens) pour l année 1999 à Biriatou et milliers au Perthus, ce qui représente respectivement environ 6900 et 8700 véhicules par jour ouvré (sur la base de 300 jours ouvrés par an). Enfin, pour chaque entrée ou sortie, le tonnage et la nature des marchandises transportées sont disponibles. La classification NST de base a été retenue : elle offre une décomposition en dix classes des marchandises transportées : 0 - Produits agricoles et animaux vivants, 1 - Denrées alimentaires et fourrages, 2 - Combustibles minéraux solides, 3 - Produits pétroliers, 4 - Minerais et déchets pour la métallurgie, 5 - Produits métallurgiques, 6 - Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction, 7 - Engrais, 8 - Produits chimiques, 9 - Machines, véhicules, objets manufacturés, transactions spéciales, 1

4 A.2 Détermination des parcours, limitation de la zone d étude L enquête ne fournit pas de représentation exacte des parcours empruntés par les poids lourds. Seule des informations relatives aux zones d expédition / chargement / déchargement / destination sont disponibles. Afin de déterminer si les marchandises transitent par la région Poitou- Charentes, il a été nécessaire de modéliser les itinéraires probablement empruntés par les poids lourds entre les lieux de chargement et de déchargement. Après plusieurs essais (priorité temps de parcours ou distance parcourue, notamment), un trajet type aussi proche que possible des trajets connus (par expérience) a été retenu entre chacun des points d entrée/sortie du territoire national et les deux postes d enquêtes. Seuls les itinéraires transitant par le Poitou-Charentes ont été retenus et font l objet d un découpage en neuf tronçons (à l intérieur de la région). De même, seuls les postes frontaliers (transit international) positionnés au nord et à l ouest de ces limites ont été retenus. Les postes d enquêtes transalpins n ont pas été retenus pour cette étude : ils représentent évidemment un trafic négligeable devant le flux nord-sud entre la Péninsule Ibérique et les ays de l Europe du Nord et de l Est. Enfin, il faut souligner que l utilisation de cette enquête ne permet pas de quantifier le transit «de proximité», entre deux départements français, par exemple. A.3 Consistance de l étude A partir de la limitation géographique, l étude s attache dans un premier temps à présenter les zones de chargement et de déchargement des marchandises qui transitent à travers la Région Poitou- Charentes et circulent de part et d autre des Pyrénées. La répartition du trafic par pays est présentée en fonction du tonnage et du nombre de poids lourds. Etant donnée la similitude entre ces deux classifications, la répartition est effectuée en nombre de poids lourds uniquement pour le territoire national (décompte par département). Dans un second temps, la description du trafic est affinée grâce à une répartition par tronçon et par nature de marchandises, en tonnes et nombre de poids lourds. Tous les échanges (transit international ou franco-européen) sont pris en compte et représentés séparément. Le sens de circulation (Nord>Sud ou inversement) est distingué. Nota : pour la situation 1999, les trafics en relation avec l Europe de l Est sont affectés, entre Angoulême et La Croisière (A 20 - RN 145), sur la RN 141 (Angoulême-Chasseneuil), la RD 951 (Chasseneuil-Bellac) et la RN 145 (Bellac-La Croisière). 2

5 B Itinéraires empruntés par les poids lourds depuis les lieux d enquête B.1 A partir de Biriatou : 3

6 B.2 A partir de Le Perthus : 4

7 C - Zones de chargement et déchargement C.1 Véhicules transitant par Biriatou et Le Perthus en fonction du lieu de CHARGEMENT (trafic double sens à travers Poitou-Charentes) Tonnage par pays de chargement PAYS TONNAGE (annuel) TONNAGE (par jour ouvré*) 1 Espagne dont 3,8 % par le Perthus 2 France dont 4,0 % par le Perthus 3 Allemagne Portugal Pays-Bas Belgique Royaume-Uni dont 5,7 % par le Perthus 8 Danemark Suède Autriche Suisse Maroc République Tchèque Irlande Luxembourg Pologne Slovaquie Finlande Norvège Roumanie Russie Hongrie Turquie Italie Liechtenstein Bulgarie Lituanie Biélorussie Lettonie Gibraltar TOTAL dont 2,6 % par le Perthus Espagne France Allemagne Portugal Pays-Bas Belgique Royaume-Uni Danemark Suède Autriche Suisse Maroc République Tchèque Irlande Luxembourg * Exemple de lecture : à partir du trafic circulant par la frontière franco-espagnole, 24,9 kt chargées en Espagne transitent chaque jour (sur la base de 300 jours ouvrés par an) par Poitou-Charentes, dont 3,8% via Le Perthus. 5

8 Nombre de poids lourds par pays de chargement PAYS NOMBRE DE PL (annuel) NOMBRE DE PL (par jour ouvré*) 1 Espagne dont 4,1 % par le Perthus 2 France dont 5,0 % par le Perthus 3 Allemagne Portugal Pays-Bas Royaume-Uni dont 5,7 % par le Perthus 7 Belgique Danemark Maroc Suisse Suède Autriche République Tchèque Pologne Irlande Luxembourg Slovaquie Finlande Norvège Roumanie Turquie Russie Hongrie Italie Liechtenstein Lettonie Bulgarie Gibraltar Biélorussie Lituanie TOTAL dont 2,9 % par le Perthus * Exemple de lecture : à partir du trafic circulant par la frontière franco-espagnole, poids lourds provenant d Espagne (lieu de chargement) transitent chaque jour (sur la base de 300 jours ouvrés par an) par Poitou-Charentes, dont 4,1% via Le Perthus. 6

9 Origines du trafic pour la marchandise chargée en France, franchissant la frontière Pyrénéenne et transitant par Poitou-Charentes (en nombre de poids lourds, sens Nord>Sud) DEPARTEMENTS NOMBRE DE PL (annuel) NOMBRE DE PL (par jour ouvré*) 1 75 PARIS NORD SEINE-MARITIME LOIRE-ATLANTIQUE PAS-DE-CALAIS LOIRET MAINE-ET-LOIRE YVELINES ILLE-ET-VILAINE MOSELLE VENDEE SARTHE BAS-RHIN HAUT-RHIN OISE CALVADOS HAUTE-VIENNE DOUBS MARNE SOMME FINISTERE EURE-ET-LOIR SEINE-SAINT-DENIS LOIR-ET-CHER INDRE ORNE MANCHE INDRE-ET-LOIRE VAL-DE-MARNE ALLIER MORBIHAN MAYENNE HAUTS-DE-SEINE SAONE-ET-LOIRE MEURTHE-ET-MOSELLE VAL-D'OISE YONNE AISNE SEINE-ET-MARNE AUBE COTE-D'OR COTES-D'ARMOR CHER EURE MEUSE ARDENNES HAUTE-SAONE VOSGES NIEVRE CREUSE JURA ESSONNE HAUTE-MARNE TERRITOIRE-DE-BELFORT 76 0 TOTAL PARIS NORD SEINE- MARITIME LOIRE- ATLANTIQUE PAS-DE- CALAIS LOIRET MAINE-ET- LOIRE YVELINES ILLE-ET- VILAINE MOSELLE VENDEE SARTHE BAS-RHIN HAUT-RHIN OISE Il est à remarquer que Paris et les départements du Nord, de Seine-Maritime, Loire-Atlantique et Pasde-Calais constituent de forts générateurs de trafics vers l Espagne, représentant 36% des flux 7

10 C.2 Véhicules transitant par Biriatou et Le Perthus en fonction du lieu de DECHARGEMENT (trafic double sens à travers Poitou-Charentes) Tonnage par pays de déchargement PAYS TONNAGE (annuel) TONNAGE (par jour ouvré*) 1 Espagne dont 2,8 % par le Perthus 2 France dont 5,6 % par le Perthus 3 Portugal Allemagne Royaume-Uni dont 4,1 % par le Perthus 6 Pays-Bas Belgique Autriche Maroc Suisse Suède Irlande dont 30,2 % par le Perthus 13 Danemark Pologne Russie Luxembourg République Tchèque Slovaquie Gibraltar Norvège dont 14,9 % par le Perthus 21 Hongrie Finlande Estonie Roumanie Lituanie Italie Turquie Slovénie Bulgarie TOTAL dont 2,6 % par le Perthus Espagne France Portugal Allemagne Royaume-Uni Pays-Bas Belgique Autriche Maroc Suisse Suède Irlande Danemark Pologne Russie * Exemple de lecture : à partir du trafic circulant par la frontière franco-espagnole, T déchargées au Royaume-Uni transitent chaque jour (sur la base de 300 jours ouvrés par an) par Poitou- Charentes, dont 4,1% via Le Perthus. 8

11 Nombre de poids lourds par pays de déchargement PAYS NOMBRE DE PL (annuel) NOMBRE DE PL (par jour ouvré*) 1 Espagne dont 3,4 % par le Perthus 2 France dont 5,8 % par le Perthus 3 Portugal Allemagne Royaume-Uni dont 4,8 % par le Perthus 6 Pays-Bas Belgique Maroc Autriche Suisse Irlande dont 29,0 % par le Perthus 12 Suède Danemark Slovaquie Pologne Luxembourg République Tchèque Russie Norvège dont 9,3 % par le Perthus 20 Hongrie Finlande Gibraltar Roumanie Estonie Lituanie Slovénie Italie Turquie Bulgarie TOTAL dont 3,0 % par le Perthus Exemple de lecture : à partir du trafic circulant par la frontière franco-espagnole, 499 milliers de poids lourds à destination de l Espagne (lieu de déchargement) transitent chaque année par Poitou- Charentes, dont 3,4% via Le Perthus. 9

12 Destinations du trafic pour la marchandise déchargée en France, ayant franchi la frontière Pyrénéenne et transitant par Poitou-Charentes (en nombre de poids lourds, sens Sud>Nord) DEPARTEMENTS NOMBRE DE PL (annuel) NOMBRE DE PL (par jour ouvré*) 1 75 PARIS NORD YVELINES ILLE-ET-VILAINE LOIRE-ATLANTIQUE LOIRET SEINE-MARITIME MAINE-ET-LOIRE SARTHE PAS-DE-CALAIS INDRE-ET-LOIRE FINISTERE MOSELLE VENDEE SEINE-ET-MARNE HAUT-RHIN BAS-RHIN CALVADOS MARNE ESSONNE HAUTS-DE-SEINE MANCHE VAL-D'OISE VAL-DE-MARNE MORBIHAN COTES-D'ARMOR SEINE-SAINT-DENIS OISE MAYENNE HAUTE-VIENNE ALLIER SAONE-ET-LOIRE INDRE HAUTE-SAONE EURE-ET-LOIR SOMME ORNE EURE DOUBS LOIR-ET-CHER AISNE AUBE HAUTE-MARNE COTE-D'OR CHER MEURTHE-ET-MOSELLE TERRITOIRE-DE-BELFORT VOSGES CREUSE YONNE ARDENNES NIEVRE MEUSE JURA TOTAL PARIS NORD YVELINES ILLE-ET- VILAINE LOIRE- ATLANTIQUE LOIRET SEINE- MARITIME MAINE-ET- LOIRE SARTHE PAS-DE- CALAIS INDRE-ET- LOIRE FINISTERE MOSELLE VENDEE SEINE-ET- MARNE Il est à remarquer que Paris et les départements du Nord, des Yvelines, d Ille-et-Vilaine, de Loire- Atlantique, du Loiret et de Seine-Maritime constituent de forts générateurs de trafics avec l Espagne, représentant 49% des flux 10

13 D Synthèse : trafic P.L. double sens annuel, international, à travers Poitou-Charentes* D.1 Trafic P.L. annuel double sens, tous types de marchandises * Nota : Le trafic P.L. international à travers Poitou-Charentes comprend : - le transit international à travers la France (ex : Péninsule Ibérique avec l Allemagne) - les échanges internationaux entre le nord de la France et la Péninsule Ibérique 11

14 D.2 Trafic moyen par jour ouvré* double sens, tous types de marchandises * Nota : on considère 300 jours ouvrés par an 12

15 E Poids lourds transitant par la région Poitou-Charentes E.1 Flux annuel entre la France et l Espagne E.1.1 Sens Nord > Sud Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Flux France / Espagne - Nord > Sud Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 13

16 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Flux France / Espagne - Nord > Sud Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : Tous types de marchandises : 14

17 E.1.2 Sens Sud > Nord Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Flux France / Espagne - Sud > Nord Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 15

18 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Flux France / Espagne - Sud > Nord Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : Tous types de marchandises : 16

19 E.1.3 Double sens Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Flux France / Espagne - Double sens Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 17

20 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Flux France / Espagne - Double sens Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : Tous types de marchandises : 18

21 E.2 Flux annuel à travers la France E.2.1 Sens Nord > Sud Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Transit international - Sens Nord > Sud Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 19

22 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Transit international - Sens Nord > Sud Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : Tous types de marchandises : 20

23 E.2.2 Sens Sud > Nord Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Transit international - Sens Sud > Nord Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 21

24 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Transit international - Sens Sud > Nord Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : Tous types de marchandises : 22

25 E.2.3 Double sens Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Transit international - Double sens Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 23

26 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Transit international - Double sens Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : Tous types de marchandises : 24

27 E.3 Flux annuel France-Espagne et transit international E.3.1 Sens Nord > Sud Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Trafic total - Sens Nord > Sud Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 25

28 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Trafic total - Sens Nord > Sud Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : Tous types de marchandises : 26

29 E.3.2 Sens Sud > Nord Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Trafic total - Sens Sud > Nord Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 27

30 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Trafic total - Sens Sud > Nord Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : Tous types de marchandises : 28

31 E.3.3 Double sens Décomposition par type de marchandises Produits agricoles et animaux vivants : Produits pétroliers : Denrées alimentaires et fourrages : Combustibles minéraux solides : Trafic total - Double sens Minerais et déchets pour la métallurgie : Produits métallurgiques : 29

32 Minéraux bruts ou manufacturés, matériaux de construction : Produits chimiques : Engrais : Trafic total - Double sens Machines, véhicules, objets manufacturés transactions spéciales : 30

33 Direction Régionale Poitou-Charentes DRE Poitou-Charentes 19, rue Saint-Louis Poitiers téléphone : courriel : Siège rue Pierre Ramond Caupian DAI / GETT BP C Saint-Médard-en-Jalles cedex téléphone : télécopie : mél :

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

Une étude du Crédit Foncier

Une étude du Crédit Foncier Une étude du Crédit Foncier Décembre 2013 Synthèse Le Crédit Foncier a réalisé, en collaboration avec le Cabinet Asterès, une étude sur l état du marché du crédit immobilier souscrit par les particuliers

Plus en détail

Départements Taux voté A compter du

Départements Taux voté A compter du Annexe 2 TAUX DES DROITS D ENREGISTREMENT ET DE LA TAXE DE PUBLICITE FONCIÈRE Départements Taux voté A compter du 01 AIN 4,50% 01/03/2014 02 AISNE 4,50% 01/04/2014 03 ALLIER 4,50% 01/03/2014 04 ALPES DE

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE CONTRÔLE 2011

PROCÈS-VERBAL DE CONTRÔLE 2011 PERIODICITE Quotidien N CPPAP 0110 C 86826 PROCÈS-VERBAL DE CONTRÔLE de la des Média PRIX DE VENTE 1,00 ABO FRANCE 330,00 CONTACT PUB. M. GRUDLER Christophe TEL 03.89.32.70.00 ABO ETRANGER FAX DATE CONTROLE

Plus en détail

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2015 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

Commerce extérieur. 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs. Dynamisme des échanges. L'Alsace très tournée vers l'europe

Commerce extérieur. 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs. Dynamisme des échanges. L'Alsace très tournée vers l'europe 12 Commerce extérieur 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs Dynamisme des échanges Les échanges extérieurs occupent une place de premier plan dans l'économie de la région.

Plus en détail

ATTESTATION DE PARUTION

ATTESTATION DE PARUTION LE PARISIEN PARIS Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE ET MARNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN YVELINES Le 20/12/2013 LE PARISIEN ESSONNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN HAUTS DE SEINE Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE

Plus en détail

CAF Numéro de téléphone: 0821019967 Numéro non surtaxé: 0388376870 Détails, Adresse: Bas Rhin 67

CAF Numéro de téléphone: 0821019967 Numéro non surtaxé: 0388376870 Détails, Adresse: Bas Rhin 67 Numéro de téléphone: 0821019967 Numéro non surtaxé: 0388376870 Détails, Adresse: Bas Rhin 67 Numéro non surtaxé: 0472356222 Détails, Adresse: Tarn Numéro non surtaxé: 0299291752 Détails, Adresse: Rennes

Plus en détail

Les Finances des départements 2012

Les Finances des départements 2012 MINISTERE DE L'INTERIEUR MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les Finances des départements 2012 Statistiques et finances locales (tableaux) Direction générale

Plus en détail

CETMO N º 50 DOSSIER / JUILLET

CETMO N º 50 DOSSIER / JUILLET CETMO Centre d Etudes des Transports pour la Méditerranée Occidentale DOSSIER LE COMMERCE EXTÉRIEUR ENTRE L'UNION EUROPÉENNE ET LES PAYS TIERS MEDITERRANÉENS L objectif de ce dossier est de présenter la

Plus en détail

CGC IMPOTS 2, rue NEUVE SAINT-PIERRE 75181 PARIS CEDEX 04 TEL. : 01 53 17 86 63 01 53 17 86 66 Mèl. : cgc-impots.bn@dgfip.finances.gouv.

CGC IMPOTS 2, rue NEUVE SAINT-PIERRE 75181 PARIS CEDEX 04 TEL. : 01 53 17 86 63 01 53 17 86 66 Mèl. : cgc-impots.bn@dgfip.finances.gouv. CGC IMPOTS 2, rue NEUVE SAINT-PIERRE 75181 PARIS CEDEX 04 TEL. : 01 53 17 86 63 01 53 17 86 66 Mèl. : cgc-impots.bn@dgfip.finances.gouv.fr IMPOTS 18 / 09 AFFECTATION DES POLES DE RECOUVREMENT SPECIALISE

Plus en détail

Lors du Conseil de Barcelone des

Lors du Conseil de Barcelone des N 4 M A I 211 DÉCRYPTAGE ÉTUDES ET ANALYSES DU CLEISS CENTRE DE LIAISONS EUROPÉENNES ET INTERNATIONALES DE SÉCURITÉ SOCIALE S O M M A IR E LA CARTE EUROPÉENNE D ASSURANCE MALADIE EMISSION DE LA CEAM AU

Plus en détail

Evolution des résidences secondaires entre 1990 et 2006

Evolution des résidences secondaires entre 1990 et 2006 Evolution des entre 1990 et 2006 Page 1/81 Page 2/81 Introduction 5 1 ère partie : Les par région 9 1 - Le nombre et la part de par région en 1999 et 2006 10 2 - Evolution du nombre de par région entre

Plus en détail

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement Fédération Départementale de l Ain (01) Fédération Départementale de l Aisne (2) 03.23.54.53.20 fol02@hotmail.com Fédération Départementale de l Allier (03) 04.70.46.85.23 fal.allier@wanadoo.fr Fédération

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Critères de qualification concernant la réfection, la réparation et l entretien des toitures des bâtiments sur le site du CERN

Critères de qualification concernant la réfection, la réparation et l entretien des toitures des bâtiments sur le site du CERN EDMS No.: 1563504 MS-4105/SMB Étude de marché Critères de qualification concernant la réfection, la réparation et l entretien des toitures des bâtiments sur le site du CERN Afin d être pris en considération

Plus en détail

Les pays de l Union Européenne

Les pays de l Union Européenne Les pays de l Union Européenne L Europe est l un des six continents du globe. Ses limites sont : - l océan Atlantique à l ouest - l océan Glacial Arctique au nord - La mer Méditerranée et la mer Noire

Plus en détail

DEFENSE MOBILITE - PILOTES REGIONAUX VAE ET ADJOINTS. Pôle ou antenne Défense Mobilité. PDM BORDEAUX Antenne Toulouse. PDM BORDEAUX Antenne Bordeaux

DEFENSE MOBILITE - PILOTES REGIONAUX VAE ET ADJOINTS. Pôle ou antenne Défense Mobilité. PDM BORDEAUX Antenne Toulouse. PDM BORDEAUX Antenne Bordeaux DEFENSE MOBILITE - PILOTES REGIONAUX VAE ET ADJOINTS PR VAE Adresse mail Intradef POITOU CHARENTE LIMOUSIN MIDI PYRENNES PAMIERS Antenne Toulouse Antenne Bordeaux PR VAE 05 34 01 98 29 ADJOINT PR VAE PDM

Plus en détail

Annexe I EMPLOIS DE SGASU DU GROUPE I

Annexe I EMPLOIS DE SGASU DU GROUPE I 2884 TRAITEMENTS Annexe I DU GROUPE I Aix-Marseille, chargé des affaires générales Directeur des relations et des ressources de l académie Secrétaire général de l inspection académique des Bouches-du-Rhône

Plus en détail

APOSTILLE DE LA HAYE

APOSTILLE DE LA HAYE APOSTILLE DE LA HAYE En France l apostille de la haye s obtient auprès de la cour d appel du lieu ou a été émis le document. Cour d appel de : PARIS Palais de Justice 2 et 4 Bd du Palais 75001 PARIS Tel

Plus en détail

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience ISO 50 001 Méthode et retour d expérience 27/09/2013 DALKIA FRANCE A OBTENU EN 2013 LA CERTIFICATION ISO 50 001 SUR L ENSEMBLE DE SES CONTRATS AVEC MANAGEMENT DE L ENERGIE 27/09/2013 Pourquoi une certification

Plus en détail

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS ANNEXE 2 TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS 001 AIN 050 MANCHE 002 AISNE 051 MARNE 003 ALLIER 052 HAUTE MARNE 004 ALPES DE HTE PROVENCE 053 MAYENNE 005 HAUTES ALPES 054 MEURTHE ET MOSELLE 006 ALPES

Plus en détail

Cliquez sur «Electeur» pour récupérer dans le tableau de droite les électeurs répondant à la sélection.

Cliquez sur «Electeur» pour récupérer dans le tableau de droite les électeurs répondant à la sélection. ELECTION Export des électeurs au format txt ou xls Novembre 009 Lors d une propagande électorale, les préfectures peuvent demander un fichier texte ou excel. Cette notice vous guide pas à pas dans la réalisation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2015-1851 du 29 décembre 2015 authentifiant les chiffres des populations de métropole, de la Guadeloupe,

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE ET DES PERSONNES HANDICAPES TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

ANNEXE II. (Article 8, paragraphe 1) Dispositions de conventions de sécurité sociale qui restent applicables:

ANNEXE II. (Article 8, paragraphe 1) Dispositions de conventions de sécurité sociale qui restent applicables: ANNEXE II (1) (A) DISPOSITIONS DE CONVENTIONS BILATÉRALES MAINTENUES EN VIGUEUR ET LIMITÉES, LE CAS ÉCHÉANT, AUX PERSONNES COUVERTES PAR CES DISPOSITIONS BILATÉRALES (Article 8, paragraphe 1) Observations

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes

Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes Scrutin de mai 2014 Guide technique pour le téléchargement des fichiers XML à l usage de la presse Version : 28 avril

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZLESMEILLEURSCOIFFEURSD'EUROPE SANSPLUSTARDER 21décembre2012 ChèreMadame/CherMonsieur, Chaquepayseuropéenasonpropresystèmenationald'enseignementetdequalificationpourlesmétiers delacoiffure.ilyadéjàplusieursannées,lespartenairessociauxeuropéensdusecteurdelacoiffureont

Plus en détail

L I S T E D E S M E M B R E S D U C O R P S C O N S U L A I R E D E L I L L E

L I S T E D E S M E M B R E S D U C O R P S C O N S U L A I R E D E L I L L E CORPS CONSULAIRE DE LILLE L I S T E D E S M E M B R E S D U C O R P S C O N S U L A I R E D E L I L L E M a r s 2015 Circonscription : Nord Pas-de-Calais Somme Aisne Ardennes Secrétariat Général : Consulat

Plus en détail

Séance d information Vitiplus

Séance d information Vitiplus Séance d information Vitiplus Adaptation des facteurs UMOS et Main d oeuvre Nouveautés PER, Vitiswiss et phytosanitaires Excoriose et Black rot Stratégie de traitement «allégée» vendredi 18 mars 2016 Modification

Plus en détail

Dossier de candidature Session 2016

Dossier de candidature Session 2016 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Université Paris-Sorbonne (PARIS IV) 1, rue Victor Cousin 75230 PARIS CEDEX 05 Recrutement externe par la voie contractuelle de travailleur handicapé

Plus en détail

Contenu du fichier «mariages»

Contenu du fichier «mariages» Contenu du fichier «mariages» Liste des s Code Libellé Page AMAR Année de mariage 2 ANAISF Année de naissance de l'épouse 2 ANAISH Année de naissance de l'époux 2 DEPDOM Département de domicile après le

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.30/AC.2/2001/12 8 août 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE Comité de gestion de la Convention TIR de

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

Le transport routier. de marchandises en Europe. 3 èmes. du transport routier en Basse-Normandie. le 9 novembre 2006. èmes rencontres régionales

Le transport routier. de marchandises en Europe. 3 èmes. du transport routier en Basse-Normandie. le 9 novembre 2006. èmes rencontres régionales 3 èmes èmes rencontres régionales du transport routier en Basse-Normandie Le transport routier Sources statistiques : DRE BN - ORT DAEI SES de marchandises en Europe Service Prospective Aménagement Déplacements

Plus en détail

TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS

TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS AQUITAINE POITOU CHARENTES LIMOUSIN 33 BGE Sud Ouest 05 56 87 23 75 bge33@creer.fr www.creer.fr 40 BGE Landes 05 58 06 10 40 contact@tgc40.fr www.bgetecgecoop.com 16, 17,

Plus en détail

Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne

Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne Édition 2014 Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement de CHAMPAGNE ARDENNE www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Fiche signalétique d un service d accès Internet haut débit/ultra haut débit version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service d accès Internet haut débit/ultra haut débit version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Fin de l offre promotionnelle : Différences / avantages de l offre promotionnelle : Lien vers l offre promotionnelle : 1. Nom de l entreprise

Plus en détail

L accidentalité routière en 2014

L accidentalité routière en 2014 Evolution de la mortalité annuelle en métropole 4500 4000 3500 3000 2500 2000 1500 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 Objectif 2010/2020 Personnes tuées L accidentalité routière en

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

M Facteur. «La Distribution 100 % connectée» ... «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire. Direction industrielle

M Facteur. «La Distribution 100 % connectée» ... «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire. Direction industrielle M Facteur «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire «La Distribution 100 % connectée»... C2. Diffusion restreinte à des groupes ou catégories de personnes identifiées. COURRIER 23/08/2011 1

Plus en détail

Viticulture Mirabelle Pomme Fraise Asperge Chrysanthème Plantes en pot Sapin de noël Houblon Tabac Polyculture Elevage

Viticulture Mirabelle Pomme Fraise Asperge Chrysanthème Plantes en pot Sapin de noël Houblon Tabac Polyculture Elevage Alsace 67 Bas-Rhin Viticulture Mirabelle Pomme Fraise Asperge Chrysanthème Plantes en pot Sapin de noël Houblon Tabac Polyculture Elevage FDSEA 03 88 19 17 67 68 Haut-Rhin Viticulture Pomme Asperge Plantes

Plus en détail

Lieux et heures des manifestations

Lieux et heures des manifestations Lieux et heures des manifestations Particularités Alsace 67 Bas-Rhin 68 Haut-Rhin Rassemblement à 11h devant la mairie de Mulhouse rue Pierre Curie Aquitaine 24 Dordogne Rassemblement devant la bourse

Plus en détail

NOS SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE FRANCE-EUROPE MAJ Juin 2016 TARIFS MENSUELS DU FORFAIT (HT)

NOS SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE FRANCE-EUROPE MAJ Juin 2016 TARIFS MENSUELS DU FORFAIT (HT) NOS SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE FRANCE-EUROPE MAJ Juin 2016 Notre Forfait France-Europe Appels illimités + SMS illimités + Data 4Go + MMS illimités TARIFS MENSUELS DU FORFAIT (HT) Forfait France-Europe

Plus en détail

L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale

L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale Inspection Académique des Bouches-du-Rhône Division des Personnels Bureau des Actes Collectifs - DP 2 - Le Chef de

Plus en détail

Communication des impacts pour les sociétés de gestion

Communication des impacts pour les sociétés de gestion T+2 : harmonisation des cycles de Règlement / livraison en Europe Communication des impacts pour les sociétés de gestion Version 3 26/06/2014 T+2 impacts pour les sociétés de gestion Préambule : Ce document

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations applicables

Plus en détail

Note d information relative au versement de la matrice cadastrale de l année 2004 aux services départementaux d archives

Note d information relative au versement de la matrice cadastrale de l année 2004 aux services départementaux d archives Note d information relative au versement de la matrice cadastrale de l année 2004 aux services départementaux d archives Référence : DGP/SIAF/2016/001 Auteur : Ministère de la Culture et de la communication.

Plus en détail

Contenu du fichier «naissances»

Contenu du fichier «naissances» Contenu du fichier «naissances» Liste des s Code Libellé Page ACCOUCHR Conditions de l accouchement 2 AGEMERE Age de la dans l année de naissance de l enfant 2 AGEPERE Age du père dans l année de naissance

Plus en détail

Annuaire statistique 2013

Annuaire statistique 2013 Annuaire statistique 213 Édition juin 214 Sommaire Paramètres de gestion 2 Taux de cotisation 2 Plafond annuel de la Sécurité sociale 3 Valeur du point et salaire de référence 4 Calcul de la retraite

Plus en détail

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009)

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009) PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS non soumis au régime général de l'obligation de visa Franchise 3 mois Franchise 1 mois ALLEMAGNE *** ANDORRE ARGENTINE AUSTRALIE AUTRICHE *** BELGIQUE *** BRESIL BRUNEI BOLIVIE

Plus en détail

L accidentologie des départements

L accidentologie des départements L accidentologie des départements Ce chapitre présente tout d abord les chiffres bruts de la sécurité routière dans les départements, ainsi qu un certain nombre d indicateurs pour mieux appréhender l accidentalité

Plus en détail

ANNEXE I AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION. [Article 1 er, point z)]

ANNEXE I AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION. [Article 1 er, point z)] ANNEXE I (1)(5)(A) AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION [Article 1 er, point z)] I - Avances sur pensions alimentaires (1) BELGIQUE Avances sur pensions alimentaires

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

Grand Angle DÉVELOPPEZ VOTRE CHIFFRE D AFFAIRES EN TOUTE SÉCURITÉ, EN FRANCE COMME À L ÉTRANGER.

Grand Angle DÉVELOPPEZ VOTRE CHIFFRE D AFFAIRES EN TOUTE SÉCURITÉ, EN FRANCE COMME À L ÉTRANGER. Grand Angle DÉVELOPPEZ VOTRE CHIFFRE D AFFAIRES EN TOUTE SÉCURITÉ, EN FRANCE COMME À L ÉTRANGER. Elargissez vos horizons commerciaux en vous protégeant des impayés clients. Vous vous développez en France,

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Productions et consommations d eau chaude

Productions et consommations d eau chaude Roger Cadiergues Productions et consommations d chaude L19. SOMMAIRE 1. Panorama technique p. 3 1.01. Les services d chaude 1.02. Les résx d chaude 1.03. L chaude solaire 2. Les consommations p. 5 2.01.

Plus en détail

La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France

La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France 198 199 2 28 % milliard d euros En produits agricoles* En produits agroalimentaires Total des dépenses de consommation

Plus en détail

I. DOCUMENTS PERMETTANT DE VOYAGER ET DE REVENIR EN BELGIQUE.

I. DOCUMENTS PERMETTANT DE VOYAGER ET DE REVENIR EN BELGIQUE. CONDITIONS DE VOYAGE ET DE RETOUR DES ÉTRANGERS, NON RESSORTISSANTS D UN ÉTAT MEMBRE DE L UNION EUROPEENNE, SOUMIS À L OBLIGATION DE VISA ET QUI ONT OBTENU UN TITRE DE SEJOUR EN BELGIQUE. I. DOCUMENTS

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

Déploiement optimisé des réseaux très haut débit SHD Le dispositif juridique et le cadre de la régulation Conseil régional de Poitou-Charentes 28 janvier 2009 Haut débit, très haut débit Un constat: le

Plus en détail

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014 n 6 mars 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE Commerce extérieur LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2008

La sécurité routière en France Bilan de l année 2008 La sécurité routière en France Bilan de l année 2008 Conférence de presse - Hôtel de Roquelaure 19 juin 2009 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière

Plus en détail

LES PLAQUES TRANSIT DANS L UNION EUROPEENNE

LES PLAQUES TRANSIT DANS L UNION EUROPEENNE LES PLAQUES TRANSIT DANS L UNION EUROPEENNE European Consumer Centre Belgium Où se procurer des plaques de transit à l étranger et à quel coût? Lorsque vous achetez un véhicule dans un autre pays de l

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Les télécommunications au service de la ville

Les télécommunications au service de la ville Les télécommunications au service de la ville HYPCOM Page 1 Préambule A ce jour, l évolution des structures nécessite souvent une implantation sur plusieurs sites. Parallèlement, les besoins de communiquer

Plus en détail

MANIFESTATION NATIONALE 14 JUIN 2016 PARIS

MANIFESTATION NATIONALE 14 JUIN 2016 PARIS MANIFESTATION NATIONALE 14 JUIN 2016 PARIS ALLIER (03) Bus prévus au 9 juin 2016 minimum 161 bus déjà de prévus Déplacement en bus organisé par la CGT - 5 à 6 bus Inscrivez-vous auprès de votre syndicat

Plus en détail

Présentation de l étude. «Comportements des poids lourds»

Présentation de l étude. «Comportements des poids lourds» Présentation de l étude «Comportements des poids lourds» 1 Présentation de l étude Objectifs de l étude Cadres et données retenus Généralités Accidentologie des Poids Lourds en Auvergne Flux des Poids

Plus en détail

Aïsha Gbandi. Réglement du prix littéraire aurore des plumes francophones

Aïsha Gbandi. Réglement du prix littéraire aurore des plumes francophones Aïsha Gbandi Réglement du prix littéraire aurore des plumes francophones Publié sur Scribay le 24/06/2016 Réglement du prix littéraire aurore des plumes francophones Réglement du prix littéraire aurore

Plus en détail

OPÉRATION SAC ADOS 2012 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES

OPÉRATION SAC ADOS 2012 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES OPÉRATION SAC ADOS 2012 DOSSIER DE PRÉSENTATION DU PROJET DE SÉJOUR EN VACANCES AUTONOMES TITRE DU PROJET : L opération Sac Ados, c est une aide au départ en vacances conçue pour : vous permettre un départ

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI Général au développement durable n 683 Octobre 2015 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2014 OBRVION ET STISTIQU énergie En 2014, le prix du gaz a baissé

Plus en détail

Version française. Systèmes d'alarme Systèmes de détection d'intrusion Partie 2-2: Exigences pour détecteurs infrarouges passifs

Version française. Systèmes d'alarme Systèmes de détection d'intrusion Partie 2-2: Exigences pour détecteurs infrarouges passifs SPÉCIFICATION TECHNIQUE CLC/TS 50131-2-2 TECHNISCHE SPEZIFIKATION TECHNICAL SPECIFICATION Août 2004 ICS 13.310 Version française Systèmes d'alarme Systèmes de détection d'intrusion Partie 2-2: Exigences

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

INSTRUCTION. N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RÈGLEMENT SANS MANDATEMENT PRÉALABLE DES FACTURES ET MÉMOIRES D'ÉLECTRICITÉ

Plus en détail

SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION

SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION DIRECTION DES ENQUETES ET DES STATISTIQUES SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION FRANCE METROPOLITAINE Situation au 31 Mars 2012 23 octobre 2012 Le salaire mensuel moyen de référence en

Plus en détail

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour leur mission à l étranger - pour une

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

Les règles de D.I.P. en matière de divorce

Les règles de D.I.P. en matière de divorce Les règles de D.I.P. en matière de divorce A.D.D.E., formation 14 décembre 2012 Caroline HENRICOT Assistante à l université catholique de Louvain Centre Charles De Visscher pour le droit international

Plus en détail

Les travailleurs titres-services sur base du Datawarehouse marché du travail et protection sociale

Les travailleurs titres-services sur base du Datawarehouse marché du travail et protection sociale Les travailleurs titres-services sur base du Datawarehouse marché du travail et protection sociale SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Les travailleurs titres-services Contenu Liste des tableaux...

Plus en détail

Une communauté d Etats : l Union européenne Ses élargissements successifs de 1957 à 2014

Une communauté d Etats : l Union européenne Ses élargissements successifs de 1957 à 2014 Une communauté d Etats : l Union européenne Dans les années 1950, l Europe se remet peu à peu de la Seconde Guerre mondiale, qui a fragilisé tout le continent. La volonté d éviter de nouvelles guerres

Plus en détail

Brûleurs gaz C.24 - C.30 160-300 kw. Bas NO x

Brûleurs gaz C.24 - C.30 160-300 kw. Bas NO x Brûleurs gaz C.24 - C.30 160-300 kw Bas NO x Ventilation performante : - système de réinjection d air optimisé, - vibrations et pulsations inexistantes, - fonctionnement autostabilisé et silencieux. Tête

Plus en détail

Phares allumés en journée pas obligatoire pas obligatoire pas obligatoire. obligatoire si temps hivernal entre 01/11 et 15/04

Phares allumés en journée pas obligatoire pas obligatoire pas obligatoire. obligatoire si temps hivernal entre 01/11 et 15/04 Allemagne Autriche Belgique Bulgarie pas de limite mais recommandation à 130 km/h 130 km/h 120 km/h 130 km/h obligatoire obligatoire obligatoire obligatoire obligatoire entre 01/11 et 01/03 obligatoire

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.79*

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.79* Nations Unies A/65/L.79* Assemblée générale Distr. limitée 17 juin 2011 Français Original : anglais Soixante-cinquième session Point 33 de l ordre du jour Prévention des conflits armés Allemagne, Australie,

Plus en détail

Inspecteur de l éducation nationale (IEN) Postes vacants ou susceptibles d être vacants au 1 er septembre 2016

Inspecteur de l éducation nationale (IEN) Postes vacants ou susceptibles d être vacants au 1 er septembre 2016 ACADEMIE DSDEN Affectation UAI Option Bouches-du- Rhône Bouches-du- Rhône 09 0131301U PEYROLLES 0133644R Vaucluse AVIGNON II 0840777N Vaucluse CAVAILLON 0840055D Vaucluse PERTUIS 0841123P AMIENS Aisne

Plus en détail

PORT DE LORIENT BILAN D'ACTIVITE 2008 DU PORT DE COMMERCE

PORT DE LORIENT BILAN D'ACTIVITE 2008 DU PORT DE COMMERCE PORT DE LORIENT BILAN D'ACTIVITE 2008 DU PORT DE COMMERCE SOMMAIRE Evolution générale 3 Détail des marchandises 4 Les conditionnements 11 Les échanges 12 La croisière 16 2 Evolution globale Avec 3 010

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE D ELEMENTS SIGNIFICATIFS

RAPPORT D ACTIVITE D ELEMENTS SIGNIFICATIFS RAPPORT D ACTIVITE D 2010 ELEMENTS SIGNIFICATIFS Dr Evelyne MARRY Directrice Journées EFI Limoges 2007-28.09.07 ORIGINE DU RECRUTEMENT DES NOUVEAUX DONNEURS INSCRITS en 2009 en 2010 ORIGINE DU RECRUTEMENT

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

RECRUTEMENT SANS CONCOURS RÉSERVÉ DES ADJOINTS TECHNIQUES DE RECHERCHE ET DE FORMATION DE 2ème CLASSE

RECRUTEMENT SANS CONCOURS RÉSERVÉ DES ADJOINTS TECHNIQUES DE RECHERCHE ET DE FORMATION DE 2ème CLASSE RECRUTEMENT SANS CONCOURS RÉSERVÉ DES ADJOINTS TECHNIQUES DE RECHERCHE ET DE FORMATION DE 2ème CLASSE DOSSIER DE CANDIDATURE SESSION 2016 Conditions à remplir : - Être éligible à l accès à l emploi titulaire.

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juillet 2013 898 SYNTHESE En 2012, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca est resté quasi-stable, passant de

Plus en détail

SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION. Situation au 30 Septembre 2012

SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION. Situation au 30 Septembre 2012 DIRECTION DES ENQUETES ET DES STATISTIQUES SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION FRANCE METROPOLITAINE Situation au 30 Septembre 2012 17 avril 2013 Le salaire mensuel moyen de référence

Plus en détail